Maladies vasculaires du cerveau et du système nerveux - dangereuses et imprévisibles

Arythmie

Compte tenu du «vieillissement» général de la planète et de l’augmentation du nombre de personnes séniles et âgées dans la population, les maladies vasculaires du cerveau deviennent de plus en plus importantes.

Diminution de la mémoire, étourdissements, acouphènes, maux de tête, performances réduites et fatigue élevée - ce sont tous les premiers symptômes des maladies vasculaires du cerveau de l'une ou l'autre genèse.

Cependant, les médecins et les patients ne prêtent pas une attention particulière aux maladies vasculaires du système nerveux, qui sont le plus souvent une manifestation d'une insuffisance circulatoire chronique..

Comment fonctionne l'approvisionnement en sang du cerveau?

Le cerveau est la partie principale du système nerveux central. Le poids moyen du cerveau d'un adulte est de 2 à 2,5% de son poids corporel (1020 à 2000 grammes). Le cerveau consomme environ 20% du sang, du glucose et de l'oxygène en circulation obtenus lors de la respiration du corps.

Depuis longtemps, on a déjà découvert que le travail des neurones cérébraux nécessite une bonne nutrition et une grande quantité d'énergie. Avec l'aide du sang, les neurones reçoivent tous les composants nécessaires, car le cerveau a une circulation sanguine intensive avec une petite masse.

La circulation sanguine du cerveau a une structure complexe, elle est subdivisée en systèmes veineux et artériel. C'est un mécanisme sophistiqué qui assure une circulation sanguine ininterrompue, une perfusion et une circulation sanguine optimales. Pour augmenter la stabilité de la circulation sanguine, une compensation collatérale protectrice du flux sanguin est fournie au moyen des membranes vasculaires et du cercle artériel de la base.

Dans les situations difficiles, le cerveau est protégé du manque de circulation sanguine (avec difficulté ou arrêt) par le cercle de Willis.

Vaisseaux cérébraux

Grâce à son travail, lorsqu'une telle situation se présente (lors d'un accident ischémique ou d'un accident vasculaire cérébral), une auto-compensation est observée dans le bassin d'un vaisseau en raison du flux de sang provenant d'autres vaisseaux..

On sait que le cerveau a besoin d'une grande quantité d'oxygène et de nutriments. Les neurones ne peuvent pas les accumuler et les stocker, donc lorsque le flux sanguin s'arrête, l'approvisionnement disponible sera suffisant pendant 10 secondes. Après cela, la personne perd connaissance et après 3-8 minutes, les neurones meurent.

De plus, en plus de la compensation, le flux sanguin a une fonction d'autorégulation, lorsqu'il maintient un état stable, ce qui réduit la dépendance aux changements de pression artérielle, les volumes de débit cardiaque.

La stabilité du flux sanguin est régulée par les sinus carotidiens (cellules nerveuses situées dans les artères carotides), qui contiennent des chimio et des barorécepteurs. Le nœud carotidien transmet des signaux au tronc cérébral (vers les centres respiratoire et vasomoteur), où le travail cardiaque, le tonus vasculaire, etc. sont régulés..

Ce qui devrait être alarmant - clinique et symptômes

Les troubles circulatoires du cerveau n'apparaissent pas immédiatement, leurs symptômes sont absents aux premiers stades. Les symptômes courants des troubles vasculaires cérébraux comprennent des maux de tête, des étourdissements réguliers, des troubles de la mémoire et du sommeil, une faiblesse, une altération de la coordination des mouvements, des états ébouriffés, un engourdissement des membres, une sensation de sensibilité, de l'irritabilité.

Dans les derniers stades de la pathologie, une violation de la démarche, une fausse envie d'uriner se manifeste. En l'absence de traitement approprié, les capacités mentales, la coordination des mouvements et le travail des organes pelviens sont affaiblis.

En outre, les maladies vasculaires peuvent se manifester par une prédisposition héréditaire et un mode de vie sédentaire..

Les premiers signes d'un apport sanguin cérébral insuffisant

Les premiers signes de manifestation de troubles circulatoires du cerveau comprennent des symptômes de maladie vasculaire, ainsi que des acouphènes et des maux de tête, des étourdissements lors de la marche ou des changements soudains de position, des troubles de la mémoire, des troubles du sommeil et une baisse des performances. Ces symptômes apparaissent plusieurs fois par semaine pendant 3 mois..

De tels symptômes se développent avec un débit sanguin réduit de 55 ml à 45 ml pour 100 g / min. Mais lors de l'examen de l'état neurologique, les signes de lésions focales du système nerveux ne sont pas déterminés. Au cours de l'analyse neuropsychologique, un spécialiste détermine le ralentissement de la pensée résultant de la résolution de problèmes complexes.

Insuffisance circulatoire chronique - DEP

L'insuffisance cérébrovasculaire chronique est un type courant de maladie cérébrovasculaire (avec des lésions cérébrales primaires et des lésions secondaires du système vasculaire).

L'encéphalopathie dyscirculatoire est la première étape de l'insuffisance chronique, caractérisée par des lésions cérébrales de petite taille dues à un volume sanguin plus faible (de 15 ml / 100 g par minute) et peut provoquer l'apparition de micro-accidents vasculaires cérébraux, d'hypoxie, d'atrophie de la moelle épinière.

En règle générale, le développement de l'encéphalopathie discirculatoire se produit à la suite de troubles vasculaires dans la région du cerveau. Distinguer les formes de pathologie veineuse, mixte et athéroscléreuse.

Sur la base de l'évaluation du degré des troubles neurologiques, l'encéphalopathie discirculatoire est divisée en degrés suivants:

  1. Première étape. Le DEP de stade 1 se caractérise par une diminution de la mémoire et de l'attention (avec une mémorisation altérée de nouvelles informations), des performances réduites, une fatigue rapide et une difficulté à changer l'attention d'un événement à un autre. Du stress mental prolongé, des maux de tête sourds, des troubles du sommeil avec des étourdissements périodiques peuvent apparaître.
  2. Deuxième étape. Au deuxième stade du DEP, des changements personnels sont révélés (viscosité de la pensée, augmentation des troubles de la mémoire, ressentiment, égoïsme, irritabilité, rétrécissement des intérêts, diminution de la capacité de pensée associative, généralisation et abstraction). Il y a un sommeil intermittent et court, des maux de tête sourds, une instabilité et des étourdissements. Outre l'anisoréflexie et les facteurs pseudobulbaires, les troubles vestibulo-cérébelleux, une diminution de l'adaptation sociale et de la capacité de travail est déterminée..
  3. Troisième étape. Les symptômes de la DEP du troisième stade sont une aggravation, une faiblesse cardiaque, une altération du contrôle des sphincters des organes pelviens, une combinaison de maux de tête avec des troubles de la mémoire et des étourdissements.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la DEP est basé sur des données cliniques et des analyses supplémentaires du cerveau et du système vasculaire. Dans le fond, la pâleur de la tête du nerf optique, l'athérosclérose des vaisseaux est déterminée, la palpation des artères temporales compactées et tordues, la rhéoencéphalographie, l'échographie Doppler, l'IRM, l'angiographie échographique.

Lorsque les premiers signes de pathologie apparaissent, des cours thérapeutiques périodiques doivent être effectués. Conformément à l'état somatique et aux manifestations des pathologistes, un traitement médicamenteux est prescrit:

  • les agents vasoactifs (Vinpocetine, Cavinton, Tsinarizin, etc.);
  • les agents antiplaquettaires (Curantil, acide acétylsalicylique);
  • médicaments anti-sclérotiques;
  • agents neuroprotecteurs et nootropiques;
  • tranquillisants;
  • antihypoxants;
  • vitamines E et B.

La pression artérielle est surveillée, les IEC sont prescrits (Quadroril, Captopril), les préparations d'acide nicotinique sont recommandées pour améliorer la circulation sanguine, les statines (Simvastatine, Atovastatine) sont recommandées pour corriger le spectre lipidique.

En cas d'insuffisance cérébrovasculaire, évitez la surchauffe, l'escalade des montagnes, le tabagisme et la consommation d'alcool, la télévision et l'utilisation prolongée d'un ordinateur.

Classification et types de maladies vasculaires du cerveau

Les maladies vasculaires du cerveau sont classées comme suit:

  • signes initiaux d'insuffisance circulatoire;
  • troubles transitoires (crises ischémiques, crises d'hypertension cérébrale, encéphalopathie hypertensive aiguë);
  • troubles circulatoires persistants (accidents vasculaires cérébraux hémorragiques, ischémiques, conséquences d'une maladie antérieure);
  • troubles circulatoires progressifs du cerveau (hématome sous-dural chronique de nature non traumatique, encéphalopathie discirculatoire).

Les troubles circulatoires aigus sont appelés maladies secondaires. Les principales causes de leurs manifestations sont l'athérosclérose, l'hypertension. Parfois, les accidents vasculaires cérébraux peuvent se manifester à la suite d'une vascularite (allergique, infectieuse, syphilitique), de lésions systémiques des tissus conjonctifs, de pathologies vasculaires cérébrales congénitales, de troubles sanguins systémiques (coagulopathie, érythmie, leucémie).

L'évolution de nombreuses maladies est compliquée par des crises ischémiques transitoires, qui se développent souvent de manière aiguë ou prolongée.

Le traitement de l'AVC est effectué en milieu hospitalier pour réduire la mortalité. Le diagnostic est effectué par tomodensitométrie du cerveau. Dans le même temps, l'IRM détecte mieux le gonflement du cerveau, reconnaissant l'apparition de petites crises cardiaques. Échoencéphaloscopie, une angiographie peut être réalisée.

La base du traitement des accidents vasculaires cérébraux est une combinaison de traitement thrombolytique avec TPA avec des agents neuroprotecteurs; à des stades ultérieurs, une thérapie avec des antioxydants et des agents antiplaquettaires est effectuée.

Diagnostic des maladies vasculaires

Aux méthodes de diagnostic populaires, aux examens échographiques des artères, à l'imagerie par résonance magnétique, aux études neurologiques.

Il est possible de déterminer les subtilités du développement des maladies neurologiques à l'aide de méthodes modernes (tomographie avec radionucléides, spectroscopie, tomographie à positons, balayage duplex, imagerie thermique, etc.).

Concept de traitement général

Le traitement des maladies vasculaires du cerveau et des troubles de la circulation cérébrale peut être effectué par un thérapeute, un neurologue et un cardiologue. Une thérapie complexe est souvent effectuée, consistant en une correction nutritionnelle, l'utilisation de médicaments et de méthodes folkloriques. Parfois, une intervention chirurgicale est prescrite.

Traitement médical

Dans chaque cas, un traitement individuel est prescrit à l'aide de certains médicaments et leurs dosages sont sélectionnés.

Les remèdes populaires incluent:

  • fibrates (Lipanor, Fénofibrate);
  • les statines (Simvastatine, Zokor);
  • les antioxydants;
  • vasodilatateurs (Euphyllin, Papaverine);
  • médicaments pour améliorer les processus métaboliques, la circulation sanguine (Vasobral, Cavinton);
  • antiplaquettaires, décongestionnants, anti-inflammatoires, des glucocorticoïdes peuvent également être prescrits.

Pour le traitement de l'athérosclérose, des angioprotecteurs (Anginin, Prodectin, Stugeron), des anticoagulants (Pelentan, Sinkumar, Heparin), des antioxydants, des complexes vitaminiques-minéraux, des médicaments hypocholestérolémiants (Thiamine, Pyridoxine, Diosponine) sont prescrits.

Traitement et soutien des vaisseaux sanguins par des méthodes traditionnelles

Des méthodes folkloriques seront des moyens efficaces à base d'ail (huile, lait ou teintures alcoolisées), d'aubépine et d'huile d'argousier.

Recettes pour la préparation de compositions médicinales:

  1. Pour préparer du lait à l'ail, prenez 2 cuillères à soupe de gousses d'ail pelées, mettez-les dans une casserole et versez un verre de lait. Faire bouillir le produit à feu doux jusqu'à ce que les tranches soient tendres. Le lait est égoutté et pris avant les repas dans une cuillère à soupe.
  2. Une grosse tête d'ail est hachée avec du citron, mélangée et versée avec un litre d'eau. La composition est insistée et placée au réfrigérateur, en prenant 50 grammes avant les repas.
  3. Un verre d'aubépine est versé dans 0,5 litre d'eau bouillante, bouilli à feu doux pendant plusieurs minutes, filtré et mélangé avec 2 cuillères à soupe de miel. Prendre 2 cuillères le soir et 1 cuillère avant les repas.
  4. L'huile d'argousier est prise chaque jour pendant une cuillère à café une demi-heure avant les repas 3 fois par jour pendant 21 jours.

Intervention chirurgicale

Les opérations intravasculaires et intracrâniennes sont effectuées à travers la section frontotemporale-basale du crâne à l'aide de divers clips, cathéters.

Pour éliminer les lésions ischémiques, une endartériectomie et une thrombectomie sont effectuées. La prévention de l'ischémie progressive lors du rétrécissement ou de l'occlusion des artères est réalisée par des opérations de revascularisation (l'imposition d'anastomoses entre les branches artérielles dans les tissus mous de la tête).

Mesures préventives

Pour éviter les maladies vasculaires et les troubles circulatoires concomitants du cerveau, des mesures préventives doivent être prises contre l'athérosclérose, l'hypertension.

Il est nécessaire d'ajuster le régime alimentaire, d'éliminer du régime les produits gras d'origine animale, les aliments fumés, frits et salés, les bonbons, les produits semi-finis, les boissons gazeuses.

Vous devez ajouter du poisson, des fruits de mer, des fruits frais, des herbes et des légumes à l'alimentation. Vous devez maintenir un poids normal, arrêter de fumer, boire de l'alcool, rester souvent à l'air frais, faire de l'exercice.

Vous devez également suivre le régime de boisson (boire au moins 1,5 litre d'eau par jour), limiter l'effet du stress.

Traitement des vaisseaux cérébraux, symptômes de maladies dangereuses

Des maux de tête, des étourdissements ou des troubles de la mémoire peuvent indiquer l'étroitesse des vaisseaux de la tête. Avec une telle déviation, le flux sanguin vers les cellules cérébrales est perturbé, ce qui entraîne leur mort. Cela peut entraîner de graves complications mentales et intellectuelles et, dans les cas les plus graves, la mort. Les vaisseaux cérébraux, les symptômes, le traitement des anomalies émergentes et les mesures de prévention devraient être importants pour chaque personne, car toute perturbation de la circulation sanguine peut compliquer considérablement la vie..

Causes de l'étroitesse vasculaire

Aujourd'hui, on distingue les causes suivantes de vasoconstriction cérébrale: athérosclérose, hypertension, anévrisme, maladies génétiques, ostéochondrose, facteurs négatifs tiers.

L'athérosclérose

L'athérosclérose est l'une des principales causes de vasoconstriction dans la tête (environ 60% des cas). Cette maladie se caractérise par l'apparition d'une plaque de cholestérol sur la paroi artérielle. En grandissant progressivement, il peut bloquer complètement le vaisseau.

Une plaque se forme en raison d'une augmentation du cholestérol dans le sang, qui s'accumule sur les parois. Après l'apparition d'une formation mineure, il commence à se développer à cause des plaquettes.

Hypertension

L'hypertension est une cause tout aussi fréquente de vasoconstriction dans le cerveau. Avec cette maladie, une personne a une pression artérielle élevée, ce qui entraîne un épaississement constant des muscles des vaisseaux. En raison de l'augmentation du volume des tissus de la paroi, la lumière devient étroite, ce qui entraîne un flux sanguin insuffisant vers le cerveau.

Anévrisme

La sténose des vaisseaux cérébraux peut également se développer avec la formation d'un anévrisme. Un anévrisme est un renflement dans la paroi d'un vaisseau qui est rempli de sang. Avec une taille suffisamment grande, il peut appuyer sur le vaisseau, rendant ainsi la lumière étroite.

Il est à noter que le rétrécissement des vaisseaux de la tête avec cette maladie n'est pas le pire, car la rupture de l'anévrisme a des conséquences plus graves, ce qui peut entraîner une hémorragie importante dans le cerveau..

Maladies génétiques

Des écarts dans leur structure génétique peuvent entraîner un rétrécissement des vaisseaux de la tête. Les pathologies les plus courantes sont les syndromes de Williams et d'Ehlers-Danlos. Dans ces maladies, l'épaisseur des parois des vaisseaux est initialement supérieure à celle d'une personne ordinaire et, par conséquent, la lumière a une section plus petite.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est une autre raison pour laquelle les vaisseaux du cerveau peuvent se rétrécir. Avec cette maladie, l'artère est bloquée par les vertèbres du cou, en raison de leur déformation ou de leur protrusion. Si la sténose se produit en raison de l'ostéochondrose, le cerveau entier est exposé à la privation d'oxygène, et non ses zones individuelles.

Facteurs négatifs externes

Les facteurs négatifs externes menant à la vasoconstriction de la tête comprennent le tabagisme, l'alcool et l'exposition aux toxines. Lorsque des substances nocives pénètrent dans le corps, elles provoquent des spasmes, perturbent l'élasticité des parois et contribuent également à la formation de plaques de cholestérol.

Les étapes de développement de la pathologie et les symptômes correspondants

Les médecins distinguent trois étapes de vasoconstriction dans la tête.

Au premier stade, la réduction de la lumière ne dépasse pas 20%. À ce stade de la pathologie, les cellules cérébrales ne meurent pas, mais souffrent uniquement d'une privation d'oxygène, ce qui entraîne une perturbation de leurs fonctions. Cela peut se manifester chez une personne sous la forme de maux de tête périodiques sans cause, de vertiges, de fatigue rapide avec stress mental..

En outre, les symptômes de la maladie comprennent la perte de mémoire, l'irritabilité, des problèmes mineurs de coordination et des troubles du sommeil..

La deuxième étape est diagnostiquée si la lumière a diminué de 20% à 50%. Dans ce cas, il y a une diminution significative du flux sanguin, ce qui provoque la mort des cellules cérébrales dans de petites zones..

Dans ce cas, une personne peut ressentir des symptômes tels que des tremblements des bras et des jambes, des crampes et des spasmes des muscles faciaux, des problèmes de marche (pieds traînants et chutes soudaines), des évanouissements, une incapacité à penser logiquement et à raisonner, des pertes de mémoire mineures, des hypertrophies dans l'expression des émotions. et envie fréquente d'uriner.

Avec une réduction de la lumière des vaisseaux sanguins de plus de 50%, les médecins parlent du troisième stade de la maladie. Elle se caractérise par la mort de toutes les cellules cérébrales de la zone alimentée par l'artère endommagée. Dans ce cas, des changements dégénératifs irréversibles dans le cerveau se produisent. Des symptômes tels qu'un état de conscience délirant, une démence, une miction involontaire, une perte de mémoire et une incapacité complète correspondent à ce stade..

Cependant, cela est fondamentalement faux, car aux premier et deuxième stades, dans presque 100% des cas, la pathologie peut être guérie avec des médicaments et non avec une chirurgie. Par conséquent, si l'un des symptômes ci-dessus apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un examen vasculaire complet..

Méthodes de diagnostic de la vasoconstriction

Avant de décider comment guérir les vaisseaux de la tête lorsqu'ils sont rétrécis, il est nécessaire d'effectuer un ensemble de procédures de diagnostic pour déterminer la cause du développement de la pathologie et le stade de son développement. Habituellement, un tel complexe comprend:

  • Analyses de sang et d'urine, qui montrent le niveau de glucose, de cholestérol et d'autres substances dans le corps.
  • Une échographie du cerveau pour aider à déterminer la présence de plaque ou de caillots sanguins dans les vaisseaux. De plus, ce type de diagnostic permet de mesurer le débit sanguin..
  • Angiographie par ordinateur, à l'aide de laquelle les zones problématiques des vaisseaux sanguins sont localisées.
  • Surveillance de la pression artérielle 24 heures sur 24 (MAPA).

Si, lors de l'examen du patient, des symptômes externes d'ostéochondrose sont détectés, une radiographie ou une tomodensitométrie de la colonne cervicale peut être prescrite.

Traitement de la sténose

Le traitement de la vasoconstriction dans le cerveau peut être à la fois non invasif, à l'aide de médicaments, et chirurgical. Le choix de la méthode de traitement dépend du stade de développement de la maladie, des symptômes qui l'accompagnent et des signes vitaux du patient..

Traitement non invasif

Si la vasoconstriction du cerveau est au premier ou au deuxième stade, ainsi que s'il est impossible d'effectuer une opération au troisième, un traitement médicamenteux est choisi pour traiter la maladie, qui vise à éliminer la cause de la pathologie, à soulager les symptômes, à améliorer l'apport sanguin aux zones à problèmes de la tête et à restaurer la structure tissulaire navires.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour traiter les vaisseaux de la tête:

  • Statines (Simvastatine, Lovastatine, Pravastatine, Pitavastatine, etc.), qui empêchent l'apparition de nouvelles plaques de cholestérol, ainsi que détruisent celles existantes.
  • Vasodilatateurs (Euphilin, Papaverine, Cinarizin, Vinpocetine, Nifedipine, Niceroglin, Captopril, Terazosin et bien d'autres), qui sont utilisés pour réduire la pression artérielle dans l'hypertension, ce qui vous permet de tonifier les parois des vaisseaux sanguins. De plus, leur utilisation augmente le flux sanguin vers les zones endommagées du cerveau..
  • Agents antiplaquettaires (acide acétylsalicylique, Clopidogrel, Eptifibatid, Iloprost, Triflusar), empêchant la formation de caillots sanguins en inhibant l'agrégation des plaquettes et des leucocytes.
  • Antispasmodiques (No-shpa, Aprofen, Hyoscin, Dibazol, etc.), éliminant les symptômes de l'ostéochondrose.
  • Analgésiques (Paracetamol, Panadol, Migrenol, Caffetin, Solpadein, Pentalgin, Citramon, etc.) utilisés pour soulager le bien-être d'une personne souffrant de maux de tête sévères.
  • Les antidépresseurs (Imipramine, Maprotiline, Fluvoxamine, Tianeptine, etc.) sont prescrits pour le traitement de la dépression, de la dépression et d'autres déviations psychologiques à long terme..
  • Les tranquillisants (Fenozepam, Gidozepam, Atarax, Tenoten, etc.) aident à éliminer les symptômes tels que la colère non motivée, le stress prolongé, la nervosité et d'autres émotions inattendues et fortes.

De plus, pendant la période de traitement, des complexes vitaminiques sont prescrits, qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins et le corps dans son ensemble. La composition de ces complexes doit inclure des vitamines des groupes A, B, C et E, des folates, du sélénium, de l'acide ascorbique et de la rutine.

Traitements chirurgicaux

Dans les cas où la sténose des vaisseaux cérébraux a atteint le troisième stade ou le traitement médicamenteux ne donne pas de résultat et que la lumière continue de diminuer, une décision est prise sur une intervention chirurgicale, dont le but est de rétablir la circulation sanguine normale dans la zone où se trouve l'artère pathologique. Pour cela, l'une des procédures chirurgicales suivantes peut être utilisée:

Endartériectomie carotidienne, dans laquelle la paroi d'une artère avec sténose est coupée et la plaque de cholestérol est retirée par l'incision. Ensuite, l'incision est à nouveau cousue.

Prothèses. L'essence de cette opération est d'enlever et de remplacer par un implant artificiel la partie du vaisseau où le blocage s'est produit ou les parois sont devenues inélastiques.

Angioplastie par ballonnet. La procédure consiste en la destruction de la plaque de cholestérol avec un ballon élastique, qui peut se dilater lorsque de l'air y est fourni.

Stent carotidien. Ce type de chirurgie est pratiqué si une re-sténose survient après une angioplastie par ballonnet..

Dans ce cas, un treillis métallique est placé sur le ballon - parois, qui, après la destruction de la plaque de cholestérol, reste dans l'artère au site de l'étroitesse pour maintenir sa forme et éviter la récurrence de la pathologie.

Anastomose vasculaire, dans laquelle, pendant l'opération, le chirurgien crée une nouvelle voie de circulation sanguine à partir des implants parallèlement à la zone de sténose.

Prévention de la sténose

En plus des connaissances sur la façon dont les vaisseaux cérébraux sont traités, les informations sur les méthodes de prévention de la sténose ne sont pas moins importantes pour une personne, car il vaut mieux prévenir la maladie que la combattre. Pour éviter l'apparition de places dans une artère avec une petite lumière, les mesures préventives suivantes doivent être prises:

  • Adapter le régime alimentaire à une augmentation de la consommation de fruits de mer, de légumes et de fruits.
  • Mangez le moins de viande et de farine grasse possible.
  • Lors de la préparation des aliments, essayez d'utiliser au minimum du sel et d'autres épices..
  • Il vaut mieux faire bouillir ou cuire les aliments.
  • Faire de l'exercice, faire du jogging ou marcher à l'extérieur.
  • Arrêter complètement ou réduire considérablement la consommation d'alcool.
  • Faire durcir.
  • Pendant un travail sédentaire, réchauffez la colonne cervicale une fois par heure.
  • Arrêter de fumer.
  • Essayez d'éviter les situations stressantes.

Une attention particulière à la prévention de la sténose doit être accordée aux personnes souffrant d'hypertension et de diabète sucré, car ces maladies augmentent le risque de pathologie. Par conséquent, en plus des mesures ci-dessus, ils doivent subir un examen complet par un neurologue au moins une fois par an..

Vaisseaux cérébraux

La vasoconstriction du cerveau n'est pas une maladie, mais un symptôme qui accompagne plusieurs pathologies à la fois. Le plus souvent, au début, il se manifeste par des maux de tête et des pertes de mémoire. De nombreux patients confondent ces signes avec un surmenage et ne vont pas chez le médecin. Cependant, la progression des pathologies peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou une démence. En présence de manifestations de vasoconstriction du cerveau, assurez-vous de consulter un médecin! Plus le traitement est commencé tôt, meilleur est le pronostic..

Prenez rendez-vous à la polyclinique d'Otradnoe à un moment qui vous convient! Des médecins expérimentés vous dirigeront vers la recherche et, en fonction de leurs résultats, détermineront les causes du rétrécissement des vaisseaux cérébraux dans votre cas. Ensuite, un plan de traitement individuel sera développé, grâce auquel vous pourrez éviter les complications et améliorer votre qualité de vie..

Vaisseaux cérébraux

Nos cerveaux traitent d'énormes charges au quotidien. Il a besoin de beaucoup de nutriments et d'oxygène pour fonctionner correctement. Ils sont délivrés au cerveau avec un flux sanguin à travers 4 artères principales: 2 artères carotides et 2 artères vertébrales. Les branches des grands vaisseaux forment une sorte de cercle à la base du cerveau. Il s'appelle Willis 'd'après le scientifique Thomas Willis, qui en a présenté pour la première fois sa description au 17ème siècle. Ce cercle permet de compenser la circulation sanguine en cas d'endommagement d'un ou plusieurs grands vaisseaux. La capacité compensatrice de ce plexus est très élevée. Dans certains cas, même avec des processus pathologiques dans 3 artères principales sur 4, une personne peut ne ressentir qu'un léger inconfort.

Cependant, les possibilités de compensation ne sont pas infinies. Par conséquent, tôt ou tard, les lésions des vaisseaux cérébraux se manifesteront par des violations notables..

Au repos, le cerveau a besoin d'environ 15% du volume sanguin circulant dans tout le corps pour fonctionner correctement. Il reçoit environ 25% de l'oxygène inhalé par l'homme. Les vaisseaux du cerveau sont soumis à un stress énorme chaque jour. En même temps, dans un état sain, ils sont incroyablement élastiques. Cependant, avec une exposition régulière à des facteurs défavorables, ils peuvent se rétrécir, ce qui entraînera un manque d'oxygène et de nutriments dans les tissus cérébraux, ce qui affectera négativement son travail..

Référence! Un apport sanguin insuffisant au cerveau est appelé encéphalopathie discirculatoire..

Classification de la sténose cérébrale

En forme, le rétrécissement est:

  • Aiguë - cette condition peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou la mort.
  • Chronique - se développe progressivement, lentement, une personne peut ne rien soupçonner des processus pathologiques pendant longtemps.

La vasoconstriction chronique comporte 3 stades de développement:

  • Au début, le patient éprouve des maux de tête mineurs, de la somnolence, une fatigue chronique, observe une distraction et un léger oubli.
  • Sur le second, des maux de tête sévères, des troubles de la marche, une diminution significative de la capacité de travail, des sautes d'humeur et des dysfonctionnements du système urinaire apparaissent.
  • Au troisième stade, la démence (démence) se développe - le patient perd son indépendance et sa capacité à s'auto-servir, il y a des problèmes évidents de coordination des mouvements, des mictions involontaires.

Pourquoi une sténose cérébrale se produit-elle?

Les principales causes de vasoconstriction dans le cerveau sont:

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est un processus pathologique dans lequel des plaques de cholestérol se forment sur les parois des artères en raison d'une violation du métabolisme des lipides. Les plaques, en croissance, sont finalement remplacées par du tissu conjonctif. Cela rétrécit la lumière du vaisseau et réduit sa perméabilité. Les artères carotides sont les plus sensibles à l'athérosclérose. La plaque peut complètement bloquer la lumière du vaisseau.

L'hypertension est une pathologie chronique dans laquelle il existe une hypertension artérielle (augmentation de la pression), dans la plupart des cas pour des raisons inconnues. Jusqu'à 40% des personnes souffrent de cette maladie. Des chutes de pression régulières affectent l'élasticité des vaisseaux sanguins. Leur tissu change pathologiquement, les parois s'épaississent, des rétrécissements locaux apparaissent. Au fil du temps, la lumière du vaisseau est capable de se fermer complètement.

L'ostéochondrose de la colonne cervicale se manifeste par une déformation des disques intervertébraux. Ils sont capables de clamper les artères vertébrales qui transportent le sang vers le cerveau..

Un rétrécissement des vaisseaux du cerveau peut être observé chez les patients de tout âge, y compris les enfants. Les personnes à risque sont atteintes de maladies telles que:

  • Diabète.
  • Pathologies cardiovasculaires (troubles du rythme cardiaque, coronaropathie, etc.).
  • Hypercholestérolémie (taux de cholestérol élevé).

En outre, la possibilité de rétrécir les vaisseaux du cerveau augmente:

  • Fumeur.
  • L'abus d'alcool.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Stress fréquent et stress émotionnel.
  • Surcharge mentale.
  • Rare exposition à l'air frais - en cas de manque d'oxygène, la pression artérielle peut augmenter.
  • Surpoids.
  • Prédisposition génétique aux maladies cardiovasculaires.

Symptômes de vasoconstriction dans le cerveau

Dans les premiers stades, le rétrécissement se manifeste par les symptômes suivants:

  • Diminution de la mémoire (surtout souvent dans de telles situations, les gens oublient les événements qui leur sont arrivés récemment).
  • Déficience d'apprentissage et handicap.
  • Vertiges.
  • Fatigue chronique.
  • Perte d'intérêt pour ce qui se passe.
  • États dépressifs.
  • Sautes d'humeur.
  • Instabilité émotionnelle.
  • Problèmes de concentration.
  • Troubles du sommeil: insomnie, sommeil agité.

Si le traitement est effectué à ce stade, les violations peuvent être éliminées et la qualité de vie du patient restaurée..

Avec la progression de la pathologie, on observe les éléments suivants:

  • Troubles de la parole.
  • Du bruit dans ma tête.
  • Perte d'audition.
  • Poignée de main.
  • Gêne de mouvement.
  • Changement de démarche.

Complications

Les vaisseaux rétrécis à long terme du cerveau peuvent provoquer le développement de:

  • Démence.
  • Accident vasculaire cérébral hémorragique - se manifestant par la rupture d'un vaisseau suivi d'une hémorragie cérébrale.
  • AVC ischémique - une violation de l'apport sanguin aux parties du cerveau en raison d'un blocage des vaisseaux sanguins.

Diagnostique

Le diagnostic de vasoconstriction cérébrale est réalisé par un neurologue. Pour évaluer l'état des vaisseaux sanguins et le flux sanguin dans ceux-ci, les éléments suivants sont prescrits:

  • Échographie Doppler - vous permet d'étudier la vitesse du flux sanguin et d'identifier la vasoconstriction.
  • Angiographie - permet d'évaluer l'état des troncs nerveux des vaisseaux sanguins.
  • Balayage duplex - pour déterminer l'état des parois des vaisseaux sanguins, pour identifier les rétrécissements, les plaques athéroscléreuses et les caillots sanguins.
  • ECG.
  • Évaluation de l'état du fond de l'œil - les cellules du fond de l'œil sont associées aux neurones du cerveau, et des troubles vasculaires et des modifications des cellules nerveuses dans la région du fond peuvent indiquer des pathologies cérébrales.

Traitement

Il est nécessaire d'éliminer la cause de la vasoconstriction, car si cela n'est pas fait, la pathologie progressera. Le traitement de l'hypertension, de l'athérosclérose ou de l'ostéochondrose cervicale est effectué. Pour l'hypertension, nommez:

  • Médicaments antihypertenseurs (abaissement de la tension artérielle).
  • Agents antiplaquettaires - médicaments qui empêchent les caillots sanguins.
  • Complexes de vitamines contenant des vitamines C, PP et B6.
  • Un régime avec un apport limité en sel.

Le traitement de l'athérosclérose implique:

  • Statines - abaisser le taux de cholestérol sanguin.
  • Régime limité aux graisses animales.

Lorsque l'ostéochondrose cervicale est prescrite:

  • Porter un corset pour maintenir une bonne posture du dos et du cou.
  • Anti-douleurs.
  • Médicaments anti-inflammatoires.
  • Procédures de physiothérapie.
  • Massage.
  • Physiothérapie.

Un traitement symptomatique est également effectué. En fonction des troubles causés par la vasoconstriction, les éléments suivants peuvent être prescrits:

  • Médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le cerveau - avec perte de mémoire.
  • Médicaments qui renforcent les vaisseaux sanguins - pour les vertiges.
  • Exercices de massage et de physiothérapie - pour les troubles des fonctions motrices.
  • Antidépresseurs et sédatifs - pour la détresse émotionnelle et la dépression.

Pour prévenir les affections cérébrales multi-infarctus, les patients prennent des anticoagulants - des médicaments qui réduisent la coagulation sanguine.

Si la circulation sanguine est altérée de plus de 50%, un traitement chirurgical peut être prescrit - pose d'un stent. Il s'agit d'une expansion à l'aide d'un stent - un cadre qui est installé dans la lumière du vaisseau. L'opération vous permet d'agrandir le vaisseau et de restaurer la circulation sanguine à l'intérieur.

Prévention de la vasoconstriction dans le cerveau

Il est assez difficile d'éviter complètement la possibilité d'une vasoconstriction dans le cerveau. Cependant, certaines mesures préventives réduiront considérablement le risque de développer une pathologie. Il est nécessaire:

  • Révisez votre alimentation.
  • Faites attention à une activité physique modérée pour éviter les processus stagnants.
  • Perdre du poids, le cas échéant.
  • Refuser des mauvaises habitudes.
  • Essayez d'être plus souvent au grand air, en organisant des loisirs actifs.
  • Résistance au stress du train.

La révision du régime comprend:

  • Inclusion des aliments les plus riches en nutriments: légumes et fruits frais, viande maigre, poisson, herbes.
  • Réduire l'utilisation de la malbouffe: viandes fumées, aliments gras, salés.

La prévention de la vasoconstriction dans le cerveau passe également par des examens médicaux réguliers. Si cela est fait annuellement, les changements peuvent être identifiés à un stade précoce, lorsqu'ils sont facilement corrigés..

Quel médecin consulter en cas d'hypertension artérielle

Les maladies vasculaires du cerveau se manifestent principalement par des symptômes cérébraux chroniques non spécifiques, notamment des maux de tête, des étourdissements, une fatigue constante, des troubles du sommeil, de l'irritabilité, des changements d'humeur fréquents et une diminution des processus cognitifs. Dans certaines conditions aiguës, par exemple, lors d'une crise hypertensive, une ischémie et un accident vasculaire cérébral peuvent survenir. Ces pathologies se manifestent par des symptômes neurologiques focaux, par exemple des troubles de la parole, des convulsions ou une perte de champs visuels.

Afin de prévenir les maladies vasculaires et les complications, vous devez savoir quel médecin consulter lorsque les premiers symptômes apparaissent.

Quels médecins peuvent aider

Le choix de la spécialisation du médecin dépend du tableau clinique formé au cours de la maladie. Il s'agit donc principalement de médecins de profil thérapeutique: un neurologue, un phlébologue, un cardiologue. Ce sont également des chirurgiens, par exemple un angiologue. Ces médecins étudient les signes cliniques des maladies vasculaires, les diagnostiquent et les traitent..

Cependant, pour que le médecin traitant guérisse, la cause de la pathologie doit d'abord être identifiée. Quel médecin vérifie les vaisseaux sanguins? Les diagnostics peuvent être prescrits par tout spécialiste clinique qui a besoin de données sur le travail des vaisseaux cérébraux. Les vaisseaux sont directement contrôlés par le médecin des radiations ou du diagnostic fonctionnel, qui examine les artères et les veines à l'aide d'ultrasons ou d'imagerie par résonance magnétique en mode angio.

Neurologue

Un neurologue est un spécialiste en neurologie. Il étudie les maladies associées à la pathologie de l'ensemble du système nerveux (central et périphérique).

Un neurologue doit être consulté s'il y a des signes de maladies neurologiques dont la cause réside dans les vaisseaux. Ce sont les signes suivants:

  1. Souvent des maux de tête avec une pression artérielle élevée.
  2. Diminution de l'activité mentale, l'attention est devenue distraite, c'est devenu plus difficile à retenir. Difficulté à contrôler les émotions, troubles du sommeil.
  3. Syndrome asthénique: fatigue douloureuse, épuisement rapide du simple travail, impatience, agitation, intolérance au son, à la lumière et à l'odorat, irritabilité, labilité émotionnelle. Quel est le tableau clinique, par exemple, de la sclérose en plaques?.
  4. Augmentation de la pression intracrânienne: maux de tête, étourdissements, nausées, vomissements, mictions et toux douloureuses, diminution de l'acuité visuelle.
  5. Signes d'accident vasculaire cérébral ischémique et hémorragique: troubles de la conscience, maux de tête comme un coup à l'arrière de la tête, troubles de l'élocution, déficience visuelle, perte de sensibilité, absence partielle ou totale de force musculaire dans les bras ou les jambes.

Le tableau clinique des maladies neurologiques d'origine vasculaire peut s'accompagner de troubles mentaux. Dans ce cas, le médecin se joint à la tête - un psychiatre. Se produit dans l'athérosclérose des vaisseaux du cerveau. Signes: perte de mémoire, amnésie, désorientation, rigidité musculaire, manque de motivation pour toute activité.

Phlébologue

Le phlébologue s'occupe de la maladie veineuse. La pathologie du cerveau associée à la perturbation de ces vaisseaux est appelée «encéphalopathie veineuse». Au cœur de la maladie se trouve la difficulté de sortir du sang veineux des vaisseaux du cerveau en raison de maladies cardiovasculaires, de maladies des poumons et des voies respiratoires, l'occlusion de la lumière par une tumeur ou une hydrocéphalie.

Un phlébologue peut être consulté dans les cas où la tête fait souvent mal. La céphalalgie périodique avec encéphalopathie veineuse présente les caractéristiques suivantes:

  • par gravité et sensations subjectives, légères ou modérées;
  • douleur douloureuse, éclatante et monotone;
  • généralement symétrique, moins souvent localisé dans la région occiputale et pariétale;
  • fait plus mal le matin que le soir;
  • la douleur s'aggrave lorsque la tête est inclinée vers le bas, en buvant de l'alcool, en fumant, en buvant du café et du thé fort.

Avec l'encéphalopathie veineuse, le visage acquiert généralement une teinte bleuâtre, les lèvres, le nez et les oreilles sont cyanosés. Le matin, il y a un œdème des tissus mous, principalement dans la zone sous les yeux. En outre, à l'extérieur, vous pouvez envisager une augmentation des veines saphènes du cou..

Cardiologue

Un cardiologue examine les signes et traite les maladies du système cardiovasculaire. Ce spécialiste ne traite pas directement les vaisseaux cérébraux, cependant, en raison du lien étroit du système cardiovasculaire avec les performances du système nerveux central, un cardiologue peut influencer la dynamique des pathologies des artères et des veines et prévenir les complications, car le cerveau est un organe cible de l'hypertension..

La fonctionnalité du cerveau est influencée par la pression artérielle, une maladie dont traite un cardiologue. Vous devez le contacter si, à une pression supérieure à 140/90, des signes cardiaques apparaissent: douleurs cardiaques, troubles du rythme, lourdeur dans la poitrine.

Un cardiologue peut prévenir ou traiter une crise hypertensive. Il s'agit d'une condition dans laquelle l'hypertension artérielle augmente le risque de pathologies vasculaires du cerveau, par exemple, un accident vasculaire cérébral ischémique ou un accident ischémique transitoire.

L'hypertension artérielle est souvent asymptomatique, cependant, avec la variante cérébrale de la crise hypertensive, les symptômes suivants apparaissent:

  1. mal de tête constamment;
  2. vole devant les yeux;
  3. vomissement;
  4. frissons, tremblements, transpiration, palpitations;
  5. pâleur du visage;
  6. faiblesse musculaire;
  7. agitation mentale ou vice versa, apathie et indifférence.

L'encéphalopathie hypertensive dans un contexte d'hypertension artérielle constante entraîne des troubles neurologiques et mentaux, par exemple une instabilité de la marche, des rires et des pleurs incontrôlables, une diminution de l'intelligence et de la mémoire, des troubles émotionnels ou des tremblements des doigts.

Quel médecin devriez-vous contacter pour l'hypertension avec des symptômes cardiaques - un cardiologue. Si l'hypertension artérielle s'accompagne de troubles cérébraux, vous devriez consulter un neurologue.

Angiologue

Un angiologue est un spécialiste étroit qui étudie et traite les maladies du système vasculaire et lymphatique. L'angiologue est un terme conditionnel, car formellement il n'y a pas de tels spécialistes dans les pays développés du monde..

Les angiologues se réfèrent généralement aux chirurgiens vasculaires. Un médecin traitant des pathologies chirurgicales dans les vaisseaux cérébraux de manière opératoire est appelé neurochirurgien endovasculaire.

Ce médecin traite la tête si des pathologies vasculaires sont apparues qui ne sont éliminées que par chirurgie:

  • Anévrisme cérébral. Le médecin doit être consulté pour les symptômes suivants: maux de tête dans la région frontale, diminution de l'intelligence, labilité émotionnelle, diminution de la sensibilité, diminution de la force musculaire.
  • Malformation artério-veineuse. Manifesté par des convulsions, des céphalées en grappes et des symptômes neurologiques déficients focaux, tels que la perte des champs visuels ou des troubles de la parole.
  • Fistule artérioveineuse. Se manifeste par des maux de tête, des acouphènes lancinants, une vision diminuée, des difficultés à bouger les yeux, des étourdissements, des nausées et des vomissements.
  • Thrombose des vaisseaux cérébraux. Les symptômes sont les mêmes que le tableau clinique de l'AVC ischémique.

Si les vaisseaux sont une maladie secondaire

Il existe des pathologies dans lesquelles, dans les maladies vasculaires du cerveau, la cause n'est pas jouée par les vaisseaux eux-mêmes, mais par les principaux facteurs qui ont conduit à des pathologies cérébrales de nature vasculaire. Par exemple, une tumeur au cerveau. En se développant, le néoplasme peut comprimer l'artère, réduisant ainsi la lumière du vaisseau. Cela entraînera une circulation sanguine insuffisante, une ischémie et une possible nécrose du tissu cérébral. Dans de telles maladies, la cause fondamentale doit être identifiée et un spécialiste approprié doit être consulté. Dans le cas des tumeurs, il s'agit d'un oncologue.

Maladies vasculaires du cerveau

Traitement des maladies vasculaires

Les vaisseaux cérébraux doivent être surveillés par un spécialiste compétent. Il est impératif de subir des examens réguliers et de suivre toutes les recommandations des médecins. Cependant, la pharmacothérapie peut être complétée par la médecine traditionnelle.

Il est important de se rappeler qu'avant de commencer ces activités, il est impératif de consulter un médecin, en outre, il faut garder à l'esprit que de telles mesures ne peuvent pas remplacer l'aide professionnelle. Par conséquent, le traitement avec des recettes de médecine traditionnelle peut être utilisé comme adjuvant efficace.

  1. En cas d'hypertension artérielle, il est recommandé d'utiliser une infusion préparée à partir de fleurs et de fruits d'aubépine. Pour préparer ce remède, vous devez prendre deux cuillères à soupe d'aubépine, verser un verre d'eau bouillante dessus et le maintenir à feu doux pendant trente minutes. Après cela, vous pouvez ajouter de l'eau bouillie - cela aidera à reconstituer l'évaporation. Prenez le bouillon obtenu trois fois par jour pour une cuillère à soupe.
  2. Pour améliorer l'apport sanguin au cerveau, il est recommandé de boire un tiers de verre d'infusion de millepertuis. Cela devrait être fait trois fois par jour. Cette herbe est brassée comme suit: une cuillerée de millepertuis dans un verre d'eau bouillante.
  3. Le traitement à l'huile d'argousier est extrêmement bénéfique. Pendant deux semaines, prenez une cuillère à café d'huile trois fois par jour, cela se fait trente minutes avant les repas.
  4. La teinture de trèfle peut aider avec les acouphènes. Il est nécessaire de remplir le pot de fleurs de trèfle et de vodka dans des proportions égales. Laisser reposer quelques semaines, après quoi la teinture peut être filtrée et consommée pendant la nuit dans une cuillère à soupe. La durée du traitement est de deux à trois mois.
  5. Pour ceux qui se demandent comment renforcer les vaisseaux sanguins du cerveau, la recette suivante peut être conseillée: vous devez prendre 300 g de cloisons de noix, verser 0,5 litre de teinture d'alcool d'aubépine. Laissez le mélange obtenu pendant deux semaines dans un endroit frais et sombre. Après cela, il peut être filtré et consommé dans une cuillère à café, cela doit être fait trois fois par jour avant de manger. La durée du traitement est de trois semaines.

Actuellement, les maladies vasculaires sont très répandues. Par conséquent, les vaisseaux du cerveau nécessitent une surveillance constante par un médecin professionnel. Un diagnostic rapide et un traitement adéquat vous permettront de rester en bonne santé pendant de nombreuses années..

Anévrisme cérébral

On distingue les anévrismes sacculaires et latéraux. Le premier ressemble à une «baie» attachée au vaisseau par un col ou une base. Le second ressemble plus à un gonflement ou un épaississement sur un vaisseau. Les anévrismes sont également divisés par taille en diamètre:

  • petit - jusqu'à 11 mm;
  • moyen - de 11 à 25 mm;
  • grand - plus de 25 mm.

Les raisons

Cette pathologie est une formation bombée sur la paroi d'un vaisseau dans lequel le sang s'accumule. L'anévrisme est dangereux en raison de la probabilité toujours croissante de rupture de celui-ci et du vaisseau. Pour l'apparition d'une pathologie, il est nécessaire que les parois des vaisseaux perdent leur élasticité. Par conséquent, l'anévrisme vasculaire ne survient que chez les personnes atteintes de maladies du tissu conjonctif ou de pathologie vasculaire..

La pathologie est plus enregistrée chez les adultes (de 30 à 60 ans). Les personnes ayant de mauvaises habitudes - toxicomanie, tabagisme ou consommation d'alcool - sont souvent à risque. Bien sûr, le rétrécissement de la lumière vasculaire dans l'athérosclérose est un facteur prédisposant.

Symptômes

Le grand danger de l'anévrisme est la probabilité de sa rupture avec un AVC hémorragique ultérieur. Il est à noter que ce type d'AVC est le plus dangereux et souvent la cause de décès ou d'invalidité. De plus, il est très difficile de détecter un anévrisme à un stade précoce, et il arrive parfois que la pathologie soit asymptomatique jusqu'au moment d'un accident vasculaire cérébral.

L'anévrisme cérébral développé exerce une pression sur les tissus environnants, c'est pourquoi les symptômes caractéristiques apparaissent:

  • mal de crâne;
  • engourdissement ou paralysie du côté gauche ou droit de la tête;
  • douleur dans les yeux;
  • pupilles dilatées;
  • Vision floue.

Traitement

Malheureusement, il n'existe aucun traitement médical qui élimine la pathologie. Les médicaments et un mode de vie sain ne peuvent que ralentir ou arrêter complètement le développement de l'anévrisme. Dans le même temps, vous devrez constamment observer le régime alimentaire et consulter des spécialistes pour un examen. Le traitement chirurgical ne garantit pas non plus la cicatrisation, car il existe un risque de lésions vasculaires, de développement d'un autre anévrisme et de crises postopératoires.

Pour vous

Céphalée de fatigue chronique: comment reconnaître

Pourquoi le cou fait-il mal, et la douleur irradie à l'arrière de la tête

Commotion cérébrale: comment les traumatismes peuvent affecter la santé

Encéphalite chez les nouveau-nés: causes, symptômes, traitement

Que se passe-t-il lorsque la pression artérielle augmente

Au début, le tonus vasculaire est lentement perturbé. Au fil du temps, alors que l'hypertension artérielle (TA) persiste, des hémorragies cérébrales mineures et des accidents vasculaires cérébraux peuvent survenir.

À la suite d'une augmentation constante de la pression artérielle dans la maladie hypertensive, du plasma est libéré (une partie du sang sans éléments formés), ce qui conduit finalement à la destruction des parois des vaisseaux sanguins.

Comment cela peut-il arriver? Une protéine spécifique (une substance de type hyalin ressemblant à du cartilage par sa structure) est déposée sur les parois des vaisseaux, ce qui conduit au développement de l'hyalinose. Les vaisseaux deviennent comme des tubes de verre, perdant leur élasticité et leur capacité à maintenir la tension artérielle. De plus, la perméabilité de la paroi vasculaire augmente et le sang peut la traverser librement, imbibant les fibres nerveuses (saignement diapédétique). Le résultat de telles transformations peut être la formation de microanévrismes et la rupture du vaisseau avec hémorragie et sang entrant dans la moelle blanche. L'œdème et les hématomes qui en résultent conduisent aux hémorragies suivantes (AVC hémorragique).

L'athérosclérose accompagnant l'hypertension, ou existant sans elle (ce qui est rare) contribue à l'ischémie cérébrale - apport insuffisant de nutriments et d'oxygène aux tissus (sauf pour les plaques athéroscléreuses qui rétrécissent la lumière des artères, le sang lui-même est épais et visqueux).

Les troubles circulatoires aigus sont des accidents vasculaires cérébraux (hémorragiques et ischémiques). Mais tout commence par des troubles transitoires de la circulation cérébrale sur fond d'hypertension et d'athérosclérose, ainsi que par l'obésité, le diabète sucré et les maladies des voies respiratoires qui les accompagnent souvent..

Symptômes

Les symptômes d'une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau dépendent du type de maladie qui a provoqué un manque de sang dans la zone où l'échec s'est produit.

Les symptômes d'un accident vasculaire cérébral dépendent du facteur à l'origine de la pathologie. En fonction de la maladie, le type et la nature des symptômes différeront:

  • AVC ischémique. Les troubles de la circulation cérébrale dans ce cas ont un caractère aigu de manifestation. Lors d'un AVC, les plaintes des patients sont plus subjectives; elles peuvent également être accompagnées de nausées et se transformer en vomissements. Les symptômes de manifestation focale sont souvent rencontrés lorsque la pathologie concerne un système ou un organe particulier dans lequel le cerveau est directement impliqué;
  • AVC hémorragique. Les deux types d'AVC sont appelés formes aiguës de la maladie (ACVA). Les symptômes du trouble surviennent lorsque le sang pénètre à partir des vaisseaux avec une membrane endommagée dans la cavité crânienne. En raison de la quantité accrue de fluide, la pression dans la tête augmente. Le navire éclate. Cette maladie est plus susceptible que d'autres d'être mortelle que tous les autres troubles circulatoires du cerveau;
  • Attaque ischémique de nature transistor. Ces troubles de la circulation cérébrale sont temporaires et auto-corrigés (PNMK). Dans ce cas, la parésie apparaît souvent. Les violations de la parole et des fonctions visuelles sont en outre accompagnées de confusion et de somnolence;
  • pathologie chronique (HNMK). Avec un tel trouble dans le cerveau, les symptômes suivants sont notés: une diminution du niveau des capacités intellectuelles, la qualité de l'activité mentale et la fonction de la mémoire se détériorent. Les personnes malades sont souvent distraites et plutôt agressives. La pathologie est plus fréquente chez les personnes âgées, car la maladie se développe au fil des ans.

Traitement du rétrécissement des vaisseaux sanguins avec des remèdes populaires

Les maladies vasculaires du cerveau sont principalement dues à l'hypertension ou à l'athérosclérose. Les vaisseaux sont rétrécis en raison des plaques de cholestérol déposées sur leurs parois, ce qui perturbe la circulation sanguine.

Symptômes de la maladie: maux de tête. acouphènes, étourdissements, diminution de la mémoire et des performances, fatigue. Causes: augmentation du cholestérol dans le sang, ainsi que tension mentale, surmenage, stress, manque d'oxygène.

Le traitement de la maladie consiste en une utilisation longue et souvent à vie de médicaments prescrits par le médecin traitant. Ne négligez pas les mêmes remèdes populaires pour le traitement des vaisseaux cérébraux. Vous devez également modifier votre alimentation. Éliminez les aliments gras et épicés, les sucreries, les viandes fumées et la quantité de sel consommée. Il y a plus de légumes et de fruits, de fruits de mer. Utile pour la douche de contraste pour les maladies vasculaires, se débarrasser de l'excès de poids.

Traitement des vaisseaux cérébraux avec des remèdes populaires.

Prenez une cuillère à soupe de millepertuis sec, versez un verre d'eau bouillante dessus. Prenez un tiers de verre le matin, le déjeuner et le soir. Ce remède populaire pour le traitement des vaisseaux cérébraux améliore parfaitement l'apport sanguin au cerveau..

Afin de nettoyer les vaisseaux des plaques de cholestérol, utilisez un remède populaire aussi simple: vous devez prendre 200 grammes d'ail, le passer dans un hachoir à viande, ajouter 200 grammes d'alcool, fermer le produit dans un bocal et insister dans un endroit sec et frais pendant 10 jours. Prenez ce remède populaire pour le traitement des vaisseaux sanguins selon le schéma:

Le premier jour - à jeun, prenez une goutte de teinture diluée dans un tiers de verre de lait avant les repas, à midi - 2 gouttes, pour le dîner - 3 gouttes.

Le deuxième jour - 4 gouttes avant le petit déjeuner, 5 - avant le déjeuner, 6 - avant le dîner.

Les jours suivants, prenez la teinture de la même manière en augmentant la dose. Lorsque vous atteignez 15 gouttes, commencez à réduire la dose à une goutte. Prenez le reste du remède en 25 gouttes jusqu'à ce qu'il se termine.

Traitement des vaisseaux sanguins par des remèdes populaires.

Il est très utile pour cette maladie de subir un traitement avec de l'huile d'argousier. Prenez une cuillère à café de ce remède populaire pour les vaisseaux sanguins le matin, l'après-midi et le soir pendant deux semaines..

Versez deux cuillères à soupe d'aubépine avec un verre d'eau bouillante et maintenez dans un bain-marie pendant une demi-heure. Boire une cuillère à soupe trois fois par jour.

Et la dernière recette pour le traitement du rétrécissement des vaisseaux sanguins avec des remèdes populaires: hacher quatre citrons avec des pelures et la même quantité de têtes moyennes d'ail. Transférer le produit obtenu dans un pot de deux litres et verser de l'eau bouillie sur le dessus, fermer le couvercle et laisser au réfrigérateur pendant 3 jours. Prenez une cuillère à soupe deux fois par jour.

Athérosclérose du cerveau

La pathologie est caractérisée par la formation de dépôts graisseux ou fibreux sur la paroi interne des vaisseaux sanguins. Les cristaux de cholestérol jouent le rôle principal dans la création de plaques athéroscléreuses.

Par conséquent, pour le traitement de la maladie, un élément important est la thérapie diététique et les changements de mode de vie.

Étape 1 - les graisses, principalement le cholestérol, se déposent sur la paroi interne des vaisseaux sanguins sous forme de bandes. Le stade est asymptomatique, ce stade de la pathologie est le plus long.

Étape 2 - Des molécules de fibrine et des plaquettes sont ajoutées aux bandes graisseuses. La lumière du vaisseau est sensiblement rétrécie, il se produit donc une maladie ischémique, ce qui affecte immédiatement le travail du cerveau. Les particules de plaque peuvent se détacher et obstruer les petits capillaires.

Stade 3 - son nom médical est l'athérocalcinose. La calcification de la plaque se produit avec des molécules de calcium (d'où le nom). Il peut se détacher complètement, provoquer un accident vasculaire cérébral à grande échelle. Sinon, il augmente progressivement de taille, obstrue le vaisseau et entraîne également un accident vasculaire cérébral..

Symptômes

Étant donné que l'athérosclérose entraîne un rétrécissement de la lumière du vaisseau, il y a un manque de flux sanguin vers le cerveau - une maladie ischémique. Cela affecte son travail, les principaux symptômes de la maladie sont donc:

  • maux de tête périodiques ou persistants de force variable;
  • troubles du sommeil, cauchemars, difficulté à s'endormir;
  • fatigue chronique et somnolence;
  • difficulté de concentration;
  • bruit dans les oreilles;
  • excitation excessive, se manifestant par l'anxiété, la paranoïa;
  • vertiges;
  • détérioration de la coordination;
  • déficience de mémoire.

Tous les symptômes augmentent progressivement. Selon leurs manifestations, la maladie ischémique due à l'athérosclérose est divisée en trois étapes:

Étape 1 - manifestations initiales. Pendant cette période, les symptômes ne se manifestent que par des maux de tête et de la fatigue dans une pièce étouffante. Il y a aussi une baisse des performances et de la mémoire, une personne n'est pas capable de travailler à plein temps, elle est épuisée par l'après-midi.

Stade 2 - progression de la maladie. Il y a une détérioration de la coordination, de la parole, de l'écriture. Des troubles de la mémoire évidents sont visibles, une personne oublie facilement les informations qu'elle vient de recevoir, avec des difficultés à maîtriser de nouvelles compétences simples. Pendant cette période, les patients eux-mêmes peuvent ne pas remarquer les changements qui leur surviennent, d'autres sont blâmés pour leurs échecs..

Étape 3 - décompensation, développement de la sclérose cérébrale. Les gens appellent le syndrome de la démence sénile. À ce stade, les gens perdent considérablement la mémoire, ils ont constamment besoin d'une aide extérieure. Ils peuvent oublier des choses de base - leur lieu de résidence, comment utiliser les appareils ménagers.

Le résultat le plus dangereux de la maladie est un accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique. Dans ce cas, la mort d'une partie du cerveau survient, ce qui peut entraîner une invalidité ou la mort..

Traitement

Dans les premiers stades de la maladie, le seul moyen de garantir la guérison est de modifier le régime alimentaire et le mode de vie. Bien sûr, en raison du fait que la maladie est souvent diagnostiquée à un stade avancé, un traitement médicamenteux est également nécessaire, mais même dans ce cas, il ne faut pas oublier les méthodes de thérapie traditionnelles..

Thérapie physiologique non médicamenteuse:

  • promenades en plein air;
  • activité physique légère - course, marche, natation et yoga;
  • limiter les situations stressantes, si nécessaire - prendre des sédatifs faibles;
  • exclusion du régime alimentaire des aliments gras, des conserves, des produits semi-finis, des bonbons;
  • une augmentation de l'alimentation en légumes, fruits, viande maigre naturelle et poisson;
  • abandonner l'alcool et fumer.
  • les statines sont prescrites pour réduire le cholestérol sanguin;
  • pour réduire les taux de triglycérides, des fibrates et des préparations d'acide nicotinique sont utilisés;
  • pour éliminer le risque de thrombose, des agents antiplaquettaires sont utilisés - anticoagulants;
  • prescrire des complexes vitaminiques;
  • les séquestrants et l'ézétémibe sont utilisés pour réduire l'absorption du cholestérol et des graisses.

Moins fréquemment, un traitement chirurgical est utilisé pour éliminer la plaque athéroscléreuse. Habituellement, l'indication de cette méthode est la grande taille de la plaque et le risque de sa séparation de la paroi du vaisseau..

Causes des maux de tête vasculaires

L'irritation des récepteurs situés dans les parois vasculaires se produit lorsqu'ils:

  • débordement de sang (congestion veineuse);
  • étirement excessif du volume du pouls (hypertension artérielle);
  • incohérence du tonus artériel avec le flux sanguin (hypotension).

La libération de substances biologiquement actives en réponse à une ischémie cérébrale est également impliquée dans le développement de céphalées avec vasospasme et mauvaise circulation sanguine vers les cellules cérébrales..

Maladies pouvant provoquer des maux de tête vasculaires:

  • perturbation aiguë ou chronique du flux sanguin cérébral;
  • hypertension, hypertension symptomatique;
  • hypotension artérielle;
  • la dystonie végétative-vasculaire;
  • artérite temporale;
  • angiopathie diabétique;
  • hypertension intracrânienne;
  • lésion cérébrale traumatique.

Causes, facteurs prédisposants et provoquants

Le développement de syndromes cliniques inclus dans le groupe ACVA peut être provoqué et provoqué par des raisons diverses et nombreuses. Le facteur de risque, qui informe sur la forte probabilité de problèmes de circulation cérébrale chez une personne donnée, n'est le plus souvent pas un aspect, mais une combinaison de diverses caractéristiques héréditaires, biologiques, chimiques, comportementales et psychologiques. Dans le même temps, de nombreuses personnes se caractérisent par la présence simultanée de plusieurs facteurs provoquants, qui, pris séparément, ne sont pas clairement exprimés, mais modérément.

Les conditions et phénomènes suivants sont les principales causes des accidents vasculaires cérébraux:

  • taux de cholestérol élevé et lipoprotéines de basse densité dans le sang (le cholestérol total est supérieur à 5 mmol / l, le LDL est supérieur à 3 mmol / l);
  • l'athérosclérose des gros et petits vaisseaux cérébraux provoquée par la formation de plaques de cholestérol;
  • angiopathie - une violation pathologique du tonus des vaisseaux sanguins, entraînant des modifications de la paroi vasculaire;
  • hypertension artérielle - indicateurs de la pression artérielle systolique supérieure à 140 mm Hg. Art., Valeurs diastoliques supérieures à 90 mm Hg. Art.;
  • diabète sucré - une maladie endocrinienne causée par une altération de l'absorption du glucose et provoquée par une carence en hormone insuline;
  • arythmie - violations de la fréquence, du rythme et de la séquence d'excitation et de contraction du cœur, embolie cardiogénique;
  • cardiopathie ischémique - lésions du myocarde résultant d'une diminution ou d'un arrêt de l'apport de sang artériel au muscle cardiaque;
  • une maladie vasculaire périphérique;
  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • sténose carotidienne - blocage de l'artère carotide par un caillot sanguin ou une plaque athéroscléreuse;
  • coagulopathie - violations des mécanismes physiologiques de la coagulation sanguine;
  • thrombophlébite - une lésion inflammatoire de la paroi veineuse interne avec formation d'un thrombus;
  • lésions de contact des structures du crâne, lésions de la colonne vertébrale;
  • obésité.

Les raisons de la CVA peuvent être:

  • prédisposition héréditaire - mutation rs12204590 au voisinage du gène FoxF2 (septième chromosome), qui fait partie de la grande famille FOX des facteurs de transcription;
  • minceur congénitale et fragilité de la circulation sanguine;
  • Maladie d'Anderson-Fabry - une maladie génétiquement déterminée.

Outre les raisons ci-dessus, les facteurs provoquants sont:

  • le tabagisme, l'ingestion simultanée de nicotine et de produits contenant de l'éthanol;
  • inactivité physique - un mode de vie sédentaire;
  • stress émotionnel;
  • stress extrême sur le corps.

Hypertension artérielle

L'hypertension essentielle est causée par une augmentation prolongée de la pression artérielle au-dessus de la norme humaine (140/90 mm Hg). Les causes de la pathologie ne sont pas entièrement comprises, seulement dans 10% des cas, il est possible d'établir avec précision la racine du problème. Pour la plupart des maladies hypertensives, probablement le système nerveux central ou l'athérosclérose.

Symptômes

L'hypertension est souvent asymptomatique et le diagnostic est posé par des mesures accidentelles de la pression artérielle. Parfois, les patients se plaignent de maux de tête récurrents, d'étourdissements, de bourdonnements d'oreilles, de battements de «mouches» devant les yeux, de douleurs thoraciques, de battements cardiaques lourds. Les symptômes de la maladie sous-jacente (thyrotoxicose, néphrite) peuvent prédominer.

Selon le niveau de pression artérielle, l'hypertension est divisée:

  • pour le stade doux - le niveau est inférieur à 160/100 mm Hg. Art.;
  • à un stade modéré - jusqu'à 180/110;
  • stade sévère - jusqu'à 220/120;
  • étape très difficile - niveau de 220/120.

Traitement

Il faut se rappeler que cette pathologie est une maladie systémique, souvent aux causes inconnues. La partie la plus importante du traitement est constituée de méthodes non médicamenteuses ou traditionnelles..

  1. Thérapie diététique - limiter la consommation d'aliments gras, la quantité de sel et d'épices. Limiter parfois la quantité de liquide consommée.
  2. Cesser de mauvaises habitudes (fumer, boire des boissons alcoolisées).
  3. Activité physique modérée et adhésion au sommeil, au repos, au travail.
  4. Physiothérapie - électro-sommeil, électrophorèse médicinale, bains chauds de pin, douches circulaires et ventilées.

Lorsqu'une maladie est détectée à un stade léger à modéré, des méthodes de traitement alternatives suffisent généralement pour guérir ou empêcher le développement. Dans les cas graves, ils ont recours à un traitement avec des diurétiques, des bêtabloquants, des vasodilatateurs.