Tachycardie chez un nouveau-né causes et conséquences

Tachycardie

La fréquence cardiaque de chaque enfant dépend de son âge

Raisons de la formation de la tachycardie infantile

La tachycardie chez les enfants est une maladie qui n'est pas une maladie indépendante. Les médecins considèrent l'augmentation de la fréquence des contractions myocardiques soit comme une variante de la norme, soit comme un symptôme d'une maladie systémique (insuffisance cardiaque, pathologie du SNC, anomalies du ventricule gauche, maladies du système hématopoïétique).

Un enfant se trouvant dans une situation stressante conduisant à la libération d'adrénaline, étant dans des conditions de carence en oxygène, une température ambiante élevée sont des facteurs qui peuvent provoquer un rythme cardiaque rapide. La tachycardie infantile est souvent observée avec l'utilisation de certains médicaments, des boissons à forte teneur en caféine ou en alcool, et même lors du changement de position du corps (lorsque l'on commence à marcher après s'être assis ou allongé pendant une longue période).

Une tachycardie légère chez les enfants est également observée dans les maladies accompagnées de fièvre, en cas d'évanouissement, lorsque les enfants subissent un choc nerveux.

Une augmentation de la fréquence cardiaque chez les enfants peut être causée par d'autres raisons:

  • la présence de cardiopathie;
  • avec une maladie cardiaque congénitale (généralement détectée même pendant la grossesse);
  • en présence de murmures dans la région du cœur;
  • la présence d'hyperthyroïdie chez l'enfant;
  • avec déshydratation.

Les symptômes de la tachycardie chez les enfants sont généralement subdivisés en physiologiques (résultant d'une exposition à des facteurs externes) et pathologiques, se développant dans le contexte d'anomalies corporelles. Ce dernier peut également être observé au repos - ce sont eux qui méritent une attention particulière de la part des parents..

Complications

La tachycardie sinusale pendant la période néonatale, à condition qu'elle soit passée en quelques jours, ne laisse aucune conséquence.

Malgré le fait que la tachycardie sinusale chez les nouveau-nés dans la plupart des cas est tout à fait normale et bénigne, les médecins prennent toujours l'enfant sous contrôle spécial. Normalement, la maladie devrait disparaître quelques jours après l'accouchement. Si cela ne se produit pas, l'enfant est enregistré auprès d'un pédiatre et d'un cardiologue. Une tachycardie sinusale persistante peut entraîner de graves complications cardiaques. Les valves, parois, vaisseaux et septa du muscle cardiaque peuvent changer.

Formes de tachycardie pédiatrique

La tachycardie modérée chez un enfant est le plus souvent perçue comme une variante de la norme. Mais si des crises d'augmentation de la fréquence cardiaque surviennent fréquemment, sans raison apparente et ont un caractère prononcé, cela peut indiquer la présence d'une pathologie, qui peut prendre deux formes:

  • tachycardie infantile sinusale;
  • tachycardie paroxystique.

Le type sinusal de tachycardie signifie que le nœud sinusal, qui est responsable de la génération d'impulsions qui déclenchent des contractions myocardiques, ne fonctionne pas correctement, générant des impulsions électriques inutiles. La deuxième cause de ce type de tachycardie peut être diverses perturbations de la conduction le long de la route nœud sinusal-ventricule..

L'automatisme accru du nœud sinusal chez les nouveau-nés est à l'origine d'une augmentation de la fréquence cardiaque et n'est généralement pas considéré comme une pathologie..

À l'adolescence, l'anomalie du rythme cardiaque de type sinusal peut également être déclenchée par des facteurs physiologiques:

  • accélération (croissance accrue d'un jeune organisme);
  • surmenage physique;
  • troubles émotionnels.

La principale cause pathologique de la formation d'une tachycardie sinusale est la pathologie du système cardiovasculaire ou des anomalies endocriniennes.

La tachycardie paroxystique chez l'enfant fait référence à des pathologies caractérisées par une augmentation soudaine de la fréquence cardiaque et la même fin inattendue de la crise.

La tachycardie paroxystique des enfants est divisée en deux types:

  1. Ventriculaire, qui est observé dans l'enfance est relativement rare. La tachycardie gastrique ventriculaire est caractérisée par la production d'impulsions supplémentaires dans les ventricules et, si elle n'est pas traitée, peut mettre la vie en danger..
  2. Tachycardie supraventriculaire ou supraventriculaire, dans laquelle les impulsions responsables de l'augmentation de la fréquence cardiaque se forment dans l'oreillette. Habituellement, ce type de pathologie survient souvent, à partir de la petite enfance, et la durée des crises peut durer de plusieurs minutes à 1 à 2 heures.

Types de pathologie

Plusieurs degrés sont distingués, en fonction du pourcentage de cette pathologie plus prononcée:

  • I (modéré) - l'indicateur augmente de 10 à 20%;
  • II (moyenne) - la fréquence cardiaque augmente de 21 à 40%;
  • III (exprimé) - de 41 à 60%.

Cette défaillance se produit en raison d'une perturbation du stimulateur cardiaque, situé dans le muscle cardiaque sous la forme d'un nœud sinusal. Il démarre le travail de notre cœur et définit le rythme et la fréquence des battements cardiaques, conduisant des impulsions électriques.

Normalement, la fréquence cardiaque est différente pour chaque âge:

ÂgeTaux (battements par minute)
chez le fœtus 6 à 8 semaines110 - 130
Le fœtus a 12 semaines170 - 190
Plus de 12 semaines140 - 160
Les bébés ont 6 mois130 - 135
1 année120 - 125
Chez les enfants de 1 à 2 ansjusqu'à 110-115
23 années105 - 110
35 ans100 - 105
5 à 8 ans90 - 100
8 à 10 ans80 - 85
Plus de 10 ans70 - 75

Une fréquence cardiaque supérieure à la normale à tout âge peut être à la fois physiologique et pathologique.

Il existe quatre types de tachycardie:

  • sinus;
  • paroxystique;
  • non paroxystique;
  • fibrillation auriculaire.

Ils se distinguent également par la partie du cœur dans laquelle se produisent des contractions anormales:

  1. Ventriculaire - les deux cavités inférieures du cœur, c'est-à-dire les ventricules, pompent le sang trop rapidement. Ce problème est assez rare, mais s'il n'est pas traité, il peut être un véritable désastre pour le bébé..
  2. Supraventriculaire - il y a un dysfonctionnement des cavités supérieures et inférieures du cœur. Ce problème se produit plus souvent, mais disparaît souvent de lui-même sans l'intervention de médecins..

Les principales causes de palpitations cardiaques normales sont l'activité physique, la tension émotionnelle, le stress, la maladie avec augmentation de la température et bien plus encore. En même temps, l'enfant est en parfaite santé et la maladie est de nature physiologique..

Considérons séparément les espèces qui nous intéressent et déterminons les raisons de son apparition.

Symptômes

Il est assez difficile de reconnaître la tachycardie chez les enfants, en particulier chez les nourrissons, car les manifestations externes de cette pathologie ne présentent pas de caractéristiques prononcées inhérentes à cet état particulier. Les symptômes les plus typiques de la tachycardie chez les enfants:

  • fatiguabilité rapide;
  • vertiges;
  • douleur dans la région de la poitrine;
  • dyspnée;
  • évanouissements fréquents.

Bien sûr, les plaintes d'augmentation de la fréquence cardiaque sont déjà des preuves claires d'une anomalie du rythme cardiaque, mais les bébés ne vous le diront pas avec certitude. Par conséquent, la tachycardie chez un nouveau-né ne peut être détectée que par des signes indirects, et les parents doivent vérifier régulièrement la fréquence cardiaque, en connaissant les indicateurs standard pour ce groupe d'âge..

À proprement parler, les épisodes de tachycardie chez les bébés de moins de 1 an sont considérés comme la norme, en règle générale, les bébés ne font pas attention à de telles conditions. Mais s'ils se produisent fréquemment, cela est préoccupant..

Un rythme cardiaque rapide chez l'enfant à partir de 7 ans peut indiquer l'apparition d'anomalies graves, dont les signes peuvent être:

  • sensation de lourdeur derrière le sternum;
  • douleur au cœur qui survient dans le contexte d'une crise;
  • nausées accompagnées d'étourdissements, souvent accompagnées d'évanouissements.

Ces symptômes prononcés peuvent indiquer des problèmes d'approvisionnement en sang vers les organes sous forme de sinus et une insuffisance circulatoire en cas de tachycardie paroxystique..

Pourquoi la maladie se développe

Dans la plupart des cas, la tachycardie est diagnostiquée par ECG. Souvent, la tachycardie survient pendant une très courte période et ne peut pas être enregistrée avec un ECG standard. Dans ce cas, une surveillance Holter quotidienne supplémentaire est requise. De plus, une étude électrophysiologique du système conducteur du muscle cardiaque peut fournir les informations nécessaires..

  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • test d'urine;
  • électrocardiogramme (ECG);
  • échocardiographie.

Le traitement est choisi par le médecin en tenant compte de l'état général du patient, du type de tachycardie et de la raison de son apparition.

Les interventions thérapeutiques peuvent inclure:

  • exercices de physiothérapie;
  • thérapie médicamenteuse;
  • lors d'une crise, les techniques dites valgus peuvent être utilisées (soufflage des tubes auditifs selon la méthode Valsalva, etc.);
  • alimentation diététique;
  • l'adhérence au sommeil.

Dans de rares cas, lorsque la tachycardie d'un enfant est la conséquence d'une maladie cardiaque organique (présence de voies de conduction supplémentaires, etc.), les médecins utilisent un traitement chirurgical.

Pour offrir au bébé des conditions favorables à un traitement réussi, les adultes doivent se conformer à toutes les recommandations médicales et organiser à l'enfant le régime quotidien et le régime alimentaire appropriés. Le thé, le café, les aliments salés et épicés, ainsi que les produits contenant du cacao doivent être totalement exclus de l'alimentation de l'enfant. La nutrition du bébé doit être complète, riche en fibres et en glucides légers; les aliments protéinés doivent être consommés avec très modération.

Pour éliminer les arythmies, de nombreux parents utilisent la médecine traditionnelle, cependant, de telles mesures ne seront recommandées que dans les cas où la violation du rythme cardiaque a une origine fonctionnelle. De plus, il est impératif de consulter un médecin avant de les utiliser..

Le rythme cardiaque chez les enfants est plus rapide que chez les adultes, ce qui est causé par un métabolisme accéléré et une demande accrue en oxygène. Le mouvement constant des enfants peut également être considéré comme l'une des causes de la maladie. Une contraction rapide du cœur peut survenir lors de processus tels que:

  • anémie
  • maladie cardiaque congénitale
  • thyrotoxicose
  • souffle cardiaque d'un enfant
  • déshydratation.

En plus d'un trouble pathologique, ces changements sont souvent de nature physiologique. Il y a une augmentation naturelle de la fréquence cardiaque pendant l'activité physique, les expériences émotionnelles, la surchauffe.

Les symptômes de la pathologie chez les enfants ne sont pas différents de la manifestation de la maladie chez les adultes. En cas d'échec, les signes suivants sont caractéristiques:

  • douleur thoracique
  • rythme cardiaque augmenté
  • évanouissement
  • vertiges
  • dyspnée
  • transpiration
  • la nausée
  • léthargie
  • pâleur de la peau.

En cas de dysfonctionnement chez les bébés, ils deviennent de mauvaise humeur et agités, l'appétit et le sommeil se détériorent. Souvent, le diagnostic de ce trouble est difficile, car certains signes peuvent indiquer des maladies complètement différentes. L'essoufflement et les étourdissements peuvent également être troublants pendant le développement. Sachant de quoi il s'agit et comment la tachycardie se manifeste, les parents ont la possibilité de reconnaître la pathologie en temps opportun et de demander l'aide d'un spécialiste.

Tout d'abord, si votre enfant a une crise de tachycardie, vous devez appeler une ambulance. Pendant que vous attendez, placez une serviette humide et froide sur le front de votre bébé. Pour réduire la fréquence cardiaque, vous pouvez lui demander de forcer son abdomen. Il est nécessaire de fournir au patient un accès à l'air frais.

Au service des urgences ou à la clinique, l'enfant est envoyé faire un ECG quotidien (Holter). Un enregistreur miniature sera placé sur le corps du bébé, enregistrant en continu le travail du cœur.

Des analyses supplémentaires qui aideront à dresser un tableau complet de la maladie et à découvrir ses causes comprennent la détermination du niveau d'hémoglobine et de la tension d'oxygène dans le sang. En outre, l'ECG, l'échocardiographie, l'IRM, l'examen électrophysiologique, la véloergométrie (ECG d'effort) sont effectués. Toutes ces mesures sont nécessaires pour identifier les violations du cœur et d'autres organes, ce qui aidera à prévenir les complications après une crise..

Les mesures diagnostiques aident à établir absolument tous les types de troubles cardiaques. Les signes des deux formes décrites ci-dessus, à la fois la tachycardie paroxystique et sinusale chez les enfants, sont déterminés à l'aide d'un ECG. C'est la principale méthode d'exploration. Pour une étude plus détaillée d'une certaine zone, il est nécessaire de faire d'autres méthodes de traitement, mais similaires à l'ECG. La tachycardie supraventiculaire (supraventriculaire) ou sinusale n'est déterminée que par cette méthode, même chez les bébés prématurés un an après la naissance.

L'échocg ou l'IRM du cœur est nécessaire pour identifier les causes des pathologies internes. Les EFI (études électrophysiologiques) permettent d'étudier le développement de la tachycardie et divers symptômes de troubles associés à la conduction cardiaque.

Les examens ECG fournissent toujours des données détaillées qui vous permettent de détecter les signes de la maladie dès les premiers stades, même chez les bébés prématurés. Cela aide à faire de nouvelles prédictions sur le développement de la maladie, ce qui signifie que la prescription en temps opportun du traitement approprié.

Pour la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires, nos lecteurs conseillent le médicament "Hypertonium". C'est un remède naturel qui agit sur la cause de la maladie, prévenant totalement le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. L'hypertonium n'a pas de contre-indications et commence à agir quelques heures après son utilisation.

  • ECG - aide à déterminer la variété et à trouver le foyer de la pathologie dans le myocarde, le cas échéant;
  • avec une variété paroxystique, une surveillance quotidienne de la fréquence cardiaque est utilisée;
  • les nouveau-nés sont examinés, le niveau d'hémoglobine est vérifié, si nécessaire, une échographie du cœur est effectuée.

Les causes de la pathologie chez un enfant doivent être déterminées et éliminées dès que possible, car le résultat de la pathologie peut être l'état opposé - un affaiblissement du muscle cardiaque et une diminution anormale de la fréquence cardiaque.

Un certain nombre de symptômes de tachycardie sont caractéristiques d'autres maladies - par exemple, l'asthme bronchique. Aux premiers signes d'arythmie, vous devriez consulter un médecin pour exclure des pathologies plus graves.

La tachycardie chez les adolescents peut apparaître en raison de:

  • augmentation de l'activité physique;
  • stress;
  • croissance active;
  • perturbations du fond hormonal dues à des maladies de la glande thyroïde, des glandes surrénales et d'autres glandes;
  • lésions cardiaques - malformations congénitales, insuffisance;
  • manque d'oxygène dans le sang;
  • la dystonie végétative-vasculaire, dans laquelle le flux normal des signaux vers le cœur est perturbé;
  • symptômes d'activité immunitaire - par exemple, augmentation de la température corporelle;
  • déshydratation;
  • excès de poids, entraînant une augmentation du stress sur le muscle cardiaque.

La tachycardie chez un enfant, en tant que réaction physiologique normale, passe rapidement d'elle-même et ne nécessite pas de traitement. L'arythmie causée par la croissance rapide du corps disparaît également avec la disparition de la cause - généralement les symptômes disparaissent au début de la puberté.

La tachycardie du fœtus ou du nouveau-né peut être associée à des dysfonctionnements du corps de la mère et des malformations congénitales:

  • insuffisance des systèmes cardiovasculaire et respiratoire;
  • anémie causée par la destruction des globules rouges due à une infection;
  • manque de sucre dans le sang causé par le diabète chez la mère;
  • encéphalopathie;
  • manque d'oxygène dans l'utérus;
  • défauts génétiques.

De plus, les stimuli externes jouent un rôle - dans ce cas, la tachycardie n'est pas dangereuse et passe rapidement d'elle-même.

Diagnostic de la tachycardie infantile

Dans certains cas, les tachyarythmies chez les enfants sont asymptomatiques et de telles conditions sont révélées lors d'un examen dispensaire..

Les méthodes suivantes sont utilisées pour clarifier le diagnostic:

  • L'ECG offre la possibilité d'obtenir des données sur le rythme des contractions cardio même chez les nouveau-nés, par conséquent l'électrocardiogramme est considéré comme la méthode de recherche principale et la plus accessible;
  • la surveillance quotidienne (Holter) convient également à une utilisation à tout âge, cette méthode vous permet d'obtenir des données plus informatives sur le travail du cœur pendant 20 à 24 heures;
  • Echo KG - une procédure qui vous permet de déterminer la présence d'une tachycardie de type sinusal, une pathologie cardiaque potentiellement dangereuse;
  • la recherche électrophysiologique permet de déterminer le mécanisme de l'apparition de la pathologie;
  • un électroencéphalogramme est effectué s'il est nécessaire d'exclure des diagnostics tels que des maladies du système nerveux central et des pathologies hématopoïétiques.

Un diagnostic correct et opportun de la maladie est la clé pour éliminer les problèmes cardiovasculaires à l'avenir.

Traitement de la tachycardie chez les enfants et les adolescents

Si une crise cardiaque rapide s'accompagne de symptômes sévères, avant l'arrivée d'une ambulance, des mesures doivent être prises pour soulager l'état de l'enfant:

  • faire un léger massage dans la région péritonéale;
  • faire vomir le patient;
  • essayez d'appliquer un peu de pression sur les globes oculaires.

Ces premiers soins à domicile soulagent généralement une attaque de sinus ou de tachycardie paroxystique chez les enfants. Si des symptômes de battements cardiaques rapides sont observés chez un nouveau-né, il est nécessaire de donner accès à l'air frais du bébé et de mettre une serviette réfrigérée sur le front. Avant l'arrivée du médecin, ces procédures simples peuvent réduire les symptômes de l'arythmie..

Les enfants plus âgés sont autorisés à donner quelques gouttes de «Corvalol» ou «Valocardin».

Le médicament pour la tachycardie pédiatrique n'est prescrit que par un cardiologue sur la base de procédures de diagnostic pour déterminer le degré de pathologie et la cause de son apparition.

Avec la tachycardie du degré II, le traitement des crises consiste à prendre des médicaments sédatifs, des médicaments contenant de la valériane, des compléments alimentaires et des complexes vitaminiques..

La présence de problèmes cardiovasculaires est à la base de la nomination de glycosides cardiaques; lorsque l'anémie est diagnostiquée, des médicaments glandulaires sont inclus dans le schéma thérapeutique.

Habituellement, l'arythmie pathologique disparaît après un traitement de la maladie qui a provoqué des perturbations du rythme cardiaque. En particulier, une température élevée accompagnée de rhumes est à l'origine de palpitations cardiaques prolongées, et une baisse de température revient automatiquement à la normale et la fréquence cardiaque.

Les enfants de plus de sept ans, lorsqu'ils sont diagnostiqués avec une tachycardie sinusale, provoquée par des facteurs neurogènes, se voient prescrire des médicaments sédatifs («Seduxen», «Luminal»). Pour un groupe d'âge plus petit, les remèdes homéopathiques seront les plus appropriés.

Méthodes de traitement

Si même un seul cas de tachycardie sinusale apparaît, vous devriez consulter votre médecin. Le plus souvent, pour soulager une attaque, il suffit d'éliminer sa cause: l'enfant a besoin de se calmer, de respirer de l'air frais, de s'asseoir, de mettre une serviette humide sur sa tête (ce dernier n'est pas recommandé pour les nouveau-nés).

Il n'est pas toujours possible d'éviter de prendre des médicaments, dans certains cas, ils sont nécessaires: des médicaments qui abaissent la tension artérielle peuvent être prescrits. Si les crises surviennent fréquemment, votre médecin peut recommander une chirurgie d'ablation par cathéter par radiofréquence.

Si le patient court un risque de mort, un défibrillateur cardioverter est installé, ce qui ne permet pas au cœur de s'arrêter. Lors d'une crise, il dirige de petits chocs de courant vers le cœur, rétablissant ainsi le rythme sinusal et éliminant la tachycardie. Le plus souvent, une tachycardie légère des enfants est diagnostiquée, ce qui, à condition que toutes les recommandations soient suivies, ne présente pas de risque pour la vie de l'enfant.

Prévention des tachyarythmies chez les enfants

Pour que votre enfant se sente normal, il suffit de suivre les mesures préventives suivantes:

  • assurez-vous que l'enfant a un poids normal (l'obésité, quel qu'en soit le degré, est un fardeau supplémentaire pour le cœur);
  • le sport actif avec tachycardie n'est pas souhaitable, mais comme mesure préventive de la pathologie, l'exercice ne sera pas superflu;
  • éliminer ou minimiser la consommation de produits contenant de la caféine;
  • prendre soin d'une alimentation saine, en limitant la consommation d'aliments gras et d'aliments à base de glucides rapidement digestibles;
  • observer un régime calme à la maison et dans un établissement d'enseignement préscolaire (scolaire);
  • assurez-vous que l'enfant n'abuse pas d'alcool et ne fume pas.

Si ces recommandations sont suivies, les crises de tachyarythmie chez l'enfant seront minimisées..

Prévention et pronostic

Les mesures efficaces pour prévenir la tachycardie sinusale sont:

  • nutrition adéquat;
  • adhésion au sommeil, repos;
  • éducation de la résistance au stress;
  • exercice régulier.

Le pronostic de cette pathologie est dans la plupart des cas favorable, car la plupart des types de tachycardie sont fonctionnels. Mais avec la pathologie organique, cette perturbation du rythme cardiaque ne disparaîtra pas d'elle-même, vous devez rechercher et éliminer la cause.

Ainsi, la prévalence généralisée de la tachycardie sinusale chez les enfants devrait alerter les parents et les pédiatres afin de détecter la maladie causale à temps et de commencer le traitement..

Tachycardie sinusale chez un enfant - ce que vous devez savoir?

La tachycardie sinusale chez un enfant survient plus souvent que les autres types d'arythmies. C'est une conséquence de la croissance du corps, des changements hormonaux et de l'immaturité des systèmes nerveux et cardiovasculaire. Cette forme d'arythmie se retrouve principalement après un stress et une surcharge. Il suffit aux parents de calmer le bébé et de lui donner du repos pour améliorer son bien-être. La situation est différente si l'échec se manifeste dans un état calme, ou trop intense. Dans une telle situation, vous aurez besoin de l'aide d'un spécialiste..

Caractéristiques de la tachycardie sinusale

Un travail bien coordonné du cœur contribue à la saturation de tous les tissus du corps en substances utiles. En cas de tachycardie sinusale, des perturbations mineures de l'hémodynamique (circulation sanguine) se produisent. Ils ne sont pas particulièrement nocifs, mais avec le temps ils peuvent entraîner diverses complications (fibrillation auriculaire, crise cardiaque, hypertrophie cardiaque). Une forme similaire d'arythmie se manifeste par un rythme cardiaque rapide tout en maintenant la séquence des contractions. Un signal provient du nœud sinusal (pacemaker naturel), qui est influencé par des facteurs externes (stress, surmenage) et internes (maladies, perturbations endocriniennes).

Classification

La tachycardie sinusale chez les enfants est divisée en certains types selon divers critères. Selon le degré d'augmentation de la fréquence cardiaque, l'arythmie est classée comme suit:

  • Une forme bénigne de tachycardie sinusale chez un enfant se manifeste par une augmentation de la fréquence des contractions jusqu'à 20% de la norme admissible.
  • Les arythmies d'intensité modérée se caractérisent par une augmentation de la fréquence cardiaque de 20 à 40%.
  • Un type d'échec prononcé se manifeste par une augmentation significative de la fréquence cardiaque jusqu'à 60% ou plus par rapport aux valeurs normales.

La fréquence cardiaque est différente pour chaque âge, par exemple, chez les nourrissons, elle est beaucoup plus élevée que chez les adolescents. Vous pouvez voir les indicateurs autorisés ci-dessous:

ÂgeNorme
De la naissance à 6 mois145-165
6 à 12 mois135-140
1 à 2 ans110-125
2-3 ans105-115
3-5 ans100-110
5-8 ans90-105
8-10 ans80-95
10-12 ans75-80

Au cours de son évolution, la tachycardie sinusale est des types suivants:

  • Une forme adéquate se manifeste à la suite d'une exposition à divers stimuli (maladies, stress, effort physique). Les crises (paroxysmes) ne durent qu'un certain temps.
  • Une variété inadéquate se produit même au repos. Les facteurs irritants ne font qu'aggraver le bien-être de l'enfant. Le paroxysme de la tachycardie peut s'accompagner d'une sensation de palpitations, d'une faiblesse croissante et d'un manque d'air.

Les arythmies surviennent en raison de l'influence de divers facteurs, respectivement, elles sont attribuées à des manifestations de maladies et non à des processus pathologiques indépendants. La tachycardie sinusale se développe non seulement pour des raisons inoffensives, mais également sous l'influence de maladies cardiaques. Il ne provoque en fait pas de complications dangereuses, mais en raison de la présence du myocarde en tension constante, sa structure peut commencer à changer avec le temps, ce qui entraînera diverses pathologies.

Les raisons

L'arythmie sinusale est de nature physiologique et pathologique. Son deuxième type est également divisé en formes cardiaque (cardiaque) et extracardiaque (péricardique). Dans les deux cas, le cœur commence à se contracter plus intensément sous l'influence de divers facteurs..

Le type d'échec physiologique est une conséquence des raisons suivantes:

  • des situations stressantes;
  • surcharge physique et psychologique;
  • exposition à une température élevée;
  • consommation excessive de nourriture et d'eau;
  • rester dans une pièce insuffisamment ventilée;
  • mal d'altitude dû à une diminution de la pression partielle.

Après la cessation de l'influence des facteurs sondés, l'attaque passe en 5 à 10 minutes environ. Le paroxysme est doux.

Un type d'insuffisance cardiaque extracardiaque se produit en raison de l'influence de facteurs internes. Leur liste est la suivante:

  • température corporelle élevée;
  • diminution de la concentration de sucre dans le sang;
  • anémie (anémie);
  • pathologie respiratoire;
  • une augmentation de la production de la glande thyroïde d'hormones thyroïdiennes;
  • tumeur de la glande surrénale (phéochromocytome);
  • exposition à certains médicaments.

Les crises extracardiaques sont modérées. Un rythme cardiaque rapide commence à être perturbé par une surcharge physique et mentale. Ce type d'échec est caractéristique principalement des filles de 9 à 11 ans.

Le dysfonctionnement cardiaque est étroitement lié aux maladies du système cardiovasculaire. Vous pouvez voir leur liste ci-dessous:

  • processus inflammatoires (péricardite, myocardite, endocardite);
  • infarctus du myocarde;
  • cardiosclérose;
  • processus dystrophiques;
  • maladie ischémique;
  • diminution ou augmentation de la concentration de potassium et de magnésium.

L'attaque se déroule généralement sous une forme prononcée, même sans beaucoup d'exposition à des facteurs externes. L'enfant doit être montré au médecin.

Pendant les années scolaires, les causes de l'arythmie sinusale sont généralement:

  • expériences fréquentes;
  • surcharge psycho-émotionnelle et physique;
  • changements hormonaux associés à la puberté;
  • déficience en fer.

Chez un nouveau-né, la tachycardie est souvent causée par les facteurs suivants:

  • surchauffer;
  • pleurer longtemps;
  • processus d'emmaillotage;
  • malformations cardiaques.

Symptômes d'arythmie

Les paroxysmes légers d'arythmie sinusale chez les bébés de 12 mois à 4 ans, passant en 5 à 10 minutes, sont considérés comme tout à fait naturels. Le jeune corps manque d'oxygène, ce qui conduit au lancement de mécanismes compensatoires. Si les crises surviennent assez souvent chez un enfant de plus de 10 à 12 ans et durent plus de 10 minutes, il est recommandé de consulter un cardiologue. Pour leur détection rapide, il est nécessaire d'étudier les symptômes caractéristiques de la tachycardie sinusale:

  • perte de conscience;
  • blanchiment de la peau;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • toux sèche;
  • vertiges;
  • essoufflement après une activité physique;
  • douleur dans le cœur;
  • faiblesse générale;
  • la nausée.

La gravité du tableau clinique dépend du facteur causal et d'autres pathologies. Une augmentation des crises menace le développement d'une maladie cardiaque et l'aggravation de l'état de l'enfant.

Diagnostique

Si des signes de tachycardie sinusale sont détectés chez un enfant, il est conseillé de faire appel à un pédiatre ou à un cardiologue. Le médecin examinera et interrogera le patient (si possible) ou l'un de ses parents. Pour poser un diagnostic et déterminer la cause, les examens suivants peuvent être attribués:

  • Le don de sang pour les tests permet de connaître la concentration d'hormones (thyroïde, glandes surrénales) et d'identifier la présence de pathologies (leucémie, anémie).
  • L'électrocardiographie (ECG) est nécessaire pour déterminer la fréquence et le rythme du rythme cardiaque.
  • L'analyse de l'urine (urine) aidera à exclure les perturbations endocriniennes associées à un excès d'adrénaline et d'autres hormones.
  • L'électrocardiographie Holter est une surveillance 24 heures sur 24 du travail du muscle cardiaque. En raison de la nature instable de l'arythmie, elle est utilisée très souvent, car divers facteurs affectent une personne pendant la journée. Les données enregistrées sur l'appareil vous permettront d'identifier ou d'exclure la présence d'arythmie.
  • L'ergométrie du vélo est effectuée sur un vélo stationnaire pour évaluer le travail du cœur lorsque le corps fait de l'activité physique.
  • L'examen électrophysiologique aide à détecter les défauts du système de câblage.
  • L'échographie (échographie) du cœur est utilisée pour détecter les violations du nœud sinusal, ainsi que les défauts et les changements dystrophiques du myocarde.
  • Le médecin recommandera une électroencéphalographie du cerveau en cas de suspicion de maladie du système nerveux central.

Méthodes de traitement

La plupart des crises de tachycardie sinusale passent inaperçues. Un traitement est nécessaire si l'enfant ressent une gêne évidente ou si la crise dure plus de 10 minutes. Le médecin, en se concentrant sur les résultats du diagnostic et de l'examen, pourra établir un schéma thérapeutique. Cela ressemble généralement à ceci:

  • respect des règles de prévention;
  • prendre des complexes vitaminiques, des sédatifs;
  • l'utilisation d'échantillons vagaux;
  • chirurgie.

L'aide d'un chirurgien peut être nécessaire en présence de thyrotoxicose ou de phéochrocytome. L'essence de l'opération est d'éliminer la partie pathologique de la glande. D'autres types d'intervention sont également utilisés, en fonction de la cause du développement d'un dysfonctionnement du rythme cardiaque..

Les médicaments sont prescrits exclusivement par le médecin traitant. Avec l'auto-administration de médicaments, vous pouvez provoquer le développement d'effets secondaires (bradycardie, hypotension, réaction allergique).

Traitement médical

Le traitement des cas plus avancés consiste à prendre des médicaments:

  • Les sédatifs («Phenibut», «Tenoten Children's», «Fitosedan») sont utilisés pour réduire l'excitabilité et normaliser les systèmes nerveux et cardiovasculaire.
  • Les préparations à base de magnésium et de potassium ("Panagin", "Asparkam") éliminent l'arythmie en améliorant la conductivité des impulsions, en régulant la pression et en maintenant un tonus vasculaire optimal.
  • Les produits à base de fer (Aktiferrin, Totema) aident à éliminer les arythmies causées par l'anémie.
  • Les glycosides cardiaques (digoxine, célanide) sont utilisés pour améliorer la fonction cardiaque et stabiliser la pression artérielle.

Si la forme sinusale de la tachycardie est la conséquence de diverses maladies, l'arythmie passera après leur élimination. La base du traitement est représentée par des méthodes visant à arrêter le facteur causal..

Premiers secours

Les parents doivent savoir quoi faire pendant une attaque pour aider à soulager leur enfant. Voici une liste de méthodes efficaces pour réduire votre fréquence cardiaque:

  • Retirer les vêtements du cou et de la poitrine pour une meilleure circulation de l'air.
  • Placez l'enfant sur un lit dans un endroit bien ventilé ou emmenez-le dehors.
  • Donner de l'eau gazeuse à boire.
  • Appliquer des tests vagaux.
  • Appliquez des compresses froides sur la tête et le cou. S'il s'agit d'un enfant de moins de 2 ans, cette méthode est contre-indiquée.

Les tests de vagus stimulent le nerf vague (vagal) par stimulation physique, réduisant ainsi l'intensité des contractions cardiaques. Pour le soulagement d'une attaque chez les enfants, tous ne conviennent pas en raison des caractéristiques d'un jeune organisme. La liste des méthodes les plus efficaces et sûres est donnée ci-dessous:

  • Prenez une profonde inspiration et maintenez les muscles abdominaux en tension. Après 10 à 15 secondes, expirez par les lèvres rassemblées. Exécutez le test 7 à 8 fois.
  • Fermez les yeux et tirez légèrement sur les paupières. Réduisez la force après 10 à 15 secondes. Répétez 5-6 fois.

Si l'attaque n'a pas pu être arrêtée, vous devrez appeler une ambulance. Les médecins qui arrivent doivent parler des mesures prises.

La prévention

Quelle que soit la forme de tachycardie, l'enfant doit apprendre à adopter un mode de vie sain. Les règles ci-dessous vous aideront à cela:

  • faire du sport (sans surcharge);
  • observer un régime de sommeil et de repos;
  • être examiné annuellement;
  • le contrôle du poids;
  • rester dans une atmosphère détendue à la maison et à l'école;
  • suivez les recommandations du médecin;

Il est tout aussi important de corriger le régime en supprimant les aliments gras et en réduisant la quantité de sucreries consommées. Il est préférable de diversifier le menu du jour avec des légumes, des fruits, des baies. Cela vaut la peine de cuisiner à la vapeur ou à ébullition. Il est conseillé de refuser les aliments frits et fumés.

La tachycardie sinusale est considérée comme l'une des formes les plus courantes d'arythmie chez les enfants. Si elle a un caractère physiologique, il n'y a pas à s'inquiéter. Une autre situation est parfaite avec un échec de type pathologique. L'enfant devra être examiné pour identifier le facteur causal et l'éliminer. Les médicaments y contribueront, combinés au respect des règles de prévention.