Caractéristiques du diagnostic et du traitement de la varicocèle du testicule droit

Spasme

La varicocèle est une maladie courante caractérisée par des varices du cordon spermatique. La violation du flux sanguin provoque des déviations dans la production de liquide séminal et l'apparition d'un inconfort dans le scrotum. La principale complication de la pathologie est le développement de l'infertilité. La varicocèle à droite survient moins fréquemment qu'à gauche ou sur deux testicules à la fois. Cela est dû aux caractéristiques structurelles du système vasculaire. La maladie doit être traitée immédiatement avec des médicaments ou une intervention chirurgicale.

Caractéristiques de la varicocèle du testicule droit

Au stade initial du développement du vaikocele, il n'y a aucun symptôme

Le système circulatoire des organes reproducteurs mâles est asymétrique. Le côté gauche est plus sujet aux changements pathologiques en raison de la compression fréquente. Il diffère de la veine droite au point de départ de l'approvisionnement en sang. Les bons vaisseaux transportent le sang de la veine cave inférieure.

Parfois, les veines hypertrophiées se trouvent sur le côté droit. La varicocèle à droite n'a pas de différences fondamentales dans la nature du cours. Au stade initial du développement de la maladie, il n'y a aucun symptôme. À l'avenir, il y a une gravité et un syndrome douloureux aigu dans la région de l'aine du côté de la zone endommagée.

Localisation dans le testicule

La varicocèle est divisée en types selon la localisation: gauche (88% des cas), droite (3%), bilatérale (9%):

  • Côté gauche. Le plus souvent, la douleur survient chez les hommes à gauche, où se trouve la veine rénale, qui est en contact avec un certain nombre de vaisseaux qui la pincent. Cela s'explique par la structure physiologique des organes génitaux et des vaisseaux sanguins..
  • Côté droit. La varicocèle à droite est très rare et ne présente aucun symptôme grave. L'inconfort actuel, exprimé par la douleur tirante, ne se manifeste qu'après un effort physique.

Des photos de varicocèle à gauche, à droite et les deux testicules sont présentées ci-dessous. Il n'est pas recommandé pour les âmes sensibles, ainsi que pour les mineurs.!

Vous pouvez lire les causes, les dangers et les méthodes de traitement de la varicocèle dans des articles séparés et regarder la vidéo:

Les raisons du développement de la varicocèle à droite

La varicocèle droite est le plus souvent diagnostiquée chez les hommes âgés de 16 à 25 ans. Dans de rares cas, la maladie se développe à l'âge adulte. Les causes du processus pathologique sont congénitales et acquises. Le reflux primaire se produit pendant l'adolescence. Son apparence est associée aux caractéristiques individuelles de la structure du système vasculaire des organes génitaux..

Chez les hommes adultes, la maladie se développe sous l'influence de facteurs externes. Ceux-ci comprennent les éléments suivants:

  • maladies chroniques affectant la fonction intestinale;
  • une augmentation du rein droit, qui exerce une pression sur les vaisseaux du petit bassin;
  • surpoids;
  • vie sexuelle irrégulière;
  • mauvaises habitudes (tabagisme, alcool, drogues;
  • mode de vie sédentaire.

Sur une note! Le mode de vie d'un homme a un impact significatif sur le travail du système vasculaire. Les activités sportives et une bonne nutrition aident à renforcer la paroi vasculaire.

Causes d'occurrence

L'étiologie de la maladie n'est pas entièrement comprise. À l'heure actuelle, trois raisons principales expliquent le développement de la varicocèle chez l'homme:
#1. Différences dans les veines séminales.

L'élargissement des veines du plexus aciniforme est dû à des différences anatomiques entre la veine testiculaire droite et gauche (séminale). L'afflux de la veine spermatique gauche dans la veine rénale se produit à un angle de 90 degrés, tandis que la veine spermatique droite s'écoule dans la veine cave inférieure à un angle de moins de 90 degrés. Les experts estiment que cette inégalité conduit à une augmentation de la pression hydrostatique de la veine spermatique gauche, qui est ensuite transmise au plexus veineux du cordon spermatique et provoque son expansion..

# 2. Manque de valves fonctionnelles.

La deuxième hypothèse est basée sur l'observation que du côté interne des veines spermatiques, il y a peu ou pas de valves qui permettent au sang de circuler dans la bonne direction. Cette pathologie peut entraîner une régression sanguine, qui à son tour conduit au développement de la varicocèle..

# 3. Obstruction partielle de la veine spermatique gauche.

Selon les médecins, la troisième raison du développement de la varicocèle peut être une obstruction partielle de la veine spermatique gauche due à la compression de la veine rénale gauche dans l'angle aorto-mésentérique (syndrome du casse-noisette).

Les facteurs de base d'un mode de vie sain comme l'activité physique, l'alimentation, la consommation modérée d'alcool et l'abandon du tabac peuvent également influencer la fréquence et la gravité des symptômes de la varicocèle..

Stades de la varicocèle


Le principal symptôme caractéristique de la maladie est la pression et la traction des sensations douloureuses dans le testicule droit.
La varicocèle sur le testicule droit se déroule en plusieurs étapes. La méthode de traitement est choisie en fonction du stade auquel la maladie a été détectée. En médecine, la classification suivante est présentée:

  1. La stagnation du sang au premier stade ne s'accompagne pas de signes typiques de la maladie. Le problème ne peut être détecté qu'avec un examen échographique.
  2. Les signes de varices deviennent perceptibles pendant l'effort alors que le patient est en position verticale. Ce stade de la maladie nécessite une surveillance médicale. La chirurgie est facultative.
  3. Au 3ème stade de la maladie, des sensations douloureuses se développent dans le testicule droit. Le scrotum augmente légèrement de taille. La maladie peut être détectée par palpation ou examen visuel.
  4. Les veines dilatées deviennent visibles lorsqu'un homme est dans n'importe quelle position. Le syndrome douloureux affecte la qualité de vie. À ce stade, des pathologies concomitantes peuvent se développer - hydropisie et changements trophiques.

Les diplômes et leurs signes

La pathologie est associée aux vaisseaux sanguins des organes génitaux. Elle survient chez 20% des hommes et les adolescents sont les premiers à être à risque (puberté). Découvrez les causes de la varicocèle chez les adolescents dans un article séparé..

Première (1)

Les changements dans le tissage du raisin des vaisseaux sanguins sont absents. Le patient peut ressentir un peu d'inconfort, dont les manifestations sont associées à d'autres causes. À ce stade, la maladie peut persister longtemps, seuls des facteurs provoquants conduiront à son aggravation.

Les complications surviennent après:

  • état de stress prolongé;
  • hypothermie;
  • blessures reçues;
  • affaiblissement de l'immunité.

Le stade 1 est caractérisé par l'impossibilité de déterminer visuellement la pathologie.

Seconde (2)

Les symptômes du 2ème degré pour le patient ne sont pas très différents du premier. La seule caractéristique distinctive est le bombement des veines, qui peut être observé à travers la fine peau des organes génitaux..

La température augmente, l'apport de nutriments est limité, ce qui réduit le nombre de spermatozoïdes.

Troisième (3)

L'homme commence à ressentir périodiquement une douleur neurologique, aggravée par l'afflux de sang vers les veines dilatées. La partie du scrotum touchée par la varicocèle s'élargit et sur sa surface un motif veineux est clairement exprimé.

L'inconfort est plus évident:

  • par temps chaud;
  • longtemps en position debout ou assise;
  • dans la soirée.

Quatrième (4)

Il est considéré comme le dernier stade (avancé) de la varicocèle, dans lequel le patient ressent une douleur persistante.

La tortuosité des vaisseaux sanguins, ainsi que l'œdème qui en résulte, provoquent une augmentation du volume du scrotum, tandis que le testicule lui-même diminue.

Quelle que soit la position acceptée par le patient, les contours des veines commencent à se démarquer..

Sur cette photo, vous pouvez voir à quoi ressemblent les symptômes de la varicocèle de niveau 1, 2, 3 et avancé chez l'homme dans l'aine afin de comprendre plus précisément de quoi il s'agit. La surveillance n'est pas recommandée pour les mineurs et les faibles de cœur!

Diagnostic de la varicocèle du testicule droit


La thrombose est confirmée par tomodensitométrie ou IRM

Les manipulations diagnostiques sont effectuées sous la supervision d'un phlébologue. Un examen visuel est effectué par un urologue. Il peut révéler des veines molles, une mollesse et une diminution de la taille du testicule droit, ainsi qu'une modification du schéma vasculaire dans le scrotum. En cas de suspicion de présence de varicocèle, le médecin donne une référence pour une échographie avec Doppler. Pour exclure la pathologie rénale, un examen échographique est effectué. La thrombose est confirmée par tomodensitométrie ou IRM.

Important! Si des sensations douloureuses apparaissent dans les testicules, ne tardez pas à consulter un médecin. Un retard menace de graves complications pour la santé.

Description de la pathologie

Le processus normal de maturation des spermatozoïdes (spermatogenèse) n'est possible qu'à des températures de 32,5 à 34,4 ° C. Pour maintenir la température dans les testicules plus basse que dans le corps, ils sont sortis. Avec la varicocèle, les vaisseaux veineux autour du testicule se dilatent et forment un «oreiller» qui interfère avec la thermorégulation normale. Si la température dans les testicules augmente et ne peut pas diminuer, la spermatogenèse est non seulement altérée, mais peut également s'arrêter complètement.

La varicocèle du testicule gauche est souvent diagnostiquée, moins souvent du droit ou bilatéral. Ce phénomène est dû au fait que l'écoulement du sang veineux des testicules gauche et droit se produit de différentes manières: la veine du testicule gauche est plus longue et donc le sang atteint plus longtemps les gros vaisseaux. Pour la même raison, la pression veineuse dans les testicules gauches est plus élevée. La varicocèle du côté gauche peut provoquer des varices.

Complications de la varicocèle:

  • phimosis (anomalie du gland du pénis);
  • maladie des valves cardiaques;
  • pieds plats (pas d'entaille dans le pied, ce qui provoque fatigue et douleur lors de la marche, change de démarche).

La varicocèle entraîne une altération de la nutrition du testicule. Le manque de nutriments peut provoquer une atrophie.

Thérapie non chirurgicale

Au début du développement, la varicocèle du côté droit est traitée avec des médicaments. Le schéma thérapeutique et la posologie sont choisis par le médecin traitant. Parfois, plusieurs médicaments sont combinés à la fois. Les groupes de médicaments suivants sont distingués:

  1. Les venoprotecteurs sont utilisés pour améliorer la circulation sanguine et renforcer les parois vasculaires. Après un traitement, les processus stagnants dans la région pelvienne sont éliminés. La durée d'utilisation de ces médicaments est de 2 mois. Parmi eux se trouvent Ginkor Forte et Venoton..
  2. Les médicaments qui améliorent la circulation sanguine comprennent les médicaments Arbiflex, Agapurin et Trental. La prise de ces médicaments abaisse la viscosité du sang.
  3. Les antioxydants sont nécessaires pour fournir de l'oxygène aux cellules du système reproducteur. Les vitamines complexes, Antiox et Triovit, ont un puissant effet antioxydant..

La prévention

En observant certaines mesures préventives, vous pouvez minimiser le risque de développer et de récidiver une varicocèle:

  • mangez bien, mangez des aliments qui ont un effet bénéfique sur les intestins, prenez des vitamines;
  • éviter les efforts physiques intenses;
  • utiliser des mesures de protection pendant les rapports sexuels.

La maladie étant souvent héréditaire, les médecins doivent être examinés régulièrement, à partir de l'adolescence. Avec une détection et un diagnostic rapides, il sera possible de guérir la varicocèle sans chirurgie..

Méthodes folkloriques


Pour le traitement, vous pouvez préparer une décoction de bourgeons de saule séchés, d'écorce de chêne et de fruits de châtaignier

L'efficacité des méthodes traditionnelles pour éliminer la bonne varicocèle suscite beaucoup de controverse. Ces méthodes ne sont utilisées que pour améliorer l'effet de la thérapie principale. L'un des remèdes les plus courants est une pomme râpée. Tout d'abord, il est bouilli jusqu'à ce qu'il soit complètement ramolli. Après refroidissement, essuyez-le à travers un tamis. Le produit résultant doit être pris une fois par jour, 70 ml..

Une autre recette comprend des bourgeons de saule séchés, de l'écorce de chêne et des fruits de châtaignier. Les composants sont pris dans 1 cuillère à soupe. et rempli d'un litre d'eau chaude. Ensuite, vous devez porter le bouillon à ébullition à feu doux. La prochaine étape consiste à ajouter 10 grammes de camomille de pharmacie au bouillon. Après 10 minutes, la boisson peut être retirée du feu et refroidie. Le bouillon est pris par voie orale, 50 ml par jour.

Le degré de la maladie

La varicocèle est divisée en fonction de la force de l'expansion des veines des testicules et du cordon spermatique.

  • 1 degré - les veines du testicule ne sont pas détectées par palpation (1 degré de varicocèle gauche n'est diagnostiqué que par échographie ou échographie Doppler);
  • 2 degrés - l'expansion est visible (lorsque le patient est en position debout_;
  • 3 degrés - la pathologie est perceptible à la fois en position debout et en position couchée;
  • Grade 4 - signes évidents de pathologie, l'élargissement peut être diagnostiqué par examen sans palpation.

Effets chirurgicaux

Aux dernières étapes du processus pathologique, un traitement chirurgical est effectué. La veine hypertrophiée est exposée puis ligaturée ou remplacée par une nouvelle. Il existe plusieurs types d'interventions chirurgicales, chacune ayant des caractéristiques distinctives..

  1. La sclérotisation endovasculaire implique l'introduction d'une solution spéciale dans la cavité veineuse, ce qui a un effet de rétrécissement. La méthode est très efficace, mais elle est rarement utilisée en raison du risque élevé de thrombose..
  2. La chirurgie laparoscopique est considérée comme l'une des plus douces. Il ne nécessite pas d'incision cutanée. Il est nécessaire de faire des ponctions à travers lesquelles des instruments médicaux sont insérés dans la région péritonéale. Le principal avantage de la procédure est une récupération rapide et aucune cicatrice sur le corps..
  3. Pendant la microchirurgie, la zone endommagée du vaisseau est excisée et remplacée. La varicocélectomie se reproduit rarement. Elle est considérée comme la méthode d'intervention chirurgicale la plus fiable..

Intéressant! En tant que méthodes supplémentaires de traitement de la varicocèle, des exercices thérapeutiques et une thérapie diététique sont utilisés..

Méthodes de traitement des varices des organes génitaux externes

Le seul traitement fiable de la varicocèle testiculaire chez l'homme est la chirurgie. Les méthodes conservatrices aident uniquement à se préparer à l'opération et à accélérer la récupération après celle-ci, elles peuvent également ralentir le développement de la maladie lorsqu'il est temporairement impossible d'utiliser des méthodes chirurgicales.

À ces fins, des antioxydants (complexes de vitamines), des venoprotecteurs (Detralex, Eskuzan), des médicaments qui améliorent la circulation sanguine (Agapurin, Tocophérol) sont pris.

L'utilisation de méthodes chirurgicales de traitement est nécessaire dans les troisième et quatrième étapes. Ils varient en degré d'invasivité.

Il existe trois types d'opérations traditionnelles:

  1. Opération d'Ivanissevich. Nécessite une anesthésie locale. Une incision est pratiquée dans la région iliaque, à travers laquelle, à l'aide d'un instrument, ils pénètrent jusqu'aux veines. Les vaisseaux sont ligaturés, puis l'incision est suturée.
    Ce type d'intervention est très traumatisant; la récupération prend 3 semaines. Le risque de récidive de la maladie est élevé - environ 40%.
  2. Opération Marmara. Avec ce type d'intervention, les veines de l'aine sont dopées à travers l'aine. La méthode est caractérisée par une courte période de récupération et une faible probabilité de récidive.
  3. L'opération Palomo est une version améliorée de la méthode Ivanissevich avec un site d'incision plus élevé.

Parmi les méthodes chirurgicales mini-invasives, la plus efficace est la chirurgie laparoscopique..

Pour sa mise en œuvre, plusieurs ponctions sont pratiquées dans la paroi abdominale, à travers lesquelles un laparoscope et des instruments chirurgicaux sont insérés.

Le laparoscope affiche une image de l'intérieur des testicules sur le moniteur et vous permet de ligaturer les veines du plexus du raisin avec une précision maximale. L'opération prend 20 à 40 minutes.

Référence: d'autres méthodes chirurgicales pour le traitement des varices sur les testicules chez l'homme sont représentées par la revascularisation microchirurgicale et la chirurgie endovasculaire aux rayons X.

Varicocèle chez les hommes

Il existe de nombreuses raisons pour les troubles de santé masculins, ainsi que pour les maladies. De plus, toutes les maladies ne sont pas répandues et si une personne est malade, elle peut tout simplement ne pas être au courant de la maladie en développement. L'une de ces maladies chez l'homme est la pathologie du cordon spermatique du testicule - varicocèle.

Varicocèle des testicules chez l'homme: que signifie le diagnostic??

Si un homme reçoit un diagnostic de varicocèle, vous pourriez initialement penser que la maladie est en quelque sorte liée aux varices, car les deux noms ont la même racine. En effet, les noms sont similaires, tout comme les mécanismes de développement de la pathologie..

La varicocèle testiculaire est une varice du cordon spermatique. Cette maladie est observée principalement chez les adolescents âgés de 14 à 15 ans et les jeunes hommes en âge de procréer. Les statistiques montrent que, en général, la pathologie survient chez 15% des hommes.

Symptômes de la pathologie testiculaire chez les hommes

La varicocèle chez les hommes appartient à la catégorie des pathologies qui surviennent sans symptômes vifs. Le plus souvent, survenant pendant la puberté d'un jeune, il se développe rapidement dans une certaine mesure, puis s'arrête. Il est également possible que la maladie régresse d'elle-même, puis disparaisse complètement..

Néanmoins, les signes alarmants suivants de cette maladie peuvent indiquer une varicocèle en développement:

  • Augmentation de la taille et descente du testicule gauche (si la pathologie est localisée à gauche).
  • Faible douleur «tirante» dans le scrotum et l'aine. Lors de la marche ou d'une activité physique intense, ces sensations peuvent devenir plus prononcées et provoquer une gêne..
  • Si le scrotum est fortement poussé d'un côté, cela peut interférer avec la marche normale..
  • Douleur dans le scrotum, gonflement de ses veines, diminution du testicule gauche (avec varices sévères du testicule).

Si des signes de varicocèle sont détectés, il est préférable d'aller immédiatement chez un spécialiste et de ne pas attendre que la pathologie régresse.

Causes de la varicocèle chez les hommes

La raison pour laquelle la varicocèle apparaît est l'apparition d'un dysfonctionnement des valves dans les veines des testicules. Ces valves devraient normalement empêcher le reflux du sang à tout niveau de pression dans les veines. Dans les cas où, avec une augmentation de la pression (par exemple, lors d'un effort physique) la valve ne fait pas face à son travail, le sang va dans la direction opposée, dilatant la veine près du cordon spermatique.

La cause de la varicocèle peut être associée à une tumeur rénale. Si une tumeur est localisée dans le rein, elle comprime la veine rénale et perturbe le flux sanguin dans la veine ovarienne, qui ne fait que quitter la veine rénale. À la suite de la stagnation du sang, des varices se développent..

Degrés (stades) de développement et types de maladie

Plus les veines testiculaires sont dilatées, plus le degré (stade) de développement de la varicocèle est profond:

  • Zéro degré. En règle générale, une maladie de ce degré est découverte par hasard, si le patient se voit prescrire une échographie du scrotum avec un Doppler pour examiner les signes d'autres pathologies masculines (par exemple, hernies, tumeurs, etc.). À la palpation, l'expansion des veines testiculaires n'est pas palpable.
  • Premier degré. Il est possible de détecter une veine testiculaire hypertrophiée par palpation uniquement en position debout.
  • Second degré. Les veines testiculaires affectées par les varices sont bien palpables dans toutes les positions.
  • Troisième degré - les varices sont visibles à l'inspection visuelle du scrotum.

La varicocèle du côté gauche est la pathologie la plus courante. La cause de la varicocèle est l'emplacement spécial de la veine qui entoure le testicule gauche. Il est connecté à la veine rénale, qui, à son tour, en raison du sang plein, souffre souvent de l'influence de divers facteurs internes et externes. Dans 98% des cas du nombre total de pathologies identifiées, c'est la varicocèle du testicule gauche qui est diagnostiquée (varicocèle à gauche).

Une varicocèle bilatérale ou une varicocèle testiculaire à droite peuvent se développer en raison d'anomalies vasculaires, qui, à leur tour, sont congénitales ou résultant de maladies vasculaires.

La varicocèle est-elle dangereuse et quoi: quelles complications et conséquences de la maladie peuvent survenir chez les hommes

Malgré le fait que la varicocèle présente souvent des symptômes bénins et peut ne pas affecter la vie normale d'un homme, cette maladie comporte des complications. La première et la plus importante chose à propos de la varicocèle est l'infertilité chez les hommes..

La chaîne de formation d'une complication désagréable est la suivante: le flux sanguin est perturbé dans le scrotum, les testicules ne reçoivent pas un approvisionnement adéquat en sang et des composés nocifs et des radicaux libres commencent à s'y accumuler. La conséquence de ces facteurs est une spermatogenèse altérée. Dans le sperme d'un homme, il y a moins de spermatozoïdes ou leurs qualités morphologiques diminuent fortement. En d'autres termes, le sperme d'un homme atteint de varicocèle ne peut pas participer pleinement au processus de fécondation. Dans le même temps, il ne faut pas penser littéralement que la varicocèle conduit toujours à l'infertilité. Nous ne parlons que de cas individuels observés.

Une autre conséquence de la présence de varicocèle est le phimosis. Le problème est plus fréquent chez les garçons et se traduit par le manque d'ouverture du pénis en raison du prépuce rétréci.

Pourquoi la varicocèle est dangereuse dans chaque cas, le médecin pourra l'expliquer à l'homme après le diagnostic.

Diagnostic échographique pour le diagnostic de la varicocèle

Lorsque, visuellement ou par palpation, le médecin (et peut-être le patient lui-même) détecte la présence de veines hypertrophiées et épaissies, une diminution de la taille du testicule du côté de la lésion, une échographie avec un Doppler est prescrite pour clarifier le diagnostic.

Une sonde à ultrasons est appliquée sur le scrotum et le médecin commence à étudier certains paramètres. La technologie des ultrasons vous permet de comparer la taille des testicules, de déterminer leur consistance et d'estimer également la taille de la veine entourant le testicule. Vous devez également évaluer la vitesse du flux sanguin dans cette veine, qui détermine dans quelle mesure le testicule fonctionnera correctement et pleinement..

Si des veines sont visualisées sur le moniteur à ultrasons, sur lesquelles des épaississements sont visibles (il peut y en avoir plusieurs, ils ressemblent à des cernes), la varicocèle est confirmée.

Quel traitement est prescrit aux hommes en cas de varicocèle testiculaire?

Avant de parler de traitement, vous devez décider à quel médecin vous adresser si vous suspectez une varicocèle. Ce problème est traité par les urologues. Très souvent, la première rencontre avec un urologue chez les jeunes hommes a lieu à l'école, alors qu'au lycée, divers examens médicaux commencent au bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire. Après de tels contrôles, les jeunes découvrent d'abord leur problème, après quoi il leur suffit de prendre rendez-vous avec un urologue pour un diagnostic plus détaillé..

Le traitement des varices du cordon spermatique testiculaire implique une intervention chirurgicale. Mais il est important de savoir avec certitude si une opération est nécessaire pour la varicocèle ou si elle n'est pas montrée à tout le monde?

Si le garçon a un syndrome douloureux, il y a une diminution du testicule du côté de la lésion et des signes de sous-développement de ce testicule - une opération est nécessaire. Il est également prescrit aux hommes atteints de varicocèle qui ne peuvent pas avoir d'enfants. Une étude préliminaire du sperme (spermogramme) est réalisée, ce qui montre la présence ou l'absence d'une violation de la spermatogenèse. Dans le même temps, le médecin ne garantit pas à cent pour cent qu'après l'élimination de la varicocèle, le patient pourra avoir des enfants..

S'il n'y a pas d'indications spéciales pour la chirurgie, la varicocèle est simplement observée en dynamique.

Types d'opérations

Aujourd'hui, les médecins utilisent plusieurs méthodes et types d'opérations chirurgicales dans le traitement de la varicocèle:

  • La laparoscopie de la varicocèle consiste à percer la peau à plusieurs endroits pour permettre l'accès aux veines de l'instrument (laparoscope). Si des veines dilatées sont trouvées, elles sont bandées.
  • La sclérothérapie endovasculaire consiste à coller des vaisseaux pathologiques en y introduisant une substance thérapeutique spéciale.
  • La chirurgie ouverte de la varicocèle implique une incision dans la partie pubienne avec une ligature supplémentaire de la veine.

À partir du dernier groupe d'opérations, il convient de considérer la technique d'opération Marmara pour la varicocèle. Le médecin fait une incision dans la région pubienne près de l'ilium, puis excise le tégument et le tissu sous-cutané, sépare le canal séminal et effectue une ligature veineuse.

Pour déterminer l'état de santé du patient avant une intervention chirurgicale pour varicocèle (laparoscopie, selon Marmar, ou autres), des tests sont prescrits: sang pour sucre, pour coagulabilité, pour facteur Rh, pour VIH, hépatite, analyse d'urine, fluorographie, ECG.

Est-il possible de traiter la varicocèle sans chirurgie? En règle générale, le traitement conservateur non chirurgical de la varicocèle est infructueux et n'a de sens que comme préparation à la chirurgie.

Rééducation et récupération après une chirurgie de la varicocèle

La période de récupération postopératoire dans le cas d'une opération pour éliminer la varicocèle peut avoir des périodes différentes:

  • 1 mois pour la microchirurgie ou la laparoscopie;
  • 2 mois pour les opérations ouvertes.

Pour une récupération normale après une opération pour éliminer la varicocèle, un homme / garçon a besoin de:

  • exclure l'activité physique;
  • observer le repos sexuel;
  • exclure la visite des saunas, des piscines, des bains;
  • exclure la consommation d'alcool.

Quelles sont les conséquences et les complications après la chirurgie pour éliminer la varicocèle chez les hommes?

Toute opération est toujours associée à un risque, par conséquent, avec la varicocèle, il est nécessaire de déterminer clairement si elle est indiquée ou non. Les principales complications après la chirurgie de la varicocèle comprennent:

  • l'apparition de poches, d'hématome dans le scrotum;
  • douleur dans les testicules;
  • écoulement purulent et séreux de la zone de la ponction, incision;
  • rougeur de la peau;
  • augmentation de la température du pénis;
  • violation de la spermatogenèse;
  • contamination infectieuse résultant de l'utilisation de dispositifs chirurgicaux non stériles.

Rechute de la varicocèle: est-il possible de revenir à la maladie après la chirurgie

Avant la chirurgie, de nombreux patients souhaitent savoir si la varicocèle peut récidiver après la chirurgie. Je dois dire que la probabilité de récidive de la varicocèle est faible, mais il y a.

Les raisons du retour de la maladie peuvent être des manipulations mal effectuées par le médecin, le non-respect des règles de comportement par le patient en période postopératoire, une prédisposition génétique à la maladie, une structure anormale des vaisseaux sanguins. En outre, la cause de la récurrence de la varicocèle peut être la pathologie du système cardiovasculaire, dans le contexte de laquelle se développent des varices des membres inférieurs..

Prévention de la varicocèle testiculaire chez l'homme

Pour prévenir la varicocèle et empêcher sa transition à un degré plus profond, vous devez:

  • éviter le stress;
  • mener une vie active, éviter une position assise prolongée;
  • mange correctement;
  • prenez des vitamines contenant du zinc, du sélénium;
  • avoir une vie sexuelle régulière.

Comment la varicocèle peut affecter la conception et une grossesse est-elle possible après une chirurgie pour éliminer la pathologie masculine?

Les urologues entendent souvent la question: une femme peut-elle tomber enceinte d'un homme atteint de varicocèle ou peut-elle concevoir et avoir des enfants après une chirurgie??

Les diagnostics de varicocèle et d'infertilité peuvent se chevaucher - c'est-à-dire que le premier provoque le second. Mais ce n'est pas toujours le cas. Il est difficile de donner une réponse sans équivoque lorsqu'il est possible de tomber enceinte après avoir retiré la varicocèle. Précisément pas plus tôt que 1 à 2 mois après l'opération, car un homme a besoin de repos sexuel pendant cette période.

Les études ne donnent pas de chiffres précis sur les statistiques de survenue de l'infertilité avec varicocèle ou sur la proportion de grossesses réussies après l'élimination de la pathologie. Il vaut seulement la peine de dire que si la varicocèle est la seule pathologie du corps masculin et que c'est cette maladie qui affecte la qualité du sperme et l'absence de conception, alors après l'opération, la probabilité de devenir enceinte sera élevée..

En principe, les enfants peuvent également être atteints de varicocèle, si cette pathologie n'a pas provoqué de sous-développement testiculaire et d'altération de la spermatogenèse.

Combien peut coûter la chirurgie de la varicocèle

Le coût de la chirurgie pour éliminer la varicocèle varie d'une clinique à l'autre. Le coût dépend de la méthode de traitement, du type d'anesthésie, de la complexité de la pathologie, des conditions de séjour à l'hôpital et de certains autres facteurs.

Varicocèle chez les hommes

La varicocèle est une hypertrophie anormale des veines du plexus plexus du cordon spermatique dans le scrotum. Les causes de l'apparition et du développement de la maladie restent actuellement inconnues, tandis que les experts notent de nombreux facteurs qui affectent son apparition: une augmentation de la température testiculaire, une augmentation de la pression veineuse, des lésions cellulaires lors de l'oxydation, une hypoxie et un déséquilibre hormonal..

La varicocèle est fréquente chez les hommes âgés de 15 à 25 ans et se produit majoritairement du côté gauche. La maladie est la cause la plus fréquente d'infertilité masculine, touchant environ 40% des hommes atteints d'infertilité primaire et 80% des hommes atteints d'infertilité secondaire. L'expansion des veines dans le scrotum provoque rarement une gêne et reste longtemps inaperçue, seul un médecin lors de l'examen et à l'aide de méthodes de recherche matérielles peut diagnostiquer.

Varicocèle et infertilité

L'infertilité touche environ 15% des couples en âge de procréer et est l'un des principaux problèmes des soins de santé modernes. Selon les statistiques, dans 40 à 50% des cas, l'incapacité d'un couple en âge de procréer à concevoir un enfant est le résultat d'une maladie de type masculin. L'infertilité idiopathique, dans laquelle les spermatozoïdes ont des paramètres anormaux sans raison spécifique, est le facteur le plus courant de la maladie. Une autre cause fréquente d'infertilité masculine est la varicocèle, qui, selon une étude menée auprès de la population masculine européenne, survient dans 16,6% des cas..

Les premières études sur la présence de varicocèle dans les testicules chez les hommes ont été décrites par le médecin grec Celsus, qui a noté: "gonflement des veines et torsion notable du testicule, qui devient plus petit en raison du manque de nutrition." La première mention de l'effet de la varicocèle sur la fertilité a été faite au début du 20e siècle, lorsque la chirurgie a été recommandée aux patients pour améliorer la qualité du sperme. En 1952, le Dr Talloch a rapporté pour la première fois qu'après la ligature des veines dilatées chez un patient atteint d'azospermie (pas de sperme dans le sperme), la concentration de spermatozoïdes a augmenté à 27x10 / ml. Depuis lors, de nombreuses études se sont concentrées sur le diagnostic et le traitement de la varicocèle pour augmenter la fertilité, mais aucune n'a fourni de réponse claire concernant la relation entre la varicocèle et l'infertilité..

Classification

Épidémiologie

La plupart des premières études épidémiologiques sur la varicocèle chez les hommes (recrues militaires, adolescents et écoliers) ont montré une prévalence d'environ 15%. De plus, les experts n'ont pas été en mesure de confirmer que l'âge est le facteur déterminant de l'expansion des veines du plexus aciniforme..

Des études épidémiologiques ultérieures ont montré que les varicocèles se développent à l'âge adulte et des changements physiologiques dans le corps des jeunes hommes. Le Dr Oster, dans la revue médicale "Acta Paediatrica" ​​de 1970, a publié une étude dans laquelle il n'a pu identifier aucune maladie testiculaire chez 188 garçons âgés de 6 à 9 ans. Mais il a trouvé une tendance au développement de la varicocèle chez les garçons âgés de 10 à 14 ans, ce qui prouve de manière convaincante le facteur de développement de la maladie pendant la puberté..
En 2000, le Dr Akbay, en collaboration avec d'autres spécialistes de l'Université de Mersin (Turquie), a estimé la prévalence de la varicocèle chez 4 052 garçons âgés de 2 à 19 ans. Selon leurs données, la prévalence de la maladie était inférieure à 1% chez les garçons âgés de 2 à 10 ans, à 7,8% chez les garçons âgés de 11 à 14 ans et à 14,1% chez les garçons âgés de 15 à 19 ans. Ces observations épidémiologiques indiquent que l'insuffisance veineuse inhérente à la varicocèle se manifeste principalement au cours du développement testiculaire..

Des recherches plus récentes suggèrent que la prévalence de la varicocèle chez les hommes adultes est liée à l'âge. Dr Levinger du centre médical. Rabin a estimé en 2007 la prévalence de la varicocèle liée à l'âge chez les hommes de plus de 30 ans. Sur les 504 hommes, 34,7% ont été diagnostiqués avec la maladie lors d'un examen médical. Après une analyse plus approfondie, les chercheurs ont constaté que la prévalence de la varicocèle augmentait d'environ 10% tous les dix ans de la vie. La prévalence était de 18% chez les 30-39 ans, 24% chez les 40-49 ans, 33% chez les 50-59 ans, 42% chez les 60-69 ans, 53% chez les 70-79 ans et 75% chez les 80 ans. -89.

La prévalence de la varicocèle chez les hommes ayant des problèmes de l'appareil reproducteur varie de 25 à 35%. En 1992, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mené une étude approfondie dans laquelle des spécialistes de 34 centres médicaux du monde entier ont examiné plus de 9 000 hommes. Conclusion: 25,4% des hommes dont la morphologie du sperme était anormale avaient une varicocèle, tandis que 11,7% des hommes avaient un spermogramme normal.

Causes d'occurrence

L'étiologie de la maladie n'est pas entièrement comprise. À l'heure actuelle, trois raisons principales expliquent le développement de la varicocèle chez l'homme:

#1. Différences dans les veines séminales.

L'élargissement des veines du plexus aciniforme est dû à des différences anatomiques entre la veine testiculaire droite et gauche (séminale). L'afflux de la veine spermatique gauche dans la veine rénale se produit à un angle de 90 degrés, tandis que la veine spermatique droite s'écoule dans la veine cave inférieure à un angle de moins de 90 degrés. Les experts estiment que cette inégalité conduit à une augmentation de la pression hydrostatique de la veine spermatique gauche, qui est ensuite transmise au plexus veineux du cordon spermatique et provoque son expansion..

# 2. Manque de valves fonctionnelles.

La deuxième hypothèse est basée sur l'observation que du côté interne des veines spermatiques, il y a peu ou pas de valves qui permettent au sang de circuler dans la bonne direction. Cette pathologie peut entraîner une régression sanguine, qui à son tour conduit au développement de la varicocèle..

# 3. Obstruction partielle de la veine spermatique gauche.

Selon les médecins, la troisième raison du développement de la varicocèle peut être une obstruction partielle de la veine spermatique gauche due à la compression de la veine rénale gauche dans l'angle aorto-mésentérique (syndrome du casse-noisette).

Les facteurs de base d'un mode de vie sain comme l'activité physique, l'alimentation, la consommation modérée d'alcool et l'abandon du tabac peuvent également influencer la fréquence et la gravité des symptômes de la varicocèle..

Signes de varicocèle

De nombreux hommes ne présentent aucun symptôme de varicocèle pendant une longue période. Et ce n'est que lors d'un examen médical de routine ou après avoir contacté un médecin avec un problème de conception d'un enfant, la maladie peut être détectée.

Dans certains cas, un signe de varicocèle est une sensation de lourdeur dans le testicule ou une douleur sourde qui s'accumule pendant la journée, en particulier par temps chaud ou après l'effort. En outre, un symptôme courant de la maladie est les varices ou le gonflement du scrotum, ainsi qu'un petit testicule..

Les principaux symptômes sont:

  • infertilité;
  • gonflement du scrotum;
  • douleur récurrente dans les testicules;
  • veines nettement élargies ou tordues dans le scrotum;
  • diminution du volume testiculaire (dans de rares cas).

Diagnostique

L'examen physique est un outil de diagnostic important pour évaluer la varicocèle chez l'homme. Cependant, l'introduction relativement récente des études aux rayons X a permis d'améliorer le diagnostic et le traitement de la maladie..

Examen physique

Pour assurer le calme du scrotum et l'absence de toute irritation, le diagnostic de varicocèle doit être effectué dans une pièce calme et calme à une température confortable. Le médecin palpe avec et sans la manœuvre de Valsalva chez le patient debout.

L'examen de suivi est répété en décubitus dorsal pour évaluer la décompression des veines dilatées. En plus de la palpation, le spécialiste doit noter une augmentation des veines du plexus aciniforme, ainsi que de la taille des testicules. Le classement se fait selon la méthode des docteurs L. Dubin et R. Amelar.

Cependant, même un andrologue expérimenté n'est pas toujours en mesure de déterminer la maladie, en particulier à son stade précoce de développement. C'est pourquoi, depuis quelques années, les spécialistes sont de plus en plus enclins à faire confiance aux méthodes de diagnostic instrumentales..

Phlébographie

Dans les premiers stades de l'utilisation de la phlébographie rétrograde, il était possible de diagnostiquer la nature du mécanisme de l'incompétence valvulaire. La ponction percutanée lors de l'examen est généralement réalisée à travers la veine fémorale ou poplitée droite, suivie d'un avancement vers la veine spermatique pour le remplissage avec un agent de contraste. La phlébographie est considérée comme le test le plus précis car près de 100% des hommes atteints de varicocèle cliniquement palpable ont un reflux veineux spermatique (flux sanguin inversé).

Thermographie

Ce type d'étude a été développé comme une alternative non invasive à la phlébographie. La thermographie est une méthode utilisant une plaque thermographique contenant des cristaux liquides sensibles à la chaleur qui détectent les changements de température dans le scrotum. Le diagnostic de varicocèle lors de l'examen reposait sur la détection d'une hyperthermie (accumulation d'un excès de chaleur) au niveau du plexus plexus ou des testicules.

Une étude expérimentale plus moderne pour évaluer les critères diagnostiques de la maladie révèle une différence de température de l'ordre de 0,5 à 3 degrés Celsius entre le plexus plexus gauche et droit. Cependant, d'autres pathologies telles que le cancer des testicules ou des infections peuvent également entraîner des différences de température, réduisant la fiabilité des données lors de la détection de la varicocèle..

L'échographie scrotale est la méthode la plus établie et la plus utilisée pour examiner la varicocèle. Avec l'avènement des capteurs haute fréquence dans les appareils et la technologie Doppler, ce type d'examen devient de plus en plus facile à réaliser. De plus, une qualité d'image élevée permet aux médecins d'évaluer facilement le flux sanguin dans les testicules vasculaires et les structures adjacentes..

L'examen échographique du scrotum est effectué avec le patient en décubitus dorsal. Dans ce cas, l'organe est soutenu avec une serviette et un gel spécial est appliqué sur sa surface. Le résultat de la détection de la varicocèle est l'expansion des veines du plexus lobe de plus de 2 mm.

L'échographie Doppler est une méthode de mesure de la vitesse à laquelle le sang circule dans un vaisseau. Un appareil à ultrasons équipé d'un mode Doppler montre le sens inverse du sang pendant la manœuvre de Valsalva, ce qui indique une varicocèle.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L'utilisation de l'imagerie par résonance magnétique (IRM) pour le diagnostic et l'imagerie de la varicocèle est extrêmement rare et est utilisée dans des cas exceptionnels. L'avantage de l'IRM par rapport aux autres techniques d'imagerie existantes est le haut degré de détail de l'anatomie de l'espace rétropéritonéal. Le Dr Kaan Gulleroglu, chef du département de néphrologie pédiatrique de l'Université de Bashkent, a suggéré dans une étude récente d'utiliser l'angiographie par résonance magnétique pour détecter la varicocèle, causée par le syndrome du casse-noisette..

Traitement de la varicocèle

Excision ouverte des veines du cordon spermatique dans le scrotum

La première méthode chirurgicale ouverte pour traiter les patients atteints de varicocèle a été réalisée au début des années 1900. À cette époque, les spécialistes utilisaient la méthode d'excision ouverte des veines du cordon spermatique dans le scrotum, impliquant l'imposition massive de fils spéciaux sur les vaisseaux sanguins. Cependant, l'intervention chirurgicale par voie scrotale n'était pas répandue en raison de problèmes de maintien de l'apport sanguin artériel au testicule, ce qui pouvait entraîner une atrophie testiculaire et une altération de la fertilité..

Varicocélectomie inguinale ouverte

En 1949, le Dr Palomo a pratiqué une opération au cours de laquelle il a pratiqué une incision au-dessus du canal inguinal, où la veine spermatique, en règle générale, sort déjà du plexus et lie l'artère spermatique avec la veine spermatique. L'avantage de cette technique est la facilité de réalisation de l'opération, car la ligature a lieu à un niveau élevé, où se trouvent généralement 2-3 veines. L'inconvénient de cette technique est l'incapacité d'évaluer l'état des veines collatérales, qui se ramifient du faisceau inférieur à la zone opératoire. C'est pourquoi la technique Palomo a un taux de rechute élevé..

Opération d'Ivanissevitch

L'approche inguinale macroscopique (méthode d'Ivansevich) consiste en l'imposition de sutures spéciales pour ligaturer la veine spermatique au niveau rétropéritonéal. L'avantage de cette méthode est que le chirurgien est capable de ligaturer les veines collatérales ainsi que les veines spermatiques externes. Une modification de la méthode a été développée pour détecter les artères et les vaisseaux lymphatiques, au cours de laquelle un spécialiste utilise des injections d'un agent de contraste dans les vaisseaux lymphatiques.

L'utilisation de technologies innovantes pendant l'opération permet la ligature de toutes les veines à l'exception de la veine vasculaire, laissant intactes les artères testiculaires et les vaisseaux lymphatiques, ce qui entraîne une diminution de la fréquence des rechutes et des complications ultérieures. Le taux de récidive de la varicocélectomie microchirurgicale est de 1 à 2%, ce qui est inférieur à l'approche ouverte pour traiter la maladie. Actuellement, la méthode Ivansevich est considérée comme une méthode généralement reconnue de traitement chirurgical de la varicocèle..

Varicocélectomie laparoscopique

La laparoscopie peut également être utilisée pour traiter la varicocèle. La ligature veineuse de haut niveau pendant la chirurgie aide à préserver l'artère séminale et les vaisseaux lymphatiques. Cependant, en raison de la nécessité d'une anesthésie générale, de la présence d'un chirurgien expérimenté, du caractère invasif de la méthode et d'un taux plus élevé de complications, la laparoscopie est rarement utilisée dans le traitement de la varicocèle..

Embolisation

L'embolisation est une méthode de traitement de la varicocèle sans chirurgie, qui consiste à guider un cathéter à travers la veine fémorale pour effectuer une étude de contraste de la veine spermatique et de son blocage ultérieur à l'aide d'une spirale spéciale. Par rapport à d'autres traitements, cette approche est moins invasive, le patient est éveillé sous anesthésie locale. Cependant, en raison du coût élevé et en raison du taux élevé de refus d'embolisation des patients, cette méthode est considérée comme une option de traitement alternative lorsque l'intervention chirurgicale n'a pas donné de résultats..

Comment traiter la varicocèle (maladie testiculaire) chez les hommes sans chirurgie et comment déterminer vous-même les varices (varices) du scrotum à droite (à gauche) sur les œufs

La varicocèle chez l'homme est une affection pathologique, accompagnée d'une expansion de la lumière des veines du scrotum. Un autre nom est les varices. Dans ce cas, un dysfonctionnement sexuel se développe, la circulation sanguine est perturbée. Le pire pronostic est l'infertilité. Pour éliminer les signes, différentes méthodes sont utilisées, elles sont sélectionnées en tenant compte du type de maladie: thérapie conservatrice, chirurgie. En tant que mesure auxiliaire dans le traitement des varices du scrotum, des remèdes populaires sont utilisés. Ils ne peuvent être utilisés qu'au stade initial du développement de la pathologie..

Que faire pour le traitement

Dans la plupart des cas, les signes désagréables et dangereux ne peuvent être éliminés qu'à l'aide d'une intervention chirurgicale. Si la varicocèle se développe, un traitement conservateur dans ce cas est effectué au moyen de médicaments visant à restaurer la circulation sanguine, la spermatogenèse et à éliminer la douleur. Cette méthode vous permet de réduire l'intensité de l'inconfort, mais n'en supprime pas la cause..

Parfois, les varices des testicules chez les hommes se développent imperceptiblement. Dans ce cas, la chirurgie n'est pas nécessaire. Si la pathologie a commencé à se développer à l'adolescence, mais qu'il n'y avait pas de signes prononcés, la maladie masculine peut se manifester après un certain temps sous l'influence de facteurs externes négatifs (effort physique intense, blessures, etc.). Ce n'est qu'alors qu'il est permis d'envisager l'option de l'opération, pas plus tôt.

De ce qui apparaît

Si la varicocèle se développe chez les hommes, les causes et les symptômes sont interdépendants. En tenant compte de cela, il devient possible d'arrêter l'émergence de nouveaux signes de pathologie, de commencer un traitement à temps. Facteurs directs:

  • augmentation de la pression dans la région pelvienne;
  • fusion des veines à angle droit: testiculaire et transverse;
  • prédisposition génétique;
  • allongement de la veine testiculaire.

Les varices sur le scrotum se développent s'il y a des causes indirectes:

  • en surpoids;
  • constipation chronique;
  • la nécessité d'être souvent dans une même position (debout, assis), par exemple au travail;
  • traumatisme;
  • une autre cause de la maladie est une hernie inguinale;
  • néoplasmes dans les reins;
  • la lumière de la veine diminue;
  • dysfonctionnement ou absence de valve vasculaire;
  • faible tonus des parois veineuses.

Ces causes de varicocèle chez les hommes peuvent aggraver la condition. Cependant, sous l'influence de facteurs indirects, les varices du cordon spermatique des ovules se développent rarement, s'il n'y a pas d'autres pathologies. Lorsqu'une varicocèle droite est diagnostiquée, les causes de ce type de maladie peuvent être les mêmes que lorsque des signes à gauche apparaissent chez l'homme dans le scrotum. La seule différence est leur localisation. Cela se produit en présence de caractéristiques physiologiques individuelles (d'une part, la pression est plus forte ou il n'y a pas de valves veineuses).

Classification

Les varices scrotales sont divisées en variétés, en tenant compte des facteurs qui ont déclenché le développement de la pathologie:

  • primaire;
  • secondaire.

Dans le premier cas, la maladie varicocèle chez l'homme se manifeste indépendamment d'autres conditions pathologiques. Dans le même temps, les signes apparaissent moins souvent au stade initial. Les varices secondaires se manifestent dans le contexte d'autres déviations. Dans ce cas, la maladie est détectée beaucoup plus tôt..

Si la varicocèle se développe, les étapes de cette pathologie:

  • Phase 1 - il n'y a pas de signes externes, afin de déterminer le degré de la maladie, il est nécessaire d'utiliser la méthode de palpation;
  • Étape 2 - les premiers signes apparaissent (changements externes);
  • en phase 3 varicocèle testiculaire chez l'homme, elle aide à réduire le scrotum, le plexus des veines dépassant sous la peau est visible.

La maladie peut passer inaperçue ou s'accompagner d'un certain nombre de symptômes. De plus, la varicocèle se développe à gauche ou à droite. Des signes de varices bilatérales peuvent également apparaître..

Comment se déterminer

Au stade initial du développement de la varicocèle, il n'y a aucun symptôme. Vous ne pouvez le découvrir que par hasard, par exemple lors d'un examen médical lors d'une visite chez un urologue. Dans ce cas, la maladie se développe lentement. La varicocèle est déterminée à droite ou à gauche selon un certain nombre de signes, et la nature des symptômes diffère en fonction du stade de la pathologie:

  • Stade 1: sensations douloureuses, se produisent périodiquement (lors d'un effort physique, excitation sexuelle);
  • Stade 2: la douleur avec varicocèle du testicule droit ou du côté gauche du scrotum augmente, il y a une gêne dans la région des reins, la libido diminue;
  • Stade 3: les manifestations ci-dessus sont également caractéristiques des cas où le patient est au repos (il n'y a pas de tension physique).

La varicocèle du côté gauche chez l'homme est diagnostiquée beaucoup plus souvent que la pathologie du côté droit du scrotum. Cela est dû à la structure du corps.

Dans ce cas, des douleurs apparaissent également, des sensations désagréables dans le bas de l'abdomen et dans le foie..

Signes externes de varicocèle à gauche: les veines ne transparaissent que d'un seul côté, la douleur dans cette zone est plus prononcée. Autres signes:

  • changement de la forme des testicules;
  • démangeaison;
  • prolapsus du scrotum;
  • dysfonctionnement de la miction.

Diagnostics en clinique

Les varices du cordon spermatique sont détectées par palpation. Dans ce cas, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • test de Valsava modifié: le patient est invité à inhaler, une condition préalable à cela est une tension;
  • Test de Segond: il est nécessaire de prendre une position horizontale, le médecin serre l'anneau externe dans la région de l'aine, puis le patient doit s'asseoir.

Dans les deux cas, des varices sur les testicules sont retrouvées en raison de l'apparition de veines distendues. Avec la varicocèle à gauche, la pathologie n'apparaît que d'un côté. Le diagnostic est effectué à l'aide d'un équipement spécial:

  • Ultrason. Les testicules sont examinés. C'est la méthode de recherche la plus efficace dans les cas où des varices du testicule gauche se développent ou des veines apparaissent sur le côté droit du scrotum. Une échographie Doppler est effectuée en même temps, ce qui vous permet d'évaluer l'état des vaisseaux.
  • Spermogramme. Cette méthode de recherche permet d'identifier un certain nombre de changements: une diminution de l'activité des spermatozoïdes, leur nombre. Les spermatozoïdes peuvent devenir non viables. Un autre signe est le manque de sperme.
  • Néphroscintigraphie dynamique des testicules. Cette méthode vous permet de détecter les violations des reins. La structure de cet organe est également étudiée à l'aide de l'urographie..
  • L'analyse des hormones sexuelles vous permet de diagnostiquer l'infertilité, ainsi que d'autres méthodes.
  • Détermination de l'indice de fécondité de Farris. Dans ce cas, le nombre de spermatozoïdes est évalué par rapport au volume de sperme..

Comment traiter sans chirurgie

Il est nécessaire d'éliminer les facteurs négatifs qui contribuent au développement de la varicocèle sur le testicule gauche ou sur le côté droit du scrotum: activité physique, hypodynamie lors d'un travail sédentaire, alcool, constipation, augmentation de la production de gaz (ce qui contribue à une augmentation de la pression dans la région pelvienne). En outre, un complexe de vitamines est prescrit: Vitamax, Triovit. Il doit contenir de l'acide folique, de la vitamine E, du sélénium, de la L-carnitine, du zinc. Grâce à cela, la mort est rétablie.

Le traitement sans chirurgie implique la nécessité de prendre des médicaments qui maintiennent le tonus des veines et rétablissent la microcirculation. Avant de prescrire un traitement, vous devez déterminer les causes des varices sur les œufs. Si la raison est une pression accrue dans la région pelvienne, des moyens peuvent être utilisés pour normaliser les selles, la formation de gaz.

La méthode conservatrice est utilisée au stade initial, lorsque les signes sont encore absents ou faiblement exprimés. Si la question de savoir quoi faire pour traiter les varices sévères est en cours de décision, il convient de garder à l'esprit que les médicaments dans ce cas sont une mesure auxiliaire.

Médicaments

La varicocèle ne peut être guérie sans chirurgie si cette pathologie a déjà commencé à se développer. Cependant, vous pouvez maintenir la condition avec des médicaments:

  • La restauration de la microcirculation se produit grâce aux médicaments suivants: Agapurin, Trental, Arbiflex. Ils aident à améliorer les propriétés du sang et en même temps à normaliser le processus de fourniture d'oxygène aux tissus..
  • Médicaments vénoprotecteurs: Detralex, Ginkgo Biloba, Eskuzan. Actions des moyens de ce groupe: normalisation de la tonicité des parois des vaisseaux sanguins, amélioration des propriétés des capillaires, réduction de leur fragilité et de leur perméabilité.
  • Médicaments hormonaux. Attribué sur la base des résultats des tests strictement selon les indications.

Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments par vous-même; le traitement doit être effectué sous la surveillance d'un médecin. Cela est dû au fait que certains moyens sont des moyens d'élargir considérablement les vaisseaux, ce qui est contre-indiqué dans les formes sévères de varices.

Remèdes populaires

Il est possible de guérir la varicocèle sans chirurgie de cette manière uniquement en association avec des méthodes thérapeutiques traditionnelles. Pour vous débarrasser des signes désagréables, utilisez des recettes:

  • Mumiyo. Prenez 150 mg de la substance, ajoutez 1 cuillère à soupe. l. l'eau. Utilisez le remède à jeun 2 fois par jour.
  • Thé aux feuilles de noisetier. Prenez 1 cuillère à soupe. l. matières premières sèches et pré-broyées. Versez 1 verre d'eau bouillante. L'outil est infusé pendant 15 minutes, puis il peut être utilisé. Quantité quotidienne recommandée - 4 tasses.
  • Lotions avec absinthe et kéfir. Prenez une poignée de couleur sèche et de feuilles de plantes. Ajoutez du kéfir en quantité quelconque pour faire une bouillie. L'agent est appliqué sur une gaze pliée 2-3 fois, appliquée sur la zone douloureuse de la peau. Durée du cours - 4 jours.

Intervention opératoire

Si des varices des testicules se sont développées chez l'homme, le traitement implique la nécessité d'éliminer les zones endommagées des veines. Dans ce cas, différentes techniques sont utilisées. Le choix est fait en tenant compte du stade de la maladie, du tableau clinique, de l'état des vaisseaux et de la présence de contre-indications à l'opération d'une manière ou d'une autre..

Opération d'Ivanissevitch

Cette méthode d'intervention chirurgicale était répandue dans un passé récent, aujourd'hui des techniques plus modernes sont utilisées. Afin de se débarrasser des veines endommagées, une ligature d'un vaisseau est effectuée, dont les parois sont déformées. Puis c'est traversé.

Cette mesure est considérée comme efficace lorsque les varices testiculaires provoquent un reflux. Le reflux du sang s'arrête. Pour effectuer une telle opération, une anesthésie générale est nécessaire. Une incision est pratiquée sur la peau jusqu'à 5 cm de long. À travers elle, une ligature et un croisement de la veine dans la région iliaque sont effectués.

Méthode Marmara

Cette option gagne par rapport à la précédente, puisqu'une petite incision est pratiquée en même temps - jusqu'à 2 cm. Considérant que dans ce cas, moins de tissu est endommagé, la récupération est plus rapide. Les principes de cette méthode et l'opération d'Ivanissevich sont similaires. Si la varicocèle de droite s'est développée de manière significative, une incision est pratiquée dans l'aine, le cordon spermatique est retiré et les veines sont coupées et sectionnées. La probabilité de récidive n'est pas supérieure à 5%.

Varicocélectomie laparoscopique

Lors d'une telle opération, il devient possible de préserver l'artère. Cependant, cette méthode présente plusieurs inconvénients:

  • le risque de formation d'adhérence augmente;
  • une anesthésie par intubation est nécessaire;
  • la probabilité de saignement augmente.

Cette méthode est plus souvent utilisée pour les lésions bilatérales du scrotum. S'il y a des manifestations de varicocèle à gauche ou seulement à droite, vous pouvez envisager d'autres méthodes plus efficaces..

Chirurgie au laser

Dans ce cas, la chirurgie est réalisée avec un minimum de lésions tissulaires. Une anesthésie locale suffit pour cela. Le patient peut rentrer chez lui quelques heures après la chirurgie. Lors de l'utilisation d'un laser, les vaisseaux sont soudés sous l'influence de températures élevées, ce qui empêche le développement de complications sous forme de saignements. Les cicatrices ne se forment pas lorsqu'elles guérissent. Cette méthode de traitement de la varicocèle implique une récupération rapide..

De plus, cette opération est caractérisée par une nécrose de coagulation minimale, ce qui est important compte tenu de la sensibilité élevée des tissus de la région de l'aine. Le niveau de douleur est faible. Un autre avantage est la haute précision des mouvements du laser lors des manipulations.

Conséquences et complications

Parfois, des pathologies peuvent survenir après une intervention chirurgicale avec une varicocèle à gauche ou à droite, ainsi que des lésions bilatérales du scrotum:

  • lymphostase: un gonflement apparaît, pour réduire l'intensité de cette manifestation, il est recommandé de porter un suspenseur pendant les premiers jours après les manipulations;
  • douleur constante, souvent conséquence de l'absence de plexus en forme d'aine, de lymphostase latente ou d'autres pathologies des organes génitaux;
  • atrophie tissulaire: rarement observée, mais seulement après sclérothérapie ou chirurgie classique;
  • hydrocèle: se manifestant par une rétention d'eau en petites quantités, ce symptôme disparaît quelque temps après l'opération;
  • avec la laparoscopie, des saignements peuvent apparaître, l'air pénètre dans l'espace rétropéritonéal;
  • perforation des vaisseaux sanguins;
  • réémergence des signes de la maladie: plus fréquente chez les enfants de moins de 18 ans, en raison du développement du corps, la récidive des varices dans les testicules chez l'homme est minime.

La prévention

Il est nécessaire de subir périodiquement un examen. Les patients de moins de 20 ans doivent inspecter le scrotum tous les six mois. Il est important de prévenir l'apparition de congestion dans le petit bassin, ce qui est facilité par une vie sexuelle régulière. Éliminer ou réduire l'alcool.

Il est recommandé de réduire l'intensité de l'activité physique, mais pas de mener une vie sédentaire. Le traitement des maladies infectieuses ne doit pas être instauré.