Les principales raisons et tactiques pour le traitement de la thrombose cardiaque

Thrombophlébite

Les caillots sanguins apparaissent non seulement dans les vaisseaux sanguins, mais également dans le cœur. Au 19ème siècle, Virkhov a formulé la triade de la formation de thrombus (modification de la composition sanguine, altération du flux sanguin et dommages à la paroi vasculaire).

La présence d'un seul de ces facteurs augmente parfois le risque de caillots sanguins. Si le patient présente les trois facteurs, la maladie ne peut être évitée. Analysons les causes et le tableau clinique des caillots sanguins dans le cœur.

Les principales causes de thrombose cardiaque

    Mise en place d'un cathéter veineux. Les patients hospitalisés à long terme ont souvent un cathéter de veine sous-clavière inséré.

Idéalement, le diamètre du cathéter doit être inférieur au diamètre du vaisseau pour maintenir la circulation sanguine. Cependant, si les diamètres du cathéter et de la veine ne correspondent pas, il y a violation de la sortie de sang veineux du membre supérieur. En conséquence, le sang stagne dans la veine et s'épaissit.

Lorsque le cathéter est retiré, la circulation sanguine est normalisée et le thrombus formé à travers la veine cave supérieure pénètre dans l'oreillette droite. La cardiopathie rhumatismale est l'une des manifestations du rhumatisme (maladie systémique du tissu conjonctif), accompagnée de lésions de différentes couches du muscle cardiaque et de l'appareil valvulaire.

Lorsque le muscle cardiaque est endommagé, les myocytes sont remplacés par du tissu conjonctif (cardiosclérose), ce qui entraîne directement une perturbation du rythme.

Les dommages aux valves sont caractérisés par la formation de végétation sur leurs valves (prolifération du tissu conjonctif). Les cellules sanguines adhèrent à la végétation et des caillots sanguins se forment. Les prothèses valvulaires entraînent une diminution de la thromborésistance endocardique et la formation de flux sanguins turbulents à travers la prothèse.

La valve synthétique déclenche l'activité du système immunitaire, ce qui fait adhérer les plaquettes aux feuillets. Et le flux sanguin perturbé ne fait qu'aggraver la situation et peut entraîner la séparation d'un caillot sanguin. Un anévrisme est une dissection de la paroi cardiaque avec la formation d'une poche intermusculaire dans laquelle le sang s'accumule et stagne. Par la suite, le sang dans l'anévrisme s'épaissit et un caillot sanguin se forme.

Une activité physique excessive ou une tension nerveuse entraîne une augmentation de la fréquence et un renforcement de l'activité cardiaque. En conséquence, le caillot est poussé hors de la poche anévrismale et entre dans la circulation systémique..

  • La fibrillation auriculaire est une maladie accompagnée d'un rythme cardiaque anormal. Les oreillettes ne se contractent pas correctement et ne poussent pas le sang dans les ventricules. À la suite de la pléthore, des caillots se forment dans les oreillettes (le plus souvent, l'appendice auriculaire gauche est affecté).
  • Malformations cardiaques congénitales et acquises. Un vaste groupe d'anomalies cardiaques.

    Ceux-ci incluent la sténose valvulaire, un nombre anormal de feuillets valvulaires (au lieu de trois feuillets - 2 ou 4), la non-fermeture de la fenêtre ovale (située dans la paroi entre les oreillettes droite et gauche), des accords supplémentaires dans les ventricules (forment des obstacles à la circulation sanguine), etc..

    Les défauts perturbent la circulation sanguine normale, ce qui endommage en outre les parois du cœur. Les zones endommagées sécrètent du plasminogène tissulaire, qui active le système de coagulation sanguine. En conséquence, il y a une altération du flux sanguin, des dommages aux parois et des changements dans la composition sanguine..

    L'excès de sang s'accumule et étire les parois blessées des ventricules. De telles violations conduisent au développement d'anévrismes post-infarctus, d'arythmies et d'insuffisance cardiaque sévère. Ce qui a déjà été écrit ci-dessus.

    Le groupe à risque d'augmentation de la formation de caillots sanguins dans le cœur comprend:

    • fumeurs expérimentés;
    • les patients souffrant d'hypertension artérielle;
    • les femmes enceintes et post-partum;
    • les patients obèses;
    • les personnes qui boivent souvent de l'alcool;
    • les personnes menant une vie sédentaire;
    • patients après une chirurgie des organes pelviens, etc..

    Le tableau clinique de la présence d'un caillot sanguin dans le cœur

    La thrombose cardiaque est asymptomatique, à condition qu'elle soit solidement fixée aux parois. Parfois, les patients se plaignent d'un rythme cardiaque rapide et d'une dyspnée au repos.

    Lorsqu'un caillot sanguin se détache du site de formation primaire, un vasospasme réflexe se produit (en particulier les artères du cerveau). Il s'agit d'une réaction de défense du corps, cependant, elle s'accompagne d'une perte de conscience temporaire et de vertiges, lorsque la privation d'oxygène du cerveau commence.

    À l'avenir, le tableau clinique de la thromboembolie dépendra du vaisseau bloqué. Par exemple:

    1. Un caillot de sang arraché du ventricule droit pénètre dans le tronc pulmonaire et ferme sa lumière, une condition appelée embolie pulmonaire (EP). L'apport sanguin au poumon est perturbé, ce qui entraîne un œdème du parenchyme pulmonaire. Avec une intervention médicale intempestive, une personne peut mourir d'hypoxie.
    2. L'anévrisme postinfarctus, les arythmies, la sténose mitrale, les accords supplémentaires et la myocardite contribuent à l'apparition d'un thrombus dans le ventricule gauche. Il n'y a pas de symptômes spécifiques jusqu'à ce que le caillot se détache. En outre, la clinique dépend du site du blocage des vaisseaux dans la circulation systémique..
    3. Avec la thrombose de la valve mitrale, les patients se plaignent de dyspnée au repos, d'interruptions du travail du cœur. L'auscultation a marqué un premier ton amélioré sur la valve affectée.
    4. La thrombose de l'appendice auriculaire gauche s'accompagne d'étourdissements et d'évanouissements fréquents.
    5. La thrombose d'un stent ou d'un pontage coronarien se manifeste par une douleur ischémique au cœur. Les patients porteurs d'un stent ou d'une greffe coronaire connaissent ces symptômes. Syndrome de douleur sévère derrière le sternum (irradiant vers le bras, le dos ou l'omoplate), interruptions du travail du cœur, essoufflement et peur de la mort.

    Danger de maladie

    Cependant, la thromboembolie n'entraîne pas toujours de graves complications. Tout dépend de l'artère bloquée:

    • somnolent et cérébral - leur obstruction entraînera le développement d'un accident vasculaire cérébral ischémique;
    • sous-clavière - le développement d'une ischémie des membres supérieurs (dans un cas avancé, cela entraînera une gangrène de la main);
    • coronaire - infarctus du myocarde;
    • embolie pulmonaire - pulmonaire;
    • mésentérique - infarctus intestinal;
    • rénale - insuffisance rénale;
    • iliaque - syndrome de Leriche et ischémie des organes pelviens;
    • fémoral - ischémie des membres inférieurs.

    La liste comprend les thromboembolies les plus mortelles. Mais tout n'est pas aussi triste qu'il n'y paraît à première vue. Le niveau de lésion artérielle dépend de la taille du thrombus détaché..

    Plus le caillot est petit, moins il y a de complications potentiellement mortelles (à l'exception des artères coronaires) et plus il est facile de le retirer.

    Diagnostique

    En présence d'un thrombus étroitement attaché au cœur, le patient ne se plaint pas. La séparation d'un caillot sanguin entraînera inévitablement des complications. Les manifestations cliniques dépendent de l'organe ou de la partie du corps qui a subi une ischémie à la suite d'une thrombose.

    Le patient se voit prescrire des tests sanguins urgents (généraux et biochimiques) et des tests d'urine, ainsi qu'un hémostasiogramme.

    À partir des méthodes de diagnostic instrumentales, l'ECG, l'échographie du cœur, la tomodensitométrie multispirale (MSCT), l'ETO et l'angiographie coronarienne sont utilisées..

    1. Sur un ECG, un caillot sanguin dans les cavités cardiaques ne peut être déterminé que par un cardiologue expérimenté. La maladie se manifeste par une diminution de l'amplitude des dents et une modification de la largeur des complexes cardiaques..
    2. L'échographie du cœur peut indiquer la position spécifique du thrombus, cependant, la méthode n'est pas spécifique et souvent le thrombus peut être confondu avec la corde ventriculaire.
    3. MSCT crée des images haute résolution du corps, ce qui vous permet de voir en détail l'emplacement du thrombus dans le cœur et dans les vaisseaux centraux.
    4. TEE (échocardiographie transoesophagienne) est une méthode informative pour aider à déterminer la position d'un caillot sanguin directement dans le cœur.
    5. Angiographie coronarienne - aide à visualiser le niveau de la maladie coronarienne.

    Traitement

    Selon l'emplacement, la taille du caillot sanguin et la durée de la maladie, les tactiques de traitement peuvent différer..

    Si un caillot est trouvé dans la cavité ventriculaire gauche ou dans l'appendice auriculaire gauche, une thrombectomie endoscopique est utilisée. Dans ce cas, un traitement antiagrégant plaquettaire et anticoagulant est également prescrit afin d'éviter la réapparition de caillots sanguins..

    Si le thrombus est situé sur la valve mitrale, une chirurgie ouverte est réalisée avec remplacement de la valve par une valve artificielle. En outre, prescrire un traitement médicamenteux avec des anticoagulants.

    La thrombose d'un shunt ou d'un stent est une indication de pontage coronarien. Cependant, tous les patients ne se voient pas prescrire cette opération. Pour les patients dans un état décompensé, la chirurgie ouverte ne peut que nuire. N'oubliez pas les dangers de l'anesthésie..

    Un traitement purement médicamenteux est prescrit aux patients atteints de thrombose aiguë des artères coronaires ou de petits thrombus pariétaux. Pour ce faire, utilisez:

    1. Agents antiplaquettaires (Aspirine, Cardiomagnet, Clopidogrel). Recommandé pour une utilisation permanente.
    2. Anticoagulants (héparine, fraxiparine, clexane, warfarine). Prescrit sous contrôle INR (normalement 2-3).
    3. Thrombolytiques (streptokinase, ténectéplase, alteplase). Utilisé dans la période aiguë et annulé lorsque la thrombose est éliminée.

    Les contre-indications à ces médicaments sont l'intolérance individuelle, la diathèse hémorragique, les saignements internes, l'ulcère gastroduodénal lors d'une exacerbation, les maladies du sang accompagnées de troubles de la coagulation, etc..

    Recommandations

    Un mode de vie actif, l'arrêt de l'alcool et du tabagisme, le traitement rapide des principales maladies et la recherche d'une aide médicale, une bonne nutrition et un sommeil sain de 8 heures sont des recommandations bien connues qui peuvent sauver la vie et la santé de plus de la moitié des patients atteints de thrombose..

    Le patient lui-même doit prendre soin de sa santé, pas le médecin. Il est difficile d'aider une personne atteinte de thrombose cardiaque qui, malgré les recommandations du médecin, continue de boire et de fumer. Prenez soin de vous et de votre système cardiovasculaire!

    Caillot de sang dans le cœur

    Caractéristiques de la localisation intracardiaque

    Les caillots sanguins diffèrent par leur structure et leur apparence. Il est d'usage de distinguer dans les navires:

    • dans les artères - caillots sanguins "blancs" formés par les plaquettes, les leucocytes, la fibrine;
    • dans les veines - "rouge", constitué des mêmes cellules + érythrocytes;
    • hyalin - formé dans le lit capillaire ne contient pas de fibrine, il est remplacé par des protéines.

    Les thrombus cardiaques sont mélangés, ont une image panachée, une apparence caractéristique, ils sont donc également appelés couches. Par leur structure, il est d'usage de distinguer:

    Vous pouvez également lire: Qu'est-ce que le myxome du cœur

    • la tête (plus semblable à un thrombus «blanc»);
    • corps;
    • queue (ressemble à un caillot de sang "rouge").

    La tête du thrombus est attachée à la paroi interne (épithélium endocardique).

    Dans la manifestation des symptômes, certaines propriétés des caillots intracardiaques sont importantes..

    Selon la capacité de se déplacer à l'intérieur de la cavité, les caillots sanguins peuvent être:

    • mobile - se déplacer librement dans les oreillettes ou les ventricules, le plus souvent formés dans l'oreillette gauche;
    • immobile - attaché au mur à une extrémité, parfois une "jambe" est formée, comme dans les polypes.

    De plus, en ce qui concerne la cavité cardiaque, il existe:

    • thrombus pariétaux - survient plus souvent lors d'un processus inflammatoire dans l'endocarde avec la transition vers les valves, se fixent aux oreillettes en cas d'insuffisance cardiaque chronique, ischémie, à la paroi de l'anévrisme, laisser un passage pour le flux sanguin
    • obturation - bloquer complètement la lumière de la cavité, provoquant la mort.

    Les formations pariétales, à mesure qu'elles se développent, deviennent capables de bloquer la circulation sanguine

    Le diagnostic comparatif permet de classer ce type comme progressif et de suggérer une possibilité précoce d'obstruction complète. Les thrombus de l'oreillette gauche prennent progressivement une forme volumétrique complète et sont appelés sphériques.

    Avec les anévrismes, la thrombose contribue à une augmentation du volume, à une expansion. Un tel thrombus est appelé dilatation, il accélère l'amincissement de la paroi et sa rupture.

    Les principales causes de thrombose cardiaque

    1. Mise en place d'un cathéter veineux. Les patients hospitalisés à long terme ont souvent un cathéter de veine sous-clavière inséré.

    Idéalement, le diamètre du cathéter doit être inférieur au diamètre du vaisseau pour maintenir la circulation sanguine. Cependant, si les diamètres du cathéter et de la veine ne correspondent pas, il y a violation de la sortie de sang veineux du membre supérieur. En conséquence, le sang stagne dans la veine et s'épaissit.

    Lorsque le cathéter est retiré, la circulation sanguine est normalisée et le thrombus formé à travers la veine cave supérieure pénètre dans l'oreillette droite.

    La cardiopathie rhumatismale est l'une des manifestations du rhumatisme (maladie systémique du tissu conjonctif), accompagnée de lésions de différentes couches du muscle cardiaque et de l'appareil valvulaire.

    Lorsque le muscle cardiaque est endommagé, les myocytes sont remplacés par du tissu conjonctif (cardiosclérose), ce qui entraîne directement une perturbation du rythme.

    Les dommages aux valves sont caractérisés par la formation de végétation sur leurs valves (prolifération du tissu conjonctif). Les cellules sanguines adhèrent à la végétation et des caillots sanguins se forment.

    Les prothèses valvulaires entraînent une diminution de la thromborésistance endocardique et la formation de flux sanguins turbulents à travers la prothèse.

    La valve synthétique déclenche l'activité du système immunitaire, ce qui fait adhérer les plaquettes aux feuillets. Et le flux sanguin perturbé ne fait qu'aggraver la situation et peut entraîner la séparation d'un caillot sanguin.

    Un anévrisme est une dissection de la paroi cardiaque avec la formation d'une poche intermusculaire dans laquelle le sang s'accumule et stagne. Par la suite, le sang dans l'anévrisme s'épaissit et un caillot sanguin se forme.

    Une activité physique excessive ou une tension nerveuse entraîne une augmentation de la fréquence et un renforcement de l'activité cardiaque. En conséquence, le caillot est poussé hors de la poche anévrismale et entre dans la circulation systémique..

  • La fibrillation auriculaire est une maladie accompagnée d'un rythme cardiaque anormal. Les oreillettes ne se contractent pas correctement et ne poussent pas le sang dans les ventricules. À la suite de la pléthore, des caillots se forment dans les oreillettes (le plus souvent, l'appendice auriculaire gauche est affecté).
  • Malformations cardiaques congénitales et acquises. Un vaste groupe d'anomalies cardiaques.

    Ceux-ci incluent la sténose valvulaire, un nombre anormal de feuillets valvulaires (au lieu de trois feuillets - 2 ou 4), la non-fermeture de la fenêtre ovale (située dans la paroi entre les oreillettes droite et gauche), des accords supplémentaires dans les ventricules (forment des obstacles à la circulation sanguine), etc..

    Les défauts perturbent la circulation sanguine normale, ce qui endommage en outre les parois du cœur. Les zones endommagées sécrètent du plasminogène tissulaire, qui active le système de coagulation sanguine. En conséquence, il y a une altération du flux sanguin, des dommages aux parois et des changements dans la composition sanguine..

    La thrombose ne peut être évitée qu'en recherchant une aide médicale en temps opportun.

    Infarctus du myocarde - dommage et arrêt d'une section du muscle cardiaque. En conséquence, la contractilité des ventricules diminue (le plus souvent, ce sont les ventricules qui sont sujets à l'infarctus), ce qui conduit à une vidange incomplète des cavités.

    L'excès de sang s'accumule et étire les parois blessées des ventricules. De telles violations conduisent au développement d'anévrismes post-infarctus, d'arythmies et d'insuffisance cardiaque sévère. Ce qui a déjà été écrit ci-dessus.

    Le groupe à risque d'augmentation de la formation de caillots sanguins dans le cœur comprend:

    • fumeurs expérimentés;
    • les patients souffrant d'hypertension artérielle;
    • les femmes enceintes et post-partum;
    • les patients obèses;
    • les personnes qui boivent souvent de l'alcool;
    • les personnes menant une vie sédentaire;
    • patients après une chirurgie des organes pelviens, etc..

    Caillot de sang dans le cœur

    Le caillot sanguin résultant dans les vaisseaux (artères, veines) aggrave la santé. Selon la partie du corps dans laquelle il se trouve, différents symptômes apparaissent..

    Une personne peut ne pas être consciente de l'existence d'un caillot sanguin. Un caillot sanguin est dangereux dans le cœur car il peut se détacher et être mortel. Un homme a vécu, travaillé, aimé et est décédé à un moment donné, la raison en est un caillot de sang dans le cœur.

    Les raisons

    Ceci est facilité par une violation du flux sanguin, sa coagulation accrue, des modifications des parois vasculaires. Le plus souvent, un caillot sanguin se forme dans le cœur si une personne souffre des maladies suivantes:

    • maladie cardiaque valvulaire (prolapsus de la valve mitrale, sténose aortique);
    • infarctus du myocarde (étendu, transmural);
    • fibrillation auriculaire;
    • l'athérosclérose.

    Avec ces maladies, la coagulation sanguine augmente, son écoulement devient turbulent..

    Mauvais mode de vie (tabagisme, alcoolisme), stress constant, immobilité, utilisation de contraceptifs, l'hérédité peut être propice à la pathologie de la formation du sang.

    Quels sont les symptômes d'un caillot sanguin dans le cœur?

    Les caillots sanguins sont pariétaux, occlusifs (collés à la paroi du vaisseau), flottants (une extrémité est libre, non attachée à quoi que ce soit). Ils peuvent bloquer le navire partiellement et complètement.

    Les caillots sanguins dans le cœur sont situés dans différentes parties de celui-ci, selon la façon dont ils sont situés dans les vaisseaux, les symptômes ne sont pas les mêmes. S'il y a un blocage partiel dans l'oreillette gauche, la personne a un défaut de la valve mitrale. Il s'inquiète des étourdissements constants, des évanouissements, des battements de cœur, de la gangrène des doigts, de la tachycardie.

    Lorsque le vaisseau est complètement bloqué, une pâleur apparaît, un essoufflement, des changements de couleur de la peau (teinte bleuâtre), des chutes de pression et une suffocation. Le pouls peut ne pas être ressenti, voire mortel.

    Si un caillot sanguin se détache dans le cœur, il peut pénétrer dans l'aorte avec un flux sanguin à travers l'oreillette et le ventricule, puis dans n'importe quelle partie du corps. Selon l'endroit où il s'est arrêté, différents symptômes apparaissent. En bloquant une artère cérébrale, un accident vasculaire cérébral (de type ischémique) se produit.

    S'il se détache du côté droit du cœur, il peut bloquer l'artère pulmonaire (thromboembolie). Il y a une nécrose des poumons, une crise d'étouffement, la mort. À en juger par cela, nous pouvons dire que si un caillot de sang se détache dans le cœur, personne ne sait comment il se comportera, divers symptômes apparaissent, qui sont très graves.

    Un caillot de sang dans le cœur s'est détaché

    Tout d'abord, dès les premiers signes d'un caillot sanguin dans le cœur, subissez un examen (échographie) et connaissez exactement la cause de la détérioration. Les médecins prescrivent un traitement, éventuellement une intervention chirurgicale. Mes patients ont suivi les conseils éprouvés de notre lecteur, grâce auxquels vous pouvez vous débarrasser des varices en 2 semaines sans trop d'effort.

    Si un caillot de sang dans le cœur s'est détaché, la crise s'est intensifiée, mort clinique, que faire? Il est important de ne pas être confus, mais de faire immédiatement la respiration artificielle, le massage cardiaque indirect, appeler une ambulance. Cela peut aider à sauver la vie d'une personne, car le cerveau fonctionne encore pendant quelques secondes après l'arrêt du cœur.

    Pourquoi un caillot de sang se détache-t-il du cœur? Il est difficile pour tout spécialiste de répondre à cette question. Caractéristiques individuelles de l'état de santé de chaque personne, augmentation du flux sanguin. Justement, pourrait-on dire, ça arrive quand on s'y attend le moins.

    Traitement

    Si un caillot sanguin se trouve dans le cœur, il est très difficile de le traiter. Les médicaments thrombotiques et les anticoagulants ne l'éliminent pratiquement pas, ils sont conçus pour ne pas se développer davantage. La chirurgie reste.

    Il est important de consulter un chirurgien cardiaque qui vous dira si l'opération en vaut la peine ou non. Il est impératif de traiter la maladie qui a provoqué la formation d'un caillot sanguin dans le cœur (rhumatisme, crise cardiaque)

    Il est important de ne pas négliger la prévention et de prendre soin de votre état de santé. Vous devez bien manger: mangez plus de légumes et de fruits, ils renforcent les parois des vaisseaux sanguins (les citrons, les oranges et autres fruits acides fluidifient le sang)

    Évitez les gras et le sel, le stress inutile

    Vous devez bien manger: mangez plus de légumes et de fruits, ils renforcent les parois des vaisseaux sanguins (citrons, oranges et autres fruits acides fluidifient le sang). Évitez les gras et le sel, le stress inutile.

    Avoir un rythme de vie modéré, faire de l'exercice

    Lors de l'exercice, il est important de ne pas en faire trop, mais de consulter un entraîneur qui vous montrera les exercices physiques nécessaires pour améliorer votre santé globale.

    Prends soin de toi et de ton cœur!

    Un moyen éprouvé de traiter les varices à domicile en 14 jours!

    Facteurs et symptômes de la formation de thrombus

    Les plaquettes sont des cellules sanguines qui protègent une personne contre la perte de sang en cas de blessure. Ils guérissent les fissures et les ruptures des vaisseaux sanguins. Cependant, avec une combinaison de certains facteurs, les plaquettes adhèrent aux parois des veines et des artères, formant un caillot sanguin.

    La principale cause d'un caillot sanguin dans le cœur est la vieillesse du patient, ce qui entraîne des modifications pathologiques du muscle cardiaque ou de l'appareil valvulaire. Les patients «alités», les personnes ayant subi des blessures graves, les chirurgies et les personnes obèses sont également à risque..

    Les facteurs supplémentaires sont le tabagisme, l'alcoolisme, le stress nerveux, le manque d'activité physique, l'hérédité, l'hormonothérapie à long terme.

    En plus de ces raisons, il existe un certain nombre de maladies concomitantes qui prédisposent à la thrombose:

    1. Oncologie. Conduit à une augmentation de la viscosité du sang, une violation de sa coagulabilité.
    2. Cardiopathie. Une anomalie congénitale de la structure cardiaque est dangereuse avec une stase sanguine due à une insuffisance valvulaire cardiaque.
    3. Infarctus du myocarde. Le manque d'apport sanguin à certaines parties du cœur entraîne une inflammation du myocarde et un ralentissement du flux sanguin.
    4. Anévrisme du cœur. La complication postinfarctus, caractérisée par une saillie des parois des veines et des artères, empêche le muscle cardiaque de se contracter, ce qui conduit à la formation de caillots sanguins sur les parois du vaisseau.
    5. Fibrillation auriculaire. Un rythme cardiaque anormal contribue à une augmentation de la taille du cœur et à l'apparition de caillots sanguins à l'intérieur.
    6. Fibrillation auriculaire. Conduit à une insuffisance circulatoire.
    7. Cardiomyopathie myocardique dilatée. Un étirement anormal des cavités cardiaques est dangereux pour l'insuffisance cardiaque et la thromboembolie (blocage aigu d'un vaisseau sanguin par un caillot sanguin).
    8. Ischémie cardiaque. Le trouble de la circulation coronarienne précède l'infarctus du myocarde et les arythmies.
    9. Pneumonie, grippe. Augmentation de la production de fibrine, une protéine qui forme la base d'un caillot sanguin.

    Toutes les affections ci-dessus combinent 4 conditions principales pour l'apparition de la thrombose:

    • ralentissement significatif de la circulation sanguine;
    • augmentation de la coagulation sanguine;
    • changements dans la qualité et la quantité de sang;
    • dommages aux parois des vaisseaux sanguins.

    Le caractère insidieux de cette affection s'exprime souvent en l'absence de symptômes ou de leur manifestation tardive (thromboembolie). Le type de caillot sanguin joue un rôle important dans la symptomatologie..

    Tachycardie, douleur thoracique, essoufflement en position assise

    Thrombus immobile (attaché au mur par une jambe)Caillot sanguin mobile (se déplace librement dans le cœur)Thromboembolie (séparation du thrombus)
    Évanouissement, étourdissements, peau pâle, pression artérielle basse, suffocation, sueur froide et moiteDouleur thoracique aiguë et sévère, vision trouble, choc, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, mort

    Le danger d'un caillot sanguin dans le cœur, l'importance d'un diagnostic précoce de la maladie

    Souvent, il est difficile pour un cardiologue de détecter la présence de caillots dans la cavité cardiaque, même à l'aide d'un ECG. Pour établir un diagnostic précis, des méthodes de diagnostic modernes sont utilisées:

    1. Scintigraphie - détermination des troubles circulatoires dans les vaisseaux coronaires, leur localisation. Détermine le degré de remplissage du myocarde avec du sang.
    2. Échographie Doppler - une échographie qui mesure la vitesse et la direction du flux sanguin à chaque battement cardiaque, déterminant la pression cardiaque.
    3. IRM (imagerie par résonance magnétique) - montre pleinement la fonctionnalité du cœur, l'état des tissus et la présence de néoplasmes dans le muscle cardiaque.
    4. Radiographie cardiaque - diagnostics radiologiques pouvant montrer un anévrisme, une hypertrophie du myocarde (un signe de maladie coronarienne), une cardiomyopathie dilatée et des plaques thrombotiques.

    La détection précoce de la pathologie du système cardiovasculaire a un rôle énorme pour le patient et aidera à prévenir les conséquences dangereuses de la thrombose: thromboembolie, œdème pulmonaire, nécrose tissulaire, manque d'oxygène du cerveau, coma et mort.

    Traitement

    Empêcher la coagulation du sang, assurer son état liquide

    GroupeNom du médicamentMécanisme d'actionContre-indications
    Héparine, fenindion, pélentan, phéniline, dikumarine, hirudine, warfarineAllergies, insuffisance hépatique, grossesse, ulcère gastro-duodénal
    Lamifiban, Curantil, Acide acétylsalicylique, Ticlopidine, DipyridamoleÉlimine l'adhésion et l'adhérence des plaquettes et la formation de caillots sanguinsGrossesse et allaitement, ulcères d'estomac, maladies rénales et hépatiques, insuffisance cardiaque
    Streptokinase, Urokinase, Alteplase, Reteplase, TenecteplaseDissoudre les formations thrombotiques et empêcher la formation deSaignement, blessures internes, chirurgie cérébrale, hypertension artérielle

    Les médicaments thrombolytiques sont plus efficaces, ils fournissent une aide d'urgence dans la destruction des plaques thrombotiques. Les antiplaquettaires et les anticoagulants servent de prophylaxie.

    En cas de risque élevé de rupture de thrombus et d'inefficacité d'un traitement conservateur, le patient se voit prescrire une opération.

    En chirurgie cardiaque moderne, 2 méthodes d'intervention sont les plus populaires:

    1. Greffe de pontage coronarien. Destiné à améliorer la circulation sanguine dans le myocarde en contournant un vaisseau bloqué et en créant une nouvelle voie pour la circulation sanguine. Les artères prélevées sur le patient servent de shunts. La chirurgie réduit le risque de mort coronarienne subite. C'est une procédure médicale complexe réalisée sur un cœur ouvert.
    2. Stenting. Pendant l'opération, un stent chirurgical est utilisé, dont le but est de dilater artificiellement les vaisseaux cardiaques sur le site du thrombus..

    En cas de développement du coma, la réanimation est effectuée en raison d'un massage cardiaque fermé, d'une ventilation pulmonaire artificielle.

    Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Si une personne court un risque, elle doit respecter les règles suivantes:

    • bien manger (exclure les aliments gras et frits);
    • buvez suffisamment d'eau (2,5 litres par jour);
    • mener une vie saine (arrêter de fumer et de boire de l'alcool);
    • faire une activité physique modérée (exercices du matin, marche, refus de l'ascenseur).

    Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une assistance médicale rapide aidera à sauver des vies humaines.

    Pour usage thérapeutique médicamenteux:

    • agents antiplaquettaires qui réduisent le degré d'adhérence plaquettaire;
    • les anticoagulants qui réduisent la coagulation et les thrombolytiques qui détruisent la fibrine;
    • excipients qui améliorent l'écoulement des fluides des tissus et ont un effet détoxifiant.

    À des fins de prophylaxie, un traitement obligatoire des maladies est indiqué, contribuant à la formation de thrombus dans la cavité cardiaque, au respect d'un mode de vie actif, à un régime alimentaire avec restriction des graisses animales et à une augmentation de la quantité de produits qui réduisent la coagulation sanguine, tels que le thé vert, les betteraves, les cerises.

    La prévention et le traitement de la thrombose de la cavité cardiaque est une direction avancée de la cardiologie. Cette pathologie est aujourd'hui répandue et les complications de la maladie sont souvent mortelles..

    Médicaments

    Pour le traitement de la thrombose à l'intérieur du cœur, la seule méthode est une chirurgie opportune pour enlever le thrombus. Les méthodes conservatrices peuvent empêcher la formation accrue de thrombus, mais pas éliminer un caillot déjà formé.

    Les patients ont besoin d'une thérapie complète:

    • insuffisance cardiaque;
    • hypertension;
    • rhumatisme;
    • maladies du sang qui augmentent la coagulation sanguine;
    • élimination chirurgicale de la pathologie des malformations cardiaques.

    Pour maintenir une viscosité sanguine normale, les patients doivent constamment prendre des doses d'entretien:

    • agents antiplaquettaires - empêchent les plaquettes de coller ensemble;
    • anticoagulants - agissent sur les facteurs de coagulation.

    Les caillots sanguins sont enlevés chirurgicalement du cœur et des gros vaisseaux uniquement dans des services spécialisés. Cela nécessite une salle d'opération préparée avec un équipement pour la circulation artificielle..

    Des opérations de thrombectomie endoscopique ont été développées. Dans ce cas, le chirurgien à cœur ouvert insère l'endoscope à travers les oreilles dans les oreillettes, examine et élimine tous les caillots rencontrés.

    L'opération n'élimine pas les principaux processus pathogéniques conduisant à une formation accrue de thrombus, elle est effectuée pour des raisons de santé. Par conséquent, le patient devra lutter contre la répétition du processus après avoir réussi à se débarrasser du caillot sanguin.

    Symptômes de caillots sanguins intracardiaques

    Le tableau clinique dépend de la forme et de l'emplacement de la formation du thrombus:

    • Avec un thrombus immobile, dans de rares cas, un rythme cardiaque accéléré et un essoufflement en position assise sont déterminés.
    • Un thrombus en mouvement dans l'oreillette gauche provoque des symptômes tels que l'apparition de sueurs froides, des crises cardiaques débilitantes, une perte de conscience, une pâleur sévère de la peau, contre laquelle la cyanose des doigts et des lèvres est perceptible.
    • Pour un thrombus sphérique ou lorsqu'il est attaché à une jambe, il est fréquent de se sentir mal en position assise. L'apparition de ce symptôme s'explique par le prolapsus d'un thrombus et son blocage de l'ouverture veineuse. Lorsqu'un tel patient prend une position horizontale, cela devient beaucoup plus facile pour lui.

    Dans certains cas, il existe un spasme réflexe des vaisseaux cérébraux en raison d'une augmentation de l'excitabilité des appendices auriculaires. Une condition similaire peut provoquer un évanouissement ou un évanouissement..

    Des troubles aigus de l'activité de divers organes peuvent indiquer la séparation d'un caillot sanguin dans la cavité cardiaque et son entrée dans le système général de circulation sanguine:

    • un accident vasculaire cérébral ischémique aigu, souvent manifesté par des modifications de la vision et de la parole, ainsi qu'une paralysie, survient en raison d'une thromboembolie des vaisseaux du cerveau;
    • l'infarctus aigu du myocarde se traduit par une douleur intense dans la région du cœur, un état de choc et se développe souvent dans le contexte d'un blocage du flux sanguin dans l'artère coronaire;
    • le blocage de la veine jugulaire dans le cou se manifeste souvent par un vertige aigu, un mal de tête très sévère;
    • l'embolie des artères rénales s'accompagne d'une douleur intense localisée dans la région lombaire et peut être accompagnée d'un trouble urinaire;
    • l'arrêt de la circulation sanguine dans les vaisseaux mésentériques conduit à une péritonite sévère, compliquée par une nécrose des anses intestinales, et se traduit par des douleurs abdominales palpables, une distension intestinale;
    • le blocage des vaisseaux des membres inférieurs et supérieurs entraîne l'apparition d'une pâleur prononcée, un refroidissement des extrémités, un risque accru de formation de gangrène avec amputation ultérieure.

    Si le caillot de sang se trouve à gauche dans l'oreillette, il développe des symptômes tels que:

    • tachycardie;
    • évanouissement;
    • engourdissement des membres;
    • le pouls est accéléré;
    • dyspnée;
    • douleur thoracique;
    • hypotension;
    • pâleur de la peau sur tout le corps.

    Les premiers symptômes d'un caillot sanguin dans le cœur sont énumérés ci-dessus, vous devez essayer de les remarquer à temps et vous rendre à l'hôpital.

    Les symptômes d'un caillot sanguin immobile dans le cœur peuvent être absents pendant une longue période. Dans certains cas, cela se manifeste par une tachycardie et l'apparition d'un essoufflement. Dans ce cas, l'essoufflement se produit même lorsqu'une personne est au repos. Pendant tout ce temps, le caillot sanguin restera dans le cœur dans un état immobile..

    Si un caillot sanguin dans le cœur est mobile et se déplace librement dans sa cavité, cela s'accompagnera des symptômes suivants:

    Cardiopalmus. Les patients comparent cette sensation au mouvement d'un corps étranger situé à l'intérieur de la poitrine.

    Peau bleue.

    Perte de conscience ou étourdissements.

    Affaiblissement de la pulsation de l'artère radiale.

    Si un caillot de sang éclate dans l'oreillette droite, cette situation conduit à une thromboembolie pulmonaire. En conséquence, une personne meurt.

    Les signes suivants peuvent indiquer la présence d'un caillot sanguin dans le cœur:

    Le traitement avec des médicaments antiarythmiques n'apporte pas l'effet souhaité.

    Le patient développe une hypertension pulmonaire.

    Les médicaments ne réduisent pas la douleur au cœur.

    Cependant, seul un médecin peut poser un diagnostic précis, sur la base d'un certain nombre d'études..

    La thrombose des veines coronaires et des artères (vaisseaux cardiaques) se manifeste par une angine de poitrine avec sténose incomplète et un infarctus du myocarde avec sténose complète.

    • Embolie pulmonaire (EP): d'une légère augmentation de la température et de la toux au choc, à l'évanouissement et à la tachycardie (selon la quantité de surface pulmonaire "sans nourriture").
    • TE du cerveau: accident vasculaire cérébral;
    • TE des vaisseaux de la moelle épinière: paralysie, trouble sensoriel;
    • TE des vaisseaux coronaires: infarctus aigu du myocarde;
    • TE des vaisseaux mésentériques: une image d'un abdomen aigu;
    • TE d'autres organes internes: infarctus de ces organes;
    • TE des vaisseaux des membres: ischémie des tissus des membres avec menace de gangrène.

    Pourquoi la séparation se produit

    Après fixation dans un vaisseau sanguin, un thrombus est pariétal et flottant, la probabilité qu'un caillot pénètre dans la circulation sanguine libre dépend de ce fait. Un caillot sanguin flottant (flottant) a une jambe avec laquelle il est attaché à la paroi vasculaire; avec augmentation du flux sanguin, augmentation de la pression artérielle, incompétence des jambes, peut se détacher plus facilement que le pariétal, qui s'est formé autour de la plaque de cholestérol.

    Étant donné que ces deux types de caillots sanguins sont toujours fixés à la paroi du vaisseau, il existe des types plus dangereux de caillots sanguins - le vagus, qui flottent librement dans la circulation sanguine. Un thrombus arraché se brise en fragments plus petits; dès que le caillot pénètre dans un vaisseau de plus petit diamètre, une embolie se produit, ce qui arrête la circulation sanguine dans la zone touchée et conduit à une nécrose.

    Et ce type de caillot sanguin est appelé occlusif.

    Ainsi, un thrombus pariétal formé autour d'une plaque athéroscléreuse est beaucoup moins susceptible de se détacher qu'un thrombus flottant. Fixé sur une jambe fine, c'est le caillot sanguin flottant qui est le plus souvent à l'origine d'embolie pulmonaire (EP), d'accidents vasculaires cérébraux et d'autres affections sévères.

    Contrairement à ceux-ci, toujours fixés en place, les caillots, les thrombus vagues ou les emboles constituent déjà une menace pour la vie et la santé. Les raisons pour lesquelles un caillot sanguin se dégage chez une personne peuvent être les suivantes:

    • vitesse élevée du flux sanguin;
    • localisation d'un caillot sanguin dans un vaisseau avec une grande lumière;
    • échec de la jambe d'un thrombus flottant.

    Dans de tels cas, le caillot sanguin quitte sa place et commence à se déplacer le long de la circulation sanguine, se divisant souvent en plusieurs parties plus petites. Dès que des caillots sanguins pénètrent dans les vaisseaux, dont la lumière est plus petite que leur taille, un blocage (embolie) se produit et le flux sanguin dans l'organe ou le membre s'arrête. Dans ce cas, le thrombus est appelé occlusif..

    Effets

    La probabilité de complications est maximale dans les lésions artérielles et une altération du flux sanguin dans les veines avec un état général grave du patient.

    Les résultats possibles comprennent:

    • Course étendue. Mourir du tissu cérébral.
    • Crise cardiaque avec destruction massive des structures cardiaques.
    • La nécrose des membres et le développement de la gangrène sont des conséquences fréquentes de la thrombose nécessitant une intervention chirurgicale. Le patient reste en vie, mais acquiert une invalidité sévère persistante, car il perd un membre.
    • Mort ou obstruction intestinale. La deuxième option est plus simple en termes de supervision. Le premier aboutit également à un handicap sévère, car il nécessite une opération de mutilation pour enlever une partie des structures creuses. Possibilité d'anastomoses, création d'une colostomie pour l'élimination des déchets.
    • Mort du cerveau et, par conséquent, mort de la personne avec la préservation formelle du rythme cardiaque et de la respiration.

    La mort humaine est un point final courant.

    Causes d'un caillot sanguin dans le cœur

    Des caillots sanguins se forment à la suite de la réaction défensive du corps qui tente d'arrêter le saignement. Par exemple, si une personne est légèrement coupée, l'arrêt du saignement de la plaie se produit presque instantanément, cela est dû au fait que les capillaires endommagés ont été fermés avec de petits caillots sanguins. Si ce processus est interrompu, la vie humaine sera en danger..

    Les caillots sanguins se forment pour trois raisons principales:

    • parois vasculaires altérées;
    • augmentation de la viscosité du sang;
    • violation du flux sanguin.

    Si une personne ne mange pas correctement, un excès de cholestérol se forme, à partir duquel des plaques artérielles apparaissent. Sous l'action de divers facteurs, ces accumulations graisseuses contribuent à l'accumulation de dépôts de calcium, ainsi, les vaisseaux mous et élastiques deviennent fragiles et ulcérés..

    Des caillots sanguins se forment souvent dans ce type de zone endommagée (le rôle principal d'un caillot sanguin est de fermer la zone lésée).

    Si une personne a des pathologies sous forme de maladies oncologiques ou auto-immunes (ou si le corps est simplement déshydraté), la viscosité du sang augmente. Le liquide à l'intérieur des vaisseaux devient visqueux, ce qui provoque l'apparition de caillots sanguins.

    Si une personne mène une vie sédentaire, la circulation du sang dans les veines ralentit, ce qui entraîne la formation de caillots sanguins. En outre, nous ne devons pas oublier que des caillots sanguins dans le cœur d'une personne peuvent également se former à la suite d'un effet secondaire de certains types de médicaments, qui, par exemple, comprennent les contraceptifs oraux..

    Ces médicaments doivent être traités avec une grande prudence et ne doivent en aucun cas être «prescrits» à vous-même. Avant de prendre tout médicament, vous devez absolument demander l'avis d'un spécialiste.

    Des caillots cardiaques peuvent se former en conséquence:

    • Pesé par l'hérédité.
    • Modifications pathologiques de la paroi vasculaire. Par exemple, avec l'athérosclérose.
    • Ralentissement du flux sanguin. À faible débit sanguin, les plaquettes et la fibrine ne sont pas emportées par le flux, mais se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins. C'est pourquoi les caillots sanguins sont beaucoup plus susceptibles de se former dans les veines que dans les artères..
    • Épaississement du sang. Il y a une légère augmentation de la viscosité du sang dans le diabète sucré, les maladies du foie, le myélome, la leucémie, les varices. Une telle réaction peut être observée lors de la prise de certains médicaments (contraceptifs, hormonaux).
    • Utilisation à long terme de certains médicaments.
    • Perturbations du travail du système nerveux - stress, dépression, instabilité dans la sphère psycho-émotionnelle.

    La médecine moderne considère un caillot sanguin dans le cœur comme une affection multifactorielle. Cela signifie que plusieurs raisons peuvent provoquer son apparition à la fois..

    Ceux-ci inclus:

    Placement du cathéter veineux.

    Malformations cardiaques congénitales, cardiopathie ischémique. Dans ce cas, des caillots sanguins se forment le plus souvent sur l'appendice auriculaire gauche ou sur les parois du muscle cardiaque..

    Un infarctus du myocarde reporté dans 60 à 65% des cas conduit à la formation d'un caillot sanguin dans le cœur.

    Dans 5 à 10% des cas, la cardiopathie rhumatismale devient la cause de la formation d'un thrombus intracardiaque..

    Arythmies dangereuses avec fibrillation auriculaire gauche.

    Endocardite septique reportée, endocardite rhumatismale. Dans ce cas, des caillots sanguins se forment sur les volets de la valve aortique ou sur les cuspides de la valve mitrale..

    Avoir une prothèse valvulaire dans le cœur.

    Les cardiomyopathies provoquent la formation de thrombus cardiaques dans 5% des cas.

    Modifications athérosclérotiques dans les vaisseaux. Cette pathologie devient la cause de la formation d'un thrombus pariétal dans l'aorte, dans les gros troncs artériels qui s'étendent de l'aorte.

    Changements pathologiques dans les parois du muscle cardiaque.

    Troubles de la circulation sanguine.

    Augmentation de la viscosité du sang.

    Transport de gènes défectueux qui déterminent la tendance à la thrombophilie.

    Dans 4,7% des cas, des caillots sanguins dans le cœur peuvent se former en raison de la présence d'une tumeur dans le corps..

    Diagnostic et options de traitement

    Le diagnostic de cette maladie se produit lors de l'admission initiale du patient. Le cardiologue clarifie les plaintes et donne des recommandations pour d'autres actions.

    En médecine moderne, les options de diagnostic suivantes peuvent être proposées:

    Coagulogramme. Recherche instrumentale. Doppler spectral Phlébographie. IRM. Rayons X de lumière. Ultrason.

    L'un des types de diagnostic énumérés permet au médecin de confirmer le diagnostic établi, de voir l'emplacement du caillot, son type et sa taille. Toutes ces données aideront à choisir d'autres tactiques de traitement..

    En tant que traitement conservateur, les éléments suivants peuvent être utilisés:

    agents antiplaquettaires. Ils réduisent le degré de densité du caillot. Ces médicaments comprennent: l'acide acétylsalicylique, Zilt, Plavix, Dipyridamole. En agissant sur les cellules principales - les plaquettes, il est possible d'empêcher la poursuite de la progression du thrombus; anticoagulants à action directe et indirecte. Ces médicaments comprennent: Rivaroxaban, Apixaban, Warfarine. Ils réduisent le taux de coagulation sanguine. Ces médicaments sont efficaces et sont recommandés pour la thrombose massive ou dans le cas où le patient a subi une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral; médicaments thrombolytiques, dont la tâche principale est de détruire les caillots sanguins accumulés dans les vaisseaux sanguins et le cœur. Les plus efficaces de ce groupe sont nommés: Urokinase, Prourokinase, Alteplaza. Ces médicaments ne sont utilisés que dans les soins hospitaliers; les médicaments qui améliorent la sortie de liquide des tissus musculaires dans le corps; antiarythmiques. Parmi les plus efficaces, on trouve: les bêta-bloquants, l'allapinine, l'amiodarone. Ces médicaments n'empêchent pas la formation ou le mouvement de caillots sanguins dans le cœur, mais lorsqu'ils sont combinés, ils réduisent considérablement le risque de nouveaux caillots..

    Si un caillot de sang se rompt, les médecins effectuent une intervention chirurgicale d'urgence..

    manœuvre. Dans ce cas, le chirurgien utilise l'imposition d'un chemin supplémentaire contournant le vaisseau affecté. Une telle opération est réalisée uniquement sous anesthésie complète; vasodilatation ou stenting. Ce look est plus moderne. L'opération se déroule sans anesthésie. Un cylindre creux est installé dans le récipient affecté, ce qui l'empêche de se fermer. Au cours de cette procédure, certains chirurgiens retirent immédiatement le caillot de sang par aspiration avec une seringue spéciale;

    élimination mécanique d'un caillot sanguin du cœur avec l'installation d'un filtre à cava.

    Dans toutes les options de traitement, afin d'éviter la séparation d'un caillot sanguin, les patients ne sont traités qu'en milieu hospitalier. On leur montre un repos au lit strict.

    De telles mesures sont dues au fait que tous ces médicaments sont puissants. Les situations les plus imprévisibles peuvent se produire si elles sont utilisées de manière incorrecte ou dans un schéma irrationnel. Parmi les plus dangereux, les médecins appellent des saignements ou des hémorragies dans les organes internes.

    Pour éviter le développement d'effets secondaires, tous les médicaments ne doivent être pris qu'après un diagnostic complet, en passant un coagulogramme et sous la surveillance d'un médecin. Ces patients ont besoin d'une surveillance constante de la situation, de la vérification de la coagulation sanguine, d'une correction rapide du traitement.

    Caillots sanguins intracardiaques et comment ils menacent

    La thrombose est une pathologie grave du système circulatoire. La localisation des caillots sanguins dans les artères, les veines et les capillaires conduit à une zone plus ou moins étendue d'ischémie tissulaire et organique. Les conséquences sont d'autant plus graves que le vaisseau bloqué est gros..

    Un thrombus arraché ou une partie de celui-ci devient une embolie et commence à «marcher» avec la circulation sanguine. Le plus dangereux est l'entrée dans l'artère pulmonaire et les principaux vaisseaux du cerveau..

    La localisation primaire et le chemin de l'embolie sont importants à établir pour le pronostic des lésions organiques. Si une thromboembolie de l'artère pulmonaire se produit avec la libre pénétration de masses thrombotiques à travers le système veineux des membres inférieurs dans l'oreillette droite, puis dans le ventricule, alors pour les dommages aux vaisseaux cérébraux, l'embole doit passer à travers le défaut du foramen ovale jusqu'au cœur gauche.

    Pourquoi des caillots sanguins se forment dans le cœur?

    L'embole peut pénétrer dans la cavité cardiaque à partir d'autres vaisseaux sanguins. Mais la formation intracardiaque d'un caillot sanguin est possible, sa croissance, suivie de graves dommages à la circulation sanguine.

    Les raisons de l'emplacement principal dans la zone des oreillettes et des ventricules sont:

    • des dommages à la paroi cardiaque et aux valves, provoquant une turbulence dans le flux sanguin;
    • débit sanguin lent;
    • augmentation de la coagulation sanguine.

    Des conditions similaires se produisent avec les maladies suivantes:

    • malformations cardiaques (le plus souvent, un thrombus se forme à l'intérieur de l'oreillette gauche avec une sténose mitrale d'étiologie rhumatismale);
    • l'infarctus du myocarde des ventricules droit et gauche avec propagation à toutes les parois (transmural), un amincissement de la paroi cardiaque avec cicatrisation après une crise cardiaque entraîne la formation d'une protrusion en forme de sac (anévrisme);
    • arythmies associées à une contraction inégale des zones du muscle cardiaque.

    L'ajout de la pneumonie, de l'amygdalite et de la grippe à l'évolution clinique des maladies cardiaques et vasculaires joue un rôle important. Avec ces maladies, la production de fibrine (l'un des composants d'un caillot sanguin) est activée de manière significative.

    Caractéristiques de la localisation intracardiaque

    Les caillots sanguins diffèrent par leur structure et leur apparence. Il est d'usage de distinguer dans les navires:

    • dans les artères - caillots sanguins "blancs" formés par les plaquettes, les leucocytes, la fibrine;
    • dans les veines - "rouge", constitué des mêmes cellules + érythrocytes;
    • hyalin - formé dans le lit capillaire ne contient pas de fibrine, il est remplacé par des protéines.

    Les thrombus cardiaques sont mélangés, ont une image panachée, une apparence caractéristique, ils sont donc également appelés couches. Par leur structure, il est d'usage de distinguer:

    • la tête (plus semblable à un thrombus «blanc»);
    • corps;
    • queue (ressemble à un caillot de sang "rouge").

    La tête du thrombus est attachée à la paroi interne (épithélium endocardique).

    Dans la manifestation des symptômes, certaines propriétés des caillots intracardiaques sont importantes..

    Selon la capacité de se déplacer à l'intérieur de la cavité, les caillots sanguins peuvent être:

    • mobile - se déplacer librement dans les oreillettes ou les ventricules, le plus souvent formés dans l'oreillette gauche;
    • immobile - attaché au mur à une extrémité, parfois une "jambe" est formée, comme dans les polypes.

    De plus, en ce qui concerne la cavité cardiaque, il existe:

    • thrombus pariétaux - survient plus souvent lors d'un processus inflammatoire dans l'endocarde avec la transition vers les valves, se fixent aux oreillettes en cas d'insuffisance cardiaque chronique, ischémie, à la paroi de l'anévrisme, laisser un passage pour le flux sanguin
    • obturation - bloquer complètement la lumière de la cavité, provoquant la mort.

    Le diagnostic comparatif permet de classer une espèce similaire comme progressive et de suggérer une possibilité précoce d'obturation complète..
    Les thrombus de l'oreillette gauche prennent progressivement une forme volumétrique complète et sont appelés sphériques.

    Avec les anévrismes, la thrombose contribue à une augmentation du volume, à une expansion. Un tel thrombus est appelé dilatation, il accélère l'amincissement de la paroi et sa rupture.

    Symptômes

    Les manifestations cliniques d'un thrombus immobile sont beaucoup moins prononcées. Le patient s'inquiète rarement pour:

    • tachycardie;
    • dyspnée en position assise.

    En cas de mobilité dans l'oreillette gauche, il y a:

    • atroces attaques de palpitations, lorsque les tremblements du cœur secouent toute la poitrine (les cliniciens l'appellent «violente»);
    • la libération de sueurs froides et moites;
    • pâleur vive avec bleu des lèvres et des doigts;
    • évanouissement.

    Lors d'une attaque, le pouls de l'artère radiale n'est pas détecté ou est fortement affaibli. Les bruits déjà entendus peuvent disparaître avec l'auscultation.
    Un thrombus sphérique ou un thrombus fixé par une "jambe" est caractérisé par des symptômes de détérioration en position assise, lorsqu'il tombe et obstrue l'ouverture veineuse.

    Amener le patient en décubitus dorsal améliore considérablement le bien-être.

    La durée des crises de perte de conscience varie individuellement: de quelques secondes à deux heures.

    Les signes de formation de thrombus chez un patient atteint de maladie cardiaque peuvent être:

    • insuffisance cardiaque persistante qui ne répond pas bien au traitement;
    • essoufflement sévère, cyanose des bras et des jambes, tachycardie, jaunissement de la peau;
    • la formation d'une hypertension pulmonaire.

    Diagnostique

    Malheureusement, le diagnostic intravital est souvent en retard par rapport au taux de développement de la maladie. L'utilisation d'une étude électrocardiographique ne peut orienter le médecin vers un diagnostic, car elle ne détecte pas de thrombus.
    Les patients dans le besoin doivent souvent subir un examen échographique, une échographie Doppler. Ces méthodes ont la capacité de visualiser la structure des cavités cardiaques.

    Le diagnostic différentiel basé sur les signes cliniques est réalisé avec:

    • embolie pulmonaire - douleur aiguë sur le côté, essoufflement soudain et soudain, toux avec crachats sanglants, cyanose de la partie supérieure du tronc, œdème pulmonaire, la durée du cours est prise en compte;
    • myxome auriculaire - ressemble à une sténose mitrale, mais ne présente pas de détérioration caractéristique de l'état du patient en position assise, le patient n'a généralement pas d'antécédents rhumatismaux.

    Si un caillot sanguin immobile dans le cœur se détache, les signes de complications sont des symptômes aigus de troubles circulatoires dans différents organes:

    • le développement d'un accident vasculaire cérébral ischémique aigu avec paralysie, troubles de l'élocution, de la vision, les statistiques des complications de la sténose mitrale suggèrent que jusqu'à 70% des patients souffrent de telles thromboembolies;
    • avec thrombose de la veine jugulaire dans le cou, il y a un vertige aigu, des maux de tête intenses, une déficience visuelle est possible;
    • le détachement d'une particule de thrombus et l'entrée dans l'une des artères coronaires provoquent une clinique d'infarctus aigu du myocarde avec des douleurs aiguës, un choc;
    • l'embolie des artères rénales se manifeste par de graves maux de dos, une altération du débit urinaire;
    • la thrombose mésentérique contribue à la péritonite avec nécrose des anses intestinales, se manifeste par des douleurs abdominales sévères, des flatulences;
    • si l'embole atteint les artères des membres supérieurs et inférieurs, une image d'exsanguination se développe, une peau pâle et bleue, pas de pulsation, une peau froide au toucher, il y a une possibilité de gangrène et une prochaine opération d'amputation.

    Traitement

    Pour le traitement de la thrombose à l'intérieur du cœur, la seule méthode est une chirurgie opportune pour enlever le thrombus. Les méthodes conservatrices peuvent empêcher la formation accrue de thrombus, mais pas éliminer un caillot déjà formé.

    Les patients ont besoin d'une thérapie complète:

    • insuffisance cardiaque;
    • hypertension;
    • rhumatisme;
    • maladies du sang qui augmentent la coagulation sanguine;
    • élimination chirurgicale de la pathologie des malformations cardiaques.

    Pour maintenir une viscosité sanguine normale, les patients doivent constamment prendre des doses d'entretien:

    • agents antiplaquettaires - empêchent les plaquettes de coller ensemble;
    • anticoagulants - agissent sur les facteurs de coagulation.

    Des opérations de thrombectomie endoscopique ont été développées. Dans ce cas, le chirurgien à cœur ouvert insère l'endoscope à travers les oreilles dans les oreillettes, examine et élimine tous les caillots rencontrés.

    L'opération n'élimine pas les principaux processus pathogéniques conduisant à une formation accrue de thrombus, elle est effectuée pour des raisons de santé. Par conséquent, le patient devra lutter contre la répétition du processus après avoir réussi à se débarrasser du caillot sanguin.

    La thrombose des cavités cardiaques est considérée comme une complication grave de nombreuses maladies évolutives. L'état du patient est généralement si difficile que la décision de retirer rapidement le caillot de sang pour le patient et ses proches est une étape très importante. Il est nécessaire d'en discuter en profondeur avec votre médecin..

    Invité - 2 janvier 2017-01: 29

    Je veux raconter ma très triste histoire afin de sauver les autres de mes erreurs et mal comprendre la situation.
    Grand-mère a 85 ans. La veille de la catastrophe, elle s'est plainte d'essoufflement. La vieillesse n'est pas une joie, commentai-je alors. Sur la piste. jour une voisine appelle et dit que grand-mère est mauvaise, sa main est engourdie. Veuillez appeler une ambulance et venez en même temps. Inspection, ecg. La main bougeait déjà avant l'arrivée de l'ambulance. le visage est symétrique, la parole est normale. ni une sorte de confusion ordinaire. La pression, le pouls, la respiration sont normaux. L'ECG est encore meilleur que le dernier test. En général, les médecins, souhaitant guérison, allaient déjà à la sortie. Et puis la grand-mère s'est plainte de douleurs sur le côté gauche de son front. Veuillez rester et penser à ce que c'était. Le médecin appelle un neurologue, qui lui dit de venir pour un examen. Allons-y. Prendre son temps, pas de séréna. On arrive. Inspection, comp. tomographie, l'accident vasculaire cérébral n'est pas confirmé, mais mis en neurologie. Grand-mère est en bon état, confuse. Déterminez la paroisse. Nous sommes situés. Eh bien, je pense qu'ils sont réassurés. Après tout, grand-mère est tout à fait normale. Marche, parle, répond aux questions, la main bouge parfaitement et se sent.
    . Emporté je pense. J'encourage grand-mère à rester à la maison pendant deux jours. Je suis allé chercher des choses, je suis resté avec elle et je suis rentré chez moi. Les médecins m'ont demandé si je pouvais rester. Elle a expliqué que l'enfant était à la maison. Arrivée sur le sentier. jour où je trouve ma grand-mère dans un état normal. Extérieurement. Mais je remarque qu'elle demande la même chose plusieurs fois, je vois qu'elle ne comprend pas tout à fait tout, elle redemande. Cela sera calmé par les proches des voisins du quartier. Bien sûr, je pense légèrement. La main est venue à elle-même. Des proches disent également que la nuit, la grand-mère cherchait un tonomètre et un thermomètre, que le médecin lui aurait pris. Autrement dit, il y avait une opacification de la conscience. Le médecin l'a confirmé. Ensuite, il m'est apparu que les choses prennent de l'ampleur. Ma fille va chez sa grand-mère, dis-je, elle va s'asseoir. Conduit d'une autre ville (6 heures). Et j'ai des choses à faire. Je suis resté avec ma grand-mère. Tout à fait adéquat, je vois. Je me suis assis et suis allé voir une autre grand-mère (avec un bras cassé) à qui elle n'est pas parvenue hier à cause du malheur qui s'était produit. Le soir, je rencontre ma tante, je ramasse des choses, une bouilloire, un thermomètre et je vais à l'hôpital. Nous franchissons le seuil de la salle et le lit est vide. Ils m'ont emmené il y a une demi-heure à l'unité de soins intensifs. a commencé à s'étouffer. Personne n'a appelé ni les voisins du service, ni les médecins, bien qu'elle ait écrit le téléphone et l'a accroché au-dessus du lit, et les médecins l'avaient sur la carte. Nous allons à l'unité de soins intensifs. Non autorisé, mise en quarantaine en soins intensifs. AVC, non confirmé. Ce qui s'est passé, disent-ils, n'a pas compris. Attaque ischémique mole.
    Sur la piste. jour où j'apprends que dans la salle où elle gisait, il y avait la grippe. Et le médecin de l'unité de soins intensifs (écume à lunettes) a convaincu ma tante que notre grand-mère était en bonne santé, mais agressive et se bat, et donc demain, si l'AVC n'était pas confirmée, elle serait renvoyée chez elle. Quand sa tante a essayé de la convaincre, en disant que sa grand-mère était le pissenlit de Dieu et qu'elle ne dirait pas un mauvais mot, et que c'était probablement une attaque, le médecin a haussé les épaules avec incrédulité. Sur la piste. jour il y avait un œdème pulmonaire, connecté à un ventilateur. l'AVC n'a pas été confirmé. Et sur la piste. jour a été déterminé à qui.
    Le soir, un grave accident cérébral a été confirmé. Ils ont dit qu'à cet âge et à des antécédents de crise cardiaque, il ne fallait pas espérer un miracle.
    . Pourquoi est-ce que j'écris tout cela. Tout d'abord, j'écris aux parents qui ont été à l'hôpital ou qui ont simplement remarqué un problème avec leurs proches. Sonnez l'alarme tout de suite. Lâchez tout et soyez à l'affût. L'AVC se produit progressivement. Et si au départ la photo ne vous fait pas peur, vous ne devez pas vous détendre. Il est dommage que les médecins ne m'aient pas expliqué cela et sur Internet tous les articles sur les AVC sont pratiquement copiés et seuls les cas fréquents sont décrits. Mais tous les gens sont différents et les traits sont différents. Maintenant, je m'exécute que je n'étais pas là, que ma grand-mère mourait seule, qu'elle ne s'est pas étreinte et n'a pas tenu sa main. Le temps ne peut pas être reculé. Honte pour la frivolité. Les gens, les médecins, les voisins de la salle, les voisins sous le porche et bien sûr les parents, soyez plus attentifs et vigilants. Parfois, cela peut sauver des vies.
    Très dur. Et très, très honteux. Pardonne-moi mamie.

    Anna - 3 février 2017-23: 17

    Je partage votre chagrin, le 30 janvier, ma grand-mère bien-aimée est également décédée dans un lit d'hôpital. Le même que le vôtre. Moi aussi, je n'étais pas avec elle au moment de la mort, je me suis enfui pour travailler, je me déteste pour ça. Et les médecins que je veux tirer, mais ma grand-mère ne peut pas être renvoyée.

    Oksa - 17 octobre 2018-22: 00

    Horrible. Cela semble être le 21e siècle, et tant de personnes meurent dans les hôpitaux. Mon mari était assez jeune. Je suis tombé malade. Nous avons commencé à consulter des médecins. Ils haussent les épaules, disent-ils, ne savent pas de quoi vous êtes malade. Nous avons marché pendant six mois jusqu'à ce qu'il tombe complètement malade. À quel point c'était devenu grave, mais ils ont immédiatement bouilli, ils l'ont mis à l'hôpital, où il est mort. Et tout cela parce qu'ils ont commencé à examiner, et il s'est avéré dans son cœur que toutes ces endocardites de six mois s'étaient développées et qu'aucun reptile ne pouvait être diagnostiqué. Alors il est mort, ne sachant même pas de quoi il était malade.

    Alya - 13 mars 2017-14: 05

    J'étais assis en train de regarder le programme, tout à coup dans la région du cœur, il y avait une sensation désagréable comme si une grosse boule s'était enfoncée brusquement à travers une fine artère. c'est tout. il y avait une légère lourdeur dans la gorge. quelque part il y a un mois, il y avait des sensations de pression douloureuses dans la poitrine de la gauche, l'ecg est normal. parfois tousser parfois la poitrine parfois comme s'il y avait un manque d'air et attrapé la gorge mais passe rapidement. La radiographie des poumons est également d'env. Que pourrait être? remercier..

    Olga - 30 novembre 2017-21: 41

    J'étais à la réception aujourd'hui et j'ai également de tels symptômes. Il n'y a pas de diagnostic. La tachycardie de la fréquence cardiaque se fait sentir aussi. Qu'est-ce qui ne va pas avec moi? Et j'ai peur. Au moins quelqu'un m'aide.

    Daniel - 6 février 2018-22: 26

    Je crois que c'est un caillot de sang qui s'est détaché, mais je suis choqué que vous soyez encore en vie, car aujourd'hui mon grand-père au travail en est mort, est tombé, un caillot de sang s'est détaché et c'est tout..

    Alexander - 21 mars 2017-14: 38

    On m'a diagnostiqué une thrombose auriculaire gauche, que dois-je faire et comment la traiter, j'ai 35 ans. Région de Kemerovo. Osinniki.

    Daniel - 6 février 2018-22: 27

    J'ai lu qu'il y a des spéciaux. opérations pour enlever un caillot de sang sur le cœur, mais elles sont coûteuses et un caillot de sang est mortel.

    Anna Vasilievna - 11 novembre 2018-23: 01

    Contactez votre cardiologue de toute urgence! L'opération d'élimination d'un caillot sanguin peut être gratuite. prenez soin de vous!