Ischémie myocardique sous-épicardique de la région inférieure de quoi s'agit-il

Spasme

L'ischémie sous-épicardique telle que spécifiée dans votre diagnostic nécessite une attention particulière au traitement. Qu'est-ce que l'ischémie a déjà été discuté en détail. Cependant, lors du diagnostic, la localisation d'éventuels dommages joue toujours un rôle. Ne pensez pas qu'il existe un protocole universel pour le traitement de toute ischémie..

De plus, chaque cardiologue, de par son expérience personnelle, peut adhérer à son propre protocole. C'est son droit si sa pratique est positive..

Pour une compréhension générale, il faut comprendre que le préfixe sous-usage médical suppose la localisation de la pathologie en dessous. Dans le cas de l'ischémie sous-épicardique, nous parlons de l'emplacement du problème sous la coque externe de la paroi cardiaque (l'épicarde est la coque externe).

De même, le terme ischémie sous-endocardique indique un problème sous l'endocarde (couche interne).

L'ischémie rajeunit

Important! À l'heure actuelle, les pathologies cardiovasculaires constituent le groupe des causes de décès les plus courantes dans le monde..

Si auparavant ce type de pathologie était enregistré, en règle générale, chez les patients âgés, les maladies cardiovasculaires sont de plus en plus fréquentes chez les jeunes patients et même chez les enfants..

Selon les statistiques, environ cinq pour cent des patients de moins de dix-huit ans ont une ischémie myocardique de gravité variable.

Attention. Étant donné que la prédisposition aux pathologies du système cardiovasculaire se forme même dans l'enfance, la détection précoce de l'ischémie myocardique joue un rôle important dans la prévention ultérieure du développement des cardiopathies ischémiques, des infarctus du myocarde, etc..

Un examen opportun (échocardiographie, électrocardiographie, surveillance quotidienne Holter, etc.) et un traitement par un cardiologue peuvent réduire considérablement le risque de complications graves, la fréquence des rechutes, prévenir la progression des processus ischémiques dans le myocarde et améliorer la qualité de vie du patient.

Ischémie myocardique et cardiopathie ischémique (CHD)

Pour référence. Le développement d'une ischémie myocardique transitoire s'accompagne d'une diminution à court terme du flux sanguin dans certaines zones du muscle cardiaque. Dans le même temps, dans les zones touchées du myocarde, une hypoxie et des troubles métaboliques dans les cardiomyocytes se développent..

Veuillez noter que la caractéristique «transitoire» signifie précisément la courte durée de la violation de l'approvisionnement en sang dans la région. Dans certains cas, l'approvisionnement en sang peut être rapidement rétabli et les dommages aux cellules du muscle cardiaque peuvent être évités..

Par la profondeur de la perturbation circulatoire, ce qui suit se distingue:

  • ischémie sous-épicardique;
  • sous-endocardique;
  • intramuros;
  • ischémie transmurale.

Des perturbations plus longues de l'apport sanguin ou des troubles chroniques de la circulation myocardique causés par des lésions organiques des artères coronaires entraînent une maladie coronarienne. Autrement dit, les fibres musculaires commencent à mourir (nécrose des cardiomyocytes).

Les manifestations les plus courantes de la cardiopathie ischémique sont les crises d'angor, les infarctus du myocarde et diverses formes de cardiosclérose.

Les raisons du développement de l'ischémie myocardique

L'ischémie myocardique peut être associée à de nombreux facteurs. Les facteurs prédisposants qui augmentent le risque de développer une ischémie myocardique sont le sexe masculin et l'âge de plus de quarante-cinq ans..

Chez la femme, les maladies cardiovasculaires se développent moins fréquemment, plus souvent après le début de la ménopause (une augmentation du risque de développer des pathologies cardiovasculaires pendant la période postménopausique est associée à une diminution des taux d'œstrogènes).

Chez les patients de moins de dix-huit ans, les troubles circulatoires sont le plus souvent associés à des anomalies congénitales des artères coronaires, une coronarite virale, des cardiomyopathies dilatées et hypertrophiques, des malformations CVS congénitales, etc..

Attention. Récemment, le nombre d'enfants atteints d'ischémie myocardique causée par des troubles du métabolisme lipidique a augmenté de manière significative..

Le développement d'une dyslipoprotéinémie prononcée augmente non seulement le risque de développement et de progression rapide des lésions vasculaires athéroscléreuses, mais contribue également à la perturbation des processus métaboliques dans les cellules myocardiques.

Powered by Inline Related Posts

Avec les pathologies du métabolisme des lipides dans le sang, il y a une augmentation significative des taux de fractions de cholestérol athérogène (lipoprotéines de basse et très basse densité) et de triglycérides.

En conséquence, il y a une augmentation de la viscosité du sang, une diminution de l'élasticité des parois vasculaires, des dommages à l'intima vasculaire par des plaques lipidiques, la formation de microthrombi, une altération de la circulation sanguine, etc..

En outre, les facteurs de risque courants contribuant au développement de l'ischémie myocardique sont la présence chez un patient:

  • formes décompensées de diabète sucré;
  • arythmies d'origines diverses;
  • troubles de la coagulation sanguine avec tendance à la formation de thrombus;
  • malformations cardiaques congénitales ou acquises;
  • cardite rhumatismale;
  • lésions inflammatoires du myocarde;
  • pathologies auto-immunes, accompagnées de lésions systémiques du tissu conjonctif;
  • anévrismes du cœur;
  • pathologies pulmonaires obstructives chroniques;
  • obésité;
  • AH (hypertension artérielle) et des antécédents de crises hypertensives;
  • hérédité accablée (présence de pathologies CVS chez des parents proches);
  • bloc cardiaque (en particulier la branche gauche du faisceau);
  • insuffisance cardiaque;
  • insuffisance rénale;
  • pathologies de la glande thyroïde;
  • stase pulmonaire, etc..

De plus, le développement de l'ischémie myocardique est facilité par l'abus d'alcool et de tabac, un mode de vie sédentaire, un stress fréquent, une carence en vitamines, un manque de sommeil chronique, l'adhésion à une alimentation stricte pauvre en protéines, etc..

Attention. Chez les nouveau-nés après asphyxie, dans trente pour cent des cas, une ischémie myocardique transitoire se développe..

En plus de diviser l'ischémie myocardique en sous-épicardique, sous-endocardique, intramurale et transmurale, il existe également une classification basée sur la localisation du foyer ischémique.

Selon cette classification, on distingue:

  • ischémie septale antérieure;
  • apicale antérieure;
  • antérolatéral;
  • ischémie située sur la paroi postérieure du ventricule gauche;
  • latéral;
  • postéro-latéral.

La cardiopathie ischémique est divisée en:

  • crises d'angine;
  • infarctus du myocarde;
  • cardiosclérose post-infarctus;
  • troubles arythmiques avec ischémie myocardique;
  • cardiomyopathie ischémique;
  • mort cardiaque subite;
  • cardiosclérose;
  • formes indolores d'ischémie myocardique (le plus souvent, ce type d'ischémie myocardique se développe chez les patients atteints de formes décompensées de diabète sucré).

Symptômes de l'ischémie sous-épicardique

Les symptômes de l'ischémie myocardique peuvent se manifester par un syndrome douloureux (apparition de brûlures, crampes, douleur aiguë derrière le sternum), des nausées et des brûlures d'estomac, une transpiration abondante, la peur de la mort, une tachycardie sévère, une sensation de «décoloration» du cœur et des «fluctuations» dans son travail, un pouls faible et filiforme, attaques aiguës d'étourdissements, perte de conscience, évanouissements fréquents, faiblesse, conscience trouble, pâleur de la peau, essoufflement sévère, etc..

Ischémie sous-épicardique - principes du diagnostic

Grâce à des études à long terme, il a été constaté que les lésions du muscle cardiaque réagissent différemment à l'exposition aux électrodes de l'appareil ECG. Soit ils ne réagissent pas du tout (ne sont pas excités), soit ils ne réagissent pas (sont excités) complètement. La réaction de la zone endommagée est affichée sur le cardiogramme sous la forme de différences dans l'emplacement de certains éléments.

Pour référence. Les principaux éléments qui déterminent à la fois la présence d'un dommage et son emplacement sont le segment ST et le point de jonction ST (point J).

Schématiquement, le processus de diagnostic de la présence de dommage et de sa localisation à l'aide d'un ECG est le suivant:

L'endommagement qui en résulte provoque un déplacement du segment ST par rapport à la ligne zéro. De plus, la direction de la convexité de l'arc du segment doit être vers le décalage. Si le renflement est dirigé dans l'autre sens, il ne s'agira plus d'une ischémie sous-épicardique..

Il est à noter que le déplacement du segment ST dans certains cas peut indiquer la présence d'autres pathologies. Pour clarifier le diagnostic, le cardiologue utilise des éléments supplémentaires du cardiogramme.

Ischémie sous-épicardique ECG

En fonction du type d'ischémie myocardique, ses signes seront détectés dans différentes dérivations ECG:

  • une ischémie myocardique sous-épicardique de la région apicale est détectée dans les dérivations V3-4;
  • l'ischémie myocardique sous-épicardique de la région antérieure est détectée en V1-3 (pour la forme antéro-septale), en V1-4 (pour la forme apicale antérieure), V1-6 (pour la forme antérolatérale);
  • ischémie de la paroi postérieure du ventricule gauche en II, III, aVF;
  • ischémie sous-épicardique de la région postéro-latérale en III, II, aVF, V5-6, etc..

Pour référence. Avec le développement de l'ischémie myocardique, tous les processus bioélectriques dans le myocarde ralentissent, le potentiel d'action transmembranaire est allongé et ses première, deuxième et troisième phases changent. Sur l'ECG, il y a un changement de forme et de polarité de l'onde T, un changement du point J et de ST par rapport à la ligne zéro (isoline).

Les changements les plus prononcés sont observés dans les dérivations, qui sont situées avec le pôle positif au-dessus des zones ischémiques..

Des ondes T coronaires négatives sont observées chez les patients atteints d'ischémie transmurale et intramurale, car les processus de repolarisation ralentissent sur les sites d'ischémie et les ondes de repolarisation se propagent de l'endocarde à l'épicarde..

Dans l'ischémie myocardique sous-endocardique de la paroi antérolatérale du ventricule gauche, les processus de repolarisation commencent sous l'épicarde et se propagent aux zones sous-endocardiques ischémiques. À cet égard, une onde T positive est notée dans les conducteurs + thoraciques.

En raison du fait qu'il faut plus de temps pour restaurer les potentiels initiaux chez les patients atteints d'ischémie myocardique, l'onde T est décrite comme une «onde T coronaire élevée».

En raison du fait qu'en cas d'ischémie myocardique sous-épicardique, les processus de repolarisation dans la région sous-épicardique commencent plus tard, le vecteur de repolarisation sera dirigé vers le pôle "-" dans les dérivations thoraciques (V5-6), où un "T coronaire négatif" sera enregistré.

La formation de T négatif et sa gravité dépendent du degré de retard des potentiels d'action sous-endocardiques.

Pour référence. Il est à noter que la direction du vecteur sous-épicardique ira dans la direction de la zone ischémique. Ce symptôme est souvent observé chez les patients présentant des signes d'insuffisance coronaire chronique, de cardiosclérose postinfarctus, etc..

Avec l'ischémie sous-épicardique du myocarde de la région inférieure, l'apparition d'une onde pointue et + T- est notée, ainsi qu'une ST déplacée vers le bas.

Du fait que la direction du vecteur va de "-" à "+", des zones saines aux zones ischémiques, en cas d'ischémie sous-épicardique et transmurale, les vecteurs ST vont dans le sens "+", le ST lui-même se déplace vers le haut. Avec l'ischémie myocardique sous-endocardique, l'image inverse est observée.

Direction de l'ischémie myocardique sous-épicardique:

Inverser la direction pour l'ischémie myocardique sous-endocardique:

Dans les lésions sous-épicardiques et transmurales du LVPV (paroi postérieure du ventricule gauche), la direction des vecteurs RST est notée vers le bas, dans la direction du pôle "-" dans les dérivations thoraciques (V1-4) et le déplacement ST sous l'isoline.

Avec une ischémie myocardique sous-endocardique, des dépressions ST apparaissent dans le LHO (dérivations thoraciques gauche), un point haut + T, ainsi qu'un T. négatif spécifique.En même temps, une élévation du ST peut être notée dans l'aVR.

Vecteurs pour l'ischémie myocardique sous-épicardique:

Vecteurs pour l'ischémie myocardique sous-endocardique:

Traitement de l'ischémie myocardique sous-épicardique

Tous les traitements sont prescrits exclusivement par un cardiologue.

Pour référence. Les principes de traitement sont les mêmes pour toutes les localisations du foyer ischémique. Cependant, en fonction de l'intensité de l'ischémie myocardique, de sa prévalence, de sa profondeur, de la gravité des symptômes cliniques de la maladie, de l'âge du patient, de la présence de pathologies concomitantes, etc. le traitement peut varier considérablement.

En outre, le traitement dépend de la maladie sous-jacente qui a provoqué le développement de l'ischémie..

Pour le traitement de l'ischémie myocardique, les enfants se voient souvent prescrire du Mildronate, du Kudesan, du Curantil, de la Riboxine, des vitamines B, A, E et C, du Corilip, du magnésium, du potassium, des préparations d'oméga 3, etc..

Chez l'adulte, l'ischémie myocardique sous-épicardique est généralement traitée selon les protocoles de traitement de la maladie coronarienne..

Ischémie sous-endocardique

L'incidence de la pathologie cardiovasculaire augmente rapidement, acquérant le caractère d'une épidémie. Les taux de mortalité dus à ces problèmes augmentent également, ce qui fait de la question du traitement et surtout de la prévention la plus importante dans la société moderne..

La cardiopathie ischémique, en tant qu'une des manifestations de l'athérosclérose vasculaire, a plusieurs formes. L'un d'eux est appelé ischémie sous-endocardique..

Quelle est la signification d'un terme complexe et que faire si le médecin a posé un tel diagnostic?

Le concept d '«ischémie myocardique» et ses types

L'ischémie signifie un écart entre la demande en oxygène des organes ou des tissus et son approvisionnement, à la suite de laquelle une hypoxie se développe. L'oxygène aux tissus avec le sang est fourni par les vaisseaux artériels.

Si leur perméabilité est altérée, le flux sanguin et, par conséquent, la quantité d'oxygène diminue.

Si un organe effectue un travail mécanique constant, comme le myocarde du cœur, il doit éliminer rapidement l'ischémie, sinon des changements irréversibles (nécrose) peuvent s'y produire.

L'ischémie est aggravée en cas d'augmentation de l'activité physique, car cela augmente la demande myocardique en oxygène

Trois couches se distinguent dans la structure de la paroi cardiaque:

  • épicarde (externe);
  • myocarde (moyenne);
  • endocarde (interne).

Sur cette base, l'ischémie peut être localisée sous la boule externe de la paroi (sous-épicardique) du myocarde, sous la paroi interne (sous-endocardique) ou traverser toute la paroi (transmuralement).

Les zones sous-endocardiques sont beaucoup plus sensibles à l'ischémie que les autres, du fait que les artères coronaires s'approchent du muscle cardiaque du côté épicardique. Les plus petites artères sont situées sous l'endocarde.

Par conséquent, les couches sous-épicardiques sont alimentées en sang plus puissamment, mais l'ischémie de ces zones est toujours plus importante. De plus, les couches externe et interne du myocarde sont toujours soumises à une compression plus importante lors des contractions cardiaques que la moyenne.

Référence! L'ischémie est un processus temporaire, et si l'action d'un facteur dommageable s'arrête, le flux sanguin reprend, et sinon, des changements irréversibles se développent dans le muscle cardiaque..

L'ischémie sous-endocardique a un caractère transitoire (transitoire) et est limitée à une petite zone du myocarde. Il provoque l'apparition d'une charge négative de cardiomyocytes.

Le processus de formation et de propagation d'une impulsion électrique dans le cœur se produit en raison du système conducteur du cœur.

Lors du passage de cette impulsion à travers le myocarde, des processus bioélectriques complexes se produisent dans les cellules:

L'ischémie sous-endocardique affecte les processus de repolarisation sans modification de la dépolarisation. L'ischémie sous-épicardique s'étend à la fois à l'endocarde et à l'épicarde, couvrant une plus grande zone du myocarde.

Les raisons

La principale cause d'ischémie dans la zone sous-endocardique est l'athérosclérose des vaisseaux coronaires, dans laquelle les lipides se déposent dans la paroi artérielle. Des plaques se forment qui rétrécissent la lumière.

De plus, avec des fluctuations de la pression artérielle, un effort physique important, le couvercle d'une telle plaque peut se rompre, ce qui entraîne toutes les conditions de développement de la thrombose..

Cela peut conduire à un blocage complet du vaisseau..

Mécanismes de développement de l'ischémie myocardique

Un autre mécanisme de développement du processus ischémique sous-endocardique peut être un spasme vasculaire temporaire qui se produit lorsqu'il est exposé à des facteurs indésirables:

Lisez aussi: Changements dystrophiques dans le myocarde

  • Troubles endocriniens;
  • effets douloureux forts;
  • activité physique excessive;
  • exposition au froid;
  • agitation émotionnelle.

La plupart des processus dans le corps qui contribuent à l'ischémie myocardique se produisent en raison d'un mode de vie inapproprié:

  • hypodynamie;
  • abus d'aliments sucrés et gras;
  • fumeur;
  • stress chronique et troubles du sommeil.

En plus des lésions athérosclérotiques des artères coronaires, la cause de l'ischémie sous-endocardique peut être des lésions vasculaires organiques, qui se développent à la suite de maladies systémiques du tissu conjonctif, de la syphilis ou d'une autre pathologie vasculaire..

Symptômes

Le premier symptôme de l'ischémie sous-endocardique peut être une lourdeur désagréable dans la poitrine derrière le sternum. Il peut également y avoir une douleur dans la région de la poitrine d'un caractère pressant, compressif ou brûlant.

Il irradie vers l'omoplate gauche, le bras gauche, la moitié gauche du cou et la mâchoire inférieure. La durée d'une crise douloureuse ne dépasse pas 15 minutes.

Elle est provoquée par un effort physique ou une agitation émotionnelle.

Localisation de la douleur dans l'ischémie myocardique

Autres symptômes de diminution de l'apport sanguin aux zones sous-endocardiques du muscle cardiaque:

  • dyspnée;
  • l'apparition d'une faiblesse générale;
  • transpiration excessive;
  • la nausée.

Attention! La douleur pendant l'ischémie myocardique est soulagée par la prise de nitroglycérine, elle doit donc toujours être à portée de main chez les patients souffrant d'angor.

Il existe également des formes indolores de pathologie, qui sont souvent observées chez les patients atteints de diabète sucré, car elles ont une sensibilité altérée en raison d'une polyneuropathie diabétique. Cette forme est très dangereuse, car elle est difficile à détecter tôt. Dans ce cas, vous devez faire attention aux soi-disant équivalents de la douleur d'angine - l'apparition soudaine d'essoufflement, de faiblesse sévère ou de transpiration.

Diagnostique

Il est possible de diagnostiquer une ischémie myocardique sous-endocardique sur un ECG. Dans ce cas, il est important de retirer le film lors d'une crise de douleur, car il peut n'y avoir aucun changement dans la période interictale.

Compte tenu de cela, avec les plaintes typiques d'angine de poitrine, le médecin peut prescrire une surveillance Holter ECG - fixant l'activité électrique quotidienne du cœur.

Des tests provocateurs sont parfois prescrits (test d'ergométrie du vélo ou test sur tapis roulant) pour enregistrer les formes latentes de la maladie et établir la gravité de l'angine de poitrine.

L'ischémie sous-endocardique sur l'ECG se manifeste par des changements typiques de l'onde T et du segment ST, qui reflètent les processus de repolarisation. L'ischémie sous-endocardique doit être distinguée de la lésion sous-endocardique. Avec lui, les changements dans le segment ST commencent sous la forme de sa dépression. Si une dépression de ST apparaît pendant l'ischémie, elle est transitoire..

En fonction de la paroi du ventricule gauche affectée, il y aura une image ECG différente sur le film.

En cas de lésion des parties antérieures du myocarde, qui sera la plus proche de la paroi thoracique et, par conséquent, de l'électrode, il y aura une onde T pointue haute dans les dérivations thoraciques, dirigée avec l'apex au-dessus de l'isoline.

Modifications de l'onde T dans l'ischémie des parties sous-endocardiques antérieures du ventricule gauche

Un tel T est également appelé "coronarien".

T pointu haut en V2-V4

Lorsque les parties postérieures du ventricule gauche sont endommagées, qui sont situées plus loin de la paroi thoracique et de l'électrode, une onde T positive d'amplitude réduite est enregistrée dans les dérivations thoraciques. Parfois, elle est complètement lissée.

Il y a aussi une expansion de l'onde T due à un ralentissement du passage de l'impulsion à travers le myocarde..

Types de dépression du segment ST dans l'ischémie myocardique Il convient de noter que certaines modifications de l'ECG dans l'ischémie sous-endocardique peuvent simuler d'autres conditions et ne sont pas toujours indicatives d'une pathologie. Par conséquent, un spécialiste expérimenté avec une possible observation dynamique du patient doit être impliqué dans l'interprétation de l'ECG..

Traitement et prévention

Le traitement de l'ischémie sous-endocardique en tant que manifestation d'une cardiopathie ischémique est réduit à une correction du mode de vie, ainsi qu'à un traitement médicamenteux, qui comprend:

  • médicaments antiplaquettaires (Cardiomagnyl, Clopidogrel);
  • médicaments qui abaissent le cholestérol - statines (rosuvastatine, atorvastatine);
  • antagonistes du calcium (amlodipine, lercanidipine);
  • médicaments anti-angineux du groupe des nitrates (nitroglycérine, isoket).

En cas d'hypertension artérielle concomitante, un traitement antihypertenseur (IEC, bêtabloquants, sartans) est obligatoire. Ces fonds, ainsi que les diurétiques, sont également indiqués en présence d'insuffisance cardiaque afin d'obtenir une compensation de la maladie..

Important! Vous ne devez en aucun cas vous soigner vous-même et dès les premiers signes d'ischémie myocardique, vous devez consulter un médecin..

Il est souhaitable que les patients subissent une angiographie coronarienne afin d'identifier les sites de sténose organique des artères. Cela aidera à résoudre le problème de la nécessité d'une intervention chirurgicale afin de prévenir le développement d'un infarctus du myocarde..

Les principaux moyens de prévenir l'ischémie du muscle cardiaque sont:

  • activité physique modérée régulière;
  • restriction de l'alimentation des aliments gras et sucrés tout en augmentant la consommation de fruits, légumes, céréales;
  • arrêter de fumer;
  • contrôles réguliers.

La détection précoce de la malnutrition myocardique peut prévenir les complications graves de l'athérosclérose (crise cardiaque, arythmies, insuffisance cardiaque), qui entraînent une invalidité du patient et constituent une menace directe pour sa vie.

Qu'est-ce que l'ischémie sous-endocardique sous ecg?

La cardiopathie ischémique (CHD) peut se manifester sous la forme d'angine de poitrine, de tachycardie, d'arythmies, etc. En outre, une des manifestations de la CHD est l'ischémie sous-endocardique sur l'ECG. Code des maladies cardiaques CIM-10 - 120-125.

Cette gamme comprend toutes les manifestations ischémiques possibles plus une crise cardiaque. Une crise cardiaque dans ce cas est une complication critique qui peut coûter la vie au patient..

Qu'est-ce que l'infarctus du myocarde sous-endocardique aigu, comment il se manifeste sur l'ECG et comment la pathologie est traitée, nous étudions dans le matériel ci-dessous.

Que sont l'ischémie sous-endocardique et l'infarctus?

L'ischémie est le processus d'exsanguination d'une certaine zone du cœur, qui se produit soit en raison d'une sténose de l'artère d'alimentation, soit en raison de son blocage par un thrombus / plaques d'athérosclérose. Avec une longue évolution d'une telle pathologie, le patient a une crise cardiaque et une nécrose supplémentaire des muscles du cœur (une certaine partie de celui-ci).

Il est important de comprendre qu'en cas d'ischémie (altération de la nutrition du cœur), les processus bioélectriques sont suspendus dans les cellules du myocarde (le muscle principal du cœur). À ce stade, le patient est déficient en potassium.

Il convient de noter que l'ischémie elle-même ne peut pas durer longtemps..

À un moment donné, soit les processus métaboliques vaincront la pathologie et le cœur se rétablira, soit la pathologie prendra une tournure irréversible sous la forme d'un infarctus du myocarde.

Important: l'endocarde souffre d'ischémie plus souvent que l'épicarde, du fait que les cellules endocardiques subissent une pression importante sur elles-mêmes du sang dans les deux ventricules du cœur. De plus, l'apport sanguin de l'endocarde est déjà nettement inférieur à celui de l'épicarde..

Signes que l'ECG affichera

Avec l'ischémie sous-endocardique, il est nécessaire de procéder à un ECG (électrocardiogramme) afin d'établir le cours de la pathologie cardiaque en fonction des principaux signes. Ses résultats sont enregistrés dans les antécédents médicaux du patient..

Un diagnostic mis à jour est également entré ici. En particulier, les changements suivants seront notés dans le décodage de l'électrocardiographie:

  • l'onde T sera profonde et négative ou positive, haute et pointue;
  • un segment ST anormal sera dépressif.

En général, tous les changements dans l'interprétation de l'électrocardiogramme dépendent de la zone de lésion des parois des ventricules. Vous trouverez ci-dessous des relevés de notes plus précis.

Ischémie antérieure

Avec l'ischémie des régions antérieures, les changements suivants sont notés:

  1. Endocarde de la paroi antérieure dans le ventricule cardiaque gauche. Ici, les formes d'onde T pointues, symétriques, positives et hautes. Cela indique une ischémie sous-endocardique..
  2. Épicarde de la paroi antérieure du ventricule gauche. L'onde T a un sommet pointu prononcé, est symétrique et négative. C'est ce qu'on appelle l'ischémie sous-épicardique..
  3. Avec l'ischémie transmurale, une onde T avec un apex aigu se forme également dans la paroi antérieure du ventricule cardiaque. Il est négatif et également symétrique. En cas de localisation de l'électrode en périphérie d'ischémie transmurale, l'onde T sera biphasique ou lissée.

Ischémie postérieure

En cas de dommage et d'endommagement des parois postérieures et postéro-latérales, les changements sur l'ECG seront les suivants:

  1. Ischémie transmurale de la paroi postérieure du ventricule gauche. L'onde T est positive, symétrique, haute et a un sommet pointu.
  2. L'endocarde de la paroi postérieure dans le ventricule cardiaque gauche. L'onde T est lissée et abaissée.

Avec un infarctus circulaire (lésion de l'apex du ventricule gauche des parois antéro-postérieures) se manifeste comme suit:

  • L'onde Q est agrandie;
  • l'onde T est inversée;
  • segment RS - T relevé.

Le type d'ischémie est-il important dans le traitement?

Pour un cardiologue traitant du traitement de la maladie coronarienne, la forme de la maladie, les comorbidités et l'état général du patient comptent. Mais, malgré les différences, les tactiques thérapeutiques générales pour l'ischémie sont néanmoins construites selon un principe: la restauration de l'apport sanguin dans la partie souhaitée du cœur et la prévention des rechutes..

Traitement

Traitez l'ischémie myocardique sous-endocardique strictement en milieu hospitalier. L'auto-élimination de la pathologie sur les conseils des voisins, «qui avaient la même chose», est contre-indiquée. En général, le plan de tactiques thérapeutiques ressemble à ceci:

  • Limitation cardinale de l'activité physique dans les 5 à 10 premiers jours. Seules la marche légère et les exercices de gymnastique simples sont autorisés.
  • Thérapie diététique avec élimination des aliments gras et frits. Le régime alimentaire comprend des fruits secs, riches en potassium, des aliments végétaux, des produits laitiers, des variétés de poisson et de viande faibles en gras. L'ensemble du régime vise à corriger le poids corporel et à restaurer les processus métaboliques normaux.

Dans le contexte des mesures prises, le cardiologue prescrit également une pharmacothérapie. Son objectif principal est de restaurer l'apport sanguin au cœur et de renforcer les parois des vaisseaux sanguins. Ces médicaments sont prescrits:

  1. Nitrates. En particulier, la nitroglycérine soulage la douleur. Pour les patients hypotoniques, les nitrates sont prescrits très soigneusement, car ils abaissent la tension artérielle.
  2. Agents antiplaquettaires et anticoagulants. Ces médicaments fluidifient le sang. En particulier, nommez "Aspirin Cardio", "Trombo Ass", "Warfarin", "Cardiomagnet", etc..
  3. Inhibiteurs de l'ECA. Indiqué pour soulager le vasospasme et pour maintenir une pression artérielle normale. Ils utilisent aujourd'hui "Enap", "Lisinopril" ou "Captopril".
  4. Bêta-bloquants. Indispensables pour l'ischémie, car ils rendent le travail du cœur plus économique. Autrement dit, le cœur, privé d'un apport sanguin suffisant, fonctionne en mode léger, ne nécessitant pas beaucoup d'oxygène. Prescrire «Carvedilol», «Metoprolol», etc..
  5. Fibrates et statines. Ce groupe de médicaments réduit considérablement la concentration des fractions de cholestérol. Prescrire «Simvastatine», «Fénofibrate», etc..
  6. Diurétiques Indiqué pour l'élimination de l'excès de liquide du corps, qui exerce une pression et un stress importants sur le myocarde.
  7. Médicaments antiarythmiques. Indiqué si le patient a une arythmie.

Si le traitement médicamenteux ne donne pas l'effet souhaité, le patient est indiqué pour une intervention chirurgicale. L'une des méthodes chirurgicales populaires est utilisée - l'angioplastie par ballonnet (stenting) ou le pontage coronarien. Les deux méthodes visent à rétablir l'apport sanguin dans les vaisseaux affectés..

Lire la suite: Extrasystole est un rythme cardiaque extraordinaire

Pronostic et complications

Le pronostic des patients atteints de coronaropathie n'est pas toujours négatif, mais il est très grave. Avec la pathologie détectée en temps opportun et le traitement effectué avec compétence, les patients peuvent vivre plus d'une douzaine d'années. Mais à condition d'attitude prudente envers votre cœur conformément à toutes les recommandations du médecin traitant. Après avoir subi une crise cardiaque, la plupart des patients se voient attribuer un handicap.

Dans ce cas, il convient toujours de rappeler que sous l'influence de facteurs provoquants, les rechutes de pathologie ne sont pas exclues. Les conséquences de telles rechutes peuvent être des plus graves et même mortelles..

La prévention

Pour que le cœur fonctionne pleinement pendant de nombreuses années, il est nécessaire d'en prendre soin dès le plus jeune âge. Les mesures préventives sont:

  • arrêt complet du tabagisme et de l'alcool;
  • exercice cardio physique modéré;
  • nutrition adéquat;
  • long séjour au grand air;
  • régime de travail et de repos bien organisé;
  • créer un arrière-plan émotionnel favorable.

Il faut comprendre qu'il est toujours plus facile de prévenir toute pathologie que de récolter les bénéfices de ce qui s'est passé plus tard. Par conséquent, prenez soin de votre cœur et restez en bonne santé pendant de nombreuses années..

Ischémie sous-endocardique et sous-épicardique à l'ECG

Sous la forme de décodage ECG, dans certains cas, il y a un record de «violation des processus de repolarisation». Dans cet article, nous examinerons ce que signifie ce libellé et le type de maladie dont nous parlons..

Selon la profondeur de la lésion du muscle cardiaque, l'ischémie myocardique est divisée en types suivants:

  • sous-endocardique;
  • sous-épicardique;
  • transmurale.

Ischémie sous-endocardique - qu'est-ce que c'est et en quoi elle diffère de l'ischémie sous-épicardique, nous examinerons les caractéristiques de leur diagnostic et de leur traitement en détail ci-dessous.

Qu'est-ce que l'ischémie myocardique sous-endocardique??

En effet, les couches internes du muscle cardiaque sont alimentées en oxygène par les branches les plus minces des vaisseaux. De plus, la région sous-endocardique et les vaisseaux sous-endocardiques sont les plus comprimés lorsque le cœur se contracte..

Les contractions cardiaques se produisent en raison d'impulsions électriques traversant les cellules nerveuses du muscle cardiaque. En conséquence, il y a:

  • phase de dépolarisation (pendant laquelle le cœur se contracte);
  • la phase de repolarisation (au cours de laquelle le muscle cardiaque se détend et se prépare à la prochaine contraction).

La phase de repolarisation est plus longue: pendant celle-ci, la charge intracellulaire négative est restaurée. En raison d'une perturbation de l'apport sanguin au cœur, un changement se produit lors de la repolarisation des ventricules, ce qui se reflète dans l'ECG.

Signes ECG

Sur l'électrocardiogramme, l'enregistrement correspondant à la repolarisation des ventricules est représenté par le segment ST, ainsi que par l'onde T. Pour déchiffrer correctement l'ECG, vous devez d'abord trouver une section horizontale entre deux fragments répétitifs et tracer une ligne horizontale le long de la règle à travers cette section. Cette ligne est appelée zéro (isoélectrique).

L'ischémie sous-endocardique sur l'ECG est déterminée par la dépression (emplacement sous la ligne zéro) du segment ST. Dans le même temps, une dépression supérieure à 0,5 mm parle de pathologie, même si vous devez faire attention à la forme de la ligne.

Le changement d'apparence de l'onde T dépend de la zone du myocarde avec une insuffisance sanguine. Si la paroi antérieure est affectée par une ischémie sous-endocardique, l'onde T est élevée, positive (s'élève au-dessus de la ligne de base), pointue.

Si l'apport sanguin à la paroi postérieure est perturbé, il est lissé et réduit.

Signes ECG d'ischémie sous-endocardique et sous-épicardique

Qu'est-ce que l'ischémie myocardique sous-épicardique??

L'ischémie sous-épicardique se développe lorsque l'apport sanguin à la couche externe du myocarde est perturbé.

Habituellement, la couche sous-épicardique est mieux alimentée en sang que la couche sous-endocardique, les artères externes sont plus adaptées à l'autorégulation que les artères internes. L'ischémie myocardique sous-épicardique est un stade avancé de la maladie, lorsque la zone présentant une insuffisance sanguine augmente et atteint l'épicarde. Dans le même temps, la plupart du myocarde conserve une charge négative.

Ischémie de la région antérieure et ses signes sur l'ECG

L'ischémie sous-épicardique antérieure signifie la propagation de la maladie à la zone la plus proche de l'électrode connectée (paroi antérieure). La repolarisation se produit de l'endocarde à l'épicarde. Alors que dans la paroi postérieure, le processus va de l'épicarde à l'endocarde. Ainsi, les deux vecteurs sont dirigés de la même manière, à savoir depuis l'électrode. Les charges négatives sont dirigées vers l'électrode.

Ischémie de la région inférieure et ses signes sur l'ECG

À savoir: dans la paroi la plus proche de l'électrode, la repolarisation se produit de l'épicarde à l'endocarde, et dans la paroi avec une alimentation sanguine altérée - vice versa (la région inférieure est chargée négativement). Les deux vecteurs sont dirigés vers l'électrode.

Le type d'ischémie myocardique est-il critique pour le traitement?

Le sens du traitement d'une violation de l'apport sanguin au muscle cardiaque est d'éliminer la cause de la pathologie. La cause la plus fréquente de cette affection est le blocage des artères coronaires (athérosclérose). Le traitement de l'ischémie sous-épicardique et sous-endocardique est effectué selon le schéma thérapeutique standard.

La pharmacothérapie comprend l'utilisation des groupes de médicaments suivants:

  • agents antiplaquettaires et anticoagulants (améliorent la circulation sanguine);
  • bêta-bloquants (ralentissent la fréquence cardiaque);
  • statines, fibrates (baisse du cholestérol);
  • diurétiques (éliminer l'excès de liquide, réduire le stress sur le cœur).
  • médicaments qui réduisent la douleur (nitroglycérine);
  • médicaments qui restaurent le rythme du cœur;
  • médicaments qui normalisent la pression artérielle.

Ischémie sous-endocardique: causes, symptômes, méthodes de diagnostic, traitement, complication et pronostic, mesures préventives

L'ischémie sous-endocardique est une condition pathologique provoquée par des dysfonctionnements du myocarde. En soi, cette pathologie est une maladie dangereuse qui nécessite un traitement obligatoire, sans intervention médicale et une surveillance constante de la maladie par un spécialiste, elle menace le développement de complications importantes et même la mort du patient.

L'ischémie myocardique sous-endocardique survient généralement en conjonction avec une autre pathologie conduisant à un rétrécissement de la lumière dans les vaisseaux, ce qui entraîne un manque de sang entrant dans le cœur.

La pathologie est une maladie chronique qui se manifeste par des crises périodiques. La maladie est aggravée par la constriction des vaisseaux qui alimentent le cœur. Ses ventricules changent de polarité, le processus qui transforme les charges est perturbé, cela conduit au fait que le muscle cardiaque devient chargé négativement.

Ischémie sous-endocardique - cette pathologie est concentrée dans une zone cardiaque spécifique (zone sous-endocardique). Ceci est dû au fait:

Lorsqu'un état pathologique se développe à la suite d'une maladie concomitante, le patient souffre de brèves crises périodiques. Chez une personne en bonne santé, un accident ischémique de ce type ne peut se développer qu'en cas d'hypothermie ou en raison de douleurs intenses..

Raisons de développement

Les raisons du développement de la pathologie sont un approvisionnement insuffisant du myocarde en sang, ce qui se produit généralement dans les cas suivants:

  • l'athérosclérose chronique;
  • spasme artériel.

L'athérosclérose chronique apparaît à la suite de la malnutrition ou se développe à un âge avancé en raison de changements irréversibles dans le corps humain. Récemment, de tels changements ont été diagnostiqués chez des personnes plus jeunes, ce qui suggère que la maladie est devenue beaucoup plus jeune, par conséquent, le DHI est également de plus en plus jeune..

Des spasmes artériels peuvent survenir à tout moment, même chez une personne en parfaite santé, il existe un certain nombre de raisons conduisant à cette condition:

  • douleur sévère;
  • hypothermie du corps;
  • perturbation hormonale (y compris pendant la grossesse);
  • blessures graves et ecchymoses entraînant de graves pertes de sang;
  • thromboembolie du système cardiovasculaire;
  • travail physique dur.

Symptômes typiques

Cette maladie se manifeste par de nombreux symptômes différents, mais le plus souvent, le patient lors d'une crise ressent:

  • la nausée;
  • augmentation de la transpiration;
  • manque d'air (il s'agit souvent d'une pseudo sensation);
  • faiblesse générale;
  • douleurs sévères de caractère pressant dans la colonne cervicale, dans le menton et dans le membre gauche;
  • parfois un engourdissement du corps est ressenti, une douleur apparaît dans l'omoplate gauche ou dans le côté gauche.

Fondamentalement, les sensations initiales chez un patient atteint d'une telle maladie ressemblent à une lourdeur dans la région de la poitrine, mais il existe des cas où la maladie est asymptomatique, ce qui conduit à une formulation difficile du diagnostic correct.

Pour diagnostiquer la maladie à un stade précoce, vous devez être examiné par un cardiologue chaque année, cela vous aidera à identifier la maladie au tout début du développement et à la guérir avec succès.

Lisez aussi: L'angine de poitrine au repos a des conséquences désastreuses

Méthodes de diagnostic

Si le patient présente de tels symptômes, une électrocardiographie doit être réalisée immédiatement, ce qui permettra de:

  • pour enregistrer les bruits cardiaques;
  • connaître la fréquence des contractions.

Sur la base des résultats du cardiogramme, on peut conclure qu'il existe une maladie, le principal indicateur indiquant la pathologie est l'onde T.

L'ischémie sous-endocardique sur l'ECG se traduit comme suit:

  • la pointe de la dent est considérablement réduite;
  • la dent entre dans une position négative;
  • la dent est beaucoup plus élevée que la norme;
  • lignes réduites du cardiogramme dans la plage latérale (gauche).

L'ECG donne des résultats différents, en fonction de la paroi ventriculaire endommagée.

  • si la section antérieure est affectée, une dent haute avec un apex pointu apparaît sur le cardiogramme;
  • si la partie postérieure est touchée, la dent est lissée, avec une amplitude réduite.

Pour un diagnostic précis, l'électrocardiogramme doit être effectué lors d'une crise. Pour révéler une image plus complète, le médecin prescrit:

  • surveillance quotidienne de l'activité du muscle cardiaque par la méthode Holter;
  • la véloergométrie;
  • test sur tapis roulant.

Lors du diagnostic d'une maladie, le patient se voit également prescrire des tests:

  • test de viscosité du sang;
  • test sanguin pour le cholestérol.

Traitement

L'ischémie myocardique sous-endocardique des régions supérieure et inférieure est traitée de manière complexe. Le traitement comprend:

  • Physiothérapie, affectant la restauration de la circulation sanguine dans le vaisseau affecté.
  • Thérapie médicamenteuse prescrite.

En cas de douleur aiguë, les patients se voient prescrire des analgésiques capables d'arrêter l'attaque.

En cas d'écarts dans l'analyse de la viscosité du sang, le patient se voit prescrire un traitement médicamenteux qui corrige la coagulabilité.

En présence de symptômes d'athérosclérose, le patient se voit prescrire des médicaments qui rétablissent les fonctions du cœur (glycosides), des médicaments diurétiques pour soulager les poches. Le médicament le plus prescrit est l'aspirine, le médicament est utilisé à la fois comme thérapie et pour la prévention de la maladie.

Les statines sont prescrites au patient en cas de violations des processus métaboliques du corps (présence d'un taux de cholestérol élevé dans les analyses).

Tous les médicaments sont sélectionnés par le médecin en fonction des caractéristiques individuelles du corps, l'auto-traitement de la maladie peut entraîner le développement de complications.

Des opérations chirurgicales sont prescrites dans le cas où le traitement conservateur ne donne pas les résultats escomptés, le patient subit un pontage coronarien.

Complications possibles et pronostic

Une pathologie non détectée à temps peut entraîner un infarctus aigu du myocarde et la mort du patient. Avec un traitement adéquat, la maladie ne constitue pas une menace pour la vie.

La prévention

Les mesures préventives pour aider à éviter le développement d'une pathologie comprennent:

  1. Cesser les mauvaises habitudes (alcool, cigarettes).
  2. Ajustement nutritionnel. Exclusion du régime alimentaire des aliments conduisant à une vasoconstriction, introduction d'aliments riches en minéraux et vitamines dans l'alimentation).
  3. Exercice régulier.
  4. Promenades en plein air.
  5. Effectuer des examens de routine avec un cardiologue.
  6. Tests sanguins pour le cholestérol et la viscosité.

Détection ECG de l'ischémie sous-endocardique

L'ischémie sous-endocardique est une violation du cœur, qui n'est détectée que lors de méthodes de diagnostic instrumentales et présente des symptômes extrêmement irréguliers, ce qui complique considérablement son identification et son traitement. Plus de la moitié des hommes en âge de préretraite et de retraite de plus de 50 ans souffrent de la maladie. Chez les femmes, en raison de caractéristiques hormonales, la maladie peut se développer sans symptômes..

Quels changements se produisent dans le myocarde

L'ischémie sous-endocardique est une malnutrition des couches sous-endocardiques internes du muscle cardiaque. Les couches sous-endocardiques sont situées entre la couche épicardique et les parois des ventricules du muscle cardiaque, de sorte que leur apport sanguin n'est pas si abondant.

À la suite de la malnutrition chronique, des changements se développent qui affectent négativement le système conducteur du cœur.

Dans les vaisseaux de la microvascularisation (diamètre jusqu'à 100 microns), des accumulations de plaquettes (agrégats plaquettaires) se forment qui, dans certaines conditions (par exemple, avec une production accrue de thromboxane A, qui favorise une coagulation sanguine rapide), commencent à augmenter et à interférer avec le flux sanguin normal.

IMPORTANT! L'ischémie sous-endocardique chronique conduit au développement d'un infarctus du myocarde.

Les raisons

La raison en est le rétrécissement de la lumière des vaisseaux coronaires du cœur de plus des deux tiers de l'état normal. Le métabolisme diminue et les processus respiratoires dans les cellules myocardiques sont inhibés. Cela conduit à une détérioration de la contractilité de la couche sous-endocardique. Cette condition peut être causée par:

  • l'athérosclérose;
  • malnutrition;
  • violation de la sécrétion d'hormones;
  • viscosité sanguine élevée;
  • maladie cardiaque antérieure.

Les violations énumérées se produisent sous l'influence de divers facteurs. La cause la plus fréquente est l'athérosclérose. Ce développement de la maladie est typique de l'âge de la retraite, mais récemment, la composition du groupe à risque est devenue beaucoup plus jeune. Ceci est facilité par une consommation excessive d'alcool, le tabagisme et un mode de vie sédentaire..

Les partisans d'un mode de vie sain peuvent également être à risque s'ils se laissent emporter par des régimes à jeun et sans glucides. La limitation de la consommation de glucides prive le corps de la source d'énergie la plus importante nécessaire au travail rythmique du muscle cardiaque.

IMPORTANT! Les régimes glucidiques et pauvres en glucides peuvent aggraver la maladie et causer des dommages irréparables à la santé.

La forme aiguë de la maladie peut être causée par une exposition à de forts facteurs de stress:

  • choc traumatique;
  • thromboembolie des vaisseaux coronaires;
  • empoisonnement chimique;
  • activité physique insupportable;
  • spasmes des vaisseaux coronaires du cœur;
  • grande perte de sang avec blessures ouvertes;
  • changement brusque de la température ambiante.

Symptômes et diagnostic

L'ischémie sous-endocardique est une forme d'ischémie myocardique. Il se manifeste sous la forme d'attaques irrégulières d'une durée allant jusqu'à 15 minutes. Les symptômes de la maladie sont typiques de ce groupe de pathologies:

  • Signes d'asphyxie;
  • Vomissements et étourdissements;
  • Douleur dans l'os du thorax, irradiant vers le bras gauche, le cou et le dos.

La présence de ces symptômes est la raison des études diagnostiques afin de déterminer avec précision la maladie..

Le diagnostic par ECG est la principale méthode de détection de la maladie

L'électrocardiogramme de l'ischémie sous-endocardique présente des similitudes avec un certain nombre de maladies. Par conséquent, un diagnostic précis doit être accompagné d'un tableau clinique approprié et d'études supplémentaires. Le diagnostic de la maladie est considéré comme établi si, après une crise cardiaque, des signes caractéristiques apparaissent sur l'électrocardiogramme:

  • la position du segment ST sous l'isoline avec une direction presque horizontale, qui doit être clairement visible sur l'ECG pris à partir des dérivations antérieure (I, aVL), thoracique (V1-V6) et inférieure (aVF, II, III);
  • onde T symétrique et élevée sous l'électrode active, mais elle est également possible chez les personnes en bonne santé;
  • onde T basse ou aplatie sur la paroi opposée à l'électrode.

Pour clarifier une image plus complète de la maladie et confirmer le diagnostic, une surveillance ECG quotidienne est effectuée à l'aide de la méthode Holter.

Traitement

La base des tactiques pour le traitement de l'ischémie sous-endocardique sont des méthodes qui stimulent le développement de nouveaux vaisseaux pour remplacer les anciens affectés. Ceux-ci incluent des traitements de physiothérapie:

  • bains thérapeutiques - bains de contraste généraux avec éléments d'exercices de physiothérapie, iode-brome, dioxyde de carbone sec, oxygène;
    collier galvanisé;
  • électrophorèse avec des médicaments prescrits, ainsi que des analgésiques et des sédatifs;
  • les procédures utilisant le rayonnement laser ont fait leurs preuves, ce qui réduit la douleur, améliore l'hémostase.

Le traitement médicamenteux vise à éliminer les facteurs suivants contribuant à la maladie:

  • Abaisser la viscosité du sang afin de prévenir le développement de la thromboembolie ainsi que de réduire les efforts du muscle cardiaque pour pousser le sang - pour cela, des médicaments contenant de l'aspirine sont utilisés;
  • Expansion des parois des vaisseaux sanguins - les médicaments contenant des nitrates à action prolongée font bien avec ce rôle;
  • restauration du rythme des contractions cardiaques à l'aide de médicaments du groupe glycoside;
  • prévention des spasmes des vaisseaux sanguins avec des inhibiteurs de l'ECA;
  • normalisation du taux de cholestérol sanguin avec des statines - un groupe de médicaments qui affectent le métabolisme des graisses (torvacard, atorvastatine).
  • amélioration du métabolisme énergétique et du travail de la microvascularisation à l'aide d'antioxydants et d'antihypoxants (trimétazidine, vero-trimétazidine);
  • normalisation de la pression artérielle et diminution de la fréquence cardiaque due à la neutralisation de l'adrénaline et de la noradrénaline par des bêtabloquants (aténolol).

IMPORTANT! En raison du fait que de nombreux médicaments utilisés ont de forts effets secondaires, leur utilisation et leur dosage sont déterminés par un cardiologue sur la base de l'ensemble des études diagnostiques et cliniques..

L'intervention chirurgicale est utilisée dans les cas où les médicaments ne sont pas efficaces. La méthode principale est la revascularisation myocardique par pontage coronarien.

En raison de la complexité, ils y ont recours en dernier recours. L'opération consiste à relier l'aorte aux artères coronaires au moyen de shunts contournant la zone touchée du vaisseau coronaire.

Cela améliore la nutrition et la contractilité du muscle cardiaque..

Le traitement comprend des activités conçues principalement pour éliminer les facteurs contribuant à la maladie. Vous devez revoir votre routine quotidienne, renoncer à la consommation fréquente d'alcool et de tabac, éviter le stress.

De l'alimentation, vous devez exclure les aliments contenant une grande quantité de cholestérol, limiter la consommation de sel, équilibrer la teneur en glucides proportionnellement à l'activité physique quotidienne.

Mais le plus important est de ne pas éviter les contrôles annuels..