Spasmes cérébrovasculaires - soulagement et traitement des spasmes

Arythmie

Quels sont les symptômes d'un spasme des vaisseaux de la tête, à quelle vitesse les spasmes peuvent-ils être soulagés. Quelles sont les causes du vasospasme cérébral? Pourquoi le vasospasme est-il dangereux? Comment diagnostiquer un vasospasme cérébral. Traitement médical du vasospasme cérébral et traitement alternatif des spasmes vasculaires.

Les navires ont des diamètres différents. Elle peut varier d'une aorte assez large, s'étendant du cœur, aux capillaires les plus fins qui enchevêtrent tous les tissus. Mais même pour le même récipient, le diamètre est différent. Le diamètre du vaisseau est influencé par la température ambiante, l'état du corps, le niveau d'oxygène et l'activité physique. En dilatant et en resserrant les vaisseaux sanguins, le corps s'adapte aux conditions extérieures. Donc, dans le froid, les vaisseaux des membres se rétrécissent, ce qui permet moins de refroidissement du sang, et avec lui - les organes internes.

Mais un tel spasme est une réaction naturelle du corps, et s'il ne dure pas trop longtemps, il ne constitue pas une menace. Mais si pour une raison quelconque il traînait, cela menaçait de nombreuses complications. Et la situation ne fait qu'empirer lorsqu'il s'agit de vasospasme cérébral

Quelles sont les causes du spasme des vaisseaux sanguins dans le cerveau?

Le surmenage et la tension nerveuse sont l'une des causes des spasmes

Les causes du vasospasme cérébral sont assez nombreuses. Le plus souvent, ce phénomène est causé par les facteurs suivants:

  1. Surmenage. Un travail de longue durée, en particulier, nécessitant attention et persévérance (à l'ordinateur, avec des papiers) est fatigant, ce qui peut provoquer une vasoconstriction.
  2. Manque d'oxygène. Séjour prolongé dans des pièces mal ventilées, le manque de promenades quotidiennes peut entraîner une altération de la circulation cérébrale.
  3. Dystonie végéto-vasculaire. Cette maladie a de nombreuses manifestations, y compris, elle peut conduire à un vasospasme..
  4. Fumeur. La nicotine et d'autres substances contenues dans les cigarettes provoquent un spasme à court terme des vaisseaux cérébraux. Fumer plus de 10 cigarettes par jour, une personne augmente plusieurs fois le risque de spasme prolongé des vaisseaux cérébraux.
  5. Ostéochondrose. Dans cette maladie, la structure des vertèbres cervicales est perturbée, ce qui peut détériorer l'apport d'oxygène au cerveau..
  6. Âge avancé. Au fil des ans, les vaisseaux perdent leur élasticité et il devient plus difficile pour eux de se dilater après compression. Cela peut entraîner des crampes à long terme..

Les facteurs énumérés conduisent à un spasme persistant des vaisseaux cérébraux..

Pourquoi le vasospasme est-il dangereux??

L'expansion et le rétrécissement des vaisseaux sanguins sont un mécanisme adaptatif naturel du corps. Mais si cela devient incontrôlable, cela peut entraîner de nombreuses conséquences assez graves..

Plus les vaisseaux sont étroits, plus l'approvisionnement du cerveau en oxygène frais et en nutriments dont il a besoin pour fonctionner est mauvais. Cela réduit les capacités du cerveau, son efficacité et ses performances..

En raison du fait que les parois des vaisseaux sont constamment tendues, elles subissent un stress accru. La présence de zones faibles et amincies augmente le risque de formation d'anévrisme (hypertrophie pathologique), d'accident vasculaire cérébral et d'hémorragie. Ces maladies sont extrêmement graves, elles peuvent entraîner des perturbations permanentes du cerveau, des incapacités et même la mort. Par conséquent, cette condition nécessite un diagnostic et un traitement rapides..

Symptômes du vasospasme de la tête

Le mal de tête est le principal symptôme, mais il y en a d'autres

Il existe plusieurs symptômes principaux du vasospasme cérébral. Tout d'abord, nm comprend:

  1. Maux de tête. Une douleur intense et prolongée, ainsi que des maux de tête fréquents, peuvent être une manifestation d'un vasospasme cérébral. Ils apparaissent le matin, immédiatement après le sommeil ou en fin d'après-midi. Ils peuvent être localisés n'importe où sur la tête. Surtout souvent des douleurs apparaissent dans le contexte d'un changement de temps..
  2. Dépendance météorologique. Sensibilité accrue aux conditions météorologiques, détérioration de la santé lorsque le temps change - l'un des symptômes de ces maladies.
  3. Nausées Vomissements. Un spasme aigu des vaisseaux sanguins peut avoir de telles manifestations.
  4. Troubles de la mémoire, diminution de l'attention, diminution des performances, augmentation de la fatigue - toutes ces manifestations sont des manifestations d'un spasme prolongé du cerveau, grâce auquel il reçoit moins d'oxygène.
  5. Bruit dans les oreilles. Une sensation fréquente de bruit et de bourdonnement dans les oreilles est l'une des manifestations du spasme vasculaire. Ce symptôme peut s'aggraver avec l'exercice..

Le problème est que les symptômes du spasme cérébral ne sont pas spécifiques. De nombreuses autres maladies peuvent avoir des manifestations similaires, par conséquent, dans de tels cas, il est nécessaire de poser un diagnostic.

Diagnostic du vasospasme cérébral

Diagnostiquant le spasme des vaisseaux cérébraux, le médecin prête attention aux symptômes et plaintes caractéristiques, à la présence de facteurs provoquants et à la prédisposition. Mais pour poser un diagnostic final, le médecin a besoin d'un examen plus approfondi, qui comprend les méthodes suivantes:

  1. Radiographie de la colonne cervicale. Avec son aide, vous pouvez détecter les changements caractéristiques de l'ostéochondrose.
  2. Échographie vasculaire. L'examen échographique des vaisseaux du cou vous permet de connaître leur diamètre, leur état, de déterminer le flux sanguin et un certain nombre d'autres paramètres importants.
  3. IRM. Il s'agit d'une méthode de diagnostic complexe, coûteuse et pas encore très courante qui fournit des informations très précises sur l'état des vaisseaux cérébraux..

En outre, d'autres méthodes de diagnostic peuvent être nécessaires, par exemple un test sanguin biochimique.

Comment soulager rapidement un spasme

Les comprimés aideront à soulager le vasospasme

Un spasme à court terme des vaisseaux cérébraux sera éliminé tout simplement. Il suffit de s'allonger ou de s'asseoir confortablement, de se détendre, de fournir un afflux d'air frais, de se frotter les tempes et le front et de masser son cou. Les sédatifs à base de plantes comme l'extrait de valériane ou l'infusion d'agripaume sont utiles..

Si le spasme est causé par l'hypothermie, une douche ou un bain chaud vous aidera. Lorsque les récipients sont en ordre, il suffit de rester au chaud.

Tout le monde sait que l'alcool dilate les vaisseaux sanguins, mais l'utiliser pour cela est extrêmement dangereux et irrationnel. Après un soulagement temporaire, la situation ne peut qu'empirer. La seule boisson autorisée dans de tels cas est le cognac. Mais une dose unique ne doit pas dépasser 30 à 50 grammes. Il peut être utilisé comme remède contre le stress sévère, l'hypothermie, la tension nerveuse, etc., mais uniquement dans des cas exceptionnels..

Traitement médical du spasme cérébrovasculaire

La pharmacologie moderne a une large gamme de médicaments qui peuvent soulager le vasospasme cérébral. Mais les ramasser vous-même est assez risqué. Chaque médicament est destiné à une cause spécifique de vasoconstriction dans le cerveau, vous ne pouvez donc pas les choisir vous-même, modifier la posologie ou le schéma posologique.

Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

  1. Extrait de valériane. Il apaise non seulement, mais soulage également les spasmes, en particulier, des vaisseaux du cerveau.
  2. Ginko Biloba. Cette plante est aujourd'hui activement utilisée pour traiter les maladies liées aux accidents vasculaires cérébraux. Sur sa base, plusieurs médicaments sont produits avec un effet similaire..
  3. Moyens d'expansion d'urgence des vaisseaux cérébraux - euféline et papavérine. Ils ne doivent être pris qu'avec un spasme aigu et, de préférence, sous la nomination et la surveillance d'un médecin.
  4. Statines. Il s'agit d'un groupe étendu qui comprend des médicaments tels que l'atomax, le lipoford, etc. Ils vous permettent de maintenir les vaisseaux sanguins dans un état stable, empêchant leur spasme.
  5. Fibrates. Atromide, adromidine, clofibrate - ces médicaments sont également prescrits pour une tendance aux spasmes vasculaires.

La sélection de médicaments pour le traitement du spasme cérébrovasculaire est une tâche assez difficile qui ne peut être résolue que par un spécialiste expérimenté et qualifié..

En règle générale, un neuropathologiste traite de tels problèmes, et non un cardiologue, comme beaucoup le pensent. Le cardiologue se spécialise dans le muscle cardiaque, tandis que le vasospasme affecte principalement le cerveau.

Dans le même temps, il existe de nombreuses méthodes de traitement non médicamenteux du vasospasme, basées sur les propriétés curatives des plantes et de certains aliments..

Traitement alternatif du spasme vasculaire

Les plantes médicinales aideront à se débarrasser des spasmes

Il existe de nombreuses méthodes alternatives de traitement des spasmes cérébraux. Certains d'entre eux sont conçus pour une exposition d'urgence, d'autres doivent être pris pour obtenir l'effet pendant une longue période. Leur efficacité varie également, mais grâce au grand nombre de recettes, chacun peut choisir la meilleure option:

  1. Compresse froide d'une décoction de plantain, de millepertuis et de racine de pissenlit. Soulage rapidement le vasospasme, soulage les maux de tête.
  2. Décoction de rose musquée. Il peut être brassé et bu comme du thé. Il tonifie les vaisseaux sanguins et soulage les spasmes, et agit également comme un diurétique léger, abaissant la tension artérielle.
  3. Décoction de feuilles de thym et d'ail. Les herbes sont brassées et bu comme du thé. La durée du cours est d'un à deux mois.
  4. Les huiles aromatiques de lavande et de jasmin soulagent le vasospasme. Ils doivent être utilisés dans une lampe aromatique ou dans un pendentif aromatique individuel.
  5. Aiguillon commun. Cette plante peut être séchée et prise sous forme de poudre, un demi-gramme trois fois par jour, ou brassée. Pour cela, deux cuillères à soupe d'herbes sont versées avec trois verres d'eau bouillante et insistent pendant une heure. Prenez le bouillon trois fois par jour dans un verre. La durée du cours est d'un mois.
  6. Pervenche. Ce remède est bien connu pour ses propriétés vasodilatatrices. Versez une cuillère à soupe de 300 grammes d'eau et insistez sur un bain-marie pendant 15 minutes. Après la perfusion est conservée pendant 45 minutes supplémentaires, filtrée et refroidie. Prenez un tiers de verre d'infusion trois fois par jour.
  7. Kalina. 200 grammes de fleurs de viorne sont versés avec 300 grammes d'eau bouillante et infusés pendant une heure. Ensuite, prenez un demi-verre 3-4 fois par jour.
  8. Sophora japonais. Deux cuillères à soupe d'un mélange de fruits et de fleurs de Sophora japonaise sont versées avec 500 millilitres d'eau bouillante et bouillies pendant 5 minutes. Après cela, le bouillon est filtré et conservé au réfrigérateur. Vous devez prendre un tiers de verre deux fois par jour.
  9. 500 grammes de miel liquide sont mélangés avec 5 citrons hachés et 5 têtes d'ail. Il est recommandé de prendre le remède dans une cuillère à soupe le matin. Vous devez conserver le produit au réfrigérateur, en remuant de temps en temps. Cela peut être dangereux pour les personnes atteintes de maladies de l'estomac et du duodénum..

Il est également utile de normaliser les aliments: réduire la quantité de graisses animales dans l'alimentation, les remplacer par de l'huile végétale et du poisson, manger plus de poisson et de fruits et légumes frais. Le régime de boisson est important. Vous devez boire au moins un litre et demi de liquide par jour. La marche doit être pratiquée au moins une demi-heure par jour..

Symptômes (traitement) du vasospasme cérébral et comment soulager rapidement l'angiospasme des artères de la tête avec des remèdes populaires

L'angiospasme est caractérisé par un trouble à court terme de la circulation cérébrale, qui se manifeste par des contractions soudaines de la couche musculaire des vaisseaux intracérébraux. Pour cette raison, leur lumière se rétrécit et l'intensité du flux sanguin diminue. Le spasme des vaisseaux cérébraux présente les symptômes suivants: maux de tête, étourdissements, acouphènes, nausées et vomissements. Pour guérir une telle pathologie, ils utilisent des médicaments, adhèrent à une nutrition appropriée et se débarrassent des maladies concomitantes..

Pourquoi le problème et qui est à risque

Chez les personnes qui ne souffrent pas de maladies chroniques, l'angiospasme survient pour les raisons suivantes:

  • surmenage;
  • manque de sommeil;
  • manque d'oxygène;
  • fumeur;
  • prendre des médicaments qui provoquent des caillots sanguins;
  • changements brusques de température dans l'environnement;
  • déshydratation;
  • tension prolongée des muscles du cou;
  • situation stressante.

Dans ces cas, le spasme ne dure pas longtemps, ne se manifeste pratiquement d'aucune façon et passe rapidement. Si un angiospasme est observé pendant une longue période, des symptômes caractéristiques se produisent.

En outre, diverses maladies et affections sont attribuées aux causes du vasospasme cérébral:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • hypertension artérielle;
  • insuffisance cardiaque;
  • ischémie cardiaque;
  • dystonie végétative;
  • perturbation des reins et de la glande thyroïde;
  • tumeurs cérébrales;
  • phlébévrysme;
  • basse pression;
  • l'athérosclérose vasculaire;
  • Diabète.

Cette condition pathologique peut également être causée par des raisons inoffensives, par exemple, marcher la tête découverte par temps froid ou boire excessivement. Souvent, l'angiospasme cérébral est causé par des émotions fortes, y compris des.

Informations importantes: Comment traiter la vasoconstriction de la colonne cervicale et quels sont les symptômes de la sténose des artères du cou

Le groupe à risque de développer des spasmes comprend les personnes:

  • les parents qui ont subi un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque;
  • avec un caractère déséquilibré;
  • sujet aux caillots sanguins;
  • avoir de mauvaises habitudes;
  • sensible aux changements climatiques.

Mécanisme de développement

Le trouble peut être de deux types.

  • Le primaire est accompagné de spasmes idiopathiques. Autrement dit, il est extrêmement difficile de dire quelle en était la cause. Il n'y a pas de processus pathologiques tiers, ce qui complique le diagnostic global.
  • La forme secondaire est causée par des déséquilibres hormonaux, des maladies cardiovasculaires et nerveuses. L'élimination de ceux-ci conduira très probablement à une régression spontanée de la fréquence des spasmes, puis à leur disparition complète sans rechute.

Dans le premier cas, il y a un rétrécissement rapide des artères et autres structures sanguines. Sans raison apparente.

Dans le second, le mécanisme est associé à la libération d'un excès de certaines hormones: norépinéphrine, cortisol, angiotensine, et autres. À la suite d'une perturbation des reins et des structures cardiovasculaires.

Une autre option est le dysfonctionnement du système nerveux autonome, qui régule le tonus vasculaire (le type principal de trouble est susceptible de se développer de la même manière).

Quelques points communs sont notés ci-dessous:

  • Diminution de l'intensité du flux sanguin dans le cerveau à la suite d'un rétrécissement de la lumière vasculaire.
  • Trouble du métabolisme dans les structures cérébrales. Les dysfonctionnements métaboliques entraînent une fatigue rapide, une léthargie et d'autres symptômes asthéniques.

En fin de compte, cela peut être dangereux. Il existe un certain nombre de caractéristiques typiques du processus pathologique:

  • Habituellement, seuls les petits spasmes des vaisseaux: artérioles, capillaires et autres..
  • Le trouble n'est pas généralisé. Ce n'est pas tout le cerveau qui souffre, mais des grappes individuelles de fibres nerveuses.
  • La condition procède par des attaques. Chaque épisode de ce type dure d'une heure à un jour, des écarts dans un sens ou dans l'autre sont rarement observés.

La connaissance du mécanisme approximatif permet aux médecins de développer des tactiques de thérapie approfondies, ainsi que la prévention des conséquences indésirables, des rechutes.

Cependant, les connaissances générales ne suffisent pas. Il est nécessaire de concrétiser chaque cas avec des méthodes instrumentales et, si nécessaire, de laboratoire dans le cadre du diagnostic.

Un fait intéressant est que les cellules cérébrales elles-mêmes n'ont pas de nocicorécepteurs..

Les niocicorécepteurs sont des cellules réceptrices spécifiques qui perçoivent exclusivement des sensations de douleur.

La source de la douleur dans la tête est plusieurs zones qui sont sensibles aux sensations de douleur:

  • crâne - le périoste est très sensible aux stimuli externes et y répond rapidement par la douleur;
  • muscles - riches en terminaisons nerveuses;
  • nerfs - fibres nerveuses qui transmettent un signal du système nerveux central à d'autres organes, et font partie du système nerveux périphérique et ce sont elles qui ressentent la douleur;
  • tissu sous-cutané - cela signifie le tissu adipeux, sa propre lame de la peau et le tissu conjonctif;
  • sinus nasaux - il y a trois sinus résonateurs appariés et un sinus non apparié dans le crâne, sur la membrane muqueuse desquels se trouvent des cellules sensibles;
  • vaisseaux - dans les parois des artères et des veines de différentes tailles, mais dans une plus grande mesure dans les petites artères, veines et capillaires, des récepteurs spécifiques sont contenus, c'est au rétrécissement ou au spasme que ces récepteurs réagissent à la douleur.

Au cœur du vasospasme cérébral se trouve une violation de la régulation neurohumorale. Le déséquilibre des médiateurs et le dysfonctionnement des canaux calciques affectent négativement le système nerveux autonome, qui régule le tonus vasculaire. Lors d'une attaque, les artères et les petits vaisseaux cérébraux se contractent, respectivement, le flux sanguin ralentit, le cerveau souffre de manque d'oxygène. En conséquence, des symptômes caractéristiques apparaissent, qui peuvent être réversibles ou irréversibles..

Dans le premier cas, le spasme passe sans conséquences, dans le second, il est lourd d'accidents vasculaires cérébraux, d'encéphalopathie, de rupture d'un anévrisme (surtout en présence de caillots sanguins, de plaques athéroscléreuses).

Un angiospasme prolongé pendant la grossesse peut entraîner une éclampsie - une forme sévère de gestose.

Symptômes

L'angiospasme chez l'adulte peut avoir des symptômes uniques ou un complexe de symptômes:

  • mal de tête, qui est d'intensité variable et commence par un foyer local, et après un certain temps se propage à toute la tête;
  • lourdeur ou oppression dans la tête;
  • vertiges;
  • instabilité en marchant et debout;
  • la nausée;
  • troubles temporaires de la mémoire;
  • fatigue, fatigue;
  • pâleur de la peau;
  • hyperhidrose;
  • clignotant devant les yeux de zigzags colorés, de points, de "mouches";
  • picotements et engourdissement des membres;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • bruit dans les oreilles.

L'angiospasme se développe souvent rapidement et brusquement et ses symptômes apparaissent soudainement. Mais parfois, la pathologie prend une forme chronique, dans laquelle les symptômes du spasme ont une manifestation plus douce, mais dans ce cas, elle est dangereuse pour ses complications.

Le plus redoutable est l'AVC ischémique, dont le développement provoque un chevauchement complet de la lumière vasculaire.

L'angiospasme se produit également chez les enfants. Les symptômes du vasospasme cérébral sont presque les mêmes chez eux que chez les adultes. Cette pathologie peut conduire à une ischémie, qui est lourde de conséquences dangereuses telles que retard de développement, neuropathie, parésie, surdité, cécité. En vieillissant, ces enfants souffrent souvent de crises de migraine sévères..

Manifestations cliniques

Le premier et principal symptôme d'un rétrécissement des vaisseaux cérébraux est une douleur intense. Il peut avoir une intensité et une localisation différentes, en fonction de la zone dans laquelle le problème est survenu et de la mesure dans laquelle la lumière de l'artère est bloquée..

Le mal de tête peut être lancinant, pressant l'arrière de la tête, les tempes ou les yeux, ressenti comme une lourdeur ou un bourdonnement. Les sensations désagréables s'intensifient en cas de lumière vive, de bruit ou si vous vous levez soudainement d'une position couchée (ou, au contraire, vous penchez en position debout ou assise).


Le premier signe de problèmes de santé

De plus, les patients se plaignent de:

  • vertiges;
  • fatigue rapide;
  • bruit dans les oreilles;
  • clignotant vole devant les yeux;
  • faiblesse, etc..

Les symptômes de vasoconstriction du cerveau peuvent être exprimés à des degrés divers. Dans un processus chronique, les troubles du bien-être ne dérangent pas beaucoup les patients et ne nécessitent pas toujours un traitement médicamenteux. Mais avec un spasme aigu, une hospitalisation urgente est souvent nécessaire, car les manifestations sont si fortement exprimées que le patient perd non seulement sa capacité à travailler, mais peut également mourir.

De plus, en plus des symptômes énumérés, il peut y avoir:

  • perte de conscience;
  • nausée et vomissements;
  • violation des expressions faciales et de la capacité de parler;
  • perte d'orientation et plus.

De telles manifestations indiquent un blocage complet du vaisseau et le développement d'une ischémie dans cette zone. Dans ce cas, le patient doit être examiné d'urgence par un médecin, à condition que les premiers soins et un examen et un traitement soient prescrits en fonction de ses résultats..

AiguChronique
Développement net dans un contexte de pleine santé, les symptômes progressent rapidementLes troubles se développent progressivement et augmentent lentement
Mal de tête intolérable qui ne disparaît pas avec le repos ou les médicamentsMaux de tête supportables, soulage avec des pilules
Une personne perd son orientation dans l'espace, peut perdre conscience, les expressions faciales, la parole est perturbée, une parésie et une paralysie peuvent se développerLes symptômes concomitants conduisent à une diminution progressive des performances, mais pas à leur perte
Les symptômes s'aggravent sans attention médicale et peuvent être mortelsLes symptômes disparaissent d'eux-mêmes après le repos ou la prise de pilules

Le premier et principal symptôme d'un rétrécissement des vaisseaux cérébraux est une douleur intense. Il peut avoir une intensité et une localisation différentes, en fonction de la zone dans laquelle le problème est survenu et de la mesure dans laquelle la lumière de l'artère est bloquée..

Les symptômes de vasoconstriction du cerveau peuvent être exprimés à des degrés divers. Dans un processus chronique, les troubles du bien-être ne dérangent pas beaucoup les patients et ne nécessitent pas toujours un traitement médicamenteux. Mais avec un spasme aigu, une hospitalisation urgente est souvent nécessaire, car les manifestations sont si fortement exprimées que le patient perd non seulement sa capacité à travailler, mais peut également mourir.

Diagnostic de la maladie

En cas de vertiges et de maux de tête fréquents, vous devez consulter un médecin, car le spasme artériel sans traitement entraîne diverses complications. Pour connaître la cause de l'état pathologique, le spécialiste interroge le patient, mesure la pression, examine les résultats des tests sanguins et l'état des vaisseaux du globe oculaire.

Pour poser un diagnostic précis, une IRM ou une radiographie de la colonne cervicale est réalisée, ainsi qu'une étude d'imagerie par résonance magnétique des vaisseaux de la tête. Un scan duplex est effectué pour évaluer l'état des artères, la vitesse du flux sanguin et détecter la plaque et les caillots sanguins.

Le plus informatif sera la tomodensitométrie ou l'IRM, qui sont effectuées à l'aide d'un agent de contraste. Le médecin, sur la base des plaintes du patient et des résultats de l'étude, établit un diagnostic et prescrit un traitement.

Crampes oculaires

Les yeux font également partie du cerveau. Le spasme des vaisseaux sanguins de l'œil, en particulier dans la rétine de l'œil, peut entraîner une déficience visuelle. Par exemple, il y a des périodes de vision floue qui durent de quelques minutes à une heure. Si le spasme est prolongé, une nécrose rétinienne peut survenir, entraînant une cécité complète. Le plus souvent, cela se produit chez les patients hypertendus ou chez les personnes souffrant de maux de tête fréquents. La cause peut également être une tension nerveuse, des habitudes de sommeil perturbées, un mauvais éclairage du lieu de travail, une position assise prolongée devant la télévision..

La vasoconstriction du fond peut survenir avec une exacerbation de la dystonie végétative-vasculaire. Dans ce cas, l'ophtalmologiste diagnostiquera l'angiospasme. Si l'angiospasme est causé par des modifications athéroscléreuses, une sclérose des artères rétiniennes se trouve sur le fond pendant l'ophtalmoscopie. Lorsqu'elle est diagnostiquée avec une angiopathie rétinienne, une personne peut ressentir des pulsations sanguines dans les vaisseaux du fond d'œil.

Comment supprimer rapidement

Pour fournir au patient les premiers soins et aider à soulager rapidement le spasme avant de consulter le médecin, vous devez:

  • Lavez-le à l'eau froide;
  • donner accès à l'air frais;
  • faire des bains de pieds avec de l'eau froide pendant 10 minutes;
  • donner du thé chaud;
  • mettre le patient en position horizontale et lui apporter la paix;
  • massez doucement la zone du col, du cou, des tempes.

Les médicaments suivants peuvent être administrés:

  • analgésiques - Tempalgin, Ketanov, Analgin;
  • antispasmodiques - Andipal, Spazmalgon, No-shpu, Papazol;
  • Nitroglycérine ou Validol;
  • sédatifs - Valériane, Corvalol.

Si le mal de tête dure longtemps, ne peut pas être soulagé par des médicaments ou d'autres méthodes, vous devez d'urgence consulter un médecin.

Comment supprimer avec les méthodes maison

Il existe de nombreux traitements à domicile pour les spasmes cérébrovasculaires. Pour que les parois vasculaires soient plus fortes et conservent leur élasticité et que la circulation sanguine se normalise, il est nécessaire:

  • inclure une grande quantité de légumes crus, de fruits et d'herbes chaque jour;
  • retirer les aliments frits, le chocolat, la mayonnaise, le thé noir, le café, les viandes fumées et les viandes grasses du menu;
  • consommez 1,5 à 2 litres d'eau par jour;
  • lavez vos pieds à l'eau froide ou utilisez une douche de contraste;
  • exercice.

Informations importantes: Comment renforcer les parois faibles (minces) des vaisseaux sanguins du cerveau et quels sont les symptômes des mauvaises artères sanguines

Auto-massage

Il est recommandé de faire un massage segmentaire zonal pour les spasmes. Accident vasculaire cérébral avec les paumes détendues:

  • front de l'arête du nez aux tempes;
  • l'arrière de la tête du cou aux omoplates et aux articulations des épaules;
  • visage du front au menton.

Utilisez vos doigts pour caresser les tempes dans un mouvement circulaire. Après cela, pétrissez l'articulation du poignet. Pour ce faire, il est enveloppé dans un anneau du pouce et de l'index de la main opposée. Dans le même temps, le bras massé est fléchi et étendu au niveau du coude. Enfin, frottez l'articulation du genou avec les paumes. Le massage doit être fait plusieurs fois par jour pendant 5 minutes.

Aromathérapie

L'aromathérapie aide à se débarrasser des spasmes vasculaires. Les huiles essentielles les plus couramment utilisées sont:

  • lavande - réduit les maux de tête;
  • menthe - active la circulation sanguine, soulage les spasmes douloureux;
  • mélisse - a un effet antispasmodique, soulage les maux de tête chroniques;
  • basilic - améliore l'apport sanguin au cerveau, dilate les vaisseaux sanguins;
  • romarin - normalise le flux sanguin, soulage les vertiges;
  • marjolaine - a des effets antispasmodiques et analgésiques.

Pour améliorer l'effet thérapeutique, il est recommandé d'utiliser un mélange d'huiles, tandis que 1 à 2 gouttes de chaque composant suffisent:

  • lavande, camomille, citron - 1: 1: 1;
  • bois de santal, basilic, sauge - 1: 1: 2.

Frottez l'huile dans la zone qui fait le plus mal, puis passez au cou, à l'arrière de la tête, aux tempes.

Recettes folkloriques

Il existe de nombreuses méthodes de médecine traditionnelle qui soulagent efficacement les spasmes vasculaires. Les moyens les plus efficaces:

  • Infusion de thym. Prenez 2 cuillères à soupe. l. herbes et versez un verre d'eau bouillante. Insister pendant 2 heures, filtrer et ajouter 3 gouttes de jus de la plante à moustache dorée. La perfusion doit être conservée au réfrigérateur. Prenez 100 g deux fois par jour. Pour améliorer l'effet, vous pouvez ajouter 1 cuillère à café à l'infusion. jus d'ail.
  • Décoction d'herbes. Pour sa préparation, ces herbes sont prises dans des proportions égales: anis, achillée millefeuille, valériane, agripaume, brassées sous forme de thé et consommées 2-3 fois par jour, 100 g.
  • Compresse. Prenez 1 cuillère à soupe. l. Millepertuis, pissenlit, plantain. Versez un verre d'eau bouillante, laissez refroidir et réfrigérez. Un bandage en tissu est humidifié dans une infusion froide et appliqué sur le front avec une douleur intense.

Le traitement avec des remèdes populaires pour les spasmes des vaisseaux sanguins de la tête et du cou n'est recommandé qu'après consultation d'un médecin.

Méthodes de diagnostic

Avant de prescrire un traitement, il est d'abord nécessaire de diagnostiquer un spasme cérébral. Pour cela, le neurologue effectue un certain nombre de procédures médicales..

Anamnèse

Pour construire un tableau clinique, le médecin recueille d'abord des informations sur la santé du patient. En ce moment, il s'intéresse aux symptômes de la maladie et à la fréquence à laquelle elle se manifeste. Après avoir entendu les plaintes, le médecin compare la probabilité d'une localisation génétique.

Puis il demande s'il y a des maladies concomitantes, dans quel domaine d'activité une personne travaille et dans quelles conditions elle vit. Tout cela aidera à identifier les causes des spasmes de la tête, pour lesquels il est nécessaire d'avoir une compréhension holistique des antécédents médicaux..

C'est la méthode de diagnostic la plus simple. L'examen est effectué à l'aide d'un appareil numérique, de rayons X et de papier photographique. En utilisant l'image résultante, l'état de la colonne cervicale est évalué.

Une liste des pathologies cervicales possibles qui conduisent à des spasmes vasculaires de la tête:

  • —Ostéochondrose—;
  • blessures traumatiques;
  • tumeur de la moelle épinière;
  • hernie intervertébrale.

Les rayons X sont une méthode de diagnostic assez pratique. Cependant, cela ne donne pas un tableau clinique précis de la maladie..

Cette étude utilisant des ondes ultrasonores démontre l'état des vaisseaux sanguins brachiocéphaliques et intracrâniens. Il montre des anomalies dans les artères, le taux de circulation sanguine, le dépôt de cholestérol et la présence de caillots sanguins.

Un examen médical tomographique est l'une des principales méthodes de diagnostic d'un spasme crânien. Le fait est que l'IRM fournit des informations à 100% sur l'état des veines et des artères du cerveau..

Le médecin pourra également évaluer l'état de santé général d'une personne à l'aide d'un scanner d'imagerie par résonance magnétique. Cette fonctionnalité vous permet d'identifier le foyer de la maladie et de prescrire un traitement approprié pour l'éliminer..

Comment traiter avec des pilules

Le médecin traitant doit prescrire des médicaments pour l'angiospasme. Les médicaments contre les spasmes normalisent l'état du patient.

Euphylline

Le composant principal du médicament est la théophylline, qui possède des propriétés vasodilatatrices et antispasmodiques. Le médicament aide à réduire le tonus des vaisseaux sanguins, la pression intracrânienne, à réduire l'œdème cérébral.

Les comprimés ont un effet bénéfique sur la fonction respiratoire, aident à oxygéner le sang.

En cas de spasme des vaisseaux de la tête, vous pouvez prendre la posologie suivante: 6-8 mg pour 1 kg de poids corporel.

Spazmalgon

Le médicament contient 3 composants principaux:

  • métamizole sodique - a des effets anti-inflammatoires et analgésiques;
  • chlorhydrate de pitofénone - soulage les spasmes des muscles lisses et des vaisseaux sanguins;
  • bromure de fenpiverinium - bloque les impulsions de douleur envoyées au cerveau et détend les muscles lisses.

Informations importantes: Comment traiter le vasospasme cérébral des vaisseaux cérébraux et quels sont ses signes

Le médicament est pris 3 fois par jour après les repas. Il soulage efficacement les maux de tête durs et sévères. Mais le médicament ne peut pas être utilisé pendant longtemps, car des nausées peuvent apparaître, des allergies peuvent se développer, des maladies cardiaques, des ulcères d'estomac et duodénaux peuvent s'aggraver. Si un enfant a un vasospasme, le traitement avec ce remède n'est pas recommandé. Le spazmalgon peut provoquer un dysfonctionnement du foie et du cerveau.

Papavérine

Lors du traitement des spasmes avec des médicaments, le médecin prescrit souvent la papavérine. Ce médicament a un puissant effet antispasmodique, dilate efficacement les vaisseaux sanguins et améliore la circulation sanguine. Soulage les spasmes musculaires dans les uretères, le tractus gastro-intestinal, les vaisseaux périphériques et les artères cérébrales.

Le médicament est souvent utilisé en association avec d'autres médicaments. Après être entré dans le corps, la papavérine est absorbée presque immédiatement et son effet maximal est atteint après 30 minutes. Le remède peut conduire au développement d'un grand nombre d'effets secondaires..

Cinnarizine

Le médicament bloque les canaux calciques microscopiques, réduisant ainsi la contractilité des muscles lisses vasculaires. Par conséquent, le médicament est souvent utilisé pour soulager les spasmes. Il augmente l'élasticité des vaisseaux sanguins, fluidifie le sang, réduit l'action du système autonome, ce qui contribue à affaiblir les crises de vertiges. Ce médicament peut irriter la muqueuse de l'estomac..

Bendazole

Le médicament a des effets adaptogènes, vasodilatateurs et immunostimulants. Il affecte les vaisseaux sanguins, relaxant efficacement les fibres musculaires, il est donc souvent prescrit pour le traitement des spasmes cérébraux. Le médicament est bien toléré, mais il n'est pas recommandé de le prendre pendant une longue période.

Pilules et médecine traditionnelle pour le traitement des spasmes cérébrovasculaires


Le spasme, ou contraction convulsive des vaisseaux sanguins du cerveau, est une anomalie grave, qui est un rétrécissement brutal de l'espace des artères par l'activité contractile des muscles des muscles lisses des vaisseaux. Les conséquences de ce phénomène sont décevantes: accident vasculaire cérébral, ischémie et autres maladies du système cardiovasculaire..

La prévention

Pour augmenter le tonus vasculaire, vous devez mener une vie saine. Cela implique d'arrêter de fumer et de boire trop d'alcool. La prochaine mesure préventive est une bonne nutrition. Il est interdit d'utiliser des produits raffinés et contenant des graisses animales, car ils contribuent à l'apparition de plaques de cholestérol, qui adhèrent aux parois des vaisseaux sanguins et rétrécissent leur lumière.

Pour que les navires soient en bonne santé, vous devez inclure dans le menu:

  • des céréales;
  • fruits et légumes;
  • Fruit de mer;
  • les légumineuses;
  • baies et jus de fruits fraîchement pressés;
  • poisson maigre et volaille;
  • produits laitiers et laitiers fermentés à faible pourcentage de matières grasses.

Aussi, afin d'éviter les spasmes vasculaires, il est recommandé de faire du sport. En raison de l'activité physique, même les organes internes insignifiants sont entièrement alimentés en sang et l'oxygène est plus activement fourni au cerveau.

Vous devez dormir suffisamment. Il faut 8 heures aux navires pour récupérer. Il est recommandé de dormir dans une pièce fraîche, de préférence sur un matelas orthopédique, afin que le corps puisse se détendre. L'angiospasme vasculaire est dû à un stress chronique. Les émotions négatives augmentent la pression, tandis que les muscles lisses sont fortement contractés.

Causes d'occurrence

Le spasme est une condition fonctionnelle. Elle est causée par deux groupes de raisons:

Le premier groupe concerne les facteurs psychologiques:

  1. Réaction aiguë au stress, sentiments internes, troubles du sommeil.
  2. Troubles mentaux: trouble anxieux généralisé.
  3. Trouble de la personnalité: psychopathie hystérique et émotionnellement labile.

Le deuxième groupe comprend les maladies organiques ou fonctionnelles des organes internes:

  • L'hypertension essentielle comme cause fondamentale.
  • Inflammation des parois vasculaires.
  • Maladies systémiques: polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé.
  • Pathologies métaboliques: phéochromocytome, diabète sucré, hyperthyroïdie.

Les causes indirectes sont des facteurs qui ne jouent pas le rôle de la cause profonde de l'apparition de la maladie, mais, conjointement avec d'autres facteurs, elles augmentent le risque d'hypertonicité vasculaire:

  1. en surpoids;
  2. tabagisme, alcoolisme;
  3. mode de vie sédentaire;
  4. hérédité;
  5. la personne a plus de 50 ans.

Conséquences possibles et pronostic de la maladie

Les spasmes qui en résultent contribuent à:

  • fatigue rapide;
  • diminution des performances;
  • déficience auditive et visuelle.

Les conséquences les plus graves incluent le développement d'un accident vasculaire cérébral. Cette maladie entraîne une invalidité ou la mort. Souvent, le patient présente une détérioration de la parole et une perte de mémoire.

Avec un traitement rapide, dans 70 à 80% des cas, les spasmes vasculaires légers diminuent et n'entraînent pas le développement de conséquences graves. Malgré le fait que les prévisions soient favorables, il est important de ne pas ignorer ce problème..

Quel est le danger de la pathologie

Le principal service du système nerveux central est le cerveau. Ses fonctions comprennent le contrôle de la pensée, du comportement et des mouvements d'une personne. Le cerveau a besoin de nutriments et d'oxygène pour fonctionner correctement. Ce processus est effectué à travers les vaisseaux sanguins..

Les formations tubulaires élastiques, à travers lesquelles la circulation sanguine se produit, ont des propriétés biologiques de rétrécissement et de dilatation. La régulation de leur tonus se fait par un acte réflexe. Lorsque ce processus échoue, les vaisseaux sanguins restent rétrécis pendant une longue période. Cette condition anormale interfère avec le passage des nutriments dans le cerveau et fonctionne mal..

En outre, lors du rétrécissement des vaisseaux sanguins, des maladies dangereuses se développent telles que:

  • ischémie cardiaque;
  • AVC hémorragique;
  • anévrisme des vaisseaux sanguins.

Si le spasme du vaisseau cérébral n'est pas retiré en temps opportun, toutes ces pathologies entraîneront une invalidité ou la mort d'une personne..

Spasme des vaisseaux cérébraux: symptômes, causes et traitement

Auparavant, les problèmes de vaisseaux cérébraux se produisaient principalement chez les personnes âgées. Récemment, la maladie est de plus en plus courante chez les jeunes résidents des grandes villes. L'air pollué des mégalopoles contient de nombreuses substances toxiques. Ils pénètrent dans les poumons puis dans le cerveau, affectent les vaisseaux du cerveau et provoquent leur constriction..

Le spasme cérébral est une contraction forte et prolongée des vaisseaux cérébraux. Les spasmes surviennent en raison d'une altération de l'apport sanguin et de la nutrition du cerveau. Il s'agit d'une maladie grave qui, si elle n'est pas traitée, peut entraîner un accident vasculaire cérébral..

Symptômes des spasmes vasculaires cérébraux

Les spasmes vasculaires sont caractérisés par les symptômes suivants:

  • maux de tête au front, aux tempes, à l'arrière de la tête ou dans toute la tête;
  • étourdissements, pression anormale;
  • nausée, douleur d'un côté du corps;
  • acouphènes, fatigue, diminution des performances;
  • perte d'orientation, troubles de la mémoire et de la parole.

Causes du vasospasme cérébral

Le spasme vasculaire se produit en raison d'un mode de vie inapproprié et d'autres facteurs:

  • manque de sommeil, tension physique ou nerveuse;
  • tabagisme, abus de boissons alcoolisées;
  • stress, émotions fortes, hypothermie de la tête;
  • utilisation constante de thé et de café forts, de chocolat;
  • manque d'oxygène dans la chambre.

L'angiospasme des vaisseaux cérébraux est causé par les maladies suivantes:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • dystonie végétative;
  • anévrisme cérébral;
  • dommages aux fibres de l'artère;
  • perturbation du cœur, de la glande thyroïde, des reins;
  • hypertension artérielle;
  • une tumeur cérébrale.

Les risques sont:

  • les gens qui fument et boivent beaucoup;
  • les patients atteints de diabète sucré, d'hypertension, d'angine de poitrine, d'encéphalopathie discirculatoire;
  • les personnes dont les proches ont subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral;
  • ceux qui souffrent d'insomnie, de chutes de pression, boivent constamment du thé ou du café fort.

Revues de traitement

Je voudrais écrire mes sincères paroles de gratitude au médecin de la clinique "Atelier de santé" Valery Vladimirovich Baratov! Je n'évaluerai pas vos compétences professionnelles, vous n'êtes pas seulement un médecin talentueux, mais aussi une vraie personne. Vous êtes devenu le médecin dont notre famille se souviendra et remerciera toujours. Vous avez laissé un être cher dans notre famille, prolongeant sa vie et donnant à nos enfants et petits-enfants la possibilité de ressentir encore la chaleur d'un être cher. Merci d'avoir choisi ce métier difficile! Pour votre courage! Nous vous souhaitons un vrai bonheur.

Diagnostique

Nous recommandons de commencer le traitement des spasmes cérébrovasculaires le plus tôt possible pour éviter un accident vasculaire cérébral. Si vous remarquez des problèmes avec les vaisseaux du cerveau, consultez un neurologue. Les médecins de nos cliniques à Saint-Pétersbourg établiront un diagnostic précis en utilisant les méthodes de diagnostic suivantes:

Traitement des spasmes cérébrovasculaires

Nos médecins traitent les spasmes cérébrovasculaires avec des méthodes conservatrices. Le traitement conservateur renforce les vaisseaux sanguins et le corps dans son ensemble.

Nous prescrivons un traitement individuel, en tenant compte du stade de la maladie, de l'âge, du sexe et des caractéristiques du corps du patient. Le traitement des vaisseaux cérébraux prendra au maximum un mois et demi. Le patient assiste aux procédures 2-3 fois par semaine. Le soulagement viendra après la première semaine de traitement. Le cours du traitement comprend les procédures suivantes:

Le traitement des spasmes des vaisseaux cérébraux dans les cliniques «Atelier de la santé» à Saint-Pétersbourg rend les vaisseaux sanguins plus élastiques, normalise la circulation sanguine, le sommeil et le travail du système nerveux. Après avoir terminé le cours, nos médecins donneront des conseils sur la façon d'éviter une maladie à l'avenir..

Comment soulager rapidement le vasospasme cérébral

Pour le soulagement de la douleur, les médecins vasculaires cérébraux recommandent:

  • Trempez vos pieds dans l'eau froide pendant 3 minutes.
  • Lavez-vous à l'eau froide, allongez-vous.
  • Boire un verre d'eau tiède avec du miel.
  • Massage: caressez votre front de l'arête du nez aux tempes, du front au menton, d'abord avec votre main droite sur le côté gauche et vice versa.
  • Frottez vos tempes du bout des doigts dans un mouvement circulaire.
  • Frottez l'articulation du genou avec vos paumes.
  • Utilisez l'aromathérapie - goutte à goutte de l'huile de lavande, de valériane, de jasmin ou de menthe sur votre lèvre supérieure.

Si la douleur persiste, consultez votre médecin.

Comment renforcer les parois des vaisseaux sanguins

Nos médecins conseillent pour la prévention des spasmes cérébrovasculaires:

  • natation, exercices de respiration, fitness, cyclisme;
  • tempérament, prenez une douche de contraste;
  • éviter le stress mental et physique;
  • abandonner le tabagisme et les boissons alcoolisées;
  • manger plus d'aliments crus et non transformés;
  • boire des décoctions de millepertuis, d'églantier, de bouleau, d'aubépine;
  • inclure l'ail, les herbes, les légumineuses, les oignons, les céréales, le chou, les carottes, les betteraves, la citrouille, les pommes, le poisson, le thé vert dans l'alimentation;
  • exclure le porc, l'agneau, les viandes fumées, les produits laitiers gras, le thé noir, le cacao, le café, le chocolat, la mayonnaise et les aliments frits;
  • consommez moins de sucre et de beurre;
  • boire au moins un litre et demi d'eau par jour.

Médecine pour les vertiges et les spasmes des vaisseaux sanguins du cerveau

Ce que c'est

Le spasme des vaisseaux cérébraux est une contraction de la paroi musculaire, ce qui entraîne une augmentation du tonus et de la pression artérielle.

Normalement, le tonus crée une tension, à cause de laquelle les artères et les veines ont le diamètre requis pour la circulation sanguine. Un tonus physiologiquement normal assure une circulation sanguine suffisante, protégeant le cerveau d'un manque ou d'un excès de sang. Ainsi, cette réaction protège le cerveau des chutes de pression dans d'autres parties du corps..

Cependant, les maladies des organes internes et les conditions pathologiques du système nerveux central provoquent des troubles du tonus. La paroi musculaire du vaisseau se contracte plus que nécessaire et une hypertonicité des vaisseaux se produit, ce qui entraîne une diminution du volume infime de sang. Les cellules nerveuses du cerveau souffrent d'un manque d'oxygène et de nutriments. Une ischémie locale se produit et les neurones meurent. Un tableau clinique de symptômes neurologiques déficients et de troubles mentaux apparaît.

Le spasme peut être physiologique et pathologique. La première option se produit lorsque l'état fonctionnel du système nerveux central et de tout l'organisme le requiert, par exemple lorsque l'adrénaline dans le sang augmente dans un état de peur. Les spasmes physiologiques sont normaux pour le corps. Au fil du temps, lorsque l'action du stimulus cesse, le ton prend une position stable..

Un spasme pathologique ou une hypertonicité est observé dans les maladies vasculaires du cerveau, les maladies des organes internes ou la pathologie des processus métaboliques.

Causes d'occurrence

Le spasme est une condition fonctionnelle. Elle est causée par deux groupes de raisons:

Le premier groupe concerne les facteurs psychologiques:

  1. Réaction aiguë au stress, sentiments internes, troubles du sommeil.
  2. Troubles mentaux: trouble anxieux généralisé.
  3. Trouble de la personnalité: psychopathie hystérique et émotionnellement labile.

Le deuxième groupe comprend les maladies organiques ou fonctionnelles des organes internes:

  • L'hypertension essentielle comme cause fondamentale.
  • Inflammation des parois vasculaires.
  • Maladies systémiques: polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé.
  • Pathologies métaboliques: phéochromocytome, diabète sucré, hyperthyroïdie.

Les causes indirectes sont des facteurs qui ne jouent pas le rôle de la cause profonde de l'apparition de la maladie, mais, conjointement avec d'autres facteurs, elles augmentent le risque d'hypertonicité vasculaire:

  1. en surpoids;
  2. tabagisme, alcoolisme;
  3. mode de vie sédentaire;
  4. hérédité;
  5. la personne a plus de 50 ans.

Symptômes

L'angiospasme des vaisseaux cérébraux se manifeste par des signes non spécifiques et autonomes.

Symptômes cérébraux non spécifiques:

  • Maux de tête, étourdissements, somnolence.
  • Fatigue, épuisement rapide.
  • Trouble du sommeil.
  • Absentéisme, diminution de la mémoire.
  • Clignotant vole devant vos yeux.
  • Irritabilité, labilité émotionnelle, sensibilité accrue à la lumière, au son et aux odeurs.
  1. Transpiration excessive.
  2. Tremblement des membres.
  3. Pâleur de la peau.
  4. Dyspnée.
  5. Sentiment d'un rythme cardiaque fort.
  6. Rétention de selles ou diarrhée.

Le spasme des vaisseaux cérébraux peut conduire à une attaque ischémique transitoire - une condition transitoire dans laquelle la circulation sanguine dans le cerveau est altérée et les fonctions neurologiques et mentales sont altérées. Signes d'un accident ischémique transitoire:

  • diminution de la sensibilité;
  • diminution de la force musculaire;
  • déficience visuelle, acouphènes, vision double;
  • nausée et vomissements;
  • désorientation, amnésie rétrograde;
  • vertiges.

Diagnostique

Dans le diagnostic des spasmes, les plaintes des patients, l'examen objectif et les méthodes de recherche instrumentale jouent un rôle.

Les patients se plaignent le plus souvent de maux de tête, associés à des troubles du sommeil accompagnés d'un manque d'appétit. Il y a aussi des plaintes de fatigue, de somnolence, de manque de motivation pour toute activité.

Parmi les données objectives, le médecin peut détecter l'hypertension artérielle, la pâleur du visage, les tremblements des mains, la transpiration, l'augmentation du rythme cardiaque..

Méthodes de recherche instrumentale:

  1. Imagerie par résonance magnétique en mode angiographie améliorée par contraste. L'IRM peut être utilisée pour évaluer l'intégrité de la paroi vasculaire, la présence d'un anévrisme, une thrombose, une athérosclérose ou des anomalies congénitales des vaisseaux cérébraux pouvant provoquer un spasme artériel.
  2. Échographie avec balayage recto verso. Révèle les mêmes pathologies, mais à l'aide de l'échographie.

Traitement

Le spasme peut être traité de manière conservatrice, en utilisant des pilules pour le spasme des vaisseaux sanguins du cerveau, et chirurgicalement.

L'intervention chirurgicale consiste en un stenting vasculaire. Un stent est inséré dans la lumière de l'artère - une structure métallique ou plastique de forme cylindrique, qui élargit le diamètre du vaisseau et favorise la circulation sanguine. La version moderne est des murs auto-expansibles qui s'ouvrent après son entrée dans la circulation sanguine.

Médicaments

Les principaux médicaments pour le spasme des vaisseaux cérébraux sont les antispasmodiques - des agents qui réduisent le tonus de la couche musculaire lisse du vaisseau. Les antispasmodiques éliminent partiellement ou complètement les spasmes, normalisant le tonus de l'artère.

Les médicaments qui soulagent les spasmes vasculaires, selon le mécanisme d'action, sont divisés en deux groupes

  • Antispasmodiques neurotropes. Ils agissent directement sur la transmission des impulsions bioélectriques. Les antispasmodiques neurotropes agissent de manière systémique, sur la plupart des organes. Représentants: scopolamine, platifiline, atropine.
  • Antispasmodiques myotropes. Ils agissent directement sur le tonus des muscles lisses vasculaires. Vous pouvez soulager les spasmes des vaisseaux cérébraux par de tels moyens: drotavérine, papavérine.

Les antispasmodiques n'existent pas seulement sous forme de comprimés. Les injections sont une alternative aux pilules. Le représentant est spazmalgon. Il est administré par voie intraveineuse, mais son utilisation est contre-indiquée sans consulter un médecin..

Il existe des nuances dans l'utilisation des antispasmodiques pour les enfants. Il n'est pas recommandé de donner de la drotavérine aux enfants de moins de deux ans, cependant, certains fabricants du médicament indiquent que le médicament peut être prescrit aux enfants de moins de 6 ans. Pour les enfants de moins d'un an, un médicament contre le vasospasme est prescrit exclusivement avec l'autorisation d'un médecin.

Traitement traditionnel

Vous pouvez soulager les spasmes des vaisseaux cérébraux à l'aide de la médecine traditionnelle avec les recettes suivantes:

  1. Une décoction de rose sauvage, de millepertuis ou d'ortie. Chaque plante doit être prise 20 g et placée dans 200 ml d'eau bouillie. Le liquide doit être infusé pendant deux heures, puis filtré. Le bouillon doit être bu tous les jours, plusieurs cuillères à soupe à la fois..
  2. Mon chéri. Vous devez prendre 500 ml de miel et le mélanger avec la pulpe de 5 citrons. Ensuite, hachez 5 têtes d'ail et ajoutez-les au miel et au citron. L'outil doit être insisté pendant une semaine, puis prendre une cuillère à soupe par jour à la fois..
  3. Vous devez prendre 60 g de thym et le placer dans un litre d'eau bouillie. Le liquide doit être infusé pendant une heure et filtré. Le bouillon doit être bu tous les jours, 100 ml à la fois..