Sclérose aortique du cœur - qu'est-ce que c'est

Thrombophlébite

La sclérose aortique est une pathologie chronique du système artériel, caractérisée par un épaississement de l'aorte dû à une altération du métabolisme du cholestérol dans le corps. La présence de modifications athérosclérotiques dans les parois des vaisseaux sanguins est le plus souvent détectée chez les personnes âgées, principalement chez les hommes. La sclérose aortique (ou, comme la maladie est également appelée dans le langage courant, la sclérose cardiaque) est considérée comme la localisation la plus fréquente et la plus dangereuse du processus pathologique. En règle générale, les plaques de cholestérol sont situées dans certaines zones de l'aorte, mais dans les cas difficiles, elles peuvent affecter toute la surface interne du vaisseau sanguin. En raison de l'affaiblissement du flux sanguin vers le cœur, une insuffisance coronarienne se développe, ce qui peut être fatal. Les cardiologues de l'hôpital Yusupov prescrivent un traitement complexe lorsqu'un patient reçoit un diagnostic de sclérose aortique, visant à compenser l'activité cardiaque, à normaliser le métabolisme lipidique et à prévenir les complications graves.

Sclérose aortique: étiologie et pathogenèse

Le développement de la pathologie peut être déclenché par les facteurs suivants:

  • mauvaise alimentation;
  • maladies infectieuses chroniques - tuberculose, syphilis, etc.;
  • maladies endocriniennes - diabète, obésité;
  • stress et taux élevés d'adrénaline dans le sang;
  • hypertension;
  • maladies auto-immunes;
  • le tabagisme et l'abus d'alcool;
  • goutte;
  • mode de vie sédentaire - hypodynamie;
  • manque d'activité physique;
  • prédisposition héréditaire.

Le soulagement de l'état du patient est obtenu en éliminant les facteurs provoquants ou en réduisant leur impact.

La pathogenèse de la sclérose aortique consiste en deux mécanismes principaux: vasculaire-plaquettaire et dyslipidémique. À la place de l'accumulation de plaquettes (en cas de lésion de la paroi vasculaire), la formation de microthrombes se produit. En raison d'une violation du métabolisme lipidique, une hypercholestérolémie se développe. Sur les parois vasculaires, il y a une accumulation de graisses fixées à l'aide de fibres de tissu conjonctif, ainsi la formation de plaques athéroscléreuses se produit, à mesure qu'elles se développent, la lumière vasculaire est déformée et rétrécie. La sclérose de l'aorte du cœur entraîne une violation de son apport sanguin et le développement d'un dysfonctionnement.

Sclérose aortique du cœur: un tableau clinique

Les symptômes de la sclérose de l'aorte du cœur peuvent différer en fonction de l'état général des vaisseaux et de l'emplacement du foyer pathologique. La pathologie est caractérisée par un long parcours asymptomatique. Les premiers signes de sclérose aortique peuvent être détectés à un âge avancé, ce qui est dû à des changements pathologiques importants, à l'usure des parois des vaisseaux. L'anxiété chez les patients est causée par l'apparition soudaine de douleurs thoraciques sévères, une augmentation de la pression, des difficultés respiratoires, des vertiges. L'état de santé du patient s'aggrave fortement, un essoufflement apparaît, des douleurs dans la poitrine, l'abdomen, une dyspepsie se développe.

Un patient atteint de sclérose aortique subit un changement d'apparence: il a l'air plus âgé que son âge, devient gris ou chauve tôt, ses yeux deviennent ternes, le teint s'aggrave (on note un grand nombre de plis et de petits angiomes), des troubles trophiques apparaissent sur les membres inférieurs.

La défaite de la partie thoracique de l'aorte s'accompagne de douleurs périodiques brûlantes dans la poitrine, d'un enrouement ou d'un enrouement de la voix, d'une dysphagie, d'une hypertension artérielle, d'un syndrome convulsif, de l'apparition de signes précoces de vieillissement et de vertiges.

Pour les lésions de la partie abdominale de l'aorte, l'apparition de douleurs épigastriques pressantes et non exprimées, la constipation, la diarrhée, les ballonnements, la perte de poids, l'engourdissement des jambes, l'œdème des jambes, les processus dystrophiques (y compris la gangrène), la dystonie des muscles du mollet, la dysfonction érectile chez l'homme sont caractéristiques.

Les neurologues de l'hôpital Yusupov, si les patients présentent des signes pouvant indiquer une sclérose aortique, effectuent en peu de temps un diagnostic complet avec une évaluation de l'état du cœur, du système vasculaire, du profil lipidique, de l'activité de la coagulation, après quoi ils prescrivent un programme de traitement individuel.

Sclérose aortique: traitement de la pathologie

Le traitement conservateur de la sclérose aortique implique un apport à long terme (et plus souvent à vie) de médicaments qui aident à normaliser le métabolisme des graisses dans le corps: séquestrants d'acides biliaires, statines, fibrates, hypolipidémiants, acides gras polyinsaturés, médicaments cholérétiques, vitamines et minéraux (C, B2, B6, RR).

Le traitement chirurgical de la sclérose aortique consiste à éliminer une plaque athéroscléreuse ou un thrombus avec des prothèses aortiques ultérieures, rétablissant ainsi la circulation sanguine normale. L'opération est nécessaire de toute urgence en cas d'accident vasculaire cérébral, d'insuffisance rénale, d'ischémie rénale, car en raison d'une thrombose artérielle, une nécrose et une péritonite peuvent se développer.

À l'hôpital Yusupov de Moscou, des diagnostics et un traitement réussi des pathologies du système cardiovasculaire, y compris la sclérose de l'aorte du cœur, sont effectués. L'équipement de la clinique permet au médecin d'identifier avec précision la maladie et de prescrire un traitement en temps opportun, empêchant ainsi le développement de complications dangereuses. La correction des pathologies est réalisée à l'aide des dernières technologies, pour lesquelles l'hôpital Yusupov dispose de tout l'équipement moderne nécessaire. Le médecin coordinateur répondra à toutes vos questions par téléphone.

Sclérose aortique: causes, symptômes, formes, traitement, prévention

© Auteur: Soldatenkov Ilya Vitalievich, médecin généraliste, en particulier pour SosudInfo.ru (à propos des auteurs)

La sclérose aortique est une pathologie chronique du système artériel causée par une altération du métabolisme du cholestérol dans le corps. Les modifications athérosclérotiques de la paroi vasculaire sont le plus souvent observées chez les personnes âgées. La sclérose aortique est la localisation la plus fréquente et la plus dangereuse du processus pathologique. Ce navire est soumis à de fortes contraintes et est le plus susceptible de provoquer des facteurs..

Habituellement, certaines zones de l'aorte sont affectées par des plaques de cholestérol. Dans les cas graves, le processus pathologique couvre tout le vaisseau sanguin. Une mauvaise circulation sanguine vers le cœur entraîne le développement d'une insuffisance coronarienne, souvent mortelle. La sclérose aortique nécessite un traitement opportun et adéquat.

L'aorte est la structure la plus importante du système artériel qui alimente les organes internes et les tissus avec du sang oxygéné. La dyslipoprotéinémie est la principale raison du développement de la pathologie. Certaines lipoprotéines transportent le cholestérol dans la paroi vasculaire, tandis que d'autres le retirent du corps. L'athérosclérose a une prédisposition génétique et est héritée de génération en génération. Des facteurs exogènes affectent également le métabolisme des lipides et contribuent au développement de la forme acquise de la maladie. Dans ce cas, les lipides pénètrent dans la paroi interne de l'aorte, des taches jaunes apparaissent dessus, contenant du cholestérol, ce qui leur donne de la couleur. Après un certain temps, certaines taches disparaissent et les autres poussent dans toutes les directions. L'aorte est durcie. La croissance de formations dans la lumière du vaisseau conduit à l'apparition de plaques athéroscléreuses sur l'endothélium. Au fil du temps, le tissu fibreux se développe dans les lésions. De tels changements contribuent au rétrécissement de la lumière du vaisseau, ainsi qu'au compactage et à l'épaississement de ses parois. Une perte de flexibilité et d'élasticité de l'aorte, une diminution de la lumière vasculaire, une violation de l'intégrité de la plaque de cholestérol entraînent une accumulation de plaquettes, un ralentissement de la circulation sanguine, le développement d'une thrombose.

lésion de l'aorte thoracique (a) et abdominale (b)

Des plaques particulièrement grandes pressent les parois du vaisseau sanguin, ce qui se termine par la formation de foyers de nécrose. La fusion de foyers nécrotiques conduit à l'apparition d'une athéromatose étendue. Lorsque la couche médiane de l'aorte est impliquée dans le processus pathologique, l'élasticité de ses parois est perdue. Cela conduit au développement d'un anévrisme, au site duquel une rupture aortique est possible..

Étiologie et pathogenèse

Il existe différents facteurs étiologiques de la sclérose aortique, dont chacun, à un degré ou à un autre, provoque le développement d'une pathologie.

  • Mauvaise nutrition.
  • Maladies infectieuses chroniques - syphilis, tuberculose.
  • Endocrinopathies - obésité, diabète.
  • Stress et taux élevés d'adrénaline dans le sang.
  • Hypertension.
  • Maladies auto-immunes.
  • Tabagisme et alcoolisme.
  • Goutte.
  • Hypodynamie.
  • Manque d'activité physique.
  • Prédisposition héréditaire.

L'élimination des facteurs provoquants ou leur influence réduite permet d'alléger l'état des patients.

La pathogenèse de la maladie comprend deux mécanismes principaux: vasculaire-plaquettaire ou dyslipidémique.

Au site de lésion de la paroi vasculaire, les plaquettes s'accumulent et des microthrombi se forment. Une altération du métabolisme lipidique entraîne une hypercholestérolémie. Les graisses s'accumulent sur les parois des artères, qui sont maintenues ensemble par des fibres de tissu conjonctif. C'est ainsi que se forment les plaques athéroscléreuses. À mesure que les plaques se développent, la lumière des vaisseaux se rétrécit et se déforme. Avec les lésions athéroscléreuses de l'aorte, l'apport sanguin au cœur est perturbé et son dysfonctionnement se produit.

La rupture de la plaque et la formation de thrombus sont les causes de l'athérothrombose, conduisant à un rétrécissement encore plus grave de l'aorte et au développement d'une privation d'oxygène des tissus.

La sclérose aortique est l'une des maladies les plus courantes de l'humanité moderne, touchant principalement les personnes âgées, mais n'est pas un signe caractéristique de la vieillesse. La sclérose de la paroi aortique se développe généralement chez les personnes de plus de 45 ans. Chez l'homme, cette pathologie se retrouve beaucoup plus souvent que chez la femme. La maladie touche principalement les habitants des grandes villes..

Symptômes

Le tableau clinique de la sclérose aortique dépend de l'emplacement du foyer pathologique et de l'état général du cœur et des vaisseaux sanguins. La pathologie est caractérisée par une évolution asymptomatique longue et est détectée au stade de développement de complications potentiellement mortelles - insuffisance coronarienne aiguë ou ischémie cérébrale.

L'emplacement du foyer de la lésion détermine tous les symptômes de la maladie. Les premières manifestations cliniques apparaissent dans la vieillesse. Cela est dû à l'usure des parois aortiques et au développement de changements pathologiques importants. Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, les patients ont peur. Dans un contexte de bien-être complet, ils ressentent soudainement une douleur thoracique intense, une pression accrue, des difficultés respiratoires et des étourdissements. Les patients se plaignent d'une forte détérioration de la santé, d'un essoufflement, de douleurs thoraciques ou abdominales, de dyspepsie.

La sclérose aortique a une évolution chronique, divisée en deux périodes principales:

  1. Préclinique, caractérisée par une modification des paramètres de laboratoire.
  2. Clinique - la présence de symptômes graves. Ses principales étapes sont: ischémique, thrombonécrotique et sclérotique.

Les personnes atteintes de sclérose aortique ont une apparence caractéristique: elles ont l'air plus âgées que leurs années, deviennent grises et chauves tôt, elles perdent de la brillance des yeux, le teint est perturbé, des plis et de petits angiomes apparaissent dessus, des changements trophiques sur les jambes.

Lésion de l'aorte thoracique

Une lésion athéroscléreuse de l'aorte entraîne une hypertension pulmonaire, des modifications de l'hémodynamique, une insuffisance des valves cardiaques. La stagnation du sang dans les poumons se termine par le développement d'une pneumosclérose et d'une ischémie aiguë du cœur.

la structure de l'aorte et une conséquence dangereuse de sa sclérose - anévrisme

Avec le rétrécissement de l'aorte thoracique, l'apport sanguin au cerveau se détériore, ce qui entraîne le développement d'accidents vasculaires cérébraux.

Symptômes de la sclérose de l'aorte thoracique:

  • Brûlure périodique, douleur pressante dans la poitrine;
  • Enrouement ou enrouement de la voix;
  • Dysphagie;
  • Hypertension artérielle;
  • Étourdissement;
  • Syndrome convulsif;
  • Premiers signes du vieillissement.

sclérose valvulaire aortique

La sclérose de l'arc aortique se manifeste par une arythmie, une angine de poitrine, des symptômes d'insuffisance cardiaque et d'infarctus du myocarde. En cas de lésions des artères alimentant le cerveau, les patients développent des maux de tête prolongés, un engourdissement de la tête, des étourdissements, du bruit dans la tête, un affaiblissement de la mémoire, des modifications de la psyché et du comportement, des symptômes d'accident vasculaire cérébral. Si la racine aortique est impliquée dans le processus pathologique, la sclérose de la valve aortique se développe et son insuffisance.

Atteinte aortique abdominale

Une lésion sclérotique de l'aorte abdominale entraîne le développement d'un dysfonctionnement du foie, de l'estomac et d'autres organes du système digestif, des reins, de l'utérus, de la prostate et d'autres organes internes.

Symptômes de la sclérose aortique abdominale:

  1. Douleur épigastrique récurrente, pressante et inexprimée qui survient après avoir mangé et disparaît d'elle-même en quelques heures;
  2. Constipation alternant avec la diarrhée;
  3. Ballonnements;
  4. Diminution de l'appétit;
  5. Perte de poids;
  6. Engourdissement et pieds froids;
  7. Douleur dans les jambes lors du déplacement;
  8. Gonflement des jambes;
  9. Processus dystrophiques jusqu'à gangrène;
  10. Dystonie des muscles gastrocnémiens;
  11. Dysfonction érectile chez les hommes.

Avec les lésions athéroscléreuses des artères mésentériques, des foyers de nécrose apparaissent dans la paroi intestinale. La maladie se manifeste par une douleur aiguë et crampe dans l'abdomen, qui n'est pas arrêtée par la prise d'analgésiques.

lésion athérosclérotique-thrombotique des artères splanchniques se produit souvent en conjonction avec l'athérosclérose de l'aorte

Tous les symptômes ci-dessus de la maladie sont une raison pour contacter la clinique. En l'absence de traitement opportun et adéquat, des complications graves de la pathologie peuvent se développer.

Traitement

Les méthodes de diagnostic suivantes aident à reconnaître la sclérose de l'aorte: radiographie, examen général, palpation et percussion.

Avant de procéder au traitement médical ou chirurgical de la sclérose aortique, il est nécessaire d'éliminer tous les facteurs prédisposants:

  • Normaliser le taux de cholestérol sanguin,
  • Contrôle du poids corporel,
  • Mange correctement,
  • Refuser des mauvaises habitudes,
  • Optimiser l'activité physique,
  • Évitez les situations stressantes.

Thérapie conservatrice

Actuellement, pour le traitement de la sclérose aortique, il existe plusieurs groupes de médicaments qui normalisent le métabolisme des graisses dans le corps. Ces médicaments doivent être pris quotidiennement pendant plusieurs années et plus souvent à vie. Pour contrôler le processus de traitement, il est nécessaire de faire un test sanguin une fois par mois.

Les spécialistes, en tenant compte de l'état général des patients et du degré de lésion de l'aorte, prescrivent les médicaments suivants:

  1. Séquestrants d'acides biliaires - «Kolestyramine», «Colestipol».
  2. Statines - «Rosuvastatine», «Atorvastatine», «Simvastatine».
  3. Fibrates - «Fénofibrate», «Ciprofibrate», «Gemfibrozil».
  4. Agents hypolipidémiants - «Proburkol», «Alcolex», «Angionorm».
  5. Acides gras polyinsaturés - "Omakor", "Tykveol", "Ravisol".
  6. Les médicaments contre la cholestérolémie aident à libérer le corps de l'excès de cholestérol, qui est excrété par le corps avec la bile - "Allohol", "Hofitol".
  7. Les vitamines et les minéraux ont un effet positif sur la dégradation du cholestérol. Habituellement, les patients se voient prescrire des complexes multivitaminés contenant des vitamines C, B2, B6, PP.

Les médicaments de ces groupes sont contre-indiqués pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les personnes présentant une hypersensibilité aux composants du médicament et pour les personnes souffrant de gastrite, de goutte et d'autres maladies somatiques..

Le traitement des maladies concomitantes est une condition préalable à l'obtention d'un effet thérapeutique durable. Les patients souffrant d'hypertension doivent prendre des antihypertenseurs et les diabétiques - médicaments hypoglycémiants.

Chirurgie

Le traitement chirurgical est utilisé pour le développement de complications potentiellement mortelles et la progression de la maladie. Pendant l'opération, une plaque athéroscléreuse ou un thrombus est enlevé, puis l'aorte est remplacée. Cela vous permet de restaurer rapidement un flux sanguin normal.

L'AVC, l'insuffisance rénale et l'ischémie rénale nécessitent une intervention chirurgicale immédiate. Si cela n'est pas fait, la thrombose artérielle entraînera une nécrose intestinale et le développement d'une péritonite..

chirurgie aortique (a) et option mini-invasive - stent aortique (b)

ethnoscience

Les remèdes populaires conçus pour éliminer les lésions sclérotiques de l'aorte n'ont pratiquement pas de contre-indications et d'effets secondaires, ont un effet léger sur le corps et sont utilisés en combinaison avec des médicaments traditionnels.

  • Un remède populaire utilisé pour prévenir et traiter la sclérose est fabriqué à partir de jus de citron, de miel et d'huile d'olive. Ces ingrédients sont mélangés et pris à jeun. La durée du traitement est de 3 semaines.
  • L'ail haché est mélangé avec du jus et du zeste de citron, versez 500 ml d'eau dans le gruau et prenez à jeun.
  • La teinture de rose musquée se prend 20 gouttes par jour. Les baies sont écrasées, la matière première est versée avec de la vodka, a insisté pendant 14 jours.
  • Le jus d'aubépine est un remède efficace contre l'athérosclérose.
  • Une infusion de feuilles de plantain et une teinture d'ail aidera à arrêter et même inverser le processus athéroscléreux..
  • Mélangez du raifort haché avec de la crème sure et utilisez le produit obtenu plusieurs fois par jour.
  • Le sirop d'oignon est préparé: l'oignon est râpé, recouvert de sucre, insisté pendant une journée. Le médicament est pris dans une cuillère à soupe trois fois par jour..

La prévention

Pour prévenir la pathologie, il est conseillé aux personnes à risque de suivre un régime qui rétablit le métabolisme, normalise la pression artérielle et améliore la résistance au glucose.

Les patients sont invités à suivre les recommandations suivantes des nutritionnistes:

  1. Maintenir la teneur quotidienne en calories des aliments entre 2000 et 2500 kcal;
  2. Élimination des aliments riches en graisses animales de l'alimentation;
  3. Exclusion du régime des glucides simples - confiserie, produits de boulangerie, pommes de terre, pain blanc, riz;
  4. Apport limité de sel;
  5. Enrichissement de l'alimentation en vitamines, fibres et acides gras polyinsaturés - légumes, fruits, huile végétale, poisson.

Afin de ne pas traiter la sclérose aortique pendant longtemps et douloureusement, il est préférable de la prévenir. Pour cela, il est recommandé de se livrer régulièrement à des exercices de culture physique et de respiration, de marcher, de lutter contre les mauvaises habitudes. Plus tôt les mesures préventives sont prises, moins il y a de risques de tomber malade. Dans tous les cas, toutes les mesures préventives doivent être supervisées par un médecin. Il surveille la dynamique du laboratoire, enregistre les données de l'examen échographique du cœur et de l'aorte, l'électrocardiographie, l'ergométrie du vélo, l'examen visuel.

La sclérose aortique est une maladie grave qui provoque douleur, inconfort et restreint le mode de vie habituel. Mais ce n'est pas un verdict. Avec une approche raisonnable du traitement, le processus pathologique est complètement réversible..

Si vous ne recevez pas de traitement à temps, ne consultez pas un médecin, ignorez les premiers symptômes de la maladie et ne prenez pas votre santé au sérieux, la sclérose aortique entraînera d'autres maladies plus dangereuses et même la mort. Écoutez votre corps et suivez les mesures préventives, puis cette maladie vous contournera..

Athérosclérose de l'aorte qu'est-ce que c'est comment traiter

La sclérose aortique, autrement appelée athérosclérose aortique ou pas très correctement appelée aortosclérose des poumons, est associée à une violation du métabolisme des graisses, à la suite de laquelle un gros vaisseau sanguin comme l'aorte est affecté. Ses parois perdent leur élasticité et les plaques sclérotiques qui en résultent bloquent la circulation sanguine, l'affaiblissant.

On a toujours pensé que la sclérose aortique était une maladie des personnes âgées. Cependant, au cours des études de cette pathologie, il s'est avéré que les modifications initiales des parois des vaisseaux peuvent être enregistrées dès l'âge de dix ans. Il s'avère qu'avant les manifestations cliniques, le processus de la sclérose se développe presque toute la vie..

Qu'est-ce que l'aortosclérose des poumons

  • Aorte.
  • Tronc pulmonaire.
  • Artères pulmonaires - droite et gauche.

Pour une compréhension plus claire, vous devez vous référer à certaines données anatomiques, avec lesquelles vous pouvez déterminer le niveau et la localisation du processus pathologique.

L'aorte est le plus grand vaisseau sanguin artériel de type élastique avec un diamètre ne dépassant pas 3,7 cm, qui participe à la formation de la circulation systémique.
L'aorte est anatomiquement divisée en trois parties:

  • La partie ascendante - provient du ventricule gauche du cœur.
  • Arc aortique - courbure de la partie ascendante de l'aorte au niveau de la deuxième paire de côtes.
  • Partie descendante - partie de l'aorte provenant de 3-4 vertèbres thoraciques.

En outre, l'aorte, selon les zones de responsabilité de l'approvisionnement en sang, est divisée en deux sections:

  • La région thoracique fait partie du vaisseau jusqu'à la 12e vertèbre thoracique. Nourrit le haut du corps.
  • La région abdominale est une extension de l'aorte thoracique à partir du niveau de la 12e vertèbre thoracique. Nourrit le bas du corps.

Le tronc pulmonaire est un vaisseau sanguin de type élastique d'un diamètre ne dépassant pas 3 cm, provenant du ventricule droit. Le tronc pulmonaire participe à la formation d'un petit cercle de circulation sanguine. Anatomiquement défini au niveau de 2 espaces intercostaux / 3 côtes à gauche du sternum.

Le tronc pulmonaire au niveau de la 4ème vertèbre thoracique est divisé en deux gros vaisseaux - les artères pulmonaires droite et gauche, responsables de l'apport sanguin aux poumons.

Les artères pulmonaires sont deux gros vaisseaux artériels atteignant 2,5 cm de diamètre, qui sont des branches du tronc pulmonaire. Par leur type, ce sont des artères de type élastiques.

Dans l'intervalle entre l'arc aortique et la division du tronc pulmonaire en artères pulmonaires, il y a un ligament artériel - le canal de Botall, qui se ferme normalement dans l'enfance.

Tous ces vaisseaux peuvent subir un durcissement en raison d'un dépôt excessif de cholestérol et de lipides..

Pour référence. Le résultat de la sclérose est des maladies telles que l'athérosclérose aortique, également appelée aortosclérose, la sclérose aortique, ainsi que l'athérosclérose du tronc pulmonaire et / ou des artères pulmonaires, qui est un peu appelée à tort aortosclérose des poumons..

Pourquoi est-ce faux? Parce que l'aorte n'est pas un vaisseau pulmonaire. Le vaisseau principal alimentant le tissu pulmonaire, c'est-à-dire les poumons dans leur ensemble, sont les artères pulmonaires qui émergent du tronc pulmonaire - un vaisseau sanguin indépendant.

Ainsi, afin d'éliminer les idées fausses tirées d'Internet, toute personne qui s'intéresse aux maladies du système cardiovasculaire a besoin de savoir que l'aorte et le tronc pulmonaire sont des vaisseaux complètement indépendants et séparés..

Malgré le fait que l'athérosclérose est la principale cause du développement de la sclérose des gros vaisseaux artériels, il existe encore des raisons pour lesquelles il y a un rétrécissement de la lumière de ces artères.

Dans notre article, nous parlons du durcissement du vaisseau le plus important du corps humain - l'aorte..

Sclérose aortique. Étiologie

  • L'athérosclérose.
  • Diabète.
  • Hypertension artérielle.
  • Syndrome métabolique - une violation des processus métaboliques dans le corps, commençant par le niveau des cellules et des tissus et se terminant par un trouble métabolique à grande échelle.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Situations stressantes chroniques.
  • en surpoids.
  • Hérédité.
  • Alimentation déséquilibrée.
  • Processus infectieux chroniques.
  • Maladies d'origine auto-immune.
  • Fumeur.
  • Alcoolisme.
  • Dépendance.

Il est à noter que toutes les raisons ci-dessus, à l'exception de l'hérédité et de l'athérosclérose, conduisent d'une manière ou d'une autre au développement de troubles du métabolisme lipidique, ce qui conduit finalement au développement de l'athérosclérose..

Lire aussi sur le sujet

Quelle que soit la cause, qu'il s'agisse d'hypertension artérielle ou de diabète sucré, le dépôt de cholestérol, de triglycérides et de lipoprotéines se produit presque selon le même mécanisme..

Pathogénèse

La lésion athéroscléreuse de l'aorte se développe assez lentement. La formation d'une plaque sclérotique à part entière peut prendre plusieurs années..

Les principaux mécanismes pathogéniques du développement de la sclérose aortique sont:

  • Formation de taches et stries d'origine lipidique.
  • La formation de la plaque elle-même.
  • Formation de plaque compliquée.

Avec un tel processus, caractérisé par une violation du métabolisme lipidique, les changements suivants sont observés:

  • Dépôts de cholestérol dans l'aorte dus à une augmentation de sa concentration dans le sang et à une violation de la structure des parois vasculaires.
  • Accumulation de lipoprotéines de basse et très basse densité (particules athérogènes), de triglycérides, de globules sanguins et de leurs produits de désintégration.
  • Réduire la quantité de lipoprotéines de haute densité «utiles», qui agissent comme des purificateurs sanguins.

Au moment où une plaque s'est déjà formée dans l'aorte, il existe un danger en fonction de l'état d'une telle plaque..

Une plaque athéroscléreuse dans l'aorte peut être:

  • Stable - une telle formation se caractérise par une stabilité, une croissance lente, une forme relativement uniforme avec une capsule externe solide et durable. La plaque stable se développe pendant de nombreuses années et ne contient pas beaucoup de lipides.
  • Instable - dans ce cas, une telle formation peut être qualifiée d'extrêmement dangereuse. La plaque instable a une capsule très fine, contient beaucoup de graisse et se développe très rapidement. Le moment de la rupture d'une telle plaque est impossible à prévoir..

La lésion de l'aorte par athérosclérose a ses propres caractéristiques, car elle peut être impliquée dans le processus de ses parties thoraciques ou abdominales, et il peut également y avoir une lésion combinée.

Lésion de l'aorte thoracique

Étant donné que la base de l'aorte sort du ventricule gauche, près de la valve aortique semi-lunaire, une altération du flux sanguin due à une obstruction sous forme de plaques entraîne une augmentation de la pression dans le ventricule gauche et l'oreillette gauche. Le résultat est une insuffisance de l'appareil valvulaire aortique.

Dans les cas où ils parlent d'aortosclérose des poumons, le processus suivant est en fait impliqué:

  1. Les perturbations hémodynamiques à long terme de l'aorte entraînent des modifications du mécanisme de circulation sanguine dans le cercle systémique.
  2. Cela conduit à un épuisement du sang à l'intérieur.
  3. Le sang censé entrer dans la circulation systémique est resté dans les poumons.
  4. Dans le même temps, une stagnation se développe dans les poumons, ce qui conduit à la formation d'une pneumosclérose - le processus de remplacement du tissu pulmonaire actif par du tissu fibreux, qui n'effectue aucune fonction du poumon.
  5. Dans les poumons, il y a une détérioration de l'oxygénation du sang.
  6. Un état hypoxique se développe (privation d'oxygène des cellules).
  7. Hypertrophie ventriculaire gauche formée et compression des vaisseaux coronaires du cœur.
  8. Les troubles ischémiques qui en résultent conduisent au développement d'un infarctus du myocarde.

Étant donné que l'aorte thoracique fournit du sang à toute la moitié supérieure du corps, à ses organes et tissus, ses dommages peuvent se terminer non seulement par une crise cardiaque, mais aussi par les derniers signes de dommages au lit vasculaire du cerveau - accidents vasculaires cérébraux.

L'essentiel est de demander une aide médicale en temps opportun afin de ne pas manquer les symptômes de l'athérosclérose de l'aorte thoracique.

Symptômes de la lésion de l'aorte thoracique

Pour l'athérosclérose de l'aorte thoracique, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • Augmentation de la pression artérielle, principalement systolique.
  • Violation du rythme du cœur.
  • Douleurs thoraciques intermittentes, parfois sévères, brûlantes, sensation de compression.
  • Irradiation de la douleur dans le cou, le bas du visage, les bras, le dos, l'hypocondre.
  • Vertiges.
  • Difficulté à avaler et enrouement de la voix avec lésion de l'arc aortique.
  • Faiblesse, évanouissement et développement d'un syndrome convulsif dû à des virages brusques du cou et du corps.
  • Pulsation entre les côtes du côté droit du sternum.
  • Formation d'une légère strie sur le bord extérieur de l'iris.
  • Graisses sur le visage.
  • Augmentation de la croissance des cheveux dans les oreillettes.

La douleur dans l'athérosclérose de l'aorte thoracique n'est pas caractérisée par une apparition aiguë. La douleur survient par intermittence, peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines.

Malgré la nature claire des signes de l'athérosclérose aortique, chaque personne est un individu. Il est impossible de prédire comment et quand la maladie commencera à se manifester et à se compliquer. Par conséquent, si l'un de ces symptômes apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Atteinte aortique abdominale

Il est observé plus souvent que la défaite de la région thoracique. Avec l'athérosclérose de l'aorte abdominale, l'apparition de la maladie est également longue et progressive.

Ce n'est que dans les derniers stades que des signes de lésions ischémiques dans la moitié inférieure du corps - les organes internes, les organes pelviens et les membres inférieurs apparaissent.

Sclérose aortique: causes, symptômes, formes, traitement, prévention

La sclérose aortique est une pathologie chronique du système artériel causée par une altération du métabolisme du cholestérol dans le corps. Les modifications athérosclérotiques de la paroi vasculaire sont le plus souvent observées chez les personnes âgées. La sclérose aortique est la localisation la plus fréquente et la plus dangereuse du processus pathologique. Ce navire est soumis à de fortes contraintes et est le plus susceptible de provoquer des facteurs..

Habituellement, certaines zones de l'aorte sont affectées par des plaques de cholestérol. Dans les cas graves, le processus pathologique couvre tout le vaisseau sanguin. Une mauvaise circulation sanguine vers le cœur entraîne le développement d'une insuffisance coronarienne, souvent mortelle. La sclérose aortique nécessite un traitement opportun et adéquat.

L'aorte est la structure la plus importante du système artériel qui alimente les organes internes et les tissus avec du sang oxygéné. La dyslipoprotéinémie est la principale raison du développement de la pathologie. Certaines lipoprotéines transportent le cholestérol dans la paroi vasculaire, tandis que d'autres le retirent du corps. L'athérosclérose a une prédisposition génétique et est héritée de génération en génération. Des facteurs exogènes affectent également le métabolisme des lipides et contribuent au développement de la forme acquise de la maladie. Dans ce cas, les lipides pénètrent dans la paroi interne de l'aorte, des taches jaunes apparaissent dessus, contenant du cholestérol, ce qui leur donne de la couleur. Après un certain temps, certaines taches disparaissent et les autres poussent dans toutes les directions. L'aorte est durcie. La croissance de formations dans la lumière du vaisseau conduit à l'apparition de plaques athéroscléreuses sur l'endothélium. Au fil du temps, le tissu fibreux se développe dans les lésions. De tels changements contribuent au rétrécissement de la lumière du vaisseau, ainsi qu'au compactage et à l'épaississement de ses parois. Une perte de flexibilité et d'élasticité de l'aorte, une diminution de la lumière vasculaire, une violation de l'intégrité de la plaque de cholestérol entraînent une accumulation de plaquettes, un ralentissement de la circulation sanguine, le développement d'une thrombose.

lésion de l'aorte thoracique (a) et abdominale (b)

Des plaques particulièrement grandes pressent les parois du vaisseau sanguin, ce qui se termine par la formation de foyers de nécrose. La fusion de foyers nécrotiques conduit à l'apparition d'une athéromatose étendue. Lorsque la couche médiane de l'aorte est impliquée dans le processus pathologique, l'élasticité de ses parois est perdue. Cela conduit au développement d'un anévrisme, au site duquel une rupture aortique est possible..

Qu'est-ce que l'aortosclérose des poumons

Le terme spécifié est un concept collectif, car il caractérise non pas une maladie, mais plusieurs à la fois. Le mot clé ici est «sclérose», qui, lorsqu'elle est utilisée pour le diagnostic de «l'aortosclérose pulmonaire», indique des lésions de gros vaisseaux tels que:

  • Aorte.
  • Tronc pulmonaire.
  • Artères pulmonaires - droite et gauche.

Pour une compréhension plus claire, vous devez vous référer à certaines données anatomiques, avec lesquelles vous pouvez déterminer le niveau et la localisation du processus pathologique.

L'aorte est le plus grand vaisseau sanguin artériel de type élastique avec un diamètre ne dépassant pas 3,7 cm, qui est impliqué dans la formation de la circulation systémique. L'aorte est anatomiquement divisée en trois parties:

  • La partie ascendante - provient du ventricule gauche du cœur.
  • Arc aortique - courbure de la partie ascendante de l'aorte au niveau de la deuxième paire de côtes.
  • Partie descendante - partie de l'aorte provenant de 3-4 vertèbres thoraciques.

En outre, l'aorte, selon les zones de responsabilité de l'approvisionnement en sang, est divisée en deux sections:

  • La région thoracique fait partie du vaisseau jusqu'à la 12e vertèbre thoracique. Nourrit le haut du corps.
  • La région abdominale est une extension de l'aorte thoracique à partir du niveau de la 12e vertèbre thoracique. Nourrit le bas du corps.

Le tronc pulmonaire est un vaisseau sanguin de type élastique d'un diamètre ne dépassant pas 3 cm, provenant du ventricule droit. Le tronc pulmonaire participe à la formation d'un petit cercle de circulation sanguine. Anatomiquement défini au niveau de 2 espaces intercostaux / 3 côtes à gauche du sternum.

Le tronc pulmonaire au niveau de la 4ème vertèbre thoracique est divisé en deux gros vaisseaux - les artères pulmonaires droite et gauche, responsables de l'apport sanguin aux poumons.

Les artères pulmonaires sont deux gros vaisseaux artériels atteignant 2,5 cm de diamètre, qui sont des branches du tronc pulmonaire. Par leur type, ce sont des artères de type élastiques.

Dans l'intervalle entre l'arc aortique et la division du tronc pulmonaire en artères pulmonaires, il y a un ligament artériel - le canal de Botall, qui se ferme normalement dans l'enfance.

Tous ces vaisseaux peuvent subir un durcissement en raison d'un dépôt excessif de cholestérol et de lipides..

Pour référence. Le résultat de la sclérose est des maladies telles que l'athérosclérose aortique, également appelée aortosclérose, la sclérose aortique, ainsi que l'athérosclérose du tronc pulmonaire et / ou des artères pulmonaires, qui est un peu appelée à tort aortosclérose des poumons..

Pourquoi est-ce faux? Parce que l'aorte n'est pas un vaisseau pulmonaire. Le vaisseau principal alimentant le tissu pulmonaire, c'est-à-dire les poumons dans leur ensemble, sont les artères pulmonaires qui émergent du tronc pulmonaire - un vaisseau sanguin indépendant.

Ainsi, afin d'éliminer les idées fausses tirées d'Internet, toute personne qui s'intéresse aux maladies du système cardiovasculaire a besoin de savoir que l'aorte et le tronc pulmonaire sont des vaisseaux complètement indépendants et séparés..

Malgré le fait que l'athérosclérose est la principale cause du développement de la sclérose des gros vaisseaux artériels, il existe encore des raisons pour lesquelles il y a un rétrécissement de la lumière de ces artères.

Dans notre article, nous parlons du durcissement du vaisseau le plus important du corps humain - l'aorte..

Recettes folkloriques

La médecine traditionnelle propose des recettes qui n'ont pas de contre-indications absolues, qui agissent doucement sur le corps et peuvent compléter efficacement la pharmacothérapie..

  1. La teinture japonaise de Sophora est préparée à partir d'un verre de gousses écrasées et de 500 ml d'alcool médical. Le médicament est insisté dans un endroit froid pendant 20 jours. Boire une cuillère à soupe de teinture trois fois par jour avant les repas, le traitement dure 3 mois.
  2. Le jus de citron, le miel liquide et l'huile végétale sont mélangés dans des proportions égales. Prenez une cuillère à dessert le matin à jeun pendant trois semaines, si nécessaire, répétez le traitement.
  3. L'ail finement haché et le citron râpé, ainsi que le zeste, sont mélangés en quantités égales. Le gruau résultant est versé avec un demi-litre d'eau et insisté pendant 5 jours. Prendre 50 ml le matin à jeun pendant un mois.

L'utilisation des médicaments et des recettes de médecine traditionnelle doit être convenue avec le médecin et se dérouler sous sa surveillance attentive..

L'athérosclérose aortique peut durer longtemps sans symptômes cliniques et entraîner le développement de complications graves. Les mesures préventives, les examens médicaux annuels, le traitement des maladies concomitantes telles que le diabète sucré, l'hypertension, l'obésité sont d'une grande importance pour prévenir la maladie..

Sclérose aortique. Étiologie

Le mécanisme de déclenchement du développement de la sclérose aortique est une modification du métabolisme lipidique et un dysfonctionnement endothélial, qui est un changement dans les propriétés et la structure de l'endothélium - la paroi interne du vaisseau, qui est causé par les raisons suivantes:

  • L'athérosclérose.
  • Diabète.
  • Hypertension artérielle.
  • Syndrome métabolique - une violation des processus métaboliques dans le corps, commençant par le niveau des cellules et des tissus et se terminant par un trouble métabolique à grande échelle.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Situations stressantes chroniques.
  • en surpoids.
  • Hérédité.
  • Alimentation déséquilibrée.
  • Processus infectieux chroniques.
  • Maladies d'origine auto-immune.
  • Fumeur.
  • Alcoolisme.
  • Dépendance.

Il est à noter que toutes les raisons ci-dessus, à l'exception de l'hérédité et de l'athérosclérose, conduisent d'une manière ou d'une autre au développement de troubles du métabolisme lipidique, ce qui conduit finalement au développement de l'athérosclérose..

Symptômes typiques

Au tout début du développement de la cardiosclérose, une personne ne présente aucun signe pathologique. Les plaintes apparaissent beaucoup plus tard, lorsque les structures conjonctives se développent et affectent de nouvelles parties de l'organe. Des douleurs apparaissent dans la région du cœur, qui deviennent particulièrement prononcées après un effort physique. À mesure que le syndrome douloureux progresse, les symptômes suivants accompagnent:

  • dyspnée;
  • toux sèche;
  • arythmie;
  • une augmentation du nombre de contractions cardiaques;
  • gonflement;
  • étourdissements, maux de tête;
  • irritabilité, fatigue accrue.

Retour à la table des matières

Pathogénèse

La lésion athéroscléreuse de l'aorte se développe assez lentement. Avant la formation d'une plaque sclérotique à part entière,


plusieurs années passent.

Les principaux mécanismes pathogéniques du développement de la sclérose aortique sont:

  • Formation de taches et stries d'origine lipidique.
  • La formation de la plaque elle-même.
  • Formation de plaque compliquée.

Avec un tel processus, caractérisé par une violation du métabolisme lipidique, les changements suivants sont observés:

  • Dépôts de cholestérol dans l'aorte dus à une augmentation de sa concentration dans le sang et à une violation de la structure des parois vasculaires.
  • Accumulation de lipoprotéines de basse et très basse densité (particules athérogènes), de triglycérides, de globules sanguins et de leurs produits de désintégration.
  • Réduire la quantité de lipoprotéines de haute densité «utiles», qui agissent comme des purificateurs sanguins.

Au moment où une plaque s'est déjà formée dans l'aorte, il existe un danger en fonction de l'état d'une telle plaque..

Une plaque athéroscléreuse dans l'aorte peut être:

  • Stable - une telle formation se caractérise par une stabilité, une croissance lente, une forme relativement uniforme avec une capsule externe solide et durable. La plaque stable se développe pendant de nombreuses années et ne contient pas beaucoup de lipides.
  • Instable - dans ce cas, une telle formation peut être qualifiée d'extrêmement dangereuse. La plaque instable a une capsule très fine, contient beaucoup de graisse et se développe très rapidement. Le moment de la rupture d'une telle plaque est impossible à prévoir..

La lésion de l'aorte par athérosclérose a ses propres caractéristiques, car elle peut être impliquée dans le processus de ses parties thoraciques ou abdominales, et il peut également y avoir une lésion combinée.

Les raisons du développement de la pathologie

Le provocateur de la maladie est une altération du métabolisme du cholestérol. Le cholestérol est présent dans le sang en grand volume et se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins. Certains facteurs peuvent provoquer un tel phénomène, dont les principaux sont:

    mauvaise alimentation - une quantité excessive de cholestérol et une quantité minimale de fibres entrent en jeu;

  • consommation excessive de boissons alcoolisées, y compris les boissons légères;
  • fumeur;
  • stress fort ou à long terme;
  • manque d'activité physique;
  • pathologie du système endocrinien;
  • maladies inflammatoires chroniques;
  • goutte;
  • maladie hypertonique;
  • prédisposition héréditaire.
  • Lésion de l'aorte thoracique

    Le danger de cette lésion réside principalement dans le fait que la sclérose aortique ne montre aucun signe pendant très longtemps. Très souvent associé à une athérosclérose du cœur et une athérosclérose cérébrale (vaisseaux cérébraux).
    Étant donné que la base de l'aorte sort du ventricule gauche, près de la valve aortique semi-lunaire, une altération du flux sanguin due à une obstruction sous forme de plaques entraîne une augmentation de la pression dans le ventricule gauche et l'oreillette gauche. Le résultat est une insuffisance de l'appareil valvulaire aortique.

    Dans les cas où ils parlent d'aortosclérose des poumons, le processus suivant est en fait impliqué:

    1. Les perturbations hémodynamiques à long terme de l'aorte entraînent des modifications du mécanisme de circulation sanguine dans le cercle systémique.
    2. Cela conduit à un épuisement du sang à l'intérieur.
    3. Le sang censé entrer dans la circulation systémique est resté dans les poumons.
    4. Dans le même temps, une stagnation se développe dans les poumons, ce qui conduit à la formation d'une pneumosclérose - le processus de remplacement du tissu pulmonaire actif par du tissu fibreux, qui n'effectue aucune fonction du poumon.
    5. Dans les poumons, il y a une détérioration de l'oxygénation du sang.
    6. Un état hypoxique se développe (privation d'oxygène des cellules).
    7. Hypertrophie ventriculaire gauche formée et compression des vaisseaux coronaires du cœur.
    8. Les troubles ischémiques qui en résultent conduisent au développement d'un infarctus du myocarde.

    Étant donné que l'aorte thoracique fournit du sang à toute la moitié supérieure du corps, à ses organes et tissus, ses dommages peuvent se terminer non seulement par une crise cardiaque, mais aussi par les derniers signes de dommages au lit vasculaire du cerveau - accidents vasculaires cérébraux.

    L'essentiel est de demander une aide médicale en temps opportun afin de ne pas manquer les symptômes de l'athérosclérose de l'aorte thoracique.

    Symptômes de la lésion de l'aorte thoracique

    Pour l'athérosclérose de l'aorte thoracique, les symptômes suivants sont caractéristiques:

    • Augmentation de la pression artérielle, principalement systolique.
    • Violation du rythme du cœur.
    • Douleurs thoraciques intermittentes, parfois sévères, brûlantes, sensation de compression.
    • Irradiation de la douleur dans le cou, le bas du visage, les bras, le dos, l'hypocondre.
    • Vertiges.
    • Difficulté à avaler et enrouement de la voix avec lésion de l'arc aortique.
    • Faiblesse, évanouissement et développement d'un syndrome convulsif dû à des virages brusques du cou et du corps.
    • Pulsation entre les côtes du côté droit du sternum.
    • Formation d'une légère strie sur le bord extérieur de l'iris.
    • Graisses sur le visage.
    • Augmentation de la croissance des cheveux dans les oreillettes.

    La douleur dans l'athérosclérose de l'aorte thoracique n'est pas caractérisée par une apparition aiguë. La douleur survient par intermittence, peut durer de plusieurs jours à plusieurs semaines.

    Malgré la nature claire des signes de l'athérosclérose aortique, chaque personne est un individu. Il est impossible de prédire comment et quand la maladie commencera à se manifester et à se compliquer. Par conséquent, si l'un de ces symptômes apparaît, vous devez immédiatement consulter un médecin..

    Complications possibles, prévention

    La complication la plus dangereuse de l'athérosclérose cardiaque est l'infarctus du myocarde. De plus, avec une circulation sanguine insuffisante régulière, le muscle cardiaque s'affaiblit. Elle ne peut pas faire face à la charge existante, une insuffisance cardiaque se développe.

    Plus tôt vous commencerez à bien manger, abandonnerez les mauvaises habitudes, acquérerez des habitudes saines, plus l'athérosclérose se développera plus tard. Mais surtout, un mode de vie sain contribue à réduire le risque de développer une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et d'autres maladies..

    Les analyses sanguines de routine occupent une place importante dans la prévention de l'athérosclérose. Il est recommandé de commencer à surveiller les taux de triglycérides dès l'enfance. La première analyse doit être faite à l'enfant à l'âge de 9-11 ans, puis à 17-21 ans. Les adultes doivent être testés tous les 4 à 6 ans.

    Atteinte aortique abdominale


    Il est observé plus souvent que la défaite de la région thoracique. Avec l'athérosclérose de l'aorte abdominale, l'apparition de la maladie est également longue et progressive.

    Ce n'est que dans les derniers stades que des signes de lésions ischémiques dans la moitié inférieure du corps - les organes internes, les organes pelviens et les membres inférieurs apparaissent.

    Manifestations

    Les premiers signes externes de la maladie sont notés chez les patients âgés, lorsque les parois vasculaires sont considérablement endommagées. Tous les symptômes de la maladie dépendent de la localisation de la lésion, du degré de lésion vasculaire. La sclérose aortique est souvent asymptomatique pendant longtemps. En règle générale, une maladie dangereuse n'est détectée que lorsque les symptômes d'un stade avancé de la maladie apparaissent. Les patients vont chez le médecin pour se plaindre de phénomènes désagréables.

    Avec la sclérose de l'aorte, le cœur du patient est perturbé par les symptômes:

    • sensation d'étourdissement de faiblesse;
    • violation de l'acte de déglutition;
    • perte d'équilibre et sensation de vertige;
    • voix rauque, rauque ou rauque;
    • hypertension artérielle;
    • parfois, il y a une douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen;
    • syndrome convulsif;
    • dans la poitrine, le patient ressent une sensation de brûlure;
    • perte de poids importante.

    Les signes indirects de maladie cardiaque sont:

    • changements liés à l'âge précoce;
    • bande claire dans l'iris de l'œil;
    • lipomes - petit wen à la surface du visage;
    • hypertrichose des oreillettes - croissance des poils en touffes dans les oreilles.

    Lorsque ces symptômes alarmants apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin, car des complications peuvent survenir et menacer la vie du patient..

    Diagnostique

    Ce facteur est un prédicteur du développement ultérieur de la maladie. Pour diagnostiquer l'athérosclérose aortique, il est nécessaire de réaliser:

    • Anamnèse et examen physique minutieux.
    • Fluorographie.
    • Analyses sanguines générales et biochimiques, basées sur les symptômes développés.
    • Test sanguin pour la concentration de lipides et de fractions.
    • ECG.
    • Examen échographique des vaisseaux sanguins et du cœur.
    • Angiographie coronarienne.
    • Angiographie.
    • Rhéoencéphalographie.
    • Tomodensitométrie.
    • Imagerie par résonance magnétique.

    Un diagnostic correct et rapide est la clé d'un traitement efficace et efficace, d'améliorer la qualité de vie et de la préserver.

    Comment est diagnostiqué?

    La sclérose des parois aortiques est souvent diagnostiquée au dernier stade, quand elle est plus difficile à guérir. À l'aide de l'électrocardiographie annuelle, les modifications des vaisseaux sanguins et les troubles cardiaques sont également enregistrés. Lors de l'examen, le cardiologue note nécessairement les plaintes et palpe du patient. Pour poser un diagnostic plus précis, de telles études sont menées pour identifier les problèmes de circulation sanguine:

    • électrocardiographie (ECG);
    • radiographie;
    • rhéoencéphalographie;
    • angiographie.

    Traitement


    La fourniture en temps opportun de soins médicaux permet au patient de vivre la vie d'une personne en bonne santé conformément à certaines prescriptions.

    Le traitement de l'athérosclérose de l'aorte dure toute la vie, est complexe et se caractérise par une sélection minutieuse des médicaments, des dosages et du respect du régime.

    Attention! Une caractéristique du traitement est l'utilisation à vie des médicaments nécessaires, ce qui peut parfois provoquer le mécontentement du patient. Ce n'est pas un caprice du médecin, mais l'un des seuls moyens de prévenir des complications dangereuses telles que crise cardiaque, accident vasculaire cérébral et gangrène. Seul le médecin doit ajuster le traitement et prescrire la posologie et le déroulement du traitement.

    Actuellement, les mesures suivantes sont utilisées pour traiter la sclérose aortique de la genèse athéroscléreuse:

    • Régime restreint en cholestérol.
    • Activité physique.
    • Arrêter de fumer et de boire de l'alcool.
    • L'utilisation de statines, en raison desquelles la formation de cholestérol, de LDL, de VLDL, de triglycérides dans le sang diminue et la concentration de HDL utile augmente. De plus, grâce aux statines, la plaque athéroscléreuse se stabilise.
    • Inhibiteurs de la réabsorption intestinale du cholestérol.
    • Les séquestrants d'acide biliaire, qui empêchent leur dépôt dans le corps.
    • Fibrates - accélèrent la dégradation enzymatique des graisses.
    • Normalisation du poids corporel.
    • Acide nicotinique - augmente les processus métaboliques du métabolisme des graisses.
    • Acides gras polyinsaturés.
    • Médicaments cholérétiques.
    • Thérapie vitaminique.
    • Traitement symptomatique. Par exemple, en présence d'hypertension artérielle, des antihypertenseurs, des diurétiques sont nécessaires.
    • Traitement chirurgical, prothèses de parties de l'aorte.

    En outre, il est nécessaire de surveiller le profil lipidique sanguin, ainsi que l'examen échographique de l'aorte en fonction de la dynamique de la maladie et de son traitement..

    L'essentiel dépend de la qualité du diagnostic et du traitement - le pronostic de la survie de chaque patient..

    Régime alimentaire pour l'athérosclérose

    Le traitement et la prévention de l'athérosclérose impliquent une alimentation constante qui limite la consommation de graisses animales. Il est important non seulement de calculer le nombre quotidien de calories, mais également de créer un menu afin que:

    • la quantité de protéines ne dépassait pas 15%;
    • la quantité de graisse ne dépassait pas 30%;
    • la quantité de glucides ne dépassait pas 55%.

    Lors de l'élaboration d'un menu, il est nécessaire de remplacer les viandes grasses par du poisson, de la volaille ou des légumineuses. Le lait et les produits laitiers sont autorisés uniquement à faible teneur en matières grasses. Assurez-vous d'inclure dans le régime des aliments contenant des acides gras polyinsaturés et monoinsaturés (fruits de mer, huiles végétales). Il est recommandé aux patients atteints d'athérosclérose d'inclure des plats de poissons de mer gras (thon, saumon) deux fois par semaine.

    Il est nécessaire d'exclure du régime les boissons fortes et gazeuses, les conserves, la restauration rapide, la farine et les saucisses. Une place importante dans l'alimentation doit être accordée aux légumes frais (à l'exception des pommes de terre) et aux fruits, aux légumineuses, aux céréales (à l'exception du riz), ainsi qu'aux noix et au pain à base de blé dur.

    Symptômes

    Le tableau clinique de la sclérose aortique dépend de l'emplacement du foyer pathologique et de l'état général du cœur et des vaisseaux sanguins. La pathologie est caractérisée par une évolution asymptomatique longue et est détectée au stade de développement de complications potentiellement mortelles - insuffisance coronarienne aiguë ou ischémie cérébrale.

    L'emplacement du foyer de la lésion détermine tous les symptômes de la maladie. Les premières manifestations cliniques apparaissent dans la vieillesse. Cela est dû à l'usure des parois aortiques et au développement de changements pathologiques importants. Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, les patients ont peur. Dans un contexte de bien-être complet, ils ressentent soudainement une douleur thoracique intense, une pression accrue, des difficultés respiratoires et des étourdissements. Les patients se plaignent d'une forte détérioration de la santé, d'un essoufflement, de douleurs thoraciques ou abdominales, de dyspepsie.

    La sclérose aortique a une évolution chronique, divisée en deux périodes principales:

    1. Préclinique, caractérisée par une modification des paramètres de laboratoire.
    2. Clinique - la présence de symptômes graves. Ses principales étapes sont: ischémique, thrombonécrotique et sclérotique.

    Les personnes atteintes de sclérose aortique ont une apparence caractéristique: elles ont l'air plus âgées que leurs années, deviennent grises et chauves tôt, elles perdent de la brillance des yeux, le teint est perturbé, des plis et de petits angiomes apparaissent dessus, des changements trophiques sur les jambes.