Bradycardie sinusale: ce qui est dangereux et comment le traiter

Dystonie

La bradycardie sinusale est un ralentissement de la fréquence cardiaque. Il s'agit d'une maladie cardiaque courante qui est souvent diagnostiquée chez les personnes en bonne santé. La maladie touche environ 20% de la population, y compris les enfants et les femmes enceintes. Bradycardie sinusale - un type d'arythmie, exprimée par une diminution de la fréquence cardiaque, - en médecine, elle est qualifiée de pouls rare ou de ralentissement du cœur.

Le nombre de battements cardiaques par minute avec bradycardie est inférieur à 60, tandis que les impulsions qui sont des multiples de

La fréquence du pouls est contrôlée par le nœud sinusal (stimulateur cardiaque). Il conduit automatiquement une impulsion le long des fibres nerveuses vers le synotrial (nœud de Kis-Flak), puis vers le nœud auriculo-ventriculaire (nœud Ashoff-Tavara), faisant battre le cœur.

La violation du biorythme de la transmission du signal électrique par le conducteur principal conduit au développement d'une bradycardie sinusale.

Il existe les types suivants d'impulsions rares:

  • bradycardie des athlètes;
  • neurogène (extracardiaque) - diagnostiqué avec des névroses, des manifestations ulcéreuses, une hypertension intracrânienne, des lésions des globes oculaires;
  • médicinal - survient à la suite d'une utilisation prolongée de médicaments;
  • organique - associé à une violation du cœur;
  • toxique - causé par une intoxication endogène et infectieuse du corps;
  • idiopathique - apparaît pour des raisons inconnues.

La bradycardie est la réponse du corps à un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Distinguer les formes physiologiques (manifestation dans le contexte d'une santé complète (plus souvent chez les athlètes) à la suite d'un muscle cardiaque bien entraîné) et pathologiques (manifestation dans le contexte de maladies cardiaques) de la maladie.

Un ralentissement du pouls, ou bradycardie physiologique, se développe sous l'influence de facteurs tels que:

  • âge;
  • bon développement physique;
  • hypothermie (hypothermie);
  • stimulation des zones réflexes (pression sur les yeux, massage de l'artère carotide).

Les raisons du développement de la bradycardie pathologique comprennent:

  • anomalies cardiovasculaires (ischémie, insuffisance cardiaque, cardiopathie acquise ou congénitale, infarctus du myocarde, cardiomyopathie);
  • violation des processus métaboliques;
  • augmentation de l'excitation du système nerveux autonome;
  • intoxication du corps;
  • non-respect de la posologie ou des règles de prise de médicaments.

Dans les formes aiguës de bradycardie, la fréquence cardiaque diminue à des niveaux critiques et constitue une menace pour la vie. La bradycardie sinusale est considérée comme une affection «calme», car la forme physiologique de la maladie est le plus souvent asymptomatique.

Les signes d'un pouls rare (moins de 40 battements) sont observés avec une évolution pathologique et se manifestent par les symptômes suivants:

  • détérioration du bien-être, fatigue rapide;
  • hypoxie, essoufflement;
  • hypotension / hypertension (fluctuations de la pression artérielle);
  • épisodes de sueurs froides;
  • trouble de la vision;
  • violation de l'attention;
  • perte de conscience à court terme, étourdissements, convulsions.

Si des signes de bradycardie apparaissent, une consultation obligatoire avec un cardiologue et un examen médical complet sont indiqués.

Quel est le danger de la bradycardie cardiaque et comment le définir

Quel est le danger de la bradycardie cardiaque et de quels types cela se produit, parlons plus loin.

Les différences dans les symptômes des manifestations de la bradycardie cardiaque le divisent en types suivants:

  • La forme absolue est une condition diagnostiquée sans études cliniques supplémentaires. Dans ce cas, le diagnostic peut être effectué sur la base des données de mesure du pouls du patient..
  • Une forme relative de pathologie, dont la survenue est associée à l'action d'un certain facteur - maladie, blessure. Un cas bien connu est le développement de la bradycardie sinusale chez les athlètes.
  • Bradycardie sinusale modérée, qui se développe souvent chez les enfants et se manifeste par une arythmie respiratoire.
  • Variété extracardique, les causes de la bradycardie chez les adultes de cette forme sont des dysfonctionnements des organes internes.
  • Forme toxique se développant dans un contexte d'empoisonnement.
  • Médicament ou bradycardie réflexe due à certains médicaments.
  • Forme physiologique qui apparaît dans le contexte de causes naturelles (hypothermie, sommeil) et ne provoque pas de suspicion particulière.

Le succès du traitement de ce trouble dépend entièrement de l'identification de la cause de la bradycardie chez l'adulte et de l'élimination des sources de son développement..

Les nourrissons ont une fréquence cardiaque élevée. Ainsi, pendant le premier mois de la vie d'un enfant, il est d'environ 140 battements par minute, et par année, il diminue à 100 battements par minute. L'observation d'une fréquence cardiaque inférieure chez un petit patient est la raison de son examen pour le développement d'une perturbation du rythme cardiaque.

La bradycardie des enfants est divisée en deux types principaux:

  • forme absolue, indépendante des facteurs externes;
  • variété relative qui se développe dans certaines circonstances.

Une cause fréquente de pathologie chez les enfants est une prédisposition héréditaire. Donc, s'il y a une violation chez la mère ou le père, elle peut également être diagnostiquée chez l'enfant.

Si le fœtus, alors qu'il était dans l'utérus, a présenté une hypoxie, il y a une forte probabilité de détecter une bradycardie cardiaque chez le bébé à l'avenir. Le développement d'un état pathologique tel que le kernictère peut provoquer une diminution du nombre de battements cardiaques. La maladie s'accompagne d'une augmentation du nombre de pigments biliaires de bilirubine contenus dans le sang, qui avec le temps commence à inhiber le travail du cœur.

Les symptômes de la bradycardie sinusale chez les enfants se manifestent par les symptômes suivants:

  • détérioration de la santé;
  • faiblesse et somnolence;
  • perte rapide de résistance, quelle que soit l'intensité de la charge;
  • inconfort dans la région de la poitrine;
  • essoufflement.

Les petits patients ne peuvent pas décrire clairement leurs sentiments et les parents doivent donc surveiller attentivement le comportement de leurs enfants. Il faut faire attention à l'apathie, à la léthargie, aux étourdissements et à l'incapacité de se concentrer du bébé. Les enfants plus âgés peuvent ressentir des douleurs thoraciques en plus de ces symptômes. Il convient de rappeler que les signes répertoriés ne sont pas la norme..

Il est nécessaire de procéder à un examen rapide des jeunes patients. Ignorer dans ce cas peut conduire à un amincissement complet des parois du cœur et à la mort - c'est ce qui est dangereux dans la bradycardie cardiaque.

La détection de la bradycardie chez les adolescents ne présente pas un tel danger pour leur santé que pour les jeunes enfants. Le développement de la pathologie au cours de cette période est le plus souvent associé à la croissance active du patient et au boom hormonal, auquel le cœur n'a pas encore eu le temps de s'adapter. Au fur et à mesure que la puberté progresse, lorsqu'un équilibre est atteint entre ces changements et le mécanisme de leur régulation par le système nerveux central, la violation disparaît sans causer de dommages significatifs au corps de l'adolescent..

Une augmentation de la fréquence cardiaque est une manifestation courante de la grossesse. Mais dans certains cas, les patients ont une diminution de cet indicateur - la bradycardie. La survenue d'une pathologie chez la femme enceinte peut être associée à la fois à des causes courantes et à un utérus qui grossit régulièrement. Avec la croissance du fœtus, il se dilate, opprimant progressivement les autres organes de la femme. En comprimant la région abdominale, l'élargissement de l'utérus entraîne une irritation du nerf vague, ce qui est l'une des raisons de la diminution du pouls.

Le plus souvent, la violation ne présente pas de risque pour l'état normal du patient et du fœtus et ne nécessite donc pas de traitement spécial. Mais dans certains cas, une insuffisance du rythme cardiaque peut devenir une source de malaise général, de vertiges du patient. Pour éliminer ces symptômes et améliorer le bien-être de la femme enceinte, il est recommandé d'utiliser du thé vert et du chocolat noir en petites quantités..

Toute femme s'inquiète de l'état de son enfant, et donc l'observation à long terme de la bradycardie chez un patient ou un transfert difficile de ses symptômes est une raison pour un examen supplémentaire de l'état du fœtus. À cette fin, le médecin prescrit au patient un examen Doppler détaillé du fœtus..

Il faut se rappeler que le fœtus lui-même ne peut pas, comme la mère, souffrir d'un rythme cardiaque bas. Pendant qu'il est dans son ventre, il ne peut souffrir que d'un manque d'oxygène (hypoxie). En cas de détection de cette pathologie, le médecin prescrit une thérapie spéciale au patient pour aider à rétablir l'apport d'oxygène au fœtus..

La détection de l'hypoxie au cours du dernier trimestre de la grossesse implique une césarienne. Cet écart fait référence à des conditions pathologiques que le patient peut diagnostiquer indépendamment. Ainsi, à l'aide d'un chronomètre, vous pouvez compter le nombre de battements de cœur. L'observation d'un indicateur constamment bas par rapport à la norme indique la présence d'une violation.

Le diagnostic d'autres formes de pathologie comprend les procédures suivantes:

  • prendre un ECG, car la bradycardie sur l'ECG est clairement visible, et c'est l'une des méthodes les plus précises pour déterminer la bradycardie sinusale;
  • analyse de l'électrocardiogramme quotidien pour clarifier le diagnostic;
  • essais cliniques - tests sanguins généraux et biochimiques, diagnostics hormonaux, échographie du cœur.

Traitement de la bradycardie de différentes manières

Le traitement de la bradycardie, qui selon l'OMS est considérée comme une maladie distincte, si la fréquence cardiaque est comprise entre 55 et 45 battements par minute, doit être effectué sous la surveillance d'un médecin..

Habituellement, la maladie n'est pas perceptible pour les patients et passe inaperçue ou peut se manifester par des troubles autonomes mineurs..

Le tableau thérapeutique sera le suivant: fatigue constante, étourdissements, essoufflement, acouphènes.

Si la clinique commence à se manifester, les médecins prescrivent un traitement médicamenteux ciblé:

  1. «Atropine» - après trois heures par voie intraveineuse, 2 mg ou sous-cutanée, 0,5 à 1,0 mg.
  2. «Isoprotérénol» - perfusion intraveineuse jusqu'à 4 mg.
  3. "Alupent" - perfusion intraveineuse (10,0 + 500,0 solution saline).
  4. Extraits d'éleutherococcus ou de ginseng.
  5. Préparations Belladone.

Si la bradycardie se déroule sous une forme plus sévère, le traitement doit être effectué en milieu hospitalier, où les paramètres hémodynamiques sont ramenés à la normale ou proches de celui-ci. La dose thérapeutique est choisie individuellement pour chaque patient, car elle dépend d'un certain nombre de raisons: maladies concomitantes, intolérance à certains médicaments. Le plus souvent, il arrive que les manifestations de la bradycardie sinusale soient le résultat d'une autre maladie. Ensuite, ils se concentrent sur le traitement de la maladie primaire..

  1. Si le SB survient dans des maladies de nature infectieuse, l'intoxication doit d'abord être supprimée, surveiller en permanence l'état général du patient et surveiller les tests sanguins (indicateurs). Cela est nécessaire pour éviter les complications qui peuvent parfois alourdir l'image de la maladie..
  2. En cas d'empoisonnement à la nicotine ou au plomb, il est urgent d'éliminer rapidement les substances chimiques toxiques.
  3. Pour les maladies thyroïdiennes, un traitement de remplacement par la lévothyroxine est effectué.
  4. Avec une maladie telle que l'hyperkaliémie, des diurétiques sont prescrits pour éliminer les oligo-éléments en excès du corps.
  5. Si une augmentation persistante de la pression intracrânienne est observée ou remarquée, le traitement de la maladie sous-jacente doit être instauré avec prudence..
  6. Parfois, la SB est un effet secondaire de la prise de médicaments qui réduisent la fréquence cardiaque (bêta-bloquants - aténolol, métoprolol). Vous pouvez sortir de la situation en réduisant la dose du médicament.

Le traitement chirurgical de la bradycardie est effectué dans un cas - si la cause est le résultat de modifications du myocarde lui-même. Ensuite, un stimulateur cardiaque est implanté. Sur le plan chirurgical, cela se fait comme suit: l'appareil est inséré s / c, il aide à réguler la fréquence cardiaque, assurant une fréquence cardiaque normale. L'utilisation de la médecine traditionnelle pour le traitement de la bradycardie sinusale complète le traitement complexe prescrit.

La médecine traditionnelle n'est pas utilisée comme méthode principale, mais en complément du traitement médicamenteux prescrit. Cela améliorera considérablement l'effet médicinal et minimisera les complications. Il a été prouvé que le respect de plusieurs règles aidera à guérir ou au moins à réduire la bradycardie à un état confortable du patient pour une existence ultérieure.

  1. Présence quotidienne de noix dans l'alimentation et dans les aliments, qui sont utilisées pour le petit-déjeuner.
  2. Un chatterbox composé de miel, de citron et d'ail. Pour le cuire correctement, vous devez laver les citrons et les verser dessus avec de l'eau bouillante. Pressez le jus. Nous pelons environ 10 morceaux de têtes moyennes d'ail et les broyons jusqu'à obtenir un état de bouillie. Mélangez la bouillie d'ail avec le jus de citron jusqu'à consistance lisse. Ajoutez jusqu'à 1 litre de miel et placez-le au réfrigérateur pendant 10 jours lorsqu'il est fermé, puis prenez ce mélange avant les repas pendant 30 minutes, 4 c..
  3. Décoction de millefeuille. Pour cuisiner, vous avez besoin de 50 g d'herbe sèche, qui sont versés avec 0,5 litre d'eau tiède. Nous portons cela partout sur le feu à ébullition. Faire bouillir pendant 10 minutes, puis laisser reposer pendant une heure. Passer le bouillon à travers un tamis ou une étamine et utiliser 1 cuillère à soupe. 3 fois par jour.

Sur le plan thérapeutique, le traitement de la bradycardie sinusale prend beaucoup de temps et vous pouvez utiliser à l'infini la médecine traditionnelle. En plus de ce que nous avons pour le traitement de cette maladie délicate, il est nécessaire de respecter plusieurs points..

Ils aideront vraiment à maintenir le muscle cardiaque au travail et à prévenir les complications:

  1. Suivez un régime pauvre en graisses.
  2. Mangez des aliments faibles en calories.
  3. Activité physique stable.
  4. Élimination du tabagisme.
  5. Limiter l'utilisation de tous les types de boissons alcoolisées.

Il convient de noter qu'une crise de bradycardie peut sérieusement menacer la vie d'une personne, car tout peut arriver très rapidement. Premièrement, lorsque des signes cliniques de bradycardie apparaissent, il est nécessaire de vérifier le pouls dans la fosse du poignet.

Et puis, en fonction de la fréquence cardiaque et de l'état général du patient, démarrez l'un ou l'autre des soins d'urgence.

En cas de perte de conscience complète, il est nécessaire de donner au patient une position horizontale, de poser le patient sur une surface plane. Appelez l'aide d'urgence vous-même ou par l'intermédiaire d'un deuxième tiers.

Mais avant l'arrivée des médecins professionnels, il est nécessaire de fournir les premiers soins: vérifier et mesurer le pouls sur l'artère radiale. S'il est absent, la respiration artificielle (IVL) doit être démarrée, ce qui peut être vérifié d'une manière..

La poitrine commence à monter et descendre au-dessus du niveau du corps au moment de l'insufflation active d'air ou pendant l'expiration passive. Si cela ne se produit pas, il ne peut y avoir qu'une seule chose: fermeture ou blocage des voies respiratoires (corps étrangers, vomissement dans la bouche, position de la langue).

Algorithme de respirations jusqu'à 15 fois par minute, si une personne assiste. Si ces activités ne permettent pas de sonder le pouls, nous procédons à un massage cardiaque indirect. N'ayez pas peur de cela, car sauver une vie est bien plus important que la peur. Ce sont des mouvements de compression mécanique sur la zone du cœur entre le sternum et la colonne vertébrale avec la face palmaire de la main.

Lorsqu'il est pressé, le sang est éjecté du ventricule droit dans l'artère pulmonaire et de la gauche dans la circulation systémique. À partir de là, une contraction indépendante du muscle cardiaque commence. Selon les statistiques médicales, les mesures de réanimation commencées au moment et au plus tôt (les premières après l'arrêt complet de la respiration et du rythme cardiaque, sauvent des vies.

Diagnostic de la bradycardie sinusale: complications et conséquences

La bradycardie sinusale est diagnostiquée comme une maladie cardiaque, lorsqu'il y a un changement de la fréquence cardiaque et de la fréquence cardiaque jusqu'à 40 battements par minute. Avec la bradycardie sinusale, la présence d'autres maladies cardiaques est également considérée comme dangereuse. Avec une diminution significative du nombre de battements cardiaques, la probabilité d'un pronostic défavorable de l'évolution de la maladie augmente, le risque d'arrêt cardiaque augmente.

Avec une détection rapide de la maladie et la prise de mesures appropriées pour la traiter, un pronostic satisfaisant est possible..

La bradycardie sinusale peut contribuer à l'apparition de maladies telles que:

  • Insuffisance cardiaque.
  • Insuffisance cardiaque et crise cardiaque.
  • Ischémie du cœur et des vaisseaux sanguins.
  • Blessures résultant d'une perte de conscience soudaine.

Étant donné que cette maladie entraîne d'autres maladies cardiaques, il est nécessaire de prendre des mesures préventives, de subir un examen, surtout s'il existe d'autres maladies et de les traiter en temps opportun.

Afin de ne jamais entendre le diagnostic de bradycardie sinusale, vous devez adhérer à un mode de vie sain, refuser ou minimiser la consommation d'alcool et de nicotine, manger correctement et de manière équilibrée, vous reposer davantage, pratiquer une activité physique modérée et ne pas vous soigner, mais consulter un spécialiste..

Beaucoup d'adolescents sont intéressés à savoir s'ils entrent dans l'armée avec une bradycardie cardiaque? Ainsi, le diagnostic de «bradycardie» est absent de la liste des maladies selon lesquelles un conscrit est considéré comme inapte. Ainsi, le conscrit subit un examen complet du système cardiovasculaire et si des maladies de blocage AV ou une faiblesse du nœud sinusal sont détectées, qui sont indiquées dans la liste des maladies inaptes au service, dans ce cas, la question de l'inaptitude du conscrit est résolue. Il s'avère qu'en présence de bradycardie sinusale uniquement dans l'armée, ils prennent.

La bradycardie sinusale est-elle dangereuse, ses symptômes et son traitement?

La bradycardie sinusale est l'un des types d'arythmie, qui conduit au développement d'une violation de la capacité du nœud sinus-auriculaire à générer des impulsions électriques d'une fréquence supérieure à 60 par minute.


Bradycardie sinusale à l'ECG

Les manifestations cliniques de ce type d'arythmie dépendent de la fréquence cardiaque. La bradycardie sinusale modérée ne s'accompagne pas de troubles hémodynamiques. Si la fréquence cardiaque chute à 40 battements par minute ou moins, le patient peut développer une crise de Morgagni-Adams-Stokes (évanouissement causé par une ischémie cérébrale), une insuffisance cardiaque.

Bradycardie sinusale - qu'est-ce que c'est

La bradycardie sinusale est une diminution de la fréquence cardiaque à moins de 60 battements cardiaques par minute, tandis que les impulsions de contraction sont définies par le nœud sinusal. Ce phénomène peut être de nature physiologique, c'est-à-dire qu'il peut s'agir d'un phénomène normal ou d'un signe individuel du corps, ainsi que d'un signal de tout dysfonctionnement pathologique du corps..
Important. Étant donné que dans la plupart des situations, la bradycardie sinusale signale toutes sortes de pathologies, elle doit être considérée comme le signe d'une maladie et non comme une maladie indépendante..
Si le muscle cardiaque d'une personne se contracte 50 à 60 fois par minute, la plupart des gens ne ressentent pratiquement aucune détérioration de leur bien-être et aucun symptôme de la maladie, le maximum est une légère faiblesse..

Si la fréquence cardiaque chute à 50 pulsations ou moins, il y a une violation de l'apport sanguin aux tissus corporels, qui s'accompagne de troubles plus graves, en raison du fait que le cerveau n'est pas suffisamment alimenté en oxygène..

Attention! Lorsque le nombre de contractions ne dépasse pas 40 battements par minute, l'état de la personne est critique, car à tout moment le cœur peut cesser de fonctionner..

La présence d'une bradycardie sinusale est facilement établie par le comptage habituel des pulsations, et cette pathologie est confirmée par un examen électrocardiographique du cœur. La bradycardie sinusale sur l'ECG se manifeste par une augmentation des distances entre les ondes R, qui démontrent le moment de la contraction des ventricules.

La bradycardie sinusale est principalement traitée par un cardiologue ou un thérapeute et, si nécessaire, d'autres spécialistes qualifiés peuvent aider le patient.

Pourquoi la bradycardie sinusale est-elle dangereuse?

Normalement, le myocarde du cœur se contracte automatiquement, grâce aux impulsions électriques constamment entrantes. Ces chocs forment des cellules spéciales - des cardiomyocytes atypiques, qui forment plusieurs amas dans différentes parties du cœur.

Pour référence. Le plus grand groupe de cellules est situé dans l'oreillette droite et est appelé le «nœud sinusal» (autrement le stimulateur cardiaque). Normalement, ce sont les impulsions du nœud sinusal qui stimulent le myocarde à se contracter constamment en rythme. Ce rythme cardiaque normal est appelé sinus.

Lorsque, en raison de certains facteurs, le nœud sinusal envoie moins que nécessaire, le nombre d'impulsions, une personne développe une bradycardie sinusale. Cette condition est dangereuse car, en raison d'un travail cardiaque lent, les tissus du corps ne sont pas suffisamment alimentés en oxygène, cela se reflète particulièrement de manière aiguë directement sur la membrane musculaire du cœur et du cerveau..

Attention. L'hypoxie, ou le manque d'oxygène dans le sang, lorsqu'elle est exposée au corps pendant une longue période, provoque une variété de troubles graves. De plus, avec un rythme considérablement réduit - moins de 40 pulsations par minute, il existe un risque d'arrêt cardiaque.

Pourquoi la bradycardie se produit-elle??

Les causes de la bradycardie sinusale sont assez diverses et sont associées à la fois à des maladies des organes internes et à des conditions externes défavorables. Ceux-ci inclus:

  • Lésions cardiaques organiques - processus sclérotiques cicatriciels et diffus (cardiosclérose), inflammation (myocardite), lorsque le tissu conjonctif affecte le nœud sinusal et empêche la propagation des impulsions vers le myocarde;
  • Basses températures, hypothermie;
  • Augmentation du tonus du système nerveux parasympathique (vagotonie);
  • Hypertension intracrânienne sur fond d'accident vasculaire cérébral, œdème cérébral, méningo-encéphalite, tumeur;
  • L'utilisation de certains groupes de médicaments (glycosides cardiaques, bêta-bloquants);
  • Empoisonnement aux métaux lourds (plomb), composés organophosphorés, intoxication à la nicotine;
  • Myxœdème (diminution des taux d'hormones thyroïdiennes), certaines infections (fièvre typhoïde, choléra), pathologie surrénalienne;
  • Jeûne, anorexie.

Avec les troubles fonctionnels de l'innervation sympathique, une augmentation du tonus du nerf vague se produit, tandis que le rythme sinusal persiste, la bradycardie est associée à une arythmie respiratoire et le pouls augmente avec l'effort physique ou l'introduction de médicaments (atropine).

En cas de lésions organiques des structures du cœur (cardiosclérose, inflammation), il y a arythmie sinusale, la bradycardie n'est pas éliminée par l'administration d'atropine, et à l'effort physique, seule une légère augmentation de la fréquence cardiaque est notée, ce qui indique un obstacle mécanique à la conduction des impulsions.

Les changements extracardiaques provoquent une arythmie dans un cœur sain et ses voies. Le plus souvent, cette forme de bradycardie est diagnostiquée avec un dysfonctionnement végétatif-vasculaire, des conditions névrotiques caractéristiques de personnes de tous âges, mais surtout des jeunes femmes et des adolescents..

Il est possible de provoquer une bradycardie sinusale en portant un collier serré, une cravate trop serrée, en serrant le sinus carotidien. La pression sur les globes oculaires contribue à une diminution réflexe de la fréquence cardiaque, ce qui est bien connu des personnes ayant le problème inverse - la tachycardie.

Les causes extracardiaques de la pathologie comprennent les maladies du tractus gastro-intestinal (estomac et ulcère duodénal), du système endocrinien et du cerveau. Dans l'hypothyroïdie, la bradycardie est la plus prononcée, plus le manque d'hormones thyroïdiennes est fort.

La variante cardiaque de la bradycardie sinusale est directement associée au cœur - infarctus du myocarde, cardiosclérose, processus dystrophiques et inflammatoires, cardiomyopathies, qui contribuent à la dégénérescence du stimulateur cardiaque et à l'altération de sa fonction. Avec des changements structurels dans le nœud sinusal, le développement de son syndrome de faiblesse (SSS) est possible, lorsque le cœur se contracte rythmiquement, mais rarement.

la survenue d'une bradycardie due à un dysfonctionnement du nœud sinusal

La bradycardie sinusale sévère est extrêmement dangereuse en raison de la possibilité que le stimulateur cardiaque sinusal ne produise pas d'impulsions, ce qui entraîne un arrêt cardiaque et la mort.

La forme posologique de la bradycardie est associée à la prise de certains groupes de médicaments - glycosides cardiaques, bêta-bloquants, inhibiteurs calciques, qui sont largement prescrits aux patients souffrant de maladies cardiaques et d'hypertension..

Le type dit toxique de bradycardie sinusale peut être associé non seulement à la prise de substances toxiques de l'extérieur, mais également à des maladies graves - septicémie, hépatite, insuffisance rénale aiguë, fièvre typhoïde, etc. Des troubles électrolytiques avec une augmentation du taux de potassium ou de calcium dans le sérum sanguin peuvent également cette forme d'arythmie.

Les changements liés à l'âge causés par le vieillissement peuvent survenir avec la bradycardie sans dommage grave au cœur et au nœud sinusal, ce qui peut être considéré comme un résultat naturel du vieillissement. Si un examen complet n'a pas aidé à identifier la véritable cause de l'arythmie, alors ils parlent d'une variante idiopathique de la pathologie.

Bradycardie sinusale - causes

Pour déterminer les causes, une attention particulière doit être portée aux maladies ou aux situations pouvant se manifester par une bradycardie. Par conséquent, la bradycardie sinusale n'est pas considérée comme un diagnostic séparé, mais seulement comme un symptôme d'une certaine pathologie:

  • Empoisonnement chimique - sels de métaux lourds, toutes substances;
  • Dystonie neurocyclique;
  • Abus de boissons alcoolisées, tabagisme, drogues;
  • Formes aiguës et persistantes de maladie cardiaque - inflammation du myocarde, crise cardiaque, lésions de la membrane musculaire cardiaque, syndrome des sinus malades;
  • Néoplasmes malins dans les régions cervicale et thoracique;
  • Maladies infectieuses - empoisonnement du sang, maladies intestinales, suppuration, pneumonie;
  • Utilisation excessive de médicaments dont la substance active ralentit le rythme cardiaque - «Metoprolol», «Verapamil», «Asparkam», «Amiodarone» et autres;
  • Perturbations du système hormonal - diminution de la sécrétion d'hormones de la thyroïde ou des glandes surrénales;
  • Insuffisance hépatique ou rénale.

Régime alimentaire pour la bradycardie

Avec la bradycardie, il est important de respecter un système nutritionnel spécial. Le régime alimentaire quotidien du patient doit comprendre:

  • légumes (carottes, persil, chou);
  • fruits (bananes, oranges, pommes);
  • viandes maigres;
  • les produits laitiers;
  • Fruit de mer;
  • bouillie (sarrasin, riz, gruau).

Méthodes de cuisson préférées - ébullition, cuisson à la vapeur.

Avec la bradycardie, vous devez abandonner:

  • nourriture en boîte;
  • frit, gras, salé;
  • bonbons, produits à base de farine;
  • canneberges, groseilles, cerises, cerises, abricots.

Symptômes et manifestations

Le tableau clinique de la bradycardie sinusale pathologique est très varié - peut-être comme une absence absolue


symptômes et une grave détérioration du bien-être:

  • Le cœur émet de 50 à 59 battements par minute. Cette condition est presque toujours asymptomatique. Aucune détérioration du bien-être n'est observée. Dyspnée légère, une faiblesse peut être détectée. La pression artérielle est normale. La respiration ne change pas, la pulsation est lente.
  • La fréquence cardiaque est de 39 à 49 battements par minute. Le patient se plaint de douleurs à la tête et à la poitrine, de vertiges, d'essoufflement et de faiblesse. Une léthargie et une somnolence constante sont présentes. Une hypotension et une faiblesse du pouls sont observées. Respiration rapide, caractéristique de la dyspnée.
  • Le cœur bat 30 à 39 battements par minute ou moins. Les symptômes sont plus graves. Les patients sont en décubitus dorsal, ressentent une douleur intense dans la poitrine et la tête, un essoufflement, des vertiges. Les cliniciens évaluent cette condition comme grave ou critique. Une perte de conscience allant jusqu'à un coma est possible. Il y a hypotension ou absence totale de pression dans les artères. L'ondulation ne peut pas être déterminée. La respiration est faible, superficielle ou absente.

La bradycardie sinusale peut survenir de manière aiguë et avoir un caractère paroxystique, ou elle peut avoir une forme prolongée. Dans le second cas, appelé bradycardie sinusale modérée, le corps est capable de s'adapter à un rythme cardiaque lent et le pronostic de cette affection est plus favorable..

Attention! Les crises aiguës et à développement rapide sont appelées bradycardie sinusale sévère et constituent une grande menace pour la vie et la santé du patient, surtout si une tachycardie survient devant lui, car cette condition signale un possible arrêt cardiaque..

Causes et groupes de risque

Les personnes âgées sont principalement à risque de développer une bradycardie sinusale pathologique. Le vieillissement du corps s'accompagne d'un ralentissement du métabolisme, du développement de l'athérosclérose et d'autres maladies chroniques. Le facteur héréditaire et les maladies congénitales comptent également. Une malnutrition prolongée, y compris un régime continu pour perdre du poids, peut provoquer une bradyarythmie. Le groupe à risque comprend également les personnes travaillant avec des organophosphorés, les alcooliques, les fumeurs.

Si l'on considère les causes de la bradycardie, on peut traditionnellement distinguer les facteurs de provocation externes et internes. Cependant, une telle approche de division serait erronée, car il existe parfois une relation étroite entre les deux groupes. C'est précisément la clarification exacte des causes possibles de la bradyarythmie qui permet de choisir correctement une méthode de traitement de la maladie.

Externe (extracardiaque)

  1. Hérédité.
  2. Physiologique - âge avancé, hypothermie, famine.
  3. Défauts hormonaux - hyperaldostéronisme, hypothyroïdie.
  4. Alcool et autres effets toxiques.
  5. Maladies et troubles nerveux, y compris AVC, infections du SNC, névrite, VSD.
  6. Prise incontrôlée de médicaments.
  7. Perturbations électrolytiques métaboliques.
  8. Hypoxie d'origines diverses, y compris celles associées à l'anémie, la bronchite, l'asthme.

Interne (cardiaque)

Parmi les maladies cardiaques, la survenue de la bradycardie est importante:

  1. Cardiopathie ischémique - angine de poitrine, crise cardiaque.
  2. Vices.
  3. Myocardite, péricardite.
  4. Hypertension artérielle.
  5. Dysfonctionnements et dégénérescence du nœud sinusal.
  6. Fibrillation auriculaire.
  7. L'athérosclérose.

Important: Le syndrome de repolarisation ventriculaire doit être considéré séparément, qui était auparavant considéré comme un phénomène ECG inhérent aux jeunes hommes formés. Cliniquement, le syndrome ne se manifeste d'aucune façon, mais s'il est présent sur l'électrocardiogramme chez une personne, le risque de mort subite est considéré comme plus élevé. Ces dernières années, les cardiologues ont suggéré que la présence d'un syndrome de repolarisation précède l'hypertrophie myocardique..

Bradycardie sinusale chez les enfants


Immédiatement après la naissance, la fréquence cardiaque normale d'un enfant est considérée comme supérieure à 140 battements par minute. Si le nombre diminue à 100 ou moins et que les contractions du cœur sont définies par le nœud sinusal, un diagnostic de bradycardie sinusale est posé.

Pour les enfants plus âgés, un signal sur la pathologie est le nombre de contractions myocardiques comprises entre 60 et 80 par minute..

Important. Le principal facteur provoquant cette condition chez les jeunes patients est une prédisposition génétique. Le plus souvent, plusieurs personnes de la famille souffrent de bradycardie sinusale..

De plus, une diminution de la fréquence cardiaque chez les enfants peut survenir en raison d'une diminution intra-utérine de la concentration d'oxygène dans le sang. En outre, la cause peut être le soi-disant kernictère, dans lequel la concentration de bilirubine dans le sang est dépassée, ce qui provoque l'accumulation de cette substance dans le cerveau..

Pour référence. Les défauts du système de conduction cardiaque sont un autre facteur qui cause la bradycardie sinusale..

Une légère bradycardie chez les enfants peut être de nature physiologique, mais il est impératif de consulter un pédiatre.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires peuvent aider à la bradycardie avec une fréquence cardiaque d'au moins 40 battements par minute.

La plupart des recettes utilisent des plantes médicinales qui abaissent le tonus du système nerveux parasympathique, augmentent les contractions myocardiques ou maintiennent la tension artérielle. Ils rétablissent en partie la fréquence cardiaque normale, préviennent en partie le développement de complications. Avec une bradycardie hémodynamiquement significative, il n'est pas recommandé de recourir à des méthodes de traitement alternatives jusqu'à ce que le diagnostic final soit posé.

Dans le traitement de la bradycardie avec des remèdes populaires, les recettes suivantes sont utilisées:

  1. Décoction d'achillée millefeuille pour la bradycardie. Vous devez prendre 50 g d'achillée millefeuille sèche et le remplir avec un demi-litre d'eau. Faire bouillir pendant 10 à 15 minutes, puis laisser reposer exactement une heure. Vous devez prendre le bouillon dans une cuillère à soupe trois fois par jour;
  2. Racine de ginseng. Prendre 15 g de racine sèche, broyer, verser 0,5 l de vodka, laisser reposer 20 à 30 jours, agiter tous les 1 à 2 jours. Prenez 30 à 40 gouttes par jour. La durée maximale du traitement est de 1,5 mois. Puis prenez une pause d'un mois.
  3. Le jus de raisin naturel a un excellent effet fortifiant sur le cœur. La dose quotidienne est de 400 millilitres.
  4. Dans un bain-marie pendant 15 minutes, placez un verre d'eau bouillante avec deux cuillères à soupe. l. achillée millefeuille, puis partez pour une autre heure. Prenez le bouillon prêt à l'emploi trois fois dans deux cuillères à soupe. l. du quotidien.
  5. Préparez la composition suivante - une collection de 30 gr. calamus aux feuilles de sorbier, 50 gr. racines de pissenlit, feuilles de cassis et inflorescences d'aubépine. Placer la collection prête à l'emploi dans le volume d'une cuillère à soupe dans 200 ml d'eau bouillante, laisser reposer une demi-heure, filtrer. Le médicament doit être pris deux fois par jour.

Diagnostique

Vous pouvez deviner le diagnostic à la maison en comptant la pulsation dans les artères. Si la fréquence du pouls est inférieure à 60 par minute, vous devez contacter un spécialiste pour un diagnostic plus approfondi. La clinique mène une étude ECG. Si la bradycardie sinusale ne dérange que pendant des périodes, une surveillance Holter est effectuée, au cours de laquelle l'état cardiaque est surveillé pendant 24 heures..

Pour référence. En plus de ces études, le patient reçoit également du sang, tout en étudiant la concentration d'hormones, l'examen échographique du cœur, l'étude de contraste aux rayons X des artères coronaires, la VEM, l'ECG sur tapis roulant.

Deux types de bradycardie

La bradycardie comme variante de la norme

Si le ralentissement de la fréquence cardiaque est causé par une réaction naturelle du corps à l'influence de facteurs environnementaux, il est appelé physiologique (variante de la norme). Cela signifie que chez ces personnes, les effets inhibiteurs du système nerveux sur le cœur prévalent..

La bradycardie sinusale physiologique du cœur est:

  • les personnes impliquées dans l'éducation physique, le travail physique et les athlètes professionnels;
  • pendant le sommeil;
  • avec un long séjour (plus d'un jour) du corps en position horizontale;
  • à la suite d'une exposition au froid.


Avec une activité physique régulière, les athlètes développent une bradycardie sinusale physiologique

Le critère principal selon lequel une diminution de la fréquence cardiaque est une variante normale:

  • aucune plainte;
  • pouls pas moins de 50 battements / min;
  • rythme du rythme cardiaque (à intervalles réguliers).

Bradycardie comme symptôme de maladie

La bradycardie est considérée comme pathologique (anormale, signe de la maladie) si un rythme cardiaque lent se produit:

  • sans conditions préalables évidentes (il n'y a pas de facteurs pouvant provoquer une bradycardie physiologique);
  • sous la forme d'attaques soudaines;
  • accompagné d'un rythme cardiaque irrégulier (durée différente des intervalles de temps entre les contractions);
  • accompagnée d'une violation des conditions générales ou de toute autre réclamation.

Méthodes de traitement

Le traitement de la bradycardie sinusale comprend deux phases principales:

  • Soins urgents, consistant à éliminer la forme aiguë de bradycardie et ses complications, qui constituent une menace sérieuse pour la santé;
  • Traitement des principales maladies qui ont provoqué l'apparition de la bradycardie sinusale.

Soins d'urgence

Des soins urgents doivent être prodigués au patient en cas de mauvaise santé et de fréquence cardiaque inférieure à 50 par minute - en cas de grave bradycardie sinusale.

Attention! Vous devez effectuer les opérations suivantes:

  • Il est nécessaire d'aider la personne à prendre une position allongée, à détacher les vêtements serrés, à assurer la circulation de l'air frais dans la pièce;
  • En l'absence de respiration ou de rythme cardiaque, effectuez des actions de réanimation - appelez une ambulance et effectuez un massage cardiaque indirect, la respiration artificielle;
  • Donner des médicaments à une personne (Zelenin gouttes - si la conscience est préservée, sulfate d'atropine - une injection lorsque la pulsation est réduite, Dopamine - lorsqu'elle est associée à une hypotension, Adrénaline - une injection avec une fréquence cardiaque extrêmement basse).

Thérapie spéciale


Pour qu'une personne ne soit pas dérangée par une bradycardie sinusale modérée, la principale maladie doit être complètement guérie. Tout d'abord, vous devez aller consulter un cardiologue ou un thérapeute. Le médecin évaluera la situation générale et référera à un endocrinologue, un neurologue, etc. pour un examen complémentaire. Après avoir recueilli les informations nécessaires, une thérapie est prescrite.

Étant donné que les causes peuvent être très diverses, il n'y a pas de moyen universel de guérir la bradycardie - cela n'est possible qu'après l'installation de la maladie principale. Le plus souvent, Mildronate est prescrit pour la bradycardie pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux ou les crises cardiaques, ainsi que les gouttes Zelenin.

Pour référence. Un point commun de la thérapie est dans certains cas l'installation d'un stimulateur cardiaque dans le cœur pour générer des impulsions électriques.

Complications possibles et prévention

Toute bradycardie doit être différenciée avec précision des autres maladies. Chez les patients dont le pouls est pathologiquement lent, les cas suivants sont possibles:

  1. Syndrome de Morgagni-Adams-Stokes.
  2. Accident ischémique transitoire.
  3. Perte de conscience, compliquée par diverses blessures.
  4. Mort subite.
  5. Coups.
  6. Troubles hypoxiques.
  7. Les crises cardiaques.

Toutes les complications peuvent non seulement priver une personne de sa capacité de travail, mais aussi de la vie.

Par conséquent, en l'absence de mesures préventives spécifiques, il faut porter une attention particulière à l'état de sa propre santé. La correction du poids, le repos actif, l'absence de stress, le diagnostic et le traitement rapides de toute maladie sont la meilleure prévention de tout problème cardiaque.

Avez-vous aimé l'article? La sauver!

Vous avez encore des questions? Demandez-leur dans les commentaires! La cardiologue Mariam Harutyunyan leur répondra.

Diplômé de l'Université de médecine de l'État de l'Oural avec un diplôme en médecine générale. Médecin-thérapeute

Prévoir

Selon les statistiques, une récupération absolue après une bradycardie sinusale survient dans 96% des situations:

  • Chez plus de 90% des patients, la pharmacothérapie est assez efficace. Dans le même temps, la durée de la prise de médicaments varie d'une utilisation unique à un traitement assez long - si le patient s'inquiète d'une forme prolongée de maladie;
  • Moins de 10% des personnes ont besoin d'un stimulateur cardiaque. Cette intervention vous permet d'éliminer instantanément la bradycardie sinusale, quels que soient les facteurs qui l'ont provoquée. Plus efficace, mais rarement requis.

Important. La bradycardie sinusale ne peut être complètement éliminée qu'après la guérison complète de la maladie sous-jacente..

Tactiques thérapeutiques

Une perturbation du rythme lente ou inexprimée n'a généralement pas de symptômes vifs et, par conséquent, son traitement n'est le plus souvent pas effectué, car la maladie n'est pas considérée comme une pathologie. Dans de tels cas, le médecin prescrit généralement un régime avec une réduction des aliments sucrés et gras, des vitamines et l'introduction de plus de fruits et légumes frais dans l'alimentation..

Avec des maladies concomitantes de bradycardie, le traitement leur est principalement destiné.

Lorsque des symptômes plus vifs apparaissent, des médicaments ou une stimulation sont prescrits. Les médicaments couramment utilisés sont l'atropine et l'isoprotérénol..

Des médicaments qui augmentent la fréquence cardiaque peuvent également être prescrits - anticholinergiques et sympathomimétiques.

Si la maladie est grave, qu'il y a des évanouissements fréquents, une diminution de la fréquence cardiaque et un traitement médicamenteux ne donne pas l'effet escompté, vous devrez peut-être installer un stimulateur cardiaque. Cet appareil mettra le cœur au rythme requis.

Si la maladie est due à une intoxication par des toxines, le médecin prescrit une thérapie de désintoxication. Si le problème est causé par des médicaments, le médecin modifie la posologie des médicaments qui l'ont causé ou les remplace par d'autres qui n'affecteront pas autant le cœur..

Dans l'hypothyroïdie, un traitement de remplacement est effectué à l'aide de la lévothyroxine. Avec l'hyperkaliémie, l'excès de calcium dans le corps est excrété à l'aide de divers diurétiques.

Symptômes de bradycardie sinusale

La gravité des symptômes de la maladie dépend de la pathologie qui a causé le SB et de l'état du système nerveux du patient. Ainsi, une personne peut ne pas ressentir un rythme cardiaque rare et ne trouver le trouble qu'après un examen médical. Des signes prononcés sont caractéristiques des patients présentant des névroses, une pression artérielle basse, en période de choc post-infarctus, avec des douleurs épigastriques, une angine de poitrine. Dans de tels cas, les patients indiquent les symptômes suivants:

Qu'est-ce que la bradycardie sinusale, ses symptômes et son traitement

Bradycardie sinusale. Ce que c'est?

Il s'agit d'une violation du rythme de l'activité cardiaque dans le sens du ralentissement et de la réduction de la fréquence cardiaque à moins de 60 battements par minute. La bradycardie sinusale (ou sinusale) signifie que des dommages sont survenus au niveau du tout premier lien du système de conduction cardiaque - le nœud sino-auriculaire. Le système de conduction du cœur lui-même fonctionne en mode automatique, c'est-à-dire qu'il génère indépendamment les impulsions nerveuses nécessaires à la contraction. Lorsqu'il est exposé à des facteurs extérieurs ou à des dommages à certaines parties du cœur de l'intérieur, l'activité de ce système est perturbée, la contraction rythmique du cœur est perturbée.

Causes possibles de la bradycardie sinusale

Les facteurs physiologiques sont distingués (hypothermie, relaxation du corps, sommeil, sport régulier). Ils provoquent une bradycardie non pathologique et n'indiquent pas une maladie, mais sont la norme physiologique pour le corps. Causes extracardiaques (non cardiaques). Ceux-ci incluent tous les facteurs des organes internes, à l'exception du cœur:

  • dysfonctionnement autonome (dystonie neurocirculatoire);
  • névrose avec dystonie végétative-vasculaire;
  • serrer le cou avec une cravate ou un collier serré endommage le sinus carotidien;
  • augmentation de la pression intracrânienne (avec méningite, lésion cérébrale traumatique, hémorragie sous-arachnoïdienne, œdème cérébral, néoplasmes cérébraux, hydrocéphalie);
  • troubles hormonaux (par exemple, diminution de la fonction thyroïdienne - hypothyroïdie).

Les causes cardiaques (cœur), c'est-à-dire celles dans lesquelles des dommages organiques se produisent au muscle cardiaque ou à la zone où se trouve le nœud sinusal. Ceux-ci inclus:

  • myocardite (processus inflammatoires dans le myocarde);
  • infarctus aigu du myocarde, lorsqu'une partie du cœur tombe hors de la zone de conduction de l'influx nerveux;
  • dystrophie myocardique ou myocardiosclérose - un changement dans la structure du muscle cardiaque, lorsqu'il n'est plus en mesure de remplir pleinement ses fonctions conductrices.

Les raisons médicinales peuvent être incluses dans un groupe distinct, c'est-à-dire celles observées dans le contexte de la prise de certains médicaments, par exemple, les glycosides cardiaques, les antagonistes du calcium, les bêtabloquants, les diurétiques, les stupéfiants.

Un autre groupe de raisons peut être combiné avec des facteurs toxiques, lorsque le corps, sous l'influence de substances toxiques ou de toxines, entre en phase d'inhibition. Cela se produit lors d'infections sévères (fièvre typhoïde, septicémie, hépatite) ou d'intoxication par des poisons (par exemple, des organophosphorés). Lorsque la cause de la bradycardie ne peut être déterminée, ils parlent d'une forme idiopathique d'arythmie..

La bradycardie en tant que manifestation du syndrome des sinus malades

Il s'agit d'un type d'arythmie rare mais assez grave, basé sur une faiblesse génétiquement prédisposée du stimulateur cardiaque principal. Au début de la maladie, les symptômes peuvent être absents ou se manifester par une faiblesse, une fatigue et des étourdissements. Avec la progression de la pathologie, des convulsions avec perte de conscience (syndrome de Morgagni-Adams-Stokes) peuvent être observées. Ce syndrome survient souvent chez les enfants.

Symptômes de la bradyarythmie

Une bradycardie modérée peut ne présenter aucune plainte ni aucun symptôme. Des signes caractéristiques sous forme d'étourdissements, de faiblesse, d'états semi-faibles commencent à apparaître soit avec une bradycardie avec une fréquence de contractions inférieure à 40 battements par minute, soit avec une pathologie organique prononcée.

Une bradycardie sévère se manifestera par des changements à la baisse de la pression artérielle, des difficultés respiratoires, des douleurs thoraciques, une diminution de la mémoire et une pensée confuse. Parfois, il peut y avoir une forte diminution ou une perte de vision à court terme et des convulsions. La raison de ces symptômes est une fréquence cardiaque lente et, par conséquent, un manque d'oxygène dans le sang et les tissus. Le cerveau est le premier à réagir au manque d'oxygène (hypoxie).

Traitement de la bradycardie sinusale

Il faut comprendre qu'une légère diminution de la fréquence cardiaque, qui ne s'accompagne pas de plaintes, ne nécessite pas de traitement. Si des symptômes graves surviennent ou si la vie est menacée, la question peut même se poser sur le traitement chirurgical.

  1. La principale direction dans le traitement de cette pathologie sera l'identification de la cause et son élimination. Avec des facteurs extracardiaques, la maladie sous-jacente est traitée, entraînant un ralentissement de la fréquence cardiaque. Avec les formes toxiques, des mesures de désintoxication sont effectuées, la lutte contre l'infection ou le poison qui a provoqué une intoxication du corps. Les causes médicinales sont éliminées par arrêt du médicament ou ajustement posologique.
  2. Changements de style de vie. Cet élément comprend l'établissement d'un régime qui exclut les aliments gras contenant du cholestérol. Promenades régulières au grand air, activité physique adéquate.
  3. Le traitement médicamenteux comprend la nomination de médicaments qui stimulent la contraction du cœur (bloqueurs des récepteurs de la choline, sympathomimétiques).
  4. Le traitement chirurgical est utilisé dans les cas extrêmes, avec un syndrome des sinus malades confirmé ou des évanouissements fréquents, avec une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 40 battements par minute. Pour restaurer le rythme du cœur, un stimulateur cardiaque artificiel est introduit, ce qui génère des impulsions nerveuses et stimule le cœur à se contracter.

Est-ce qu'ils entrent dans l'armée avec la bradycardie?

La réponse à cette question ne peut être sans ambiguïté, car tout dépend de la cause de la diminution de la fréquence cardiaque. Si la bradycardie n'est pas à l'origine d'une maladie grave (malformation cardiaque, par exemple) ou d'un syndrome des sinus malades, alors ce n'est pas une contre-indication au service militaire. Lors de la détection de lésions organiques du cœur ou d'une pathologie congénitale, la bradycardie peut indirectement entraîner un retard de l'armée.

Bradycardie sinusale: causes, dangers et traitement

Bradycardie sinusale: causes, dangers et traitement

La bradycardie sinusale est une violation de la fréquence cardiaque, qui se traduit par un ralentissement à moins de 60 battements par minute. Cela peut être une variante de la norme ou indiquer des pathologies. La forme physiologique est souvent observée chez les athlètes, la norme est une fréquence cardiaque lente chez les personnes endormies.

Facteurs de risque, types

La bradycardie physiologique indique que l'effet inhibiteur du système nerveux sur l'activité du cœur prévaut chez l'homme..

La bradycardie physiologique des sinus n'est pas préoccupante dans les cas suivants:

  • fréquence cardiaque d'au moins 50 battements par minute;
  • aucune plainte du patient;
  • le rythme n'est pas perturbé (les mêmes intervalles de temps entre les battements).

Forme pathologique

Un ralentissement de la fréquence cardiaque est appelé pathologie dans les cas suivants:

  • manque de conditions préalables (il n'y a pas de facteurs pouvant conduire à une bradycardie);
  • manifestation de bradycardie par des attaques soudaines;
  • arythmie du pouls;
  • il y a des plaintes concernant une mauvaise santé générale.

Les raisons

La bradycardie sinusale n'est pas une maladie en soi. C'est un symptôme qui peut accompagner le développement d'autres maladies. Ceux-ci inclus:

  • dystonie végétative;
  • formes aiguës et chroniques de maladies cardiaques (ce sont la myocardite, les crises cardiaques, les cardiomyopathies, la faiblesse du nœud sinusal);
  • lésions cérébrales (TBI, méningite, tumeurs, méningo-encéphalite);
  • passion excessive pour l'alcool et le tabagisme, consommation de drogues;
  • intoxication par des produits chimiques, travail dans des industries dangereuses;
  • infections sévères (associées à des lésions de tout organe - infections intestinales, pneumonie, abcès);
  • excroissances cancéreuses du cou et de la poitrine;
  • l'utilisation de médicaments qui ralentissent la fréquence cardiaque (asparkam, vérapamil, etc.);
  • maladies du système endocrinien (insuffisance surrénalienne, hypothyroïdie, se manifestant par une hypothyroïdie);
  • maladie grave du foie et des reins.

Symptômes

La gravité des manifestations cliniques est directement liée au nombre de battements dont le pouls devient moins fréquent.

Avec une fréquence cardiaque comprise entre 50 et 60 battements, le tableau clinique est le suivant:

  • les plaintes concernant l'état général - les vertiges, la faiblesse sont pratiquement absents;
  • la conscience et la respiration restent normales;
  • la pression artérielle ne change pas.

Ainsi, dans ce cas, seule une impulsion lente indiquera une bradycardie..

Avec une fréquence cardiaque de 30 à 40, les symptômes sont les suivants:

  • il y a des plaintes de malaise général, des étourdissements, des maux de tête et des douleurs thoraciques, un essoufflement;
  • des changements de conscience sont observés, qui se manifestent par de la somnolence, de la léthargie;
  • la pression artérielle diminue;
  • le pouls non seulement ralentit, mais devient également faible;
  • la respiration s'accélère, un essoufflement apparaît.

Avec une impulsion de 30 à 39 battements, une bradycardie sinusale prononcée se produit:

  • les plaintes énumérées dans le paragraphe ci-dessus deviennent prononcées, le patient est obligé d'être en décubitus dorsal;
  • état général - critique;
  • les troubles de la conscience se manifestent par un coma, c'est-à-dire il n'y a pas de conscience;
  • la pression artérielle est considérablement réduite;
  • l'impulsion n'est pas détectée;
  • respiration superficielle (peut être absente).

La bradycardie sinusale peut se manifester de différentes manières: être paroxystique ou chronique. L'attaque peut durer plusieurs minutes, heures, jours. La forme chronique est plus favorable en termes de pronostic, surtout si la décélération est faible - de 50 à 60 battements. Dans de tels cas, le corps peut se reconstruire et s'adapter au ralentissement du rythme..

Les crises soudaines sont très dangereuses, surtout si la tachycardie a précédé le ralentissement du rythme cardiaque.

Diagnostique

Le diagnostic primaire peut être posé sur la base des plaintes et de l'examen des patients. Il peut être confirmé ou exclu de manière fiable à l'aide d'un ECG.

La bradycardie sinusale sur le cardiogramme se traduira par une augmentation des écarts entre les complexes ventriculaires et le rythme sinusal correct.

Avec ce diagnostic, le cardiogramme est presque similaire à celui normal, à l'exception de contractions plus rares. Si, au moment du cardiogramme, il n'était pas possible d'enregistrer un épisode de bradycardie, une étude Holter doit être réalisée. Cette procédure implique le patient portant un appareil spécial pendant 24 heures, qui supprime et enregistre automatiquement tous les indicateurs nécessaires.

L'échographie est utilisée pour détecter les lésions de nature organique du cœur..

Des tests de laboratoire peuvent également être effectués. Celles-ci comprennent l'analyse de la composition électrolytique du sang, l'analyse des hormones, la détermination des toxines, ainsi que l'analyse bactériologique des causes infectieuses suspectées de troubles du rythme cardiaque.

Traitement

En cas de bradycardie sinusale physiologique, aucun traitement n'est nécessaire.

Les indications du traitement sont:

  • dyspnée;
  • évanouissement;
  • faiblesse générale;
  • hypotension;
  • baisse de la fréquence cardiaque jusqu'à 40 battements / min.

La bradycardie sinusale implique un traitement ambulatoire, cependant, dans les cas graves, le patient peut être hospitalisé.

Traitement médical

Comment traiter la bradycardie sinusale si elle n'est pas physiologique?

Avec la bradycardie, il est nécessaire de prendre des médicaments qui stimulent les contractions et neutralisent également l'effet du système nerveux autonome sur les voies. Ces médicaments comprennent:

  • Anticholinergiques. Atropine - inhibe l'activité du système nerveux parasympathique, accélérant ainsi la fréquence cardiaque. Le médicament est destiné à être injecté et peut être utilisé par voie sous-cutanée ou intraveineuse. Il se caractérise par un certain nombre d'effets secondaires, par conséquent, il ne convient pas comme médicament à usage régulier, mais il est efficace comme aide d'urgence.
  • Adrénomimétiques. Isoprénaline - destiné à une utilisation orale ou intraveineuse. C'est un analogue de l'adrénaline qui simule la division sympathique du système nerveux autonome et active les récepteurs cardiaques.
  • Euphyllin. C'est un médicament bronchodilatateur, mais il est également indiqué lorsqu'il est nécessaire d'augmenter le pouls. La réception est réalisée par perfusion intraveineuse.

Il est conseillé de prendre ces médicaments pendant la période de récupération de la fréquence cardiaque; lorsque l'indicateur est ramené à la normale, ils sont annulés.

Il est également possible d'utiliser la phytothérapie. Eleutherococcus, le ginseng aidera à augmenter la fréquence cardiaque et à augmenter la pression artérielle.

Dans la forme chronique de bradycardie sinusale, il est nécessaire d'utiliser des médicaments visant à activer les processus métaboliques. Il:

  • antioxydants et cardioprotecteurs (antioxydants, oméga-3);
  • médicaments stimulant le métabolisme des cardiomyocytes (mildronate);
  • nootropiques (piracétam);
  • complexes de vitamines.

Les formes complexes de bradycardie, accompagnées d'une perte de conscience et se développant sur fond de lésions de nature organique, sont éliminées à l'aide d'une intervention chirurgicale. Dans de tels cas, un stimulateur cardiaque est installé..

Aide d'urgence

Des soins d'urgence sont nécessaires lorsque le patient présente une aggravation de l'état général dans le contexte d'une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 50 battements par minute.

Il est nécessaire de coucher le patient sur le dos et de lui donner accès à l'oxygène.

Après cela, vous devez vérifier la présence de conscience, la respiration. En leur absence, un massage cardiaque et une respiration artificielle sont effectués.

Les médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • Zelenin gouttes. Utilisé pour l'administration orale dans tous les cas de bradycardie tout en maintenant la conscience.
  • Sulfate d'atropine. Il est administré par injection - par voie sous-cutanée ou intraveineuse avec une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 50 battements par minute.
  • Dopamine. Il est pris lorsque la fréquence cardiaque descend en dessous de 50 battements par minute avec une baisse de la pression artérielle.
  • Adrénaline. Injecté par voie intraveineuse ou sous-cutanée pendant un arrêt cardiaque (fréquence cardiaque inférieure à 30 battements par minute).

Prévoir

L'élimination des symptômes de la bradycardie sinusale est observée dans 95% des cas.

Chez presque tous les patients (90-95%), il suffit d'effectuer un traitement médicamenteux.

5 à 10% des cas nécessitent l'implantation d'un stimulateur cardiaque. Cette procédure rétablit le rythme normal dans tous les cas immédiatement après l'intervention..

Si le traitement n'est pas commencé lorsqu'un problème est détecté, des complications peuvent survenir. Parmi les conséquences négatives figurent l'aggravation des manifestations d'ischémie, d'infarctus du myocarde, d'accident vasculaire cérébral, d'insuffisance cardiaque, d'arrêt cardiaque.

La prévention

Tout d'abord, un mode de vie sain doit être attribué à des mesures préventives. C'est le refus de boire de l'alcool, de fumer, de contrôler l'alimentation. Vous devrez exclure les aliments sucrés et gras du menu. Il est nécessaire de faire du sport, cependant, la quantité d'activité physique autorisée est recommandée pour être convenue avec le médecin.

Toutes les maladies doivent être éliminées immédiatement après la détection afin d'éviter leur transition vers une forme chronique.

Les médicaments ne peuvent être pris que selon les directives d'un spécialiste. Vous ne devez pas essayer d'éliminer le symptôme vous-même..

Si des symptômes alarmants apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin, subir des examens et commencer un traitement cardiaque si une pathologie est détectée.

En présence de toute anomalie du travail du cœur, il est impératif de subir des examens préventifs. Et plus tôt le patient s'inscrit à une consultation, mieux c'est.