Quelles sont les causes et les symptômes de la maladie de Raynaud

Vasculite

La maladie de Raynaud est une pathologie qui affecte les mains et se manifeste par des épisodes d'ischémie, de cyanose et d'hyperémie dans la séquence spécifiée, cette triade est appelée syndrome de Raynaud. Cela distingue la maladie de Raynaud d'origine inconnue du syndrome de Raynaud, qui survient à la suite de diverses maladies..

Quelle est la maladie de Raynaud

La maladie de Raynaud doit son nom à son découvreur, le médecin français Maurice Raynaud, qui l'a décrite en 1862. La pathologie se manifeste par l'apparition alternée au niveau des mains de la cyanose et de l'hyperthermie (changement de la couleur des mains du bleu, indiquant une cyanose, au rouge, indiquant une hyperthermie) à la suite d'une exposition à de basses températures ou à un stress sévère.

Cette maladie peu connue touche environ 2 à 5% de la population mondiale, les données épidémiologiques indiquent que les femmes sont majoritairement touchées (le ratio femmes / hommes est de 3 pour 1). La maladie de Raynaud est à la fois bilatérale (dans 50% des cas) et unilatérale.

Comment se manifeste la maladie de Raynaud

Le mécanisme physiopathologique est associé au syndrome de Raynaud. Cette condition est caractérisée par un spasme des vaisseaux sanguins périphériques qui sont situés au niveau des mains..

La maladie de Raynaud est caractérisée par en trois étapes:

  • Phase ischémique: Cette première étape est appelée «phase d'évanouissement» et se caractérise par une pâleur sévère des mains due à une diminution de l'apport sanguin. Cette étape est associée à l'action de substances (par exemple, les prostacyclines, les thromboxanes et les bradykinines), qui ont des propriétés vasoactives, c'est-à-dire qu'elles agissent sur les vaisseaux sanguins, provoquant la constriction des vaisseaux sanguins et l'arrêt du flux sanguin..
  • Phase cyanotique: La deuxième étape, également appelée «phase d'asphyxie locale», est caractérisée par l'apparition d'une couleur bleutée sur les mains, qui s'accompagne de picotements constants, de douleurs atroces et parfois d'hyperhidrose. À ce stade, il y a un retour progressif du sang vers le système de microcirculation, mais, en raison de l'accumulation de dioxyde de carbone, qui a un effet vasodilatateur, une forte expansion des vaisseaux sanguins se produit et l'apparition de symptômes de l'étape suivante.
  • Stade de l'hyperémie réactive: Elle est également définie comme la phase érythémateuse et se caractérise par l'apparition d'une couleur rouge intense au niveau des mains. Ce phénomène est associé à la restauration du flux sanguin au niveau de la microcirculation. Cette étape est suivie du retour de la couleur normale..

Il y a une différence entre le syndrome de Raynaud et la maladie. Voyons qui.

La différence entre le syndrome de Raynaud et la maladie

Actuellement, cette pathologie est peu connue, elle est donc souvent confondue avec le syndrome de Raynaud..

Pour essayer de faire la distinction entre les deux plus clairement, on pourrait dire que:

  • La maladie de Raynaud survient pour des causes inconnues. Autrement dit, il est primaire ou idiopathique. Cette forme de pathologie survient généralement entre 15 et 40 ans (apparaît principalement avant 30 ans) et touche plus souvent les femmes. Elle est localisée au niveau des doigts avec une distribution symétrique bilatérale (par exemple, dans les deux mains ou deux doigts sur chacune des mains). Les symptômes apparaissent, par exemple, à la suite d'une exposition au froid ou d'un travail avec des outils vibrants.
  • Le syndrome de Raynaud est une pathologie secondaire associée à des maladies existantes, l'utilisation de médicaments. Le syndrome apparaît généralement après 50 ans (parfois après 30 ans) et se manifeste soudainement et des complications locales (par exemple ulcération). Généralement unilatéral et associé à un déclencheur de pathologie sous-jacente.

La cause de la maladie de Raynaud est inconnue.

La maladie de Raynaud n'a actuellement aucune cause spécifique et est considérée comme idiopathique.

Mais, ils notent le lien avec les phénomènes suivants:

  • Blessure: blessure physique résultant d'une intervention chirurgicale, d'un accident ou d'un épisode de gelure.
  • Activités professionnelles: Certains travaux qui nécessitent des mouvements répétitifs (comme travailler sur un ordinateur ou jouer de la guitare pendant de longues périodes) ou utiliser un équipement produisant des vibrations (comme un marteau-piqueur) ou travailler avec des produits chimiques (comme le chlorure de vinyle) peuvent être responsable des symptômes de la maladie de Raynaud.

Il faut également dire sur les raisons qui ont conduit à l'apparition du syndrome de Raynaud:

  • Maladies auto-immunes: causées par un défaut du système immunitaire qui produit des anticorps dirigés contre le corps. Par exemple, collagénopathie, sclérodermie, fibromyalgie, lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde.
  • Maladies hématologiques: caractérisées par des modifications des éléments sanguins, y compris celles associées au phénomène de cryoglobulinémie, de polyglobulie et de plasmocytome.
  • Autres conditions médicales: certaines conditions médicales, telles que celles qui provoquent une hypertension ou un dysfonctionnement de la thyroïde, peuvent conduire au syndrome de Raynaud.
  • Médicaments: Les médicaments pouvant entraîner le syndrome de Raynaud comprennent les pilules contraceptives, certains médicaments de chimiothérapie (y compris le cisplatine), les médicaments contre la migraine contenant de l'ergotamine et les bêtabloquants utilisés pour abaisser la tension artérielle.

Symptômes de la maladie de Raynaud

Les symptômes de la maladie de Raynaud, comme dans le cas du syndrome, apparaissent environ vingt minutes après l'événement initiateur, qui peut être:

  • Température: toucher quelque chose de froid ou être exposé à des températures très basses, surtout si vous avez déjà été dans un environnement chaud, peut provoquer des symptômes de la maladie de Raynaud.
  • Stress: le stress physique, comme l'exposition aux vibrations ou le stress émotionnel, peut être un facteur déclenchant les symptômes.

Tout symptômes persistent pendant 30 à 60 minutes, ils sont étroitement liés aux trois stades de la maladie de Raynaud décrits précédemment, nous avons donc:

  • Changements de couleur dans les mains: les mains deviennent d'abord blanches (phase ischémique), puis bleuâtres et violet pâle (phase cyanotique), et enfin très rouges (phase d'hyperémie). Après la troisième étape, ils reviennent à leur couleur normale..
  • Picotements et douleurEn raison de la reprise de la circulation sanguine, vous pouvez ressentir une légère sensation de picotement ou une douleur intense. Parfois, une forte sensation de brûlure peut également être ressentie.
  • Changements de température dans les mains: les mains souffrent de changements de température de très froid (dans les deux premières étapes) à très chaud (dans la dernière étape).

Ces symptômes affectent, dans la plupart des cas, les doigts, mais parfois ils peuvent même apparaître au niveau des jambes, des lèvres et des mamelons. Bien que cette pathologie ait un pronostic bénin, il est possible que, étant une maladie secondaire, elle entraîne des conséquences très graves, par exemple des ulcères au niveau des doigts et des ongles. Ces complications surviennent dans environ 2% des cas..

Diagnostic de la maladie de Raynaud - hors maladies

Le diagnostic du syndrome de Raynaud nécessite une différenciation minutieuse des autres maladies qui partagent des caractéristiques communes (par exemple, engelures ou vascularite). Elle est réalisée à l'aide d'analyses de laboratoire et instrumentales..

Pour poser un diagnostic du syndrome de Raynaud, quatre caractéristiques:

  • Les symptômes doivent être bilatéraux.
  • Les symptômes doivent être localisés au niveau des doigts et ne pas s'étendre à toutes les extrémités.
  • L'apparition des symptômes se produit lors d'un stress physique ou psychologique ou, plus souvent, d'un contact avec quelque chose de froid.
  • La disparition des symptômes est associée à la chaleur.

Si la maladie de Raynaud est suspectée, une tentative est faite pour en déterminer la cause et faire la distinction entre la maladie et le syndrome..

Remèdes pour prévenir et soulager les symptômes de la maladie de Raynaud

La prévention des manifestations de la maladie de Raynaud comprend à la fois l'utilisation d'agents non pharmacologiques et une attention accrue à la nutrition et à son propre comportement..

Ces remèdes sont utilisés à la fois pour prévenir les symptômes ou pour atténuer lorsqu'ils se manifestent:

  • Glycérol: l'utilisation de crèmes à base de glycérine peut être bénéfique car cette substance peut protéger les mains du froid et ainsi prévenir l'apparition des symptômes de Raynaud.
  • Phytothérapie: Il est recommandé de prendre, sous forme de gélules, des extraits secs ou des tisanes à base de ginkgo biloba, de romarin et de gingembre. Ces plantes contiennent des substances qui améliorent la circulation sanguine dans le système de microcirculation..
  • Physiothérapie: un bon kinésithérapeute peut donner un massage qui favorise la circulation sanguine, ce qui peut être une bonne stratégie pour empêcher le développement des symptômes.
  • Régime: Il est conseillé d'éviter l'utilisation de substances pouvant augmenter le stress et la vasoconstriction, comme la caféine.
  • S 'habiller chaudement: En hiver ou dans des conditions très froides telles que lorsque le climatiseur est disponible. Il est recommandé de porter des gants en laine ou en polaire, il est également utile de garder vos pieds au chaud.
  • Évitez les situations stressantes: émotionnel et physique, et si possible, ne pas faire de travail qui prédispose au développement de symptômes.
  • Évitez de prendre de la nicotine: c'est-à-dire arrêter de fumer.

Traitement médicamenteux de la maladie de Raynaud

Le traitement pharmacologique de la maladie de Raynaud repose sur l'utilisation de certains médicaments et parfois de certaines procédures médicales pour contrôler les crises, les prévenir ou les éliminer complètement..

En général, les médicaments suivants sont utilisés pour la maladie de Raynaud:

  • Antagonistes du calcium: pour détendre les muscles, y compris ceux qui affectent la microcirculation de la main. Cela empêche la vasoconstriction. Le plus couramment utilisé est la nifédipine.
  • Vasodilatateurs: médicaments qui provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins, c.-à-d. une augmentation de la lumière des artères, ce qui conduit à une augmentation du flux sanguin vers toutes les zones du corps, y compris les zones périphériques. Ainsi, ils neutralisent le phénomène de vasoconstriction.

Dans certains cas, très rares, ils recourent à un traitement chirurgical dont le but est de bloquer la transmission de l'influx nerveux qui contrôle la microcirculation de la main..

Syndrome de Raynaud: symptômes, traitement, causes

Le complexe de symptômes caractéristiques des troubles circulatoires aigus dans des zones limitées du corps est appelé syndrome de Raynaud. L'incidence du syndrome est plus élevée dans les pays à climat froid. Il oscille entre environ 2 et 18%. La maladie touche plus souvent les personnes d'âge moyen (40-50 ans), en particulier les femmes (4 fois plus souvent que les hommes).

Les manifestations de la maladie de Raynaud et les symptômes du syndrome de Raynaud sont très similaires. Cependant, ils diffèrent par la cause qui a provoqué leur apparition et parfois par leur localisation. Le diagnostic différentiel est d'une grande importance dans le choix des méthodes de traitement..

Le mécanisme de développement et l'évolution clinique du syndrome

Mécanisme de développement

Les troubles organiques et fonctionnels de la structure de la paroi vasculaire et de l'appareil qui innervent les vaisseaux sont considérés comme les premiers, à la suite desquels leur régulation nerveuse change. Cela se traduit par des crises de spasmes pathologiques (constrictions) des vaisseaux sanguins en réponse à des facteurs de provocation, qui sont principalement une exposition prolongée au froid, une réaction psycho-émotionnelle prononcée, le tabagisme. Localisation - le plus souvent le bout des doigts et des orteils, le bout de la langue, du nez ou des oreilles, du menton, de la rotule. L'asymétrie de la lésion est caractéristique du syndrome de Raynaud des membres supérieurs, et celle symétrique est plus caractéristique de la maladie de Raynaud..

Une diminution significative de l'apport sanguin aux tissus perturbe leur trophisme (nutrition), qui se manifeste par un engourdissement et une réaction cutanée triphasée: blanchiment suivi d'une cyanose (couleur bleu-violet de la peau et des ongles) due au manque de sang et d'oxygène, rougeur vive après la fin de «l'attaque» à la suite d'un afflux de sang. L'apparition d'un motif vasculaire maillé est possible. Lors d'attaques ultérieures, des cloques à contenu liquide, léger ou sanglant et une nécrose (nécrose) des tissus peuvent survenir.

Maladies accompagnantes

Le syndrome de Raynaud, dont les causes ne sont pas encore entièrement comprises, survient généralement lorsque:

  • Maladies auto-immunes avec lésions diffuses du tissu conjonctif: sclérodermie systémique et lupus érythémateux systémique, rhumatisme et polyarthrite rhumatoïde, dermatomyosite, syndrome de Sjögren (lésions auto-immunes des glandes excrétrices - sébacées, salivaires, sudoripares), périartérite noueuse.
  • Maladies vasculaires: athérosclérose oblitérante des membres inférieurs, aortoartérite non spécifique (maladie de Takayasu) et autres.
  • Maladies accompagnées d'une augmentation de la viscosité du sang: cryoglobulinémie (présence de protéines «froides» dans le sang qui précipitent sous l'influence d'une basse température), polyglobulémie (augmentation absolue de la masse de globules rouges dans le sang), lésions du tissu lymphatique, accompagnées d'une viscosité sanguine élevée (macroglobulinémie de Waldenström).
  • Syndromes du canal carpien et du muscle scalène antérieur (rare).
  • Ostéochondrose des régions cervicale et thoracique supérieure.

Contrairement au syndrome, la maladie de Raynaud est une manifestation de maladies affectant le système nerveux central au niveau du cortex cérébral, de la région hypothalamique, du tronc et de la moelle épinière. Cela conduit à une perturbation dans les centres de formation d'impulsions vers les vaisseaux.

Facteurs contributifs et symptômes

Le développement et la provocation de la maladie sont facilités par:

  • influence à long terme de la basse température;
  • stress émotionnel et surmenage;
  • troubles endocriniens (phéochromocytome, hypothyroïdie) et syndrome de Down;
  • effets secondaires de la clonidine, des bêtabloquants, des antitumoraux et de certains autres médicaments à action périphérique avec une utilisation prolongée;
  • maladie de vibration.

L'évolution clinique du syndrome de Raynaud, dont les symptômes sont divisés en étapes, se déroule sous la forme d'un processus progressif:

  • Stade I - angiospastique

- la survenue de rares attaques de courte durée, durant plusieurs minutes, d'engourdissement de la peau, sa pâleur prononcée et une diminution de la température dans la zone des zones touchées, suivies de douleurs à caractère cassant. À ce stade, il est possible d'établir un facteur provoquant - froid (se laver les mains, le visage ou le corps avec de l'eau froide), stress, tabagisme. À la fin de l'attaque, aucun changement notable dans ces domaines n'est noté.

  • Stade II - angioparalytique

- caractérisé par des crises fréquentes qui surviennent sans raison apparente et durent une heure ou plus. À la fin de l'attaque, la phase de cyanose se développe - une coloration bleu-violet apparaît, suivie d'une hyperémie sévère (rougeur) et d'un léger gonflement de la zone touchée.

  • Stade III - atrophoparalytique

- des modifications dystrophiques de la peau, des ongles (en cas de lésion des doigts), de petites cicatrices après que de petites vésicules superficielles sont initialement visibles. Après une longue attaque, sur fond d'œdème et de cyanose des tissus, des bulles au contenu séreux-sanglant apparaissent. Après les avoir ouverts, le tissu mort (parfois jusqu'à l'os) est exposé et il se forme généralement un ulcère superficiel non cicatrisant à long terme. Ses cicatrices peuvent durer longtemps. Lorsqu'une infection secondaire est attachée, un processus gangreneux se développe. En cas d'évolution sévère, une résorption osseuse se produit, suivie d'une déformation des doigts.

La durée des étapes I et II est de 3 à 5 ans. Si le processus se produit sur les mains ou les pieds, il est souvent possible de voir les symptômes des trois étapes en même temps..

Diagnostique

Dans le syndrome de Raynaud, le diagnostic repose principalement sur les plaintes et les données objectives du patient, ainsi que sur des méthodes de recherche complémentaires. Cela prend en compte une sensibilité inadéquate au facteur froid (tout d'abord) et la décoloration des zones touchées. Le blanchiment de la peau est caractéristique et survient chez 78% des personnes atteintes de ce syndrome. Il est recommandé (par le groupe de médecins britannique pour l'étude de la sclérodermie systémique) de déterminer la fiabilité du syndrome de Raynaud en fonction de la réaction au froid selon les critères suivants:

  • Le syndrome de Raynaud est absent - la couleur de la peau ne change pas;
  • la probabilité d'un syndrome - un changement de couleur de la peau est monophasé et s'accompagne d'un engourdissement ou d'une paresthésie (trouble de la sensibilité);
  • fiable - le changement de couleur de la peau se produit en deux phases; de plus, les attaques sont répétitives.

La fiabilité et le degré des lésions vasculaires sont également déterminés à l'aide de méthodes instrumentales: capillaroscopie des vaisseaux du lit de l'ongle, balayage Doppler couleur, thermographie de la zone touchée (taux de récupération de la température initiale de la peau après refroidissement).

Diagnostic différentiel du syndrome et de la maladie de Raynaud:

Syndrome de Raynaud
Maladie de Raynaud
Symptômes
âgeplus de 30 anstout âge
signes de maladies du tissu conjonctif (sclérodermie, lupus érythémateux, etc.)caractéristiqueabsent
symétrie de la lésioninhabituelcaractéristique
ulcération, nécrose tissulaire, gangrèneOuine pas
ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes)hauteOrdinaire
dosage immunoenzymatique pour la présence d'anticorps antinucléaires dans le sangpositifnégatif
capillaroscopie (étude du lit vasculaire) - l'étude la plus informativedéformation des boucles capillaires, leur réduction (désolation)aucun changement
la possibilité de manifestation de crises vasculaires dans les organes internes (poumons, reins)Ouine pas
pléthysmographie (mesure de la pression dans l'artère digitale) après refroidissement localpression réduite de 70% ou pluspas changé ou légèrement réduit
évaluation de la vitesse du flux sanguin à l'aide du balayage laser Dopplertrès abaissépas réduit

Un diagnostic définitif de la maladie de Raynaud ne peut être établi que par un examen approfondi. Si aucune autre maladie à l'origine du complexe symptomatique n'a été identifiée, le diagnostic est posé «maladie de Raynaud».

Traitement

Dans le syndrome de Raynaud, l'invalidité est principalement due à la maladie principale (rhumatisme, sclérodermie, etc.). Mais parfois, si le patient ne peut pas effectuer un travail lié à sa profession, une invalidité est également possible en raison du syndrome de Raynaud de stade II ou III..

Les personnes au stade III du syndrome de Raynaud ne sont pas aptes au service dans l'armée, au stade II - d'utilisation limitée, au stade I - sont soumises à la conscription.

Fournir une aide d'urgence lors d'une attaque consiste à:

  • Élimination du facteur qui a provoqué l'attaque
  • Réchauffer la zone touchée - masser avec un chiffon en laine, prendre des boissons chaudes
  • Réception ou injection de vasodilatateurs et analgésiques, antispasmodiques (drotavérine, no-shpa, platifilline).

Avec le syndrome de Raynaud, le traitement est à long terme. Tout d'abord, il vise à traiter la maladie sous-jacente, qui a provoqué l'apparition du complexe de symptômes..

Vous devez arrêter de fumer et éviter l'exposition à des facteurs provoquants au travail et à la maison - contact avec de l'air froid et de l'eau froide, exposition aux vibrations, travail prolongé sur un clavier d'ordinateur et avec des produits métalliques lourds, contact avec diverses substances de production chimiques, stress psychologique.

  • action vasodilatatrice (antagonistes et bloqueurs des canaux calciques) - nifédipine (Corinfar, Cordipin, Cordaflex, Kaltsigrad, Nifedipine, Nifecard, Osmo-adalat, Fenigidin), nicardipine, vérapamil (Isoptin, Finoptin, Verogalid)
  • Inhibiteurs de l'ECA - Captopril, Kapoten
  • bloqueurs des récepteurs de la sérotonine - kétansérine
  • prostaglandines - Vasaprostan, Vap, Coverject, Alprostan
  • amélioration des propriétés physico-chimiques du sang et de la microcirculation - Agapurin, Trental, Dipyridamole, Pentoxifylline, Vazonit

Les médicaments doivent être associés à la physiothérapie et aux traitements non traditionnels. Physiothérapie - UHF, boue, oxygénation hyperbare, bains galvaniques, exercices de physiothérapie, réflexologie. Si le traitement médical et physiothérapeutique est inefficace, une intervention chirurgicale est possible - sympathectomie. L'une des méthodes modernes de traitement du syndrome de Raynaud est la thérapie avec des cellules souches, qui contribuent à la normalisation du flux sanguin périphérique..

Syndrome de Raynaud et maladie de Raynaud - en quoi ces maladies diffèrent?

Dans la terminologie médicale, il existe deux maladies - la maladie de Raynaud et le syndrome de Raynaud, qui sont souvent définis correctement, mais ils utilisent un nom commun pour cela (ou «syndrome» ou «maladie»). Il faut comprendre, la maladie de Raynaud et le syndrome de Raynaud sont deux maladies différentes avec une étiologie et des symptômes caractéristiques.

Qu'est-ce que la maladie de Raynaud et le syndrome de Raynaud

La maladie de Raynaud, ou phénomène de Raynaud, est une condition dans laquelle le flux sanguin vers les extrémités est excessivement réduit en réponse à une détresse froide ou émotionnelle. Il y a parfois un changement de couleur des doigts et des orteils - un changement de couleur de la peau sur le menton, tandis que les membres sont affectés symétriquement. Cette maladie provoque des ongles cassants, la formation de «nervures» ou des irrégularités sur les plaques à ongles. Une telle maladie peut durer des années, surtout si le patient n'attache pas d'importance aux symptômes..

La maladie porte le nom du médecin français Maurice Reynaud (1834-1881), est le résultat d'un vasospasme.

Lorsque la cause de la maladie est idiopathique, elle est décrite comme la maladie de Raynaud (également «maladie de Raynaud primaire»).

Figure 1. Mains d'un patient atteint de la maladie de Raynaud

La principale méthode de diagnostic pour déterminer la présence d'une sclérose systémique dans le syndrome de Raynaud est la thermographie.

La physiopathologie du syndrome de Raynaud implique une hyperactivation du système nerveux sympathique, provoquant un degré extrême de vasoconstriction des vaisseaux sanguins périphériques et, par conséquent, une hypoxie tissulaire. Les cas chroniques et récurrents du phénomène de Raynaud contribuent souvent au développement de processus atrophiques de la peau, des tissus sous-cutanés et des muscles. Parfois, la maladie provoque le développement d'ulcères et de gangrène ischémique. Le syndrome de Raynaud se caractérise par l'absence de manifestations externes telles que la maladie de Raynaud, ou elles se manifestent à un degré très faible.

Causes du syndrome et de la maladie de Raynaud

Malgré le développement de la médecine moderne et des méthodes de diagnostic, les médecins ne comprennent toujours pas complètement la cause des crises qui accompagnent la maladie de Raynaud. Les causes les plus évidentes de la maladie de Raynaud et du vasospasme sont:

  • réaction excessive aux situations stressantes;
  • sensibilité anormale aux basses températures.

Spasme des vaisseaux sanguins

Dans la maladie de Raynaud, les vaisseaux sanguins des extrémités subissent un vasospasme sous l'influence du froid et du stress. Limite le flux sanguin vers les extrémités. Au fil du temps, dans les petits vaisseaux et capillaires, le sang devient plus épais, ce qui provoque finalement une obstruction chronique des capillaires et, par conséquent, des signes externes de la maladie, par exemple, le blanchiment des deux phalanges antérieures des doigts, le blanchiment des orteils, les mains et les pieds deviennent froids au toucher.

Le froid est plus susceptible de provoquer une crise qu'une fièvre. Une personne est exposée au froid partout, par exemple en plongeant ses mains dans de l'eau froide ou en touchant le congélateur. Pour certains patients, le froid est un stimulant mineur de la maladie de Raynaud et le stress peut en être le principal facteur..

Dans le syndrome de Raynaud, la cause est nécessairement la présence d'une maladie sous-jacente. Puisque le syndrome n'est pas une maladie équivalente à la maladie de Raynaud.

Les principales causes du syndrome de Raynaud sont:

  • sclérose;
  • Diabète;
  • la thyrotoxicose;
  • ménopause, ménopause;
  • lupus;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • le syndrome de Sjogren.

Plusieurs autres raisons avec des descriptions plus détaillées:

1. Maladies du tissu conjonctif.

La plupart des personnes atteintes d'une maladie rare qui provoque un épaississement et des cicatrices de la peau (sclérodermie) ont le syndrome de Raynaud.

2. Maladies des artères. Le syndrome de Raynaud peut être associé à diverses maladies qui interfèrent avec le fonctionnement normal des artères, telles que l'athérosclérose, la maladie de Buerger (inflammation des vaisseaux sanguins dans les bras et les jambes). Les fluctuations de la pression artérielle peuvent également provoquer le syndrome..

3. Syndrome du canal carpien. Cette condition consiste à exercer une pression sur le nerf principal de la main (nerf médian). Cette pression systématique entraîne douleur et engourdissement. La main devient plus sensible au froid.

4. Mouvement répétitif ou vibration.

La frappe rapide, le jeu du piano ou d'autres activités impliquant des mouvements systématiques, répétitifs / répétitifs, comme le travail dans une installation de production et autres, augmentent le risque de développer le syndrome au fil du temps.

Un facteur secondaire qui provoque un rétrécissement périodique des vaisseaux sanguins du visage, du corps, des membres.

7. Certains médicaments

Certains médicaments, y compris les bêtabloquants, qui sont utilisés pour traiter l'hypertension artérielle, les médicaments contre la migraine contenant de l'ergotamine ou du sumatriptan et les médicaments pour le TDAH augmentent le risque de TDAH.

De la même manière:

  • certains agents chimiothérapeutiques;
  • médicaments qui aident à rétrécir les vaisseaux sanguins.

Symptômes du syndrome et de la maladie de Raynaud

Les manifestations cliniques de la maladie de Raynaud sont différentes de celles du syndrome de Raynaud. La maladie de Raynaud peut même survenir à un doigt ou à un orteil, elle peut donc mettre la vie en danger pour les personnes prédisposées au vasospasme ou ayant une condition établie à voyager ou à vivre dans des climats froids..

Le syndrome de Raynaud est une affection qui peut survenir spontanément, pas nécessairement sous l'influence du stress ou du froid, mais le plus souvent sous l'influence du trouble sous-jacent.

Sous l'influence des basses températures, la circulation sanguine et l'apport sanguin aux bras et aux jambes sont perturbés. Les symptômes de la maladie de Raynaud sont les suivants:

  • blanchiment des doigts, des orteils, des lobes d'oreille, du menton, du bout du nez;
  • avoir froid;
  • frisson;
  • fièvre;
  • couleur de peau pâle / bleuâtre;
  • après l'élimination du stress ou du facteur froid, les zones cutanées affectées deviennent intensément rouges;
  • il y a une sensation de chaleur;
  • lorsque l'apport d'oxygène au membre s'arrête, il devient bleu, cette condition est appelée cyanose;
  • sensation de picotement dans les doigts, les orteils, le bout du nez, le menton.

La maladie de Raynaud se caractérise par un tel changement de couleur de la peau:

  • blanchiment dû au rétrécissement des capillaires;
  • rougeur avec élimination des spasmes et reprise du flux sanguin;
  • cyanose cyanose avec rétrécissement chronique des capillaires et circulation sanguine altérée.

Les symptômes peuvent s'aggraver pendant les saisons plus froides ou par temps plus froid.

Les symptômes du syndrome de Raynaud apparaissent de manière situationnelle, non constante et en présence d'une maladie sous-jacente, par exemple pendant la ménopause, avec des maladies de la glande thyroïde ou des maladies des artères, du tissu conjonctif, des réactions aux médicaments ou après une blessure. La nature épisodique du syndrome de Raynaud sans manifestations externes évidentes est sa particularité de la maladie de Raynaud.

Pendant la grossesse, le syndrome de Raynaud et la maladie disparaissent généralement à mesure que la quantité de sang dans le corps de la femme augmente, tout comme la quantité d'autres liquides. Cependant, chez les mères qui allaitent, la maladie se manifeste déjà, par exemple, sous la forme d'un blanchiment et d'une douleur des mamelons. La nifédipine, les inhibiteurs calciques et les vasodilatateurs sont utilisés pour augmenter le flux sanguin vers le sein et normaliser le processus d'alimentation.

Montre du repos, un massage relaxant, boire beaucoup de liquide chaud et une température confortable dans la pièce où se trouve la mère qui allaite.

Les principaux symptômes du syndrome de Raynaud sont:

  • sensation d'engourdissement dans les doigts et les orteils;
  • picotements des membres, du bout du nez, du menton, des joues;
  • gonflement des mains;
  • cyanose et blancheur des mains et des pieds lorsqu'ils sont exposés à de basses températures de l'air ou de l'eau.

Traitement du syndrome et de la maladie de Raynaud

Il est conseillé aux patients présentant des symptômes légers de Raynaud de respecter certaines directives lorsqu'ils sont dans des climats frais ou en contact avec des surfaces froides.

Les principaux moyens de protection sont:

  • chaussettes épaisses (chaussettes spéciales pour grimpeurs, par exemple);
  • gants chauds épais ou gants chauffants;
  • vêtements chauds et confortables;
  • manque de contact avec l'eau froide;
  • l'utilisation de protection thermique et de casques lors de la conduite d'une moto.

Les principaux objectifs du traitement de la maladie de Raynaud sont:

  • réduire le nombre et la gravité des attaques;
  • prévention des lésions tissulaires;
  • soulager les symptômes de la maladie sous-jacente (dans le traitement du syndrome de Raynaud).

Il est recommandé pour ces patients:

  • éviter les blessures avec des dommages à l'intégrité de la peau;
  • éviter le contact avec des surfaces froides, l'exposition à de basses températures;
  • observer le régime de consommation d'alcool;
  • surveiller la température ambiante;
  • porter des vêtements de saison pour maintenir l'équilibre thermique du corps;
  • réduire le facteur de stress (éviter l'anxiété, si nécessaire, boire des sédatifs).

Médicaments

Selon l'origine des symptômes, les médecins recommandent différents médicaments pour traiter la maladie ou le syndrome de Raynaud..

Par exemple, pour normaliser le flux sanguin et la circulation sanguine dans la maladie de Raynaud, les médicaments suivants sont recommandés:

  • bloqueurs de canaux calciques. Ces médicaments détendent et dilatent les petits vaisseaux sanguins dans les bras et les jambes, ce qui diminue la fréquence et la gravité des crises chez la plupart des personnes atteintes de Raynaud. Ces médicaments aident également à éliminer les ulcères à la surface de la peau des membres. Ceux-ci comprennent la nifédipine (Afeditab CR, Procardia), l'amlodipine (Norvasc) et la félodipine (Plendil);
  • alpha-bloquants. Contre les effets de la norépinéphrine, une hormone qui resserre les vaisseaux sanguins. Ceux-ci comprennent la prazosine (MINIPRESS) et la doxazosine (CARDURA);
  • vasodilatateurs. Certains médecins administrent aux personnes atteintes de la maladie de Raynaud des médicaments qui détendent les vaisseaux sanguins (vasodilatateurs), comme la crème à la nitroglycérine, appliquée superficiellement sur la peau des mains. Il guérit les ulcères et rétablit la circulation sanguine. En outre, des agents tels que le losartan (Cozaar), le sildénafil (Viagra, Revatio), les antidépresseurs fluoxétine (Prozac, Sarafem) et les préparations de prostaglandines peuvent être recommandés. Ils sont également prescrits pour le syndrome de Raynaud causé par des maladies des vaisseaux, des articulations, des blessures et d'autres troubles..

Comment éviter les symptômes?

Il est recommandé de limiter toute exposition au froid, d'organiser correctement un régime de boisson, d'éviter le stress et divers facteurs traumatisants. Vous devez éviter de prendre de tels médicaments:

  • contenant de la pseudoéphédrine (Chloro-triméthone, Sudafed);
  • bêta-bloquants. Il s'agit d'une classe de médicaments utilisés pour traiter l'hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires (les médicaments comprennent le métoprolol, le Lopressor, le Toprol-XL, le nadolol, le Corgard et le propranolol, l'anapriline, InnoPran XL).

Chirurgie et procédures médicales

Dans certains cas graves de maladie de Raynaud, les patients peuvent avoir besoin d'une intervention chirurgicale.

1. Chirurgie neurologique.

Correction des nerfs sympathiques des extrémités. Couper ces nerfs élimine leur réponse exagérée au froid et au stress.

2. Injection de produits chimiques.

L'administration de produits chimiques tels que les anesthésiques locaux ou le Botox aide à bloquer les nerfs sympathiques des membres affectés. La procédure peut être répétée plusieurs fois, surtout si les symptômes réapparaissent.

Basé sur les matériaux:
© 1998-2016 Mayo Foundation for Medical Education and Research.
Wikipedia, l'encyclopédie libre
Institut national de l'arthrite et des maladies musculo-squelettiques et cutanées (NIAMS)
Centre d'échange d'informations
Instituts nationaux de la santé
NOUS. Bibliothèque nationale de médecine
© 1994-2016 par WebMD LLC.
© Copyright État de Victoria 2016.
© 1996-2016 MedicineNet, Inc.
MediLexicon International Ltd, Bexhill-on-Sea, Royaume-Uni

Quels lieux publics sont les plus dangereux pendant la pandémie de coronavirus?

Maladie de Raynaud

Caractéristiques générales de la maladie

La maladie de Raynaud ou phénomène de Raynaud est l'une des rares maladies des artères des membres. Il se manifeste par une contraction vasospastique (spontanée) des parois vasculaires. En conséquence, une zone sans effusion de sang se forme chez une personne - une ischémie. L'angiospasme prolongé des artères entraîne une modification de la couleur des tissus du membre - l'un des principaux symptômes de la maladie de Raynaud.

La maladie de Raynaud est localisée, en règle générale, sur les pieds ou les mains d'une personne. La défaite des artères est généralement symétrique bilatérale. Les facteurs de risque provoquant la maladie de Raynaud comprennent des cas fréquents d'hypothermie (hypothermie des membres inférieurs), des traumatismes, un stress intense systématique sur les extrémités, ainsi que des troubles endocriniens et un stress émotionnel sévère. La maladie de Raynaud est plus susceptible de toucher les femmes de moins de 40 ans. La maladie se retrouve souvent chez les personnes souffrant de migraines..

La maladie de Raynaud doit être distinguée du syndrome de Raynaud. Le développement de l'angiospasme des extrémités dans le contexte de la sclérodermie chronique et d'autres pathologies du tissu conjonctif indique le syndrome de Raynaud. Elle diffère de la maladie de Raynaud par la manifestation ultérieure des symptômes, l'asymétrie dans la manifestation des angiospasmes et dans le cours combiné obligatoire avec une autre maladie vasculaire ou auto-immune.

Symptômes de la maladie de Raynaud

Dans le développement de la maladie de Raynaud, il est habituel de distinguer 3 stades avec des signes caractéristiques de la maladie. Les symptômes de la maladie de Raynaud du premier stade sont une augmentation significative du tonus des parois vasculaires. L'hypertonicité entraîne un spasme à court terme des artères, une peau pâle et une douleur aiguë - quelques symptômes plus importants de la maladie de Raynaud à ce stade. Après une crise à court terme, la douleur disparaît et la couleur des membres redevient naturelle.

Au deuxième stade de la maladie de Raynaud, une cyanose prononcée, une couleur de peau marbrée et un gonflement des extrémités rejoignent les symptômes du premier stade. Ce stade de la maladie s'accompagne également d'une douleur intense lors de l'attaque. Les deux premiers stades de la maladie de Raynaud peuvent se développer jusqu'à 3-5 ans.

Un symptôme de la maladie de Raynaud du troisième stade est l'apparition de zones de tissu nécrotique sur les membres. En raison de violations de l'approvisionnement en sang des membres, les blessures sur eux ne guérissent pas bien. À ce stade, l'ajout d'une infection secondaire est possible, ainsi que le développement d'une septicémie.

Diagnostic de la maladie de Raynaud

Le diagnostic de la maladie de Raynaud passe par l'évaluation des critères suivants:

  • le niveau de troubles circulatoires dans les membres,
  • symétrie des zones avec angiospasmes,
  • la présence d'autres maladies phlébologiques,
  • durée des symptômes de la maladie de Raynaud au moins 2 ans.

Lors du diagnostic de la maladie de Raynaud, une capillaroscopie du lit de l'ongle du patient est réalisée. Il vous permet de visualiser et d'étudier les changements fonctionnels et structurels des artères des extrémités.

Une autre étape du diagnostic de la maladie de Raynaud consiste en des tests à froid pour évaluer l'état des membres après immersion dans l'eau à une température de 10 ° C pendant 2-3 minutes..

Le diagnostic différentiel de la maladie de Raynaud implique l'exclusion d'environ 70 maladies auto-immunes et phlébologiques pouvant être accompagnées du syndrome de Raynaud.

Traitement de la maladie de Raynaud

Lors du diagnostic du syndrome de Raynaud, les principaux efforts sont dirigés vers le traitement de la maladie sous-jacente. Le traitement de la maladie de Raynaud se déroule dans une direction différente, à savoir dans le soulagement des symptômes de la maladie et la prévention des causes à l'origine des crises.

Au premier stade de la maladie de Raynaud, le traitement est extrêmement conservateur. Une attaque d'angiospasme est facilement éliminée à l'aide de bains chauds, enveloppement, massage de la partie malade du membre. Le médicament pour la maladie de Raynaud consiste à prendre des vasodilatateurs. Il est conseillé au patient d'exclure le risque d'hypothermie, de blessures aux membres et, si possible, de ne pas s'inquiéter.

Au stade de l'ulcération et de la nécrose tissulaire, le patient se voit prescrire une thérapie locale de cicatrisation. Le traitement médicamenteux de la maladie de Raynaud peut durer plusieurs années, jusqu'à une période où les crises d'angiospasme des extrémités deviennent insensibles aux médicaments vasodilatateurs.

Dans ce cas, un traitement chirurgical de la maladie de Raynaud - sympathectomie est recommandé. Elle consiste à enlever ou arrêter les fibres nerveuses du tronc sympathique, qui provoquent des spasmes des artères. La sympathectomie endoscopique est considérée comme le type de traitement chirurgical le moins traumatisant de la maladie de Raynaud. Pendant celui-ci, un clip est placé sur le tronc sympathique dans la région de la poitrine ou du cou sous anesthésie générale.

Une méthode auxiliaire de traitement de la maladie de Raynaud - des séances de plasmaphérèse pour éliminer tous les composants toxiques et métaboliques nocifs du sang du patient.

Syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud est une pathologie qui s'exprime dans le spasme des artères sous l'influence du stress ou du froid. La base de ce phénomène est une violation de la régulation nerveuse des vaisseaux sanguins. L'article décrit les causes, les symptômes, les méthodes de diagnostic et les complications possibles.

Ce que c'est

Le syndrome de Raynaud est une maladie associée à une mauvaise circulation dans les membres et dans d'autres parties du corps. Il affecte le plus souvent la langue, le menton, le bout du nez et les oreilles. Les manifestations caractéristiques sont des crises qui durent quelques secondes ou minutes.

Une caractéristique de la réaction vasculaire est le fait qu'elle est inadéquate au stimulus et n'est cliniquement aggravée que progressivement. Les attaques se produisent sous l'influence du froid ou du stress. La maladie est principalement détectée chez les jeunes femmes. La principale méthode de traitement est considérée comme la prise de médicaments vasoconstricteurs et la chirurgie..

Ils n'ont recours à la chirurgie que si les crises sont perturbées trop souvent, ce qui diminue la qualité de vie et fait apparaître des ulcères trophiques sur les membres.

Les raisons

Il n'a pas encore été possible d'établir les causes exactes de la maladie. Il peut évoluer dans le contexte:

  • sclérodermie systémique;
  • la dermatomyosite;
  • pathologies du sang et des vaisseaux.

Plusieurs facteurs peuvent provoquer des crises:

  • stress;
  • hypothermie du corps;
  • prédisposition héréditaire;
  • troubles rhumatismaux;
  • expériences psycho-émotionnelles lourdes;
  • dysfonctionnements du système endocrinien;
  • hypertension pulmonaire primaire;
  • diverses infections.

Chez certaines personnes, le trouble peut se développer avec des traumatismes fréquents aux mains et aux doigts. Elle peut être provoquée par l'utilisation de certains groupes de drogues..

Comment ça se développe

La maladie passe généralement par les phases suivantes.

  1. Il se manifeste par un spasme des artères, une coloration de la peau de couleur pâle, une diminution de la température, des douleurs et un engourdissement.
  2. Une manifestation caractéristique de la pathologie chez un patient est la cyanose de la peau et une douleur accrue.
  3. Le patient présente un gonflement et une rougeur de l'épiderme, ainsi qu'une diminution de la douleur.

Cependant, trois phases de développement de la maladie ne sont observées que chez 15% des personnes. Le plus souvent, un changement de couleur en deux phases est observé. L'attaque dure environ 15-20 minutes, mais parfois elle peut durer plusieurs heures.

Avec le passage de la maladie au dernier stade, le patient présente une lésion prononcée de l'épiderme et une déformation des doigts. Avec la défaite d'une main, au fil du temps, la pathologie passe à l'autre membre..

Ce qui est dangereux

Avec un trouble primaire, le pronostic est assez favorable. Cela n'a aucun effet sur la durée de vie d'une personne. Dans le cas où la maladie évolue dans le contexte des autres, le pronostic est déterminé par la maladie sous-jacente.

Avec des attaques prolongées dues à des problèmes de circulation sanguine, des formations trophiques apparaissent sur les doigts du patient. Cela est dû à la mort des tissus, au rejet des zones mortes avec la formation d'un défaut qui ne guérit pas pendant longtemps..

Symptômes

Les experts distinguent plusieurs étapes du processus inflammatoire, chacune accompagnée de l'apparition de certains symptômes. L'état du patient s'aggrave avec le passage d'un stade à un autre.

Les manifestations suivantes sont des symptômes typiques de la maladie de Raynaud chez la femme:

  • pâleur de la peau et leur coloration en bleu;
  • une diminution de la température corporelle dans les membres et dans d'autres parties du corps;
  • engourdissement des doigts et apparition de douleur;
  • la formation de petites bulles sur les zones engourdies de la peau;
  • l'apparition d'ulcères et de cicatrices sur le site des bulles ouvertes;
  • vasospasme et vasodilatation.

Avec le passage du syndrome de Raynaud au stade 3, des symptômes de complications infectieuses et de nécrose des tissus mous sont notés. Il est important de consulter un médecin le plus tôt possible, ce qui évitera des conséquences irréversibles..

Méthodes de diagnostic

Pour poser un diagnostic, les plaintes du patient sont analysées et une attention particulière est portée aux manifestations caractéristiques. Le médecin examine l'histoire de la maladie, comment elle a commencé et s'est développée. De plus, un examen général de la peau, une écoute du cœur et des poumons à l'aide d'un phonendoscope est effectué.

En l'absence de manifestations cliniques chez le patient, un test de froid provocateur est effectué lors de l'examen. La main est exposée à de l'eau froide pendant une courte période, ce qui provoque l'apparition de symptômes caractéristiques du syndrome.

Une des méthodes de recherche informative dans la maladie de Raynaud est la capillaroscopie du lit de l'ongle, qui permet d'évaluer visuellement l'état du réseau capillaire. Avec son aide, il est possible d'identifier ses changements structurels, de diagnostiquer des problèmes de circulation sanguine et de microvascularisation.

Lors du diagnostic du syndrome de Raynaud primaire, il convient de se rappeler que la vitesse du flux sanguin peut diminuer jusqu'à la stase même en l'absence de défauts structurels. Avec le développement de la maladie dans le contexte des maladies existantes lors de l'examen, il y a une réduction du réseau capillaire, un changement de la taille et de la forme des boucles capillaires.

Pour confirmer le diagnostic, une thermographie, une pléthysmographie et une débitmétrie laser-Doppler peuvent être prescrites. Après la recherche, le spécialiste détermine comment traiter la maladie de Raynaud.

Qui est à risque

Le syndrome de Raynaud est diagnostiqué chez les deux sexes, quel que soit l'âge. Cependant, les femmes sont plus susceptibles d'être touchées. Le groupe à risque comprend les patients souffrant de maladies du système vasculaire, d'athérosclérose et de thromboangéite.

Le risque de développer la maladie est augmenté dans le contexte du lupus érythémateux, des pathologies sanguines et de la polyarthrite rhumatoïde. Le facteur provoquant est l'empoisonnement ou une sensibilité accrue du corps aux médicaments.

Le syndrome de Raynaud est une pathologie qui aggrave la vie du patient. Pour éviter son développement, il est nécessaire d'éviter une hypothermie sévère du corps. Il est nécessaire d'arrêter d'utiliser des boissons alcoolisées, des médicaments et des produits contenant de la caféine.

Les experts recommandent de mener une vie active, d'observer un horaire de travail et de repos. Si des signes de pathologie apparaissent, vous devez consulter un médecin et suivre le traitement nécessaire. Cela évitera des conséquences dangereuses..

Syndrome de Raynaud

informations générales

Le syndrome de Raynaud est un trouble qui provoque un rétrécissement sévère des vaisseaux sanguins de la peau, qui survient chez une personne à la suite d'un stress sévère ou d'une exposition au froid..

Cette maladie a été nommée d'après Maurice Reynaud, qui a décrit cette maladie en 1862. Ce trouble a un caractère paroxystique et vasospastique. On parle d'affections systémiques du tissu conjonctif. Cette maladie, selon diverses sources, souffre de 3 à 5% de la population. Dans le même temps, les femmes sont plus susceptibles d'être attaquées par ce syndrome. En règle générale, le syndrome de Raynaud apparaît chez une personne à un âge plus avancé, après 35 ans. Dans le même temps, la maladie de Raynaud peut survenir chez des personnes dès l'âge de quinze ans..

Le syndrome de Raynaud est une manifestation du phénomène dit de Raynaud. En médecine, ce phénomène est généralement divisé en deux types. La maladie de Raynaud est définie comme le phénomène primaire de Raynaud. Sa caractéristique est le cours, indépendamment des autres maladies. Sur le nombre total de cas de cette maladie, la maladie de Raynaud représente environ 90% des cas..

Le syndrome de Raynaud est défini comme un phénomène secondaire de Raynaud, car fondamentalement cette pathologie se manifeste dans le cadre d'une autre affection.

Causes du syndrome de Raynaud

Les raisons qui provoquent la manifestation du syndrome de Raynaud chez une personne sont souvent une grande variété de maladies. Il est prouvé que le syndrome de Raynaud peut se manifester chez les personnes atteintes de 70 maladies.

Cette affection est typique des patients souffrant de certaines affections rhumatismales: lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, dermatomyosite, polyarthrite rhumatoïde, maladie de Sjögren, périarthrite noueuse, etc. Le syndrome de Raynaud se manifeste également dans les maladies vasculaires: athérosclérose oblitérante, syndrome post-thrombotique ou thrombotique. Ce syndrome s'accompagne de certaines maladies du sang: hémoglobinurie paroxystique, cryoglobulinémie, thrombocytose, myélome multiple.

Il y a aussi le concept de syndrome de Raynaud professionnel, qui peut se développer à la suite de vibrations, d'hypothermie sévère et régulière, et de travailler avec du polychlorure de vinyle. L'émergence du syndrome de Raynaud neurogène est généralement associée à la compression du faisceau neurovasculaire avec le développement d'une algodystrophie, le syndrome du canal carpien. Le soi-disant syndrome de Raynaud se produit en réaction à la prise de certains médicaments - ergotamine, sérotonine, bêtabloquants, médicaments ayant des effets antitumoraux, etc. Une fois le médicament annulé, ces manifestations disparaissent généralement.

En outre, un certain nombre de maladies ont été notées pouvant provoquer la manifestation du syndrome de Raynaud chez l'homme..

Symptômes du syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud se manifeste sous la forme de convulsions, dans lesquelles il y a un spasme des vaisseaux de la peau. Le plus souvent, ce syndrome se manifeste sur les orteils et les mains, dans des cas plus rares - sur les lobes d'oreille, le nez, les lèvres, la langue. Très souvent, les personnes qui souffrent de cette maladie ne se rendent pas compte qu'elles présentent des symptômes du syndrome de Raynaud, estimant qu'une telle réaction n'est que la réponse du corps à une exposition au froid. Au cours d'une attaque, la couleur de la peau change progressivement: d'abord elle devient blanche, plus tard elle devient bleue, et après l'attaque, sa rougeur est observée. Au premier stade de l'attaque, une pâleur prononcée de la peau se produit à la suite d'une forte sortie de sang. Dans la deuxième étape, la peau devient bleue en réaction à un manque d'oxygène. Au troisième stade, la circulation sanguine est rétablie et une rougeur intense de la moitié de la peau. Parfois, une personne peut ne pas développer toutes les étapes d'une attaque.

La symétrie du changement de couleur de peau sur les deux membres est toujours observée. La durée d'une telle attaque est généralement d'environ 20 minutes. Cependant, le syndrome de Raynaud est parfois observé chez un patient pendant plusieurs heures. Lorsqu'une personne a une crise du syndrome de Raynaud, sa peau est toujours froide, en plus, il y a parfois un engourdissement aigu, une perte de sensibilité à des degrés divers, des picotements dans les membres touchés par l'attaque.

Fondamentalement, avec une crise du syndrome de Raynaud, la douleur survient après la fin de l'attaque. De plus, le patient ressent de la fièvre et une distension, il y a une hyperthermie de la peau. Au fil du temps, le patient développe des changements trophiques: la turgescence de la peau diminue, les doigts sont attirés ou aplatis, des ulcères apparaissent qui guérissent longtemps.

Cette maladie évolue souvent sur une longue période. Au départ, les symptômes décrits n'apparaissent que sur le bout de quelques doigts, mais plus tard, ils apparaissent déjà sur tous les doigts, généralement sans affecter uniquement le pouce.

Dans le processus d'une telle attaque, un motif en forme de marbre appelé mesh livingo peut apparaître sur les jambes et les bras..

Outre les signes décrits de la maladie, les symptômes du syndrome de Raynaud se manifestent par un engourdissement, un refroidissement de la peau, éventuellement la manifestation d'une douleur. Entre les crises, les mains d'une personne restent souvent bleuâtres, la peau est froide.

Diagnostic du syndrome de Raynaud

Il existe des méthodes générales et spéciales pour diagnostiquer le syndrome de Raynaud. Dans ce cas, la maladie de Raynaud est diagnostiquée à condition que toutes les maladies dans lesquelles ce syndrome peut se manifester soient exclues. L'exclusion des maladies doit être confirmée par une observation plus approfondie. Au cours de l'étude, les patients subissent une capillaroscopie afin de détecter et de clarifier le type de lésions vasculaires de la peau. De plus, dans le processus de diagnostic, un test sanguin de laboratoire est attribué..

La réalisation d'un coagulogramme vous permet de connaître les données nécessaires sur les propriétés du sang. De plus, dans certains cas, pour diagnostiquer le syndrome de Raynaud, il est conseillé de procéder à un examen immunologique et radiographique. Parfois, le flux sanguin numérique est également examiné à l'aide d'une échographie Doppler, d'une angiographie et d'autres méthodes.

Il existe également un certain nombre de critères médicaux clairs sur la base desquels le diagnostic est posé. Il s'agit de la présence de spasmes vasculaires, dus à une exposition au stress ou au froid; symétrie de localisation des manifestations d'attaques vasculaires: présence de pulsations normales des artères, qui se font sentir; manifestations périodiques d'attaques vasculaires pendant deux ans ou plus.

Traitement du syndrome de Raynaud

Le traitement efficace du syndrome de Raynaud dépend de la mesure dans laquelle il est possible d'éliminer les facteurs qui provoquent la manifestation de ce syndrome, ainsi que de fournir un effet sur les mécanismes qui provoquent des perturbations dans le fonctionnement des vaisseaux sanguins.

Le médecin traitant conseillera tout d'abord au patient de ne pas autoriser l'hypothermie du corps, d'arrêter de fumer, de ne pas entrer en contact avec divers produits chimiques et de prévenir également d'autres facteurs qui provoquent la manifestation d'un vasospasme. Dans certains cas, il suffit de changer radicalement certaines conditions de travail ou de déménager dans une zone où le climat est plus chaud, et le syndrome de Raynaud disparaît de lui-même.

Dans d'autres cas, le traitement du syndrome de Raynaud implique l'utilisation d'un traitement médicamenteux sous la forme de prise de médicaments ayant un effet vasodilatateur. Dans ce cas, les médicaments - les antagonistes du calcium ont un effet efficace. Le plus souvent, les patients se voient prescrire de la nifédipine, du corinfar et du cordafène. De plus, d'autres inhibiteurs calciques de l'entrée sont utilisés au cours du traitement: diltiazem, vérapamil, nicardipine.

Si le patient a un syndrome de Raynaud progressif, un traitement par Vasaprostan est conseillé. Ce médicament est administré par voie intraveineuse, le cours est de 10 à 20 injections. Après la troisième perfusion, le médicament commence à affecter l'état du patient, mais son efficacité maximale est perceptible après le cycle complet du traitement médicamenteux. La fréquence des attaques, leur intensité et leur durée sont nettement réduites. L'effet du médicament dure, en règle générale, de 4 à 6 mois, il est donc conseillé de répéter le cours de son administration deux fois par an.

En outre, au cours d'une thérapie complexe de cette maladie, des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine sont utilisés, à savoir le médicament captopril. La prise de ce médicament est prescrite pendant une longue période - de six mois à un an. Les doses auxquelles le patient prend le médicament sont déterminées individuellement par le médecin traitant. En outre, dans le traitement du syndrome de Raynaud, la kétansérine est utilisée, qui est principalement prescrite aux patients âgés..

En plus de ces médicaments, dans le traitement du syndrome de Raynaud, des médicaments sont utilisés qui améliorent les propriétés générales du sang, réduisant sa viscosité. Ce sont la pentoxifylline, le dipyridamole et d'autres médicaments.

L'approche de la thérapie de cette maladie doit nécessairement être globale. Chaque patient doit se rendre compte que le traitement du syndrome de Raynaud peut durer plusieurs années, et en même temps, il est nécessaire d'utiliser des médicaments appartenant à des groupes différents.

Dans le processus de thérapie complexe, un traitement local est également utilisé en appliquant une solution à 50-70% de diméthylsulfoxyde sur les zones touchées par la maladie lors des crises. De telles applications sont efficaces en complément du traitement avec des médicaments à action vasculaire et anti-inflammatoire..

Le médecin traitant doit faire attention à la survenue d'effets secondaires au cours du traitement: œdème, nausées, maux de tête, allergies. En présence de tels phénomènes, la dose du médicament est réduite ou complètement annulée..

En outre, d'autres méthodes de thérapie sont utilisées avec succès dans le traitement du syndrome de Raynaud - physiothérapie, psychothérapie, procédures thermiques, électrophorèse, acupuncture, réflexothérapie. Aussi, avec cette maladie, un massage est montré.

Très rarement, avec cette maladie, il est conseillé d'utiliser un traitement chirurgical, qui implique l'ablation du nerf situé à côté des artères touchées.

Dans la plupart des cas, le syndrome de Raynaud n'est pas dangereux. De nombreux patients ne sont pas inquiets en raison des manifestations pas trop intenses de cette maladie. Cependant, il faut savoir que dans les cas les plus difficiles, la progression du syndrome de Raynaud conduit au développement d'une gangrène et à l'amputation ultérieure du membre atteint..