Prolapsus de la valve mitrale - 1, 2, 3 degrés

Thrombophlébite

Qu'est-ce que c'est et en quoi est-ce dangereux? Le prolapsus valvulaire mitral (MVP) est un trouble valvulaire cardiaque assez courant.

Cette maladie est parfois appelée «syndrome du clic et du bruit» en raison des sons caractéristiques que la valve cardiaque produit pendant l'opération..

Les médecins sont loin d'être sans ambiguïté sur cette pathologie. D'une part, le pronostic de MVP est assez favorable, mais avec des maladies cardiaques concomitantes, MVP peut entraîner certaines complications..

Qu'est-ce qu'une valve cardiaque?

Pour mieux comprendre l'essence du prolapsus de la valve mitrale, il est nécessaire de comprendre le but des valves cardiaques et leur structure. Dans un sens général, une valve cardiaque est un pli interne ou une plaque qui permet au sang de circuler unidirectionnellement..

Le cœur se compose de quatre chambres: l'oreillette droite et gauche, les ventricules droit et gauche. Il y a quatre valves entre les oreillettes et les ventricules, chacune assurant la direction du flux sanguin dans une certaine direction.

La valve mitrale est située entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche du cœur. Il s'agit d'une valve bicuspide, c'est-à-dire constituée de deux cuspides qui empêchent le sang de revenir dans l'oreillette gauche pendant la contraction (systole) du ventricule gauche.

Comment les valves fonctionnent normalement et avec prolapsus?

Pendant le fonctionnement normal d'une valve, le sang s'écoule dans les ventricules ou les oreillettes sans aucune difficulté. Les valves saines ne doivent pas être rétrécies, ce qui est typique de la sténose valvulaire. Ils ne doivent pas non plus permettre au sang de refluer dans l'oreillette, ce qui est caractéristique d'une défaillance valvulaire..

Avec le prolapsus de la valve mitrale, une violation de sa structure se produit. Cette violation se traduit par le fait que l'un des feuillets de la valve se plie ou fait saillie dans l'oreillette. Cela conduit au fait que lorsque le ventricule se contracte, une partie du sang est éjectée dans l'oreillette..

Si la quantité de sang de retour est faible, la pathologie n'affecte généralement pas le bien-être d'une personne et le plus souvent, elle n'a pas besoin de traitement. Mais si la pathologie est étendue et que la quantité de sang retourné est importante, un diagnostic minutieux, une thérapie et, dans certains cas, un traitement chirurgical sont nécessaires..

Il convient de noter que PMK est divisé en:


  • primaire;
  • secondaire.
L'occurrence du MVP primaire est associée à l'hérédité. En raison des modifications génétiques, la production de tissu conjonctif normal est perturbée. En conséquence, les volets de valve s'épaississent considérablement et leur "saillie" se produit, suivie d'une mauvaise sortie de sang.

MVP secondaire se produit dans le contexte de diverses maladies, par exemple dans le contexte du lupus érythémateux systémique, d'une cardiopathie ischémique, d'un infarctus du myocarde, d'une cardiomyopathie, d'une insuffisance cardiaque congestive, d'un rhumatisme articulaire aigu, etc..

Symptômes du prolapsus de la valve mitrale

Le prolapsus valvulaire mitral est le plus souvent observé chez les enfants et adolescents âgés de 7 à 15 ans, ainsi que chez les adultes de moins de 30 ans.

De plus, les cas de MVP chez les femmes sont diagnostiqués deux fois plus souvent que chez les hommes, et chez les enfants et les adolescents la différence n'est pas très prononcée.

Plus de la moitié des personnes avec MVP pas de symptômes spécifiques. Le prolapsus est ainsi diagnostiqué accidentellement et dans la plupart des cas ne nécessite ni traitement ni surveillance constante..

Les symptômes courants du prolapsus de la valve mitrale peuvent être considérés comme une douleur ou un inconfort modérés dans la poitrine, dont l'apparence est généralement associée à l'activité physique, au stress psychoémotionnel ou au surmenage d'une personne. Les médecins identifient également la relation de MVP avec une prédisposition au rhume, aux maux de gorge et à l'amygdalite chronique..

Étant donné que les femmes souffrent plus souvent de MVP que les hommes, leurs manifestations cliniques sont plus prononcées. Ainsi, les femmes peuvent souffrir de nausées, de transpiration excessive, et en cas de stress physique ou émotionnel grave, proche du surmenage, une crise végétative peut survenir..

Un symptôme assez courant de MVP est l'arythmie, qui se traduit par un rythme cardiaque rapide, une sensation de tremblements et des interruptions du travail du cœur. Cette condition survient en raison de l'excitation, de l'activité physique ou de la consommation de thé, de café et de boissons énergisantes forts. De plus, un syndrome du QT long apparaît dans 25% des cas, mais se manifeste rarement.

Un symptôme général très frappant de MVP est une variété de troubles psycho-émotionnels. Souvent, les patients recherchent une aide médicale précisément en raison de ces écarts. Les plus courants sont les états dépressifs avec un biais en faveur des expériences hypocondriaques. Une personne est hantée par la tristesse, l'indifférence aux stimuli externes, la mélancolie déraisonnable et parfois l'anxiété et l'irritabilité excessive.

La fatigue générale et la faiblesse qui accompagnent souvent de telles conditions disparaissent après un court repos. Parfois, une personne peut ressentir une aggravation de son état le soir, ce qui s'explique par le développement de la sénestopathie - une sensation douloureuse et désagréable à la surface ou à l'intérieur du corps, dans les organes, sans raison objective.

Chacun des symptômes ci-dessus peut être lié à une autre condition médicale qui n'a rien à voir avec MVP. C'est pourquoi il est extrêmement difficile de diagnostiquer MVP par les symptômes. Le risque d'erreur dans ce cas est assez élevé.

La présence de signes spécifiques de MVP peut donner certaines informations. Comme déjà mentionné, le prolapsus de la valve mitrale est parfois appelé «syndrome du clic et du bruit», ce qui n'est pas une jolie fiction médicale. Chez les personnes atteintes de pathologie valvulaire, des clics ou des clics sont souvent entendus pendant le travail du cœur, ce qui s'explique par une tension excessive des cordes. Parfois, le souffle holosystolique est déterminé. Il est constant et ne change pas dans les différentes positions du corps.

Traitement du prolapsus de la valve mitrale 1, 2 et 3 degrés

Le prolapsus valvulaire mitral est le plus souvent diagnostiqué par accident. Étant donné que les symptômes de MVP sont courants dans de nombreuses autres maladies, l'échocardiographie (échocardiographie) est utilisée pour détecter un prolapsus. Il vous permet de voir le tableau complet de la maladie et de déterminer son degré. Ainsi, le prolapsus de la valve mitrale est divisé en:


  • 1 degré, qui se caractérise par un renflement des cuspides de la valve d'au plus 5 mm.
  • Grade 2 où le renflement est à moins de 8 mm.
  • Grade 3, caractérisé par un gonflement de la valve de 9 mm ou plus.
Les patients avec MVP de grade 2 et 3 sont considérés comme présentant un risque accru de complications..

À des fins de diagnostic, la méthode électrocardiographique (ECG) de l'étude est également utilisée. Il aide à identifier les irrégularités du rythme cardiaque, la bradyarythmie, la tachycardie. Dans la plupart des cas, pour les patients sans troubles cardiaques, maladies concomitantes et avec prolapsus valvulaire mitral du 1er degré, un ECG n'est pas réalisé, se limitant uniquement à une échocardiographie régulière à des fins de surveillance annuelle de l'état cardiaque.

Dans de rares cas, un examen aux rayons X des organes thoraciques peut être prescrit, ce qui révélera toute anomalie dans la structure de la poitrine. De telles déviations peuvent sérieusement affecter le travail du cœur, et donc MVP peut être considéré comme acquis, c'est-à-dire secondaire.

Un prolapsus valvulaire mitral de bas grade sans complications ne nécessite aucun traitement. En cas de plaintes du patient de douleur ou d'inconfort dans la région de la poitrine, ainsi que des résultats ECG et EchoCG montrant des modifications cardiovasculaires caractéristiques, un traitement adéquat doit être prescrit..

La fréquence de l'activité physique et les sports possibles qui ne nuiront pas à une personne MVP ne peuvent être suggérés que par un médecin..

Chaque patient dans le traitement de MVP nécessite une approche individuelle, tenant compte des caractéristiques de son état, de ses comorbidités et de son mode de vie. Ainsi, la physiothérapie, les procédures d'eau et les massages thérapeutiques peuvent être prescrits, visant à améliorer l'état des vaisseaux sanguins et du cœur. Dans le traitement du MVP, l'apport en magnésium a fait ses preuves, ainsi que des médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le myocarde..

Si la manifestation des symptômes MVP survient après un stress, un stress psychoémotionnel, ainsi que dans le cas du développement d'une dépression dans le contexte d'un prolapsus, il est nécessaire de prendre des sédatifs ou des antidépresseurs.

Le traitement chirurgical du MVP est extrêmement rare. La maladie doit être de 3 degrés, être marquée par des complications et des dysfonctionnements graves du cœur, afin qu'un traitement chirurgical puisse être prescrit.

Complications possibles

Avec l'âge, le risque de complications en MVP augmente, mais néanmoins, une véritable exacerbation de la maladie n'est observée que dans 5% des cas. Avec MVP, les complications suivantes sont possibles:


  1. 1) Insuffisance mitrale. Il se manifeste par un œdème pulmonaire soudain, une arythmie se développe. La personne entendra une respiration sifflante dans les poumons et une respiration bouillonnante. Si la régurgitation mitrale devient chronique, les symptômes ne seront pas aussi prononcés. Il y aura des plaintes d'essoufflement après un effort physique, une diminution des performances et de l'endurance.
  2. 2) Endocardite infectieuse. La maladie survient à la suite de lésions des valves cardiaques par des bactéries pathogènes, par exemple des staphylocoques, des streptocoques ou des entérocoques. Il est difficile d'identifier la relation entre MVP et l'endocardite infectieuse, mais on sait que la flore pathogène s'installe précisément sur les plaques de valve changées, provoquant un processus inflammatoire..
  3. 3) Complications neurologiques. Ils sont exprimés dans le développement de la thromboembolie à la suite de l'apparition de microthrombi dus à MVP.
De plus, il existe des cas connus de mort subite avec prolapsus de la valve mitrale. Ces cas sont extrêmement rares et se développent en présence d'arythmies sévères et de syndrome du QT long..

Quel médecin contacter pour un traitement?

Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devriez demander l'avis d'un cardiologue..

Tout sur le prolapsus valvulaire cardiaque et le traitement

Le site fournit des informations de base à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

Prolapsus valvulaire cardiaque: causes, principaux symptômes, méthodes modernes de diagnostic et de traitement
Le prolapsus valvulaire est l'anomalie valvulaire cardiaque la plus courante et souvent totalement inoffensive, dans laquelle, lors de la contraction du cœur, il y a une saillie anormale des feuillets valvulaires. Le prolapsus valvulaire mitral est plus fréquent que le prolapsus d'autres valvules cardiaques.

La principale cause de prolapsus valvulaire cardiaque est la faiblesse congénitale du tissu conjonctif qui compose les valvules. Dans la plupart des cas, le prolapsus valvulaire cardiaque ne présente aucun symptôme. Moins souvent, les signes de prolapsus peuvent être des douleurs thoraciques, une sensation «d'interruptions dans le travail du cœur», des étourdissements, une faiblesse, etc..

Habituellement, le prolapsus des valves cardiaques a une évolution favorable et ne nécessite aucun traitement spécial, cependant, dans de rares cas, il peut être compliqué par une violation du rythme cardiaque (arythmie), le développement d'une insuffisance valvulaire cardiaque, etc..
Les formes sévères de prolapsus, dans lesquelles le travail du cœur est considérablement altéré, nécessitent un traitement médicamenteux ou une intervention chirurgicale.

Que sont les valves cardiaques?

Les valves du cœur sont des volets mobiles, constitués d'éléments séparés (feuillets) qui bloquent les trous à travers lesquels le sang circule d'une partie du cœur à une autre.
La fonction des valves est de contrôler le flux sanguin. En termes simples: le cœur peut être considéré comme une pompe ordinaire qui pompe un fluide. Comme dans tout autre sédiment, il existe dans le cœur un système de valves qui permettent au fluide (sang) de passer dans le sens du pompage et de ne pas le laisser revenir. Lors de la contraction du muscle cardiaque, le sang sous pression est jeté hors du cœur - les valves qui régulent le mouvement du sang dans cette direction au moment de la contraction du cœur s'ouvrent. Immédiatement après la contraction, le cœur se détend et la pression diminue - à ce moment, la valve se ferme et ne laisse pas le sang revenir dans le cœur.

Il y a 4 valves dans le cœur:
1. La valve mitrale est située entre le ventricule gauche et l'oreillette gauche et se compose de 2 cuspides (antérieure et postérieure). Les feuillets de la valve mitrale sont attachés à la paroi du ventricule gauche par des fils tendineux - des cordes. Les accords, à leur tour, s'attachent à de petites formations musculaires - les muscles papillaires. Dans des conditions de fonctionnement normal des cordes et des muscles papillaires, pendant la contraction du cœur, les feuillets de la valve mitrale se ferment étroitement, ne s'affaissent pas ou ne se gonflent pas vers le ventricule ou l'oreillette, car le sang ne peut circuler que de l'oreillette vers les ventricules, mais ne peut pas circuler dans le sens opposé. Avec le prolapsus de la valvule mitrale, l'un ou les deux de ses volets se gonflent dans la cavité de l'oreillette gauche et ne se ferment pas hermétiquement, c'est pourquoi une partie du sang retourne du ventricule vers l'oreillette. Le prolapsus de la valve mitrale antérieure est plus fréquent.

2. La valve tricuspide (ou tricuspide) est la valve située entre le ventricule droit et l'oreillette droite. Il fonctionne exactement comme la valve mitrale..

3. La valve aortique est située entre le ventricule gauche et l'aorte. La valve aortique empêche le sang de revenir de l'aorte vers le ventricule gauche.

4. La valve pulmonaire est située entre le ventricule droit du cœur et le tronc pulmonaire. La valve pulmonaire empêche le sang de revenir des vaisseaux des poumons vers le ventricule droit.

Causes du prolapsus valvulaire cardiaque

Selon le moment où le prolapsus valvulaire cardiaque est apparu, une distinction est faite entre prolapsus primaire et secondaire:
1. Le prolapsus valvulaire primaire est congénital, souvent héréditaire et causé par un défaut génétique dans la structure du tissu conjonctif qui compose les feuillets valvulaires et les cordes tendineuses. Une telle violation de la structure du tissu conjonctif est appelée dégénérescence myxomateuse..

2. Un prolapsus secondaire (acquis) de la valve cardiaque apparaît à la suite d'un traumatisme thoracique, d'un rhumatisme, d'un infarctus du myocarde et d'autres causes. Dans ce cas, la cause de l'affaissement des cuspides de la valve cardiaque dans la cavité auriculaire est une inflammation ou une rupture des cordes tendineuses..

Symptômes et signes de prolapsus valvulaire cardiaque

Le prolapsus congénital de la valve tricuspide (tricuspide), de la valve aortique ou de la valve pulmonaire, en règle générale, ne montre aucun symptôme et est détecté par hasard lors de l'examen pour d'autres raisons. En raison du fait qu'en cas de prolapsus congénital, la circulation sanguine est généralement légèrement perturbée, aucun traitement n'est nécessaire pour cela.
Le prolapsus de la valve mitrale est plus fréquent que le prolapsus d'autres valves cardiaques, nous allons donc l'examiner de plus près..

Prolapsus valvulaire mitral

Dans la plupart des cas, le prolapsus valvulaire mitral congénital passe inaperçu et ne provoque aucun symptôme. Dans certains cas, les symptômes et signes suivants de prolapsus valvulaire mitral congénital peuvent être observés:
1. Sensation «d'interruptions du travail du cœur»: périodes de «naufrage» du cœur, augmentation ou diminution de la fréquence cardiaque, contraction irrégulière du cœur, etc..

2. Douleur dans la région du cœur, qui peut être un coup de couteau à court terme, ou une douleur et une durée prolongée (jusqu'à plusieurs heures). La douleur thoracique n'est pas liée à l'exercice, ne disparaît pas après la prise de nitroglycérine, peut apparaître ou s'aggraver à la suite d'un stress émotionnel.

3. Symptômes et signes de dystonie végétative-vasculaire (VVD), qui incluent une sensation d'essoufflement, une température corporelle basse, des douleurs abdominales (syndrome du côlon irritable), des étourdissements, des maux de tête, etc..

4. Évanouissement ou trouble de la conscience (étourdissements) dans des pièces étouffantes, après un stress émotionnel, etc..

5. Crises de panique - attaques de peur incontrôlable.

6. Tendance aux bleus, saignements de nez fréquents, menstruations prolongées et abondantes chez la femme, etc. Ces symptômes s'expliquent par une violation de la coagulation sanguine, causée par une violation de la structure des fibres du tissu conjonctif (collagène).

7. Dans le prolapsus de la valve mitrale primaire, les symptômes suivants sont souvent observés: croissance élevée, bras et jambes longs, visage long et mince, augmentation de l'élasticité de la peau, mobilité articulaire excessive (hypermobilité), peau fine, mauvaise vision, strabisme, etc. Ces symptômes sont combinés en syndromes héréditaires et souvent associés à un prolapsus de la valve mitrale: par exemple, syndrome de Klinefelter, syndrome de Marfan, etc..

Les symptômes et les signes de prolapsus valvulaire mitral acquis dépendent de la cause de son développement:
1. Si un prolapsus valvulaire mitral secondaire (acquis) se développe à la suite d'un infarctus du myocarde, ses symptômes apparaissent soudainement et sont associés à des signes d'infarctus du myocarde: douleur intense dans la région du cœur, essoufflement, sensation «d'interruptions du travail du cœur», étourdissements, perte de conscience, éventuellement développement toux et apparition de mousse rose de la bouche, etc..

Si les symptômes décrits ci-dessus apparaissent, une ambulance doit être appelée immédiatement, car un retard dans le traitement peut entraîner la mort.

2. Si un prolapsus de la valve mitrale se développe à la suite d'un traumatisme thoracique, il est dû à la rupture des filaments tendineux (cordes) qui régulent la valve. Les principaux symptômes du prolapsus dans ce cas sont: une augmentation du rythme cardiaque, une sensation d '"interruptions dans le travail du cœur", un essoufflement, une toux avec de la mousse rose. Si ces symptômes apparaissent, consultez immédiatement un médecin..

3. Le prolapsus valvulaire mitral acquis causé par un rhumatisme (inflammation du tissu conjonctif constituant la valvule) se développe progressivement et se manifeste par une fatigue accrue, un essoufflement après un effort physique mineur, une sensation «d'interruptions dans le travail du cœur», etc..

Prolapsus valvulaire mitral

Le degré de prolapsus de la valve mitrale est déterminé uniquement lors de l'échographie du cœur (échocardiographie). En fonction de l'affaissement des feuillets de la valve mitrale dans la cavité de l'oreillette gauche, il y a 3 degrés de prolapsus:
1. Un prolapsus valvulaire mitral du 1er degré signifie que les feuillets valvulaires s'affaissent dans la cavité auriculaire gauche de moins de 5 mm.

2. Avec le prolapsus de la valve mitrale du 2ème degré, les feuillets de la valve s'affaissent dans la cavité de l'oreillette gauche de 6-9 mm.

3. Un prolapsus valvulaire mitral de grade 3 signifie que les feuillets valvulaires s'affaissent dans la cavité auriculaire gauche de plus de 10 mm.

Cette classification du prolapsus de la valve mitrale est principalement utilisée en Russie et dans certains pays de la CEI. En effet, le degré de prolapsus ne reflète pas toujours la gravité du trouble circulatoire auquel il conduit. Ainsi, par exemple, un prolapsus de la valve mitrale de 1 à 2 degrés ne conduit souvent pas à un fort trouble de la circulation sanguine et ne nécessite pas de traitement spécial.

Complications possibles du prolapsus de la valve mitrale

Les principales complications du prolapsus de la valve mitrale sont:
1. Insuffisance de la valvule mitrale - fermeture incomplète des feuillets de la valvule mitrale pendant la contraction du cœur, ce qui conduit à la pénétration de sang du ventricule gauche dans la cavité auriculaire (régurgitation mitrale). Une insuffisance valvulaire mitrale sévère peut entraîner le développement d'une insuffisance cardiaque.

2. L'endocardite bactérienne (infectieuse) est une maladie grave caractérisée par une inflammation de la paroi interne du cœur (endocarde) qui recouvre les valves. Les principaux symptômes de l'endocardite bactérienne sont: fièvre, état général sévère, douleurs articulaires, palpitations cardiaques, jaunisse, petites hémorragies ponctuées sur la peau, etc..

3. Arythmies - violation du rythme cardiaque, qui se manifeste par une sensation d'interruptions dans le travail du cœur, des étourdissements, des évanouissements et d'autres symptômes.

4. Un accident vasculaire cérébral est une perturbation soudaine et aiguë de l'apport sanguin au cerveau, qui peut entraîner des conséquences graves et même la mort. Le risque d'accident vasculaire cérébral est plus élevé chez les personnes de plus de 50 ans, en présence d'arythmie, d'endocardite infectieuse, etc..

Prolapsus de la valve mitrale chez les enfants

Le prolapsus de la valvule mitrale chez un enfant est appelé les soi-disant anomalies mineures du cœur (MARS). En plus du prolapsus de la valve mitrale, MARS inclut les résultats accidentels suivants lors de l'échocardiographie (échographie du cœur): prolapsus de la valve tricuspide, foramen ovale ouvert, prolapsus de la valve aortique ou des cuspides de la valve pulmonaire, valve aortique bicuspide, muscles papillaires supplémentaires, etc..
En règle générale, les MARS ont une évolution favorable, n'ont pas d'effet significatif sur la santé de l'enfant et ne nécessitent pas de traitement spécial..
Cependant, étant donné le risque accru de troubles du rythme cardiaque (arythmies) et d'autres complications, un enfant présentant un prolapsus de la valve mitrale doit subir un examen préventif régulier par un cardiologue..

Grossesse et accouchement avec prolapsus de la valve mitrale

En règle générale, la grossesse et l'accouchement avec prolapsus de la valve mitrale se déroulent sans complications, l'enfant naît avec un poids corporel normal et à l'heure.
Pendant la planification de la grossesse, une échocardiographie peut être recommandée à une femme présentant un prolapsus de la valve mitrale, qui clarifiera le volume de retour de sang (régurgitation) et, en conséquence, le degré d'insuffisance de la valve mitrale..
Les complications du prolapsus de la valve mitrale pendant la grossesse et l'accouchement sont extrêmement rares, mais vous devez discuter davantage du risque de leur développement lors de la consultation d'un gynécologue ou d'un cardiologue.

Dans quels cas vous devriez consulter immédiatement un médecin?

Si vous ressentez les symptômes suivants, consultez un médecin dès que possible:
1. Détérioration soudaine de la santé, faiblesse, essoufflement, apparition de bulles d'air ou de mousse à la bouche. Ces symptômes indiquent qu'une partie importante du sang revient du ventricule gauche à l'oreillette gauche (régurgitation), entraînant une congestion des poumons (œdème pulmonaire).

2. La perte de conscience (évanouissement) est une conséquence d'un apport sanguin insuffisant au cerveau, qui peut être dû à une violation du rythme cardiaque (arythmie).

3. Augmentation de la température corporelle, douleurs articulaires, faiblesse sévère. Ces symptômes peuvent indiquer le développement d'une endocardite infectieuse, l'une des complications du prolapsus de la valve mitrale..

4. Diminution des performances, augmentation de la fatigue, faiblesse, essoufflement après une légère charge: tous ces symptômes indiquent le développement possible d'une insuffisance cardiaque.

Diagnostic du prolapsus des valves cardiaques

Si des symptômes de prolapsus valvulaire cardiaque apparaissent, vous devriez consulter un médecin généraliste ou un cardiologue qui examinera, écoutera le cœur et, si nécessaire, prescrira des méthodes de diagnostic supplémentaires ou consulter d'autres spécialistes (par exemple, un neurologue).


Les principales méthodes de diagnostic du prolapsus de la valve mitrale sont:
1. Échographie du cœur (échocardiographie, écho-KG) et échocardiographie Doppler - permettent de déterminer le degré de prolapsus de la valve mitrale, ainsi que la présence et le degré d'insuffisance de la valve mitrale, qui se manifeste par une régurgitation (sang du ventricule dans l'oreillette).

2. L'électrocardiographie (ECG) révèle certains troubles du travail cardiaque, qui peuvent indirectement indiquer un prolapsus de la valve mitrale: perturbation du rythme cardiaque (arythmie), apparition d'un grand nombre de contractions cardiaques extraordinaires (extrasystoles), etc..

3. Holter ECG (Holter) est une méthode d'examen qui permet au médecin de surveiller le travail du cœur pendant la journée. Pour ce faire, le médecin installera des électrodes sur la peau de la surface antérieure de la poitrine, dont les informations seront enregistrées sur un récepteur portable. Vous devez mener une vie normale et saine pour la journée au cours de laquelle le Holter sera produit..

Traitement du prolapsus valvulaire mitral

Dans la grande majorité des cas, le prolapsus valvulaire mitral congénital ne nécessite pas de traitement particulier.
Le traitement du prolapsus valvulaire mitral est nécessaire dans les cas suivants: palpitations cardiaques (tachycardie) et troubles du rythme cardiaque (arythmies), crises fréquentes de troubles autonomes (douleurs thoraciques, étourdissements, évanouissements, etc.), présence d'une insuffisance valvulaire mitrale sévère et quelques autres... La nécessité de traiter le prolapsus de la valve mitrale est évaluée individuellement par le médecin traitant.

Pour le prolapsus valvulaire mitral congénital, les médicaments suivants peuvent être prescrits:
1. Les bloqueurs adrénergiques (aténolol, propranolol, etc.) sont prescrits en cas de battements cardiaques fréquents (tachycardie) et pour la prévention des arythmies.

2. Les préparations contenant du magnésium (par exemple, Magnerot) améliorent le bien-être des patients présentant un prolapsus valvulaire mitral et des symptômes de dystonie végétative-vasculaire (étourdissements, évanouissements, douleurs cardiaques, transpiration excessive, température corporelle basse, etc.)

3. Vitamines: Nicotinamide (Vit. PP), Thiamine (Vit. B1), Riboflavine (Vit. B2), etc..

Le traitement chirurgical du prolapsus de la valve mitrale n'est prescrit qu'en cas d'insuffisance valvulaire mitrale sévère (avec régurgitation sévère) et comprend le remplacement de la valvule mitrale (remplacement).
Le traitement du prolapsus valvulaire mitral acquis dépend de la cause et du degré de régurgitation sanguine. Une régurgitation mitrale importante (le retour d'un grand volume de sang du ventricule vers l'oreillette) nécessite une chirurgie valvulaire cardiaque.

Recommandations spéciales pour le prolapsus valvulaire mitral congénital

Il est conseillé à toutes les personnes atteintes de prolapsus valvulaire mitral congénital de:
1. Observez attentivement l'hygiène bucco-dentaire: brossez-vous les dents deux fois par jour, utilisez du fil dentaire et rendez-vous chez le dentiste 2 fois par an. Ces mesures réduiront le risque de développer l'une des complications graves du prolapsus de la valve mitrale - l'endocardite infectieuse..

2. Évitez ou limitez la consommation d'alcool, de café, de tabac, car ces substances augmentent le risque de troubles du rythme cardiaque (développement d'arythmies).

Exercice et sport avec prolapsus valvulaire mitral congénital

Presque toutes les personnes atteintes de prolapsus valvulaire mitral congénital sont autorisées à modérer l'activité physique qui se produit dans la vie quotidienne. La question de l'admission d'un enfant atteint d'un prolapsus de la valve mitrale à l'éducation physique doit être résolue avec le médecin traitant, qui évaluera l'état de santé de l'enfant et le risque de complications. En règle générale, avec un prolapsus de la valve mitrale simple, l'éducation physique (ainsi que la natation, l'aérobic) est autorisée et même utile.
L'admission des personnes atteintes de prolapsus valvulaire mitral congénital aux sports professionnels est décidée individuellement.

Auteur: Pashkov M.K. Coordonnateur de projet de contenu.

Prolapsus de la valve mitrale 1, 2, 3 degrés

À partir de l'article, vous apprendrez les caractéristiques du prolapsus de la valve mitrale (MVP), le mécanisme de développement de la pathologie, les causes d'apparition, les symptômes, le diagnostic, les caractéristiques du traitement, le pronostic.

L'essence de la pathologie

Le prolapsus valvulaire mitral (MVP) est une lésion du muscle cardiaque d'origines diverses ou une pathologie des formations du tissu conjonctif du cœur. Entraîne une modification de la structure, de la forme des feuillets de la valve mitrale (au moment de la systole, ils s'affaissent dans la cavité de l'oreillette gauche, permettant à une partie du sang de revenir).

Une telle pathologie en pratique cardiologique est détectée chez 15% des enfants de moins de quinze ans. Dans le même temps, les anomalies cardiaques donnent MVP dans 40% des cas, des rhumatismes - plus de la moitié des enfants examinés. La prédisposition héréditaire garantit la pathologie dans 100% des cas. Le prolapsus valvulaire mitral est le principal symptôme de plusieurs syndromes congénitaux: Ehlers-Danlos, Marfan, contracture arachnodactylie, ostéogenèse imparfaite, pseudoxanthome élastique.

Les adultes souffrent de MVP dans 10%. La maladie a une connotation de genre: les femmes sont plus souvent malades après 40 ans.

Classification PMK

Il existe une division de la maladie en pathologie primaire et secondaire, ainsi qu'en fonction de la gravité du prolapsus, du degré de flux sanguin inversé - régurgitation. En pratique, ces deux classifications sont considérées ensemble. Le prolapsus de la valve mitrale peut être:

  1. Primaire, génétiquement déterminé, avec faiblesse congénitale des structures du tissu conjonctif. Dans ce cas, les feuillets de la valve mitrale sont étirés, les cordes qui les maintiennent sont allongées. En conséquence, les volets ne peuvent pas se fermer, laissant un espace entre eux. La pathologie congénitale n'affecte pas de manière significative le fonctionnement du système circulatoire, mais est souvent accompagnée de VSD, d'arythmie et d'inconfort rétrosternal. Le prolapsus primaire, selon la nature des souffles cardiaques, est divisé en une forme latente et silencieuse, diagnostiquée sur un échocardiogramme, et auscultatoire avec des souffles typiques, reconnaissables à l'oreille.
  2. Secondaire ou acquis, qui se développe dans le contexte de maladies somatiques, de pathologies rhumatismales, cardiaques. La douleur et les interruptions cardiaques dans cette variante sont arrêtées par des médicaments (nitroglycérine, Betalok). Si le prolapsus est dû à un traumatisme, une rupture de la corde, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

Selon la gravité, le prolapsus de la notice peut être:

  • premier degré - déflexion jusqu'à 6 mm, alors que la fermeture est complète, donc le patient ne présente aucun symptôme;
  • le second - jusqu'à 8-9 mm, les valves sont desserrées, il y a régurgitation à des degrés divers (flux inversé de sang dans l'oreillette);
  • le troisième - tout au-delà: les valves ne se touchent pas, la corde peut être détachée, ce qui aggrave l'état du patient, une insuffisance ventriculaire gauche aiguë se forme, nécessitant une intervention d'urgence.

De plus, chaque degré a sa propre gravité de régurgitation - flux sanguin inversé à l'intérieur des cavités cardiaques (selon l'échographie Doppler):

  1. le premier degré - une légère onde mitrale de flux sanguin inverse, qui atteint le niveau des valves;
  2. la seconde est une régurgitation modérée avec une vague montant au milieu de l'oreillette gauche;
  3. le troisième est une vague prononcée de flux sanguin inversé, qui atteint l'extrémité opposée de l'oreillette gauche;
  4. quatrième - sévère (décrit seulement cliniquement).

Le diagnostic indique le degré de prolapsus et le degré de régurgitation.

Causes de la maladie

En fait, le prolapsus de la valve mitrale n'est pas une maladie indépendante. Il s'agit d'un syndrome clinique et anatomique qui survient dans diverses pathologies somatiques. Les déclencheurs MVP peuvent être à la fois des anomalies congénitales et des maladies acquises..

En cardiologie moderne, la cause principale du prolapsus de la valve mitrale est considérée comme une pathologie congénitale, basée sur la dégénérescence myxomateuse des structures valvulaires et des fibres nerveuses intracardiaques. Un tel prolapsus est également appelé idiopathique, car l'étiologie exacte de ce processus n'a pas été établie. La plupart des scientifiques supposent son origine génétique..

La destruction pathologique concerne tout d'abord la couche fibreuse du tissu conjonctif, le collagène et l'élastine, le cumul des polysaccharides dans la substance intercellulaire. Le cadre du tissu conjonctif se desserre, les feuillets de la valve mitrale prolapsus au moment de la systole. Le plus souvent, cela affecte les patients atteints de maladies auto-immunes, de dysplasie du cartilage, des ligaments, des anomalies congénitales des capsules articulaires, de l'arthrite, de l'arthrose.

Des études scientifiques récentes lient le prolapsus valvulaire à des troubles hormonaux d'origines diverses, des maladies virales, des infections streptococciques, qui provoquent la destruction directe non seulement des valvules, mais aussi de l'endocarde du cœur.

Parmi les causes secondaires (acquises):

  • la première place est donnée aux maladies rhumatismales (jusqu'à 80%) - pathologie auto-immune avec des lésions combinées de la valve mitrale (prolapsus) et aortique (sténose);
  • le second est l'hypertension artérielle avec hypertrophie ventriculaire gauche (jusqu'à 10%);
  • le troisième - endocardite infectieuse (jusqu'à 10%).

Traumatisme thoracique, AMI, décollements d'accords d'origines diverses occupent une place insignifiante (moins de 2%).

Avec l'âge, le tissu conjonctif, la dégénérescence auto-immune augmente, de sorte que le risque de déformation des feuillets de la valve mitrale, les dommages aux cordes augmente progressivement et après 40 atteint son apogée. À l'adolescence, la cause de la pathologie est une violation du flux sanguin intracardiaque due à une dysplasie, des anomalies anatomiques de la coronaire.

Mécanisme de développement

La déformation du tissu conjonctif des feuillets de la valvule mitrale perturbe l'intégralité de leur fermeture, provoque une différence de pression entre l'oreillette et le ventricule, entraînant un flux sanguin inversé dans l'oreillette gauche. À son tour, cette situation provoque une hypertrophie auriculaire gauche, une insuffisance veineuse pulmonaire. L'hypertension du cercle pulmonaire (pulmonaire) de la circulation sanguine se développe, ce qui détermine la clinique de la maladie.

Quel est le danger de PMK

MVP du 1er degré coule pratiquement asymptomatiquement, sans affecter l'état général de la personne, ne nécessite aucun ajustement. Mais de 5 à 10% des patients font face au risque de complications qui apparaissent avec la progression de la maladie, exacerbation des pathologies somatiques, avec l'âge. Les plus dangereux sont les suivants:

  • Insuffisance valvulaire mitrale aiguë, qui, en règle générale, est associée à un traumatisme thoracique, une rupture des cordes: le patient est diagnostiqué avec une insuffisance cardiaque aiguë, un œdème pulmonaire, un arrêt respiratoire. Régurgitation mitrale chronique - légère: faiblesse, fatigue, essoufflement.
  • L'endocardite infectieuse d'origines diverses se manifeste par une formation accrue de thrombus dans les vaisseaux du cerveau, les organes internes et les gros vaisseaux avec une fonction altérée du ventricule gauche. Menace d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque, d'arrêt cardiaque, d'embolie pulmonaire.
  • Le prolapsus du lambeau antérieur provoque le plus souvent une crise d'angine de poitrine: une altération de la contractilité du myocarde augmente la charge sur la moitié gauche du cœur, entraînant son hypertrophie, une hypoxie du cerveau, de tous les organes internes, des tissus.
  • Fibrillation cardiaque, MVP avec congestion pulmonaire, la régurgitation mitrale peut être fatale (l'intervalle QT prolongé est déterminé sur l'ECG).

Symptômes

Les manifestations cliniques du prolapsus de la valve mitrale dépendent du degré de dysplasie du tissu conjonctif du cœur, de la présence de troubles végétatifs-vasculaires, neurologiques. Les signes de la maladie, auxquels il convient de prêter attention chez les nouveau-nés, comprennent:

  • type de corps asthénique;
  • dysplasie des articulations de la hanche;
  • hernie ombilicale et inguinale;
  • hypotrophie;
  • la capacité des articulations à se plier dans toutes les directions, y compris celles qui leur sont inhabituelles sur le plan anatomique;
  • varicocèle;
  • déformation de la poitrine.

Plus tard, MVP se manifeste par des pieds plats, une myopie, un strabisme, une néphroptose, une mauvaise posture, des infections virales respiratoires aiguës fréquentes ou des infections respiratoires aiguës, une amygdalite. La dystonie végétovasculaire est associée à la MVP chez les adolescents.

Les principaux symptômes cliniques du prolapsus de la valve mitrale chez l'adulte sont:

  • Arythmie, tachycardie (jusqu'à 80% des cas) associée à l'anxiété, thé fort, café, musculation. Ils ne mettent pas la vie en danger.
  • Syndrome d'hyperventilation à la suite d'une dérégulation respiratoire. Maux de tête, souvent de type migraine (plus de la moitié des cas).
  • Les crises de panique de nature non épileptique, surviennent spontanément, n'ont pas de cause exacte.
  • Dépression.
  • Asthénie.
  • Syncope (perte de conscience à court terme) avec atonie musculaire.
  • Thermorégulation altérée.
  • Essoufflement non corrélé à une insuffisance cardiaque.

L'auscultation avec MVP détermine:

  • clics isolés dans le ventricule gauche au moment de la systole moyenne ou tardive (simple ou multiple);
  • souffles systoliques tardifs, glossystoliques dus à une grande différence de pression dans l'oreillette et le ventricule;
  • combinaison de clics et de bruits.

Avec un examen instrumental et en laboratoire, le prolapsus de la valve mitrale donne:

  • l'allongement asymptomatique de l'intervalle QT sur l'ECG est un marqueur du développement d'une arythmie potentiellement mortelle;
  • excrétion élevée de catécholamines (pic - pendant la journée, diminution - la nuit).

Diagnostique

Le diagnostic du prolapsus valvulaire mitral est soumis à l'algorithme standard d'examen d'un patient cardiaque:

  • collecte de l'anamnèse, examen physique avec tests de stress (squats, retenue de la respiration, marche sur place);
  • UAC, OAM, biochimie - dépistage de l'état général du patient.
  • ECG, EchoCG - détecter l'arythmie, la présence de régurgitation, déterminer le degré de MVP;
  • Licou;
  • radiographie - détermine la régurgitation mitrale;
  • phonocardiographie - confirme les sons auscultatoires détectés;
  • dopplerographie.

Parfois, la consultation de spécialistes restreints peut être nécessaire. Chez les enfants, MVP peut être entendu comme un troisième ton, mais cela n'a aucune valeur diagnostique. Le prolapsus de la valve mitrale détecté chez un enfant peut disparaître tout seul avec l'âge.

Caractéristiques du traitement

Le traitement du MVP dépend de la gravité de la pathologie. Aucun traitement particulier n'est requis pour le prolapsus de la valve mitrale de grade 1. Il n'y a aucune restriction sur l'activité physique. Tout type de sport est possible, à l'exception de l'haltérophilie, des équipements de musculation. Même le patient n'est pas exempté de l'armée.

Le traitement principal pour MVP de 1 degré est un mode de vie sain, la prévention des infections, un examen médical. Mais parfois, les médecins décident de remplacer la valve mitrale à ce stade de la maladie. Cela se produit si la cause de la pathologie est des processus auto-immuns dans le corps, qui progresseront nécessairement, créant un risque de complications mortelles. L'état satisfaisant du patient dans un laps de temps donné permet de prédire un bon effet de l'opération, l'absence de conséquences négatives. Retarder la chirurgie peut entraîner l'impossibilité de sa mise en œuvre, même pour des raisons de santé.

MVP du 2e degré s'accompagne de symptômes négatifs, nécessite non seulement une surveillance constante du patient, mais également un traitement médicamenteux symptomatique: présence de signes d'insuffisance circulatoire, d'arythmies, de syncope. Le schéma thérapeutique est strictement individuel et est la prérogative exclusive du médecin. L'activité physique n'est pas interdite, mais le type et la posologie sont choisis par le médecin. Il n'y a pas de libération de l'armée, à l'exception du prolapsus MK de grade 2 avec régurgitation au-dessus du grade 2 ou en présence d'arythmie, altération de la conduction cardiaque. Vous pouvez faire du sport s'il n'y a pas:

  • syncope;
  • pas d'arythmie (surveillance quotidienne);
  • il n'y a pas de régurgitation (échographie Doppler);
  • capacité contractile préservée du cœur (EchoCG);
  • il n'y avait aucun antécédent de thromboembolie. tous les indicateurs du système de coagulation sont normaux;
  • personne dans la famille n'est mort d'un arrêt cardiaque soudain sur fond de PMK.

Pour éviter la progression de la pathologie, il est recommandé:

  • sédatifs: teinture d'agripaume, valériane, aubépine, Novopassit, Persen;
  • une insuffisance mitrale ou une arythmie suggèrent la nomination de bêta-bloquants (Diltiazem, Sotagexal, Bisoprolol, Adénosine, Propanorm, Allapinine, Amiodarone), des anticoagulants (Cardiomagnyl, Warfarine, Finilin, Girygen, Gypyphène, qui soulagent les maux de cœur, Apogens).

Les interventions physiothérapeutiques (électrophorèse au brome, magnésium sur la zone du col), massage, balnéothérapie, hirudothérapie, acupuncture, acupuncture sont indiquées pour MVP. L'intervention chirurgicale est utilisée pour les mêmes indications de correction ou de remplacement valvulaire. Lors de la planification de petites interventions chirurgicales, une antibiothérapie préventive est nécessaire (extraction dentaire, polypes dans les sinus maxillaires, amygdales), des traitements antibiotiques préventifs sont indiqués.

MVP du 3ème degré se caractérise par de graves troubles structurels du cœur, qui provoquent une défaillance MV, une arythmie persistante: expansion de la cavité auriculaire gauche, épaississement des parois du ventricule, perturbations du travail du système circulatoire. Ce degré de pathologie nécessite une correction chirurgicale de la valve, de sa suture ou de sa prothèse. Au lieu de l'éducation physique, du sport, des exercices de gymnastique spéciaux, la thérapie par l'exercice est recommandée, un sommeil sain et sain est nécessaire.

Le traitement symptomatique consiste à utiliser:

  • vitamines des groupes B, PP, E, C;
  • la tachycardie est arrêtée par Betaloc, Atenolol, Propranolol, qui améliorent la nutrition des fibres de collagène;
  • la dystonie végétative-vasculaire est traitée avec des adaptogènes (éleuthérocoque, citronnelle, ginseng), des complexes vitaminiques et minéraux (Magne B6, Magnelis B6, Vitrum, Doppel Hertz, Pikovit).

Ils utilisent des séances de psychothérapie (en groupe et individuelles) pour soulager le stress émotionnel. L'interdiction concerne le tabac, l'alcool, l'haltérophilie, les charges électriques.

Prolapsus chez la femme enceinte

Très souvent, le prolapsus de la valve mitrale est diagnostiqué chez la femme enceinte lors d'un examen complet obligatoire. Le premier degré n'est généralement pas préoccupant. La grossesse se déroule normalement, il n'y a pas de conséquences négatives pour le fœtus. De plus, le prolapsus peut diminuer pendant la grossesse: le débit cardiaque augmente, la résistance capillaire à la périphérie diminue. Les arythmies sont possibles, mais le travail est naturel, normal.

La jonction de la régurgitation ou le passage de la pathologie au deuxième degré nécessite une surveillance constante de la femme enceinte par un cardiologue. Les médicaments ne sont utilisés que pour des raisons de santé (trouble hémodynamique grave).

Les règles de comportement pour une femme enceinte avec prolapsus de la valve mitrale sont simples:

  • éviter l'hypothermie, les changements brusques de température;
  • bougez plus pour éviter la congestion des organes pelviens;
  • se reposer en position allongée.

Prévoir

Le comportement du PMK tout au long de la vie dépend de la cause qui l'a causé:

  • le prolapsus hypertensif dépend du degré d'insuffisance cardiaque, du risque d'IAM, d'accident vasculaire cérébral;
  • La MVP rhumatismale peut exister de manière asymptomatique pendant des décennies, nécessite des traitements préventifs de pharmacothérapie, parfois une intervention chirurgicale;
  • l'endocardite infectieuse s'arrête complètement, à condition que l'agent pathogène soit identifié avec précision, le traitement est à long terme, le pronostic est favorable (à l'exception des toxicomanes).

Un prolapsus valvulaire mitral simple a un bon pronostic.

Prolapsus valvulaire mitral

La valve mitrale est représentée par les valves du tissu conjonctif antérieur et postérieur, qui ont la forme de feuilles plates. Les feuillets sont attachés aux muscles papillaires par de puissants accords (fils) et les muscles papillaires sont attachés au bas du ventricule gauche du cœur. Dans la phase de relaxation (diastole), les feuillets valvulaires se plient. Le sang de l'oreillette gauche se déplace librement dans le ventricule gauche. Dans la phase systolique, les feuillets valvulaires se lèvent, fermant l'entrée de l'oreillette gauche.

Le prolapsus de la valve mitrale est l'affaissement des feuillets (un ou les deux) dans la cavité auriculaire. Pour la première fois, ce phénomène a été décrit lors de l'apparition de la méthode d'échocardiographie (dans les années 60). Cette pathologie peut être diagnostiquée à tout âge, mais le plus souvent, elle est détectée chez les enfants de plus de sept ans..

Pathogenèse et étiologie du prolapsus de la valve mitrale

Selon l'origine, le prolapsus de la valve mitrale est divisé en idiopathique (primaire) et secondaire. Un prolapsus primaire se produit avec une dysplasie du tissu conjonctif. La dysplasie du tissu conjonctif entraîne une modification de la structure des muscles papillaires et de la valve, une distribution altérée, une mauvaise fixation, un raccourcissement ou un allongement des cordes, l'apparition d'accords supplémentaires.

Le prolapsus valvulaire mitral secondaire accompagne et complique généralement les syndromes héréditaires (contracture congénitale arachnodactylie, pseudoxanthome élastique, syndrome d'Ehlers-Danlo-Chernogubov, syndrome de Marfin), ainsi que les pathologies endocriniennes, les maladies rhumatismales, les malformations cardiaques. Un prolapsus valvulaire secondaire peut se développer avec une myxomatose acquise, des lésions inflammatoires des structures valvulaires, un déséquilibre valvulaire-ventriculaire.

Un prolapsus valvulaire mitral peut se développer en raison d'un dysfonctionnement du système nerveux autonome, de troubles métaboliques et d'une carence en oligo-éléments, en particulier en ions potassium et magnésium

La divergence ou la fermeture lâche des feuillets valvulaires s'accompagne de l'apparition d'un souffle systolique d'intensité variable. Dans le même temps, les clics mésosystoliques résultant d'une tension excessive des accords sont enregistrés auscultatoire.

En fonction de l'ampleur de la saillie des feuillets valvulaires, les degrés suivants de prolapsus valvulaire mitral sont distingués:

  • premier degré (de 2 à 3 mm);
  • deuxième degré (de 3 à 6 mm);
  • troisième degré (6 à 9 mm);
  • prolapsus de la valve mitrale du quatrième degré (plus de 9 mm).

L'évolution de cette maladie est généralement bénigne, à long terme, favorable. Le dysfonctionnement de l'appareil à valve progresse généralement lentement. Chez certains patients, l'état reste stable tout au long de la vie, tandis que chez d'autres patients, cette pathologie valvulaire peut diminuer ou disparaître avec l'âge..

Symptômes du prolapsus de la valve mitrale

Les symptômes du prolapsus de la valve mitrale dépendent de la gravité des changements autonomes et de la dysplasie du tissu conjonctif. Les patients atteints de cette maladie se plaignent le plus souvent d'une fatigue accrue, de palpitations, d'étourdissements, de maux de tête, d'une diminution des performances physiques, d'interruptions du travail du cœur, d'une labilité psychoémotionnelle, d'irritabilité, d'une excitabilité accrue, de douleurs cardiaques, d'anxiété, d'hypocondriaque et de réactions dépressives.

Cette maladie est caractérisée par diverses manifestations de dysplasie du tissu conjonctif: poids corporel réduit, augmentation de l'élasticité de la peau, hypermobilité articulaire, scoliose, déformation thoracique, pieds plats, myopie, omoplate ptérygoïdienne. Vous pouvez également trouver une néphroptose, une fissure de la sandale, une structure particulière de la vésicule biliaire et des oreillettes, l'hyperterolisme des mamelons et des yeux. Souvent, avec un prolapsus valvulaire, des changements de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque sont observés.

Diagnostic et traitement du prolapsus de la valve mitrale

Des méthodes instrumentales et cliniques sont utilisées pour diagnostiquer un prolapsus valvulaire. Les données d'anamnèse, les plaintes, les résultats de radiographie et d'ECG, les manifestations de dysplasie du tissu conjonctif contribuent au diagnostic. Les méthodes de diagnostic permettent d'identifier cette pathologie et de la différencier d'une insuffisance valvulaire mitrale acquise ou congénitale, d'autres variantes d'anomalies dans le développement du cœur ou d'un dysfonctionnement de l'appareil valvulaire. Selon les résultats de l'échocardiographie, il est possible d'évaluer correctement les changements cardiaques identifiés.

Les tactiques de traitement du prolapsus valvulaire mitral dépendent du degré de prolapsus valvulaire et du volume de régurgitation, ainsi que de la nature des troubles cardiovasculaires et psycho-émotionnels. Avec cette maladie, il est impératif de faire attention à un sommeil suffisant (prolongé). La question de la pratique du sport est généralement examinée par le médecin traitant après avoir évalué les indicateurs de la condition physique. Les patients présentant un prolapsus sans régurgitation significative peuvent mener une vie active sans aucune restriction.

La phytothérapie est un élément important dans le traitement du prolapsus valvulaire. Ce type de traitement consiste à prendre des médicaments sédatifs (sédatifs) à base d'agripaume, de valériane, de romarin sauvage, d'aubépine, de millepertuis, de sauge. Le traitement médicamenteux vise le traitement symptomatique des manifestations de la maladie.

La suture de la valve mitrale affectée (valvuloplastie) est réalisée avec régurgitation sévère et insuffisance circulatoire. Si la valvuloplastie est inefficace, la valve affectée est remplacée par un analogue artificiel.

Complications du prolapsus de la valve mitrale

L'insuffisance de la valve mitrale est une complication assez courante de la cardiopathie rhumatismale. Une fermeture incomplète des feuillets valvulaires et leur défaut anatomique contribuent à un retour important du sang vers l'oreillette. Le patient s'inquiète de l'essoufflement, de la faiblesse, de la toux. Avec le développement d'une telle complication, les prothèses de la valve affectée sont indiquées..

Les complications du prolapsus de la valve mitrale peuvent se manifester par des crises d'arythmie et d'angine de poitrine. Ces complications peuvent être accompagnées d'un rythme cardiaque irrégulier, des étourdissements, des évanouissements.

Vidéo YouTube liée à l'article:

Les informations sont généralisées et fournies à titre informatif uniquement. Au premier signe de maladie, consultez votre médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!