Vaisseaux cérébraux

Arythmie

La vasoconstriction du cerveau n'est pas une maladie, mais un symptôme qui accompagne plusieurs pathologies à la fois. Le plus souvent, au début, il se manifeste par des maux de tête et des pertes de mémoire. De nombreux patients confondent ces signes avec un surmenage et ne vont pas chez le médecin. Cependant, la progression des pathologies peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou une démence. En présence de manifestations de vasoconstriction du cerveau, assurez-vous de consulter un médecin! Plus le traitement est commencé tôt, meilleur est le pronostic..

Prenez rendez-vous à la polyclinique d'Otradnoe à un moment qui vous convient! Des médecins expérimentés vous dirigeront vers la recherche et, en fonction de leurs résultats, détermineront les causes du rétrécissement des vaisseaux cérébraux dans votre cas. Ensuite, un plan de traitement individuel sera développé, grâce auquel vous pourrez éviter les complications et améliorer votre qualité de vie..

Vaisseaux cérébraux

Nos cerveaux traitent d'énormes charges au quotidien. Il a besoin de beaucoup de nutriments et d'oxygène pour fonctionner correctement. Ils sont délivrés au cerveau avec un flux sanguin à travers 4 artères principales: 2 artères carotides et 2 artères vertébrales. Les branches des grands vaisseaux forment une sorte de cercle à la base du cerveau. Il s'appelle Willis 'd'après le scientifique Thomas Willis, qui en a présenté pour la première fois sa description au 17ème siècle. Ce cercle permet de compenser la circulation sanguine en cas d'endommagement d'un ou plusieurs grands vaisseaux. La capacité compensatrice de ce plexus est très élevée. Dans certains cas, même avec des processus pathologiques dans 3 artères principales sur 4, une personne peut ne ressentir qu'un léger inconfort.

Cependant, les possibilités de compensation ne sont pas infinies. Par conséquent, tôt ou tard, les lésions des vaisseaux cérébraux se manifesteront par des violations notables..

Au repos, le cerveau a besoin d'environ 15% du volume sanguin circulant dans tout le corps pour fonctionner correctement. Il reçoit environ 25% de l'oxygène inhalé par l'homme. Les vaisseaux du cerveau sont soumis à un stress énorme chaque jour. En même temps, dans un état sain, ils sont incroyablement élastiques. Cependant, avec une exposition régulière à des facteurs défavorables, ils peuvent se rétrécir, ce qui entraînera un manque d'oxygène et de nutriments dans les tissus cérébraux, ce qui affectera négativement son travail..

Référence! Un apport sanguin insuffisant au cerveau est appelé encéphalopathie discirculatoire..

Classification de la sténose cérébrale

En forme, le rétrécissement est:

  • Aiguë - cette condition peut entraîner un accident vasculaire cérébral ou la mort.
  • Chronique - se développe progressivement, lentement, une personne peut ne rien soupçonner des processus pathologiques pendant longtemps.

La vasoconstriction chronique comporte 3 stades de développement:

  • Au début, le patient éprouve des maux de tête mineurs, de la somnolence, une fatigue chronique, observe une distraction et un léger oubli.
  • Sur le second, des maux de tête sévères, des troubles de la marche, une diminution significative de la capacité de travail, des sautes d'humeur et des dysfonctionnements du système urinaire apparaissent.
  • Au troisième stade, la démence (démence) se développe - le patient perd son indépendance et sa capacité à s'auto-servir, il y a des problèmes évidents de coordination des mouvements, des mictions involontaires.

Pourquoi une sténose cérébrale se produit-elle?

Les principales causes de vasoconstriction dans le cerveau sont:

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est un processus pathologique dans lequel des plaques de cholestérol se forment sur les parois des artères en raison d'une violation du métabolisme des lipides. Les plaques, en croissance, sont finalement remplacées par du tissu conjonctif. Cela rétrécit la lumière du vaisseau et réduit sa perméabilité. Les artères carotides sont les plus sensibles à l'athérosclérose. La plaque peut complètement bloquer la lumière du vaisseau.

L'hypertension est une pathologie chronique dans laquelle il existe une hypertension artérielle (augmentation de la pression), dans la plupart des cas pour des raisons inconnues. Jusqu'à 40% des personnes souffrent de cette maladie. Des chutes de pression régulières affectent l'élasticité des vaisseaux sanguins. Leur tissu change pathologiquement, les parois s'épaississent, des rétrécissements locaux apparaissent. Au fil du temps, la lumière du vaisseau est capable de se fermer complètement.

L'ostéochondrose de la colonne cervicale se manifeste par une déformation des disques intervertébraux. Ils sont capables de clamper les artères vertébrales qui transportent le sang vers le cerveau..

Un rétrécissement des vaisseaux du cerveau peut être observé chez les patients de tout âge, y compris les enfants. Les personnes à risque sont atteintes de maladies telles que:

  • Diabète.
  • Pathologies cardiovasculaires (troubles du rythme cardiaque, coronaropathie, etc.).
  • Hypercholestérolémie (taux de cholestérol élevé).

En outre, la possibilité de rétrécir les vaisseaux du cerveau augmente:

  • Fumeur.
  • L'abus d'alcool.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Stress fréquent et stress émotionnel.
  • Surcharge mentale.
  • Rare exposition à l'air frais - en cas de manque d'oxygène, la pression artérielle peut augmenter.
  • Surpoids.
  • Prédisposition génétique aux maladies cardiovasculaires.

Symptômes de vasoconstriction dans le cerveau

Dans les premiers stades, le rétrécissement se manifeste par les symptômes suivants:

  • Diminution de la mémoire (surtout souvent dans de telles situations, les gens oublient les événements qui leur sont arrivés récemment).
  • Déficience d'apprentissage et handicap.
  • Vertiges.
  • Fatigue chronique.
  • Perte d'intérêt pour ce qui se passe.
  • États dépressifs.
  • Sautes d'humeur.
  • Instabilité émotionnelle.
  • Problèmes de concentration.
  • Troubles du sommeil: insomnie, sommeil agité.

Si le traitement est effectué à ce stade, les violations peuvent être éliminées et la qualité de vie du patient restaurée..

Avec la progression de la pathologie, on observe les éléments suivants:

  • Troubles de la parole.
  • Du bruit dans ma tête.
  • Perte d'audition.
  • Poignée de main.
  • Gêne de mouvement.
  • Changement de démarche.

Complications

Les vaisseaux rétrécis à long terme du cerveau peuvent provoquer le développement de:

  • Démence.
  • Accident vasculaire cérébral hémorragique - se manifestant par la rupture d'un vaisseau suivi d'une hémorragie cérébrale.
  • AVC ischémique - une violation de l'apport sanguin aux parties du cerveau en raison d'un blocage des vaisseaux sanguins.

Diagnostique

Le diagnostic de vasoconstriction cérébrale est réalisé par un neurologue. Pour évaluer l'état des vaisseaux sanguins et le flux sanguin dans ceux-ci, les éléments suivants sont prescrits:

  • Échographie Doppler - vous permet d'étudier la vitesse du flux sanguin et d'identifier la vasoconstriction.
  • Angiographie - permet d'évaluer l'état des troncs nerveux des vaisseaux sanguins.
  • Balayage duplex - pour déterminer l'état des parois des vaisseaux sanguins, pour identifier les rétrécissements, les plaques athéroscléreuses et les caillots sanguins.
  • ECG.
  • Évaluation de l'état du fond de l'œil - les cellules du fond de l'œil sont associées aux neurones du cerveau, et des troubles vasculaires et des modifications des cellules nerveuses dans la région du fond peuvent indiquer des pathologies cérébrales.

Traitement

Il est nécessaire d'éliminer la cause de la vasoconstriction, car si cela n'est pas fait, la pathologie progressera. Le traitement de l'hypertension, de l'athérosclérose ou de l'ostéochondrose cervicale est effectué. Pour l'hypertension, nommez:

  • Médicaments antihypertenseurs (abaissement de la tension artérielle).
  • Agents antiplaquettaires - médicaments qui empêchent les caillots sanguins.
  • Complexes de vitamines contenant des vitamines C, PP et B6.
  • Un régime avec un apport limité en sel.

Le traitement de l'athérosclérose implique:

  • Statines - abaisser le taux de cholestérol sanguin.
  • Régime limité aux graisses animales.

Lorsque l'ostéochondrose cervicale est prescrite:

  • Porter un corset pour maintenir une bonne posture du dos et du cou.
  • Anti-douleurs.
  • Médicaments anti-inflammatoires.
  • Procédures de physiothérapie.
  • Massage.
  • Physiothérapie.

Un traitement symptomatique est également effectué. En fonction des troubles causés par la vasoconstriction, les éléments suivants peuvent être prescrits:

  • Médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le cerveau - avec perte de mémoire.
  • Médicaments qui renforcent les vaisseaux sanguins - pour les vertiges.
  • Exercices de massage et de physiothérapie - pour les troubles des fonctions motrices.
  • Antidépresseurs et sédatifs - pour la détresse émotionnelle et la dépression.

Pour prévenir les affections cérébrales multi-infarctus, les patients prennent des anticoagulants - des médicaments qui réduisent la coagulation sanguine.

Si la circulation sanguine est altérée de plus de 50%, un traitement chirurgical peut être prescrit - pose d'un stent. Il s'agit d'une expansion à l'aide d'un stent - un cadre qui est installé dans la lumière du vaisseau. L'opération vous permet d'agrandir le vaisseau et de restaurer la circulation sanguine à l'intérieur.

Prévention de la vasoconstriction dans le cerveau

Il est assez difficile d'éviter complètement la possibilité d'une vasoconstriction dans le cerveau. Cependant, certaines mesures préventives réduiront considérablement le risque de développer une pathologie. Il est nécessaire:

  • Révisez votre alimentation.
  • Faites attention à une activité physique modérée pour éviter les processus stagnants.
  • Perdre du poids, le cas échéant.
  • Refuser des mauvaises habitudes.
  • Essayez d'être plus souvent au grand air, en organisant des loisirs actifs.
  • Résistance au stress du train.

La révision du régime comprend:

  • Inclusion des aliments les plus riches en nutriments: légumes et fruits frais, viande maigre, poisson, herbes.
  • Réduire l'utilisation de la malbouffe: viandes fumées, aliments gras, salés.

La prévention de la vasoconstriction dans le cerveau passe également par des examens médicaux réguliers. Si cela est fait annuellement, les changements peuvent être identifiés à un stade précoce, lorsqu'ils sont facilement corrigés..

Que se passe-t-il lorsque les vaisseaux du cerveau sont rétrécis, symptômes et traitement de la pathologie

De cet article, vous apprendrez: ce qu'on appelle la vasoconstriction du cerveau, le traitement, les symptômes, les causes de la maladie. Le mécanisme de développement de la pathologie et des méthodes de diagnostic. Pronostic de rétablissement.

Auteur de l'article: Stoyanova Victoria, médecin de 2e catégorie, chef du laboratoire du centre de traitement et de diagnostic (2015-2016).

La sténose pathologique (rétrécissement) des capillaires, des veines et des artères qui irriguent le cerveau est appelée vasoconstriction.

Que se passe-t-il avec la pathologie? Sous l'influence de l'athérosclérose (formation de plaque de cholestérol, 60%), de l'hypertension artérielle (jusqu'à 30%) et d'autres pathologies (défauts de développement, ostéochondrose), la lumière des vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau en sang se rétrécit. La quantité de sang nécessaire au bon fonctionnement de l'organe est réduite, les troubles entraînent l'apparition d'une ischémie tissulaire (manque d'oxygène), une modification de la structure des cellules, puis leur mort massive (apparition de foyers de nécrose).

Les cellules nerveuses altérées ou mortes du cerveau ne sont pas capables de remplir leurs fonctions (conduisant une impulsion bioélectrique), par conséquent, la vasoconstriction se manifeste par de nombreux symptômes neurologiques (maux de tête, étourdissements, insomnie).

La pathologie se développe lentement, dans les premiers stades, elle est presque asymptomatique. Si la cause de l'apparition de la sténose est éliminée à ce moment, la maladie peut être guérie en restaurant complètement les fonctions du cerveau (chez 92%).

La pathologie devient dangereuse aux stades où la vasoconstriction augmente de plus de 50%. Le patient développe des troubles cérébraux graves (diminution de la capacité à percevoir et analyser les informations, troubles du comportement, démence, troubles de la coordination des mouvements). Ils sont accompagnés de crises hypertensives, d'accidents vasculaires cérébraux (troubles aigus de la circulation cérébrale), qui conduisent rapidement à une perte complète du handicap physique et mental.

Le traitement des causes du rétrécissement des vaisseaux cérébraux aux premiers stades est effectué par un thérapeute, avec des symptômes neurologiques graves - par un neurologue ou un psychiatre, une correction chirurgicale est effectuée par des angioschirurgiens.

Le mécanisme de développement de la pathologie

Les causes les plus courantes de vasoconstriction dans le cerveau sont l'athérosclérose et l'hypertension:

  1. Avec l'athérosclérose, la quantité de «mauvais» cholestérol dans le sang du patient augmente, une plaque de cholestérol se forme dans la paroi du vaisseau et des protéines plasmatiques spécifiques (fibrine), qui se développent progressivement, augmentent en taille et au fil du temps sont capables de bloquer complètement la lumière du vaisseau et la circulation sanguine.
  2. Dans l'hypertension, les petits vaisseaux et capillaires sont les premiers à en souffrir. Sous l'influence de la pression du flux sanguin sur les parois, un mécanisme de protection contre la rupture et les dommages est déclenché - tout d'abord, le tonus et le rétrécissement des capillaires et des artérioles se produisent, avec le temps, leurs parois s'épaississent, augmentant les couches vers l'intérieur, dans la lumière du vaisseau et réduisent le volume du flux sanguin..

À la suite de la sténose, une famine ischémique chronique (oxygène) se développe, ce qui entraîne une modification de la structure du tissu cérébral dans le sous-cortex (centres de la parole, de la pensée, de l'ouïe, de la mémoire, du mouvement) et de la substance blanche («pont» reliant les départements):

  • les foyers de cellules non fonctionnelles sont petits (crise cardiaque asymptomatique "muette");
  • très minuscules, mais nombreux, forment de petits "trous", défauts presque imperceptibles (tissu fin).

Les connexions entre ces parties du cerveau sont interrompues («déconnexion») et provoquent un groupe de troubles multiples - mémoire, parole, activité motrice altérée, anomalies mentales du comportement, démence, capacité à analyser et à tirer des conclusions.

Causes et facteurs de risque

La cause principale, mais pas la seule, de la sténose est la formation de plaques de cholestérol dans l'athérosclérose (60%).

En plus de l'athérosclérose, une vasoconstriction du cerveau est déclenchéeLes déclencheurs et les facteurs de risque de la maladie sont de nombreuses pathologies et conditions.
Maladie hypertoniqueMaladie rénale (glomérulonéphrite, polykystique)
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
OstéochondroseTumeur de la glande surrénale (phéochromocytome)
DiabèteMaladies de la glande pituitaire (maladie d'Itsenko-Cushing)
Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Malformations de l'artère vertébralePrédisposition héréditaire (la raison de l'augmentation du cholestérol à 65%)
Dysplasie de la colonne cervicale (défauts de développement)Stress nerveux
Blessures cranio-cérébrales et vertébralesHypodynamie
Maladies systémiques auto-immunes (vascularite, collagénose)Obésité
Les arythmiesFumer (cette habitude provoque des troubles du métabolisme lipidique chez 47%)
Hypotension persistante (pression artérielle basse)Alcoolisme

Symptômes et stades de la maladie

Les symptômes de la vasoconstriction cérébrale augmentent progressivement, au début la pathologie est asymptomatique ou avec des manifestations bénignes (bruit ou bourdonnement dans les oreilles, maux de tête et dépression émotionnelle sont possibles), sans compliquer la vie de quelque manière que ce soit.

La pathologie progresse, ses étapes ultérieures se manifestent par des sautes d'humeur prononcées, une perte de concentration et de coordination des mouvements, des troubles de la mémoire. Toute activité mentale est improductive, provoque une fatigue rapide, allant jusqu'à une perte de conscience ou une somnolence soudaine. Les patients sont incapables de percevoir et d'analyser les informations, ont du mal à exécuter des compétences élémentaires quotidiennes, ne peuvent pas se concentrer sur l'exécution d'une action. Le résultat peut être un handicap mental et physique complet..

Signes de vasoconstriction dans le cerveau à différents stades:

Stade de pathologieSymptômes typiques
stade initialÉtat émotionnel déprimé, dépression, irritabilité

Somnolence et fatigue dues au stress mental

Troubles mineurs de la mémoire et de la concentration

Sonneries et acouphènes

Douleur dans le dos et dans d'autres organes, le symptôme est difficile à associer à la pathologie

Désir de nausées et de vomissements lors de la marche

Deuxième étapeDifficulté sévère à effectuer toute activité mentale

Perte de mémoire, perte de compétences, capacité à analyser les informations, troubles de la parole, obsession pour une phrase ou une action

Changements de comportement (agressivité non motivée, bavardage, méfiance, suspicion)

Altération grave de la coordination des mouvements (démarche «traînante», chutes soudaines)

Spasmes musculaires, crampes

Désir d'uriner et de déféquer

Troisième étapeConscience confuse (délire)

Manque de contrôle sur les fonctions physiologiques de base (selles involontaires, miction)

Perte totale de mémoire et de compétences personnelles

Perte totale de la capacité physique et mentale de travailler

La pathologie peut être compliquée à des changements dégénératifs irréversibles dans le cerveau (dégénérescence, atrophie tissulaire).

Les comorbidités et les facteurs de risque aggravent le pronostic:

  • dans le contexte de l'hypertension, l'apparition d'accidents ischémiques transitoires (mini-AVC), d'accidents ischémiques et de crises cardiaques (accident vasculaire cérébral aigu) est possible;
  • en association avec le diabète sucré, une augmentation du taux de glucose dans le sang est maintenue, éventuellement le développement d'un coma hyperglycémique.

Diagnostique

Il est difficile de diagnostiquer les premiers stades de la pathologie, les anomalies du comportement et d'autres symptômes d'ischémie (vertiges, fatigue accrue) sont généralement attribués à l'épuisement nerveux, à une grande quantité de travail, à l'hypovitaminose.

Par conséquent, tous les patients du groupe à risque (hypertension, athérosclérose, diabète sucré, troubles du métabolisme lipidique) se voient proposer un examen par un neurologue une à deux fois par an, qui détermine le degré de troubles cérébraux par des tests spéciaux..

Pour diagnostiquer le rétrécissement des vaisseaux cérébraux et la cause de son apparition, le médecin traitant prescrit un ensemble d'études:

  1. Tests sanguins (analyse clinique générale avec formule, pour la glycémie, les tests de la fonction rénale et hépatique, le profil lipidique pour les taux de cholestérol et de triglycérides, coagulogramme).
  2. Échoencéphalogramme, radiographie, IRM du cerveau.
  3. Échographie Doppler, angiographie vasculaire CT.
  4. Ponction de liquide céphalo-rachidien.
  5. Graphique quotidien des mesures de la pression artérielle dans le lit vasculaire.
  6. ECG.

En outre, les conclusions d'un endocrinologue, d'un ophtalmologiste, d'un neuropathologiste et d'un cardiologue sont nécessaires. Avec des symptômes prononcés de démence et des écarts dans le comportement du patient, ils sont référés à un psychiatre pour consultation.

Méthodes de traitement

La sténose des vaisseaux cérébraux peut être complètement guérie si la cause est éliminée jusqu'à ce que les modifications du tissu nerveux deviennent irréversibles. Après un rétrécissement de la lumière de plus de 50%, la maladie progresse rapidement et les troubles s'aggravent. À ce stade, le point de vue du patient est la démence complète et le handicap.

Pour le traitement aux premiers stades du rétrécissement, un traitement médicamenteux est utilisé, dont le but est:

  • améliorer le flux sanguin vers le cerveau;
  • compenser les déficiences circulatoires (améliorer la nutrition des tissus cérébraux);
  • éliminer la cause de la maladie et (ou) ses symptômes.

Le rétrécissement critique de la lumière des gros vaisseaux (plus de 70%) alimentant le cerveau en sang (sténose de l'artère carotide) est éliminé par des méthodes chirurgicales.

Thérapie médicamenteuse

Groupe de médicamentsNomPour quoi sont-ils prescrits?
Bloqueurs de canaux calciquesNifédipineIls ont un effet vasodilatateur, améliorent la circulation cérébrale,
AngioprotecteursPentoxifylline
Bloqueurs alphaNicergoline
Agents antiplaquettairesDipyridamole, ticlopidine, acide acétylsalicyliqueEmpêche l'agglutination (adhérence) des plaquettes et l'apparition de caillots sanguins
NootropiquesThiocétam, piracétamAméliorer le fonctionnement des cellules cérébrales dans des conditions ischémiques, prévenir leur mort
Les antidépresseursamitriptylineÉlimine l'anxiété, les larmes, l'agressivité, normalise l'état mental
StatinesLiprimar, lipostatNormaliser le taux de «mauvais» cholestérol, prévenir l'apparition de nouvelles plaques athéroscléreuses et une augmentation des plaques existantes
Inhibiteurs de l'ECACaptoprilDans le complexe, ils ont un effet vasodilatateur et diurétique, éliminent les symptômes de l'hypertension artérielle
Bêta-bloquantsTérazosine, prazosine
DiurétiquesVeroshpiron
Les vitaminesVitamines B, folates, acide ascorbique, rutinePromouvoir le renforcement et la restauration des parois vasculaires, fournir l'activité vitale des cellules cérébrales

Chirurgie

Le but du traitement chirurgical: normaliser la circulation sanguine, restaurer l'apport sanguin au cerveau, éliminer la privation d'oxygène des cellules et des tissus.

Quelles méthodes sont utilisées:

Nom de la procédureComment est
Endartériectomie carotidienneLa paroi du vaisseau est excisée sur le site de la sténose, la plaque de cholestérol est enlevée, l'incision est suturée.
ProthèsesLorsque la lumière est complètement bloquée, une partie du vaisseau avec la plaque de cholestérol est enlevée. Le site retiré est remplacé par une prothèse.
Stent carotidienUn cathéter avec un ballon à l'extrémité et un treillis métallique spécial (stent) est amené sur le site de la sténose à travers le vaisseau.

Le ballon est dilaté, détruisant la plaque de cholestérol. Le cathéter est retiré, laissant un stent sur le site de la sténose, il est conçu pour maintenir la forme du vaisseau et pour empêcher un nouveau rétrécissement à cet endroit.

Anastomose vasculaireÀ l'aide de prothèses, un chemin de dérivation pour le flux sanguin est créé, en contournant la zone avec sténose.
Angioplastie par ballonnetUn cathéter avec un ballon en expansion à l'extrémité est amené sur le site de sténose le long du lit du vaisseau. Sur le site de la sténose, il est dilaté plusieurs fois, "écrasant" la plaque athéroscléreuse et la détruisant.

Toutes les opérations chirurgicales sont effectuées en milieu hospitalier, sous anesthésie générale, surveillance ECG et autres signes vitaux.

La prévention

La constriction des vaisseaux sanguins dans le cerveau peut être évitée par des mesures préventives en réduisant la quantité d'aliments gras (en particulier avec un taux de cholestérol élevé) ou en arrêtant de fumer (facteur de risque d'athérosclérose chez 47%).

Que pouvez vous faire d'autre:

  • contrôler la pression artérielle, les niveaux de glucose et de cholestérol;
  • manger correctement et pleinement et mener une vie saine (bon repos, sommeil sain);
  • limiter l'impact du stress;
  • éliminer l'hypodynamie;
  • arrête de boire de l'alcool.
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Les prévisions

La sténose des vaisseaux cérébraux est une pathologie complexe qui se développe pour de nombreuses raisons et facteurs de risque. Le mécanisme de déclenchement le plus courant est les troubles du métabolisme lipidique et l'athérosclérose (dans 60% des cas).

Il est possible de traiter la pathologie pendant des années, un traitement médicamenteux constant ou en cours arrête le développement de signes rétrécissants et progressifs de démence. Si la maladie est prévenue dans les premiers stades, lorsque les changements ne sont pas devenus irréversibles, les fonctions cérébrales sont complètement restaurées.

Cependant, le plus souvent, les patients se tournent vers un médecin avec des modifications vasculaires sévères (rétrécissement de la lumière de plus de 50%) et des symptômes évidents de démence (perte de coordination, troubles du mouvement, perte de compétences, changements de comportement), à ce stade, il est très difficile de freiner la progression de la pathologie, cela conduit à handicap mental et physique complet (85%).

Le pronostic s'aggrave en association avec des crises hypertensives (sauts soudains de tension artérielle), des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques (accidents vasculaires cérébraux aigus), un diabète sucré avec des taux de glucose incontrôlés. Dans ce cas, les modifications irréversibles du tissu cérébral se développent deux fois plus vite..

Constriction des vaisseaux sanguins dans le cerveau - symptômes et conséquences

De nombreuses personnes ont ressenti des étourdissements soudains et de graves maux de tête au moins une fois dans leur vie. Très souvent, avec de telles attaques, une altération de la mémoire temporaire est observée, par exemple, une personne ne se souvient pas où elle a mis les clés ou oublie des dates importantes de sa vie.

La plupart attribuent ces symptômes au surmenage et à la fatigue. Et parfois c'est vraiment le cas. Mais si de telles attaques se répètent, nous parlons peut-être d'une violation de la circulation sanguine causée par un rétrécissement des vaisseaux du cerveau. Il s'agit d'une condition extrêmement dangereuse qui nécessite une attention médicale immédiate. Sinon, les conséquences peuvent être extrêmement graves, pouvant aller jusqu'à la mort..

Informations générales sur les problèmes vasculaires

Le cholestérol est l'une des substances les plus importantes du corps, sans laquelle il ne peut exister. Cette substance est une source d'antioxydants et participe également activement aux processus métaboliques. Le cholestérol est produit dans le foie, mais la majeure partie provient des aliments.

Avec un excès de cholestérol dans le corps, il commence à se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins. Après un certain temps, des molécules de calcium s'y fixent, toute la masse durcit et une plaque de cholestérol se forme. De nouvelles couches se forment sur la plaque chaque jour, et sa taille augmente progressivement, réduisant la lumière du vaisseau, la rendant plus étroite et interférant avec la circulation sanguine normale.

En plus de se rétrécir, le vaisseau perd sa mobilité et son élasticité, ce qui entraîne la formation de fissures sur ses parois, dans lesquelles les éléments sanguins commencent à s'accumuler. C'est ainsi qu'un caillot sanguin se forme. Ce caillot sanguin aggrave encore l'évolution de l'athérosclérose. De plus, si un caillot sanguin se rompt et pénètre dans la circulation sanguine, il peut obstruer tous les vaisseaux, y compris les vaisseaux vitaux, ce qui peut entraîner une mort rapide..

Causes de la vasoconstriction dans le cerveau

Le plus souvent, le rétrécissement des vaisseaux du cerveau se produit chez les personnes âgées en raison de troubles circulatoires et d'une diminution de l'élasticité des vaisseaux. Les personnes à risque sont également les personnes plus jeunes qui subissent un stress émotionnel constant, mangent mal, fument, abusent de l'alcool, mènent une vie sédentaire ou, au contraire, font de gros efforts physiques..

Les principales causes de vasoconstriction dans le cerveau sont:

1. Athérosclérose. Avec cette pathologie, des plaques de cholestérol se forment sur les parois des vaisseaux, ce qui rétrécit la lumière des vaisseaux et empêche la circulation sanguine normale. Il y a une forte probabilité de dommages aux grandes artères du cerveau (vertébrales, carotides).

Les principales raisons du développement de l'athérosclérose sont:

● mauvaise alimentation - abus de restauration rapide, d'aliments gras;

● manque de fruits de mer et de fibres végétales dans l'alimentation, qui résout parfaitement le problème de la neutralisation de l'excès de cholestérol;

● mauvaises habitudes (tabagisme, abus d'alcool);

Malheureusement, l'athérosclérose rajeunit rapidement. Si auparavant la maladie était enregistrée principalement chez des patients âgés, des plaques de cholestérol peuvent maintenant commencer à se former dès 13-15 ans.

2. Ostéochondrose cervicale. La région du cou contient de nombreux gros vaisseaux qui alimentent le cerveau en sang. Avec l'ostéochondrose, les disques intervertébraux déformés commencent à serrer les artères, ce qui entraîne une altération de la circulation cérébrale.

3. Augmentation de la pression. Avec des pics de pression constants, les parois des vaisseaux subissent une charge accrue et commencent à s'étirer, perdant progressivement leur élasticité. Cela crée des conditions favorables à la formation de plaques athéroscléreuses et de caillots sanguins, rétrécissant la lumière des vaisseaux sanguins. Pour une description détaillée de la collection d'herbes médicinales pour l'hypertension, lisez le lien.

Symptômes de vasoconstriction dans le cerveau

Le tableau clinique se développe progressivement. Au départ, la maladie est asymptomatique. Puis les premiers signes apparaissent (mauvaise humeur, maux de tête, bourdonnements d'oreilles), qui n'affectent pas beaucoup la qualité de vie du patient.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes ci-dessus s'intensifient et de nouveaux apparaissent. Le patient perd son attention, la mémoire et la coordination des mouvements se détériorent, les sautes d'humeur deviennent plus prononcées. Lors de l'exécution d'un travail mental, une personne se fatigue rapidement et perd progressivement la capacité d'analyser les informations et d'effectuer des activités quotidiennes élémentaires. Le résultat peut être le développement de handicaps physiques et mentaux.

Au stade initial, le rétrécissement des vaisseaux du cerveau se manifeste par les symptômes suivants:

● irritabilité, apathie, dépression déraisonnables;

● insomnie ou somnolence accrue;

● fatigue rapide lors de l'exécution d'un travail mental;

● troubles de la coordination des mouvements;

● légère altération de l'attention et de la mémoire;

● nausées en marchant;

● bourdonnements d'oreilles, étourdissements.

Symptômes du deuxième stade de la maladie:

● difficultés importantes à effectuer un travail mental;

● perte de mémoire, troubles de la parole, perte des compétences d'analyse de l'information, obsession pour une action ou une phrase;

● envie constante de déféquer et d'uriner;

● suspicion excessive, méfiance, bavardage, agression déraisonnable;

● violations graves de la coordination des mouvements;

La troisième étape se manifeste par les signes cliniques suivants:

● perte totale des compétences personnelles et de la mémoire;

● miction et défécation involontaires;

● perte totale de performances.

Conséquences possibles

L'une des conséquences les plus graves de la vasoconstriction dans le cerveau est un accident vasculaire cérébral, dans lequel la lumière d'une artère est bloquée par une plaque athéroscléreuse, ce qui entraîne une privation d'oxygène et la mort d'une partie du cerveau..

La deuxième complication dangereuse est un accident vasculaire cérébral hémorragique, dans lequel la privation d'oxygène provoque une hémorragie cérébrale..

En plus d'un accident vasculaire cérébral, le rétrécissement des vaisseaux cérébraux peut entraîner le développement de la démence, lorsqu'une personne cesse de répondre de manière adéquate au monde qui l'entoure, ne peut pas s'auto-servir, perd la mémoire, ne contrôle pas les selles.

Pour réduire le risque de développer une athérosclérose, les médecins recommandent de prendre des anticoagulants après avoir atteint l'âge de 50 ans..

Pour prévenir le développement de maladies vasculaires, les recommandations suivantes doivent être respectées:

● abandonner un mode de vie sédentaire;

● faire des promenades quotidiennes au grand air;

● normaliser le régime de travail et de repos;

● bien manger (abandonner les aliments gras, frits, fumés, salés, marinés, inclure plus de fruits et légumes dans l'alimentation);

● exercice (la natation, le vélo, la marche sont particulièrement utiles pour les bateaux);

● abandonner complètement les mauvaises habitudes;

● pour se débarrasser des maux de tête causés par les maladies vasculaires, il est nécessaire d'abandonner le thé et le café forts, les bonbons;

● au lieu du thé et des boissons ordinaires, ne buvez que des tisanes et en cas de problèmes de vaisseaux sanguins, des herbes médicinales ayant un effet ciblé sur les vaisseaux du cerveau et du corps dans son ensemble, qui peuvent inclure des feuilles de ginkgo biloba, des herbes d'amarante, des fleurs de trèfle rouge, des fleurs, etc. fruits d'aubépine, feuilles et fruits de cassis, feuilles de bouleau et de nombreuses autres herbes;

● éviter le stress autant que possible;

● durcissement, prendre une douche de contraste, qui aide à restaurer l'élasticité des vaisseaux sanguins et empêche le développement de l'athérosclérose.

Assurez-vous de vous familiariser avec la composition d'une collection efficace d'herbes pour le traitement des vaisseaux sanguins rétrécis, de l'athérosclérose, et cette collection est également utilisée pour récupérer des accidents vasculaires cérébraux.

Qu'est-ce qui peut provoquer une vasoconstriction dans le cerveau?

Date de publication de l'article: 29.06.2018

Date de mise à jour de l'article: 25/06/2019

La vasoconstriction du cerveau est une diminution pathologique de la lumière des artères et des veines qui l'alimentent. En médecine officielle, cette maladie est appelée sténose cérébrale..

Accidents vasculaires cérébraux hémorragiques et ischémiques, thrombose, étourdissements, diminution des capacités cognitives et démence - tout cela conduit à une mauvaise perméabilité, et pour cette raison, il doit être traité dès que possible.

Statistiquement, un adulte sur cinq a au moins le stade initial de la maladie et la pathologie occupe le troisième rang parmi la fréquence des lésions cardiovasculaires..

Causes d'occurrence

La vasoconstriction est une maladie polyétiologique, alors elle peut être chez une personne à la fois dès la naissance et acquise.

Chez les nouveau-nés, la sténose survient en raison d'une violation de l'anatomie des organes internes, si des organes se pressent in utero pendant une longue période pendant la grossesse d'une femme. Les adultes acquièrent des vaisseaux sanguins rétrécis en raison de la présence de mauvaises habitudes, de l'abus de malbouffe et d'un mode de vie sédentaire.

Pour le moment, les facteurs de développement de la maladie peuvent être divisés en trois groupes différents:

  • Dommages à la paroi vasculaire.
  • Effets externes sur les vaisseaux sanguins.
  • Troubles circulatoires.

Dommages à la paroi vasculaire

Le premier groupe de maladies comprend:

  • L'athérosclérose.
  • Diabète.
  • Collagénose et vascularite.

L'athérosclérose est le processus de dépôt de plaques graisseuses dans les artères et les veines. Dans 60% des cas, les vaisseaux sont rétrécis et obstrués précisément en raison de la présence de cette pathologie. Souvent, la maladie s'accompagne d'hypertension et d'obésité, ce qui affecte également négativement l'état de la circulation sanguine dans le cerveau, provoquant une hypoxie. L'athérosclérose intracrânienne qui se développe dans le cercle de Willis est plus dangereuse qu'extracrânienne dans les artères carotides et vertébrales.

Le processus commence par un trouble du métabolisme des lipides - la conversion des lipides de haute densité en lipides de basse et très basse densité. Avec un excès d'entre eux, le corps commence à produire des phagocytes, qui transportent les lipides vers la paroi cellulaire. Tout est compliqué par l'apparition de dommages aux murs concomitants.

Le diabète sucré complique le cours de l'athérosclérose, perturbant le processus de neutralisation des graisses dans le sang et en augmentant leur quantité. Et aussi le diabète sucré ralentit la microcirculation, provoquant souvent une thrombose des artérioles et des veinules dans le cerveau.

La collagénose est un processus auto-immun pathologique caractérisé par une violation de l'organisation du tissu conjonctif, y compris les vaisseaux sanguins, ce qui conduit au fait que leur lumière se rétrécit et qu'une obstruction se produit. Une affection connexe est la vascularite, une inflammation de l'intima dans laquelle la paroi d'une artère peut gonfler et rétrécir le passage.

Effets externes sur les vaisseaux sanguins

Les facteurs externes comprennent:

  • Ostéochondrose cervicale.
  • Dysplasie des vertèbres cervicales.
  • Lésion cérébrale traumatique.

La particularité de l'anatomie de la colonne cervicale est l'artère vertébrale (principale) de passage, qui, passant par une série de trous dans les vertèbres, pénètre dans le crâne et forme les artères cérébrales antérieure et postérieure à la base du cerveau. Pour cette raison, la plupart des pathologies au niveau de la colonne cervicale provoquent des problèmes de circulation cérébrale..

L'ostéochondrose signifie la dégénérescence du tissu conjonctif, qui s'accompagne d'une ossification des zones adjacentes et de la formation d'un anneau osseux. Les masses peuvent comprimer l'artère vertébrale, ce qui se contracte et cause des problèmes circulatoires.

La dysplasie cervicale affecte également la perméabilité de l'artère vertébrale. Souvent, des problèmes neurogènes dus à la compression de la moelle épinière s'ajoutent à cette pathologie..

Les lésions cérébrales traumatiques affectent rarement l'état de la circulation sanguine, en particulier en termes de rétrécissement des artères, mais elles peuvent provoquer le développement d'hématomes, ce qui entraînera déjà des maladies. Et un rétrécissement mécanique est également possible lorsque les os de la base du crâne sont déplacés - en forme de coin, temporal, occipital.

Troubles circulatoires

Les troubles circulatoires comprennent:

L'hypertension, à savoir la tension constante des artères, conduit à une hypertrophie de la couche musculaire, qui est obligée de répondre à une pression accrue. Avec une diminution du BCC, les artères sont sévèrement sténosées, ce qui conduit à une défaillance de la circulation cérébrale. De plus, le processus aggrave le tabagisme, ce qui provoque une contraction réflexe.

Avec une pression artérielle basse, l'hypotension, les artères et les veines peuvent s'effondrer en raison d'un manque de sang. Cela se traduit par une hypoxie cérébrale sévère, des vertiges en position verticale. Le principal facteur de développement est les chocs d'origines diverses, l'alcoolisme.

Le corps répond négativement à toute arythmie. Du côté de la circulation cérébrale, cela peut se manifester par une sténose, ce qui est très dangereux. Avec l'arythmie, le risque d'obstruction de la lumière du vaisseau avec un thrombus est augmenté et la paroi musculaire du vaisseau est en bon état pour compenser les conséquences d'une hypoxie temporaire.

Et aussi le rétrécissement est congénital, en raison d'anomalies de la circulation cérébrale. Dans ce cas, la dystonie angiocérébrale est souvent diagnostiquée, mais le nom de la maladie ne cache généralement que la véritable pathologie. Il est impossible de guérir complètement la maladie, mais dans la plupart des cas, rien ne doit être fait avec elle - d'autres systèmes corporels compensent le phénomène.

Le plus souvent, la dystonie angiocérébrale se trouve chez les adolescents. Souvent, un enfant peut restaurer complètement la santé des vaisseaux au fil du temps, car l'équilibre végétatif rattrape les besoins réels du corps. À l'avenir, un dysfonctionnement avec un tel résultat n'est pas détecté.

Toutes ces raisons peuvent être encore compliquées par l'obésité et le tabagisme. Le premier accélère le développement de l'athérosclérose et de l'hypertension, et le second conduit à une sténose vasculaire permanente et à une complication de l'évolution de la maladie.

Stades de développement et symptômes associés

La maladie a deux formes - aiguë et chronique. L'aigu est caractérisé par une vasoconstriction rapide avec fermeture partielle ou complète de la lumière. La maladie conduit au développement d'une ischémie cérébrale suivie d'un AVC ischémique..

Les symptômes d'une forme aiguë de rétrécissement sont:

  • Mal de tête souvent.
  • Sensation d'engourdissement dans les bras, les jambes.
  • Perte de conscience, étourdissements.
  • Détérioration de la vision dans un œil.
  • Affaiblissement de l'un des bras.
  • Nausées ou vomissements.
  • Léthargie.
  • Modifications de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, respiration très rapide ou rapide.

La présence de ces signes indique un possible accident vasculaire cérébral, vous devez donc appeler immédiatement une ambulance. La possibilité et la vitesse de récupération dépendent entièrement du temps écoulé depuis l'arrêt de l'apport d'oxygène aux cellules cérébrales.

La manifestation des symptômes augmente avec une diminution de la lumière des vaisseaux.

En médecine, il existe trois étapes de vasoconstriction dans le cerveau:

  • Premièrement, lorsqu'ils se sont rétrécis de 15 à 20%.
  • Deuxièmement, lorsqu'ils se sont rétrécis de 50 à 70%.
  • Troisièmement, quand ils se sont rétrécis de 70%.

Première étape

La phase initiale est caractérisée par des changements primaires. Avec la maladie athéroscléreuse - la formation d'une tache avec une augmentation ultérieure de la plaque, avec un processus tumoral - une légère compression du vaisseau, et ainsi de suite.

  • Migraine intermittente, céphalée récurrente.
  • Fatigue avec le travail mental.
  • Vertiges.
  • Somnolence.
  • Léger trouble de la mémoire.
  • Troubles du sommeil - Difficulté à s'endormir et à se réveiller.
  • Humeur dépressive, irritabilité.
  • Pulsation dans les tempes.

La manifestation des symptômes est souvent ignorée par le patient. À ce niveau, le processus peut être facilement arrêté en raison de la pharmacothérapie et de la nutrition diététique..

Deuxième étape

La deuxième étape de progression est caractérisée par un rétrécissement actif du vaisseau dû au développement de la pathologie. Ils peuvent être - l'apparition d'une plaque athéroscléreuse, une modification de la structure du vaisseau sur toute sa longueur, une hypertension.

Cette étape est caractérisée par les symptômes suivants:

  • Fatigue sévère pendant le travail mental, fatigue rapide.
  • Perte de mémoire récurrente, perte de compétences, obsession.
  • Maux de tête persistants.
  • Perte de conscience, évanouissement.
  • Déficience visuelle temporaire ou permanente.
  • Collapse orthostatique - vertiges sévères lors du changement de position.
  • Troubles de la marche, léthargie.
  • Désintéresser quoi que ce soit.
  • Envie soudaine d'uriner, selles.
  • Convulsion.
  • Somnolence sévère, difficulté à se réveiller.

Les symptômes augmentent à mesure que la lumière diminue. Dans certains cas, il peut être absent avant la fermeture du vaisseau à plus de 50%, avec une manifestation nette. Cette option est plus facile à diagnostiquer - une personne se rend immédiatement dans des établissements médicaux.

Déjà à ce stade, une fermeture complète de la lumière étroite du vaisseau avec une ischémie et un accident vasculaires cérébraux ultérieurs est possible..

Le blocage se produit généralement en raison de caillots sanguins, dans de rares cas - lorsque d'autres corps étrangers pénètrent dans la circulation sanguine.

Troisième étape

La dernière étape décompensée est caractérisée par le développement final de la pathologie avec un manque de réactions compensatoires du corps. La lumière du vaisseau n'est ouverte que de 10 à 30% et peut facilement être bloquée par un thrombus, ce qui augmente considérablement la possibilité d'un accident vasculaire cérébral ischémique.

  • Confusion de conscience.
  • État fatigué.
  • Ataxie, hypokinésie.
  • Perte de performance, impossibilité de libre-service.
  • Maux de tête sévères et constants. Dans ce cas, la tête peut faire mal sans localisation claire..
  • Troubles d'autres systèmes organiques.

La progression de la pathologie à ce stade est assez rare, car les patients atteints de vasoconstriction chronique subissent un traitement chirurgical plus tôt pour éliminer la cause, si possible.

Méthodes de diagnostic

Les méthodes de diagnostic dépendent de la cause suspectée de la maladie. Toutes les méthodes de diagnostic modernes sont absolument sûres, par conséquent, elles conviennent même pour détecter les problèmes de vaisseaux sanguins, même chez les nouveau-nés.

Pour déterminer l'emplacement et le degré de rétrécissement, utilisez:

  • Radiographie améliorée, angiographie.
  • IRM du cerveau.
  • Échoencéphalographie, échographie Doppler.

À l'aide d'études de contraste aux rayons X, il est possible de diagnostiquer l'état des vaisseaux, la présence de rétrécissements. Il est impossible de déterminer avec précision le volume de perméabilité à l'aide de cette méthode, mais cela vous permet d'établir le diagnostic primaire.

La procédure d'IRM est une étude plus coûteuse, mais elle vous permet de connaître le tableau complet de ce qui se passe dans le cerveau. Avec son aide, il est possible de reconnaître la localisation exacte de la sténose cérébrale et le degré de rétrécissement. Malheureusement, la méthode ne montre pas la dynamique du flux sanguin et ne donne donc pas une image complète de la maladie..

L'échographie Doppler vous permet de voir la dynamique du flux sanguin et de déterminer plus précisément le pourcentage de rétrécissement par rapport au reste de l'épaisseur de l'artère.

L'échoencéphalographie est une échographie du cerveau, qui vise à déterminer la densité des structures et l'état de la circulation sanguine.

De plus, pour poser un diagnostic non spécifié, nommez:

Un test sanguin biochimique vérifie le taux de cholestérol, qui est responsable de la formation de plaques athéroscléreuses. La norme est individuelle, mais il est considéré dangereux de dépasser plus de 6,2 mmol / l pour le total et plus de 4,1 mmol / l pour les lipoprotéines de basse densité. De plus, la présence de protéines dans le sang est déterminée.

La surveillance Holter est une technique pour étudier la pression artérielle quotidienne. Un appareil spécial mesure la pression toutes les demi-heures ou toutes les heures, ce qui vous permet de voir la dynamique des changements dans l'état du système circulatoire. Dans l'hypertension, cela vous permet de déterminer le moment et les conditions d'un fort excès et de prescrire une correction spéciale.

Le liquide céphalo-rachidien est le «miroir» du cerveau. Ils le prennent au niveau lombaire par ponction. Il détermine la présence d'hémoglobine, de bactéries. Avec la vasoconstriction, le liquide peut être épaissi et avoir un petit volume.

De plus, ils peuvent prescrire des études sur le cœur et les reins, pour exclure la pathologie de leur activité.

Comment la maladie est-elle traitée?

La méthode de traitement des maladies congénitales et acquises est la même. Vous devez d'abord trouver la cause et le degré de la vasoconstriction.

En médecine, on distingue la pharmacothérapie, les méthodes chirurgicales et la nomination d'aliments diététiques..

L'usage de drogues

Le traitement médicamenteux des pathologies de la paroi vasculaire poursuit les objectifs suivants:

  • Expansion et restauration des vaisseaux sanguins.
  • Améliorer la circulation cérébrale.
  • Prévenir les caillots sanguins.
  • Lutter contre les conséquences de l'ischémie cérébrale.

La méthode la plus inoffensive de vasodilatation consiste à bloquer les canaux calciques, responsables de la contraction des cellules musculaires. De plus, avec l'hypertension, les bloqueurs peuvent se débarrasser de la tachycardie et réduire la pression artérielle..

Le principal médicament prescrit est la nifédipine, à des doses de 10 à 40 mg (de 1 comprimé à 4) par jour en une seule prise. Le médicament nécessite une utilisation constante, sinon le patient est à risque de crise hypertensive.

En outre, d'autres groupes de médicaments sont également utilisés, dont les informations peuvent être consultées dans le tableau ci-dessous:

Groupe de médicamentsDroguesAction et remarques
Bloqueurs alphaButyroxan, Nicergoline, Prazosin, Miktosin, Terazosin et autres.Empêche la vasoconstriction en bloquant les récepteurs d'adrénaline. Inefficace pour l'athérosclérose.
Antagonistes des récepteurs de l'angiotensineValsartan, Candesartan, Losartan, Fimasartan.Empêche la vasoconstriction en bloquant les effets de l'angiotensine-II. Peut entraîner une diminution du débit urinaire.
ProstaglandinesProstine, Misoprostol, Domainan, Montelukast.Développez les vaisseaux sanguins et arrêtez la réaction d'inflammation, particulièrement efficace dans la vascularite. Ont des effets secondaires et nécessitent une sélection minutieuse.
AntioxydantsCavinton, Glycine, Telektol, Mexidol, Vinpocetine, VinpocetineAméliore le métabolisme et l'apport sanguin au cerveau, influence positivement la microcirculation et les propriétés rhéologiques du sang.

Le plus souvent, des nootropiques sont prescrits, qui favorisent l'absorption de l'oxygène par les cellules cérébrales et améliorent les processus métaboliques en eux. Ceux-ci incluent: Pantogam, Tenoten, Amilonosar et autres. Les nootropiques n'ont presque pas d'effets secondaires, mais pour l'efficacité du traitement, ils doivent être prescrits individuellement et, en règle générale, en association avec d'autres médicaments.

Pour prévenir la thrombose, utilisez l'héparine avec une solution saline sous forme de compte-gouttes et l'aspirine (acide acétylique) en comprimés.

À partir de moyens peu coûteux, prescrivez une teinture de pivoine évitant, une goutte de valériane. Ils aident à soulager l'irritabilité et la tension nerveuse, aident à combattre le stress et la fatigue. Aide à dormir et améliore la qualité du sommeil.

Les statines sont utilisées pour traiter la cholestérolémie et prévenir la croissance des plaques - Lipomir, Lipostat. Ils réduisent la quantité de cholestérol dans le corps et empêchent la croissance des plaques existantes. Les plaques elles-mêmes ne peuvent être enlevées que chirurgicalement..

Parmi les vitamines, l'acide ascorbique, l'acide nicotinique, B6, B12 sont prescrits. Ils améliorent l'état de la coque intérieure du navire et préviennent ses dommages. Une injection de vitamines est effectuée dans le muscle fessier.

Les médicaments homéopathiques sont très populaires, principalement en raison de la publicité. En fait, ils n'ont rien à voir avec les médicaments et ne peuvent pas être utilisés pour le traitement! La base de l'homéopathie est constituée de substances fortement diluées, qui, dans la plupart des cas, ne sont même pas dans la préparation. Le seul effet qu'ils peuvent avoir est psychosomatique, qui dans des conditions de vasoconstriction n'aura pas l'effet désiré.

Intervention opératoire

Le développement de la chirurgie vasculaire facilite la gestion des vaisseaux rétrécis grâce à des méthodes économes.

Pour cela, les opérations suivantes sont effectuées:

  • Angioplastie par ballonnet.
  • Prothèses.
  • Endartériectomie.
  • Anastomose.

L'angioplastie par ballonnet consiste à placer un ballon spécial dans la cavité vasculaire. Il est pompé, écrasant la plaque ou une autre formation dans la cavité, la détruisant dans certains cas partiellement. L'opération est effectuée sans ouverture - le ballon peut être passé à travers n'importe quel vaisseau de largeur suffisante. Certaines sondes vous permettent de prendre une photo de la paroi interne du vaisseau si elle est saignée.

Prothèse - remplacement d'une section d'un vaisseau. L'indication de conduite est un pourcentage de chevauchement élevé, à partir de 70%, avec l'impossibilité de rétablir le passage normal. Prothèses avec greffons artificiels.

L'endartériectomie est une opération visant à éliminer la plaque dentaire d'une cavité vasculaire. La méthode est souvent utilisée sur l'artère carotide ou vertébrale. En dessous et au-dessus du site, des ligatures sont appliquées et la cavité est ouverte, éliminant la plaque. La difficulté dans certains cas provoque le chevauchement de la plaie - les vaisseaux, en particulier chez les personnes âgées, éclatent facilement.

L'anastomose consiste à créer un chemin de dérivation pour la circulation sanguine. Cette méthode ne convient pas à toutes les artères, car elle nécessite de l'espace pour ce chemin même et la possibilité d'une anastomose. Souvent utilisé sur les grandes artères comme la carotide ou les vertèbres.

Régime

La nutrition diététique avec vasoconstriction du cerveau joue un rôle clé dans le traitement. Quelle que soit la raison, il est nécessaire de suivre un régime avec une quantité réduite de graisses animales et végétales, de calcium, de sodium. Les produits à base de viande pendant le régime doivent être remplacés par des légumineuses. Le régime doit être riche en fruits et légumes.

Les aliments frits, salés et farinés doivent être exclus des aliments. Et aussi une grande quantité d'eau sera nocive, car le liquide augmente le volume de sang total en circulation et augmente la pression. Évitez les aliments transformés, les abats et les confiseries de votre alimentation. Boire du café provoque la constriction des vaisseaux sanguins, il faut donc l'éviter..

Liste des aliments hypocholestérolémiants:

  • Agrumes: ce fruit contient des pectines qui dissolvent le cholestérol et l'empêchent de pénétrer dans la circulation sanguine.
  • Gruau: Il contient du bêta-glucane, qui aide à éliminer la bile, qui contient également du cholestérol.
  • Noix: les pistaches, les noix, les noix de cajou et les amandes contiennent du phytostérol, qui inhibe l'absorption du cholestérol.
  • Ail: la consommation quotidienne d'ail cru et traité thermiquement vous permet de nettoyer les vaisseaux sanguins du cholestérol, ainsi que de normaliser la pression artérielle.
  • Épinards: Ce légume contient beaucoup de lutéine, ce qui empêche le cholestérol de se fixer aux parois des vaisseaux sanguins..
  • Les avocats: une riche source de graisses monoinsaturées qui abaissent le mauvais cholestérol et augmentent le bon cholestérol dans le corps.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires ne doivent être utilisés qu'en complément du traitement conventionnel et uniquement après accord avec le médecin traitant.

Teinture d'ail et de citron

La teinture d'ail et de citron a un bon effet pour nettoyer et renforcer les vaisseaux sanguins contractés. Pour ce faire, hachez 4 citrons avec pelures et 4 têtes d'ail, transférez-les dans un bocal de deux litres et versez de l'eau froide et filtrée, réfrigérez pendant 10 jours pour infuser.

Après cela, vous devez filtrer l'eau du gâteau et prendre une cuillère à soupe deux fois par jour. La grande quantité de vitamines dans l'ail et le citron aidera à renforcer la paroi du vaisseau et l'effet irritant réduira la quantité de lipides absorbés. Cette méthode à domicile ne doit pas être utilisée pour la gastrite, les ulcères d'estomac et les ulcères duodénaux..

Baies d'aubépine et millepertuis

Les infusions de baies d'aubépine et de millepertuis nettoient également bien les vaisseaux. Quelques baies et une cuillère à café d'herbes doivent être versées avec de l'eau bouillante et insistées pendant 15 à 20 minutes. Prendre 100 ml 2 à 3 fois par jour avant les repas. Il vaut mieux ne pas utiliser la recette de l'insuffisance cardiaque chronique et des personnes ayant eu un infarctus du myocarde.

Valériane

Une décoction de cette herbe a un effet vasodilatateur et relaxant. Pour faire une décoction, prenez 10 g d'herbes sèches hachées, versez-les avec un verre d'eau et faites cuire à feu moyen pendant une demi-heure. Mettez la décoction d'herbes de valériane dans un endroit frais pendant 2 heures, puis filtrez et conservez au réfrigérateur. Prendre 3-4 fois par jour avant les repas, siroter pendant 2 mois.

pommes de pin

La teinture de pomme de pin est efficace pour nettoyer et renforcer les vaisseaux sanguins, améliore la circulation cérébrale. Pour fabriquer la teinture, les bourgeons doivent être récoltés au printemps lorsqu'ils sont encore verts. Ils doivent être lavés, remplis d'alcool et laissés pendant 2 semaines dans un endroit frais. Prendre 1 cuillère à café après le petit déjeuner. Cette teinture ne doit pas être prise pendant la grossesse, les maladies rénales et l'hépatite..

Mesures préventives

La principale cause de rétrécissement est l'athérosclérose, il est donc bénéfique pour quiconque de réduire la quantité de graisse dans les aliments. Et aussi le développement de l'athérosclérose provoque un stress chronique, un manque de sommeil.

Selon certains nutritionnistes, manger 5 œufs par jour sous quelque forme que ce soit au petit-déjeuner est un chemin direct vers le développement de l'athérosclérose dans 5 à 7 ans. Manger beaucoup de viande, de nourriture frite dans l'huile et beaucoup de sel peut également entraîner une vasoconstriction.

Une autre mesure préventive consiste à arrêter de fumer et de boire de l'alcool. L'excès de poids est également un facteur de risque et la perte de poids réduira considérablement le développement possible d'une sténose vasculaire..

Il est très important de rester en bonne forme physique. 2-3 séances par semaine, combinant force et charges cardio, amélioreront l'état du flux sanguin dans les vaisseaux, aideront à perdre du poids et élimineront le «mauvais» cholestérol de l'organisme. Vous n'êtes pas obligé d'aller directement au gymnase pour faire cela. Vous pouvez effectuer de simples exercices de thérapie par l'exercice à la maison.

Une douche de contraste et un massage thérapeutique de la zone du col du cou sont également une bonne mesure préventive. Le massage est efficace comme traitement dans les premiers stades de la maladie. Il est prescrit aux patients adultes et aux enfants (y compris les nourrissons).

Prévoir

Le pronostic dépend de la cause de la pathologie et du stade. Dans les premiers stades, quelle que soit la cause de la maladie, le rétrécissement des vaisseaux de la tête et du cou peut être guéri avec possibilité de compensation pendant de nombreuses années.

Les stades intermédiaires ont un pire pronostic, car il existe un risque d'accident vasculaire cérébral ischémique et hémorragique. Le rétrécissement hypertensif est plus facile à traiter que l'athérosclérose. La localisation joue un rôle important - plus le navire est mince, moins l'environnement est favorable.

Le stade décompensé a le pire pronostic. Le maintien de la qualité de vie n'est possible qu'avec la prise constante de médicaments. L'atrophie des tissus cérébraux entraîne une invalidité et la mort. Il existe un risque constant de développer des complications potentiellement mortelles.