Symptômes et causes de l'essoufflement, traitements

Tachycardie

Un essoufflement douloureux constant rend la vie d'une personne inconfortable, car elle est privée de la capacité de respirer normalement, ce qui est nécessaire au fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps. Au fil des ans, de telles pathologies apparaissent chez de nombreuses personnes, car l'extensibilité et l'élasticité du tissu pulmonaire diminuent, la force et la mobilité du diaphragme et des muscles thoraciques changent. En conséquence, les poumons perdent la capacité de se dilater complètement. Un essoufflement peut également survenir en raison de maladies chroniques ou de problèmes de santé temporaires.

Symptômes d'essoufflement

Un essoufflement peut survenir occasionnellement, paroxystique et peut être chronique. Un manque d'air brutal, un sifflement ou une respiration sifflante, des changements de profondeur et de rythme pendant la respiration sont des symptômes prononcés d'essoufflement. L'homme devient pâle, essaie de prendre l'air, ses lèvres deviennent bleues.

Dans l'évolution chronique de la maladie, il est difficile pour une personne de respirer en position couchée, de sorte que les muscles du cou ou de la respiration abdominale sont connectés au processus. La forme chronique peut être déterminée par la fréquence de l'inspiration et de l'expiration - si le rythme est anormal, il s'agit d'un symptôme clair de pathologie. Un essoufflement peut survenir dans certaines situations spécifiques, telles que la marche, l'exercice, la montée des escaliers, la sortie dans le froid, après avoir mangé, la nuit et même pendant les rapports sexuels.

  • Lors de la marche, l'essoufflement est associé à l'activité cardiaque, ou plutôt au système vasculaire coronaire, qui alimente le myocarde en sang. La présence d'une maladie cardiaque, un amincissement des parois vasculaires et des anomalies septales affecte directement l'essoufflement. En conséquence, une privation d'oxygène se produit, qui se manifeste par un essoufflement lors de la marche..
  • Pas une seule personne ne peut se passer d'un effort physique minimal, tout comme sans manger. Mais si un essoufflement apparaît avec de telles actions quotidiennes, c'est déjà une pathologie. Cela peut survenir en raison de troubles du cœur ou du système respiratoire - poumons et bronches. En conséquence, il y a une carence en oxygène qui pénètre dans le sang et un essoufflement apparaît..
  • La montée des escaliers ne doit pas causer de difficultés particulières ni d'essoufflement chez une personne en bonne santé. Il peut apparaître chez les personnes souffrant d'infections pulmonaires, de rhumes, d'emphysème, de pneumonie, etc. L'essoufflement peut se transformer en crise aiguë avec douleur thoracique et même provoquer une perte de conscience.
  • Si une personne commence à s'étouffer lorsqu'elle sort dans le froid, cela peut être le résultat d'allergies au froid, de pathologie des poumons, d'anémie. Cela se produit également chez les personnes ayant un poids corporel insuffisant. L'air glacial est bon pour le corps, mais vous devez apprendre à respirer lorsque vous quittez une pièce chaude. La première règle est que vous ne pouvez pas inhaler l'air fortement glacial avec la bouche ouverte - cela peut provoquer un essoufflement et des douleurs dans le cœur.
  • Des difficultés respiratoires peuvent également survenir pendant le repos nocturne. Cela indique une insuffisance ventriculaire gauche ou une stagnation dans les tissus du muscle cardiaque. Une personne doit mettre plusieurs oreillers ou dormir en position assise pour soulager la condition. Il soulage également l'adoption d'une position verticale, car le sang s'échappe des poumons.
  • Un essoufflement pendant les rapports sexuels peut survenir pour les raisons ci-dessus, ainsi qu'avec l'anémie, qui est causée par une carence en fer dans le sang. Le médecin peut le déterminer exactement lors de la réception des résultats des tests cliniques..

Causes de l'essoufflement

La dyspnée peut être causée par diverses maladies - elles peuvent être déterminées par la fréquence et la nature de l'inhalation et de l'expiration. Chaque catégorie de pathologie a son propre nom et sa propre justification. En médecine, il existe une division, qui est définie comme une dyspnée centrale, pulmonaire, cardiaque et hématogène. À leur tour, ils sont également divisés en plusieurs types supplémentaires..

Dyspnée pulmonaire

Dans cette catégorie de pathologie, les causes associées aux maladies pulmonaires sont combinées.

La dyspnée expiratoire est la forme la plus courante, qui est déterminée par la difficulté à expirer et survient lorsque la lumière des bronches se rétrécit en raison de leur gonflement, de leurs spasmes ou de l'obstruction des expectorations. Pour faire face à ce problème lors du processus de respiration, vous devez renforcer le travail des muscles respiratoires, mais cela ne suffit pas et le cycle d'expiration peut être difficile..

Cette forme d'essoufflement se manifeste dans l'asthme bronchique, en particulier lors des crises, ainsi que dans la bronchite chronique, avec bronchospasme et œdème bronchique allergique. Cette forme se caractérise par des sifflements et une respiration sifflante lorsque vous expirez, mais, contrairement à la dyspnée cardiaque, une personne a la possibilité de dormir paisiblement la nuit sans suffoquer et ses membres ne refroidissent pas.

La dyspnée inspiratoire est définie par des difficultés respiratoires. Cela est dû à l'accumulation de liquide dans la poitrine - avec fibrose, carcinomatose lymphogène, pleurésie, ascite, spondylarthrite ankylosante. Une forme similaire se manifeste en cas d'œdème laryngé, de maladies tumorales de cette zone.

Ce type d'essoufflement peut être déterminé par l'incapacité d'une personne à parler sans respirations fréquentes, il se manifeste également lors d'une activité physique même minime. L'inhalation dans de tels cas est accompagnée d'un sifflement..

Dyspnée cardiaque

Les causes de cette catégorie d'insuffisance respiratoire sont le plus souvent une sténose mitrale, un myxome auriculaire gauche ou une insuffisance cardiaque ventriculaire gauche, dans laquelle la circulation sanguine est altérée, ce qui entraîne une détresse respiratoire. Les symptômes de la dyspnée cardiaque dans ces pathologies sont l'orthopnée et la polypnée..

  • L'orthopnée est un syndrome de dyspnée cardiaque, qui oblige une personne à rester debout tout le temps, car cela soulage son état. L'orthopnée est associée à une insuffisance ventriculaire gauche et auriculaire gauche.
  • Polypnée - caractérisée par une fréquence et une profondeur de respiration accrues, jusqu'au phénomène d'hyperventilation des poumons. Le plus souvent causé par un flux sanguin veineux excessif vers le cœur lorsqu'une personne prend une position horizontale, peut être causé par une insuffisance cardiaque chronique.

Dyspnée hématogène

Un tel essoufflement se produit lorsque des produits toxiques apparaissent dans le sang en raison d'une insuffisance hépatique, d'un diabète sucré ou d'un empoisonnement. La respiration due au grand débit d'air devient bruyante et bien audible.

De plus, le type hémique diffère, ce qui se produit principalement avec l'anémie, en raison d'une diminution de la concentration d'oxygène dans le sang. Chez les patients souffrant d'anémie, l'apparition d'un tel essoufflement n'est plus souvent le résultat de la maladie elle-même, mais d'autres raisons, par exemple une myocardiographie anémique, des lésions hypoxiques du système nerveux central.

Dyspnée centrale

Ce type est un symptôme de processus pathologiques dans le centre respiratoire du système nerveux central, avec ses lésions oragineuses, ses névroses ou d'une exposition à des substances toxiques neurotropes. Contrairement à toutes les autres catégories, un tel essoufflement n'est pas une réaction de l'appareil respiratoire à une pathologie d'autres organes, il est lui-même la cause fondamentale de l'insuffisance respiratoire, ce qui entraîne de graves conséquences. Elle peut se manifester de différentes manières: arythmie, bradypnée centrogénique, hyperpnée, tachypnée et oligopnée..

  • Les arythmies respiratoires sont causées par des dysfonctionnements du tronc cérébral, qui surviennent lors d'un traumatisme crânien, d'un accident vasculaire cérébral, d'une inflammation et d'un œdème, ainsi que de certains types d'intoxication chimique ou médicamenteuse..
  • Bradypnée - c'est ainsi que la respiration rare est indiquée, ce qui peut survenir lors d'un empoisonnement avec des substances narcotiques ou avec des modifications pathologiques du système nerveux central. Parfois, vous pouvez le voir chez des personnes en bonne santé pendant un sommeil profond. Avec une manifestation systématique de bradypnée, la consultation d'un neurologue est impérative.
  • Oligopnée - une respiration peu profonde et rare avec une ventilation insuffisante des poumons, peut survenir en cas d'hypothermie. Si vous ne prenez pas de mesures médicales, ce type d'essoufflement s'aggrave et peut entraîner un arrêt respiratoire. Dans tous les cas, le pronostic de l'apparition de l'oligopnée est défavorable, car il conduit à une acidose respiratoire ou à une cyanose diffuse.
  • Tachypnée - respiration rapide et superficielle, pouvant survenir avec des névroses, des formations tumorales, une méningite. La fréquence respiratoire atteint 75 à 80 fois par minute. Ce phénomène se produit également avec une péricholécystite, une péritonite diffuse, une ascite, une perturbation du système nerveux central.
  • Hyperpnée - respiration profonde pathologiquement fréquente, se produit dans le coma avec accident vasculaire cérébral hémorragique, méningite, traumatisme crânien, coma alcoolique. En raison de l'accumulation de mucus dans le nasopharynx et de la trachée et de la réduction des muscles pharyngés pendant la respiration, des ronflements et des sifflements se produisent souvent.

Traitement général de l'essoufflement

Le traitement de l'essoufflement sera efficace si la cause est identifiée. Pour ce faire, vous devez passer un examen médical approfondi sérieux, car il sera erroné de traiter un symptôme, sans prêter attention à l'essence du problème..

La tâche principale est d'assurer une ventilation normale des poumons. Pour ce faire, vous devez tout d'abord faire des efforts auprès de la personne souffrant de cette pathologie - vous devez abandonner le tabac, commencer à augmenter votre activité physique.

Pour le traitement de l'orthopnée, dans laquelle il est impossible de respirer en position couchée, la désinfection par inhalation par ultrasons et l'immunothérapie sont bien adaptées. Un plan de traitement global pour l'essoufflement comprend généralement les éléments suivants:

  • Élimination des foyers d'infection dans tout le système respiratoire.
  • Ramener le tube digestif, les systèmes lymphatique, cardiovasculaire du corps, la sphère psycho-émotionnelle.
  • Immunomodulation (renforcement de l'immunité).
  • Activation énergétique du corps.

Médicaments

  • Si la cause de l'essoufflement est une maladie respiratoire, tout d'abord, les médecins spécialistes recommandent de boire beaucoup de boissons alcalines gazeuses.
  • En cas d'intoxication du corps, une thérapie par perfusion est nécessaire - l'introduction de liquide intraveineux (solution saline, hémodez, rhéopolyglucine et autres)

L'essoufflement causé par le bronchospasme est traité avec des médicaments qui le soulagent. Les médicaments sont divisés en médicaments à long terme et à court terme..

Médicaments à courte durée d'action:

  • salbutamol (comprimés, inhalateurs, solutions à utiliser dans un nébuliseur).
  • fénotérol (aérosol, solution pour inhalation);
  • terbutaline (comprimés, injections, inhalation).

Médicaments à action prolongée:

  • saltos (comprimés);
  • formotérol (capsules, inhalateur);
  • clenbutérol (comprimés, sirop);
  • salmétérol (aérosol, poudre pour inhalation);

Les médicaments suivants sont utilisés pour détendre les bronches:

  • atrovent - bromure d'ipratropium (inhalateur, gélules, solution injectable).
  • Médicaments combinés:
  • berodual (aérosol, solution pour inhalateurs);
  • ditek (solution pour inhalation)
  • Méthylxanthines
  • aminophylline (comprimés, injections intraveineuses).

Agents respiratoires pour l'asthme bronchique:

  • cromoglycate de sodium (inhalateur, gélules);
  • nédocromil sodique (inhalateur);
  • nalcrom (gélules).

Il existe d'autres médicaments, mais aucun d'entre eux ne doit être prescrit par un médecin spécialiste. L'automédication pour les formes sévères d'essoufflement peut avoir des conséquences très graves.

Remèdes populaires pour l'essoufflement

Dans la tirelire de remèdes populaires, il existe des recettes qui aideront à dilater les bronches et à soulager l'essoufflement.

  • Une infusion de fruits et de fleurs d'aubépine, mélangée une à une, se fait comme suit: trois verres d'eau bouillante doivent être versés sur trois grandes cuillères de collecte, divisées en trois doses en une journée.
  • Miel et huile de genièvre. Cornets de genièvre (100 g) + beurre (50 g) + miel (150 g) à vapeur au bain-marie. Prenez deux grandes cuillères avec du thé par jour.
  • Les fleurs de lilas (une grande cuillère) sont versées avec un verre d'eau bouillante. Boire deux grandes cuillères quatre fois par jour.

Gymnastique pour l'essoufflement

Des exercices de respiration simples peuvent aider à résoudre les problèmes d'essoufflement, quelle qu'en soit la cause..

  • Après avoir expiré de l'air par la bouche, vous devez l'inhaler par le nez, puis expirer avec force par la bouche et aspirer votre estomac, comptez jusqu'à dix. Inspirez par la bouche pour que l'air entre "dans l'estomac", puis aspirez votre estomac et retenez votre souffle, en comptant jusqu'à dix. Cet exercice peut être réalisé en position assise, debout et même en marchant: expirez - inspirez - expirez - retenez votre souffle - expirez.
  • Le prochain exercice doit être fait debout ou assis, les bras pliés au niveau des coudes. Ouvrez vos paumes pour les voir. Les poings se serrent avec effort tout en produisant des respirations courtes et bruyantes (8 fois). Ensuite, abaissez vos mains pendant cinq à dix secondes et répétez l'exercice. Le nombre d'approches requis - jusqu'à vingt.

Vous pouvez vous familiariser avec d'autres exercices avec un instructeur de gymnastique thérapeutique. Si vous les faites régulièrement, vous pouvez dire adieu à l'essoufflement pour toujours..

Un exemple d'exercices pour les exercices de respiration dans la vidéo

Prévention de l'essoufflement

Afin de ne pas avoir un tel problème et de chercher ensuite des moyens de s'en débarrasser, il vaut mieux y penser à l'avance et prévenir l'apparition de ces maladies qui en sont la cause profonde. Pour ce faire, vous devez respecter des règles de vie simples:

  • Maintenir un état psycho-émotionnel normal.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes (alcool, tabac et autres).
  • Il est impératif de donner au corps une activité physique régulière et raisonnable - cela peut être des exercices du matin, la marche, la montée des escaliers, la natation, etc..
  • Contrôlez la position correcte du corps pendant le sommeil - la tête doit reposer sur l'oreiller à un angle de 35 à 40 degrés.
  • Si des symptômes d'essoufflement apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin et suivre toutes ses recommandations.
  • Faites des exercices de respiration avant l'essoufflement - cela ne fait jamais de mal.

Il existe de nombreux conseils, remèdes médicinaux et naturels qui ne peuvent être traités dans un seul article. Ce sera très intéressant si vous partagez votre expérience de vous débarrasser de l'essoufflement dans les commentaires. Peut-être qu'avec vos conseils vous faciliterez la vie de quelqu'un..

Essoufflement lors de la marche. Essoufflement sévère lors de la marche: causes, traitement

Le corps n'est pas une machine parfaite. Parfois, une personne peut ne pas se sentir très bien pour diverses raisons. Dans cet article, je voudrais expliquer pourquoi un essoufflement peut apparaître lors de la marche et comment vous pouvez faire face à ce symptôme.

Terminologie

Au tout début, vous devez déterminer ce qu'est l'essoufflement. Alors, tout d'abord, il convient de noter qu'il s'agit d'un symptôme qui peut accompagner de nombreuses maladies. Cependant, afin de mieux comprendre la nature de l'essoufflement, vous devez considérer ses principaux signes:

  1. La respiration de la personne devient plus fréquente.
  2. Il y a une sensation d'étouffement, c.-à-d. une personne ressent un manque d'air.
  3. La profondeur de l'inhalation-expiration change. La respiration devient plus forte.

Il faut également dire que l'essoufflement est toujours perceptible pour les personnes autour.

Raison 1. Système cardiovasculaire

La première et la plus importante raison pour laquelle il y a un essoufflement lors de la marche est des problèmes de travail du système cardiovasculaire. Ainsi, ce symptôme peut survenir avec une insuffisance cardiaque, une cardiosclérose. Il apparaît le plus souvent lors d'un effort physique et lors d'un mouvement. Si le problème n'est pas traité, il peut se transformer en une forme plus grave - essoufflement en position couchée sur le dos. Se débarrasser de cette maladie sera beaucoup plus difficile. Si l'essoufflement lors de la marche s'accompagne d'autres symptômes, cela peut indiquer les problèmes suivants:

  1. Infarctus du myocarde. Dans ce cas, l'essoufflement s'accompagne de douleurs dans la région thoracique..
  2. En outre, une douleur thoracique et un essoufflement peuvent signaler une rupture d'anévrisme de l'aorte thoracique et une maladie coronarienne..

Raison 2. Système respiratoire

Si une personne souffre d'un essoufflement sévère lors de la marche, les raisons dans ce cas peuvent être cachées dans la perturbation du système respiratoire du corps. Ce symptôme peut accompagner les maladies suivantes:

Si l'essoufflement se transforme en étouffement, c'est déjà un symptôme alarmant. Dans ce cas, des situations peuvent survenir lorsque le travail du système respiratoire sera considérablement entravé..

Raison 3. Système nerveux

L'essoufflement lors de la marche peut survenir chez les personnes souffrant de traumatisme crânien, ainsi que chez celles qui sont souvent exposées à des situations stressantes. En effet, certaines structures cérébrales appartenant au système nerveux central sont appelées à être responsables de la régulation de la respiration..

Raison 4. Anémie

Souvent, un essoufflement sévère lors de la marche est dû à une anémie. Dans ce cas, le sang ne peut pas transporter l'oxygène à travers les tissus et, par conséquent, une condition similaire se produit. L'essoufflement pendant le mouvement peut également indiquer que le patient développe des processus tumoraux dans le médiastin..

Autres raisons

Nous continuons à considérer le thème «essoufflement lors de la marche: causes, traitement». Ainsi, un symptôme similaire peut également survenir dans les situations suivantes:

  1. Rhumes. À ce stade, une personne a le nez bouché, ce qui complique également considérablement le processus respiratoire. Pour faire face au problème, c'est simple, il vous suffit d'acheter un remède contre un rhume.
  2. Réactions allergiques. Dans ce cas, un essoufflement peut également survenir lors de la marche. Un œdème du larynx ou un gonflement des cordes vocales peut provoquer cette condition..

Quand voir un médecin?

Seul un médecin peut vous dire de la manière la plus complète et la plus compétente comment traiter l'essoufflement lors de la marche. En effet, dans le cas de l'automédication, vous pouvez démarrer la maladie sans identifier la cause principale du symptôme. Dans quelles situations devriez-vous consulter immédiatement un médecin??

  1. Lorsqu'il y a un manque d'air et qu'il n'est plus possible de le compenser par une respiration rapide.
  2. Lorsque des douleurs thoraciques accompagnent un essoufflement.
  3. Les symptômes tels que le gonflement de la jambe et des pieds devraient alerter.
  4. Si le patient n'a jamais reçu de diagnostic d'asthme ou d'une autre maladie respiratoire grave et que l'essoufflement persiste.
  5. Vous devez également consulter un médecin si, en plus de l'essoufflement, une personne a une respiration rauque et une toux accompagnée de mucosités.

Traitement

Si une personne a un essoufflement occasionnel lors de la marche, le traitement est un élément auquel une attention particulière doit être accordée. Après tout, ce symptôme peut indiquer une maladie assez grave. Donc, tout d'abord, vous devez identifier la cause de cette condition. Après tout, le type de traitement et son efficacité en dépendront. Quels sont les principaux moyens de faire face à cette maladie?

  1. Si l'essoufflement cause des problèmes respiratoires, des exercices de respiration peuvent aider à gérer le symptôme. En outre, dans ce cas, l'oxygénothérapie aide bien et, si nécessaire, les médicaments antibactériens. Si un patient souffre d'asthme, il doit toujours avoir un inhalateur spécial sous la main pour aider à ramener sa respiration à la normale..
  2. Si l'essoufflement survient en raison d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire, dans ce cas, le traitement doit être effectué strictement sous la surveillance d'un médecin. Il est extrêmement dangereux de prendre des mesures indépendantes dans cette situation..
  3. Si l'essoufflement est causé par une réaction allergique, vous pouvez simplement prendre l'un des médicaments suivants: "L-cet", "Tavegil", "Suprastin". L'œdème allergique disparaîtra, après quoi le symptôme disparaîtra.
  4. Si l'anémie a causé un essoufflement lors de la marche, alors dans ce cas, le médecin prescrira très probablement des médicaments tels que «Ferroplex» ou «Hemofer».

La médecine traditionnelle

Si une personne est torturée par l'essoufflement en marchant, le traitement peut également être effectué à l'aide de la médecine traditionnelle. Dans ce cas, les recettes suivantes seront pertinentes:

  1. Infusion. Avec un verre d'eau bouillante, versez une cuillère à café de fleurs d'aubépine. Ensuite, les ingrédients doivent être torréfiés pendant 15 minutes dans un bain-marie et insistés pendant 45 minutes dans un endroit sombre. Le médicament est pris trois fois par jour pendant un tiers de verre.
  2. Bouillon. 0,5 litre d'eau bouillante doit être versé sur 100 grammes d'aubépine hachée. Le médicament est bouilli à feu doux pendant une demi-heure, puis refroidi, filtré. Vous devez prendre le produit trois fois par jour, 100 ml après les repas..
  3. Gruau. Il aide parfaitement à soulager l'essoufflement qui survient pendant le mouvement. Pour préparer un plat médicinal, vous aurez besoin de 0,5 tasse de grains d'avoine, versez deux litres de lait. Tout est placé dans un four préchauffé et languit à basse température pendant environ une heure et demie. Vous devez manger de la bouillie un verre une heure avant le coucher. La durée du traitement avec cette méthode est de deux semaines..

Quelles sont les causes de l'essoufflement lors de la marche et comment le traiter?

L'essoufflement est maintenant une plainte courante chez les personnes de tous âges. La dyspnée est une sensation subjective qui se manifeste par une sensation épisodique aiguë ou permanente de manque d'air. Caractérisé par l'apparition d'une oppression, une gêne prononcée dans la projection de la poitrine. Les manifestations cliniques du syndrome décrit incluent une augmentation des mouvements respiratoires. Si le nombre d'excursions thoraciques en une minute dépasse 18, une tachypnée se produit. L'article fournit des réponses aux questions sur les raisons pour lesquelles l'essoufflement (dyspnée) se développe pendant l'effort, la marche, quelles en sont les raisons et quel est le traitement.

Lorsqu'une personne est au repos, elle prête rarement attention à son rythme respiratoire. Lors de la réalisation d'une petite activité physique, tels que la fréquence et l'utilité de l'inhalation, de l'expiration, les caractéristiques temporelles de ces phases changent. Mais chez une personne, l'état émergent ne provoque pas d'inconfort ni d'anxiété, car tous les indicateurs modifiés sont normalisés une fois la charge terminée. L'essoufflement pathologique est l'apparition d'une sensation de manque d'air dans un état calme. La deuxième option est que sa gravité ne diminue pas après le repos. Un essoufflement sévère lors de la marche signale une possible maladie grave du système respiratoire ou cardiovasculaire.

Avec la dyspnée expiratoire, le patient éprouve de graves difficultés à expirer. Une respiration sifflante peut être entendue à distance, surtout si la cause est l'asthme bronchique. Le flegme est difficile à passer, il a un caractère visqueux, parfois il est décrit comme "vitreux". Le phénomène décrit est basé sur un spasme de petites bronches et bronchioles.

La dyspnée expiratoire pendant la marche, l'effort et parfois au repos est typique avec une déformation emphysémateuse des poumons, des maladies allergiques, avec des crises de maladie obstructive chronique ou d'asthme. La nature inspiratoire des troubles respiratoires survient avec des tumeurs sténosant de grosses bronches. Souvent, l'inflammation de la muqueuse du larynx peut provoquer une dyspnée similaire. La dyspnée inspiratoire lors de la marche chez les enfants peut être causée par un corps étranger dans les voies respiratoires.

Dyspnée mixte (combine inspiratoire et expiratoire) pendant l'effort, la marche peut se développer avec une insuffisance cardiaque, une angine d'effort. Son développement indique la décompensation de ces maladies et nécessite des mesures thérapeutiques actives..

Maladie pulmonaire et dyspnée

L'essoufflement est un symptôme très courant des maladies du système bronchopulmonaire. Il s'accompagne d'autres manifestations du système respiratoire:

  • toux,
  • respiration sifflante,
  • douleur thoracique,
  • diminution de la tolérance à l'exercice,
  • hémoptysie.

La pathologie pulmonaire obstructive chronique se développe après une longue évolution de la bronchite chronique. Dans le même temps, on observe un remodelage des bronches et des structures pulmonaires. La maladie se déroule comme une alternance d'exacerbations et de rémissions. L'exacerbation se manifeste par l'émergence et l'intensification de la toux, une augmentation des syndromes d'intoxication. L'essoufflement lors de la marche, l'activité physique augmente. L'évolution décompensée suggère l'apparition d'une dyspnée dans un état calme.

Remarque! Le traitement de l'essoufflement et des autres manifestations doit être complet..

L'exacerbation de la bronchite nécessite la nomination d'agents antibactériens et de médicaments qui favorisent l'évacuation des expectorations. Pour soulager l'essoufflement, des agonistes b-adrénergiques ou des médicaments combinés avec un composant glucocorticoïde sont utilisés. Utilisation préférée des formes d'inhalation.

L'asthme bronchique est allergique et très souvent héréditaire. L'essoufflement se développe avec des facteurs provoquants:

  1. Aliments à indice allergénique élevé.
  2. Rhumes.
  3. Inhalation de composés irritants pour les muqueuses.
  4. Air froid.

Une crise d'asthme se manifeste par une crise d'étouffement. Le patient inspire d'abord sans aucune difficulté. La présence d'une expiration bruyante indique le développement d'une dyspnée expiratoire. Habituellement, les patients transportent des médicaments pour soulager une crise. Une fois l'attaque d'étouffement terminée, les expectorations «vitreuses» sont séparées. L'état du patient est soulagé, le spasme passe et le processus respiratoire est normalisé, restauré.

Il existe une variante spéciale de l'asthme - l'asthme à l'effort. Dans cette situation, des crises typiques d'étouffement se développent après l'exercice. L'essoufflement se produit lors de la marche normale, de l'ascension d'une colline ou de l'utilisation d'escaliers ordinaires.

Lorsque l'évolution de l'asthme se prolonge, un remodelage des parois bronchiques se développe. Ensuite, il y a un risque d'essoufflement permanent. C'est la raison d'une visite précoce chez le médecin traitant et le choix de la thérapie.

La bronchite aiguë et la pneumonie sont des conditions associées au processus d'inflammation des bronches et des structures alvéolaires des poumons. Les symptômes d'essoufflement dans ces maladies sont souvent accompagnés des manifestations suivantes:

  • température fébrile,
  • faiblesse générale sévère,
  • hyperhidrose,
  • douleur thoracique qui s'aggrave avec la respiration,
  • toux productive.

Le syndrome d'intoxication générale est si prononcé qu'il peut entraîner une diminution de la tolérance à l'exercice. Le patient éprouve un essoufflement et une gêne même en sortant du lit. La dyspnée est mixte. Si le traitement est commencé à temps, les symptômes ci-dessus régressent, conduisant à un soulagement de l'état du patient. Les traitements pour ces maladies comprennent des antibiotiques et des mucolytiques. Le développement d'un essoufflement peut nécessiter la nomination d'Euphyllin ou d'autres médicaments ayant un effet bronchodilatateur.

Tuberculose pulmonaire - cette maladie est associée à une inflammation granulomateuse causée par mycobacterium tuberculosis - bacille de Koch. Il affecte de nombreux organes et tissus, mais le plus souvent les poumons sont sensibles à cette pathologie..

Les manifestations peuvent être très diverses:

  • état subfébrile la nuit,
  • toux sans mucosités,
  • transpiration la nuit,
  • hémoptysie pendant la carie,
  • somnolence et fatigue sévères pendant la journée,
  • perte de poids.

La dyspnée avec tuberculose se forme avec une longue évolution de la maladie. Son apparence indique que la maladie progresse et nécessite un traitement plus agressif..

Néoplasmes - un processus tumoral localisé dans les tissus des poumons, au stade initial, se déroule sans aucun symptôme pathognomonique. Plus généralement, le développement de "petites" fonctionnalités:

  1. Diminution du poids corporel non due à des raisons nutritionnelles.
  2. Fatigue.
  3. Aversion pour la nourriture.
  4. Température subfébrile.
  5. Essoufflement et diminution de la tolérance à l'exercice.

Lorsqu'un néoplasme dans le poumon devient volumineux, l'apparition de symptômes associés à la compression des tissus environnants est tout à fait attendue. La toux est rude et dérange les patients en permanence. Les expectorations, si elles sont libérées, sont petites et sont colorées en rose ou en rouge. La douleur dans la projection de la poitrine survient dans les derniers stades.

La dyspnée est caractéristique de la forme centrale du cancer du poumon, lorsque la masse tumorale obstrue une grosse bronche. Une variante périphérique d'une tumeur maligne la provoque lorsque le diamètre de la tumeur devient très grand et comparable à la taille de la bronche.

Pathologie cardiovasculaire

La dyspnée qui survient lors de la marche est associée à des maladies cardiogéniques. Le plus courant est l'angine de poitrine..

Cette maladie est également appelée «angine de poitrine». Elle se manifeste généralement par une douleur d'angine de poitrine de localisation rétrosternale, qui n'est soulagée que par l'utilisation de nitroglycérine et de ses analogues. Chez les personnes âgées, un autre symptôme se joint: l'essoufflement pendant l'effort. Plus le niveau d'activité physique provoque une dyspnée, plus le pronostic de la maladie est mauvais et plus il est nécessaire d'aborder le traitement de la maladie..

Les facteurs suivants provoquent le développement de symptômes d'essoufflement:

  1. Temps froid de la journée.
  2. Apport alimentaire excessif.
  3. Boire de l'alcool ou fumer.
  4. Activité sexuelle.
  5. Impact du stress.
  6. Marcher sur un terrain plat ou monter une côte.

L'essoufflement lors de la marche peut indiquer qu'une insuffisance cardiaque chronique se développe. Son apparence est comme la finale inévitable de presque toutes les maladies cardiaques. Des symptômes tels que la tachypnée et l'orthopnée rejoignent la dyspnée dans les maladies cardiovasculaires..

L'orthopnée est appelée position debout forcée ou semi-assise dans laquelle l'essoufflement et l'enflure diminuent. Il se joint à la stagnation du sang dans les deux cercles de circulation sanguine. L'essoufflement nocturne est assez courant. Sinon, cela s'appelle une crise d'asthme cardiaque. Cela fait réveiller le patient du manque d'air. La cause de ce phénomène est la stagnation du liquide interstitiel dans les structures pulmonaires. Le traitement doit être pathogène.

L'essoufflement dans ces situations peut être soulagé en affectant la normalisation de l'activité cardiaque. Pour l'angine de poitrine, un traitement anti-angineux doit être utilisé, tandis que l'insuffisance cardiaque nécessitera des glycosides cardiaques et un traitement de décharge avec des diurétiques..

Quel médecin devriez-vous consulter et comment traiter l'essoufflement?

Le spécialiste avec lequel la personne malade contacte généralement en premier est un médecin généraliste. Si un essoufflement est détecté, le médecin prescrit les examens nécessaires et la thérapie d'essai. La prochaine étape consiste à consulter un médecin spécialisé - un pneumologue ou un cardiologue. Bien sûr, vous pouvez commencer immédiatement le traitement avec des spécialistes spécialisés, mais il vaut mieux d'abord se présenter au thérapeute sur le site.

Le traitement de la maladie pulmonaire dépend de la cause. La pneumonie et la bronchite sont traitées avec des antibiotiques. Dans le même temps, l'essoufflement régresse rapidement avec d'autres manifestations de la maladie. Le pneumologue-phthisiatre s'occupe de la thérapie des lésions tuberculeuses. Il prescrit une thérapie spécifique sous la forme de schémas standard. La MPOC et l'asthme bronchique nécessitent un traitement de base. Il s'agit généralement d'une combinaison de stéroïdes inhalés et d'adrénomimétiques ou d'anticholinergiques. Pour le traitement des exacerbations, l'utilisation d'agents antibactériens et l'hormonothérapie systémique pour soulager la dyspnée sont également indiquées. Le cardiologue prescrit un traitement pour l'angine de poitrine et l'insuffisance cardiaque. Les diurétiques soulagent efficacement la circulation pulmonaire, aidant à réduire la gravité et à éliminer l'essoufflement.

Important! La médecine alternative n'est pas une alternative aux médicaments sur ordonnance. Ils ne doivent être utilisés qu'en association avec des produits de base en consultation avec le médecin traitant..

On sait que le rythme et la profondeur de la respiration normalisent la perfusion d'agripaume. Cette herbe est récoltée en juin-juillet. Les fleurs et les feuilles sont nécessaires. Sécher la plante pendant 2-3 jours sur un journal dans un endroit bien ventilé et ensoleillé. Ensuite, 2-3 cuillères à soupe de matières premières sèches sont versées avec 200 ml d'eau bouillante et insistées pendant 24 heures. Utilisez ce remède le matin.

En outre, les médecins recommandent une autre décoction inoffensive mais efficace. Pour lui, vous devez acheter des canneberges. Les proportions sont à peu près les mêmes que dans la recette précédente. En plus d'améliorer la respiration, ce bouillon est capable de renforcer les parois des vaisseaux sanguins..

Essoufflement lors de la marche: causes

Nous avons accéléré un peu notre rythme, et avons immédiatement senti que notre respiration était déréglée et qu'il n'y avait pas assez d'air... Cela vous semble familier? L'essoufflement est un problème auquel sont confrontés de nombreuses personnes, quels que soient leur sexe et leur âge. Cela ne peut pas être appelé une maladie indépendante, mais tout à fait un symptôme de maladies assez graves. Il y a un manque de respiration et de repos, mais le plus souvent l'essoufflement lorsque la marche est inquiète, ses causes sont assez étendues. Pourquoi cela survient et comment y faire face?

Qu'est-ce que l'essoufflement et comment se manifeste-t-il

Toutes les respirations rapides ne peuvent pas être attribuées à un essoufflement. Par exemple, en grimpant rapidement au cinquième étage ou en parcourant une centaine de mètres, une personne en parfaite santé respirera fortement. De telles situations ne s'appliquent pas au problème à l'étude. Le véritable essoufflement (ou autre - dyspnée) est un changement pathologique de la respiration, qui se manifeste par une augmentation (ou une diminution) et une modification de la profondeur de la respiration, dans laquelle un manque d'oxygène est fortement ressenti. Cela peut survenir à la fois pour des raisons physiologiques et en tant que manifestation de certaines maladies (plus souvent - cœur et poumon), ainsi que pendant la grossesse, l'obésité, l'asthme, etc. Dans la classification internationale des maladies CIM-10, le code R 06-8 lui est attribué.

Symptômes

L'essoufflement se manifeste pendant l'effort, la marche et en cas de maladies graves - à la fois au repos et pendant le sommeil. Vous pouvez reconnaître une maladie même lorsque vous la rencontrez pour la première fois..

Les symptômes comprennent:

  • une sensation d'oppression sous les côtes, dans la poitrine;
  • difficulté à effectuer une inspiration ou une expiration complète;
  • étouffement par manque d'air;
  • souvent - étourdissements.

Il existe différents types d'essoufflement, mais sous condition, ils peuvent être divisés en 2 groupes:

Si les premiers sont associés au manque de préparation physique du corps au stress, les seconds sont une variante de la manifestation de dysfonctionnements des organes et des systèmes corporels..

De plus, un essoufflement se produit:

  • inspiratoire, lorsque des interruptions de la respiration se produisent lors de l'inspiration;
  • expiratoire lorsque l'expiration est difficile.

Le plus souvent, la dyspnée inspiratoire est caractéristique des personnes souffrant d'asthme bronchique, de maladie pulmonaire et cardiaque. En outre, une telle condition peut être provoquée par un objet étranger coincé dans les voies respiratoires (principalement chez les enfants). La dyspnée expiratoire inverse est caractéristique des personnes vues par un cardiologue et un pneumologue, ainsi que par une explosion hystérique, pendant la grossesse, en surpoids. Parfois, il y a aussi un essoufflement mixte, causé par une insuffisance cardiaque ou une pathologie pulmonaire.

La dyspnée est divisée en types et, en fonction de la fréquence respiratoire par unité de temps (généralement une minute), en:

  • tachypnée, lorsque la respiration devient plus fréquente, et à partir de 20 mouvements respiratoires par minute (par exemple, pendant l'hystérie, une personne est capable de respirer jusqu'à 80 fois par minute, et ce phénomène a reçu le terme de «souffle d'un animal entraîné»);
  • bradypnée, lorsque la fréquence des mouvements respiratoires est bien inférieure à la norme (de 12 et moins par minute), cette condition se produit avec des pathologies cérébrales, une hypoxie, un coma, etc..

La dyspnée est symptomatique lors d'un effort normal, en cas de manifestation primaire, par exemple en marchant sur une surface droite avec des pas rapides. L'activité physique intense et le levage de charges lourdes ne sont pas pris en compte.

Quand voir un médecin

Si l'essoufflement lors de la marche chez les personnes âgées est un phénomène normal relativement variable, alors chez les jeunes, cette condition devrait alerter. En cas de récidive d'un tel phénomène, vous devez absolument consulter un médecin pour une consultation et un examen plus approfondi. La dyspnée est un symptôme de nombreuses maladies graves et vous ne devez pas reporter une visite chez le médecin. Mais quel spécialiste viendra à la rescousse? Tout d'abord, un thérapeute ou un médecin de famille. Avec les maladies cardiaques précédemment diagnostiquées, il ne fera pas de mal de prendre rendez-vous avec un cardiologue et avec des pathologies du système respiratoire - chez un pneumologue.

Diagnostique

Pour le diagnostic, il existe une variété de techniques, y compris un examen visuel du patient, ainsi que des études de laboratoire et instrumentales. Les méthodes les plus courantes sont:

  • physiocal: prise de l'anamnèse par conversation, examen, percussion, palpation du patient;
    recherche de biomatériaux - sang, urine en laboratoire;
  • Ultrason;
  • radiographie;
  • tomographie (imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur;
  • ECG.

Lors de la collecte de l'anamnèse, des informations telles que les caractéristiques de la dyspnée sur l'inspiration et l'expiration, son intensité, la présence / l'absence d'un facteur d'hérédité, les maladies cardiaques et pulmonaires chroniques, la dépendance de la manifestation de l'essoufflement à la position et à la charge du corps sont importantes. Ainsi, il existe plusieurs degrés de dyspnée:

  • zéro: avec lui, un effort physique important est nécessaire pour la manifestation d'une insuffisance respiratoire;
  • d'abord: ce degré modéré se manifeste de manière irrégulière, par exemple avec une marche intensive dans les escaliers, etc.
  • le second, moyen, dans lequel, en raison de la difficulté à respirer, se manifeste une lenteur des mouvements, la nécessité de s'arrêter en marchant;
  • troisième degré sévère, dans lequel le patient n'est pas capable de surmonter en continu même 100 mètres en une seule étape;
  • un degré extrêmement sévère se manifeste par le fait que l'essoufflement apparaît même avec un effort minimal et même dans un état calme - c'est la quatrième étape.

Essoufflement lors de la marche: causes et types de dyspnée

Dans le langage médical, la dyspnée lors de la marche chez les personnes jeunes et âgées peut avoir un terme «espèce» supplémentaire. Il existe des types de dyspnée tels que: pulmonaire, hématogène, cardiaque, centrale. Ils ont tous des manifestations et des causes différentes..

Dyspnée pulmonaire

Les poumons ont une structure assez complexe et les maladies peuvent toucher n'importe quelle partie d'entre eux: bronches, plèvre, alvéoles, etc. Les maladies peuvent être de nature virale ou bactérienne, parasitaire et oncologique, ou se développer à la suite d'un traumatisme. Les poumons souffrent de nicotine, de gaz d'échappement, de production nocive. Si une condition similaire apparaît en marchant, cela peut également être une manifestation d'asthme, de bronchite, de pneumonie, etc. Un tel essoufflement peut être à la fois inspiratoire et expiratoire..

La dyspnée inspiratoire est une condition où le liquide s'accumule dans la poitrine, l'inhalation est accompagnée d'un sifflement et le patient est incapable de parler pendant une longue période. La dyspnée expiratoire se manifeste par un rétrécissement de la lumière des bronches, des difficultés surviennent lors de l'expiration.

Dyspnée hématogène

La dyspnée hématogène est diagnostiquée avec des maladies du système hématopoïétique et du sang. Souvent, les causes de l'essoufflement sont l'empoisonnement par des toxines, le diabète sucré, un dysfonctionnement hépatique, l'anémie. Pour le diagnostic, un test sanguin biochimique est nécessaire.

Dyspnée cardiaque

L'un des types de dyspnée les plus courants est l'essoufflement en cas d'insuffisance cardiaque et d'autres pathologies cardiaques telles que la sténose mitrale, le myxome, l'ischémie, la crise cardiaque, etc. La dyspnée survient en raison de troubles circulatoires, entraînant une altération de la fonction respiratoire. Les signes caractéristiques de la dyspnée cardiaque comprennent les syndromes:

  • orthopnée, caractérisée par le fait que le patient a besoin d'une position verticale pour faciliter le bien-être, ce qui se produit généralement avec des pathologies du ventricule gauche ou de l'oreillette gauche;
  • polypnée, dans laquelle la fréquence respiratoire et sa profondeur sont augmentées, lourde d'hyperventilation des poumons, qui se produit souvent avec une insuffisance cardiaque chronique, et le patient est plus à l'aise en position couchée.

L'absence à long terme de traitement pour ce type de dyspnée se manifeste par l'apparition de douleurs au cœur, une pâleur des membres, un triangle nasolabial bleu.

Dyspnée centrale

La dyspnée centrale inquiète les patients présentant une pathologie du système nerveux central avec des lésions du centre respiratoire dans la moelle allongée (partie inférieure du cerveau). Dans ce cas, ce n'est pas une maladie quelconque qui provoque la dyspnée, mais elle provoque elle-même des symptômes tels que: arythmie, diminution ou augmentation de la respiration, etc..

Essoufflement: traitement

Lorsque la dyspnée est diagnostiquée, un traitement est prescrit en fonction du type de dyspnée et des raisons de son apparition. La thérapie vise à éliminer la maladie sous-jacente. Ainsi, par exemple, la dyspnée cardiaque, le traitement implique l'utilisation de médicaments qui normalisent l'activité du système cardiovasculaire, et en cas de maladies pulmonaires, il est important d'éliminer la maladie pulmonaire.

De plus, important:

  • abandonner le tabac et l'alcool;
  • nutrition adéquat;
  • boire un volume suffisant de liquide (en particulier les boissons alcalines non alcoolisées);
  • exercices de respiration;
  • activité physique dosée avec compétence, etc..

Pour se débarrasser de l'essoufflement, il est important d'éviter la fumée secondaire, donc le travail dans des endroits où il n'est pas interdit de fumer doit être changé si possible..

Ne sonnez pas l'alarme si l'essoufflement lors de la marche hante les femmes enceintes (surtout au cours du dernier trimestre), car après l'accouchement, la condition revient généralement à la normale.

Oxygénothérapie

L'oxygénothérapie est considérée comme une méthode efficace pour se débarrasser de l'essoufflement. Il est indiqué pour la dyspnée pulmonaire. L'oxygénothérapie est indiquée pour tous les types de dyspnée. La dyspnée est caractérisée par un apport insuffisant d'oxygène aux cellules du cerveau, des poumons et du sang, et l'utilisation de concentrateurs d'oxygène peut augmenter la concentration de molécules d'oxygène dans l'air et soulager les crises d'essoufflement. Cependant, cette méthode n'élimine pas la maladie elle-même, dans laquelle la dyspnée n'est qu'un symptôme alarmant..

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle est une bonne aide pour se débarrasser de l'essoufflement..

  1. Aubépine: une infusion de fruits et d'inflorescences en proportions égales est préparée en versant une cuillère à soupe de matières premières avec un verre d'eau bouillante. Prendre ½ verre trois fois par jour.
  2. Une infusion similaire est préparée à partir de couleur lilas dans les mêmes proportions. Prendre 2 cuillères à soupe de bouillon toutes les 6 heures.
  3. Le lait de chèvre est chaud à jeun. Une cuillère à café de miel est ajoutée à un verre de lait. Le cours du traitement - jusqu'à un mois.

Il est préférable de les utiliser dans des recettes folkloriques en plus de la pharmacothérapie principale..

La prévention

Pour que l'essoufflement lors de la marche et de l'activité physique n'assombrisse pas la vie, la meilleure prévention est l'entraînement: marcher, courir, faire de l'exercice au gymnase. Ces méthodes aident à renforcer tout l'organisme et le système respiratoire dans son ensemble. Adhérer à un mode de vie sain avec une activité physique modérée, le refus des habitudes néfastes qui détruisent le corps sont les premiers pas vers l'élimination de la dyspnée.

En cas d'essoufflement, provoqué par un dysfonctionnement des organes internes, la meilleure mesure préventive est un diagnostic et un traitement rapides. L'essoufflement lors de la marche, dont les causes sont de nature pathologique, est un motif de surveillance constante par un spécialiste. Respirez plus uniformément! Et être en bonne santé!

Causes et traitement de l'essoufflement lors de la marche chez les personnes âgées

En médecine, la dyspnée est appelée dyspnée. Il s'agit d'une condition pathologique, lorsque la fréquence et la profondeur des respirations changent. Les causes de l'essoufflement lors de la marche peuvent être de nature non pathologique. Chez les personnes en bonne santé, la condition survient à la suite de charges avec un corps affaibli ou un manque d'oxygène, si les personnes sont dans des pièces fermées, des montagnes. Cet état se rétablit rapidement. Chez les personnes âgées, le problème apparaît souvent, il leur est difficile de respirer et cela fait généralement référence à un état pathologique.

Raisons principales

Les causes de l'essoufflement lors de la marche chez les personnes âgées se réfèrent à une insuffisance respiratoire, car le corps ne peut pas normaliser la composition gazeuse du sang. Le plus souvent, l'essoufflement chez les personnes âgées lors de la marche se produit à la suite de maladies du cœur, des vaisseaux sanguins et du système nerveux. Si, après la marche, les personnes âgées développent un essoufflement, vous devez d'abord consulter un médecin pour déterminer les causes et choisir un schéma de traitement..

Les principales raisons pour les personnes âgées sont:

  1. Fort stress sur le corps. Si les personnes âgées sont faibles, n'effectuez pas d'entraînement constant, alors en marchant, l'essoufflement sera lors de la montée des escaliers ou après de longues marches. Dans ce cas, tout peut être facilement arrêté et il suffit de commencer à faire des charges légères et à s'entraîner.
  2. Anémie. Le malaise est causé par de faibles taux d'hémoglobine. Avec l'anémie chez les personnes âgées, un tel symptôme ne peut pas disparaître seul et un traitement spécial sera nécessaire.
  3. Instabilité émotionnelle ou mentale. Le stress, l'anxiété et d'autres explosions émotionnelles peuvent déclencher une crise en marchant. Cette condition est typique non seulement pour les personnes âgées, mais aussi pour les personnes plus jeunes. Si à cause de cela un symptôme apparaît très souvent, vous devez contacter un médecin.
  4. Surpoids. L'obésité et d'autres problèmes de poids corporel provoquent toujours des difficultés respiratoires pendant les mouvements. La raison en est que la charge accrue sur le corps, les pilules et autres médicaments n'aideront pas, vous devrez perdre du poids pour obtenir un soulagement. Les personnes âgées en surpoids doivent ajuster leur régime alimentaire et surveiller leur poids.
  5. Maladies pulmonaires. Toute pathologie du système respiratoire et des poumons entraîne une insuffisance respiratoire lors de la marche. Les personnes âgées atteintes de maladies pulmonaires auront un essoufflement sévère et seul un pneumologue aidera à faire face au problème.
  6. Insuffisance cardiaque. Dans un tel état, il y aura toujours une respiration difficile, surtout dans la vieillesse. Le symptôme apparaît toujours en décubitus dorsal, si vous vous asseyez, la condition s'améliore et l'attaque passe. La condition est dangereuse et doit être diagnostiquée et traitée pour exclure des complications..
  7. Asthme cardiaque. Avec un tel diagnostic, dans la vieillesse, une crise durera plusieurs heures après les mouvements. De plus, la pathologie peut entraîner un œdème pulmonaire. Si le symptôme se prolonge, une ambulance doit être appelée.
  8. Thromboflibie de l'artère pulmonaire. Cette condition est la plus dangereuse, même un corps jeune peut être sujet à un essoufflement sévère et à des conséquences négatives..

Si, après la marche, il y a un manque d'air chez les personnes âgées, complété par une toux, des douleurs thoraciques et une rougeur de la peau, vous devez immédiatement appeler à l'aide. Cette condition peut être le signe d'un caillot sanguin pénétrant dans l'artère pulmonaire, entraînant la mort..

Classification

La dyspnée chez les personnes âgées est différente, en médecine, il existe sa classification, qui comprend les sous-espèces suivantes:

  1. Cardiaque. Même aux premiers stades des maladies et de l'insuffisance cardiaque, le centre respiratoire est irrité, la ventilation des poumons devient plus forte, de sorte que la respiration devient difficile en marchant. L'essoufflement dans ce cas se produit non seulement lors de la marche, mais également lors d'un effort physique, d'un repas. À mesure que la maladie progresse, le symptôme s'intensifie. La raison principale est un manque d'oxygène dans le sang.
  2. Pulmonaire. Toute maladie et insuffisance respiratoire entraînent un essoufflement lors de la marche. Les principales raisons sont l'empoisonnement au gaz du corps.
  3. Cérébral. Une irritation respiratoire directe se produit. Les raisons comprennent les maladies cérébrales, les traumatismes crâniens, l'inflammation. La dyspnée lors de la marche chez les personnes âgées peut être due à une violation du système nerveux. Si les personnes âgées sont exposées à une infection, en plus de l'essoufflement en marchant, la température augmentera et les toxines libérées commenceront à déprimer la respiration..
  4. Hématogène. Ce type consiste en une modification de la composition du sang, ce qui entraîne des échecs. Parmi les principales causes figurent l'anémie, le diabète, l'acidose. En outre, ce groupe comprend l'utilisation de boissons alcoolisées et la dépendance à la nicotine..

Connaître la classification de base de la dyspnée de marche chez les personnes âgées peut faciliter la recherche des causes sous-jacentes..

En plus de la classification, l'essoufflement lors de la marche est divisé en types:

  1. Expiratoire - il devient difficile pour une personne de respirer, car la lumière des bronches se rétrécit. La cause la plus fréquente d'essoufflement est la MPOC..
  2. Inspiratoire - les gens ne peuvent pas respirer, car la lumière est rétrécie non seulement dans les bronches, mais aussi dans la trachée.
  3. Mixte est le type d'essoufflement le plus courant chez les personnes âgées en marchant. Une personne ne peut pas inspirer et expirer normalement, le plus souvent cela se produit en raison d'une maladie cardiaque.

Sachant pourquoi une attaque apparaît, il est difficile de respirer, vous devez faire face à des symptômes supplémentaires de telles attaques.

Symptômes

Si l'essoufflement commence après des mouvements chez les personnes âgées, il peut être reconnu par les symptômes caractéristiques:

  1. Une respiration fréquente et courte devient.
  2. Le rythme cardiaque augmente.
  3. Le pouls monte.
  4. Se sent étouffant.
  5. La respiration devient forte.
  6. La profondeur de la respiration change.

La difficulté à respirer à un âge avancé apparaît dans différentes situations:

  1. En marchant - une crise est causée par le travail du cœur.
  2. Marcher les escaliers - indique une infection des poumons, se produit avec un rhume.
  3. Être dans le froid - allergique au froid en raison d'une maladie pulmonaire.
  4. La nuit pendant le sommeil - parle de stagnation de la musculature du cœur.

Si chez les personnes âgées, l'essoufflement ne commence que lors de la marche, il est alors nécessaire de déterminer les causes et ensuite seulement d'utiliser le schéma de traitement approprié. Pour la thérapie, bien sûr, vous pouvez utiliser des méthodes folkloriques, mais elles ne peuvent pas toujours faire face aux échecs chez les personnes âgées. L'automédication n'est pas recommandée, en particulier en cas d'essoufflement sévère.

Dangers possibles

L'essoufflement causé par la marche chez les personnes âgées peut être un symptôme très dangereux. Si une telle attaque apparaît, vous devez consulter un médecin. Il pourra établir la pathogenèse, collecter des tests pour déterminer avec précision les causes. Comme il existe de nombreux facteurs de dyspnée chez les personnes âgées, le traitement ne peut être effectué immédiatement. Si la cause est dans le cœur, le thérapeute oriente la personne âgée vers un cardiologue.

Toutes les conséquences et complications de l'essoufflement lors de la marche sont différentes selon le diagnostic établi:

  1. L'asthme de statut est une conséquence de l'asthme, qui pose un danger accru pour les personnes âgées. L'œdème pulmonaire survient à la suite de l'apparition d'expectorations épaisses, là où commence l'hypoxie. Une personne âgée aura des crises non seulement en marchant, mais également au repos. La dyspnée est sévère, complétée par une peau bleue. Vous devez fournir une ambulance, sinon la mort survient.
  2. Crise cardiaque - apparaît avec une maladie cardiaque, pour laquelle le traitement ne doit pas être effectué. Dans ce cas, le sang ne coule pas dans la bonne quantité vers le cœur et la mort survient. Une aide en temps opportun évite la mort, de graves conséquences.
  3. L'insuffisance respiratoire est une pathologie chronique lorsque les échanges gazeux dans les poumons changent. Dans ce cas, il y aura un dysfonctionnement de tous les organes internes, même le cerveau. Les personnes âgées ont non seulement un essoufflement en marchant, mais aussi des maux de tête fréquents.
  4. Pneumosclérose - le tissu pulmonaire en pathologie se transforme en tissu conjonctif. Plus elle se propage, plus l'évolution de la maladie est grave..
  5. Arrêt cardiaque soudain - apparaît avec une ischémie et une insuffisance organique. Les maladies cardiaques sont la principale cause de décès chez les personnes âgées.

Le traitement dépend des raisons, et seul un médecin peut prescrire des médicaments et des remèdes populaires. À un âge avancé, les médicaments peuvent être mal tolérés, car il y a plus de maladies chroniques avec l'âge que chez les jeunes. Pour cette raison, les médicaments sont prescrits avec précision et strictement individuellement..

Traitement

Le traitement de la dyspnée chez les personnes âgées après la marche n'est prescrit qu'après le diagnostic. Si les mesures conservatrices ne fonctionnent pas, le médecin peut prescrire une opération.

Médicament

Pour le traitement médicamenteux de l'essoufflement chez les personnes âgées après la marche, les moyens suivants peuvent être utilisés:

  1. Les glycosides sont des préparations à base de plantes qui peuvent soutenir la fonction cardiaque, mais s'ils sont utilisés à faibles doses, l'augmentation du taux est toxique. Utilisé pour améliorer les fonctions contractiles. Les médicaments sont cumulatifs et sont utilisés depuis longtemps. Parmi les médicaments possibles, Digoxin, Strofantin sont prescrits.
  2. Diurétiques - ces médicaments sont utilisés non seulement pour l'essoufflement chez les personnes âgées en marchant, mais également pour diverses maladies du cœur et des poumons, qui sont complétées par un œdème. Les médicaments vous permettent d'éliminer l'excès de liquide, de normaliser la pression. Parmi les médicaments efficaces figurent l'hydrochlorothiazide, le furosémide. Il est recommandé d'utiliser des diurétiques pendant une longue période à petite dose. Le dépassement de la dose entraîne le développement de complications.
  3. Vasodilatateurs - renforcent le système vasculaire. Chez les personnes âgées, les parois des vaisseaux sanguins deviennent fragiles, de sorte que des médicaments sont souvent prescrits par les médecins pour l'essoufflement lors de la marche et d'autres symptômes. Les médicaments renforcent et dilatent les vaisseaux sanguins. Dans de rares cas, après l'avoir prise, la pression artérielle peut diminuer, ce qui aggrave l'état des personnes âgées. Les comprimés efficaces incluent Isoket, Cardix, Apressin.
  4. Bronchodilatateurs - élargissent la lumière dans les bronches. Certains médicaments soulagent une crise d'essoufflement lors de la marche chez les personnes âgées 5 minutes après la consommation. Pour le traitement, le salbutamol, le fénotérol sont prescrits. Ils soulagent non seulement l'essoufflement, mais éliminent également les spasmes.
  5. Les antibiotiques sont recommandés pour les maladies infectieuses du corps. Pour le traitement, la ciprofloxacine, l'azithromycine peuvent être utilisées.

En plus de l'utilisation de médicaments à un âge avancé, avec un essoufflement après la marche, il est nécessaire de faire des exercices de respiration, d'essayer d'inspirer avec l'estomac afin d'améliorer la fonction pulmonaire. Pour ce faire, inspirez profondément par le nez et expirez par l'estomac. Cet exercice peut ne pas fonctionner tout de suite, mais vous devez essayer.

Remèdes populaires

Pour éliminer l'essoufflement lors de la marche, il est conseillé aux personnes âgées d'utiliser des médicaments pour se débarrasser de la cause sous-jacente. Si les personnes âgées ont un essoufflement en raison d'émotions, d'efforts et d'autres raisons physiologiques, des recettes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées. Les plus efficaces sont:

  1. Ajoutez 5 têtes d'ail et le jus de 5 citrons à 500 ml de miel. Laisser infuser le produit et prendre 1 cuillère à soupe. 4 basiques par jour pendant 2 mois. Après cela, l'essoufflement lors de la marche n'apparaîtra plus.
  2. Ajoutez 2 cuillères à soupe dans un verre d'eau bouillante. feuilles de bouleau hachées et laisser infuser pendant une heure. Filtrer la boisson, ajouter 1/3 c. soda et boire 1 cuillère à soupe. trois fois par jour avant les repas.
  3. Si l'essoufflement lors de la marche chez les personnes âgées est causé par le stress, vous devez utiliser un thé apaisant régulier à base de camomille, de mélisse et d'autres herbes, qui peuvent détendre le système nerveux..
  4. Retirez les cloisons des noix, ajoutez 500 ml de vodka dans 1 verre et laissez infuser pendant 14 jours. Boire 3 cuillères à soupe du produit. Une fois par jour, dilué dans l'eau.
  5. Si les personnes âgées ont une maladie cardiaque, une insuffisance organique, entraînant un essoufflement lors de la marche, ajoutez 1 cuillère à soupe à 200 ml d'eau bouillante. Graine d'astragale, laisser reposer 2 heures et égoutter. Ajoutez 1 cuillère à soupe. du miel dans un verre et boire avant les repas le matin et le soir.
  6. L'essoufflement lors de la marche chez les personnes âgées en raison d'une maladie cardiaque est éliminé avec une décoction à base de feuilles de canneberge et de viorne. Ce remède remplace le thé ordinaire..

Toute recette populaire doit être discutée avec un médecin avant utilisation, en particulier chez les personnes âgées..

La prévention

Un résultat rapide avec tout type de traitement de la dyspnée chez les personnes âgées est possible grâce à l'utilisation de mesures préventives. Toutes les règles sont très simples:

  1. La première étape dans la vieillesse est de contrôler les émotions, essayez de ne pas entrer dans des situations stressantes.
  2. Vous devez suivre toutes les règles d'un mode de vie sain. Il est important que les personnes âgées renoncent au café, aux cigarettes et à l'alcool, ainsi que de suivre les règles de nutrition. Dans ce cas, l'essoufflement lors de la marche n'apparaîtra pas et les maladies du cœur et d'autres organes contourneront les personnes..
  3. Il est avantageux de pratiquer une activité physique minimale à un âge avancé. Ce sera assez d'exercices matinaux légers, en marchant ou en courant. Pour cette raison, l'essoufflement commencera à diminuer et la marche ou la course à pied peuvent renforcer le cœur et d'autres systèmes..
  4. Contrôlez votre poids, car les kilos en trop sont la principale cause de maladies vasculaires et cardiaques. En conséquence, non seulement un essoufflement apparaît lors de la marche, mais également un autre inconfort..

La prévention peut consister en l'utilisation de différents exercices de respiration, suffisants pour être utilisés pendant 10 à 15 minutes par jour. Pour toute maladie ou perturbation du travail des organes et autres systèmes, vous devez contacter les médecins en temps opportun, ce qui peut établir un diagnostic, choisir un traitement.