Taux de test de thymol dans le sang chez les femmes et les hommes

Thrombophlébite

Un test sanguin vous permet d'identifier diverses conditions pathologiques. Il comprend de nombreux essais, qui diffèrent dans les mécanismes de réalisation, ainsi que les objectifs auxquels ils sont confrontés. Le test du thymol n'est pas effectué si souvent, mais dans certains cas, les techniciens de laboratoire ne peuvent pas s'en passer. Ce test est basé sur l'interaction de certaines protéines plasmatiques avec le thymol.

Diagnostics et caractéristiques

L'analyse est considérée comme assez ancienne et est utilisée à des fins médicales depuis longtemps. Mais il ne perd pas sa pertinence à ce jour. Il est prescrit pour le diagnostic de certaines pathologies. Un tel échantillon est rarement utilisé seul. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une méthode de diagnostic supplémentaire. Si toutes les autres méthodes ne donnent pas un résultat précis, un tel test vous permet de résoudre les doutes des médecins.

De nombreux experts apprécient grandement le test du thymol dans le diagnostic du foie. Il est assez souvent prescrit aux enfants soupçonnés d'hépatite A. Ce test permet de détecter la maladie à un stade précoce et de commencer le traitement. Tous les autres types d'examens peuvent ne pas montrer de signes de maladie, et ce test montre des changements même minimes.

La plupart des médecins référent aujourd'hui les patients pour un test de thymol s'ils suspectent une pathologie hépatique. Souvent, ce test agit comme un complément à l'analyse de la teneur en enzyme et du niveau de bilirubine. Une telle étude permet de déterminer l'état du foie. Cet organe joue le rôle le plus important dans le corps, car de nombreux processus en dépendent..

Les changements dans le foie sont rarement détectés dans les premiers stades. Dans la plupart des cas, la pathologie peut être reconnue lorsque la maladie atteint un développement significatif. En conséquence, le traitement dans une telle situation prend beaucoup de temps. Ce n'est pas toujours efficace. Il se trouve que les échantillons standards donnent des valeurs normales et que le thymol signale la présence d'une pathologie. Dans ce cas, vous devez faire confiance à la deuxième méthode de diagnostic..

Ce test peut être bénéfique non seulement en cas de problèmes hépatiques. Par exemple, le test de McLaghan est utilisé pour diagnostiquer la pathologie des reins, du cœur et du tractus gastro-intestinal. Cela vous permet non seulement d'explorer avec précision, mais aussi rapidement l'état de ces organes. Pourtant, cette sonde n'est généralement pas utilisée isolément. Il est combiné avec les types de recherche suivants:

  • niveau de phosphatase alcaline;
  • la teneur en transaminases - ALT et AST;
  • test de bilirubine.

Les valeurs normales pour le test au thymol sont de 0 à 4 U S-H. Ses principaux avantages sont:

  • pas besoin d'équipement sophistiqué pour l'analyse biochimique;
  • vitesse d'essai;
  • la possibilité d'organiser des recherches dans n'importe quel laboratoire;
  • valeur diagnostique élevée, car la méthode permet de détecter la maladie à un stade précoce et d'éviter les complications indésirables;
  • la probabilité d'être utilisé comme indicateur de l'efficacité des mesures de traitement appliquées.

Malgré la variété des tests de laboratoire, le test du thymol reste pertinent et demandé, car il est le plus fiable par rapport à un certain nombre d'affections. Ni le test de pigment biliaire ni le test d'acide sialique ne sont comparables en termes de fiabilité.

Bases de la méthode

Si le parenchyme hépatique est endommagé, une diminution de la fraction albumine est notée, entraînant un léger dépôt de la fraction globuline. Des changements similaires dans les caractéristiques physico-chimiques des protéines plasmatiques sous-tendent les réactions sédimentaires dans le diagnostic.

Dans l'hépatite aiguë, un résultat positif à 100% peut être obtenu à l'aide d'un test, car il se caractérise par une sensibilité élevée. Mais sa plus grande valeur réside dans le fait qu'il reconnaît les changements dans une période où la peau n'a pas encore jauni. Il peut être inestimable dans le diagnostic de l'hépatite C.Les principales caractéristiques du test en question peuvent être affichées comme suit:

  • Les indices d'échantillonnage sont mesurés en unités de turbidité du thymol (unités S-H) ou en unités McLagan (unités M).
  • Les indicateurs de la norme peuvent varier selon le laboratoire, mais sont généralement compris entre 0 et 4 unités. Certains experts autorisent une limite de 5 unités.
  • Les taux de test de thymol chez les femmes dans le sang sont les mêmes que chez les hommes. L'albumine dans les tissus d'un organisme sain est responsable de la stabilité des globulines et, par conséquent, dans tous les cas, l'indicateur étudié se situera dans la plage normale.

Dans le même temps, chez les femmes qui utilisent des contraceptifs oraux, l'échantillon peut être légèrement plus grand, car les médicaments affectent directement la fonction hépatique. En conséquence, la teneur en protéines sériques change. Chez les enfants, les lectures normales sont de 0 à 4 unités. L'hépatite A, qui est plus fréquente chez les enfants d'âge scolaire, peut être surestimée dans les premiers stades de l'apparition de la maladie. Dans ce cas, la jaunisse sur la peau peut ne pas être détectée.

Raisons de l'augmentation des indicateurs

Une diminution de la fraction d'albumine est un phénomène standard dans les pathologies hépatiques. Cela se produit parce que leur production est inhibée. Dans le même temps, la teneur en fraction de globulines bêta et gamma augmente. Cet effet s'explique par l'origine de ces composés. L'albumine est produite par les hépatocytes - cellules hépatiques.

Lorsque le parenchyme est endommagé, il ne parvient pas à maintenir des niveaux normaux de cette protéine. Si l'albumine diminue, le pourcentage de fraction de globuline augmente. Cela se produit parce que d'autres cellules, qui font partie des macrophages tissulaires, sont responsables de la synthèse de ces substances..

Les raisons de l'augmentation du test du thymol peuvent être différentes. Dans la plupart des cas, ce phénomène est causé par des lésions du tissu hépatique, il peut être déclenché par diverses maladies:

  • hépatite virale et bactérienne;
  • zones de néoplasmes dans le parenchyme;
  • hépatite alcoolique;
  • effets toxiques des médicaments;
  • cirrhose du foie;
  • troubles et dysfonctionnements temporaires causés par la prise de médicaments contenant des hormones, comme les contraceptifs oraux.

Il est à noter que la jaunisse obstructive, malgré des manifestations externes claires, ne contribue pas à une modification de l'échantillon. Ce paramètre est augmenté uniquement en cas de pathologie. D'autres raisons de l'augmentation de l'indicateur peuvent être:

  • glomérulonéphrite, amylose;
  • pancréatite et autres pathologies du tractus gastro-intestinal, accompagnées de dysfonctionnements intestinaux;
  • tumeurs de localisation variée;
  • pathologies de nature virale;
  • dysprotéinémie héréditaire;
  • endocardite accompagnée de septicémie;
  • maladies systémiques telles que la polyarthrite et le lupus.

Parfois, l'échantillon peut donner une réaction positive même en l'absence de la maladie. Cela se produit si une personne consomme beaucoup d'aliments gras. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez vous détendre, car un tel résultat indique que le foie est en panne. Tôt ou tard, vous devrez faire face à une augmentation du cholestérol, à des changements du profil lipidique. Les LDL, ou lipoprotéines de basse densité, vont s'accumuler dans l'intima des vaisseaux, agissant comme un matériau de construction pour les plaques athéroscléreuses.

Tout cela donnera lieu à une autre condition pathologique - l'athérosclérose. Autrement dit, si l'échantillon en question est constamment augmenté, alors, malgré l'absence de symptômes vifs, une personne doit prendre des mesures spéciales. Pour commencer, cela peut être une transition vers une bonne nutrition. Si le besoin s'en fait sentir, vous devrez traiter complètement la maladie à l'aide de médicaments spéciaux.

Analyse de décodage

Aucune action spéciale n'est requise pour déterminer si un échantillon est normal. Vous pouvez demander directement sur place, en laboratoire, quel indicateur de la norme ils envisagent par rapport à lui. Vous ne devez pas prendre en compte le rapport quantitatif d'albumine lorsque vous essayez de déchiffrer l'analyse. On ne peut que supposer que, pour un certain nombre de raisons, la concentration d'albumine a diminué. Ce n'est qu'en connaissant ses indicateurs et la quantité de protéines totales, qu'il est possible de juger les résultats obtenus en termes numériques..

Il est également nécessaire d'isoler les fractions protéiques, de faire des calculs en fonction du coefficient albumine-globuline. Mais tout cela ne peut pas être fait par vous-même. De telles manipulations deviennent disponibles par l'intermédiaire d'un spécialiste si les indications appropriées du médecin sont disponibles. Si le spécialiste estime que cela n'est pas nécessaire, il n'est pas nécessaire de recourir à une analyse spécifique..

La préparation du test est assez simple. Il est nécessaire de venir à la clinique le matin à jeun. Il est également conseillé d'abandonner les aliments gras la veille. Un assistant de laboratoire prélève du sang dans une veine. Cela se fait de manière standard: après l'application du garrot sur le tiers supérieur de l'épaule, l'espace de travail est lubrifié avec un antiseptique, puis une injection est effectuée et du sang est prélevé.

Le test du thymol est un test de laboratoire inestimable pour les maladies du foie. Il peut également être recommandé pour d'autres pathologies..

Avec son aide, vous pouvez déterminer la teneur en composés protéiques dans le sang. Le principal avantage de la méthode de diagnostic est la possibilité d'obtenir des données sur les modifications des tissus avant l'apparition des premiers signes de la maladie..

Décrypter l'analyse des normes de test du thymol et dépasser les indicateurs, à qui et pour quoi il est attribué?

Qu'est-ce qu'un test de thymol? Analogue du nom de l'échantillon: thymoloveral, thymol haze et McLagan. C'est une étude du sérum sanguin pour le rapport et la teneur en protéines (albumine et globulines) dans une analyse biochimique complexe.

Un tel test est rarement utilisé en médecine moderne, car de nombreuses méthodes d'examen beaucoup plus informatives ont été développées pour le remplacer. Mais pour le diagnostic précoce des pathologies à l'origine du déséquilibre des protéines, une telle analyse est inégalée. Cela est dû au fait que les indicateurs du test thymoveronal augmentent dans la période préclinique, lorsque tous les autres restent encore dans des limites acceptables, ce qui permet un démarrage plus rapide du traitement.

Qu'est-ce qu'un test de thymol, un rôle dans un test sanguin biochimique

En pratique, les indicateurs du test de McLagan sont toujours accompagnés de l'obtention d'informations sur la concentration de bilirubine et d'enzymes (transaminases - Alt, AST, phosphatase alcaline) pour détecter un dysfonctionnement hépatique. Que montre le test du thymol??

Ce test détecte une réaction atypique des globulines gamma et bêta (ainsi que LDL) au thymol dans le tampon Veronal, qui se manifeste par une précipitation et un trouble de la solution. Ce processus est caractéristique avec une faible concentration d'albumine synthétisée directement par le parenchyme hépatique, dans le contexte d'une teneur accrue en globulines, qui sont produites dans les macrophages tissulaires. Avec le test thymoveronal, l'indice de turbidité de la solution est évalué, pour lequel un photocolorimètre électrique est utilisé.

Le décodage du test de McLagan est la production de composés complexes de type globuline-timolipide au cours de la réaction, où 40% sont des globulines, 32% sont du thymol, 18% sont du cholestérol et 10% sont des phospholipides. Des changements de ces valeurs dans n'importe quelle direction indiquent l'incapacité du foie à synthétiser des protéines pour le plasma sanguin. Par conséquent, un résultat de test positif, basé sur la sédimentation précoce de globulines moins lourdes, peut signifier des dommages au parenchyme hépatique..

À qui est assigné un test de thymol

Le test de McLaghan est prescrit s'il existe certaines indications. On parle de pathologies hépatiques: hépatite (plus souvent virale), toxicose médicamenteuse, intoxication alcoolique et autres pathologies hépatiques.

Important! La réaction thymoloverale est utilisée non seulement pour diagnostiquer un dysfonctionnement hépatique. Il est utilisé avec succès pour détecter les maladies du cœur, du tractus gastro-intestinal, des reins et d'autres organes..

L'analyse peut également être prescrite en cas d'échecs dans le travail d'autres systèmes corporels, caractérisés par une augmentation de l'indicateur. Ceux-ci incluent les personnes malades:

  • polyarthrite rhumatoïde,
  • maladies inflammatoires chroniques de la colonne vertébrale et des articulations,
  • lupus érythémateux (lésions auto-immunes des tissus conjonctifs et capillaires),
  • pancréatite,
  • maladie du rein,
  • oncologie.

La technique d'opacification du thymol est également utilisée pour contrôler la restauration des fonctions et la régénération du tissu hépatique suivant les résultats de la thérapie. Au-dessus de la normale, l'indicateur est conservé pendant six mois après l'hépatite.

Test au thymol: norme

Le test du thymol est effectué le matin à jeun. Dans le même temps, il n'est pas recommandé de boire quoi que ce soit quelques heures avant la procédure et à partir de 20h00 la veille - ne mangez pas, mais ne buvez que de l'eau propre non gazeuse en petites quantités. Si une personne prend des médicaments, elle doit être temporairement abandonnée ou le médecin doit être informé de sa prise. La détermination correcte de la concentration de protéines de lactosérum dépend du respect de ces conditions..

Ensuite, au matériel biologique prélevé dans la veine, ajoutez du tampon véronal-médinal en une quantité de 6 ml et une solution concentrée de thymol en une quantité de 0,1 ml. Après une demi-heure, le matériau résultant est examiné pour le degré de turbidité et de coagulation. Le résultat est affiché en unités de brouillard de thymol Shank-Hoaland (unités S-H) ou en unités McLagan (unités M).

Le test au thymol, la norme chez l'homme et la femme dans le sang, a les mêmes valeurs: de 0 à 4 unités. M (certains laboratoires autorisent un score de 0 à 5). L'âge n'affecte pas non plus la norme, car un foie sain produit suffisamment d'albumine pour assurer la stabilité des globulines, et la brume de thymol se situait dans des valeurs acceptables..

Mais même chez les jeunes femmes en bonne santé, un changement du test de McLagan est possible: les contraceptifs oraux, qui affectent la fonction hépatique, peuvent augmenter le taux.

Important! Valeurs de test de thymol chez les enfants, dont la norme varie également de 0 à 4 unités. S-H, peut augmenter plus souvent, car les bébés et les adolescents plus âgés sont plus susceptibles d'avoir l'hépatite virale A que les hommes et les femmes adultes.

Le test au thymol est augmenté: causes

Toute pathologie du tissu hépatique associée au syndrome de dysprotéinémie peut entraîner une augmentation de l'indice dans le test. Les raisons de la sédimentation et de la turbidité des protéines dans le sang peuvent être des manifestations:

  • hépatite virale,
  • processus tumoraux dans le foie,
  • empoisonnement du parenchyme avec des boissons alcoolisées,
  • cirrhose,
  • intoxication par des poisons, indépendamment de leur origine, des métaux et des médicaments,
  • intolérance individuelle ou utilisation excessive de contraceptifs oraux et d'autres médicaments hormonaux (stéroïdes),
  • transformation des cellules hépatiques provoquée par l'accumulation de graisses dans celles-ci (hépatose graisseuse).

Il est à noter que le test de McLaghan montre clairement une hépatite d'origine virale, mais peut ne pas répondre à la jaunisse obstructive, qui est déclenchée par le blocage des canaux cholérétiques. Ce qui indique un manque d'implication dans le processus ictérique des cellules parenchymateuses, responsables de la production d'albumine.

Une réaction positive au test peut être causée par de telles maladies:

  • pathologies rénales sévères entraînant le retrait d'une grande quantité de protéines avec l'urine (amylose, glomérulonéphrite ou pyélonéphrite),
  • néoplasmes (bénins et malins), quel que soit le lieu de formation,
  • maladies du tube digestif (entérite et pancréatite, aggravées par une diarrhée sévère),
  • maladies causées par une infection virale,
  • myélome,
  • pathologies héréditaires associées à des perturbations de la concentration en protéines sériques,
  • endocardite septique,
  • troubles systémiques (lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde, dermatomyosite),
  • paludisme.

L'opacification du thymol peut être déclenchée par l'abus d'aliments trop gras.

Il est important de se rappeler qu'une augmentation du test du thymol ne suffit pas pour diagnostiquer une maladie du foie. De plus, vous aurez besoin de données sur la bilirubine, la transaminase, le cholestérol, la phosphatase alcaline, le sulfate de zinc ou le test de chlorure mercurique et d'autres méthodes d'examen. Et ce n'est que lorsque le diagnostic est confirmé que la maladie peut commencer à être traitée avec un médicament traditionnel ou une thérapie chirurgicale, ainsi que des remèdes populaires.

Le test au thymol est la norme chez les hommes

Test au thymol: qu'est-ce que c'est, la norme chez la femme, l'homme et l'enfant, transcription d'un test sanguin

Un test sanguin biochimique est utilisé dans le diagnostic de nombreuses maladies. Le test au thymol est l'un des indicateurs qui est étudié lors de cette analyse..

Il montre la capacité du foie à synthétiser des composés protéiques. Cependant, les écarts par rapport à la norme n'indiquent pas toujours une pathologie hépatique. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les valeurs de test du thymol changent..

Considérez ce qu'est un test de thymol dans un test sanguin biochimique.

Le test au thymol est un indicateur qui montre le rapport des protéines (albumine et globulines) dans le sang humain. Avec son aide, vous pouvez facilement identifier une violation de cet équilibre, qui accompagne toujours le processus pathologique qui se déroule dans le foie..

Cet échantillon est utilisé en médecine depuis 1944. Il nécessite le plasma sanguin du patient et un réactif spécial - un mélange alcoolique de thymol. Dans un tube à essai verolan, combiner la solution physiologique, le mélange de thymol et le plasma.

Dans ce cas, le degré de turbidité du contenu du tube à essai est évalué. Normalement, la turbidité de la solution résultante est faible et en présence d'une certaine pathologie, elle devient blanche avec un grand nombre de flocons (sédiments).

Le degré de turbidité du mélange est évalué avec un photocolorimètre électrique. L'unité de mesure est "mclaghan". Il porte ainsi le nom du scientifique qui a inventé le test du thymol..

En l'absence de pathologie associée à une violation de la concentration de formations protéiques dans le sang, le test du thymol ne dépasse pas les limites normales, c'est-à-dire qu'il ne les dépasse pas. Il convient de noter que les limites de la norme sont les mêmes pour toutes les personnes et ne dépendent pas du sexe et de l'âge du patient..

Une légère turbidité de la solution pendant le test correspond à des valeurs de 0 à 4-5 unités McLagan. Ces valeurs sont considérées comme négatives, c'est-à-dire que le rapport des protéines dans le sang n'est pas violé..

Si le résultat du test dépasse 5 unités, le test est considéré comme positif et il existe une maladie du foie et d'autres organes internes, qui se présente sous une forme aiguë ou chronique. À la réception d'un tel résultat d'analyse, il est nécessaire de subir un examen supplémentaire afin d'identifier la cause de la dysprotéinémie, c'est-à-dire un déséquilibre des protéines dans le corps humain.

Il convient de noter que les femmes peuvent avoir un faux résultat positif. Autrement dit, l'échantillon est positif (plus de 5 unités) et il n'y a pas de pathologies.

Cela est possible dans le cas où le beau sexe prend des contraceptifs oraux hormonaux pendant une longue période.

Par conséquent, le médecin doit clarifier ce point avant de référer le patient à une recherche en laboratoire..

Il convient de rappeler que le laboratoire ne calcule que des indicateurs. Le médecin traitant est responsable de l'évaluation du résultat. Dans le même temps, il doit prendre en compte les facteurs qui peuvent affecter le résultat:

  • Poids du patient;
  • Âge;
  • Maladies antérieures;
  • L'utilisation de certains groupes de médicaments pouvant avoir un certain effet sur le foie et ses paramètres.

Si le résultat est négatif, le patient est en bonne santé. S'il y a des écarts par rapport à la norme, le médecin doit rechercher les facteurs étiologiques de cette condition..

Éléments à prendre en compte lors de l'évaluation d'un résultat positif:

  • Chez les jeunes enfants, il est nécessaire de prendre en compte les antécédents, car un résultat élevé peut être la conséquence d'une hépatite A récente. Dans ce cas, en utilisant ce test, vous pouvez facilement suivre le degré et la vitesse de récupération des fonctions hépatiques. Au fil du temps, les indicateurs diminuent puis se normalisent;
  • Chez un adulte, cet indicateur peut être le premier signe d'une pathologie hépatique sévère. Le test devient positif avant même l'apparition de symptômes pathologiques, ce qui permet d'identifier la maladie à un stade précoce;
  • Si la norme est légèrement dépassée, il est nécessaire de savoir si le résultat est faux-positif (violation de la préparation et de la technique de prélèvement sanguin). Si nécessaire, un réexamen est prescrit.

Il est important de savoir qu'avec le développement d'une jaunisse obstructive sans inflammation, le test au thymol reste négatif.

Une augmentation des valeurs est observée lorsque le rapport des protéines dans le sang est perturbé. Dans ce cas, le niveau d'albumine diminue, mais au contraire, le niveau de globulines augmente. Également dans le sang d'une personne malade, on trouve des paraglobulines qui ne sont pas dans le corps d'une personne en bonne santé..

Les raisons pour lesquelles le test du thymol est augmenté:

  • Pathologie hépatique: hépatite, cirrhose, tumeurs de nature variée;
  • Maladies du tractus gastro-intestinal, accompagnées de troubles dyspeptiques (en d'autres termes, diarrhée): pancréatite, entérite;
  • Maladie rénale, dans laquelle l'albumine est excrétée dans l'urine en grande quantité: pyélonéphrite, glamérulonéphrite;
  • Maladies rhumatismales systémiques;
  • Tumeurs malignes de localisation variée;
  • Mauvaise alimentation, dans laquelle il y a un manque de nutriments.

Chez les jeunes enfants, l'écart des résultats du test par rapport à la norme est noté dans les cas suivants:

  • Jaunisse des nouveau-nés. Cette condition est associée à une lourde charge sur le foie du bébé dans les premiers jours après la naissance. En règle générale, cette condition est physiologique et disparaît en 1 à 2 semaines;
  • L'hépatite A est une maladie virale du foie. Dans la plupart des cas, la récupération complète et la restauration des fonctions des organes sont enregistrées..

Échantillon positif

Tout d'abord, il est nécessaire de subir un examen complet et, après avoir identifié la cause, de commencer à traiter la maladie. Le traitement étiologique dépendra de la pathologie et vise à restaurer les fonctions de l'organe affecté.Dans les cas graves (en présence de néoplasmes malins), un traitement chirurgical est indiqué..

En plus des médicaments, le régime alimentaire est important. Dans ce cas, les experts recommandent:

  • Réduire la consommation de graisses animales et végétales;
  • Abandonnez complètement les aliments gras, frits, salés et en conserve;
  • La confiserie, les baies et fruits aigres, les tomates, les bouillons de viande et de poisson sont exclus de l'alimentation;
  • La préférence est donnée aux soupes visqueuses et aux céréales sur l'eau, les légumes sont mieux utilisés sous forme bouillie, cuite ou cuite au four, viande bouillie maigre et escalopes à la vapeur;
  • Limitez votre consommation de sel;
  • Le café, le thé fort et l'alcool sont exclus.

Un test sanguin biochimique est prescrit en cas de suspicion de présence de:

  • Pathologie du tube digestif;
  • Dysfonctionnement rénal;
  • Les tumeurs;
  • Maladies des articulations et des vaisseaux sanguins;
  • Chez les jeunes enfants atteints de jaunisse néonatale prolongée.

En outre, un test de thymol est effectué pendant et après le traitement pour évaluer son efficacité..

Pour garantir la fiabilité du résultat, il est nécessaire de bien se préparer au don de sang:

  • Quelques jours avant le test, renoncez à l'utilisation d'aliments gras et frits;
  • À la veille de l'étude, préparez un dîner léger au plus tard à 20h00;
  • Le jour du prélèvement sanguin, vous ne devez ni manger ni boire de boissons autres que de l'eau. L'étude est réalisée à jeun le matin.

Pour effectuer un échantillon, il est nécessaire de prélever du sang veineux, qui est mélangé à des réactifs. Ce mélange est examiné après 30 minutes à l'aide d'un photocolorimètre. Le patient peut obtenir le résultat le lendemain du don de sang.

Test au thymol: qu'est-ce que c'est, la norme chez la femme, l'homme et l'enfant, transcription d'un test sanguin

Un test sanguin biochimique est une étude complète qui vous permet d'identifier les troubles fonctionnels de divers organes et systèmes. Dans son cadre, un test au thymol est également réalisé afin de détecter les pathologies hépatiques..

Il n'a toujours pas perdu sa valeur diagnostique, bien qu'aujourd'hui des techniques modernes améliorées soient plus souvent utilisées..

Quelle est l'étude, quelles maladies provoquent une réaction positive, comment l'analyse est soumise et déchiffrée - réponses à toutes les questions de l'article.

Ce test porte plusieurs noms: test McLagan, thymoloveral ou turbidité du thymol.

Les protéines de divers types, responsables de la formation de la réponse immunitaire, des caractéristiques osmotiques du sang et d'autres paramètres, sont produites par les cellules du foie et de la moelle osseuse.

Le rapport des albumines et des globulines change lorsque les hépatocytes sont endommagés, tout comme la structure des protéines qui perdent leur stabilité colloïdale et précipitent.

En se liant à différents types de globulines et de lipoprotéines de basse densité, le réactif provoque une turbidité dont le degré permet de juger de la violation de la synthèse des protéines dans les hépatocytes. Le résultat est mesuré en unités de McLagan ou Shank-Hoaland (abrégées en unités M et S-H, respectivement).

Le test au thymol comme méthode d'évaluation de l'état fonctionnel du foie a été proposé dès 1944. Aujourd'hui, il est utilisé assez rarement, principalement selon les indications dans le développement des symptômes de l'hépatite A en combinaison avec d'autres tests.

Il est également utilisé en toxicologie et en hépatologie pour évaluer la dynamique positive du processus de récupération dans le foie après des maladies..

Aide à différencier les différents types de jaunisse, car avec la maladie de Botkin (type A), elle donne un résultat positif dans presque 100% des cas, et toujours négatif avec.

La turbidité de la solution lors de la liaison du réactif avec la fraction de globuline peut être de gravité différente. La valeur spécifique en unités McLaghan ou S-H est déterminée à l'aide d'un appareil spécial, un électro-spectrophotomètre. Chez un homme en bonne santé, les indicateurs doivent être compris entre 0 et 4. Cependant, certains laboratoires fixent une limite supérieure de la valeur de référence de 5 unités. M.

En tant que telles, les différences entre les sexes n'ont aucun effet sur le résultat du test. Les hormones mâles et femelles spécifiques n'ont aucun effet sur le processus de synthèse des protéines dans les cellules hépatiques. Par conséquent, pour le beau sexe, les valeurs normales de l'échantillon sont les mêmes que pour les hommes: 0-4, maximum 5 unités de turbidité.

Cependant, l'utilisation de contraceptifs (contraceptifs oraux) chez une jeune femme en bonne santé peut avoir un certain effet sur la synthèse des protéines. Sous l'influence de médicaments de ce type, le rapport des protéines plasmatiques change, ce qui entraîne une légère augmentation des indicateurs.

L'âge n'affecte pas non plus le rapport des différents types de globulines dans le sérum..

S'il n'y a pas de troubles fonctionnels du foie, les globulines et les lipoprotéines ne réagiront pas avec une solution tampon de thymol et le résultat de l'étude McLaghan sera négatif.

Cependant, un enfant apparemment en bonne santé peut avoir de meilleurs résultats. S'il n'y a pas de signes cliniques de la maladie et de plaintes subjectives et que l'analyse indique que les valeurs maximales admissibles sont dépassées, il est nécessaire de procéder à un examen complet de l'hépatite A.

Symptômes de l'hépatite A

Une diminution de la fraction d'albumine avec une augmentation simultanée de la quantité de globulines dans le plasma sanguin indique, tout d'abord, une violation du foie. Ce déséquilibre s'explique par le fait que l'albumine est produite par les hépatocytes. Mais les macrophages tissulaires sont responsables de la production de globulines. Dans un contexte de dysfonctionnement hépatique et de dysprotéinémie, la fraction de globuline augmente toujours.

L'utilisation d'analyses biochimiques en médecine permet de détecter de nombreuses maladies aux stades initiaux, mais pour un diagnostic précis, l'utilisation de méthodes hautement spécialisées est nécessaire. Le test de Timolov leur appartient également. Il est utilisé pour étudier l'état général du foie ou pour calculer une dynamique positive dans le traitement de certaines maladies..

Les indicateurs de recherche normaux dépendent de la précision des tests. Cela devrait être fait à jeun le matin, mais il est permis de boire de l'eau avant l'étude. Lors de l'utilisation de l'étude dans le contexte d'un traitement médicamenteux, avant le test, le médecin doit être informé de l'utilisation de médicaments afin qu'il puisse corriger la distorsion des résultats.

Chez la femme, le test de thymol normal est jusqu'à 5 MU. Cependant, avec la dysprotéinémie et la prise de contraceptifs oraux, le taux augmente. Si l'indicateur est augmenté en dehors de ces conditions, il existe une forte probabilité d'échecs hépatiques. Le test lui-même vous permet d'identifier la stabilité des protéines, en fonction des indicateurs, les problèmes de santé sont identifiés.

Une augmentation de l'indicateur peut ne pas être diagnostiquée avec une jaunisse obstructive, ce n'est qu'avec le passage de la maladie à un stade plus grave et avec le développement de l'inflammation que le problème peut être diagnostiqué.

En plus de la jaunisse, l'absence de résultat positif au test du thymol peut être observée lorsque le rapport naturel des alpha et bêta globulines est différent, en présence de quantités significatives de poids excessif ou insuffisant.

Il convient de noter que lorsqu'une personne développe une hépatite B, le test du thymol ne donne pas de résultat positif, car son résultat variera de 1 à 5 unités de M., ce n'est pas un écart par rapport aux valeurs normales..

Qu'est-ce que le test de thymol

Un test biochimique pour la synthèse des processus dans le foie, en règle générale, est effectué s'il est indiqué. De nombreux paramètres sanguins dépendent du travail de l'organe interne. À la suite de l'étude, il est possible de déterminer le rapport de la coagulation, la division cellulaire et le nombre de composés individuels entre eux.

L'examen est effectué en laboratoire en libérant des protéines du sérum sanguin, qui est ensuite étudié. Après la séparation de la protéine de lactosérum, elle devient trouble. La valeur du test de thymol dans le sang dépend du degré de changement final de la protéine sérique.

Actuellement, ce test est considéré comme une étude de routine avec une faible valeur diagnostique, car le mécanisme exact du test n'est même pas connu de manière fiable, et tout se résume à une grande expérience accumulée. Mais, selon les critères de diagnostic modernes, tout échantillon ou analyse doit être complètement «clair» et transparent, c'est-à-dire.

Pour une évaluation correcte de l'état et du fonctionnement des systèmes des organes internes, les médecins recommandent un test sanguin biochimique. Le plus souvent, vous devez recourir à son aide si vous soupçonnez une pathologie des reins, du foie ou à la suite d'une violation du métabolisme du sel.

L'une des options de test biochimique est le test au thymol. Il vous permet de déterminer la capacité du foie à synthétiser des composés protéiques.

Traitement des écarts

Contenu

Comment comprendre le fait que le test du thymol soit augmenté, les raisons? Cela pourrait-il en quelque sorte affecter le bien-être général et, en général, qu'est-ce que c'est? Test de thymol - partie du test sanguin biochimique.

Un test sanguin biochimique, associé à une analyse générale, est depuis longtemps devenu un moyen courant de diagnostiquer des maladies de nature différente..

Cette analyse est un ensemble de manipulations avec un échantillon de sang visant à déterminer les caractéristiques quantitatives et qualitatives de certaines substances qui composent le liquide rouge.

L'analyse biochimique comprend également le test dit du thymol. À quoi sert-il et de quel type de diagnostic il peut parler?

Ce que c'est

Le test au thymol est une méthode de test sanguin inventée en 1944 par McLegan. Cette méthode est basée sur la capacité d'une solution spéciale à précipiter des protéines dans le composant liquide du sang lorsqu'elle est placée dans un tampon Veronal..

Les résultats du test de thymol dépendent fortement de l'état du foie, donc pendant assez longtemps, on a cru que cette méthode pouvait être utilisée pour diagnostiquer des maladies du foie, telles que:

Cependant, plus tard, il s'est avéré qu'une augmentation des résultats de la réaction au thymol était également possible en présence d'autres pathologies dans le corps. Lors de la mise en place d'une étude, un mélange alcoolique de thymol dans un tube à essai verolan est pris comme milieu nutritif. Il est d'abord ajouté à la solution saline, puis une émulsion spécialement préparée à partir du plasma sanguin du patient y est envoyée..

Dans des cas normaux, le mélange résultant devient légèrement trouble, avec la formation d'une petite quantité de flocons blancs. En cas de maladie du patient, le mélange prend une couleur blanche prononcée. Ainsi, le thymol interagit bien avec le plasma sanguin de patients atteints d'hépatite, de collagénose et d'autres affections, caractérisées par une dysprotéinémie..

Les lectures typiques des tests de thymol sont de 0 à 4 unités..

En conséquence, tout ce qui dépasse 4 unités est considéré comme une déviation et est reconnu comme un test de thymol accru, ce qui indique la présence probable dans le corps d'une maladie localisée dans le foie..

Si la réaction au thymol est normale, cela signifie que le composant protéique du plasma sanguin n'est pas perturbé et qu'il n'est pas nécessaire de sonner l'alarme. Mais le fait que la réaction du thymol soit augmentée suggère le contraire - il y a des violations et elles doivent être éliminées.

Le type de test sanguin biochimique considéré est un moyen très précis de détecter l'hépatite dans le corps aux premiers stades de son développement..

La réaction au thymol montrant à quel point la fonction de synthèse du foie est altérée, elle permet de détecter l'hépatite dans les premiers stades..

Après tout, l'albumine et la transférase dans ces cas ne changent pas leur valeur.

D'une manière ou d'une autre, si l'indicateur du test du thymol est élevé par rapport aux résultats nominaux, le médecin traitant est obligé de référer le patient pour un examen complémentaire en cas de suspicion des maladies suivantes:

  • hépatite de tous types, cirrhose, infiltration hépatique et perturbation de son travail due à l'utilisation de stéroïdes et de contraceptifs;
  • les pathologies rénales, y compris celles associées à la perte de protéine d'albumine;
  • Néoplasmes malins;
  • maladies des organes digestifs, en particulier pancréatite et entérite:
  • perturbations héréditaires du métabolisme des protéines.

Les pathologies ci-dessus peuvent augmenter la réponse du thymol. Mais en fait, il existe de nombreuses raisons, ou plutôt des maladies, dans lesquelles le test du thymol est augmenté, et ces raisons sont parfois faiblement interconnectées..

Mais encore, la maladie du foie est le principal facteur d'augmentation du test du thymol. Cela découle du fait que le test lui-même, au cours de son action, utilise les capacités de synthèse du foie..

Donc, maintenant nous savons ce que signifie l'augmentation de la réponse au thymol..

Une autre question est: que faire si l'échantillon est trop élevé? Étant donné que cette étude détermine dans la plupart des cas la présence de pathologies de nature différente, à la fois légères et sévères, la solution évidente pour le patient sera de subir un examen médical plus détaillé, qui aidera à trouver le diagnostic exact et à déterminer un autre plan d'action. Il est possible qu'un traitement complexe soit nécessaire.

De plus, le test du thymol peut être utilisé pour évaluer les bénéfices d'un traitement existant..

Par exemple, si un patient a commencé à traiter l'hépatite A, la méthode d'analyse biochimique considérée, attribuée au patient à chaque fois après une certaine période, peut montrer l'efficacité du traitement..

La solution d'alcool thymol réagit mieux aux protéines hépatiques dégradées que les autres solutions utilisées en médecine.

Désormais, la direction la plus prometteuse du test du thymol est le diagnostic du corps pour la détection des maladies du foie, car c'est dans ce domaine que cette technique se montre le mieux..

Avec une augmentation des valeurs de test du thymol, la cause la plus fréquente est une maladie du foie. Pour cette raison, afin de normaliser les paramètres d'analyse, il est tout d'abord nécessaire d'identifier avec précision la cause du changement d'état des protéines sanguines. Et déjà, en fonction du diagnostic, le médecin vous prescrira le traitement approprié.

Cependant, en plus de cela, lorsque les indices de test du thymol augmentent, il est nécessaire de suivre un régime spécial. Elle consiste à limiter la consommation d'aliments gras du patient, qu'ils soient d'origine animale ou végétale.

De plus, les glucides rapides, certains fruits acides, les agrumes, les tomates, les soupes à base de viande ou de poisson, les bouillons doivent être exclus de l'alimentation..

Expérience dans le service de diagnostic clinique depuis 14 ans.

Même une légère augmentation du résultat du test est une indication pour examiner le foie, effectuer des tests virologiques pour l'hépatite, une échographie des organes abdominaux et parfois une biopsie par ponction du foie est nécessaire..

Le traitement est prescrit en tenant compte de la cause du dysfonctionnement hépatique. Pour le restaurer, vous avez besoin de:

  • limitation de l'activité physique pendant l'exacerbation;
  • la quantité minimale de médicaments;
  • exclusion de l'alcool, des aliments gras et frits;
  • une restriction sévère des conserves, des produits fumés, des marinades, des sauces chaudes, des épices et du café fort, du thé;
  • assurer l'approvisionnement en protéines à partir de viande, de produits laitiers et de poisson faibles en gras;
  • inclure des légumes bouillis, des fruits non acides dans le menu.

Un groupe de médicaments appelés hépatoprotecteurs est utilisé pour protéger les cellules hépatiques. Ces médicaments empêchent la destruction des membranes hépatocytaires, accélèrent la restauration de la synthèse de l'albumine. Habituellement, ils sont prescrits en cours de 2 à 3 mois au moins deux fois par an. Les plus efficaces sont Essentiale forte N, Heptral, Glutargin, Hepa-mertz, Hepadif.

Dans l'hépatite virale, l'interféron est injecté par voie intramusculaire ou intraveineuse en association avec des médicaments antiviraux (ribavirine), et de nouveaux interférons à action prolongée (pégylés) sont utilisés - Pegasis, Algeron. Si l'hépatite est causée par un processus auto-immun, un traitement hormonal est indiqué.

Le test du thymol est très sensible à la destruction du foie, en particulier dans l'hépatite virale A. Il permet de l'identifier au stade préclinique. Un résultat positif se produit également avec des processus tumoraux infectieux et auto-immuns dans le corps. Diffère dans la vitesse de mise en œuvre, il est recommandé pour le suivi du traitement. En cas d'écart par rapport à la norme, un examen complémentaire et un traitement obligatoire, le respect du régime sont indiqués.

Si une arythmie est suspectée, des tests aideront à diagnostiquer avec précision. Quels tests doivent être effectués pour déterminer le diagnostic, sauf pour le sang?

En cas de suspicion d'athérosclérose, l'examen doit être effectué intégralement. Il comprend un test sanguin, notamment biochimique, et bien d'autres. Quoi d'autre vaut la peine de passer?

Tout le monde n'a pas à examiner le cœur avec un test sur tapis roulant, mais uniquement selon les indications. Il est réalisé pour les enfants et les adultes. Il y a une charge avec un analyseur de gaz. Quelles en sont les contre-indications? Ce que le résultat vous dira?

Le test de Rufier est réalisé pour les enfants, les adolescents, les écoliers. Le test vérifie l'état de préparation à l'activité physique Normalement, l'indice chez les enfants n'est plus si courant, après le test, certains sont envoyés à des groupes d'entraînement physique spéciaux ou pour un traitement.

Test au thymol - qu'est-ce que c'est, le taux sanguin chez les femmes et les raisons de l'augmentation

Un test sanguin biochimique est une étude complète qui vous permet d'identifier les troubles fonctionnels de divers organes et systèmes. Dans son cadre, un test au thymol est également réalisé afin de détecter les pathologies hépatiques. Il n'a toujours pas perdu sa valeur diagnostique, bien qu'aujourd'hui des techniques modernes améliorées soient plus souvent utilisées. Quelle est l'étude, quelles maladies provoquent une réaction positive, comment l'analyse est soumise et déchiffrée - réponses à toutes les questions de l'article.

Qu'est-ce que le test de thymol

Un test biochimique pour la synthèse des processus dans le foie, en règle générale, est effectué s'il est indiqué. De nombreux paramètres sanguins dépendent du travail de l'organe interne. À la suite de l'étude, il est possible de déterminer le rapport de la coagulation, la division cellulaire et le nombre de composés individuels entre eux.

L'examen est effectué en laboratoire en libérant des protéines du sérum sanguin, qui est ensuite étudié. Après la séparation de la protéine de lactosérum, elle devient trouble. La valeur du test de thymol dans le sang dépend du degré de changement final de la protéine sérique.

Actuellement, ce test est considéré comme une étude de routine avec une faible valeur diagnostique, car le mécanisme exact du test n'est même pas connu de manière fiable, et tout se résume à une grande expérience accumulée. Mais, selon les critères de diagnostic modernes, tout échantillon ou analyse doit être complètement «clair» et transparent, c'est-à-dire. le mécanisme d'action doit être pleinement expliqué. C'est dans ce contexte que le test du thymol est progressivement éliminé de la liste des études dans les laboratoires modernes..

Dépasser les indicateurs normatifs

Une augmentation des indicateurs indique généralement une dysprotéinémie développée. Cette condition est caractérisée par une modification de la structure du sérum au niveau des protéines. Dans le même temps, ses caractéristiques qualitatives sont affectées. Ces éléments sont exprimés en 5 fractions. Chacun d'eux diffère par ses propriétés chimiques et physiques..

L'albumine appartient à la catégorie de la fraction la plus légère. Il se caractérise par la capacité à maintenir un état stable du système sanguin dit colloïdal. Les globulines sont légèrement plus lourdes et ont tendance à précipiter.

Un changement d'équilibre du système colloïdal et l'attraction des protéines vers une coagulation inévitable peuvent être causés par des troubles tels que:

  1. Réduction du nombre d'albumine.
  2. Augmentation de la concentration d'alpha globulines.
  3. La présence de paraglobulines dans le sang (elles doivent être absentes chez une personne en bonne santé).

Les pathologies répertoriées peuvent être détectées précisément grâce au test au thymol. Le foie est le principal organe dans lequel se produit généralement une production accrue de protéines..

Avec des dysfonctionnements prononcés dans son travail, une modification des caractéristiques sanguines est observée et le test au thymol montre un excès de certains paramètres.

D'autre part, une réponse positive au test est possible avec des brûlures cutanées étendues. Le dépassement des indicateurs de la fraction globuline est également diagnostiqué dans les processus infectieux, les maladies auto-immunes et les troubles rhumatoïdes.

Le test au thymol est augmenté. Qu'est-ce que ça veut dire

Dans le passé, des résultats positifs ont été considérés comme un signe spécifique de lésions hépatiques. Aujourd'hui, on sait qu'il existe un nombre important d'autres pathologies également caractérisées par une dysprotéinémie. En règle générale, un test de thymol accru est enregistré lorsque:

les maladies du foie (hépatite d'étiologie virale, toxique, médicamenteuse ou alcoolique, cirrhose et infiltration graisseuse du foie, de ses tumeurs et de son dysfonctionnement dû à l'utilisation de stéroïdes ou de contraceptifs); une maladie rénale, caractérisée par la perte de protéines d'albumine dans l'urine (par exemple, glomérulonéphrite, pyélonéphrite ou amylose); avec des troubles héréditaires du métabolisme des protéines; avec des pathologies rhumatoïdes systémiques - dermatomyosite, polyarthrite rhumatoïde ou lupus érythémateux disséminé; avec des maladies du système digestif, en particulier la pancréatite et l'entérite avec une diarrhée sévère; avec myélome multiple; en présence de néoplasmes malins; les causes d'un test de thymol accru peuvent également inclure une consommation excessive d'aliments gras, de sorte que d'autres paramètres biochimiques doivent être pris en compte pour une évaluation correcte des résultats

Ainsi, en cas de maladie du foie, vous devez faire attention au niveau de bilirubine, de cholestérol et de transaminases, de phosphatase alcaline, ainsi qu'aux résultats du test sublimé ou au sulfate de zinc

Il convient de rappeler que cette analyse ne fait que confirmer ou nier les violations quantitatives ou qualitatives de la composition protéique du sang..

L'interprétation est assez simple. Dans les cas où la composition protéique du sérum sanguin n'est pas perturbée, le résultat de l'étude biochimique indiquée est négatif et ne dépasse pas 5 unités (avec dysprotéinémie, cet indicateur est plus élevé).

Malgré le fait qu'il existe de nombreuses maladies accompagnées de

Une caractéristique importante est que si les enfants ont l'hépatite A, le test du thymol donne toujours des résultats positifs, mais avec l'hépatite B, cet indicateur ne dépasse pas les normes établies. Un test de thymol positif peut indiquer une hépatite déjà transférée et permet de tirer des conclusions concernant la dynamique des processus de récupération dans le foie, par conséquent, pour clarifier le diagnostic, il est recommandé de procéder à un test sanguin sérologique

Un critère de diagnostic différentiel important est également la régularité du fait que dans 75% des cas de jaunisse obstructive chez l'adulte, les résultats du test sont négatifs. Ils ne deviennent positifs que lorsque le processus pathologique est compliqué par une inflammation parenchymateuse du foie..

Lors de l'évaluation des résultats, il convient de rappeler que le taux de test du thymol dépend de l'âge, du poids et d'autres facteurs (par exemple, la teneur en alpha et gamma globulines, ainsi que la capacité inhibitrice des bêta-lipoprotéines). L'heure de l'analyse est également importante (vous devez prélever du sang le matin strictement à jeun dans un système de vide spécial sans anticoagulants). Lors du déchiffrement des données obtenues, il faut garder à l'esprit que la prise d'agents pharmacologiques hépatotoxiques peut affecter le résultat de l'examen et que la norme chez la femme peut quelque peu différer en raison de la prise de contraceptifs oraux..

Il faut dire que, malgré la disponibilité de méthodes de diagnostic plus modernes (par exemple, l'électrophorèse ou les tests immunologiques), le test du thymol continue d'être largement utilisé dans la pratique médicale, ce qui permet d'identifier et de traiter en temps opportun un nombre important de pathologies graves du foie et d'autres organes..

  • politique de confidentialité
  • Conditions d'utilisation
  • Pour les titulaires de droits d'auteur
  • Adénome
  • Non classé
  • Gynécologie
  • Muguet
  • À propos du sang
  • Psoriasis
  • Cellulite
  • Les ovaires

Raisons de l'augmentation

La plus grande valeur diagnostique du test du thymol se manifeste dans la détection d'une forme aiguë d'hépatite virale. Un résultat positif est reconnu comme un marqueur de cette maladie..

Le test McLagan est le premier à répondre à la multiplication du virus dans le foie, pendant la période où il n'y a pas de jaunisse, des modifications des tests hépatiques restants, une augmentation de la concentration de bilirubine.

Une violation de la composition protéique du sang, causée par d'autres raisons, conduit également à un résultat positif du test. Cela est dû au fait que le foie réagit à l'inflammation, à la destruction des tissus de toute localisation. En présence de tels processus dans le corps, la teneur relative en albumine diminue, car les globulines sont synthétisées de manière intensive pour la réponse immunitaire.

La perte d'albumine dans l'urine en cas de maladie rénale peut modifier le rapport des protéines sanguines. Le test du thymol est à un niveau de 3-4 unités. M et avec une augmentation du taux de lipoprotéines dans le sang. Les maladies survenant avec un test de McLaghan augmenté comprennent:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite toxique (y compris médicinale), infectieuse, auto-immune;
  • les infections virales, y compris le VIH;
  • néoplasmes dans le foie ou à l'extérieur avec métastases;
  • alcoolisme chronique (en particulier lors de l'utilisation de boissons de substitution);
  • foie gras (stéatose);
  • glomérulonéphrite, syndrome néphrotique;
  • pancréatite aiguë, entérocolite;
  • troubles héréditaires du rapport des fractions protéiques (dysprotéinémie);
  • myélome multiple;
  • paludisme, fièvre typhoïde, mononucléose;
  • maladies auto-immunes.

L'essence et le but de la procédure

Le test au thymol est une étude biochimique de la partie sérique du sang, à savoir la stabilité colloïdale des protéines. Grâce à l'analyse, qui permet de déterminer le rapport exact des composants protéiques dans le plasma, le diagnostic des premiers stades des états pathologiques du foie, lorsque les signes externes ne sont pas encore apparus, est facilité. Dans l'état normal du corps, les protéines ne précipitent pas sous l'action du réactif thymol. De plus, le degré de turbidité de l'échantillon dû au sédiment formé est évalué. L'indicateur est converti en unités McLagan. Le paramètre de turbidité est estimé à l'aide d'un photocolorimètre électrique.

L'essence de l'analyse consiste à effectuer la réaction d'un échantillon de plasma sanguin avec un réactif au thymol, à la suite de laquelle un complexe complexe de type globuline-timololipide doit être obtenu, constitué de: 40% de globulines; 32% de thymol; 18% de cholestérol; 10% de phospholipides. Si le contenu de l'une des substances répertoriées est rejeté dans la formule, une certaine liste d'états pathologiques du foie est suspectée. Par conséquent, l'analyse est considérée comme étroitement ciblée, car la tâche principale de la réaction est de déterminer la capacité du foie à produire des protéines pour la partie plasmatique du sang..

Une fois nommé?

Le plus souvent, un test au thymol est prescrit en cas d'hépatite suspectée, en particulier virale, intoxication médicamenteuse, lupus érythémateux. L'analyse contribue à la détection rapide de l'hépatite A, une inflammation toxique du foie, par exemple chez les personnes qui abusent de l'alcool. À l'aide du test au thymol, la fonction régénératrice et la dynamique de régénération des tissus hépatiques après une maladie guérie sont surveillées.

La nomination d'un échantillon est considérée comme appropriée si vous soupçonnez le développement de pathologies telles que:

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • inflammation chronique des articulations et de la colonne vertébrale;
  • lésions auto-immunes des capillaires et du tissu conjonctif (lupus érythémateux);
  • dysfonctionnement rénal;
  • pancréatite;
  • toute oncologie.

Comment est?

Avant de passer le test, il est recommandé de ne pas manger et de venir à l'étude tôt le matin. À partir de 20h00 la veille, vous ne pouvez ni manger, ni boire de thé, de café ou de jus de fruits. L'eau potable est autorisée en petite quantité. La précision de l'analyse dépend du respect de ces recommandations. Sinon, aucune préparation n'est requise. L'étude nécessitera du sang veineux (0,1 ml). On y ajoutera 6 ml de tampon véronal-médinal à pH = 7,8, 0,1 ml d'une solution saturée de thymol. Après 30 minutes, le réactif est examiné par méthode photocolorimétrique pour déterminer le degré de coagulation et de turbidité.

Brève description

Pour comprendre de quel type d'analyse il s'agit, vous devez en comprendre l'essence. La plupart des protéines du sang se forment dans les éléments du foie. Ils représentent de nombreuses tâches variables:

  • participation active à la régulation de la coagulation sanguine;
  • maintenir la pression oncotique et assurer le volume du fluide corporel principal;
  • maintenir le pH sanguin;
  • le transport vers les tissus de certaines catégories d'éléments (par exemple, le cholestérol).

Le sérum sanguin a une composition variée. Cependant, seules 5 fractions protéiques sont considérées comme des constituants importants. Ce sont diverses globulines.

Sous l'influence de certains facteurs, leur nombre peut diminuer ou augmenter. Par exemple, dans un contexte de dysfonctionnement hépatique ou de malnutrition, le nombre d'albumine est fortement réduit. Une augmentation des globulines se produit dans les pathologies du tissu conjonctif, les processus infectieux de diverses étiologies et certaines affections oncologiques.

Le test au thymol est généralement considéré comme une étude biochimique spéciale. Il vous permet d'obtenir des informations sur la capacité du foie à effectuer une synthèse complète des fractions protéiques.

L'analyse permet d'évaluer les perturbations graves du fonctionnement du corps avant même l'apparition des premiers signes de toute affection..

Le principe de la recherche en laboratoire se réduit à la précipitation des protéines de lactosérum. S'il y a opacification de la substance, ils parlent d'un résultat de test positif. Le degré de changement de l'apparence du matériau est déterminé par la méthode photocolorimétrique et est exprimé en unités dites McLaghan (unités M.).

Les caractéristiques physico-chimiques de cette analyse restent mal connues. Cependant, les scientifiques affirment que pendant la réaction, des complexes complexes de phospholipides et de globulines, de thymol et de cholestérol sont possibles.

Comment faire un don de sang correctement

Un test sanguin est recommandé le matin. Il est préférable de suivre un régime à jeun environ 8 heures avant l'intervention proposée. Il est permis de boire uniquement de l'eau ordinaire non gazeuse. Café ou thé fort, les jus ne doivent pas être consommés en grande quantité.

Décodage

Même dans le cas où il y a une augmentation du test au thymol, les raisons ne sont pas toujours graves. Cette étude vise uniquement à confirmer ou à nier la réaction de la protéine de lactosérum. Par conséquent, il est impossible de poser un diagnostic sur la base de ce que révèle l'analyse..

Le déchiffrement du résultat du test sanguin obtenu est simple. Si le chiffre n'est pas supérieur à cinq en termes d'indicateurs, le test au thymol est normal. Cependant, si le niveau est supérieur aux données normales, vous devez subir un diagnostic complet, établir un diagnostic et commencer le traitement..

Lorsque, à la suite du diagnostic, il est possible de révéler que le test du thymol est augmenté, les raisons de l'écart doivent être déterminées le plus tôt possible. Avec le développement de nombreuses maladies, telles que l'hépatite, la cirrhose ou l'oncologie, la détection à un stade précoce de développement, il s'agit d'une augmentation significative des chances de guérison.

Dans certaines formes de maladie, l'indicateur peut rester inchangé. De plus, chez les enfants, cette analyse nécessite en règle générale plus d'attention. Puisque, par exemple, avec la progression de l'hépatite A chez les enfants, la norme est dépassée, mais avec l'hépatite B, le test du thymol donne des résultats normaux. Il est également possible d'augmenter la réaction de la protéine de lactosérum même après que l'enfant a eu une hépatite. Pour ces raisons, il est toujours recommandé d'effectuer des diagnostics supplémentaires: un test au thymol peut conduire à un faux chemin de diagnostic.

À des fins préventives, l'examen décrit n'est pas effectué, car il n'est pas classé comme un test sanguin biochimique standard. Cependant, s'il y a des indications pour la recherche, alors de nombreux spécialistes, malgré les possibilités de la médecine moderne, sous la forme de tests immunologiques et autres, préfèrent toujours le test au thymol à l'ancienne, car le résultat de ce type de diagnostic permet de détecter la maladie à temps et de commencer à la traiter, en évitant les complications.

Le test au thymol est la précipitation des protéines plasmatiques lorsque du thymol et du véronal leur sont ajoutés. Le test montre s'il y a des changements dans les propriétés de l'albumine et des globulines qui se forment dans le foie. Il est utilisé pour le diagnostic précoce de l'hépatite latente. En savoir plus sur les avantages de la méthode, les raisons d'améliorer les résultats et le traitement des écarts dans cet article..

Lire dans cet article

Maladies probables

Il y a plusieurs années, les principales raisons d'une augmentation du test du thymol étaient considérées exclusivement du point de vue du dysfonctionnement hépatique. Aujourd'hui, les opinions des scientifiques ont radicalement changé. Désormais, les experts identifient un certain nombre de maladies dont le développement accompagne l'état de dysprotéinémie.

Parmi eux, il convient de noter en particulier:

  1. Troubles des reins, caractérisés par la perte de protéines d'albumine avec l'urine excrétée.
  2. Pathologies hépatiques qui se manifestent par une cirrhose, une hépatite ou des néoplasmes.
  3. Maladies rhumatoïdes systémiques.
  4. Maladies du tube digestif.
  5. La présence de néoplasmes d'étiologie maligne.

Le test du thymol est parfois augmenté en raison d'une mauvaise nutrition. En règle générale, ce problème est diagnostiqué chez les femmes. La surutilisation d'aliments trop gras peut entraîner des changements d'indicateurs. C'est pourquoi il est important de prendre en compte d'autres options de tests sanguins lors d'un examen diagnostique..

Maladies courantes des jeunes patients

Si un enfant a un test de thymol augmenté - qu'est-ce que cela signifie? En règle générale, un tel résultat indique le développement de troubles du foie..

À un jeune âge, la présence de telles maladies est extrêmement indésirable, car elles peuvent à l'avenir affecter le travail de tout l'organisme. Chez les enfants, ils se manifestent non seulement par une diminution de l'immunité, mais également par un retard du développement mental..

Aujourd'hui, chez les jeunes patients, les maladies hépatiques suivantes sont le plus souvent détectées:

  • Jaunisse des nouveau-nés. Il se manifeste quelques heures après la naissance du bébé. Cette pathologie est caractérisée par une coloration jaune de la peau. Son développement est dû au fait qu'au moment de la naissance, le foie de l'enfant n'avait pas eu le temps de se former enfin. Par conséquent, il n'est pas encore prêt à exécuter toutes les fonctions. Parmi les principales causes de la maladie, les médecins appellent la bilirubine. Il se forme dans le contexte de la destruction des anciens globules rouges. Si ce pigment commence à s'accumuler dans le corps des miettes, la peau acquiert la couleur appropriée. Avec un diagnostic rapide de la maladie, il est possible de s'en débarrasser sans conséquences graves après 7 à 10 jours..
  • Hépatites des groupes A et E. La maladie de ces types chez les jeunes patients provoque des perturbations persistantes dans le travail des principaux systèmes des organes internes.

Quels sont les signes d'un problème:

  1. Tout d'abord, l'enfant commence à se sentir malade. Parfois, les vomissements ne s'arrêtent pas pendant plusieurs heures.
  2. Ensuite, des sensations douloureuses apparaissent dans la région du foie.
  3. Les selles deviennent blanches et l'urine devient plus foncée.

Si ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Après un examen approfondi, le médecin sera en mesure de poser le bon diagnostic. Seulement après cela, un traitement est prescrit. Le traitement de diverses formes d'hépatite est effectué exclusivement à domicile.

Il est extrêmement important d'isoler un enfant malade de ses pairs. Le principal signe de récupération est un bon test sanguin, l'absence de sensations douloureuses.

À qui est assigné un test de thymol

Le test de McLaghan est prescrit s'il existe certaines indications. On parle de pathologies hépatiques: hépatite (plus souvent virale), toxicose médicamenteuse, intoxication alcoolique et autres pathologies hépatiques.

Important! La réaction thymoloverale est utilisée non seulement pour diagnostiquer un dysfonctionnement hépatique. Il est utilisé avec succès pour détecter les maladies du cœur, du tractus gastro-intestinal, des reins et d'autres organes.

L'analyse peut également être prescrite en cas d'échecs dans le travail d'autres systèmes corporels, caractérisés par une augmentation de l'indicateur. Ceux-ci incluent les personnes malades:

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • maladies inflammatoires chroniques de la colonne vertébrale et des articulations;
  • lupus érythémateux (lésions auto-immunes des tissus conjonctifs et capillaires);
  • pancréatite;
  • maladie du rein;
  • oncologie.

La technique d'opacification du thymol est également utilisée pour contrôler la restauration des fonctions et la régénération du tissu hépatique suivant les résultats de la thérapie. Au-dessus de la normale, l'indicateur est conservé pendant six mois après l'hépatite.

Quand il augmente chez les enfants

Le test du thymol chez les enfants augmente en raison des mêmes mécanismes que chez les adultes. Chez les nouveau-nés, cette étude peut être pertinente dans le développement de la jaunisse chez les nourrissons, ainsi que dans la prématurité, lorsque le foie n'est pas complètement formé et ne peut pas encore remplir ses fonctions..

Contrairement aux adultes, les hépatites A et E sont plus caractéristiques des enfants. Ce sont les formes les plus bénignes et dans ce cas le test du thymol est d'une grande importance, ce qui aide à identifier les lésions du parenchyme hépatique, lorsqu'il n'y a toujours pas de jaunisse et que les enzymes ne sont pas élevées.

Traitement des écarts

Même une légère augmentation du résultat du test est une indication pour examiner le foie, effectuer des tests virologiques pour l'hépatite, une échographie des organes abdominaux et parfois une biopsie par ponction du foie est nécessaire..

Le traitement est prescrit en tenant compte de la cause du dysfonctionnement hépatique. Pour le restaurer, vous avez besoin de:

  • limitation de l'activité physique pendant l'exacerbation;
  • la quantité minimale de médicaments;
  • exclusion de l'alcool, des aliments gras et frits;
  • une restriction sévère des conserves, des produits fumés, des marinades, des sauces chaudes, des épices et du café fort, du thé;
  • assurer l'approvisionnement en protéines à partir de viande, de produits laitiers et de poisson faibles en gras;
  • inclure des légumes bouillis, des fruits non acides dans le menu.

Un groupe de médicaments appelés hépatoprotecteurs est utilisé pour protéger les cellules hépatiques..

Ces médicaments empêchent la destruction des membranes hépatocytaires, accélèrent la restauration de la synthèse de l'albumine. Habituellement, ils sont prescrits en cours de 2 à 3 mois au moins deux fois par an. Les plus efficaces sont Essentiale forte N, Heptral, Glutargin, Hepa-mertz, Hepadif.

Dans l'hépatite virale, l'interféron est injecté par voie intramusculaire ou intraveineuse en association avec des médicaments antiviraux (ribavirine), et de nouveaux interférons à action prolongée (pégylés) sont utilisés - Pegasis, Algeron. Si l'hépatite est causée par un processus auto-immun, un traitement hormonal est indiqué.

Le test au thymol est très sensible à la destruction du foie, en particulier dans l'hépatite virale A.

Il permet de l'identifier au stade préclinique. Un résultat positif se produit également avec des processus tumoraux infectieux et auto-immuns dans le corps. Diffère dans la vitesse de mise en œuvre, il est recommandé pour le suivi du traitement. En cas d'écart par rapport à la norme, un examen complémentaire et un traitement obligatoire, le respect du régime sont indiqués.

Si une arythmie est suspectée, des tests aideront à diagnostiquer avec précision. Quels tests doivent être effectués pour déterminer le diagnostic, sauf pour le sang?

En cas de suspicion d'athérosclérose, l'examen doit être effectué intégralement. Il comprend un test sanguin, notamment biochimique, et bien d'autres. Quoi d'autre vaut la peine de passer?

Tout le monde n'a pas à examiner le cœur avec un test sur tapis roulant, mais uniquement selon les indications. Il est réalisé pour les enfants et les adultes. Il y a une charge avec un analyseur de gaz. Quelles en sont les contre-indications? Ce que le résultat vous dira?

Le test de Rufier est réalisé pour les enfants, les adolescents, les écoliers. Le test vérifie l'état de préparation à l'activité physique Normalement, l'indice chez les enfants n'est plus si courant, après le test, certains sont envoyés à des groupes d'entraînement physique spéciaux ou pour un traitement.

Qu'est-ce que TP et quels sont ses avantages?

  • Il est nécessaire de donner du sang le matin et à jeun;
  • La prise alimentaire doit être limitée à au moins huit heures pour le don de sang;
  • Pendant plusieurs jours, il est recommandé de limiter une grande quantité d'aliments frits, épicés et salés, ainsi que du café et du thé forts, des jus de fruits;
  • Avant l'analyse, ne boire que de l'eau propre non gazeuse;
  • Si vous utilisez des médicaments au moment du test, vous devez en informer votre médecin..

Analyse de décodage

Déterminer vous-même les résultats est très simple. Après les tests de laboratoire, un formulaire est émis, qui indique une analyse négative (dans la gamme de 0 à 5 unités McLagan) ou positive (plus de cinq unités).

Ce type d'étude ne peut qu'indiquer une faible production d'albumine, et non une violation du reste du rapport protéique.

Dans de tels cas, le médecin envoie le patient pour des examens supplémentaires de laboratoire et d'appareils des organes, pour un diagnostic précis de la maladie..

Test de décodage du thymol

La personne elle-même peut déterminer son état par cette analyse si elle connaît les limites des principaux indicateurs, et ils sont mesurés en unités McLagan ou AU S-H.

La norme de cet échantillon se situe dans la plage de 0 à 4 U S-H, dans certains laboratoires médicaux, lors du décodage de l'analyse, 5 unités sont autorisées.

Les limites pour les hommes et les femmes sont prises de la même manière.

. Puisque dans un corps sain, la stabilité des globulines est assurée par une concentration suffisante d'albumine. Mais dans chaque cas individuel, il peut y avoir des nuances de décodage, donc si une jeune fille est en bonne santé, mais prend des contraceptifs oraux, alors son test peut être augmenté..

Pour confirmer le manque d'albumine, d'autres études peuvent être nécessaires, après quoi la concentration totale d'albumine et de protéines est déterminée avec précision. Après l'électrophorèse, par exemple, le rapport exact albumine-globuline est établi.

Avant de passer le test McLagan, vous devez vous préparer, la veille, exclure les aliments gras et le lendemain matin faire un don de sang à jeun.

Les valeurs de l'échantillon de l'enfant sont les mêmes que celles des adultes

, mais ils peuvent identifier avec précision le stade initial de l'hépatite A, même avant l'apparition de signes externes - la jaunisse, qui aide à guérir le bébé plus rapidement sans conséquences graves pour ses organes en développement.

Pour présenter le tableau général de la maladie et comprendre comment traiter un patient en cas de résultat positif de la méthode au thymol, le médecin doit prescrire d'autres tests biochimiques: pour la présence d'urobilinogène dans les urines, le taux de bilirubine chez la femme dans le sang, ainsi que dans d'autres catégories de personnes, le taux de phosphatase alcaline et autres échantillons (sublimés ou formol).

Avantages de la méthode

Un avantage important du test thymoveronal est sa haute sensibilité. Il aide à poser un diagnostic avant même l'apparition du principal symptôme de l'hépatite - la jaunisse..

Le test McLagan réagit aux lésions hépatiques plus tôt que les autres. Cela vous permet d'identifier la maladie au stade initial, de prescrire un traitement et de prévenir la destruction du tissu hépatique, la propagation d'une infection virale.

Le test au thymol est également utilisé pour faire la distinction entre le blocage mécanique des voies biliaires et les lésions hépatiques. Dans les deux cas, les symptômes sont similaires, mais la jaunisse, lorsque la sortie de la bile est bloquée, donne rarement un résultat positif..

L'analyse est également effectuée pour contrôler l'effet du traitement. Il peut être prescrit plus d'une fois, car le test du thymol ne nécessite pas de préparation longue ni de frais financiers. Il n'y a aucune contre-indication à son utilisation..

Regardez la vidéo sur les tests sanguins AST et ALT:

Indicateurs du métabolisme des protéines

Numération sanguine: protéines totales

  • chez les nouveau-nés, il est de 48 à 73 g / l
  • chez les enfants de moins d'un an - 47-72 g / l
  • de 1 à 4 ans - 61-75 g / l
  • de 5 à 7 ans - 52-78 g / l
  • de 8 à 15 ans - 58-76 g / l
  • chez l'adulte - 65-85 g / l

- une protéine simple, facilement soluble dans des solutions salines diluées. Les globulines dans le corps augmentent en présence de processus inflammatoires et d'infection, diminuent l'immunodéficience. La teneur normale en globulines est de 33,2 à 43,5%.

- une protéine du plasma sanguin incolore produite dans le foie, qui joue un rôle important dans l'hémostase. Le taux de fibrinogène dans le sang augmente dans les processus inflammatoires aigus dans le corps, les maladies infectieuses, les brûlures, les interventions chirurgicales, la prise de contraceptifs oraux, l'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, l'amylose rénale, l'hypothyroïdie et les néoplasmes malins. Une augmentation du taux de fibrinogène peut être observée pendant la grossesse, en particulier au cours des derniers mois. Le niveau de fibrinogène diminue après la consommation d'huile de poisson, d'hormones anabolisantes, d'androgènes, etc. La teneur normale en fibrinogène chez les nouveau-nés est de 1,25 - 3 g / l, chez les adultes - de 2 à 4 g / l.

La norme est de 3,5 à 6,0%, soit 2,1 à 3,5 g / l.

La norme est de 6,9 ​​à 10,5%, soit 5,1 à 8,5 g / l.

Norme 7,3 - 12,5% (6,0 - 9,4 g / l).

Norme 12,8 - 19,0% (8,0 - 13,5 g / l).

- le type d'échantillon sédimentaire utilisé pour étudier les fonctions hépatiques, dans lequel le thymol est utilisé comme réactif. La norme est de 0 à 6 unités. Les valeurs de test du thymol augmentent avec les infections virales, l'hépatite
ET
, hépatite toxique, cirrhose du foie, paludisme.

- échantillon sédimentaire utilisé dans l'étude fonctionnelle du foie. Norme 1,6 - 2,2 ml. Le test est positif pour certaines maladies infectieuses, maladies du foie parenchymateuses, néoplasmes.

- réaction colloïdale-sédimentaire pour l'étude de la fonction hépatique. Norme 5-7 tube.

- une méthode conçue pour détecter un déséquilibre des protéines contenues dans le sang. Normalement, l'échantillon est négatif.

- fait partie intégrante du complexe protéine-glucide, participe au métabolisme des protéines. Norme 0,13 - 0,2 unités. Une teneur accrue en séromucoïdes indique une polyarthrite rhumatoïde, des rhumatismes, des tumeurs, etc..

- la protéine contenue dans le plasma sanguin est l'une des protéines de la phase aiguë. Normalement absent. La quantité de protéine C-réactive augmente en présence de processus inflammatoires dans le corps.

- une protéine du plasma sanguin, synthétisée dans le foie, capable de se lier spécifiquement à l'hémoglobine. La teneur normale en haptoglobine est de 0,9 à 1,4 g / l. La quantité d'haptoglobine augmente avec les processus inflammatoires aigus, l'utilisation de corticostéroïdes, les cardiopathies rhumatismales, la polyarthrite non spécifique, la lymphogranulomatose, l'infarctus du myocarde (
grande focale
), collagénoses, syndrome néphrotique, tumeurs. La quantité d'haptoglobine diminue dans les pathologies accompagnées de divers types d'hémolyse, de maladies du foie, de rate hypertrophiée, etc..

- est un produit du métabolisme des protéines. Un indicateur montrant le travail des reins. Son contenu varie considérablement selon l'âge. Chez l'enfant de moins de 1 an, le sang contient de 18 à 35 μmol / L de créatinine, chez l'enfant de 1 à 14 ans - 27-62 μmol / L, chez l'adulte - 44-106 μmol / L. Une teneur accrue en créatinine est observée avec des lésions musculaires, une déshydratation du corps. Les faibles niveaux sont courants dans le jeûne, les régimes végétariens, la grossesse.

- produit dans le foie à la suite du métabolisme des protéines. Un indicateur important pour déterminer le travail fonctionnel des reins. La norme est de 2,5 à 8,3 mmol / l. Une teneur accrue en urée indique une capacité d'excrétion rénale altérée et une fonction de filtration altérée..

Pourquoi les indicateurs augmentent-ils??

Diverses pathologies hépatiques s'accompagnent presque toujours d'une diminution de l'albumine, qui est due à une diminution de leur production et à une augmentation des bêta et gamma globulines. Ces changements s'expliquent par le fait que les albumines sont produites par les hépatocytes (cellules hépatiques) et que le tissu affecté ne peut pas produire suffisamment d'albumines..

L'augmentation simultanée des globulines (avec une diminution du taux d'albumine) est due au fait que la synthèse de ces composés est assurée en grande partie par d'autres composants du sang, à savoir les cellules du système macrophagique tissulaire. D'où il résulte que les raisons fondamentales conduisant à une augmentation du coefficient de test thymoveronal sont des pathologies hépatiques avec violation de sa structure, à savoir:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite virale et infectieuse;
  • tumeurs bénignes et malignes qui se développent dans le foie;
  • dommages au parenchyme hépatique par les boissons alcoolisées et leurs substituts;
  • effets toxiques des substances nocives, des sels de métaux lourds, ainsi que des médicaments;
  • hépatose graisseuse - accumulation de graisse dans les cellules hépatiques;
  • dysfonctionnement hépatique associé à l'utilisation prolongée de contraceptifs oraux et d'autres médicaments hormonaux.

En outre, d'autres maladies peuvent entraîner une augmentation des paramètres du test thymoveronal, notamment:

  • formes sévères de pathologies rénales (glomérulonéphrite, pyélonéphrite, amylose), dans lesquelles une grande quantité de protéines est constamment libérée avec l'urine;
  • maladies du système digestif (pancréatite, entérite, accompagnées de diarrhée prononcée);
  • néoplasmes oncologiques de nature bénigne et maligne, quel que soit leur emplacement;
  • conditions pathologiques causées par une infection virale;
  • dysprotéinémie génétiquement déterminée (déséquilibre entre les protéines plasmatiques);
  • maladies systémiques - lupus érythémateux disséminé, dermatomyosite, polyarthrite rhumatoïde;
  • endocardite septique (et avec les rhumatismes, l'opacité n'est pas déterminée, mais est fixée dans la plage normale);
  • myélome, paludisme.

N'écartez pas non plus une raison de plus de la croissance des indicateurs du test de McLagan - une consommation excessive d'aliments gras. L'apparition de turbidité dans un tel cas n'est pas associée à la présence de la maladie. Pour ramener les indicateurs à la normale, il vous suffit de réviser le régime.

Sinon, un tel bien-être, c'est-à-dire l'absence de maladie, ne durera pas longtemps, car il y a une forte probabilité de développer un autre problème - une augmentation du cholestérol et une violation de la composition lipidique. Les lipoprotéines accumulées dans le sang, de faible densité, se déposeront tôt ou tard sur les parois vasculaires, formant des plaques athéroscléreuses, ce qui entraînera le développement de l'athérosclérose et tous les troubles accompagnant cette maladie.

Des coefficients de test thymoveronal constamment augmentés en l'absence de signes cliniques de toute maladie sont un signal clair de la nécessité de réviser le régime alimentaire et de réduire la consommation d'aliments gras..

Test Thymol - Qu'est-ce que c'est Norme de test Thymol et valeur diagnostique

L'essence de la procédure et à quoi ça sert

L'échantillon de sang de thymol est la coagulation. Grâce à lui, l'instabilité colloïdale du plasma est déterminée. Sur la base des données obtenues, la pathologie hépatique peut être détectée à un stade précoce. Les premiers symptômes ne sont pas encore apparus et les anomalies ont déjà été découvertes. Qu'est-ce que l'instabilité colloïdale? Normalement, les fractions protéiques ne précipitent pas. Si cela se produit, la maladie a commencé à se déplacer..

  • quarante pour cent de globulines;
  • trente-deux pour cent de thymol;
  • dix-huit pour cent de cholestérol;
  • dix pour cent de phospholipides.

Avant de passer à la procédure, vous devez vous familiariser un peu avec la façon dont tout va se passer..

Mécanisme d'analyse

Maintenant sur le mécanisme:

Ce résultat est également influencé par les conditions dans lesquelles l'analyse a été réalisée. Ceux-ci comprennent: la nature de la solution tampon, son acidité et sa concentration, ainsi que la pureté et la température du thymol.

Pourquoi vous devez déterminer le ratio de protéines

Test au thymol - vous savez déjà ce que c'est. Parlons maintenant un peu des protéines sanguines. Recueillis dans le foie en grande quantité, ils ont plusieurs finalités:

  1. Fournir le volume sanguin requis.
  2. Maintenir la pression oncotique.
  3. Contrôlez le pH du sang, maintenez-le au même niveau.
  4. Porté aux tissus: bilirubine, cholestérol.
  5. Livraison de médicaments.

Une diminution de l'albumine se produit avec une fonction hépatique altérée et une nutrition insuffisante.

La médecine se développe, mais la précision des résultats obtenus avec le test au thymol contribue au fait que cette méthode est utilisée et est actuellement très active.

Dans quels cas l'analyse est-elle attribuée?

Un test sanguin - un test de thymol - est souvent prescrit si vous soupçonnez une maladie telle qu'une hépatite virale. Le résultat sera particulièrement élevé si le patient souffre d'hépatite A.

Augmentation du test du thymol avec les diagnostics suivants: polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, lupus érythémateux.

Raisons pour dépasser la norme

  • Une maladie du foie se développe.
  • Maladie du rein. La protéine d'albumine est perdue, elle est excrétée avec l'urine. Maladies telles que pyélonéphrite, glomérulonéphrite, amylose manifestent.
  • Troubles héréditaires du métabolisme des protéines.
  • Pathologie rhumatoïde.
  • Maladies du système digestif.
  • Formations malignes.
  • Myélome multiple.

En plus de tout ce qui précède, le test du thymol peut être augmenté si le patient mange des aliments gras en grande quantité

Dans ce cas, vous devez faire attention aux autres paramètres biochimiques.

En cas de pathologie hépatique, il est impératif de faire attention à la bilirubine, au cholestérol, à la phosphatase alcaline et au résultat du test sublimé

Analyse de décodage

Test au thymol - qu'est-ce que c'est? Il est impossible de bien comprendre cela sans savoir comment les résultats de l'analyse sont déchiffrés. Les données obtenues ne peuvent que réfuter ou confirmer la violation de la composition protéique du sang.

En savoir plus sur les résultats

Le test du thymol est l'un des tests les plus fiables qui vous permet d'évaluer correctement le fonctionnement du foie. Grâce à lui, vous pouvez diagnostiquer le syndrome inflammatoire..

Les patients atteints de jaunisse sous-hépatique seront testés positifs uniquement si une complication de l'hépatite parenchymateuse survient.

Chez ceux qui ont eu une hépatite infectieuse, le test donne un résultat accru pendant six mois après la sortie de l'hôpital.

Lorsque le processus pathologique dans le corps humain diminue, l'indice de test du thymol diminue.

Conclusion

Test de thymol, de quoi il s'agit et à quoi il sert, vous le savez et le comprenez déjà. Même une légère augmentation devrait alerter le médecin traitant. Une modification du rapport des protéines indique des processus inflammatoires se produisant dans le foie..

Indications pour la détermination

Un médecin peut recommander de tester les signes d'hépatite virale. Cette maladie au stade initial est très similaire au rhume:

  • augmentation de la température;
  • gorge irritée;
  • toux mineure;
  • mal de crâne;
  • faiblesse générale;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • nausées Vomissements;
  • ballonnements, sensation de lourdeur dans l'abdomen;
  • un goût désagréable ou amer dans la bouche.

L'étude est indiquée pour les patients sans manifestations cliniques, si elles sont identifiées:

  • contact avec une hépatite virale malade;
  • maladies auto-immunes (dermatomyosite, lupus, sclérodermie);
  • alcoolisme;
  • infection à cytomégalovirus ou herpès;
  • maladie du foie non diagnostiquée dans le passé (montre des changements tout au long de l'année après une hépatite virale);
  • travailler avec des substances toxiques et chimiques;
  • paludisme, tuberculose;
  • signes de modifications de la structure du foie à l'échographie;
  • chimiothérapie à long terme.

Essayer de vous déchiffrer

Le déchiffrement de l'analyse est simple et accessible même au patient lui-même: il suffit de savoir que le laboratoire prend 4 ou 5 U S-H au-delà de la limite supérieure de la norme. Et l'éventail des maladies accompagnées d'une dégradation accrue du thymol n'est pas si large.

Lors du décodage de l'analyse, il ne faut pas juger indépendamment du rapport quantitatif des protéines. On ne peut que supposer que moins d'albumine est synthétisée pour une raison quelconque. Afin de connaître ces indicateurs en termes numériques, d'autres études doivent être menées: déterminer la concentration de protéines totales et d'albumine, isoler les fractions protéiques par électrophorèse, calculer le coefficient albumine-globuline... Et si le médecin le juge nécessaire, ces réactions seront délivrées, et le lecteur n'aura qu'à comprendre que sur la base d'une analyse non spécifique, le diagnostic n'est pas établi. Dans le corps, tous les processus biochimiques sont interconnectés, ainsi qu'en laboratoire: un test implique la conduite en parallèle d'autres études.

Et la dernière chose: pour que le décryptage ne cause pas de difficultés et de soucis, il faut (comme toujours) se préparer correctement à l'étude. Et tout est aussi simple que toujours: le sang est prélevé dans une veine à jeun, les aliments gras sont exclus pendant le dîner de la veille.

Répertoriez toutes les publications avec une étiquette:

Allez dans la section:

Maladies du sang, analyses, système lymphatique

Les recommandations aux lecteurs de SosudInfo sont données par des médecins professionnels ayant une formation supérieure et une expérience dans un travail spécialisé.

Votre question recevra une réponse de l'un des principaux auteurs du site.

Comment se préparer et se faire tester

Le test du thymol se fait strictement le matin; le sang veineux est prélevé pour la recherche. Il est placé dans un tube à essai sans ajout d'anticoagulant et envoyé au laboratoire. Là, pendant une heure, une réaction de précipitation est effectuée en utilisant 0,1 g de plasma et de tampon Veronal et une solution de thymol. Si le résultat n'est pas nécessaire de toute urgence, vous pouvez l'obtenir le lendemain.

Aucune préparation particulière n'est requise pour le prélèvement d'un échantillon sanguin. Les exigences sont assez standard et consistent à s'abstenir de manger le jour du test le matin. Le dernier repas devrait être le dîner de la veille. Pendant les repas, il n'est pas souhaitable de manger des aliments gras, car l'excès de cholestérol dans le sang affecte le résultat du test.

Tous les documents sont publiés sous la paternité ou la rédaction de professionnels de la santé (à propos des auteurs), mais ne constituent pas une prescription de traitement. Contactez les spécialistes!

© Lors de l'utilisation de matériaux, une référence ou une indication du nom de la source est requise.

Auteur: Z. Nelli Vladimirovna, docteur en diagnostic de laboratoire, Institut de recherche en transfusiologie et biotechnologie médicale

Le test de thymol (test de thymoloval, test de turbidité du thymol, test de McLagan) n'est pas l'une des méthodes biochimiques les plus populaires pour les analyses de sang, cependant, il n'est pas écarté lors de la détection de certaines maladies et est toujours utilisé dans les diagnostics de laboratoire clinique..

Une réaction non spécifique basée sur l'interaction avec le thymol dans le tampon véronal de protéines plasmatiques individuelles (gamma globulines et bêta globulines associées aux lipides - lipoprotéines de basse densité) et la turbidité de la solution, ne donne pas de réponse claire en ce qui concerne certaines maladies, mais contribue souvent de manière significative à combiné avec d'autres tests, et dans certains cas - même avant eux. Cela se produit aux premiers stades de la maladie (haépatite A chez les enfants, par exemple), lorsque les autres tests de laboratoire sont encore dans les limites normales. De plus, elle présente d'autres avantages qui ne permettent pas aux médecins spécialistes du diagnostic de laboratoire de confier cette analyse à l'oubli..

Pourquoi un test de thymol est-il effectué?

Cette analyse est assez étroitement ciblée, car elle permet principalement de vérifier le fonctionnement du foie; en particulier, sa capacité à produire des protéines du plasma sanguin. Mais en plus du fait que la fonction de synthèse elle-même est surveillée lors du test au thymol, le spécialiste évalue le rapport des différentes fractions protéiques en fonction des résultats, ce qui permet non seulement d'identifier certaines maladies, mais aussi de les prédire avant l'apparition de symptômes prononcés..

  • Les protéines sanguines sont subdivisées en albumine et globulines de plusieurs types; ils participent à la régulation de l'équilibre acido-basique du sang, à la vitesse de sa coagulation et au maintien de son volume correct. De plus, ils transportent certains composés et même des médicaments: par exemple, la pénicilline.
  • Le test du thymol fait partie des analyses considérées pour la sédimentation des protéines dans le sérum sanguin, il appartient donc au groupe des études biochimiques de la coagulation. Dans certaines institutions médicales, il peut être désigné comme le "test McLaghan", par le nom de son développeur.
  • Une solution de thymol, qui a donné le nom principal à cette analyse, est ajoutée au sérum sanguin, à la suite de laquelle une réaction se produit, qui, avec une réponse positive, conduit à sa turbidité. Après cela, le médecin évalue le degré de turbidité par la méthode photocolométrique et le résultat est indiqué en unités McLaghan - unités M..

Aujourd'hui, le test du thymol est considéré comme quelque peu dépassé comme moyen de tester la fonction de synthèse du foie, mais il est toujours utilisé dans la plupart des cliniques. Le plus souvent, son passage est prescrit en cas de suspicion d'hépatite, d'intoxication médicamenteuse, de lupus érythémateux.

Diagnostics et caractéristiques

L'analyse est considérée comme assez ancienne et est utilisée à des fins médicales depuis longtemps. Mais il ne perd pas sa pertinence à ce jour. Il est prescrit pour le diagnostic de certaines pathologies. Un tel échantillon est rarement utilisé seul. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une méthode de diagnostic supplémentaire. Si toutes les autres méthodes ne donnent pas un résultat précis, un tel test vous permet de résoudre les doutes des médecins.

De nombreux experts apprécient grandement le test du thymol dans le diagnostic du foie. Il est assez souvent prescrit aux enfants soupçonnés d'hépatite A. Ce test permet de détecter la maladie à un stade précoce et de commencer le traitement. Tous les autres types d'examens peuvent ne pas montrer de signes de maladie, et ce test montre des changements même minimes.

La plupart des médecins référent aujourd'hui les patients pour un test de thymol s'ils suspectent une pathologie hépatique. Souvent, ce test agit comme un complément à l'analyse de la teneur en enzyme et du niveau de bilirubine. Une telle étude permet de déterminer l'état du foie. Cet organe joue le rôle le plus important dans le corps, car de nombreux processus en dépendent..

Diagnostics avec test au thymol

Un test sanguin pour le test de thymol est utilisé depuis longtemps, il est pratique de l'utiliser pour les médecins qui ont des doutes sur le diagnostic correct. Il n'est pas utilisé comme méthode de diagnostic principale, uniquement en cas de situation contestable.

La précision de l'analyse dépendra de la préparation du patient. Il doit compter sur le diagnostic pour avoir lieu à jeun le matin. Après 20 heures du soir, avant cela, vous ne pouvez plus manger de nourriture, et si vous buvez, alors seulement de l'eau et avec modération.

L'analyse est prélevée dans une veine, à raison de 0,1 ml, puis au laboratoire on y ajoute 6 ml d'une solution très concentrée de thymol avec une acidité atteignant 7,8. Après une demi-heure, le réactif est examiné pour le degré de turbidité et de coagulation par la méthode photocolorimétrique.

Chez une personne en bonne santé, lorsque des réactifs sont introduits dans son sang, les protéines ne précipiteront pas sous l'influence du réactif, mais si cela se produit, cela indique clairement des anomalies dans le corps, par conséquent, le degré de turbidité de l'échantillon est également déterminé.

À la suite de la fusion du sang avec le réactif thymol, un complexe complexe est obtenu, composé de plusieurs composants:

  • 32% de thymol;
  • 10% de phospholipides;
  • 40% de globulines;
  • 18% de cholestérol.

La technique est considérée comme très sensible et donne dans la plupart des cas un résultat à 100%. Malgré le fait qu'il existe de nombreuses autres analyses modernes, cet échantillon n'a pas encore d'analogues, il est donc utilisé partout. Quel que soit l'âge du patient, tout le monde prend la même quantité de sang.

Un tel test permet d'identifier de nombreuses maladies, mais le plus souvent, il est utilisé en cas de suspicion de dysfonctionnement hépatique..

Il est souvent utilisé pour exclure ou confirmer un lupus érythémateux, une hépatite ou une intoxication médicamenteuse. L'hépatite peut être à la fois virale et infectieuse. Le test aide à identifier l'inflammation du foie chez les personnes qui abusent de l'alcool et, après le traitement, il surveille le processus de restauration des tissus et des cellules de cet organe..

Il est également conseillé de l'utiliser pour les symptômes caractéristiques des maladies suivantes

Le test au thymol peut être effectué chez les nouveau-nés si le bébé a une «jaunisse», ainsi que des nausées et des vomissements, souvent accompagnés d'anxiété chez l'enfant. Parfois, grâce à elle, les nourrissons reçoivent un diagnostic d'hépatite E et A, qui sont traités à un âge précoce presque sans laisser de trace..

Interprétation des résultats

Les résultats du test dans la conclusion des médecins de laboratoire sont les suivants: l'échantillon est positif ou l'échantillon est négatif. Parfois, une indication du degré d'amélioration est possible. Exprimé en nombre de "croisements" ou d'unités (à un taux de 0 à 5).

Le test du thymol est augmenté dans les maladies du foie associées à un composant inflammatoire. Ce sont des hépatites virales et toxiques, des lésions d'organes cholestatiques. Habituellement, dans le cas de lésions aiguës des hépatocytes dues à l'action cytopathique (destructrice de cellules) des virus, le test est nettement positif. En cas d'hépatite chronique, les résultats du test du thymol peuvent être normaux ou légèrement élevés.

La fibrose et la cirrhose peuvent également augmenter la probabilité de détecter un échantillon de sédiment positif. Dommages au foie par des produits toxiques, les médicaments réduisent également sa fonction de synthèse des protéines en raison de la nécrose cellulaire. La synthèse d'albumine diminue, tandis que les fractions de globuline apparaissent à des concentrations élevées (par rapport à l'albumine).