Fréquence cardiaque chez l'homme: femmes, enfants, hommes

Spasme


Les études d'impulsions sont devenues une étude de routine qui est souvent négligée dans la pratique médicale. La plupart des gens trouvent cela inutile et peu informatif. C'est une grande idée fausse. Une technique correctement réalisée peut indiquer la présence / l'absence de maladie cardiaque, de processus inflammatoires dans le corps, de problèmes de tension artérielle et de nombreuses autres pathologies.

Bien entendu, la méthode n'est pas suffisamment spécifique pour déterminer un diagnostic précis. Mais pour naviguer dans l'état de santé, il s'adapte de manière optimale.

Qu'est-ce que le pouls

Ce sont des vibrations de transfert des vaisseaux sanguins qui surviennent sous l'influence du flux sanguin. Prenons un exemple. Le cœur «pompe» constamment le sang. En passant par les artères et les veines, il semble heurter leur paroi, rencontrant une certaine résistance. En plaçant une main sur n'importe quelle artère superficielle, nous ressentons ces «coups» et pouvons apprécier leurs caractéristiques:

  • La fréquence. Combien de vibrations par minute la paroi d'un récipient particulier fait-elle?
  • Synchronicité. La pulsation est-elle la même dans les zones symétriques (poignets, hanches, etc.)?
  • Régularité. Que le rythme saute ou que les battements soient exécutés uniformément?
  • Tension. L'artère est-elle facilement compressée? La résistance de ses murs est-elle ressentie?

Les médecins expérimentés peuvent découvrir un certain nombre de qualités supplémentaires, telles que le remplissage, la forme, le déficit / surplus, etc. Cependant, pour le diagnostic initial, les symptômes ci-dessus suffisent amplement..

Rythme cardiaque

Pour chacun des signes répertoriés, il existe des valeurs normales. Un seul d'entre eux dépend de l'âge - c'est la fréquence. Le reste est universel pour tout le monde. Pour les déterminer, il n'est pas nécessaire de contacter un spécialiste - comment mesurer vous-même le pouls sera détaillé ci-dessous.

La fréquence

L'une des caractéristiques les plus informatives et les plus simples qui est facile à apprendre à la maison. Il existe deux façons de mesurer votre fréquence cardiaque:

Classique

- pression du doigt de l'artère sur le bras. Pour ce faire, le sujet doit étirer ses bras et les plier légèrement au niveau du coude, se détendre complètement et ne pas parler. Pour obtenir le résultat correct, il est nécessaire d'exclure les mouvements actifs, la prise alimentaire et la caféine avant de mesurer. Le membre gauche doit être saisi avec la main droite dans la zone du poignet. De l'autre côté, l'algorithme est similaire. Grâce à ce simple mouvement, les doigts seront directement sur le vaisseau et ressentiront sa pulsation. Les battements sont comptés en 60 secondes.

La fréquence peut être estimée sur différentes parties du corps: sur le cou, les hanches, les pieds, etc. Mais traditionnellement, on pense qu'il est plus pratique de le faire sur le membre supérieur. L'étude est réalisée dans d'autres zones, uniquement si vous suspectez une obstruction artérielle;

Auto

Il existe des appareils spéciaux qui peuvent déterminer la fréquence: des oxymètres de pouls (mis sur un doigt); bracelets de fréquence cardiaque; tonomètres électroniques; montre intelligente avec la fonction correspondante et autres. Leur précision est légèrement inférieure à celle de la méthode classique, mais suffisante pour la recherche..

Après avoir compté le nombre de coups par l'une des méthodes, il est nécessaire d'évaluer le résultat obtenu. Pour ce faire, vous devez le mettre en corrélation avec les valeurs moyennes recommandées par les médecins..

La fréquence cardiaque par âge est présentée dans le tableau:

Âge humainValeur normale (bpm)
Nouveau-né (jusqu'à 28 jours)110-160
Bébé (jusqu'à un an)100-150
1 à 2 ans90-145
3-8 ans75-125
9-11 ans65-100
Plus de 12 ans60-90

Une seule étude ne suffit pas pour évaluer l'état de santé. Il est important d'évaluer cet indicateur au fil du temps, car un seul écart par rapport à la norme peut survenir pour un grand nombre de raisons non liées aux maladies. Si une personne a constamment un pouls réduit ou fréquent, c'est une raison de penser à la cause de cette condition..

Autres caractéristiques

Lors de l'examen des ondes de pouls, il ne faut pas seulement tenir compte de la fréquence à laquelle elles se succèdent, mais aussi de la manière dont elles le font. Des informations supplémentaires sur l'état d'une personne et son système cardiovasculaire peuvent être obtenues en évaluant:

CaractéristiqueNorme
RégularitéLa pulsation des vaisseaux, ressentie avec les doigts, doit être constante - les intervalles entre les oscillations doivent être de la même longueur.
La présence de fortes surtensions, d'épisodes de diminution ou d'absence d'onde de pouls - tous ces changements sont des signes indirects de la présence d'une pathologie.
SynchronicitéPour tester ce signe, vous avez besoin de l'aide d'une autre personne qui doit appuyer sur les artères des deux poignets..
Normalement, les frappes contre la paroi vasculaire devraient se produire simultanément des deux côtés.
TensionUne personne ne doit pas utiliser la force pour presser le navire. S'il ressent une résistance sous le doigt, cela peut être le signe d'un changement pathologique de la paroi artérielle..

Pour suspecter une maladie, il suffit d'identifier une fois les changements dans les indicateurs listés. Ils s'écartent rarement de la fréquence cardiaque humaine dans des conditions physiologiques, contrairement à la fréquence. Par conséquent, il est très important de faire attention à tous les signes du complexe.

Raisons de l'écart par rapport à la norme

Selon l'état de la santé humaine, il existe 2 groupes de facteurs qui peuvent changer la nature des ondes de pouls. Les premiers sont physiologiques, dans lesquels il n'y a pas de pathologies dans le corps qui affectent le flux sanguin. Si des violations sont survenues à la suite d'une maladie, nous parlons déjà de l'action d'une cause pathologique.

Causes physiologiques

L'action de ces facteurs peut entraîner une déviation de la fréquence cardiaque, à la fois dans le sens de la diminution et dans le sens d'une augmentation significative. En règle générale, ces signes n'apparaissent que lors de l'action d'un certain agent provoquant. Après la cessation de son effet, le flux sanguin devrait progressivement revenir aux limites normales. Temps moyen de refroidissement - 15 à 40 minutes.

Quelles sont les causes de l'augmentation de la fréquence cardiaque? Ce sont tous les processus qui nécessitent une énergie supplémentaire du corps ou stimulent le travail du système circulatoire. Ceux-ci devraient inclure:

  • Tout stress physique / mental. Stress, soulever des objets lourds, marcher rapidement, monter des escaliers, etc. - toutes ces conditions s'accompagnent d'une consommation accrue de nutriments et d'un flux sanguin accéléré;
  • Digestion des aliments - à ce stade, un grand nombre d'organes internes (glandes digestives, estomac, foie, pancréas, etc.) travaillent activement. Afin de leur fournir de l'énergie, le corps crée une augmentation du flux sanguin vers les tissus;
  • Boire des boissons (café, Coca-Cola, boissons énergisantes) - ces liquides contiennent de la caféine, qui active le travail du cœur, des vaisseaux sanguins et des parties des cellules musculaires lisses;
  • Consommation d'alcool - en dilatant les vaisseaux sanguins, les boissons alcoolisées forcent le cœur à travailler plus fort, augmentant le nombre de battements par minute;
  • Tabagisme - La nicotine agit comme un stimulant pour les parois des artères / veines, ce qui les fait se contracter. Cela conduit à une augmentation temporaire de l'intensité du débit sanguin et de la pression (de 20 à 30 minutes).

Le rythme cardiaque, et donc la pulsation des artères, peuvent ralentir dans des états de relaxation complète: pendant le sommeil (naturel et évoqué), lors de procédures de relaxation, de physiothérapie, de posture statique prolongée (couchée ou assise), tout en effectuant un travail monotone. Pour l'accélérer, un peu d'activité physique ou de «changement» d'activités suffit. La récupération se produit immédiatement ou après quelques minutes.

Causes pathologiques

Les maladies affectent non seulement le débit sanguin, mais également l'état des parois des artères, des veines et le travail du muscle cardiaque. Tout cela peut conduire non seulement à une accélération / décélération de la fréquence, mais aussi à une absence totale de circulation sanguine dans les artères du membre, à son irrégularité ou à une forte tension..

Causes de l'augmentation de la fréquence cardiaque

PathologieMécanisme de développementCaractéristiques distinctives et principes du diagnostic
Toute maladie infectieuse avec fièvreLa fièvre est presque toujours un signe d'empoisonnement du corps par des toxines, des microbes ou une flore fongique. Ils affectent le travail du cœur, le faisant battre plus vite..En règle générale, les patients ont un pouls accru à une pression normale. Des symptômes supplémentaires d'autres organes (diarrhée, écoulement nasal, mal de gorge, gêne abdominale) ainsi que de la fièvre sont le signe d'infection le plus courant.
Crise d'angine (IHD)Dans cette condition, le muscle cardiaque manque de circulation sanguine. Il augmente la vitesse du flux sanguin pour tenter de restaurer la nutrition de ses propres tissus..La principale manifestation de la cardiopathie ischémique est une douleur, au milieu de la poitrine, d'un caractère pressant, qui passe après la prise de nitroglycérine en quelques minutes.
HyperthyroïdieEn Russie, les pathologies thyroïdiennes ne sont pas rares. Parmi eux, il existe un groupe de maladies dans lesquelles sa taille et la quantité d'hormones entrant dans le sang augmentent. Ce sont ces substances qui provoquent le changement de fréquence.L'apparence et le comportement du patient sont caractéristiques:
  • Physique maigre;
  • La tendance aux changements soudains d'humeur;
  • Augmentation de la fatigue;
  • Yeux exorbités;
  • Appétit persistant.

Vous pouvez confirmer / nier la présence d'hyperthyroïdie avec une échographie conventionnelle.Crise d'hypertensionUne forte augmentation de la pression se produit en raison de la contraction des vaisseaux sanguins dans tout le corps. Il est beaucoup plus difficile pour le cœur de «pomper» le sang dans de telles conditions, il fait donc plus d'efforts. Cela se manifeste par l'accélération du rythme de ses travaux et l'intensification des réductions.Une augmentation rapide de la pression, supérieure à 160/90 mm Hg, qui s'accompagne d'une forte détérioration du bien-être (maux de tête, faiblesse générale, vertiges au repos, etc.)Maladie / syndrome d'Itsenko-CushingUne condition relativement rare dans laquelle une énorme quantité d'hormones surrénales est libérée dans la circulation sanguine: aldostérone, cortisol, éthinylestradiol et autres. Leur action augmente indirectement la vitesse du flux sanguin et perturbe le métabolisme..Le long cours de la maladie conduit à la formation d'un schéma d'obésité typique:

  • Le visage est de la forme ronde correcte (les médecins le comparent à la lune);
  • Une grande quantité de tissu adipeux sur le tronc;
  • Jambes et bras fins, pas d'excès de tissu sous-cutané.

Confirmer le diagnostic en mesurant le taux d'hormones (ACTH, Cortisol) et la présence d'une formation pathologique dans la glande surrénale / pituitaire.PhéochromocytomeC'est une tumeur des tissus surrénaliens qui produisent de la noradrénaline et de l'adrénaline. En raison de leur croissance excessive, le niveau de ces substances dans le sang augmente. Le résultat est une hypertension persistante et un rythme cardiaque constamment accéléré..

L'hypertension persistante est très caractéristique, elle n'est pas soulagée et ne diminue pas sous l'influence de médicaments puissants..

Méthodes de diagnostic optimales - échographie et IRM.

ÉclampsieLa présence d'une pression artérielle élevée (plus de 139/89 mm Hg) et d'une fréquence cardiaque (supérieure à 90 battements / min) chez une femme enceinte est une raison pour demander une aide médicale urgente.Le critère principal de cette maladie est la présence de protéines dans les urines. Il peut être détecté à l'aide d'une analyse clinique..Maladies avec insuffisance bronchopulmonaire (BPCO, asthme, tuberculose, etc.)

Le sang prélève de l'oxygène dans les poumons toutes les minutes et émet du dioxyde de carbone. Ce cycle est strictement réglementé, ce qui vous permet d'absorber la quantité de gaz requise pour les besoins spécifiques du corps..

Si le système respiratoire fonctionne mal, le flux sanguin est accéléré pour traverser les tissus respiratoires plus de fois.

En règle générale, ce symptôme est observé chez les patients chroniques qui connaissent leur maladie et sont traités depuis longtemps..

S'il y a eu un «début» de pathologie, les troubles respiratoires tels que l'essoufflement, les crises d'asthme, la toux obsessionnelle permettent de s'en douter..Perte de sangMoins le fluide circule dans les vaisseaux, plus il est difficile pour le corps de maintenir la pression requise (environ 120/80 mm Hg). Si les artères et les veines ne s'acquittent pas de cette tâche, le muscle cardiaque commence à se contracter plus rapidement et plus intensément..
Cette condition peut survenir avec une perte de sang importante (en moyenne, plus de 600 ml).

En présence d'une plaie, il n'est pas difficile de déterminer la cause de l'augmentation de la fréquence cardiaque. Mais que faire si les organes ou tissus internes saignent?

Dans ce cas, il est nécessaire de faire attention à l'état général du patient. La pâleur, les sueurs froides et la baisse de la tension artérielle sont les signes les plus courants de perte de sang.

Causes d'une fréquence cardiaque basse

Presque toujours accompagnée de fortes douleurs thoraciques, qui augmentent avec n'importe quelle charge et ne sont pas soulagées par la nitroglycérine.

Une seule étude ECG suffit pour une confirmation fiable..

Ces maladies peuvent durer longtemps sans aucun symptôme. En règle générale, les premiers symptômes sont un essoufflement, une fatigue accrue.

La méthode la plus accessible pour détecter une pathologie est l'échographie.

PathologieMécanisme de développementCaractéristiques distinctives et principes du diagnostic
Crise cardiaqueIl s'agit de la mort d'une partie du muscle cardiaque, qui survient lorsque le flux artériel vers les tissus est insuffisant. En raison de dommages, la capacité de l'organe à remplir ses fonctions est réduite, de sorte que le sang «pompe» avec moins d'intensité.
Modifications de la paroi cardiaque (cardiomyopathie et hypertrophie)Ce terme cache tout un groupe de maladies qui perturbent la structure normale du muscle cardiaque. Le résultat est une diminution de sa contractilité, une diminution de la fréquence du pouls et un manque de circulation sanguine dans d'autres tissus..
Troubles de la conduction de l'influx nerveux à travers le cœur (blocage, bradycardie sinusale)Cet organe fonctionne comme un système unique grâce au complexe de fibres nerveuses. Si l'un d'entre eux / plusieurs sont interrompus, une diminution du nombre de battements cardiaques peut survenir.
Les troubles de la conduction sont la cause la plus fréquente de fréquence cardiaque basse.
Souvent, la maladie ne dérange pas le patient et est détectée accidentellement lors d'un ECG lors d'examens de routine.
Effets secondaires des médicamentsCertains médicaments visent à réduire l'activité du cœur et à détendre les vaisseaux sanguins. Ceux-ci inclus:

  • Bêta-bloquants (propranolol, bisoprolol, aténolol, etc.);
  • Antagonistes du calcium (amlodipine, nifédipine et autres).
Compte tenu du mécanisme d'action des médicaments, leur intoxication s'accompagne d'une baisse de pression (inférieure à 100/70 mm Hg) et d'un certain nombre de symptômes généraux (étourdissements, nausées, faiblesse).

Manque de pouls sur le membre

La cause de cette condition est une obstruction d'une artère dans un bras ou une jambe. Le plus souvent, ils sont obstrués par un caillot sanguin (thrombus) ou une plaque «graisseuse», qui peut se former dans les conditions suivantes:

  • Maladie athéroscléreuse;
  • Thromboangiite;
  • Endartérite;
  • Thrombose traumatique.

L'absence de pulsation du vaisseau est un symptôme dangereux, lors de sa détection, il faut consulter un médecin le plus tôt possible. Si cela n'est pas fait, la progression de la pathologie entraînera la mort progressive du membre, une altération de sa fonction et même une amputation.

Irrégularité

Si le cœur fonctionne correctement, le sang circule dans les artères à un certain rythme ordonné, mais à un rythme différent. En cas de violation de sa fonction, un changement du flux sanguin se produit également - il devient irrégulier, sautant, chaotique. Après un court délai, une série d'ondes rapides peut être détectée, puis un second calme, etc. La présence de tels changements est un signe fiable d'arythmies. Il s'agit de tout un groupe de maladies associées à des lésions de l'appareil nerveux du muscle cardiaque..

Seul un médecin peut les détecter et les distinguer les uns des autres, lors de la réalisation de méthodes d'examen supplémentaires, telles que l'auscultation, l'ECG, l'échographie. Le traitement est effectué avec des médicaments antiarythmiques, qui sont sélectionnés en fonction de la forme de pathologie.

La détermination du pouls est une mesure diagnostique importante qui aide à évaluer le fonctionnement du corps. Un grand nombre de raisons peuvent conduire à sa modification, provenant de divers tissus et systèmes (endocrinien, cardiovasculaire, immunitaire, etc.). En examinant le patient, ils peuvent être «filtrés» et un facteur significatif peut être déterminé, et, en conséquence, le diagnostic correct.

FAQ

Pas vraiment. Le premier terme fait référence à la pulsation d'un vaisseau particulier et le second au taux de contraction du cœur. Chez une personne en bonne santé, ces valeurs sont les mêmes, mais avec un «blocage» complet / partiel des artères, elles peuvent être très différentes.

Non, les médecins ne distinguent pas de différences significatives.

Lors de la pratique de certains sports qui entraînent l'endurance (course, marche, football, etc.), les tissus humains commencent à «s'habituer» au manque d'oxygène. Par conséquent, la fréquence des ondes pulsées peut être de 10 à 15 inférieure à la moyenne. Si le patient pratique de la musculation (haltérophilie), le ralentissement de la fréquence cardiaque peut être associé à une hypertrophie des parois myocardiques..
Dans tous les cas, il est recommandé de subir un examen préventif par un cardiologue.

Des écarts de 10 à 20 bpm par rapport aux valeurs moyennes peuvent être une variante de la norme. Cependant, avant de confirmer cela, un examen complet par un spécialiste est nécessaire..

À propos de la fréquence cardiaque

Un ralentissement ou une augmentation de la fréquence cardiaque indique le développement d'une arythmie due à une exposition à certains facteurs. Si vous ne faites rien, les irrégularités du rythme cardiaque peuvent persister de manière permanente et même s'aggraver avec le temps. Afin d'éviter de tels problèmes, il est nécessaire de connaître les spécificités de la mesure de la pulsation vasculaire et des normes d'âge. Si des anomalies graves sont détectées, consultez un médecin.

Fonctions de fréquence cardiaque

Pulse est traduit du latin par un battement ou une poussée. C'est une oscillation vasculaire qui se produit en raison des cycles du muscle cardiaque. Il existe 3 types de fréquence cardiaque au total:

Chez une personne en bonne santé, les vaisseaux doivent «osciller» après une période de temps égale. Le rythme est défini par la fréquence cardiaque (FC), qui dépend directement du nœud sinusal. Les impulsions qu'il envoie provoquent une contraction alternée des oreillettes et des ventricules. Si la pulsation détectée est trop faible ou irrégulière, nous pouvons parler du développement de processus pathologiques dans le corps. Le moyen le plus simple est d'identifier le pouls artériel. Les oscillations dans les capillaires et les veines sont déterminées en milieu hospitalier selon les indications individuelles.

La mesure

Les mesures de la fréquence cardiaque sont généralement prises au poignet. Il suffit qu'une personne compte le nombre d'ondes de pouls en 1 minute. Pour des données plus précises, il est recommandé de mesurer sur les deux membres. Lors d'un examen complet en milieu hospitalier, le médecin découvre d'abord la fréquence cardiaque, puis il compte le nombre de mouvements respiratoires (RR) en 1 minute et détermine le type de respiration. L'indicateur qui en résulte est particulièrement important pour évaluer le développement d'un enfant..

Lors de la mesure du pouls, vous devez faire attention à son rythme. Les secousses doivent être de la même force et à un intervalle de temps égal. En l'absence d'écarts, il suffit de donner à la procédure 30 secondes, puis de multiplier le résultat par 2. Si une violation claire du rythme cardiaque est trouvée, il est préférable de passer au moins 1 minute sur la mesure et de consulter un médecin. Le spécialiste prescrira des méthodes d'examen instrumentales. Le principal d'entre eux est l'électrocardiographie (ECG). Il évaluera l'activité électrique du cœur et identifiera le facteur causal de l'arythmie. De plus, les tests suivants sont prescrits:

  • La surveillance ECG quotidienne vous permettra de voir les changements dans le travail du cœur tout au long de la journée sous l'influence de divers facteurs.
  • Un test sur tapis roulant est prescrit pour évaluer la fréquence cardiaque sous l'influence de l'activité physique..

En raison de problèmes vasculaires ou de blessures, il est parfois nécessaire de compter les ondes de pouls dans d'autres artères. Le cou peut être palpé au lieu du poignet. Les vibrations viendront de l'artère carotide.

Dépendance de la fréquence cardiaque à divers facteurs

La fréquence cardiaque humaine normale doit rester entre 60 et 90. Sa fréquence peut augmenter ou diminuer en raison de certains facteurs. S'ils ne sont pas associés à des processus pathologiques se développant dans le corps, la déviation causée sera considérée comme inoffensive. Le stress, le surmenage, la suralimentation et les effets d'une basse température, par exemple après une longue marche par temps froid, ne perturberont que brièvement le rythme cardiaque habituel.

La fréquence des contractions peut différer selon l'heure de la journée (matin, soir). Après le réveil, le pouls d'une personne est le plus bas et le soir, il est plus proche de la limite supérieure. Il est tout aussi important de tenir compte de la condition physique. Chez les athlètes, le nombre d'ondes de pouls au repos est légèrement inférieur à la normale. Ce phénomène est associé à un entraînement intense, forçant le cœur à pomper plus de sang..

La fréquence cardiaque des hommes et des femmes n'est pas particulièrement différente. La différence est de 5 à 7 battements par minute. Des écarts importants ne sont détectés qu'en raison des particularités du système hormonal. Pendant la ménopause, qui survient entre cinquante et soixante ans, et pendant la grossesse, les femmes peuvent souffrir de tachycardie et de petites poussées de tension artérielle.

Le pouls dépend le plus des caractéristiques de l'âge:

  • Chez les bébés, la fréquence cardiaque, même dans un état calme, est beaucoup plus élevée que la norme d'un adulte. La déviation est causée par la croissance intensive du corps.
  • Les adolescents peuvent souffrir de tachycardie due à la puberté et à des manifestations de dystonie vasculaire végétative (DVV). Elle survient dans un contexte de stress et d'anxiété, notamment au lycée (avant les examens).
  • Chez les personnes âgées, le système cardiovasculaire n'est pas dans les meilleures conditions en raison de l'usure progressive, elles sont donc plus susceptibles de développer diverses pathologies. Dans le contexte des changements liés à l'âge, le rythme cardiaque peut être de quatre-vingt à cent battements par minute même au repos, et la réaction à l'activité physique est généralement plus prononcée.

Fréquence cardiaque chez un adulte: tableau par âge

Le pouls normal d'un adulte par âge (âge) est indiqué dans le tableau:

ÂgeLimite maximale et minimaleSignifier
15 à 50 ans60-8070
50 à 70 ans66-8776
À partir de 70 ans72-9281

Chez un adulte, la fréquence cardiaque par âge et les limites de fréquence cardiaque autorisées pour un enfant de moins de 15 ans diffèrent considérablement, ce qui peut être vu dans le tableau suivant:

ÂgeLimite maximale et minimaleSignifier
Jusqu'à 3-4 semaines115-165135
1 à 12 mois105-160130
1-3 ans90-150122
3-5 ans85-135110
5-7 ans80-120cent
7-9 ans72-11292
9-11 ans65-10585
11-15 ans58-9777

En sachant quel pouls est normal chez les femmes et les hommes par âge, vous pouvez éviter de nombreuses maladies. La mesure doit être effectuée au repos. Sous l'influence d'autres facteurs (sport, grossesse), de légères déviations sont possibles.

Fréquence cardiaque en marchant

Il y a une légère augmentation de la fréquence cardiaque pendant la marche. Le nombre de battements cardiaques par minute dépend de la forme physique de la personne. Chez les personnes menant une vie sédentaire, la fréquence cardiaque peut sauter à 120, et pour ceux qui aiment marcher, elle restera dans la gamme de 90-100. Pour calculer la limite maximale autorisée, soustrayez l'âge de la personne de 180.

En marchant, la fréquence cardiaque autorisée est la suivante:

  • 15 ans - 165;
  • 35 ans - 145;
  • 55 ans - 125;
  • 75 ans - 105.

Rythme cardiaque au repos

La fréquence cardiaque au repos est déterminée le matin. Une personne doit s'asseoir sur une chaise et compter le pouls. Il n'est pas recommandé de changer la position du corps ou de prendre des mesures le soir, car le résultat final sera déformé.

Normes généralement acceptées au repos:

  • adultes - 60-80;
  • personnes âgées - 70-90;
  • adolescents - 70-80;
  • enfants de moins de 2 ans - 90-100;
  • nouveau-nés - 130-140.

Pulse pendant la course

Lors d'une course, beaucoup de stress tombe sur le cœur. Les personnes qui cherchent à perdre du poids devraient maintenir leur fréquence cardiaque proche de la limite supérieure. Si l'objectif est de renforcer le système cardiovasculaire, il est nécessaire de s'arrêter à un indicateur ne dépassant pas 60 à 70%. Pour calculer la norme, vous devez soustraire votre âge de 200:

ÂgeFréquence cardiaque maximale autoriséePulse pour perdre du poidsPulse pour renforcer le cœur et augmenter l'endurance
30170155-160110-120
50150135-14090-110
70130115-12070-90

Si, dans le contexte d'une augmentation du pouls (dans les limites admissibles), les indicateurs de pression restent normaux, le développement de pathologies ne suivra pas. Les personnes âgées doivent être particulièrement prudentes. Leur corps est incapable de supporter de lourdes charges.

Fréquence cardiaque autorisée pendant la grossesse

Une femme qui attend un bébé a une fréquence cardiaque accrue à plus de 5 mois. Ce phénomène est associé à une augmentation du volume de sang circulant dans le contexte du développement fœtal. Habituellement, l'augmentation est insignifiante et progressivement les indicateurs reviennent à la limite acceptable:

  • à 14-26 semaines, il y a une augmentation de 10-15 contractions par rapport à la norme;
  • l'augmentation maximale survient entre 27 et 32 ​​semaines;
  • la normalisation progressive se produit plus près de la naissance de l'enfant.

Causes de la tachycardie

La tachycardie se manifeste par une augmentation de la fréquence cardiaque et se divise en physiologique et pathologique. La première forme se produit sous l'influence des facteurs suivants:

  • sensations douloureuses;
  • surcharge physique et mentale;
  • prendre des médicaments;
  • stress;
  • temps chaud;
  • mauvaises habitudes;
  • boire du café et des boissons énergisantes.

La tachycardie physiologique passe d'elle-même et entraîne rarement des complications. La forme pathologique est le résultat de diverses maladies et dysfonctionnements dans le corps:

  • cardiopathie ischémique (CHD);
  • hypertension (pression artérielle élevée);
  • pathologie du système nerveux;
  • maladies oncologiques;
  • malformations du muscle cardiaque;
  • maladies causées par des infections;
  • perturbations endocriniennes;
  • anémie (anémie).

Chez les femmes, la cause de la tachycardie peut être la ménorragie. C'est une violation du cycle menstruel, qui se caractérise par une importante perte de sang pendant la menstruation..

Pendant l'adolescence, la principale cause de rythme cardiaque rapide est une insuffisance autonome. Elle se développe sous l'influence de facteurs irritants (stress, surmenage) et de poussées hormonales. Le problème passe tout seul à la fin de la période de développement sexuel.

Caractéristiques de la bradycardie

Ralentir le pouls à 50 battements et moins est appelé bradycardie. C'est un signe de facteurs physiologiques et pathologiques. Dans le premier cas, la liste des raisons d'une diminution de la fréquence cardiaque est la suivante:

  • Pendant le sommeil, le métabolisme d'une personne ralentit, la température corporelle baisse légèrement et la fréquence cardiaque diminue d'environ 10% de la norme. La raison du changement d'indicateurs est la relaxation complète du corps..
  • Lors de la stimulation des zones réflexes (globes oculaires, artère carotide), vous pouvez involontairement provoquer un léger ralentissement du pouls.
  • Chez les personnes âgées, la bradycardie peut être une conséquence de la cardiosclérose liée à l'âge. Les zones de tissu conjonctif dispersées sur le myocarde aggravent la contractilité du cœur, ce qui contribue à une diminution de la fréquence cardiaque
  • Avec une exposition prolongée au froid, la fréquence cardiaque ralentit comme réaction défensive. Le corps commence à conserver les ressources pour résister plus longtemps aux effets indésirables.
  • L'activité physique constante oblige le cœur à travailler plus fort qu'il ne le devrait. L'hypertrophie des tissus commence, contre laquelle se développe la bradycardie. Pour les athlètes professionnels, une fréquence cardiaque de l'ordre de 40 à 45 battements par minute est considérée comme normale..

La forme pathologique de la bradycardie est une conséquence de ces facteurs:

  • maladies inflammatoires du muscle cardiaque;
  • infarctus du myocarde;
  • prendre des médicaments antihypertenseurs;
  • violation de la conduction impulsionnelle;
  • hypothyroïdie (déficit en hormones thyroïdiennes);
  • hypotension (pression artérielle basse);
  • ulcère de l'estomac;
  • pression intracrânienne élevée.

En l'absence de possibilité d'identifier le facteur causal, le diagnostic est «bradycardie idiopathique». Si elle n'est pas accompagnée d'autres troubles et que la symptomatologie n'est pas particulièrement prononcée, elle est également assimilée à des formes physiologiques.

Symptômes d'un rythme cardiaque défectueux

Les formes pathologiques d'arythmie sont particulièrement dangereuses. Ils se manifestent assez clairement et conduisent souvent au développement de complications graves. En plus des signes d'un rythme cardiaque lent ou accéléré, des symptômes du processus pathologique sous-jacent peuvent apparaître..

La tachycardie est caractérisée par le tableau clinique suivant:

  • palpitations;
  • vertiges;
  • douleur et sensation de compression dans la poitrine;
  • dyspnée;
  • augmentation de la pression;
  • sentiment d'anxiété;
  • pulsation des vaisseaux sanguins dans le cou;
  • irritabilité;
  • insomnie;
  • manque d'air.

La bradycardie se manifeste par une diminution de la fréquence cardiaque à 40 battements par minute et en dessous des symptômes suivants:

  • une attaque de vertige;
  • étourdissements;
  • blanchiment de la peau;
  • faiblesse croissante
  • douleur thoracique;
  • fatiguabilité rapide;
  • crises convulsives;
  • arrêt respiratoire.

Actions de défaillance de la fréquence cardiaque

Les arythmies physiologiques ne nécessitent pas de traitement. Il suffit d'éviter le facteur causal. Les formes pathologiques sont traitées en éliminant ou en arrêtant la cause sous-jacente. Quel que soit le type d'échec, il est recommandé de contacter un cardiologue pour un examen, en fonction des résultats duquel un diagnostic sera posé.

Avec la bradycardie, vous devrez prendre des médicaments qui stimulent le cœur. Il est souhaitable de les combiner avec des remèdes populaires à base d'herbes médicinales. Il est possible d'augmenter la fréquence cardiaque lors d'une crise grâce à une activité physique légère, à la caféine, aux gouttes de Zelenin et aux comprimés à base d'extrait de belladone.

Se reposer dans un endroit bien ventilé peut aider à réduire la fréquence cardiaque et l'intensité. Avant cela, il est conseillé de se laver à l'eau froide et de retirer les vêtements qui resserrent la zone du cou. De plus, vous pouvez faire des exercices de respiration et prendre de la teinture de valériane.

Dans les deux cas, une correction nutritionnelle, des sports et des promenades en plein air sont recommandés. S'il n'a pas été possible d'arrêter l'attaque et que les symptômes augmentent, vous devez appeler une ambulance. Les spécialistes en visite devraient être informés des mesures prises pour atténuer la maladie.

Toutes les personnes qui souhaitent éviter les maladies du système cardiovasculaire doivent connaître le pouls par âge. Les écarts par rapport aux limites admissibles peuvent être de nature physiologique et pathologique. Dans le premier cas, aucun traitement n'est prescrit. Il suffit que le patient apprenne les méthodes d'arrêt des crises. Le cours du traitement pour une insuffisance pathologique du rythme cardiaque vise à éliminer le facteur causal.

Pouls humain par âge

Date de publication de l'article: 02.05.2019

Date de mise à jour de l'article: 2.05.2016

La mesure de la fréquence cardiaque est le moyen le plus simple de déterminer si une personne est vivante, calme ou extrêmement excitée. Cet indicateur correspond à la fréquence cardiaque (FC), il change en fonction de l'âge et de l'état de santé. Elle est mesurée au repos et après un effort physique, et chaque situation a sa propre fréquence cardiaque. Il est utile pour toute personne alphabétisée de savoir quel doit être le pouls chez les personnes en bonne santé et à quel point les écarts de cet indicateur par rapport à la norme sont dangereux..

Évaluation de l'état du corps

En comparant les résultats de la mesure du pouls avec la norme généralement acceptée, le médecin peut faire une hypothèse sur une maladie particulière du patient. La fréquence cardiaque ne dépend pas seulement du travail du système cardiovasculaire. Le pouls réagit à un grand nombre de processus inflammatoires, infectieux et autres processus pathologiques dans le corps. C'est pourquoi le médecin qui arrive à l'appel du patient mesure d'abord sa fréquence cardiaque..

Si une personne est relativement en bonne santé, mais qu'elle s'inquiète souvent de la sensation d'un rythme cardiaque accru ou, au contraire, d'un rythme cardiaque lent, les raisons doivent être recherchées dans les caractéristiques de l'état fonctionnel (FS) du corps..

La FS est l'une des propriétés fondamentales d'un organisme vivant pour s'adapter, ou s'adapter, aux conditions environnementales et au stress physique. Cette capacité varie d'une personne à l'autre..

Les personnes athlétiques et entraînées ont un état fonctionnel élevé.

Chez les personnes formées, le risque de développer des troubles de la fréquence cardiaque est minime.

Les personnes sédentaires menant un mode de vie malsain, au contraire, se caractérisent par une faible capacité d'adaptation et, par conséquent, une tendance accrue à la morbidité.

Il existe 3 catégories d'états fonctionnels:

  • norme - adaptation élevée (satisfaisante);
  • augmentation de la tension des mécanismes d'adaptation (léger écart par rapport à la norme);
  • adaptation insatisfaisante (épuisement des systèmes de régulation de l'organisme).

Pour évaluer la FS en cardiologie et en médecine du sport, trois méthodes de test principales sont utilisées:

  1. Le test de Rufier. La fréquence cardiaque est mesurée au repos, puis immédiatement après 30 squats et 1 minute après le repos. Les valeurs sont additionnées, multipliées par 4, soustrayées 200 et divisées par l'âge de la personne. Le résultat est comparé à la norme de l'indice - de 0 à 21. Plus le résultat est élevé, plus le FS est mauvais..
  2. Le test de Martine. Dans ce cas, non seulement les battements cardiaques par minute sont mesurés, mais également la pression artérielle (TA). Les mesures sont effectuées 3 fois pour chaque période de temps - au repos, après 20 squats avec les bras en avant et pendant la période de récupération. L'augmentation de la fréquence cardiaque est comparée à la norme - pas plus de 12 battements par minute.
  3. Test orthostatique. Le capteur de l'index mesure la fréquence cardiaque en position couchée. Puis le sujet prend brusquement une position verticale, le changement de pouls est enregistré et comparé à la norme. Normalement, le pouls augmente de 10 à 12 battements par minute..

Les états fonctionnels sont inextricablement liés à la fréquence cardiaque - plus le niveau d'adaptation, c'est-à-dire la disposition du corps à l'activité physique, plus le rythme cardiaque d'une personne en particulier est élevé.

À propos du pouls humain et comment le calculer

La fréquence cardiaque est l'un des rares paramètres biologiques pouvant être mesurés sans outils. Il suffit de mettre vos doigts (un pouce ou un index avec l'annulaire) à l'endroit où l'artère est située près de la peau:

  • dans le poignet (artère radiale);
  • dans l'artère carotide (cervicale);
  • sur l'artère fémorale plus près de la région de l'aine;
  • juste en dessous du temple;
  • à l'arrière du pied;
  • sur l'artère radiale sous le coude.

L'application des doigts (palpation) avec une légère pression permet de sentir les secousses - c'est le sang ondulant qui se déplace le long de l'artère, «pompé» par le cœur, comme une pompe. Le rythme de ces impulsions est fixé par un plexus nerveux spécial - un nœud sinusal situé dans la paroi de l'oreillette droite. Normalement, les battements cardiaques doivent être rythmés, c'est-à-dire écoutés à intervalles réguliers. Ce rythme, ainsi que la vitesse du flux sanguin à travers les vaisseaux, est fourni par le nœud sinusal.

Le nœud sinusal fournit la fréquence cardiaque et le rythme

Si, au moment de la libération, un volume suffisant de sang pénètre dans la circulation sanguine, le cœur a besoin de moins de contractions, c'est-à-dire d'un pouls faible. Si le volume de sang injecté est insuffisant pour un flux sanguin normal, le cœur est obligé de battre plus vite et le pouls augmente..

La fréquence cardiaque est considérée comme la fréquence cardiaque chez une personne en parfaite santé. En moyenne, cette valeur varie de 60 à 90 battements par minute, en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme..

Le poignet est généralement la zone la plus accessible pour mesurer la fréquence cardiaque, c'est pourquoi la méthode du poignet est la plus souvent utilisée:

  1. Les doigts sont appliqués à l'intérieur du poignet sous la base du pouce.
  2. Un chronomètre ou une montre avec une trotteuse est placé devant les yeux.
  3. Sentant les secousses, ils notent l'heure sur le chronomètre et comptent le nombre de battements pendant 1 minute. Ce sera le résultat de la mesure du pouls..

Les médecins et les ambulanciers mesurent souvent le pouls pendant 15 secondes, puis multiplient le résultat par 4. Cette technique est bonne pour le rythme cardiaque. Si le cœur bat par intermittence, cette méthode donne un résultat déformé..

Tableaux de fréquence cardiaque par âge

Pour comprendre si la fréquence cardiaque mesurée est correcte, vous devez savoir quel pouls est considéré comme normal pour une personne. Comprendre cela aidera les tableaux des valeurs optimales de fréquence cardiaque par âge.

Pour hommes

Voici les valeurs considérées comme la fréquence cardiaque normale chez un homme adulte:

Tableau des variations de la fréquence cardiaque liées à l'âge chez les hommes en bonne santé

Comme le montre le tableau, la limite inférieure de la fréquence cardiaque humaine normale est la plus élevée à un jeune âge - de 16 à 20 ans. Et les fluctuations de la norme sont de 10 à 20 battements par minute, et ce n'est pas la limite. Les personnes bien entraînées ont une fréquence cardiaque au repos allant jusqu'à 49 battements par minute ou moins..

Pour femme

On pense que chez les femmes, le pouls est légèrement plus élevé, ce qui est associé aux caractéristiques physiologiques du corps féminin. L'un d'eux est un volume beaucoup plus petit du cœur, à cause duquel cet organe doit travailler plus dur..

Pour les femmes, la règle s'applique également - meilleure est la forme physique, plus la fréquence cardiaque est basse, par conséquent, pour les athlètes, la limite inférieure de la fréquence cardiaque peut chuter à 54 battements par minute et moins..

Tableau de fréquence cardiaque pour les femmes par âge.

Tranche d'âge, annéesLimites admissibles de fréquence cardiaque, battements par minute
16-2065-80
20-2565-80
25-3065-75
35-4070-80
50-6060-80
65-7060-80
75-8060-75
85 ans et plus55-70

Chez la femme, il existe une dépendance du pouls aux changements hormonaux associés au cycle menstruel, à la grossesse ou à la ménopause. Toutes ces conditions sont souvent accompagnées de modifications de la fréquence cardiaque..

Pourquoi la fréquence cardiaque peut changer au repos

Les écarts du pouls par rapport à la norme dans un état calme indiquent divers troubles du travail du corps adulte. Parfois, ces problèmes mettent la vie en danger et nécessitent des soins médicaux immédiats..

Raisons de ralentissement

Une condition où la fréquence cardiaque tombe en dessous de 59 battements par minute est appelée bradycardie. Elle peut être physiologique, lorsqu'elle est héréditaire ou causée par un niveau élevé de forme physique du corps. Dans ce cas, la bradycardie est facilement tolérée par les adultes..

Si, avec un rythme cardiaque lent, une personne ressent un mal de tête, une lourdeur dans la poitrine, une faiblesse, une somnolence, des étourdissements, cela suggère que la bradycardie n'est pas normale pour elle. Divers facteurs peuvent provoquer une bradycardie:

  • le syndrome des sinus malades est l'une des pathologies liées à l'âge les plus courantes;
  • une augmentation soudaine de la pression intracrânienne;
  • maladies infectieuses (méningite, fièvre typhoïde, hépatite virale et autres);
  • intoxication par des composés chimiques nocifs (par exemple, plomb ou nicotine);
  • prendre des antihypertenseurs (pour abaisser la tension artérielle);
  • hypothermie.

Chaque adulte doit comprendre qu'il est impossible de déterminer indépendamment la cause d'une diminution de la fréquence cardiaque. En cas de bradycardie sévère, une consultation médicale est nécessaire.

Les raisons de l'augmentation

La condition où la fréquence cardiaque dépasse la norme (au-dessus de 90 battements par minute) est appelée tachycardie. L'activité physique ou le stress émotionnel nécessitent une consommation accrue de nutriments et d'oxygène, c'est pourquoi le cœur fonctionne plus rapidement dans ces conditions..

Si une tachycardie survient au repos, il s'agit d'un signal alarmant. Une impulsion rapide est observée lorsque:

  • maladies endocriniennes (hypothyroïdie, pancréatite, diabète sucré);
  • température fébrile (supérieure à 38 degrés), fièvre;
  • diverses infections ou intoxications (empoisonnement);
  • problèmes des systèmes respiratoire et cardiovasculaire;
  • différents types d'anémie.

La tachycardie est particulièrement dangereuse en cas d'hypotension. Ce tableau clinique est observé avec le développement d'un infarctus du myocarde, d'un accident vasculaire cérébral ischémique et d'autres accidents vasculaires. En raison d'une pression artérielle basse, les organes manquent d'oxygène et le cœur réagit à cela avec un pouls rapide pour éviter l'ischémie (détérioration de l'apport sanguin aux organes).

Un pouls rapide avec une pression artérielle basse est un symptôme dangereux

Lorsque ces symptômes apparaissent, il est nécessaire d'arrêter toute activité, de s'asseoir ou de s'allonger, de détacher tous les éléments gênants des vêtements, de prendre un sédatif. Un air trop étouffant ou trop chaud dans la pièce peut également provoquer une tachycardie, il est donc conseillé de fournir de l'air frais au patient.

Fréquence cardiaque dans différentes situations

Afin de ne pas vous inquiéter en vain de l '«irrégularité» du pouls, vous devez avoir une idée des normes de fréquence cardiaque dans différentes situations. Il n'y a pas de valeurs de référence pour tous les cas, les normes sont un indicateur moyen et généralisé.

Fréquence cardiaque pendant la grossesse

Lors du port d'un enfant, le corps féminin subit non seulement une restructuration hormonale, mais également une restructuration systémique de tous les organes dans l'intérêt du fœtus en croissance. Presque tous les tissus du corps de la femme enceinte sont déficients en nutrition cellulaire, qui tente de compenser le cœur avec un rythme accru. Habituellement, la fréquence cardiaque d'une femme enceinte est de 20 à 30 battements plus élevée que les valeurs normales pendant des années. Autrement dit, si une femme de 25 ans avait une fréquence cardiaque de 70 avant la grossesse, alors pendant la gestation, la fréquence cardiaque peut être de 90 ou 100 battements par minute, toutes ces options sont normales..

Fréquence cardiaque pendant le sommeil

La fréquence du pouls la plus basse dans le processus d'activité humaine est notée pendant le sommeil. Cette bradycardie physiologiquement déterminée permet au corps de rester dans un état d'homéostasie - autorégulation, qui assure la constance de ses propriétés physiologiques. Le corps ne se repose pas seulement, il «s'autorégule» activement, produisant des hormones spécifiques, tandis que les corticostéroïdes, qui accélèrent le rythme cardiaque, sont faiblement synthétisés. Pour une personne endormie, la fréquence cardiaque est de 50 à 70 battements par minute. Si des taux plus élevés sont enregistrés lors de la surveillance quotidienne, cela est considéré comme un signe pathologique..

Fréquence cardiaque au repos

Les fréquences cardiaques au repos sont indiquées dans les tableaux ci-dessus par âge. Les variantes de la norme peuvent être des valeurs extrêmement faibles - inférieures à 50 battements par minute - chez les athlètes et autres personnes entraînées. Mais les taux supérieurs à 90-100 coups chez les adultes sont dans tous les cas considérés comme élevés..

Palpitations en marchant

L'effet le plus physiologiquement bénéfique pour l'homme est la marche. Il fait circuler le sang un peu plus vite, ce qui a un effet positif sur les processus respiratoires, digestifs et métaboliques. Dans ce cas, le cœur ne subit pas de charge accrue, car le pouls n'augmente que de 10 battements par rapport à la norme. Avec une norme au repos de 60-70, les valeurs optimales lors de la marche devraient être de 70-80 coups.

Si la marche provoque une tachycardie, c'est une raison de penser à votre forme physique et à votre santé..

Palpitations en courant

Les athlètes et les amateurs de perte de poids à une fréquence cardiaque élevée savent quelle devrait être la fréquence cardiaque lorsqu'ils courent. Le pouls optimal est considéré dans la plage de 120 à 130 battements par minute. Courir à cette fréquence cardiaque ne vous permet pas de perdre du poids, mais n'épuise pas non plus le système cardiovasculaire. C'est le meilleur moyen «d'habituer» le cœur à l'activité physique, de réduire le niveau d'anxiété et de stress, de stabiliser le système nerveux et d'améliorer l'apport sanguin tissulaire (trophisme).

Battement de cœur à l'entraînement

Pour obtenir des résultats sportifs, ils sont guidés par des fréquences cardiaques plus élevées pendant la course à pied ou les exercices de musculation (130-145-165 battements et plus), ce qui est contre-indiqué pour les amateurs ordinaires d'éducation physique. Chaque athlète développe un programme d'entraînement individuel, en tenant compte des capacités de son propre corps et des recommandations d'un médecin du sport ou d'un mentor expérimenté.

Actions en cas de défaillance de la fréquence cardiaque

Les troubles du rythme cardiaque sous forme de bradycardie ou de tachycardie sont une raison sérieuse pour une attitude prudente envers votre propre santé. N'espérez pas que ces États disparaîtront d'eux-mêmes. Si des crises de ralentissement ou d'accélération du pouls apparaissent régulièrement, vous pouvez apprendre à les arrêter, mais il est tout d'abord conseillé de s'assurer qu'il n'y a pas de pathologie grave nécessitant un traitement complexe, une hospitalisation ou une intervention chirurgicale. Les conseils du médecin vous aideront à prendre les bonnes mesures en cas d'insuffisance cardiaque:

  1. En cas d'attaque de bradycardie, il est recommandé de prendre des médicaments qui stimulent le travail du cœur, la physiothérapie, l'utilisation de boissons toniques, de gouttes de Zelenin et de stimulants similaires.
  2. Avec la tachycardie, il est nécessaire de fournir à la personne malade du repos et du repos, un accès à l'air frais et la libération de vêtements serrés, en prenant des sédatifs et en effectuant des exercices de respiration.
  3. Pour toute violation de la fréquence cardiaque, il est souhaitable d'améliorer le mode de vie en général: se débarrasser des mauvaises habitudes, y compris culinaires, activité physique suffisante et faisable, séjour fréquent au grand air, éviter le stress.

Une attention particulière doit être portée aux symptômes qui ne peuvent pas être stoppés par des moyens simples, mais au contraire qui se développent - douleur pressante derrière le sternum, étourdissements, essoufflement, étourdissements, tension artérielle trop basse ou trop élevée. Si une insuffisance cardiaque survient dans le contexte de tels signes, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Pour les symptômes dangereux - troubles du rythme, essoufflement, douleur thoracique, évanouissements et pics de pression, un appel d'urgence est nécessaire

Indicateurs pour lesquels vous devez consulter un médecin

Les indicateurs de fréquence cardiaque critiques, pour lesquels il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible, sont différents pour chaque patient. Mais en moyenne, les valeurs pathologiques de la bradycardie sont considérées comme des indicateurs inférieurs à 50 battements par minute. Si la fréquence cardiaque est inférieure à 40, un arrêt cardiaque et la mort peuvent survenir..

La tachycardie avec une fréquence cardiaque supérieure à 100-120 battements au repos, en particulier dans un contexte d'hypertension artérielle, est également une raison pour appeler un médecin ou consulter un spécialiste. Une assistance médicale rapide peut non seulement maintenir la santé dans un état satisfaisant, mais dans certains cas sauver des vies..

Liste des examens obligatoires

Pour sélectionner un régime de traitement compétent et conçu individuellement, le médecin doit connaître les raisons de la perturbation du rythme. Les établir aidera à un diagnostic différentiel profond, qui, en plus de recueillir l'anamnèse, comprend:

  • évaluation des réactions spécifiques lors de l'examen physique et de la palpation;
  • détermination de l'état neurologique et néphrologique (état du système nerveux central et du système urinaire);
  • tests sanguins de laboratoire (tests biochimiques, hormonaux et autres);
  • échocardiographie;
  • diagnostic par ultrasons;
  • électrocardiographie.

Toutes ces études sont nécessaires pour déterminer la maladie sous-jacente à l'origine de l'insuffisance cardiaque..

Principes généraux de l'action thérapeutique

Le complexe de mesures thérapeutiques pour influencer les taux de pouls anormaux comprend un traitement étiologique (visant la maladie sous-jacente) et symptomatique. Sans éliminer la cause fondamentale, il est impossible d'obtenir un soulagement efficace des crises de bradycardie ou de tachycardie. Par conséquent, les options de traitement étiologique vont de l'hormonothérapie pour les troubles endocriniens et la ménopause à la chirurgie des malformations cardiaques (par exemple, l'insertion d'un stimulateur cardiaque pour le syndrome des sinus malades).

La thérapie symptomatique implique l'utilisation d'antispasmodiques, de sédatifs ou, au contraire, de stimulants, selon la condition. En parallèle, un changement radical de mode de vie est nécessaire pour améliorer la santé. La fréquence cardiaque est fournie par plusieurs mécanismes interconnectés. Chaque maillon de la chaîne des effets sur l'activité cardiaque est important, par conséquent, les mesures de régulation du pouls doivent être prises de manière exhaustive, en stricte conformité avec les recommandations médicales. Il n'est pas nécessaire de compter sur un traitement médicamenteux dans ce cas.

La vidéo thématique vous aidera à vous souvenir et à consolider les informations présentées ci-dessus