La fréquence cardiaque fœtale est normale

Spasme

La naissance d'une nouvelle vie, le battement d'un petit cœur... Quoi de plus merveilleux et de plus surprenant quand deux cœurs battent dans un corps féminin pendant la grossesse: le cœur d'une future maman et son bébé?

Écoute du rythme cardiaque fœtal

Une grossesse normale dure 38 à 40 semaines. Mais déjà dans la troisième semaine de développement intra-utérin, le cœur du futur homme est posé. Parfois, une femme n'est pas encore au courant de sa grossesse et un petit cœur commence déjà à se former.

La période de la deuxième à la dixième semaine est la plus importante pour l'enfant à naître, car c'est pendant cette période que tous les organes et systèmes se forment, y compris le système cardiovasculaire. La santé du futur bébé, le travail de ses organes internes, y compris le cœur, dépendent du déroulement de cette période..

Comment se forme le cœur d'un enfant? Caractéristiques de sa structure intra-utérine

Formation du cœur de l'enfant

Au cours de la troisième semaine de grossesse, le rudiment du cœur se forme, au début, c'est un tube creux, mais au bout de 8 à 9 semaines, il devient à quatre chambres. Mais il existe également des différences dans la structure du cœur. Intra-utérin entre les oreillettes, il y a une fenêtre ovale - c'est l'ouverture reliant les oreillettes et les deux principaux vaisseaux cardiaques - l'aorte et l'artère pulmonaire sont reliées par le canal botalle.

Ces caractéristiques fonctionnelles contribuent au fait que le fœtus reçoit plus de sang oxygéné du corps de la mère, ou plutôt des vaisseaux du placenta. Après la naissance de l'enfant, la fenêtre ovale se ferme pendant les 6 premiers mois de la vie et le canal botalle fonctionne normalement jusqu'à 8 heures de vie, après quoi il spasme et s'efface également. Si après 2 mois de canal de Botall reste ouvert, cela conduit à des malformations cardiaques.

Quand les premières contractions du cœur se font entendre?

À partir de la quatrième semaine, vous pouvez entendre le rythme cardiaque de l'embryon. Cela vous permet de fabriquer une sonde vaginale de la machine à ultrasons. Si l'échographie en début de grossesse est réalisée par voie transabdominale (le capteur est situé sur l'abdomen), le rythme cardiaque peut être entendu dès 5 à 6 semaines. Si, lors de la première échographie pendant une période de 4 à 5 semaines, le médecin n'a pas écouté le rythme cardiaque du fœtus, mais que l'ovule est visualisé dans l'utérus, ne désespérez pas, après une semaine, il est préférable de répéter l'étude.

Dans une semaine, l'embryon grandira et le rythme cardiaque sera probablement entendu. Dans la période de 4 à 6 semaines, la fréquence cardiaque de l'embryon est de 83 à 85 battements par minute (avec des écarts de + - 3). Mais si même après une semaine, le rythme cardiaque n'est pas détecté et l'ovule est déformé, une grossesse gelée est diagnostiquée. Cette pathologie survient le plus souvent au cours des 12 premières semaines de grossesse..

Rythme cardiaque fœtal à différents stades de la grossesse

Résultats de la fréquence cardiaque fœtale sur CTG

La période de 1 à 13 semaines de grossesse est appelée le premier trimestre. La fréquence cardiaque d'un embryon (un futur homme jusqu'à la 8e semaine de son développement intra-utérin s'appelle un embryon, à partir de la 9e semaine - un fœtus) est de 83 à 85 battements par minute. De petits écarts vers le haut ou vers le bas sont également normaux. Pendant cette période, en règle générale, la fréquence des contractions est égale au pouls de la mère..

De la 6e à la 8e semaine de développement embryonnaire, lorsque la formation d'un cœur à quatre chambres se produit, la fréquence cardiaque augmente à 110-125 battements par minute. Et de la 8e à la 10e semaine, la fréquence cardiaque fœtale est de 170 à 190 battements par minute. Cette augmentation est due à l'imperfection de la régulation autonome du système nerveux du bébé et à son contrôle insuffisant sur le travail des organes internes..

De 11 à 12 semaines jusqu'aux dernières semaines de grossesse, la fréquence cardiaque est de 140 à 160 battements par minute. Des écarts de 5 à 30 coups de haut en bas sont autorisés. Après tout, cet indicateur dépend de facteurs tels que le stress, l'activité physique de la mère, les maladies de la mère, la concentration d'oxygène dans l'air, les mouvements du bébé et son activité. Les écarts par rapport à la norme sont considérés comme une augmentation de la fréquence cardiaque sur 190 battements et un ralentissement de la fréquence cardiaque à 100 ou moins.

Ceci est une condition pathologique qui nécessite un examen et un traitement détaillés. Lors de l'évaluation de la fréquence cardiaque, le médecin prête attention à la nature rythmique des battements. Normalement, les battements cardiaques doivent être rythmés et clairs. L'audibilité dépend de la façon dont le bébé est tourné, de l'épaisseur de la couche de graisse sous-cutanée de la paroi abdominale de la mère. Les sons sourds et arythmiques indiquent des anomalies du développement fœtal, le plus souvent une hypoxie.

Comment écouter un battement de cœur?

  1. Ultrason. Cette méthode de recherche est utilisée à la fois en début et en fin de grossesse. Une sonde à ultrasons peut être placée dans le vagin - transvaginale, ou elle peut être située sur la paroi abdominale d'une femme - échographie transabdominale. Tout au long de la grossesse, une femme subit une échographie lors de la confirmation du fait de la grossesse, généralement à 5-8 semaines, à 10-12 semaines, 18-20, 26-28 semaines.
  2. Auscultation. Il est appliqué après 20 semaines. Cette méthode est apparue plus tôt que les autres et consiste dans le fait que lors de l'examen, le médecin pose un stéthoscope obstétrical dans l'estomac de la femme, qui est un tube en bois avec deux entonnoirs aux deux extrémités. Avec un entonnoir, il est pressé contre l'oreille du médecin, et avec l'autre, contre le ventre de la femme enceinte. Une fois que le médecin a trouvé le point de la meilleure conduction sonore, il peut calculer la fréquence cardiaque fœtale, le rythme des battements cardiaques et déterminer leur nature. Ce moyen simple et abordable est utilisé par les obstétriciens-gynécologues à ce jour. Plus la période de gestation est longue, plus les battements d'un petit cœur sont entendus clairement.

Le rythme cardiaque fœtal est l'indicateur le plus important de l'activité vitale du bébé, c'est pourquoi une telle attention y est accordée. Cet indicateur est enregistré à tous les stades de la grossesse et les méthodes de diagnostic de la fréquence cardiaque fœtale sont assez diverses. Mais si une augmentation de la fréquence cardiaque fœtale allant jusqu'à 170-220 battements par minute est diagnostiquée par n'importe quelle méthode, une tachycardie fœtale se produit..

Causes de l'augmentation de la fréquence cardiaque chez le fœtus

Fumeur? Ça compte vraiment?

L'augmentation de la fréquence cardiaque se produit comme mécanisme compensatoire, le plus souvent pendant l'hypoxie fœtale, c.-à-d. lorsque le bébé ne reçoit pas suffisamment d'oxygène. Ces phénomènes peuvent être à court terme - avec l'activité physique de la mère, lorsqu'elle se trouve dans une pièce étouffante, avec l'excitation, le stress que la future mère ressent. Après élimination du facteur provoquant, la tachycardie disparaît, le rythme cardiaque revient à la normale.

Et il peut y avoir une tachycardie pathologique. Le plus souvent, cette condition chez le fœtus est observée avec une exacerbation des maladies chroniques de la femme, si la femme enceinte souffre de troubles endocriniens (hyperthyroïdie), de maladies cardiaques et pulmonaires chroniques, prend des médicaments interdits pendant la grossesse, fume, boit de l'alcool et beaucoup de café. La tachycardie fœtale peut se développer avec des naissances multiples, un conflit Rh, une anémie, des infections intra-utérines.

En outre, une fréquence cardiaque fœtale rapide est enregistrée avec une gestose prononcée, des vomissements abondants avec perte de liquide par le corps, une insuffisance placentaire, des anomalies chromosomiques du fœtus.

Prévention de la tachycardie fœtale

Pendant la grossesse, la femme enceinte doit prendre soin d'elle-même et de son bien-être doublement: éviter le stress et le stress psycho-émotionnel, manger rationnellement, si avant la grossesse une femme avait de mauvaises habitudes (alcool, tabac) - vous devez les oublier une fois pour toutes. Limitez de regarder la télévision, de travailler avec un ordinateur, de toute activité pouvant provoquer une surcharge du système nerveux.

Vous ne pouvez pas utiliser, en particulier au premier trimestre, presque tous les médicaments, avant de les utiliser, il est nécessaire de consulter un médecin sur leur effet sur le fœtus.

Tous les facteurs ci-dessus peuvent provoquer des anomalies du cœur fœtal et provoquer une tachycardie..

Si, lors d'un examen de routine, le gynécologue constate une augmentation de la fréquence cardiaque fœtale, il est impératif de suivre les recommandations du médecin et de subir un examen complémentaire. Après tout, la tachycardie peut indiquer des violations du développement du fœtus et conduire à l'avenir à une détérioration de la santé du bébé à naître.

Rythme cardiaque foetal. Norme, pathologie, contrôle

Le rythme cardiaque du fœtus est comme les signaux de son espace personnel: le seul moyen de communication par lequel les médecins jugeaient l'état du bébé, son développement, son bien-être et son bien-être. Les méthodes de diagnostic modernes vous permettent d'examiner un bébé à naître de haut en bas et même, si nécessaire, d'opérer un enfant sans interrompre la grossesse. Mais la fréquence cardiaque du bébé reste l'indicateur le plus important pour les obstétriciens..

Quels sont les indicateurs du rythme cardiaque fœtal - la norme et ce qui peut indiquer une pathologie?

Dispositif de coeur de bébé

Le cœur est l'un des premiers organes qui commence à se former chez un bébé. Cela se produit presque immédiatement après la conception, déjà à 2-3 semaines de grossesse. Toutes les futures mères à cette époque ne supposent pas qu'une nouvelle vie est déjà née à l'intérieur, et le cœur de l'enfant, qui en ce moment ressemble à un simple tube creux, se prépare déjà à faire les premiers coups..

À la quatrième semaine de grossesse, le tube cardiaque commence à se plier, à la cinquième semaine, le premier septum y apparaît et en même temps les premières contractions. Plus le cœur du bébé se rapproche du cœur d'un adulte: à la sixième semaine, le septum interventriculaire commence à se développer, suivi du septum interauriculaire. À la huitième semaine de grossesse, le cœur du fœtus prend une apparence presque adulte. Presque - parce que le bébé ne respire pas, le sang saturé d'oxygène ne lui vient pas des poumons, mais de la mère.

«Jusqu'au moment même de la naissance, la circulation sanguine du bébé n'est pas divisée en deux cercles - un petit qui traverse les poumons et un grand qui alimente le reste des organes et des tissus..

Toutes les oreillettes et ventricules agissent comme un seul organe creux, et le sang de l'oreillette à l'oreillette s'écoule à travers la fenêtre ovale ouverte - une ouverture spéciale dans le septum auriculaire qui se ferme immédiatement après la naissance lorsque le bébé prend la première respiration spontanée.

Fréquence cardiaque fœtale à différents stades de la grossesse

Bien que l'approvisionnement en sang du bébé dépend entièrement de la mère, le sang qui s'écoule du placenta à travers le corps est «accéléré» par son propre cœur. Par conséquent, la fréquence cardiaque du fœtus diffère de celle de ma mère, «deux cœurs battent à l'unisson» est une métaphore poétique, rien de plus.

Au fur et à mesure que le fœtus grandit, son rythme cardiaque est entendu de plus en plus clairement - à partir de la sixième semaine, il peut être enregistré sur un appareil à ultrasons, et à partir de la 20e semaine, le médecin l'entend littéralement - pour cela, il suffit de fixer un stéthoscope et plus souvent un tube auditif spécial sur le ventre de la femme enceinte.

»Cette procédure (« écouter »le patient par le médecin) s'appelle l'auscultation, et c'est l'une des méthodes de diagnostic les plus anciennes..

À partir du troisième trimestre, si le médecin s'inquiète de l'état du fœtus, le rythme cardiaque du bébé peut être surveillé par cardiotocographie, CTG. C'est cette méthode qui est utilisée pour surveiller l'état du bébé pendant les contractions prénatales, nous pouvons donc affirmer avec certitude que la plupart des mères sont familières avec ces trois méthodes de mesure du rythme cardiaque du bébé - échographie, auscultation, CTG.

Que mesurent les médecins? Tout d'abord, la fréquence cardiaque du bébé. Il est beaucoup plus élevé que celui de la mère et dépend de l'âge gestationnel..

L'âge gestationnel

Fréquence cardiaque foetale

110 à 130 battements par minute

170-190 battements par minute

140 à 170 battements par minute

13 semaines et jusqu'à la livraison

130 à 160 battements par minute

De nombreuses mères sont inquiètes lorsqu'elles découvrent que la fréquence cardiaque de leur bébé est hors de portée. Mais chez un fœtus, comme chez un adulte, le rythme cardiaque dépend de nombreux facteurs: qu'il soit actif ou au repos, quels médicaments sa mère prend, qu'elle soit calme ou agitée, et enfin - par quelle méthode le pouls est calculé, où se trouve le placenta (sur la paroi avant de l'utérus, il " protège "le bébé du médecin).

«L'obstétricien détermine non seulement la fréquence cardiaque, mais (ce qui est très important) son rythme et sa monotonie, la fréquence cardiaque augmente ou devient soudainement moins fréquente. Par conséquent, ne vous inquiétez pas si vous voyez dans le dossier médical un chiffre qui dépasse la norme: si cela ne dérangeait pas le médecin, cela ne devrait pas non plus vous déranger..

Trouble de la fréquence cardiaque du bébé

Qu'est-ce qui est considéré comme une pathologie du rythme cardiaque? Tout d'abord, de graves écarts par rapport à la norme, par exemple une forte diminution de la fréquence cardiaque - inférieure à 100 (en particulier 80) battements par minute.

Bradycardie fœtale

Une diminution du pouls de l'enfant peut être causée par un certain nombre de raisons, de la bradycardie héréditaire extrêmement rare, lorsqu'une fréquence cardiaque basse est une variante normale tout au long de la vie, à l'enchevêtrement du cordon, aux oligohydramnios ou aux polyhydramnios. Voici une liste générale:

  • mode de vie inapproprié: tabagisme, consommation d'alcool, carence en vitamines, manque de promenades au grand air, mode de vie sédentaire;
  • maladies chroniques du cœur et des poumons de la mère;
  • anémie, y compris celles qui sont apparues pour la première fois pendant la grossesse;
  • maladies infectieuses;
  • prendre certains médicaments;
  • stress;
  • conflit rhésus;
  • déshydratation due à une toxicose prolongée;
  • grossesse multiple.
  • décollement prématuré du placenta;
  • enchevêtrement avec le cordon ombilical;
  • faible et polyhydramnios.

Habituellement, la bradycardie, avec un pouls rythmique et non monotone, ne menace pas la vie de l'enfant et peut être corrigée avec des médicaments.

Tachycardie foetale

On dit que la tachycardie fœtale survient lorsque la fréquence cardiaque fœtale est stable de l'ordre de 170 à 200 battements par minute. Curieusement, les raisons de son apparition sont pour la plupart les mêmes que pour la bradycardie, seul le corps du bébé essaie de faire face à l'urgence d'une manière différente. Parmi les raisons:

  • anémie;
  • déshydratation due à une toxicose prolongée;
  • prendre certains médicaments;
  • l'avitaminose;
  • maladies des vaisseaux et du cœur de la mère;
  • les maladies endocriniennes;
  • infection intra-utérine;
  • perte de sang de la mère.

La tachycardie, comme la bradycardie, ne constitue pas une menace immédiate pour la vie du fœtus - de nombreux bébés continuent à se développer normalement pendant une telle grossesse. Cependant, dans cette situation, l'attention du médecin est importante, qui remarquera la détérioration de la situation à temps et la corrigera, ou proposera à la mère un accouchement précoce.

Rythme cardiaque monotone

Un autre signe de diagnostic alarmant qui est souvent une surprise désagréable pour de nombreuses mères. Le fait est que le pouls de l'enfant est incohérent - il a donc bougé et le rythme cardiaque est devenu plus fréquent, s'est calmé - a de nouveau ralenti. Si le rythme cardiaque est mesuré à l'aide d'appareils CTG, alors l'enregistrement ressemblera à une série de "collines" et de "fosses", ou à un ensemble aléatoire de nombres - 140, 145, 155, 139...

Les chiffres ne changent généralement pas lorsque le bébé dort profondément - après tout, les enfants dans l'utérus dorment, comme tout le monde. Habituellement, le médecin essaie de «réveiller» le bébé - il suggère à la mère de changer de posture, de marcher, parfois même de lui chatouiller le ventre...

"Si à chaque fois il n'est pas possible de réveiller l'enfant, il y a une hypothèse sur une hypoxie grave - manque d'oxygène du bébé.

Il s'agit généralement d'une raison sérieuse pour la nomination d'un examen supplémentaire - une échographie avec dopplerométrie, elle peut être prescrite déjà à partir de la 20e semaine.

Pathologie congénitale du cœur de l'enfant

Séparément, il convient de s'attarder sur un point aussi important que les pathologies cardiaques congénitales chez un enfant. Le médecin peut les soupçonner si le trouble du rythme cardiaque du bébé s'accompagne de retards de développement. Dans ce cas, la femme enceinte se voit proposer de faire une échocardiographie, ou une échographie du cœur, uniquement pour examiner dans ce cas le cœur du bébé, pas la mère. Habituellement, cette étude est réalisée entre 18 et 28 semaines de grossesse - plus tard, elle peut être inefficace en raison d'une diminution de la quantité de liquide amniotique. Echo-KG est également offert aux femmes du «groupe à risque» - les femmes enceintes qui, pour diverses raisons, ont une probabilité accrue de développer une malformation cardiaque chez le fœtus. Il:

  • les femmes enceintes de plus de 40 ans;
  • les femmes enceintes atteintes de diabète sucré;
  • avez eu des maladies infectieuses graves pendant la grossesse;
  • les femmes enceintes souffrant de malformations cardiaques congénitales;
  • les femmes enceintes qui ont déjà eu des enfants atteints de malformations cardiaques congénitales;
  • si une anomalie cardiaque a été suspectée lors d'une échographie du fœtus;
  • identifié d'autres malformations congénitales ou maladies génétiques, généralement associées à des malformations cardiaques.

Il est important d'identifier les pathologies possibles en temps opportun, car cela aidera à choisir la méthode d'accouchement appropriée, ainsi qu'à fournir au bébé une assistance spécialisée immédiatement après sa naissance, sans perdre de précieuses minutes..

Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas négliger la surveillance médicale pendant la grossesse. Parfois, les pathologies du développement fœtal peuvent être complètement invisibles pour la future mère: il lui semble que tout est en ordre, elle se sent bien et l'enfant à ce moment souffre d'un manque d'oxygène. La surveillance du rythme cardiaque du bébé vous permettra de diagnostiquer les problèmes survenus en temps opportun et de les corriger avec le moins de dommages possible pour l'enfant.

Fréquence cardiaque fœtale par semaine

La plupart des femmes rêvent d'entendre le rythme cardiaque de leur bébé. Ce son est l'un des sons les plus apaisants qui soient. Au début de la grossesse, le cœur ressemble à un tube qui se divise davantage pour former des chambres et des valves. À 5 semaines de gestation, le tube cardiaque commence à se contracter spontanément. À ce moment-là, la fréquence cardiaque fœtale normale coïncide à peu près avec la fréquence cardiaque de la mère, soit 80 à 85 battements par minute. À partir de ce moment, la fréquence cardiaque commence à augmenter d'environ 3 battements par minute et par jour pendant un mois. Cette croissance est si précisément appliquée que les médecins peuvent même utiliser l'augmentation hebdomadaire de la fréquence cardiaque fœtale pour déterminer le terme de gestation..

Au début de la 9e semaine de grossesse, le cœur du fœtus bat à un rythme d'environ 175 battements par minute. À partir de ce moment, une lente diminution de la fréquence cardiaque commence, atteignant 120 à 180 battements par minute à 12 semaines, ce qui est la moyenne pour toute la grossesse. Au cours des 10 dernières semaines de développement intra-utérin, la fréquence cardiaque fœtale ralentit légèrement. Bien sûr, la fréquence cardiaque d'un bébé peut changer naturellement, tout comme celle d'un adulte. Ces changements peuvent être expliqués par le mouvement, le sommeil et d'autres causes physiologiques..

Table. La fréquence cardiaque chez le fœtus, en fonction de l'âge gestationnel

Fréquence cardiaque fœtale normale

5 semaines (début des contractions cardiaques)

80 à 85 battements par minute

Au début - 80 battements par minute; à la fin - 103 battements par minute

Au début - 103 battements par minute; à la fin - 126 battements par minute

Au début - 126 battements par minute; à la fin - 149 battements par minute

Au début - 149 battements par minute; à la fin - 172 battements par minute

Au début - 155 battements par minute; à la fin - 195 battements par minute

120 à 180 battements par minute (en moyenne - 150 battements par minute)

Une femme peut entendre le rythme cardiaque de son bébé lors d'une échographie.

Comment la fréquence cardiaque fœtale est-elle mesurée??

Une femme peut entendre les battements de cœur de son bébé lors d'une échographie. En règle générale, cela se fait entre 10 et 12 semaines de gestation. La capacité à «entendre» le rythme cardiaque du bébé dépend de sa position dans l'utérus, du poids de la femme enceinte et des caractéristiques de l'appareil d'examen. En règle générale, entre 18 et 24 semaines, une échocardiographie fœtale est effectuée, avec laquelle vous pouvez détecter des malformations cardiaques congénitales, ainsi que mesurer la fréquence cardiaque. À partir de 20 semaines de gestation, les médecins peuvent mesurer la fréquence cardiaque avec un stéthoscope obstétrical.

Pour mesurer la fréquence cardiaque fœtale, une surveillance de la fréquence cardiaque fœtale est effectuée. Il en existe deux types:

  • Surveillance fœtale externe - Cette méthode est utilisée pour mesurer la fréquence cardiaque à travers la paroi abdominale antérieure. L'un des types de surveillance externe consiste à écouter le rythme cardiaque du fœtus avec un stéthoscope obstétrical. Une autre méthode consiste à utiliser la détermination de la fréquence cardiaque Doppler par ultrasons. Cette méthode est souvent utilisée lors des visites prénatales chez le médecin ainsi que lors de l'accouchement. Afin de déterminer la fréquence cardiaque, un capteur est fixé au ventre de la femme enceinte, qui capte les ondes ultrasonores réfléchies par le cœur de l'enfant. Le capteur est connecté à une machine qui enregistre et imprime les informations reçues. Il existe également des dispositifs permettant d'effectuer une surveillance Doppler fœtale à domicile..
  • Surveillance fœtale interne - la détermination des indicateurs fœtaux est effectuée de l'intérieur de l'utérus. Pour ce faire, le médecin élargit le col de l'utérus à 2 cm et perce le sac amniotique, après quoi il place l'électrode dans la cavité utérine et la fixe sur le cuir chevelu du bébé. Le capteur, à partir duquel les électrodes partent, est attaché à la cuisse avec une sangle. La surveillance interne n'utilise pas d'ultrasons. Il peut également être utilisé pour obtenir des lectures de fréquence cardiaque fœtale, ainsi que pour imprimer les résultats sur papier. La surveillance fœtale interne est beaucoup plus précise que externe.

Trouble de la fréquence cardiaque fœtale

En règle générale, la fréquence cardiaque fœtale normale est d'environ 110 à 160 battements par minute, bien que ses indicateurs puissent normalement atteindre 170 à 180 battements par minute et même jusqu'à 100 battements par minute. La fréquence cardiaque d'un bébé anormalement élevée ou trop basse peut indiquer un problème avec le fœtus. Les fluctuations de la fréquence cardiaque fœtale peuvent être expliquées par les raisons suivantes:

  • Activité physique excessive de la mère.
  • Stress psychologique ou émotionnel chez la mère.
  • Problèmes avec le cordon ombilical (comme un cordon autour du cou).
  • Problèmes de placenta.
  • Autres complications graves de la grossesse (telles que la prééclampsie).

Est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par la fréquence cardiaque?

On pense que grâce au rythme cardiaque du fœtus, vous pouvez savoir qui va naître - un garçon ou une fille. On suppose qu'une fréquence cardiaque supérieure à 140 battements par minute indique une fille et en dessous, elle indique un garçon. Cependant, des études scientifiques ont réfuté cette histoire, montrant que le sexe de l'enfant n'a rien à voir avec sa fréquence cardiaque pendant un enfant intra-utérin..

Comment soutenir la santé cardiaque du fœtus?

Pour maintenir la santé cardiaque, il est recommandé de:

  • Prenez de l'acide folique, qui aide à prévenir le développement de malformations cardiaques congénitales chez le fœtus.
  • Arrêter de fumer.
  • Si vous souffrez de diabète ou de diabète gestationnel, il est recommandé de surveiller attentivement votre taux de glucose pendant la grossesse.
  • Ne buvez pas d'alcool ou de drogues

Le battement de la vie. Contrôle de la fréquence cardiaque fœtale

Études de fréquence cardiaque fœtale pendant la grossesse: échographie, échocardiographie, auscultation fœtale, CTG.

Marina Ershova obstétricienne-gynécologue, docteur en diagnostic échographique

Le rythme cardiaque fœtal est le principal indicateur de la vitalité de l'enfant à naître, qui reflète son état et change immédiatement dès qu'une situation défavorable survient. C'est pourquoi les médecins surveillent le travail du cœur du bébé tout au long de la grossesse et en particulier lors de l'accouchement..

Le rythme cardiaque fœtal est l'un des indicateurs importants d'une grossesse en développement normal. Tout au long de la grossesse et en particulier pendant l'accouchement, les médecins surveillent attentivement les battements cardiaques du bébé, car la fréquence et la nature des battements cardiaques reflètent son état général.

Le développement cardiaque est un processus très complexe. L'embryon du cœur chez le fœtus est pondu à la 4e semaine de grossesse et est un tube creux. Vers la 5ème semaine, les premières contractions pulsantes se produisent et, à 8-9 semaines, le cœur devient à quatre chambres (deux oreillettes et deux ventricules), c.-à-d. comme un adulte. En raison du fait que le fœtus ne respire pas seul, mais reçoit de l'oxygène de la mère, son cœur a ses propres caractéristiques - la présence d'une fenêtre ovale (un trou entre les oreillettes droite et gauche) et d'un conduit artériel (botallova) (un vaisseau reliant l'aorte et l'artère pulmonaire). Cela distingue le cœur d'un fœtus du cœur d'un adulte. Ces caractéristiques de la structure du cœur contribuent au fait que l'oxygène pénètre dans tous les organes et systèmes du fœtus. Après la naissance du bébé, la fenêtre ovale se ferme et le canal artériel s'effondre.

Pour évaluer l'activité cardiaque du fœtus, une échographie (échographie), une échocardiographie (échocardiographie) sont utilisées. auscultation (écoute) du fœtus, CTG (cardiotocographie).

Échographie cardiaque fœtale

Au début de la grossesse, le rythme cardiaque du fœtus peut être déterminé par échographie (échographie). Normalement, avec l'échographie transvaginale (le capteur est inséré dans le vagin), les contractions du cœur de l'embryon sont détectées à 5-6 semaines de grossesse et avec l'échographie transabdominale (le capteur est situé sur l'abdomen) - à 6-7 semaines. Au cours du premier trimestre de la grossesse (jusqu'à 13 semaines), la fréquence cardiaque (FC) de l'embryon change en fonction de l'âge gestationnel. À 6-8 semaines, la fréquence cardiaque est de 110 à 130 battements par minute, à 9-10 semaines - 170 à 190 battements par minute, de la 11e semaine de grossesse à l'accouchement - 140 à 160 battements par minute. De tels changements de fréquence cardiaque sont associés au développement et à la formation de la fonction du système nerveux autonome (la partie du système nerveux qui est responsable du fonctionnement des organes internes du fœtus). La fréquence cardiaque est un indicateur important de la viabilité de l'embryon. Ainsi, les signes pronostiques défavorables sont une diminution de la fréquence cardiaque jusqu'à 85-100 battements par minute et une augmentation de plus de 200 battements. Dans ce cas, il est nécessaire d'effectuer un traitement visant à éliminer la cause du changement de fréquence cardiaque. L'absence de battements cardiaques avec une longueur d'embryon supérieure à 8 mm est le signe d'une grossesse non en développement. Afin de confirmer une grossesse non en développement, une deuxième échographie est réalisée après 5-7 jours, sur la base des résultats desquels un diagnostic final est posé.

Au cours des trimestres II-III de la grossesse, l'échographie examine l'emplacement du cœur dans la poitrine (le cœur est situé à gauche et occupe environ 1/3 de la poitrine lors du balayage transversal), la fréquence cardiaque (la norme est de 140 à 160 battements par minute), la nature des contractions (rythmiques ou irrégulier). La fréquence cardiaque dans les derniers stades dépend de nombreux facteurs (mouvements fœtaux, activité physique de la mère, impact sur la mère de divers facteurs: chaleur, froid, diverses maladies). En cas de manque d'oxygène, la fréquence cardiaque augmente d'abord de manière compensatoire sur 160 battements par minute (cette condition est appelée tachycardie), puis, lorsque l'état du fœtus s'aggrave, elle devient inférieure à 120 battements par minute (bradycardie).

Pour identifier les malformations du cœur, la soi-disant «coupe à quatre chambres» est examinée. Il s'agit d'une image échographique du cœur, dans laquelle les quatre cavités du cœur - deux oreillettes et deux ventricules - peuvent être vues simultanément. Avec une échographie conventionnelle d'une section cardiaque à quatre cavités, environ 75% des malformations cardiaques peuvent être détectées. Selon les indications, une étude supplémentaire est réalisée - échocardiographie du fœtus.

Échocardiographie fœtale

L'échocardiographie / EchoCG est un examen échographique spécial qui se concentre sur le cœur. L'échocardiographie fœtale est une méthode complexe dans laquelle, en plus de l'échographie bidimensionnelle (conventionnelle), d'autres modes de fonctionnement de l'échographe sont utilisés: le mode M (échographie unidimensionnelle, utilisé uniquement pour examiner le système cardiovasculaire) et le mode Doppler (utilisé pour étudier le flux sanguin dans diverses parties du cœur. ). Cette étude vous permet d'étudier la structure et la fonction du cœur et des gros vaisseaux et n'est réalisée que selon les indications.

Les indications de l'échocardiographie fœtale sont:

  • l'âge de la femme enceinte est supérieur à 38 ans;
  • avec le diabète sucré chez une femme enceinte;
  • maladies infectieuses transmises pendant la grossesse;
  • malformations cardiaques congénitales (CHD) chez une femme enceinte;
  • la naissance d'enfants atteints d'une maladie cardiaque congénitale avant;
  • retard de croissance intra-utérin;
  • identification des modifications du cœur lors de l'échographie du fœtus (troubles du rythme, hypertrophie cardiaque, etc.);
  • identification d'autres malformations congénitales ou maladies génétiques, souvent associées à des malformations cardiaques.

Le moment le plus optimal pour l'échocardiographie fœtale est de 18 à 28 semaines de grossesse. À une date ultérieure, la visualisation du cœur est difficile, car la quantité de liquide amniotique diminue et la taille du fœtus augmente.

Auscultation

Une autre méthode d'évaluation de la fréquence cardiaque fœtale est l'auscultation (écoute) du cœur fœtal. L'auscultation de la fréquence cardiaque fœtale est la méthode la plus simple. Pour le compléter, vous n'avez besoin que d'un stéthoscope obstétrical - un petit tube. Un stéthoscope obstétrical diffère de l'entonnoir large habituel, qui est appliqué sur le ventre nu d'une femme enceinte, l'obstétricien applique son oreille à l'autre extrémité.

La forme du stéthoscope est restée largement inchangée au fil des ans. Le stéthoscope obstétrique classique est en bois, mais il existe maintenant aussi des stéthoscopes en plastique et en aluminium..

Le rythme cardiaque fœtal, entendu à travers la paroi abdominale, est l'un des indicateurs les plus importants de l'activité fœtale, car l'état du fœtus peut être évalué par sa nature.

Les bruits cardiaques fœtaux sont entendus vers le milieu de la grossesse, c'est-à-dire à partir de la 20e semaine et moins souvent à partir de la 18e semaine. Au fur et à mesure que la grossesse progresse, les bruits cardiaques sont entendus de plus en plus clairement. L'obstétricien-gynécologue doit écouter le cœur du fœtus à chaque examen de la femme enceinte et lors de l'accouchement. L'auscultation des bruits cardiaques fœtaux est effectuée avec la femme enceinte allongée sur le canapé.

Lors de l'auscultation de l'abdomen d'une femme enceinte, en plus du rythme cardiaque fœtal, d'autres sons sont déterminés: bruits intestinaux (gargouillements irréguliers et irisés), contractions de l'aorte et des vaisseaux utérins (bruits de souffle qui coïncident avec le pouls de la femme elle-même). Avec l'auscultation du rythme cardiaque fœtal, l'obstétricien-gynécologue détermine le point de la meilleure écoute des tonalités, de la fréquence cardiaque, du rythme et du caractère des contractions cardiaques. Les bruits cardiaques fœtaux sont entendus sous la forme de doubles battements rythmiques avec une fréquence d'environ 140 battements par minute, c.-à-d. deux fois plus souvent que la mère. Le moment auquel les sons cardiaques sont entendus le mieux dépend de la position du fœtus dans l'utérus. Dans la présentation de la tête (lorsque l'enfant est tête en bas), le rythme cardiaque est clairement entendu sous le nombril vers la droite ou la gauche, selon le côté du dos du fœtus. Avec la position transversale du fœtus, le rythme cardiaque est bien entendu au niveau du nombril, à droite ou à gauche, selon le côté de la tête du bébé. Et si l'enfant est en position pelvienne, son cœur est mieux entendu au-dessus du nombril. En cas de grossesses multiples après 24 semaines, le rythme cardiaque est clairement défini dans différentes parties de l'utérus.

En écoutant les bruits cardiaques du fœtus, l'obstétricien détermine leur rythme: les tonalités peuvent être rythmiques, c'est-à-dire qu'elles se produisent à intervalles réguliers et arythmiques (irrégulières) - à intervalles irréguliers. Les sons arythmiques sont caractéristiques des malformations cardiaques congénitales et de l'hypoxie intra-utérine (déficit en oxygène) du fœtus. La nature des tonalités est également déterminée par l'oreille: on distingue les sons cardiaques clairs et sourds. Les tons clairs sont entendus clairement et sont normaux. La surdité des tons indique une hypoxie intra-utérine.

Le rythme cardiaque fœtal peut être difficile à écouter si:

  • emplacement du placenta sur la paroi antérieure de l'utérus;
  • polyhydramnios ou faible teneur en eau;
  • épaisseur excessive de la paroi abdominale antérieure avec obésité;
  • grossesse multiple;
  • augmentation de l'activité motrice fœtale.

Pendant le travail (travail), l'obstétricien vérifie la fréquence cardiaque fœtale environ toutes les 15 à 20 minutes. Dans ce cas, le médecin évalue le rythme cardiaque du fœtus avant et après la contraction afin de savoir comment le fœtus y réagit. Lors de la poussée, l'obstétricien écoute le rythme cardiaque après chaque poussée, car la poussée est une période très cruciale pour le fœtus: lors de la poussée, les muscles de l'utérus, de la paroi abdominale et du plancher pelvien de la mère se contractent, ce qui entraîne une compression des vaisseaux de l'utérus et une diminution de l'apport d'oxygène au fœtus..

Cardiotocographie (CTG) pendant la grossesse

À partir de la 32e semaine de grossesse, une étude objective du rythme cardiaque fœtal par cardiotocographie (CTG) est possible. La cardiotocographie est un enregistrement simultané des battements cardiaques fœtaux et des contractions utérines. Les moniteurs cardiaques modernes sont également équipés d'un capteur qui vous permet d'enregistrer l'activité motrice du fœtus.

L'enregistrement CTG est effectué dans la position de la femme enceinte sur le dos, sur le côté ou assise. La cardiotocographie fœtale est réalisée avant et pendant l'accouchement. Le capteur est fixé sur le ventre de la femme enceinte à la place de la meilleure écoute des bruits cardiaques fœtaux. L'enregistrement est effectué pendant 1 heure, après quoi la fréquence cardiaque fœtale est évaluée et son changement en réponse aux contractions et aux mouvements du fœtus.

Dans un certain nombre de cliniques prénatales équipées de matériel CTG, cette étude est réalisée pour toutes les femmes enceintes, mais elle est obligatoire dans les cas suivants.

Du côté de la mère:

  • la prééclampsie sévère est une complication de la grossesse, dans laquelle la pression artérielle augmente, un œdème, des protéines apparaissent dans l'urine, car cette condition perturbe la circulation sanguine à travers les petits vaisseaux des organes internes de la mère et, par conséquent, perturbe le flux sanguin placentaire et l'apport d'oxygène au fœtus;
  • la présence d'une cicatrice sur l'utérus;
  • fièvre chez la mère supérieure à 38 ° C;
  • la présence de maladies chroniques (diabète sucré, hypertension artérielle);
  • induction (induction) du travail ou rhodostimulation avec faiblesse du travail;
  • accouchement avec une grossesse post-terme ou prématurée.

Du côté du fœtus:

  • polyhydramnios ou faible teneur en eau;
  • vieillissement prématuré du placenta;
  • retard de croissance intra-utérin;
  • violations du flux sanguin artériel, identifiées par dopplerométrie;
  • changements dans la nature et la fréquence cardiaque pendant l'auscultation.

Après l'enregistrement au CTG, la fréquence cardiaque fœtale principale (moyenne) est évaluée (normalement 120 à 160 battements par minute), la variabilité de la fréquence cardiaque (normalement, la fréquence cardiaque peut changer de 5 à 25 battements par minute), les changements de fréquence cardiaque en réponse à une contraction ou à un mouvement fœtal, la présence d'une fréquence cardiaque accrue (les soi-disant accélérations) et de diminutions (décélérations). La présence d'une fréquence cardiaque accrue en réponse à la contraction utérine et aux mouvements du fœtus est considérée comme un bon signe pronostique. La diminution de la fréquence cardiaque peut être une conséquence de l'insuffisance fœtale-placentaire et de l'hypoxie intra-utérine du fœtus, et se produit également normalement avec la présentation du siège du fœtus. Un signe de mauvais pronostic est considéré comme une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 70 battements par minute pendant plus d'une minute.

Si nécessaire (en cas de violation de l'état fœtal), la CTG est répétée pendant la grossesse.

Ainsi, l'étude du rythme cardiaque fœtal à l'aide de diverses méthodes est nécessaire tout au long de la grossesse et pendant l'accouchement, car elle vous permet d'évaluer l'état du fœtus et d'effectuer en temps opportun le traitement nécessaire et de décider de la méthode et du moment de l'accouchement..

Marina Ershova, obstétricienne-gynécologue

Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin à l'avance

Fréquence cardiaque fœtale par semaine: tableau récapitulatif et s'il est possible de déterminer le sexe de l'enfant par fréquence cardiaque à 12 ou 20 semaines de grossesse?

Ni la génération plus âgée, ni les professionnels de la santé intelligents ne comprennent le désir des jeunes familles de planifier un fils ou une fille ou de connaître le sexe d'un enfant par rythme cardiaque le plus tôt possible. Cela n'est justifié que s'il existe un risque de transmission d'une maladie héréditaire à des enfants d'un certain sexe. Mais de tels cas sont extrêmement rares..

Sans entrer dans les raisons de l'intérêt accru pour la détermination du sexe d'un enfant par la fréquence cardiaque à 12 semaines ou un peu plus tard, nous allons vous dire ce que les médecins disent à ce sujet. Peut-être que l'opinion des experts ne coïncide pas avec vos informations sur la façon de déterminer le sexe d'un enfant par battement de cœur, mais à qui devriez-vous faire confiance si ce n'est des professionnels? Considérons le fait que le 21e siècle est dans la cour et qu'il est tout simplement indigne de croire les contes de fées de grand-mère.

Est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par rythme cardiaque?

Il existe des limites des valeurs d'impulsions inférieures et supérieures maximales admissibles pour déterminer les pathologies du développement périnatal:

  • bradycardie intra-utérine - fréquence cardiaque inférieure à 110 battements / minute;
  • tachycardie - fréquence cardiaque de 180 battements par minute ou plus.

Le tableau contient également des données telles que la fréquence cardiaque fœtale par semaine. Le sexe de l'enfant n'est pas non plus pris en compte dans ces données. L'explication en est très simple..

La fréquence cardiaque est un indicateur individuel et variable, en fonction de nombreuses raisons, y compris la santé maternelle et les anomalies congénitales fœtales.

Par conséquent, certains des futurs bébés peuvent avoir une fréquence cardiaque de 80 à 85 battements par minute, tandis que d'autres - 150 à 170.

Quand le cœur commence à battre chez le fœtus?

Des questions telles que "le sexe de l'enfant peut-il être déterminé par le rythme cardiaque" se posent en raison de l'analphabétisme ordinaire et du manque de compréhension de la physiologie du développement intra-utérin. Mais c'est tout à fait réparable. Si vous voulez sincèrement donner naissance à un bébé en bonne santé, vous trouverez certainement le temps de lire sur les particularités du déroulement de la grossesse, sur le moment où le sexe du bébé à naître est couché, quand le mécanisme du cœur à peine formé commence et s'il est possible de connaître le sexe du bébé au rythme cardiaque..

Les paramètres du pouls du futur petit homme sont régulièrement mesurés à la clinique prénatale dans le cadre de la «gestion de la grossesse». Cela n'est pas fait pour connaître le sexe de l'enfant par le rythme cardiaque, mais pour surveiller l'activité vitale du fœtus et détecter en temps opportun les problèmes de santé. Cela est particulièrement vrai chez les femmes à risque de pathologies cardiovasculaires et autres (avec troubles cardiaques, hypertension, etc.).

La détermination fiable du sexe de l'enfant à naître n'est pas une tâche facile

En obstétrique, le début des contractions du myocarde de l'embryon est la 3e semaine à compter de la conception. Mais il est impossible de l'entendre à ce moment, et encore plus de déterminer le sexe de l'enfant par le rythme cardiaque à 12-14 semaines ou à toute autre période..

L'écoute du pouls fœtal n'est possible qu'au début de la 6e semaine de grossesse (dite obstétricale, calculée à partir de la date de la dernière menstruation) lors de l'échographie. Pendant cette période, le pouls du bébé doit correspondre au pouls de la mère (la valeur normale est de 83 +/- 3 battements / minute). Est-il possible de déterminer le sexe du bébé par la fréquence cardiaque fœtale? C'est impossible, mais vous pouvez calculer son âge gestationnel, sachant que la fréquence cardiaque augmente de 3 battements toutes les 24 heures avec un développement optimal.

Tableau de fréquence cardiaque fœtale par semaine

Comme il ressort de ce qui précède, la fréquence cardiaque fœtale change régulièrement, ce qui est associé à sa croissance intense à l'intérieur de l'utérus. Pendant toute la durée de la naissance d'un enfant, cet indicateur est périodiquement mesuré en clinique prénatale et comparé aux indicateurs optimaux dont les lignes directrices sont indiquées ci-dessous.

Âge gestationnel obstétrical (semaines complètes)Fréquence cardiaque (battements par minute)
6104-127
7127-149
8149-173
neuf154-194
Dix160-178
Onze154-176
12150-174
13147-171
Quatorze146-168
20140-170

De nombreuses sources affirment que le sexe de l'enfant peut être déterminé par le rythme cardiaque, étant donné que ces tableaux indiquent le rythme cardiaque d'enfants de sexe différent. Ils basent leur théorie sur le fait que les garçons auraient un pouls plus rare, et les nombres appariés donnés ci-dessus sont pris comme base.

Mais ces chiffres ne sont que des plages - dans lesquelles les paramètres de fréquence cardiaque peuvent être compris. Un tel rythme cardiaque se produit chez les garçons et les filles, le sexe de l'enfant ne peut pas être déterminé par le rythme cardiaque à 12 semaines ou à tout autre moment.

Les paramètres de fréquence cardiaque du nourrisson pendant la période périnatale sont corrélés (interconnectés) avec de nombreux facteurs:

  • fond hormonal de la mère;
  • caractéristiques individuelles de l'innervation et de la conduction myocardiques;
  • activité des mouvements fœtaux;
  • la quantité d'hémoglobine dans le sang de l'enfant et de la mère;
  • l'état d'éveil ou de sommeil du bébé pendant l'étude;
  • pathologies périnatales possibles - conflit Rh, saignement, gestose sévère, hypoxie fœtale.

Par conséquent, toutes les questions sur le sujet - comment déterminer le sexe d'un enfant par battement de cœur à 12 semaines ou 20 - sont intenables.

Comment savoir - garçon ou fille - par battement de cœur?

Afin de dissiper enfin le mythe sur l'existence d'une technique permettant de déterminer le sexe de l'enfant à naître par battement de cœur, même une petite étude a été menée auprès d'un groupe de femmes attendant un bébé..

Les chercheurs ont tenté de déterminer le sexe du bébé par rythme cardiaque à 20 semaines et plus tôt, mais les résultats ont montré que la valeur prédictive de cette technique n'était que de 50%. Que signifie ce nombre? La même chose que la déclaration des personnages de contes de fées: "L'une des deux choses - soit le patient est vivant, soit il ne respire plus." Il ne peut donc y avoir de réponse positive à la question - est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par la fréquence cardiaque.

Testez vous-même la technique

La meilleure solution est d'attendre la période où il sera possible de connaître le sexe de l'enfant non pas par le battement de cœur à 15 semaines, mais par échographie. Mais si vous êtes impatient, vous pouvez vérifier indépendamment comment déterminer le sexe d'un enfant en fonction de la fréquence cardiaque. Pour ce faire, revenez au tableau des fréquences cardiaques par semaine..

Bien sûr, cette méthode ne peut pas être prise au sérieux, mais vous pouvez l'essayer comme divertissement supplémentaire pendant la grossesse. Au final, vous ne perdrez rien si l'échographie correspond à vos pronostics ou, au contraire, montre un résultat différent..

Ainsi, le tableau nous donne deux valeurs de fréquence cardiaque pour chaque semaine - le minimum autorisé et le maximum autorisé. Les partisans de la méthode sont sûrs que le cœur des filles bat plus vite (oh, comme elles ont hâte d'apparaître dans le monde!).

Définissons quelles valeurs dans notre tableau sont «peuvent» être considérées comme girly et lesquelles sont boyish. Pour ce faire, vous devez vous rappeler l'arithmétique.

  1. Lorsque vous calculez comment connaître le sexe du bébé par la fréquence cardiaque fœtale à 12 semaines, trouvez les valeurs de fréquence cardiaque pour la 12e semaine dans le tableau: 150-174 battements / minute.
  2. Calculez maintenant la différence entre les valeurs hautes et basses - 24 battements par minute.
  3. Divisez la différence en deux - obtenez 12.
  4. Ajoutez maintenant 12 à votre fréquence cardiaque minimale: 150 + 12 = 162 battements.

Pour que vous puissiez écouter le rythme cardiaque du fœtus

Eh bien, ici, nous avons trouvé la fréquence cardiaque maximale inhérente aux futurs hommes à la 12e semaine - pas plus de 162 battements. Toutes les lectures de fréquence cardiaque au-dessus de cette valeur signifieront qu'une future femme vit dans votre ventre (n'oubliez pas, cette technique n'a pas été scientifiquement confirmée).

Faites exactement les mêmes calculs pour chaque période suivante. Analysons une semaine de plus pour plus de clarté..

  1. Pour calculer comment déterminer - l'enfant à naître est un garçon ou une fille - par le rythme cardiaque à 13 semaines, trouvez les normes de fréquence cardiaque pour la 13e semaine dans le tableau, ce sera 147-171 battements.
  2. Soustrayez 147 (valeur inférieure) de 171 (valeur supérieure de la norme), obtenez à nouveau 24.
  3. Divisez 24 en deux = 12, et ajoutez ce nombre à la valeur minimale de la norme: 147 + 12 = 159.

Dans ce cas, il s'avère que si la fréquence cardiaque fœtale est supérieure à 159 battements par minute, vous aurez une fille, et si moins de 159 battements, il y aura un garçon.

Félicitations, maintenant vous savez exactement comment déterminer le sexe de l'enfant par la fréquence cardiaque fœtale en utilisant la méthode d'origine inconnue.

Étonnamment, malgré la variété d'articles médicaux sur la détermination du sexe qui fournissent une réponse nuancée sur le sexe du bébé, de nombreux parents sont toujours à la recherche de ronds-points et de médecins stupéfaits avec des questions.

Les plus populaires:

  • comment connaître le sexe d'un bébé par battement de cœur à 13 semaines (le plus tôt sera le mieux!);
  • comment déterminer le sexe d'un enfant par rythme cardiaque à 20 semaines (pour une raison quelconque, cette période est considérée comme la plus appropriée pour calculer le sexe par rythme cardiaque).

Il y a aussi de jeunes parents qui essaient de calculer le sexe de l'enfant en renouvelant le sang des parents. Pour un médecin, c'est une formulation un peu étrange, mais il suffit de regarder et de lire les soi-disant «forums des mères» pour voir à quel point la question de savoir comment calculer le sexe d'un enfant en renouvelant le sang des parents est populaire..

Mais nous savons tous qu'il est possible de déterminer de manière fiable le sexe du fœtus uniquement dans le cabinet du médecin - ou en donnant finalement naissance à un bébé tant attendu. Vous ne vous débarrasserez pas du bébé si son sexe ne vous convient pas.?

Rythme cardiaque foetal

La fréquence cardiaque fœtale doit être mesurée pendant toute la durée de la grossesse. Certaines femmes sont diagnostiquées souvent, d'autres moins souvent, mais dans tous les cas, il faut simplement mesurer la fréquence cardiaque fœtale et connaître sa fréquence. Le pouls, son rythme et son caractère changent tout au long de la période de grossesse, il est donc conseillé de diviser 40 semaines en intervalles.

Fréquence cardiaque fœtale entre 4 et 14 semaines de gestation

Bien que le myocarde commence à se contracter 3 semaines après la conception, ce n'est qu'à 6 semaines obstétricales de grossesse à l'échographie que le cœur de votre bébé commence à battre. À ce moment, le rythme normal est considéré comme le nombre de battements égal au pouls de la mère (environ 83 battements par minute + - 3). Au cours de ce premier mois, la fréquence cardiaque fœtale augmentera de 3 bpm par jour. Pendant cette période, la fréquence cardiaque peut même déterminer l'âge gestationnel du fœtus..

Au début de la 9e semaine, la fréquence cardiaque fœtale est d'environ 175 battements / min..

Une telle différence d'indicateurs indique le développement de la partie du système nerveux responsable du travail des organes internes..

Fréquence cardiaque fœtale entre 15 et 42 semaines de gestation

À ces moments, il sera nécessaire de vérifier par échographie l'emplacement du cœur dans la poitrine du fœtus, la fréquence cardiaque et leur nature.

Le pouls du bébé changera tout au long de la période intra-utérine. L'enfant n'est pas en repos constant: il bouge, dort, bâille, etc. Toutes ces actions affecteront naturellement le système circulatoire et la fréquence cardiaque, respectivement..

Il faut garder à l'esprit que l'audibilité de la fréquence cardiaque dépend de la position du fœtus (pelvien, tête), de la position (comment le bébé est tourné), de la nature du tissu abdominal de la mère, etc..

La norme au deuxième trimestre est considérée comme une fréquence cardiaque de 140 à 160 battements par minute. Un indicateur inférieur à 85 et supérieur à 200 est considéré comme anormal, un diagnostic de bradycardie ou de tachycardie, respectivement, est posé. Le stade initial de l'hypoxie fœtale est mis en évidence par un indicateur supérieur à 160 battements par minute. Lorsqu'un enfant souffre d'un manque aigu d'oxygène, la fréquence cardiaque chute en dessous de 120 battements.

Pendant l'accouchement

Si la grossesse est à haut risque, la fréquence cardiaque fœtale est surveillée pendant toute la durée du travail. Avec une grossesse à terme, 140 battements par minute sont considérés comme normaux, avec une grossesse non à terme - environ 155 battements par minute pendant l'accouchement. Lors de l'accouchement, le nombre de contractions cardiaques fœtales est généralement contrôlé par auscultation (écoute avec un tube spécial avec une extension à la fin). Certaines cliniques utilisent des capteurs spéciaux.

La fréquence cardiaque fœtale sera mesurée en continu pendant l'accouchement dans les cas suivants:

  • en présence d'IUGR (retard de développement) du fœtus et d'hypoxie chronique;
  • si l'accouchement a lieu plus tôt ou plus tard;
  • grossesse multiple avec accouchement naturel;
  • si une anesthésie péridurale est utilisée;
  • si des stimulants du travail sont utilisés;
  • en présence de maladies chroniques chez la mère (sévères);
  • avec gestose.

Comment la fréquence cardiaque est-elle mesurée?

Pour obtenir des données précises sur la fréquence cardiaque fœtale, on utilise CTG, ECG, échographie et auscultation.

Échographie du fœtus et de son cœur

En début de grossesse, le spécialiste déterminera le rythme cardiaque à l'aide d'un capteur transvaginal. Après la 7e semaine, le son du cœur sera également entendu lors du diagnostic d'un capteur transabdominal (le médecin le passe sur l'abdomen de la femme).

Une «tranche à quatre chambres» du cœur fœtal est utilisée pour identifier les troubles du développement. Souvent, ce sont les malformations cardiaques qui provoquent une diminution ou une augmentation de la fréquence cardiaque. Avec cette «coupure», le médecin à l'échographie voit parfaitement 2 oreillettes et 2 ventricules du fœtus.

Si des soupçons surviennent et que le nombre de battements cardiaques fœtaux ne correspond pas à la norme, des méthodes de recherche supplémentaires sont prescrites.

ECG (échocardiographie)

Cette méthode de diagnostic est réalisée selon les indications, si l'échographie a révélé des violations: retard de croissance fœtale intra-utérine, le travail du cœur ne correspond pas aux normes, pathologie de la structure cardiaque ou développement fœtal. Avec son aide, vous pouvez vérifier en détail la structure du cœur, la performance de toutes les fonctions et la présence de troubles de la circulation sanguine dans toutes les parties du cœur.

Avec un ECG, des images bidimensionnelles et unidimensionnelles, la dopplerométrie est utilisée. Le plus informatif est la période de 18 à 28 semaines obstétriques en raison du niveau suffisant d'AFI.

En plus de la référence après échographie, une échocardiographie sera prescrite à une femme si elle a plus de 38 ans, elle a des maladies du système endocrinien (diabète sucré) ou cardiovasculaire (cardiopathie congénitale - CHD, par exemple). Le gynécologue peut également décider de procéder à un ECG si, pendant la grossesse, la femme enceinte a souffert de maladies infectieuses (particulièrement graves) ou si elle a des enfants atteints de coronaropathie..

Auscultation cardiaque foetale

Dans les premiers stades, cette méthode n'est pas utilisée en raison de son inefficacité. Mais après 20 semaines, le gynécologue écoutera certainement le rythme cardiaque du fœtus avec un tube spécial (en bois, en plastique ou en aluminium) lors de chaque examen. Pendant la procédure, la femme enceinte doit s'allonger sur le dos sur le canapé.

Chaque semaine, le médecin entendra de plus en plus clairement le rythme cardiaque fœtal parmi les sons des intestins ou des vaisseaux utérins. Souvent, le médecin doit rechercher le point le plus favorable pour utiliser l'auscultation, car la clarté des tons dépend de la position du fœtus, de ses mouvements et du placenta praevia.

Avec l'aide de l'auscultation, vous pouvez deviner comment le bébé se trouve dans l'utérus. Si le rythme cardiaque est mieux entendu au niveau du nombril de la femme, le bébé est en position transversale. Si sous le nombril ou à gauche, l'enfant est dans une présentation céphalique. Si au-dessus du nombril - dans le bassin.

Il est important que le gynécologue entende le rythme du battement. Si la fréquence cardiaque est sans rythme, une hypoxie peut être suspectée (dans ce cas, le coup devient toujours terne) ou une maladie cardiaque congénitale.

Parfois, le médecin ne peut pas écouter le rythme cardiaque:

CTG (cardiotocographie)

À partir d'environ 32 semaines obstétricales, une méthode plutôt efficace de diagnostic de la fonction cardiaque - CTG - apparaît. Cette méthode est bonne en ce qu'elle enregistre simultanément le travail des vaisseaux de l'utérus et du fœtus. Si la grossesse est en parfaite santé et que le médecin ne soupçonne pas d'anomalies, la CTG ne peut pas être administrée à une femme enceinte..

Procédure: 2 capteurs sont attachés au ventre de la femme enceinte, avec lesquels elle doit rester environ une heure (parfois 30 minutes suffisent). CTG n'affecte ni la santé du fœtus ni l'état de la femme.

Cas où la cardiotocographie est requise pour:

  • augmentation de la température corporelle de la mère (supérieure à 38-38,5 degrés);
  • il y a une cicatrice sur l'utérus après la chirurgie;
  • la femme enceinte souffre de maladies endocriniennes ou cardiovasculaires chroniques (tachycardie sinusale);
  • gestose (toxicose tardive avec présence de protéines dans l'urine);
  • naissance prématurée ou grossesse post-terme;
  • pendant l'accouchement, utiliser lorsque la stimulation du travail est prescrite;
  • manque d'eau ou de polyhydramnios;
  • IUGR du fœtus (retard de croissance intra-utérin);
  • la dopplerométrie a révélé des perturbations de la circulation sanguine dans les artères;
  • maturation précoce du placenta;
  • le gynécologue, lors de l'auscultation, observe un ralentissement, une accélération du rythme et d'autres troubles.

Si la fréquence cardiaque fœtale en réponse aux contractions utérines devient moins fréquente, cela peut indiquer des troubles du flux sanguin utéro-placentaire et une hypoxie fœtale. Il est particulièrement dangereux de réduire la fréquence des contractions à 70 ou moins en 1 minute..

Bradycardie fœtale

Cette complication est une fréquence cardiaque fœtale anormalement basse, qui est généralement temporaire. Symptômes de la bradycardie: une diminution de la fréquence cardiaque à 110 et moins, ainsi qu'un ralentissement de l'activité fœtale, qui peut être observé sur CTG.

La bradycardie est le plus souvent observée pendant l'accouchement, lorsqu'une femme prend des analgésiques, des hormones synthétiques et des médicaments qui sont injectés dans l'espace épidural de la moelle épinière pour soulager la douleur.

D'autres causes de bradycardie comprennent une pression artérielle basse chez une femme enceinte et un clampage du cordon. Lorsque le fœtus ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, une détresse fœtale se produit, entraînant une fréquence cardiaque plus lente. Lorsque la future mère se couche sur le dos, la pression s'accumule qui affecte négativement un gros vaisseau sanguin appelé veine cave supérieure. Cela peut ralentir le flux d'oxygène vers le bébé dans l'utérus et entraîner une bradycardie. De nombreux médecins recommandent aux femmes après le 2ème trimestre d'éviter de se reposer et de dormir sur le dos, il est préférable de s'allonger sur le côté gauche.

En outre, la bradycardie fœtale peut être causée par des maladies auto-immunes de la mère, une gestose, une anémie. Dans ce cas, le traitement de la complication conduira à une normalisation de la fréquence cardiaque..

Des malformations congénitales peuvent également provoquer cette complication. Il peut s'agir d'anomalies structurelles qui peuvent être réfutées ou confirmées sur un ECG..

Tachycardie foetale

La tachycardie embryonnaire n'est pas courante - elle ne représente pas plus de 0,5 à 1% de toutes les grossesses diagnostiquées.

L'âge gestationnel, la durée de la tachycardie, la présence d'un dysfonctionnement cardiaque peuvent aider le médecin à déterminer la nature de la tachycardie.

La tachycardie peut aller du simple sinus à diverses «tachyarythmies».

Les raisons:

  • du côté de la mère: hyperthyroïdie ou prise de médicaments;
  • du fœtus: infection intra-utérine, hypoxie, anémie fœtale, anomalies chromosomiques: trisomie 13 ou syndrome de Turner.

Traitement: le pronostic à long terme avec un traitement rapide est généralement favorable, la tachycardie disparaît dans la première année de la vie de l'enfant.

Oh ouais, on a presque oublié. Le sexe de l'enfant ne peut pas être déterminé par le rythme cardiaque, alors ne croyez pas aux contes de grand-mère.