Pourquoi les maux de tête souvent: causes, nature et que faire pour le traitement

Vasculite

Pourquoi la tête fait-elle souvent mal, quelles sont les causes cachées des symptômes douloureux? Si vous remarquez souvent des manifestations désagréables dans lesquelles l'arrière de la tête fait mal, écrase les tempes, étourdi, le corps doit être examiné. Ces signaux peuvent indiquer des maux dangereux..

Types de maux de tête

Le mal de tête a une variété d'origines et de manifestations.

Céphalée vasculaire

Ce type de douleur s'accompagne de chocs douloureux pulsés, de sifflements dans les oreilles, de vertiges apparaissent et de la perception visuelle est déformée. Chez une personne souffrant de pathologie vasculaire, la douleur augmente avec la flexion et la position horizontale du corps provoque des nausées. Ces patients demandent souvent pourquoi il exerce une pression sur les yeux?

Liquorodynamique

Les maux de tête dans ce cas sont accompagnés de nausées, de vertiges, de déficience visuelle. Les attaques sont ondulées par nature - elles s'intensifient, puis s'affaiblissent. Si ce type de maladie dépasse les patients souffrant d'hypotension, la personne perd alors la capacité de se tenir debout, elle a besoin de soutien.

Céphalée névralgique

Dans cette situation, la tête fait mal différemment: la douleur survient soudainement, brusquement. Les patients rapportent une pression dans les oreilles, des étourdissements, un gonflement de la peau et même des troubles de sa sensibilité. Ce type de douleur est difficile à traiter et les analgésiques n'apportent pas l'effet désiré. Les crises sont souvent prolongées et peuvent durer plusieurs semaines, épuisant la personne. Dans ce cas, les patients se plaignent souvent d'engourdissements à l'arrière de la tête..

Douleur de tension musculaire

Les personnes souffrant de ce type de douleur notent une forte pression sur le front et les tempes, une douleur à l'arrière de la tête et l'apparition de démangeaisons cutanées. Les symptômes sont causés par des facteurs externes: augmentation du niveau de bruit, odeurs fortes, fatigue oculaire. Les patients notent que lorsque vous êtes nerveux, cela fait beaucoup plus mal et le traitement est retardé pendant longtemps..

Céphalée primaire et secondaire

Primaire

Le principal type de mal de tête est provoqué par des facteurs externes et n'a rien à voir avec la santé interne d'une personne. Parmi les conditions gênantes de l'extérieur, on distingue:
Surtension causée par l'inconfort: stress physique ou psychologique prolongé et inhabituel, température de l'air excessivement élevée ou basse, niveau de bruit élevé ou musique forte, fumée dans la pièce, etc. Passer du temps à l'extérieur peut aider à arrêter les acouphènes et les pulsations.

Consommation excessive d'aliments contenant de la caféine. Par exemple, café, chocolat. Les facteurs de risque comprennent également un manque d'eau dans le corps. En conséquence, le patient a un bruit dans les oreilles et un mal de tête. Il est important ici de normaliser le régime de boisson et d'abandonner les provocateurs alimentaires..

Si la tête fait souvent mal lorsqu'il y a des stimuli externes, on peut parler de migraine. La douleur causée par la migraine se manifeste de différentes manières: les patients se plaignent d'une douleur sourde et douloureuse dans toute la tête ou affirment que la moitié des maux de tête et la couronne font mal. La douleur peut être d'intensité variable, de légère à très sévère, accompagnée de nausées et de vomissements, et est difficile à traiter. Les provocateurs des attaques sont le stress, le bruit, la chaleur estivale, la pollution de l'air, etc. Restaurer la santé nécessite le silence, la paix.

Les facteurs externes qui provoquent un mal de tête comprennent:

  • fatigue oculaire en travaillant à l'ordinateur,
  • séjour prolongé dans une position,
  • violation du sommeil et de l'éveil.

Par exemple, lorsque vous demandez à un patient pourquoi le haut de la tête fait mal, il peut être utile de vérifier la taille du harnais. Parfois, serrer les chapeaux et les casquettes peut provoquer des symptômes désagréables. Étirez simplement votre chapeau. Il existe de nombreuses manières différentes:

Stretching caps sur un bloc de bois

Étirer le capuchon du Kubanka sur une machine spéciale avec chauffage

Secondaire

La douleur secondaire survient en raison de maladies internes du corps et nécessite une consultation immédiate avec un thérapeute. Ignorer les symptômes comporte de nombreuses complications, des conséquences irréversibles. Les experts appellent ce qui suit les principales raisons d'une telle douleur:

Traumatisme.

Si vous avez déjà subi des coups à la tête, c'est une raison sérieuse de procéder à un examen. Un scan du corps aidera à comprendre pourquoi les yeux ou la tête font mal, le médecin prescrira au patient le bon traitement ou enverra un examen supplémentaire si les données ne sont pas suffisantes pour prendre la bonne décision.

Maladies de la colonne vertébrale.

La courbure et la subluxation de la colonne vertébrale provoquent une compression des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses, ce qui provoque des maux de tête paroxystiques.

Pathologie vasculaire du cerveau.

Une circulation sanguine cérébrale perturbée est la réponse à la question de savoir pourquoi la tête fait mal et les oreilles se bouchent. Dans le même temps, les patients se plaignent d'engourdissement des membres, d'une pression artérielle instable..

Néoplasmes.

La masse croissante crée une pression sur les vaisseaux voisins, ce qui provoque des douleurs. Cette raison peut être la réponse à la question de savoir pourquoi la couronne de la tête fait mal..

Infection cérébrale

Ils provoquent également des accès de douleur qui ne s'émoussent pas avec les analgésiques. Les maladies infectieuses courantes peuvent provoquer des maux de tête: un rhume avec un nez qui coule et une gorge enflée, la grippe est encore pire.

En conséquence, on peut voir que les causes des sensations désagréables peuvent être très diverses - la tête fait mal dans des conditions externes irritantes, des pathologies internes et un mode de vie malsain. De plus, l'hérédité peut servir de base. Les migraines sont particulièrement souvent héritées de mère en fille ou de grand-mère en petite-fille.

Qu'est-ce qui se passe vraiment

Si vous voulez comprendre pourquoi les maux de tête sont si divers: ils sont à droite, puis à gauche, ou pourquoi l'arrière de la tête fait mal, vous devez vous plonger dans la physiologie. On sait qu'il n'y a pas de récepteurs qui perçoivent la douleur dans les tissus cérébraux. Ces formations sensibles se retrouvent dans les prêts et les méninges. Provoque souvent une gêne
vasospasme avec modifications de la pression artérielle ou de la pression externe sur les vaisseaux, par exemple avec des néoplasmes.

Les raisons associées aux changements de pression sur les vaisseaux sanguins comprennent l'hypertension, les traumatismes cranio-cérébraux, les néoplasmes, les infections des méninges, la sinusite et même les changements de pression atmosphérique. La présence de telles pathologies entraîne diverses affections et il est plus facile de comprendre pourquoi la couronne de la tête ou l'arrière de la tête fait mal.

L'une des raisons pour lesquelles la tête fait souvent mal est la pathologie des nerfs et des vaisseaux sanguins eux-mêmes. Parmi ceux étudiés, il existe des lésions des centres de la douleur dues à une blessure ou un accident vasculaire cérébral, une ostéochondrose, diverses névralgies.

Des facteurs externes et internes servent de base à la douleur. Différentes manifestations de douleur indiquent différents problèmes de santé.

Douleur dans les tempes

Si vous voulez comprendre pourquoi, par exemple, la tempe gauche de la tête chez un adulte fait mal, il est nécessaire d'analyser ce qui a changé par rapport à l'état normal - la pression artérielle a changé, une infection et une intoxication générale sont apparues. Ce type de douleur aide à poser un diagnostic à un stade précoce, vous ne pouvez donc pas retarder la visite chez le médecin..

À l'arrière de la tête

Si la tête fait mal à l'arrière de la tête, vous devez vérifier la présence de maladies telles que l'ostéochondrose cervicale, l'augmentation du tonus musculaire de la colonne cervicale, cela peut même être le résultat d'une hypothermie dans un courant d'air

Dans la partie frontale de la tête

Pourquoi la tête fait-elle mal au front? La réponse à cette question peut résider dans une augmentation de la pression intracrânienne, une inflammation des sinus paranasaux, un piégeage des nerfs de l'occiput. Ce type de douleur peut être la conséquence de maladies graves: méningite, pneumonie.

Dans la zone des orbites

Les patients se plaignent souvent de «faire pression sur les yeux». Le contour des yeux se transforme en un petit brasier avec du charbon pour les yeux. Ces symptômes peuvent survenir avec des maladies oculaires, des migraines, un dysfonctionnement autonome. Pour éviter d'autres problèmes de vision, vous avez besoin d'une consultation médicale et d'un examen approfondi.

Mais il s'agit souvent d'une fatigue oculaire courante due à un travail prolongé et ardu. Vous pouvez lire beaucoup de petits textes, travailler dans des conditions de faible éclairage, regarder la télévision, travailler sur le moniteur avec des dessins et du texte. Ou fatiguez votre vision avec la myopie et l'hypermétropie.

Le soulagement de la douleur dans le contour des yeux aidera:

  • douche de contraste sur le visage
  • exercices pour soulager la tension des muscles oculaires - «palming» et «solarisation».

Les maux de tête peuvent être sévères. Dans ce cas, il y a des douleurs dans les oreilles, les yeux, le cou. Si, malgré le médicament pris, la douleur augmente, des soins médicaux urgents sont nécessaires.

Les maux de tête prolongés peuvent être les symptômes de pathologies graves: méningite, tuberculose et même syphilis. Et je le répète encore une fois, si la tête fait souvent mal et que le temps des sensations désagréables est assez long, alors un examen doit être effectué.

Une douleur aiguë dans la tête apparaît avec un vasospasme, tandis que le côté droit ou gauche est inquiet. Une douleur vive et vive hurle sur un anévrisme rompu, une hémorragie intracrânienne. Appeler une ambulance de toute urgence!

Recherche médicale pour les maux de tête

Si les patients posent des questions sur les raisons pour lesquelles les yeux et la tête font mal, ou pourquoi la tête fait mal derrière les oreilles, le médecin effectue les examens suivants:

  • Recherche en laboratoire. Aide à identifier les infections et l'inflammation, à déterminer le taux de cholestérol.
  • Diagnostic par ultrasons. Permet de comprendre pourquoi la tête fait mal à droite, à gauche et pourquoi seulement la moitié de la tête fait mal. L'échographie révèle des pathologies vasculaires, une modification du flux sanguin, la présence d'un anévrisme, etc..
  • Électroencéphalogramme. Cette méthode de recherche permet de remarquer les lésions vasculaires du cerveau à temps, ainsi que les hématomes et les signes de néoplasmes. L'EEG aidera à comprendre pourquoi la partie pariétale de la tête fait mal et pourquoi elle appuie sur les yeux.
  • La radiographie permet de voir les conséquences d'une blessure, d'une sinusite dans le temps.
  • CT scan. La méthode vous permet de reconnaître les pathologies de la structure du cerveau, des vaisseaux sanguins, pour déterminer la présence de néoplasmes, de thromboses, de kystes.
  • L'imagerie par résonance magnétique reconnaît les perturbations chroniques de l'apport sanguin au cerveau, diagnostique les tumeurs et vous permet de voir les conséquences d'un accident vasculaire cérébral.

La prévention

Parmi les mesures préventives qui ont un effet positif sur la santé et préviennent l'apparition de symptômes désagréables, on peut citer:

  • sommeil complet dans une pièce fraîche bien ventilée, dont la durée est d'au moins 8 heures
  • une alimentation régulière qui élimine l'excès de caféine et contient une quantité suffisante de légumes frais et d'herbes
  • respect du régime de consommation! Une eau propre qui ne nécessite pas de traitement supplémentaire par le corps est très importante pour «nettoyer» votre corps et fournir des nutriments et des micro-éléments au destinataire
  • longues promenades
  • manque de situations stressantes aiguës
  • repos suffisant après un effort physique, stress émotionnel

Tout cela doit être fait avant même que vous soyez confronté à toutes les informations ci-dessus. Ensuite, vous serez toujours en bonne santé et sans pilules.!

Douleur dans la tête avec ostéochondrose cervicale

La douleur physiologique est un mécanisme de protection inhérent à tout être vivant. Le signal de douleur reflète une lésion des tissus organiques ou le début d'un état pathologique. Cependant, parfois, la gravité de la sensation désagréable nous fait non seulement prêter attention à l'organe. Dans de tels cas, la douleur pénètre dans la structure du processus douloureux, causant des dommages au corps..

La céphalalgie, ou mal de tête, est un symptôme non spécifique caractéristique de nombreuses pathologies et maladies. Les maux de tête se réfèrent généralement à des douleurs dans la région de la tête et du cou. En termes scientifiques et médicaux, le mal de tête est un syndrome céphalgique indépendant..

Le syndrome des céphalées reflète un état douloureux du corps à divers degrés: il apparaît à la fois dans des conditions pathologiques légères (manque de sommeil) et dans des dysfonctionnements grossiers, par exemple avec une tumeur au cerveau.

Les gens croient à tort que si une tête fait mal, alors le cerveau fait mal. C'est une fausse déclaration: il n'y a pas de nocicepteurs (récepteurs de la douleur) dans le cerveau, donc la matière grise et blanche ne peut pas blesser. La céphalalgie est une douleur dans les membranes du cerveau, provoquée, le plus souvent, par des troubles vasculaires.

Le fait est que le tonus des vaisseaux cérébraux affecte mécaniquement les membranes. Si le ton diminue et que les vaisseaux se dilatent, ils appuient sur les méninges. Si le tonus monte, le réseau vasculaire "recouvre" les membranes du cerveau en les serrant.

Tout sauf le cerveau fait mal au crâne: nerfs, artères, tissus mous, muscles et fascia, muqueuses.

Il est important de se rappeler que la céphalalgie ne peut être tolérée et doit être éliminée dès les premiers signes. La douleur dans la tête crée un cercle vicieux. Les sensations désagréables provoquent une poussée d'adrénaline dans le sang, ce qui provoque des spasmes des vaisseaux. Un spasme sévère des artères provoque des douleurs. Un cercle vicieux se forme. Autrement dit, la céphalalgie qui en résulte est la cause d'une céphalalgie plus grave..

Les raisons

En médecine, il est extrêmement difficile d'établir la cause des maux de tête, ils sont donc le plus souvent traités. Cependant, pour comprendre l'origine de la céphalalgie, vous devez vous familiariser avec ses causes. Le mal de tête est fondamentalement divisé en primaire et secondaire en relation avec la maladie sous-jacente..

Un mal de tête primaire est celui qui n'a pas de cause évidente et qui ne survient pas à la suite d'une maladie sous-jacente. Dans ce cas, la céphalalgie agit comme un syndrome presque indépendant sans signes supplémentaires. Cela comprend la migraine, la névralgie du trijumeau, les céphalées en grappe, les céphalées de tension.

La douleur secondaire survient en raison de pathologies de la tête, du cou et d'autres parties du corps, par exemple en cas d'ostéochondrose de la colonne cervicale. Autrement dit, lorsqu'une pathologie, par exemple une tumeur, provoque un mal de tête, cette céphalalgie est appelée secondaire (par rapport au néoplasme). Causes de la douleur secondaire:

  1. Traumatisme crânien: douleur post-traumatique, coup du lapin, hémorragie cérébrale traumatique.
  2. Altération du flux sanguin dans le cerveau: accident vasculaire cérébral ou accident ischémique transitoire, néoplasmes vasculaires, inflammation des artères, thromboembolie, infarctus cérébral.
  3. Modifications de la pression intracrânienne: excès de liquide céphalo-rachidien, petites quantités de liquide céphalo-rachidien, inflammation cérébrale non infectieuse, tumeur intracrânienne, crise épileptique.
  4. Consommation de substances ou sevrage brutal: oxyde nitrique, phosphodiestérase, monoxyde de carbone, alcool, cocaïne, haschich, antibiotiques, analgésiques. La douleur survient lorsque la caféine, les hormones sexuelles féminines, les opiacés et la testostérone sont retirés.
  5. Infection: méningite et encéphalite d'origine bactérienne et virale, inflammation purulente, intoxication systémique causée par des virus et des bactéries, SIDA et VIH, avec une élévation rapide de la température corporelle.
  6. Violation des processus physiologiques internes: un long séjour en montagne, une plongée en profondeur, un mal de tête aigu lors d'un effort physique.
  7. Pathologies spécifiques: phéochromocytome (tumeur des glandes surrénales), crise hypertensive, hypertension artérielle, éclampsie, déficit ou excès d'hormones thyroïdiennes, famine.
  8. Maladie cardiaque: cardiopathie ischémique, insuffisance cardiaque.
  9. Pathologie du système musculo-squelettique: hernie et tumeur de la moelle épinière, arthrose, modifications dégénératives des vertèbres. Comment les symptômes de la douleur liée à l'ostéochondrose apparaissent dans la région du cœur et des omoplates.
  10. Maladies des organes du crâne: glaucome, otite moyenne, pharyngite, inflammation de la muqueuse nasale, maladies dentaires.
  11. Troubles mentaux: dépression somatisée, états psychotiques.

Comme vous pouvez le voir, les maux de tête accompagnent presque toutes les maladies du corps..

Types de douleur

Il existe les types de maux de tête suivants:

Céphalée de tension

La douleur provient de la couronne, de l'occiput ou de la région pariétale de la tête. Cette céphalalgie prend également naissance dans toutes les autres zones du crâne où se trouvent des muscles: yeux, bouche, front, joues, cou, à l'arrière de la tête. La céphalalgie de type tension représente jusqu'à 90% de tous les cas de maux de tête.

Le tableau clinique de la pathologie. La douleur pressante prédomine parmi les symptômes. Souvent, les patients décrivent leurs sentiments comme si un casque serré était mis sur leur tête, ce qui comprime progressivement le crâne. Ce signe est appelé le "casque neurasthénique". La douleur compressive, en règle générale, est symétrique, apparaît uniformément et également des deux côtés. Intensité: légère à moyenne, moins souvent forte. La céphalalgie de tension est également indiquée par une douleur brûlante..

La variante de tension apparaît souvent comme une conséquence d'états mentaux borderline: trouble anxieux, dépression, névroses. De plus, les céphalées de tension sont favorisées par:

  • hypoglycémie;
  • manque de sommeil;
  • violation des niveaux hormonaux;
  • stress;
  • alimentation pauvre et irrégulière;
  • stress neuro-émotionnel lors des examens, accouchements, discours, rencontres avec les autorités.

Le type de tension a un cours épisodique. La durée moyenne d'une attaque atteint 4-5 heures.

Migraine

La maladie est causée par un trouble du flux sanguin vers le cerveau et ses membranes.

Il existe deux options pour l'évolution de la migraine:

  1. Premièrement: migraine avec aura. L'aura est une affection pré-douloureuse caractérisée par du brouillard dans les yeux, des hallucinations auditives et visuelles, des étourdissements et une stupeur avant l'épisode..
  2. Deuxième option: migraine sans aura. Ce sont des crises de maux de tête d'une durée moyenne de 10 heures. La pathologie se distingue des autres types de céphalées par la caractéristique principale: la douleur est présente d'un côté, par exemple dans la partie frontale à gauche.

Comment cela se manifeste: les épisodes de migraine s'accompagnent de photophobie, d'irritabilité à tout son et d'aversion pour les odeurs. Dans les cas graves, il y a des nausées, des vomissements, des étourdissements, de la somnolence ou une agitation soudaine. Une douleur lancinante constante est une autre caractéristique de la migraine.

  • Syndrome de l'artère vertébrale ou migraine cervicale. Une douleur dans la tête et le cou apparaît en raison d'un trouble de la circulation sanguine dans les vaisseaux de la vertèbre. La douleur à la tête errante est le principal symptôme d'une migraine cervicale..
  • Migraine épileptique. Apparaît avant une crise épileptique et se caractérise par le même tableau clinique.
  • Mal de tête en grappe.

Se produit soudainement et irrégulièrement. Parfois, la gravité de la douleur est si forte que les personnes atteintes tentent de se suicider pour se débarrasser de l'inconfort.

La céphalalgie en grappes est caractérisée par des épisodes en série plusieurs fois par jour pendant plusieurs semaines ou plus. Une crise dure jusqu'à 15 minutes et s'accompagne d'une douleur aiguë intolérable. Les patients ont décrit se sentir comme si leurs yeux étaient percés avec une aiguille chaude épaisse et longue.

L'attaque commence par un saut d'oreille, une douleur derrière l'oreille, puis une douleur ennuyeuse dans l'œil se développe. Le sang se précipite sur le visage puis devient rouge, la transpiration augmente. Habituellement, une attaque en grappes affecte un côté du visage, mais peut également se propager à toute la tête.

Certains patients rapportent que la douleur est vive et de courte durée, mais ces attaques mineures se répètent tout au long de l'épisode.

Mal de tête d'abus

Cela ressort de l'apport constant d'analgésiques. L'état pathologique est provoqué par l'utilisation excessive de médicaments visant à soulager les maux de tête. L'effet est cumulatif si le patient fume et boit simultanément du café. La douleur douloureuse est le principal symptôme de l'abusus cephalalgia.

Dans le tableau clinique, une irritabilité, une faiblesse générale, un malaise et des troubles du sommeil sont également observés. L'état douloureux altère la concentration et la mémoire.

Douleur hypertensive

La pathologie éclate. Raison: augmentation de la pression intracrânienne due à des néoplasmes. Avec une céphalalgie hypertensive, une douleur vive peut apparaître en position debout, lorsque la pression à l'intérieur du crâne est redistribuée.

Habituellement, cette sous-espèce dépend de la position de la tête. Les crises épisodiques se transforment souvent en évolution chronique, avec une prédominance de douleur au vertex. Le complexe de la douleur hypertensive comprend des vomissements, des étourdissements et une vision trouble. La localisation de la douleur dépend directement du site de la tumeur. Donc, si le cancer est situé dans les lobes frontaux, le front fera mal; si dans la zone des tempes, une céphalalgie du lobe temporal se développera.

Diagnostique

Pour connaître l'origine de la douleur, un diagnostic complet est présenté avec la participation de spécialistes concernés. Participe au diagnostic:

  1. Thérapeute. Surveille la pression artérielle.
  2. Ophtalmologiste. Étudie les troubles vasculaires du fond d'œil.
  3. Endocrinologue. Regardez la dynamique des niveaux hormonaux.
  4. Neurologue. Explore les troubles du système nerveux central.
  5. Psychiatre. Surveille l'état mental du patient.

Méthodes de recherche instrumentale:

  • Imagerie par résonance magnétique et calculée. Identifie un foyer possible de tumeur.
  • Ponction lombaire. Révèle les changements dans le liquide céphalo-rachidien.
  • Électroencéphalogramme.

Traitement

Le traitement médical implique l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Quelles pilules contre les maux de tête apportent un soulagement:

Analgin aide également à soulager les maux de tête, cependant, avant utilisation, vous devez lire les instructions d'utilisation: le médicament a de nombreuses conséquences et avertissements. Il faut savoir qu'en médecine occidentale, l'analgine est interdite et n'est utilisée que par les équipes d'ambulances..

La prévention

Vous pouvez éviter la céphalalgie en adhérant aux recommandations suivantes:

  • Dormez suffisamment.
  • Éviter le stress.
  • Manger une alimentation équilibrée.
  • Hygiène mentale: pensée positive.
  • Examens annuels prévus.

Que faire si vous avez mal à la tête: causes de la douleur et méthodes de traitement

Principaux maux de tête et migraines Maux de tête Que faire si vous avez mal de tête: causes de la douleur et méthodes de traitement

Chaque personne a éprouvé des sensations désagréables causées par des maux de tête. Parfois, la tête fait si mal qu'elle interfère avec la vie quotidienne. La personne devient nerveuse et réagit brusquement à tout stimuli.

Le degré et la durée du mal de tête dépendent de la cause de son apparition. Cet article vous aidera à identifier cette cause et à comprendre ce qu'il faut faire si vous avez mal à la tête..

Les principales causes des maux de tête

Les médecins disent que seulement 10% des maux de tête sont causés par des maladies de la tête elle-même. Les principales sources sont des déviations dans le travail d'autres organes du corps. En outre, les causes les plus courantes d'inconfort dans la région de la tête sont analysées..

Facteurs provoquants

Souvent, les maux de tête récurrents ne sont pas associés à des conditions médicales graves, mais sont causés par des stimuli externes. Les facteurs qui déclenchent les migraines comprennent:

  • Mauvaise routine et mauvais sommeil
  • Stress et anxiété fréquents
  • Manger trop ou trop peu de nourriture
  • Une forte activité physique
  • Surchauffe ou hypothermie du corps
  • Boire et fumer fréquents

Un autre facteur est la réponse individuelle de chaque organisme aux changements climatiques. La dépendance aux intempéries est la cause la plus fréquente de migraines chez la plupart des gens.

Maladies et localisation de la douleur

Une douleur chronique à la tête peut indiquer une maladie grave. En fonction de la localisation de la douleur, on peut conclure sur le type de maladie.

Douleur dans la zone du temple

Le plus souvent, des sensations douloureuses dans les tempes surviennent en raison de chutes de pression. Cependant, des problèmes tels que:

  1. Circulation altérée.
  2. Infections et virus. La douleur dans les tempes est l'un des premiers signes d'un rhume ou d'une grippe.
  3. Des douleurs au visage (problèmes dentaires, nez cassé, etc.) peuvent provoquer une gêne dans les tempes.
  4. Changements des niveaux hormonaux dus à la grossesse, à la ménopause ou à la puberté.

La douleur du cou

Une telle douleur n'apparaît pas sans raisons sérieuses et indique de graves problèmes de santé..

Des sensations douloureuses à l'arrière de la tête et du cou indiquent simultanément une ostéochondrose. Parfois, la douleur se manifeste dans la région temporale. Cela est dû à la destruction des disques des vertèbres cervicales. L'ostéochondrose s'accompagne généralement des symptômes suivants avec des mouvements brusques de la tête:

  • Assombrissement des yeux.
  • Problèmes de coordination.
  • Nausée et vomissements.
  • L'apparition d'acouphènes.

Avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, on observe des douleurs prononcées qui sont permanentes.

L'hypertension peut être une autre cause de douleur à l'arrière de la tête. Le plus souvent, des sensations désagréables apparaissent après le sommeil. Dans ce cas, une douleur lancinante est associée à une tachycardie, une faiblesse de tout le corps et des étourdissements fréquents..

Avec l'inflammation des muscles du cou associée à des blessures, la douleur est transmise de l'arrière de la tête aux épaules et affecte la zone située entre les omoplates. Elle se manifeste par des mouvements brusques de la tête.

Une douleur pulsatile après le sommeil tôt le matin, passant de l'occiput au front, indique une maladie vasculaire dans la région crânienne. Non ressenti dans un état calme et se manifeste pendant le mouvement.

Douleur au front

Un mal de tête au front est également un signe de maladie grave. Ceux-ci inclus:

  1. Sinusite, dans laquelle la membrane muqueuse des sinus maxillaires devient enflammée. Avec la sinusite, en plus de la douleur dans la tête, il y a une congestion nasale constante.
  2. L'inflammation du sinus frontal, appelée sinusite frontale, est douloureuse le matin et ne disparaît qu'une fois les sinus dégagés. Dans les cas graves de sinusite frontale, des opérations sont effectuées et des antibiotiques sont prescrits. Dans les premiers stades, les gouttes vasoconstricteurs, l'inhalation et le réchauffement peuvent être évités..
  3. La pneumonie, la grippe et le paludisme peuvent tous provoquer des douleurs lancinantes. Elle s'accompagne également d'une faiblesse générale, de douleurs musculaires et de fièvre. Dans le paludisme, la douleur peut être intense..
  4. La méningite aiguë est une maladie caractérisée par un mal de tête sévère au front, des nausées ou des vomissements.

Douleur oculaire

La plupart du temps, la douleur oculaire est due à une douleur au front. Les maux de tête dans les yeux sont souvent associés à un surmenage au travail. Heureusement, vous pouvez faire face à une telle maladie par vous-même, simplement en laissant le corps se reposer. Mais parfois, les causes de la douleur dans le contour des yeux peuvent être beaucoup plus graves. Ainsi, ils peuvent inclure:

  1. Commotion cérébrale. Le premier symptôme de ces blessures est un mal de tête au niveau des yeux et du front. Le traitement ne doit avoir lieu que sous la stricte surveillance d'un médecin..
  2. Problèmes oculaires. L'hypermétropie et la myopie peuvent provoquer des douleurs. Cela est dû à la forte tension des globes oculaires. Dans ce cas, des lunettes correctement sélectionnées vous aideront..
  3. Avec une maladie telle que le glaucome, une personne tolère douloureusement la lumière vive. Ses poussées peuvent provoquer des nausées et des vomissements. Dans les cas avancés de glaucome, il existe un risque de perte de vision.

Que faire si vous avez mal à la tête

De nombreuses personnes choisissent de soigner leurs maux de tête. Cette option n'est pas toujours efficace, car la plupart des médicaments ne soulagent que l'inconfort, mais pas la cause elle-même. Un moyen sûr consiste à utiliser des remèdes populaires. Cependant, pour vous débarrasser de la source du problème, vous devez être examiné par un spécialiste. Ci-dessous, nous analyserons les principaux moyens de traiter les maux de tête.

Comprimés de maux de tête

Si la douleur n'est pas chronique et est causée par des facteurs externes, il ne sera pas difficile de s'en débarrasser. Dans de tels cas, des analgésiques conventionnels sont utilisés. Les médicaments les plus sûrs sont considérés comme des comprimés à base d'ibuprofène ou de paracétamol. Ceux-ci peuvent être considérés:

  1. Citramon. En plus des composants ci-dessus, la caféine est présente dans la composition. Il stimule le système nerveux central. Le médicament aide bien au surmenage et à une diminution du tonus des vaisseaux du cerveau.
  2. Aspirine. Le médicament soulage non seulement en douceur la douleur dans la tête, mais contribue également à améliorer le bien-être en cas de rhume.
  3. Analgin - comprimés qui conviennent pour éliminer les symptômes le premier jour avant de prescrire un traitement. Le médicament soulage rapidement la douleur du rhume et de la grippe.
  4. Le paracétamol est un bon médicament pour un traitement à long terme. Cela aide à se débarrasser non seulement de la douleur, mais aussi de la température. Soulage les symptômes des maladies virales et des maux de dents.

Pour la douleur due à l'hypertension artérielle, les analgésiques peuvent ne pas être utiles..

Les règles suivantes doivent être suivies lors de la prise de médicaments contre les maux de tête:

  • Ne combinez pas de médicaments avec de l'alcool, car il existe un risque d'altération des fonctions rénale et hépatique.
  • Les comprimés à base de codéine sont contre-indiqués pour les automobilistes, car la présence de ce médicament dans le sang peut être signalée comme un état d'intoxication médicamenteuse.
  • Les analgésiques ne doivent pas être utilisés pendant plus de 5 jours.
  • L'association de plusieurs types d'analgésiques est strictement interdite en raison de leurs effets négatifs sur l'estomac et les intestins..

Traitement sans pilules

Si les analgésiques ne sont pas à portée de main et qu'il n'y a aucun moyen d'aller à la pharmacie, vous devriez essayer les méthodes suivantes pour vous débarrasser des maux de tête.

  1. Vous devez boire 1 à 2 verres de thé fort ou de jus sucré pour les maux de tête dus à une gueule de bois. Une infusion de fruits secs convient également. En raison du stress, le corps a besoin d'une portion de glucose, qui est contenue dans ces boissons.
  2. Vous pouvez bien couvrir vos yeux ouverts avec vos paumes et les regarder pendant une demi-minute. Après cela, vous devez fermer les yeux et retirer vos mains. Ensuite, vous devez ouvrir soigneusement les yeux, cligner des yeux plusieurs fois, fermer les yeux fermement et à la fin les ouvrir en grand. Une telle charge aidera à soulager le stress des yeux et de la tête..
  3. Il y a un nerf analgésique entre le pouce et l'index. Il doit être massé périodiquement, puis le mal de tête ne vous dérangera plus.

En plus des méthodes proposées, vous pouvez pratiquer un massage de la tête ou un petit échauffement pour le cou. Pour les migraines dues à un travail de bureau à long terme, il est important de sortir périodiquement à l'air frais ou de ventiler la pièce.

Remèdes populaires

Il est possible de soulager le syndrome douloureux sans médicaments. En médecine traditionnelle, il existe de nombreux remèdes contre les maux de tête. Voici les plus efficaces.

  1. Pour la première recette, coupez 50 g de gingembre frais et versez-y un demi-litre d'eau chaude. Laisser infuser 1 heure. Il est recommandé de prendre une telle infusion 3 fois par jour pendant un tiers de tasse..
  2. Versez deux cuillères à soupe de camomille sèche avec un verre d'eau et faites cuire à feu doux pendant environ 5 minutes. Vous pouvez ajouter du miel ou du citron au bouillon fini. La camomille a un effet calmant et soulage rapidement les maux de tête.
  3. Versez 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme et 1 cuillère à soupe de miel dans 1 verre d'eau. La boisson doit juste être bue à la fois. L'intensité des sensations douloureuses sera considérablement réduite.
  4. Les compresses peuvent également être fabriquées à partir de vinaigre de cidre de pomme. Pour ce faire, mélangez 1 litre d'eau froide avec 1 cuillère à café de vinaigre et 1 cuillère à café de sel. Trempez un rabat de tissu naturel dans la solution et appliquez sur le front pendant 5 à 10 minutes.
  5. L'infusion d'aubépine est bonne pour la douleur et les vertiges. Il est très simple de le préparer: versez 20 g d'aubépine avec un verre d'eau et faites bouillir à feu doux pendant 10 minutes. Prenez un bouillon à jeun.

La prévention

Le mal de tête peut apparaître en raison d'une mauvaise alimentation ou d'un sommeil perturbé. Afin de comprendre pourquoi cela se produit, vous devez tenir un journal. Il doit enregistrer la nourriture consommée pendant la journée, l'heure du coucher et les jours où le mal de tête était. Il sera donc possible de tirer une conclusion sur le lien entre des sensations douloureuses et un style de vie. Dans le journal d'une femme, il convient également de noter les jours critiques, car des douleurs peuvent leur être associées..

Pour éviter que les migraines ne tourmentent, il est important de dormir suffisamment et souvent d'être à l'extérieur. L'activité physique et le rejet des mauvaises habitudes seront bénéfiques. Il est important d'éviter le stress et les situations de conflit. Il est conseillé de manger par petites portions 6 fois par jour. Il est important d'exclure du régime gras, frit et très épicé.

Vous devez également subir périodiquement un examen médical afin d'exclure la présence de maladies graves..

Conclusion

Le mal de tête est inconfortable, surtout s'il se manifeste constamment. Cela peut survenir à la fois en raison de la fatigue ou des changements de température et en raison de processus négatifs dans le corps. Vous pouvez faire face à des douleurs rares par vous-même à l'aide de analgésiques ou de remèdes populaires. Et avec une douleur constante et intense, vous devez consulter un médecin. N'oubliez pas non plus la prévention, car un mode de vie correct a un effet positif sur l'état général de tout le corps..

Que faire avec un mal de tête sévère: causes et médicaments

Les indications

Que faire avec un mal de tête sévère: causes et médicaments

Que faire avec un mal de tête sévère? Tout d'abord, découvrez sa cause et soulagez correctement le syndrome douloureux, puis éliminez la cause qui a provoqué des sensations douloureuses. Des maux de tête sévères réguliers sont une raison de consulter un médecin.

Figure 1 - La tête peut faire mal pour diverses raisons

Causes de maux de tête sévères

Le plus souvent, une douleur à la tête sévère indique des problèmes de vaisseaux sanguins, qui:

  • rétrécir trop. Les principales raisons de la compression excessive des vaisseaux sanguins sont la privation d'oxygène, le manque de nutriments (ils n'ont pas mangé ni bu pendant une longue période), un tonus veineux faible;
  • en expansion trop. Une maladie dans laquelle les vaisseaux sanguins se dilatent régulièrement est appelée migraine. Ce type de trouble neurologique touche environ 10% de la population..

À la recherche d'un médecin qui soigne les maux de tête, rendez-vous au service de neuropathologie. Dans la plupart des cas, c'est le neuropathologiste qui pose le diagnostic et prescrit le schéma thérapeutique. En cas de douleur dans les sinus maxillaires, le nez ou les oreilles, prenez rendez-vous avec un oto-rhino-laryngologiste. La sinusite, la sinusite, l'otite moyenne, d'autres maladies des organes ORL peuvent également provoquer des sensations douloureuses dans toute la tête.

Figure 2 - Les migraines peuvent être causées par un facteur déclenchant tel que l'odeur ou le goût.

  • de fortes sensations de douleur sont localisées à chaque fois dans la même partie de la tête;
  • avant l'attaque, il y a des changements de goût, de couleur, d'odeur, d'hallucinations (la soi-disant aura);
  • lors d'une attaque, une personne perd complètement sa capacité à travailler pendant 2 à 72 heures;
  • douleur - lancinante;
  • intolérance aux sons, photophobie;
  • vomissements, nausées, troubles neurologiques;
  • la présence d'un facteur déclenchant (par exemple, une crise de migraine peut provoquer une odeur de banane ou de miaulement de chat).

Savoir si vous souffrez de migraine ou non est très simple. Avec la migraine, les crises sont clairement exprimées, entre elles la tête ne fait pas du tout mal. Si la tête fait constamment mal, ce n'est pas une migraine..

Les chercheurs affirment que dans 90% des cas, des sensations douloureuses se développent en raison d'une surcharge des muscles du cou, des yeux, du visage, du front et de diverses parties de la tête. La douleur due à la fatigue musculaire et à la migraine est appelée primaire. Vous pouvez vous en débarrasser en agissant directement sur la cause de l'événement (par exemple, en effectuant un massage du cou, en faisant des exercices oculaires, en buvant un antispasmodique). La localisation des sensations est différente. Parfois, c'est un mal de tête à la ceinture, dans d'autres cas, toute la tête fait mal, ou une partie de celle-ci (arrière de la tête, tempes).

Les médicaments les plus sûrs «de la tête» sont l'ibuprofène et le paracétamol.

Les maux de tête secondaires se développent en raison de processus pathologiques se produisant dans le cou ou la tête. Ils sont causés, par exemple, par l'ostéochondrose, la dystonie végétative-vasculaire, l'hypertension. La douleur peut être localisée avec des médicaments anesthésiques. Vous devez traiter la maladie sous-jacente, puis la douleur à la tête disparaîtra d'elle-même.

Un mal de tête sévère, dont les pilules n'aident pas à se débarrasser, est une raison sérieuse de consulter un médecin. Cette condition est l'un des signes d'un accident vasculaire cérébral, de troubles neurologiques et nécessite une attention médicale urgente..

Figure 3 - Une douleur intense à la tête est parfois provoquée par des maladies des organes ORL.

Des maux de tête parfois très graves se développent après la prise d'une dose élevée de médicament contre les maux de tête. Ces sensations douloureuses sont appelées abusives. Par conséquent, le principe «plus il y en a, mieux c'est» ne fonctionne pas ici..

Un mal de tête soudain et sévère est le signe d'un accident vasculaire cérébral ou d'une névralgie crânienne. Pour les patients atteints de diabète sucré, d'insuffisance rénale et de cancer, il s'agit d'un signal du développement d'un déséquilibre métabolique.

Figure 4 - Un mal de tête sévère peut être un signe de stress ou d'accident vasculaire cérébral

La douleur dans la région de la tête peut être un effet secondaire lors de la prise de médicaments. Si tel est le cas, coordonnez-vous avec votre médecin..

Et des sensations douloureuses guettent les gens pendant une gueule de bois. Voici ce que vous devez faire si vous avez un terrible mal de tête:

  • 6 heures après le dernier verre, prenez de l'aspirine (peut être remplacé par Picamilon, Mexidol, Pantogam);
  • prendre une douche de contraste;
  • buvez beaucoup d'eau (ce ne sera pas difficile) et tout diurétique (Diacarb, Triamten, Veroshpiron). Il n'est pas nécessaire d'utiliser des diurétiques puissants (p. Ex. Lasix, furosémide, hypothiazide, oxodoline).

Ne prenez pas Citramon P ou Paracetamol. Ils surchargeront le foie, qui en ce moment fonctionne déjà "à vitesse accrue".

Premiers secours pour les maux de tête

Que faire quand un mal de tête est pris par surprise et qu'il n'y a pas de médicaments sous la main? La première étape consiste à se retirer, à s'allonger, à assombrir la pièce, à noyer les sons, à supprimer tous les facteurs gênants (surtout si vous ressentez l'approche d'une crise de migraine). Des exercices oculaires relaxants aideront à soulager les douleurs causées par le vasospasme. Avec un spasme des vaisseaux sanguins, vous pouvez prendre une douche chaude, avec leur expansion excessive - une douche fraîche. Aller au bain est dangereux - il y a une forte probabilité de se sentir mal.

Figure 5 - Lorsque vous avez mal à la tête, essayez de vous allonger

Ne prenez pas de douche de contraste. Les changements de température provoquent la contraction et l'expansion des vaisseaux en alternance. Si le problème est causé par un spasme ou une vasodilatation excessive, cela augmentera inévitablement les sensations douloureuses..

Si possible, faites un léger massage de la tête. Essayez de ne pas surcharger le corps ce jour-là - ne mangez pas trop, excluez l'alcool et l'activité physique. Dans certains cas, ces mesures aident à soulager le début d'une crise ou à utiliser des médicaments plus légers. Une correction en douceur du régime alimentaire et une activité physique légère (les promenades ordinaires au grand air conviennent à l'avenir) aideront à éviter les crises ou à réduire considérablement leur douleur.

Figure 6 - Une bouillotte avec de la glace aidera à soulager la condition lors d'une crise de migraine

Que boire pour les maux de tête chez les femmes enceintes?

Comme vous le savez, les femmes enceintes ne peuvent pas tout faire - elles peuvent à la fois endurer des sensations douloureuses et prendre des médicaments contre elles. Cependant, une issue peut être trouvée. Habituellement, une modification de l'équilibre hormonal et une augmentation du volume sanguin, ce qui est inhabituel pour le corps, provoquent un mal de tête. Si la femme enceinte prend du poids rapidement, des problèmes s'ajoutent. Ceux qui savent exactement pourquoi la tête fait mal peuvent prendre No-shpa, Paracetamol, Citramon. Si les sensations apparaissent pour la première fois ou semblent suspectes, passez de toute urgence un examen chez un spécialiste.

Les femmes enceintes sont contre-indiquées:

  • médicaments à base de tryptamine - Amigrenin, Antimigren;
  • Nurofen, Aspirine, Propranolol, Ergotamine. Ces médicaments peuvent provoquer des saignements, une naissance prématurée et perturber le développement du fœtus..

Figure 7 - Que boire «de la tête» pour les femmes enceintes, le médecin conseillera.

Que prendre pour un mal de tête?

Figure 8 - Pour choisir le bon médicament, vous devez trouver la cause du mal de tête.

Que pouvez-vous boire pour un mal de tête:

  • Pour toutes sensations douloureuses à la tête, au cou, à une température élevée - Ibuprofène, Nurofen, Burana, Mig, Faspik. Leur principe actif est considéré comme le plus sûr en termes de rapport bénéfice / effets secondaires..
  • Pour neutraliser les douleurs légères et modérées, qui apparaissent rarement, - Panadol, Paracetamol, Calpol, Askofen-P, Kofitsil, Citramon, Tempalgin, Sedalgin. Les médicaments sont interdits pour les violations du foie et après avoir bu de l'alcool, ainsi que d'autres médicaments métabolisés dans le foie.
  • L'acide acétylsalicylique aidera à soulager les sensations douloureuses causées par l'inflammation.
  • Pour la douleur intense - Migrenol (une combinaison de paracétamol et de diphenhydramine). Provoque de la somnolence, il est donc préférable de le boire avant le coucher et ne doit pas être pris si vous devez conduire.

Figure 9 - Si vous avez tendance à avoir des maux de tête, gardez toujours «votre» médicament dans votre poche ou votre sac

  • Si les maux de tête sont extrêmement sévères et que vous ne savez pas quoi faire (les médicaments conventionnels n'aident pas), - Pentalgin, Piralgin, Sedal, Sedalgin. Ce sont de puissants médicaments combinés qui contiennent même du phénobarbital. Utilisez-les en dernier recours, de préférence sur recommandation d'un spécialiste. Ils provoquent de la somnolence, donnent des résultats positifs aux tests de dopage, il est donc interdit aux conducteurs et aux athlètes de les boire.
  • Lorsque le mal de tête persiste et s'accompagne de fièvre - Analgin, Baralgin. Les médicaments aident également aux maux de dents. L'ingrédient actif - le métamizole sodique - réduit la production de leucocytes, donc ces médicaments doivent être pris avec une extrême prudence.
  • Sensations douloureuses dans la région de la tête causées par un vasospasme - Bral, Trigan-D, Maksigan, Novigan, Spazmalgon, Spazgan, Revalgin. Ces médicaments aident également à soulager la douleur mensuelle des femmes. Il n'est pas souhaitable de les boire à jeun..
  • Pour les maux de tête accompagnés d'une toux (par exemple, lors d'infections respiratoires aiguës), Solpadein et Kaffetin aident. Ces médicaments ne sont prescrits qu'aux adultes. Vous pouvez boire jusqu'à 6 comprimés par jour.
  • Lorsque la tête fait mal sous pression réduite - Migrenol, Panadol, Solpadein Fast, Askofen, Kofitsil, Citramon, Tempalgin. Ces médicaments contiennent de la caféine, par conséquent, sont contre-indiqués pour les patients hypertendus.
  • Lorsque vous avez mal à la tête et que les médicaments conventionnels ne fonctionnent pas, vous pouvez boire Next, Brustan ou Ibuklin - une combinaison d'ibuprofène et de paracétamol.

Si vous conduisez une voiture, évitez les médicaments contenant du phénobarbital et de la codéine. La présence de ces substances dans le sang lors d'un accident est considérée comme un état d'intoxication médicamenteuse. Pour qu'ils soient complètement éliminés du corps, vous devez attendre 72 heures.

Figure 10 - Pour connaître la cause des maux de tête, passez l'examen

Alors maintenant, vous savez quoi faire avec des maux de tête d'origines diverses. Si vous n'êtes pas encore allé chez un médecin, assurez-vous de le consulter. Il est probable que des sensations douloureuses signalent l'apparition de dysfonctionnements dans le corps, qui peuvent se transformer en un problème grave. Acceptez le temps et ne tombez pas malade!

Mal de crâne

Il existe environ 200 causes connues de maux de tête (céphalalgie). Cela peut être une augmentation ou une diminution de la pression artérielle, une pathologie des vaisseaux cérébraux, des maladies de la colonne vertébrale, des vaisseaux cérébraux, des tumeurs cérébrales, une intoxication. À l'hôpital Yusupov, les neurologues découvrent la cause du mal de tête à l'aide des derniers équipements de diagnostic des principaux fabricants mondiaux.

Les maux de tête au front peuvent déranger le patient avec une sinusite, une sinusite frontale. Dans ce cas, le traitement est effectué par des oto-rhino-laryngologistes. Si la cause du mal de tête est l'hypertension artérielle, les cardiologues pratiquent un traitement antihypertenseur. En présence d'intoxication, des spécialistes des maladies infectieuses sont impliqués dans le traitement des patients souffrant de maux de tête. Une approche multidisciplinaire du traitement des patients souffrant de maux de tête permet une amélioration rapide de l'état du patient.

Causes des maux de tête chez les femmes

Causes des maux de tête chez les hommes

Opinion d'expert

Chef du service de médecine réparatrice, neurologue, réflexologue

90% de la population a présenté des symptômes de céphalées au moins une fois dans sa vie. Ces données sont fournies par l'Organisation mondiale de la santé. Dans 20% des cas, le mal de tête est permanent. Le rapport de la structure de la morbidité chez les hommes et les femmes est de 1: 3. Les neurologues identifient diverses causes de maux de tête. Les facteurs étiologiques les plus courants sont les migraines et les céphalées de tension. La migraine est diagnostiquée dans 20 à 30% des cas, la part des HDN représente 50 à 70%.

Les maux de tête peuvent être le symptôme d'une maladie grave. Par conséquent, avec l'apparition fréquente d'un symptôme pathologique, ainsi qu'en présence d'autres symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin. À l'hôpital Yusupov, les neurologues accordent une attention particulière au traitement de divers types de maux de tête. Le diagnostic des causes possibles est effectué à l'aide de rayons X, IRM, CT, EEG, angiographie et tests de laboratoire. Si nécessaire, des études complémentaires sont prescrites. La thérapie sélectionnée individuellement vous permet d'arrêter une crise aiguë et d'empêcher le re-développement d'un symptôme pathologique. Les médicaments utilisés sont testés pour la qualité et la sécurité. Les schémas thérapeutiques sont conformes aux recommandations mondiales pour le traitement des maux de tête.

Les neurologues distinguent les types de maux de tête suivants:

  • Migraine - causée par un dysfonctionnement du système vasculaire;
  • Céphalée de tension - principalement due à une tension excessive des muscles cervicaux, oculaires, ainsi que des muscles de la ceinture scapulaire et de l'aponévrose du cuir chevelu, ainsi que du stress chronique, de la dépression;
  • Hémicranie paroxystique chronique, céphalée en grappe - il y a des.
  • Maux de tête non associés à des dommages aux structures du cerveau;
  • Mal de tête ambulant qui survient avec des médicaments incontrôlés.
Distinguer également les maux de tête après une lésion cérébrale traumatique, avec les maladies du système vasculaire, résultant de troubles intracrâniens d'origine extravasculaire.

La céphalée de tension survient souvent chez les femmes après un stress ou un choc nerveux. Il disparaît en présence d'émotions positives, après avoir bu des tisanes apaisantes.

Les neurologues ne recommandent pas de prendre des comprimés contre les maux de tête par vous-même. Chaque médicament est conçu pour soulager un certain type de douleur et comporte un certain nombre de contre-indications. Le médecin prend tout cela en compte lors de la prescription d'un médicament à un patient..

Migraine

La migraine est le type de mal de tête le plus courant. Il survient souvent chez les femmes de la puberté (de 11 à 13 ans) à 35 ans. Les migraines sont simples ou avec aura. Cela peut se produire dans la tempe, la couronne, l'occiput et le front. Causes de la maladie - violation héréditaire de la régulation vasomotrice des artères situées à l'extérieur et à l'intérieur du crâne.

Avec la migraine, les maux de tête surviennent sous la forme d'attaques. Ils vous dérangent à des intervalles différents - d'une fois par semaine à une fois par an. L'attaque dure de plusieurs heures à 3 jours. Habituellement, la douleur est lancinante, couvrant la moitié de la tête. Il survient souvent après l'exercice, le stress, le manque de sommeil ou un sommeil trop long, la consommation de certains aliments.

Une crise de migraine s'accompagne de nausées et de vomissements, d'intolérance à la lumière vive, de bruit et de fortes odeurs. Parfois, le mal de tête est très grave et dure plusieurs jours - cette condition est appelée état de migraine. Selon les statistiques, la migraine survient chez 2% des personnes.

Les neurologues pensent qu'une crise de migraine se développe sous l'influence des facteurs provoquants suivants:

  • Stress chronique;
  • Surmenage;
  • Travail mental intense;
  • Troubles hormonaux.
L'hérédité est souvent la cause de la migraine.

Céphalée de tension

Ce type de mal de tête survient à la suite d'une tension prolongée dans les muscles de la tête et du cou. La céphalée de tension peut être chronique et déranger constamment, ne s'arrêtant qu'occasionnellement pendant 2-3 jours. Il n'y a pas d'autres violations. Aucune nausée ni vomissement, une lumière vive et un bruit fort ne causent pas de souffrance. Presque toutes les personnes malades mènent une vie normale, elles ont une capacité de travail normale.

Les céphalées de tension sont plus fréquentes chez les personnes ayant une anxiété accrue et une tendance à tomber dans la dépression. La douleur survient souvent dans un contexte de stress sévère. Il y a une sensation de pression sur le dessus de la tête ou de pression sur toute la tête.
De nombreuses personnes atteintes de ce trouble prennent beaucoup d'analgésiques tout le temps. Au fil du temps, ce «traitement» peut lui-même conduire à des maux de tête..

Les céphalées de tension sont traitées avec des antidépresseurs - seul un médecin a le droit de les prescrire. Le massage de la tête et l'acupuncture aident à améliorer la condition.

Dans la zone des yeux et du front

Divers facteurs peuvent provoquer des maux de tête au front. Une douleur en grappes ou en faisceau se produit dans le contour des yeux. Elle peut revenir après un certain temps. Parfois, les crises durent des heures.

Un mal de tête irradiant vers le globe oculaire peut être un signe de migraine, de maladies oculaires, de néoplasmes cérébraux, de maladies neurologiques du cerveau. Elle survient souvent après un stress sévère ou prolongé. La cause du mal de tête peut être une inflammation des sinus maxillaires ou frontaux du nez. Elle cède souvent dans les globes oculaires. La céphalée sinusale disparaît après la guérison de la maladie sous-jacente. Douleur au front - un symptôme courant de la méningite, du paludisme, de la typhoïde, de la pneumonie.

Dans la région occipitale de la tête

À l'arrière de la tête, la céphalalgie se produit avec une augmentation de la pression artérielle, dont la cause est l'ostéochondrose, la spondylose, le spondylolisthésis, des anomalies dans le développement des vaisseaux sanguins dans la tête ou le cou. Une douleur intense à l'arrière de la tête survient après une tension nerveuse, à la suite d'un spasme des muscles du cou, des artères de la tête et du cou, une violation de l'écoulement du sang veineux de la tête. Elle inquiète les patients souffrant de névralgie du nerf occipital, d'insuffisance vertébrobasilaire, de maladies de la colonne vertébrale, de migraine.

Un mal de tête aigu à l'arrière de la tête survient souvent avec le développement d'une crise hypertensive. Des maux de tête aigus, éclatants et lancinants à l'arrière de la tête sont accompagnés d'une pâleur du visage du patient, d'une hyperhidrose généralisée, d'une bouche sèche, de douleurs cardiaques et d'une tachycardie.

L'hypertension artérielle chronique avec une légère augmentation de la pression artérielle se caractérise également par le développement de douleurs principalement à l'arrière de la tête. Le mal de tête inquiète le patient immédiatement après le réveil, augmente avec l'effort physique et s'accompagne souvent d'un œdème des paupières inférieures. La douleur est causée par une violation de la sortie de sang veineux des vaisseaux de la tête.

Combiné avec des nausées

Des maux de tête sévères et des nausées sont des signes de migraine, de méningite, de crise hypertensive. La cause de ces symptômes est souvent la sinusite, la sinusite frontale et l'intoxication du corps. Les traumatismes cranio-cérébraux et les maladies infectieuses se manifestent également par des nausées, des maux de tête, des étourdissements. Les patients se plaignent de maux de tête, de nausées, de faiblesse au stade initial de la grippe et d'une infection respiratoire aiguë. Dans ce cas, la température corporelle monte à des nombres élevés..

Des ondulations dans les yeux, des nausées et des maux de tête peuvent signaler le développement de migraines. Avec une migraine, l'appétit du patient disparaît, il y a une aversion pour les odeurs fortes, la nausée, l'irritabilité, la photophobie, l'engourdissement de certaines parties du corps.

Des maux de tête et des étourdissements surviennent également lors du port de lunettes ou de lentilles mal ajustées, une perturbation du système vasculaire. Les maux de tête et les mouches dans les yeux apparaissent en raison de la fatigue et de l'épuisement nerveux, lors d'un changement de temps, après un stress. Ces symptômes surviennent chez les personnes qui ont subi une blessure à la tête, une blessure ou une maladie de la colonne vertébrale.

Des maux de tête et des éclairs de mouches devant les yeux apparaissent lors d'une crise hypertensive. Son type - une crise hyperkinétique - commence brusquement par un mal de tête, des nausées, des mouches clignotantes devant les yeux et des vomissements. Le patient a chaud. Il a augmenté la transpiration, les palpitations. Un tremblement est ressenti dans tout le corps. L'hypertension artérielle peut provoquer une encéphalopathie hypertensive. Il se manifeste par les symptômes suivants:

  • Mal de tête très sévère;
  • Vertiges;
  • La nausée;
  • Vomissement;
  • Clignotant vole dans les yeux.
Le patient peut perdre connaissance et mourir si les soins médicaux ne sont pas fournis à temps.

Les maux de tête qui surviennent le matin après le sommeil peuvent être une manifestation d'un néoplasme du cerveau, d'abusus céphalalgie, de douleurs de tension, de migraine. Les maux de tête d'abus surviennent avec l'utilisation prolongée d'analgésiques. Cela empire le matin. L'intensité de la douleur change constamment tout au long de la journée. Les maux de tête d'abus augmentent avec le stress, le stress mental, un effort physique excessif, ainsi qu'avec le retrait du médicament qui soulage la douleur. L'abus de céphalalgie devient permanent si le patient souffre d'un syndrome dépressif, est souvent irrité et très fatigué. En raison du mal de tête constant, la concentration d'attention et la capacité de travail d'une personne diminuent. Il ne dort pas bien, se sent constamment fatigué.

Céphalée temporelle

Des maux de tête sévères dans les tempes inquiètent les patients souffrant d'otite moyenne, de migraine. Il se produit avec une augmentation de la pression intracrânienne et artérielle. Une des causes de la douleur dans la région de la tempe est une inflammation ou une lésion de l'articulation temporo-mandibulaire. Dans ce cas, la douleur survient dans la région des tempes, irradie vers l'oreille et les yeux. Parfois, des sensations douloureuses surviennent dans l'épaule, le cou, l'omoplate. Si l'articulation temporo-mandibulaire est dans la mauvaise position, un spasme musculaire se développe, ce qui provoque une augmentation du mal de tête. Après le traitement de la maladie sous-jacente, la douleur disparaît.

L'artérite est l'une des causes des maux de tête dans la région du temple. Il s'agit d'une maladie dans laquelle le processus inflammatoire affecte les vaisseaux de la tête et de la région temporale. En raison de l'inflammation auto-immune des parois de l'artère et des gros vaisseaux dans la région temporale, des complexes immuns se déposent sur leurs parois, qui sont produits en réponse à l'infection. Le système immunitaire perçoit ces cellules comme étrangères. Les parois des vaisseaux sanguins s'épaississent, des caillots sanguins se forment dessus. Cette pathologie se manifeste par un mal de tête sévère dans la région du temple, une faiblesse générale et une fonction visuelle altérée. À mesure que la maladie progresse, les lésions artérielles entraînent une défaillance des organes..

Le stress est une cause fréquente de douleur dans la tempe, dans le contour des yeux et de douleur pressante intense dans le crâne. En cas de troubles de la mémoire, d'audition, de vision et de douleur intense et lancinante constante dans la région du temple, un neurologue peut soupçonner le développement d'un néoplasme cérébral.

Une douleur aiguë dans la région de la tempe est un symptôme courant de l'AVC. Elle s'accompagne d'engourdissements d'un côté du visage, du corps, d'une perte d'élocution. Un accident vasculaire cérébral hémorragique peut survenir en raison d'une rupture d'un anévrisme de l'artère cérébrale. Un accident vasculaire aigu se développe à la suite du stress. Des maux de tête sévères peuvent être un signe avant-coureur..

Maux de tête et acouphènes

Mal de tête en grappe

Les céphalées en grappes se produisent dans les crises, en série (grappes). Les neurologues pensent que la céphalée en grappe est associée à «l'horloge biologique» d'une personne - des mécanismes qui régulent le travail des glandes endocrines, des organes et des vaisseaux sanguins. La douleur survient lorsque la lumière des vaisseaux cérébraux se dilate.

Les céphalées en grappes peuvent être si graves que certains patients ont des pensées ou des actions suicidaires pendant l'attaque. La durée d'une attaque varie de 15 minutes à plusieurs heures. Les attaques se répètent plusieurs fois dans la journée. Cela peut durer plusieurs mois, puis il y a une "pause" de six mois.

La douleur survient généralement d'un côté de la tête, dans la tempe ou dans l'orbite de l'œil. Il est combiné avec les caractéristiques suivantes:

  • Rougeur des yeux;
  • Lachrymation;
  • Congestion nasale;
  • Gonflement (œdème) des sourcils, du front.
Les neurologues de l'hôpital Yusupov appliquent des méthodes efficaces de traitement des céphalées en grappe et de prévention des crises récurrentes.

Douleur avec augmentation de la pression intracrânienne

Maux de tête vasculaires

Maux de tête veineux

Maux de tête avec ostéochondrose cervicale

Avec le développement de l'ostéochondrose cervicale, les racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière sont comprimées. Les patients s'inquiètent des douleurs cervicales qui irradient vers la tête. Les artères vertébrales longent la colonne vertébrale du cou. Grâce à eux, l'oxygène avec le sang est acheminé au cerveau. Avec l'ostéochondrose cervicale, le flux sanguin en eux est progressivement perturbé. Cela est dû à la compression du vaisseau par un disque vertébral déplacé, un muscle tendu ou une excroissance osseuse sur la vertèbre..

Sans traitement adéquat, les troubles augmentent et le syndrome des artères vertébrales se développe progressivement. Il se manifeste par des maux de tête, des étourdissements, une perte de conscience fréquente (en particulier lors de virages serrés de la tête), une fatigue intense et une diminution des performances.

Diagnostique

Traitement

Ci-dessus, seules les causes les plus courantes de maux de tête, avec lesquelles les patients se tournent vers des neurologues, ont été répertoriées. En fait, il y en a beaucoup plus. Il est impossible de trouver par vous-même la cause des maux de tête récurrents, un examen et un examen spécialisés sont nécessaires.

Le traitement des maux de tête est une tâche difficile que les neurologues de l'hôpital Yusupov font avec succès. Le traitement de la céphalalgie commence par l'élimination de la cause. Les médecins de la clinique de neurologie prescrivent des médicaments après un examen complet du patient. Ils aident à réduire le nombre de crises de douleur, à soulager son intensité.

Lors de la consultation, le patient reçoit des réponses aux questions suivantes:

  • Comment se débarrasser d'un mal de tête avec des médicaments;
  • Comment soulager la migraine avec des massages, des exercices spéciaux, des exercices de respiration;
  • Quelle pilule prendre si le mal de tête est associé à d'autres symptômes.
En outre, le médecin donnera des recommandations pour corriger la nutrition, le mode de vie, la normalisation du travail et du repos, le sommeil. Les neurologues sélectionnent individuellement le traitement pour chaque patient qui est le plus efficace pour un type spécifique de mal de tête. Les patients se voient prescrire des sédatifs et des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des analgésiques, des antispasmodiques.

Les spécialistes de la clinique de rééducation enseigneront au patient l'acupression, à l'aide de laquelle il est possible d'arrêter une crise de mal de tête, ils mèneront un cours d'acupuncture et de physiothérapie. Pour prendre rendez-vous avec un neurologue, appelez le numéro de téléphone du centre de contact de l'hôpital Yusupov.