Comment sont les bouffées de chaleur à la ménopause chez les femmes

Spasme

Pendant la ménopause, le corps d'une femme subit des changements majeurs. Ils sont associés à un processus naturel - le vieillissement et l'affaiblissement du système immunitaire. Dans le contexte des changements, un inconfort et une douleur peuvent survenir. Pour faciliter l'endurance de la période climatérique, vous devez prendre des médicaments spéciaux.

Causes des bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur sont des manifestations physiologiques désagréables qui se produisent en raison d'une diminution du niveau des organes génitaux féminins. Les œstrogènes, responsables de la formation et du développement du corps féminin, affectent le centre thermorégulateur, basé dans l'hypothalamus. Lorsque le niveau d'oestrogène diminue en raison de l'atteinte d'un certain âge, le corps commence à «donner des signaux», que la femme perçoit comme des bouffées de chaleur.

Ce processus s'accompagne d'une transpiration accrue, d'une fréquence cardiaque accrue et d'une vasodilatation. Les processus de thermorégulation sont stabilisés lorsque le corps peut s'adapter à de nouvelles conditions. Et pour l'aider, vous devriez commencer à prendre des médicaments. La durée de la «perestroïka» est différente. Certains ont six mois, tandis que d'autres ont jusqu'à 15 ans. Les facteurs qui prolongent cet état inconfortable sont la ménopause précoce et la ménopause artificielle (qui est nécessaire pour des raisons médicales).

Les principales causes des bouffées de chaleur sont considérées comme des modifications des taux hormonaux et une diminution de l'activité ovarienne. Secondaire - mode de vie, caractéristiques individuelles du corps et prise de certains médicaments.

Symptômes de manifestation

  1. Flux sanguin rapide vers le haut du corps (une sensation de chaleur se produit dans la poitrine et les bras, et la peau du visage et du cou devient rouge).
  2. Avant la manifestation de bouffées de chaleur, une sensibilité accrue est ressentie, ce qui signifie que le début du processus peut être prédit.
  3. Des maux de tête, des nausées, des étourdissements, une faiblesse apparaissent et le rythme cardiaque devient rapide.
  4. Avant et pendant une crise, la température augmente et la transpiration augmente. Pour certains, la sueur recouvre tout le corps, tandis que pour d'autres, elle n'apparaît qu'au-dessus de la lèvre supérieure..
  5. "Heure préférée" des marées - heures du soir et de la nuit.
  6. Des frissons apparaissent après la baisse de la température corporelle.

Cette condition peut durer de quelques minutes à une demi-heure. Dans 10% des cas, il faut appeler une ambulance, car certaines femmes ne tolèrent pas les bouffées de chaleur. Il s'agit d'un état transitoire au cours duquel la charge sur le cœur augmente et le flux sanguin augmente..

Les bouffées de chaleur pathologiques surviennent le plus souvent chez les femmes qui ont subi une intervention chirurgicale sur les organes reproducteurs ou les seins. De plus, ceux qui sont devenus victimes d'un cancer sont à risque.

Diagnostic différentiel de la ménopause

La ménopause est une période physiologique naturelle, et le diagnostic différentiel en l'absence de pathologies n'est pas effectué. Une attention accrue est portée aux patients atteints de thyrotoxicose et de dystonie neurocirculatoire.

La première maladie est caractérisée par: une perte de poids, une augmentation de la température cutanée, une fièvre persistante, des taux sanguins élevés de T3 et T4. La dystonie neurocirculaire est caractérisée par des signes tels qu'une augmentation de la pression artérielle, un engourdissement des extrémités, des palpitations, une "chair de poule" sur les bras et les jambes.

Des processus involutifs dans les organes reproducteurs féminins se produisent inévitablement avec des troubles végétatifs-vasculaires, neuropsychiques et métaboliques-trophiques. En ambulatoire, en présence de nombreuses pathologies, des examens peuvent être réalisés:

  • mammographie;
  • échographie transvaginale;
  • cytologique;
  • chimie sanguine;
  • coagulogramme;
  • DRA;
  • détermination des niveaux d'hormones.

Méthodes de traitement

L'apparition de la ménopause n'appartient pas à la catégorie des conditions douloureuses qui nécessitent un traitement intensif. Parce que le processus est naturel et inévitable. Mais dans la plupart des cas, il est impossible de se passer de médicaments. Bien que, si les bouffées de chaleur ne préoccupent pas beaucoup la femme et n'affectent pas la qualité de vie, cela n'a aucun sens de prendre des médicaments. Les bouffées de chaleur fréquentes sont dangereuses, car elles provoquent le développement de maladies cardiovasculaires, une dépression sévère et peuvent provoquer un épuisement nerveux.

DroguesHormonaleCompléments alimentaires non hormonauxLes antidépresseurs
«Ovestin»Arrête toutes les manifestations climatériques dans les plus brefs délais
"Divina"Contient des œstrogènes. Aide à prévenir l'ostéoporose
LivialIl est prescrit un an après la dernière menstruation, aide à prévenir le développement de l'ostéoporose
"Lerivon", "Doxepin", "Azafen"Apaisant
"Prozac", "Inquisan", "Nortriptyline"Stimulant
Maprotiline, AnafranilAvoir un effet complexe
"Lignarius"Contient une substance spéciale - le lignane, isolé des nœuds d'épinette
«Tsi-Klim»Ingrédient actif - extrait de racines de cimicifuga
"Climaksan"Capable d'éliminer toutes les manifestations de la ménopause
"Remens"Préparation homéopathique contenant 3 types de phytohormones
"Féminin"Complément alimentaire au trèfle rouge dans le cadre de
EstrovelComplément alimentaire multi-composants
«Tibolon»Élimine la plupart des manifestations de la ménopause
«Klimonorm»Contient de la progestérone et des œstrogènes
"Estrogel" et "Divigel"Préparations en gel à usage externe contenant de l'estradiol

Toutes les hormones ne doivent pas être prises de sa propre initiative. Ils sont prescrits par le médecin traitant.

Sida

Les bouffées de chaleur s'accompagnent d'une augmentation de la pression artérielle, ce qui est particulièrement dangereux en cas d'hypertension. Les «tremblements» de la ménopause peuvent provoquer le développement de l'hypertension et même provoquer un accident vasculaire cérébral.

Pour contrôler les indicateurs de pression artérielle, le patient peut être recommandé d'utiliser des médicaments antihypertenseurs, par exemple, "Kapotena" et "Anaprilin". Pour réduire la gravité des épisodes de bouffées de chaleur, il est nécessaire de prendre des médicaments dotés d'effets antispasmodiques, anticolvusants et anticonvulsivants (Gabagamma, Catena, Neurontin). Les médicaments sont graves et doivent être pris sous surveillance médicale.

Pour éliminer la carence en nutriments qui stimulent le travail des organes et des systèmes vitaux, le médecin peut recommander des complexes de vitamines et de minéraux. Ils aident à soulager la ménopause..

Les plus populaires sont Menopace et Ladies Formula Menopause. Les sédatifs tels que Velaxin et Ephelon, qui sont prescrits à ceux qui souffrent d'insomnie, ont également un bon effet. Ceux qui ne considèrent pas l'homéopathie comme une pseudoscience peuvent essayer des remèdes homéopathiques - inoffensifs et probablement efficaces - «Klimakt-Hel» et «Klimaktoplan».

Remèdes populaires

Pour éliminer les symptômes désagréables, vous devez faire attention aux remèdes à base de plantes, car les plantes populaires et abordables peuvent apporter une aide réelle:

  1. Sorbier des oiseleurs. Une teinture est préparée à partir des baies, selon le principe du «verre par verre». Heure et lieu de la perfusion - un mois au réfrigérateur. Le taux d'absorption est de 1 c. la nuit.
  2. Teinture de champignons shiitake. Il est préférable de l'acheter prêt à l'emploi et de prendre 5 gouttes 2 fois par jour. Pour faire la teinture vous-même, vous devez prendre 5 g de champignon shiitake et le faire infuser pendant quelques semaines sur un verre de vodka.
  3. Cloisons en noyer. Convient pour la fabrication de teintures alcoolisées et d'infusions d'eau: versez 400 ml d'eau sur des partitions de 10 noix, laissez reposer une nuit. Le matin, mettez le feu et laissez cuire 1 heure. Filtrer et boire 3 c. l. jeûne.
  4. Les feuilles de mûre, la mélisse, le thym, pris à parts égales, sont brassées avec de l'eau bouillante et bu à la place du thé. Les matières premières sont prélevées à raison de 1 c. mélange dans un verre d'eau bouillante.
  5. Tsimicifuga (racine de serpent). Faire bouillir à feu doux pendant 1 c. matières premières dans 200 ml d'eau, laisser reposer 2 heures. C'est la norme quotidienne de la décoction, qui doit être consommée en 4 doses..
  6. Cônes de houblon. Une teinture alcoolisée (20 g + un verre de vodka) est préparée à partir d'eux. Après 7 jours d'infusion, la teinture est consommée 5 gouttes deux fois par jour..
  7. Agripaume, terre sèche des marais, aubépine, imbécile. Ceci est un mélange pour la préparation de tisane (les matières premières et l'eau bouillante sont prises dans un rapport de 1:10).

Bains de guérison et thérapie par le jus

Les bouffées de chaleur sont accompagnées de transpiration. Pour rendre les procédures d'hygiène plus efficaces, il est recommandé d'ajouter des décoctions à base de plantes ou des huiles cicatrisantes au bain, tandis que l'eau ne doit pas être trop chaude.

Les composants supplémentaires sont:

  • huile de géranium + sel de mer (ne pas mélanger plus de 10 gouttes avec du sel de bain et dissoudre dans l'eau);
  • décoction de racine de valériane, bien qu'elle puisse être remplacée par deux bouteilles de pharmacie "valériane";
  • décoction d'herbes (absinthe amère - 3 parties, boutons de pin, sauge, racine de calamus, camomille, origan, thym, achillée millefeuille - 1 partie chacun). Préparez 3 litres de bouillon en prenant 10 cuillères à soupe. l. mélange d'herbes et la bonne quantité d'eau bouillante. Faire bouillir le mélange pendant 10 minutes, laisser infuser, filtrer et verser dans un bain avec de l'eau.

La thérapie par jus implique la consommation de jus de fruits et de légumes fraîchement pressés. La betterave-carotte et la pomme-orange sont particulièrement efficaces. Les boissons aux fruits d'airelles, aux canneberges et les compotes sont considérées comme des boissons saines pour la ménopause..

Régime avec ménopause (menu hebdomadaire)

Jour de la semainePremier petit déjeunerLe déjeunerLe déjeunerDîner
LundiBouillie de riz sur eau, poulet bouilliFromage cottage avec yogourt non sucréBortsch, pommes de terre bouillies, poisson cuit à la vapeurRouleaux de chou ou salade de fruits avec graines de lin ajoutées
MardiCasserole de fromage cottage, toast de pain aux céréalesBiscuits secs non sucrés et bananeSoupe de légumes à l'orge ou au riz, pommes de terre au veau bouilliPoulet au four, yogourt non sucré
MercrediBouillie de millet au lait et mielSmoothie aux fruits et baiesSoupe de sarrasin, ragoût de légumes et viande bouillieCasserole de pommes de terre, kéfir
JeudiSalade de légumes aux noix, viande de poulet blanche (poitrine)PommesSoupe aux boulettes de viande, purée de pommes de terre au poisson au fourGlace au lait, biscuits
VendrediBouillie de sarrasin aux raisins secs, pain grillé de pain aux céréalesPoires et yogourt non sucréSoupe de riz, ragoût aux pommes de terre bouilliesRagoût de légumes et poulet bouilli
samediFromage cottage au miel ou aux fruits secs (abricots secs, raisins secs, pruneaux)Du pain avec du beurreSoupe de légumes, pâtes complètes avec sauce aux champignonsVeau bouilli avec salade de légumes
dimancheCroûtons de blé au laitRyazhenkaBortsch sans viande, riz au pouletRagoût de légumes, poisson

Vous pouvez inclure du fromage faible en gras dans votre alimentation et la consommation d'œufs doit être limitée à 1 morceau. dans la semaine. Les poissons sont autorisés tous les jours. Vous devez choisir comme boissons: lait de soja, thé vert, compotes, boissons aux fruits, jus de fruits.

Bouffées de chaleur de la ménopause et grossesse

Lorsque la ménopause survient, le nombre de follicules matures diminue. En conséquence, le nombre d'œufs adaptés à la fécondation diminue. Cela ne se produit pas d'un seul coup, car le processus dure 10 ans. Au début de la ménopause, les menstruations surviennent périodiquement. Par conséquent, presque toutes les femmes âgées de 40 à 45 ans ont une chance de devenir mère..

Les bouffées de chaleur et la transpiration sont généralement attribuées aux signes de la ménopause, mais des symptômes similaires peuvent apparaître aux premiers stades de la grossesse. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous diagnostiquer de manière indépendante et au premier soupçon, il est préférable de consulter un médecin.

Certains signes ne sont caractéristiques que de la ménopause ou de la grossesse. Par exemple, le début de la ménopause signalera: sécheresse vaginale, diminution de la fertilité, augmentation du cholestérol, perte osseuse. Au début de la grossesse: les préférences gastronomiques changent, les nausées matinales et la constipation apparaissent. En outre, les glandes mammaires deviennent plus sensibles et augmentent en taille..

Si vous trouvez une faute de frappe ou une inexactitude, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

En directInternetLiveInternet

-Mots clés

-La musique

-Catégories

  • FÉLICITATIONS (4)
  • HOROSCOPE Balance (2)
  • "Philosophie de la vie", (43)
  • Vidéos (19)
  • Beauté_Santé / Mains, ongles (27)
  • Beauté_Santé, guérison (277)
  • CLIMAX (4)
  • ordinateur (18)
  • CUISINE / Pâtisseries sucrées (95)
  • Recettes / Snacks (143)
  • poisson (49)
  • Cuisine / Viande (25)
  • Musique (8)
  • Conseils / Nettoyage, nettoyage (13)
  • Conseils / Fleurs (1)
  • Philosophie de vie, amour (5)
  • TOUTES LES MAINS (1)
  • Recettes de cuisine / soupes (11)
  • Série de messages "Pratiques énergétiques et (4)
  • "MÉDITATIONS" (33)
  • "Prières" (29)
  • "Régime" (36)
  • "Guérisseur": (7)
  • "PROGRAMMES UTILES": (80)
  • Série de messages "PROGRAMMES UTILES": (28)
  • "Proverbes en audio" (4)
  • diffusions (0)
  • Rubriques: Produits: utiles et nocifs (1)
  • "Recettes" (109)
  • : Recettes / Snacks (28)
  • cuisine / confiserie (31)
  • "* RECETTES ALIMENTAIRES POUR BÉBÉ *" (2)
  • bébé (1)
  • "LIVRES AUDIO, ÉLECTRONIQUES" (2)
  • "divination" (68)
  • magie, (34)
  • Série de messages: "Magic" (16)
  • "diabète": (4)
  • "Maison, datcha, construction" (8)
  • "Beauté_Santé" (26)
  • "INTERNET": (13)
  • "LITTÉRATIE INFORMATIQUE": (21)
  • "Prières, complots, charmes": (32)
  • "PROPRIÉTÉS UTILES DES PRODUITS": (4)
  • "Psychotechnique" (3)
  • "Divertissement" (Flash à (26)
  • "Humour" (2)
  • "Conseils / Potager" (3)
  • "Vidéo TV en ligne": (33)
  • - radiculite, ostéochondrose, articulations (2)
  • Anglais (9)
  • Allergie (1)
  • Aphorismes (1)
  • maladies de la peau ": (0)
  • maladies de la peau ": (0)
  • VIDÉO, AUDIO, MUSIQUE, CHANSONS (0)
  • TOUT POUR LE CHALET / Divers (7)
  • TOUT SUR LA COSMÉTIQUE (1)
  • BRODERIE (1)
  • tricot (9)
  • TRICOT (4)
  • TRICOT (0)
  • CUISSON AU MICRO-ONDES (4)
  • Desserts (10)
  • POUR MAISON / JEU (1)
  • Vies des saints (0)
  • Vies des saints (0)
  • SORTES (16)
  • Blancs (1)
  • Santé dentaire et bucco-dentaire (1)
  • Beauté_Santé / Visage (50)
  • Beauté_Santé / Recettes folkloriques Intéressant (44)
  • Beauté_Santé / Corps (8)
  • intéressant (0)
  • Tirelire de conseils utiles (21)
  • Cuisine / pas cher et joyeux (7)
  • CUISINE / plats de viande, viande hachée, abats (81)
  • CUISINE / Volaille (32)
  • CUISINE / pâtisseries non sucrées (62)
  • CUISINE / pommes de terre (7)
  • CUISINE / bonbons CUISINE / CUISINE BEAUCOUP DE RECETTES (9)
  • CUISSON / crèmes, glaçages, sauces, épices (14)
  • CUISINE / plats de légumes (14)
  • CUISINE / salades (27)
  • Recettes / plats principaux (12)
  • Recettes de cuisine / Pâtisserie, gâteau (18)
  • Recettes culinaires / Blancs, confiture (13)
  • Recettes / Boissons (17)
  • Rouleaux de poulet farcis aux abricots secs et aux canneberges (0)
  • Massage thérapeutique (2)
  • LIKBEZ LIRushkin - conseils (21)
  • Techniques et tests (1)
  • Les rêves deviennent réalité!. (3)
  • Musique (9)
  • Musique (6)
  • LA GYMNASTIQUE NÉCESSAIRE (1)
  • Éducation "(1)
  • Colonne vertébrale (radiculite, sciatique, lumbago,.) (2)
  • FÉLICITATIONS / Émoticônes de cartes Animashki (5)
  • Proverbes (18)
  • Travaillez sur vous-même (3)
  • Bricolage (4)
  • Série de messages sur les collations à la viande: (0)
  • Simmoron (15)
  • écouter des livres (1)
  • liens (29)
  • décorer le journal (18)
  • GESTION DES AFFAIRES (3)
  • CONFORT DANS LA MAISON (17)
  • HISTORIQUE (5)
  • FLORAL / Plantes d'intérieur (10)
  • C'EST INTÉRESSANT / villes, pays, voyages (10)

-

-copains

-Lecteurs réguliers

-Communautés

-Diffuser

-Statistiques

FAÇON FACILE DE RETIRER CLIMAX

Jeudi 28 novembre 2013 15:22 + dans le bloc de devis

massage de 3 points avec ménopause

Le 1er point est sur les deux bras, à l'extérieur, là où le muscle (deltoïde) part de l'épaule, en dessous, sous ce muscle, là où il se termine, et ce point est situé. C'est approximativement de l'épaule 1 - 1,5 largeur de paume. Le point est très douloureux. Cela peut être ressenti comme ça, là où se termine ce muscle. Vous devez appuyer 3 fois avec votre doigt - un, deux et trois, d'abord sur un, puis sur l'autre main. Faites-le juste une fois et ne le répétez plus.

Le 2ème point est sur les deux jambes, également de l'extérieur, là où passe la ligne rayée des généraux militaires. Vous devez vous lever, étirer vos bras le long des coutures le long des jambes, et ce point sera au bout du majeur. Vous pouvez appuyer sur ces points sur les deux jambes simultanément avec deux majeur, également 3 fois. Les points sont douloureux et très sensibles. Faites cette procédure une fois.


Le 3ème point est au sommet de l'os pubien. Tout en haut de l'os pubien, mettez 3 doigts ensemble sur le dessus et appuyez également 3 fois `une, deux et trois fois. Faites-le juste une fois.


C'est toute la procédure. Tout est très simple et sage. Cela nous est donné par la nature, et vous vous épargnerez les symptômes douloureux de la ménopause et préserverez votre santé..

Les bouffées de chaleur sont des rougeurs soudaines de la peau et une sensation de chaleur intense.

Le processus commence généralement par le visage, le cou ou la poitrine et se propage à tout le tronc. Vous transpirez - parfois c'est une transpiration légère et parfois une sueur abondante. En cas de bouffées de chaleur la nuit ou de sueurs nocturnes, vous pouvez être tellement mouillé que vous devez changer votre literie. Lorsque la bouffée de chaleur passe, les frissons commencent. De tels sauts du chaud au froid peuvent être répétés toute la journée, obligeant soit à enlever les vêtements en excès, soit, au contraire, à se boucler. L'inconvénient est évident, surtout sur le lieu de travail.

Les prilations durent généralement de 30 secondes à 5 minutes. Chez certaines femmes, ils se produisent plusieurs fois par an, tandis que dans d'autres - jusqu'à 40 fois par jour. Voici quelques chemins vers le salut.

Cette substance peut aider à soulager et même à éliminer les bouffées de chaleur, explique le Dr Brenda Biley du Women's Health Center de Bainbridge Island, Washington. Elle recommande de prendre 400 à 1200 UI de vitamine E par jour. Commencez par 400 UI et augmentez progressivement pendant deux semaines jusqu'à ce que vous ressentiez une amélioration.

La dose quotidienne de vitamine E doit être divisée en plusieurs doses (par exemple, si cette dose est de 1000 UI, prenez 200 UI cinq fois par jour). Pour les sueurs nocturnes, distribuez la dose quotidienne de sorte qu'une dose soit prise la nuit, avant le coucher et une la nuit si vous vous réveillez.

Dès que vous vous sentez normal, commencez à réduire progressivement la dose à 400 UI d'origine, conseille le Dr..

Il a été démontré que la vitamine E soulage d'autres symptômes de la ménopause tels que la sécheresse vaginale, a déclaré le Dr Lark. La recherche montre que c'est un substitut œstrogène efficace pour la plupart des femmes.

NOURRITURE: Aliments contenant de la vitamine E

Les bonnes sources de vitamine E comprennent les avocats, les graines de lin et le germe de blé, explique Amanda Crawford, herboriste et nutritionniste à Ojai, en Californie..

Elle conseille de manger régulièrement à la fois des graines de tournesol riches en cette vitamine et des noix américaines (brésiliennes). Saupoudrer de graines de tournesol sur la salade ou ajouter des noix hachées aux sauces et aux céréales.

COMPLEXE VITAMINE B: pour soulager le stress

L'impact du stress subi par les femmes pendant la ménopause peut être réduit en utilisant des doses suffisamment élevées de vitamines B, a déclaré le Dr Joseph Mayo, l'un des fondateurs du Women's Medical Center à Healdsburg, en Californie..

Prenez une multivitamine quotidienne qui contient 25 à 100 mg chacun de thiamine, riboflavine, niacine, acide pantothénique et vitamine B6, ainsi que 50-100 mcg de vitamine B12.

WEDDER: coin en coin

Pendant la menstruation, le corps se débarrasse des toxines. Lorsque ce chemin est bloqué avec le début de la ménopause, le corps en cherche un autre - et le trouve dans une transpiration accrue. Cette théorie a été avancée par des anthropologues médicaux à Hilo (Hawaï).

Pour le tester, ils ont demandé à 10 femmes ayant des bouffées de chaleur, à qui ni THS ni d'autres moyens n'étaient sauvés, d'aller au sauna ou au bain de vapeur pendant 20 minutes six fois par semaine..

Cinq patients qui ont suivi cette recommandation ont signalé un «soulagement significatif ou un arrêt complet» des bouffées de chaleur, tandis que les autres qui n'ont pas suivi l'horaire quotidien du bain n'ont pas montré de changement de symptômes Si le sauna ou le hammam ne vous convient pas, prenez un bain chaud quotidien pendant 20 minutes.

Pour lutter contre les bouffées de chaleur et la transpiration la nuit, il est très bon d'utiliser des bains de pieds chauds avant de se coucher. Pour ce faire, de l'eau chaude est versée dans un bassin ou un seau à une température d'environ 40 ° Celsius. Ils gardent leurs pieds dans un tel bain pendant 20 à 30 minutes, puis ils les essuient et se couchent immédiatement.

Les bains de pieds chauds et froids en alternance ont un bon effet. Pour ce faire, mettez deux seaux, versez de l'eau à température ambiante dans l'un et de l'eau chaude dans l'autre. Les pieds sont conservés dans l'eau chaude pendant 4 à 5 minutes, dans l'eau froide pendant une demi-minute.

Toute cette procédure prend environ une demi-heure..

ELEUTEROCOCCUS: herbe de vigueur

Cette plante aide à restaurer l'énergie et à refroidir les bouffées de chaleur. Le Dr Beeley recommande de prendre 200-1000 mg / jour d'Eleutherococcus ps, en divisant la dose quotidienne en trois doses. Choisissez la dose appropriée dans la plage indiquée en fonction de la gravité des symptômes. Chez certaines femmes, Eleutherococcus peut aggraver les saignements menstruels. Si vous êtes confronté à cet effet, cherchez un autre médicament..

VALERIANA: pour un rêve à venir

Prenez 300-500 mg d'extrait de valériane une heure avant d'aller au lit pour un sédatif sûr et non addictif pour améliorer le sommeil.


POINT MASSAGE: points de relaxation

Le Dr Lark recommande de soulager l'insomnie et l'anxiété pendant la ménopause en stimulant deux points d'acupression sur les pieds, dites ceci: asseyez-vous confortablement et fermement, mais sans douleur, appuyez sur les bons endroits pendant une à trois minutes, en enveloppant vos pieds avec votre pouce et votre index (utilisez Appendice).

• PC6: Utilisez votre main gauche pour appuyer sur l'encoche sous la cheville intérieure de la jambe droite, puis avec la main droite sur la jambe gauche.

• MP62: appuyez sur l'encoche derrière la cheville extérieure sur la jambe droite avec la main droite puis sur la jambe gauche avec la main gauche..

Comment faire face aux changements vaginaux et à la baisse de la libido

Les premiers symptômes, y compris les bouffées de chaleur et les sautes d'humeur, disparaissent généralement lorsque vous passez de la préménopause à la ménopause.

Cependant, les modifications génitales liées à l'âge sont en augmentation. La muqueuse du vagin, en particulier, devient plus mince, plus sèche, moins élastique, ce qui est chargé de sensations douloureuses pendant les rapports sexuels et de l'extinction du désir sexuel. De plus, la libido est dépendante des œstrogènes: une baisse des taux d'œstrogènes diminue naturellement la sensibilité clitoridienne et les orgasmes..

Cependant, cela ne signifie pas que désormais une femme est condamnée à l'abstinence monastique. Le plaisir sexuel est disponible pour elle même après la ménopause. Voici deux mesures suggérées par les médecins alternatifs pour vous aider à rester sexuellement actif et agréable..

KIGELS: exercice pour le vagin

Les Kigels, ou exercice de Kegel (Kigela), sont des contractions rythmiques répétées des muscles du plancher pelvien. Lorsqu'elles sont effectuées régulièrement, elles augmentent l'élasticité du vagin et le plaisir des rapports sexuels. Cet exercice peut être fait n'importe où, n'importe quand - couché, assis, debout et même en marchant. Idéalement, ils devraient être pratiqués cinq fois par jour pour le reste de votre vie. Voici les instructions pour faire des Kigels du Dr Lark.

Contractez lentement les muscles vaginaux - pendant 3 secondes - puis détendez-vous. Répétez l'exercice 10 fois. Puis 10 fois de suite, pressez et détendez le vagin aussi souvent et fortement que possible.

L'ARBRE D'ABRAHAM: expulsion des symptômes

Aussi connue sous le nom de vitex sacré, on pense que cette herbe a un effet hormonal profond sur les femmes, reconstruisant ainsi non seulement la muqueuse vaginale et augmentant la libido, mais soulageant également de nombreux symptômes de la ménopause, a déclaré le Dr Jason Elias, expert en médecine traditionnelle chinoise. Certes, les résultats n'apparaissent qu'après environ trois mois de consommation quotidienne. Utilisez la teinture Vitex selon les instructions sur l'emballage.

COMPLEXE DE VITAMINE B: stabilisateur d'oestrogène

Prenez 50-100 mg de ces vitamines par jour, dit le Dr Lark. Ils aident à stabiliser les niveaux d'oestrogène.

Pour de nombreuses femmes, les symptômes émotionnels et intellectuels de la ménopause, y compris l'oubli, les sautes d'humeur et la dépression, sont des problèmes plus graves que la détresse physique, selon le Dr Mayo. Cependant, leur chagrin peut être aidé.

Ginkgo: pour améliorer la mémoire

L'extrait de cette plante est un antioxydant et un stimulant de la circulation cérébrale, explique le Dr Mayo. Demandez un produit contenant 24% de glycosides de flavone de ginkgo et 6% de tons terpenlac comme ingrédients actifs. Prendre une capsule de 40 à 80 mg) trois fois par jour. Ce sera un immense avantage pour toute personne de plus de 50 ans, quel que soit son sexe..

ANIMAL: en état d'anxiété et d'irritabilité accrue

Des études ont montré que le millepertuis est supérieur aux antidépresseurs synthétiques dans le traitement de la dépression légère ou modérée. Prendre trois fois par jour, 100 à 300 mg du médicament contenant 0,3% d'hypéricine.

Cette posture de yoga (asana) est excellente pour apaiser l'anxiété, soulager le stress émotionnel, y compris l'anxiété et l'irritabilité associées à la ménopause, explique le Dr Lark..

Mettez-vous à quatre pattes, en vous appuyant sur les genoux largement écartés et en redressant les bras (mais sans «casser» les coudes). Après avoir expiré, asseyez-vous sur vos talons, abaissez votre poitrine jusqu'à vos hanches et, en redressant votre dos, posez votre front sur le sol. Étirez vos bras sur les côtés, paumes vers le haut. Fermez les yeux, respirez calmement et restez dans cette position jusqu'à ce que vous ressentiez une gêne. Vous pouvez le faire à tout moment - il n'y aura pas de mal.

MÉTHODE AFFORMATIVE: Mettez-vous de bonne humeur

Il s'agit d'auto-hypnose, visant à ne pas se sentir malade et malheureux, mais au contraire, à ressentir de la gaieté et de l'optimisme. La technique est simple. Asseyez-vous confortablement et répétez les phrases suivantes lentement et clairement trois fois..

• Je suis complètement calme et détendu..

• Je gère facilement et simplement tous les problèmes.

• Je tolère très bien la ménopause.

• La ménopause est un moment idéal pour ma croissance et mon développement.

8 causes de sueurs nocturnes

La transpiration nocturne n'est pas rare. Mais si l'air de la chambre est surchauffé et étouffant et que vos vêtements de nuit sont trop chauds, ce sont des raisons tout à fait raisonnables pour lesquelles vous pouvez transpirer un peu la nuit et vous n'avez pas à vous en soucier. Les véritables crises de sueurs nocturnes sont des bouffées de chaleur sévères, c'est-à-dire des sensations de chaleur qui se produisent la nuit et qui ne sont pas causées par une surchauffe de l'environnement, au cours desquelles les patients sont littéralement trempés sur la peau..

Les causes de ces attaques peuvent aller des plus inoffensives aux plus mortelles. C'est pourquoi les crises chroniques et sévères et les sueurs nocturnes ne peuvent pas être ignorées par un médecin, et il est nécessaire de trouver leur cause en temps opportun..

Les raisons de ces marées nocturnes peuvent être:

1. Ménopause
Les bouffées de chaleur, qui accompagnent souvent la ménopause, peuvent survenir à la fois le jour et exclusivement la nuit et provoquer de graves crises de sueurs nocturnes. C'est l'une des causes les plus fréquentes de sueurs nocturnes chez les femmes âgées de 45 à 55 ans. S'ils causent de sérieux inconvénients, vous pouvez essayer de les combattre avec un traitement hormonal substitutif, après avoir passé des tests hormonaux. Dans le même temps, la présence d'autres maladies susceptibles de se superposer aux symptômes de la ménopause ne peut être exclue..

2. Hyperhidrose idiopathique
L'hyperhidrose idiopathique, ou transpiration excessive d'origine inconnue, est un trouble dans lequel le corps produit chroniquement trop de sueur sans aucune condition médicale. C'est assez désagréable, mais pas dangereux pour la santé. L'essentiel est de ne pas manquer la présence de maladies plus graves. Habituellement, avec l'hyperhidrose idiopathique, des épisodes de transpiration extrême se produisent avec une probabilité égale, non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée..

3. Infections
L'une des maladies infectieuses généralement associées aux sueurs nocturnes est la tuberculose, qui est assez bien connue. Il est beaucoup moins connu que certaines autres infections bactériennes peuvent provoquer des accès de transpiration la nuit. Par exemple, l'endocardite (inflammation de la paroi interne du cœur), l'ostéomyélite (une maladie inflammatoire des os, de la moelle osseuse et des tissus environnants), divers types d'abcès. Le VIH est aussi souvent accompagné de sueurs nocturnes.

4. Maladies oncologiques
Les sueurs nocturnes peuvent être l'un des premiers symptômes de certains types de cancer. L'un des cancers les plus courants associés aux sueurs nocturnes est le lymphome (cancer du tissu lymphatique). Cependant, avec un lymphome, les sueurs nocturnes seront accompagnées de ganglions lymphatiques enflés, cervicaux, axillaires ou inguinaux. De plus, avec le cancer, les sueurs nocturnes surviennent rarement «seules», en règle générale, elles sont accompagnées d'autres symptômes de cancer, tels que, par exemple, une perte de poids inexpliquée et de la fièvre.

5. Prendre certains médicaments
Certains médicaments peuvent également être accompagnés d'épisodes de sueurs nocturnes. Les médicaments les plus courants à cet égard sont les antidépresseurs. Ainsi, de 8 à 22% des personnes prenant des antidépresseurs souffrent périodiquement de sueurs nocturnes. Plusieurs autres médicaments psychiatriques ont un effet similaire. Les bouffées de chaleur et les sueurs, y compris les sueurs nocturnes, peuvent également être causées par d'autres médicaments. Par exemple, les médicaments qui abaissent la fièvre et réduisent l'inflammation, comme l'aspirine et le paracétamol. Si vous les prenez trop souvent ou régulièrement, vous pouvez les confondre avec de «vraies» bouffées de nuit..

6. Hypoglycémie
Une forte baisse de la glycémie peut être à l'origine de sueurs nocturnes. Les personnes qui prennent de l'insuline ou des médicaments oraux contre le diabète peuvent présenter une hypoglycémie la nuit, qui peut également être accompagnée de transpiration.

7. Troubles hormonaux
Les bouffées de chaleur nocturnes et les sueurs nocturnes peuvent indiquer un déséquilibre hormonal pouvant être causé, par exemple, par un phéochromocytome, un syndrome carcinoïde ou une hyperthyroïdie.

8. Troubles neurologiques
Certains troubles neurologiques peuvent potentiellement, bien que rarement, entraîner une augmentation de la transpiration, y compris la nuit. Ces troubles neurologiques comprennent la dysréflexie autonome, la syringomyélie post-traumatique, l'accident cérébrovasculaire aigu (accident vasculaire cérébral), la neuropathie autonome.

Ainsi, les causes des sueurs nocturnes peuvent être très diverses et pas toujours évidentes à première vue. Pour trouver la cause fondamentale, le médecin devra peut-être examiner en détail les antécédents médicaux du patient et effectuer une série de tests et de dépistages. Dans tous les cas, si ces crises deviennent chroniques et non ponctuelles, une visite chez le médecin est nécessaire.

Bouffées de chaleur avec la ménopause: qu'est-ce que c'est, symptômes

Articles d'experts médicaux

La vague de chaleur couvrant le visage et la moitié supérieure du corps, la transpiration abondante, la fréquence cardiaque rapide sont familières à quatre femmes sur cinq qui ont célébré leur demi-siècle. Ces bouffées de chaleur - une condition provoquée par des changements hormonaux dans le corps féminin, une sorte d'adieu à l'âge de procréer. Leur apparition, leur durée, leur fréquence d'apparition et leur gravité sont très individuelles. Pour certains, les bouffées de chaleur commencent avant la ménopause, pour certains - après, s'arrêtent assez rapidement ou se répètent périodiquement au cours de nombreuses années, provoquant un inconfort non seulement physique, mais aussi psychologique..

Code CIM-10

Causes des bouffées de chaleur avec la ménopause

Les raisons de ce phénomène n'ont pas été complètement élucidées, on suppose qu'il est causé par un faible niveau d'œstrogènes - hormones stéroïdes sexuelles. Un faible niveau d'hormones dans ce groupe est normal pour les filles pendant la puberté, cependant, elles n'ont pas de bouffées de chaleur. La réponse à la question sur les causes des bouffées de chaleur est probablement plus courante et il est encore trop tôt pour y mettre un terme..

À l'âge fertile (procréation), les hormones sexuelles sont principalement produites par les ovaires de la femme. Dans un volume bien moindre, ils sont également produits par les glandes surrénales, qui après la ménopause restent les seuls producteurs d'œstrogènes. Ce groupe d'hormones comprend l'estradiol, l'estriol et l'estrone, qui sont également produits pendant la ménopause. Le corps commence à se reconstruire pour fonctionner en état de carence en œstrogènes. Cela provoque le développement d'un certain nombre de symptômes pas trop agréables - bouffées de chaleur, nervosité accrue, sautes d'humeur soudaines.

Le mécanisme des bouffées de chaleur pendant la ménopause fonctionne comme suit: une carence en œstrogènes provoque un signal erroné de surchauffe du corps dans l'hypothalamus, responsable de la thermorégulation. En réponse, il réagit par la libération de substances dont l'action est similaire à celle de l'adrénaline - la fréquence cardiaque augmente, le sang circule à travers les vaisseaux dilatés vers le visage et le haut du corps et une transpiration intense commence. Cette condition est appelée "bouffées de chaleur", elle est provoquée par la fonction de décoloration des ovaires et, par conséquent, par des changements hormonaux dans le corps.

L'évolution du syndrome climatérique, selon les observations de spécialistes, est considérablement influencée par le mode de vie de la femme. Moins intense, et parfois totalement imperceptible, la restructuration du corps se produit chez les femmes menant une vie active.

Certains médicaments, état émotionnel, mauvaises habitudes (tabagisme, consommation d'alcool) peuvent contribuer à l'intensification des bouffées de chaleur. Haute température, aliments et boissons chauds, aliments épicés et salés, la caféine peut provoquer une autre attaque.

Parmi les raisons qui aggravent l'évolution du syndrome climatérique, les bouffées de chaleur fréquentes et une longue période d'apparition périodique sont appelées ménopause naturelle précoce, ainsi que celles causées par la chirurgie ou la pharmacothérapie..

Les symptômes des bouffées de chaleur avec la ménopause

Les femmes, approchant la quarantaine, se posent souvent la question: quels sont les bouffées de chaleur de la ménopause? Cette condition est entendue et à la vue de tous - tout le monde a des amis plus âgés, des collègues, des mères et des grands-mères qui ont survécu à la période climatérique sous une forme très sévère. Par conséquent, cette période est attendue avec un léger sentiment d'horreur, et la publicité télévisée de médicaments qui réduisent les symptômes de la ménopause n'ajoute pas non plus d'optimisme..

Certaines, surtout les femmes sensibles, ressentent l'approche de la marée. Cependant, dans la plupart des cas, la marée commence soudainement: tout le haut du corps - le visage, le cou, les épaules éclate simplement en chaleur et rougit. La température monte avec les marées,
la fréquence cardiaque augmente, son rythme est perturbé, il y a un manque d'air. Cette condition dure de 30 secondes à une heure (en moyenne 2-3 minutes) et se termine par une sueur froide abondante qui provoque des frissons.

Les crises sont caractérisées par des degrés de gravité variables, chez certaines femmes elles ne sont pas trop intenses, chez d'autres elles sont très prononcées. Ils peuvent être accompagnés d'une sensation d'anxiété croissante, d'une irritabilité accrue, de vertiges accompagnés de nausées, de migraines et même d'évanouissements. Parfois, la transpiration est si intense que vous devez changer immédiatement. Les bouffées de chaleur, particulièrement intenses et prolongées, et tout ce qui leur est associé provoquent souvent confusion, anxiété, doute de soi chez les femmes, elles ont des problèmes psychologiques.

Les bouffées de chaleur nocturnes avec la ménopause sont appelées sueurs nocturnes, car la crise de chaleur reste invisible pendant le sommeil, mais la femme se réveille toute froide et mouillée par la sueur froide qui en sort. Les conséquences des bouffées de chaleur nocturnes sont le développement de l'insomnie, qui affecte négativement la mémoire, la concentration, la vigueur et l'humeur. Les perturbations régulières du repos nocturne entraînent du stress, une diminution de l'immunité, une prise de poids, une probabilité accrue de pathologies des systèmes nerveux, cardiovasculaire et endocrinien.

Assez souvent, les bouffées de chaleur se produisent le soir après la fin de la journée de travail, il est donc conseillé aux femmes souffrant de cette pathologie de se reposer davantage et de ne pas trop travailler..

La gravité des symptômes de la ménopause détermine la fréquence et la durée des bouffées de chaleur. On a remarqué que plus le niveau d'œstrogène dans le corps diminue lentement, plus la restructuration est facile et imperceptible. Chez la grande majorité des femmes, le corps s'adapte pour travailler en mode déficitaire en un an ou deux, parfois jusqu'à trois ans. Pour environ un cinquième des femmes, cette période dure jusqu'à cinq, et jusqu'à dix ans, dans un très petit nombre - pour le reste de leur vie.

Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes sont les premiers signes de restructuration corporelle associés à l'extinction de la fertilité et sont loin d'être les plus menaçants pour la santé. Les conséquences et les complications de la baisse des taux d'œstrogènes peuvent être beaucoup plus graves. L'importance des hormones sexuelles féminines dans le travail de presque tous les organes est difficile à surestimer:

  • ils empêchent le dépôt de plaques de cholestérol sur les parois des vaisseaux sanguins, les protégeant du développement de l'athérosclérose, qui provoque des pathologies des vaisseaux du cerveau et du cœur, dont décède la majorité de la population âgée;
  • assurer la normalisation du métabolisme du calcium, son absorption par le tissu osseux et la prévention de sa fragilisation (les femmes de plus de 50 ans souffrent souvent d'ostéoporose, de fractures habituelles dangereuses et d'une mauvaise fusion osseuse);
  • fournir une hydratation naturelle de la peau et des muqueuses de tous les organes (avec l'apparition de la postménopause, de plus en plus de femmes ressentent leur sécheresse, ce qui contribue à l'introduction de microorganismes pathogènes et au développement de processus inflammatoires);
  • en plus des changements physiques dans le système génito-urinaire, la libido diminue généralement, ce qui affecte négativement l'état psychologique de la femme.

En fait, tout n'est pas si effrayant, les médicaments modernes vous permettent de ralentir le taux de diminution des œstrogènes dans le sang et d'adapter au maximum sans douleur le corps féminin à l'existence dans de nouvelles conditions..

Diagnostic des bouffées de chaleur avec la ménopause

Si les bouffées de chaleur ne sont pas particulièrement inconfortables, les femmes consultent rarement un médecin avec ce problème. Mais l'évolution pathologique de la ménopause, accompagnée de fréquentes bouffées de chaleur intenses, est une raison pour demander l'aide d'un gynécologue. Le diagnostic est généralement basé sur les plaintes de patients approchant l'âge de la ménopause. Pendant cette période, les pathologies concomitantes sont généralement aggravées, se superposant au tableau clinique, ce qui complique le diagnostic. Par conséquent, une femme a généralement besoin des conseils d'autres spécialistes - un endocrinologue, un rhumatologue, un cardiologue, un psychothérapeute et d'autres spécialistes au besoin..

Pour un diagnostic objectif, les tests nécessaires sont effectués pour la teneur en œstradiol dans le sang, le rapport œstradiol / œstrone, le taux d'hormones folliculo-stimulantes, lutéinisantes et autres, l'histologie du grattage de l'endomètre de l'utérus, la cytologie des frottis vaginaux. En plus des tests confirmant la présence de changements hormonaux liés à l'âge, un test sanguin clinique et biochimique est prescrit. Un test de glycémie ou d'hormone thyroïdienne peut être demandé.

En fonction de la présence de maladies concomitantes, le médecin prescrit des examens appropriés. Les diagnostics instrumentaux peuvent inclure l'échographie, y compris transvaginale, mammographie, électrocardiogramme, rhéoencéphalographie, électroencéphalographie.

Diagnostic différentiel

Sur la base des résultats des examens, le diagnostic différentiel permet d'exclure les pathologies des ovaires et des glandes mammaires, de la thyroïde et du pancréas, des glandes surrénales, de l'hypophyse.

Qui contacter?

Traitement des bouffées de chaleur avec la ménopause

L'état du corps féminin avec l'extinction de la fonction reproductrice peut difficilement être qualifié de maladie, car aucune femme ne peut l'éviter, bien que tout le monde ne puisse pas être considéré comme en bonne santé pendant cette période. Traitement hormonal (hormone de remplacement) est considéré comme le moyen le plus efficace de traiter la carence en œstrogènes, car la reconstituer et éliminer les bouffées de chaleur améliore la qualité de vie d'une femme. Le remplacement des hormones sexuelles est indiqué en cas de troubles climatériques sévères - bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, arythmies cardiaques, insomnie, signes d'un état dépressif, fatigue accrue, atrophie des organes urogénitaux.

L'hormonothérapie substitutive médicamenteuse est réalisée selon trois modes principaux: la monothérapie avec des œstrogènes ou des gestagènes; thérapie complexe avec des œstrogènes et des progestatifs; thérapie complexe avec des œstrogènes en combinaison avec des androgènes. Le traitement hormonal est effectué uniquement selon les directives d'un médecin. Le schéma thérapeutique et le schéma thérapeutique sont sélectionnés individuellement, en tenant compte du rapport bénéfice / risque, la dose minimale du médicament est utilisée pour atteindre le niveau optimal d'hormones, offrant une amélioration simultanée de l'état et l'absence d'effets secondaires. Le patient est surveillé annuellement pour l'épaisseur de l'endomètre et l'état des glandes mammaires.

Contre-indications à la nomination d'un traitement hormonal substitutif: néoplasmes malins des glandes mammaires ou des organes génitaux féminins (existants ou précédemment transférés), hyperplasie de l'endomètre, saignement d'origine inconnue, thrombose veineuse (artérielle), hypertension artérielle sévère, pathologies hépatiques aiguës, porphyrie, sensibilisation aux composants du médicament. L'hormonothérapie n'est pas principalement prescrite aux femmes de plus de 65 ans. Il est recommandé de commencer le traitement des bouffées de chaleur avec des hormones pendant la pré-ménopause et la postménopause précoce.

Effets secondaires du traitement hormonal substitutif: avec l'utilisation prolongée (pendant cinq ans ou plus) de médicaments hormonaux, la possibilité de néoplasmes malins du sein augmente. Pour prévenir ce risque, lors de la prise d'œstrogènes par voie orale, des progestatifs sont prescrits, par voie intravaginale ou intra-utérine.

Avec une tendance à la thrombose, une thromboembolie est susceptible de se développer, ce qui est caractéristique de la première année de traitement. Les femmes de ce groupe à risque se voient prescrire des médicaments par voie parentérale: patchs d'œstrogènes, gels et administration intra-utérine (vaginale) de progestatifs.

L'effet positif de l'hormonothérapie substitutive se traduit par une diminution de l'intensité et de la fréquence des bouffées de chaleur chez plus de 90% des femmes, qui s'accompagne également d'une amélioration de l'état mental, de l'apparence (peau, cheveux), d'une diminution des symptômes urogénitaux et d'une amélioration de l'absorption du calcium par le tissu osseux..

Pour le traitement hormonal substitutif, une liste très étendue de médicaments est utilisée, par exemple:

  • formes de comprimés Femoston, Divina, Klimonorm, Klinorette, Klymen-kombi, Triaclim - médicaments complexes contenant du valériate d'estradiol et un composant progestatif (dydrogestérone, noréthistérone, médroxyprogestérone);
  • préparations hormonales locales: gels Divigel, Estrogel; suppositoires Estrocad, gel et plâtre Estradiol.

Cependant, même dans les cas où une femme n'a pas de contre-indications au traitement hormonal substitutif, il est préférable de commencer par utiliser traitement sans hormones. Dans les pharmacies, des phytopréparations sont présentées contenant des substances végétales similaires par leur structure et leur action à la principale hormone sexuelle d'une femme sexuellement mature - le 17-bêta-estradiol. Les phytoestrogènes, qui comprennent les isoflavones, les coumestans et les lignanes, ainsi que les mycoestrogènes produits par des champignons parasites, atténuent l'effet de la carence en œstrogènes, réduisant l'intensité et la fréquence des bouffées de chaleur.

À la fin du siècle dernier, à la suite de diverses études comparatives sur l'incidence de différents peuples en fonction du mode de vie et de la nutrition, il a été suggéré que les Asiatiques ne ressentent pratiquement pas de bouffées de chaleur, car les phytoestrogènes prédominent dans leur alimentation. L'hypothèse selon laquelle ils peuvent avoir un effet «équilibrant» à la fois sur le manque et sur l'excès d'hormones sexuelles est encore à l'étude. Leurs effets secondaires n'ont pas encore été soigneusement étudiés. Cependant, il ne fait aucun doute qu'ils ont un effet sur les niveaux hormonaux. Dans quelle mesure les phytoestrogènes sont utiles et s'ils peuvent remplacer l'hormonothérapie substitutive - il n'y a pas encore de réponse spécifique. Les résultats positifs d'un certain nombre d'études ont donné une impulsion à la production de phytopréparations pour le soulagement des manifestations de la ménopause. En particulier, la fréquence des bouffées de chaleur est réduite de 45%. Certes, la même étude a attribué environ 70% des résultats positifs à l'effet placebo. En même temps, ce n'est pas mal du tout, car l'effet placebo ne menace pas exactement les effets indésirables..

Il existe des preuves que les isoflavones, comme les œstrogènes, réduisent la probabilité de pathologies cardiovasculaires et le développement de l'ostéoporose, et se lient également aux radicaux libres. Leur action est toujours à l'étude et de nouvelles capacités sont constamment découvertes, dont la plupart n'ont pas encore été interprétées. En particulier, certaines études notent qu'un certain nombre de phytoestrogènes réduisent la probabilité d'apparition et inhibent la croissance des néoplasmes malins.

Pour éliminer ou atténuer les manifestations climatériques: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie, névroses, accompagnées d'une excitabilité accrue ou d'un état dépressif de la psyché, des médicaments contenant des phytoestrogènes sont utilisés. Ces médicaments sont vendus en pharmacie sans prescription médicale, cependant, il est conseillé de demander l'avis d'un médecin avant de les utiliser..

Klimadinon disponible en comprimés et en gouttes pour administration orale. L'ingrédient actif est l'extrait de rhizome de cimicifuga, un stimulateur des récepteurs des œstrogènes dans l'hypothalamus. Réduit l'effet de la carence en œstrogènes dans la période précédant la ménopause et plus tard, réduisant la fréquence et l'intensité des bouffées de chaleur, normalisant le fond émotionnel et le système vasculaire, les processus métaboliques dans le tissu osseux, favorise la restauration de l'épithélium vaginal.
Le composant actif du médicament ne stimule pas la croissance et la reproduction des cellules de l'endomètre et la formation maligne œstrogéno-dépendante des glandes mammaires, qui diffère des médicaments hormonaux.

Contre-indiqué en cas de sensibilisation aux ingrédients et en cas de maladies œstrogéno-dépendantes. Provoque très rarement des effets secondaires sous la forme d'une sensation de tension dans les glandes mammaires, de douleurs dans l'abdomen, de pertes vaginales.

Les dosages recommandés des formes de comprimés sont Klimadinon Uno (une unité par jour avant le coucher), Klimadinon (une unité le matin et le soir). Avalez avec beaucoup d'eau. Les gouttes ne sont pas diluées, 30 gouttes sont prises le matin et le soir, vous pouvez avaler ou verser sur un morceau de sucre. L'effet du médicament devient perceptible deux semaines après le début du traitement, la durée d'administration est individuelle. Sans avis médical, vous ne pouvez pas prendre plus de trois mois.

Réduit ou élimine les manifestations climatériques du médicament Simidona forte (Simidona uno) avec un ingrédient actif similaire.

Les gouttes sont d'origine végétale pendant la ménopause Tazalok. Leur ingrédient actif est un mélange contenant des racines fraîches de persil frisé, de céleri et de reine des prés à six pétales, de l'herbe de bouillie jaune, du lin sauvage et des fleurs de calendula. A un effet normalisant sur la production d'hormones gonadotropes naturelles, le rapport des œstrogènes et des gestagènes. Il a un effet positif sur les cellules des glandes mammaires, de l'utérus et des ovaires, empêche les modifications dysplasiques de ces tissus. Il a un effet analgésique relaxant et léger, régule les niveaux hormonaux, ce qui a un effet bénéfique sur l'état des patients souffrant du syndrome climatérique. Non prescrit pour l'intolérance aux composants. Il est pris par voie orale, trois fois par jour, en diluant 30 à 40 gouttes dans un demi-verre d'eau. La durée d'admission est d'au moins trois mois.

En plus des médicaments qui régulent les niveaux hormonaux pendant les bouffées de chaleur, le médecin peut prescrire des antihypertenseurs, car les bouffées de chaleur sont souvent déclenchées par l'hypertension..

Des médicaments contre l'anxiété sont prescrits pour soulager l'agitation, l'anxiété et éliminer l'insomnie. En raison de leur effet sur le corps, l'intensité et la fréquence des bouffées de chaleur diminuent..

Des antidépresseurs à faible dose sont prescrits pour les bouffées de chaleur compliquées par des troubles dépressifs, des larmes, de l'anxiété.

Avec les bouffées de chaleur, accompagnées de névrose climatérique, la novocaïne est utilisée (2%). Une fois dans le sang, il est décomposé par le plasma sanguin et les tissus, ce qui entraîne la formation d'acide para-aminobenzoïque, qui stimule le système reproducteur, la glande thyroïde et d'autres glandes endocrines.

Les injections sont faites avec une solution fraîchement préparée de novocaïne (2% dans une solution de glucose à 5%), à partir de 3-5 ml tous les deux jours. Chaque fois que la dose est augmentée de 1 mg, elle est portée à 10 mg. Le cours de la thérapie comprend 12 injections, en prenant une pause de dix jours, elle peut être répétée, si nécessaire, deux ou trois fois de plus. Certains experts notent que la thérapie à la novocaïne réduit le nombre de bouffées de chaleur et leur intensité..

Un bon effet peut être donné par une thérapie vitaminique active avec de l'acide ascorbique, des vitamines B, du rétinol et du tocophérol.

Cependant, n'oubliez pas que le médecin traitant doit prescrire des médicaments pour le traitement des bouffées de chaleur, compte tenu de leur gravité et des maladies concomitantes..

Les traitements de physiothérapie (hydrothérapie, traitement aux courants d'Arsenval, Franklinisation, irradiation ultraviolette, radiothérapie) peuvent donner un bon résultat dans le traitement des bouffées de chaleur, éliminant simultanément les maux de tête, l'irritabilité et normalisant le sommeil.

Des exercices de physiothérapie, tonifiant tout le système corporel, peuvent être prescrits pour les troubles de la ménopause en l'absence de contre-indications particulières pour une femme.

Traitement alternatif des bouffées de chaleur avec la ménopause

Pour les troubles climatériques, un traitement alternatif est largement utilisé. La recommandation la plus simple: levez les mains au tout début de la marée, et si possible, en même temps abaissez vos pieds dans l'eau chaude.

En cas de sueurs nocturnes avant d'aller au lit, il est recommandé de prendre un bain de pin ou un bain à la lavande, ils ont un effet sédatif, normalisent le sommeil, ce qui a un effet positif sur l'intensité et la fréquence des bouffées de chaleur. Des huiles essentielles prêtes à l'emploi peuvent être ajoutées au bain.

Le traitement à base de plantes est très efficace. La teneur élevée en flavonoïdes de l'herbe de salvia officinalis la rend indispensable en cas de bouffées de chaleur intenses et fréquentes, de sueurs nocturnes, de nervosité, d'irritabilité, de plus, elle stimule le système immunitaire, améliore la mémoire, l'attention et favorise le rajeunissement de la peau. Le matin, vous pouvez boire du thé à la sauge: infuser un brin d'herbes ou une cuillère à café de matières premières sèches broyées avec un verre d'eau bouillante. Le thé est bu trois fois par jour pendant deux semaines, puis une pause de deux semaines et le cours est répété.

Vous pouvez préparer du thé à partir de parts égales de sauge et de tilleul. Ce thé a un goût et un arôme agréables, et le tilleul contient des glycosides de flavone, de l'acide ascorbique, du carotène, a un léger effet sédatif, analgésique et anti-inflammatoire prononcé..

Une tisane brassée à partir d'une collection d'herbes peut être efficace: des rhizomes de menthe poivrée et de valériane (30 g chacun) mélangés à deux cuillères à soupe de camomille médicinale. Prenez deux cuillères à soupe du mélange, versez dans un thermos et faites bouillir avec de l'eau bouillante (500 ml). Après trois heures, filtrez et buvez un verre un quart d'heure avant le petit déjeuner et le dîner.

La prêle contient également des flavonoïdes, en plus, elle est riche en vitamines et micro-éléments. Vous pouvez préparer du thé avec, utiliser son bouillon. Boire des boissons avec de la prêle 15 minutes après avoir mangé. Vous pouvez également prendre des bains avec, ce qui soulagera la transpiration excessive..

La prêle peut être utilisée dans le cadre de la collection à parts égales avec la sauge et la valériane. Une décoction d'une telle collection se boit plusieurs fois par jour, en fonction de la fréquence des bouffées de chaleur..

L'utilisation de thés à la menthe ou à la mélisse a un effet calmant, mieux vaut les sucrer avec du miel. Les thés à l'origan et au millepertuis peuvent être utilisés comme antidépresseur.

Homéopathie peut être d'une grande aide dans le traitement du syndrome climatérique avec bouffées de chaleur de gravité variable. Les pharmacies proposent des médicaments homéopathiques complexes pour le traitement des troubles pré- et ménopausiques.

Climactoplane, contient des dilutions homéopathiques d'extraits de cimicifuga (normalise le système nerveux, réduit la fréquence et l'intensité des bouffées de chaleur), sépia (stabilise la synthèse des hormones par les glandes surrénales, la glande pituitaire et les ovaires), ignatia (réduit la transpiration, la fatigue, les maux de tête), sanguinaria (soulage les bouffées de chaleur, les bouffées de chaleur, tachycardie, migraine). Contre-indiqué en cas de sensibilisation aux composants du médicament. Les comprimés sont pris par voie sublinguale, une ou deux, une demi-heure avant les repas ou une heure après. Peut être combiné avec d'autres médicaments. Le surdosage n'est pas enregistré.

Remens disponible en comprimés et en gouttes, a un effet normalisant l'équilibre hormonal sur le système hypothalamus-hypophyse-ovaire. Élimine les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les troubles du sommeil, l'irritation, l'anxiété, la dépression, ainsi que les processus inflammatoires dans les organes pelviens, l'hypertension et autres troubles cardiovasculaires. Contre-indiqué en cas de sensibilisation aux ingrédients, peut très rarement provoquer une augmentation de la salivation. Schéma posologique recommandé: le premier ou le deuxième jour, prenez un comprimé ou 10 gouttes huit fois par jour, puis passez aux mêmes doses trois fois par jour; avec une amélioration thérapeutique, vous pouvez prendre cette dose deux fois par jour. Les gouttes doivent être prises non diluées ou légèrement diluées, tenir en bouche avant d’avaler. Compatible avec tous les médicaments.

L'homéopathie classique pour le traitement des bouffées de chaleur implique l'utilisation de plus de quarante médicaments, dont les principaux sont: Lachesis (Lachesis), Glonoinum (Glonoinum), Sanguinaria (Sanguinaria), Sepia (Sepia). Ces médicaments entrent également dans la composition de médicaments combinés en pharmacie recommandés pour les troubles de la ménopause. Pour obtenir des prescriptions individuelles qui seront les plus efficaces pour une femme en particulier, vous devez consulter un médecin homéopathe.

Ayurveda pour la ménopause et les bouffées de chaleur

L'ancien système médical de l'Ayurveda relie les années de vieillesse au vent (Vata). Cette période de la vie correspond à l'irritabilité, à l'anxiété, à l'insomnie et à la dépression. Le traitement de l'état de transition consiste à réduire l'influence de Vata. Les produits à base de plantes qui tonifient la région génitale sont recommandés:

  • le jus d'aloès contenant un complexe vitaminique et minéral, des acides organiques, des flavonoïdes, des enzymes qui ont un effet bénéfique sur l'organisme et soutiennent ses défenses;
  • asperges racémeuses ou shatavari - avec la capacité de maintenir l'équilibre normal des hormones sexuelles féminines, de guérir et de rajeunir la peau, ainsi que presque tous les organes et tissus;
  • stigmates de pistils de crocus ou de safran - un agent unique qui purifie le sang et favorise la production de sérotonine (l'hormone de la joie);
  • ashwagandha - ralentit le processus de vieillissement, active le métabolisme énergétique, favorise le renouvellement des tissus cellulaires, a un effet positif sur la mémoire, le système nerveux, la fonction sexuelle.

Il existe des préparations prêtes à l'emploi de médecine ayurvédique destinées aux femmes souffrant de bouffées de chaleur et d'autres troubles climatériques désagréables, par exemple, la composition de "Shatavari".

Pour éliminer ou affaiblir le syndrome climatérique, il est recommandé de prendre du jus d'aloès frais trois fois par jour - une cuillère à soupe par dose.

Il est recommandé de prendre du calcium (1,2 g), du magnésium (0,6 g), du zinc (0,06 g) la nuit, ce qui permettra non seulement de réduire l'intensité des bouffées de chaleur, mais également d'éviter une carence en calcium.

Lorsqu'une femme sent l'approche de la marée haute, vous devez boire une tasse de jus de grenade avec une cuillère à café de sucre naturel (poudre de bonbon) diluée et dix gouttes de jus de citron vert. Cette boisson peut être bu plusieurs fois par jour..

Un mélange de shatavari et d'igname sauvage a un effet efficace. Mélangez une demi-cuillère à café de la poudre de ces herbes et avalez deux fois par jour (après le déjeuner et le dîner), lavé avec de l'eau tiède, encore mieux - avec du jus d'aloès.

Régime

La partie principale de l'alimentation doit être constituée de légumes, y compris les crus sous forme de salades. Il a été établi que les amateurs de végétarisme ne souffrent pratiquement pas de bouffées de chaleur. Les phytostérols présents dans les aliments végétaux sont susceptibles d'aider à faire face aux changements hormonaux liés à l'âge.

Il est conseillé de remplacer votre café du matin par du thé vert. Le café stimule le système nerveux, le thé vert a un effet plus doux, il aide à se débarrasser des toxines, des radicaux libres, contient des vitamines, des minéraux.

Dans les périodes pré- et post-ménopausiques, les réserves de vitamines, d'oligo-éléments, en particulier de calcium, de magnésium, de potassium sont gravement épuisées. Par conséquent, le régime alimentaire doit contenir des aliments qui en contiennent: légumes et fruits frais, pain de grains entiers, produits laitiers, poisson, viande maigre. Ne consommez pas de boissons et d'aliments chauds, de boissons alcoolisées, d'aliments épicés. Tout cela peut provoquer des bouffées de chaleur..

Pour restaurer l'équilibre psychologique et émotionnel, il est recommandé de promouvoir la production de sérotonine à l'aide d'aliments stimulants tels que le chocolat, les dattes, les abricots secs, les bananes, les flocons d'avoine, les poivrons rouges..

Cependant, vous n'avez pas besoin d'être zélé, surtout si vous avez des kilos en trop. Vous devez surveiller la teneur en calories de votre menu, éviter les aliments frits, réduire la quantité de nourriture dans la portion et consommer plus de repas riches en calories le matin. Les amateurs de sel doivent limiter la quantité de sel.

Il est conseillé d'inclure dans votre alimentation des produits à base de soja - viande, lait, fromage de tofu.

© Copyright 2021 www.emedicalpracticeloan.com Tous Droits Réservés
16 août 2018 07h02