La veine cave inférieure

Arythmie

La veine cave inférieure (IVC) est un vaisseau large qui a été formé par la fusion des veines iliaques droite et gauche dans la région des quatrième à cinquième vertèbres lombaires. La longueur de la partie abdominale de ce vaisseau est de 17 à 18 cm et la partie thoracique de 2 à 4 cm, le diamètre varie de 20 à 34 mm.

Structure

La veine cave inférieure est située derrière les organes internes, dans l'espace rétropéritonéal, à droite de l'aorte. L'IVC passe derrière la partie supérieure du duodénum, ​​derrière la tête du pancréas et la racine du mésentère. Ce vaisseau s'écoule dans la rainure hépatique. En passant par l'ouverture diaphragmatique de la région tendineuse, l'IVC s'écoule dans la partie postérieure de la cavité thoracique. Le muscle, le collagène et les fibres élastiques de la paroi vasculaire sont noyés dans la paroi du diaphragme. De plus, ayant atteint le péricarde, il se jette dans l'oreillette droite. A l'entrée de l'oreillette droite, le vaisseau est légèrement épaissi. Les vannes LEL n'ont pas.

Le diamètre de la veine cave inférieure change au cours du cycle respiratoire. Lors de l'inhalation, la veine se contracte et lors de l'expiration, elle se dilate..

Système de veine cave inférieure

Le système IVC est le système le plus puissant du corps humain, représentant environ 70% du sang veineux total. Ce système est formé de vaisseaux qui collectent le sang des membres inférieurs, des organes et des parois du bassin, ainsi que de la cavité abdominale. Vienne a des affluents internes et pariétaux.

Les entrées internes de l'IVC comprennent:

  • Veines rénales.
  • Veines gonadiques (testiculaires et ovariennes).
  • Veines hépatiques.
  • Veines surrénales.

Les afflux proches de la paroi de l'IVC sont:

  • Veines diaphragmatiques.
  • Veines lombaires.
  • Veines fessières supérieures et inférieures.
  • Veines sacrées latérales.
  • Veine iliolombaire.

Compression de la veine cave inférieure

La compression de la VCI, en règle générale, se produit avec des tumeurs du foie, une fibrose rétropéritonéale, ainsi qu'en raison d'une hypertrophie des ganglions lymphatiques. La compression de l'aorte et de la VCI par un utérus hypertrophié chez la femme enceinte est à l'origine de troubles de la circulation utéro-placentaire et de l'apparition d'un syndrome d'hypotension artérielle.

La compression de la veine ci-dessus pendant la grossesse entraîne très souvent l'apparition d'une stase veineuse, un œdème des membres inférieurs et le développement d'une phlébite.

Thrombose de la veine cave inférieure

La thrombose de la veine cave inférieure (les statistiques le confirment également) représente environ 11% des thromboses veineuses des membres inférieurs et du bassin. La thrombose de cette veine est à la fois primaire et secondaire (tout dépend du provocateur de la maladie).

La thrombose primaire survient à la suite de la formation d'une tumeur bénigne ou maligne, d'un traumatisme ou de malformations congénitales d'une veine. Les principaux provocateurs de la thrombose secondaire sont considérés comme la compression de la VCI ou l'invasion d'un vaisseau par une tumeur.

Les professionnels de la santé isolent la thrombose de la région hépatique, de la région rénale et de la veine distale.

La thrombose du segment rénal de la veine est caractérisée par des troubles généraux sévères, qui entraînent très souvent la mort.

La thrombose de la veine hépatique s'accompagne d'une violation des principales fonctions du foie, ainsi que d'une thrombose de la veine porte. Les principaux symptômes de cette affection sont: modifications de la pigmentation de la peau, ascite, douleurs abdominales, troubles dyspeptiques, hypertrophie du foie et de la rate.

La thrombose du segment distal de la veine est caractérisée par une cyanose, ainsi qu'un œdème de la région lombaire, du bas-ventre et des membres inférieurs. Parfois, un gonflement est observé au début de la poitrine.

Le traitement de la thrombose de la veine cave inférieure est le plus souvent conservateur. Dans cette situation, les médecins prescrivent des agents thrombolytiques, des anticoagulants et des anti-inflammatoires. En cas d'embolie pulmonaire, une chirurgie reconstructive est indiquée.

Échographie de la veine cave inférieure (norme et pathologie)

Échographie de la veine cave inférieure. Anatomie

Avant d'examiner les caractéristiques de l'échographie, considérez les caractéristiques anatomiques de la veine cave inférieure (VCI). La veine cave inférieure est formée par la fusion des veines iliaques communes au niveau de la 5ème vertèbre lombaire et s'étend vers la droite crânialement à partir de la ligne médiane. Il traverse le diaphragme au niveau de la 8e vertèbre thoracique et pénètre dans l'oreillette droite. L'embryon a un arrangement veineux complexe de sinus veineux, qui se forment au cours de l'embryogenèse, et plusieurs d'entre eux contribuent à la formation de la veine cave inférieure. Cela signifie qu'il existe de nombreuses variations de l'anatomie IVC qui peuvent être vues à l'échographie. La variante la plus courante est que les veines iliaques communes continuent crânialement comme une «veine cave» appariée avec le composant gauche croisé pour se connecter au côté droit au niveau de la veine rénale gauche. De nombreux autres changements ont également été enregistrés. Ces conditions sont plus faciles et mieux évaluées avec la tomodensitométrie de contraste qu'avec les échographies, mais peuvent prêter à confusion si elles sont visibles à l'échographie et non reconnues..

TECHNIQUE D'ÉTUDE ULTRASONIQUE DU NPS

La veine cave inférieure est examinée à l'aide des techniques d'échographie que nous avons décrites précédemment pour l'aorte abdominale. Cependant, en position couchée, le vaisseau peut être étroit et difficile à identifier dans le plan antéropostérieur. Un balayage transversal utilisant le Doppler couleur et utilisant l'aorte comme point de référence peut permettre la localisation de la veine dans ces circonstances. Une autre technique, avec un assistant qui soulève les jambes, augmentera le débit et le calibre de la veine, la rendant plus visible. La jauge IVC varie en fonction de l'état d'hydratation du patient. Chez un patient bien hydraté, la veine cave inférieure à l'échographie sera étirée, tandis que chez un patient déshydraté, elle s'effondrera, ce qui rendra sa lumière étroite plus difficile à visualiser. La surpression par un transducteur appliqué pour disperser le gaz dans l'intestin peut également comprimer la VCI, donc un équilibre doit être recherché pour visualiser les segments de vaisseaux chez certains patients difficiles..

CHANGEMENTS NORMAUX ET PATHOLOGIQUES DE LA VÉNA DE CAVITÉ INFÉRIEURE SUR NOUS

Le flux dans la veine cave inférieure à l'échographie est normalement lent et varie en fonction à la fois de la respiration et du rythme cardiaque. Lors de l'inspiration, le diaphragme tombe et cela entraîne une pression négative dans la poitrine et une augmentation de la pression dans la cavité abdominale, de sorte que le sang coule de l'abdomen vers la poitrine, l'inverse se produit après l'expiration de cette phase respiratoire. Ceci se superpose à une fréquence plus rapide en raison de l'activité cardiaque, qui se voit surtout dans le haut de l'abdomen. On sait également que la forme d'onde dans la veine cave inférieure dépend également du degré d'hydratation du patient. Chez un patient déshydraté, la VCI sera étroite et difficile à voir, de même que les veines rénales, tandis qu'en cas de surcharge hydrique, la veine cave inférieure est dilatée à l'échographie et la fréquence cardiaque se situe jusqu'aux veines iliaques.
L'une des indications les plus courantes pour l'examen spécifique de la veine cave inférieure est d'évaluer si un thrombus s'est propagé à partir d'une thrombose veineuse profonde du bassin ou des membres inférieurs dans sa lumière. Un caillot sanguin peut remplir la lumière IVC et même provoquer l'expansion de ce vaisseau. Alternativement, la langue du thrombus peut être vue couchée librement dans la lumière, remontant vers l'oreillette droite..
Chez certains patients présentant un risque d'embolie pulmonaire en raison d'un thrombus plus distal, des filtres cava sont insérés. Il en existe plusieurs types, mais ils sont tous insérés dans la région moyenne ou inférieure, sous les veines rénales. Les résultats échographiques d'une structure échogène métallique dans la veine cave inférieure au-dessus du niveau des veines rénales peuvent indiquer une migration du filtre. Il existe un faible risque qu'un caillot sanguin passe à travers le filtre ou développe une thrombose au site du filtre. Le Doppler couleur est une méthode simple et rapide pour confirmer la perméabilité de l'IVC autour et au-dessus du filtre. Les poteaux de filtre en métal peuvent être reconnus dans la lumière de la veine cave inférieure et le Doppler couleur, ou Power Doppler, montrera le flux sanguin au-delà du niveau du filtre.
Les tumeurs rénales et le carcinome hépatocellulaire sont deux tumeurs qui ont tendance à envahir les vaisseaux veineux et, par conséquent, le thrombus tumoral peut se propager dans la cavité à partir de la veine rénale ou hépatique. La violation de l'écoulement veineux du foie ou des reins à l'échographie se manifeste par la perte de la fréquence cardiaque et respiratoire normale de la forme d'onde veineuse, et un thrombus tumoral peut être clairement vu lorsqu'il se propage dans la lumière de la cavité. Certaines tumeurs de l'espace rétropéritonéal peuvent comprimer ou envahir directement la veine cave inférieure, provoquant une obstruction du retour veineux du bas-ventre et des jambes. Bien que les segments caudaux de la veine cave inférieure et des veines iliaques restent généralement ouverts, ils se dilateront souvent, le flux veineux sera lent ou rétrograde, le profil d'écoulement sera plat et il n'y aura pas de réponse de Valsalva normale. Dans de rares cas, des tumeurs internes peuvent se développer dans la paroi IVC, généralement d'origine mésenchymateuse, telles que des fibrosarcomes, des léiomyosarcomes, et il a été rapporté qu'un lipome est détecté à l'échographie.
Après une transplantation hépatique, la clairance de la VCI doit être évaluée pour garantir une circulation sanguine satisfaisante. L'apparence dépendra du type d'anastomose pratiquée. Dans le passé, un segment d'un donneur IVC attaché à un nouveau foie a remplacé un segment équivalent de la veine cave inférieure native qui a été retiré avec le foie malade. De nombreux chirurgiens utilisent maintenant la technique du ferroutage, où la VCI native reste en place, l'extrémité inférieure du segment creux du donneur est suturée et l'extrémité supérieure est anastomosée avec la veine cave inférieure native. Cela conduit à une période postopératoire qui peut être déroutante si elle n'est pas reconnue, car il peut y avoir deux VCI à l'échographie associées à une transplantation hépatique. D'autres problèmes postopératoires qui peuvent survenir avec la VCI après la transplantation comprennent la compression si le nouveau foie est relativement gros; une distorsion de la veine cave inférieure peut également se produire s'il y a une torsion relative du canal cave à la suite de l'incorporation du foie du donneur dans de nouvelles conditions. À long terme, une sténose peut se développer sur les sites de l'anastomose. La transplantation hépatique sera couverte dans d'autres articles de blog.
Les excroissances rétropéritonéales et abdominales peuvent comprimer ou bloquer la veine cave inférieure. La situation à l'échographie est généralement évidente, en particulier avec le Doppler couleur, qui montre que l'IVC entre dans la masse et est rétrécie ou bloquée par le débit manquant. Le tissu congénital peut se développer, en particulier à l'extrémité supérieure de la VCI. Cela peut entraîner divers degrés de rétrécissement et, dans certains cas, prédisposer à la thrombose veineuse hépatique et au syndrome de Budd-Chiari.
Les fistules impliquant la veine cave inférieure peuvent rarement survenir spontanément, souvent secondaires à un anévrisme aortique, ou elles peuvent être créées chirurgicalement, comme c'est le cas avec les shunts portocaves. Dans le cas des fistules aorto-cave, à l'échographie, un Doppler couleur peut montrer un processus tissulaire visible avec un flux pulsé dans la cavité au-dessus du niveau de la fistule; parfois la fistule elle-même est difficile à identifier. Les shunts porto-cave chirurgicaux sont généralement des shunts côte à côte dans la partie supérieure de l'abdomen au niveau où la veine porte principale proximale passe à proximité de la cavité antérieure. Le tissu peut être visible et le shunt est plus facile à identifier si le foie peut être utilisé comme une fenêtre au point d'anastomose, et le fait de tourner le patient vers le côté gauche peut faciliter la visualisation. Cependant, ils sont rarement pratiqués aujourd'hui et sont remplacés par des shunts portosystémiques intrahépatiques intrahépatiques.

Syndrome de la veine cave inférieure

Naviguer dans la page actuelle

Le syndrome de la veine cave inférieure se développe à la suite du blocage de ce gros vaisseau et est une forme sévère d'obstruction veineuse. Ce concept comprend un certain nombre de manifestations cliniques: modifications de l'hémodynamique veineuse, dysfonctionnement des organes abdominaux, signes d'insuffisance veineuse chronique des membres inférieurs. En fonction du site du blocage, on distingue les formes inférieure, moyenne et élevée d'occlusion chronique de la veine cave inférieure..

  • Obstruction inférieure au niveau des veines rénales.
  • Moyen - niveau de veines rénales
  • Segment rénal supérieur supérieur (syndrome de Budd-Chiari)

La veine cave inférieure (IVC) est située sur le côté droit de l'aorte; puis il passe derrière l'intestin grêle et le pancréas; pénètre à travers le diaphragme dans la section médiane de la cavité thoracique et dans la cavité de l'oreillette droite. 70% de tout le sang veineux passe par le système circulatoire de la veine cave inférieure. Par conséquent, une perméabilité altérée dans ce gros vaisseau entraîne des troubles hémodynamiques systémiques et une détérioration de l'écoulement veineux des membres inférieurs..

Classification

Il existe deux formes de syndrome IVC:

  • Thrombose aiguë de la veine cave inférieure

Il se développe en cas de blessure IVC ou de thrombose d'un filtre à cava préalablement installé. Parfois, cela peut se produire dans le contexte d'une compression de la veine cave par une tumeur et d'une augmentation du degré de coagulation sanguine. Elle se caractérise par un gonflement soudain des deux membres inférieurs, peut être accompagné de douleurs dans les jambes et d'un gonflement des veines saphènes. Avec un blocage aigu de la VCI, un choc circulatoire peut se développer en raison d'une diminution soudaine du retour veineux (écoulement «vide» du cœur).

  • Obstruction chronique de la veine cave inférieure

Il se développe dans le contexte du syndrome de compression IVC par une tumeur ou des changements cicatriciels après l'installation du filtre à cava. L'occlusion chronique s'accompagne du développement lent d'une insuffisance veineuse chronique, de l'apparition de varices secondaires sur la paroi abdominale et les membres inférieurs. Au fil du temps, il est possible de développer des ulcères trophiques sur les deux jambes..

Causes et facteurs de risque

Le syndrome de la veine cave inférieure peut être causé par des maladies telles que:

  • Phlébothrombose iléofémorale (se développe souvent chez les patients atteints de pathologie pelvienne et chez les femmes enceintes),
  • Thrombophlébite aiguë des veines des membres inférieurs.
  • Syndrome de compression de la veine cave inférieure par une tumeur de la cavité abdominale, du pancréas, des reins et des organes urogénitaux.
  • Syndrome de Budd-Chiari - blocage du segment hépatique de la VCI.
  • La maladie d'Ormond est une maladie rare associée à la prolifération du tissu conjonctif dans l'espace rétropéritonéal, accompagnée d'une compression du système urinaire, ainsi que de grosses veines, sans exclure la veine cave inférieure.
  • La grossesse est un facteur de risque de thrombose veineuse, en particulier avec une tendance congénitale à la thrombophilie. Les femmes enceintes qui sont porteuses de grossesses multiples et qui ont des antécédents de thrombophlébite courent un risque particulier..
  • Toxicomanie intraveineuse.
  • Opérations sur les organes de la cavité abdominale et de l'espace rétropéritonéal.
  • Opérations sur la veine cave inférieure, y compris l'installation d'un filtre à cava.

Les symptômes de la maladie

Les symptômes du syndrome IVC, ainsi que l'évolution de la maladie, dépendent du niveau de blocage. Les plus caractéristiques d'entre eux sont les symptômes inhérents à l'insuffisance veineuse chronique des membres inférieurs:

  • La douleur qui se propage à la jambe, au dos, à l'aine, aux fesses et à l'abdomen irradie vers le côté gauche.
  • Augmentation de la circonférence de la cuisse et du bas de la jambe.
  • Engourdissement du membre inférieur.
  • Gonflement des organes génitaux et de la paroi abdominale.
  • Ulcères trophiques sur les jambes.
  • Il y a un élargissement visible des veines au-dessus du pubis et sur l'abdomen.

Symptômes de blocage du segment rénal IVC:

  • Dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal (vomissements, diarrhée, etc.)
  • Syndrome néphrotique - fonction rénale altérée
  • Difficulté à uriner et à déféquer.
  • Saignement de l'anus

Prévoir

Avec le développement aigu du tableau clinique de l'occlusion de la veine cave inférieure, le pronostic pour la vie est défavorable. Il est nécessaire de compter sur l'efficacité du traitement par thrombolyse ou thrombectomie de la veine cave inférieure. En cas de restauration du flux sanguin, il est nécessaire d'être surveillé pendant une longue période par un phlébologue et de rechercher les causes du développement de la maladie afin d'éviter les rechutes.

L'occlusion chronique de la VCI s'accompagne d'une détérioration progressive de l'écoulement veineux. Avec une recanalisation réussie de la veine cave inférieure, le développement inverse des symptômes d'insuffisance veineuse chronique est possible..

Diagnostic différentiel

Une distinction doit être faite entre l'œdème associé à une insuffisance cardiaque chronique et l'ascite associée à une cirrhose hépatique. L'insuffisance cardiaque est caractérisée par d'autres symptômes tels que l'essoufflement et une faible tolérance à l'exercice. Une histoire de crise cardiaque ou de fibrillation auriculaire. Pour la cirrhose du foie, l'accumulation de liquide dans l'abdomen est plus caractéristique, tandis que les jambes restent du volume habituel. La jaunisse et l'élargissement des veines saphènes de l'abdomen sont caractéristiques de la cirrhose, en même temps, les grosses varices de la paroi abdominale antérieure sont plus fréquentes dans le syndrome de la veine cave inférieure, et le traitement de ces deux maladies est différent.

Échographie veineuse profonde

Avec les appareils de diagnostic par ultrasons modernes disponibles, il est possible d'évaluer de manière fiable la perméabilité de la veine cave inférieure et des veines iliaques. Selon le degré de lésion vasculaire, il peut y avoir un rétrécissement ou un blocage complet de la veine cave inférieure. L'échographie peut aider à déterminer la perméabilité des veines rénales et du segment hépatique. L'algorithme de diagnostic comprend l'étude des veines superficielles et profondes des membres inférieurs, le système des veines du petit bassin. Souvent, l'échographie peut révéler la pathologie qui a conduit au développement de la thrombose veineuse. À l'aide de l'échographie, il est possible d'évaluer la perméabilité du filtre à cava dans la VCI et l'exactitude de son installation par rapport aux veines rénales. Les données échographiques sont généralement suffisantes pour prescrire un traitement conservateur.

Si un traitement chirurgical est attendu, une visualisation précise des segments veineux affectés est nécessaire. La médecine moderne a de grandes opportunités pour cela..

IRM - phlébographie

Il s'agit d'un examen sans contraste des veines profondes à l'aide d'un scanner d'imagerie par résonance magnétique. Dans un champ magnétique puissant, les protons dévient puis reviennent à leur position normale, émettant un signal électromagnétique. Le corps étant principalement constitué d'eau, l'étude de l'énergie des protons nous permet de révéler la structure des organes et des tissus. Avec l'aide de l'IRM, il est possible d'évaluer la perméabilité des veines profondes des membres inférieurs et de la cavité abdominale, pour identifier l'état des organes internes environnants. L'étude permet non seulement de détecter la pathologie vasculaire, mais aussi ses causes (compression par les tumeurs du petit bassin, des reins et de l'espace rétropéritonéal).

MSCT - phlébographie

Il s'agit d'une étude de contraste aux rayons X des veines profondes à l'aide d'un scanner CT. Contrairement à la tomodensitométrie conventionnelle, la phlébographie doit être réalisée par un personnel spécialement formé, car le contraste injecté dans les veines saphènes des jambes doit être dosé avec précision pour mieux visualiser la zone à problème.

Phlébographie

Il s'agit d'une étude de contraste réalisée par l'introduction de contraste directement dans les veines profondes des membres inférieurs de la zone d'intérêt chirurgical. Il est utilisé avant d'effectuer une chirurgie endovasculaire comme méthode de diagnostic finale.

Le Centre Vasculaire Innovant dispose de toutes les technologies nécessaires pour le traitement de l'occlusion aiguë et chronique de la veine cave inférieure. Nos spécialistes ont une expérience réussie dans la résolution de ce problème complexe..

La thrombose aiguë de la veine cave inférieure nécessite un traitement dans un hôpital spécialisé en chirurgie vasculaire. Le but du traitement est de restaurer la perméabilité de la VCI. Cette tâche est résolue avec succès en utilisant les méthodes de chirurgie endovasculaire. Il existe des médicaments thrombolytiques modernes et des sondes endovasculaires pour éliminer les masses thrombotiques.

La thrombolyse

Dissolution des caillots sanguins veineux avec des médicaments spéciaux - thrombolytiques. Ceux-ci comprennent la streptokinase, l'urokinase et l'actilyse. Seule l'introduction directe d'un agent thrombolytique à travers un cathéter dans un thrombus avec un contrôle régulier de la perméabilité du segment affecté est efficace. Des variantes de thrombolyse peuvent être l'utilisation d'un appareil Angiojet spécial. La solution thrombolytique est introduite à travers une sonde spéciale sous haute pression, puis les caillots sanguins sont aspirés par une aspiration spéciale. Un autre appareil similaire utilisé dans notre clinique est la sonde Aspirex. Il s'agit d'une aspiration en spirale spéciale qui extrait en douceur les masses thrombotiques. L'utilisation d'Aspirex dans la veine cave inférieure est limitée en raison de son grand diamètre, la thrombolyse par cathéter est donc la méthode la plus acceptable. La thrombolyse n'est possible que dans les 10 premiers jours suivant le début de la maladie, alors que les caillots sanguins ne sont pas encore guéris.

Angioplastie et stenting

La forme chronique du syndrome IVC est plus difficile à traiter. Avec la décompensation de l'écoulement veineux, il devient nécessaire de restaurer la perméabilité du vaisseau. Les chirurgies ouvertes associées à l'isolement de la VCI et à son remplacement par une prothèse vasculaire sont réalisables, mais très traumatisantes et inefficaces. Une prothèse artificielle de veine cave est souvent re-thrombosée et une opération complexe devient complètement inutile. Avec l'avènement de nouveaux matériaux composites pour les stents de grand diamètre, des méthodes endovasculaires de restauration de la perméabilité de la veine cave ont commencé dans notre clinique..
L'angioplastie et la pose de stent IVC sont réalisées par des chirurgiens endovasculaires expérimentés du Centre vasculaire innovant. Le sens de l'intervention est de restaurer la perméabilité du segment fermé de la veine cave inférieure avec un fil de guidage spécial, un ballon à haute pression et l'installation d'un cadre métallique - un stent.

Thérapie conservatrice

L'option de traitement la plus courante est un traitement conservateur avec des anticoagulants. L'anticoagulant warfrin ou xarelto fait référence aux médicaments utilisés dans le syndrome de la veine cave inférieure. Detralex ou phlébodie sont utilisés pour améliorer l'écoulement du sang des jambes. Le principal moyen de traitement conservateur est le port constant de collants de compression 2-3 classe de compression. Ils doivent être changés tous les 3 mois, car ils perdent leurs propriétés avec une usure prolongée..

Le traitement des symptômes du syndrome de la veine cave inférieure avec des médicaments et une compression peut réduire l'insuffisance veineuse chronique. Compte tenu de la complexité technique du traitement chirurgical, les méthodes conservatrices sont répandues dans la pratique médicale moderne..

Dilatation de la veine cave inférieure cause

Syndrome de la veine cave inférieure: caractéristiques, traitement, prévention


La NVP fait partie du système circulatoire. C'est le plus gros vaisseau du corps humain. Pas de système de valve.

Le sang veineux circule dans la lumière du vaisseau. Envoyé dans l'oreillette droite pour une distribution ultérieure dans la circulation pulmonaire.

La thrombose, conduisant à une compression de la PIV, est à l'origine de troubles circulatoires.

Le syndrome IVC est un blocage d'un vaisseau pour une raison ou une autre.

Selon les statistiques, le syndrome est diagnostiqué dans la plupart des cas chez les femmes. Cela est dû à la fonction reproductrice.

Où est sa fonction

Il provient de deux veines iliaques. Situé derrière les orgues.

Il se forme au niveau de 4-5 vertèbres lombaires à l'arrière de l'abdomen. Sur la gauche se trouve l'aorte abdominale. Ensuite, il passe à travers le diaphragme, pénètre à travers une ouverture spéciale et s'écoule dans le péricarde.

Un lambeau ou une valve d'Eustache empêche le sang veineux de refluer.

  • collecte des déchets de sang du bassin, des membres inférieurs et des organes abdominaux;
  • livraison de sang au muscle cardiaque pour une transformation ultérieure;
  • participation au processus respiratoire - une caractéristique distinctive de l'aorte est la capacité de se dilater pendant l'expiration.

Qu'est-ce que la thrombose de la veine cave inférieure?

Une condition pathologique dans laquelle la circulation sanguine est complètement ou partiellement perturbée. La compression de la lumière entraîne une stagnation - les parois du vaisseau sanguin s'épaississent.

La compression de la veine cave inférieure est un phénomène rare qui acquiert une évolution chronique de la maladie.

La thrombose IVC est une condition dangereuse nécessitant une hospitalisation urgente et des soins médicaux.

Dans la plupart des cas, il survient chez la femme enceinte et est associé à une hypertrophie de l'utérus, qui comprime la veine pendant la croissance du fœtus.

Une augmentation de la pression entraîne un blocage et se traduit par une forte baisse de la pression artérielle, des évanouissements.

Distinguer la phase de blocage primaire et secondaire de la VCI.

La lésion peut être observée sur l'un des segments de la veine et est classée en fonction de la localisation du thrombus:

Les raisons

La cause initiale n'a pas été établie, mais il existe des facteurs qui augmentent le risque de thrombose.

  • grossesse sur 25 semaines de grossesse.
  • processus allergiques;
  • troubles endocriniens aigus;
  • varices;
  • pathologies sanguines: coagulabilité accrue, modifications de la composition biochimique;
  • prédisposition héréditaire;
  • moins souvent: échinococcose du foie et tumeurs des organes abdominaux.

L'inflammation de la paroi veineuse avec formation de thrombophlébite est également un facteur provoquant.

Lorsqu'un thrombus est arraché, un blocage peut se produire dans n'importe quel vaisseau et la veine cave inférieure ne fait pas exception..

Symptômes

Les signes dépendent du degré de compression de la lumière veineuse et de la localisation du processus pathologique.

La thrombose du segment rénal est caractérisée par les symptômes suivants:

  • douleur dans les lombaires et le bas de l'abdomen;
  • le syndrome néphrotique;
  • urémie;
  • une forte augmentation de la quantité d'urée dans le test sanguin biochimique;
  • l'apparition de protéines dans l'urine.

Pour le blocage du segment hépatique, la présence de signes tels que:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • des ecchymoses;
  • jaunissement de la peau de l'abdomen;
  • expansion prononcée des veines de la poitrine et de l'abdomen;
  • syndrome douloureux.

Au début de la maladie, on note la présence de "chair de poule" rampant des jambes. Les membres deviennent progressivement engourdis.

La pression artérielle augmente, la fréquence cardiaque augmente et il y a un sentiment d'anxiété et d'anxiété.

Complications

Les conséquences et les complications sont variables. Dépend de plusieurs facteurs:

Par rapport aux autres causes de thrombose, la grossesse occupe une place de premier plan.

Une mauvaise circulation sanguine contribue aux caillots sanguins et au décollement placentaire.

Le blocage rénal entraîne de graves dommages.

Une insuffisance rénale sévère se développe. La mort est possible si elle n'est pas traitée.

Thrombose du segment hépatique: complications:

  • hépatosplénomégalie;
  • pression sur la membrane fibreuse du foie;
  • risque accru d'hémorragie interne;
  • jaunisse.

Diagnostique

Pour identifier la maladie, un certain nombre de procédures de diagnostic sont effectuées pour identifier la gravité et la localisation du processus.

Le principal type de diagnostic est l'utilisation de méthodes instrumentales:

  • phlébographie ou angiographie - un type de diagnostic radiographique qui vous permet de déterminer un endroit rétréci;
  • dopplerographie par ultrasons;
  • méthode d'indicateur radio;
  • venocavographie ou artériographie pour détecter les processus tumoraux rénaux;
  • phlébographie informatique ou MRF.

Pour déterminer la composition du sang, des tests de laboratoire sont effectués:

Quel médecin contacter

un phlébologue et un docteur en chirurgie vasculaire traitent du problème du syndrome NVS.

traitement

Il n'y a pas de schéma thérapeutique clair pour la pathologie.

Dans la plupart des cas, un traitement conservateur est effectué en combinaison avec diverses procédures..

Thérapie médicamenteuse

Le principal groupe pharmaceutique utilisé dans le traitement de la thrombose. Ceux-ci comprennent des anticoagulants, qui peuvent fluidifier le sang et prévenir l'augmentation des caillots sanguins..

Le traitement est effectué en fonction des symptômes de la maladie et des raisons qui y ont conduit.

Médicaments prescrits:

  • La warfarine est un anticoagulant oral;
  • Fraxiparine - injection intramusculaire;
  • Refortan - pour le remplacement du plasma en cas de perte de sang;
  • Curantil - pour fluidifier le sang.

Un traitement antibiotique est obligatoire à petites doses pour éliminer une éventuelle infection microbienne.

Pour renforcer les parois vasculaires et augmenter leur élasticité, une thérapie vitaminique est prescrite: E et C.

Vous pouvez manger des produits contenant ces vitamines ou prendre des produits pharmaceutiques: Aevit et Askorutin.

Recommandations diététiques

Pour augmenter l'élasticité, il est nécessaire de privilégier des produits tels que:

  • des céréales;
  • des haricots;
  • huile d'olive végétale;
  • foie de bœuf ou de poulet;
  • chou - brocoli.

En grande quantité: raisins, kiwi, baies (groseilles, framboises, mûres). Agrumes - oranges et pamplemousses.

Interdit: les aliments épicés et les boissons gazeuses, en particulier l'eau minérale salée.

Homéopathie

L'homéopathie est utilisée assez souvent.

Le traitement est effectué avec de la thrombine et des agents à base de fibrinogène.

Parmi les médicaments fréquemment prescrits, les principales positions sont prises par des médicaments à base de venin de vipère et de serpent à sonnettes rayé.

Intervention chirurgicale et contre-indications

Indications de la thrombectomie:

  • caillot sanguin flottant, qui contribue au développement de la thromboembolie;
  • coarctation;
  • blocage de l'apport sanguin aux vaisseaux des organes vitaux;
  • thrombose de longue date de 14 à 20 jours;
  • inefficacité du traitement conservateur;
  • rechutes fréquentes du syndrome.

L'opération est contre-indiquée chez les personnes présentant un processus infectieux aigu, avec décompensation de la pathologie cardiaque et des antécédents récents d'AVC.

L'intervention chirurgicale est basée sur la dilatation du ballonnet suivie du stenting du vaisseau.

ethnoscience

Les recettes de médecine alternative sont prises après consultation d'un médecin et en l'absence de réaction allergique. Les décoctions sont préparées à partir d'herbes médicinales qui aident à augmenter l'immunité et à fluidifier le sang.

Infusion d'herbes n ° 1

  • Achillée millefeuille - 25 g;
  • Immortelle - 100 g;
  • Feuilles d'airelles - 50 g;
  • Feuilles de bouleau et de nerprun - 50 g chacune.

Remuer et verser 1 cuillère à soupe du mélange avec de l'eau bouillante (200 ml). Insistez 4 heures au chaud. Pendant la journée, l'infusion se boit.

Infusion de feuilles de verveine au miel

Les feuilles de verveine -15 g sont versées avec un verre d'eau bouillante, une cuillerée de miel est ajoutée et insiste pendant environ 2 heures.

Il est recommandé de consommer 1 cuillère à soupe avant les repas.

La prévention

Ne vous soignez pas.

Contrôlez la coagulation sanguine en effectuant des tests pour un hémostasiogramme.

Alors qu'il est engagé dans le traitement des varices des extrémités et des pathologies cardiaques.

Suivez le régime et abandonnez les mauvaises habitudes.

L'alcool fort et le tabac augmentent l'hémoglobine, ce qui entraîne un épaississement du sang.

: Caractéristiques du syndrome de la veine cave inférieure

Dilatation de la veine cave inférieure cause

Pendant de nombreuses années, essayer de guérir l'HYPERTENSION?

Chef de l'Institut de Traitement: «Vous serez étonné de voir à quel point il est facile de guérir l'hypertension en prenant tous les jours...

La thrombose veineuse profonde des membres inférieurs est caractérisée par la formation d'un caillot sanguin dans les veines profondes situées dans les membres inférieurs ou le bassin. Plusieurs caillots sanguins peuvent se former à la fois. Cette condition est associée à une inflammation de la paroi vasculaire et peut être compliquée par des conséquences dangereuses, telles que des troubles trophiques, du phlegmon de la cuisse, etc..

  • Les raisons
  • Symptômes
  • Thrombophlébite aiguë
  • Thrombophlébite chronique
  • Diagnostique
  • Traitement
  • Effets
  • La prévention

Il faut garder à l'esprit que la thrombose peut être primaire et secondaire..

  1. La thrombose primaire est appelée phlébothrombose. Il se caractérise par le fait que le thrombus n'est pas fermement fixé à la paroi veineuse.
  2. La thrombose secondaire ou thrombophlébite est caractérisée par une inflammation de la membrane veineuse interne. La fixation du thrombus à la paroi est très forte.

Thrombophlébite aiguë

Son apparition est soudaine et son développement n'est pas précédé d'une cause apparente, bien que des lésions du membre inférieur soient parfois notées. Il y a souvent une infection virale et d'autres conditions qui augmentent la coagulation sanguine.

Cela peut inclure la prise de contraceptifs oraux. Les manifestations locales prévalent, tandis que le patient lui-même se sent satisfaisant. Une douleur intense commence le long de la veine affectée, le mouvement des membres est limité.

Des rougeurs sont également observées, qui se prolongent de plus en plus à mesure que la maladie progresse..

Cette condition est caractérisée par une augmentation de la température, qui est observée précisément dans la zone rougie. Un cordon en forme de cordon, dense et très douloureux est révélé.

Si le processus se propage aux veines dilatées, les ganglions veineux deviennent douloureux, denses et peuvent commencer à grossir. Un léger œdème apparaît et n'est noté que dans la zone de la veine qui a été touchée.

Ceci est différent de la condition qui se produit avec la thrombose veineuse profonde, dont nous parlerons plus tard.

L'état général d'une personne peut également s'aggraver, ce qui se manifeste par une augmentation de la température ne dépassant pas 38 degrés, des frissons et des malaises.Il est très important de distinguer les veines thrombosées des varices.

Dans ce dernier cas, il n'y a pas de rougeur, de douleur et d'élévation de température dans la zone touchée.

Les varices s'affaissent en position horizontale et les veines thrombosées n'augmentent que pendant la progression de la maladie.

Thrombophlébite chronique

Son cours est à long terme. Pendant cette période, des exacerbations périodiques sont observées, dans lesquelles les symptômes ci-dessus sont observés. S'il n'y a pas d'exacerbation, il peut n'y avoir aucune manifestation externe de la maladie..

La thrombophlébite profonde présente les symptômes vifs suivants:

  • gonflement sévère;
  • décoloration de la peau à l'endroit où se trouve le caillot sanguin.
  • petit gonflement du pied;
  • rougeur;
  • lourdeur dans les jambes;
  • sensation de chaleur dans les jambes;
  • douleur récurrente.

Selon l'endroit où la thrombose veineuse est localisée, l'ensemble de la cuisse, du bas de la jambe ou de la cheville peut succomber à un gonflement. Le tableau clinique qui détermine la thrombose de la veine cave inférieure dépend d'un facteur tel que la localisation primaire du thrombus.

Il convient de garder à l'esprit que la thrombophlébite profonde se développe sans signes d'insuffisance veineuse et entraîne immédiatement des complications pouvant même entraîner la mort. Par conséquent, au premier soupçon de thrombose, vous devez vous rendre chez le médecin et effectuer un diagnostic approfondi, grâce auquel vous pouvez poser un diagnostic précis et commencer un traitement précoce de la maladie..

Traitement

Si une thrombophlébite a frappé les veines saphènes, les recommandations du médecin peuvent inclure des méthodes d'auto-assistance: élever les jambes dans une lésion verticale, utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens. La thrombophlébite superficielle guérit généralement en deux semaines et ne nécessite pas de surveillance médicale constante.

Thrombose veineuse profonde des membres inférieurs, traitée de différentes manières et avec l'utilisation de différents médicaments.

  1. Médicaments thrombolytiques. Les médicaments de ce groupe dissolvent le caillot sanguin. Leur utilisation est notamment justifiée en cas de thrombose étendue et en cas d'embolie pulmonaire..
  2. Médicaments qui réduisent la coagulation sanguine. Les injections d'anticoagulants pour la thrombose veineuse profonde empêchent le caillot de grossir.
  3. Bas de compression. Ils peuvent aider à prévenir l'œdème et réduire le risque de complications de la thrombose..
  4. Filtres. Parfois, un filtre peut être placé dans la veine cave inférieure du patient afin que le thrombus ne se détache pas et ne migre pas vers les poumons. Cette méthode est utilisée en particulier lorsque le patient ne peut pas utiliser d'anticoagulants. Un tel filtre est constamment à l'intérieur. Après l'avoir installé à l'hôpital, il n'est pas nécessaire.
  1. Suppression des veines. Votre médecin peut vous recommander de retirer les varices douloureuses. Cette méthode est également utilisée en cas de thrombophlébite récurrente. Cette opération s'appelle le décapage. Elle est réalisée en ambulatoire. Son essence est d'enlever une longue veine. Cela se fait par de petites incisions. La circulation de la coupure ne sera pas affectée par l'ablation de la veine, car les veines profondes feront face à l'augmentation du volume sanguin. L'opération peut être effectuée à des fins esthétiques, pour correction. Après cela, le médecin peut vous conseiller de porter des sous-vêtements de compression..
  2. Contournement ou élimination d'un caillot sanguin.

Effets

La thrombose peut avoir des conséquences différentes. Voici quelques exemples.

  1. Résorption complète du thrombus. La période de ce processus est individuelle pour chaque personne. Cela dépend beaucoup du diamètre du vaisseau et de la longueur du thrombus.
  2. Ouverture fragmentée de la lumière.
  3. Oblitération de la veine, lorsque la lumière disparaît complètement à la suite d'une prolifération de tissu conjonctif.

Les veines des jambes contiennent des valves qui facilitent le mouvement du sang vers le cœur à partir des membres inférieurs. En se résorbant, un caillot sanguin détruit ou endommage très souvent les valves situées dans une veine profonde. Cela conduit à une insuffisance veineuse, dont les symptômes sont un gonflement des jambes, une sensation de lourdeur, etc..

De plus, les complications les plus dangereuses pour la vie humaine peuvent se développer..

  1. Embolie pulmonaire. Cela se produit en raison du fait qu'une partie du caillot sanguin se détache et pénètre dans les poumons, ce qui peut entraîner une situation potentiellement mortelle.
  2. AVC ou crise cardiaque. Un caillot sanguin peut migrer avec le flux sanguin vers le cerveau ou les artères coronaires, entraînant un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui ont un certain type de malformation cardiaque congénitale ou un défaut de la cloison interventriculaire ou interauriculaire.

Expansion de la veine cave inférieure

La veine cave inférieure est comprise comme un vaisseau large, qui se forme lorsque les veines iliaques droite et gauche se rejoignent au niveau de 4 à 5 vertèbres dans la région lombaire. La taille du diamètre de la veine cave inférieure est d'environ 20-30 mm.

Quelles sont les fonctions de la veine cave inférieure

La veine cave supérieure et inférieure joue un rôle important dans le corps humain. Par exemple, la veine cave inférieure, qui traverse le diaphragme, aide à acheminer le sang vers le muscle cardiaque..

En l'absence de pathologies, la veine effectue son travail de manière synchrone avec le processus respiratoire. Il se contracte pendant l'inhalation et se dilate pendant l'expiration. C'est la différence essentielle entre la veine cave et l'aorte..

Le but principal de la veine est de collecter le sang veineux dans les membres inférieurs.

Important! Si la pression dans la veine dépasse 200 mm, le patient a besoin de soins médicaux urgents. Sinon, il peut mourir.

L'apparition d'une pathologie telle que l'expansion de la veine cave inférieure est précédée des raisons suivantes: grossesse et présence de tumeurs dans le corps (sarcome ou lymphome).

Raisons d'agrandissement de la veine

La pathologie, qui peut conduire au développement d'une insuffisance veineuse des membres inférieurs, se produit sous l'influence des raisons suivantes. Le plus souvent, la maladie se retrouve chez les femmes enceintes souffrant de polyhydramnios ou de pathologies cardiaques.

Il existe d'autres causes d'apparition de la pathologie:

  • la présence d'un goitre rétrosternal;
  • violation de la coagulation du sang;
  • processus inflammatoire dans la région de la paroi interne des vaisseaux sanguins; il peut être déclenché par diverses maladies infectieuses;
  • violation de l'équilibre hormonal dans le corps;
  • prendre certains médicaments;
  • immobilité prolongée.

Niveaux de lésion

La gravité des symptômes de la pathologie dépend en grande partie du niveau de blocage ou de compression du tronc veineux. Avec thrombose de la veine distale, il y a un gonflement des membres inférieurs, de l'abdomen.

Avec la thrombose rénale, des troubles graves surviennent, souvent mortels. Le blocage du segment veineux hépatique provoque une détérioration de la fonction hépatique.

La pathologie provoque souvent une thrombose de la veine porte ultérieure.

La compression de la veine cave inférieure se produit si le vaisseau lymphatique augmente en taille. La pathologie peut être due à des tumeurs hépatiques ou à une fibrose rétropéritonéale.

Remarque! La compression de la veine cave inférieure en attendant l'enfant entraîne une altération de la circulation sanguine dans le placenta. Il conduit à une phlébite, un œdème persistant des membres inférieurs, une stase veineuse.

Comment se manifeste la violation

Le patient peut présenter les signes suivants d'altération de l'écoulement veineux:

  • douleur dans le membre;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • l'apparition d'une sensation de lourdeur dans les jambes.

Quels troubles apparaissent avec le blocage des segments rénal et hépatique? En cas de thrombose du segment hépatique, les symptômes indésirables suivants surviennent:

  • douleur dans l'abdomen;
  • augmentation de la taille de la rate;
  • l'apparition de taches de vieillesse sur la peau;
  • accumulation de liquide dans la région abdominale.

En cas de lésion du segment rénal, les symptômes suivants sont observés:

  • une augmentation du niveau de protéines dans l'urine;
  • insuffisance rénale;
  • diminution de la quantité d'urine excrétée par jour.

Diagnostic de la thrombose veineuse

Un examen visuel révèle souvent un gonflement des extrémités - le signe principal d'un blocage d'une veine. La pathologie doit être distinguée d'un certain nombre d'autres maladies.

Un gonflement des extrémités est observé non seulement avec une thrombose de la veine cave inférieure, mais également avec une insuffisance cardiaque, une lymphostase, des lésions graves du système musculo-squelettique de type fermé ou ouvert.

Par conséquent, si une pathologie est suspectée, un examen plus détaillé est effectué. En cas de thrombose de la veine cave inférieure, la préférence est donnée aux méthodes de diagnostic suivantes:

  • examen échographique duplex des vaisseaux sanguins;
  • radiographie;
  • balayage des radionucléides avec ajout de fibrinogène.

Méthodes de traitement

Avec l'expansion de la veine cave inférieure, divers médicaments sont utilisés. Dans certains cas, le patient a besoin d'une intervention chirurgicale.

Traitement médical

Le traitement médicamenteux est effectué au stade aigu de la pathologie. Les principales catégories de médicaments sont présentées dans le tableau.

Médicaments
AnticoagulantsLa durée du traitement dans la plupart des cas ne dépasse pas 3 semaines. Les médicaments sont également prescrits après une chirurgie veineuse. Dans le traitement de la pathologie, les anticoagulants sont utilisés sous forme de comprimés, agents destinés à une administration intraveineuse ou intramusculaire.
Anti-inflammatoires non spécifiquesIls arrêtent le processus inflammatoire dans la région des parois vasculaires, qui est survenu après la formation d'un caillot sanguin, et éliminent la douleur. Les médicaments sont disponibles sous forme de suppositoires rectaux ou de solutions destinées à l'administration intramusculaire.
Préparations topiquesLes gels, solutions et pommades, qui contiennent de l'héparine et des composants anti-inflammatoires, sont efficaces. L'utilisation de pommades chauffantes doit être jetée. Ils augmentent le flux sanguin.

Méthodes chirurgicales

Il est interdit d'éliminer les caillots sanguins par thrombectomie s'il existe les contre-indications suivantes:

  • maladies concomitantes sévères;
  • le patient présente des signes de septicémie;
  • épuisement sévère;
  • gangrène du membre;
  • maladies oncologiques.

Une chirurgie de dérivation est également effectuée. Pour éviter l'apparition de thromboembolie dans la zone de l'artère pulmonaire, des filtres spécialisés de cava sont placés.

Ce sont des dispositifs conçus pour retarder le déplacement des thromboemboles avec le flux sanguin.

En fait, les filtres à kava peuvent être appelés un «tamis» qui laisse passer le sang et retient les particules solides d'un diamètre supérieur à 2 mm.

Les appareils modernes sont fabriqués à partir des matériaux suivants:

  • acier de haute qualité, il est recouvert d'une membrane spéciale;
  • alliage de nickel et de titane.

La taille des dispositifs est choisie individuellement en fonction du diamètre de la veine cave inférieure du patient. Les appareils peuvent être permanents ou temporaires. Les filtres kava permanents sont installés indéfiniment, leur suppression n'est pas possible.

De tels dispositifs sont solidement fixés dans la zone des parois veineuses. Les périphériques amovibles sont installés pendant une courte période. Ensuite, ils sont supprimés. Ces produits ont un conducteur spécial. Son extrémité est solidement fixée sous la peau.

À l'avenir, le filtre est extrait à l'aide de cet explorateur.

Méthodes folkloriques

Les recettes folkloriques ne peuvent être utilisées qu'après consultation d'un médecin. Ils sont répertoriés dans le tableau.

Nom du produit Recette de cuisson Schéma d'application
Infusion aux herbesIl faut prendre à parts égales le plantain, les rhizomes de réglisse, la succession et le millepertuis. 2 cuillères à soupe du mélange médicinal sont versées avec 250 ml d'eau bouillante. Le mélange doit être infusé pendant 15 minutes, puis il est filtré.Prendre 70 ml du produit deux fois par jour avant les repas.
Boisson à la verveinePrenez 20 grammes de feuille de verveine. Les matières premières végétales sont brassées avec 0,2 litre d'eau bouillante.Boire 10 ml du produit à des intervalles d'une heure. La boisson est poursuivie jusqu'à ce que les principaux symptômes de la maladie soient soulagés..
Mélange curatif de fleurs de camomille et de graines de linVous devez prendre une quantité égale de graines de lin, de fleurs de camomille, de feuilles de sauge, de rhizomes de guimauve. 2 cuillères à soupe de la collection dissolvent 250 ml d'eau bouillante. Ensuite, le mélange est infusé pendant au moins 15 minutes et filtré.Le mélange est pris par petites gorgées tout au long de la journée..
Remède à la prêlePrenez 10 grammes de cônes de houblon et d'herbe de mélilot. Le mélange est versé avec 0,25 litre d'eau bouillante, maintenu pendant au moins 2 heures.Prendre 0,1 l de boisson deux fois par jour peu avant les repas.

Prévention de la pathologie

Il est recommandé à une personne de surveiller régulièrement l'état du système hématopoïétique en présence d'une prédisposition à une augmentation de la formation de thrombus, héréditaire. Si vous avez des problèmes de coagulation sanguine, il est recommandé de consulter un médecin pour un traitement ultérieur.

Les femmes enceintes doivent réduire la quantité de liquide consommée par jour et plus de temps pour marcher. L'activité motrice stimule le processus de remontée du sang veineux.

Dilatation de la veine cave inférieure Lien vers la publication principale

Dilatation de la veine cave inférieure

La veine cave inférieure est comprise comme un vaisseau large, qui se forme lorsque les veines iliaques droite et gauche se rejoignent au niveau de 4 à 5 vertèbres dans la région lombaire. La taille du diamètre de la veine cave inférieure est d'environ 20-30 mm.

Syndrome de la veine cave inférieure: symptômes et traitement

La médecine n'est pas considérée comme une science exacte et elle est basée sur de nombreuses hypothèses et probabilités, mais pas sur des faits. Le syndrome de la veine cave inférieure est une occurrence assez rare dans la pratique médicale. Elle peut se manifester chez les hommes et les femmes à tout âge, plus souvent chez les personnes âgées. Les femmes enceintes sont en premier lieu à risque.

Dans ce cas, l'état de la femme enceinte est caractérisé par une polyhydramnios, une hypotension veineuse et artérielle. Le plus souvent, le fruit est gros. Lorsqu'une veine est comprimée, le flux sanguin vers le foie, les reins et l'utérus diminue, ce qui affecte négativement le développement de l'enfant. La condition peut se transformer en une stratification du tissu placentaire, et c'est un risque énorme de développer des varices, une thrombophlébite sur les membres inférieurs.

Si l'accouchement est effectué par césarienne, il y a une forte probabilité d'effondrement.

Le concept de la veine cave inférieure

La veine cave inférieure est un vaisseau large. Il est formé par la fusion des veines iliaques gauche et droite situées dans la cavité abdominale. La veine est située au niveau de la colonne lombaire, entre la 5e et la 4e vertèbre. Il traverse le diaphragme et pénètre dans l'oreillette droite. La veine recueille le sang qui passe à travers les veines voisines et le délivre au muscle cardiaque.

Si une personne est en bonne santé, la veine fonctionne de manière synchrone avec le processus respiratoire, c'est-à-dire qu'elle se dilate à l'expiration et se contracte à l'inhalation. C'est sa principale différence avec l'aorte..

Le but principal de la veine cave inférieure est de collecter le sang veineux des membres inférieurs.

Pourquoi des problèmes apparaissent

Selon les statistiques, environ 80% de toutes les femmes enceintes après 25 semaines ont une compression de la veine, dans une plus ou moins grande mesure.

S'il n'y a pas de syndrome de la veine cave inférieure, la pression dans la veine à un niveau suffisamment bas est un état physiologique normal. Cependant, des problèmes dans les tissus qui entourent une veine peuvent compromettre son intégrité et modifier considérablement le flux sanguin. Pendant un certain temps, le corps est capable de faire face, trouvant des voies alternatives pour la circulation sanguine.

Mais si la pression dans la veine dépasse 200 mm, une crise se produit invariablement. Dans de tels moments, sans soins médicaux urgents, tout peut se terminer par la mort. Par conséquent, vous devez connaître les symptômes du syndrome de la veine cave inférieure afin d'appeler une ambulance à temps si une crise survient chez le patient lui-même ou chez un de ses proches..

Image clinique

La première chose à laquelle vous devez faire attention est le gonflement, qui peut être sur le visage, le cou, dans le larynx. Ce symptôme est observé chez 2/3 des patients. L'essoufflement, la toux, l'enrouement de la voix, même au repos et en position couchée, peuvent être dérangeants, et c'est un risque énorme d'obstruction des voies respiratoires.

En outre, le syndrome de la veine cave inférieure peut être accompagné de:

- douleur dans l'aine et l'abdomen;

- gonflement des membres inférieurs;

- gonflement des fesses et des organes génitaux;

- varices de petits vaisseaux dans les cuisses;

- température corporelle élevée;

- ongles cassants et perte de cheveux;

- problèmes de jambes - il est difficile pour le patient de se déplacer même sur de courtes distances;

- hypertension artérielle;

- confusion de conscience, jusqu'à perte périodique;

- problèmes d'audition et de vision;

- varices dans le haut du torse.

Ces symptômes sont également aggravés si le patient se couche. Naturellement, il ne peut être question d'un sommeil calme et complet. Souvent, les patients atteints de cette pathologie s'endorment exclusivement avec des somnifères..

Pourquoi la pathologie peut apparaître

Comme la plupart des maladies, le syndrome de compression de la veine cave inférieure dans 80 à 90% des cas est associé exclusivement à la négligence de sa propre santé, à savoir le tabagisme. La cause exacte de la maladie n'a pas encore été établie. Mais le plus souvent, le syndrome survient en tant que symptôme concomitant du cancer du poumon..

D'autres raisons ne représentent pas plus de 20%:

- tumeurs d'origines diverses, lymphome, sarcome, lymphogranulomatose, cancer du sein;

Activités thérapeutiques

Le traitement du syndrome de la veine cave inférieure est symptomatique. Cette pathologie est toujours une maladie concomitante, et tout d'abord elle est nécessaire pour guérir la maladie sous-jacente qui a provoqué l'apparition du syndrome.

L'objectif principal du traitement est d'activer les forces de réserve internes du corps afin de maximiser la qualité de vie du patient. La première chose recommandée est un régime pratiquement sans sel et l'inhalation d'oxygène. Il est possible que des médicaments du groupe des glucocorticostéroïdes ou des diurétiques soient prescrits.

Si le syndrome apparaît dans le contexte du développement de la tumeur, une approche complètement différente du traitement.

Une intervention chirurgicale est indiquée dans les cas suivants:

- le syndrome évolue rapidement;

- il n'y a pas de circulation collatérale;

L'intervention chirurgicale n'élimine pas les problèmes, mais améliore seulement l'écoulement veineux.

Syndrome et grossesse

Pendant la période de gestation, tous les organes d'une femme subissent une charge lourde, le volume de sang en circulation augmente et, par conséquent, une stagnation apparaît. L'utérus grossit et serre non seulement les organes environnants, mais aussi les vaisseaux. Avec le syndrome de la veine cave inférieure chez la femme enceinte, le traitement doit être effectué avec une extrême prudence..

Les problèmes commencent par le fait qu'il est très difficile pour une femme de s'allonger sur le dos, généralement cette condition commence à partir de la 25e semaine de gestation. Il y a un léger vertige, une faiblesse, périodiquement il n'y a pas assez d'air. La pression artérielle a tendance à diminuer. Très rare, mais une femme enceinte peut perdre connaissance.

Naturellement, nous ne parlons pas de mesures cardinales à caractère thérapeutique pendant la grossesse, mais certaines règles aideront tout de même à transférer plus facilement le syndrome:

- vous devrez renoncer à tous les exercices effectués en décubitus dorsal, sur le dos;

- ne dormez pas non plus sur le dos;

- la nutrition doit être ajustée pour réduire la consommation de sel;

- il est nécessaire de réduire la quantité de fluide consommée;

- pour améliorer la condition, il est préférable de marcher plus, dans ce cas, les muscles de la jambe inférieure se contractent, et ce processus stimule la progression du sang veineux vers le haut;

- il est recommandé de visiter la piscine, l'eau aide à faire sortir le sang des veines des membres inférieurs.

Prévision et prévention

Les médecins sont optimistes quant aux patients atteints du syndrome s'il est détecté à un stade précoce. La seule condition est une surveillance constante de l'état de santé et du respect par le patient de toutes les recommandations du médecin traitant.

La prévention des maladies cardiovasculaires agit à titre préventif. S'il y a des problèmes de coagulation sanguine, la pathologie doit également être sous surveillance médicale constante, car ces patients sont à risque. Même l'idée de l'automédication devrait être abandonnée..