Causes, symptômes et types de névroses

Spasme

La névrose, la psychonévrose (lat. La névrose) est un groupe de troubles neuropsychiatriques qui surviennent lors d'un traumatisme psychologique aigu et chronique, caractérisé par l'absence de changements qualitatifs dans l'activité mentale. Les principales manifestations cliniques sont l'asthénie, le syndrome obsessionnel, une diminution des performances physiques et mentales. Dans la classification internationale des maladies (CIM), il appartient à la classe F40-F48 "Troubles somatoformes névrotiques liés au stress".

Causes de la névrose

Les conflits internes et externes sont un facteur psychogène. En plus du stress, certaines circonstances qui provoquent un traumatisme mental, psychologique, un surmenage mental, une surcharge émotionnelle.

  • Pavlov a appelé la cause de la névrose un dysfonctionnement chronique du système nerveux causé par des stimuli externes.
  • La névrose est définie comme la conséquence d'un conflit psychologique profond. Formé lors d'une situation sociale à long terme qui empêche la satisfaction des besoins personnels d'une personne.
  • Freud a appelé la cause de la névrose la situation contradictoire entre l'attraction et les interdits dictés par la morale, la norme.
  • Selon Karen Courtney, la cause fondamentale de la névrose est la contradiction entre les tendances défensives. Une personne forme un modèle de comportement, une attitude basée sur le mouvement «vers les gens», «des gens», «contre les gens». Dans le névrosisme, les trois modèles de comportement sont combinés, mais l'un d'eux prévaut. Des facteurs sociaux externes contribuent à l'émergence d'un conflit - humiliation, isolement, contrôle parental strict, négligence, violence physique et morale.

La cause de la névrose est appelée facteurs psychologiques et biologiques:

  • Traits de personnalité;
  • relations de famille;
  • éducation;
  • formation sociale;
  • réclamations;
  • insuffisance fonctionnelle du système nerveux.

Symptômes

Un dysfonctionnement du système nerveux central entraîne une détérioration du bien-être physique et des problèmes de santé apparaissent. Avec les névroses, des symptômes non seulement mentaux, mais aussi physiques sont présents, qui ne peuvent pas toujours être associés les uns aux autres. La maladie peut être reconnue par le tableau clinique général..

Signes mentaux de névrose:

  • larmoiement;
  • vulnérabilité;
  • vulnérabilité;
  • état émotionnel instable;
  • nervosité;
  • rancœur;
  • indécision;
  • agression;
  • problème de communication;
  • phobies;
  • expériences;
  • peur déraisonnable;
  • sautes d'humeur;
  • cynisme;
  • crises de panique;
  • problèmes d'estime de soi;
  • incohérence du système de valeurs;
  • sensibilité au stress;
  • obsession;
  • désespoir;
  • apathie;
  • fausse image de soi, autres;
  • fatiguabilité rapide;
  • déficience de mémoire;
  • délirer;
  • diminution de l'activité mentale;
  • surexcitation nerveuse;
  • trouble du sommeil;
  • somnolence pendant la journée, insomnie la nuit.

Une personne est dans un tel état lorsqu'elle veut se cacher de tout le monde et de tout. Le sentiment que le cerveau est déchiré ne le quitte pas. Le sommeil n'apporte pas de soulagement, la capacité de travail diminue, les nerfs, comme une ficelle tendue, agacent la moindre remarque adressée à soi-même. Le tableau clinique dépend du stade de la maladie, de la nature des troubles mentaux.

Manifestations physiques des névroses:

  • douleur abdominale;
  • manque d'appétit;
  • envies de sucreries;
  • mal de crâne;
  • vertiges;
  • chagrin;
  • diminution des performances;
  • l'obscurité vole dans les yeux;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • fatigue élevée, fatigue;
  • baisse de la pression artérielle;
  • déséquilibre;
  • sensation constante de faim;
  • hallucinations visuelles;
  • réveil précoce, réveil au milieu de la nuit;
  • cauchemars;
  • éprouver une douleur physique imaginaire, l'apitoiement sur soi;
  • cardiopalmus;
  • transpiration;
  • toux sèche;
  • la faiblesse;
  • la diarrhée;
  • bégaiement;
  • crampes;
  • ménopause précoce;
  • urination fréquente;
  • violation du cycle mensuel;
  • dysfonctionnement des organes génitaux;
  • diminution de la puissance, de la libido.

La prise de médicaments symptomatiques n'apporte pas le résultat souhaité. La condition commence à s'améliorer avec l'utilisation de sédatifs. Dans certains cas, vous pouvez diagnostiquer vous-même la maladie. Les pathologies congénitales avancées nécessitent un examen spécialisé.

Relation avec d'autres maladies

Les symptômes des névroses sont similaires aux manifestations d'autres maladies, pathologies psychologiques.

  • Mal de crâne. En règle générale, cela se produit avec une surcharge émotionnelle, un surmenage physique. Peut être hallucinatoire. Une caractéristique distinctive des maux de tête avec névroses est l'absence de cause apparente. Des symptômes désagréables sont présents immédiatement après le réveil, apparaissent pendant la journée avec la moindre activité mentale, physique.
  • Dystonie végétovasculaire, névrite. Le système nerveux somatique est responsable des émotions, de l'humeur, du comportement, de l'équilibre hormonal. Le fond émotionnel change - les fonctions du système sont perturbées. Elle commence à montrer une activité excessive ou une léthargie. Il y a une diminution de l'activité mentale, mentale, de la mémoire. Il y a de la fatigue, des maux de tête, des baisses de tension artérielle, des vertiges, des problèmes de digestion, des selles. Il y a de la somnolence, de la léthargie, de l'apathie. Le plus souvent, activité mentale intense, une situation stressante devient les provocateurs du VSD.
  • Troubles paniques, phobies, troubles anxieux. Le sentiment d'angoisse de fond, l'échec dans la vie personnelle, l'activité professionnelle, la situation psycho-émotionnelle défavorable dans la famille conduisent au développement de névroses. Mais au départ, ce n'est qu'une expérience, des tensions, des peurs, de l'impuissance, une réévaluation des valeurs..

Une dépression névrotique peut survenir chez chaque personne, mais la gravité de la pathologie dépend des caractéristiques personnelles. Quelqu'un fait rapidement face à une condition dangereuse, quelqu'un a besoin de l'aide d'un spécialiste, un traitement à long terme. La façon dont la névrose se manifeste a été décrite dans la section précédente. Mais vous devez comprendre que les symptômes sont individuels, ils ne doivent pas tous être présents..

Types de névroses

En fonction des causes d'occurrence, de la complexité de l'évolution des processus pathologiques, il existe plusieurs types de névroses.

Elle résulte de l'impossibilité de surmonter les barrières de communication. Entraîne des problèmes dans les relations interpersonnelles, l'isolement social, une diminution de l'estime de soi. Les symptômes courants de la neurasthénie sont les larmes, l'irritabilité pour quelque raison que ce soit, le manque de concentration, la fatigue, le dysfonctionnement gastro-intestinal, les maux de tête, l'insomnie, la baisse de la libido, le dysfonctionnement sexuel..

  • Névrose hystérique (hystérie)

Il se manifeste sous la forme d'attaques hystériques. Les femmes sont plus sensibles, mais les hommes souffrent également d'hystérie. Contribue au développement d'un état pathologique capricieux, gâté, permissivité, revendications exagérées, augmentation de l'estime de soi, intolérance à la critique. La névrose hystérique commence lorsqu'une personne essaie de se frayer un chemin, de se débarrasser d'une responsabilité indésirable, d'éviter des accusations «injustes». La maladie peut être déterminée par les symptômes suivants - larmes, évanouissements, convulsions, vomissements, étourdissements, perte temporaire de la voix.

  • Trouble obsessionnel-compulsif (psychasthénie)

Il y a des pensées et des peurs dérangeantes déraisonnables. Pour s'en débarrasser ou tout simplement oublier, une personne élabore ses propres règles de comportement, ses rituels, auxquels elle adhère quotidiennement. On a le sentiment qu'il n'est «pas de ce monde». Les symptômes typiques sont le pédantisme, la prudence excessive, le stress mental, l'irritation due à l'incapacité d'accomplir leurs propres rituels, l'anxiété, la hâte, la hâte dans les actions.

De fortes peurs inexplicables qui apparaissent lorsque certaines situations se produisent ou lorsqu'ils voient des objets ou des objets spécifiques. La névrose phobique peut être justifiée si un événement terrible s'est produit dans la vie d'une personne, déraisonnable - la peur apparaît pour des raisons inconnues. Lorsqu'une situation dangereuse survient, la fréquence cardiaque d'une personne augmente, la pression artérielle augmente, la transpiration augmente, les crises de panique commencent, les pupilles se dilatent, les mains tremblent, les membres s'engourdissent, des troubles intestinaux apparaissent.

Il se caractérise par un souci excessif pour sa propre santé. Une personne recherche, trouve et éprouve constamment des symptômes fantômes de diverses maladies. Le patient va chez les médecins, est offensé, ne croit pas lorsque le diagnostic n'est pas confirmé.

Le plus souvent, les personnes créatives, les personnes suspectes et sensibles sont sujettes à la dépression. Tous les facteurs externes peuvent provoquer des névroses, en particulier des querelles, des scandales, des échecs, la perte d'êtres chers. Les principaux symptômes sont la dépression, la dépression, la confusion, la vulnérabilité, le détachement, le manque d'intérêt pour la vie, ce qui se passe, une diminution de la vitalité, des pensées suicidaires.

La présence d'une idée et une volonté incontrôlable pour sa mise en œuvre. Les maniaques ont une humeur accrue dans toutes les situations, l'hyperthymie. Il n'y a aucun effet de désir, d'abandon, de désespoir, même dans les situations où de telles sensations devraient être. On observe une réflexion accélérée avec des sauts d'idées rapides. Il y a mégalomanie, augmentation de l'activité physique. Les patients boivent plus d'alcool, consomment des drogues et ont de nombreuses relations sexuelles. Un autre signe de manie est l'utilisation de nombreuses activités avec un fiasco inévitable, alors qu'aucun cas n'est clos. La pathologie est congénitale, mais il est presque impossible de la reconnaître chez un nouveau-né.

Traduit signifie folie. Un type rare de psychose chronique. Se produit généralement à un âge avancé. Au sens classique du terme, les paranoïdes souffrent de soupçons malsains, recherchent un ennemi en chaque personne et construisent des théories complexes du complot contre eux-mêmes. La paranoïa est une maladie chronique avec des périodes de diminution et d'exacerbation des symptômes cliniques.

Beard a proposé de diviser les névroses en 2 groupes:

  1. vrai, grand;
  2. états de type névrose.

De plus, il existe 3 formes cliniques du trouble:

  • hypersthénique avec irritabilité, incontinence;
  • hyposthénique avec léthargie, fatigue;
  • mixte.

Des symptômes de différentes formes peuvent être présents en même temps. La forme hypersthénique / hyposthénique peut se transformer en un mélange.

En médecine moderne, il n'y a pas de diagnostic de névrose. C'est un terme obsolète qui est utilisé dans la vie quotidienne. Il est considéré comme une composante d'un certain nombre de pathologies. Les experts utilisent le terme «troubles névrotiques»: somatoforme, stress névrotique, etc..

La prévention

Dans la plupart des cas, les troubles mentaux proviennent de l'enfance. La raison en est une mauvaise éducation, une situation psycho-émotionnelle défavorable dans la famille, une garde, un contrôle et une indulgence excessifs pour les caprices de l'enfant. Vous ne pouvez pas faire pression sur les enfants, imposer vos pensées, elles doivent être expliquées. Il est beaucoup plus difficile de restaurer un état psychologique que de se former initialement.

À l'âge adulte, une forte névrose naît de problèmes au travail, dans la vie quotidienne. Le conflit apparaît lorsque le désiré ne coïncide pas avec les possibilités réelles, lorsqu'une personne ne peut pas supporter des situations stressantes, est constamment dans un état tendu.

Pour prévenir les troubles psychologiques, il faut:

  • Éliminer les facteurs traumatiques.
  • Élever correctement un enfant, ne pas instiller la supériorité ou l'infériorité, ne pas provoquer la peur, la culpabilité, établir des relations normales entre les parents.
  • Évitez les conflits familiaux.
  • Changez votre attitude face à la situation grâce à l'auto-hypnose, augmentant ainsi l'estime de soi.
  • Fournir un bon repos, un sommeil sain.
  • Thérapie vitaminique.
  • Alimentation correcte, évitant l'alcool, le café, les boissons énergisantes.
  • Traitement adéquat des maladies.
  • Refus d'utiliser des substances qui affectent négativement la psyché.
  • Soulager le stress après une dure journée de travail. Cela peut être fait à l'aide de musique, de dessin, de yoga, d'aller à la salle de sport, de regarder des films du genre comique. Excellente eau anti-stress, traitements de l'eau, natation.
  • Reconnaissez le problème en temps opportun, en faisant attention à votre santé, à votre état émotionnel.

Parmi les mesures préventives disponibles, mais efficaces, figurent les promenades au grand air, le bavardage entre amis, les vacances en famille et les sports légers. Lorsqu'une situation stressante survient, il est recommandé de boire une décoction d'herbes apaisantes, du thé chaud, du lait au miel. Si des symptômes de névrose apparaissent, le traitement commence immédiatement..

Thérapie

Il existe de nombreuses méthodes, façons de traiter les névroses. Le complexe est choisi en fonction de la gravité de la maladie, des raisons de l'apparition, du tableau clinique. Ils utilisent la psychothérapie, le traitement médicamenteux avec des tranquillisants, des antidépresseurs. Le meilleur résultat est obtenu en combinant plusieurs techniques. Lequel choisir, le médecin décide. Pour déterminer la gravité de l'état du patient, les psychologues utilisent des tests spéciaux. Les principales tâches de la thérapie sont d'éliminer la cause, de sauver une personne des symptômes désagréables..

La névrose aiguë est traitée avec des pilules. À la maison, ils utilisent des sédatifs, des antidépresseurs et des teintures d'herbes naturelles. Les domaines symptomatiques de la psychothérapie comprennent l'hypnose, les exercices de respiration, l'art et la musicothérapie, l'exposition, la thérapie comportementale et corporelle. La névrose est facilement traitable. L'exception concerne les formes chroniques, congénitales, nécessitant une surveillance constante. Le diagnostic de ces troubles est effectué par des spécialistes.

Il est possible de guérir indépendamment la névrose à la maison en éliminant les situations problématiques, en résolvant le conflit. Lorsque le problème disparaît, la personne peut pousser un soupir de soulagement, se calmer et bien dormir. Un bon repos aide le système nerveux à récupérer, une situation de conflit perd de sa pertinence, de sa signification.

La névrose résulte de problèmes dans la vie personnelle, professionnelle et familiale. Les médicaments aideront à atténuer les symptômes, mais ne résoudront pas complètement le problème. Pour qu'une personne se rétablisse complètement, vous devez l'aider à changer son attitude envers elle-même, la société, à changer les valeurs de la vie et à augmenter son estime de soi. La névrose est un processus réversible qui répond bien au traitement avec le bon choix de méthodes. La névrose chronique se développe à la suite d'une thérapie inadéquate, d'une mauvaise approche pour résoudre le problème. Elle peut être reconnue par un mauvais bien-être émotionnel et physique à long terme..

Névrose végétovasculaire

Remèdes populaires et autres recommandations utiles

La médecine traditionnelle propose toujours des remèdes qui aident à améliorer la condition et à avoir un état bénéfique sur le corps. Ils doivent être utilisés si votre médecin ne vous dérange pas, car parfois ce que nous pensons être utile peut en fait nuire au corps.

Les recettes suivantes ont fait leurs preuves:

  • miel et mumiyo. Mélangés en proportions égales, ils sont capables d'améliorer la circulation sanguine, de soulager les spasmes musculaires. La pommade est frottée dans la zone à problème ou utilisée comme compresse;
  • gâteaux d'avoine et de son. Ils sont appliqués sur la région du cou pour soulager l'enflure, réduire rapidement la douleur;
  • infusion de racines de pissenlit, millepertuis, feuilles de bardane. Les ingrédients en proportions égales (1 cuillère à café chacun) sont versés avec 1 verre d'eau bouillante, insistent jusqu'à ce qu'ils soient complètement refroidis. L'infusion est utilisée pour les compresses, à l'aide desquelles le tonus musculaire est rapidement restauré. Ils sont appliqués sur la zone douloureuse et laissés pendant la nuit..

À des fins de prévention, le plus important est d'éliminer de la vie quotidienne les facteurs qui contribuent au développement des deux maladies.

Pour ce faire, il est important de respecter les recommandations suivantes:

  • observer la routine quotidienne. Réveillez-vous et endormez-vous en même temps, ne travaillez pas trop au travail;
  • se promener souvent au grand air, sortir de la ville;
  • faire du yoga ou de la méditation;
  • sports (à l'exception des sports extrêmes);
  • éviter les situations stressantes;
  • choisissez des positions d'assise confortables; prendre des pauses fréquentes si le travail est sédentaire;
  • ressentez des émotions positives - organisez des vacances même pour une raison insignifiante.

De nombreux patients notent qu'un soulagement important se produit si un chat vit dans la maison. Elle réagit avec sensibilité aux changements d'état de l'hôtesse, s'adapte plus près du point sensible, parfois même le masse et avec son grondement peut réduire la douleur. De plus, un chat évoque toujours des émotions positives, qui ne peuvent qu'affecter l'état émotionnel..

Si vous portez une attention particulière à votre santé, écoutez les recommandations des médecins, menez une vie active - il y a toutes les chances de maintenir la santé de la colonne vertébrale et du système nerveux autonome. N'oubliez pas que votre santé n'est que votre préoccupation.

Symptômes de la dystonie végétative-vasculaire (VVD)

Les symptômes de la dystonie végétative-vasculaire sont très divers et diffèrent dans un sens ou dans l'autre, selon la cause, ainsi que l'organe ou le système dans lequel ce trouble s'est produit. Ainsi, selon les mêmes critères, le groupe VSD comprenait les syndromes suivants avec leurs traits caractéristiques..

Parasympathicotonie (Vagotonie)

La vagotonie, ou nerf vague, est caractérisée par les symptômes suivants: dépression, fatigue accrue, troubles du sommeil (insomnie ou somnolence excessive), troubles de la mémoire, diminution des performances, apathie, peur, douleurs abdominales, troubles de l'appétit, nausées, sensation de malaise dans une pièce bouchée, ou dans le froid, des étourdissements, des douleurs dans les jambes, une acrocyanose, une transpiration excessive, des mictions fréquentes, de la constipation, des poches passagères sous les yeux et des réactions allergiques.

Du côté du système cardiovasculaire, les symptômes suivants ont été notés: douleur au niveau du cœur, pression artérielle basse (80/50 mm Hg), bradyarythmie, tonus cardiaque étouffé (pouls jusqu'à 45-50 battements / min), hypertrophie du cœur.

Sympathicotonie

La sympathicotonie se caractérise par les symptômes suivants: peau pâle, frissons, augmentation de la tension artérielle, tachycardie, anxiété (peur et anxiété), tempérament chaud, inattention, hypersensibilité à la douleur, mydriase, polyurie, constipation.

Dystonie neurocirculatoire (NCD)

La dystonie neurocirculatoire est divisée en trois types: cardiaque, vasculaire et mixte, chacun étant caractérisé par ses propres symptômes.

NCD de type cardiaque (cardiopathie fonctionnelle): troubles du rythme et de la conduction du cœur (bradycardie sinusale, tachycardie, extrasystole, blocage auriculo-ventriculaire de degrés I-II), certaines formes de prolapsus de la valve mitrale et troubles des processus de repolarisation ventriculaire.

Type vasculaire de MNT: hypertension artérielle (hypertension) et hypotension artérielle (hypotension).

Type mixte de MNT: une combinaison de symptômes de types cardiaques et vasculaires.

Autres signes de dysfonctionnement autonome

Le syndrome cardiovasculaire se caractérise par les symptômes suivants: troubles du rythme cardiaque (bradycardie, tachycardie, extrasystole), blanchiment de la peau, changements constants de la pression artérielle, divers types d'inconfort ou de douleur dans le cœur qui ne passent pas lors de la prise de nitroglycérine.

Le syndrome d'hyperventilation se caractérise par les symptômes suivants: sensation d'étouffement, essoufflement, comme s'il était difficile de respirer à pleine poitrine, spasmes musculaires, étourdissements, troubles sensoriels aux extrémités et dans la région périorale.

Le syndrome du côlon irritable se caractérise par: douleur dans le bas-ventre, flatulences (ballonnements), envie fréquente de déféquer, douleur ou inconfort au creux de l'estomac, troubles de l'appétit, nausées et vomissements, dysphagie.

La cystalgie est une envie douloureuse d'uriner et son acte lui-même, tandis que l'urine lors des analyses ne montre la présence d'aucune maladie;

Une violation de la transpiration, en particulier une transpiration accrue, se produit sur la plante des pieds et des paumes;

Troubles sexuels, qui se caractérisent, chez la femme - par le vaginisme et l'anorgasmie, chez l'homme - par la dysfonction érectile et l'éjaculation;

Violation de la thermorégulation, qui se caractérise par des baisses de température quotidiennes, d'un indicateur normal à une légère augmentation (jusqu'à 37,5 ° C), un léger refroidissement.

Crises végétatives

Sous l'influence de facteurs défavorables - surmenage (mental et physique), maladies infectieuses aiguës, stress et autres, dont nous parlerons un peu plus tard, une personne peut être attaquée par divers types de crises végétatives - attaques de panique, tempêtes végétatives, paroxysmes. Ils peuvent se dérouler à la fois à court terme et à long terme, jusqu'à plusieurs jours. Considérez les crises végétatives les plus courantes.

Crise sympatho-surrénalienne. Elle se caractérise par les symptômes suivants: maux de tête, augmentation de la pression artérielle (jusqu'à 150 / 90-180 / 110 mm Hg), pouls rapide (jusqu'à 110-140 battements / min), augmentation de l'excitabilité, engourdissement des extrémités avec une sensation de froid en eux, douleur dans la région du cœur, mictions fréquentes, polyurie, sécheresse de la bouche, parfois augmentation de la température corporelle (jusqu'à 38-40 ° C).

Crise vagoinsulaire. Elle se caractérise par les symptômes suivants: un blanchiment brutal de la peau, une augmentation de la transpiration, une diminution de la pression artérielle et de la température corporelle, des douleurs abdominales, des flatulences, des nausées et des vomissements. L'œdème de Quincke peut parfois se développer. Il est également possible de crises d'étouffement, de douleurs au cœur, de syncope, de migraine.

Exacerbation du VSD

Une crise de dystonie végétative-vasculaire commence brusquement, soudainement. Une personne a soudainement un rythme cardiaque, la pression artérielle augmente, la peau pâlit, la température corporelle augmente et des frissons se développent. Lors d'une attaque, la personne a une peur intense et prononcée. Après une crise, une grande quantité d'urine légère est libérée et une faiblesse sévère se développe, allant jusqu'à des tremblements dans les jambes et une incapacité à bouger normalement. Dans la période qui suit une crise, une forte baisse de la pression artérielle est possible.

De plus, une exacerbation du VSD peut se produire sous la forme d'une crise vagoinsulaire. Il se caractérise par l'apparition d'un évanouissement brutal, précédé d'un pré-évanouissement à court terme (par exemple, assombrissement des yeux, bruit dans la tête, faiblesse sévère, sentiment d'irréalité de ce qui se passe). De plus, lors d'une crise, une personne peut ressentir des douleurs abdominales aiguës et sévères, un désir impératif de vider les intestins, une augmentation de la motilité du tube digestif, une diminution de la pression, une bradycardie, une augmentation de la transpiration, ainsi qu'une sensation de fièvre, des nausées, de la mélancolie et une peur prononcée..

Les raisons de l'apparition de la névrose dans le contexte du VSD

En fait, la névrose est un état d'épuisement du système nerveux qui survient lors de situations de stress prolongées et intenses, de conflits internes insolubles et se manifeste par une variété de symptômes physiques et mentaux..

Parmi les physiques, on trouve:

  • cardiaques ou maux de tête;
  • sensation de faiblesse, de fatigue;
  • vertiges, assombrissement des yeux;
  • troubles du sommeil (difficulté à s'endormir, sommeil superficiel, réveils fréquents, le matin il y a une sensation de faiblesse);
  • troubles du QCT (manque d'appétit, douleur dans l'abdomen, dysfonctionnement des intestins et de l'estomac);
  • troubles autonomes (transpiration excessive, chutes de pression, sensation de rythme cardiaque irrégulier).

Les mentaux comprennent:

  • syndrome hypocondriaque;
  • anxiété accrue, crises de panique et de peur;
  • sautes d'humeur;
  • des problèmes de communication;
  • irritabilité, nervosité;
  • haute sensibilité aux stimuli externes: lumière, sons, odeurs;
  • faible résistance aux contraintes.

Les signes cliniques de VSD sont presque les mêmes, cependant, dans la dystonie, les troubles somatiques prédominent. Les causes de ces maladies coïncident largement:

  • stress émotionnel ou physique prolongé;
  • manque de sommeil;
  • mauvaises habitudes;
  • maladies chroniques;
  • une mauvaise nutrition;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • changements des niveaux hormonaux;
  • ostéochondrose des vertèbres cervicales.

La névrose et la VSD nécessitent presque le même traitement. Dans le même temps, une approche intégrée est appliquée à l'aide de médicaments, de psychothérapie, d'exercices de physiothérapie, de méthodes de physiothérapie. Il est également très important de suivre les recommandations préventives, qui dans une plus grande mesure affectent les causes de la maladie..

Bien sûr, tout d'abord, il est nécessaire de restaurer la psyché du patient, car c'est la raison principale. Le médecin doit identifier les facteurs, y compris les facteurs cachés, qui ont contribué au développement de la maladie, et aider le patient à les combattre, lui apprendre à contrôler le stress. En médecine moderne, les approches de la psychanalyse et de la psychothérapie cognitivo-comportementale sont utilisées. La méditation et l'auto-formation sont considérées comme des méthodes préventives très efficaces..

Pour arrêter les symptômes désagréables, des médicaments sont utilisés. Dans ce cas, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • les antidépresseurs;
  • sédatifs;
  • bêta-bloquants;
  • vitamines.

La physiothérapie a un effet complexe sur le corps, est bien tolérée par les patients et n'a presque pas de contre-indications. Ses principales méthodes comprennent:

  • acupuncture;
  • électrophorèse;
  • massage;
  • traitements de l'eau.

Que pouvez-vous recommander pour la dystonie végétative-vasculaire?

Bien entendu, vous n'établirez pas de diagnostic de VSD en pharmacie. Mais peut-être qu'une conversation sincère viendra avec l'acheteur et vous découvrirez qu'il a été diagnostiqué avec cela et qu'il n'a rien nommé, car ils ont dit qu'il n'y avait rien de mal. Et l'état de santé est terrible, et toutes sortes de symptômes...

Dans ce cas, votre recommandation pourrait être, par exemple:

Que recommander?Quoi dire?
Afobazol (les médecins prescrivent toujours de la grandaxine, mais c'est une prescription)Cela soulagera l'inquiétude, l'anxiété et la peur.
GlycineRéduit le stress, améliore l'humeur, le sommeil.
Corvalol (valocordin, valoserdin) - avec palpitations, douleur dans le cœurSoulage la douleur dans le cœur, apaise.
Extrait de conifèreDétend, soulage la fatigue, le stress. Faites 10 bains avec pendant 10 à 15 minutes par jour ou tous les deux jours.
Aromathérapie: huiles de mandarine ou de leuzée, de jasmin ou de bergamoteApaise, soulage les tensions nerveuses. Assez de 5 gouttes dans la lampe aromatique. Ou mettez une goutte d'huile dans le médaillon d'arôme et portez-le autour de votre cou.

Et vous conseille de trouver un bon thérapeute.

Depuis l'Antiquité, nous avons peur des médecins de cette spécialité: comme, ils soudent le diagnostic, vous ne le laverez pas! Mais ce n'est pas vrai.

De plus, il y a une différence entre un psychiatre et un psychothérapeute, bien qu'un bon psychiatre utilise également la psychothérapie dans le traitement..

Le psychiatre traite avec des médicaments.

Le psychothérapeute ne traite pas seulement et pas tant avec des médicaments qu'avec des mots. Avec le patient, il cherche les causes de la maladie, explique pourquoi le corps s'est soudainement "rebellé" et, à l'aide de diverses techniques, détruit le foyer de la peur, qui est fermement établi dans le cerveau et est à l'origine de la laideur végétative..

Je termine sur ceci.

Merci d'avoir lu jusqu'à la fin, car la conversation s'est avérée longue à nouveau. Eh bien, je ne peux pas écrire une demi-page! Tout semble important, et tout ce que je veux dire.

Et comment reconnaissez-vous la personne atteinte du syndrome VSD? Que demande-t-il habituellement? Est-il réaliste de le reconnaître? Quels sont les signes?

Et de toute façon, que pensez-vous de tout ça?

Si vous avez quelque chose à ajouter, ajoutez-le. Si vous avez des questions, demandez.

Si tu veux commenter, je suis toujours content!

Je vous serais très reconnaissant de partager le lien vers l'article avec vos amis et collègues. Cliquez simplement sur les boutons sociaux. réseaux que vous voyez ci-dessous.

Jusqu'à la prochaine fois sur le blog "Pharmacy for Man"!

Avec amour à vous, Marina Kuznetsova

Médicament pour VSD: quels médicaments aideront

Lors de la prescription de médicaments, un objectif est poursuivi: améliorer le fonctionnement du système nerveux autonome. Afin d'améliorer la mémoire, de réduire l'excitation du système nerveux, de la glycine est prescrite, qui doit être prise assez longtemps pour traiter le VSD..

Le médicament Afobazol - est pris en cas de troubles anxieux accompagnant des troubles autonomes. La durée d'application est assez longue, jusqu'à 30 jours. Utilisation interdite pour les enfants et les femmes pendant la grossesse.

Traitement de VSD avec Betasercom. Le médicament aidera très bien à soulager les vertiges, la circulation sanguine du patient s'améliore.

Bisoprolol pour le traitement du VSD. Un bêta-bloquant guérira le VSD, réduira l'activité cardiaque excessive et la tension artérielle. Mais les pilules ne sont pas recommandées pour les personnes atteintes de bradycardie..

Le traitement du VSD avec Vasorbal réduit le taux de plaquettes et d'érythrocytes. Améliore la circulation sanguine dans la zone cérébrale du patient, le processus métabolique sera plus actif. Ce médicament est catégoriquement incompatible avec l'alcool, il peut provoquer de graves maux de tête.

Westinorm - traite la dystonie vasculaire végétative chez les adultes. A un effet sédatif et hypnotique prononcé. L'alcool peut améliorer l'effet et même la toxicité de Westinorm au moment du traitement du VSD.

Validol - aide à l'excitabilité excessive et à l'augmentation de la fréquence cardiaque. Améliore la qualité du sommeil dans le traitement du VSD, soulage les maux de tête. Aide à la sensibilité aux sons forts. Les enfants peuvent boire.

Grandaxin - efficace pour le syndrome convulsif, les compulsions obsessionnelles au moment du traitement. Il peut être pris en parallèle avec la prise de médicaments hormonaux, ne donne pas d'effets secondaires, mais dans de rares cas, il peut provoquer une réaction allergique.

Ginkgo-Biloba - a un effet positif sur les vaisseaux sanguins du patient. A un effet sédatif sur le système nerveux. Soulage parfaitement les gonflements et les processus inflammatoires de diverses formes.

Zoloft au moment du traitement du VSD - est prescrit pour les crises de panique et les états d'anxiété douloureux dans le cadre d'un traitement complexe. Ce puissant antidépresseur ne crée pas de dépendance, bien que son utilisation soit assez longue (jusqu'à six mois). Déconseillé aux femmes enceintes.

Cavinton pour le traitement du VSD - améliore la circulation sanguine dans le cerveau, les fonctions du système nerveux central, l'état mental général et la coordination des mouvements. Peut être pris sous forme de pilules ou d'injections.

Cortexin - améliore le fonctionnement du cortex cérébral, a un effet positif sur la mémoire. Ce remède peut réduire les effets secondaires de certains médicaments psychotropes. Usage intramusculaire uniquement.

Clonazepam - détend les muscles squelettiques, a un effet hypnotique et sédatif pendant le traitement. Il est prescrit pour les crises psychomotrices.

Magne B6 et Magnésium B6 - le meilleur de tous aide le système nerveux du patient à fonctionner. Normalise le sommeil, soulage les spasmes musculaires et l'irritabilité. N'a pas de contre-indications.

Mildronate - a guéri les symptômes de nombreuses personnes souffrant de VSD. Normalise la fréquence cardiaque, le tonus capillaire et vasculaire. Augmente la résistance au stress, améliore la capacité intellectuelle pendant le traitement.

La magnésie est peut-être l'un des anticonvulsivants les plus efficaces. Il aide bien comme sédatif avec VSD. Utilisé uniquement par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Nootropil et Noopept sont l'un des médicaments nootropes les plus efficaces pour le traitement du VSD. En cas d'insomnie, il n'est pas prescrit la nuit, mais pendant la journée.

Spazmalgon dans le traitement du VSD - soulage les maux de tête, principalement prescrit aux femmes (ce médicament peut être remplacé par Citramon).

Tenoten est un médicament homéopathique pour le traitement du VSD, augmente la résistance au stress, soulage les peurs et l'anxiété. Non prescrit pendant la grossesse et pendant l'allaitement.

Le phénazépam est un excellent médicament pour soulager une crise névrotique chez un patient. Aide aux troubles de la zone végétative. Peut être utilisé comme somnifère dans le traitement du VSD. Les effets secondaires comprennent des démangeaisons et des éruptions cutanées. Les enfants ne sont pas libérés. Incompatible avec la consommation d'alcool.

Eleutherococcus dans le traitement du VSD - augmente rapidement le tonus général du corps. Soulage le surmenage et l'irritation. Favorise une augmentation des performances mentales et physiques.

Euphylline pour le traitement du VSD - pendant les crises de manque d'air, il est pris par voie orale pendant 5 jours avec une dystonie neurocirculatoire.

Symptômes

La médecine comprend de nombreuses maladies avec des symptômes mentaux spécifiques. Aucune manifestation clinique.

Les troubles névrotiques peuvent se manifester:

  • Hystériques. Un patient atteint de ce type de trouble névrotique est souvent nerveux et irritable, se comporte de manière inappropriée et imprévisible. L'hystérie est déterminée par des troubles autonomes et moteurs, une hypotension (pendant longtemps le patient a une pression artérielle basse) et des mouvements obsessionnels.
  • Une condition obsessionnelle. Le patient a peur de tomber gravement malade ou de se retrouver dans des situations désespérées. Ces personnes examinent constamment leur corps, étudient la littérature médicale, mais en même temps, elles ne laissent pas la pensée d'être très malades..
  • Neurasthénie. Au début, vous remarquerez que le patient est très irritable et qu'il n'y a pas de trouble mental. Puis il perd sa capacité de travail, ce qui le déprime grandement. Et à la fin, le patient devient faible, léthargique, l'apathie est remarquée. En conséquence, un syndrome asthénique se produit..

Les symptômes du VSD et des troubles névrotiques se manifestent souvent de la même manière:

  • le patient ressent un inconfort et une douleur désagréables dans la région du cœur, l'angine de poitrine est absente;
  • des difficultés respiratoires et un essoufflement apparaissent;
  • le patient a une peur déraisonnable de mourir, il prend une position et peut y rester longtemps sans mouvement;
  • anxiété;
  • la pression artérielle augmente ou diminue fortement;
  • syndrome douloureux du côté gauche du sternum;
  • le rythme cardiaque est perturbé;
  • maux de tête avec transpiration accrue;
  • sensations spasmodiques dans le système œsophagien;
  • diminution de l'appétit, réduction supplémentaire du poids corporel;
  • réflexes nauséeux, accompagnés de brûlures d'estomac;
  • le fond hormonal est perturbé chez les représentantes féminines;
  • la peau est sèche;
  • constipation ou diarrhée;
  • un manque de potassium dans le sang;
  • la température corporelle est inférieure à la normale;
  • la membrane muqueuse de la cavité buccale s'assèche;
  • faiblesse générale du corps.

Si le patient est emporté par quelque chose, il oubliera temporairement les problèmes, puis les symptômes disparaissent, mais pas pour longtemps.

Symptômes de troubles névrotiques au cours de la dystonie végétative-vasculaire:

  1. Troubles cardiaques. Un inconfort et une douleur apparaissent au niveau du cœur et de la poitrine. La fréquence cardiaque augmente et la pression artérielle fluctue.
  2. Troubles du système nerveux. Maux de tête et étourdissements aigus. Tremblant sur tout le corps, évoluant progressivement vers un état convulsif. Le sommeil est perturbé, le patient est tourmenté par l'insomnie, la coordination des mouvements s'aggrave. Le bout des doigts devient engourdi et leur sensibilité est perdue.
  3. Troubles du système respiratoire. Le patient ne peut pas respirer complètement, une boule apparaît dans la gorge, après un effort physique mineur, un essoufflement peut apparaître.
  4. Troubles du tractus gastro-intestinal. Le patient commence à avoir des problèmes de selles, il y a de la constipation. Nausée provoquant des vomissements. Augmentation de la production de gaz et perte d'appétit.
  5. Problèmes avec le système urinaire. Les patients utilisent souvent une petite toilette. Le désir sexuel s'estompe.
  6. La thermorégulation est altérée.

La névrose végétative est caractérisée par une régulation non permanente du système nerveux, leur caractère est fonctionnel. Le patient doit être supervisé par des spécialistes. Il existe des cas où cette pathologie peut provoquer une crise cardiaque, une tumeur du lobe temporal, qui présente des symptômes d'une maladie du système cardiovasculaire.

Caractéristiques de la névrose

La névrose a été diagnostiquée comme un trouble psychologique qui affecte la qualité de vie sans perturber la perception de la réalité. Les médecins utilisent le terme névrose pour désigner des symptômes et des comportements anxieux ou pour décrire un éventail de troubles dépressifs et anxieux..

Types de névrose

Il existe plusieurs types de névrose:

  1. Névrose d'anxiété. Une anxiété et une anxiété extrêmes caractérisent ce type de névrose, ainsi que des attaques de panique, une peur injustifiée, des tremblements et une transpiration accrue..
  2. Névrose dépressive. Ce type consiste en une tristesse continue, souvent combinée à une perte d'intérêt pour des activités autrefois agréables..
  3. Névrose obsessionnelle-compulsive. Ce type implique la répétition de pensées ou de comportements intrusifs.
  4. Névrose militaire ou de combat. Il est connu sous le nom de trouble de stress post-traumatique (SSPT), qui est associé à un stress excessif dans la vie quotidienne après avoir vécu des événements traumatiques..

Symptômes

Les symptômes courants de la névrose comprennent:

  • augmentation de l'anxiété, de la peur et de la dépression;
  • peur de la communication, indécision;
  • pleurer pour aucune raison;
  • confusion, indignation, ressentiment;
  • isolement de la société;
  • troubles importants de la mémoire;
  • abattement;
  • irritabilité et agressivité.

Raisons de l'apparition

Les troubles du système nerveux sont souvent dus à une prédisposition à la maladie mentale, qui est causée par des facteurs génétiques et acquis.

Le traumatisme mental est la principale cause de névrose. Mais il y a d'autres raisons:

  • affaiblissement du corps humain sur fond d'épuisement mental et physique;
  • stress constant et dépression;
  • fort bouleversement émotionnel;
  • fatigue chronique et sommeil de mauvaise qualité;
  • dépendance aux boissons alcoolisées et aux produits du tabac;
  • facteurs familiaux et domestiques;
  • atmosphère défavorable au travail;
  • surcharge physique et autres.

Génétique et hérédité

Des facteurs génétiques, associés à certains facteurs sociaux, prédisposent certaines personnes à développer des troubles anxieux. Si un parent souffre de ce trouble, les enfants peuvent le développer..

Déséquilibre chimique dans le cerveau

La chimie du cerveau joue un rôle important dans l'apparition des troubles anxieux. Lorsqu'un déséquilibre de la sérotonine et de la dopamine se produit, la personne peut se sentir anxieuse.

Types de personnalité

Les personnes ayant certains types de personnalité (faible estime de soi et faible capacité à faire face aux stimuli externes) sont prédisposées au développement de la névrose.

Facteurs sociaux

Les facteurs sociaux jouent un rôle important dans le développement des troubles anxieux. Les expériences de vie affectent la susceptibilité d'une personne à ces troubles. Élever dans une famille où les enfants sont constamment effrayés et anxieux peut leur causer une anxiété chronique.

Des raisons médicales

Parfois, l'anxiété peut être déclenchée par la présence de certains troubles neurologiques, endocrinologiques ou cardiopulmonaires, etc..

Drogues et autres substances

La névrose peut être causée par l'utilisation d'amphétamines, de médicaments en vente libre, de tranquillisants, de stéroïdes, de pilules contraceptives, de traitements hormonaux, etc..

Causes, symptômes et traitement de la névrose végétative-vasculaire

La névrose végétovasculaire, dont les symptômes n'ont pas un caractère prononcé et peuvent survenir périodiquement, est considérée comme une maladie assez courante. La névrose végétovasculaire est une violation de la régulation nerveuse du système cardiovasculaire, à la suite de laquelle une quantité insuffisante d'oxygène est fournie aux tissus, ainsi qu'aux cellules, ce qui provoque l'apparition d'une hypoxie. Cette maladie peut être diagnostiquée non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants..

Facteurs affectant la progression de la maladie

L'apparition d'une névrose végétative-vasculaire peut provoquer un certain nombre de facteurs:

  • les caractéristiques individuelles du système nerveux du patient;
  • maladies précédemment transférées de nature infectieuse;
  • stress émotionnel prolongé sur la psyché humaine, être constant dans des situations stressantes;
  • épuisement du corps, résultant d'un régime alimentaire déséquilibré, d'un mode de vie inapproprié, de mauvaises habitudes, d'un manque de sommeil ou pour d'autres raisons.

Chez un enfant, la maladie ci-dessus peut commencer à progresser dans le contexte de problèmes prolongés dans la famille. Lorsqu'un enfant observe des situations de conflit pendant une longue période, ressent des abus envers lui-même, une névrose végétative peut se développer.

Symptômes de la manifestation de la maladie et méthodes de diagnostic

Les symptômes de la névrose autonome ne sont pas clairement définis.Par conséquent, les échecs du travail du cœur et des vaisseaux sanguins sont souvent associés à d'autres pathologies. Afin de confirmer ou de nier le diagnostic, le patient se voit prescrire un examen complet, qui aidera à identifier la véritable cause des troubles autonomes. Les principales manifestations observées chez un patient atteint de névrose autonome:

  • mal de crâne;
  • augmentation ou diminution de la pression artérielle;
  • étourdissements périodiques;
  • attaques soudaines d'arythmie;
  • troubles du travail du cœur;
  • douleur au coeur.

De plus, les patients se plaignent souvent d'une transpiration accrue, d'une fatigue plutôt rapide, d'une forte sensibilité aux changements de température, d'une sensation de froid ou de chaleur dans les membres..

Dès que le patient ressent une douleur dans la région du cœur, un sentiment aigu de peur, de panique, d'anxiété déraisonnable et d'anxiété apparaît immédiatement. La névrose affecte négativement le sommeil, les patients souffrent souvent d'insomnie. Essoufflement, crises d'asthme qui surviennent soudainement.

Le diagnostic commence par un diagnostic primaire basé sur des analyses d'une maladie déjà subie et des plaintes des patients. Afin de confirmer ou de nier la présence de la maladie, le patient a besoin d'une consultation avec un neuropsychiatre ou un neuropathologiste.

De plus, le patient se voit prescrire:

  • livraison d'un test sanguin général pour les hormones;
  • électrocardiogramme;
  • tomodensitométrie de la tête;
  • électroencéphalographie.

Sur la base des résultats de l'examen, des spécialistes qualifiés prescrivent le traitement nécessaire, dont la tâche principale est d'éliminer les symptômes.

Options de traitement

Le traitement de la névrose autonome peut ne pas inclure de psychothérapie. Il est nécessaire de changer complètement votre mode de vie, de vous débarrasser des mauvaises habitudes et de passer à une alimentation équilibrée. Toutes les actions doivent être préalablement convenues avec les médecins. Pour guérir enfin la névrose végétative-vasculaire, il ne suffit pas de suivre uniquement un traitement médicamenteux. Au départ, le patient doit ajuster son sommeil et son repos. Il est strictement interdit d'être nerveux, est dans des situations stressantes, il est nécessaire de respecter au maximum l'hygiène du travail.

Le patient doit renforcer le système nerveux, ne manger que les aliments contenant de grandes quantités de magnésium et de potassium. Même pendant la période de traitement, vous devez stabiliser la tension artérielle. Pour nettoyer un peu le corps, le patient est autorisé à consommer une infusion de kombucha. Il est interdit au patient de consommer des produits alcoolisés, de fumer. Afin de calmer un peu le système nerveux, il est permis d'utiliser des huiles aromatiques spéciales, par exemple, la camomille, la lavande et autres. Pour renforcer les vaisseaux sanguins, ainsi que pour augmenter la résistance du corps aux névroses, le patient doit prendre une douche de contraste.

Toutes les activités physiques doivent être strictement dosées. En cas d'attaques soudaines de panique, il est nécessaire de les éliminer à l'aide de médicaments sédatifs spéciaux (infusion d'agripaume, Corvalol).

La névrose végétative est traitée de la même manière que la névrose végétative. Dans les cas où la cause de la névrose est un trouble mental, l'aide d'un psychiatre ou d'un psychanalyste ne peut tout simplement pas être évitée.

La pharmacothérapie affecte les causes qui ont contribué au fait qu'une personne souffre de troubles autonomes et empêche également la poursuite de la progression de la maladie. Selon la force de la perturbation du système nerveux central, des sédatifs peuvent être prescrits, qui ont un effet direct sur les couches sous-corticales..

Le pronostic de la névrose dans toutes les situations est assez favorable, à l'exception de la névrose du groupe 2, dans laquelle des changements organiques irréversibles se produisent dans les neurones du système nerveux. En règle générale, le traitement des névroses se fait en ambulatoire (sauf pour la forme sévère, lorsque le patient doit être à la clinique).

Les mesures préventives consistent en un renforcement constant du système nerveux et un durcissement du corps. Vous ne devez pas ignorer votre santé, il vaut mieux prévenir la maladie que de dépenser de l'énergie pour son traitement.

Névrose végétovasculaire pendant la grossesse

La névrose végétovasculaire pendant la grossesse est plus difficile. Un trouble du système autonome affecte non seulement la mère, mais aussi le bébé. Pour confirmer le diagnostic, une femme en position se voit prescrire un test. Il est impossible de distinguer un symptôme principal indiquant ce type de névrose.

Les signes de névrose peuvent être variés:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • transpiration excessive;
  • une augmentation déraisonnable de la température corporelle;
  • étourdissements périodiques;
  • douleur dans le cœur;
  • anxiété inexpliquée concernant l'état du fœtus;
  • sentiment d'apathie ou de dépression;
  • dysfonctionnements de la digestion.

Lors de la confirmation du diagnostic, il est recommandé à la femme le régime quotidien correct avec repos et bon sommeil, sédatifs aux herbes, promenades constantes à l'air frais, massage léger.

Pendant la période de portage d'un enfant, tout médicament est contre-indiqué en raison du fait qu'une réaction inattendue du corps de la mère peut survenir et cela affectera l'enfant..

Afin de ne pas déclencher la maladie, les spécialistes prescrivent des procédures et des moyens spéciaux:

  1. Les vitamines.
  2. Médicaments pour renforcer les vaisseaux sanguins.
  3. Massages, physiothérapie.
  4. Médicaments pour le traitement des affections progressives concomitantes.
  5. Médicaments pour aider à améliorer la circulation sanguine.

Lors de la confirmation du diagnostic, il est recommandé aux femmes enceintes d'exclure toutes les situations stressantes, stress émotionnel, effort physique excessif. La nutrition doit être équilibrée.

Il est strictement interdit de s'automédiquer, cela peut entraîner des conséquences et des complications irréversibles.

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, une femme doit consulter d'urgence un médecin. La grossesse pour une femme est une période assez cruciale de la vie, vous ne devez pas négliger la santé de votre bébé et celui de l'enfant.

Mon expérience. Névrose, dystonie végétative-vasculaire et comment y remédier?

Comment déterminer s'il y a une névrose?

Pour une définition claire de la maladie, consultez un médecin. Uniquement sur la base des symptômes et des analyses, un neurologue diagnostiquera: névrose ou simplement manifestations de dystonie vasculaire végétative.

Les symptômes de diverses névroses qui ne se croisent pas avec les symptômes de VSD, procédez isolément:

  • détresse émotionelle;
  • indécision et problèmes de communication;
  • estime de soi sous-estimée ou surestimée, désir de perfectionnisme;
  • l'incertitude ou l'incohérence des valeurs, des désirs et des préférences de la vie, des idées sur soi-même, les autres et la vie;
  • changements d'humeur fréquents et brusques;
  • larmoiement, sensibilité, vulnérabilité;
  • l'émergence de l'irascibilité, de l'agression non motivée;
  • l'apparition de peurs: claustrophobie, arachnophobie;
  • fixation sur une situation traumatique.

Si vous ressentez de tels symptômes avec les manifestations physiques du VSD, vous avez une forme ou une autre de trouble névrotique. Si vous n'êtes préoccupé que par la faiblesse, la transpiration, les douleurs thoraciques, les palpitations, les changements de pression, une boule dans la gorge et d'autres symptômes, alors vous avez des symptômes qui ressemblent simplement à une dystonie végétative sans composante névrotique..

La névrose est un trouble psychogène qui se développe dans le contexte d'une exposition à un stimulus externe excessif. Les raisons du développement de la pathologie mentale sont les suivantes:

  • traumatisme mental;
  • épuisement des réserves d'énergie du système nerveux en raison d'un stress mental et émotionnel excessif;
  • sentiments forts (problèmes familiaux, situations de conflit au travail, incompréhension des proches);
  • tendance génétique à la névrose;
  • abus d'alcool ou toxicomanie;
  • besoin corporel accru de repos;
  • maladies chroniques qui surviennent avec une diminution parallèle de la défense immunitaire du corps.

Urologue

Si un VSD est suspecté, un examen par un urologue peut être prescrit car un tel spécialiste peut étudier l'état des reins. Les médecins viennent à de tels cas:

  • Mictions fréquentes, beaucoup de liquide à la fois.
  • Les patients se plaignent de maux de dos et de douleurs rénales.

La maladie peut être provoquée par:

  • Pyélonéphrite.
  • Problèmes de prostate.
  • Calculs rénaux et vésicaux.
  • Néoplasmes.

Les filles sont également examinées par un gynécologue pour une consultation plus précise.

Classification des névroses

Selon la nature des troubles psycho-émotionnels, les neurologues distinguent les types de maladies suivants:

  • Asthénique. Il se déroule avec de fréquentes sautes d'humeur. Une personne éprouve une faiblesse constante, une diminution de sa capacité mentale et physique au travail. Parfois, des tremblements se développent avec une tachycardie.
  • Hystérique. La particularité de cette variante de l'évolution de la maladie est l'apparition fréquente de crises émotionnelles trop fortes, qui se traduisent par des cris, des larmes, des convulsions. Le but d'une crise de colère est d'attirer l'attention sur soi et les symptômes ne surviennent jamais seuls..
  • Dépressif. Symptômes de détérioration de l'humeur. Une personne se ferme des autres, évite la communication avec les autres. Des pensées suicidaires surviennent, qui, sans traitement, dérangent souvent la personne et peuvent se réaliser dans un état de passion.
  • Trouble obsessionnel-compulsif (TOC). La personne devient obsédée par des idées ou des pensées dérangeantes qui apparaissent indépendamment de son désir.

La variété des symptômes et des facteurs nécessite la participation d'un psychothérapeute ou d'un psychologue au traitement. Le diagnostic du problème et des facteurs de risque dans chaque cas vous permettra de choisir les bonnes tactiques pour faire face à la maladie.

Symptômes

Les symptômes du VSD et de la névrose sont nombreux. Avec la dystonie vasculaire végétative, le tableau clinique est déterminé par quel service (sympathique et parasympathique) prévaut. Les manifestations cliniques suivantes sont possibles:

  1. Fatigue physique et mentale rapide.
  2. Instabilité de l'humeur.
  3. Symptômes neurologiques tels que vertiges, paresthésies (troubles sensoriels) et maux de tête.
  4. Signes de thermorégulation altérée sous la forme d'une diminution ou d'une augmentation de la température, de la transpiration, du froid et d'une mauvaise tolérance à la chaleur et au froid.
  5. Symptômes cardiaques (douleur thoracique à gauche, sensation d'interruptions dans le travail du myocarde). Avec la prédominance du service parasympathique (vagotonie), la fréquence cardiaque peut diminuer. Avec sympathicotonie, une tachycardie (rythme cardiaque rapide) est observée.
  6. Changement de fréquence respiratoire. Avec la vagotonie, la respiration est profonde, mais lente. Avec la sympathicotonie, elle est accélérée (plus de 18 par minute).
  7. Troubles dyspeptiques (ballonnements, nausées, douleurs abdominales, troubles des selles tels que constipation ou diarrhée).
  8. Troubles génito-urinaires. Avec la vagotonie, la pollakiurie (vocalisations fréquentes), une érection accrue et une éjaculation prématurée sont possibles. Avec la sympathicotonie, une érection est normale, mais la libido (libido) est souvent augmentée.
  9. Diminution ou augmentation de la pression artérielle. La prédominance de la section parasympathique conduit à une hypotension artérielle. La pression artérielle chute à 100/90 mm Hg. Art. et plus bas. Avec sympathicotonie, une hypertension est observée (TA à partir de 140/90 mm Hg. Art.).
  10. Décoloration de la peau. Avec la prédominance de la section parasympathique, la peau devient pâle et, avec la vagotonie, elle est sujette à l'hyperémie.
  11. Trouble du sommeil.
  12. Mauvaise mémoire et diminution de l'attention.

Les symptômes de la dystonie végétative-vasculaire comprennent souvent des manifestations névrotiques. Avec les névroses, les symptômes se manifestent sous la forme de tempérament chaud, de déséquilibre, d'excitabilité accrue, de peurs, de pensées obsessionnelles, d'anxiété, de labilité de l'humeur et de crises de panique. Des troubles de conversion sont possibles. Ceux-ci incluent des convulsions, des troubles du mouvement et des signes de dysfonctionnement autonome..

Comme pour la dystonie végétative, des symptômes physiques sont souvent observés avec des névroses. Ceux-ci comprennent les tremblements de la main (tremblements), la transpiration, les palpitations, les troubles du sommeil, les tics nerveux, l'hypertension artérielle, les nausées, les vomissements et la diarrhée.

Avec la névrose et le VSD, les patients développent des symptômes correspondants. Avec le processus pathologique, il y a un fort épuisement nerveux. C'est pourquoi le patient développe un mal de tête. L'arythmie est un symptôme courant de la maladie. Avec un complexe de symptômes, des troubles du travail du tube digestif sont notés.

Les patients se plaignent de faiblesse et de fatigue accrue même lorsqu'ils font leurs activités habituelles. Au cours de l'évolution de la maladie, la mémoire d'une personne se détériore. Le processus pathologique s'accompagne d'une attention dispersée. Avec la névrose et le VSD, une personne devient colérique et agressive.

Certains patients se retirent et évitent de communiquer. Le complexe de symptômes s'accompagne de sautes d'humeur fréquentes. La personne devient pleurnichard et sensible. Avec la pathologie, l'apitoiement sur soi est observé. Elle s'accompagne d'une augmentation du niveau d'anxiété..

Avec la névrose et le VSD, un grand nombre de symptômes sont observés. Si un patient développe un ou plusieurs signes, il doit consulter un médecin qui, après avoir effectué le diagnostic approprié, prescrira un traitement efficace..

Principes généraux de traitement

Vous pouvez surmonter la dystonie végétative-vasculaire et la névrose si vous choisissez le bon ensemble de médicaments et de procédures de santé. Le programme thérapeutique est développé individuellement dans chaque cas.

Les principes généralement acceptés de la thérapie de la névrose dans le contexte du VSD:

  • Correction du mode de vie. L'idée principale est de réduire l'influence négative des émotions. Nous parlons de sentiments négatifs et joyeux, qui sont également un stress pour le corps..
  • Normalisation du régime. Ayez une alimentation nutritive avec suffisamment de vitamines et de minéraux dans votre alimentation quotidienne. En raison de l'apport de nutriments, le fonctionnement des organes est amélioré.
  • Rejet complet des intoxications chroniques habituelles (tabagisme et abus d'alcool).
  • Activité physique dosée. Les entraînements et les exercices stabilisent la conduction de l'influx nerveux du cerveau vers la périphérie, ce qui entraîne une diminution des manifestations classiques du VSD.
  • Thérapie médicamenteuse. La prise de médicaments spécialisés aide à corriger l'état psychologique et somatique du patient.

Traitez la névrose, ainsi que la dystonie végétative, uniquement sous la supervision d'un neurologue ou d'un thérapeute. Même si vous pouvez vous passer de médicaments, vous devez contrôler les principaux indicateurs de votre corps et ne pas trop le surcharger. Une communication régulière avec un médecin y contribuera..

À ce jour, il a été prouvé que la dystonie végétative-vasculaire, qui est diagnostiquée dans la plupart de la population mondiale, est presque toujours accompagnée de névrose. De plus, cette pathologie peut à la fois agir comme un facteur provoquant la névrose et en être la conséquence. Cette condition est extrêmement désagréable pour une personne et s'accompagne d'un certain nombre de symptômes désagréables qui l'accompagnent..

Que sont la névrose et la dystonie vasculaire

Le VSD est une pathologie dans laquelle les troubles névrotiques se développent assez clairement. Le dysfonctionnement des vaisseaux sanguins, caractérisé par leur spasme, provoque une tension dans les fibres musculaires et une carence en nutriments dans le cerveau.

La névrose, une maladie qui se manifeste sous la forme d'un trouble dystonique et résulte du séjour à long terme d'une personne dans une situation stressante. Cela n'a aucun sens de traiter une pathologie végétative-vasculaire s'il y a des problèmes supplémentaires avec le système nerveux. Ce n'est qu'en éliminant la névrose que vous pouvez reprendre le traitement de la pathologie sous-jacente, sinon il sera très difficile d'obtenir un résultat positif.

VSD et névrose se manifestent:

  • changements émotionnels;
  • anxiété;
  • des craintes sans fondement;
  • états d'anxiété;
  • peur de l'espace ouvert ou d'une grande foule de personnes;
  • troubles de la pensée et de la mémorisation;
  • haute sensibilité;
  • mauvaise humeur persistante;
  • peur des sons durs;
  • diminution de la libido.

En plus des composants purement émotionnels, une personne peut être dérangée par de telles manifestations physiques:

  • maux de tête qui durent longtemps;
  • changements du rythme normal des battements cardiaques;
  • affaiblissement de la force musculaire;
  • perturbation du tube digestif;
  • diminution de la capacité à coordonner les mouvements.

Comme vous pouvez le voir, les symptômes de la dystonie et de la névrose sont assez divers. Leur traitement doit être pris en charge par un thérapeute qui, si nécessaire, orientera le patient vers des spécialistes spécialisés..

Pourquoi avez-vous besoin d'un psychothérapeute

Il y a environ 20 à 30 ans, les psychothérapeutes ne pratiquaient pas la réception de patients atteints de VSD. Cependant, alors il n'y avait même pas un tel mot, il n'y avait que des psychiatres. Et personne n'a utilisé l'expression «attaque de panique», sauf pour un cercle restreint de spécialistes dans ce domaine. Aujourd'hui, non seulement les termes ont changé, mais aussi les méthodes de traitement du VSD. Ils sont allés le plus loin possible, car nous parlons d'un syndrome qui n'a pas encore été entièrement compris..

La connexion des nerfs, des vaisseaux sanguins et de la psyché est visible dans l'évolution aiguë du VSD, lorsque le patient a peur des symptômes prononcés. Essoufflement, douleur au cœur, engourdissement des extrémités instillent chez une personne la peur d'une mort subite, parfois si forte que son état se dégrade de manière significative. Une telle personne développe une anxiété accrue, une dépression, le monde commence à le voir dans des tons noirs. Le cerveau a besoin d'aide sous forme de médicaments que seul un médecin peut prescrire.

Beaucoup pensent que pour réussir à traiter le VSD, une personne doit changer son attitude envers elle-même et la vie, sa façon de penser. Et pour cela, vous devez d'abord comprendre ce qui ne va pas à cet égard. Souvent, le corps a également besoin de médicaments pour améliorer la fonction cérébrale. Un psychothérapeute, dont la spécialisation combine les fonctions d'un psychologue et d'un neuropsychiatre, aidera à résoudre tous ces problèmes et à choisir le bon médicament et le bon dosage.

La participation de psychothérapeutes dans la plupart des cas est nécessaire pour résoudre les problèmes de VSD. Par exemple, les patients peuvent se plaindre de symptômes dans le sternum, mais l'examen ne montre pas qu'il y a un problème cardiaque, alors que la personne a des crises de panique à plusieurs reprises. Le neurologue considère cette situation comme typique du VSD, mène une thérapie selon le schéma standard, en se concentrant sur le traitement du système nerveux. Cependant, l'état s'aggrave après le traitement.

Pour un tel exemple, il est caractéristique que le spécialiste oublie un trouble mental, car ce n'est pas sa direction professionnelle. De plus, le spécialiste est incapable d'identifier de sa propre initiative des troubles mentaux. Cela n'indique pas le principe de l'éthique et le fonctionnement général de l'industrie médicale..

La réorientation vers la psychothérapie donne immédiatement un résultat positif, le patient a pu retrouver sa santé, les troubles nerveux ont cessé de se faire sentir.

Énumérons les médicaments courants:

  • Les antidépresseurs.
  • Tranquillisants.
  • Antipsychotiques.
  • Médicaments nootropes.

Le tableau clinique de la névrose avec VSD

Les manifestations et symptômes de la névrose sont similaires à ceux caractéristiques du VSD. Entre autres, les personnes malades ont souvent:

  • insuffisance cardiaque;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • une augmentation du niveau d'anxiété;
  • faiblesse, exprimée par une névrose vasculaire;
  • fatigue élevée;
  • problèmes de sommeil et d'appétit.

Divers symptômes de névrose apparaissent, à la fois indépendamment et sont un signe de VSD. Parmi eux, les symptômes suivants du VSD occupent une place particulière:

  • pensées suicidaires occasionnelles;
  • excitation, manifestée par une inquiétude constante;
  • sentir que la «chair de poule» traverse le corps;
  • augmentation de la miction;
  • douleur thoracique;
  • difficulté à respirer.

Toutes ces manifestations peuvent bien être des signes de maladies des systèmes respiratoire, nerveux, cardiovasculaire ou gastro-intestinal. Pour clarifier le diagnostic, un examen est nécessaire, au cours duquel une personne passe tous les tests nécessaires.

Diagnostique

La maladie initiale est déterminée par un psychothérapeute ou un psychiatre, qui écoute attentivement les plaintes du patient, effectue un examen général, détermine les réflexes tendineux et évalue la parole et le comportement. La consultation d'un neurologue, d'un cardiologue et d'un thérapeute est nécessaire pour déterminer la cause et les maladies associées.

Lors du rendez-vous chez le médecin, les chiffres de la pression artérielle sont mesurés. Pour l'exclusion et le diagnostic différentiel, une électrocardiographie et un examen échographique du cœur sont prescrits. Radiographie thoracique simple, tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique rarement utilisées.

Les méthodes de recherche en laboratoire ne sont pas très informatives, la névrose ne change pratiquement pas les principaux indicateurs.

Dans l'analyse générale de l'urine, des protéines sont parfois observées - la microalbuminurie, respectivement, la quantité de protéines totales dans le sang diminue. Avec une étiologie infectieuse de la névrose, des signes d'inflammation sont observés: une augmentation du nombre de leucocytes avec un déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche, une accélération de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

Causes de la névrose avec VSD

Ayant découvert des troubles névrotiques en eux-mêmes, les personnes, avant de commencer la thérapie et le traitement de la dystonie, se demandent où cette perturbation du fonctionnement du système nerveux, compliquée par le VSD, pourrait survenir..

Considérant la névrose comme une pathologie qui provoque la peur de la mort, caractéristique de la dystonie, les causes suivantes peuvent lui être attribuées:

  • hérédité;
  • stress émotionnel constant;
  • stress chronique;
  • manque de repos la nuit;
  • nourriture qui ne se distingue pas par une composition équilibrée;
  • stress constant, à la fois mental et physique;
  • mauvaises habitudes;
  • transféré TBI;
  • maladies infectieuses;
  • déséquilibre au niveau hormonal;
  • diminution des défenses du corps;
  • carence en vitamines.

Pour la nomination d'une thérapie adéquate, une étude détaillée du mode de vie du patient, de ses habitudes alimentaires, de son mode de vie et de son domaine d'activité est nécessaire. Connaissant toutes ces caractéristiques, un spécialiste peut diagnostiquer et prescrire le traitement nécessaire. Pour se débarrasser de la névrose, tout d'abord, une thérapie vitaminique est indiquée, ainsi qu'un traitement symptomatique des manifestations les plus inquiétantes.

Rendez-vous avec un gastro-entérologue

Chez certaines personnes, la dystonie végétative-vasculaire se manifeste par des troubles du système digestif. Les sensations inconfortables augmentent après le stress. Inquiet - coliques intestinales, diarrhée ou constipation, flatulences commencent le lendemain. Des nausées, avec ou sans vomissements, peuvent survenir immédiatement après une situation stressante. En cas de tels inconvénients, la solution logique serait de contacter un gastro-entérologue..

Un examen du tube digestif est obligatoire afin d'exclure les maladies des organes internes. Après des troubles, les maladies chroniques peuvent s'aggraver et des maladies latentes qui n'ont pas encore été diagnostiquées peuvent se faire sentir. De plus, personne n'est à l'abri des maladies infectieuses, des intoxications, des complications, etc. Il ne vaut pas la peine de diagnostiquer le VSD, en notant les troubles liés aux dysfonctionnements nerveux dans le corps - il est préférable de comprendre les véritables causes des troubles avec l'aide d'un spécialiste.

Traitement du VSD et de la névrose

VSD, névrose et autres manifestations désagréables de déséquilibre dans le travail du système nerveux peuvent provoquer des crises de panique et, en général, interférer avec la vie normale d'une personne.

Afin de réduire les manifestations de la névrose, le médecin traitant prescrit souvent des médicaments:

  • les neuroprotecteurs qui normalisent le processus de circulation sanguine dans le cerveau (par exemple, l'efficacité du médicament Phenibut, avec VSD, a été cliniquement prouvée); sédatifs qui sédimentent le système nerveux excité (leur utilisation doit être effectuée avec un strict respect de la posologie, afin de ne pas provoquer le développement de réactions secondaires du corps);
  • les antidépresseurs, qui peuvent traiter les troubles autonomes, se manifestant sous la forme de problèmes de sommeil ou de développement de troubles anxieux;
  • bêta-bloquants, qui normalisent la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

En plus des effets médicinaux, dans le traitement de la névrose avec VSD, les activités suivantes sont importantes:

  • cours de physiothérapie (exercices correctement effectués, gymnastique, élimination des troubles végétatifs-vasculaires): cette méthode vous permet d'augmenter la production de sérotonine, responsable du centre du plaisir dans le cerveau, ainsi que de travailler sur les zones à problèmes et d'en soulager les sensations désagréables;
  • procédures de physiothérapie (douche de Charcot, acupuncture, réflexologie, électrophorèse sur la zone cervicale, prise de douche de contraste, effets de massage sur le dos et le cou); soins psychiatriques: avec l'aide d'un spécialiste expérimenté, vous pouvez facilement trouver la racine du problème, le résoudre et vous débarrasser de ses effets sur le système nerveux. Le médecin enseignera au patient des techniques de relaxation et des exercices de respiration pour se calmer rapidement dans une situation stressante;
  • augmentation de l'activité physique: inclusion de promenades tranquilles, baignade dans la piscine, cours avec des instructeurs de yoga dans la routine hebdomadaire. Il est important que les exercices soient lisses et mesurés, un entraînement de haute intensité fera plus de mal que de bien.

Physiothérapie

Si la physiothérapie est nécessaire, dans chaque cas, le médecin décide sur une base individuelle. Toutes les activités sont menées conformément à ce que leurs médecins ont écrit. Vous pouvez gérer le VSD en utilisant:

  • acupuncture;
  • électrophorèse dans le cou;
  • massage du cou et du bas du dos;
  • procédures à l'eau avec bains froids, iode-brome, sulfure d'hydrogène, radon et dioxyde de carbone, douche circulaire pendant 10 minutes;
  • thérapie laser magnétique;
  • exercices effectués sur des appareils qui aident à améliorer la respiration.

Caractéristiques de la prévention des névroses dans VSD

Une névrose de nature végétative-vasculaire est lourde de problèmes de sommeil, de maîtrise de soi, de maîtrise des émotions, d'exacerbation de maladies existantes et de développement d'autres pathologies chez une personne. Une personne qui ne peut pas vivre en harmonie avec elle-même ne pourra pas établir de relations adéquates avec les autres, même les personnes proches. Il est constamment de mauvaise humeur, insatisfait du monde entier et n'arrive pas à trouver quelque chose à voir avec ses intérêts..

Important! Une névrose, à laquelle une personne ne fait pas attention sans commencer son traitement en temps opportun, peut provoquer une humeur suicidaire.

Il est très difficile de se débarrasser de la névrose chronique. Par conséquent, il est plus facile d'empêcher son développement. Ceci est particulièrement important pour les personnes qui présentent déjà des symptômes de dystonie vasculaire..

Mesures préventives:

  • activités physiques quotidiennes;
  • réglementation du temps de repos nocturne et de travail de jour;
  • faire ce que vous aimez, apporter du plaisir et donner du réconfort;
  • promenades quotidiennes dans la nature;
  • établir une bonne nutrition;
  • maintenir un mode de vie sain.

L'attention à votre propre corps et une réponse rapide à ses échecs sont la clé pour maintenir sa force pendant de nombreuses années.

La dystonie végétovasculaire est caractérisée par un dysfonctionnement du système nerveux autonome, entraînant des troubles du fonctionnement de nombreux organes internes. Le VSD affecte également la santé mentale. Dans les cas bénins, cela ne se manifeste que par une irritabilité accrue et une mauvaise humeur. Cependant, des conditions plus graves, y compris des névroses, se développent souvent. Cette condition nécessite une approche intégrée du traitement, l'utilisation à la fois des méthodes traditionnelles et de la psychothérapie..

Facteurs affectant la progression de la maladie

L'apparition d'une névrose végétative-vasculaire peut provoquer un certain nombre de facteurs:

  • les caractéristiques individuelles du système nerveux du patient;
  • maladies précédemment transférées de nature infectieuse;
  • stress émotionnel prolongé sur la psyché humaine, être constant dans des situations stressantes;
  • épuisement du corps, résultant d'un régime alimentaire déséquilibré, d'un mode de vie inapproprié, de mauvaises habitudes, d'un manque de sommeil ou pour d'autres raisons.

Chez un enfant, la maladie ci-dessus peut commencer à progresser dans le contexte de problèmes prolongés dans la famille. Lorsqu'un enfant observe des situations de conflit pendant une longue période, ressent des abus envers lui-même, une névrose végétative peut se développer.

Les raisons de l'apparition de la névrose dans le contexte du VSD

En fait, la névrose est un état d'épuisement du système nerveux qui survient lors de situations de stress prolongées et intenses, de conflits internes insolubles et se manifeste par une variété de symptômes physiques et mentaux..

Parmi les physiques, on trouve:


cardiaques ou maux de tête;

  • sensation de faiblesse, de fatigue;
  • vertiges, assombrissement des yeux;
  • troubles du sommeil (difficulté à s'endormir, sommeil superficiel, réveils fréquents, le matin il y a une sensation de faiblesse);
  • troubles du QCT (manque d'appétit, douleur dans l'abdomen, dysfonctionnement des intestins et de l'estomac);
  • troubles autonomes (transpiration excessive, chutes de pression, sensation de rythme cardiaque irrégulier).
  • Les mentaux comprennent:

    • syndrome hypocondriaque;
    • anxiété accrue, crises de panique et de peur;
    • sautes d'humeur;
    • des problèmes de communication;
    • irritabilité, nervosité;
    • haute sensibilité aux stimuli externes: lumière, sons, odeurs;
    • faible résistance aux contraintes.

    Les signes cliniques de VSD sont presque les mêmes, cependant, dans la dystonie, les troubles somatiques prédominent. Les causes de ces maladies coïncident largement:

    • stress émotionnel ou physique prolongé;
    • manque de sommeil;
    • mauvaises habitudes;
    • maladies chroniques;
    • une mauvaise nutrition;
    • lésion cérébrale traumatique;
    • changements des niveaux hormonaux;
    • ostéochondrose des vertèbres cervicales.

    Il est facile de voir que les causes et les principaux symptômes du VSD et de la névrose sont très similaires. Les médecins confondent souvent ces conditions, ou les deux maladies sont présentes chez le même patient.


    Tout d'abord, lorsque des symptômes caractéristiques apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin afin de passer tous les examens et d'établir un diagnostic précis. Ceci est très important, car des maladies dangereuses telles que les maladies coronariennes ou la dépression peuvent se cacher derrière le masque de la dystonie vasculaire végétative ou de la névrose..
    La névrose et la VSD nécessitent presque le même traitement. Dans le même temps, une approche intégrée est appliquée à l'aide de médicaments, de psychothérapie, d'exercices de physiothérapie, de méthodes de physiothérapie. Il est également très important de suivre les recommandations préventives, qui dans une plus grande mesure affectent les causes de la maladie..

    Bien sûr, tout d'abord, il est nécessaire de restaurer la psyché du patient, car c'est la raison principale. Le médecin doit identifier les facteurs, y compris les facteurs cachés, qui ont contribué au développement de la maladie, et aider le patient à les combattre, lui apprendre à contrôler le stress. En médecine moderne, les approches de la psychanalyse et de la psychothérapie cognitivo-comportementale sont utilisées. La méditation et l'auto-formation sont considérées comme des méthodes préventives très efficaces..

    Pour arrêter les symptômes désagréables, des médicaments sont utilisés. Dans ce cas, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

    • les antidépresseurs;
    • sédatifs;
    • bêta-bloquants;
    • vitamines.

    La physiothérapie a un effet complexe sur le corps, est bien tolérée par les patients et n'a presque pas de contre-indications. Ses principales méthodes comprennent:

    • acupuncture;
    • électrophorèse;
    • massage;
    • traitements de l'eau.

    Endocrinologue

    En cas de violations du système endocrinien, le système autonome échoue, par conséquent, très souvent avec cette maladie, le patient a besoin d'une consultation d'un endocrinologue.

    L'échec du fond hormonal se manifeste par les symptômes suivants:

    • Perte ou gain de poids sans cause.
    • Troubles du sommeil, augmentation de l'anxiété, fatigue.
    • Augmentation, diminution de la température sans raison.
    • Troubles du fonctionnement des glandes sudoripares.
    • Différences de pression artérielle.

    Il est nécessaire de prêter attention à la manifestation de signes efféminés chez les hommes ou masculins chez les femmes. La violation de la circulation sanguine vasculaire peut être causée par un manque d'oxygène dans le sang. En outre, les raisons de ces violations sont:

    • Diabète.
    • Maladies de la glande thyroïde ou des glandes surrénales.
    • Hypothyroïdie ou autres pathologies.

    Pour établir un diagnostic, le médecin prescrit des tests sanguins, des échographies, des radiographies ou d'autres examens. Les principales méthodes de traitement peuvent être l'utilisation de médicaments hormonaux, ainsi que de médicaments qui normalisent le métabolisme, suppriment l'activité des glandes de sécrétion. Pour un traitement de haute qualité, il est nécessaire d'abandonner les mauvaises habitudes, d'éviter les situations stressantes, de suivre un régime. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

    Utilisation de complexes vitaminiques


    Le nom même (traduit par «amines de vie») parle de l'importance de ces substances dans le fonctionnement du corps. Quelle que soit la maladie, la consommation de vitamines augmente considérablement, tandis que leur apport alimentaire peut diminuer (par exemple, en raison d'une perte d'appétit). Par conséquent, la plupart des médecins prescrivent des médicaments appropriés pour compenser le déficit lié au VSD et à la névrose:

    Cependant, il est préférable d'utiliser des formes naturelles telles que les fruits et légumes frais. Un autre danger est la surdose de vitamines, qui est tout aussi dangereuse que leur manque. Par conséquent, n'essayez pas de vous guérir, assurez-vous de demander l'avis d'un médecin.

    Pour le traitement du VSD et des névroses, les vitamines suivantes sont nécessaires:

    • B1 (Thiamin) - trouvé dans le pain, le foie, le bœuf, le cassis;
    • B3 (niacine) - viande et produits laitiers, céréales;
    • B6 (Pyridoxine) - carottes, noix, pommes de terre, foie;
    • B12 (cyanocobalamine) - boeuf, fruits de mer, légumes verts;
    • PP (acide nicotinique) - pommes, cerises, raisins;
    • C (acide ascorbique) - agrumes, groseilles, chou, betteraves.

    L'efficacité de la gymnastique et de la thérapie par l'exercice

    L'effet de la gymnastique de rattrapage avec VSD et névroses est très important. Au cours de l'effort physique, des «hormones du bonheur» sont produites: l'endorphine et la sérotonine. Il aide à bien combattre le stress et la neurasthénie. En outre, la thérapie par l'exercice renforce le tonus général, l'immunité, améliore la circulation sanguine, ce qui a un effet positif sur l'état du patient, en particulier avec une forme hypotonique.


    Une très bonne méthode qui traite parfaitement le VSD et la névrose est des exercices de respiration qui peuvent entraîner le système nerveux autonome, améliorer l'apport sanguin au cerveau. Ils ont un effet calmant, vous permettent de faire face aux attaques de panique qui se produisent souvent avec VSD..

    Les cours de thérapie par l'exercice doivent être strictement contrôlés par un médecin, car c'est la seule façon dont ils peuvent en bénéficier, pas nuire. Il est recommandé de quitter le sport professionnel pendant un certain temps, ce qui nécessite généralement des charges importantes incompatibles avec une telle maladie..

    La dystonie végétovasculaire et les névroses sont des maladies concomitantes et surviennent à la suite d'une activité altérée du système nerveux.

    Les facteurs et manifestations étiologiques communs contribuent au fait que leur traitement est largement le même et consiste en une pharmacothérapie symptomatique, une psychothérapie et une physiothérapie..

    Pour préparer le matériel, les sources d'information suivantes ont été utilisées.

    Procédures de physiothérapie

    La physiothérapie est utilisée pour améliorer l'état du patient. Avec la pathologie, l'utilisation simultanée de plusieurs procédures physiothérapeutiques est autorisée. Il est recommandé aux patients d'effectuer des exercices de respiration pour lesquels un équipement spécial est utilisé.

    Pour assurer la normalisation de la circulation sanguine et ramener le tonus vasculaire à la normale, une acupuncture est réalisée. Les traitements de l'eau ont un effet calmant et relaxant. L'électrophorèse a un effet élevé d'exposition dans un état pathologique. Il est conseillé aux patients de subir un massage cervical.

    Il existe un grand nombre de procédures de physiothérapie qui peuvent être utilisées pour traiter la névrose, ce qui vous permettra de choisir l'option la plus appropriée pour le patient..