Taux de pourcentage de rythme cardiaque irrégulier

Arythmie

J'ai fait un ECG, l'irrégularité du rythme est de 43%, je n'ai pas encore contacté le médecin, peut-être qui sait quelles devraient être les normes? Il n'y a pas de telles informations sur Internet.

Cherchant la réponse à cette question, j'ai parcouru de nombreuses informations..

Ils m'ont fait un ecg avec interprétation informatique (décodage). Ensuite, le décodage a montré qu'un pourcentage assez élevé de discordance de rythme, et il existe également des extrasystoles ventriculaires. À ma grande surprise, le thérapeute qui a examiné l'ECG n'a même pas examiné la transcription de l'ordinateur, ne regardant que l'ECG lui-même, et a conclu que mon ECG était une personne en bonne santé. Quand j'ai posé des questions sur les extrasystoles, elle a répondu qu'elles n'existaient pas, et l'ordinateur ne voit pas correctement ces dents et les fait passer pour des extrasystoles. Elle n'a rien dit sur le rythme irrégulier.

Sur Internet, je n'ai pas non plus trouvé le taux de décalage de rythme. Probablement, selon mes pensées, ce terme est conditionnel et reflète la présence d'arythmie.

J'ai fait un ECG, l'irrégularité du rythme est de 43%, je n'ai pas encore contacté le médecin, peut-être qui sait quelles devraient être les normes? Il n'y a pas de telles informations sur Internet.

C'est une grande partie de la cardiologie. Le pouls normal est de 60 à 80 battements par minute, si le pouls est plus bas, c'est une bradycardie, si le pouls est plus élevé, c'est une tachycardie. Il y a des cas où la déviation du rythme n'est pas dangereuse pour la santé. (Par exemple, chez les athlètes) D'autres types d'arythmies sont très dangereux, par exemple la fibrillation auriculaire. Dans le même temps, le cœur ne bat pas mais scintille et ne transfère pas de sang vers d'autres organes, ce qui empêche les organes de fonctionner, ce qui conduit à une triste fin. Mais ne désespérez pas, les médecins réussissent maintenant à faire face à cette maladie.

    Durée OK: Intervalle PR
  • La durée est normale (du début de l'onde P à la première vague du complexe QRS):
  • Chez les enfants - 100-120 ms
  • Chez les adolescents - 120-160 ms
  • Chez l'adulte - 140-210 ms
  • En moyenne - 120-200 ms, 200 ms - à une fréquence cardiaque de 40-50`, 150 ms à une fréquence cardiaque de 80`
  • Onde Q: tout écart négatif initial
  • Onde R: tout écart positif
  • Onde S: tout écart négatif après l'onde R
  • Durée du complexe: 40-100 ms, pour le complexe le plus large, elle ne doit pas dépasser 100 ms. Si plus de 100 ms - syndrome WPW ou blocage pédiculaire.
  • L'amplitude du complexe QRS: MIN: en cordons standard> 0,5 mV (0,5 cm), en V1-V6> 1 mV (1 cm).
  • Les complexes sont majoritairement positifs en I, II, aVF.
  • Les dents sont désignées par des lettres majuscules (Q, R, S) avec une amplitude de plus de 3 mm.
  • Dans les dérivations thoraciques, la morphologie du complexe QRS dépend de la projection du vecteur EMF sur l'électrode.
  • Temps de déviation intraformale: distance entre la première onde Q ou R et le sommet de l'onde R dans plusieurs dérivations précordiales. La fin de la déviation interne est le moment où l'impulsion électrique de la surface épicardique est atteinte. Pour le ventricule droit, il est mesuré dans les dérivations V1 et V2 (limite supérieure 0,035), pour le ventricule gauche dans les dérivations V5 et V6 (limite supérieure 0,045).
  • De +90 à + 180 ° - déviation de l'EOS vers la droite.
  • De -30 à -90 ° - déviation de l'EOS vers la gauche.
  • De -90 à ± 180 ° - déviation extrême de l'EOS ou déviation «vers le haut».
  • Chez les nouveau-nés - déviation vers la droite
  • Dans l'enfance - la position verticale de l'EOS.
  • À 40 ans - de -30 ° à + 90 °.
  • Normalement, il y a une augmentation graduelle de V1 à V5 ("R wave progress"). Max R en V5, moins souvent en V4.
  • Câble I ≤ 15 mm (1,5 mV).
  • II, III, aVF ≤ 19 mm (1,9 mV)
  • V1: 12-20 ans - 0-15 mm, 20-30 ans - 0-8 mm, plus de 30 ans - 0-6 mm
  • V2 - 0,3-12 mm (âgés de> 30 ans);
  • V3 - 3-24 mm (âgé> 30 ans)
  • V4-V5 ≤ 25-27 mm (2,5 mV). R dans V6 est souvent moins que dans V5.

Le déplacement de la zone de transition en V5 peut être provoqué par une rotation avant du cœur par le ventricule droit ou par une dilatation du ventricule droit. Le déplacement de la zone de transition en V1 peut être provoqué par des décalages de rotation (rotation ventriculaire gauche vers l'avant ou pathologie cardiaque).

Morphologie typique du complexe QRS dans les dérivations thoraciques

C'est l'onde négative la plus profonde sur l'ECG. Diminue progressivement de V1 à V6, dans les dérivations V5, V6 peut normalement être absent.

  • I, II, aVF ≤ 5 mm (0,5 mV)
  • V3 max - 20 mm (2,0 mV).
  • V1 ≥ 3 mm. La profondeur ne doit pas dépasser 30 mm, dans de rares cas, une profondeur de plus de 30 mm est observée chez les jeunes hommes.

Le complexe QRS se termine par le point J (jonction ST), le point de jonction du segment ST. Le segment ST est situé entre le point J et le début de l'onde T et représente la période entre la fin de la dépolarisation et le début de la repolarisation ventriculaire. Devrait être sur l'isoline, c.-à-d. au ras du segment TR.

L'élévation du segment est normale:

  • abduction des membres jusqu'à 1 mm,
  • V1-V2 jusqu'à 3 mm,
  • V5-V6 jusqu'à 2 mm.

Dépression du segment ST:

  • Normalement dans le membre conduit jusqu'à 0,5 mm
  • V1-V2 ≥ 0,5 mm - écart par rapport à la norme

Dans les dérivations V1 à V3, la montée rapide de l'onde S conduit à la fusion avec l'onde T, ce qui rend difficile l'identification du point J et du segment ST. Cela se manifeste par l'élévation du segment ST connue sous le nom de «décollage à haut». L'élévation non pathologique du segment ST est également associée à une repolarisation précoce, ce qui est particulièrement fréquent chez les jeunes hommes, les athlètes et les Noirs. Toute élévation ou dépression du segment ST doit être expliquée avant le rejet.

Concordant QRS sauf V1-V2

Toujours positif dans les câbles avec une onde R (généralement I, II, V5-V6).

Toujours négatif en aVR; souvent négatif V1.

Modifiable: en V1-V2. Dans les dérivations transitionnelles III, aVL, aVF - variable, peut être biphasique. En plomb III, il peut être négatif pour tout QRS.

En V3-V4 est toujours positif, quelle que soit la direction de l'oscillation de la vague dans le complexe QRS.

L'amplitude doit être d'au moins 1/8 et pas plus de 2/3 de l'amplitude de l'onde R précédente (pas plus de 5 mm chez l'homme et 3 mm chez la femme dans les dérivations des membres; dans la poitrine, les dérivations chez les hommes ne dépassent pas 15 mm, chez les personnes âgées et les femmes - pas plus de 10 mm). La différence d'amplitude de l'onde T ne doit pas dépasser 5 mm entre aVL et III, 3 mm entre V1 et V6.

Durée pas plus de 50% de l'intervalle RR précédent

  • Formule de Bazett QTc = intervalle (s) QT / √RR
  • Formule de Bazett modifiée par Hodges QTc = QT + 0,00175 (fréquence ventriculaire-60)

Onde QT U corrigée

Habituellement en plomb II, V2, V3.

Toujours positif, même avec T négatif.

Toujours moins que l'onde T, pas plus de 10% de la dernière.

Contrairement à la division de l'onde T, la distance entre les pics T et U est supérieure à 450 ms. Mieux visible avec la bradycardie.

Troubles du rythme cardiaque

Le cœur humain bat régulièrement et régulièrement dans des conditions normales. La fréquence cardiaque par minute est de 60 à 90 battements. Ce rythme est défini par le nœud sinusal, également appelé stimulateur cardiaque. Il contient des cellules de stimulateur cardiaque, à partir desquelles l'excitation est transmise à d'autres parties du cœur, à savoir au nœud auriculo-ventriculaire, et au faisceau His directement dans le tissu des ventricules.

Cette séparation anatomique et fonctionnelle est importante du point de vue du type de telle ou telle violation, car un blocage pour conduire des impulsions ou une accélération de la conduction impulsionnelle peut se produire dans l'une de ces zones..

Les violations du rythme cardiaque et de sa conduction sont appelées arythmies et sont des conditions dans lesquelles la fréquence cardiaque devient inférieure à la normale (moins de 60 par minute) ou supérieure à la normale (plus de 90 par minute). En outre, l'arythmie est une condition lorsque le rythme est irrégulier (irrégulier ou non sinusal), c'est-à-dire qu'il provient de n'importe quelle partie du système conducteur, mais pas du nœud sinusal.

Classification

Toutes les perturbations du rythme et de la conduction sont classées comme suit:

  • Troubles du rythme cardiaque.
  • Troubles de la conduction dans le cœur.

Dans le premier cas, en règle générale, il y a une accélération de la fréquence cardiaque et / ou une contraction irrégulière du muscle cardiaque. Dans le second, on note la présence de blocages à des degrés divers avec ou sans diminution du rythme..

En général, le premier groupe comprend une violation de l'éducation et de la conduction impulsive:

  • Dans le nœud sinusal, se manifestant par une tachycardie sinusale, une bradycardie sinusale et une arythmie sinusale - tachyarythmie ou bradyarythmie.
  • Tissu auriculaire, se manifestant par une extrasystole auriculaire et une tachycardie auriculaire paroxystique.
  • Jonction auriculo-ventriculaire (nœud AV), se manifestant par une extrasystole auriculo-ventriculaire et une tachycardie paroxystique.
  • Par les fibres des ventricules du cœur, se manifestant par une extrasystole ventriculaire et une tachycardie ventriculaire paroxystique.
  • Dans le nœud sinusal et le tissu des oreillettes ou des ventricules, se manifestant par un flutter et une fibrillation (fibrillation) des oreillettes et des ventricules.

Le deuxième groupe de troubles de la conduction comprend des blocages sur le chemin de la conduction impulsionnelle, se manifestant par un blocage sino-auriculaire, un blocage intra-auriculaire, un bloc auriculo-ventriculaire de 1, 2 et 3 degrés et un blocage de la branche du faisceau.

Causes des arythmies cardiaques

Les causes des arythmies (la survenue de troubles du rythme cardiaque) sont si diverses qu'il est très difficile de tout énumérer. Néanmoins, dans de nombreux cas, sa sécurité pour la vie du patient dépend de la cause de l'arythmie, d'autres tactiques de traitement.

De nombreuses classifications différentes des causes de l'arythmie ont été proposées, mais aucune d'elles n'est actuellement généralement acceptée. Nous considérons la classification suivante comme la plus acceptable pour le patient. Il est basé sur la présence ou l'absence d'une maladie cardiaque primaire chez un patient. S'il y a une maladie cardiaque, l'arythmie est dite organique, et s'il n'y a pas de maladie cardiaque, elle est appelée inorganique. Les arythmies inorganiques sont également appelées fonctionnelles.

Arythmies organiques

Les arythmies organiques comprennent:

  • Arythmies résultant d'une cardiopathie ischémique (infarctus du myocarde, angine de poitrine). Les lésions du muscle cardiaque sont au cœur de l'apparition de l'arythmie. Cela rend difficile la propagation correcte des impulsions électriques à travers le système conducteur du cœur. Parfois, des dommages peuvent même affecter les cellules du stimulateur cardiaque principal - le nœud sinusal. À la place des cellules mortes, une cicatrice se forme à partir de tissu conjonctif (cardiosclérose), qui n'est pas capable de remplir les fonctions d'un myocarde sain. Ceci, à son tour, conduit à la formation de foyers arythmogènes et à l'apparition de troubles du rythme et de la conduction..
  • Troubles du rythme qui surviennent après le processus inflammatoire dans le muscle cardiaque - myocardite. En conséquence, après le transfert de l'inflammation, le myocarde est également remplacé par du tissu conjonctif (cardiosclérose).
  • Arythmies observées dans les cardiomyopathies. Pour une raison peu claire, les cellules myocardiques sont endommagées, la fonction de pompage du cœur est altérée et une insuffisance cardiaque se développe. De plus, diverses perturbations du rythme se rejoignent très souvent.
  • Arythmies qui apparaissent avec diverses malformations cardiaques (congénitales et acquises au cours de la vie). Il convient de noter qu'il existe des maladies primaires congénitales du système le plus conducteur du cœur.

Arythmies fonctionnelles

C'est aussi un groupe assez important, comprenant:

    Troubles du rythme d'origine neurogène
    On sait que le cœur est sous l'influence du système nerveux autonome, qui contrôle l'activité de tous les organes internes. Il se compose de nerfs sympathiques et parasympathiques. Leur influence sur le cœur est opposée. Une augmentation du tonus du nerf vague (il s'agit d'un nerf parasympathique) inhibe le travail du cœur et une augmentation du tonus du système nerveux sympathique, au contraire, excite son activité. Habituellement, l'influence du nerf vague et des nerfs sympathiques est en équilibre. Cependant, pendant la journée, l'activité de la division sympathique du système nerveux autonome prévaut, et la nuit - le parasympathique.

  • L'activation excessive du ton sympathique est facilitée par le stress, les émotions fortes, le travail mental ou physique intense, le tabagisme, la consommation d'alcool, le thé et le café forts et les aliments épicés. Les arythmies apparaissant à ces moments sont appelées sympathiques. Souvent, de tels troubles du rythme surviennent chez les patients atteints de névroses. L'activation du tonus sympathique se produit également dans les maladies de la glande thyroïde, en cas d'intoxication, de fièvre, de maladies du sang.
  • Un autre groupe comprend les arythmies vagus-dépendantes (du latin nervus vagus - nerf vague). Chez ces patients, des interruptions du travail du cœur se produisent la nuit. Maladies du tractus gastro-intestinal: les intestins, la vésicule biliaire, l'ulcère gastroduodénal et l'ulcère duodénal 12, et les maladies de la vessie peuvent entraîner une augmentation de l'effet parasympathique sur le cœur et, par conséquent, l'apparition de troubles du rythme vag-dépendants. Les réflexes se forment dans les organes malades, ce qui entraîne une augmentation de l'activité du nerf vague.
  • Désélectrolyte
    Des arythmies peuvent survenir en raison de modifications du contenu d'un certain nombre d'éléments chimiques dans le sang ou dans le muscle cardiaque. Il s'agit tout d'abord du potassium, du magnésium et du calcium.
  • Iatrogène
    «Iatrogeny» vient du grec. "Iatros" - médecin et "gènes" - généré, surgissant. Ce terme fait référence à toute condition douloureuse résultant d'un traitement. Ce concept est très large. Cela comprend tout, des recommandations médicales mal interprétées aux traitements choisis par erreur. L'atrogénie n'est pas toujours une situation imprévue. Parfois, le médecin choisit le moindre de deux maux et applique délibérément un traitement, ce qui entraîne inévitablement des effets secondaires..
    En ce qui concerne les arythmies, il existe de nombreux médicaments dont l'utilisation peut être compliquée par l'apparition de troubles du rythme. Il y a même un tel paradoxe. Le traitement d'une arythmie avec des antiarythmiques spéciaux peut en entraîner une autre. Tout d'abord, cela s'applique aux surdoses de médicaments.
    Par conséquent, en utilisant un médicament antiarythmique, il ne faut pas oublier sa capacité à provoquer une arythmie (effet arythmogène). Un traitement sûr n'est possible qu'avec la sélection individuelle (test) des antiarythmiques.
  • Mécanique
    Se produisent avec des blessures à la poitrine, des chutes, des chocs, des chocs électriques, etc..
  • Idiopathique
    Lorsque la cause de l'arythmie n'a pas pu être établie, elle est appelée idiopathique, c'est-à-dire sans cause. Il convient de noter que de telles arythmies ne sont pas très courantes..
  • Les troubles du rythme cardiaque se manifestent-ils de la même manière??

    Tous les troubles du rythme et de la conduction se manifestent cliniquement de différentes manières chez différents patients. Certains patients ne ressentent aucun symptôme et n'apprennent la pathologie qu'après un ECG planifié. Cette partie des patients est insignifiante, car dans la plupart des cas, les patients remarquent des symptômes évidents.

    Ainsi, pour les troubles du rythme accompagnés d'un rythme cardiaque rapide (de 100 à 200 battements par minute), en particulier pour les formes paroxystiques, un début brutal et des interruptions au niveau du cœur, un manque d'air, des douleurs dans le sternum sont caractéristiques.

    Certaines perturbations de la conduction, par exemple le blocage du faisceau, ne se manifestent en aucune façon et ne sont reconnues que sur l'ECG. Le blocage sino-auriculaire et auriculo-ventriculaire du premier degré se produit avec une légère diminution de la fréquence du pouls (50-55 par minute), en raison de laquelle cliniquement ils peuvent se manifester avec seulement une légère faiblesse et une fatigue accrue.

    Les blocages de 2 et 3 degrés se manifestent par une bradycardie prononcée (moins de 30 à 40 par minute) et se caractérisent par des crises de perte de conscience à court terme.

    En outre, l'une des conditions énumérées peut être accompagnée d'une affection générale grave avec sueurs froides, douleur intense dans le côté gauche de la poitrine, diminution de la pression artérielle, faiblesse générale et perte de conscience. Ces symptômes sont causés par une hémodynamique cardiaque altérée et nécessitent une attention particulière d'un médecin..

    Variétés d'arythmies

    La plupart des personnes souffrant d'arythmie signifient des contractions irrégulières du muscle cardiaque («le cœur bat comme il le veut»). Cependant, ce n'est pas tout à fait vrai. Le médecin utilise ce terme pour toute violation de l'activité cardiaque (diminution ou augmentation de la fréquence cardiaque), par conséquent, les types d'arythmies peuvent être représentés comme suit:

    • Arythmie sinusale, qui peut être associée à des cycles d'activité respiratoire (augmentation du rythme lors de l'inspiration et diminution du rythme lors de l'expiration) ou survenir indépendamment de la respiration, mais indiquant une sorte de pathologie cardiovasculaire (IHD chez les personnes âgées) ou être le résultat d'un dysfonctionnement autonome, par exemple, chez les adolescents. Ce type d'arythmie est inoffensif et ne nécessite pas de traitement particulier. L'ECG montre une différence entre les cycles cardiaques (> 0,05 s).
    • La tachycardie sinusale est établie comme diagnostic si la fréquence cardiaque dépasse 90 battements / min, bien sûr, sans raison apparente (course à pied, exercice, excitation). Habituellement, avec une telle tachycardie, la fréquence cardiaque ne dépasse pas 160 battements par minute dans des conditions calmes, et ce n'est qu'avec une charge intense qu'elle peut atteindre 200 battements. Elle est causée par de nombreux facteurs associés à des processus pathologiques dans le corps, par conséquent, le traitement d'une telle tachycardie vise la maladie sous-jacente.
    • La bradycardie sinusale est caractérisée par un rythme sinusal correct, mais ralenti (moins de 60 battements / min), associé à une diminution de l'automatisme du nœud sinusal et résultant d'un effort physique excessif (chez les sportifs professionnels), de changements pathologiques (pas nécessairement cardiovasculaires, par exemple, ulcère gastroduodénal) ), en prenant certains médicaments (digitaliques, antiarythmiques et antihypertenseurs). La thérapie vise également à éliminer la cause de la bradycardie, c'est-à-dire la maladie sous-jacente.
    • Extrasystole, qui se produit avec une excitation et une contraction prématurées d'une partie quelconque du cœur ou tout à la fois, par conséquent, en fonction de l'endroit, de l'endroit où s'est formée l'impulsion qui a perturbé la séquence normale des contractions cardiaques, les extrasystoles sont divisées en auriculaire, ventriculaire et émergeant du nœud auriculo-ventriculaire. L'arythmie extrasystolique est dangereuse si elle est collective, précoce et fréquente, car elle constitue une menace pour l'hémodynamique, et de ce fait, elle peut "évoluer" vers une tachycardie ventriculaire ou une fibrillation ventriculaire, ce qui aura des conséquences graves. Avec l'infarctus du myocarde, une arythmie extrasystolique est enregistrée dans 100% des cas.
    • La tachycardie paroxystique supraventriculaire (supraventriculaire), qui se développe soudainement et s'arrête également soudainement, est caractérisée par un rythme strict et régulier, bien que la fréquence des contractions puisse atteindre 250 battements / min. Ces tachycardies comprennent: la tachycardie auriculaire, la tachycardie nodale AV et la tachycardie dans le syndrome WPW.
    • Les arythmies associées à des troubles de la conduction (blocage) sont généralement bien enregistrées sur l'ECG, sont un compagnon et un symptôme de diverses pathologies et sont traitées en affectant la maladie sous-jacente. Les blocs qui donnent assez souvent une bradycardie (sinoauriculaire et auriculo-ventriculaire) (40 battements par minute ou moins) sont considérés comme potentiellement mortels et nécessitent l'installation d'un stimulateur cardiaque qui compense l'activité cardiaque.
    • La fibrillation auriculaire, en fréquence d'apparition, suit immédiatement après l'extrasystole et occupe la 2e place en prévalence. Il se caractérise par la formation d'excitation et de contraction uniquement dans certaines zones (fibres) de l'oreillette, lorsque ces processus sont absents dans leur ensemble. Une telle excitation chaotique et désordonnée des fibres individuelles empêche le passage des impulsions dans le nœud auriculo-ventriculaire, ainsi que dans les ventricules, auxquels des impulsions uniques obtiennent encore, y provoquent une excitation, qui répond par des contractions aléatoires..

    Selon la fréquence cardiaque, il existe 3 formes de fibrillation auriculaire:

    • Fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / min - bradystolique;
    • 60-100 battements / min - normosystolique;
    • La fréquence cardiaque dépasse 100 bpm - tachysystolique.

    Sur l'ECG avec MA, l'onde P n'est pas enregistrée, car il n'y a pas d'excitation des oreillettes, mais seules les ondes auriculaires f (fréquence 350-700 par minute) sont déterminées, qui diffèrent par l'irrégularité, la différence de forme et d'amplitude, ce qui donne à l'électrocardiogramme un aspect particulier.

    L'AM peut être causée par:

    • Dommages organiques au muscle cardiaque;
    • Modifications liées à l'âge (cardiopathie ischémique, souvent associée à une hypertension artérielle);
    • Jeunes: rhumatismes, anomalies valvulaires (sténose mitrale, maladie aortique);
    • Dysfonctionnement thyroïdien;
    • Pathologie congénitale (malformations cardiaques);
    • Insuffisance cardiaque aiguë et chronique;
    • Infarctus du myocarde;
    • Coeur pulmonaire aigu;
    • Myocardite, péricardite;
    • Cardiomyopathie.

    L'incidence du flutter auriculaire (TA) est 20 à 30 fois inférieure à celle de l'AM. Elle est également caractérisée par des contractions de fibres individuelles, mais une fréquence plus faible d'ondes auriculaires (280 à 300 par minute). Sur l'ECG, les ondes auriculaires ont une plus grande amplitude qu'avec MA.

    Fait intéressant, sur un ECG, vous pouvez voir la transition du scintillement au scintillement et vice versa..

    Les causes du flutter auriculaire sont similaires à celles de la fibrillation auriculaire..

    Les symptômes de scintillement et de flutter sont souvent totalement absents, mais parfois certaines manifestations cliniques causées par une activité irrégulière du cœur ou des symptômes de la maladie sous-jacente sont notées.En général, une telle pathologie ne donne pas un tableau clinique vivant.

    Maladie du sinus

    Cette pathologie ne choisit pas l'âge, mais préfère certaines conditions:

    • Lésions myocardiques dans les cardiopathies ischémiques et la myocardite;
    • Intoxication avec des médicaments que les patients prennent pendant une longue période d'arythmies ou augmentent déraisonnablement la posologie, ce qui se produit si une personne, croyant tout savoir sur sa maladie, commence à guérir d'elle-même, sans la participation d'un médecin;
    • Infarctus du myocarde;
    • Troubles circulatoires d'origines diverses.

    Le syndrome des sinus faibles peut être suspecté par ses caractéristiques:

    • Bradycardie sinusale persistante sévère, qui ne répond pas à l'atropine et à l'exercice;
    • L'apparition (par périodes) d'un bloc sinoauriculaire, au cours duquel des rythmes ectopiques (non sinusaux, de remplacement) peuvent être observés;
    • Disparition soudaine du rythme normal (sinusal) pendant une période très courte et son remplacement par un rythme ectopique pendant cette période;
    • Alternances périodiques de bradycardie et de tachycardie, appelées «syndrome de tachycardie-bradycardie».

    La conséquence du syndrome de dysfonctionnement du nœud sinusal est l'apparition soudaine d'une crise d'Adams-Morgagni-Stokes et d'une asystole (arrêt cardiaque).

    Le traitement médicamenteux de ce syndrome est réduit à l'utilisation de préparations d'atropine, d'izadrine et de belladone. Cependant, étant donné que l'effet du traitement conservateur est généralement faible, on montre aux patients l'implantation d'un stimulateur cardiaque permanent.

    Le blocage auriculo-ventriculaire (AV) est une violation de la conduction de l'excitation dans les ventricules à partir des oreillettes, avec un retard ou un arrêt de la conduction impulsionnelle. C'est souvent un compagnon de processus inflammatoires et dégénératifs se produisant dans le muscle cardiaque, d'infarctus du myocarde ou de cardiosclérose. L'augmentation du tonus du nerf vague joue également un rôle dans la formation d'un bloc auriculo-ventriculaire.

    Le bloc auriculo-ventriculaire, conséquence de lésions organiques du cœur, entraîne lui-même des complications encore pires, à la suite desquelles le danger de mort est considérablement accru. Si bloc auriculo-ventriculaire 1 c. est traité en affectant la maladie sous-jacente, le bloc AV peut alors devenir complet, ce qui perturbe l'apport sanguin aux organes vitaux, ce qui conduit au développement d'une insuffisance cardiaque. Et c'est déjà une mauvaise conséquence, par conséquent, le traitement ne peut pas être reporté, le patient est hospitalisé et prescrit des médicaments qui stimulent l'activité cardiaque dans des solutions d'injection avec une surveillance constante de l'état du patient. Si la bradycardie est prononcée, une insuffisance cardiaque sévère est notée, le patient est implanté d'urgence avec un stimulateur cardiaque artificiel.

    Irrégularité de la fréquence cardiaque en pourcentage

    Page d'accueil »Diagnostics» ECG »Rythme cardiaque sinusal sur l'ECG - qu'est-ce que cela signifie et ce qu'il peut dire

    Fréquence cardiaque sinusale sur un ECG - qu'est-ce que cela signifie et ce qu'il peut dire

    Un rythme cardiaque qui provient du nœud sinusal et non d'autres zones est appelé sinus. Il est déterminé à la fois chez les personnes en bonne santé et chez certains patients atteints de maladie cardiaque..

    Les impulsions cardiaques apparaissent dans le nœud sinusal, puis divergent le long des oreillettes et des ventricules, ce qui provoque la contraction de l'organe musculaire.

    Qu'est-ce que cela signifie et quelles sont les normes

    Rythme sinusal ECG - qu'est-ce que cela signifie et comment le déterminer? Il y a des cellules dans le cœur qui créent un élan grâce à un certain nombre de battements par minute. Ils sont situés dans les sinus et les nœuds auriculo-ventriculaires, ainsi que dans les fibres de Purkinje, qui constituent le tissu des ventricules cardiaques..

    Le rythme sinusal sur l'électrocardiogramme signifie que cette impulsion est générée par le nœud sinusal (la norme est de 50). Si les nombres sont différents, l'impulsion est générée par un autre nœud, ce qui donne une valeur différente pour le nombre de battements.

    Normalement, une fréquence cardiaque sinusale saine est régulière avec des fréquences cardiaques différentes selon l'âge.

    Chez les nouveau-nés, la fréquence du rythme peut être de 60 à 150 par minute. En grandissant, la fréquence du rythme ralentit et à l'âge de 6-7 ans, elle se rapproche des indicateurs adultes. Chez les adultes en bonne santé, le taux est de 60 à 80 en 60 secondes.

    Lectures normales dans le cardiogramme

    Ce qu'ils recherchent lors de l'électrocardiographie:

    1. L'onde P sur l'électrocardiogramme précède nécessairement le complexe QRS.
    2. La distance PQ correspond à 0,12 seconde - 0,2 seconde.
    3. La forme de l'onde P est constante dans chaque dérivation.
    4. Chez un adulte, la fréquence du rythme correspond à 60 - 80.
    5. La distance P - P est la même que la distance R - R.
    6. L'onde P à l'état normal doit être positive dans le deuxième câble standard, négative dans le câble aVR. Dans toutes les autres dérivations (c'est - I, III, aVL, aVF), sa forme peut différer en fonction de la direction de son axe électrique. Habituellement, les ondes P sont positives à la fois en dérivation I et en aVF.
    7. Dans les dérivations V1 et V2, l'onde P sera biphasée, parfois elle peut être majoritairement positive ou majoritairement négative. Dans les dérivations V3 à V6, la dent est majoritairement positive, bien qu'il puisse y avoir des exceptions en fonction de son axe électrique.
    8. Normalement, chaque onde P doit être suivie d'un complexe QRS, une onde T. L'intervalle PQ chez les adultes est de 0,12 seconde - 0,2 seconde.

    Le rythme sinusal associé à la position verticale de l'axe électrique du cœur (EOS) montre que ces paramètres sont dans les limites normales. L'axe vertical montre la projection de la position de l'organe dans la poitrine. En outre, la position de l'organe peut être dans les plans semi-verticaux, horizontaux, semi-horizontaux..

    Les rotations de l'organe à partir de l'axe transversal peuvent être déterminées, qui n'indiquent que les caractéristiques structurelles d'un organe particulier.

    Lorsque l'ECG enregistre un rythme sinusal, cela signifie que le patient n'a aucun problème cardiaque. Il est très important de ne pas s'inquiéter ou être nerveux lors de l'examen. pour ne pas recevoir de fausses données.

    Vous ne devez pas faire l'examen immédiatement après un effort physique ou après que le patient soit monté à pied au troisième ou cinquième étage. Vous devez également avertir le patient de ne pas fumer une demi-heure avant l'examen, afin de ne pas obtenir des résultats peu fiables..

    Violations et critères de leur détermination

    Si la description contient la phrase: troubles du rythme sinusal, un blocage ou une arythmie est enregistré. L'arythmie est toute perturbation dans la séquence du rythme et sa fréquence..

    Des blocages peuvent être provoqués si la transmission de l'excitation des centres nerveux au muscle cardiaque est perturbée. Par exemple, l'accélération du rythme montre qu'avec une séquence standard de contractions, les rythmes cardiaques sont accélérés.

    Si la conclusion comprend la phrase sur un rythme instable, cela signifie qu'il s'agit d'une manifestation d'une fréquence cardiaque basse ou de la présence d'une bradycardie sinusale. La bradycardie affecte négativement la condition humaine, car les organes ne reçoivent pas la quantité d'oxygène nécessaire à une activité normale.

    Les symptômes désagréables de cette maladie peuvent être des étourdissements, des chutes de pression, de l'inconfort et même des douleurs thoraciques et un essoufflement..

    Si un rythme sinusal accéléré est enregistré, il s'agit probablement d'une manifestation de tachycardie. Un tel diagnostic est posé lorsque le nombre de battements de fréquence cardiaque dépasse 110 battements.

    Décrypter les résultats et poser un diagnostic

    Afin de diagnostiquer l'arythmie, il est nécessaire de comparer les indicateurs obtenus avec les indicateurs de la norme. La fréquence cardiaque pendant 1 minute ne doit pas dépasser 90. Pour déterminer cet indicateur, vous devez diviser 60 (secondes) par la durée de l'intervalle R-R (également en secondes) ou multiplier le nombre de complexes QRS en 3 secondes (une section égale à 15 cm de ruban) par 20.

    Ainsi, les écarts suivants peuvent être diagnostiqués:

    1. Bradycardie - fréquence cardiaque / min inférieure à 60, parfois une augmentation de l'intervalle P-P jusqu'à 0,21 seconde est enregistrée.
    2. Tachycardie - la fréquence cardiaque augmente à 90, bien que d'autres signes de rythme restent normaux. On peut souvent observer une dépression oblique du segment PQ et du segment ST - ascendant. En un coup d'œil, cela peut ressembler à une ancre. Si la fréquence cardiaque dépasse 150 battements par minute, le blocage de la 2ème étape se produit.
    3. L'arythmie est un rythme sinusal irrégulier et instable du cœur, lorsque les intervalles R-R diffèrent de plus de 0,15 seconde, ce qui est associé à des changements du nombre de battements par inhalation et expiration. Fréquent chez les enfants.
    4. Rythme rigide - régularité excessive des contractions. R-R diffère de moins de 0,05 s. Cela peut être dû à un défaut du nœud sinusal ou à une violation de sa régulation neurovégétative..

    Raisons des écarts

    Les causes les plus courantes de troubles du rythme sont:

    • abus d'alcool excessif;
    • des malformations cardiaques;
    • fumeur;
    • utilisation à long terme de glycosides et de médicaments antiarythmiques;
    • renflement de la valve mitrale;
    • pathologie de la fonctionnalité de la glande thyroïde, y compris la thyrotoxicose;
    • insuffisance cardiaque;
    • les maladies du myocarde;
    • lésions infectieuses des valvules et d'autres parties du cœur - une maladie de l'endocardite infectieuse (ses symptômes sont assez spécifiques);
    • surcharge: émotionnelle, psychologique et physique.

    Recherche supplémentaire

    Si le médecin, lors de l'examen des résultats, constate que la longueur de la zone entre les ondes P, ainsi que leur hauteur, sont inégales, alors le rythme sinusal est faible.

    Pour déterminer la cause, il peut être conseillé au patient de subir des diagnostics supplémentaires: la pathologie du nœud lui-même ou des problèmes du système autonome nodal peuvent être identifiés.

    Un examen supplémentaire est prescrit lorsque le rythme est inférieur à 50 et supérieur à 90.

    Ensuite, une surveillance Holter est prescrite ou un test de dépistage de drogue est effectué, ce qui permet de savoir s'il existe une pathologie du nœud lui-même ou si la régulation du système végétatif du nœud est perturbée.

    Pour plus de détails sur le syndrome de faiblesse de ce nœud, voir la vidéo conférence:

    S'il s'avère que l'arythmie est le résultat de violations dans le nœud lui-même, des mesures de correction de l'état végétatif sont attribuées. Si pour d'autres raisons, d'autres méthodes sont utilisées, par exemple, l'implantation d'un stimulateur.

    La surveillance Holter est un électrocardiogramme courant qui est effectué tout au long de la journée. En raison de la durée de cet examen, les spécialistes peuvent examiner l'état du cœur à différents degrés de stress. Avec un ECG conventionnel, le patient est allongé sur un canapé, et avec la surveillance Holter, vous pouvez étudier l'état du corps pendant l'effort physique.

    Tactiques de traitement

    L'arythmie sinusale ne nécessite pas de traitement particulier. Un rythme incorrect ne signifie pas qu'il existe l'une des maladies répertoriées. Le trouble du rythme cardiaque est un syndrome courant qui affecte tout âge.

    En abandonnant le tabagisme et l'alcool, le dopage et les boissons énergisantes, un stress physique ou psycho-émotionnel excessif, une personne peut éviter les anomalies cardiaques indésirables et atteindre une norme.

    Une alimentation correcte, une routine quotidienne et l'absence de stress peuvent aider à éviter les problèmes cardiaques. Il serait utile de prendre des vitamines pour maintenir la fonction cardiaque et améliorer l'élasticité vasculaire. Dans les pharmacies, vous pouvez trouver un grand nombre de vitamines complexes contenant tous les composants nécessaires et des vitamines spécialisées pour soutenir le travail du muscle cardiaque..

    En plus d'eux, vous pouvez enrichir votre alimentation avec des aliments tels que des oranges, des raisins secs, des myrtilles, des betteraves, des oignons, du chou, des épinards. Ils contiennent de nombreux antioxydants qui régulent le nombre de radicaux libres, dont la quantité excessive peut provoquer un infarctus du myocarde..

    Pour le bon fonctionnement du cœur, le corps a besoin de vitamine D. qui se trouve dans le persil, les œufs de poule, le saumon, le lait.

    Si vous formulez correctement un régime alimentaire, respectez le régime quotidien, vous pouvez réaliser un travail long et ininterrompu du muscle cardiaque sans vous en soucier jusqu'à la vieillesse..

    Enfin, nous vous proposons de regarder une vidéo avec des questions et réponses sur les troubles du rythme cardiaque:

    Aucun article associé.

    Classification du rythme sinusal: ce qu'un cardiogramme peut dire sur une maladie cardiaque?

    Le rythme sinusal du cœur n'est qu'un des nombreux indicateurs auxquels prêter attention lors de l'analyse du cardiogramme. Tout écart par rapport à la norme peut être la preuve d'une maladie en développement ou de problèmes déjà courants. Souvent, les patients ayant un rythme sinusal instable ne le ressentent même pas. Afin de ne pas manquer un symptôme, il vaut la peine de visiter la clinique au moins une fois par an. Ceci est particulièrement recommandé pour les personnes:

    • dans la famille desquels des cas de maladies similaires ont déjà été enregistrés;
    • travailler dans des conditions stressantes;
    • mener une vie sédentaire.

    Bien sûr, le stress et une longue assise devant l'ordinateur ne signifient pas toujours que le patient aura un rythme sinusal irrégulier ou d'autres anomalies, cela ne fait que le mettre en danger..

    En savoir plus sur ce qu'est un rythme cardiaque, quelle est sa norme, comment ses violations menacent et quelles maladies il peut signaler - plus loin dans l'article.

    Qu'est-ce que le rythme sinusal sur un ECG, pourquoi est-ce si important?

    L'ECG peut être utilisé pour juger de l'état du cœur et de ses problèmes. À la suite de la prise du cardiogramme, le médecin reçoit des informations sur les points suivants:

    • le fonctionnement des nœuds du système conducteur;
    • fréquence cardiaque (fréquence cardiaque);
    • la présence de processus pathologiques;
    • troubles fonctionnels.

    Il est peu probable qu'un patient qui ne possède pas les connaissances nécessaires soit en mesure de donner une évaluation objective d'un cardiogramme cardiaque. Par conséquent, vous ne devriez pas vous inquiéter si le médecin ne donne pas le cardiogramme et va le confier seul à un spécialiste. Si un visiteur a un problème grave, tel qu'une insuffisance cardiaque aiguë ou un infarctus du myocarde, il est immédiatement conduit chez un cardiologue.

    Sur l'ECG, le rythme sinusal indique que le cœur se contracte correctement. Toute violation peut signaler que le nœud sinusal est faible et ne remplit pas ses fonctions. Ceci est lourd de violations de la fréquence normale des battements par minute et de leur régularité..

    Un exemple de rythme sinusal normal

    Pour plus d'informations sur la façon dont le décodage du cardiogramme du cœur est effectué, lisez plus loin dans l'article.

    Interprétation ECG: règles générales

    Que signifie le rythme sinusal d'une nature particulière, seul un médecin peut en juger. Cependant, il se concentre sur les normes des indicateurs - elles sont quelque peu différentes chez les adultes et les enfants. Cet article traite d'un électrocardiogramme adulte.

    Sur ce dernier, on distingue plusieurs zones, qui sont des signes de rythme sinusal:

    • l'onde P dans la deuxième dérivation standard est positive et passe nécessairement avant le complexe QRS;
    • l'intervalle PQ en durée est de 0,12 à 0,2 seconde, le même sur tout l'ECG;
    • la forme des ondes P a la même apparence dans un fil;
    • la distance P-P est égale à la distance R-R.

    Analyse schématique des lectures ECG

    Tout cela témoigne du fonctionnement relativement normal du cœur. Il est nécessaire de faire attention au fait que la fréquence cardiaque sur l'ECG d'un adulte doit être comprise entre 60 et 85 battements en 60 secondes. Pour les enfants de moins de 12 ans, ce chiffre est différent. Vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous.

    Tableau de fréquence cardiaque pour enfants et adultes

    Remarque! Comme vous pouvez le voir, chez les adultes, la norme est beaucoup plus stricte. Tout écart peut indiquer des perturbations du rythme..

    Les résultats de l'ECG peuvent être considérés comme favorables si le rythme sinusal, la fréquence cardiaque sont en ordre et l'EOS - l'axe électrique du cœur est vertical. Si l'EOS est rejeté, cela peut indiquer des problèmes. Un changement de position peut provoquer une pression sur certaines zones, interférant ainsi avec l'activité normale du cœur.

    En fait, la déviation de l'EOS vers la gauche ou vers la droite n'est pas critique. L'axe du cœur peut être dans la position:

    • verticale;
    • horizontal;
    • semi-vertical;
    • inverser.

    Cependant, une certaine rotation du cœur peut signaler des problèmes. Si l'axe est incliné vers la gauche, cela peut indiquer une hypertrophie ventriculaire gauche, une hypertension artérielle, un bloc cardiaque ou des troubles de la conduction intraventriculaire. Si la position de l'axe électrique du cœur est déviée vers la droite, une hypertrophie ou un blocage ventriculaire gauche peut également se produire. Une position modifiée de l'axe électrique du cœur est considérée comme normale, cependant, lors de la première détection, il est recommandé de subir un examen approfondi.

    Certains modèles sont intéressants:

    • la position verticale de l'EOS est typique pour les personnes grandes et minces de type asthénique;
    • la position horizontale de l'EOS est typique pour les personnes courtes et denses avec une poitrine large.

    La position de l'axe du cœur doit être prise en compte lors de l'élaboration d'un avis.

    De quoi peut parler une violation du rythme sinusal sur le cardiogramme?

    Tout d'abord, vous devez comprendre que le rythme cardiaque normal peut être facilement ruiné par le moindre stress ou tracas. Avant de poser un diagnostic, le médecin devra s'assurer que les anomalies de l'ECG ne sont pas causées par des facteurs externes. Cela est particulièrement vrai pour les enfants qui ont peur des capteurs - leur cardiogramme peut être incorrect.

    Attention: le rythme sinusal du cœur est une norme qui indique le bon fonctionnement du système conducteur de cet organe.

    Exemple de différents ECG

    Les écarts suivants dans les contractions cardiaques sont distingués:

    1. Bradycardie. La fréquence cardiaque diminue, le patient se sent étourdi, fatigué, apathique et a tendance à s'évanouir. Intervalle P-P étendu à 0,21 seconde.
    2. Tachycardie. Avec une fréquence cardiaque normale de 70 battements, les indicateurs d'un tel patient peuvent être supérieurs à 90 même dans un état calme. Cette impulsion peut provoquer un blocage de niveau 2. Un rythme sinusal accéléré est noté.
    3. Arythmie. Elle se caractérise par une irrégularité des intervalles R-R (plus de 0,15 seconde). Dans ce cas, le patient peut ressentir une gêne, une anxiété sévère et être sensible aux chutes de pression. La fréquence cardiaque normale chez les patients au repos est de 75, 80 ou 85 battements par seconde. Un tel rythme inégal est souvent trouvé chez les enfants - c'est la norme, et la grande majorité dépasse cette condition.
    4. Rythme ectopique. Dans ce cas, le rythme n'est pas fixé par le nœud sinusal, mais par d'autres fibres conductrices. Le rythme auriculaire, le rythme ganglionnaire AV, le rythme idioventriculaire ventriculaire et le rythme sinusal coronaire ou sinusal coronaire sont mis en évidence lorsque le site d'excitation est très proche du sinus coronaire (enregistré uniquement par ECG).

    Il est important de comprendre que la normosystole parle de la santé du muscle cardiaque..

    Tout changement du rythme sinusal normal est reflété sur l'ECG afin qu'un professionnel puisse facilement diagnostiquer la condition.

    Ce qui affecte la contraction du cœur?

    Lorsqu'un médecin déchiffre des données, il prend en compte non seulement la signification qu'il voit sur le papier, mais également le mode de vie du patient. Avoir un effet négatif sur l'activité cardiaque:

    • stress;
    • fumeur;
    • consommation d'alcool;
    • prendre des médicaments antiarythmiques;
    • surcharge physique.

    Des bracelets de sport spéciaux contrôlent la fréquence cardiaque pendant l'activité physique

    Souvent, la situation revient à la normale lorsqu'une personne se retrouve dans un environnement calme. Plus de la moitié des problèmes de fréquence cardiaque disparaissent après le soulagement du stress. En pourcentage, ce chiffre est de 62%. Il est important de comprendre que la plupart des patients se sentent mal à l'aise en raison du travail chargé. Quelle que soit la raison, s'il y a des signes évidents de violation, il est recommandé de consulter un médecin.

    Le nombre de battements par minute dépend également de l'âge. Ainsi, pour les enfants, 160 battements par minute peuvent être la norme, tandis que pour les adultes (plus de 12), ce chiffre devrait être de 75 battements par minute..

    Parfois, pour clarifier les détails du rythme, les médecins prescrivent une étude quotidienne. Dans ce cas, des capteurs et un dispositif de mémoire sont attachés au patient, qu'il doit porter toute la journée. Cela vous permet de suivre le comportement du muscle cardiaque tout au long de la journée dans diverses conditions.

    L'ECG montre un mauvais rythme: comment traiter?

    Si le rythme cardiaque s'écarte de la norme, cela ne signifie pas des changements pathologiques. Ce n'est que si un médecin a posé un diagnostic que nous pouvons parler de prescription de médicaments. La conclusion de l'ECG ne fournit qu'une direction pour des recherches supplémentaires, mais ne devient pas un verdict..

    Souvent, les problèmes de rythme cardiaque sont éliminés en organisant le bon mode de travail et de repos, en normalisant la nutrition, en éliminant le stress.

    Pour réduire les niveaux de stress, il est logique de planifier votre journée à l'avance.

    Il est préférable d'éviter les problèmes, il est donc important de:

    • ne vous surchargez pas d'exercice physique;
    • si possible, ne vous écartez pas du mode de vie correct;
    • prendre des médicaments pour renforcer le cœur (après avoir consulté un médecin).

    Il est à noter que le patient n'a pas à comprendre ce que signifie telle ou telle maladie. Il lui suffit de respecter le plan de traitement et les recommandations du médecin traitant.

    Si le rythme (sinus) est quelque peu anormal, il peut être normalisé avec des médicaments. Ils sont prescrits par un cardiologue.

    Il est recommandé d'ajouter au régime:

    Une alimentation saine réduira les risques

    Ces produits renforcent le système cardiovasculaire et réduisent le risque d'interruptions du rythme. Un régime alimentaire bien choisi réduira en même temps le risque d'infarctus du myocarde, ce qui est particulièrement important pour les personnes âgées.

    Vous pouvez en savoir plus sur les produits recommandés auprès de votre médecin - il vous aidera à choisir la meilleure option de régime pour un cas particulier..

    Quand consulter un cardiologue?

    La cardiologie est une branche développée de la médecine, et elle lit maintenant toutes les maladies susceptibles de faire l'objet d'un traitement médicamenteux. Normalement, il vaut la peine de consulter un médecin au moins une fois par an - cela aidera à détecter en temps opportun le début du processus pathologique. Même dans les cliniques payantes, le coût moyen d'une consultation complète est de 1100 roubles, ce qui est abordable pour la plupart des gens.

    Dans tous les cas, un ECG, dont le décodage ne doit être effectué que par un médecin, est considéré comme la base de la reconnaissance de la cause de la maladie. Chaque numéro de l'électrocardiogramme a une signification particulière. Ce qu'ils signifient - un cardiologue vous aidera à le comprendre.

    Remarque! Il faut se rappeler que certains symptômes apparaissent différemment chez les enfants. Par conséquent, le SPR (Union des pédiatres de Russie) a ses propres prescriptions pour le traitement de ces maladies chez les enfants..

    Les enfants doivent être examinés par un spécialiste approprié

    Violation du rythme sinusal: résultats

    Le rythme sinusal accompagne le fonctionnement normal du cœur, ses modifications: tachycardie, bradycardie. les arythmies indiquent des troubles du système conducteur et nécessitent un examen attentif de l'ECG par un cardiologue.

    Il convient de mettre en garde à l'avance sur les particularités de l'emplacement de l'organe, car la déviation du cœur le long de l'axe apporte quelques ajustements au cardiogramme. Sinon, vous devrez repasser un examen approfondi à chaque fois. Connaissant les caractéristiques du corps du patient, le médecin peut tirer une conclusion précise.

    Pour éviter les perturbations du rythme, il vaut la peine de revoir votre mode de vie et votre alimentation. Cela réduira le risque de symptômes. Il est recommandé de consulter un cardiologue au moins une fois par an. S'il y a déjà des violations, vous devez vous rendre au rendez-vous strictement selon le plan. Le médecin fixera les rendez-vous en fonction de la gravité de la maladie. Dans les cas graves, des capteurs spéciaux sont attachés à une personne, qui enregistrent immédiatement les changements critiques et en informent les autres..

    Des contrôles réguliers sont la meilleure prévention

    Même s'il n'y a pas de plaintes, il ne faut pas négliger une visite chez un cardiologue. Certaines maladies courent de manière latente, sans causer de désagréments au patient jusqu'à un certain temps.

    Décodage de l'électrocardiographie: norme et pathologie

    L'électrocardiographie (ECG) est une méthode de diagnostic instrumentale qui vous permet d'évaluer le travail du cœur et d'afficher la qualité des impulsions électriques. Le résultat est affiché sur papier. Cette méthode est utilisée depuis longtemps et reste la principale dans le diagnostic des maladies cardiaques. Sa popularité réside dans le fait qu'il est absolument inoffensif, qu'il n'y a pas de contre-indications à son utilisation et qu'il ne prend que quelques minutes pour le réaliser..

    Tout le monde doit subir un cardiogramme, qu'il y ait des plaintes ou non. Autrement dit, l'ECG est effectué lors d'un examen préventif régulier une fois par an, également avec certaines plaintes et symptômes chez les patients.

    Commentaires de notre lecteur Victoria Mirnova

    J'ai récemment lu un article qui parle du thé du monastère pour le traitement des maladies cardiaques. Avec l'aide de ce thé, vous pouvez à jamais guérir l'arythmie, l'insuffisance cardiaque, l'athérosclérose, les cardiopathies ischémiques, l'infarctus du myocarde et de nombreuses autres maladies du cœur et des vaisseaux sanguins à la maison.

    Je n'avais pas l'habitude de me fier à aucune information, mais j'ai décidé de la vérifier et j'ai commandé un paquet. J'ai remarqué les changements après une semaine: les douleurs constantes et les sensations de picotements dans le cœur qui me tourmentaient auparavant - ont reculé, et après 2 semaines, elles ont complètement disparu. Essayez et vous, et si quelqu'un est intéressé, vous trouverez ci-dessous le lien vers l'article.

    Par exemple, vous pouvez noter:

    MEDINFO: Des douleurs dans le cœur, des arythmies peuvent être le résultat d'une infection par PARASITES Plus de 90% des personnes sont infectées par des PARASITES et n'en ont même pas connaissance Entretien avec un médecin Site officiel medinfo.ru

    Les maladies cardiovasculaires disparaissent instantanément! Une découverte surprenante. Mon histoire dans le traitement des PATHOLOGIES CARDIAQUES Site officiel Historique du traitement Interview lechimserdce.ru

    E. Malysheva: libérez votre corps des parasites potentiellement mortels avant qu'il ne soit trop tard! Pour nettoyer votre corps des parasites, il vous suffit de 30 minutes avant les repas. Site Web d'Elena Malysheva Entretien avec le médecin malisheva.ru

    • douleur dans le cœur;
    • dyspnée;
    • les interruptions du travail cardiaque et les changements de rythme ressentis par le patient;
    • hypertension artérielle ou hypotension;
    • évanouissement;
    • maux de tête et étourdissements, ainsi que douleurs dans le cou, le dos, l'abdomen.

    De plus, lorsqu'ils contactent des spécialistes, les patients de plus de 40 ans doivent être envoyés pour un ECG. Il est à noter qu'il est important de subir fréquemment cette étude pour les patients atteints de diabète sucré et de rhumatisme, assez souvent un ECG est réalisé pendant la grossesse et l'accouchement, avant diverses opérations chirurgicales, le travail du cœur est également examiné.

    Si vous avez déjà eu une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, l'ECG doit être effectué souvent pour surveiller les performances du cœur..

    Indicateurs ECG

    Le cardiogramme d'une personne en bonne santé se compose d'éléments tels que:

    • Une ardillon est un élément convexe ou concave;
    • Un segment est la partie d'une ligne située entre deux dents;
    • Un intervalle est un élément constitué d'une pointe et d'un segment.

    Plan de décodage ECG

    Il existe un certain schéma selon lequel le médecin déchiffre les résultats de l'ECG. A savoir, 4 indicateurs principaux sont analysés:

    1. La nature de la fréquence cardiaque et du système de conduction. Ce groupe comprend le calcul de la fréquence des contractions cardiaques, l'évaluation de leur régularité et l'évaluation de la conductivité et de la source d'excitation en particulier.
    2. Détermination de l'axe électrique du cœur (EOS). Autrement dit, l'OES est déterminée dans le plan frontal, et il est également déterminé dans quelle mesure le cœur tourne dans les axes longitudinal et transversal;
    3. L'onde P auriculaire est analysée;
    4. Le principal complexe QRS-T est analysé. Ce processus est divisé en déterminant la nature de chaque élément, c'est-à-dire l'analyse générale du complexe, et l'analyse de RS-T (segment), T (vague), Q-T (intervalle).

    Pour le traitement des maladies cardiovasculaires, Elena Malysheva recommande une nouvelle méthode à base de thé du monastère.

    Il contient 8 plantes médicinales utiles qui sont extrêmement efficaces dans le traitement et la prévention des arythmies, de l'insuffisance cardiaque, de l'athérosclérose, de la coronaropathie, de l'infarctus du myocarde et de nombreuses autres maladies. Dans ce cas, seuls des ingrédients naturels sont utilisés, pas de chimie et d'hormones!

    Régularité et fréquence cardiaque

    Afin d'évaluer la régularité, c'est-à-dire l'exactitude du rythme, le médecin évalue la durée du R-R, qui devrait se situer entre les cycles successifs. À savoir, chez une personne en bonne santé, la durée doit être la même, la différence peut être inférieure à 10%. Toutes les situations qui vont au-delà de cette règle sont diagnostiquées comme un rythme cardiaque anormal ou irrégulier.

    Avec le bon rythme, pour calculer la fréquence cardiaque, divisez la durée de l'intervalle R-R par 60 (secondes).

    Si le rythme est incorrect, le médecin considère le nombre de complexes ventriculaires apparus dans un certain laps de temps. Et compte donc la fréquence du rythme.

    Après avoir étudié les méthodes d'Elena Malysheva dans le traitement des MALADIES CARDIAQUES, ainsi que la restauration et le nettoyage des NAVIRES, nous avons décidé de le proposer à votre attention..

    Source de rythme

    Lors de l'analyse de la source d'excitation, il est estimé comment l'impulsion se propage le long du PP et du LP. Ceci est établi par l'apparition de l'onde P. Dans des conditions normales, elle est positive, arrondie, située devant le QRS. Dans des conditions pathologiques, cette dent a une forme pointue et peut également être bifurquée.

    Avec un rythme auriculaire, P peut être négatif (II, III) et le QRS est inchangé. Si les rythmes proviennent du nœud AV, l'onde P peut ne pas apparaître, c'est-à-dire fusionner avec le complexe ventriculaire. Et aussi si l'impulsion atteint d'abord les ventricules puis les oreillettes, alors l'onde P est négative après le complexe QRS. Le complexe n'est pas changé..

    Si un rythme ventriculaire se manifeste, alors P n'a aucun lien avec le QRS, tandis que le complexe est dilaté et déformé.

    Afin d'évaluer le système conducteur, le médecin doit calculer:

    • La durée de l'onde P. C'est lui qui montre la vitesse à laquelle l'impulsion traverse les oreillettes. Cela ne devrait pas durer plus de 0,1 s..
    • Durée P-Q (R). Cet indicateur est important dans le lead II, car il montre la durée de l'impulsion le long du PP et LA, le nœud AV et le faisceau His. Norme - 0,12-0,2 sec.
    • Durée du QRS. Cet indicateur montre la vitesse de l'impulsion le long du RV et du LV. La norme devient - 0,08-0,09 sec.

    Si la durée des dents et des intervalles augmente, cela signifie que le passage de l'impulsion est ralenti dans le plomb.

    Axe électrique du cœur

    Vous pouvez calculer graphiquement la position de l'EOS. Pour cela, la somme algébrique des amplitudes de tous les éléments du complexe QRS dans les dérivations I et III est calculée. Ces fils sont situés dans le plan frontal. L'indicateur, qui s'est avéré, est placé sur l'axe correspondant (positif ou négatif) et dans l'affectation correspondante sur le système de coordonnées conditionnel.

    Axe électrique du cœur

    Vous pouvez également utiliser une autre méthode. Cela détermine l'angle. Ces mesures sont effectuées selon 2 principes. La première est que la valeur maximale de la somme algébrique du complexe QRS est enregistrée dans la tête, ce qui correspond à l'emplacement de l'EOS. La moyenne est tracée de la même manière. Le deuxième principe est que RS avec une somme algébrique égale à zéro est enregistré dans une dérivation perpendiculaire à l'EOS.

    La détermination de la rotation du cœur autour de l'axe longitudinal, qui traverse conditionnellement la partie supérieure du cœur et sa base, consiste à déterminer la configuration du complexe ventriculaire dans les dérivations thoraciques. C'est parce que ces axes sont horizontaux. Le complexe QRS dans le plomb V6 est évalué pour déterminer la rotation.

    Perturbation de la conduction

    Les troubles de la conduction sont des blocages qui peuvent se manifester à différentes étapes du système conducteur. Ce trouble peut se manifester à 3 degrés. 1 est quand les impulsions passent, mais avec un retard. 2 - à ce stade, seule une partie des impulsions est effectuée. 3 - c'est un blocus complet, alors que l'impulsion ne passe pas du tout.

    Sur l'électrocardiogramme, le grade 1 se manifeste rarement.

    Avec le blocage sinoauriculaire du 2e degré, une pause peut se produire après la contraction, qui dure 2 cycles. Autrement dit, le complexe PQRST complet abandonne.

    Bloc atriventriculaire. Au grade 1, un ralentissement de PQ apparaît, la durée de cet intervalle peut augmenter jusqu'à 0,2 sec. Et le complexe QRS ventriculaire ne change pas en même temps, il peut se déformer si la conduction ralentit dans toutes les jambes du His simultanément.

    Avec 2 degrés de bloc AV, l'onde P apparaît régulièrement, mais le complexe QRS est absent derrière (l'intervalle PQ est également absent). Le complexe ventriculaire se manifeste avec régularité une fois, après 2-3 ondes P. Cela signifie que le nombre de contractions auriculaires est beaucoup plus grand que celui des ventricules..

    Bloc cardiaque ECG

    Le bloc AV à 3 degrés sur l'ECG ressemble à la séparation de l'onde P et du complexe QRS, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'intervalle PQ.

    Si la forme proximale se manifeste, le QRS n'est pas modifié et, dans la forme distale, son expansion et sa déformation apparaissent..

    Broches de lecture

    Onde P - cet élément indique la dépolarisation du PP et du LA. Normalement, P est positif.

    L'onde Q reflète la dépolarisation du septum interventriculaire. Cet élément est négatif. Sa taille normale est considérée comme ¼ de l'onde R, sa durée est de 0,3 seconde. S'il est augmenté, cela peut indiquer des maladies du myocarde..

    Onde R - cet élément montre la dépolarisation de l'apex du cœur. La lecture de cette onde donne des informations sur l'activité des parois ventriculaires. L'onde R doit être la même dans toutes les dérivations, si ce n'est pas le cas, cela peut signifier la présence d'une hypertrophie RV ou LV.

    L'onde S a une apparence négative. Sa taille est d'environ 2 mm. L'onde S montre le processus final de dépolarisation RV et LV.

    L'onde T reflète la repolarisation des ventricules, c'est-à-dire le processus de leur extinction. Apparaît positif, mais négatif en lead VR. Si cette dent est changée, cela peut indiquer la présence d'une hyperkaliémie ou d'une hypokaliémie..

    L'intervalle PQ est un élément constitué de la fin du P et du début du Q. Il montre le processus complet de dépolarisation des oreillettes et la propagation de l'impulsion vers le nœud AV et le long du faisceau de His. La durée PQ est de 0,12 à 0,18 s..

    L'intervalle QT est estimé en le calculant à l'aide de la formule, c'est-à-dire que le coefficient fixe est multiplié par la durée de l'intervalle R-R. Pour les hommes, le coefficient devient 0,37 et pour les femmes - 0,40.

    Norme ECG chez l'adulte

    Il convient de noter que lors de la réalisation d'un ECG, la fréquence cardiaque devient de 60 à 90 battements par minute. La durée des intervalles R-R est la même, l'écart peut être de 10%. Normes pour les adultes:

    PQ - 0,12-0,2 sec. Complexe QRS ventriculaire - 0,06-0,1 sec. QT - pas plus de 0,4 s. P - pas plus de 0,1 sec. Le rythme est sinusal.

    La norme chez les enfants

    Le cardiogramme chez l'enfant est significativement différent du cardiogramme d'un adulte. La fréquence cardiaque chez un enfant de 3 à 5 ans devient de 110 à 100 battements par minute, chez les adolescents, la fréquence normale est la même que chez les adultes - 60 à 90. Durée:

    P - pas plus de 0,1 sec. QRS - 0,6-0,1 sec. PQ - 0,2 sec. QT - pas plus de 0,4 s. Un rythme sinusal.

    Un cardiogramme peut fournir des informations sur la présence de nombreuses pathologies cardiaques. Les plus courants sont:

    • Hypertrophie. Sur l'ECG, il y a un vecteur et une amplitude R accrus, l'EOS est dévié vers la cavité hypertrophiée. Dans le conducteur V3 également, le rapport de R et S est modifié;
    • Angine de poitrine. Dans ce cas, une déformation T se produit, il peut y avoir un changement d'amplitude, une manifestation sous forme négative, sa nature biphasique, etc. La dépression de l'élément S-T est également notée. Dans le même temps, les changements ne sont enregistrés que dans 1 ou 2 dérivations, c'est-à-dire qu'un caractère focal se manifeste;
    • Arythmie. Cette pathologie est caractérisée par une augmentation ou une diminution de R-R de 0,1 s ou plus. Il existe également des fluctuations dans les intervalles PQ et QT;
    • Myocardite. Avec cette pathologie, une onde T négative apparaît sur l'ECG, le segment RST est déplacé. Dans la forme aiguë de myocardite, un T aigu se manifeste;
    • Dystrophie myocardique. L'onde T est négative, non profonde ou biphasique. Le segment RS-T se déplace en douceur vers le bas, au-delà de la ligne isoélectrique.

    Tous ces indicateurs peuvent être individuels, cela peut s'expliquer par le fait qu'en règle générale, plusieurs pathologies concomitantes apparaissent...