L'avenir d'un enfant atteint d'arythmie sinusale: ce que les parents doivent retenir?

Tachycardie

L'arythmie chez les enfants est maintenant un diagnostic assez courant. Mais toutes les arythmies ne constituent pas une menace pour la vie et la santé de l'enfant, les parents ne devraient donc pas commencer immédiatement à s'inquiéter. Tout n'est pas aussi effrayant qu'il n'y paraît à première vue, l'essentiel est d'aborder correctement et en temps opportun le diagnostic et le traitement de la pathologie.

Que signifient les indicateurs de fréquence cardiaque??

La fréquence cardiaque est le principal indicateur du travail du cœur; grâce à lui, vous pouvez déterminer la présence de telle ou telle pathologie d'organe. Le rythme est déterminé par la fréquence des contractions du muscle cardiaque (FC) à certains intervalles de temps.

Les impulsions apparaissant dans le nœud sinusal (nœud de Keith-Flack) sont transmises aux myocytes, ce qui les fait se contracter puis se détendre. En raison de la grande capacité des cellules musculaires à se contracter, les impulsions affectent tout le cœur, ce qui lui permet de se contracter et de pomper le sang en rythme.

Indicateurs de rythme, norme et écart

La fréquence cardiaque normale chez les adultes est de 60 à 80 battements par minute, tandis que chez les enfants, les valeurs normales sont beaucoup plus élevées (plus l'enfant est petit, plus la fréquence cardiaque est élevée).

Ainsi, le rythme d'environ 145 battements par minute est considéré comme la norme pour un nouveau-né, de 0 à 1 an, environ 132 battements par minute. À l'âge de 2 ans, la fréquence diminue à 126 battements par minute, à 5 ans, la fréquence cardiaque sera déjà d'environ 116 battements.

La fréquence cardiaque chez les adolescents de 10 ans sera déjà de 76 à 81 battements par minute.

Les parents peuvent facilement surveiller la fréquence cardiaque de l'enfant sans assistance. Chez les nourrissons, le rythme cardiaque est déterminé sur le côté gauche de la poitrine. Chez les enfants plus âgés, le pouls est généralement déterminé au poignet - il suffit d'appuyer légèrement sur l'artère radiale avec vos doigts et de lire la fréquence cardiaque pendant une minute.

Normalement, le cœur d'une personne bat à intervalles réguliers; s'il y a un rythme irrégulier, c'est-à-dire que les intervalles entre les battements cardiaques ne sont pas les mêmes, on peut parler d'arythmie.

Quelle est la maladie?

Le rythme sinusal fait référence à des battements cardiaques réguliers et espacés qui sont contrôlés par le nœud sinusal. Si les intervalles entre les battements cardiaques sont différents, cette pathologie est définie comme une arythmie sinusale (sinusale ou sinusoïdale). Dans le même temps, la fréquence cardiaque par minute peut rester normale, être surestimée (tachyarythmie) ou diminuée (bradyarythmie).

Par gravité, la maladie est divisée en:

  1. Modéré - les symptômes sont faibles, pratiquement absents. Pas dangereux et est établi lors d'un examen cardiaque planifié.
  2. Exprimé - les symptômes sont clairement visibles. Il est dangereux en particulier en tant que complication d'autres anomalies du cœur et des vaisseaux sanguins.

Types respiratoires et non respiratoires

Les arythmies sinusales chez les enfants sont également divisées en deux types:

L'arythmie respiratoire, comme son nom l'indique, est associée à la respiration - la fréquence cardiaque augmente involontairement pendant l'inhalation et diminue pendant l'expiration.

Si, par exemple, lors d'un ECG, un enfant est allongé sur un canapé avec une toile cirée fraîche, il retiendra par réflexe sa respiration, ce qui entraînera une réduction de la fréquence cardiaque. Cette condition n'est pas dangereuse pour les enfants, car elle ne crée pas de problèmes de pompage du sang par le cœur..

Arythmie non respiratoire - causée par des perturbations du système de conduction du cœur. Les impulsions proviennent du nœud sinusal à la fréquence correcte, mais à mesure qu'elles traversent les cardiocytes (cellules musculaires du cœur), des problèmes surviennent qui entraînent des arythmies. De tels changements sont généralement transitoires et ne sont pas toujours associés à une maladie cardiaque, mais éventuellement à des maladies d'autres systèmes ou organes. L'arythmie respiratoire peut être constante ou paroxystique - de quelques crises par an à plusieurs par jour.

Les raisons du développement de la maladie

L'arythmie non pathologique (respiratoire) se manifeste plus souvent chez les jeunes enfants en raison de l'immaturité du système nerveux. Les périodes suivantes de l'âge de l'enfant sont associées à une plus grande probabilité d'arythmie:

  1. bébés de 4 à 8 mois;
  2. enfants de 3 à 4 ans;
  3. élèves plus jeunes de 6, 7 ou 8 ans;
  4. adolescents de 12 ans et plus.

Les facteurs accompagnant le développement de l'arythmie sont:

  • violations de l'apport d'oxygène au cerveau (encéphalopathie postnatale) chez les nouveau-nés, augmentation de la pression intracrânienne, prématurité;
  • manque pathologique de vitamine D, conduisant au rachitisme - la maladie affecte l'excitabilité du système nerveux, à la suite de laquelle une arythmie respiratoire se manifeste;
  • surpoids (obésité) - une arythmie respiratoire survient lors d'un effort physique;
  • pendant les périodes de croissance rapide de l'enfant - le système nerveux autonome n'a pas le temps de s'adapter à la croissance du corps.

Les raisons du développement d'arythmies sinusales pathologiques sont le plus souvent diverses pathologies du système cardiovasculaire. Les principaux facteurs de développement d'arythmies non respiratoires sont:

  • Hérédité - les enfants dont les parents ont souffert de cette maladie ont un risque élevé de développer des arythmies.
  • Maladies de nature infectieuse, se manifestant par une intoxication prononcée du corps, ainsi qu'une température corporelle élevée et, par conséquent, une déshydratation. En raison d'une modification de la composition électrolytique du sang (ions sodium, potassium, chlore), le passage d'une impulsion nerveuse est perturbé, ce qui entraîne une violation du rythme cardiaque.
  • Dystonie végétovasculaire - le fonctionnement des vaisseaux alimentant le cœur est perturbé, ce qui peut également entraîner une arythmie sinusale.
  • Inflammation du muscle cardiaque (myocardite). Une pathologie assez grave qui conduit non seulement à divers troubles du rythme cardiaque (bloc cardiaque, arythmies, extrasystoles et autres), mais aussi à d'autres symptômes désagréables - douleur au cœur, fièvre, œdème, essoufflement, etc..
  • Rhumatisme cardiaque - une maladie affecte les valves du cœur, ce qui entraîne une endocardite et une myocardite. L'arythmie sinusale est considérée comme l'un des principaux symptômes de la maladie cardiaque.
  • Malformations cardiaques congénitales, tumeurs cardiaques (la cause la plus rare d'arythmies pathologiques).

ECG et autres méthodes de diagnostic

La méthode la plus importante et la plus précise pour diagnostiquer les arythmies est l'électrocardiographie (ECG) du cœur. Cette méthode graphique d'étude du travail du cœur est basée sur la fixation des champs électriques qui apparaissent lors de la contraction et de la relaxation du muscle cardiaque. L'ECG pour les enfants est prescrit à la fois à des fins prophylactiques et pour le diagnostic des pathologies cardiaques, tandis que l'interprétation des indicateurs chez les adultes et les enfants sera différente en raison des caractéristiques de l'âge.

Pour les enfants, une étude ECG est réalisée à différentes périodes d'âge; la première fois dans une maternité ou une clinique pour enfants (jusqu'à un an). En outre, un ECG est effectué dans le cadre d'une commission médicale ou lorsque des symptômes apparaissent indiquant une pathologie cardiaque.

Afin de procéder à l'électrocardiographie, la poitrine, les jambes et les poignets de l'enfant sont exposés, posés sur un canapé et des capteurs qui enregistrent le champ sont connectés. L'appareil enregistre les impulsions entrantes à l'aide de graphiques - cardiogramme. Habituellement, toute la procédure prend 5 à 10 minutes..

Une surveillance Holter 24 heures sur 24 du cœur peut fournir des informations plus détaillées en cas de suspicion d'arythmie ou d'autres troubles du rythme..

Les méthodes supplémentaires d'examen des arythmies comprennent:

  • tests sanguins généraux;
  • analyse d'urine générale;
  • chimie sanguine;
  • tests d'hormones thyroïdiennes;
  • Échographie du cœur, des reins, des glandes surrénales;
  • écouvillon de flore du pharynx.

Traitement

Le traitement médicamenteux vise à éliminer la maladie sous-jacente qui a causé l'arythmie, car il n'y a pas de médicaments pour le traitement spécifique de l'arythmie. Les médicaments doivent être sélectionnés par un cardiologue après une étude complète (quotidienne) de la fréquence cardiaque.

Le plus couramment prescrit:

  1. Médicaments nootropes pour améliorer la circulation sanguine (Phezam, Piracetam, Cinnarizine);
  2. Préparations de potassium, magnésium, calcium (Asparkam, Magnelis, Calcemin);
  3. Sédatifs pour calmer le système nerveux (agripaume, glycine, valériane, phénibut);
  4. Remèdes homéopathiques (teintures de ginseng ou d'éleuthérocoque).

La prévention

La prévention de l'arythmie chez l'enfant comprend nécessairement le traitement des principales maladies, l'examen préventif du système cardiovasculaire et l'élimination des facteurs prédisposants.

Pour la prévention et le traitement des arythmies, les parents ont d'abord besoin:

  • établir un régime de sommeil et de repos - le sommeil de l'enfant doit durer 8 à 9 heures par jour;
  • offrir à l'enfant un séjour confortable dans la famille (exclusion des conflits et des situations stressantes);
  • le temps passé devant l'ordinateur, la télévision et le téléphone doit être réduit à 2-3 heures par jour;
  • les promenades en plein air sont recommandées pendant au moins 2 heures par jour, activité physique modérée;
  • la nutrition de l'enfant doit être variée et équilibrée et inclure l'utilisation de légumes, de fruits, de poisson, de produits laitiers fermentés.

Vidéo utile

Les vidéos suivantes sur l'arythmie sinusale chez les enfants seront également utiles:

Conclusion

L'arythmie chez les enfants a dans la plupart des cas une issue favorable. Pour la prévention et la détection précoce des troubles cardiaques chez les enfants, il est nécessaire de subir des examens médicaux réguliers et de suivre toutes les recommandations du médecin.

Comment identifier le trouble du rythme cardiaque d'un enfant

Bien que vous devriez toujours consulter un médecin si vous pensez que votre enfant a de graves problèmes cardiaques, le fait de reconnaître quelques symptômes simples peut vous aider à résoudre les problèmes rapidement..

Vous devez consulter un médecin si votre enfant se plaint de douleurs à la poitrine ou a un rythme cardiaque irrégulier. Si vous pensez que votre enfant a des problèmes cardiaques, vous pouvez prendre son pouls de l'épaule pour rechercher d'éventuelles anomalies..

Pour les enfants de plus d'un an, vous devez vérifier le pouls en plaçant deux doigts sur l'artère carotide. Si vous voulez garder le cœur de votre enfant en bonne santé, vous devez l'encourager à faire de l'exercice et à bien manger..

Consultez votre médecin si vous pensez que votre enfant a des problèmes cardiaques. Il est important de consulter un médecin à temps pour obtenir un traitement le plus rapidement possible. Le médecin déterminera la source de l'irrégularité du rythme cardiaque et prescrira un traitement.

Un rythme cardiaque irrégulier (ou une arythmie) peut être le signe d'un certain nombre de problèmes cardiaques différents, dont beaucoup sont bénins. Cependant, certains d'entre eux peuvent nécessiter des soins médicaux immédiats..

Si votre médecin soupçonne un problème, il peut recommander un électrocardiogramme ou d'autres tests cardiaques.

Comment reconnaître une maladie cardiaque?

Faiblesse générale et perte de force. Un signe précoce que votre enfant peut avoir des problèmes cardiaques est une faiblesse générale, un manque d'énergie et de force. L'enfant sera constamment fatigué, même s'il est reposé et bien mangé. Il sera également extrêmement faible, des vertiges sont possibles..

Si votre bébé développe l'un de ces symptômes, vous devez surveiller le pouls de votre bébé, puis appeler un médecin..

Douleur thoracique. Consultez immédiatement votre médecin si votre enfant se plaint de douleurs thoraciques ou de tout battement du cœur. Cette douleur peut être accompagnée de pâleur, de transpiration et d'essoufflement. Si votre enfant se plaint de douleurs thoraciques ou d'un rythme cardiaque fort et rapide, vérifiez son pouls et consultez immédiatement un médecin..

Rythme cardiaque irrégulier. Si le cœur de votre enfant bat trop vite ou trop lentement, ou si le troisième ou le quatrième son est activé, vous devez contacter immédiatement votre médecin. Cela pourrait être le signe d'un certain nombre de problèmes cardiaques. Il est important que votre médecin puisse diagnostiquer rapidement et commencer le traitement.

  • Pour les bébés (0-11 mois), tout ce qui dépasse 160 battements par minute est trop, et tout ce qui est inférieur à 100 battements est trop peu.
  • Pour un enfant (1 à 11 ans), tout ce qui dépasse 120 battements par minute est trop élevé, et tout ce qui est en dessous de 70 est trop bas. Parlez à votre pédiatre si votre enfant est à la limite inférieure ou supérieure de la fréquence cardiaque normale.

Le son normal des battements de cœur est «toc toc» et sonne comme un cheval sautant.

Le troisième son sera "knock-boo-knock" dans une cadence similaire à la prononciation de "Kentucky".

Le quatrième son sera "lup dup" dans une cadence similaire à la prononciation de "Tennessee".

La présence du troisième et du quatrième son dans le ton du rythme cardiaque indique des perturbations dans le travail du muscle cardiaque.

Bébés irritables. Puisqu'un nourrisson ne peut pas être clairement conscient de son corps, vous devez être capable de reconnaître les symptômes de l'arythmie. Le premier signe est une irritabilité ou une agitation générale. Si votre bébé est particulièrement difficile et pleure beaucoup, même après avoir été nourri, changé et changé de vêtements, appelez votre pédiatre.

Apprenez à reconnaître les maladies cardiaques chez un enfant et à l'aider à temps en regardant une vidéo.

Rythme cardiaque foetal. Norme, pathologie, contrôle

Le rythme cardiaque du fœtus est comme les signaux de son espace personnel: le seul moyen de communication par lequel les médecins jugeaient l'état du bébé, son développement, son bien-être et son bien-être. Les méthodes de diagnostic modernes vous permettent d'examiner un bébé à naître de haut en bas et même, si nécessaire, d'opérer un enfant sans interrompre la grossesse. Mais la fréquence cardiaque du bébé reste l'indicateur le plus important pour les obstétriciens..

Quels sont les indicateurs du rythme cardiaque fœtal - la norme et ce qui peut indiquer une pathologie?

Dispositif de coeur de bébé

Le cœur est l'un des premiers organes qui commence à se former chez un bébé. Cela se produit presque immédiatement après la conception, déjà à 2-3 semaines de grossesse. Toutes les futures mères à cette époque ne supposent pas qu'une nouvelle vie est déjà née à l'intérieur, et le cœur de l'enfant, qui en ce moment ressemble à un simple tube creux, se prépare déjà à faire les premiers coups..

À la quatrième semaine de grossesse, le tube cardiaque commence à se plier, à la cinquième semaine, le premier septum y apparaît et en même temps les premières contractions. Plus le cœur du bébé se rapproche du cœur d'un adulte: à la sixième semaine, le septum interventriculaire commence à se développer, suivi du septum interauriculaire. À la huitième semaine de grossesse, le cœur du fœtus prend une apparence presque adulte. Presque - parce que le bébé ne respire pas, le sang saturé d'oxygène ne lui vient pas des poumons, mais de la mère.

«Jusqu'au moment même de la naissance, la circulation sanguine du bébé n'est pas divisée en deux cercles - un petit qui traverse les poumons et un grand qui alimente le reste des organes et des tissus..

Toutes les oreillettes et ventricules agissent comme un seul organe creux, et le sang de l'oreillette à l'oreillette s'écoule à travers la fenêtre ovale ouverte - une ouverture spéciale dans le septum auriculaire qui se ferme immédiatement après la naissance lorsque le bébé prend la première respiration spontanée.

Fréquence cardiaque fœtale à différents stades de la grossesse

Bien que l'approvisionnement en sang du bébé dépend entièrement de la mère, le sang qui s'écoule du placenta à travers le corps est «accéléré» par son propre cœur. Par conséquent, la fréquence cardiaque du fœtus diffère de celle de ma mère, «deux cœurs battent à l'unisson» est une métaphore poétique, rien de plus.

Au fur et à mesure que le fœtus grandit, son rythme cardiaque est entendu de plus en plus clairement - à partir de la sixième semaine, il peut être enregistré sur un appareil à ultrasons, et à partir de la 20e semaine, le médecin l'entend littéralement - pour cela, il suffit de fixer un stéthoscope et plus souvent un tube auditif spécial sur le ventre de la femme enceinte.

»Cette procédure (« écouter »le patient par le médecin) s'appelle l'auscultation, et c'est l'une des méthodes de diagnostic les plus anciennes..

À partir du troisième trimestre, si le médecin s'inquiète de l'état du fœtus, le rythme cardiaque du bébé peut être surveillé par cardiotocographie, CTG. C'est cette méthode qui est utilisée pour surveiller l'état du bébé pendant les contractions prénatales, nous pouvons donc affirmer avec certitude que la plupart des mères sont familières avec ces trois méthodes de mesure du rythme cardiaque du bébé - échographie, auscultation, CTG.

Que mesurent les médecins? Tout d'abord, la fréquence cardiaque du bébé. Il est beaucoup plus élevé que celui de la mère et dépend de l'âge gestationnel..

L'âge gestationnel

Fréquence cardiaque foetale

110 à 130 battements par minute

170-190 battements par minute

140 à 170 battements par minute

13 semaines et jusqu'à la livraison

130 à 160 battements par minute

De nombreuses mères sont inquiètes lorsqu'elles découvrent que la fréquence cardiaque de leur bébé est hors de portée. Mais chez un fœtus, comme chez un adulte, le rythme cardiaque dépend de nombreux facteurs: qu'il soit actif ou au repos, quels médicaments sa mère prend, qu'elle soit calme ou agitée, et enfin - par quelle méthode le pouls est calculé, où se trouve le placenta (sur la paroi avant de l'utérus, il " protège "le bébé du médecin).

«L'obstétricien détermine non seulement la fréquence cardiaque, mais (ce qui est très important) son rythme et sa monotonie, la fréquence cardiaque augmente ou devient soudainement moins fréquente. Par conséquent, ne vous inquiétez pas si vous voyez dans le dossier médical un chiffre qui dépasse la norme: si cela ne dérangeait pas le médecin, cela ne devrait pas non plus vous déranger..

Trouble de la fréquence cardiaque du bébé

Qu'est-ce qui est considéré comme une pathologie du rythme cardiaque? Tout d'abord, de graves écarts par rapport à la norme, par exemple une forte diminution de la fréquence cardiaque - inférieure à 100 (en particulier 80) battements par minute.

Bradycardie fœtale

Une diminution du pouls de l'enfant peut être causée par un certain nombre de raisons, de la bradycardie héréditaire extrêmement rare, lorsqu'une fréquence cardiaque basse est une variante normale tout au long de la vie, à l'enchevêtrement du cordon, aux oligohydramnios ou aux polyhydramnios. Voici une liste générale:

  • mode de vie inapproprié: tabagisme, consommation d'alcool, carence en vitamines, manque de promenades au grand air, mode de vie sédentaire;
  • maladies chroniques du cœur et des poumons de la mère;
  • anémie, y compris celles qui sont apparues pour la première fois pendant la grossesse;
  • maladies infectieuses;
  • prendre certains médicaments;
  • stress;
  • conflit rhésus;
  • déshydratation due à une toxicose prolongée;
  • grossesse multiple.
  • décollement prématuré du placenta;
  • enchevêtrement avec le cordon ombilical;
  • faible et polyhydramnios.

Habituellement, la bradycardie, avec un pouls rythmique et non monotone, ne menace pas la vie de l'enfant et peut être corrigée avec des médicaments.

Tachycardie foetale

On dit que la tachycardie fœtale survient lorsque la fréquence cardiaque fœtale est stable de l'ordre de 170 à 200 battements par minute. Curieusement, les raisons de son apparition sont pour la plupart les mêmes que pour la bradycardie, seul le corps du bébé essaie de faire face à l'urgence d'une manière différente. Parmi les raisons:

  • anémie;
  • déshydratation due à une toxicose prolongée;
  • prendre certains médicaments;
  • l'avitaminose;
  • maladies des vaisseaux et du cœur de la mère;
  • les maladies endocriniennes;
  • infection intra-utérine;
  • perte de sang de la mère.

La tachycardie, comme la bradycardie, ne constitue pas une menace immédiate pour la vie du fœtus - de nombreux bébés continuent à se développer normalement pendant une telle grossesse. Cependant, dans cette situation, l'attention du médecin est importante, qui remarquera la détérioration de la situation à temps et la corrigera, ou proposera à la mère un accouchement précoce.

Rythme cardiaque monotone

Un autre signe de diagnostic alarmant qui est souvent une surprise désagréable pour de nombreuses mères. Le fait est que le pouls de l'enfant est incohérent - il a donc bougé et le rythme cardiaque est devenu plus fréquent, s'est calmé - a de nouveau ralenti. Si le rythme cardiaque est mesuré à l'aide d'appareils CTG, alors l'enregistrement ressemblera à une série de "collines" et de "fosses", ou à un ensemble aléatoire de nombres - 140, 145, 155, 139...

Les chiffres ne changent généralement pas lorsque le bébé dort profondément - après tout, les enfants dans l'utérus dorment, comme tout le monde. Habituellement, le médecin essaie de «réveiller» le bébé - il suggère à la mère de changer de posture, de marcher, parfois même de lui chatouiller le ventre...

"Si à chaque fois il n'est pas possible de réveiller l'enfant, il y a une hypothèse sur une hypoxie grave - manque d'oxygène du bébé.

Il s'agit généralement d'une raison sérieuse pour la nomination d'un examen supplémentaire - une échographie avec dopplerométrie, elle peut être prescrite déjà à partir de la 20e semaine.

Pathologie congénitale du cœur de l'enfant

Séparément, il convient de s'attarder sur un point aussi important que les pathologies cardiaques congénitales chez un enfant. Le médecin peut les soupçonner si le trouble du rythme cardiaque du bébé s'accompagne de retards de développement. Dans ce cas, la femme enceinte se voit proposer de faire une échocardiographie, ou une échographie du cœur, uniquement pour examiner dans ce cas le cœur du bébé, pas la mère. Habituellement, cette étude est réalisée entre 18 et 28 semaines de grossesse - plus tard, elle peut être inefficace en raison d'une diminution de la quantité de liquide amniotique. Echo-KG est également offert aux femmes du «groupe à risque» - les femmes enceintes qui, pour diverses raisons, ont une probabilité accrue de développer une malformation cardiaque chez le fœtus. Il:

  • les femmes enceintes de plus de 40 ans;
  • les femmes enceintes atteintes de diabète sucré;
  • avez eu des maladies infectieuses graves pendant la grossesse;
  • les femmes enceintes souffrant de malformations cardiaques congénitales;
  • les femmes enceintes qui ont déjà eu des enfants atteints de malformations cardiaques congénitales;
  • si une anomalie cardiaque a été suspectée lors d'une échographie du fœtus;
  • identifié d'autres malformations congénitales ou maladies génétiques, généralement associées à des malformations cardiaques.

Il est important d'identifier les pathologies possibles en temps opportun, car cela aidera à choisir la méthode d'accouchement appropriée, ainsi qu'à fournir au bébé une assistance spécialisée immédiatement après sa naissance, sans perdre de précieuses minutes..

Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne pas négliger la surveillance médicale pendant la grossesse. Parfois, les pathologies du développement fœtal peuvent être complètement invisibles pour la future mère: il lui semble que tout est en ordre, elle se sent bien et l'enfant à ce moment souffre d'un manque d'oxygène. La surveillance du rythme cardiaque du bébé vous permettra de diagnostiquer les problèmes survenus en temps opportun et de les corriger avec le moins de dommages possible pour l'enfant.

Le pouls d'un enfant de 5 ans est normal, avec tachycardie et bradycardie

Déterminer le pouls d'un enfant peut donner aux parents de nombreuses informations sur son état de santé et consulter un médecin à temps. Il convient de garder à l'esprit que le pouls normal d'un enfant de 5 ans diffère par ses caractéristiques du pouls d'un adulte. Les normes et les écarts de la fréquence cardiaque de l'enfant avec tachycardie et bradycardie, les raisons et les méthodes de diagnostic seront discutés dans cet article.

Caractéristiques du pouls de bébé

Le pouls d'un enfant de 5 ans est toujours plus fréquent que celui d'un adulte. À quoi est-il lié:

  • Dans le corps d'un enfant en pleine croissance, il existe un besoin d'une teneur accrue en oxygène, d'une livraison accélérée de nutriments et de l'élimination des produits métaboliques. Alors son cœur bat plus vite.
  • À cet âge, la taille du cœur est légèrement en retard par rapport au taux de croissance des membres et des muscles, de sorte qu'une grande charge pèse sur le système cardiovasculaire..
  • Le système nerveux, qui régule la fréquence cardiaque, les processus d'excitabilité et de conduction dans le myocarde lui-même, ne sont pas encore assez stables. Cela peut en partie être attribué à une réponse adaptative qui permet au corps de l'enfant de s'adapter rapidement à l'environnement extérieur. De plus, l'utilité fonctionnelle de la régulation nerveuse n'est établie qu'à la fin de la croissance de l'enfant..

Le pouls d'un enfant de 5 ans est caractérisé par une arythmie. En une minute, vous pouvez sentir qu'il ralentit et accélère. [irp posts = "2448 ″ name =" Quel pouls un enfant doit-il avoir dans des conditions normales et anormales? "]

Ceci est généralement associé à l'inhalation et à l'expiration, et ce phénomène est appelé arythmie respiratoire. Il est observé chez la plupart des enfants, n'est pas dangereux et ne nécessite aucun traitement. La raison de cette condition est l'activité accrue du système nerveux autonome, qui régule le travail du cœur..

Souvent, le pouls a un remplissage plus faible, c'est-à-dire qu'il est plus facile de serrer l'artère que chez un adulte. Cela est dû à la baisse de la pression artérielle chez les enfants de 5 ans. [irp posts = "1456 ″ name =" Impulsion de remplissage faible ou fort "]

Lors de la mesure du pouls, il ne devrait y avoir aucune interruption, contraction extraordinaire ou leur «perte».

Fréquence cardiaque et pression

La valeur du pouls à cet âge est variable, de sorte que les normes n'existent que pour les indicateurs quotidiens moyens. Cependant, les médecins sont guidés par eux à la fois lorsqu'ils sont examinés par un pédiatre et lorsqu'ils décrivent un ECG..

La fréquence cardiaque chez un enfant de 5 ans est de 98 à 100 battements par minute au repos.

Par conséquent, avant d'enregistrer un ECG à la clinique, il est nécessaire que l'enfant ne court pas ou ne joue pas avec d'autres enfants, mais reste assis tranquillement pendant quelques minutes. Pour cette fois, vous pouvez l'occuper avec un dessin animé sur une tablette, par exemple. Nous n'approuvons pas l'utilisation de gadgets à un âge aussi précoce, mais l'enregistrement d'un ECG est un tel cas lorsque vous pouvez utiliser un appareil électronique pour distraire un enfant..

Le pouls peut également être calculé à la maison. Pour ce faire, mesurez le nombre de vibrations pulsées sur le poignet (sur l'artère radiale) pendant une minute. Vous pouvez mesurer le pouls pendant le sommeil, mais dans ce cas, il est plus faible que pendant l'éveil, il peut y avoir une légère bradycardie (85 à 97 battements par minute).

Le taux de pression artérielle chez un enfant de 5 ans est de 100 - 116/60 - 76 mm Hg. st.

Cependant, la mesure avec un tonomètre conventionnel chez les enfants n'est pas informative. Cela peut fausser considérablement les indicateurs dans n'importe quelle direction. Les tensiomètres automatiques, lorsqu'ils essaient de mesurer la pression chez un enfant, donnent souvent un message d'erreur. Cela ne peut être fait qu'avec l'utilisation d'un brassard spécial pour enfants pour le tonomètre, il est préférable de choisir sa circonférence jusqu'à 22 cm.Il existe également des tonomètres automatiques spéciaux pour enfants en vente.

Tachycardie

Le dépassement de la fréquence cardiaque chez les enfants de 5 ans est causé par un rythme cardiaque rapide, appelé tachycardie. Chez un enfant, 3 degrés de tachycardie sont conditionnellement distingués:

Gravité
pour un enfant de 5 ans
Facile
tachycardie
Modérer
tachycardie
Exprimé
tachycardie
Fréquence cardiaque par minute106 - 109110 - 120Plus de 120

Une augmentation de la fréquence cardiaque peut être causée à la fois par des raisons physiologiques et diverses maladies. Les enfants ont rarement des maladies graves du système cardiovasculaire, de sorte que la tachycardie pathologique est généralement associée à d'autres maladies.

Une tachycardie légère peut survenir lorsque l'enfant est activement éveillé, par exemple, si le pouls est pris après un match, ou si l'enfant était inquiet ou effrayé pendant l'enregistrement ECG. Si l'enfant a couru rapidement avant la mesure, il peut présenter une tachycardie modérée voire sévère. Si vous vous sentez normal et qu'il n'y a pas d'autres changements, il est recommandé de mesurer votre fréquence cardiaque au repos.

Raisons de l'augmentation

Causes possibles de tachycardie à 5 ans:

  • stress émotionnel, excitation, peur;
  • température ambiante élevée, humidité élevée;
  • une diminution de la teneur en oxygène de l'air ambiant, par exemple lors de l'ascension de montagnes lors d'un voyage touristique;
  • déshydratation du corps;
  • surmenage, manque de sommeil.

Conditions pathologiques pouvant provoquer une tachycardie chez un enfant:

  • fièvre: lorsque la température augmente de 1 degré, le pouls s'accélère de 10 battements par minute;
  • maladies infectieuses aiguës accompagnées d'intoxication (ARVI, grippe);
  • perte pathologique de liquide avec vomissements ou selles molles fréquentes;
  • maladies des bronches et des poumons, accompagnées d'essoufflement;
  • anémie de divers types avec une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang;
  • maladies du système nerveux, conditions convulsives;
  • maladies de la glande thyroïde avec augmentation de son activité hormonale (hyperthyroïdie);
  • maladie cardiaque, telle que malformations congénitales ou myocardite aiguë suite à une infection virale.

Que faire

  • calmez le petit patient, asseyez-le ou mettez-le au lit pendant 10 à 15 minutes, lisez un livre avec lui, puis répétez la mesure;
  • mesurer la température corporelle;
  • considérer si le pouls rapide est associé aux raisons physiologiques énumérées ci-dessus;
  • en l'absence de ces raisons, consulter un pédiatre.

En l'absence de fièvre, de vomissements, de diarrhée, de convulsions et d'autres affections aiguës, il n'est pas nécessaire de consulter immédiatement un médecin, vous pouvez vous rendre à la clinique de manière planifiée.

Lorsque la fréquence cardiaque atteint 140 et plus, vous devez appeler une ambulance.

Cela se produit avec le développement d'une tachycardie supraventriculaire, qui chez les enfants peut être la seule manifestation d'une maladie congénitale - le syndrome de Wolff-Parkinson-White. Cette perturbation du rythme nécessite l'administration de médicaments et l'examen de l'enfant par un cardiologue.

Bradycardie

Une diminution du pouls d'un enfant de 5 ans en dessous de la normale est associée à un rythme cardiaque lent et est appelée bradycardie. Il est également classiquement divisé en gravité:

Gravité
pour un enfant de 5 ans
Facile
bradycardie
Modérer
bradycardie
Exprimé
bradycardie
Fréquence cardiaque par minute85 - 9770 - 84Moins de 70

Raisons du déclin

Pour les enfants, un ralentissement du pouls est rare. Parmi les causes physiologiques de cette condition figurent l'hypothermie et la malnutrition. Le ralentissement de l'impulsion peut être causé par:

  • hypothyroïdie (diminution de l'activité hormonale de la glande thyroïde);
  • hypokaliémie (diminution du taux de potassium dans le sang avec vomissements sévères);
  • hypoxie sévère (privation d'oxygène des tissus).

Une légère bradycardie peut être une caractéristique individuelle, tandis que le pouls revient facilement à la normale pendant l'activité physique, ne s'accompagne pas de faiblesse et de vertiges. Cette condition ne nécessite pas de traitement. Les principales options de ralentissement pathologique du pouls.

  • Maladie du sinus

Cependant, la fréquence cardiaque ne s'accélère pas avec le stress ou l'exercice. Les principales raisons de cette affection chez les enfants sont la correction chirurgicale des malformations cardiaques congénitales, la cardiomyopathie, la myocardite, la maladie de Kawasaki, les maladies héréditaires rares..

Les médicaments pris accidentellement par un enfant peuvent entraîner une baisse de la fréquence cardiaque sous la normale. Ce sont la digoxine, les bêtabloquants, les antagonistes du calcium, la clonidine, les sels de lithium.

  • Augmentation du tonus vague

La vagotonie est un phénomène assez courant caractérisé par une activité accrue du nerf vague. Il peut se manifester particulièrement fortement pendant le sommeil, provoquant non seulement un ralentissement du pouls, mais également l'apparition d'épisodes de blocage sino-auriculaire ou auriculo-ventriculaire avec des pauses dans le travail du cœur. Une vagotonie pathologique peut apparaître sous l'influence de tels facteurs: surdosage de prosérine, vomissements, toux, apnée, intubation trachéale, sonde nasopharyngée.

  • Bloc auriculo-ventriculaire II - III degré

Cette perturbation du rythme s'accompagne d'une bradycardie sévère, jusqu'à 50 à 70 par minute et moins. Les raisons d'un tel écart du pouls par rapport à la norme chez un enfant de 5 ans: malformations cardiaques congénitales (par exemple, anomalie d'Ebstein), conséquences d'une chirurgie cardiaque, rhumatisme articulaire aigu, endocardite infectieuse, myocardite, diphtérie, maladie de Lyme, intoxication à la digoxine. Il existe également des blocs auriculo-ventriculaires congénitaux, qui peuvent être causés par la maladie de la mère avec le lupus érythémateux disséminé..

Avec une diminution constante du pouls d'un enfant de 5 ans en dessous de la normale, il est préférable de consulter un médecin et de découvrir la cause de cette affection.

Diagnostic médical

Si la fréquence cardiaque chez un enfant de 5 ans ne correspond pas à la norme, le médecin peut prescrire les tests suivants:

  • un test sanguin pour vérifier l'anémie et les signes d'infection;
  • une étude du contenu sanguin en potassium, TSH et T4;
  • ECG;
  • La surveillance de l'ECG sur 24 heures est le seul moyen de connaître la fréquence cardiaque quotidienne moyenne et de déterminer s'il y a réellement des changements dans le pouls, ou s'ils sont temporaires et causés par certaines influences externes;
  • EchoCG (échographie du cœur) pour détecter les défauts, les signes d'endocardite et d'autres maladies;
  • spirométrie (fonction respiratoire) pour évaluer l'état de perméabilité bronchique et la fonction pulmonaire.

L'identification en temps opportun des raisons de l'écart de la fréquence cardiaque par rapport à la norme chez un enfant de 5 ans aidera à démarrer le traitement à temps.

Cela comprend généralement la normalisation du régime, la nutrition et le traitement de la maladie sous-jacente. Avec des malformations cardiaques congénitales, une correction chirurgicale est nécessaire. Si l'enfant reçoit un diagnostic de bloc auriculo-ventriculaire complet, il a besoin d'une implantation de stimulateur cardiaque.

Voir la version complète: fréquence cardiaque irrégulière pendant le sommeil

Je pensais que l'arythmie sinusale était la dépendance de la fréquence cardiaque à la respiration (à l'inhalation plus souvent, à l'expiration moins souvent), mais chez un enfant que j'ai spécifiquement regardé, cela ne dépend pas de la respiration Le fait que cela ne dépende pas de la respiration est normal?
Autrement dit, dans un rêve, une fréquence cardiaque de 65 est considérée comme la norme pour notre âge (j'ai regardé ici dans le sujet sous la fréquence cardiaque normale - il y en a à partir de 80)?

Merci beaucoup! Je serai heureux d'arrêter de compter son pouls si les questions ci-dessus sont la norme.

Quels problèmes une fréquence cardiaque inégale indique-t-elle?

Une impulsion inégale se produit en raison d'une violation de l'éducation ou du passage d'une onde d'excitation. Il est formé à partir d'une impulsion électrique produite par les cellules du stimulateur cardiaque.

L'onde d'excitation est transmise le long des chemins conducteurs (en médecine, on les appelle des faisceaux de His) vers les parties nécessaires du cœur, ce qui définit le rythme du pouls, qui devrait normalement être régulier, à intervalles égaux et à une fréquence (en moyenne) de 60 à 90 battements par minute..

Un pouls irrégulier peut se manifester sous la forme de tachycardie, d'extrasystole et de bradycardie. Parfois, il y a des paroxysmes - des «échecs» périodiques du pouls associés à des raisons non pathologiques. Ce dernier peut être facilement corrigé, souvent sans l'utilisation de médicaments spécifiques. Si les problèmes de rythme du pouls sont associés à des perturbations pathologiques du travail du cœur, un traitement à long terme, éventuellement à vie, sera nécessaire.

Pouls irrégulier à la suite d'une tachycardie

Si un pouls irrégulier est une conséquence du développement d'une tachycardie, le médecin doit d'abord diagnostiquer une forme spécifique d'un tel trouble:

  • paroxystique - périodiquement, le pouls devient absolument égal;
  • ventriculaire - le plus souvent provoqué par des pathologies cardiaques (par exemple, une maladie ischémique);
  • récurrent - les problèmes de pouls réapparaissent à intervalles réguliers;
  • flutter auriculaire - inhérent aux personnes âgées et particulièrement séniles;
  • fibrillation auriculaire - survient à partir de 25 ans.

Selon les statistiques, 80% des cas de diagnostic de tachycardie sont associés au vieillissement du corps, dans 10% des troubles métaboliques deviennent un facteur provoquant, et dans ce dernier cas, un pouls irrégulier peut être détecté même chez un enfant de 10 ans. Mais les principales causes de la tachycardie sont:

  • la myopathie est une pathologie associée à la transformation du tissu musculaire en tissu conjonctif;
  • insuffisance rénale - surtout si elle est sévère;
  • "Cor pulmonale" - hypertrophie des chambres d'organes;
  • tumeurs situées à proximité ou directement au cœur d'une nature maligne / bénigne.

Le facteur provoquant peut être la consommation de boissons alcoolisées, de café, de fumer, ainsi que l'utilisation de médicaments qui stimulent le système nerveux central.

Signes et symptômes

  • le cœur bat par intermittence - "les battements sont sautés";
  • la fréquence cardiaque augmente considérablement et devient inégale, instable;
  • la fatigue vient même en l'absence d'activité physique;
  • la respiration devient plus fréquente - parfois essoufflement, sensation d'essoufflement.

Si ces signes ne deviennent pas la raison d'une visite chez le médecin, l'état de la personne s'aggravera et il pourra être dérangé:

  • assombrissement périodique des yeux;
  • étourdissements réguliers;
  • évanouissement à court terme;
  • abaisser la tension artérielle.

Les cas particulièrement graves sont accompagnés de symptômes graves d'insuffisance cardiaque, un arrêt cardiaque est possible.

Traitement

Le traitement de la tachycardie commence par le diagnostic: le fond hormonal du patient est vérifié, des examens sont effectués pour identifier les pathologies du cœur. Sur la base des résultats des mesures diagnostiques, un traitement thérapeutique est prescrit: médicament (sédatif / sédatif, vaso-fortifiant ou visant à traiter la maladie sous-jacente), correction du régime, rejet des mauvaises habitudes, exercices de physiothérapie.

Pouls irrégulier à la suite de l'extrasystole

L'extrasystole est une condition presque asymptomatique, mais toujours accompagnée d'un pouls irrégulier.

Le stade initial de la maladie ne change pas le rythme habituel de la vie d'une personne, mais l'intensification des symptômes devrait être une raison immédiate de consulter un cardiologue et de subir un examen complet - l'extrasystole se transforme assez rapidement en insuffisance cardiaque.

Signes et symptômes

Le premier symptôme de l'extrasystole est une impulsion irrégulière avec un retard, un dysfonctionnement du cœur - maintenant il «flotte», puis il semble geler. S'il n'est pas traité, la liste des signes s'agrandira et apparaîtra:

  • essoufflement même avec un effort physique minimal;
  • attaques de panique sous forme de manque d'air, peur de la mort;
  • vertiges sans raison apparente.

Si une personne a déjà reçu un diagnostic d'insuffisance cardiaque, l'extrasystole présente un réel danger pour la vie - un arrêt cardiaque soudain est possible.

Traitement

Si une personne a des cas isolés d'extrasystole, un traitement spécifique n'est pas nécessaire - il suffit simplement d'abandonner la consommation de boissons alcoolisées, de café et de tabac, de donner au corps une activité physique modérée, de réduire la quantité de graisses et de glucides consommés.

En cas de détection de lésions du muscle cardiaque (et dans ce contexte d'extrasystole), le patient se verra prescrire un traitement médicamenteux avec des bêtabloquants.

Pouls intermittent - qu'est-ce que c'est avec la bradycardie

Avec la bradycardie, une impulsion intermittente est un «évanouissement» du cœur sur fond d'une fréquence cardiaque ne dépassant pas 60 battements par minute. Cela peut se produire si le nœud sinusal ne vibre pas correctement - bradyarythmies de type ventriculaire. Cette maladie est plus souvent diagnostiquée chez les personnes âgées, mais il n'y a pratiquement aucun symptôme au stade initial de son développement - une fatigue intense, une faiblesse ne peut être ressentie que lorsque la fréquence cardiaque est réduite à 40 battements par minute.

La bradyarythmie ventriculaire nécessite une administration constante de médicaments spécifiques, mais une récupération complète ne se produit pas. La pathologie est de type progressif, il n'est pas toujours possible de prolonger la vie.

La bradycardie peut également se développer dans le contexte de blocs auriculo-ventriculaires, lorsque la conduction de l'onde d'excitation s'arrête complètement. Si la pathologie se déroule dans les 2 et 3 degrés de gravité, il existe un risque élevé d'arrêt cardiaque soudain.

Causes et symptômes

Les principaux symptômes de la bradycardie comprennent (à l'exception d'un pouls irrégulier):

  • réduire la fréquence des impacts;
  • sensation périodique d'arrêt cardiaque, "décoloration" du pouls;
  • faiblesse sévère même en l'absence de toute activité physique;
  • une augmentation périodique de la pression artérielle, qui ne se prête pas à une correction rapide avec des médicaments;
  • douleur dans la poitrine;
  • évanouissement prolongé.

Traitement

La nomination d'un traitement ne dépend que des raisons qui ont provoqué la bradycardie. S'il s'agit d'une cardiopathie ischémique, d'une cardiomyopathie, un traitement médicamenteux spécifique est nécessaire. Les interventions chirurgicales sont souvent utilisées.

Si un pouls irrégulier est diagnostiqué dans le contexte d'une bradycardie associée à des troubles du système nerveux, il suffit alors de corriger le mode de vie et le régime alimentaire, prendre des sédatifs.

Fréquence cardiaque inégale: raisons non pathologiques

Des facteurs non pathologiques peuvent également être à l'origine d'une fréquence cardiaque inégale:

  • hypoglycémie;
  • boire de grandes quantités de café;
  • troubles du milieu psycho-émotionnel;
  • faibles niveaux de potassium dans le corps.

Le plus souvent, ces raisons sont identifiées d'elles-mêmes et ne nécessitent pas d'intervention médicale pour la correction, mais certaines ne peuvent être diagnostiquées qu'après un examen complet d'une personne..

Excès de café

Le café est riche en caféine, une substance qui augmente la fréquence cardiaque, la pression artérielle et les battements cardiaques irréguliers. Si immédiatement après avoir bu une telle boisson, une personne note un rythme cardiaque rapide, vous devez l'abandonner complètement.

De plus, il est recommandé de limiter l'utilisation d'autres boissons et produits contenant de la caféine - thé vert, boissons énergisantes, chocolat. Dans ce cas, vous devez abandonner les médicaments contenant de la caféine ou réduire leur dose après avoir consulté votre médecin..

Dès que la fréquence cardiaque revient à la normale, vous pouvez recommencer à boire du café, mais en quantité strictement limitée - pas plus de 1 tasse dans 150 ml le matin ou jusqu'à 16h00.

Manque de sucre

Si les pathologies de nature cardiovasculaire sont exclues, un pouls irrégulier peut être la preuve d'une hypoglycémie. Dans ce cas, vous ne devriez pas consulter un médecin, mais vous devez absolument ajuster votre alimentation:

  • préparer au moins 5 repas par jour;
  • consommer des glucides complexes le matin - gruau d'avoine, de sarrasin ou de lentilles.

Il n'est pas nécessaire d'augmenter la quantité de sucre dans les boissons et les plats - cela ne conduit qu'à l'obésité, mais en aucun cas pour normaliser la fréquence et la régularité du pouls.

Troubles du milieu psycho-émotionnel

Les problèmes psychologiques sont considérés comme les causes les plus courantes de battements cardiaques irréguliers si les conditions pathologiques sont exclues après examen. Le stress, les expériences émotionnelles conduisent au fait que le cœur commence à battre trop vite, parfois «se fige».

Vous pouvez restaurer la fréquence et la plénitude du pouls avec des sédatifs, apaisants. Mais leur utilisation doit être convenue avec le médecin. Par exemple, la glycine peut aider à résoudre le problème, mais pour une récupération rapide, il vaut la peine de prendre des médicaments comme Glycine Forte, Glycised, qui se caractérisent par une concentration élevée du principal ingrédient actif et la présence d'un complexe de vitamines..

Faibles niveaux de potassium dans le corps

Le potassium est nécessaire pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins et du système nerveux, cette substance est, littéralement, un antistress. S'il ne pénètre pas suffisamment dans le corps, il y a un rythme cardiaque trop fréquent, un pouls irrégulier. Il est assez simple de normaliser l'état, vous devez introduire dans le régime:

  • bananes;
  • bouillie de sarrasin;
  • abricots frais ou surgelés, en conserve;
  • poisson faible en gras.

Parfois, il est nécessaire de suivre un traitement avec des complexes vitamines-minéraux contenant du potassium. Mais vous devrez d'abord consulter un thérapeute ou un cardiologue afin d'obtenir des prescriptions concernant la posologie quotidienne, le nom du médicament spécifique et la durée d'administration.

Le pouls peut-il s'arrêter

L'arrêt du pouls se produit en cas de décès d'une personne, et cette condition ne peut être corrigée d'aucune façon, bien que certaines mesures de réanimation ramènent le patient à la vie, le sortent de la mort clinique.

Mais souvent, l'affaiblissement du rythme cardiaque et du pouls se produit dans le contexte de troubles psycho-émotionnels. Surtout souvent, la condition est observée avec un stress intense, une irritation, une anxiété. Si un "arrêt du pouls" est noté assez souvent, vous devriez demander l'aide d'un cardiologue ou d'un thérapeute, car seuls les spécialistes:

  • procéder à un examen complet du patient;
  • exclure les pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • pourra vérifier la stabilité du fond hormonal.

S'il n'y a pas de pathologies graves, la teinture d'agripaume, Corvalol, valériane aidera à se débarrasser de la décoloration du pouls.

Pouls irrégulier: les causes à exclure en premier

Avec une impulsion inégale, vous devez exclure les raisons qui agissent de l'intérieur:

  • Ostéochondrose, si elle ne se développe que dans la colonne cervico-thoracique. Une telle pathologie est le plus souvent diagnostiquée chez ceux qui passent beaucoup de temps en position assise, par exemple lorsqu'ils travaillent à un ordinateur, sur des lignes de production, avec des papiers. L'ostéochondrose affecte à la fois la fréquence et le rythme du pouls.
  • Maladies du foie et des reins. Dans ce cas, une purification incomplète du sang se produit, ce qui entraîne automatiquement des violations de la fonctionnalité du cœur et des vaisseaux sanguins. En principe, toute pathologie de ces organes (y compris la pyélonéphrite aiguë banale) peut provoquer un pouls irrégulier.
  • Maladies de la glande thyroïde. S'il synthétise une quantité insuffisante d'hormones, le pouls diminuera, parfois il «se fige». À l'inverse, lorsque la glande thyroïde est hyperactive, le pouls augmente. Avec de graves problèmes avec l'organe, des pathologies du cœur peuvent se développer rapidement, jusqu'à la fibrillation auriculaire.

Si un pouls irrégulier est une conséquence de la progression des pathologies internes, un traitement complet de ces dernières est d'abord effectué. Souvent, sur le chemin de la récupération, les lectures de la fréquence cardiaque reviennent à la normale..

Fréquence cardiaque inégale: que faire pour vous aider

Si un pouls irrégulier a été enregistré pour la première fois ou dans des cas isolés, pour vous aider, vous devez faire ce qui suit:

  • abandonner les mauvaises habitudes - boire des boissons alcoolisées, fumer (au moins, vous devez réduire considérablement le nombre de cigarettes par jour);
  • normaliser le repos nocturne - le sommeil doit durer 7 à 8 heures, vous devez vous endormir et vous réveiller en même temps, si nécessaire, prendre un comprimé de glycine avant de vous coucher (une consultation avec un spécialiste est nécessaire);
  • commencez à faire les entraînements cardio les plus simples - faites des marches actives, courez à l'air frais, mais seulement après avoir consulté un cardiologue ou un thérapeute (les contre-indications doivent être exclues);
  • ajuster le régime alimentaire - il doit être complet, varié, mais faible en gras et en glucides simples, il est important de ne pas trop manger et de manger des aliments riches en potassium et en vitamines.

En outre, il est souhaitable de stabiliser le fond psycho-émotionnel - si le stress, l'irritation, les larmes, les sautes d'humeur sont constamment présents, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste. Peut-être que 2-3 conversations avec un psychothérapeute suffiront, mais parfois des médicaments spécifiques avec un effet sédatif / sédatif sont nécessaires.

Méthodes d'examen des patients

Si un patient se plaint d'un pouls irrégulier, le médecin peut prescrire une série d'examens pour poser un diagnostic:

  • électrocardiogramme;
  • tests sanguins de laboratoire;
  • tests sanguins pour le sucre, les hormones;
  • examen échographique des organes internes;
  • IRM de la colonne vertébrale.

Mais l'examen le plus informatif est considéré comme la surveillance Holter: un dispositif spécial est fixé sur le patient, il ne peut pas être retiré dans les 24 heures. L'équipement enregistre l'électrocardiogramme tout au long du temps, le patient n'a qu'à noter les heures de repos (repos) et d'activité physique.

Approches de base du traitement

Le traitement doit être effectué uniquement comme prescrit par un médecin, tous les médicaments sont pris aux doses strictement recommandées et en cure complète. Mais il est impératif d'observer quelques nuances supplémentaires:

  • faire de la gymnastique simple en plein air ou à l'intérieur avec les fenêtres ouvertes;
  • marcher à un rythme actif tous les jours pendant au moins 5 km;
  • aller nager (c'est généralement la meilleure façon de renforcer le muscle cardiaque);
  • le menu comprend des plats de bœuf, de foie et divers légumes, noix, pruneaux et céréales;
  • exclure les boissons alcoolisées, le café et le tabac;
  • consommez du chocolat noir, mais seulement avec modération - pas plus de 3 carrés par jour;
  • se débarrasser de l'excès de poids et il est préférable de consulter un nutritionniste à ce sujet;
  • prenez une douche de contraste deux fois par jour;
  • éviter les efforts physiques excessifs;
  • stabiliser le fond psycho-émotionnel.

Un pouls irrégulier n'est pas toujours le symptôme d'une pathologie du cœur ou des vaisseaux sanguins, mais il ne peut être exclu par vous-même. Même des palpitations cardiaques intermittentes, une diminution du pouls, des étourdissements à court terme et une fatigue rapide devraient être la raison d'une visite chez le médecin. Seul un spécialiste pourra donner des recommandations adéquates qui aideront à stabiliser le pouls par de simples actions ou un traitement complet de la maladie sous-jacente.