Un symptôme de quelle maladie peut être un engourdissement de la tête

Vasculite

Les causes de l'engourdissement de la tête ne sont pas toujours associées à une condition médicale. L'hypesthésie de la tête et de toute autre partie du corps est considérée comme la norme dans les cas où une personne ne bouge pas pendant une longue période ou se trouve dans une position inconfortable. Cela se produit, par exemple, avec un lieu de travail mal équipé ou pendant le sommeil. Dans de telles situations, la circulation sanguine est temporairement perturbée, ce qui entraîne des sensations d'engourdissement et de picotements dans les muscles et la peau. Après avoir changé la position du corps, l'hypesthésie disparaît d'elle-même en quelques minutes. Vous pouvez accélérer la restauration de l'apport sanguin normal avec un léger massage..

Causes de l'engourdissement de la tête

Le danger est un engourdissement fréquent de la tête ou du cou, accompagné de signes cliniques tels qu'une vision et une audition troubles, ainsi que de la fièvre. En particulier, une consultation avec un neurologue et un examen complet sont nécessaires de toute urgence pour les symptômes suivants:

  • Violation de l'activité motrice;
  • Vertiges, instabilité de la démarche, faiblesse générale;
  • Vidange involontaire de vos intestins ou de votre vessie
  • Troubles de l'élocution.

Les symptômes concomitants ne sont pas en mesure d'indiquer de manière fiable les causes de l'engourdissement dans la tête, par conséquent, un diagnostic précis est nécessaire.

Un engourdissement combiné à une vision double, une coordination altérée et une faiblesse générale peuvent être causés par les conditions et maladies suivantes:

  • Blessures;
  • Nerfs pincés;
  • Sclérose en plaques;
  • Circulation sanguine altérée dans le cerveau;
  • Tumeur au cerveau.

Les lésions cérébrales traumatiques peuvent entraîner une hémorragie dans le tissu cérébral ou ses membranes et nécessiter une hospitalisation immédiate. Les plus dangereuses sont les fractures de la pommette, de la mâchoire supérieure et des orbites. De plus, une commotion cérébrale peut survenir à la suite d'une blessure grave. Ses symptômes disparaissent généralement en quelques jours. Si cela ne se produit pas, des lésions cérébrales plus graves ont été omises dans le diagnostic. Le problème qui provoque un engourdissement dans une partie de la tête peut être localisé dans la colonne cervicale, qui souffre également de blessures au crâne.

L'hypesthésie indique parfois un nerf oculaire, maxillaire, mandibulaire ou trijumeau pincé. La compression peut survenir à la suite de tumeurs, d'adhérences post-traumatiques, de dilatation des artères cérébelleuses et d'inflammation des sinus et de la bouche. La névralgie provoque une douleur intense dans le nez, les yeux et les oreilles et s'accompagne souvent de picotements ou d'engourdissements de la tête et du visage.

La paralysie de Bell est également un dommage neurologique. Bien qu'elle soit considérée comme une conséquence d'une infection et d'une inflammation du nerf facial, la pathogenèse de la paralysie n'est pas entièrement comprise. En règle générale, son apparition soudaine est précédée d'une douleur derrière les oreilles et d'une perte de goût. La récupération se produit en quelques mois. La paralysie et l'engourdissement d'une partie de la tête uniquement du côté droit ou gauche sont considérés comme un signe pronostique favorable..

Dans la sclérose en plaques, certaines parties du tissu nerveux sont remplacées par des cellules du tissu conjonctif. On observe une perte de sensibilité, une déficience visuelle et un manque de coordination des mouvements. L'hypoesthésie est causée par une lésion de la gaine de myéline dans le tractus spinothalamique, qui est responsable de la transmission de signaux sur les stimuli externes (toucher, température, douleur, etc.).

La violation transitoire de la circulation cérébrale est de nature paroxystique et apparaît le plus souvent comme une complication de l'athérosclérose, de l'hypertension ou de l'ostéochondrose. Les symptômes focaux diffèrent en fonction de l'emplacement de la pathologie. La tête devient engourdie uniquement avec PNMC dans le système de l'artère carotide interne. L'engourdissement d'une partie de la tête se produit presque toujours du côté où la circulation sanguine est altérée et l'hypesthésie du côté opposé est assez rare. D'autres symptômes comprennent une diminution profonde de la sensibilité de la moitié de la lèvre supérieure et de la langue, parfois une cécité soudaine d'un œil. Quel que soit le trouble de la sensibilité, il existe une limitation de la mobilité, souvent associée à une dysarthrie ou une aphasie. Si des symptômes focaux sont observés pendant plus d'un jour, ces violations doivent être perçues comme un accident vasculaire cérébral. L'initiation en temps opportun du traitement (dans les 6 à 12 premières heures) permet de limiter la zone touchée et de restaurer les fonctions cérébrales perdues.

Toute tumeur cérébrale à mesure qu'elle se développe provoque un engourdissement de la tête en raison du volume limité du crâne. La croissance du néoplasme entraîne une pression sur les zones environnantes du cerveau, perturbant leur fonctionnement, par conséquent, une déficience visuelle, une faiblesse et des maux de tête peuvent être observés.

Un engourdissement de la tête peut également survenir pour un certain nombre d'autres raisons qui ne menacent pas directement la vie d'une personne, mais peuvent causer de la douleur et d'autres sensations désagréables. Parmi les facteurs provoquant une hypesthésie figurent les procédures dentaires mal effectuées, le zona au visage, ainsi qu'une carence en vitamines.

Diagnostic et traitement des maladies avec engourdissement de la tête

Avec un engourdissement régulier du cuir chevelu et du cou, il est nécessaire de consulter d'urgence un neurologue, surtout si la durée des crises dépasse 2-3 minutes.

Les diagnostics doivent inclure les méthodes suivantes:

  • Une numération formule sanguine complète vous permet de détecter l'anémie ferriprive, ainsi que la maladie d'Addison-Birmer, dans laquelle l'hématopoïèse est altérée en raison d'un manque de vitamine B12;
  • Les rayons X et l'imagerie par résonance magnétique déterminent le désalignement osseux et d'autres pathologies pouvant entraîner des lésions nerveuses et un engourdissement de la tête;
  • L'électroneuromyographie établit l'emplacement du nerf affecté et révèle également une neuropathie et un syndrome carpien;
  • L'échographie Doppler diagnostique les maladies du système vasculaire et les troubles circulatoires de l'artère carotide ou vertébro-basilaire.

D'autres études et tests peuvent également être nécessaires en fonction de la présentation interne et clinique de l'engourdissement de la tête. Une histoire de traumatisme cranio-cérébral nécessite une consultation avec un chirurgien et un traumatologue. S'il y a un engourdissement dans la région du menton après des manipulations orthodontiques, ils consultent un dentiste. En cas de lésions des organes internes, un examen multidisciplinaire est nécessaire.

Le choix de la méthode de traitement dépend directement des causes profondes de l'engourdissement de la tête et ne doit être effectué qu'après des études approfondies du corps. Une rééducation complète se déroule parfois pendant une longue période, mais il est nécessaire de terminer le traitement afin d'éviter diverses complications pouvant mettre la vie en danger.

Pendant l'hypesthésie, il faut faire preuve de prudence à proximité des sources de chaleur et en mangeant, car en raison d'une violation de la sensibilité, vous pouvez accidentellement blesser la cavité buccale ou vous brûler. De plus, il est recommandé d'éviter les situations dans lesquelles l'engourdissement de la tête est le plus courant, car l'intensité de ce symptôme peut dépendre de facteurs externes..

Maux de tête et engourdissement à l'arrière de la tête

Maux de tête et engourdissement à l'arrière de la tête

Traitement

Après le diagnostic, le médecin déterminera pourquoi une certaine partie de la tête fait mal, fait mal, puis prescrira le traitement approprié:

  • l'utilisation de médicaments;
  • acupuncture;
  • massage;
  • intervention chirurgicale.

Bien entendu, les méthodes de traitement traditionnelles peuvent être combinées avec les méthodes traditionnelles. L'essentiel est de ne pas se faire du mal.

Par exemple, nous vous recommandons d'utiliser le produit naturel HeadBooster, qui est décrit en détail sur le site officiel..

Si la tête est engourdie, vous voulez vous débarrasser immédiatement de cette sensation désagréable, auquel cas le massage, la physiothérapie et l'acupuncture (acupuncture) sont utilisés.

Mais avant de procéder à une telle procédure, assurez-vous de consulter un médecin..

La chirurgie est pratiquée pour l'hypesthésie causée par une tumeur cérébrale bénigne ou maligne.

Si la tête devient engourdie, la chair de poule traverse la peau, dans certaines situations, il suffit de faire un massage relaxant, de se changer, d'aménager un lieu de travail ou de sommeil plus confortable.

Un engourdissement récurrent, en particulier du côté gauche de la tête, est dangereux et constitue une raison de consulter un neurologue.

Traitement

L'engourdissement de la peau de différentes parties de la tête n'est pas une maladie, mais un symptôme pouvant indiquer une pathologie grave. La sélection d'un traitement adéquat n'est effectuée qu'après.

Souvent, un engourdissement à l'arrière de la tête se développe en raison d'une hypothermie ou d'un courant d'air. Dans ce cas, une inflammation des nerfs périphériques se produit. Pour le traitement de cette affection, des méthodes de traitement alternatives peuvent être utilisées, en particulier le frottement avec des teintures alcoolisées d'herbes médicinales, des compresses chauffantes. Pour que la thérapie soit efficace, il est nécessaire de garder le cou et la tête au chaud, de porter des foulards et des chapeaux.

Si la cause de l'engourdissement à l'arrière de la tête ou sur le côté droit ou gauche de la tête est des nerfs pincés, des compresses de massage, de frottement et de réchauffement sont utiles pour la thérapie. Cependant, un tel traitement ne peut être appliqué qu'après un diagnostic précis..

Une compresse chauffante est fabriquée à partir d'une teinture alcoolisée d'herbes médicinales, diluée 2 fois avec de l'eau tiède ou leurs décoctions d'herbes. Pour une compresse dans une potion de guérison, un chiffon de coton propre est humidifié, pressé et appliqué sur le cou, enveloppé de polyéthylène sur le dessus. La couche externe de la compresse est en coton d'au moins 3 cm d'épaisseur, qui est attaché avec un bandage. D'en haut, la compresse est enveloppée dans une écharpe ou un châle en laine. Pendant la procédure, il est recommandé au patient d'être au repos. Les compresses sont mises quotidiennement, de manière optimale avant le coucher. La durée de la procédure est de 4 à 6 heures, mais la compresse peut être laissée pendant la nuit.

Chaque personne s'inquiète pour sa santé et, si des symptômes et des signes désagréables apparaissent, elle essaie de faire face à la maladie par elle-même ou a recours à l'aide d'un médecin..

Chaque maladie a ses propres symptômes et signes, selon lesquels le médecin peut diagnostiquer en conjonction avec les données de diagnostic. Un des maux désagréables est l'engourdissement du visage, de la tête entière ou d'une partie de celle-ci. En médecine, ce phénomène s'appelle l'hypesthésie..

Pas un signe de maladie, mais un pépin temporaire

Parfois, le problème n'est pas si grave s'il n'est pas directement lié à la santé. Dans un certain nombre de situations, un engourdissement de la tête est considéré comme normal, car les muscles surchargés sont à blâmer..

Un engourdissement ou des picotements à court terme sont généralement observés après le réveil, si la personne a pris des positions inconfortables pendant le sommeil.

Étant dans la même position pendant une longue période (par exemple, assis devant l'ordinateur), les muscles subissent une forte tension et sont "engourdis". Une compression nerveuse ou un pincement peut également se produire.

Une sensation d'engourdissement dans la tête et la chair de poule sont considérées comme la norme avec des mouvements brusques du cou. Dans une telle situation, les vaisseaux sanguins subissent un spasme inattendu..

Chacun de ces moments s'accompagne de perturbations de la circulation sanguine du cerveau, ce qui conduit parfois non seulement à des engourdissements, mais aussi à des vertiges. La condition, considérée comme normale, dure 10 à 15 minutes. Il suffit d'attendre que l'inconfort soit passé.

L'exposition à certains médicaments peut entraîner des perturbations temporaires. Souvent, les statines sont associées à un engourdissement de la tête. Il suffit d'arrêter de les prendre et les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes..

Symptômes indiquant un problème grave

Les raisons ci-dessus ne devraient pas être préoccupantes si l'engourdissement du cuir chevelu disparaît rapidement. En règle générale, après dix minutes, tout reviendra à la normale. Dans le même temps, la personne qui souffre peut perdre le sens du goût des aliments. Mais cela revient aussi après la disparition de la sensation d'inconfort. Si cela se produit, le cerveau a rétabli un fonctionnement normal..

La perte du sens du goût lors de la sensation d'engourdissement dans une certaine zone de la peau située sur la tête est une conséquence inoffensive de la manifestation de ce problème. Mais parfois, il s'accompagne de symptômes supplémentaires, qui devraient alerter une personne souffrant de tels phénomènes. Il existe un certain nombre de symptômes qui indiquent un problème grave dans le corps humain. Parmi ces symptômes:

  • augmentation de la température corporelle;
  • lourdeur dans les mouvements, il est difficile de déplacer une partie distincte du corps ou tout le corps, c'est-à-dire qu'il existe des problèmes associés au système musculo-squelettique;
  • des étourdissements sont ressentis, parfois accompagnés de faiblesse, de somnolence, d'une démarche tremblante, cela peut entraîner des évanouissements;
  • il y a une envie de vomir, parfois la vessie est vidée involontairement;
  • il est difficile pour une personne de bouger et son discours est incompréhensible en raison d'un engourdissement de la langue.

L'arrière de la tête devient engourdi, les raisons et ce qu'il faut faire

Les problèmes de santé surviennent chez les personnes de tous âges. La liste de ces problèmes est également extrêmement large.

Les gens accordent plus d'attention à certains problèmes, d'autres peuvent être ignorés. Cependant, il existe des symptômes auxquels vous ne pouvez tout simplement pas vous empêcher de prêter attention. Parmi eux - engourdissement à l'arrière de la tête

Cette sensation peut apparaître pour des raisons très différentes, mais il faut d'abord comprendre le phénomène même de l'engourdissement.

Parmi eux - engourdissement à l'arrière de la tête. Cette sensation peut apparaître pour des raisons très différentes, mais il faut d'abord comprendre le phénomène même de l'engourdissement..

Qu'est-ce que l'engourdissement?

Comme l'expliquent les experts, il s'agit d'une perte, d'une diminution ou d'un changement de sensibilité dans n'importe quelle partie de notre corps. Comme vous le savez, le système nerveux, ou plutôt les terminaisons nerveuses, nous fournit la sensibilité du corps. Lorsqu'elles sont violées, pincées, les informations sur les sensations dans une certaine partie de notre corps sont bloquées.

D'autre part, une circulation sanguine normale de l'organe est nécessaire pour une sensibilité totale. Le sang transporte l'oxygène et les nutriments essentiels vers tous nos tissus, en prélevant des produits métaboliques. Dès que ce processus est perturbé, nous commençons à ressentir de tels dysfonctionnements dans notre corps, et l'engourdissement peut également devenir l'un des symptômes. Ceci est facile à voir si vous pressez des vaisseaux sanguins, par exemple, dans un doigt, pendant quelques secondes. Revenons maintenant à la question principale.

Pourquoi l'arrière de la tête peut-il devenir engourdi?

Souvent, cette sensation est due au fait que nous sommes dans une position inconfortable pendant une longue période. Indépendamment de la raison pour laquelle cela s'est produit (travail acharné, endormi dans une posture infructueuse ou autres raisons), la conséquence en sera une: l'apport sanguin au dos, au cou et au lobe occipital du crâne sera perturbé, ainsi que, probablement, la position et le fonctionnement normal des nerfs. Nous obtenons l'effet d'engourdissement décrit ci-dessus, qui disparaît généralement assez rapidement lorsque nous corrigeons notre position de manière plus naturelle..

Beaucoup de gens se plaignent d'engourdissements à l'arrière de la tête pendant la saison froide. La raison dans ce cas peut être l'hypothermie et le spasme associé des vaisseaux sanguins. La circulation sanguine est altérée et la sensibilité, respectivement, est également.

Une autre raison d'engourdissement à l'arrière de la tête peut être trouvée dans nos blessures, anciennes et non. De plus, il y a parfois des échos non seulement des blessures de la colonne vertébrale et du crâne, mais aussi d'autres parties du corps. Par exemple, en cas de bras cassé, le médecin ne prescrira qu'un examen aux rayons X de ce membre, bien que les vertèbres aient également été déplacées à la suite de la chute. Mais le patient n'a pas immédiatement ressenti ce déplacement et la lésion vertébrale est donc restée non détectée. Cependant, elle peut alors se faire sentir sous la forme d'un engourdissement à l'arrière de la tête..

Indirectement, les causes de l'engourdissement peuvent être recherchées dans d'autres facteurs. Par exemple, nos expériences, la dépression, les conditions stressantes n'ont pas le meilleur effet sur notre système cardiovasculaire et nos nerfs. Cela peut aggraver la situation si vous avez déjà ressenti un engourdissement dans le cou et d'autres parties du corps..

Comment faire face à un tel problème?

Tout d'abord, vous devez vous rappeler que l'engourdissement à l'arrière de la tête, ainsi que dans d'autres parties du corps, est un symptôme grave et ne peut être ignoré. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin, surtout si ce n'est pas la première fois que cela vous arrive ou si les sensations provoquent un très fort inconfort.

Lors du rendez-vous, informez votre médecin de vos hypothèses sur la cause de la maladie, cela facilitera la recherche d'une solution et la prescription du bon traitement. Signalez vos anciennes blessures, même si elles n'ont pas directement touché la colonne vertébrale et le crâne, il se peut que vous ne soyez tout simplement pas au courant de vos blessures.

En plus d'aller chez un médecin, vous devez prendre d'autres mesures. Essayez d'éliminer tous les facteurs qui pourraient avoir causé cet inconfort. Évitez le froid, les températures extrêmes et les courants d'air qui provoquent un vasospasme.

Lorsque vous effectuez un travail, surveillez la position de votre corps. Il doit être aussi confortable que possible, les vaisseaux et les nerfs ne seront pas pincés et déformés. Il en va de même pour votre sommeil, vous devez vous assurer que le lit est confortable, ni trop mou ni trop dur. Choisissez des oreillers orthopédiques.

Bien sûr, il ne sera pas possible d'éliminer complètement le stress de la vie. Mais essayez au moins de réduire le temps et la force de leur effet sur votre corps..

Mange bien. La nutrition a un effet extrêmement important sur l'état de notre corps. Mangez moins de gras, car cela peut provoquer une obstruction vasculaire

Il est important de se rappeler que le traitement avec des médicaments et des procédures n'est prescrit que par un médecin.

Quel examen est nécessaire

Si l'engourdissement du cou et de la tête inquiète de plus en plus le patient et que la durée de l'attaque est supérieure à 2-3 minutes, la visite chez le médecin ne peut pas être reportée.

Le diagnostic des causes de cette affection doit être complet et inclure une grande variété de méthodes d'examen. Habituellement, les patients sont chargés d'effectuer les études instrumentales et les tests de laboratoire suivants:

  • Hémogramme complet pour détecter l'anémie ferriprive, ainsi que l'anémie pernicieuse, dans laquelle il y a un manque de vitamine B12.
  • Radiographie de la colonne cervicale et tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique du cou et de la tête.

Ils permettent d'identifier certaines fractures (plus de détails ici) ou le déplacement des os, qui ont causé des lésions nerveuses. Ces méthodes d'examen permettent d'identifier l'ostéochondrose, les hernies discales intervertébrales (plus de détails ici), les anomalies du développement du rachis cervical. C'est dans ces maladies que résident souvent les causes d'engourdissement de l'occiput..

  • L'électroneuromyographie est prescrite pour déterminer l'emplacement du nerf endommagé, permet de déterminer le syndrome du canal carpien et la neuropathie.
  • L'échographie Doppler est prescrite pour le diagnostic des maladies du système vasculaire et des troubles circulatoires dans les vaisseaux des artères carotides ou vertébrobasilaires.

D'autres méthodes d'examen peuvent être requises selon la situation. Tout dépend de l'état du patient et des symptômes qu'il présente. Si la cause de l'engourdissement à l'arrière de la tête ou du cou est une blessure, une consultation avec un traumatologue et un chirurgien est également nécessaire. En cas de pathologie des organes internes, il est nécessaire d'étudier tout l'organisme.

Sclérose en plaques

Il s'agit d'une maladie évolutive grave caractérisée par des lésions des nerfs, à savoir leur gaine de myéline. Il se produit une démyélinisation des nerfs, ce qui entraîne une diminution de la conduction et un ralentissement de l'influx nerveux des récepteurs sensibles de la peau de l'occiput.

La sclérose en plaques est une maladie dont la cause est inconnue. Il a une nature auto-immune, se développe en raison des dommages causés aux fibres nerveuses par son propre système immunitaire. Dans le même temps, des cicatrices de tissu conjonctif fibreux grossier formé à la suite du processus inflammatoire apparaissent sur les nerfs. En plus de l'engourdissement de l'arrière de la tête, avec la sclérose en plaques, la cécité, la perte auditive, la paralysie des membres et du visage sont possibles.

Hypothermie et compression

Un refroidissement excessif de la peau de l'occiput entraîne un vasospasme, un dysfonctionnement des nerfs, un engourdissement de l'occiput, des sensations douloureuses, des picotements. Si l'effet de la basse température persiste pendant une longue période, des engelures sont possibles..

La compression de la tête dans un rêve est l'une des causes courantes d'une violation de la sensibilité de la peau de la nuque. Avec l'hypothermie et la compression des vaisseaux sanguins ou des nerfs, l'engourdissement disparaît généralement rapidement.

Mesures préventives

Si le problème se reproduit fréquemment, vous devriez consulter un médecin. Il diagnostiquera et découvrira ce qui a causé de tels sentiments. Si aucune pathologie n'a été trouvée lors du diagnostic, il est nécessaire de changer de mode de vie. Souvent, non seulement devient engourdi, mais aussi un mal de tête chez les personnes ayant de mauvaises habitudes. Arrêtez de fumer et limitez votre consommation d'alcool, mangez bien et dormez suffisamment.

Afin d'éviter de tels problèmes, il est recommandé d'éviter un long séjour de la tête et du cou dans une position inconfortable, l'hypothermie et l'infection. En raison du stress, la tête peut non seulement devenir engourdie, mais aussi faire mal. Moins une personne est stressée, meilleure est sa santé..

Ainsi, même une personne en bonne santé peut ressentir une sensation d'inconfort dans certaines zones de la tête, mais les raisons peuvent être à la fois inoffensives (dormir dans une mauvaise posture) ou assez graves (présence d'une tumeur dans la tête). Une sensation d'engourdissement à gauche n'indique généralement pas de troubles graves du corps.

Mais dans tous les cas, il est important de consulter un médecin à temps. Un mode de vie sain et des contrôles périodiques à l'hôpital éviteront de tels problèmes.

Pour quelles raisons le cuir chevelu devient engourdi

Une diminution de la sensibilité du cuir chevelu peut être accompagnée de douleur, d'une mobilité réduite de diverses parties du corps. Dans les cas où l'engourdissement dure longtemps et disparaît, réapparaît périodiquement sans raison ou est toujours présent, vous devez contacter un spécialiste en neurologie..

Il est impératif de consulter un médecin si l'engourdissement s'accompagne d'une faiblesse sévère, des étourdissements, une vidange spontanée de la vessie, des difficultés à essayer de parler, une restriction des mouvements des membres.

La cause de l'engourdissement cutané peut être multiple, et parmi elles, il y a des.

L'engourdissement du cuir chevelu peut être causé par:

  • rhume
  • maladies du système nerveux
  • la présence de maladies graves telles qu'un accident vasculaire cérébral ou une tumeur
  • manque de vitamine D dans le corps
  • chirurgie
  • blessures subies

Il sera difficile d'identifier la véritable cause sans un diagnostic approprié..

Afin de ne pas vous tromper en déterminant la cause de l'engourdissement du cuir chevelu, vous devez consulter un médecin et passer des tests.

Symptôme d'engourdissement de la tête de la maladie ou de la norme

Il convient de noter que l'engourdissement de la tête n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme. Il peut être observé avec des maladies complètement différentes. L'hypesthésie (un autre nom pour un symptôme) peut également être accompagnée de différents symptômes. Le patient se plaint souvent qu'en même temps qu'il tourne, sa tête devient engourdie. Les raisons résident dans de nombreuses maladies. Parfois, une partie devient engourdie.

Habituellement, si l'hypesthésie apparaît brusquement et passe aussi brusquement, les médecins recommandent de demander conseil à un neurologue

Il est également important de consulter un spécialiste plus rapidement si, avec un engourdissement, il est difficile pour le patient de parler ou de bouger, et également si une miction incontrôlée se produit

Il convient de noter que l'engourdissement de la tête n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme. Il peut être observé avec des maladies complètement différentes. L'hypesthésie (un autre nom pour un symptôme) peut également être accompagnée de différents symptômes. Le patient se plaint souvent qu'en même temps qu'il tourne, sa tête devient engourdie. Les raisons résident dans de nombreuses maladies. Parfois, une partie devient engourdie.

De nombreuses personnes ont remarqué à plusieurs reprises un engourdissement de la tête ou d'une partie de celle-ci. Dans ce cas, une personne éprouve une sensation de picotement au site d'engourdissement et une certaine perte de sensibilité. Mais cet engourdissement n'est pas toujours un symptôme de la maladie..

Quel médecin contacter

Les causes d'engourdissement dans n'importe quelle zone de la tête (visage, arrière de la tête, côté droit ou gauche) seront des facteurs et des situations différents. Pas besoin de s'auto-diagnostiquer. Pour identifier les raisons exactes, vous devez contacter un médecin spécialiste..

Le tout premier médecin à confirmer ou à exclure la pathologie du système nerveux devrait être un neurologue. La sensation d'engourdissement est associée à une perte de sensibilité, cela dit que quelque part le passage des impulsions électriques le long de la fibre nerveuse est perturbé.

Une cause fréquente est l'ostéochondrose de la colonne cervicale, en raison de modifications chroniques des disques intervertébraux, les racines nerveuses sont comprimées par les vertèbres voisines. Une cause plus grave pourrait être un accident vasculaire cérébral..

Les symptômes sont parfois associés à une compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. Il y a une diminution, parfois significative, de l'accès des nutriments et de l'oxygène aux tissus.

L'absence de ces éléments importants dans une certaine zone des muscles et de la peau crée des conditions dans lesquelles la sensibilité des récepteurs nerveux est perturbée et une sensation d'engourdissement se produit. Il peut apparaître sur fond de sclérose vasculaire, de plaques artérielles ou de blocage par un caillot sanguin détaché.

Un spécialiste incontournable sera un chirurgien vasculaire - chirurgien vasculaire.

Si une personne souffre de diabète sucré depuis longtemps et qu'une partie de sa tête est devenue engourdie, le problème doit être résolu avec son endocrinologue traitant. Une glycémie régulièrement élevée entraîne des lésions nerveuses, ce qui peut provoquer le développement d'une paresthésie.

Si une blessure est la raison pour laquelle la tête devient engourdie, le premier médecin à qui vous devez voir devrait être un traumatologue orthopédique. Il détermine ce qui est endommagé dans le système musculo-squelettique, le degré de dommage et si une rééducation est nécessaire. Si nécessaire, le traumatologue peut prescrire une consultation ou un traitement avec un chirurgien.

Une morsure incorrecte peut être l'une des causes de l'engourdissement du visage. En cas d'écarts par rapport à la norme dans la morsure, il y a une charge supplémentaire sur les muscles des mâchoires et des articulations à mâcher. Il y a une compression du nerf facial et le développement d'une paresthésie.

Pour corriger la morsure et se débarrasser de ces sensations désagréables, un traitement est requis par un dentiste orthodontiste.

Dans de rares cas, une paresthésie faciale survient après une extraction dentaire lorsqu'un nerf a été endommagé. Si cela se produit, vous devez retourner chez le dentiste-chirurgien qui a retiré la dent afin qu'il puisse vous prescrire un traitement.

Si d'autres spécialistes étroits n'ont pas confirmé la présence d'une pathologie dans leur région, il est possible que l'apparition d'une sensation d'engourdissement soit associée à une infection qui est entrée dans le corps et affecte le tissu nerveux. Ici, vous aurez besoin d'une consultation avec un médecin spécialiste des maladies infectieuses.

Avec une infection virale ou bactérienne de l'oreille moyenne, des sinus, de la gorge, des voies respiratoires, une inflammation du nerf trijumeau est possible. Ou avec la méningite.

Il existe une autre maladie - la maladie de Lyme (borréliose), qui survient lorsqu'une tique mord. Toute infection dont la complication peut devenir engourdie en sera également la cause..

Parfois, des paresthésies surviennent avec des maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, sclérose en plaques). Le système immunitaire, pour des raisons inconnues, commence à attaquer les tissus, les prenant pour des tissus étrangers. Une visite chez un immunologiste sera nécessaire ici.

Si une personne a été exposée à des produits chimiques qui ont conduit à une intoxication du corps et qu'elle a une sensation d'engourdissement, une assistance médicale d'urgence est nécessaire pour purifier le sang des toxines et l'aide d'un toxicologue..

Il arrive que l'effet des toxines sur le corps pendant une longue période (production nocive ou alcoolisme). Ils détruisent lentement mais sûrement le tissu nerveux, ce qui conduit à la paresthésie.

Parfois, la tête peut devenir engourdie en raison de pinces psychologiques associées au stress. Une personne ne remarque même pas comment elle prend une certaine posture, dans laquelle les muscles sont surchargés et ils compressent les nerfs.

Ici, vous aurez besoin d'une consultation avec un psychiatre qui vous prescrira des médicaments anti-anxiété, ou l'aide d'un bon psychologue.

Une fois de plus, nous listons les médecins dont l'aide peut être nécessaire pour déterminer les causes de l'engourdissement du cuir chevelu:

  • Neurologue;
  • Chirurgien vasculaire;
  • Endocrinologue;
  • Traumatologue;
  • Dentiste;
  • Médecin spécialiste des maladies infectieuses;
  • Immunologue;
  • Toxicologue;
  • Psychiatre ou psychologue.

Il arrive que des paresthésies se produisent en raison de la compression de la moelle épinière ou du cerveau par divers processus tumoraux. Ceci est fait par un oncologue.

commentaires

"+" Ipt> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []). Push (<>); "+" ipt>

"+" Ipt> (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []). Push (<>); "+" ipt>

(fonction (w, d, n, s, t) < w = w || []; w.push(function() < Ya.Context.AdvManager.render(< blockId: ‘R-A-487611-9’, renderTo: ‘yandex_rtb_R-A-487611-9’, async: true >); >); t = d.getElementsByTagName («script»); s = d.createElement («script»); s.type = 'texte / javascript'; s.src = «//an.yandex.ru/system/context.js»; s.async = vrai; t.parentNode.insertBefore (s, t); >) (this, this.document, ‘yandexContextAsyncCallbacks’); "+" ipt>

  • Portails automatiques
  • Portails et clôtures en bois
  • Haie
  • Clôtures en brique
  • Clôtures et structures de portails
  • Clôtures et portails métalliques
  • Installation de clôtures et portails
  • Réponses aux questions
  • Finition des clôtures et portails
  • Réparation de clôtures et portails
  • Publicité sur le site Web
  • Nos spécialistes

Pourquoi l'arrière de la tête est engourdi

En présence d'un accident vasculaire cérébral, les symptômes cérébraux et focaux se rejoignent. Le patient vomit, vomit, il a peur de la lumière. Il peut y avoir une plainte concernant une faiblesse des jambes, une perte de capacité à bouger. Lors d'un AVC hémorragique, la pression artérielle augmente, une vision double ou des «mouches» apparaissent, s'assombrissant.

Les blessures à la région du cou conduisent à la formation de relations inappropriées entre les structures anatomiques. Le patient se plaint de picotements, de brûlures et d'engourdissements dans le cuir chevelu.

L'arthrose non couvrante est une perte de la plasticité et de la mobilité précédentes entre les articulations de la colonne vertébrale. Les manifestations de la maladie sont similaires à celles de l'ostéochondrose..

Cas nécessitant un examen médical

Dans le cas où l'inconfort ne disparaît pas et que de telles sensations se répètent souvent, un examen médical est nécessaire. La même chose devrait être faite si l'inconfort ne s'étend pas à toute la tête, mais seulement à une partie de celle-ci. Autrement dit, si le côté gauche ou droit de la tête devient engourdi. La raison en est peut-être une maladie grave..

  • Souvent, si un seul côté de la tête devient engourdi, c'est un signe de troubles du système circulatoire humain. La partie du corps qui fera mal dépend de quel côté du problème est présent. Il convient de noter que chez les personnes souffrant d'hypertension artérielle, un tel problème peut devenir un précurseur d'un accident vasculaire cérébral imminent..
  • Un engourdissement de la tête est possible avec la sclérose en plaques. Elle s'accompagne d'une déficience visuelle et d'une perte de coordination des mouvements..
  • Bien que de telles sensations soient très rares en raison de la présence d'une tumeur dans la tête, cela est possible. Certains nerfs sont responsables de la sensibilité du cuir chevelu. Si la tumeur les appuie, des sensations similaires peuvent apparaître..
  • L'inflammation des nerfs peut également être accompagnée d'un symptôme similaire. Dans ce cas, le côté gauche de la tête ou le côté droit peuvent faire mal lorsqu'ils sont touchés. La paralysie de Bell (c'est-à-dire un processus inflammatoire impliquant le nerf facial), accompagnée de douleur derrière l'une des oreilles, se transformant en engourdissement.
  • Des sensations d'engourdissement dans la tête peuvent apparaître après une blessure. Cela peut être le signe à la fois d'une hémorragie cérébrale et d'une violation de l'intégrité tissulaire..

Causes de l'engourdissement de la tête

Le danger est un engourdissement fréquent de la tête ou du cou, accompagné de signes cliniques tels qu'une vision et une audition floues
, ainsi qu'une augmentation de la température. En particulier, une consultation avec un neurologue et un examen complet sont nécessaires de toute urgence pour les symptômes suivants:

  • Violation de l'activité motrice;
  • Vertiges, instabilité de la démarche, faiblesse générale;
  • Vidange involontaire de vos intestins ou de votre vessie
  • Troubles de l'élocution.

Les symptômes concomitants ne sont pas en mesure d'indiquer de manière fiable les causes de l'engourdissement dans la tête, par conséquent, un diagnostic précis est nécessaire.

Un engourdissement combiné à une vision double, une coordination altérée et une faiblesse générale peuvent être causés par les conditions et maladies suivantes:

  • Blessures;
  • Nerfs pincés;
  • Sclérose en plaques;
  • Circulation sanguine altérée dans le cerveau;
  • Tumeur au cerveau.

Les lésions cérébrales traumatiques peuvent entraîner une hémorragie dans le tissu cérébral ou ses membranes et nécessiter une hospitalisation immédiate. Les plus dangereuses sont les fractures de la pommette, de la mâchoire supérieure et des orbites. De plus, une commotion cérébrale peut survenir à la suite d'une blessure grave. Ses symptômes disparaissent généralement en quelques jours. Si cela ne se produit pas, des lésions cérébrales plus graves ont été omises dans le diagnostic. Le problème qui provoque un engourdissement dans une partie de la tête peut être localisé dans la colonne cervicale.
, qui souffre également de blessures au crâne.

L'hypesthésie indique parfois un nerf oculaire, maxillaire, mandibulaire ou trijumeau pincé. La compression peut survenir à la suite de tumeurs, d'adhérences post-traumatiques, de dilatation des artères cérébelleuses et d'inflammation des sinus et de la bouche. La névralgie provoque une douleur intense dans le nez, les yeux et les oreilles et s'accompagne souvent de picotements ou d'engourdissements de la tête et du visage.

La paralysie de Bell est également un dommage neurologique. Bien qu'elle soit considérée comme une conséquence d'une infection et d'une inflammation du nerf facial, la pathogenèse de la paralysie n'est pas entièrement comprise. En règle générale, son apparition soudaine est précédée d'une douleur derrière les oreilles et d'une perte de goût. La récupération se produit en quelques mois. La paralysie et l'engourdissement d'une partie de la tête uniquement du côté droit ou gauche sont considérés comme un signe pronostique favorable.
.

Dans la sclérose en plaques, certaines parties du tissu nerveux sont remplacées par des cellules du tissu conjonctif. On observe une perte de sensibilité, une déficience visuelle et un manque de coordination des mouvements. L'hypoesthésie est causée par une lésion de la gaine de myéline dans le tractus spinothalamique, qui est responsable de la transmission de signaux sur les stimuli externes (toucher, température, douleur, etc.).

La violation transitoire de la circulation cérébrale est de nature paroxystique et apparaît le plus souvent comme une complication de l'athérosclérose, de l'hypertension ou de l'ostéochondrose. Les symptômes focaux diffèrent en fonction de l'emplacement de la pathologie. La tête devient engourdie uniquement avec PNMC dans le système de l'artère carotide interne. L'engourdissement d'une partie de la tête se produit presque toujours du côté où la circulation sanguine est altérée
, et l'hypesthésie du côté opposé est assez rare. D'autres symptômes comprennent une diminution profonde de la sensibilité de la moitié de la lèvre supérieure et de la langue, parfois une cécité soudaine d'un œil. Quel que soit le trouble de la sensibilité, il existe une limitation de la mobilité, souvent associée à une dysarthrie ou une aphasie. Si des symptômes focaux sont observés pendant plus d'un jour, ces violations doivent être perçues comme un accident vasculaire cérébral. L'initiation en temps opportun du traitement (dans les 6 à 12 premières heures) permet de limiter la zone touchée et de restaurer les fonctions cérébrales perdues.

Toute tumeur cérébrale à mesure qu'elle se développe provoque un engourdissement de la tête en raison du volume limité du crâne. La croissance du néoplasme entraîne une pression sur les zones environnantes du cerveau, perturbant leur fonctionnement, par conséquent, une déficience visuelle, une faiblesse et des maux de tête peuvent être observés.

Un engourdissement de la tête peut également survenir pour un certain nombre d'autres raisons qui ne menacent pas directement la vie d'une personne.
, cependant, ils peuvent causer de la douleur et d'autres inconforts. Parmi les facteurs provoquant une hypesthésie figurent les procédures dentaires mal effectuées, le zona au visage, ainsi qu'une carence en vitamines.

Diagnostic et thérapie

Avec un engourdissement constant de la peau sur la tête et le cou, vous devez consulter un médecin si les crises durent plus de 2-3 minutes.

Les diagnostics doivent impliquer les techniques suivantes:

  • Un test sanguin vous permet de déterminer l'anémie due à un manque de fer, une pathologie d'Addison-Breamer, une aggravation de l'apport sanguin en raison d'une petite quantité de vitamine B12.
  • Les rayons X et les IRM peuvent révéler une déformation du squelette et d'autres maladies dans lesquelles la fibre nerveuse est pincée, l'arrière de la tête est engourdi.
  • L'électroneuromyographie détermine la localisation des nerfs endommagés, révèle une neuropathie et un syndrome carpien.
  • L'échographie et l'échographie Doppler détectent la pathologie vasculaire et les problèmes circulatoires dans certaines des principales artères.

Compte tenu des symptômes d'engourdissement, d'autres tests peuvent survenir. Une histoire de blessures crâniennes nécessite une consultation avec un chirurgien et un traumatologue. Au cours de l'engourdissement dans la région du menton lors des manipulations orthodontiques, ils viennent chez les dentistes. En cas de lésion des organes internes, un examen doit être effectué selon plusieurs paramètres principaux..

Selon les raisons, les conditions suivantes peuvent s'appliquer:

  • Corsets.
  • Médicaments anti-inflammatoires.
  • Analgésiques.
  • Compresses pour réchauffer la zone à problèmes.
  • Procédures de massage.

Le choix d'une technique thérapeutique appropriée est déterminé par les causes de l'engourdissement et est effectué après des procédures de diagnostic complexes. La rééducation à part entière dure parfois longtemps, mais il sera possible de terminer la thérapie pour éliminer diverses complications qui présentent un danger pour l'existence.

Pendant l'hypesthésie, la prudence est de mise à proximité des sources de chaleur lors de l'alimentation, car en raison de problèmes de sensibilité, la cavité buccale est parfois accidentellement blessée ou une brûlure se produit. Il n'est pas souhaitable de se retrouver dans une situation où un tel engourdissement se produit car l'influence de facteurs externes peut déterminer l'intensité de ces signes

Certaines maladies nécessitent une intervention chirurgicale et une rééducation à long terme. Le spécialiste détermine comment traiter spécifiquement le trouble.

L'engourdissement à l'arrière de la tête est une condition qui n'indique pas toujours la présence d'une pathologie. Cela peut apparaître en raison du fait qu'une personne se trouve dans une position inconfortable depuis longtemps ou que sa tête est dans une position depuis longtemps. Ceci est le plus souvent observé pendant le sommeil..

En outre, la cause peut être une violation de la circulation sanguine dans une zone particulière de la tête. Cette condition disparaît facilement après un petit massage. Mais le plus souvent, la cause de l'engourdissement à l'arrière de la tête est telle ou telle maladie. De plus, ce symptôme doit être considéré comme l'un des tout premiers pour la manifestation de certains problèmes neurologiques..

L'arrière de la tête devient engourdi: raisons pour lesquelles, quand vous mentez

3 principales causes d'engourdissement

Récemment, les gens se plaignent de plus en plus que leur tête est engourdie. Les sensations sont plutôt désagréables, car la partie occipitale est piquée avec des aiguilles, et tout tour de tête provoque une vive douleur. Quelqu'un à ce moment peut avoir les oreilles bouchées, étourdi.

Qu'est-ce qui peut provoquer un engourdissement

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'arrière de la tête devient engourdi:

  1. Le premier, le plus courant, est l'hypothermie. Et très souvent, cela se produit en basse saison, quand il est parfois difficile de choisir les bons vêtements en raison de changements brusques de température. Souvent, il suffit de faire quelques arrêts dans les transports en commun près d'une fenêtre ouverte ou d'une écoutille pour être affecté négativement par un courant d'air. Lorsque vous étirez le cou, tout l'arrière de la tête peut devenir engourdi. Pour résoudre ce problème à la maison, vous pouvez utiliser des crèmes chauffantes ou des compresses de vodka, si rien de cela ne vous cause des allergies. Et assurez-vous d'enrouler votre cou, par exemple, avec un châle en duvet.
  2. Si l'arrière de votre tête devient engourdi pendant que vous vous allongez pendant une longue période, par exemple pendant le sommeil, la cause peut être cachée dans votre colonne vertébrale. Les artères vertébrales traversent la colonne cervicale jusqu'au cerveau et sont chargées de fournir du sang à la majeure partie du cerveau. Si les vaisseaux sanguins sont enfreints pour une raison quelconque ou s'ils sont irrités, cela peut bien sûr entraîner un engourdissement à l'arrière de la tête..
  3. Une autre raison, assez courante, est le stress. Lors d'une surcharge nerveuse, un vasospasme se produit. Et lorsque les vaisseaux sont rétrécis, naturellement, le sang circule mal et fournit mal l'oxygène aux cellules cérébrales. Le résultat est un engourdissement et une sensation de rampement. Il est à noter que la surexcitation nerveuse n'est pas toujours due au stress. Étonnamment, nos cellules nerveuses et nos fibres ont leur propre protection: la couche de myéline. Et le constituant principal de cette couche isolante est la lécithine. Il n'est pas difficile de deviner qu'avec une quantité insuffisante de ce dernier, nos cellules nerveuses restent non protégées, comme des fils nus.

Comment pouvez-vous vous aider

Les raisons pour lesquelles l'arrière de la tête devient engourdie sont différentes, allant de l'état des vaisseaux, des vertèbres cervicales et se terminant par une maladie ou des lésions des tissus nerveux. Et si vous avez récemment commencé à vous poser, à vous-même et aux autres, la question «Pourquoi? et "Que dois-je faire?", puis ne restez pas assis.

Sans aucun doute, la meilleure chose à faire pour obtenir des soins médicaux qualifiés est de consulter un médecin. Le médecin, après avoir effectué un examen complet, sera en mesure de déterminer plus précisément la ou les raisons pour lesquelles l'arrière de la tête est engourdi.

En plus d'un examen médical, prenez soin de votre précieuse santé de toute urgence. Tout d'abord, essayez de commencer chaque matin par de l'exercice. Choisissez une série d'exercices pour vous-même, après quoi vous ressentirez une relaxation musculaire agréable et une poussée d'énergie. Cependant, évitez les mouvements brusques.

Vérifiez votre zone de couchage. Le lit est-il trop mou et l'oreiller correctement ajusté? Essayez de bien aérer la chambre avant d'aller vous coucher pour obtenir suffisamment d'oxygène. En effet, contrairement aux autres cellules de notre corps, les cellules cérébrales meurent en raison d'un manque d'oxygène en quatre minutes..

Faites attention à votre alimentation quotidienne. Consommez-vous suffisamment de vitamines, de minéraux et d'acides aminés avec la nourriture? Par exemple, les vitamines telles que les groupes C, E et B sont à juste titre appelées biostimulants du cerveau..

Et bien sûr, apprenez à gérer les émotions négatives pour qu'elles ne dégénèrent pas en stress..

L'arrière de la tête devient engourdi: causes, symptômes d'accompagnement, traitement

L'engourdissement occipital survient plus souvent que les autres symptômes dans cette partie de la tête. Le patient peut ressentir une sensation de brûlure, une sensation de picotement, la chair de poule. La tête peut avoir des vertiges, les oreilles se bouchent, les yeux s'assombrissent.

En conséquence, la coordination des mouvements est aggravée, cette condition peut même provoquer des évanouissements. Si les causes de la douleur peuvent être étudiées, l'engourdissement est un problème plus complexe..

Des facteurs de provocation physiologiques et pathologiques sont présents dans la médecine moderne. Les premiers sont liés à:

  • Long séjour dans une position. Il aggrave la circulation sanguine, pince les nerfs, provoque des spasmes.
  • Mauvaise position du corps pendant le sommeil. Si l'oreiller est trop haut ou s'il est complètement absent, l'apport sanguin au cerveau est aggravé. En conséquence, les vertiges commencent, l'arrière de la tête devient engourdi.
  • La position du corps dans l'espace change brusquement. Pour cette raison, des spasmes vasculaires apparaissent..
  • Hypothermie.
  • Des situations stressantes.

Lorsque les signes d'engourdissement et de picotements persistent dans les 15 minutes et réapparaissent de temps en temps, vous devez consulter un spécialiste pour en déterminer la cause..

Les facteurs pathologiques affectant le développement d'une telle affection comprennent:

Dans 80% des exemples, un engourdissement est provoqué par de telles maladies:

Ostéochondrose

Il s'agit d'une pathologie de la colonne cervicale, dans laquelle il y a une perte de fonctionnalité des disques intervertébraux et la transformation du cartilage en os. Les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins sont pincés, des problèmes de circulation sanguine et d'innervation du système nerveux apparaissent.

Panneaux:

  • Étourdi.
  • L'arrière de la tête devient engourdi.
  • Chutes de pression.
  • La fonction visuelle se détériore, une personne peut devenir aveugle.
  • J'ai mal à la tête.

L'ostéochondrose se prête bien à la thérapie, dans laquelle des médicaments sont utilisés pour stabiliser le processus de circulation sanguine. Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, souvent les médecins prescrivent des massages.

Parfois, il est nécessaire d'utiliser un bandage pour soutenir la tête et soulager la tension du tissu musculaire. Vous devez utiliser une écharpe en laine pour envelopper votre cou.

Vous devez d'abord traiter la peau avec une pommade. Il élimine les poches et la pression des fibres nerveuses et des artères, améliore la circulation sanguine.

Comment vous aider

Les raisons pour lesquelles l'arrière de la tête devient engourdie peuvent être différentes. Ce sont des maladies ou une destruction des fibres nerveuses. En plus des examens par un médecin, vous devez faire attention à la prévention. Vous devez faire des exercices. Choisissez plusieurs exercices, après lesquels les tissus musculaires sont agréablement détendus, le corps est saturé d'énergie. Évitez les mouvements brusques du corps.

Il est préférable de vérifier votre propre lieu de couchage. Le lit est-il trop mou et l'oreiller choisi correctement? Avant de vous coucher, vous devriez essayer de ventiler la chambre pour qu'il y ait suffisamment d'oxygène. Contrairement aux autres éléments façonnés du corps, les neurones meurent très rapidement en raison du manque d'oxygène.

Le régime doit être ajusté. Il est nécessaire de fournir au corps un complexe vitaminique, des acides aminés. Il est conseillé d'apprendre à contrôler ses émotions pour que le stress ne survienne pas.

Quand contacter des spécialistes

Les signes primaires peuvent inciter le patient à la nécessité d'un examen et de l'orientation vers des spécialistes. Il n'est pas recommandé de retarder le diagnostic et le traitement, car le cerveau est situé près de l'arrière de la tête et du cou.

L'engourdissement peut être accompagné des symptômes suivants:

  • Fatigue, maux de tête.
  • Somnolence, faiblesse des tissus musculaires tout au long de la journée.
  • Problèmes de coordination.
  • La tête tourne, la personne commence à avoir la nausée.
  • Problèmes de prononciation.
  • Difficulté à contrôler les selles et la miction.

Vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir de l'aide dans de tels cas:

  • Détérioration de l'audition, de la fonction vocale, de la vision en même temps.
  • La douleur dans la tête et la sensation d'engourdissement ne sont pas éliminées après l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires, de pommades et de procédures de massage.
  • La température monte brusquement, la chaleur se fait sentir dans la tête, des rougeurs sont observées.
  • Seul le côté gauche ou droit est engourdi, des problèmes d'expressions faciales, une paralysie se produit.

Diagnostic et thérapie

Avec un engourdissement constant de la peau sur la tête et le cou, vous devez consulter un médecin si les crises durent plus de 2-3 minutes.

Les diagnostics doivent impliquer les techniques suivantes:

  • Un test sanguin vous permet de déterminer l'anémie due à un manque de fer, une pathologie d'Addison-Breamer, une aggravation de l'apport sanguin en raison d'une petite quantité de vitamine B12.
  • Les rayons X et les IRM peuvent révéler une déformation du squelette et d'autres maladies dans lesquelles la fibre nerveuse est pincée, l'arrière de la tête est engourdi.
  • L'électroneuromyographie détermine la localisation des nerfs endommagés, révèle une neuropathie et un syndrome carpien.
  • L'échographie et l'échographie Doppler détectent la pathologie vasculaire et les problèmes circulatoires dans certaines des principales artères.

Compte tenu des symptômes d'engourdissement, d'autres tests peuvent survenir. Une histoire de blessures crâniennes nécessite une consultation avec un chirurgien et un traumatologue. Au cours de l'engourdissement dans la région du menton lors des manipulations orthodontiques, ils viennent chez les dentistes. En cas de lésion des organes internes, un examen doit être effectué selon plusieurs paramètres principaux..

Selon les raisons, les conditions suivantes peuvent s'appliquer:

  • Corsets.
  • Médicaments anti-inflammatoires.
  • Analgésiques.
  • Compresses pour réchauffer la zone à problèmes.
  • Procédures de massage.

Le choix d'une technique thérapeutique appropriée est déterminé par les causes de l'engourdissement et est effectué après des procédures de diagnostic complexes. La rééducation à part entière dure parfois longtemps, mais il sera possible de terminer la thérapie pour éliminer diverses complications qui présentent un danger pour l'existence.

Pendant l'hypesthésie, la prudence est de mise à proximité des sources de chaleur lors de l'alimentation, car en raison de problèmes de sensibilité, la cavité buccale est parfois accidentellement blessée ou une brûlure se produit. Il n'est pas souhaitable de se retrouver dans une situation où un tel engourdissement se produit car l'influence de facteurs externes peut déterminer l'intensité de ces signes.

Étant donné que l'hypoxie peut contribuer à l'engourdissement, vous devez ventiler la pièce à tout moment. Parfois, vous devez suivre une psychothérapie pour vous débarrasser des problèmes mentaux provoqués par des troubles dus aux symptômes manifestés.

Certaines maladies nécessitent une intervention chirurgicale et une rééducation à long terme. Le spécialiste détermine comment traiter spécifiquement le trouble.

Causes d'engourdissement à l'arrière de la tête

L'engourdissement de l'occiput et du cou est une plainte relativement courante chez de nombreux patients atteints de troubles de la colonne cervicale à long terme. Mais ce symptôme peut indiquer des maladies plus graves. Il existe de nombreux troubles dans lesquels l'arrière de la tête est engourdi, une évaluation appropriée est donc nécessaire pour identifier la cause.

L'une des premières raisons pour lesquelles la tête devient engourdie et les crampes dans le cou est une assise prolongée devant l'ordinateur, des actions manuelles stéréotypées, la conduite d'une voiture. Un facteur commun est de porter des sacs lourds sur l'épaule. Dans ce cas, le côté droit de la tête ou son côté gauche peut devenir engourdi, selon le lieu de chargement..

Mais l'engourdissement n'est pas nécessairement causé par un stress stéréotypé sur les épaules et le cou. La tension musculaire est souvent une manifestation physiologique d'un stress psychologique ou émotionnel.

Il est important d'identifier et d'éliminer la cause du symptôme désagréable dès que possible. Sinon, son intensité augmentera..

Troubles de la colonne cervicale

Le blocage de la colonne cervicale dû aux contractions des muscles vertébraux est l'un des troubles les plus courants qui engourdissent le côté gauche de la tête ou le côté droit. Typique pour cette condition est une douleur douloureuse dans le cou lors du déplacement de la tête d'avant en arrière et sur le côté. La douleur peut irradier sur un côté de la tête ou sur le front. Fièvre et aucun symptôme autre que des maux de tête.

La raideur musculaire et la surcharge sont également causées par un effort physique excessif (généralement chez une personne non entraînée), le sommeil dans la mauvaise position, des mouvements de tête imprudents (inclinaison brusque, rotations rapides).

L'ostéochondrose est une autre partie du corps qui engourdit la tête; les causes incluent les facteurs dégénératifs, le surpoids, la prédisposition génétique, etc. Ce trouble se caractérise par un certain nombre de manifestations désagréables: le patient peut ressentir des douleurs et des engourdissements à l'arrière de la tête, une sensation de brûlure et la chair de poule peuvent être ressenties à l'arrière de la tête. Des manifestations similaires sont également typiques de la polyarthrite rhumatoïde, qui affecte la colonne cervicale..

Options de traitement pour les troubles vertébraux:

  • Thérapie réflexive. Différentes mesures physiques sont appliquées: chauffage (déconseillé en cas de lumbago aigu), irritations cutanées (glace, cannelle, gel au poivre), massages (acupression).
  • Manipulation des tissus mous. Pression sur la myogellose, traitement des fascias profonds.
  • Méthodes spécifiques. Étirements, relaxation post-isométrique, techniques anti-gravité, positionnement, exercices de physiothérapie.

Dans la polyarthrite rhumatoïde, un certain nombre de classes d'immunosuppresseurs sont utilisées pour supprimer le processus inflammatoire. L'approche thérapeutique classique est l'utilisation de corticostéroïdes, mais ces médicaments ont un certain nombre d'effets secondaires. Une méthode relativement nouvelle est la thérapie biologique, dans laquelle des médicaments qui suppriment le système immunitaire ne sont injectés qu'en cas de besoin..

Si l'arrière de la tête devient engourdi, les raisons peuvent résider dans des troubles fonctionnels des articulations de la tête, typiques de la migraine classique. Ces blocages aggravent souvent ou même provoquent des convulsions. Le soulagement de la douleur, la fréquence des crises et la durée sont fournis en s'attaquant à la cause profonde.

La migraine touche environ 18% des femmes (y compris les jeunes filles) et 5% des hommes en Europe. L'incidence se déplace vers les groupes d'âge plus jeunes.

Parfois, l'approche d'une attaque est signalée à l'avance par la phase prodrome, qui comprend une sensation de fatigue, de nausée, de pression dans la tête (dans n'importe quelle partie - arrière ou avant, gauche ou droite, sur la couronne). Environ 20% des patients développent une aura - des perceptions visuelles dans une partie spécifique du champ visuel. Ils courbent, brillent, scintillent.

L'activité physique aggrave la condition, une personne recherche la paix, le calme, l'obscurité et la fraîcheur. Chez certaines femmes, les migraines sont associées au cycle menstruel. Les convulsions surviennent généralement au début du saignement, mais surviennent également plus tard ou pendant l'ovulation.

Tout d'abord, il est recommandé de s'allonger (mieux dormir) dans le silence et l'obscurité. La pharmacothérapie est divisée en thérapie préventive et ciblée. Les mesures urgentes lors d'une attaque légère sont généralement représentées par l'utilisation d'analgésiques conventionnels, dans des conditions plus graves - médicaments spéciaux, médicaments anti-migraineux. Si les crises sont fréquentes, intenses, limitant la vie quotidienne d'une personne, un traitement préventif est prescrit pour prévenir les crises.

Haute pression

L'hypertension artérielle (hypertension) est une maladie insidieuse qui peut durer longtemps. Chez certaines personnes, une augmentation de la pression se manifeste par de la fatigue, des maux de tête (principalement au niveau du front ou du dos, dans les tempes), des vertiges, un engourdissement du cou. Parfois, il y a un gonflement du visage, une sensation de pieds en coton, insensible au toucher.

La plupart des gens ne présentent aucun symptôme. Mais l'hypertension à long terme entraîne des complications. En particulier, il aggrave l'évolution de l'athérosclérose et des maladies connexes, au fil du temps, il peut provoquer le développement d'autres maladies, telles que:

  • cardiopathie ischémique et membres inférieurs;
  • infarctus du myocarde;
  • AVC ischémique;
  • rétrécissement de l'artère rénale;
  • démence vasculaire, etc..

Avec une augmentation des valeurs au-dessus de 230/130, on parle d'une crise hypertensive, caractérisée par un risque élevé de développer diverses complications.

En règle générale, le premier groupe de personnes doit changer de mode de vie pour perdre du poids, renoncer à l'alcool, moins saler, essayer d'éviter les situations stressantes. De plus, l'utilisation d'antihypertenseurs est recommandée. Les méthodes traditionnelles aident également contre l'hypertension artérielle (par exemple, le thé à la mélisse).

Les médicaments contre l'hypertension sont à vie. Vous ne pouvez pas l'approcher avec l'idée d'une guérison rapide..

Pour les 5 à 10% restants de patients souffrant d'hypertension, les mesures ci-dessus ne fonctionnent pas et même de fortes doses d'antihypertenseurs ne donnent pas un bon effet. Dans le cadre du diagnostic, il est important de déterminer la cause spécifique de la maladie et de la traiter. Un avantage certain pour ces patients est le fait qu'après l'élimination du principal facteur causal, la pression diminue généralement, c'est-à-dire pas besoin de traitement constant.

Lors de l'introduction de nouveaux médicaments, il est recommandé de surveiller régulièrement le patient, car leur effet peut être trop fort et provoquer une hypotension.

La dystonie végétovasculaire (VVD) est un diagnostic clinique qui combine un certain nombre de troubles associés au travail des organes internes.

Les symptômes de la maladie sont variés. Ils apparaissent à la fois séparément et en combinaison avec des signes d'autres troubles somatiques. Un diagnostic correct nécessite un examen spécialisé..

Une personne malade peut se sentir étourdie, les oreilles piquent. Il est souvent préoccupé par l'hypotension ou l'hypertension, les troubles circulatoires (dus au rétrécissement des veines, des artères), un engourdissement de la tête, incl. occiput, indigestion et autres problèmes.

Il n'existe pas de protocole unique pour le traitement du VSD. Dans le cadre de la thérapie, les mesures et procédures suivantes sont appliquées:

  • réduction du stress psycho-émotionnel;
  • prendre des vitamines;
  • physiothérapie.

L'exercice léger, la natation, la marche sont recommandés.

Syndrome méningé

Le côté gauche de la tête, son côté droit ou la zone occipitale deviennent engourdis, également avec le syndrome méningé. D'autres signes comprennent:

  • maux de tête (en particulier au niveau des pommettes);
  • la nausée;
  • vomissement;
  • photophobie.

La conscience, en règle générale, n'est pas perturbée, il y a seulement parfois des états de confusion ou d'inconscience à court terme. Il y a une forte rigidité de la partie supérieure de la colonne vertébrale et du cou - le patient ne peut pas plier la tête. Paradoxalement, la capacité de déplacer la tête sur les côtés reste.

En plus de la méningite, un syndrome méningé peut survenir avec une hémorragie sous-arachnoïdienne et des métastases tumorales au cerveau.

Le syndrome méningé est simplement une combinaison de symptômes et ne répond donc pas au traitement. Seule la cause première peut être traitée. Les manifestations cliniques disparaîtront après un traitement réussi.

Une température corporelle élevée (supérieure à 38 ° C) peut provoquer des maux de tête et d'autres symptômes (en particulier, avec de la fièvre, le cuir chevelu devient engourdi, une raideur apparaît à l'arrière de la tête). Pour cette raison, il est parfois difficile de distinguer une infection relativement courante de la méningite..

  • maladies infectieuses;
  • maladies auto-immunes;
  • processus tumoraux;
  • augmentation de la fonction thyroïdienne;
  • complications de la transplantation et de la transfusion;
  • Dommage tissulaire;
  • intoxication par des drogues et d'autres substances;
  • coup de chaleur;
  • hyperthermie maligne.

La première étape consiste à traiter la maladie qui a causé la fièvre (par exemple, une antibiothérapie pour une infection bactérienne). Les avis médicaux diffèrent en ce qui concerne la réduction de la température. La personne a tendance à abaisser toute température élevée (en raison de l'inconfort, d'une diminution des performances, etc.).

Étant donné que nous parlons d'une réaction protectrice du corps, qui s'est développée au cours de millions d'années, l'opportunité de telles mesures radicales est discutable. Une température très élevée (supérieure à 39-40 ° C) doit être réduite, car cette condition menace l'environnement interne du corps et même la vie humaine.

En thérapie, des médicaments antipyrétiques sont utilisés - AINS et médicaments contenant du paracétamol (Paralen, Paracetamol, etc.).

L'aspirine n'est pas utilisée chez les enfants en raison du risque de syndrome de Reye mortel.

La raideur et l'engourdissement du cou sont généralement traités par un neurologue, un physiothérapeute ou un spécialiste des maladies infectieuses. En l'absence de suspicion d'étiologie infectieuse, en plus d'un examen physique, une radiographie de la colonne cervicale est réalisée. Une autre possibilité est la tomodensitométrie ou l'IRM de cette zone (si un trouble plus grave est suspecté). Les symptômes méningés nécessitent une TDM du cerveau (pour exclure une pression intracrânienne élevée) et une ponction lombaire (pour obtenir un échantillon de liquide céphalo-rachidien).

Quelles sont les causes de l'engourdissement à l'arrière de la tête

L'engourdissement à l'arrière de la tête est une plainte assez courante parmi d'autres manifestations d'inconfort dans cette zone. Subjectivement, cet état est perçu comme une sensation de brûlure, une sensation de picotement avec des aiguilles ou des grimaces à l'arrière de la tête. Parallèlement à cela, une personne éprouve des vertiges, une congestion dans les oreilles, un assombrissement des yeux. En conséquence, la coordination des mouvements est altérée et parfois cette condition conduit même à une perte de conscience. Si les causes des maux de tête aigus ont été étudiées, il reste à voir pourquoi l'arrière de la tête devient engourdi.

Facteurs d'occurrence

En médecine, il est courant de distinguer les causes physiologiques (normales) et pathologiques de l'engourdissement dans la région occipitale. Le premier comprend les points suivants:

  1. Reste continu dans une position. Cela perturbe la circulation sanguine dans le corps, entraînant un nerf pincé ou un spasme musculaire..
  2. Mauvaise position du corps pendant le sommeil. Si l'oreiller est trop haut ou, au contraire, son absence, l'apport sanguin à l'organe principal du système nerveux central échoue. En conséquence, la tête tourne et le dos devient engourdi.
  3. Un changement brutal de la position du corps dans l'espace. Pour cette raison, un vasospasme se produit..
  4. Hypothermie.
  5. Stress.

Si les symptômes d'engourdissement et de picotements persistent dans les 15 minutes et réapparaissent périodiquement, vous devez consulter un médecin et établir la cause de leur apparition..

Les facteurs pathologiques de l'apparition d'une telle condition comprennent:

  • sclérose en plaques;
  • un traumatisme crânien;
  • terminaisons nerveuses pincées;
  • troubles circulatoires;
  • néoplasmes.

Ostéochondrose

Il s'agit d'une maladie de la colonne cervicale, dans laquelle les disques intervertébraux perdent leurs fonctions et dégénèrent le tissu cartilagineux en os. Il y a un pincement des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins et, par conséquent, il y a une violation de l'apport sanguin et de l'innervation de l'organe principal du système nerveux central. Les principaux symptômes sont des étourdissements, un engourdissement de l'occiput, des pics de pression, des problèmes de vision jusqu'à sa perte, des douleurs. L'ostéochondrose répond bien au traitement, au cours duquel des médicaments sont prescrits pour normaliser la circulation sanguine, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et un massage de la colonne cervicale est prescrit. Parfois, il est nécessaire de porter un bandage spécial qui soutient la tête et soulage les tensions musculaires. Il est recommandé d'envelopper votre cou la nuit avec un foulard en laine, après avoir lubrifié la peau avec une pommade chauffante. Il soulage le gonflement et la pression des vaisseaux et des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, facilite la circulation sanguine.

Dystonie végétovasculaire

Ce sont les caractéristiques du travail du système nerveux humain selon le type parasympathique, dans lequel il y a un rétrécissement périodique ou une forte expansion des vaisseaux de l'organe principal du système nerveux central. Le trouble s'accompagne d'une fièvre dans la région occipitale, d'un engourdissement, de démangeaisons du cuir chevelu. Dans le même temps, les oreilles sont bloquées ou, au contraire, un sifflement perçant constant se fait entendre. La maladie est chronique et n'est traitée que de manière symptomatique..

Hypertension

En règle générale, une maladie survient en raison d'une violation de la circulation sanguine à travers les vaisseaux ou se développe dans le contexte d'un trouble d'état psycho-émotionnel et d'une maladie cardiaque. L'hypertension artérielle s'accompagne de crises hypertensives - il s'agit d'une forte libération de sang du ventricule cardiaque dans le lit vasculaire. Le liquide rouge se précipite rapidement vers la tête, un engourdissement est ressenti non seulement à l'arrière de la tête, mais également dans tout le corps, une douleur aiguë apparaît, les tempes pulsent. La condition est arrêtée par des médicaments qui abaissent la tension artérielle. L'hypertension est dangereuse pour ses complications: avec une évolution prolongée et des crises hypertensives fréquentes, la condition conduit inévitablement à un accident vasculaire cérébral.

Il s'agit d'une violation de la perméabilité du sang à travers les vaisseaux de l'organe principal du système nerveux central. Lorsque l'écoulement de liquide rouge est gravement obstrué, un état d'accident cérébrovasculaire aigu se produit. La pression atteint un maximum, ce qui conduit à la rupture de la paroi vasculaire. Le sang coule directement vers le cerveau. Dans ce cas, non seulement l'arrière de la tête peut devenir engourdi, mais également toute la tête, ainsi que les membres. Au bout de deux heures, les zones touchées du cerveau meurent, les principales fonctions sont perturbées: paralysie des membres ou de tout le côté du corps, perte de voix ou d'audition. Souvent, un accident vasculaire cérébral est mortel. Seul le traitement hospitalier est possible.

L'athérosclérose

L'athérosclérose est une autre raison pour laquelle l'arrière de la tête peut devenir engourdi. La maladie est caractérisée par le dépôt de plaques de cholestérol dans les vaisseaux. Collant, ils constituent un obstacle à la circulation du sang, qui ne va pas bien aux organes, en particulier au cerveau, et les cellules ne reçoivent pas la nutrition nécessaire. De plus, la plaque peut se détacher de la paroi du vaisseau et l'obstruer. Cela conduit souvent à un arrêt complet de l'apport de sang au cerveau. Avec cette maladie, des acouphènes, des étourdissements, un engourdissement de l'arrière de la tête ou de la tête entière sont ressentis. La vision diminue souvent, la mémoire se détériore jusqu'au développement de la démence.

Avitaminose

Une autre raison pour laquelle l'arrière de la tête peut être engourdi est une carence dans le corps en vitamines B, calcium, magnésium et potassium. En l'absence de ceux-ci, des dommages aux cellules nerveuses et aux fibres se produisent, en raison desquels un engourdissement est ressenti, cela peut réduire la tête avec des spasmes musculaires. Pour arrêter cette condition, il suffit d'étirer vous-même votre cou avec des mouvements de massage ou de faire de simples exercices de gymnastique.

Diagnostic de l'engourdissement du cou

Des tests cliniques de sang et d'urine sont nécessaires pour détecter un processus inflammatoire dans le corps. L'électroneuromyographie détecte les dommages aux systèmes nerveux et musculaire. Les radiographies, l'IRM et la tomodensitométrie fournissent des informations sur l'innervation et le pincement des racines nerveuses du dos et du cou. La doppleroscopie et l'échographie diagnostiquent les maladies du système cardiovasculaire.

Conclusion

Un engourdissement du cou et de l'arrière de la tête peut être observé dans diverses conditions du corps, associé à la fois à des caractéristiques physiologiques et à une violation de l'un des systèmes. La cause exacte de ces symptômes sera déterminée par le médecin après un diagnostic approfondi..

L'arrière de la tête et du cou deviennent engourdis: que signale-t-il, comment faire face à la maladie

L'engourdissement de l'arrière de la tête et de l'arrière du cou est un symptôme désagréable qui est souvent laissé sans attention, attribué à la fatigue, au surmenage, à la position inconfortable de la tête.

Un engourdissement à l'arrière de la tête et du cou peut être un symptôme de maladies graves qui nécessitent des mesures appropriées immédiates pour un examen détaillé du patient et la nomination d'un traitement complexe.

Diverses circonstances peuvent entraîner un engourdissement du cou et de la nuque - de l'hypothermie ordinaire aux maladies dangereuses.

Assurez-vous de consulter votre médecin avant de commencer le traitement. L'auto-administration de médicaments ne peut que nuire à la santé.

Parfois, l'engourdissement de l'occiput n'est pas un signe de pathologie et survient chez une personne en bonne santé.

De tels phénomènes ne nécessitent pas de référence à un spécialiste ni de traitement spécifique:

  1. 1. Hypothermie résultant d'une exposition à de basses températures. L'arrière de la tête, les oreilles et le haut du cou sont touchés. Cela se produit pendant la période froide automne-hiver..
  2. 2. Long séjour dans une position inconfortable (dormir dans une position inconfortable).

L'engourdissement dans la région occipitale se produit non seulement avec des lésions de la tête et de la colonne cervicale.

Un symptôme est capable de signaler une grande variété de maladies:

  • sclérose en plaques;
  • processus oncologique;
  • lésion cérébrale;
  • blessures au dos et au cou;
  • dorsopathie de la colonne cervicale;
  • crise d'hypertension;
  • troubles aigus de la circulation cérébrale;
  • une crise d'angine de poitrine (l'engourdissement dans ce cas est localisé à gauche);
  • Diabète.

Vous ne devez pas essayer de diagnostiquer la maladie par vous-même, le diagnostic correct ne peut être posé qu'à la suite d'un examen détaillé.

Un engourdissement du cou et de la région occipitale peut être accompagné de symptômes qui affectent l'état général du patient et altèrent certaines fonctions:

  • trouble de la fonction motrice - d'une légère faiblesse musculaire à l'incapacité de bouger la main ou les doigts;
  • étourdissements, instabilité lors de la marche, trouble de l'équilibre;
  • vidange involontaire de la vessie ou de l'intestin;
  • altération de la clarté de la parole, trouble de la diction;
  • l'apparition d'un engourdissement après une blessure à la tête ou au col de l'utérus;
  • des oreilles qui sautent ou du bruit, des sifflements;
  • désorientation dans l'espace;
  • vision double;
  • Vision floue;
  • s'assombrit dans les yeux (même pendant une courte période);
  • évanouissement, perte de conscience épisodique;
  • engourdissement et contraction des muscles faciaux du visage;
  • troubles de la sensibilité - engourdissement des mains et des doigts;
  • nausées Vomissements;
  • la durée de l'épisode d'engourdissement est supérieure à 3-4 minutes.

Si au moins l'un de ces symptômes survient, vous devez consulter un médecin, même si rien ne fait mal.

Le traitement de l'engourdissement de la nuque et du cou dépend des raisons pour lesquelles cela s'est produit:

Quelle que soit la raison de l'engourdissement de la nuque et du cou, ce symptôme ne peut être ignoré.

La bonne décision serait de subir un examen médical pour identifier les causes possibles de sensations étrangères et leur élimination en temps opportun.