Cardiopsychonévrose

Spasme

La dystonie neurocirculatoire (MNT) est une maladie fonctionnelle du système cardiovasculaire qui n'entraîne pas de reconstruction structurelle du cœur. Il est basé sur des violations de la régulation neurohumorale des fonctions du système cardiovasculaire, survenant pour diverses raisons. Les manifestations cliniques des MNT sont diverses, surviennent ou s'intensifient lors de situations stressantes, se distinguent par une évolution bénigne et un pronostic favorable.

Les principales causes de cette maladie sont le stress aigu et chronique, le surmenage, le tabagisme, les foyers d'infection chronique dans le nasopharynx, les traumatismes crâniens, l'alcoolisme. Certains patients ont une prédisposition héréditaire à cette maladie.

Symptômes

Les symptômes des MNT sont variés et sont regroupés en syndromes. Ils doivent être suivis pendant au moins deux mois pour confirmer le diagnostic. Caractérisé par le polymorphisme (variété) des plaintes chez un patient. Les principaux syndromes suivants sont distingués:

  1. Cardiaque.
  2. Vasomoteur.
  3. Asthénonévrose.
  4. Syndrome de thermorégulation altéré.
  5. Névrosé.
  6. Troubles respiratoires.

Le syndrome cardiaque se manifeste par des douleurs dans la région du cœur (cardialgie) et / ou des troubles du rythme. La cardialgie survient chez presque tous les patients atteints de MNT.

La cardialgie classique se manifeste par une douleur constante et modérée dans l'apex du cœur (dans la zone du mamelon gauche), qui diminue après la prise de validol ou de corvalol. Ce type de douleur est plus typique chez les personnes âgées, en particulier avec une ostéochondrose concomitante de la colonne cervicale et thoracique. La cardialgie sympathique est caractérisée par une sensation de brûlure intense et prolongée au sommet du cœur. Il ne disparaît pas après la prise de Corvalol, diminue avec l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Il existe également une cardialgie paroxystique, qui se manifeste par une douleur soudaine et intense dans le côté gauche de la poitrine. Cette condition est généralement accompagnée de:

  • peur de la mort;
  • palpitations;
  • transpiration;
  • urination fréquente.

Les jeunes ont des douleurs ponctuelles de couture, de perçage, pire avec une profonde respiration. Il oblige les malades à respirer peu profondément.

Parfois, la douleur NCD survient pendant l'exercice. Contrairement à la maladie coronarienne (coronaropathie), la relation entre la douleur et l'exercice n'est pas absolue. Si le niveau de charge est inadapté aux capacités du patient, le syndrome cardialgique peut augmenter en même temps. En revanche, assez souvent, une charge rationnelle entraîne une diminution de la gravité de la cardialgie..
Le syndrome cardiaque peut se manifester:

  • palpitations;
  • un sentiment d'interruptions dans le travail du cœur;
  • une sensation de pulsation des vaisseaux du cou.

Dans de nombreux cas, la sensation de palpitations est subjective et l'électrocardiogramme peut montrer un pouls normal ou même une bradycardie. Cela est dû à la sensibilité accrue des patients aux contractions cardiaques. Dans d'autres cas, il existe des signes objectifs de troubles du rythme cardiaque. Le plus souvent, il s'agit d'une extrasystole ventriculaire, qui est une source d'émotions négatives pour le patient. Il apparaît généralement en allant en position horizontale et après avoir mangé.
Le syndrome vasomoteur peut se manifester:

  • sensation de chaleur;
  • "Les marées";
  • vertiges;
  • froideur des membres;
  • transpiration.

Le syndrome asthénoneurotique s'accompagne de:

  • fatigue;
  • la faiblesse;
  • diminution des performances, surtout le matin.

Le syndrome de thermorégulation altérée est caractérisé par une augmentation inexpliquée de la température corporelle à des nombres subfébriles.

Les patients atteints de MNT sont caractérisés par des symptômes névrotiques:

  • irritabilité;
  • anxiété;
  • fixation sur l'inconfort dans la région du cœur;
  • les troubles du sommeil;
  • migraine;
  • évanouissement;
  • maux de tête vasculaires;
  • troubles respiratoires.

Arrêtons-nous plus en détail sur les troubles respiratoires. Ils se manifestent par une sensation de manque d'air, accompagnée de «soupirs mélancoliques» sur fond de respiration normale. Cela est dû à une régulation respiratoire altérée. Ces violations sont confirmées par un test de maintien de la respiration, qui chez les patients atteints de MNT est raccourci à 20-30 secondes.

Les symptômes des MNT surviennent lors de situations stressantes aiguës et prolongées ou lors de changements hormonaux (par exemple, pendant la grossesse, l'adolescence ou la ménopause). Ils peuvent exister longtemps avec des périodes alternées d'exacerbation et de rémission..

Gravité

Les symptômes des MNT varient en fonction de la gravité de la maladie..

Avec une évolution légère de la maladie, la douleur dans la région du cœur ne survient qu'en cas de stress sévère. Il n'y a pas de crises végétatives-vasculaires. L'activité physique ne s'accompagne pas d'une tachycardie sévère. Les troubles respiratoires ne sont pas très prononcés. Capacité de travail préservée.

Avec un cours modéré de MNT, une multiplicité de plaintes est notée. La douleur dans la région du cœur est constante, persistante. Il existe une tendance à la tachycardie au repos. Les performances physiques sont réduites.

Une évolution sévère de MNT s'accompagne de symptômes persistants difficiles à traiter. La tachycardie et les troubles respiratoires sont exprimés. Il existe un syndrome douloureux persistant. Les crises végétatives-vasculaires, la cardiophobie, la dépression sont souvent enregistrées. La capacité de travail est fortement réduite.

Formes cliniques

En fonction des symptômes et du niveau de pression artérielle, on distingue les formes hypotensive, hypertensive et cardiaque de la maladie..

La forme hypotensive se manifeste principalement par une diminution de la pression artérielle. En conséquence, les performances diminuent, des maux de tête et des évanouissements apparaissent..

La forme hypertensive se manifeste par une augmentation périodique de la pression artérielle. Contrairement à l'hypertension, cette augmentation est combinée à d'autres signes de MNT, n'entraîne pas de modifications du fond d'œil et d'hypertrophie myocardique.

La forme cardiaque est caractérisée par la prédominance de la douleur dans la région du cœur et des troubles du rythme à un niveau normal de pression artérielle.

Diagnostique

Le diagnostic des MNT est basé sur les plaintes, les données d'anamnèse (antécédents médicaux) et les méthodes de recherche instrumentale.

L'électrocardiographie ne montre parfois pas de changements. Dans certains cas, une bradycardie sinusale, une tachycardie, une arythmie, une migration du stimulateur cardiaque à travers les oreillettes sont enregistrées. Les troubles de l'extrasystole et du rythme paroxystique sont assez courants. Pour clarifier les troubles du rythme, une surveillance quotidienne de l'électrocardiogramme Holter est effectuée.

Pour confirmer les épisodes d'hypertension artérielle, cette étude est indiquée dans de nombreux cas.
En outre, des tests électrocardiographiques sont prescrits: avec hyperventilation, orthostatique, potassium, avec des bêtabloquants. Ces tests permettent de confirmer la nature fonctionnelle des modifications de l'électrocardiogramme au repos..

Pour le diagnostic différentiel de la douleur au cœur, il est possible de réaliser des tests d'effort: ergométrie du vélo ou test sur tapis roulant. Ils ne montrent pas de changements ischémiques pendant l'exercice. Déterminé par une diminution des performances physiques, une réponse inadéquate à la charge de pression artérielle, une récupération retardée des fonctions cardiaques.

L'examen échographique du cœur ne révèle pas de pathologie. Dans certains cas, des accords transversaux dans les ventricules ou un prolapsus de la valve mitrale sont trouvés.

La thermométrie est conseillée toutes les 2 heures pendant plusieurs jours. La violation de la thermorégulation peut être confirmée en mesurant la température simultanément dans l'aisselle et sous la langue. Normalement, la température sous la langue est de 0,2 ° C supérieure à celle de l'aisselle. S'il est égal ou supérieur, cela indique une violation de la thermorégulation, caractéristique du NDC..

Les crises autono-vasculaires, qui aggravent l'évolution de la maladie, sont considérées séparément. Ils sont associés à un déséquilibre hormonal, surviennent lors de situations stressantes et de stress excessif..
Les crises sympathico-surrénaliennes sont accompagnées des conditions suivantes:

  • excitation;
  • anxiété;
  • douleur dans la région du cœur;
  • tachycardie;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • tremblant;
  • extrémités froides.

Les crises vagoinsulaires s'accompagnent de faiblesse, d'étourdissements, de nausées, d'essoufflement. Une bradycardie et d'autres troubles du rythme apparaissent, la transpiration s'intensifie, des douleurs abdominales apparaissent, des vomissements sont possibles.
Les crises d'hyperventilation surviennent plus souvent chez les femmes atteintes de névroses. Ils se manifestent par une augmentation de la fréquence respiratoire, une tachycardie et une augmentation de la pression artérielle. Une tétanie d'hyperventilation se développe: tension des muscles des avant-bras et des mains («main de l'obstétricien»), ainsi que des jambes et des pieds.

Dans certains cas, en particulier avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, des crises végétatives-vestibulaires se produisent, accompagnées d'étourdissements, de nausées, de vomissements et d'une diminution de la pression artérielle.

Traitement

Il est nécessaire de trouver la cause de la maladie et d'effectuer un traitement étiologique. Cela contribue souvent à une amélioration significative de l'état du patient ou même à sa guérison..

Traitement symptomatique et non médicamenteux

Il est nécessaire d'éliminer les facteurs psychologiques traumatiques, de désinfecter les foyers d'infection chronique dans le nasopharynx et la cavité buccale, d'exclure les risques professionnels. Il est nécessaire de limiter rationnellement l'activité physique excessive. Si nécessaire, un traitement hormonal est indiqué (par exemple, pendant la ménopause).
La psychothérapie individuelle et de groupe et l'auto-formation sont d'une grande importance..

Traitement médical

Les médicaments peuvent inclure:

  • préparations de valériane et d'agripaume;
  • tranquillisants (grandaxin);
  • antidépresseurs (amitriptyline);
  • médicaments nootropes (piracétam);
  • correcteurs cérébroangio-correcteurs (cavinton).

Ces médicaments aident à normaliser la fonction cérébrale, à soulager les sentiments de peur et de tension et à améliorer le métabolisme et le flux sanguin vers le cerveau..

En cas de tachycardie au repos et de crises sympatho-surrénales fréquentes, ainsi qu'en cas d'hypertension artérielle, la nomination de bêta-bloquants (anapriline, aténolol, métoprolol et autres) est indiquée.

La phytothérapie est recommandée avec l'utilisation d'honoraires contenant de la camomille, des fleurs de muguet, des fruits de fenouil, des feuilles de menthe poivrée, de la racine de valériane, de l'agripaume, de la mélisse, de la fleur de tilleul. Prendre des herbes devrait durer longtemps (jusqu'à six mois ou plus).

Physiothérapie

La physiothérapie contribue à améliorer le bien-être pendant les MNT. En vigueur:

  • électrosleep;
  • électrophorèse;
  • procédures de l'eau (douches, douches, bains);
  • aéroionothérapie;
  • massage réparateur, y compris l'acupression;
  • acupuncture.

La thérapie générale de renforcement et d'adaptation joue un rôle important:

  • mode de vie sain;
  • nourriture saine;
  • perte de poids;
  • physiothérapie.

Vous pouvez également prendre des médicaments adaptogènes: éleutherococcus, ginseng, citronnelle, rhodiola rosea, zamaniha, aralia. Ils doivent être pris sous le contrôle de la pression artérielle et du pouls..

Les patients atteints de maladies non transmissibles peuvent suivre un traitement thermal dans des zones à climat doux, sans changements brusques de température et de pression atmosphérique. Ce sont des sanatoriums locaux, ainsi que des hôpitaux de la région de Kaliningrad, Crimée, Sotchi.

Lors de l'utilisation de médicaments, il est extrêmement important de savoir que seul un médecin peut les prescrire et déterminer la posologie. Lors de l'utilisation de plantes médicinales, il est nécessaire de déterminer si le patient est allergique.

Dystonie neurocirculatoire: problèmes d'actualité de diagnostic et de traitement

La dystonie neurocirculatoire (MNT) est une maladie appartenant au groupe fonctionnel et se manifestant par des troubles cardiovasculaires, respiratoires et autonomes, l'asthénie, une mauvaise tolérance au stress et l'effort physique. Maladie fuite

La dystonie neurocirculatoire (MNT) est une maladie appartenant au groupe fonctionnel et se manifestant par des troubles cardiovasculaires, respiratoires et autonomes, l'asthénie, une mauvaise tolérance au stress et l'effort physique. La maladie circule par vagues, avec des périodes d'exacerbations et de rémissions, a un pronostic favorable, car l'insuffisance cardiaque congestive et les troubles du rythme cardiaque potentiellement mortels ne se développent pas.

Les données de fréquence NDC sont contradictoires. Dans la pratique médicale, la maladie est diagnostiquée chez un tiers des personnes examinées pour troubles cardiovasculaires. Les jeunes femmes sont plus susceptibles de tomber malades.

Étiologie et pathogenèse

Parmi les facteurs prédisposants, les caractéristiques héréditaires et constitutionnelles, les traits de personnalité, les périodes de changements hormonaux (troubles disovariés, avortement, grossesse, ménopause) et le mode de vie sont importants. Facteurs à l'origine de la maladie: psychogènes (stress neuro-émotionnel, conditions socio-économiques défavorables), influences physiques et chimiques (insolation, climat chaud, vibrations), intoxication chronique, y compris alcool et tabac, infections des voies respiratoires supérieures et du nasopharynx, inactivité physique, fatigue mentale et physique.

L'interaction de ces facteurs conduit à une violation de la régulation neurohormonal-métabolique. Le lien principal est, apparemment, la défaite des structures hypothalamiques qui jouent un rôle intégrateur. Les troubles de la régulation se manifestent sous la forme d'un dysfonctionnement des systèmes sympatho-surrénalien et cholinergique, de modifications de la sensibilité des récepteurs périphériques, lorsqu'une réponse hyperactive est notée à la sécrétion habituelle de catécholamines. Les fonctions des systèmes histamine-sérotonine et kallikréinkinine, ainsi que le métabolisme eau-électrolyte sont altérées. Les processus de microcirculation sont inhibés, ce qui entraîne une hypoxie tissulaire.

Le trouble de la régulation neurohormonale du cœur entraîne une réaction incorrecte aux stimuli, qui se traduit par une insuffisance de tachycardie, des fluctuations du tonus vasculaire (augmentation ou diminution de la pression artérielle), une augmentation du volume infime du cœur (type hyperkinétique de circulation sanguine), des spasmes des vaisseaux périphériques.

Classification

Il existe une classification de travail de V.I. Makolkin et S.A Abbakumov.

- essentiel (constitutionnel-héréditaire);
- psychogène (névrosé);
- toxique infectieux;
- associé au stress physique;
- en raison de facteurs physiques et professionnels.

- cardialgique;
- tachycardie;
- hypertendu;
- hypotonique;
- troubles vasculaires périphériques;
- crises végétatives;
- respiratoire;
- asthénique;
- dystrophie myocardique.

Diagnostique

Les manifestations de la maladie sont polymorphes, la gravité des symptômes est variable. Dans certains cas, ils ressemblent à des signes d'autres maladies cardiovasculaires, ce qui peut rendre difficile la reconnaissance des NDC..

La sévérité de l'évolution est déterminée par une combinaison de différents paramètres: la sévérité de la tachycardie, la fréquence des crises végétatives-vasculaires, le syndrome douloureux, la tolérance à l'effort.

Examen physique

Il existe de nombreux signes de troubles cardiovasculaires et autonomes, mais ils ne sont pas très spécifiques. Certains patients ressemblent à ceux souffrant d'hyperthyroïdie (yeux brillants, anxiété, tremblements), d'autres, au contraire, sont ternes, avec un regard terne, adynamique. Une transpiration excessive des paumes, des jambes et des aisselles est également fréquente. Une hyperémie du visage, de la peau, de la poitrine, un dermographisme survenant facilement ou même une urticaire «nerveuse» sont détectés chez de nombreux patients lors du premier examen, il y a souvent un «jeu des pupilles» non motivé et très vivant. Un dermographisme persistant témoigne de la forte réactivité du système vasculaire. Les extrémités sont froides, parfois pâles, bleuâtres. Une respiration fréquente et superficielle est notée, les patients respirent principalement par la bouche (avec laquelle les muqueuses des voies respiratoires supérieures sèchent souvent). De nombreux patients ne peuvent pas faire d'expiration forcée. Chez certains patients, une augmentation de la pulsation des artères carotides est la manifestation d'un état hyperkinétique de la circulation sanguine..

La palpation dans la région précordiale, en particulier dans l'espace intercostal III-IV le long de la ligne médio-claviculaire et à gauche en parasternal, des zones de douleur des muscles intercostaux sont déterminées (dans 50% des cas), en règle générale, pendant les périodes d'exacerbation de la maladie. Avec l'auscultation du cœur, souvent au bord gauche du sternum et à la base du cœur, un ton supplémentaire se fait entendre dans la systole (au début - le ton de l'expulsion, et à la fin - un clic systolique).

Le signe auscultatoire le plus fréquent est un souffle systolique (environ 70% des cas). Ce souffle est très typique - faible ou modéré, avec une grande zone de sondage du sommet du cœur à la base (sondage maximal dans l'espace intercostal III-IV au bord gauche du sternum).

Une caractéristique du pouls chez les personnes atteintes de MNT est sa labilité: la facilité d'apparition de la tachycardie avec des émotions et des efforts physiques mineurs. Souvent, la tachycardie survient avec un test orthostatique ou une respiration accrue. Chez de nombreux patients, la différence de fréquence du pouls en clino- et orthostase peut être de 100 à 200% de la fréquence initiale. La fréquence du pouls chez les personnes atteintes de MNT atteint 120 à 130 battements / min. Les épisodes de tachycardie supraventriculaire et les paroxysmes de fibrillation auriculaire sont rares.

La TA est labile, il est donc préférable de ne pas se fier aux résultats d'une seule mesure. Souvent, la première mesure montre un certain excès de la limite supérieure de la norme, mais après 2-3 minutes, la pression revient à la normale. L'asymétrie de la pression artérielle aux extrémités droite et gauche peut être déterminée. À la palpation de l'abdomen, dans 1/3 des cas, il y a une légère douleur diffuse dans l'épigastre ou autour du nombril.

Traitement

1. Traitement étiologique

Il est nécessaire d'éliminer l'impact des situations stressantes (normaliser les relations familiales, éliminer les situations de conflit au travail). Dans le cas d'une forme infectieuse-toxique de MNT, un rôle important appartient à l'assainissement de la cavité buccale, au traitement des foyers d'infection chronique et à l'amygdalectomie en temps opportun. Avec NDC, conditionné par des facteurs physiques et professionnels, il est nécessaire d'exclure les risques professionnels, dans certains cas - emploi rationnel.

2. Psychothérapie rationnelle, auto-formation

Cela peut souvent être beaucoup plus efficace que les médicaments. Le médecin doit expliquer au patient l'essence de la maladie, souligner sa bonne qualité, son pronostic favorable et la possibilité de guérison. Dans certains cas, il est conseillé de mener une psychothérapie en présence des proches du patient afin de les informer sur la nature de la maladie et la possibilité de sa guérison. Le patient doit apprendre les formules d'auto-hypnose, permettant de réduire les manifestations subjectives désagréables de la maladie. L'auto-hypnose doit être combinée avec l'auto-entraînement et la relaxation musculaire.

3. Normalisation des relations fonctionnelles perturbées de la zone limbique du cerveau, de l'hypothalamus et des organes internes

3.1. L'utilisation de sédatifs

La valériane et l'agripaume ont non seulement un effet calmant, mais aussi un effet «tige», c'est-à-dire qu'ils normalisent la fonction du tronc cérébral et de l'hypothalamus. L'herbe de racine de valériane ou d'agripaume se prend sous forme d'infusions (à partir de 10 g pour 200 ml d'eau), 1/4 tasse 3 fois par jour et la nuit pendant 3-4 semaines.

3.2. Traitement avec des tranquillisants

Les tranquillisants ont des propriétés anxiolytiques, soulagent la peur, l'anxiété, la tension émotionnelle. Elenium est prescrit 0,005-0,01 g 2-3 fois par jour. Diazépam (Seduxen, Relanium) - prescrit à une dose de 2,5 à 5 mg 2 à 3 fois par jour, avec un sentiment de peur prononcé, une dose unique peut être augmentée à 10 mg; le médicament réduit la fréquence des crises sympatho-surrénales. Le phénazépam est un médicament tranquillisant très actif, il est recommandé de prendre 0,5 mg 2-3 fois par jour. Oxazepam (Nozepam, Tazepam) - 0,01 g est pris 2 à 3 fois par jour. Medazepam (Mezapam, Rudotel) - 0,01 g est pris 2 à 3 fois par jour. Le tofisopam (Grandaxin) est un tranquillisant de jour, appliqué à raison de 0,05-0,1 g 2-3 fois par jour. Les tranquillisants se prennent pendant 2-3 semaines et sont particulièrement indiqués avant les situations stressantes. Ces dernières années, des médicaments tels que l'Afobazole (un traquilizer diurne en vente libre qui n'induit pas de somnolence) et le Tenoten (un médicament homéopathique contenant des microdoses d'anticorps contre la protéine cérébrale S-100) ont commencé à être utilisés..

3.3. Préparations combinées "Belloid" et "Bellaspon"

Ils réduisent l'excitabilité des structures adrénergiques et cholinergiques, ont un effet calmant sur la région hypothalamique du cerveau. Ils sont une sorte de "correcteurs végétatifs", normalisant la fonction du système nerveux autonome. Belloid - 1 comprimé du médicament contient 30 mg de butobarbital, 0,1 mg d'alcaloïdes de belladona, 0,3 mg d'ergotoxine. Il est prescrit 1 comprimé 2-3 fois par jour. Bellaspon (Bellataminal) - 1 comprimé contient 20 mg de phénobarbital, 0,3 mg d'ergotamine, 0,1 mg d'alcaloïdes de belladone. 1 à 2 comprimés sont prescrits 2 à 3 fois par jour.

Ils sont principalement indiqués pour la dépression. Des dépressions masquées sont possibles, lorsque la dépression elle-même est «masquée» par divers troubles somatoneurologiques. Une telle dépression masquée (primaire) doit être distinguée de la dépression secondaire dans les MNT. L'utilisation d'antidépresseurs doit être différenciée. En cas de dépression anxieuse et agitée, l'amitriptyline (Tryptisol) est indiquée à raison de 50 à 75 mg / jour; pour les formes asthéniques de dépression - imipramine (Imizine, Mélipramine) 50-100 mg / jour. Avec des phénomènes hypocondriaques prononcés, Teralen est prescrit à 20-40 mg / jour, Sonapax à 30-50 mg par jour. En cas de dépression légère, Azafen peut être utilisé à une dose de 0,075 à 0,125 g par jour. Parmi les médicaments les plus modernes, il convient de noter le citalopram (Cipramil), la fluoxétine (Prozac), la paroxétine (Rexetin), le pirlindol (Pyrazidol). Les doses d'antidépresseurs doivent être «titrées», en commençant par un petit (1/2 comprimé par dose) et en augmentant progressivement jusqu'à l'optimisation. Le traitement dure environ 4 à 6 semaines. Les doses d'antidépresseurs diminuent à mesure que la dépression diminue.

3.5. Médicaments nootropes

Ils améliorent les processus énergétiques et l'apport sanguin au cerveau, augmentent la résistance à l'hypoxie, activent les fonctions intellectuelles, améliorent la mémoire, ce qui est particulièrement important pour les patients atteints de MNT impliqués dans une activité mentale. Montré en présence de signes d'adynamie, d'asthénie, de troubles hypocondriaques. Ils peuvent être utilisés comme adjuvants dans le traitement des états dépressifs résistants aux antidépresseurs. Piracetam (Nootropil) - prescrit en gélules ou comprimés, 0,4 g 3 fois par jour pendant 4-8 semaines. Si nécessaire, vous pouvez augmenter la dose à 0,8 g 3 fois par jour. Des moyens plus modernes et puissants sont le phénotropil, la pantocalcine. A un effet doux et est bien toléré par Picamilon.

Ils normalisent la circulation cérébrale, ce qui a un effet positif sur l'état fonctionnel de la zone limbique du cerveau et de l'hypothalamus. Ces fonds sont particulièrement utiles pour les maux de tête angio-œdème, les étourdissements, l'ostéochondrose cervicale.

Cavinton (vinpocetine) - utilisé en comprimés de 0,005 g, 1-2 comprimés 3 fois par jour pendant 1-2 mois.

Stugeron (cinnarizine) - prescrit en comprimés de 0,025 g, 1 à 2 comprimés 3 fois par jour pendant 1 à 2 mois.

Instenon forte - 1 comprimé 2 fois par jour pendant au moins 1 mois.

4. Diminution de l'activité accrue du système sympatho-surrénalien

La normalisation du tonus du système sympatho-surrénalien est une méthode pathogénique pour le traitement de la variante hypertensive des MNT, caractérisée par une sympathicotonie élevée. À cette fin, des bêta-bloquants sont utilisés..

Le propranolol le plus couramment utilisé (Anaprilin, Inderal, Obzidan) à une dose quotidienne de 40 à 120 mg. Le traitement par bêtabloquants dure de 2 semaines à 5–6 mois, en moyenne 1–2 mois. Après avoir atteint l'effet thérapeutique, la dose est réduite de moitié ou trois fois. Les bêta-bloquants peuvent être annulés pendant les périodes d'amélioration.

Phytothérapie

Il aide à normaliser la relation hypothalamo-viscérale, l'activité du système cardiovasculaire et le sommeil. Les frais suivants sont recommandés.

Collection numéro 1: camomille (fleurs) 10 g, muguet (fleurs) 10 g, fenouil (fruits) 20 g, menthe poivrée (feuilles) 30 g, valériane (racine) 40 g. Versez 1 c.... eau, insister pendant 3 heures, faire bouillir, refroidir, filtrer. Prendre 40 ml (2,5 cuillères à soupe) 5 fois par jour.

Collection numéro 2: agripaume (herbe) 20 g, valériane (racine) 20 g, calendula (fleurs) 20 g, cumin (fruits) 20 g, aneth (graines) 20 g.1 cuillère à café de la collection versez 1 tasse d'eau bouillante, laissez 2 h, souche. Prendre 1 cuillère à soupe 4-5 fois par jour.

Collection numéro 3: aubépine (fleurs) 20 g, muguet (fleurs) 10 g, houblon (cônes) 10 g, menthe poivrée (feuilles) 15 g, fenouil (fruit) 15 g, valériane (racine) 20 g 1 cuillère à soupe verser la collection hachée avec 1 verre d'eau bouillie froide, insister dans un endroit frais pendant 3 heures, puis faire bouillir, refroidir, égoutter. Prendre 1/4 tasse 4 fois par jour 20 minutes avant les repas.

L'amélioration de la phytothérapie se produit en 2-3 semaines, mais un effet durable n'est obtenu que dans le cas d'une prise régulière à long terme d'infusions à base de plantes (dans les 6-8 mois). Après 1 à 2 mois, dans un contexte de bonne santé, vous pouvez faire des pauses de 7 à 10 jours et, après la pause, modifier les frais. À des fins prophylactiques (même si la condition est satisfaisante), il est recommandé de percevoir des frais pendant 2 mois 2 fois par an - au printemps et en automne.

Persen est un remède à base de plantes combiné moderne avec un effet sédatif. Il se compose de racine de valériane, de menthe poivrée et de menthe citron. Les rhizomes aux racines de valériane contiennent une huile essentielle avec des monoterpènes, des sexviterpènes et des acides valériques moins volatils, l'acide gamma-aminobutyrique (GABA), la glutamine et l'arginine, sont utilisés pour augmenter l'excitabilité nerveuse, ont un effet sédatif et améliorent le sommeil.

Les feuilles de mélisse ont un effet calmant et carminatif.

Les ingrédients actifs présents dans les feuilles de mélisse sont les huiles essentielles, les aldéhydes monoterpéniques tels que les huiles de géranium, de néroli et de cédrate, les flavonoïdes, les glucosides, les monoterpènes, les tanins (acide rosmarinique), les acides triterpéniques et les substances amères. Les feuilles de menthe poivrée ont un effet antispasmodique sur les muscles lisses du tractus gastro-intestinal, ainsi qu'un effet cholérétique et carminatif. Les principaux ingrédients actifs des feuilles de menthe poivrée sont l'huile essentielle de menthol, les flavonoïdes, les acides phénolique et triterpénique.

Persen est utilisé comme sédatif pour l'augmentation de l'excitabilité nerveuse, les troubles du sommeil, l'insomnie, l'irritabilité; sensation de tension intérieure. Persen est présenté sous deux formes posologiques: les comprimés Persen et les capsules Persen forte. Pour les adultes et les adolescents de plus de 12 ans, le médicament est prescrit pour 2-3 comprimés ou 1-2 capsules. Le médicament est pris 2 à 3 fois par jour.

Pour l'insomnie - 2-3 comprimés ou 1-2 capsules une heure avant le coucher.

Pour les enfants âgés de 3 à 12 ans, le médicament est prescrit uniquement sous surveillance médicale et uniquement sous forme de comprimés. La dose dépend du poids corporel du patient, en moyenne 1 comprimé 1 à 3 fois par jour.

La décision sur l'opportunité d'utiliser le médicament pendant la grossesse (en particulier au cours du premier trimestre) et pendant l'allaitement (allaitement) ne doit être prise qu'après avoir évalué les bénéfices escomptés pour la mère et le risque potentiel pour le fœtus et l'enfant..

La durée du traitement n'est pas limitée. Même avec une utilisation à long terme de comprimés ou de gélules, il n'y a pas de dépendance.

Arrêt de Persen, le syndrome de sevrage ne se développe pas.

Lors de l'utilisation du médicament, une diminution de la vitesse de réaction est possible, par conséquent, le prendre avant les cours nécessitant une attention accrue n'est pas recommandé.

Nous avons une expérience bien sûr de l'utilisation du médicament "Persen" pendant 3 semaines chez 16 patients, dont 10 avaient des MNT pour le type cardiaque, 6 - le syndrome asthénoneurotique dans le contexte de maladies somatiques. L'âge des patients variait de 25 à 45 ans, parmi lesquels il y avait 3 hommes et 13 femmes. Dans le groupe témoin (n = 10), comparable en sexe et en âge au groupe principal, la teinture d'alcool de valériane a été utilisée 30 gouttes 3 fois par jour.

Au cours du traitement, il a été constaté que dans le groupe d'utilisation de Persen, le niveau d'anxiété selon l'échelle de Taylor diminuait significativement plus rapidement, l'indice végétatif Kerdo normalisé, la gravité des céphalées et des cardialgies selon l'échelle visuelle analogique (EVA) diminuait et la qualité de vie (QOL) augmentait par rapport au groupe de comparaison..

Physiothérapie, balnéothérapie, massage, acupuncture

Afin de réguler le système nerveux central, réduire les manifestations du syndrome cardialgique, l'extrasystole, l'électrosleep est utilisé. Pour obtenir un effet calmant, il est prescrit avec une fréquence de 10-25 Hz, de 20 à 40 minutes par jour, la durée du traitement est de 15 séances. Lorsque le NCD est hypotonique, l'électrosommeil est prescrit avec une fréquence de pouls qui augmente progressivement (après 3-4 séances) (10-40 Hz).

Dans le syndrome hypertensif, l'électrophorèse est réalisée avec une solution de bromure de sodium ou de potassium à 5-10%, une solution de sulfate de magnésium à 5%, une solution d'euphylline à 1%, une solution de papavérine à 2%, une solution de dibazol à 1%, Anaprilin (40 mg par procédure) selon la méthode d'exposition générale ou par collier méthodologie.

Avec l'hypotension, l'électrophorèse de la caféine peut être utilisée. Des procédures d'une durée de 10 à 20 minutes sont effectuées à un courant de 5 à 7 mA, tous les deux jours. Le cours du traitement est de 15 procédures. En cas d'asthénie sévère, un collier galvanique selon Shcherbak est utilisé, la durée de la procédure est de 10 à 20 minutes, tous les deux jours, le traitement comprend 15 à 20 procédures. En cas de manifestations prononcées du syndrome cardialgique, une électrophorèse de solution de Novocaïne à 5-10%, une solution d'acide nicotinique à 0,5-1% est recommandée, principalement selon la méthode d'exposition générale ou selon la méthode cardiaque (les électrodes sont placées sur le cœur et dans la région interscapulaire).

En cas de syndrome arythmique, une électrophorèse de solution de Novocaïne à 5%, de solution de Panangin à 2% ou d'Anaprilin est prescrite selon la technique cardiaque. Avec des manifestations cliniques prononcées de dysfonctionnement hypothalamique, des paroxysmes végétatifs-vasculaires, une électrophorèse intranasale de Relanium peut être recommandée. Le cours du traitement est de 10 procédures.

Les procédures à l'eau ont un effet positif sur les patients atteints de MNT. Diverses douches, douches, enveloppements secs et humides sont utilisés. Un effet sédatif prononcé est exercé par les bains de valériane, de conifères, d'oxygène, d'azote et de perles (température 36–37 ° С) pendant 8–15 minutes. Les bains sont prescrits tous les deux jours, la durée du traitement est de 10 à 12 bains.

Avec une forte prédominance de l'excitation, des syndromes cardiaques et arythmiques, des hydro-procédures d'une température indifférente (35-36 ° C) sont montrées, avec des températures hypotensives - plus basses (32-33 ° C). Pour les types hypertendus et cardiaques de MNT, des bains de radon, de sulfure d'hydrogène et d'iode-brome sont recommandés; avec variante hypotensive - carbonique, iode-brome. La température de l'eau dans tous les bains est de 35 à 36 ° C, la durée est de 8 à 15 minutes, les bains sont prescrits tous les deux jours, la durée du traitement est de 10 bains.

Avec une prédominance prononcée des processus d'excitation, les bains de radon et d'azote ont le meilleur effet, avec l'asthénie - bains carboniques. Les bains de radon et d'iode-brome sont également recommandés pour l'ostéochondrose. Lorsque les symptômes cérébraux prédominent, des bains locaux sont recommandés comme procédure distrayante: bains de pieds (frais, moutarde), température de l'eau dans le bain 40–42 ° C, durée - 10–15 minutes. Dans le même but, des applications de paraffine sont prescrites sur les pieds (température de la paraffine 50–55 ° C) pendant 20–30 minutes tous les deux jours, le cours est de 10 procédures.

L'aéroionothérapie s'est généralisée dans le traitement des patients atteints de MNT. Les ioniseurs d'air sont utilisés pour un usage individuel ("Ovion-S") et collectif ("Le lustre de Chizhevsky"). Dans le processus d'ionisation de l'air, des ions d'air se forment avec une prédominance d'ions d'air négatifs. Les patients sont à une distance de 70 à 100 cm de l'appareil, la durée de la séance est de 20 à 30 minutes, pendant ce temps, le patient inhale de l'air chargé d'ions négatifs. Le cours du traitement est de 12 à 14 séances. Sous l'influence de l'aéroionothérapie, une diminution de la pression artérielle (de 5 à 20 mm Hg), une diminution de la fréquence cardiaque, une augmentation des échanges gazeux, une augmentation de la consommation d'oxygène, la disparition de l'insomnie, une diminution des maux de tête, une faiblesse.

Le massage a un effet positif sur les patients atteints de MNT. Pour les patients, un massage de renforcement général est utile, un massage soigneux de la colonne cervicale et thoracique est recommandé pour l'ostéochondrose de ces parties. L'acupression, qui peut être pratiquée par le patient lui-même et ses proches, est une méthode efficace de traitement des MNT..

L'acupuncture normalise l'état fonctionnel du système nerveux central et autonome; élimine la dystonie végétative-vasculaire; augmente les capacités d'adaptation du corps; améliore le métabolisme et la fonction des organes internes; a un effet analgésique, soulage la céphalée et la cardialgie; normalise la pression artérielle. L'acupuncture peut être réalisée selon la méthode classique ou sous forme d'électroacupuncture. Habituellement, la version frein de ИРТ est utilisée avec une augmentation progressive du nombre de points. Le premier cours comprend 10 séances, après une pause de 2 semaines, le deuxième cours est prescrit et après 1,5 mois - le troisième cours.

En acupuncture, les points tszu-san-li (36E), shen-men (7C), shen-ting (24VG) sont utilisés pour restaurer les fonctions du système nerveux central, soulager le stress émotionnel et obtenir un effet sédatif. Pour soulager les douleurs cardiaques, les maux de tête avec leur réflexion sur les muscles du cou et du visage, l'effet analgésique des points tian-tu (22VC), san-yin-jiao (6RP), feng chi (20VB), bai-hui (20VG) est utilisé ), wai-guan (5TR), pour réduire la pression artérielle - points wai-guan (5TR), nei-ting (44E), pour normaliser la fréquence cardiaque - san-yin-jiao (6RP). Sous l'influence de l'IRT, une amélioration significative de la condition est observée chez 65 à 70% des patients.

Thérapie adaptogène

Les patients atteints de MNT sont très sensibles aux changements de temps, au régime habituel d'activité physique, mal adapté aux situations psycho-émotionnelles négatives. Les adaptogènes sont des préparations à base de plantes qui ont un effet tonique sur le système nerveux central et les fonctions corporelles en général, augmentent l'endurance au stress physique et mental, la résistance aux infections virales respiratoires et ont un effet bénéfique sur les processus métaboliques et le système immunitaire..

Teinture de ginseng - prescrit 20-25 gouttes 3 fois par jour; extrait d'Eleutherococcus - 20-30 gouttes 3 fois par jour; Teinture de citronnelle - 25-30 gouttes 3 fois par jour; teinture d'aralia - 30 à 40 gouttes 3 fois par jour; Saparal (la somme des glycosides d'araloside obtenus à partir des racines d'aralia) - 0,05 g 3 fois par jour.

En plus des adaptogènes d'origine végétale, Pantokrin est également utilisé (un extrait liquide alcool-eau des bois non ossifiés d'un maral, d'un cerf élaphe ou d'un cerf sika) - 30 gouttes sont prescrites 3 fois par jour; Cigapan (extrait de bois de renne mâle) - 1 comprimé 2 fois par jour.

Les adaptogènes peuvent augmenter la pression artérielle; si elle augmente, il est nécessaire de réduire la dose du médicament ou de l'annuler; peut avoir un effet excitant sur le patient, la dernière dose du médicament doit donc être prise quelques heures avant le coucher; le traitement avec des adaptogènes dure environ 3 à 4 semaines, 4 à 5 de ces cours peuvent être effectués au cours de l'année; il est conseillé d'effectuer le cours du traitement en prévision d'une épidémie de grippe, pendant les périodes de temps instable (surtout en automne et au printemps), avec un travail mental et physique intense.

Correction de la dépendance climatique

Les patients atteints de MNT sont très sensibles à la météorologie; dans des conditions météorologiques défavorables, leur état se détériore considérablement. La sélection et l'examen médical de ces patients sont recommandés; notification des conditions météorologiques défavorables et mesures préventives; la veille, ce jour-là et le lendemain, il est recommandé de prendre des adaptogènes, il est conseillé d'utiliser également de la vitamine E, 100 mg 1-2 fois par jour pendant 3-4 semaines. Pour s'adapter au froid, durcissant, ainsi que des douches de contraste, des bains de pieds, des baignades dans de l'eau fraîche, des bains d'air, des vêtements légers en saison fraîche, des bains froids (18-22 ° C), suivis d'un frottement intensif avec une serviette.

traitement de Spa

Dans ce cas, sont utilisés: repos, nutrition médicale, effets climatiques et paysagers, eaux minérales, bains de mer, balnéothérapie, physiothérapie, parcours de santé. Les patients atteints de MNT sont envoyés à la station à tout moment de l'année. Les stations avec un climat doux sans changements brusques de pression atmosphérique sont préférées. Par exemple, il s'agit des stations balnéaires de Lettonie (bord de mer de Riga), de Lituanie (Palanga), d'Estonie (Tartu), des régions de Leningrad et de Kaliningrad, de Lettsy (Biélorussie), de la côte sud de la Crimée (Yalta), de Sotchi. Le traitement est efficace dans les sanatoriums-dispensaires, ainsi que dans les sanatoriums de banlieue locaux.

Littérature

V. V. Skvortsov, docteur en sciences médicales
A. V. Tumarenko, candidat aux sciences médicales
O. V. Orlov
VolGMU, Volgograd