Symptômes et traitement de la néphropathie rénale

Vasculite

Une pathologie telle que la néphropathie rénale est dangereuse pour la vie humaine. Les causes du développement de la maladie diffèrent les unes des autres, la formation d'une pathologie se produit en raison de maladies systématiques des organes et des systèmes corporels. Aux stades initiaux, le développement se produit sans signes prononcés et peut se manifester après des lésions profondes des glomérules et du parenchyme rénal. Il est recommandé de consulter un médecin dès les premiers signes avant-coureurs, et avec le développement d'autres pathologies, un examen systématique est effectué régulièrement. Après avoir identifié des anomalies dans le travail des reins, vous devez clairement suivre les recommandations du médecin et suivre les procédures prescrites.

Pathologie héréditaire et secondaire, leurs manifestations communes

La néphropathie est un terme désignant tous les troubles qui surviennent dans les organes appariés du système génito-urinaire. En médecine, on distingue les néphropathies primaires et secondaires. Compte tenu des circonstances, des néphropathies héréditaires apparaissent également. La dysfonction rénale aiguë et chronique se manifeste par des maladies secondaires qui provoquent une néphrose, une vascularite médicamenteuse. Le primaire se manifeste sous l'influence d'un processus pathogène qui se développe dans un autre organe, à savoir la dégénérescence rénale ou un emplacement inapproprié.

Symptômes: comment différents types apparaissent

Myélome

La néphropathie myélomateuse se développe lorsque les paraprotéines (protéines mal repliées) affectent les néphrons rénaux. Des troubles surviennent dans le tubule rénal distal, dans ces parties se déposent des cylindres calcaires. Au fil du temps, cela provoque de graves dommages au tissu rénal, appelé myélome rénal. Les symptômes de la néphropathie sont très différents et il est impossible de diagnostiquer un myélome par eux..

Néphropathie de la grossesse

Pendant la grossesse, les premiers signes d'une maladie dangereuse sont l'hypertension artérielle et l'enflure. La maladie du premier niveau pendant la grossesse disparaît généralement sans laisser de trace, les patients présentent une pathologie allant jusqu'à 2-3 degrés, dans ce cas, les symptômes apparaissent plus activement. Dans de telles situations, les femmes enceintes sont à haut risque, dont la conséquence peut être une fausse couche..

Membraneux

La néphropathie membraneuse se manifeste par la présence de globuline dans l'urine, des poches du corps, un épaississement diffus des parois des vaisseaux se développe, ces amas sont situés dans les glomérules rénaux. Cette variété agit toujours comme une complication d'une autre pathologie et ne se développe pas comme une maladie indépendante. Le plus souvent, cela devient une conséquence de tumeurs, de tuberculose.

Diabétique

Dans la néphropathie diabétique, les deux organes du système génito-urinaire sont affectés à la fois. La cause profonde est le diabète sucré (DM), dans le contexte duquel la maladie rénale se développe lentement et les symptômes apparaissent progressivement. La néphropathie diabétique est divisée en 5 étapes:

  • Asymptomatique. Il n'y a aucun signe de néphropathie rénale.
  • Changements primaires dans la structure du rein.
  • Prénéphrotique. Le niveau de microalbumine augmente, il n'y a pas de caractéristiques développementales avec la protéinurie.
  • Néphrotique. Le niveau de pression artérielle est régulièrement élevé, un œdème apparaît.
  • Urémique. La capacité de filtration diminue, ce qui provoque l'accumulation d'urine dans le sang et de créatinine. La maladie entraîne une insuffisance rénale.
Retour à la table des matières

Goutteux

La maladie est causée par une altération du métabolisme des purines et des modifications des vaisseaux sanguins. Cette variété est la plus courante dans la moitié la plus forte. Pendant la maladie, la production d'acide urique augmente et il existe un déséquilibre entre la sécrétion et la réabsorption des sels de sodium et de potassium. La plupart des patients souffrent de dysfonctionnement tubulaire rénal.

Analgésique

La néphropathie analgésique est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Il se manifeste chez les personnes qui abusent de médicaments analgésiques, notamment de la phénacétine avec de l'aspirine, ainsi que du paracétamol et de la caféine. Avec une maladie, une nécrose des papilles rénales se développe, des réactions pathologiques dans les tubules et les tissus rénaux sont caractéristiques.

Médicinal

La néphropathie médicinale se développe en raison de la prise incontrôlée de médicaments ou de leur utilisation continue. Ce comportement provoque le développement de processus pathogènes dans le corps, à savoir une déformation fonctionnelle ou organique des organes appariés du système génito-urinaire. Le processus de lésion peut être aigu ou chronique, dont les manifestations sont:

  • augmentation du niveau de température;
  • éruptions cutanées;
  • intoxication du corps;
  • le syndrome néphrotique.
Retour à la table des matières

Paranéoplasique

La néphropathie paranéoplasique avec néoplasmes minimes se développe très rapidement. Le fonctionnement du système rénal est très fortement influencé par les tumeurs se développant dans les voies respiratoires, le système digestif, la glande thyroïde. En outre, un facteur de développement peut être le myélome sanguin. Désigne une réponse rénale non spécifique considérée comme faisant partie de la réponse du corps à un irritant.

Contraste induit

La néphropathie induite par le contraste se manifeste par un trouble aigu des fonctions des organes appariés du système génito-urinaire. Il se manifeste après l'injection du liquide de contraste radio-opaque, la réaction se produit après 24 heures. Sous l'influence de cet agent, le niveau de créatinine augmente. En raison de la demande pour cet agent, la néphropathie induite par le contraste est devenue très répandue.

Pathologie IGA

IGA ou néphropathie immunitaire, en science, s'appelle la pathologie de Berger. Les maladies immunitaires sont les plus courantes de toutes les espèces rénales. La pathologie commence à se développer à un jeune âge et est également divisée en formes primaires et secondaires. Il se développe dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, d'infections d'origine intestinale. À ce moment, le corps accumule plus activement l'immunoglobuline A.

Vasculaire

Les néphropathies vasculaires provoquent une pathologie vasculaire rénale. Au cours du développement de la maladie, une ischémie du tissu rénal survient, de nature partielle ou tonale. Ce type comprend la néphropathie hypertensive et ischémique, ainsi que les maladies systémiques du parenchyme. Les signes de ce type de maladie sont:

  • l'athérosclérose;
  • atrophie des tissus rénaux;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • envie fréquente d'uriner.
Retour à la table des matières

Ischémique

La néphropathie ischémique apparaît après des lésions athéroscléreuses des vaisseaux rénaux. La maladie est fréquente chez les personnes âgées et altère la fonction rénale. La maladie se développe rapidement, ce qui entraîne un rétrécissement puis un blocage des artères rénales. Cette variété provoque des changements irréversibles dans les organes appariés du système génito-urinaire.

Alcoolique

La néphropathie alcoolique se forme sous l'influence systématique de boissons contenant des substances alcooliques. Agit comme une maladie concomitante d'hépatite systématique ou de cirrhose hépatique. Traitez la maladie avec des médicaments anti-toxiques. Cette variété est particulière à:

  • envie accrue d'uriner;
  • saignement dans l'urine.
Retour à la table des matières

Toxique

La néphropathie toxique se développe sous l'influence d'agents toxiques sur le corps, ce qui perturbe le bon fonctionnement des reins. Le plus souvent, cette condition est provoquée par l'acide acétique ou le sulfate de cuivre. Parfois, il y a des lésions rénales de nature non spécifique, qui provoquent des poisons et des troubles hémodynamiques. Des substances telles que le plomb, le mercure et l'arsenic provoquent le développement.

Pathologie non spécifiée

Le plus souvent, une telle néphropathie non spécifiée se manifeste dans la période de toxicose tardive lors du port d'un enfant. Mais l'hydropisie, l'hypertension artérielle, la néphrite peuvent également devenir la pathologie sous-jacente. Il se manifeste par une protéinurie, une pression artérielle, un œdème, en raison de ces symptômes, un mal de tête prolongé se développe souvent, la vision diminue. La thérapie est complexe, prend généralement beaucoup de temps.

Démétabolique

Le dysmétabolique est un type courant de pathologie, cette forme comprend plusieurs sous-espèces:

  • Oxalate de calcium. Cette néphropathie métabolique chez les enfants est la plus courante.
  • Oxalate. Il se développe même chez les nouveau-nés, dans un état négligé, la lithiase urinaire se développe.
  • Phosphate. La base principale du développement est l'infection du service excréteur, qui est systématique..
  • Néphropathie urate. Distinguer entre primaire et secondaire.
  • Troubles métaboliques, se développe avec la cystite.
Retour à la table des matières

Potassium pénique

La maladie se développe dans le contexte de tumeurs surrénales, d'hypertension ou de carcinome du cortex surrénalien. Les symptômes de la maladie sont une pression artérielle constamment élevée, une faiblesse musculaire et des contractions musculaires périodiques. La maladie se manifeste également sous la forme d'un rein caliopénique, ce qui signifie une excrétion excessive de calcium du corps sous l'influence de l'aldostérone.

Que signifie reflux?

La pathologie du reflux se manifeste sous la forme d'un flux urinaire inversé et est très courante. Influence le développement de la pyélonéphrite, l'expansion des voies urinaires et provoque également une augmentation de la taille du rein. La néphropathie par reflux est plus fréquente chez les enfants. Ils provoquent le développement de modifications de l'anatomie des organes urinaires, ainsi que divers processus inflammatoires dans ces organes.

Comment déterminer le développement de la maladie?

Pour déterminer la pathologie, une analyse différentielle est effectuée avec des maladies rénales concomitantes. Les critères diagnostiques généraux ne donnent pas toujours une image complète, de sorte que des études supplémentaires sont souvent commandées. Les activités courantes comprennent:

  • analyse biochimique et générale du sang et de l'urine;
  • Échographie des organes appariés et de leur système vasculaire;
  • Test de Zimnitsky.
Retour à la table des matières

Le traitement doit être complet

Médicaments: caractéristiques de la thérapie

La thérapie dépend principalement du stade de développement et de la localisation, ainsi que des facteurs de provocation. Par exemple, la néphropathie hypertensive nécessite le traitement de l'hypertension artérielle, la néphropathie membraneuse nécessite le traitement des tumeurs, la néphropathie du myélome - élimination des composés protéiques anormaux, néphropathie par reflux - traitement des processus inflammatoires, néphropathie IGA - renforcement du système immunitaire. Il n'est possible de traiter avec un médicament qu'après avoir déterminé son type. Le médicament est prescrit par le médecin traitant en fonction des résultats des tests obtenus.

Aide avec les remèdes populaires

Le traitement de la néphropathie avec des remèdes populaires agit comme une technique auxiliaire prescrite sur recommandation d'un médecin. Traite la pathologie avec une décoction à base de plantes, qui a un effet diurétique et anti-inflammatoire. La nutrition joue un rôle important, donc la néphropathie rénale est également traitée avec un régime. Il est recommandé de supprimer le salé, l'épicé et le fumé de l'alimentation, les aliments doivent contenir des niveaux suffisants de vitamines et de minéraux.

Les complications de la maladie sont souvent des pathologies secondaires..

Comment prévenir le développement de la néphropathie rénale?

Les meilleurs conseils pour améliorer votre santé pendant la maladie:

Pour éviter la pathologie rénale, vous devez soutenir le corps avec des complexes vitaminiques.

  • surveiller la pression artérielle (néphropathie hypertensive);
  • suivre le régime prescrit;
  • contrôler la quantité de fluide consommée;
  • maintenir le ton physique du corps;
  • prendre des complexes vitaminiques.

La maladie survient dans le contexte de divers facteurs, le développement est latent, il est donc difficile de le déterminer vous-même. La maladie a de nombreuses variétés, qui diffèrent selon les facteurs qui l'ont provoquée. En cas de détérioration de la santé ou de manifestation de sensations douloureuses dans le bas du dos, il est nécessaire de consulter un médecin qui diagnostiquera et prescrira un traitement en fonction de la nature de la pathologie. Consulter un médecin aidera à guérir la maladie, à améliorer la qualité de vie et à prévenir le développement de complications graves.

Qu'est-ce que la néphropathie? Comment guérir la néphropathie?

Néphropathie - est une lésion de l'appareil glomérulaire et du parenchyme rénal d'étiologies diverses.

En général, la maladie est caractérisée par une fonction rénale altérée. Les signes cliniques et de laboratoire caractéristiques de la maladie sont l'œdème, la protéinurie, dans certains cas, une augmentation de la pression artérielle et la gravité spécifique de l'urine change également. En général, divers degrés de gravité d'altération de la fonction de filtration des reins se développent, ce qui peut finalement conduire à une insuffisance rénale chronique..

Les raisons menant à la néphropathie peuvent être diverses maladies, allant de l'empoisonnement néphrotoxique à la pathologie endocrinienne. Le diabète sucré est l'une des causes les plus courantes de néphropathie. Selon diverses sources, dans 30 à 35% des cas, la néphropathie est une conséquence du diabète sucré.

Catégories de changements motivés

En fonction de la cause du développement et de la direction des violations qui se produisent, plusieurs types de néphropathie sont distingués, qui ont leurs propres spécificités et caractéristiques du processus:

  • Néphropathie diabétique. L'apparition de changements structurels dans le tissu rénal est diagnostiquée dans le contexte de l'évolution du diabète sucré, qui détermine la cause de la fonction insuffisante de l'organe principal de la sphère urinaire.
  • Des lésions spécifiques du tissu rénal, telles qu'une néphropathie toxique, se développent dans le contexte d'une intoxication générale du corps associée à une exposition externe à des agents chimiques, des sels de métaux lourds, montrant des signes d'insuffisance rénale après des lésions du tissu hépatique.
  • La néphropathie membraneuse est une expansion diffuse des parois capillaires des glomérules rénaux, qui est observée avec une accumulation localisée de structures immunitaires. Une base claire provoquant des changements n'a pas été établie, mais des signes peuvent apparaître lors de la prise de certains médicaments, des lésions infectieuses, des pathologies auto-immunes, des néoplasmes, etc..
  • La néphropathie goutteuse définit les lésions du tissu rénal dans la goutte, lorsqu'il y a une accumulation de sels d'acide urique sous forme de cristaux dans divers organes et tissus. La maladie est principalement affectée par les hommes, et la moitié d'entre eux développent un dysfonctionnement rénal.
  • La formation de dépôts cristallins dans l'urine dans le contexte de troubles métaboliques entraîne non seulement des modifications fonctionnelles, mais également structurelles des reins, caractérisant une affection telle que la néphropathie dysmétabolique.

Identifier la cause du développement d'un état pathologique par un examen diagnostique du corps réduit la gamme des types multidirectionnels de néphropathie, permettant le diagnostic le plus précis d'un trouble pathologique.

Néphropathie: symptômes

La formation de changements structurels dans le tissu rénal se développe le plus souvent pendant une période assez longue et, aux premiers stades, peut ne pas être préoccupante chez l'homme. Les symptômes suivants sont distingués comme primaires, dont la présence doit être prise en compte:

  • fatiguabilité rapide;
  • faiblesse générale;
  • douleur dans la région lombaire;
  • sensation de soif;
  • maux de tête.

À une date ultérieure, la néphropathie rénale caractérise les troubles fonctionnels de la sphère excrétrice du corps, déterminant les signes suivants:

  • augmentation de la pression vasculaire;
  • développement d'un œdème tissulaire visible;
  • la présence de structures protéiques dans l'urine avec une violation de sa gravité spécifique, est déterminée par des recherches en laboratoire et peut également caractériser la néphropathie des femmes enceintes.

Lorsqu'un agent infectieux est attaché, le tableau clinique de la pyélonéphrite se développe, aggravant le déséquilibre fonctionnel actuel des reins avec la manifestation de signes typiques de la maladie. La maladie est diagnostiquée par examen de laboratoire et instrumental du corps.

Caractéristiques du cours de pathologie de l'enfance

La néphropathie chez un enfant détermine la similitude des signes manifestes d'un trouble fonctionnel des organes urinaires, dans la plupart des cas, elle se déroule de manière imperceptible et est détectée par hasard. Pour exclure cette possibilité, vous devez faire attention à la transparence de l'urine de l'enfant, ainsi qu'à la présence de sédiments ou de plaque indélébile au fond du pot de bébé.

Les symptômes de néphropathie dysmétabolique chez les enfants peuvent être présents dès la naissance, lorsqu'une histoire héréditaire indique la présence de maladies telles que la goutte, la spondylose, les pathologies urinaires et biliaires, l'arthropathie, le diabète sucré. En plus des paramètres inhérents à la catégorie adulte, les violations suivantes sont renvoyées aux signes actuels:

  • manifestations cutanées allergiques;
  • diminution de la pression vasculaire;
  • la dystonie végétative-vasculaire;
  • augmentation de masse;
  • douleur à la tête et aux articulations.

Le traitement de la néphropathie dysmétabolique chez les enfants comprend les principales directions suivantes pour corriger la déficience fonctionnelle:

  • Limiter l'alimentation, en fonction du type d'accumulations cristallines formées: oxalates, urates ou phosphates, permettant un certain régime qui élimine l'apport externe de substances dans l'organisme.
  • Restauration des processus métaboliques par exposition aux médicaments à des agents membranotropes et antioxydants.
  • Contrôle de la consommation quotidienne d'eau, ce qui aide à réduire la concentration de sel dans l'urine.

L'utilisation d'une approche combinée dans le traitement des troubles de la néphropathie métabolique chez les enfants vous permet d'éliminer en douceur les changements manifestés et de prévenir le développement de troubles fonctionnels plus graves..

Structure du processus pendant la grossesse

L'état de toxicose en fin de gestation, qui détermine l'apparition de signes tels que la présence de structures protéiques dans l'urine, une augmentation de la pression vasculaire et un œdème, caractérise la néphropathie chez la femme enceinte. Les symptômes peuvent survenir seuls ou en combinaison.

Plusieurs raisons contribuent au développement du trouble, les principales sont:

  • accumulation excessive de produits de carie dans le placenta ischémique et l'utérus, provoquant un trouble fonctionnel de la sphère urinaire du corps de la mère;
  • déséquilibre du fond hormonal associé à la restructuration du corps pour porter l'embryon;
  • la néphropathie des femmes enceintes se développe également dans le contexte d'une incompatibilité immunologique entre le fœtus et le corps féminin.

Néphropathie diabétique

Une pathologie endocrinienne telle que le diabète sucré est un groupe de maladies résultant d'une violation de la synthèse ou de l'action de l'insuline, qui se manifeste par une augmentation constante de la glycémie. Le déroulement du processus est prolongé, provoquant un trouble fonctionnel ultérieur dans le tissu rénal.

La néphropathie diabétique est classée par étapes, mettant en évidence les signes suivants de changements survenant:

  • Première. Il se développe avec la manifestation primaire de signes de diabète sucré, caractérisant l'augmentation cellulaire du réseau vasculaire des reins, ce qui entraîne l'activation de la capacité d'excrétion et de filtration de l'organe. L'examen de laboratoire de l'urine ne révèle pas d'anomalies, il n'y a pas de signes inquiétants.
  • Seconde. L'évolution de la pathologie endocrinienne pendant deux ans entraîne des modifications structurelles du tissu rénal, déterminant l'épaississement de la paroi vasculaire de l'organe, mais sans perturber la fonction excrétrice. Le diagnostic des paramètres de la néphropathie diabétique, selon les analyses de laboratoire et les symptômes, n'indique pas un écart par rapport à la norme.
  • Troisième. Il est établi par détermination en laboratoire de la présence d'une structure protéique dans l'urine, indiquant le début d'un processus actif de déformation tissulaire, avec une altération fonctionnelle de la capacité de filtrage et d'excrétion des reins. La néphropathie dans le diabète sucré à ce stade caractérise le processus de violation du taux de pénétration de l'eau et des substances de faible poids moléculaire à travers les glomérules du tissu rénal, ce qui est associé à une augmentation de la pression intravasculaire dans les tissus de l'organe. Aucun signe inquiétant, complétant l'histoire préclinique de la néphropathie diabétique.
  • Quatrième. Détermine la gravité du tableau clinique de la maladie, qui se manifeste après dix ans d'évolution des troubles endocriniens. Les symptômes sont prononcés et confirmés par les données d'examen de laboratoire et instrumentales.
  • Cinquième. La néphropathie diabétique caractérise le pic du déséquilibre fonctionnel de la sphère urinaire, qui se traduit par une sclérose de la vascularisation rénale, désactivant complètement la capacité de filtrage de l'organe. Des signes de violation sont présents, prenant un caractère potentiellement mortel.

Néphropathie diabétique: le traitement est structuré comme suit:

  • contrôle de la glycémie par sélection individuelle du médicament antihyperglycémiant approprié;
  • le traitement de la néphropathie comprend des mesures pour normaliser les manifestations concomitantes d'une augmentation de la pression vasculaire;
  • restriction du régime alimentaire lorsque des structures protéiques sont détectées dans l'urine, tout en rétablissant artificiellement l'équilibre perturbé de la protéine entrante de l'extérieur en prescrivant des analogues des acides aminés correspondants;
  • le traitement de la néphropathie avec manifestations d'insuffisance rénale sévère est représenté par un traitement substitutif sous forme d'hémodialyse et de dialyse péritonéale.

Néphropathie dysmétabolique

La condition est divisée en néphropathies primaires et secondaires, en fonction du facteur provoquant la violation:

  • prédisposition héréditaire et développement précoce d'une fonction insuffisante de la capacité de filtrage des reins;
  • consommation excessive d'un certain groupe de substances extérieures au corps qui perturbent les processus métaboliques, déterminant la maladie actuelle du tube digestif, la pharmacothérapie, etc..

La néphropathie métabolique est dans la plupart des cas associée à une violation des groupes de réactions suivants et, en fonction de cela, se manifeste par les symptômes caractéristiques de la maladie:

  • Diffusion de calcium. Ce type de néphropathie dysmétabolique est plus fréquent dans l'enfance, associé à une altération du métabolisme du calcium et de l'oxalate..
  • Excès de sels d'acide oxalique pour former des oxalates. L'apparition de troubles métaboliques dans le tissu rénal est attribuée à la prédisposition génétique, moins à une mauvaise alimentation, à l'influence d'un facteur environnemental, à l'instabilité au stress.
  • La néphropathie métabolique au phosphate se forme dans le contexte d'une évolution chronique d'un processus infectieux affectant les organes de la sphère urinaire.
  • Perturbation des processus métaboliques de l'acide urique. Une quantité importante de celui-ci est synthétisée dans le corps pendant la journée, une partie est utilisée par les intestins, mais la majeure partie est excrétée dans l'urine. Un changement de stabilité métabolique conduit à la formation d'urates avec le développement ultérieur d'une insuffisance rénale.
  • Participation de la cystine au développement de la néphropathie métabolique avec son accumulation dans le tissu rénal et altération de la réabsorption dans les tubules organiques. Représente un produit métabolique de la méthionine - une structure d'acide aminé protéique.

Le diagnostic de la néphropathie dysmétabolique est un ensemble d'études, utilisant des installations de laboratoire et techniques, permettant d'établir:

  • la présence de cristaux de sel dans l'urine;
  • déterminer la structure chimique des dépôts solides;
  • analyser la capacité anti-cristal de l'urine;
  • tester l'urine pour la présence de composés de calcium et de peroxyde;
  • scanner le tissu rénal à l'aide d'une méthode échographique.

Néphropathie goutteuse

La base du développement de la pathologie est la formation accrue d'acide urique dans le contexte d'un ralentissement des processus d'excrétion du corps. Cela caractérise le processus de concentration de la substance dans la circulation sanguine et la formation d'urates dans les reins. L'évolution à long terme de la néphropathie goutteuse conduit à une déformation structurelle du tissu rénal, avec un arrêt de la capacité de filtrage et d'excrétion. A les formes cliniques suivantes:

  • néphrite tubulo-interstitielle persistante;
  • néphrolithiase urate;
  • néphropathie aiguë à l'acide urique.

Comme tout autre type de néphropathie, sans diagnostic opportun et sans utilisation de mesures thérapeutiques qui corrigent la maladie, elle peut entraîner un degré sévère d'insuffisance fonctionnelle du tissu rénal avec une menace pour les fonctions vitales de tout l'organisme..

Informations supplémentaires pour les patients atteints de néphropathie

Aliments utiles pour la néphropathie

Besoins nutritionnels de base:

  • augmenter la quantité d'aliments contenant des protéines;
  • réduire la consommation d'aliments gras (environ 40% devraient être des graisses végétales);
  • enrichissement du corps avec des substances lipotropes qui aident à normaliser le métabolisme lipidique dans le corps et à réduire le cholestérol;

Aliments et plats recommandés:

  • produits de pain diététiques qui ne contiennent pas de sel;
  • soupes de légumes, végétariennes, laitières, céréales, fruits;
  • viandes maigres: veau maigre, bœuf, porc maigre, cuit ou cuit en un seul morceau;
  • poisson - variétés maigres, cuites en morceaux et hachées, légèrement frites après ébullition ou cuites au four;
  • tous les produits laitiers, mais réduits en gras;
  • céréales - puddings à base d'avoine et de gruau de sarrasin, bouillie, céréales;
  • Parmi les légumes, les pommes de terre, les carottes, les courgettes, le chou-fleur, la citrouille et les betteraves sont considérés comme les plus utiles. Les pois verts sont utiles sous forme cuite, bouillie, cuite;
  • tous les fruits et baies. Les baies de fraises, de framboises et d'airelles soulagent bien l'inflammation;
  • des boissons, la préférence doit être donnée aux compotes, aux jus de fruits, aux décoctions aux herbes.

Remèdes populaires pour le traitement de la néphropathie

Il existe de nombreux remèdes et frais populaires qui soulagent l'inflammation et normalisent la fonction rénale.

  • Numéro de collection 1. Pour collecter, vous devez prendre l'herbe millepertuis (30 g), le tussilage (25 g), les fleurs d'achillée millefeuille (25 g) et l'ortie (20 g). Tout est broyé et mélangé à fond. 40 grammes de collecte versent des litres d'eau bouillante et laissez infuser un peu. Le bouillon est divisé en deux et bu en deux étapes. Vous devez boire pendant 25 jours.
  • Numéro de collection 2. Graines de lin, consoude médicinale, feuilles de busserole, ajoncs. Chaque herbe doit être prise en deux parties et mélangée avec des feuilles de mûre (1 partie) et des fruits de genièvre (1 partie). Mélangez bien le tout, versez ¼ de litre d'eau chaude, faites bouillir pendant 10 à 15 minutes à feu doux. Le bouillon résultant, prendre trois fois par jour.
  • Numéro de collection 3. Il est nécessaire de prendre une partie de bourgeons de bleuet et de bouleau, de mélanger avec deux parties de busserole, d'y ajouter quatre parties d'une montre à trois feuilles. Versez une cuillerée de collecte avec de l'eau bouillante (250 ml) et faites cuire environ 10-12 minutes à feu doux. Vous devez boire le bouillon en trois étapes.
  • Numéro de collection 4. Les baies d'airelles sont très efficaces pour traiter la maladie. Tordre les baies et mélanger avec le sucre 1: 1. Nous mettons le mélange obtenu dans des banques, l'attachons avec du papier et le mettons dans un endroit froid. Ajouter les baies au goût à l'eau et boire comme une compote.
  • Numéro de collection 5. Les feuilles et les baies de fraise soulagent bien l'inflammation. Il est nécessaire de prendre des baies et des feuilles de fraises 1: 1, verser le mélange avec un verre d'eau et cuire environ 10 minutes. Vous devez boire 20 g trois fois par jour.

Aliments dangereux et nocifs pour la néphropathie

Avec la néphropathie, un grand nombre d'aliments est autorisé et le régime alimentaire n'est pas très différent du régime alimentaire d'une personne en bonne santé. Mais il y a encore des limites:

  • une forte restriction sur la quantité de sel ingérée;
  • réduction des produits contenant des extraits (ce sont ces substances qui améliorent la sécrétion du suc digestif);
  • limiter les aliments contenant des glucides simples (principalement des aliments contenant du glucose);
  • l'utilisation de confiserie, de produits à base de farine sucrée et de crème glacée est limitée;
  • tous les types de conserves, plats épicés et épicés sont exclus du régime;
  • ne pas utiliser de cornichons, viandes fumées, marinades, assaisonnements.

Chers lecteurs du site! Les articles ne sont pas des lignes directrices. Assurez-vous de consulter votre médecin!

Néphropathie

La néphropathie est une affection pathologique caractérisée par des lésions de l'appareil glomérulaire et du parenchyme rénal. En conséquence, la fonctionnalité de l'organe est considérablement réduite, ce qui peut entraîner la progression de complications dangereuses. L'étiologie de la maladie est assez diverse. Il est à noter que la néphropathie rénale progresse lentement et que les symptômes peuvent ne pas apparaître aux premiers stades de développement. Par conséquent, la personne elle-même ne sait même pas qu'elle développe une pathologie aussi dangereuse..

Dans les derniers stades de la maladie, des symptômes spécifiques apparaissent. Les premiers signes du développement de la néphropathie sont la faiblesse et la fatigue, une sensation constante de soif. D'autres symptômes spécifiques dépendent directement du type de maladie qui a frappé le patient.

Avec la progression de la néphropathie, la capacité de filtration des reins est grandement affectée. Il convient également de noter que les patients présentant une insuffisance rénale sont plus sujets à diverses lésions infectieuses de cet organe. La néphropathie peut commencer à progresser chez une personne de n'importe quel groupe d'âge. Le développement d'une néphropathie dysmétabolique chez l'enfant n'est pas exclu..

Étiologie

  • la présence de troubles métaboliques (diabète sucré, goutte, etc.);
  • empoisonnement du corps humain avec des métaux lourds;
  • utilisation à long terme de certains produits pharmaceutiques, tels que les anti-inflammatoires, analgésiques et anticonvulsivants;
  • porter un enfant;
  • les effets des rayonnements sur le corps humain;
  • la présence de néoplasmes extrarénaux de nature bénigne et maligne;
  • intoxication industrielle et domestique;
  • anomalies du développement des reins et des voies urinaires, etc..

L'un des types de maladie les plus courants est la néphropathie dysmétabolique. Il est divisé en plusieurs sous-espèces:

  • neuropathie à l'oxalate de calcium. Une telle néphropathie dysmétabolique chez les enfants est plus fréquente;
  • oxalique. Les premiers signes de la maladie apparaissent à tout âge (même chez les nouveau-nés). Si la pathologie n'est pas traitée, il existe un risque élevé de développer une lithiase urinaire;
  • phosphate. La principale cause de progression est une infection chronique du système génito-urinaire;
  • urate. Il y a à la fois primaire et secondaire;
  • néphropathie d'échange impliquant la cystine.

En médecine également, on distingue les types de néphropathie suivants:

  • néphropathie diabétique;
  • néphropathie des femmes enceintes;
  • néphropathie toxique;
  • néphropathie goutteuse;
  • néphropathie myélomateuse;
  • Néphropathie Iga.

Forme diabétique

La néphropathie diabétique se caractérise par des lésions simultanées des deux reins, ce qui entraîne une altération du fonctionnement. La principale cause de la maladie est le diabète sucré. La néphropathie diabétique progresse lentement avec le diabète sucré. Les symptômes apparaissent progressivement. Les cliniciens distinguent 5 étapes de la néphropathie diabétique:

  • asymptomatique. Il n'y a aucun symptôme. Il est possible d'identifier la présence d'une pathologie uniquement par des tests;
  • changements structurels initiaux. La circulation du sang dans les reins est augmentée, tout comme la filtration glomérulaire;
  • prénéphrotique. La concentration de microalbumine augmente à 300 mg / jour, mais il n'y a pas de protéinurie prononcée. La circulation sanguine et la filtration glomérulaire sont normalisées. Chez certains patients, une légère augmentation de la pression artérielle est possible;
  • néphrotique. La pression artérielle est constamment augmentée. Les protéines apparaissent dans l'urine. La filtration ainsi que la circulation sanguine sont réduites. Une personne a une augmentation de l'ESR et du cholestérol. Un œdème apparaît;
  • urémique. La fonction de filtration des reins est considérablement réduite, ce qui entraîne une accumulation d'urée et de créatinine dans le sang. Les niveaux de protéines diminuent encore plus, ce qui augmente le gonflement. La pression artérielle peut atteindre des niveaux critiques. Dans presque tous les cas cliniques, ce stade de la néphropathie diabétique se transforme progressivement en insuffisance rénale.

Néphropathie de la grossesse

La néphropathie de grossesse est l'une des complications les plus dangereuses de la gestation. Les raisons de la progression de cette condition ne sont pas entièrement comprises. Les jeunes filles à risque, ainsi que celles qui boivent régulièrement de l'alcool et fument des cigarettes.

La néphropathie de grossesse est plus souvent diagnostiquée dans la seconde moitié de la grossesse. La pression artérielle du patient monte à des nombres élevés, un œdème et une protéinurie apparaissent. Si un traitement adéquat de la néphropathie des femmes enceintes n'est pas effectué en temps opportun, il existe une forte probabilité de fausse couche. Les médecins observent les femmes avec un tel diagnostic dans des conditions stationnaires afin de surveiller en permanence leur état..

Il convient également de noter que la néphropathie pendant la grossesse n'est pas une affection pathologique rare. Récemment, les cas de progression de la maladie sont devenus beaucoup plus fréquents..

Forme toxique

La néphropathie toxique progresse après avoir empoisonné le corps avec diverses substances toxiques. Le premier symptôme est une douleur au site de la projection rénale. En outre, le tableau clinique de la néphropathie toxique est complété par les signes suivants:

  • gonflement;
  • oligurie;
  • anurie;
  • sang dans l'urine;
  • protéines dans l'urine et les bases azotées.

Il est important de traiter la néphropathie toxique dès que possible, car une insuffisance rénale aiguë peut se développer dans son contexte..

Forme goutteuse

La base de la progression de la néphropathie goutteuse est la formation accélérée d'acide urique avec une excrétion plus lente du corps. En conséquence, la substance s'accumule progressivement dans la circulation sanguine et des urates se forment dans les reins. Si la néphropathie goutteuse continue de progresser, elle entraînera une déformation du tissu rénal. La capacité de sécrétion et de filtration sera considérablement réduite.

Forme de myélome

Les principales manifestations de la néphropathie myélomateuse sont une protéinurie sévère et le développement progressif d'une insuffisance rénale. Il est à noter qu'avec ce formulaire, tous les signes indiquant une néphropathie sont absents. Mais en même temps, une dysprotéinémie et une hyperprotéinémie sont observées. Aussi souvent chez les patients avec un tel diagnostic, une néphronécrose est détectée..

Néphropathie Iga

Une caractéristique de la néphropathie Iga est la macro- ou microhématurie associée à la protéinurie. En règle générale, la maladie commence à progresser quelques jours après une affection aiguë des voies respiratoires supérieures.

En outre, avec Iga, une néphropathie, une hyperthermie, une hypertension artérielle, un syndrome néphritique, des douleurs dans la région lombaire et des phénomènes dysuriques sont observés. La néphropathie Iga se caractérise également par un cours récurrent.

Plus rarement diagnostiqué:

  • néphropathie héréditaire;
  • famille;
  • paranéoplasique;
  • tubulointerstitial;
  • analgésique;
  • endémique;
  • hypertendu;
  • membraneux;
  • reflux;
  • contraste induit;
  • médicinal.

Symptômes

Aux premiers stades de la progression de la maladie, les symptômes peuvent ne pas être observés du tout. Mais à mesure qu'il se développe, de tels signes alarmants apparaissent:

  • sensation de soif;
  • la faiblesse;
  • fatigue accrue;
  • mal de crâne;
  • douleur à la place de la projection rénale.

Dans les derniers stades, le tableau clinique est complété par les signes suivants:

  • gonflement visible des tissus;
  • la pression vasculaire augmente;
  • les structures protéiques apparaissent dans l'urine;
  • manifestation possible de symptômes de pyélonéphrite, en cas de pénétration d'agents infectieux dans l'organe.

Diagnostique

Un plan de diagnostic standard comprend:

  • Échographie des reins;
  • réalisation de tests spécifiques pour la calcification urinaire;
  • étude biochimique de l'urine;
  • Analyse d'urine. Fournit la capacité d'identifier les cristaux de sel.

Traitement

Le plan de traitement n'est développé qu'après que le type de pathologie qui a frappé la personne est précisément établi..

La néphropathie diabétique aux premier et deuxième stades ne nécessite pas de traitement spécifique, il est seulement nécessaire de maintenir la concentration de sucre dans le sang dans la plage normale. Étant donné que la pathologie évolue dans le contexte du diabète sucré, il est important de suivre un régime alimentaire spécial. En outre, les médecins ont souvent recours à l'introduction d'inhibiteurs de l'ECA, ainsi qu'à l'hémodialyse. Si toutes ces mesures ne sont pas efficaces, les médecins peuvent recourir à la transplantation d'organes..

Le traitement de la néphropathie des femmes enceintes est effectué uniquement dans des conditions stationnaires. La thérapie est la suivante:

  • repos au lit strict;
  • préparations à haute teneur en protéines;
  • les diurétiques;
  • agents antiplaquettaires;
  • préparations de potassium;
  • médicaments antihypertenseurs;
  • antispasmodiques.

Le traitement de la forme toxique est effectué à l'aide d'une diurèse forcée, d'un lavage gastrique, d'une hémosorption, d'une plasmaphérèse, d'une hémodialyse, etc. Une fois l'hémostase normalisée, les médecins commenceront à prendre des mesures anti-choc.

Principes de base du traitement de la néphropathie dysmétabolique:

  • normaliser votre style de vie;
  • alimentation diététique;
  • thérapie médicamenteuse. Pour le traitement de la maladie, la vitamine E, la vitamine A, la vitamine B6, la diméphosphone et d'autres sont prescrites.

Le traitement de la forme goutteuse vise principalement à éliminer la principale maladie - la goutte, après quoi un traitement supplémentaire est effectué:

  • boire beaucoup de liquides;
  • le plan de traitement doit être complété par des diurétiques;
  • médicaments antihypertenseurs;
  • antibiotiques (en cas de fixation d'agents infectieux).

Néphropathie rénale

Lorsque les reins sont perturbés, des changements structurels se produisent dans le tissu parenchymateux, en particulier des dommages aux néphrons. La dégénérescence des cellules et le remplacement des unités fonctionnelles par du tissu conjonctif conduit à l'impossibilité de remplir les fonctions principales de l'organe, à savoir la filtration et l'excrétion. Le terme médical néphropathie rénale comprend un terme large associé à tout dommage anormal aux néphrons et accompagné d'une diminution des performances.

À propos de la maladie

Normalement, le tissu parenchymateux des reins, dont l'unité structurelle est le néphron, remplit la fonction de filtrer le sang. À la suite du processus physiologique, l'urine finale se forme et avec elle des sous-produits métaboliques sont excrétés du corps. Avec une maladie rénale et toute pathologie associée à une modification du fonctionnement normal des structures rénales, une néphropathie se développe.

Symptômes

Les symptômes de néphropathie rénale sont considérés comme un certain nombre de signes primaires et secondaires qui permettent de soupçonner une violation de la capacité de filtration.

Les signes primaires sont associés au début du développement de la pathologie, surviennent à un stade précoce de la néphropathie et attirent rarement une attention particulière. Étant donné que les premiers signes de la maladie apparaissent sous diverses formes, ressemblant à l'évolution de nombreuses maladies de nature toxique, cette étape du développement de la néphropathie rénale est difficile à diagnostiquer rapidement et conduit souvent à la progression d'un processus anormal.

Les premiers symptômes sont:

  • maux de tête et étourdissements fréquents;
  • perte d'appétit, nausées et vomissements;
  • fièvre et signes d'intoxication;
  • modification du débit urinaire - augmentation ou diminution du volume d'urine quotidien;
  • changements neurologiques - sautes d'humeur, faiblesse, léthargie, apathie, irritabilité, somnolence.

Souvent, les manifestations de la néphropathie ressemblent à l'évolution de la grossesse au premier trimestre, mais l'examen exclut cette possibilité et soulève la question du développement d'une pathologie rénale. Les manifestations de néphropathie à un stade précoce du développement de la maladie sont associées à des troubles métaboliques et à l'accumulation de produits toxiques, qui devraient normalement être excrétés par l'organisme. Une accumulation excessive de substances toxiques provoque généralement le développement de symptômes d'intoxication, dont le degré de manifestation dépend des conditions externes et de l'activité fonctionnelle d'autres systèmes.

Des symptômes secondaires apparaissent à mesure que le processus pathologique progresse et que le nombre de néphrons actifs dans le tissu parenchymateux des reins diminue. La néphropathie devient chronique et les conséquences des violations du système de filtration deviennent irréversibles..

Signes typiques de néphropathie à un stade avancé de développement:

  • mauvaise haleine, et plus tard - de la peau;
  • soif constante;
  • diminution de la quantité d'urine excrétée;
  • peau sèche et apparition d'une teinte jaunâtre;
  • une augmentation de l'œdème sur le visage, les bras, dans le haut du corps, qui descend ensuite vers les jambes et les pieds;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • douleur lombaire.

L'un des symptômes caractéristiques de la néphropathie - augmentation de la transpiration et apparition d'une odeur piquante - indique un degré sévère d'altération de la fonction rénale.

Les symptômes de la néphropathie ressemblent au tableau clinique de la plupart des maladies du système urinaire et, en tant que diagnostic indépendant, ce type de pathologie est rarement établi. Le plus souvent, la cause du développement de la néphropathie rénale est indiquée comme maladie principale, et des méthodes de laboratoire et instrumentales sont utilisées pour déterminer le diagnostic exact.

Raisons de l'apparition

L'apparition de la néphropathie chez l'adulte est associée à de nombreux facteurs externes et internes, qui sont généralement divisés en fonction du type d'effet pathologique sur les reins:

  • Les maladies accompagnées d'une microcirculation sanguine altérée entraînent une modification de la perméabilité des membranes cellulaires et provoquent des dommages mécaniques aux structures rénales.
  • Le diabète sucré, qui est associé à une altération de la circulation sanguine dans les petits vaisseaux, est considéré comme un facteur provoquant la formation de néphropathie..
  • Les maladies métaboliques entraînent une perturbation du métabolisme cellulaire et une accumulation pathologique de sous-produits métaboliques. De grosses molécules de toxines endommagent les néphrons, provoquent des microtraumatismes et conduisent à la prolifération du tissu conjonctif au site du parenchyme rénal normal. Les maladies associées au métabolisme acide, telles que la goutte, conduisent éventuellement à une insuffisance rénale et provoquent une néphropathie.
  • Les médicaments de certains groupes, l'alcool éthylique, les composants chimiques contenus dans l'air, la fumée de cigarette et les types nocifs de production industrielle provoquent également le développement de la néphropathie, en particulier chez l'homme.
  • Les conditions physiologiques, par exemple la grossesse chez la femme ou l'activité physique active chez les athlètes, augmentent également la charge sur le système de filtration des reins et sont considérées comme l'un des facteurs de risque de développement de la néphropathie..
  • Les maladies auto-immunes complexes associées à la production d'anticorps dirigés contre ses propres cellules provoquent des modifications pathologiques du tissu parenchymateux des reins, qui sont à la base du développement d'affections néphropathiques.

Un enfant peut naître avec une forme congénitale de néphropathie. Les cas dans la pratique médicale sont classés comme rares, mais on pense que la principale cause de développement est une anomalie du développement intra-utérin. Un enfant atteint de ce type de néphropathie est enregistré dès la naissance et nécessite une attention particulière.
Les causes de l'apparition de la maladie ont souvent un effet combiné, devenant la cause du développement d'une forme mixte de néphropathie rénale, dans laquelle il n'est pas possible de trouver le principal facteur provoquant.

Types de néphropathie

La néphropathie est un diagnostic complexe qui comprend un concept complexe et résume les symptômes connus de la maladie rénale en un seul syndrome. Pour plus de commodité, le terme lui-même est utilisé dans la classification et indique également la raison présumée de la formation d'un état pathologique.

En fonction du facteur d'occurrence, la néphropathie est divisée en types:

  • La forme diabétique est associée à la pathologie sous-jacente et se forme en raison de la violation des processus de microcirculation dans le contexte de changements métaboliques.
  • Métabolique, associé à des pathologies métaboliques congénitales ou acquises.
  • Dysmétabolique, accompagné en outre d'une tendance à une formation accrue de calculs rénaux.
  • Pendant la grossesse, la néphropathie est établie en fonction de la période et de la gravité des violations.
  • Toxique, déclenché par des produits chimiques toxiques d'origine externe et interne.
  • Médicinal, fait référence à un type de forme toxique et est causé par l'utilisation de médicaments avec des effets secondaires néphrotoxiques, une catégorie distincte est la néphropathie rénale analgésique causée par l'abus d'analgésiques.
  • La forme ischémique se développe comme un infarctus du rein dans un contexte de privation sévère d'oxygène et peut entraîner la mort d'un grand nombre de néphrons.
  • La néphropathie alcoolique est associée aux effets toxiques de l'alcool éthylique.
  • Vasculaire, provoqué par une circulation sanguine altérée.
  • Hypertensive, se développe en raison de l'augmentation de la pression dans le système de filtration rénale.
  • La néphropathie auto-immune se développe après des infections virales et bactériennes dans le contexte d'une production accrue d'anticorps.

La tâche du médecin dans l'établissement du diagnostic est de déterminer la cause du développement de la néphropathie aussi précisément que possible afin d'éliminer le facteur d'influence négatif et d'assurer un résultat favorable.

Diagnostique

Afin d'établir la nature de la néphropathie et de l'identifier, des méthodes de diagnostic de laboratoire et instrumentales sont utilisées. Le niveau moderne de développement des équipements médicaux permet d'établir un diagnostic à un stade précoce et même pendant le développement intra-utérin:

  • Les données de laboratoire sont évaluées par analyse d'urine, dont les paramètres biochimiques changent en cas d'altération de la capacité de filtration et de la fonction d'excrétion rénale.
  • Le diagnostic par ultrasons vous permet de voir la structure du tissu rénal, de remarquer les changements au niveau des néphrons et de déterminer le degré de dommage.
  • Les méthodes de radiographie contrastées avec l'introduction d'une solution spéciale dans le sang montrent clairement l'activité du flux sanguin, ainsi que le temps nécessaire pour terminer un cycle de filtration complet.
  • Le diagnostic informatique montre la structure des reins en couches et permet d'établir une néphropathie dès les premiers signes de changements.

Les examens préventifs et de routine devraient devenir la norme pour une personne moderne. Plus le diagnostic est posé tôt, plus il y a de chances de guérir une néphropathie rénale sans conséquences..

Traitement

La tactique de traitement de la néphropathie dépend de la cause établie selon la classification. L'élimination du facteur provoquant et de la principale pathologie qui a un effet négatif sur le tissu rénal est la tâche principale et l'objectif du médecin. Certains types de néphropathie ne nécessitent pas d'intervention médicale particulière et sont éliminés par un traitement symptomatique. Les pathologies dangereuses et complexes posent souvent la question d'une opération chirurgicale ou de la nomination d'interventions d'hémodialyse à vie. La décision sur la nature du traitement de la néphropathie est prise sur la base de données diagnostiques et en tenant compte de l'état de la personne.

Médicaments

Le choix d'un groupe de médicaments dépend de la cause du développement de la pathologie. Abaisser la pression artérielle, éliminer les intoxications toxiques, traiter une maladie métabolique sous-jacente - la nature du traitement ne peut être déterminée qu'en tenant compte de tous les facteurs. La thérapie symptomatique vise à éliminer les conditions dangereuses associées à une activité réduite du système de filtration.

Repos au lit

En fonction de la gravité des symptômes de diminution de l'activité de filtration des reins, dans le traitement de la néphropathie, le principe de la limitation maximale de l'activité physique ou du régime général est utilisé. Pour la période du diagnostic et, si nécessaire, pour corriger des conditions potentiellement mortelles, une hospitalisation est nécessaire. Après l'élimination de la menace, une personne reçoit les médicaments et les procédures nécessaires dans une polyclinique.

Une diminution de l'activité physique pendant la période de l'examen vous permet d'établir un diagnostic précis, d'obtenir des données fiables sur les tests d'effort et d'évaluer la capacité de filtration des reins au repos.

Autres méthodes

L'aide de la médecine traditionnelle dans la thérapie symptomatique pour éliminer les manifestations de la néphropathie rénale consiste en l'utilisation d'herbes médicinales aux propriétés antiseptiques, diurétiques, hypotensives et toniques. Les substances médicinales qui composent la plante aident à combattre les manifestations d'intoxication et améliorent la capacité de filtration des néphrons rénaux.

Une condition préalable est le maintien de l'équilibre hydrique pendant le traitement, ainsi que le respect du régime et du régime alimentaire pendant la période aiguë. Une bonne nutrition pour la néphropathie signifie limiter les aliments qui exercent une charge accrue sur les reins, et une quantité suffisante de liquide stimule l'élimination des produits métaboliques toxiques.

La prévention

Un ensemble de mesures préventives pour prévenir le développement de la néphropathie rénale, ainsi que pour éliminer le risque de complications, comprend le respect des recommandations médicales de base:

  • maintenir un mode de vie sain;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • aliments diététiques avec une composition alimentaire correctement sélectionnée;
  • élimination des effets toxiques;
  • détection et traitement rapides des maladies.

Il n'y a pas de prévention spécifique de la néphropathie rénale, le maintien de la santé du système urinaire est effectué dans un complexe et aide à maintenir l'activité fonctionnelle de tous les organes.

Complications possibles

Une performance rénale réduite compromet la santé humaine. Les complications de la néphropathie sont des conditions associées à une intoxication, une pression artérielle élevée et une insuffisance rénale. Dans le contexte de phénomènes stagnants, les conditions sont créées pour le développement de processus infectieux et la formation de calculs rénaux. Un diagnostic opportun et des tactiques correctement choisies pour le traitement de la néphropathie rénale aident à maintenir l'activité fonctionnelle du système urinaire et à réduire le risque de complications.