Causes du développement des défauts de la valve mitrale et méthodes de leur traitement

Arythmie

La cardiopathie mitrale est un groupe d'anomalies de la valve mitrale, qui s'accompagnent de modifications de sa structure et de sa structure, ce qui entraîne des violations flagrantes de l'hémodynamique et de l'apport sanguin aux organes internes..

Normalement, la valve mitrale se compose de deux feuillets de tissu élastique, qui sont des valves spéciales entre les chambres gauches du cœur et empêchent le flux sanguin inverse. La valve est entourée d'un anneau fibreux le long du contour. En plus des valves, il se compose de fibres musculaires papillaires, ainsi que de cordes, qui empêchent les volets de valve de s'ouvrir dans la cavité auriculaire..

Classification


Au moment de l'événement, il y a:

Basé sur des troubles structurels et fonctionnels:

  • sténose mitrale;
  • insuffisance de MK;
  • prolapsus MK.

Les experts distinguent également les défauts compensés, sous-compensés et décompensés (le tableau clinique dépend de la façon dont le cœur "s'adapte" aux modifications correspondantes du muscle), ainsi que les MVP combinés (par exemple, les aortiques sont associées à des défauts mitraux, la sténose s'accompagne d'une insuffisance valvulaire, etc.).).

Complications de la cardiopathie aortique-mitrale combinée

Les complications sont associées à l'expansion des cavités cardiaques, à une altération de la conduction et à la contractilité myocardique:

  • fibrillation auriculaire irrégulière;
  • bloc auriculo-ventriculaire, qui peut nécessiter l'installation d'un stimulateur cardiaque;
  • endocardite secondaire des valves affectées avec complications septiques;
  • ventriculaire gauche, moins souvent - insuffisance cardiaque ventriculaire droite;
  • hypertension pulmonaire.


Fibrillation auriculaire en tant que complication d'une cardiopathie aortique-mitrale combinée

Pourquoi le problème

MPS se développe dans le contexte de lésions rhumatismales de la valve mitrale du cœur. Avec une pathologie telle que le rhumatisme, tous les éléments structurels du myocarde sont impliqués dans le processus anormal - l'endocarde, le péricarde, le système vasculaire du muscle. Les symptômes et la gravité de l'évolution de la maladie sont déterminés par la gravité de l'affectation de l'appareil à valve.

Les défauts mitraux se développent comme suit: le tissu fibreux formé sur la valvule entraîne un épaississement et une prolifération de ses valvules, ce qui les rend moins mobiles et moins denses. Le plissement cicatriciel (conséquence de la prolifération des tissus fibreux) raccourcit au fil du temps les feuillets valvulaires, une défaillance valvulaire se produit.

Aux stades ultérieurs du développement de la pathologie, les trous épissés «prolifèrent» avec des dépôts de sels de calcium - cela entraîne un dysfonctionnement, une diminution de la mobilité (changement d'antiphase) de la valve mitrale (MK).

Important: l'adhérence et, par conséquent, la fusion des feuillets valvulaires (commissures) est à l'origine de la sténose mitrale (rétrécissement). Il est à noter que depuis le début du développement de l'endocardite jusqu'à l'apparition des premiers signes de sténose MC, plusieurs années peuvent s'écouler..

Outre les pathologies rhumatismales des valvules mitrales (principale cause du problème), d'autres facteurs provoquants peuvent conduire à l'apparition de défauts. Ainsi, selon les experts, les MPS dans un certain nombre de cas sont une conséquence des effets hémodynamiques auxquels une valve fonctionnelle est exposée. Les commissures sont soumises à un stress, des larmes y apparaissent, qui, à leur tour, "envahissent" progressivement les caillots sanguins. Cela implique le développement ultérieur de la sténose et la progression du défaut..

Le MVP congénital (par exemple, prolapsus de la valve mitrale) est une conséquence d'une violation du développement intra-utérin de l'enfant ou le résultat d'une maladie infectieuse subie par la mère. Les défauts acquis surviennent avec des rhumatismes ou une endocardite bactérienne.

Dans de rares cas, les raisons suivantes peuvent entraîner une sténose (échec) de la valve bicuspide:

  • myxome (formation de tumeur bénigne qui se produit dans l'oreillette);
  • maladies systémiques (sclérodermie, lupus);
  • prolapsus valvulaire avec folioles minces, pliées et fortement altérées et fils de tissu conjonctif les retenant;
  • anévrisme du cœur;
  • infarctus du myocarde;
  • cardiomyopathie hypertrophique obstructive;
  • formes sévères d'hypertension;
  • insuffisance aortique;
  • Le syndrome de Marfan.

Mécanisme de développement: description des modifications de la valve, du cœur et de ses frontières

Sténose

En raison de l'AK sténosée, il existe une résistance à l'expulsion du sang du ventricule gauche (VG) dans l'aorte pendant la systole. Pour compenser l'obstruction et la diminution du débit cardiaque, la pression commence à augmenter dans le ventricule gauche. Habituellement, la sténose progresse lentement et il y a un changement de pression compensatoire suffisant pour maintenir un débit cardiaque adéquat (MVV).

RÉFÉRENCE! Avec une sténose modérée, la pression sur l'AK atteint 50 mm Hg et avec une sténose sévère, elle peut atteindre 100 mm Hg ou plus.

En raison d'une surcharge de résistance prolongée et d'une pression accrue sur l'AK, une hypertrophie ventriculaire gauche se développe, ce qui permet de compenser la sténose et de normaliser la pression de la paroi.

La valvule subit une calcification (dont l'absence indique l'exclusion d'un rétrécissement important de l'ouverture aortique), sur le radiogramme les bords du cœur sont pratiquement inchangés, parfois seul l'arrondi de l'apex du cœur en raison de l'hypertrophie et de l'expansion de l'aorte ascendante est noté.

Échec

En raison de diverses lésions et d'une fermeture insuffisante des valves AV, le sang de l'aorte retourne dans la cavité ventriculaire gauche, ce qui entraîne une diminution de la pression diastolique et du volume systolique du cœur (VOS). Pour assurer une sortie de course adéquate, le ventricule gauche se dilate et augmente son volume de course d'une quantité égale au flux inversé de sang de l'aorte.

RÉFÉRENCE! En cas de déficit en AK prononcé, le volume systolique du cœur augmente de 3, voire 4 fois.

En raison de l'expansion du ventricule gauche, la demande myocardique en oxygène augmente, ce qui entraîne une ischémie. En outre, l'ischémie est causée par une pression diastolique réduite avec une insuffisance sévère et, moins souvent, une calcification de la bouche des artères coronaires..

En raison de l'expansion du ventricule gauche, l'ombre du cœur sur le radiogramme augmente. La configuration de l'aorte change également et l'apex du cœur peut descendre sous le diaphragme..

Image clinique

La sténose mitrale rhumatismale est généralement diagnostiquée chez la femme. Fondamentalement, les patients vont chez le médecin avec les plaintes suivantes:

  • essoufflement (accompagné d'un effort physique d'intensité accrue);
  • douleur thoracique;
  • battements cardiaques parfois rapides.


L'essoufflement est une conséquence d'une augmentation de la congestion pulmonaire dans un contexte d'augmentation de la libération de sang dans le petit cercle avec une activité physique accrue. Souvent, ce symptôme est complété par une toux (se manifestant en marchant), ainsi qu'une tachycardie (palpitations cardiaques), à l'écoute, une modification du ton d'ouverture de la valve mitrale est déterminée.

Le défaut mitral combiné laisse sa marque sur le teint des patients - il acquiert une teinte jaunâtre-pâle, les lèvres deviennent cyanosées. Les patients atteints de MPS semblent asthéniques, souvent avec des caractéristiques d'infantilisme physique. Dans certains cas, l'évolution de la maladie s'accompagne d'un rougissement rouge vif caractéristique sur les joues - une conséquence de la synthèse de substances de type histamine par le foie.

L'insuffisance valvulaire est extrêmement rarement une maladie indépendante - il s'agit plutôt d'une étape intermédiaire dans le développement des maladies cardiaques mitrale et aortique (combinées). Après cela, en règle générale, une sténose se produit..

Important: avec des défauts combinés, des violations graves du cœur sont diagnostiquées, elles sont extrêmement difficiles, dans la plupart des cas cliniques, elles provoquent une décompensation rapide.

Pronostic de défaut combiné

Lors de la formation du pronostic, divers facteurs sont pris en compte - âge, sexe, maladies passées, gravité de la lésion et autres. La maladie valvulaire légère n'affecte pas de manière significative l'espérance de vie.

Avec un traitement rapide, un refus d'effort physique important et de stress, les patients mènent une vie normale.

Toutes choses étant égales par ailleurs, le pronostic de la pathologie est pire chez les enfants, ainsi que chez les hommes. Le plus dangereux est l'insuffisance aortique, tandis que l'insuffisance mitrale a le pronostic le plus favorable.

Les maladies infectieuses graves, la septicémie, les rhumatismes et la tuberculose aggravent l'issue de la maladie.

Si le patient refuse l'opération, ou si le bon moment est manqué, l'évolution de la maladie devient défavorable. Dans les 5 ans suivant la confirmation du diagnostic, 40% des patients vivent et 10 ans - seulement 6 à 10% d'entre eux. Après une chirurgie de remplacement valvulaire, 85% des patients vivent 5 ans ou plus, 70% des patients vivent 10 ans.

Quand consulter immédiatement un médecin

Les MPS de gravité modérée peuvent être absolument asymptomatiques pendant de nombreuses années. Mais à un certain moment, les patients commencent à remarquer des symptômes caractéristiques:

  • essoufflement sévère dans le contexte d'une activité physique accrue ou d'un choc émotionnel;
  • états fébriles;
  • crises d'asthme;
  • toux sèche striée de sang;
  • étourdissements fréquents;
  • douleur thoracique, sensation de lourdeur dans la région du cœur;
  • évanouissements périodiques;
  • augmentation de la faiblesse dans tout le corps, fatigue excessive, diminution de la capacité de travail.

Tous ces signes justifient un appel urgent à un cardiologue. Ainsi, avec le développement d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque, d'une fibrillation auriculaire et d'une insuffisance circulatoire aiguë, le patient a besoin de soins médicaux qualifiés..

Diagnostique


Après avoir examiné l'anamnèse et analysé les plaintes du patient, le cardiologue commence à écouter le cœur avec un phonendoscope. La sténose et l'insuffisance semblent toutes deux très caractéristiques (le ton de l'ouverture de la valve mitrale, le souffle de la régurgitation sanguine), par conséquent, en règle générale, le spécialiste n'a aucune difficulté avec le diagnostic..

Après examen, le médecin dirige le patient pour une échocardiographie - une étude qui vous permet de confirmer la présence d'un défaut et d'évaluer la gravité des troubles hémodynamiques (circulatoires).

Mesures diagnostiques supplémentaires:

  • radiographie pulmonaire;
  • électrocardiogramme;
  • analyse générale (si nécessaire - biochimique) du sang, de l'urine;
  • phonocardiogramme.

Opération de remplacement de vanne

Le remplacement complet des valves cardiaques est prescrit lorsque la procédure de récupération n'est pas possible. Le plus souvent, un remplacement complet est effectué en cas de défaillance des valves aortiques.

Lors d'une telle intervention chirurgicale, un remplacement complet de l'organe endommagé est effectué. Au cours de ce processus, le rabat est changé, qui est cousu à l'anneau natif. Pour cela, des matériaux biocompatibles sont utilisés avec les tissus du corps afin d'éviter leur rejet..

Après un remplacement complet des lambeaux internes, tous les patients se voient prescrire une prise obligatoire de pilules pouvant fluidifier le sang. Parmi ces médicaments, vous pouvez lister Coumadin, Marevan ou Warfarin. Ils aideront à réduire considérablement la formation de gros caillots sanguins et à retarder leur coagulation. Cette qualité aidera à prévenir la survenue d'accidents vasculaires cérébraux ou de crises cardiaques. De plus, tous les patients après la chirurgie doivent nécessairement subir des tests sanguins qui aideront à suivre et à évaluer les performances du cœur et l'efficacité des médicaments pris..

Les prothèses cardiaques peuvent avoir différentes structures: biologiques et mécaniques.

Ceux biologiques sont fabriqués à partir de tissu bioprothétique basé sur les organes internes des vaches ou des porcs. Moins fréquemment, le matériel de donneur humain peut être utilisé. Pour faciliter leur installation, plusieurs composants artificiels sont utilisés qui aideront à placer et à fixer qualitativement l'organe implanté.

Les prothèses biologiques fonctionnent longtemps sans provoquer d'irrégularités du rythme cardiaque. La durée de leur travail peut atteindre 15 à 20 ans, tandis que les patients n'ont pas besoin de prendre des anticoagulants quotidiennement.

Retour à la table des matières

Comment faire face au problème

Au stade de la compensation, le traitement de la MPS implique le respect du régime approprié. Cela est nécessaire pour éviter d'éventuelles complications pouvant entraîner une insuffisance cardiaque. Étant donné que le défaut mitral combiné est principalement une conséquence de l'endocardite rhumatismale, avec des rechutes de la maladie sous-jacente, le patient reçoit un traitement antirhumatismal complexe (effectué exclusivement dans un hôpital sous la stricte surveillance d'un médecin).

Les patients atteints de MPS doivent éviter un effort physique accru, le stress, c'est-à-dire tous les facteurs pouvant entraîner l'apparition des principaux symptômes de dysfonctionnement cardiaque - essoufflement, tachycardie.

En cas de malformations congénitales et acquises des valvules mitrales, l'utilisation de boissons alcoolisées, le tabagisme et l'hypothermie sont interdits.

Important: le traitement médicamenteux du MVP combiné vise non seulement à lutter contre les rhumatismes, mais également à prévenir le développement de l'insuffisance cardiaque.

Un traitement médicamenteux est également effectué en cas de complications de l'insuffisance de la valve mitrale chez l'enfant et l'adulte (thromboembolie, fibrillation auriculaire).

  1. Anticoagulants.
  2. Agents antiplaquettaires.
  3. Bêta-bloquants.

Types d'opérations avec le ministère des Chemins de fer:

  1. Méthode intravasculaire. Un cathéter spécial est inséré dans l'artère fémorale (ou un autre gros vaisseau) qui, sous le contrôle d'un équipement à rayons X, est dirigé vers la valve bicuspide. En outre, à l'aide d'instruments appropriés, le chirurgien dilate l'ouverture de la valve en cas de sténose, ou, en cas d'insuffisance, le patient subit une chirurgie plastique de la valve mitrale. Il est à noter qu'une telle opération est également réalisée in utero, ce qui permet de prévenir la MPS congénitale..
  2. Chirurgie à cœur ouvert (implique un arrêt temporaire de la circulation sanguine). Avec cette technique, les chirurgiens peuvent réaliser un anneau fibreux de valve en plastique, ainsi qu'installer un implant biologique (prothèse artificielle).

Le traitement chirurgical de la sténose mitrale implique une commissurotomie (élimination de la déviation, séparation des feuillets valvulaires fusionnés), valvuloplastie - restauration de leur forme d'origine, prothèses.


La commissurotomie est une intervention chirurgicale indiquée pour les patients atteints de sténose mitrale. En cas d'insuffisance valvulaire, les patients subissent une opération pour remplacer la valvule affectée.

Important: dans les derniers stades du développement de la pathologie, l'intervention chirurgicale est inefficace.

Avec des MPS de gravité modérée, les femmes sont autorisées à donner naissance à un enfant. Les anomalies MC sévères sont une contre-indication directe à la grossesse. Si une opération a été effectuée sur la vanne, la conception est effectuée au plus tôt un an après la procédure.

Symptômes de la cardiopathie aortique-mitrale combinée

Le médecin peut suspecter une lésion combinée ou une atteinte de plusieurs valves à la fois si les plaintes, les données d'auscultation, l'ECG et l'EchoCG ne correspondent à aucun défaut. Les symptômes suivants peuvent être observés dans diverses combinaisons:

  • essoufflement à l'effort et / ou en position couchée: une personne est obligée de dormir à moitié assise, mettre plusieurs oreillers sous sa tête;
  • faiblesse, étourdissements, évanouissements;
  • inconfort dans la poitrine, lourdeur derrière le sternum pendant l'effort ou sortir dans le froid;
  • pouls fréquent et / ou irrégulier, sensation d'interruptions dans le cœur, battements cardiaques soudains et forts;
  • gonflement des chevilles, des jambes, sensation de ballonnement;
  • gain de poids rapide de plusieurs kilogrammes par mois ou même en moins de temps en raison de la rétention d'eau dans le corps.

La gravité des symptômes ne correspond pas toujours à la gravité de la maladie. Dans certains cas, des signes de pathologie apparaissent à un stade ultérieur, lorsque l'aide d'un médecin devient déjà vitale..

Prévision et prévention


Même les MPS mineurs progressent avec le temps avec des épisodes rhumatismaux récurrents. À l'avenir, en l'absence de traitement approprié, les complications thromboemboliques et l'insuffisance cardiaque peuvent entraîner la mort des patients atteints de MPS. Seule une chirurgie opportune de la valve mitrale réduit considérablement le risque de décès et améliore la qualité de vie des patients avec des diagnostics appropriés.

La prévention des anomalies mitrales se réduit à la prévention de l'apparition de pathologies à l'origine de ces troubles (rhumatismes et endocardites). Ceux-ci sont:

  • maladies infectieuses et inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures, des amygdales, du nasopharynx;
  • carie;
  • manque d'activité physique, mauvaise alimentation, stress régulier.

Les patients atteints de MPS congénitale sont recommandés durcissement, entraînement d'intensité modérée, toutes mesures préventives visant à renforcer le système immunitaire.

Les patients doivent arrêter complètement de fumer et de boire de l'alcool, consulter régulièrement un cardiologue, faire une échographie cardiaque, prendre des médicaments appropriés sur recommandation d'un spécialiste (par exemple, des anticoagulants ou des médicaments pour prévenir l'insuffisance cardiaque).

Le principal danger de la cuspide antérieure de la valve mitrale est qu'elles sont «silencieuses» pendant une longue période. Les patients sont confrontés à la plupart des manifestations lorsque la sténose (insuffisance) a atteint une phase critique et qu'une intervention chirurgicale est nécessaire. C'est pourquoi un examen rapide par un cardiologue et un traitement (prévention) correctement sélectionné de la MPS aideront à éviter les complications graves et la chirurgie cardiaque..

Formes

Distinguer l'insuffisance congénitale et acquise, ainsi qu'organique (modifications de sa structure) et fonctionnelle (expansion de la cavité du ventricule avec une autre pathologie cardiaque). Compte tenu de la quantité de sang retournant dans les oreillettes (régurgitation), on distingue un certain degré:

  • 1 (avec régurgitation mitrale insignifiante) moins de 20% du volume systolique;
  • 2 (modéré) 20 à 40% du volume systolique;
  • 3 (prononcé) 40 - 60% du volume de course;
  • 4 (lourd) plus de 60% du volume de course.

Selon la CIM X (Classification internationale des maladies), en cas d'insuffisance mitrale, le code I05.8 est mis dans les lésions non rhumatismales et I05.1 si la maladie est de nature rhumatismale.

Insuffisance mitrale (valvulaire) (I34.0)

Version: Manuel des maladies de MedElement

informations générales

Brève description

Régurgitation mitrale chronique (échec) - lésion de l'appareil valvulaire mitral (feuillets, cordes tendineuses, muscles papillaires), dans laquelle il y a un flux sanguin inversé du ventricule gauche vers l'oreillette gauche pendant la systole.

La régurgitation mitrale se classe deuxième après la sténose aortique parmi les lésions valvulaires cardiaques les plus courantes..

- Ouvrages de référence médicaux professionnels. Normes de traitement

- Communication avec les patients: questions, feedback, prise de rendez-vous

Téléchargez l'application pour ANDROID / pour iOS

- Guides médicaux professionnels

- Communication avec les patients: questions, feedback, prise de rendez-vous

Téléchargez l'application pour ANDROID / pour iOS

Classification


Classification de la régurgitation mitrale - Critères ACC / ANA (American College of Heart / American Heart Association)

SigneFacileModérerLourd
Critères qualitatifs
Grade angiographique1+2+3-4+
Zone d'écoulement de régurgitation mitrale avec cartographie Doppler couleurPetit débit de régurgitation centrale (moins de 4 cm2 ou moins de 20% de l'ouverture auriculaire gauche)Valeurs intermédiaires entre régurgitation mitrale légère et sévère"Vena contracta", plus de 0,7 cm de large avec un grand flux central de régurgitation mitrale (> 40% de la zone auriculaire gauche) ou flux excentrique de régurgitation mitrale entrant dans l'oreillette gauche
"Vena contracta", largeur (cm)moins de 0,30,3-0,69plus de 0,7
Critères quantitatifs (obtenus par échoscopie ou cathétérisme des cavités cardiaques)
Volume de régurgitation (ml / contraction)moins de 3030-59plus de 60
Fraction de régurgitation (%)moins de 3030-49plus que 50
Zone d'écoulement de régurgitation, (cm2)moins de 0,20,2-0,39plus de 0,40
Critères supplémentaires
Augmentation de la taille du ventricule gauche+
Augmentation de la taille de l'oreillette gauche+

Étiologie et pathogenèse

La régurgitation mitrale organique comprend toutes les causes dans lesquelles une anomalie valvulaire est la principale cause de la maladie, par opposition à la régurgitation mitrale ischémique et fonctionnelle, qui est une conséquence de la maladie ventriculaire gauche.

Épidémiologie

Image clinique

Symptômes, bien sûr

Au stade de la compensation, les patients n'ont pas de sensations subjectives et ils peuvent effectuer une activité physique importante. Le défaut peut être détecté par hasard lors d'un examen médical.

À l'avenir, à mesure que la maladie progresse, les manifestations suivantes peuvent survenir:

1. Essoufflement pendant l'effort et palpitations - avec une diminution de la fonction contractile du ventricule gauche et une augmentation de la pression dans la circulation pulmonaire.

3. Avec le développement d'une congestion chronique dans les poumons, une toux apparaît, sèche ou avec la séparation d'une petite quantité d'expectorations, souvent mélangées à du sang (hémoptysie).

4. Avec une augmentation des symptômes d'insuffisance ventriculaire droite, il y a un gonflement des jambes et une douleur dans l'hypochondre droit, qui se produit en raison d'une hypertrophie du foie et de l'étirement de sa capsule.

7. Avec une régurgitation importante à gauche du sternum, une bosse cardiaque est observée, qui est une conséquence d'une hypertrophie ventriculaire gauche sévère (en particulier avec le développement d'un défaut dans l'enfance). Une impulsion apicale améliorée et diffuse est déterminée, qui est localisée dans le cinquième espace intercostal à l'extérieur de la ligne médio-claviculaire et indique une hypertrophie et un travail accru du ventricule gauche.

Avec l'auscultation du cœur, un affaiblissement ou une absence complète de bruit cardiaque I est déterminé à la suite d'une violation du mécanisme de claquement de la valve mitrale (l'absence d'une «période de valves fermées»), ainsi que des ondes de régurgitation.
L'accent du ton II sur l'artère pulmonaire, en règle générale, est modérément exprimé et se produit avec le développement d'une congestion dans la circulation pulmonaire. La division du ton II est souvent entendue au-dessus de l'artère pulmonaire, ce qui est associé à un retard dans la composante du tonus aortique (la durée de la période d'expulsion du sang du ventricule gauche augmente).
En raison du fait qu'une quantité accrue de sang de l'oreillette gauche augmente les vibrations des parois du ventricule, un ton sourd III est souvent déterminé à l'apex du cœur.

Diagnostique

- dilatation du cœur gauche;
- excursion excessive du septum interventriculaire;
- mouvement multidirectionnel des cuspides mitrales pendant la diastole;
- absence de fermeture diastolique des feuillets de la valve mitrale;
- signes de fibrose (calcification) de la cuspide antérieure;
- élargissement de la cavité ventriculaire droite.

5. L'échocardiographie Doppler permet d'évaluer la sévérité de la régurgitation mitrale. Un flux sanguin systolique turbulent dans la cavité auriculaire gauche, en corrélation avec la gravité de la régurgitation, est un signe direct du défaut..

Diagnostic différentiel

La régurgitation mitrale se différencie par les conditions suivantes:
- cardiomyopathie hypertrophique;
- régurgitation pulmonaire ou tricuspide;
- défaut du septum interventriculaire;
- chez les patients âgés, il est nécessaire de différencier l'insuffisance mitrale d'une sténose aortique calcifiée.

1. Cardiomyopathie hypertrophique. Avec cette maladie, un souffle systolique se fait entendre au sommet du cœur. Cela peut être la raison du diagnostic d'insuffisance de la valve mitrale lors d'un examen superficiel du patient. La probabilité d'une erreur diagnostique augmente dans les cas où le souffle systolique chez les patients atteints de cardiomyopathie hypertrophique est associé à un affaiblissement du 1er ton et des extratons. L'épicentre du bruit, comme dans le cas de l'insuffisance de la valve mitrale, peut être situé au sommet du cœur et à la pointe de Botkin.
La différence est que dans la cardiomyopathie, le bruit augmente en position debout et pendant le test de Valsalva, et dans l'insuffisance mitrale, il est effectué dans l'aisselle.
Dans la cardiomyopathie hypertrophique, l'échocardiographie révèle une hypertrophie asymétrique du septum interventriculaire (un symptôme important de la maladie).

3. Autres malformations cardiaques acquises.

En cas de défaut du septum interventriculaire, les manifestations suivantes sont notées:
- le souffle est généralement rugueux, occupe toute la systole; punctum maximum - dans le 3ème espace intercostal à gauche, bien réalisé non seulement à gauche, mais aussi à droite, derrière le sternum;
- l'augmentation des limites du cœur vers la gauche, le haut et la droite est déterminée;
- chez 70% des enfants présentant un défaut du septum interventriculaire, il y a un tremblement systolique dans le troisième à quatrième espace intercostal à gauche du sternum (dans l'anamnèse, il y a souvent des indications de la présence de symptômes d'insuffisance circulatoire au cours de la première année de vie).
Électrocardiogramme:
- une déviation de l'axe électrique du cœur vers la gauche, la droite ou son emplacement normal est possible;
- signes d'hypertrophie des ventricules droit et gauche, oreillette droite.
Phonocardiogramme: souffle pansystolique, haute fréquence, en forme de ruban avec un maximum de punctum au point de Botkin.
Radiographiquement, il y a des signes d'une augmentation des deux ventricules, des symptômes d'hypertension de la circulation pulmonaire.

Avec une communication interauriculaire, une histoire d'indications de pneumonie répétée est caractéristique. Un souffle systolique est entendu à gauche du sternum dans le deuxième - troisième espace intercostal, il est mieux conduit à la base du cœur et aux vaisseaux.
Électrocardiographie: il y a une déviation de l'axe électrique du cœur vers la droite, une hypertrophie de l'oreillette droite et du ventricule droit est révélée. Un bloc de branche droit incomplet est courant.
L'examen aux rayons X révèle également une hypertrophie auriculaire droite et ventriculaire droite.

Complications

Traitement


Il n'y a pas de traitements conservateurs spécifiques pour la régurgitation mitrale.
Le développement de l'insuffisance cardiaque est traité avec des méthodes conventionnelles. Selon les indications, nommer:
- les diurétiques;
- vasodilatateurs périphériques (y compris les inhibiteurs de l'ECA);
- les bloqueurs des récepteurs β-adrénergiques (y compris le carvédilol);
- glycosides cardiaques;
- anticoagulants.
Limitation manifeste de l'activité physique, limitation de l'apport en sodium. Aux stades avancés, des anticoagulants sont prescrits pour réduire le risque de thrombose veineuse et d'embolie pulmonaire et il est recommandé de panser les jambes avec des bandages élastiques.

Le traitement chirurgical de l'insuffisance valvulaire auriculo-ventriculaire gauche consiste à remplacer la valvule par une prothèse ou un tissu valvulaire approprié.

Indications de la chirurgie en cas de régurgitation mitrale chronique sévère due à une lésion de la valve organique

Patients «symptomatiques» avec une fraction d'éjection ventriculaire gauche (FE)> 30% et une taille terminale systolique (VS)

Patients «asymptomatiques» avec dysfonctionnement ventriculaire gauche (CVR> 45 mm et / ou fraction d'éjection ventriculaire gauche

Patients «asymptomatiques» avec une fonction ventriculaire gauche préservée et une fibrillation auriculaire (FA) ou une hypertension pulmonaire (pression artérielle pulmonaire systolique> 50 mmHg au repos

Patients présentant un dysfonctionnement ventriculaire gauche sévère (FEVG 55 mm)

Patients «asymptomatiques» dont la fonction ventriculaire gauche est préservée, forte probabilité d'un effet chirurgical d'épargne valvulaire persistant avec un faible risque de chirurgie

Patients présentant un dysfonctionnement ventriculaire gauche sévère (fraction d'éjection ventriculaire gauche 55 mm), réfractaires au traitement médicamenteux avec une faible probabilité de pratiquer une chirurgie d'épargne valvulaire, sans maladies concomitantes sévères


Le traitement des patients asymptomatiques est un domaine de controverse. Dans de tels cas, les indications du traitement chirurgical dépendent de la stratification du risque et de la possibilité de réparation valvulaire..

Méthodes de traitement chirurgical de l'insuffisance mitrale:

Insuffisance aortique 1-4 degrés: causes et symptômes, traitement et pronostic

L'insuffisance de la valve aortique est appelée une malformation cardiaque dans laquelle les feuillets de la valve ne peuvent pas se fermer complètement et empêcher le retour du sang de l'aorte vers le ventricule gauche au moment de la relaxation des parois des ventricules. En raison d'une régurgitation sanguine constante, le ventricule gauche est soumis à un stress constant, ses parois s'étirent et s'épaississent, et les organes et tissus du corps souffrent d'une circulation sanguine insuffisante..

Au stade de la compensation, l'insuffisance de la valve aortique peut ne pas se manifester, mais lorsque les réserves sont épuisées, le cœur est sous pression croissante et l'état de santé du patient s'aggrave, car les modifications de la structure du cœur deviennent irréversibles et une insuffisance cardiaque totale se développe. De telles manifestations graves de ce défaut de valve peuvent menacer le développement de complications graves et l'apparition de la mort..

Selon les statistiques, une insuffisance aortique est retrouvée chez un patient sur sept souffrant de malformations cardiaques, et dans 50 à 60% des cas, elle est associée à une sténose aortique et / ou une insuffisance ou une sténose mitrale. Sous forme isolée, ce défaut est observé chez chaque vingtième patient souffrant de malformations cardiaques. La régurgitation aortique survient principalement chez les hommes et est acquise dans la plupart des cas.

Description de la maladie

La valve aortique est un lambeau dans l'aorte qui a 3 cuspides. Conçu pour séparer l'aorte et le ventricule gauche. Dans un état normal, lorsque le sang s'écoule de ce ventricule dans la cavité aortique, la valve se ferme hermétiquement, une pression est créée, grâce à laquelle le flux de sang à travers les artères minces vers tous les organes du corps est assuré, sans possibilité d'épanchement inverse.

Si la structure de cette valve a été endommagée, elle ne se chevauche que partiellement, ce qui entraîne un flux sanguin inversé dans le ventricule gauche. Dans ce cas, les organes cessent de recevoir la quantité de sang requise pour un fonctionnement normal et le cœur doit se contracter plus intensément pour compenser le manque de sang..

À la suite de ces processus, une insuffisance aortique se forme..

Selon les statistiques, cette insuffisance valvulaire aortique survient chez environ 15% des personnes atteintes de tout type de maladie cardiaque et accompagne souvent des maladies telles que la sténose et l'insuffisance mitrale. En tant que maladie indépendante, cette pathologie survient chez 5% des patients souffrant de malformations cardiaques. Affecte le plus souvent les hommes, en raison de l'exposition à des facteurs internes ou externes.

Vidéo utile sur l'insuffisance valvulaire aortique:

Classification

La typification du processus est effectuée sur la base principale - la nature et le degré des déviations de type anatomique et physiologique.

Selon cette méthode, les étapes suivantes sont distinguées:

Premier ou facile

La quantité de sang retourné ne dépasse pas 10 à 15% du total. Il n'y a pas encore de changements anatomiques, donc la probabilité de guérison est maximale.

Souvent, les médecins choisissent des tactiques d'attente et ne recherchent pas de thérapie radicale. Peut-être qu'il n'y aura pas de progression, alors le traitement est de soutien, les médicaments.

Aucune intervention chirurgicale n'est requise. Dans ce cas, des anomalies pathologiques sont déjà présentes, bien qu'implicites, y compris une modification du niveau de pression artérielle et une hypertension systolique isolée, avec une PD d'environ 80-90 mm Hg..

Deuxièmement, modéré

La gravité des manifestations est moyenne, les patients prêtent déjà attention aux problèmes de santé, ce qui est généralement bon, car cela motive à contacter un cardiologue.

La spécificité des symptômes est minime, tout est clarifié au cours de méthodes objectives: échocardiographie et écoute du son cardiaque au moins.

La prévision est conditionnellement favorable. Traitement chirurgical, à ce stade, l'observation n'est plus conseillée, la progression est inévitable, c'est une question de temps.

Troisièmement, exprimé

Déterminé par des symptômes sévères même en état de repos complet, des troubles des structures cérébrales et du cœur lui-même.

La pression artérielle est constamment élevée, avec une TA élevée et une fréquence de contractions. Les organes se débrouillent également mal, il existe de multiples troubles des reins, du foie, du cerveau, des vaisseaux sanguins en général.

Quatrième ou terminal

En principe, ne se prête pas au traitement, aux soins palliatifs. À la discrétion du patient, des tentatives sont possibles, mais elles se terminent généralement par la mort sur la table d'opération.

Le patient et son corps ne sont absolument pas viables. La pression artérielle est basse, l'hypotension est stable. Les structures anatomiques refusent, ce qui tuera une personne plus rapidement, une insuffisance cardiaque ou une défaillance d'organes multiples - la question est similaire, mais c'est un résultat inconditionnel. Cynique mais vrai.

Plus d'une décennie peut s'écouler de la première à la dernière étape. Dans certains cas, la progression est rapide, sur une courte période. Cela est dû à des pathologies somatiques et à un mode de vie destructeur d'autre part.

Causes et facteurs de risque

La régurgitation aortique se produit lorsque la valve aortique a été endommagée. Les raisons qui conduisent à ses dommages peuvent être les suivantes:

    Malformations congénitales. Des anomalies congénitales de la valve aortique surviennent pendant la période de gestation, si le corps d'une femme enceinte a été exposé à des facteurs nocifs - par exemple, une forte dose de rayons X ou des maladies infectieuses prolongées. Des défauts peuvent également se former en présence d'une pathologie similaire chez l'un des proches parents.

  • L'endocardite est une maladie infectieuse dans laquelle les couches internes du cœur deviennent enflammées.
  • Le rhumatisme est une maladie inflammatoire étendue qui affecte de nombreux systèmes et organes, en particulier le cœur. Cette raison est la plus courante. Près de 80% de tous les patients souffrant d'insuffisance aortique souffrent de rhumatismes.
  • La dissection aortique est une pathologie caractérisée par une forte expansion de la couche interne de l'aorte avec son détachement du milieu. Ce problème apparaît comme une complication de l'athérosclérose, ou avec une forte augmentation de la pression. Une condition extrêmement dangereuse qui menace de rupture de l'aorte et de mort du patient.
  • Syphilis. En raison de cette maladie sexuellement transmissible, de nombreux organes et systèmes peuvent être affectés. En cas de début de syphilis, des nodules anormaux se forment dans les organes, y compris l'aorte, qui empêchent le fonctionnement normal de la valve aortique.
  • Blessure. La régurgitation aortique peut résulter d'un traumatisme à la poitrine lors de la rupture des feuillets de la valve aortique.
  • Athérosclérose de l'aorte. L'athérosclérose se développe lorsqu'une grande quantité de cholestérol s'accumule sur les parois de l'aorte.
  • Âge avancé. Au fil des années, la valve aortique s'use progressivement, ce qui entraîne souvent une perturbation de sa fonction.
  • Hypertension artérielle. Une pression accrue peut provoquer une hypertrophie de l'aorte et du ventricule gauche du cœur.
  • Anévrisme ventriculaire. Se produit souvent après une crise cardiaque. Les parois du renflement du ventricule gauche, interférant avec le fonctionnement normal de la valve aortique.
  • D'autres causes de la maladie, beaucoup moins fréquentes, peuvent être: les maladies du tissu conjonctif, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, les maladies du système immunitaire, la radiothérapie prolongée pour la formation de tumeurs dans la région de la poitrine.

    Qu'est-ce que l'insuffisance valvulaire aortique

    Si, pendant la période de relaxation du cœur (diastole), les feuillets de la valve semi-lunaire forment un passage fendu lors de la fermeture, cette condition est appelée insuffisance de la valve aortique. Une vanne ouverte en permanence n'est pas en mesure d'isoler complètement le conduit. Le sang éjecté du ventricule gauche n'est pas entièrement retenu dans l'aorte. Le processus de régurgitation est observé - le retour d'une certaine quantité de sang. La pathologie affecte négativement le travail du système cardiovasculaire.

    La valvulopathie aortique isolée n'est diagnostiquée que dans 4% de tous les cas. Dans 10%, la pathologie se poursuit avec d'autres défauts, dans 55 à 60% l'insuffisance aortique est associée à un rétrécissement de l'ouverture aortique. Les hommes sont à risque. Le traitement est prescrit par un cardiologue et un chirurgien cardiaque.

    Important! Les patients présentant un défaut de la valve aortique peuvent supporter un stress physique et sportif, mais il faut se rappeler qu'une telle activité conduit à un épuisement accéléré des réserves compensatoires et que l'ajout de complications entraîne un handicap.

    Types et formes de la maladie

    L'insuffisance aortique est divisée en plusieurs types et formes. En fonction de la période de formation de la pathologie, la maladie est:

    • congénitale - survient en raison d'une mauvaise génétique ou des effets indésirables de facteurs nocifs sur une femme enceinte;
    • acquis - apparaît à la suite de diverses maladies, tumeurs ou blessures.

    La forme acquise, à son tour, est divisée en fonctionnelle et organique.

    • fonctionnel - formé lorsque l'aorte ou le ventricule gauche se dilate;
    • organique - se produit en raison de dommages au tissu valvulaire.

    Troubles hémodynamiques

    Les propriétés hémodynamiques dépendent directement du volume de sang renvoyé par l'orifice aortique. Le ventricule gauche déborde constamment du fait qu'il y pénètre non seulement depuis l'oreillette, mais également depuis l'aorte. En conséquence, la chambre se dilate progressivement, au fur et à mesure que la quantité de sang expulsée du ventricule augmente.

    Le double travail entraîne une augmentation de la masse du ventricule gauche, sa paroi s'épaissit. En raison de la structure modifiée, les fonctions sont perturbées et une période de décompensation commence, lorsque le cœur devient incapable de travailler au même rythme, et la quantité de sang qui revient devient de plus en plus chaque jour. L'augmentation du dysfonctionnement cardiaque entraîne de graves complications et la mort du patient.

    1, 2, 3, 4 et 5 degrés

    Selon le tableau clinique de la maladie, l'insuffisance aortique est de plusieurs stades:

    1. Première étape. Elle se caractérise par l'absence de symptômes, un léger élargissement des parois cardiaques du côté gauche, avec une augmentation modérée de la taille de la cavité ventriculaire gauche.
    2. Deuxième étape. La période de décompensation latente, lorsque des symptômes prononcés ne sont pas encore observés, mais que les parois et la cavité du ventricule gauche sont déjà considérablement augmentées en taille.
    3. Troisième étape. La formation d'une insuffisance coronaire, lorsqu'il y a déjà un reflux partiel de sang de l'aorte dans le ventricule. Caractérisé par des douleurs fréquentes au cœur.
    4. Quatrième étape. Le ventricule gauche se contracte faiblement, ce qui entraîne une congestion des vaisseaux sanguins. Des symptômes tels que l'essoufflement, l'essoufflement, l'œdème pulmonaire, l'insuffisance cardiaque sont observés.
    5. Cinquième étape. Il est considéré comme une étape mourante où il est presque impossible de sauver la vie du patient. Le cœur se contracte très faiblement, ce qui entraîne une stagnation du sang dans les organes internes.

    Symptômes par stade

    L'insuffisance de la valve aortique du 1er degré n'est déterminée que par un essoufflement dans le contexte d'une activité physique intense. Rien d'autre. Plus le processus est complexe, plus l'exhaustivité du tableau clinique est essentielle..

    Des manifestations cliniquement significatives apparaissent approximativement à partir du deuxième stade de développement d'un déficit en AK.

    Les signes possibles comprennent:

    • La pâleur de la peau. Le patient ressemble à une sculpture en marbre, des vaisseaux violets ou bleuâtres dans la structure du réseau sont visibles à travers la couche dermique.
    • Changements de couleur des muqueuses de la bouche et des ongles.
    • Distension des veines du cou, pulsation marquée à l'observation.
    • Battements de cœur intenses. Il est si fort que le patient frémit à chaque contraction..

    Ce sont des signes spécifiques d'un processus pathologique. Ils ne sont pas bien compris et encore plus ne permettent pas d'identifier rapidement la source du problème.

    Les manifestations d'un autre type, qui sont provoquées par une insuffisance cardiaque, sont bien pires et plus brillantes du point de vue de la clinique:

    • Vertiges. Jusqu'à l'impossibilité de contrôler leurs mouvements et de s'orienter dans l'espace. Ceci est le résultat d'une ischémie des structures cérébrales, en particulier du cervelet.
    • Dyspnée. L'insuffisance aortique du 1er degré se manifeste par des troubles hémodynamiques mineurs. Le cœur fait toujours face à ses fonctions, le symptôme n'apparaît qu'avec une activité physique intense. En outre. Au fur et à mesure qu'il progresse, il atteint le point où le patient est incapable de sortir du lit.
    • Faiblesse, somnolence, diminution significative de l'activité générale. Le patient est incapable d'accomplir ses tâches quotidiennes et professionnelles, en particulier dans les derniers stades.
    • Gonflement des membres inférieurs, puis aussi du visage.
    • Tachycardie sévère, d'abord au niveau de 100 battements par minute, puis plus. Le développement d'une forme paroxystique ventriculaire est possible, dans une telle situation un résultat mortel devient probable.
    • Douleurs thoraciques d'intensité modérée. Même avec une crise cardiaque, ils atteignent rarement une grande force. Ils sont administrés au ventre, aux jambes, au bas du dos, au dos, aux membres supérieurs. Brûler ou tirer, appuyer.
    • Céphalalgie (mal de tête).

    La troisième étape est représentée par tous les signes décrits, mais d'autres manifestations objectives se produisent également:

    • Augmentation de la pression artérielle dans une large gamme. Le stade terminal est associé à une hypotension sévère.
    • Hypertrophie du foie.
    • Atténuation du son du cœur lors de l'écoute.

    L'insuffisance aortique du 2ème degré est le meilleur moment pour le traitement: les symptômes sont déjà présents dans leur intégralité, mais des troubles organiques grossiers ne sont pas encore survenus, ce qui détermine de bonnes chances de guérison.

    Dangers et complications

    Si le traitement a commencé prématurément ou si la maladie se développe sous une forme aiguë, la pathologie peut entraîner le développement des complications suivantes:

    • endocardite bactérienne - une maladie dans laquelle un processus inflammatoire se forme dans les valvules du cœur à la suite d'une exposition à des structures valvulaires endommagées de micro-organismes pathogènes;
    • infarctus du myocarde;
    • œdème pulmonaire;
    • insuffisances du rythme cardiaque - battements prématurés ventriculaires ou auriculaires, fibrillation auriculaire; fibrillation ventriculaire;
    • thromboembolie - la formation de caillots sanguins dans le cerveau, les poumons, les intestins et d'autres organes, ce qui entraîne des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques.

    Lors du traitement chirurgical de l'insuffisance aortique, il existe un risque de développer des complications telles que: destruction de l'implant, caillots sanguins, endocardite. Les patients opérés doivent souvent prendre des médicaments à vie pour éviter les complications.

    Caractéristiques de la maladie dans l'enfance

    Pendant longtemps, les enfants et les adolescents ne remarquent pas de maux et de douleurs thoraciques. Au début du développement de la maladie, beaucoup sont impliqués dans des clubs sportifs. Mais en outre, la pathologie des valves aortiques inquiète même au repos. Les enfants se plaignent d'essoufflement, de pulsations des artères du cou.

    Aux stades initiaux de la maladie, le diagnostic indique une augmentation de la lumière de la bouche aortique. Il y a également des bruits clairement prononcés sur le côté gauche de la poitrine, ce qui indique la divergence des pétales de la valve lunaire. Les forts tremblements s'expliquent par l'augmentation du travail du ventricule gauche et de l'oreillette en mode repos..

    Symptômes

    Les symptômes de la maladie dépendent de son stade. Dans les premiers stades, le patient peut ne ressentir aucune sensation désagréable, car seul le ventricule gauche est exposé à la charge - une partie assez puissante du cœur, capable de résister aux défaillances du système circulatoire pendant très longtemps.

    Avec le développement de la pathologie, les symptômes suivants commencent à apparaître:

    • Sensations pulsatiles dans la tête, le cou, palpitations, surtout en position couchée. Ces signes sont dus au fait qu'un plus grand volume de sang pénètre dans l'aorte que d'habitude - le sang est ajouté à la quantité normale, qui est retourné à l'aorte par une valve vaguement fermée.
    • Douleur dans la région du cœur. Ils peuvent être compressifs ou serrés, apparaissent en raison d'une altération du flux sanguin dans les artères.
    • Cardiopalmus. Il se forme à la suite d'un manque de sang dans les organes, à la suite duquel le cœur est obligé de travailler à un rythme accéléré afin de compenser le volume de sang requis.
    • Étourdissements, évanouissements, maux de tête sévères, problèmes de vision, bourdonnements d'oreilles. Typique pour les stades 3 et 4, lorsque la circulation sanguine dans le cerveau est perturbée.
    • Faiblesse du corps, fatigue accrue, essoufflement, troubles du rythme cardiaque, transpiration accrue. Au début de la maladie, ces symptômes ne surviennent que lors d'un effort physique, plus tard, ils commencent à déranger le patient et dans un état calme. L'apparition de ces signes est associée à une violation du flux sanguin vers les organes..

    La forme aiguë de la maladie peut entraîner une surcharge du ventricule gauche et la formation d'un œdème pulmonaire en conjonction avec une forte diminution de la pression artérielle. Si les soins chirurgicaux ne sont pas fournis pendant cette période, le patient peut mourir..

    Le mécanisme de développement de la pathologie

    La compréhension des causes sous-jacentes de l'écart passe par l'assimilation d'informations anatomiques et physiologiques minimales.

    L'activité normale du cœur est la suivante. À travers les chambres auriculaires, le sang se déplace vers les ventricules, qui sont chargés de fournir aux organes du tissu conjonctif fluide..

    Celui de gauche est le plus important: il déplace l'oxygène et les nutriments dans un grand cercle. Autrement dit, c'est à travers lui que toutes les structures sont fournies.

    L'aorte, la plus grande artère du corps, non seulement chez l'homme, mais aussi chez de nombreux mammifères en général, pénètre dans la lumière. Ses branches permettent d'alimenter adéquatement le corps et les formations éloignées à travers un large réseau.

    Dans le processus de développement de l'insuffisance de la valve, les volets d'entrée ne se ferment pas complètement au début, puis cessent complètement de se fermer.

    Au premier moment, une violation partielle de la circulation sanguine se produit, puis généralisée, en fonction de la quantité de tissu conjonctif liquide éteint du travail.

    La correction est effectuée par des mesures radicales (chirurgicales). Même dans les premiers stades, s'il y a des manifestations.

    Diagnostique

    Pour poser un diagnostic, le médecin examine les plaintes du patient, son mode de vie, l'anamnèse, puis les examens suivants sont effectués:

    • Examen physique. Permet d'identifier les signes d'insuffisance aortique tels que: pulsation des artères, pupilles dilatées, expansion du cœur vers le côté gauche, hypertrophie de l'aorte dans sa section initiale, pression artérielle basse.
    • Analyse d'urine et de sang. Avec son aide, vous pouvez déterminer la présence de troubles concomitants et de processus inflammatoires dans le corps..
    • Test sanguin biochimique. Affiche le niveau de cholestérol, de protéines, de sucre, d'acide urique. Nécessaire pour identifier les dommages aux organes.
    • ECG pour déterminer la fréquence cardiaque et la taille du cœur. Tout savoir sur le décodage de l'ECG cardiaque.
    • Échocardiographie. Permet de déterminer le diamètre de l'aorte et la pathologie dans la structure de la valve aortique.
    • Radiographie. Affiche l'emplacement, la forme et la taille du cœur.
    • Phonocardiogramme pour l'étude des souffles cardiaques.
    • CT, IRM, KKG - pour étudier le flux sanguin.

    Grades de régurgitation aortique

    Le degré de la maladie est déterminé par le volume de sang éjecté dans le ventricule gauche. Il y en a cinq.


    Stade initial (diplôme I)

    Stade initial (diplôme I). L'insuffisance valvulaire aortique de grade I est diagnostiquée lorsque le volume sanguin ne dépasse pas 15% du volume d'éjection pendant la contraction. Le premier degré n'implique pas l'apparition de signes cliniques de la maladie. C'est dangereux car si c'est pendant cette période que le développement de la pathologie n'est pas arrêté, des processus irréversibles commencent. Ce n'est pas une raison pour une intervention chirurgicale urgente.

    Second degré. Le volume de sang éjecté dans le ventricule avec une insuffisance valvulaire aortique II degré atteint 30%. La plupart des patients ne présentent aucun symptôme évident de la maladie, mais lors de la réalisation de mesures de diagnostic, une hypertrophie ventriculaire gauche peut être détectée. Si le défaut est congénital, la valve a des feuillets mal développés. La quantité de sang éjectée est déterminée lors du diagnostic en sondant les cavités de l'organe cardiaque. En ce qui concerne les manifestations cliniques, le patient se plaint parfois d'une fatigue excessive et d'un essoufflement lors d'une activité physique.

    Régurgitation aortique relative (troisième degré). Environ la moitié du volume sanguin est jeté dans le ventricule gauche avec une pathologie de grade III. Dans ce cas, les patients se plaignent de douleurs dans la région de la poitrine. L'examen montre un épaississement significatif du ventricule gauche. Au troisième degré, certains signes de congestion veineuse dans les poumons sont déterminés lors d'une radiographie du sternum.

    Décompensation (degré IV). La plupart du sang retourne dans le ventricule. Dans le même temps, les patients éprouvent un essoufflement constant. Les mesures diagnostiques déterminent l'œdème pulmonaire, une augmentation significative du volume hépatique et une insuffisance mitrale. Pendant cette période, le patient nécessite une hospitalisation urgente..

    Mourir (degré V). La pathologie progresse activement, il y a stagnation du sang et dystrophie de certains processus dans les organes. Résultat - décès du patient.

    Méthodes de traitement

    Dans les premiers stades, lorsque la pathologie est mal exprimée, les patients se voient prescrire des visites régulières chez un cardiologue, un examen ECG et un échocardiogramme. La régurgitation aortique modérée est traitée avec des médicaments, le but du traitement est de réduire la probabilité de dommages à la valve aortique et aux parois ventriculaires gauches.

    Tout d'abord, des médicaments sont prescrits qui éliminent la cause du développement de la pathologie. Par exemple, si la cause est un rhumatisme, des antibiotiques peuvent être indiqués. Comme des fonds supplémentaires sont prescrits:

    • les diurétiques;
    • Inhibiteurs de l'ECA - Lisinopril, Elanopril, Captopril;
    • bêta-bloquants - Anaprilin, Transikor, Atenolol;
    • bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine - Naviten, Valsartan, Losartan;
    • bloqueurs de calcium - Nifedipine, Corinfar;
    • médicaments pour éliminer les complications résultant d'une insuffisance aortique.

    Dans les formes sévères, une intervention chirurgicale peut être prescrite. Il existe plusieurs types de chirurgie de l'insuffisance aortique:

    • plastique valvulaire aortique;
    • remplacement de la valve aortique;
    • implantation;
    • transplantation cardiaque - réalisée en cas de lésions cardiaques graves.

    Si la valve aortique a été implantée, les patients se voient prescrire des anticoagulants à vie - Aspirine, Warfarine. Si la valve a été remplacée par une prothèse en matériel biologique, les anticoagulants devront être suivis en cours de courte durée (jusqu'à 3 mois). La chirurgie plastique ne nécessite pas la prise de ces médicaments.

    Pour prévenir les rechutes, une antibiothérapie, un renforcement de l'immunité et un traitement rapide des maladies infectieuses peuvent être prescrits.

    Prévoir

    Le pronostic en l'absence de traitement est extrêmement défavorable, car le taux de survie des patients depuis l'apparition des manifestations cliniques jusqu'au développement d'une insuffisance cardiaque terminale n'est pas supérieur à 6 ans. Chez les patients atteints d'endocardite bactérienne, l'espérance de vie n'est pas supérieure à un an à compter de l'apparition des premiers symptômes.

    Cependant, avec un traitement chirurgical rapide, comme mentionné ci-dessus, l'espérance de vie augmente et les premiers signes d'insuffisance cardiaque apparaissent beaucoup plus tard. Après remplacement de la valve aortique ou plastie, les patients vivent pendant des décennies sans symptômes subjectifs significatifs. Si le patient n'est pas indiqué pour l'opération et que seul un traitement conservateur est effectué, le plus favorable en termes d'évolution du défaut et de pronostic est la lésion athéroscléreuse de l'aorte, car l'insuffisance cardiaque progresse beaucoup plus lentement.

    Les plus défavorables en termes de pronostic sont les patients avec réservoir. endocardite due à la destruction complète rapide des feuillets valvulaires par un processus infectieux. Cependant, avec une chirurgie opportune, le pronostic devient plus favorable..

    Remplacement de la valve aortique

    Les opérations de remplacement de la valve aortique sont maintenant réalisées avec succès. Et avec un risque minimal.

    Pendant l'opération, le cœur est connecté à une machine cœur-poumon. Le patient reçoit également une anesthésie complète. Comment un chirurgien peut-il effectuer cette opération mini-invasive? Il existe 2 façons:

    1. Le cathéter est inséré directement dans la veine fémorale et jusqu'à l'aorte à contre-courant du sang. La valve est fixe et le tube est retiré.
    2. Une nouvelle valve est insérée à travers une incision dans la poitrine à gauche. Une valve artificielle est insérée et s'enclenche en place, passant à travers la partie apicale du cœur, et est facilement éliminée du corps.

    La chirurgie mini-invasive convient aux patients qui ont des maladies concomitantes et il est impossible d'ouvrir la poitrine. Et après une telle opération, une personne ressent immédiatement un soulagement, car les défauts ont été éliminés. Et s'il n'y a pas de plaintes de bien-être, il peut être déchargé en un jour.

    Il convient de noter que les valves artificielles nécessitent une administration constante d'anticoagulants. La mécanique peut provoquer la coagulation du sang. Par conséquent, après l'opération, "Warfarin" est prescrit immédiatement. Mais il existe également des valves biologiques plus adaptées aux humains. Si une valve est installée à partir du péricarde porcin, le médicament n'est prescrit que pendant plusieurs semaines après l'opération, puis annulé, car le tissu prend bien racine.

    Tension artérielle systolique: qu'est-ce que c'est et comment la traiter

    La mesure de la pression artérielle est une procédure qui vous permet de déterminer rapidement les causes d'une mauvaise santé, de diagnostiquer des problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins. Qu'est-ce qui est déterminé par la pression artérielle systolique? Quels taux systolique, diastolique et pouls sont considérés comme normaux?

    • Que signifient les lectures du tonomètre?
    • Comment déterminer la norme
    • Raisons du rejet
    • Comment abaisser
    Les indicationsClasse
    Pression systolique et diastolique
    Pression 150 à 100: raisons et que faire?
    • Nous traitons correctement la tension artérielle labile
    • Que signifie pression 80 à 40?
    • Que signifie la pression de 110 à 70?

      Le résultat de la mesure du tonomètre comprend la pression supérieure (systolique) et inférieure (diastolique). Que signifient ces indicateurs de pression artérielle??

      La valeur systolique détermine le degré de force de l'effet du sang sur les vaisseaux au moment où la systole (rythme cardiaque) est réduite. Dépend du niveau de compression des ventricules cardiaques et montre avec quelle intensité le sang est expulsé, comment fonctionne le myocarde.

      Les nombres diastoliques montrent la pression dans le processus de relaxation du muscle cardiaque (diastole) et dépendent du degré de contraction des vaisseaux périphériques.

      Traitement des cardiopathies aortiques

      Les défauts valvulaires, en fonction des manifestations cliniques, peuvent être traités de manière conservatrice ou chirurgicale.

      Thérapie médicamenteuse

      Si un patient avec sténose AK ne présente aucun symptôme, il n'a besoin que d'une observation régulière par un médecin et d'un échocardiogramme:

      • pour défaut grave - annuellement;
      • avec modérément exprimé - après un an;
      • avec doux - tous les 3-4 ans.

      En cas d'essoufflement, de douleur thoracique, de faiblesse ou d'évanouissement, un besoin urgent de consulter un cardiologue.

      Les patients présentant une insuffisance aortique et une fraction d'éjection normale subissent un échocardiogramme chaque année, et si la fonction systolique du cœur s'aggrave - tous les six mois.

      En l'absence de symptômes de sténose aortique, seuls 2 groupes de médicaments sont utilisés:

      • antibiotiques pour la nature rhumatismale de la maladie lors de crises répétées de rhumatisme;
      • médicaments pour abaisser la tension artérielle avec hypertension artérielle concomitante.

      Si la sténose aortique, même sévère, n'est pas accompagnée de symptômes, la chirurgie de remplacement valvulaire n'est pas réalisée, limitée uniquement à l'observation.

      Si le patient présente des manifestations cliniques et des plaintes, mais qu'il refuse l'opération, on lui prescrit des moyens pour soulager la maladie:

      • petites doses de digoxine, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques pour la congestion vasculaire pulmonaire;
      • de petites doses de nitrates ou de bêtabloquants en cas d'angor.


      Statistiques de survie pour la sténose aortique avec refus ou absence de traitement approprié
      En cas d'insuffisance aortique, les médicaments sont prescrits dans deux cas:

      • défaut sévère, accompagné de symptômes de la maladie ou d'une diminution de la contractilité, si le traitement chirurgical est impossible;
      • une courte cure de médicaments pour améliorer la circulation sanguine chez les patients présentant une anomalie grave avant la chirurgie.

      Vasodilatateurs usagés - nitroprussiate de sodium et hydralazine. Les IEC ou les antagonistes calciques n'affectent pas le pronostic de la maladie et ne sont prescrits que dans certains cas.

      Nous vous recommandons de lire sur l'endocardite rhumatismale. Vous découvrirez les raisons de son développement, les symptômes de la maladie, les types de pathologie, le diagnostic et le traitement. Et voici plus sur la myocardite rhumatismale.

      Intervention chirurgicale

      La prothèse (remplacement) de l'AK est prescrite dans de tels cas:

      • sténose sévère associée à des plaintes;
      • sténose sévère et maladie coronarienne concomitante, pour lesquelles un pontage coronarien est nécessaire;
      • sténose sévère associée à d'autres maladies nécessitant une chirurgie cardiaque;
      • sténose sévère avec contractilité cardiaque altérée (taux de fraction d'éjection inférieur à 50%);
      • insuffisance valvulaire sévère, accompagnée de manifestations cliniques;
      • insuffisance sévère et diminution de la fraction d'éjection, même en l'absence de plaintes;
      • insuffisance valvulaire sévère lorsqu'une autre chirurgie cardiaque est nécessaire;
      • insuffisance valvulaire asymptomatique avec une augmentation significative du ventricule cardiaque (taille en diastole, ou CDP, supérieure à 75 mm ou taille en systole, ou DAC, supérieure à 55 mm).


      Chirurgie pour implanter une valve artificielle 1 - incision de l'aorte ascendante, 2 - valve affectée, 3 - prothèse de valve bicuspide en métal, 4 - bioprothèse.
      C'est le seul traitement efficace de la sténose sévère, accompagnée de manifestations cliniques, et de l'insuffisance valvulaire aiguë..

      Chez les enfants, la valvotomie est plus souvent effectuée - la séparation des feuillets de la valve d'accrétion les uns des autres à l'aide d'un ballon gonflé. Il est inséré à travers le vaisseau à travers un cathéter, la poitrine n'est pas ouverte. Chez les adultes, cette méthode est rarement utilisée pour améliorer temporairement l'état avant le remplacement de la valve..

      Sur la photo: 1 - Sapien à l'état plié, fixé autour d'un ballon spécial, sur un autre cathéter est avancé jusqu'à la racine de l'aorte sous le contrôle de l'échocardiographie et des rayons X. 2 - Ensuite, le ballon est gonflé. Le cadre en acier de la valve artificielle se déplie, se fixe aux parois de l'aorte et commence à fonctionner. 3 - Le cathéter avec le ballon est tiré vers l'arrière à travers l'artère fémorale.

      Les prothèses AK peuvent être réalisées à tout âge. Par conséquent, chez les personnes âgées, les maladies concomitantes deviennent les principales limitations:

      • les conséquences d'un accident vasculaire cérébral;
      • épuisement;
      • maladies oncologiques;
      • diabète décompensé et autres.

      Dans chaque cas, le médecin évalue la probabilité de complications pendant et après la chirurgie, ainsi que la capacité du patient à revenir à une vie normale dans la période postopératoire. Avant les prothèses, une angiographie est nécessaire, ce qui limite également souvent le nombre d'opérations chez les personnes âgées..

      Après l'opération, le médecin prescrit un examen de suivi et une échocardiographie après 6 et 12 mois. Si le patient continue de dilater le ventricule gauche, il reçoit des IEC et des bêtabloquants.

      Les malformations cardiaques aortiques - sténose et insuffisance - sont principalement causées par l'athérosclérose et les rhumatismes. Pendant de nombreuses années, ils ne sont pas accompagnés de plaintes. Après le développement des symptômes, un remplacement valvulaire urgent est nécessaire, car l'état du patient commence à se détériorer rapidement.

      Activités de guérison

      En cas d'insuffisance aortique, le traitement vise à améliorer la qualité de vie du patient, à prévenir les modifications totales du cœur et à prévenir la mort subite. Pour les patients présentant des symptômes du troisième degré, un traitement médicamenteux est indiqué:

      1. Les vasodilatateurs périphériques sont utilisés pour augmenter la lumière des vaisseaux sanguins - «Molsidomin», «Nitroglycerin».
      2. Inhibiteurs de l'ECA - les médicaments d'une enzyme de conversion de l'angiotensine sont utilisés pour abaisser la tension artérielle: «Captopril», «Enalapril», «Quinapril».
      3. Des antagonistes du calcium de nouvelle génération sont prescrits pour normaliser la fréquence cardiaque, soulager la tension dans le myocarde et améliorer la circulation cérébrale. Le groupe vérapamil n'est pas prescrit en raison de sa capacité à réduire la fréquence cardiaque, car la bradycardie augmente la régurgitation.
      4. Les diurétiques sont pris strictement selon les indications - "Indapamide", "Lasix".

      Avec le développement de complications, un traitement spécifique est nécessaire, visant à stabiliser la maladie..

      L'intervention chirurgicale est indiquée dans une situation où l'insuffisance s'exprime ou se déroule sous une forme sévère. En cas de modifications importantes des vannes, le remplacement de la vanne est effectué:

      • implant artificiel;
      • prothèse biologique (utilisée pour les enfants et les femmes qui rêvent d'accoucher).

      Avec dissection de l'anévrisme aortique à la base et insuffisance aiguë, il est possible de remplacer la racine et la valve aortique de l'artère pulmonaire du patient. Si la structure du cœur est gravement altérée et que sa capacité contractile est réduite, la transplantation est recommandée, à condition qu'un organe donneur soit disponible.

      Quel médecin contacter

      La sténose et l'insuffisance valvulaire aortique sont une pathologie assez grave. Un patient atteint d'une telle maladie a besoin de soins médicaux rapides et de haute qualité. Aux premiers symptômes (essoufflement, douleur thoracique, fatigue rapide, palpitations dans la tête), vous devriez consulter un thérapeute ou un cardiologue.

      Avant d'aller chez le médecin, notez tous les symptômes de la maladie et depuis combien de temps ils ont commencé à apparaître. Vous devez également noter les questions posées au médecin et les maladies récentes avec le nom des médicaments prescrits. Vous pouvez emmener un membre de votre famille à un rendez-vous avec un spécialiste qui vous aidera à vous souvenir des informations importantes.

      Complications de l'insuffisance aortique

      Parmi les complications de l'insuffisance aortique, en cas de traitement inefficace, il y a:

      • endocardite infectieuse répétée;
      • fibrillation auriculaire;
      • infarctus aigu du myocarde, cardiopathie ischémique;
      • rupture de l'aorte;
      • insuffisance de la valve mitrale.

      L'expansion du ventricule gauche entraîne un œdème pulmonaire, une insuffisance cardiaque, la mort.

      Connaissiez-vous les symptômes de l'insuffisance valvulaire aortique?

      Principaux facteurs étiologiques

      L'insuffisance aortique se développe pour diverses raisons. Les facteurs étiologiques suivants sont distingués:

      • exposition du fœtus aux rayonnements ionisants;
      • l'impact sur le bébé pendant la grossesse de facteurs tératogènes;
      • prendre des médicaments toxiques;
      • tabagisme et abus d'alcool par la femme enceinte pendant la grossesse;
      • maladies infectieuses de la mère;
      • rhumatisme;
      • endocardite bactérienne;
      • lésion athéroscléreuse de l'aorte;
      • syphilis;
      • blessure à la poitrine fermée;
      • hypertension à long terme;
      • anévrisme aortique;
      • une augmentation du volume du ventricule gauche;
      • myocardite;
      • maladies systémiques (lupus érythémateux);
      • maladies héréditaires (syndrome de Marfan, syndrome d'Ehlers-Danlos);
      • l'ostéoporose congénitale;
      • La maladie de Takayasu;
      • fibrose kystique;
      • spondylarthrite ankylosante.

      Les causes les plus courantes de la forme acquise du défaut sont les rhumatismes et l'endocardite septique. Le rhumatisme est une maladie systémique qui peut se développer dans le contexte d'une simple infection bactérienne (amygdalite chronique, amygdalite, carie, pharyngite). Dans 80% des cas, le rhumatisme articulaire aigu est à l'origine d'une anomalie aortique..

      Cela se produit 5 à 7 ans après le début de la maladie. Des nodules syphilitiques apparaissent dans la région aortique. Ils blessent la paroi et la valve aortique. L'insuffisance valvulaire aortique congénitale est beaucoup moins fréquente. Il est formé avec les violations suivantes:

      • développement valvulaire avec deux feuillets au lieu de trois;
      • aorte large;
      • diminution de l'élasticité des valves et de leur épaississement;
      • un défaut dans le septum entre les ventricules.

      Une insuffisance valvulaire relative peut être une conséquence de l'hypertension artérielle primaire, en cas de lésions cardiaques sévères.

      Questions et réponses

      Question: Bonjour. En cas d'insuffisance de la valve aortique, une opération est effectuée pour insérer une valve artificielle. Si l'insuffisance aortique est de grade 1, faire une intervention chirurgicale ou attendre le grade 4? L'opération doit-elle être effectuée avant la naissance du bébé ou avant l'accouchement? Comment soutenir votre cœur pendant le travail? Femme de 38 ans. Une hypertrophie ventriculaire gauche est également présente. Les médicaments autres que les herbes et la viorne ne conviennent pas, car ils provoquent des migraines.

      Réponse: Bonjour. Avec 1 degré d'insuffisance aortique, aucune intervention chirurgicale n'est effectuée. Le premier degré ne progressera pas nécessairement. Il n'est pas nécessaire de soutenir le cœur pendant l'accouchement s'il est sain. Si malsain et diagnostiqué - discutez avec un cardiologue.

      Question: Bonjour. 31 années. Récemment, j'ai fait une échographie du cœur et on m'a diagnostiqué une insuffisance de la valve aortique, MVP avec régurgitation de 1 degré. Je sers dans l'armée en tant que pilote. Dites-moi, avec un tel diagnostic, il convient à une opération de vol?

      Réponse: Bonjour. Le degré MVP 1 est la norme. En ce qui concerne l'insuffisance aortique - regardez la gravité selon le protocole EchoCG. Je pense qu'il n'y aura pas de problèmes.

      Techniques de détection

      Tout d'abord, à la réception, le médecin, procédant à l'auscultation du cœur, peut déjà suspecter un défaut, car toute pathologie valvulaire donne une image auscultatoire vivante. Le médecin, après avoir écouté les bruits, se dirige ensuite vers l'ECHO du cœur, qui confirme le diagnostic du défaut.

      Un test sanguin sérologique est prescrit pour la présence de syphilis, car cette maladie provoque souvent des dommages aux structures valvulaires.

      Les jeunes atteints de sténose valvulaire aortique subissent une angiographie coronarienne pour exclure les dommages aux grandes lignes vasculaires.

      L'ergométrie à bicyclette est effectuée si le patient présente des signes de sténose aortique et ne se plaint pas.

      Des tests sanguins généraux et biochimiques sont également prescrits, à l'aide desquels la fonction des reins et du foie est évaluée, le risque de diabète sucré est évalué, ceci est très important pour le traitement chirurgical ultérieur.

      Étiologie

      La sténose aortique congénitale est la cause la plus fréquente de sténose aortique isolée (72% des patients). Valve aortique à une feuille: se manifeste dans l'enfance par une obstruction sévère;

      Valve aortique bicuspide: cardiopathie congénitale la plus courante (prévalence 2%).

      La sténose aortique survient généralement plus tard dans la vie (âge moyen d'environ 50 ans) et représente 50% du remplacement de la valve aortique chez l'adulte. La sténose aortique peut également être causée par des rhumatismes, qui sont presque toujours associés à une atteinte de la valve mitrale..

      Une sténose aortique isolée indique généralement une étiologie non rhumatismale. La calcification isolée de la valve aortique est la cause la plus fréquente de sténose aortique. Le dépôt de calcium entraîne une diminution de la mobilité de la valve; les commissures ne sont généralement pas soudées.

      L'athérosclérose peut provoquer une sténose aortique athéroscléreuse, qui survient en cas d'hyperlipoprotéinémie sévère.

      Sclérose ascendante de la valve aortique semi-lunaire (type Menckeberg) - épaississement et durcissement de la base de la valve semi-lunaire avec leur calcification ultérieure.

      L'endocardite infectieuse peut également être compliquée par une sténose aortique aiguë, mais c'est rare.

      Valvuloplastie aortique par ballonnet

      Parfois, une valvuloplastie par ballonnet aortique est prescrite. Il s'agit d'une opération indolore selon les derniers développements. Le médecin contrôle toutes les actions qui ont lieu grâce à un équipement spécial à rayons X. Un cathéter avec un ballon est passé à l'orifice aortique, puis le ballon est placé à la place de la valve et dilaté. Cela élimine le problème de la sténose valvulaire.

      À qui est destinée l'opération? Tout d'abord, une telle opération est réalisée sur des enfants présentant une anomalie congénitale, lorsqu'une valve aortique à une feuille ou bicuspide est formée au lieu d'une valve tricuspide. Il est indiqué pour les femmes enceintes et les personnes avant une autre transplantation valvulaire cardiaque..

      Après cette opération, la période de récupération n'est que de 2 jours à 2 semaines. De plus, il est très facilement transférable et convient aux personnes en mauvaise santé, voire aux enfants..

      Valves cardiaques prothétiques mécaniques

      La différence entre une prothèse biologique et une valve mécanique dans ce qui suit

      • pas besoin de traitement anticoagulant (anticoagulant artificiel) 3 mois après le remplacement valvulaire cardiaque
      • proximité maximale de la prothèse avec la valve native
      • absence de clic "métallique" caractéristique, comme dans le cas d'une prothèse mécanique.

      Cependant, les prothèses biologiques en position aortique sont de courte durée et déjà dans la 2ème année de fonctionnement de la prothèse, des changements dégénératifs de ses valves sont observés, leur compactage, les valves perdent leur élasticité. Plus le patient est jeune, plus ce processus se développe rapidement. En moyenne, la durée de vie d'une prothèse biologique est de 10 ans.

      Une valve cardiaque mécanique est implantée à vie. Et en présence de prothèses mécaniques modernes de valvules cardiaques, leur seul inconvénient majeur est la thérapie anticoagulante contrôlée en permanence. En raison de la formation de flux turbulents sur et derrière la prothèse, il existe un risque élevé de thrombose, qui à son tour peut entraîner une thrombose de la prothèse et son dysfonctionnement et / ou une thromboembolie dans le système artériel (cerveau, reins, rate, foie, etc.). C'est dans le but de prévenir la formation de caillots sanguins qu'un traitement anticoagulant est prescrit..

      Notre centre réalise plus de 200 opérations prothétiques valvulaires aortiques. Des prothèses biologiques et mécaniques sont implantées.

      Prothèse mécanique en position aortique

      L'opération est réalisée sous anesthésie générale, dans des conditions de circulation artificielle et de protection cardioplégique du myocarde. La durée moyenne de l'opération est de 3 heures. L'opération se termine par l'imposition d'une suture cosmétique sur la peau.

      Après l'opération, les patients sont admis à l'unité de soins intensifs où ils reçoivent une thérapie intensive complexe. La période de séjour en soins intensifs pour un cours simple est de 1 jour. Après la réanimation, les patients sont transférés dans des services spécialisés. D'où, dans 7 à 10 jours, ils sont renvoyés chez eux ou dans un sanatorium pour une réhabilitation ultérieure. La capacité de travail et le retour à la vie normale se produisent en moyenne après 1 à 1,5 mois.

      Comment ça marche

      Fonction de la valve aortique dans la régulation du flux sanguin. Il empêche le retour du sang du ventricule après sa contraction en fermant l'entrée aortique.

      La valve comprend:

      1. Anneau fibreux. C'est la partie principale de la valve et sépare le ventricule de l'aorte..
      2. Trois feuillets couvrant l'entrée de l'aorte.
      3. Sinus. Ils sont situés dans la zone derrière les volets..

      L'orgue fonctionne comme ceci:

      1. Les feuillets sont pressés contre les bords de l'aorte et ouvrent la voie à la circulation sanguine.
      2. Sous pression, il pénètre dans l'aorte.
      3. En passant par l'ouverture des sinus, le sang pousse les feuillets vers le centre.
      4. Ceci s'accompagne d'une diminution de la pression dans les ventricules..
      5. Les cuspides sont connectées et le passage vers le ventricule est bloqué.

      Sous l'influence de facteurs congénitaux ou acquis, ces fonctions sont altérées.

      La prévention

      Les mesures préventives de l'insuffisance aortique sont principalement associées à la prévention du développement de l'endocardite infectieuse et rhumatismale. Dans d'autres cas, l'insuffisance aortique est une maladie insurmontable, bien que certaines de ses complications, dans des conditions favorables, puissent encore être empêchées de se développer.

      Lors de la confirmation du diagnostic d'insuffisance aortique, le cardiologue peut limiter certains types d'activité physique. La grossesse ne comporte généralement pas de risques graves, sauf si la MA est dans une phase de développement sévère. De plus, si la patiente a subi une transplantation cardiaque ou prend certains médicaments liés à l'AN, il peut être nécessaire de consulter un cardiologue avant d'envisager de devenir enceinte.