Régurgitation valvulaire tricuspide

Tachycardie

Tout au long de la vie d'une personne, au jour le jour, à chaque seconde, notre cœur, notre moteur intérieur fait un travail formidable. Pensez-y: en un jour, le cœur pompe environ 7200 litres de sang...

C'est grâce au travail de notre cœur que chaque organe, chaque cellule du corps humain reçoit les nutriments et l'oxygène du sang. Le cœur travaille sans relâche, harmonieusement, clairement. Mais comment fonctionne ce moteur le plus complexe du corps humain? Découvrons-le.

Ce que vous devez savoir sur la structure du cœur?

La structure du cœur humain

Tout d'abord, comprenons que le cœur est un muscle qui pompe le sang dans tout le corps. Il y a trois membranes dans le cœur: l'endocarde est la membrane interne, le myocarde est la membrane musculaire elle-même et le péricarde est la membrane séreuse externe. Le cœur est représenté principalement par la couche musculaire - le myocarde. En outre, le cœur a 4 sections: deux ventricules et deux oreillettes, qui sont séparés par des septa. Attribuer les parties droite (oreillette et ventricule) et gauche (oreillette et ventricule) du cœur.

Du ventricule gauche part le plus gros vaisseau du corps humain - l'aorte, qui apporte le sang artériel (oxygéné) à toutes les cellules. Le tronc pulmonaire part du ventricule droit, qui transporte le sang veineux (appauvri en oxygène) vers les poumons. Le sang se déplace des oreillettes vers les ventricules, puis des ventricules vers les vaisseaux.

Le sang enrichi en oxygène, quittant le cœur, en alimente le corps et, en éliminant les produits de décomposition inutiles et toxiques des cellules de tous les organes, retourne au cœur. Le flux sanguin dans une direction est régulé par les valves du cœur et des vaisseaux sanguins. Ils sont formés par la membrane endocardique du cœur. Il y a une valve tricuspide entre les parties droites du cœur, puisqu'il y a 3 valves dans sa structure, son deuxième nom est tricuspide.

Entre les sections de gauche, il y a une valve mitrale ou bicuspide. Le travail des valves est effectué par le mécanisme d'admetteurs ou de portes: dans la systole auriculaire, les valves cardiaques s'ouvrent et dans la systole ventriculaire, elles se ferment, empêchant ainsi le flux sanguin rétrograde. Normalement, les vannes sont étroitement connectées les unes aux autres. Mais souvent pour diverses raisons, congénitales ou acquises, le travail du cœur et des valves est altéré.

Lorsque la valve tricuspide est affectée?

Sténose et insuffisance tricuspide

Normalement, les feuillets de la valve tricuspide sont élastiques et solides. Ils sont adjacents les uns aux autres, empêchant le sang de refluer dans l'oreillette droite. Mais il y a des raisons menant au fait qu'un espace apparaît entre les valves - une distance, en raison de laquelle le sang des ventricules pénètre à nouveau dans l'oreillette, il y a un flux sanguin inversé ou une régurgitation.

Cette condition conduit au fait que les valves ne font pas face à leur travail et qu'une insuffisance se forme. Causes de l'insuffisance valvulaire tricuspide:

  1. Congénital
    • maladies du tissu conjonctif diffus: syndrome de Morfan (il s'agit d'une maladie grave dans laquelle, en plus de la pathologie cardiaque, il y a des changements dans le système nerveux, les yeux, les reins, les poumons, ainsi que des changements externes: croissance élevée, membres longs, doigts d'araignée, hypermobilité articulaire, anomalies de la structure de la hanche articulation, cyphose, scoliose, luxations de la colonne cervicale et autres.)
    • Anomalie d'Ebstein (pathologie congénitale de la fixation des cuspides de la valve tricuspide, elles sont abaissées dans la cavité du ventricule droit, en raison de laquelle sa cavité est considérablement réduite, et l'oreillette gauche, au contraire, se dilate, une insuffisance tricuspide se produit)
    • malformations cardiaques congénitales. En isolement, l'échec de la valve tricuspide ne se produit presque jamais. Le plus souvent, il se produit avec des défauts des valves mitrale et aortique.

En outre, l'insuffisance tricuspide peut être divisée en organique (lorsqu'il y a des changements directement irréversibles dans les valves elles-mêmes) et fonctionnelle (lorsque les valves ne sont pas affectées et que l'insuffisance se produit en raison de l'étirement de l'anneau fibreux ou de l'expansion des cavités cardiaques)

Comment la régurgitation et l'échec sont-ils liés?

En fonction du degré de retour du sang du ventricule vers l'oreillette, c.-à-d. régurgitation, attribuer le degré d'insuffisance valvulaire tricuspide. Plus il y a de régurgitation, plus le degré d'insuffisance valvulaire est élevé. L'échocardiographie Doppler peut évaluer le degré de régurgitation. Avec cette méthode de recherche, le mouvement des cuspides valvulaires et le flux sanguin inversé peuvent être observés. Il existe 4 degrés de régurgitation valvulaire tricuspide:

  • 1 degré de régurgitation valvulaire tricuspide - sur EchoCG avec Doppler, le flux sanguin inversé est à peine perceptible. Le grade 1 survient même chez des personnes en parfaite santé et, s'il n'est accompagné d'aucune autre pathologie cardiaque, c'est la norme;
  • 2 degrés de régurgitation de la valve tricuspide - le flux sanguin rétrograde atteint 2 cm de la valve tricuspide;
  • 3 degrés de régurgitation - débit sanguin supérieur à 2 cm;
  • 4 degrés de régurgitation - le flux sanguin rétrograde est visualisé dans l'oreillette droite.

Quels sont les symptômes de l'insuffisance tricuspide?

Essoufflement à l'effort

Comme mentionné ci-dessus, l'insuffisance valvulaire tricuspide de grade 1 survient chez les personnes qui n'ont pas de problèmes cardiaques, et n'est pas une maladie s'il n'y a plus de pathologie cardiaque. Le grade 1 est souvent détecté par hasard, lors d'examens préventifs. Les patients ne se plaignent pas du système cardiovasculaire. À l'examen, une pulsation des veines du cou peut parfois être observée.

Avec 2 degrés d'insuffisance, les patients peuvent présenter les plaintes suivantes:
Faiblesse, fatigue accrue, essoufflement à l'effort, palpitations, interruptions du travail du cœur, œdème des membres inférieurs, douleur tirante sous la côte à droite, douleurs périodiques dans la poitrine. À l'examen, la peau peut être jaunie, pâteuse, gonflement des pieds et des jambes, hypertrophie du foie, gonflement et augmentation de la pulsation des vaisseaux du cou. À l'auscultation, un souffle systolique se fait entendre à la base du processus xiphoïde.

À 3-4 degrés d'insuffisance de la valve tricuspide, les symptômes progressent: l'essoufflement augmente et accompagne le patient au repos, il y a des nausées, des vomissements, des douleurs dans l'hypochondre droit, une ascite, un hydrothorax. 3-4 degrés d'insuffisance tricuspide - pathologie sévère, l'état général du patient s'aggrave, ce qui sert souvent d'indication pour un traitement chirurgical - remplacement valvulaire ou plastie.

Aide au diagnostic?

Radiographie du cœur avec insuffisance tricuspide

En plus des symptômes cliniques et de l'examen médical, les méthodes de recherche instrumentale apportent une aide précieuse au diagnostic. Comme mentionné ci-dessus, une régurgitation tricuspide de grade 1 est diagnostiquée par échocardiographie avec échographie Doppler sous la forme d'un léger écoulement de sang dans le ventricule droit. Avec d'autres méthodes d'examen, aucun changement n'est observé.

Mais déjà avec le deuxième degré de régurgitation, les changements suivants sont observés:

  1. ECG - élargissement du cœur droit.
  2. Radiographie - expansion de l'ombre de l'oreillette droite et renflement de la veine cave supérieure.
  3. Pendant l'échocardiographie - une augmentation de la cavité du ventricule droit, l'oreillette droite.
  4. Lors de la réalisation d'un EchoCG avec Doppler, il y a un flux rétrograde de sang dans l'oreillette. Cette méthode vous permet d'établir le degré de régurgitation avec une grande précision..
  5. Rarement, le cathétérisme cardiaque est possible à la fois à des fins diagnostiques et thérapeutiques.

Comment faire face à l'insuffisance tricuspide?

Observation par un cardiologue

La régurgitation du 1er degré de la valve tricuspide n'étant pas une pathologie, mais seulement une variante de la norme, le déficit du 1er degré n'a pas besoin d'être traité. Vous devez consulter un cardiologue, effectuer les examens prescrits par lui, mener une vie saine et suivre toutes les recommandations du médecin.

Mais si l'insuffisance de la valve tricuspide progresse et a atteint le numéro 2, alors ici, vous ne pouvez pas vous passer de médicaments. Et avec la gravité des manifestations cliniques et l'absence d'effet des médicaments, un traitement chirurgical est également possible: prothèses ou valve en plastique.

Que comprennent les médicaments? Premièrement, l'élimination de la cause à l'origine de l'insuffisance valvulaire: traitement des maladies rhumatismales, endocardite, lutte contre l'hypertension artérielle, car dans ces cas l'insuffisance est une cause secondaire. Et l'élimination de la cause fondamentale entraînera automatiquement une amélioration du système cardiovasculaire..

Mais si la cause des dommages aux valves est principale, il ne reste plus qu'à lutter contre le développement de complications:

  • hypertension pulmonaire,
  • insuffisance cardiaque,
  • thromboembolie.

Pour ce faire, le médecin traitant sélectionne des schémas thérapeutiques individuels en tenant compte des pathologies concomitantes.

Ne vous soignez en aucun cas. Si on vous diagnostique une «insuffisance valvulaire tricuspide» ou à la conclusion de l'EchoCg vous lisez «régurgitation valvulaire tricuspide», ne tardez pas à consulter le cardiologue.

insuffisance tricuspide 1 degré qu'est-ce que c'est

Qu'est-ce que la régurgitation tricuspide: est-elle prise avec la pathologie dans l'armée??

Toute sa vie dépend de la santé du cœur d'une personne. Parmi un certain nombre de maladies cardiaques, il y a une régurgitation tricuspide, à cause de laquelle parfois ils ne sont même pas emmenés à l'armée. Cela signifie qu'une personne est déjà limitée dans sa vie..

Principaux symptômes de la régurgitation

La régurgitation de la valve tricuspide (c'est-à-dire tricuspide) fait référence à des malformations cardiaques et se manifeste par un certain nombre de symptômes qui peuvent être exprimés sous forme de signes uniques ou agir comme un complexe entier. Tout dépend du degré du problème:

  • Le patient se fatigue rapidement, il a un essoufflement et des frissons dans les membres.
  • Une accélération du rythme cardiaque se produit et une pulsation désagréable est tracée dans le sternum gauche (en particulier lors de l'inspiration).
  • Il peut être observé dans la région du foie, ainsi que sur le cou - dans la veine jugulaire.
  • Le patient se plaint souvent d'une gêne dans l'hypochondre à droite, de crampes douloureuses dans l'abdomen et d'une envie fréquente d'uriner.
  • Le jaunissement de la peau peut également être appelé un trait caractéristique..

Outre les signes subjectifs du développement de la régurgitation, il existe également des signes cliniques, que le médecin peut identifier lors de l'examen. Ceux-ci inclus:

  • hypertension pulmonaire,
  • hydropisie abdominale,
  • hypertrophie du foie, du ventricule droit et de l'oreillette, ainsi qu'un certain nombre d'autres défauts.

En partie, une personne peut ne pas toujours être consciente des problèmes qui sont survenus dans le cœur. Dans les premiers stades, la maladie passe même sans symptômes prononcés. Et si l'un des symptômes décrits apparaît soudainement, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un examen, au cours duquel il effectue des tests et effectue des diagnostics matériels..

La régurgitation peut devenir une maladie acquise, mais il existe parfois des cas de nature congénitale. Les changements dans le cœur se produisent au stade du développement intra-utérin du fœtus.

Cet écart par rapport à la norme apparaît chez les nourrissons immédiatement après la naissance:

  • Chez un nouveau-né, vous pouvez observer une cyanose prononcée..
  • Présence de troubles respiratoires.
  • L'examen révèle une insuffisance ventriculaire droite.

La maladie est si grave qu'elle peut entraîner la mort de l'enfant. Par conséquent, il est si important d'examiner le fœtus avant même sa naissance..

Causes possibles de la pathologie tricuspide

Le cœur est une structure complexe. Et parmi d'autres composants, 4 valves peuvent être distinguées - pulmonaire, aortique, mitrale et tricuspide. Leurs tâches consistent à assurer le mouvement à sens unique du sang à travers les vaisseaux. Lorsqu'un tel «système de débit» échoue et que des pathologies surviennent.

La valve tricuspide se situe entre le ventricule et l'oreillette droite. Le rythme cardiaque est un complexe de contractions musculaires et de relaxation. La valve se ferme lorsque le moment de la contraction musculaire se produit, poussant ainsi le sang veineux dans l'artère pulmonaire. Dans ce cas, le chemin de l'écoulement inverse du sang dans l'oreillette est bloqué. Mais c'est ainsi qu'un cœur en bonne santé fonctionne.

À un moment donné, la valve cesse simplement de se fermer jusqu'au bout et une partie du sang peut repartir. C'est la régurgitation.

De la taille du courant à la sortie, et les degrés de la maladie sont distingués:

  • Je degré - traces de sang à peine perceptibles;
  • avec le degré II, le jet a déjà une largeur allant jusqu'à 2 cm;
  • à la III-ème - le débit dépasse 2 cm;
  • grade IV - le plus grave, l'oreillette est abondamment remplie de sang récurrent.

L'insuffisance cardiaque se développe dans le contexte de nombreux facteurs qui conduisent à l'expansion du ventricule droit (à partir duquel la valve ne peut pas le fermer complètement):

  • Maladies chroniques qui rétrécissent les voies respiratoires dans lesquelles le mucus s'accumule
  • la formation d'un carcinoïde (tumeur) dans le corps, qui libère un excès d'hormones dans le sang;
  • divers insuffisance cardiaque;
  • les fièvres rhumatismales;
  • endocardite infectieuse (en particulier chez les toxicomanes).

La principale raison qui a influencé le développement du défaut sera établie par un cardiologue après un examen approfondi..

La régurgitation tricuspide aux stades initiaux est facilement tolérée par les patients sans affecter leurs activités professionnelles. Parfois, même avec un tel diagnostic, ils prennent pour servir dans l'armée. Mais c'est tout individuellement.

L'écoulement du côté droit est considéré comme une anomalie plus inoffensive que la régurgitation du côté gauche, qui est parfois fatale.

Dans le traitement de l'écoulement tricuspide de sang, le degré de la maladie et ses symptômes sont pris en compte:

  • La régurgitation de la valve tricuspide du 1er degré ne nécessite pas d'intervention particulière et est souvent assimilée à la norme. Donc, avec ce formulaire, ils sont souvent embauchés. Si le provocateur était une autre maladie, la pharmacothérapie visera à la guérir..
  • La régurgitation tricuspide de grade 2 ne nécessite une intervention qu'en cas de développement grave de pathologies cardiaques. Dans cette situation, le patient se voit prescrire des diurétiques et des médicaments qui permettent aux muscles de se détendre dans les parois des vaisseaux..
  • Avec une sortie tricuspide des 3e et 4e degrés, une intervention chirurgicale est indispensable:

a) le plastique implique de suturer la valve et de réduire le nombre de feuillets;

b) annuloplastie - il s'agit de l'introduction d'un anneau de support sur la valve, qui vous permet de restaurer les fonctions de travail;

c) prothèses - remplacement complet (utilisé dans les cas les plus extrêmes).

Si, à 1 et 2 degrés, des jeunes sont encore emmenés pour servir dans certains types de troupes, alors à 2 étapes ultérieures, les patients ne sont emmenés que pour l'enregistrement au dispensaire.

Pas une seule maladie humaine n'est complète sans traitement avec des remèdes populaires. Ainsi, avec la régurgitation tricuspide, les recettes des grands-mères peuvent être utilisées en complément du traitement principal (mais pas comme alternative):

  • Il est recommandé de préparer une teinture de romarin. Pour 50 g de feuilles séchées, prenez 1 litre de vin rouge (sec). La teinture est conservée dans un endroit sombre pendant 50 à 60 jours. Prendre 2 cuillères à soupe avant les repas.
  • La décoction à base de plantes est très utile. Faites une collection de fleurs d'épine, de bruyère et d'aubépine. Prendre 1 cuillère à soupe par verre d'eau bouillante. collecte et pendant 15 min cuit à la vapeur dans un bain-marie. En filtrant le bouillon, buvez-le tout au long de la journée en 2-3 doses. Cette boisson ne doit pas être préparée à l'avance, il est préférable de préparer un bouillon frais tous les jours.
  • La menthe sèche est brassée comme du thé, en insistant pendant environ une heure, et prise trois fois par jour pendant un demi-verre.

Peut également être utilisé dans le traitement de la mélisse, de l'origan, du thym, de la camomille, de l'agripaume, etc. à la fois individuellement et en combinaison les uns avec les autres.

Prévention du développement ultérieur de la maladie

La principale prévention du développement de la régurgitation tricuspide est réduite au traitement des maladies entraînant une pathologie cardiaque. Cela est particulièrement vrai pour les manifestations rhumatoïdes..

Il est nécessaire de mener une vie saine, en abandonnant les mauvaises habitudes (tabagisme, alcoolisme, drogues). Une bonne nutrition joue également un rôle important, qui n'alourdit pas le cœur de cholestérol. Il convient également de penser à la gymnastique de rattrapage - l'activité physique (de nature optimale) favorise l'élasticité musculaire.

Les personnes à risque doivent établir un contact étroit avec un cardiologue, qui subit un examen périodique. Seule une attitude prudente à l'égard de sa santé aidera à maintenir les performances du «moteur» pendant de nombreuses années.

Les jeunes hommes qui croient qu'ils ne prennent pas pour servir dans l'armée pendant une régurgitation mitrale, tricuspide ou autre ne devraient pas chercher une excuse pour aggraver leur santé. Avec un degré léger de maladie, il n'y a aucune certitude que la commission médicale donnera un ticket «blanc». Dans certains types de troupes, ils prennent parfois même avec le 2e degré de régurgitation.

Donc, si une régurgitation tricuspide se développe, qu'ils soient emmenés dans l'armée, la réponse à la question sera individuelle. Cela dépend de l'état général du patient et du facteur qui affecte la manifestation de l'un des degrés.

Aperçu de la régurgitation tricuspide: causes, degrés, traitement

À partir de cet article, vous apprendrez ce qu'est la régurgitation tricuspide, ses causes, ses symptômes et le choix de la méthode de traitement (en fonction du stade et de la forme de la maladie).

Auteur de l'article: Yachnaya Alina, chirurgien oncologue, formation médicale supérieure dans la spécialité "Médecine générale".

Lorsqu'il y a une fermeture incomplète de la valve tricuspide. Dans cet état, le patient subit un flux sanguin inversé du ventricule droit vers l'oreillette..

Le système circulatoire humain fournit un flux sanguin unilatéral. Le sang du ventricule à l'oreillette se déplace dans une direction grâce à des valves qui se ferment étroitement à chaque battement cardiaque. S'ils ne sont pas complètement fermés, une partie du sang retourne dans le ventricule (régurgitation).

La maladie est traitée par un cardiologue. Le choix de la méthode de traitement dépend de la gravité de la pathologie. Ainsi, 1 degré ne nécessite pas de traitement spécifique, les médecins recommandent simplement de surveiller l'état du patient. Les patients atteints de pathologie de grade 2 subissent un traitement conservateur. Et à 3 et 4 degrés, le travail du système cardiovasculaire ne peut être restauré que par une méthode chirurgicale.

Cette pathologie se déroule sous deux formes principales:

  1. Primaires, dont les causes sont de telles maladies: rhumatisme, endocardite (inflammation aiguë de la paroi interne du cœur), infarctus du myocarde, formation de plaques fibreuses dans les tissus cardiaques et prédisposition génétique.
  2. Secondaire. Un tel dommage valvulaire est observé en raison de son étirement dans la cardiomyopathie et l'hypertension pulmonaire, qui augmentent la charge fonctionnelle sur le ventricule droit..
  • La présence de pulsations visibles des veines cervicales.
  • Gonflement des vaisseaux sanguins dans le sternum gauche et l'hypochondre droit.
  • Œdème progressif des tissus mous des jambes.
  • Perte de performance et fatigue rapide.
  • Sensation fréquente de "frissons".
  • Sensation de rythme cardiaque rapide.
  • Urination fréquente.
  • Essoufflement, qui dérange d'abord le patient avec un effort physique, puis est diagnostiqué au repos.
  • Épisodes récurrents de douleurs abdominales.
  • Teinte jaune de la peau, associée à des sensations douloureuses dans l'hypochondre droit.

La gravité des symptômes ci-dessus dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et du degré de dommage. Ainsi, par exemple, un patient avec un diagnostic de régurgitation tricuspide au stade initial ne présente pas de symptômes pathologiques. En règle générale, un tableau clinique prononcé est observé dans la phase 3-4 de la maladie, lorsqu'une intervention radicale est nécessaire.

  1. Perturbation minimale du flux sanguin complètement asymptomatique.
  2. La présence d'un flux sanguin inversé jusqu'à 2 cm de long.
  3. La régurgitation est supérieure à 2 cm.
  4. La maladie s'accompagne d'une insuffisance cardiaque aiguë.

Les patients cardiaques subissent les procédures de diagnostic suivantes:

  • Examen visuel du patient et écoute des bruits cardiaques à l'aide d'un phonendoscope.
  • Examen échographique, qui vous permet de connaître l'état du tissu cardiaque et de la valve.
  • Électrocardiographie. La méthode détecte les premiers signes d'élargissement de l'estomac droit et de l'oreillette.
  • Radiographie pulmonaire. Une telle étude identifie des irrégularités dans le fonctionnement du système de vannes..
  • Le cathétérisme cardiaque est une procédure innovante et mini-invasive utilisée pour diagnostiquer et traiter les maladies cardiaques.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

Dans de nombreux cas, la régurgitation tricuspide de grade 1 à 2 ne nécessite pas de traitement spécifique en l'absence de pathologie concomitante des organes internes et d'insuffisance cardiaque.

Le traitement des patients aux stades initiaux est «de soutien», ils reçoivent des mesures pour éliminer l'hypertension artérielle. Le patient doit être sous la surveillance d'un cardiologue..

La poursuite de la progression de la pathologie valvulaire cardiaque est considérée comme une raison d'un traitement conservateur. Les médecins prescrivent les médicaments suivants au patient:

  • Diurétiques Les diurétiques pour l'hypertension stimulent l'excrétion des sels et des excès de liquide du corps.
  • Vasodilatateurs veineux. Une diminution du tonus et une augmentation de la lumière des vaisseaux sanguins aident à abaisser la tension artérielle et à améliorer la circulation sanguine.
  • Inhibiteurs de l'ECA. L'action des médicaments vise à inhiber la fonction d'une enzyme qui convertit l'angiotensine, qui rétrécit les vaisseaux sanguins et provoque une augmentation de la pression artérielle.
  • B-bloquants. Ces médicaments réduisent la fréquence cardiaque, éliminent l'hypertension et l'insuffisance cardiaque chronique..
  • Glycosides cardiaques avec effets cardiotoniques et antiarythmiques.
  • Médicaments métaboliques. Ces médicaments améliorent le transport de l'oxygène vers tous les tissus corporels.
  • Anticoagulants comme moyen de prévenir les caillots sanguins.

La régurgitation tricuspide aux stades avancés (3 et 4) est traitée par chirurgie.

Insuffisance tricuspide

. ou: insuffisance valvulaire tricuspide, insuffisance tricuspide

Symptômes d'insuffisance tricuspide

  • Essoufflement - se produit à la suite d'un apport sanguin insuffisant aux vaisseaux des poumons.
  • Une sensation de battements cardiaques irréguliers, de palpitations cardiaques, de retournements du côté gauche de la poitrine se produit lorsque des arythmies (troubles du rythme cardiaque) se développent en raison de lésions du muscle cardiaque par le même processus qui a provoqué une insuffisance tricuspide (par exemple, une lésion cardiaque ou une myocardite - inflammation du muscle cardiaque) et en raison de changements structurels oreillettes.
  • La douleur et la lourdeur dans l'hypochondre droit sont associées à une stagnation du liquide dans le foie.
  • Une sensation de plénitude dans l'abdomen, une lourdeur dans ses parties supérieures, des éructations - se produisent lorsque les vaisseaux de la cavité abdominale débordent de sang.
  • Faiblesse générale et diminution des performances - associées à une distribution sanguine altérée dans le corps.

Un cardiologue aidera à traiter la maladie

  • Analyse de l'anamnèse de la maladie et des plaintes - depuis combien de temps il y avait un gonflement des jambes, une augmentation de l'abdomen, des douleurs et une lourdeur dans l'abdomen, auxquelles le patient associe leur apparition.
  • Analyse de l'histoire de la vie. Il s'avère avec quoi le patient et ses proches étaient malades, qui était le patient de profession (s'il avait été en contact avec des agents infectieux), s'il y avait des maladies infectieuses. L'histoire peut inclure des indications d'un processus rhumatismal, des maladies inflammatoires, un traumatisme thoracique, des tumeurs.
  • Examen physique. À l'examen, une cyanose (cyanose) est associée à un léger jaunissement (dû à une altération de la fonction hépatique), un gonflement des veines cervicales, une augmentation de l'abdomen (avec ascite - apparition de liquide libre dans l'abdomen) et des pulsations hépatiques (contractions rythmiques correspondant aux battements cardiaques) dans la partie supérieure de l'abdomen à droite... La pulsation peut également être déterminée au centre de l'abdomen supérieur sous le sternum (l'os central de la partie antérieure de la poitrine, à laquelle les côtes sont attachées), dans ce cas, elle est associée à des contractions rythmiques du ventricule droit élargi, qui est normalement situé derrière le sternum, et avec une augmentation est déterminée en dessous.... Avec la percussion (tapotement), l'expansion du cœur vers la droite est déterminée. L'auscultation (écoute) du cœur révèle un souffle en systole (période de contraction des ventricules du cœur) au bord gauche du sternum au niveau des espaces intercostaux V-VII. Le bruit augmente avec l'inhalation et diminue après avoir retenu la respiration. Lors de l'évaluation du rythme cardiaque du pouls, des troubles du rythme cardiaque sont souvent détectés. Lors de la mesure de la pression artérielle, il y a une tendance à la diminuer.
  • Analyse de sang et d'urine. Il est effectué pour identifier le processus inflammatoire et les maladies concomitantes.
  • Chimie sanguine. Le taux de cholestérol (substance semblable à une graisse), de sucre et de protéines sanguines totales, de créatinine (produit de dégradation des protéines), d'acide urique (produit de dégradation des purines - substances du noyau cellulaire) est déterminé pour identifier les lésions organiques concomitantes.
  • Test sanguin immunologique. La teneur en anticorps contre les substances étrangères et le tissu cardiaque (protéines spéciales produites par le corps qui peuvent détruire les substances étrangères ou les cellules de son propre corps) et le niveau de protéine C-réactive (une protéine dont le niveau augmente dans le sang avec toute inflammation).
  • Étude électrocardiographique (ECG) - vous permet d'évaluer le rythme du rythme cardiaque, la présence d'arythmies cardiaques (par exemple, des contractions cardiaques prématurées), la taille du cœur et sa surcharge. Pour l'insuffisance de la valve tricuspide, la plus caractéristique est la détection sur l'ECG d'une augmentation de l'oreillette droite et du ventricule droit, ainsi que d'un blocage (violation du mouvement d'une impulsion électrique) du tronc et des jambes du faisceau de His (voies qui conduisent une impulsion électrique à travers les ventricules du cœur).
  • Un phonocardiogramme (une méthode d'analyse des souffles cardiaques) avec insuffisance valvulaire tricuspide démontre la présence de bruit systolique (c'est-à-dire lors de la contraction des ventricules du cœur) dans la projection de la valvule tricuspide.
  • L'échocardiographie (échocardiographie - examen échographique (échographie) du cœur) est la principale méthode pour déterminer l'état de la valve tricuspide. La zone de l'ouverture auriculo-ventriculaire droite est mesurée, les feuillets de la valve tricuspide sont examinés pour des changements dans leur forme (par exemple, un rétrécissement des feuillets ou la présence de ruptures), une fermeture lâche lors de la contraction des ventricules du cœur, la présence de végétations (structures supplémentaires sur les feuillets valvulaires). En outre, avec l'échocardiographie, la taille des cavités du cœur et l'épaisseur de ses parois, l'état des autres valves cardiaques, l'épaississement de l'endocarde (paroi interne du cœur) et la présence de liquide dans le péricarde (sac péricardique) sont évalués. Le déplacement du septum interauriculaire (le septum entre l'oreillette gauche et l'oreillette droite) vers l'oreillette gauche se produit en raison d'une augmentation de la pression dans l'oreillette droite avec insuffisance tricuspide. L'échocardiographie Doppler (examen échographique du mouvement du sang à travers les vaisseaux) révèle un flux sanguin inversé du ventricule droit vers l'oreillette droite lors de la contraction ventriculaire, ainsi que l'absence d'augmentation de la pression dans les artères pulmonaires.
  • Radiographie thoracique - évalue la taille et l'emplacement du cœur, les changements dans la configuration du cœur (renflement de l'ombre du cœur dans la projection de l'oreillette droite et du ventricule droit), l'absence de stagnation du sang dans les vaisseaux des poumons.
  • Le cathétérisme des cavités cardiaques est une méthode de diagnostic basée sur l'introduction de cathéters (instruments médicaux sous forme de tube) dans la cavité cardiaque et la mesure de la pression dans l'oreillette droite et le ventricule droit. En cas d'insuffisance valvulaire tricuspide, la pression dans l'oreillette droite devient presque la même que dans le ventricule droit.
  • La tomodensitométrie en spirale (SCT) - une méthode basée sur la prise d'une série d'images radiographiques à différentes profondeurs et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) - une méthode basée sur l'alignement des chaînes d'eau lorsque le corps humain est exposé à des aimants puissants - vous permet d'obtenir une image précise du cœur.
  • La cardiographie coronarienne (CKG) est une méthode dans laquelle un produit de contraste (colorant) est injecté dans les propres vaisseaux sanguins du cœur et de la cavité cardiaque, ce qui permet d'en obtenir une image précise, ainsi que d'évaluer le mouvement du flux sanguin, est effectuée avant le traitement chirurgical prévu du défaut ou en cas de suspicion de maladie coronarienne. cœurs.

Les difficultés à diagnostiquer l'insuffisance tricuspide sont dues au fait que ce défaut ne se produit pratiquement pas sous sa forme pure. La combinaison avec des anomalies mitrales (une valve bicuspide entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche) ou une sténose tricuspide (rétrécissement de l'ouverture auriculo-ventriculaire droite) rend difficile l'identification des signes d'insuffisance tricuspide.

Traitement de l'insuffisance tricuspide

  • Complications de la sténose tricuspide:
    • Thromboembolie de l'artère pulmonaire (fermeture de la lumière de l'artère pulmonaire avec un caillot sanguin) - peut survenir lorsqu'un thrombus (caillot sanguin) se détache de la feuille de la valve tricuspide;
    • des troubles du rythme cardiaque, en particulier souvent - la fibrillation auriculaire (une telle perturbation du rythme cardiaque dans laquelle des sections individuelles du muscle auriculaire se contractent indépendamment les unes des autres avec une fréquence très élevée) - surviennent en raison d'une violation du mouvement normal d'une impulsion électrique dans le cœur;
    • auriculo-ventriculaire (AV), c'est-à-dire bloc auriculo-ventriculaire - altération de l'avancement d'une impulsion électrique des oreillettes vers les ventricules;
    • endocardite infectieuse secondaire (inflammation des valves cardiaques chez un patient présentant une malformation cardiaque existante).
  • Les patients opérés d'une insuffisance valvulaire tricuspide peuvent développer des complications spécifiques.
    • Thromboembolie de l'artère pulmonaire (PE - fermeture de la lumière de l'artère pulmonaire par un thrombus - caillot de sang formé ailleurs et amené par la circulation sanguine). Un caillot sanguin chez ces patients se forme dans la zone de la chirurgie (par exemple, sur les cuspides d'une valve artificielle ou sur les sutures pendant la réparation de la valve).
    • Endocardite infectieuse (inflammation de la paroi interne du cœur).
    • Fistules paravalvulaires (éruption d'une partie des sutures retenant la valve cardiaque artificielle avec apparition d'un flux sanguin derrière la valve).
    • Thrombose de la prothèse (formation de caillots sanguins dans la zone de la prothèse valvulaire qui interfère avec la circulation sanguine normale).
    • Destruction d'une prothèse biologique (fabriquée à partir de vaisseaux animaux) avec nécessité de réintervention.
    • Calcification d'une prothèse biologique (dépôt de sels de calcium dans une valve cardiaque artificielle fabriquée à partir de tissus animaux. Entraîne un durcissement de la valve et une altération de sa mobilité).

Le pronostic dépend de la cause de l'insuffisance valvulaire tricuspide, de la présence de lésions valvulaires concomitantes, de la possibilité de pratiquer une intervention chirurgicale, de la gravité de la stagnation sanguine dans les organes internes. Avec un traitement rapide, les deux tiers des patients vivent plus de 5 ans à compter de la date du diagnostic.

Prévention de l'insuffisance tricuspide

  • Prévention primaire de l'insuffisance valvulaire tricuspide (c'est-à-dire avant la formation de cette malformation cardiaque).
    • Prévention des maladies accompagnées de lésions de l'appareil valvulaire du cœur, c'est-à-dire rhumatisme (maladie inflammatoire systémique (c'est-à-dire avec défaite de divers organes et systèmes du corps) avec lésion cardiaque prédominante), endocardite infectieuse (maladie inflammatoire de la paroi interne du cœur), etc..
    • En présence de maladies accompagnées de lésions de l'appareil valvulaire du cœur, la formation d'une malformation cardiaque peut être évitée par un traitement efficace précoce.
    • Durcissement corporel (depuis l'enfance).
    • Traitement des foyers d'infection chronique:
      • avec amygdalite chronique (inflammation des amygdales palatines) - ablation chirurgicale des amygdales;
      • avec des caries dentaires (formation de caries dentaires sous l'influence de micro-organismes) - remplissage de cavités), etc..
  • La prophylaxie secondaire (c'est-à-dire chez les personnes présentant une insuffisance valvulaire tricuspide établie) vise à prévenir la progression des dommages à l'appareil valvulaire du cœur et les violations de la fonction de pompage du cœur.
    • Traitement conservateur (c'est-à-dire sans chirurgie) chez les patients atteints d'insuffisance tricuspide. Les médicaments suivants sont utilisés:
      • diurétiques (diurétiques) - éliminer l'excès de liquide du corps;
      • inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) - utilisés pour prévenir l'insuffisance cardiaque;
      • nitrates - dilater les vaisseaux sanguins, améliorer la circulation sanguine, réduire la pression dans les vaisseaux des poumons;
      • préparations de potassium - améliorent l'état du muscle cardiaque;
      • les glycosides cardiaques (augmenter la force des contractions cardiaques, rendre les contractions cardiaques plus rares et rythmées, ne sont utilisés que pour la fibrillation auriculaire - une telle violation du rythme cardiaque dans laquelle certaines parties des muscles auriculaires se contractent à une fréquence très élevée).
    • La prévention de la récidive des rhumatismes est réalisée en utilisant:
      • antibiothérapie (utilisation de médicaments du groupe des antibiotiques - inhibant la croissance des micro-organismes);
      • durcissement;
      • traitement des foyers d'infection chronique.

Directives cliniques nationales de la Société scientifique panrusse de cardiologie. Moscou, 2010.592 s.

Que faire en cas d'insuffisance tricuspide?

  • Choisissez le bon médecin cardiologue
  • Faire tester
  • Obtenez un schéma de traitement de votre médecin
  • Suivez toutes les recommandations

Vous avez une insuffisance tricuspide?

le cardiologue prescrira le traitement approprié pour l'insuffisance tricuspide

Insuffisance tricuspide 1 degré

Qu'est-ce que l'insuffisance tricuspide: causes, évolution, diagnostic et conseils de traitement

L'insuffisance tricuspide est un défaut de la valve cardiaque tricuspide dans laquelle les feuillets entre l'oreillette droite et le ventricule ne se ferment pas (se ferment) jusqu'à la fin, provoquant une régurgitation, c'est-à-dire un flux sanguin inversé..

La description

La tâche principale de la valve tricuspide (TC) est d'assurer une circulation sanguine unilatérale dans le cœur droit. S'ouvrant lorsque les oreillettes sont comprimées, il permet au sang de circuler dans le ventricule droit. En se fermant, la valve empêche le sang de s'écouler dans l'oreillette lors de la contraction des ventricules.

Que se passe-t-il lorsque le TC est insuffisant? Les volets de valve ne se ferment pas complètement, permettant au sang de circuler dans la direction opposée. C'est ce qu'on appelle la régurgitation, qui provoque le remplissage et l'expansion de la cavité auriculaire droite. En conséquence, plus de sang circule du ventricule droit dans le ventricule droit (RV) que la normale, ce qui conduit également à l'expansion de ce dernier. Pour pousser à travers une quantité excessive de sang, le ventricule doit fonctionner "sans arrêt", ce qui provoque son hypertrophie (épaississement de la couche musculaire). La situation s'aggrave avec le temps: la prostate ne peut plus fonctionner au bon rythme et perd complètement de sa force.

Une condition appelée insuffisance cardiaque ventriculaire droite se produit. Le sang commence à stagner partout où il le peut, en particulier dans les membres inférieurs, les reins, la rate, le foie.

L'insuffisance valvulaire tricuspide représente environ 15 à 30% de toutes les malformations cardiaques. Je tiens également à noter que la variante isolée de l'insuffisance de CT est l'exception plutôt que la règle. Elle est très rare et va le plus souvent de pair avec une cardiopathie mitrale..

Dans une moindre mesure, une régurgitation tricuspide peut également être observée chez les personnes en bonne santé.

Dans les formes avancées, l'invalidité et les complications suivantes peuvent être le résultat:

  • fibrillation auriculaire;
  • thrombose et embolie pulmonaire;
  • cirrhose cardiogénique du foie due à une stase sanguine veineuse prolongée.

Raisons possibles de l'apparition

Il existe de nombreuses raisons pour le développement de l'insuffisance tricuspide. Les plus courants sont:

  • Le rhumatisme est une inflammation auto-immune qui implique souvent les valves. Peut survenir 1 à 2 semaines après une amygdalite (amygdalite) causée par un streptocoque bêta-hémolytique spécial. C'est la raison la plus courante non seulement de l'échec de la MC, mais également de nombreuses autres malformations cardiaques acquises chez les enfants..
  • L'endocardite infectieuse est une pathologie aiguë de la paroi interne du cœur, parfois appelée «maladie des utilisateurs de drogues injectables» en raison du risque élevé d'infection lors d'une injection impure. Mais il peut également se développer en raison d'un mauvais traitement antiseptique de la peau lors d'une procédure non professionnelle..
  • Défauts de la valve mitrale (MV) - Une défaillance MV ou une sténose mitrale survient souvent à la suite d'une maladie de la valve tricuspide.
  • Maladies du système respiratoire - maladie pulmonaire obstructive chronique, asthme bronchique.
  • Malformations cardiaques congénitales - anomalie d'Ebstein.
  • Maladies cardiaques - cardiomyopathies, myocardiosclérose.
  • Augmentation de la pression dans l'artère pulmonaire.

Causes plus rares d'insuffisance de CT:

  • Consommation de drogues - certains médicaments peuvent avoir un effet néfaste sur les feuillets, comme la migraine métisergide ou les pilules amaigrissantes fenfluramine.
  • Exposition aux rayonnements ionisants - radiothérapie pour le traitement des tumeurs malignes.
  • Maladies héréditaires se manifestant par un défaut du tissu conjonctif - syndrome d'Ehlers-Danlos, syndrome de Marfan, dysplasies indifférenciées.
  • Tumeurs carcinoïdes. Dans les néoplasmes neuroendocriniens situés dans les organes du tractus gastro-intestinal, la valve tricuspide est souvent affectée pour des raisons inconnues.
  • Maladies rhumatismales - polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, sclérodermie systémique, dermatomyosite.
  • La maladie de Whipple est une infection intestinale chronique très rare qui peut être compliquée par une endocardite.

Types de pathologie

Il existe deux types d'insuffisance TC:

  1. Organique, qui se produit à la suite de changements morphologiques dans les feuillets valvulaires (rides, fibrose, dégénérescence) avec rhumatisme, endocardite, maladies du tissu conjonctif, etc..
  2. La forme fonctionnelle apparaît trois fois plus souvent que la forme organique. Dans son cas, la structure de la valve n'est pas perturbée. L'échec se produit en raison de l'augmentation de la pression dans le ventricule droit, ce qui provoque une expansion de la cage fibreuse valvulaire et les feuillets ne peuvent pas se fermer complètement. Ce type d'anomalie valvulaire tricuspide est observé en association avec des malformations cardiaques mitrales et d'autres pathologies: avec hypertension pulmonaire, asthme bronchique sévère (c'est-à-dire avec des conditions conduisant à une surcharge et à une augmentation de la pression dans le pancréas).

Symptômes d'insuffisance tricuspide

Le tableau clinique principal est dessiné par des signes d'insuffisance cardiaque chronique (ICC):

  • difficulté à respirer (essoufflement), aggravée par l'effort physique;
  • apparition rapide de la fatigue;
  • somnolence;
  • douleurs thoraciques douloureuses;
  • tachycardie;
  • gonflement des jambes, surtout le soir;
  • lourdeur ou douleur douloureuse dans le côté droit sous la côte en raison d'une hypertrophie du foie;
  • décoloration bleuâtre des lèvres et du bout du nez;
  • pulsation des veines cervicales dilatées.

Les troubles du rythme cardiaque tels que la fibrillation auriculaire sont fréquents aux stades avancés. Les patients commencent à ressentir une gêne dans la poitrine, une fréquence élevée et une irrégularité du pouls, des étourdissements, une sensation de vertige, des nausées. En raison de la forte baisse de la pression artérielle, ils peuvent même s'évanouir..

La fibrillation auriculaire est l'une des complications les plus défavorables et les plus dangereuses de l'insuffisance en MC, car elle provoque souvent des accidents vasculaires cérébraux ischémiques..

Quelle est la différence entre une insuffisance cardiaque avec un défaut et une affection d'une autre origine? Même avec des phénomènes extrêmement prononcés de stagnation du sang dans les organes internes, les personnes peuvent se sentir complètement en bonne santé, ne pas ressentir de sensations désagréables et, de plus, elles peuvent parfaitement tolérer l'activité physique.

Degré d'insuffisance valvulaire tricuspide

Pour une évaluation objective de la progression du défaut, le volume de régurgitation (flux sanguin inversé) est pris en compte selon les données du tableau ci-dessous.

Insuffisance tricuspide au 1er degré

Flux sanguin minimal et à peine perceptible sans aucune perturbation hémodynamique

Peut être vu chez les personnes en bonne santé. Il n'y a absolument aucun symptôme

Insuffisance tricuspide du 2e degré

Régurgitation à 2 cm de TC

En raison de la compensation des troubles hémodynamiques, il peut s'accompagner d'un léger essoufflement lors d'un travail physique intense

Insuffisance valvulaire tricuspide au 3e degré

Régurgitation à une distance de plus de 2 cm du TC

Un essoufflement apparaît avec un effort habituel, une augmentation du rythme cardiaque, une légère lourdeur dans les jambes et leur gonflement le soir

Manque de TC du 4ème degré

Régurgitation occupant presque toute la cavité du RA

Une image détaillée de l'ICC: difficulté à respirer, douleur au cœur, œdème, lourdeur du côté droit, etc..

Diagnostics: critères échographiques et autres méthodes

Lors de l'examen d'une personne souffrant d'insuffisance tricuspide, je dois faire attention aux signes suivants:

  • pulsation accrue et diffuse dans la région épigastrique, qui se produit en raison d'un épaississement et d'une expansion prononcés du ventricule droit;
  • un foie hypertrophié et palpitant;
  • un symptôme très caractéristique de l'ICC ventriculaire droit est le reflux hépatojugulaire (lorsque j'appuie sur le foie, les veines du cou commencent à gonfler fortement);
  • en écoutant le cœur, vous pouvez rencontrer un souffle systolique prolongé sur le processus xiphoïde au bord inférieur du sternum (ce cartilage est situé dans la région épigastrique).

Ma principale méthode instrumentale pour diagnostiquer l'insuffisance tricuspide est l'échocardiographie (Echo-KG, échographie du cœur). Ses principaux critères pour le verdict final:

  • régurgitation de sang dans l'oreillette droite;
  • la largeur du flux régurgitant est supérieure à 7 mm;
  • la zone de l'ouverture de la régurgitation est supérieure à 40 mm2;
  • expansion des cavités et épaississement de la couche musculaire du pancréas et de la croupe;
  • augmentation de la pulsation de la veine cave inférieure dilatée.

En outre, l'un des critères de la présence de la maladie est l'inverse du flux sanguin dans les veines hépatiques. Sur la bande ECG, je trouve assez souvent des signes de surcharge du cœur droit, à savoir:

  • Hypertrophie PP et RV: onde P pointue élevée dans les dérivations II, III, aVF (dite «P-pulmonaire»), ondes R élevées dans les dérivations I, II, ondes S profondes dans les dérivations V5, V6;
  • blocage incomplet du bloc de branche droit;
  • fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire).

Pour mieux suivre les perturbations du rythme, j'effectue une surveillance ECG Holter (24 heures), car de nombreuses arythmies sont paroxystiques (paroxystiques) et peuvent ne pas être détectées sur un cardiogramme conventionnel.

Traitement: méthodes et indications

La tâche principale des médecins est d'éliminer la cause de la défaillance de la valve.

La pharmacothérapie a plusieurs directions:

  • la lutte contre le CHF et le ralentissement maximal possible de sa progression;
  • prévention et traitement des arythmies cardiaques;
  • prévention de la thrombose.

J'utilise les médicaments suivants pour traiter l'insuffisance cardiaque:

  • bêta-bloquants - bisoprolol, métoprolol;
  • Inhibiteurs de l'ECA - «Perindopril», «Lisinopril»;
  • antagonistes de l'aldostérone ou diurétiques épargneurs de potassium - «Spironolactone».

Pour l'œdème, j'utilise des diurétiques plus puissants - "Torasemide", "Indapamide". Si trop de liquide s'accumule dans les cavités (poitrine, abdominale) ou le sac péricardique, je consulte les chirurgiens pour le pomper. En fonction de la cavité dans laquelle l'excès est retiré, on distingue les procédures suivantes: ponction pleurale, laparocentèse, ponction péricardique.

Pour le traitement des arythmies, des médicaments antiarythmiques sont prescrits - "Amiodarone", "Propafenone". Pour prévenir la formation de thrombus et pour éviter l'apparition d'embolie pulmonaire ou d'accident vasculaire cérébral chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, j'utilise des anticoagulants - «Warfarine», «Dabigatran», «Rivaroxaban».

Conseil du médecin: quand est-il temps de subir une intervention chirurgicale

L'intervention chirurgicale nécessite une insuffisance tricuspide de grade IV, ainsi qu'une combinaison de tout stade avec un défaut mitral. Il est préférable de réaliser le plastique de la valve, s'il est impossible de le réaliser - prothèses. Après cela, le patient attend la prévention de l'endocardite. Cela implique la prise d'antibiotiques dans le cadre du cours indiqué par le médecin. Si une déficience grave en CT est constatée chez une femme en position, dans certains cas, la grossesse doit être interrompue pour des raisons médicales..

Pour préparer le matériel, les sources d'information suivantes ont été utilisées.

Insuffisance valvulaire tricuspide: symptômes et chances de guérison

La valvule tricuspide (tricuspide) est l'une des valvules cardiaques situées sur le côté droit du cœur, entre l'oreillette et le ventricule.

Lorsqu'il est ouvert, le sang de l'oreillette droite passe dans le ventricule droit, et après remplissage de ce dernier, ses valves se ferment, ce qui empêche le retour du sang vers l'oreillette.

Si, pour une raison quelconque, la valve commence à fonctionner de manière incorrecte, le flux sanguin est perturbé, ce qui entraîne une condition dangereuse, que les médecins appellent insuffisance de la valve tricuspide ou insuffisance tricuspide.

Description de la maladie

L'insuffisance tricuspide est une cardiopathie rhumatismale, qui se traduit par son incapacité à empêcher le reflux du sang du ventricule vers l'oreillette. Pour cette raison, la pression dans l'oreillette droite et les veines augmente et le flux sanguin des organes vers le cœur est considérablement entravé..

Causes et facteurs de risque

L'insuffisance valvulaire tricuspide congénitale est très rare - le plus souvent, ce défaut est acquis et peut être provoqué par des facteurs externes défavorables ou des maladies.

La forme organique de cette pathologie, associée à des modifications des feuillets valvulaires, peut se développer pour les raisons suivantes:

  • blessures thoraciques fermées, accompagnées d'une rupture des valves cardiaques;
  • tumeur carcinoïde, qui est le plus souvent localisée dans la région intestinale. Il est capable de produire des toxines qui sont transportées avec la circulation sanguine vers le cœur, endommageant sa paroi interne;
  • le rhumatisme est l'une des causes les plus courantes du défaut, et dans ce cas, il est accompagné de lésions d'autres valves;
  • endocardite infectieuse - une maladie inflammatoire grave de la membrane intracardiaque;
  • intervention chirurgicale, qui est effectuée afin de traiter la sténose mitrale (fusion des feuillets valvulaires) - pendant l'opération pour séparer les feuillets d'une valve, le développement d'une défaillance de l'autre est possible.

Une défaillance fonctionnelle, ou un défaut dans lequel les feuillets de la valve ne subissent pas de modifications, se produit dans les cas suivants:

  • dans l'infarctus aigu du myocarde, lorsque le processus pathologique affecte les muscles internes des ventricules;
  • lorsque l'anneau se dilate à l'intérieur des parois du cœur, auxquelles les feuillets de la valve sont attachés, cela est dû à une myocardite, des ruptures de la corde, une hypertension pulmonaire sévère et d'autres maladies ou anomalies.

Classification et grades (1, 2, 3 et 4)

Selon le moment de survenue, l'insuffisance valvulaire tricuspide est divisée en congénitale et acquise:

  • une anomalie congénitale se développe à la suite de facteurs indésirables affectant le corps de la femme enceinte et peut avoir trois variantes: anomalie d'Ebstein, fente congénitale et dégénérescence myxomateuse;
  • l'insuffisance acquise se produit en raison de processus pathologiques internes qui affectent la paroi interne du cœur.

Sur la base de l'évaluation de la gravité du flux sanguin inversé dans l'oreillette droite, quatre degrés sont distingués dans l'évolution clinique de la maladie:

  • Degré I, auquel le mouvement inverse n'est pratiquement pas détecté;
  • II degré, lorsque le mouvement inverse du sang est détecté à une distance de deux centimètres de la valve;
  • III degré, caractérisé par un flux sanguin inversé, qui est déterminé à une distance de plus de deux centimètres;
  • Degré IV - le flux sanguin inversé est déterminé sur une grande surface de l'oreillette droite.

Dangers et complications

Les patients avec un diagnostic similaire risquent de développer les complications suivantes:

  • troubles du rythme cardiaque, survenue d'une fibrillation auriculaire, tachycardie ventriculaire;
  • thromboembolie des vaisseaux pulmonaires;
  • endocardite infectieuse secondaire, accompagnée d'une inflammation des valves cardiaques;
  • anévrisme auriculaire;
  • pneumonie;
  • insuffisance auriculaire et ventriculaire droite progressive.

La probabilité de complications dépend du degré de décompensation du défaut, de la cause de son apparition, de la possibilité d'une intervention chirurgicale et des maladies qui l'accompagnent, cependant, selon les statistiques, des complications se développent chez environ 90% des patients.

Symptômes

L'insuffisance tricuspide s'accompagne généralement des symptômes suivants:

  • essoufflement, résultant d'un mauvais apport sanguin aux vaisseaux;
  • inconfort et inconfort dans la région du cœur, y compris arythmie, arrêt cardiaque, flottement, etc.
  • gonflement du visage, coloration jaune-bleu de la peau du visage et des membres;
  • douleur et lourdeur sous les côtes (sur le côté droit) en raison de la stagnation du liquide dans le foie;
  • les manifestations de la maladie du tractus gastro-intestinal comprennent des éructations, des flatulences, des nausées, une sensation de plénitude et de lourdeur dans l'abdomen, qui se produisent en raison du débordement de sang dans les vaisseaux de la cavité abdominale;
  • envie fréquente d'uriner la nuit;
  • une sensation de pulsation des vaisseaux du cou, accompagnée de leur gonflement;
  • faiblesse, fatigue et diminution des performances.

À partir de ce clip vidéo, vous pouvez en savoir plus sur la maladie:

Quand voir un médecin

Le diagnostic précoce du défaut joue un rôle très important dans le succès du traitement et affecte également la qualité et la durée de vie du patient..

Par conséquent, en cas d'essoufflement, de faiblesse, de fatigue et de cyanose de la peau, accompagnés de manifestations désagréables du tractus gastro-intestinal et d'autres signes de malformations cardiaques, une personne doit immédiatement consulter un cardiologue, un thérapeute et un gastro-entérologue et subir un examen complet du corps..

Diagnostique

Pour poser un diagnostic, les tests et études suivants sont réalisés:

  • Recueil d'anamnèse et de plaintes. En posant au patient des questions appropriées, le médecin détermine depuis combien de temps les symptômes alarmants sont apparus, quelle est la raison de leur apparition, ainsi que les maladies qui ont précédé le développement du défaut;
  • Inspection visuelle. L'examen du patient révèle une cyanose de la peau, un œdème, une hypertrophie du foie, un gonflement des veines cervicales, des pulsations dans la partie supérieure de l'abdomen et à l'écoute - des troubles du rythme cardiaque et des souffles systoliques;
  • Analyses d'urine et de sang. Il est effectué afin de déterminer le processus pathologique et les lésions organiques associées;

  • ECG. Un électrocardiogramme vous permet de diagnostiquer les arythmies cardiaques, de révéler une augmentation de l'oreillette et des ventricules droits, ainsi que le blocage des jambes et du tronc du faisceau His;
  • Phonocardiogramme. L'étude est réalisée pour identifier les souffles systoliques dans la projection de la valve tricuspide;
  • EchoCG. La principale méthode de détection des anomalies des valves cardiaques, au cours de laquelle leurs valves sont étudiées pour les changements de forme, la zone de l'ouverture auriculo-ventriculaire droite, la taille des cavités cardiaques, l'épaisseur de la paroi et d'autres facteurs importants pour le diagnostic sont évalués;
  • Radiographie pulmonaire. Il est effectué pour évaluer la taille et l'emplacement du cœur, modifier sa configuration, identifier la présence ou l'absence de stagnation sanguine dans les vaisseaux;
  • Cathétérisme des cavités cardiaques. L'essence de la méthode réside dans l'introduction de cathéters dans la cavité de l'organe pour mesurer la pression dans ses services;
  • Échographie du cœur. L'examen échographique peut détecter une hypertrophie des parois cardiaques, une déformation des valves, une dilatation de l'anneau fibreux et d'autres changements caractéristiques de ce défaut;
  • SKT. La tomodensitométrie en spirale vous permet d'obtenir une image assez claire du cœur sur la base d'une série d'images radiographiques prises à différentes profondeurs.
  • Méthodes de traitement

    Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer la cause qui a conduit à l'apparition du défaut, puis de procéder à son traitement ou à son élimination. Le traitement conservateur dans ce cas consiste à prévenir l'insuffisance cardiaque et l'hypertension pulmonaire: le patient se voit prescrire des diurétiques, des glycosides cardiaques, des inhibiteurs de l'ECA, des préparations de potassium, des nitrates.

    Le traitement chirurgical du défaut est effectué aux degrés II, III et IV de son développement et des indications appropriées.

    Les types d'opérations recommandées dans ce cas incluent:

    • les chirurgies plastiques (suture, annuloplastie semi-circulaire ou annulaire) sont indiquées pour les degrés II et III de développement de l'insuffisance valvulaire tricuspide et aucune modification de ses cuspides;
    • la prothèse est réalisée avec des changements prononcés dans les valves ou les structures, ainsi que dans les cas où la chirurgie plastique n'a pas donné le résultat souhaité - le patient est équipé de prothèses biologiques ou de valves mécaniques en alliages médicaux spéciaux.

    Prévisions et mesures préventives

    Le pronostic pour les patients dépend principalement du degré de développement du défaut et des maladies concomitantes. Selon les statistiques, le taux de survie à cinq ans des patients après une chirurgie est d'environ 60 à 70%.

    Avec les formes décompensées de la maladie, accompagnées de maladies pulmonaires chroniques, le pronostic est généralement décevant.

    La base de la prévention de ce défaut est le traitement rapide des maladies pouvant avoir un impact négatif sur le travail du cœur..

    Malgré le fait que l'insuffisance valvulaire tricuspide soit difficile pour le traitement des maladies cardiaques, avec un diagnostic rapide, la médecine moderne peut augmenter considérablement la durée et la qualité de vie des patients.

    Insuffisance de la valve tricuspide 1, 2, 3 degrés: le tableau clinique de la maladie cardiaque

    L'organe principal du système circulatoire humain, le cœur, a besoin de sang pour se déplacer dans une direction, sinon il peut se remplir du même sang qui était précédemment poussé dans les artères. Les valves sont responsables de l'écoulement unidirectionnel du sang, dont les valves, au bon moment, se ferment et s'ouvrent, laissant passer le sang ou l'empêchant. La valve entre l'oreillette droite et le ventricule droit se compose de trois plaques et est appelée valve tricuspide (ou tricuspide). Si le travail de cette valve est altéré, la circulation sanguine est entravée et une insuffisance tricuspide se produit. Le défaut est considéré comme acquis, les cas de pathologie congénitale sont extrêmement rares.

    Le mécanisme du volet droit

    L'échec initial de la valve tricuspide n'est pas considéré comme un état potentiellement mortel. Une personne peut ne présenter aucune manifestation de la maladie. Des écarts par rapport à la norme sont constatés par hasard lors d'un examen médical ou de manipulations médicales. Mais vous ne pouvez pas laisser le problème sans surveillance, cela entraînera des conséquences graves nécessitant une intervention chirurgicale..

    Lorsque le cœur se détend, la valve tricuspide s'ouvre et le sang veineux s'écoule de l'oreillette droite vers le ventricule. Au moment de la contraction du cœur, les valves se referment. En raison de leur fermeture lâche, une partie du sang retourne dans l'oreillette droite. Le volume de sang jeté est insignifiant et n'affecte pratiquement pas le fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins. Mais si sa quantité augmente, elle aura un effet néfaste sur le système cardiovasculaire et se heurtera au développement de complications graves..

    Taux de dysfonctionnement du train de soupapes

    L'insuffisance tricuspide est divisée par les cardiologues en 4 degrés:

    • 1er degré: la quantité de sang qui est rejetée dans l'oreillette est très faible et mal définie.
    • 2e degré: le fluide revient modérément et se retrouve à deux centimètres des vannes.
    • 3ème degré: la distance entre les feuillets valvulaires et le sang retournant vers l'oreillette droite est supérieure à deux centimètres.
    • 4ème degré: le sang remplit déjà un volume important de la cavité auriculaire.

    Une insuffisance de 1 degré est diagnostiquée au stade initial du développement de la maladie. Elle ne se manifeste pas de manière symptomatique. La personne se sent bien, vit une vie bien remplie. Après un examen cardiologique approfondi, un traitement médicamenteux est prescrit au patient pour améliorer le fonctionnement de l'appareil valvulaire et maintenir le muscle cardiaque..

    Les 3 prochains degrés de développement de la maladie nécessitent une approche individuelle du choix du traitement.

    Selon le moment de la formation, les médecins diffèrent

    L'insuffisance tricuspide congénitale survient même avant la naissance d'un enfant - dans l'utérus. Cela est dû à une mauvaise taille des vannes, à leur faible densité ou à un emplacement de vanne trop bas. Assez rare.

    Forme acquise - se produit en raison de l'impact sur le corps humain de divers facteurs. L'inflammation chronique est un coupable courant..

    Par le type de changements, on distingue la carence

    • Organique - en même temps, les valves changent de forme et de taille;
    • Fonctionnel - les valvules ne se ferment pas hermétiquement en raison de modifications du cœur, par exemple en raison d'une augmentation de la taille du ventricule droit, de modifications de l'anneau musculaire, etc..

    Facteurs affectant le développement de la maladie

    1. Processus inflammatoire systémique - rhumatisme.
    2. L'endocardite rhumatoïde favorise l'épaississement et le plissement des valves.
    3. Myocardite, crises cardiaques, cardiomyopathie et autres maladies du muscle cardiaque.
    4. Insuffisance cardiaque chronique.
    5. Hypertension pulmonaire.
    6. Rupture des feuillets valvulaires due à des facteurs traumatiques ou à des dommages mécaniques de l'appareil valvulaire.
    7. Conséquences de la chirurgie de restauration de la valve mitrale.
    8. Le développement de tumeurs dans la cavité cardiaque qui interfèrent avec la circulation sanguine normale.

    Les maladies transmises par une personne au cours de sa vie, leurs complications et leurs blessures graves contribuent à la formation d'un état pathologique.

    Le deuxième degré de développement de la maladie

    L'insuffisance tricuspide de grade 2 est caractérisée par les symptômes suivants:

    • Ballonnements et gonflement des vaisseaux du cou;
    • Rythme cardiaque irrégulier;
    • Fatigue excessive et manque d'énergie vitale;
    • Essoufflement même avec peu d'activité physique;
    • Gonflement et frissons des membres;
    • Une sensation de lourdeur dans le foie en raison de son augmentation de taille;
    • Bouffissure du visage et sa teinte jaunâtre-bleuâtre;
    • Bruits étrangers et irrégularités du rythme lors de l'écoute du cœur;
    • Violation de la miction;
    • Vomissements, nausées, diarrhée.

    Si le patient ignore les premiers symptômes: fatigue, œdème, faux frissons, la maladie progresse. Le ventricule droit augmente de volume, tout comme l'oreillette droite. À ce stade, des changements secondaires apparaissent dans le travail des organes et des systèmes. Si la maladie devient de grade 3, une intervention chirurgicale ne peut être évitée.

    Examen diagnostique

    L'insuffisance de la valve tricuspide du 1er degré ne porte souvent aucun symptôme et n'est pas déterminée à l'aide d'un électrocardiogramme. Mais le 2ème degré de la maladie est déjà facile à identifier lors de la réalisation de certaines méthodes d'examen:

    1. Prise d'anamnèse: le médecin recueille des informations sur les maladies chroniques du patient, son mode de vie, les plaintes sur le bien-être et le moment de leur survenue.
    2. Examen général du patient, écoute du rythme cardiaque.
    3. Étude électrocardiographique (ECG) - donne une image élargie des changements fonctionnels. Détermine les défaillances du rythme cardiaque, la surcharge de l'oreillette droite et du ventricule, leur augmentation de volume.
    4. Échocardiographie - donne des informations complètes sur l'état de la valve tricuspide et des cavités cardiaques. Détermine l'état des vannes: leur épaisseur, leur intégrité, leur forme. Montre à quel point les ventricules et les oreillettes sont déformés, s'il y a du liquide dans la cavité péricardique, etc..
    5. Une radiographie pulmonaire montre la configuration du cœur et sa position. Corrige la stagnation du sang dans les vaisseaux cardiaques.
    6. Cathétérisme cardiaque - à l'aide d'un cathéter, la pression dans l'oreillette droite et le ventricule est déterminée.
    7. La tomodensitométrie en spirale et l'imagerie par résonance magnétique diffusent une image informative du cœur.
    8. Le phonocardiogramme révèle la présence de souffles externes dans le cœur.
    9. La coronarocardiographie vous permet d'évaluer la perméabilité des vaisseaux du cœur.

    Traitements des défauts de la valve tricuspide

    Le traitement est hautement individualisé et dépend de la gravité de la maladie. Cela peut être médical ou chirurgical. Avec les diplômes avancés 3 et 4, une approche intégrée est utilisée.

    En tant que traitement conservateur, les médecins prescrivent généralement:

    • Médicaments diurétiques pour éliminer l'excès de liquide du corps;
    • Nitrates pour stabiliser la pression dans les vaisseaux pulmonaires;
    • Préparations contenant du potassium pour améliorer le travail du muscle cardiaque;
    • Médicaments pour la prévention de l'insuffisance cardiaque;
    • Glycosides pour optimiser la fréquence cardiaque.

    Le traitement est effectué dans un contexte de nutrition sans sel (pas plus de 3 g par jour) et une diminution de l'apport hydrique. Cela empêche la stagnation du sang dans les vaisseaux cardiaques..

    Les mesures chirurgicales comprennent:

    • Modification plastique de la valve tricuspide pour rétrécir la sortie.
    • Remplacement de la valve par une prothèse mécanique ou une bioprothèse. L'opération est effectuée lorsque les vannes sont gravement endommagées ou que le plastique, effectué plus tôt, n'a pas conduit à une amélioration notable.

    Actions préventives

    En tant que prévention primaire de l'apparition de la maladie, il est nécessaire:

    • Prendre des mesures pour prévenir le développement de rhumatismes;
    • Traitez en temps opportun les processus inflammatoires dans le corps: amygdalite, lésions carieuses, amygdales hypertrophiées, etc..
    • Adoptez un mode de vie sain: tempérez, mangez bien et soyez physiquement actif.

    En tant que prophylaxie secondaire en présence de défauts dans l'appareil à valve, des procédures de physiothérapie et un strict respect de la prise de médicaments prescrits par le médecin s'ajoutent aux mesures décrites ci-dessus..

    L'automédication met la vie en danger! L'auto-modification du schéma posologique ou de la posologie du médicament est inacceptable. Seul un cardiologue peut prescrire un traitement adéquat pour cette maladie cardiaque..

    Complications possibles

    Une détérioration de l'état du patient peut survenir à la suite d'une négligence du traitement prescrit, dont l'absence entraîne une augmentation des symptômes. Un bloc auriculo-gastrique, une embolie pulmonaire, une fibrillation auriculaire, une endocardite infectieuse récurrente peuvent survenir.

    Un autre type de complication est les conséquences de la chirurgie. Des thrombus peuvent se former après l'installation de la valve, des sels de calcium peuvent se déposer sur les parois de la bioprothèse et la paroi interne du cœur peut devenir enflammée. L'insuffisance d'une valve tricuspide de toute gravité nécessite une surveillance médicale obligatoire et un traitement compétent afin d'éviter des conséquences dangereuses. Dans le processus de la maladie, le travail d'autres organes et systèmes est perturbé. Par conséquent, ne laissez pas cette maladie cardiaque désagréable suivre son cours..

    Insuffisance tricuspide

    L'insuffisance tricuspide est une fermeture lâche des feuillets de la valve tricuspide pendant la systole, ce qui provoque le reflux du sang du ventricule vers l'oreillette. Avec une insuffisance tricuspide, une faiblesse, un essoufflement modéré, des palpitations, des douleurs cardiaques sont ressenties; une cyanose et une insuffisance cardiaque se développent. L'insuffisance tricuspide est diagnostiquée par ECG, radiographie, échocardiographie, cathétérisme cardiaque, phlébographie jugulaire, ventriculographie. Le traitement symptomatique de l'insuffisance tricuspide vise à réduire l'insuffisance cardiaque, l'hypertension pulmonaire, la prévention de l'endocardite bactérienne; la correction chirurgicale radicale comprend la chirurgie plastique ou le remplacement de la valve tricuspide.

    CIM-10

    informations générales

    L'insuffisance tricuspide est un défaut du cœur droit, caractérisé par une fermeture incomplète de l'ouverture auriculo-ventriculaire par une valve tricuspide, qui s'accompagne d'une régurgitation systolique pathologique du sang du ventricule droit à l'oreillette droite. Parmi les malformations cardiaques acquises d'étiologie rhumatismale, l'insuffisance tricuspide survient dans 15 à 30% des cas. En cardiologie, selon l'échocardiographie, une insuffisance tricuspide du degré I est détectée même chez des personnes pratiquement en bonne santé.

    L'insuffisance tricuspide peut être accompagnée d'autres malformations cardiaques congénitales: communication interauriculaire, fenêtre ovale ouverte, transposition corrigée des gros vaisseaux. Une sténose ou une insuffisance tricuspide peut faire partie de la structure du défaut combiné mitral-aortique-tricuspide.

    Causes de l'insuffisance tricuspide

    L'insuffisance tricuspide congénitale peut être causée par une anomalie d'Ebstein, un sous-développement ou une anomalie du nombre de feuillets valvulaires, une dysplasie du tissu conjonctif dans les syndromes de Marfan et d'Ehlers-Danlos. L'insuffisance valvulaire tricuspide primaire acquise est plus fréquente et peut être causée par diverses causes.

    La cause la plus fréquente d'insuffisance tricuspide est le rhumatisme. L'endocardite rhumatismale récurrente entraîne un épaississement et un plissement des valves, un raccourcissement et un épaississement des filaments tendineux. L'insuffisance tricuspide en formation est dans la plupart des cas associée à une sténose de l'ouverture auriculo-ventriculaire droite (défaut tricuspide combiné). L'insuffisance tricuspide isolée d'étiologie rhumatismale est extrêmement rare. D'autres causes relativement peu fréquentes d'insuffisance tricuspide peuvent être les ruptures traumatiques des muscles papillaires, le syndrome carcinoïde (avec cancer de l'ovaire, cancer de l'intestin grêle, cancer bronchogène du poumon), endocardite infectieuse des toxicomanes.

    Des cas d'insuffisance tricuspide secondaire peuvent être associés à une dilatation de l'anneau fibreux dans une cardiomyopathie dilatée, une hypertension pulmonaire de haut grade; affaiblissement du myocarde du ventricule droit dans les cardiopathies pulmonaires, insuffisance cardiaque chronique, myocardite, dystrophie myocardique. L'insuffisance tricuspide est compliquée par l'évolution de 90% des anomalies mitrales (plus souvent une sténose mitrale). Le développement d'une insuffisance tricuspide secondaire peut être favorisé par la rupture des muscles papillaires dans l'infarctus du myocarde ventriculaire droit. Une insuffisance valvulaire tricuspide transitoire chez les nouveau-nés se produit avec un dysfonctionnement ischémique du ventricule droit causé par une hypoxie fœtale, une acidose et une hypoglycémie. Une insuffisance valvulaire tricuspide peut se développer ou progresser après une commissurotomie mitrale.

    Classification de l'insuffisance tricuspide

    Ainsi, selon le principe étiologique, on distingue l'insuffisance tricuspide congénitale et acquise, primaire (organique) et secondaire (fonctionnelle). Une carence organique peut être causée par une déformation, un plissement, une calcification des valves; insuffisance tricuspide fonctionnelle - dysfonctionnement de l'appareil valvulaire (muscles papillaires, cordes tendineuses, annulus fibrosus).

    Compte tenu de la sévérité de la régurgitation, déterminée par échocardiographie, il est d'usage de distinguer 4 degrés d'insuffisance tricuspide:

    • I est le flux sanguin inversé minimum qui ne provoque pas de perturbations hémodynamiques;
    • II - écoulement inverse du sang à une distance de 2 cm de la valve tricuspide;
    • III - le flux de régurgitation à une distance de plus de 2 cm de la valve tricuspide;
    • IV - régurgitation sévère sur une étendue significative de la cavité auriculaire droite.

    Caractéristiques de l'hémodynamique dans l'insuffisance tricuspide

    L'insuffisance tricuspide s'accompagne du retour d'une partie du sang pendant la systole du ventricule droit dans l'oreillette droite, qui reçoit simultanément le sang de la veine cave. L'insuffisance tricuspide mineure est compensée par le travail accru du cœur droit, entraînant leur expansion et leur hypertrophie. Cependant, en raison des capacités compensatoires limitées de l'oreillette droite, avec une insuffisance tricuspide, la stase veineuse se développe tôt dans la circulation systémique..

    En cas d'insuffisance tricuspide sévère et d'un volume important de régurgitation, il se produit non seulement le débordement de l'oreillette droite, mais également les veines systémiques, principalement hépatiques et jugulaires. L'augmentation de la pression veineuse provoque une pulsation systolique des grosses veines. La pression systolique dans l'oreillette droite augmente considérablement et est de 10 à 25 mm Hg. Art. (à un taux d'environ 3 mm Hg. Art.); la pression diastolique dans le ventricule droit est également augmentée. Une dilatation sévère de l'oreillette droite peut s'accompagner d'une thrombose, d'une embolie pulmonaire et d'une fibrillation auriculaire, entraînant une décompensation circulatoire et la mort.

    Symptômes d'insuffisance tricuspide

    Chez les nourrissons atteints d'insuffisance tricuspide congénitale, une insuffisance cardiaque sévère et une cyanose sont observées. Dans 25% des cas, la manifestation initiale de l'insuffisance tricuspide est le développement d'une tachycardie supraventriculaire (avec une combinaison d'anomalie d'Ebstein avec le syndrome WPW) ou de fibrillation auriculaire.

    À un âge plus avancé, on se plaint de faiblesse, de fatigue rapide avec un effort minimal, d'essoufflement, de palpitations, de douleurs au cœur, d'hémoptysie, de lourdeur dans l'hypochondre droit, de troubles dyspeptiques (nausées, vomissements, flatulences). Avec stagnation de la circulation systémique, œdème périphérique, hydrothorax, ascite, hépatomégalie se joignent.

    L'examen d'un patient présentant une insuffisance tricuspide révèle des poches du visage, une coloration cyanotique-ictérique de la peau du visage et des parties distales du corps, des pulsations des veines du cou, de la partie antérieure de la poitrine et une hypertrophie du foie. En raison de l'hypertension portale, des saignements gastro-intestinaux peuvent survenir. Chez la femme enceinte présentant une insuffisance tricuspide, la grossesse peut être compliquée par une gestose, une insuffisance fœtoplacentaire, une naissance prématurée.

    Diagnostic de l'insuffisance tricuspide

    L'examen auscultatoire révèle un souffle systolique dans la région du processus xiphoïde et au niveau de l'espace intercostal V-VII le long du bord gauche du sternum, qui augmente avec l'inspiration profonde, ainsi que d'autres phénomènes acoustiques provoqués par des défauts concomitants. Avec le prolapsus de la valve tricuspide, les sons de "voile battant" se font entendre. La percussion est déterminée par le déplacement des limites de la matité cardiaque relative vers la droite.

    Le diagnostic instrumental de l'insuffisance tricuspide comprend la radiographie pulmonaire polypositionnelle, la radiographie cardiaque avec rehaussement du contraste œsophagien, la phonocardiographie, l'ECG, l'EchoCG avec étude Doppler, le sondage du cœur droit, la ventriculographie, la phlébographie jugulaire, etc..

    Les données électrocardiographiques dans l'insuffisance tricuspide indiquent une hypertrophie et une surcharge du cœur droit, des troubles du rythme et de la conduction (tachycardie paroxystique, fibrillation auriculaire, bloc AV). Les signes phonocardiographiques d'insuffisance tricuspide sont une diminution de l'amplitude du premier ton dans la zone de la projection valvulaire, un souffle systolique en forme de ruban. Expansion radiologiquement déterminée des ombres de l'oreillette droite et du ventricule, veine cave en l'absence de signes de stagnation de la circulation pulmonaire.

    Lors de la réalisation d'une échographie du cœur, hypertrophie des parois et dilatation des cavités du cœur droit, déformation de la valve tricuspide (avec rhumatisme), expansion de l'anneau fibreux (avec insuffisance tricuspide secondaire), présence de végétation sur les folioles (avec endocardite bactérienne), déplacement des folioles de la valve (avec) anomalie d'Ebstein, CHD concomitante, etc. La sévérité de la régurgitation est déterminée par le rapport de la surface du jet à l'oreillette droite.

    Le phlébogramme jugulaire est caractérisé par des ondes V prononcées dont la hauteur dépend du degré de régurgitation tricuspide. Lors de la ventriculographie droite, le débit de régurgitation est enregistré et les anomalies supplémentaires sont exclues. Le sondage du cœur droit permet de déterminer la pression dans l'oreillette droite, le ventricule, l'artère pulmonaire, d'évaluer la réversibilité de l'hypertension artérielle et de planifier le traitement chirurgical de l'insuffisance tricuspide.

    Traitement de l'insuffisance tricuspide

    Les tactiques conservatrices de l'insuffisance tricuspide sont principalement de nature palliative et visent à lutter contre l'insuffisance cardiaque et l'hypertension pulmonaire. Les patients se voient prescrire des diurétiques, des vasodilatateurs veineux, des inhibiteurs de l'ECA, des b-bloquants, des glycosides cardiaques, des médicaments métaboliques, des anticoagulants. En présence d'hydrothorax, ils ont recours à des ponctions pleurales ou à un drainage; en cas d'accumulation d'épanchement dans la cavité abdominale - à la laparocentèse.

    Le traitement chirurgical n'est pas indiqué en cas d'insuffisance tricuspide de grade I. Les motifs de la chirurgie cardiaque sont des troubles hémodynamiquement significatifs de l'insuffisance tricuspide de grade II-IV. Les principaux types d'opérations sont la plastie valvulaire tricuspide et les prothèses valvulaires tricuspides avec prothèse biologique ou artificielle. Les prothèses sont préférées pour l'endocardite infectieuse, les modifications structurelles importantes de la valve, l'inefficacité de l'annuloplastie.

    Le traitement chirurgical de l'insuffisance tricuspide est associé au risque de développer une endocardite prothétique, une dégénérescence d'une prothèse biologique, une thrombose ou une calcification d'une prothèse artificielle, un bloc AV.

    Prévision et prévention de l'insuffisance tricuspide

    Les facteurs qui aggravent l'évolution naturelle de l'insuffisance tricuspide sont des modifications organiques de la valve, la présence d'autres malformations cardiaques et une insuffisance circulatoire sévère. Le décès des patients survient généralement à la suite d'une insuffisance cardiaque progressive, d'une pneumonie, d'une embolie pulmonaire. Le développement d'une insuffisance tricuspide secondaire est également considéré comme défavorable au pronostic..

    Le taux de survie à 5 ans après annuloplastie est de 70%, après prothèses 62-66%. Il a été démontré que les patients qui ont subi un remplacement de la valve tricuspide par une prothèse artificielle prennent des anticoagulants indirects, pour la prévention de l'endocardite infectieuse.

    La base de la prévention de l'insuffisance tricuspide est la prévention de la récidive des rhumatismes, le traitement de la maladie sous-jacente pour prévenir le développement d'une insuffisance valvulaire relative, l'observation systématique d'un cardiologue et d'un chirurgien cardiaque.

    Insuffisance valvulaire tricuspide non rhumatismale (I36.1)

    Version: Manuel des maladies de MedElement

    informations générales

    Brève description

    L'insuffisance de la valve tricuspide (insuffisance tricuspide) se produit à la suite d'une fermeture incomplète des feuillets valvulaires pendant la systole ventriculaire, ce qui provoque une régurgitation pathologique Régurgitation - mouvement du contenu d'un organe creux dans la direction opposée à physiologique à la suite de la contraction de ses muscles.
    sang du ventricule droit dans l'oreillette droite.

    Chez 60 à 90% des individus en bonne santé, l'échocardiographie pendant la systole ventriculaire révèle une légère régurgitation physiologique du sang vers l'oreillette droite, mais le flux sanguin inversé est faible et ne trouve pas sa confirmation dans une étude clinique de routine..
    La régurgitation pathologique dans le défaut de la valve tricuspide conduit à des perturbations significatives de l'hémodynamique intracardiaque Hémodynamique - 1. Section de physiologie circulatoire, qui étudie les causes, les conditions et les mécanismes du flux sanguin dans le système cardiovasculaire basé sur l'utilisation des lois physiques de l'hydrodynamique. 2. L'ensemble des processus de circulation sanguine dans le système cardiovasculaire
    .

    Classification

    Étiologie et pathogenèse

    Distinguer l'insuffisance organique et fonctionnelle de la valve tricuspide.

    L'insuffisance fonctionnelle survient en raison d'un dysfonctionnement de l'appareil valvulaire (annulus fibrosus, muscles papillaires, filaments tendineux). Il peut se développer avec les maladies et conditions suivantes:

    2. Dommages aux muscles papillaires et aux cordes tendineuses de la valve tricuspide:
    - traumatisme thoracique contondant avec rupture de la corde ou du muscle papillaire;
    - infarctus du myocarde du ventricule droit avec lésion du muscle papillaire;
    - autres raisons.

    Il est également possible une déformation congénitale de la valve avec anomalie d'Ebstein, défauts du canal auriculo-ventriculaire, etc..

    Épidémiologie

    Facteurs et groupes de risque

    Image clinique

    Symptômes, bien sûr

    Les veines du cou sont enflées, avec une insuffisance tricuspide sévère, la pulsation visible des veines cervicales est déterminée - un pouls veineux positif.

    Une autre des manifestations cliniques caractéristiques de l'insuffisance tricuspide est une pulsation du cœur et du foie qui ne coïncide pas dans le temps («symptôme de swing»).

    Diagnostique

    1. ECG. L'électrocardiogramme révèle des signes d'hypertrophie ventriculaire droite: une amplitude accrue des dents du complexe QRS dans les dérivations correspondantes en combinaison avec une partie terminale modifiée du complexe ventriculaire (aplatissement, inversion de l'onde T, diminution du segment ST) dans les mêmes dérivations, une augmentation de l'onde P dans les dérivations II, III et aVF.

    2. La phonocardiographie détermine la diminution de l'amplitude du ton I dans la zone de la projection valvulaire. Le souffle systolique a la forme d'un ruban et occupe toute la systole. A l'inspiration et dans la position du côté droit, le bruit augmente.

    3. Expansion radiographiquement déterminée de la veine cave supérieure, élargissement prédominant du cœur droit, arrondissement de leurs contours dans toutes les projections, élargissement de l'oreillette droite et du ventricule dans la deuxième projection oblique.

    4. EchoCG. L'examen échocardiographique révèle une expansion de la cavité ventriculaire droite, des signes de régurgitation sur la valve tricuspide.
    Les courbes de pression dans l'oreillette droite peuvent être utilisées pour juger de la présence et de la gravité de l'insuffisance tricuspide.

    Le diagnostic de l'insuffisance valvulaire tricuspide repose sur des signes de pléthore veineuse, un pouls veineux positif, sur la détection d'un souffle systolique avec une topographie caractéristique, ainsi que sur des données de radiographie cardiaque.

    Diagnostic différentiel

    En cas d'insuffisance tricuspide, le diagnostic différentiel est réalisé avec:
    - cœur pulmonaire;
    - hypertension pulmonaire primaire;
    - syndrome carcinoïde.

    Chez les patients atteints de cœur pulmonaire, l'insuffisance tricuspide survient à un stade très tardif des maladies pulmonaires chroniques, avec cyphoscoliose, ce qui facilite une bonne compréhension de l'origine du défaut.

    Clinique de l'hypertension pulmonaire primaire: essoufflement sévère, cyanose. Dans la zone de l'artère pulmonaire, on entend un accent prononcé du ton II et un souffle d'éjection systolique, et plus tard - un souffle diastolique, qui apparaît à la suite d'une insuffisance relative de la valve pulmonaire. Les signes d'hypertension pulmonaire sont détectés radiographiquement, alors qu'il n'y a aucun signe de pathologie pulmonaire et de sténose mitrale. Si nécessaire, un cathétérisme cardiaque droit est nécessaire pour un diagnostic définitif de l'hypertension pulmonaire primaire..

    A l'auscultation, un souffle systolique se fait entendre au-dessus de la valve tricuspide. Au stade précoce de la maladie, le bruit ne peut être noté que sur l'inspiration, puis il devient constant. Plus tard, un souffle d'éjection systolique se fait entendre sur l'artère pulmonaire. Les signes auscultatoires les plus récents sont des souffles diastoliques de sténose tricuspide ou d'insuffisance pulmonaire. Parfois, une fibrillation auriculaire est présente.
    Sur l'ECG, seules les ondes P sont généralement modifiées, une hypertrophie ventriculaire droite est rarement notée.
    L'échocardiographie montre une dilatation ventriculaire droite, un mouvement anormal du septum interventriculaire.
    Radiographiquement, au stade avancé de la maladie, une augmentation du cœur droit est révélée.

    Le diagnostic différentiel de l'insuffisance valvulaire tricuspide à partir de l'insuffisance bivalve est effectué. Avec ce dernier, une expansion du cœur vers la droite est également notée dans les cas graves..
    Signes d'une lésion valvulaire tricuspide:
    - bonne audibilité du souffle systolique à droite du sternum;
    - réalisation d'un souffle systolique dans la région axillaire droite;
    - présence de pouls veineux hépatique et positif.