Causes de nausée, faiblesse, étourdissements et somnolence

Vasculite

Les nausées et la faiblesse, les étourdissements et la somnolence sont des affections courantes résultant du surmenage, du manque de sommeil et de repos.

Il est nécessaire de faire attention à la santé si ces symptômes réapparaissent régulièrement, car ils peuvent signaler des maux graves.

Signes de maladie

Pour comprendre à quel médecin vous adresser si vous vous sentez étourdi et malade, vous devez rechercher les causes possibles de votre état douloureux. Dans ce cas, il vaut la peine de se familiariser avec les signes de certaines maladies..

Problèmes endocrinologiques

Les maladies du système endocrinien peuvent être à l'origine d'une peau sèche, de somnolence, de faiblesse, de vertiges, de nausées. Ces maux sont incurables, mais leurs symptômes sont traités avec succès avec des médicaments..

Diabète

Cette maladie se caractérise par une faiblesse, des nausées sévères, des mictions fréquentes, des crevasses et des cors sur les pieds, une faim constante, de l'irritabilité, une bouche sèche, des démangeaisons de la peau et une odeur d'acétone émanant du corps. Si de telles sensations apparaissent, contactez un endocrinologue.

Hypothyroïdie

L'échec du fonctionnement de la glande thyroïde s'accompagne d'un œdème corporel, d'un gain de poids et de troubles de la mémoire. Le métabolisme est perturbé. Le plus souvent, la maladie survient chez les femmes.

Changements hormonaux

Les changements du niveau d'hormones chez les femmes provoquent des pics de pression, des maux de tête. Faiblesse, étourdissements, insomnie, somnolence et nervosité sont observés chez les femmes pendant la ménopause.

Lésions cérébrales

Blessure

Des maux de tête, des étourdissements, des nausées et de la somnolence après avoir frappé votre tête nécessiteront une hospitalisation. La présence de ces maux indique une commotion cérébrale..

Tumeur

Signes d'un néoplasme croissant dans le cerveau: étourdissements fréquents avec bourdonnement dans les oreilles, alors que le patient cesse d'entendre les sons d'un côté.

La nausée, une sensation de léthargie, accompagnant les conditions décrites, peut indiquer une grosse tumeur qui appuie sur la zone responsable du réflexe nauséeux. Avec des formations malignes et bénignes pendant le sommeil, des douleurs pulsatiles dans la tête apparaissent, qui disparaissent après le réveil. Dans les conditions décrites, une IRM est réalisée.

Intoxication

L'exposition à des poisons provoque un empoisonnement du corps, ce qui peut provoquer une neuro-intoxication. Dans ce cas, la tête fait mal, il y a une sensation de nausée, de vomissements.

Migraine

Des pulsations aiguës douloureuses dans les tempes, le front et les yeux accompagnent la migraine. Il survient après le réveil. Les crises sont accompagnées de léthargie, de fatigue, de nausées et de vomissements. Au début de la maladie, des acouphènes, une peur lumineuse et sonore apparaissent. Les causes de la maladie n'ont pas été identifiées par la médecine, l'état du patient est soulagé par des médicaments.

Manque de fer

La sensation d'essoufflement, d'impuissance, de vertiges sont les manifestations classiques de l'anémie. Parfois, le patient souffre de distorsion du goût et de perte de cheveux.

Le manque de fer entraîne une perturbation de la synthèse de l'hémoglobine, le cerveau souffre de manque d'oxygène. Si un test sanguin d'hémoglobine confirme le diagnostic, un traitement avec des médicaments qui saturent le corps en fer et un régime alimentaire sera nécessaire. Le foie, la viande rouge, les fruits, en particulier les grenades et les pommes sont recommandés.

Les troubles mentaux

Manifestations cliniques de la maladie mentale: perte de mémoire partielle ou temporaire, apathie, maux de tête.

Dépression

Une somnolence sévère et une diminution de l'activité physique et mentale peuvent indiquer une dépression. Des signes supplémentaires incluent des maux de tête et des maux de cœur. Les psychothérapeutes et les neurologues aideront à faire face à cette condition. En prenant des médicaments, les patients sortent progressivement de la dépression.

Prendre des médicaments

Le désir de dormir et les vertiges provoquent:

  • anti-douleurs;
  • les antipsychotiques;
  • agents hormonaux;
  • médicaments à effet sédatif;
  • médicaments pour les allergies et l'hypertension artérielle;
  • agents pour abaisser les niveaux d'acide urique.

Si le patient souffre d'un effet secondaire du médicament, le médecin peut choisir un analogue ou modifier la posologie.

Intoxication

Les symptômes en question peuvent survenir avec une intoxication virale et une intoxication alcoolique. Toutes les conséquences passent après la libération de toxines.

Toxicose des femmes enceintes

La grossesse s'accompagne souvent de distraction, de faiblesse, d'évanouissements et de nausées. La cause de ce malaise n'a pas encore été identifiée. Il n'y a que des hypothèses. Selon l'un d'eux, la toxicose provoque une intoxication par les déchets fœtaux, d'autre part - des changements hormonaux.

Maladies du système génito-urinaire

La perturbation des reins conduit à une intoxication générale. Si le patient a une rétention urinaire et que les premiers signes d'intoxication apparaissent, une ambulance doit être appelée.

Perte de poids

Des étourdissements légers et des nausées pendant le jeûne peuvent indiquer une intoxication. Avec une forte restriction de la nourriture et des fluides, le travail du système urinaire est perturbé, ce qui provoque un processus inflammatoire dans les reins.

Inflammation dans l'oreille moyenne

Des frissons et une sensation de nausée, une faiblesse signalent l'apparition de l'inflammation. De plus, on a le sentiment que tout tourne et que le corps tourne dans l'espace. Cette condition se produit en raison de dommages à l'appareil vestibulaire..

Neurologie et problèmes cardiovasculaires

La faiblesse, les épisodes de vomissements peuvent provoquer des troubles neurologiques et un dysfonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins.

Hypotension artérielle

Lors d'une diminution de la pression due à une violation de l'approvisionnement en sang, le cerveau n'est pas suffisamment alimenté en oxygène. Cela provoque des maux de tête et des nausées. Diagnostiquer l'hypotension en mesurant la pression artérielle.

Dystonie végétovasculaire

La maladie est caractérisée par des symptômes de perturbation du système cardiovasculaire et nerveux central. Pour stabiliser le patient, des méthodes psychothérapeutiques, de l'acupuncture, des changements de mode de vie sont prescrits.

Hypersomnie

Cette affection est appelée «intoxication au sommeil» car le patient a un désir constant de dormir. Le patient dort 18 à 20 heures par jour. Les troubles neurologiques sont considérés comme la cause de l'hypersomnie. La maladie est permanente ou périodique. Traités avec des médicaments prescrits par un neurologue ou un psychiatre.

Apnée

La rotation de la tête est l'un des signes du syndrome de la rétention de la respiration. Après un délai de plusieurs secondes, la respiration mesurée du patient reprend, mais le cerveau, ayant reçu moins d'oxygène, réagit par des étourdissements.

vertige

Les modifications du fonctionnement de l'oreille interne, qui nuisent au contrôle de l'équilibre et interfèrent avec le fonctionnement de l'appareil vestibulaire, sont la principale cause de vertige. Le patient a le sentiment que tout bouge et tourne, alors qu'il est malade.

Mais les sensations ne se manifestent qu'en position debout, il n'y a pas de déviations en position couchée. Le thérapeute prescrit des médicaments qui soulagent les crises.

Situations dans lesquelles un avis médical est requis

Une personne a besoin de soins médicaux lorsque des nausées, une faiblesse, des étourdissements et de la somnolence apparaissent après:

  • travailler avec des produits chimiques et des poisons;
  • prendre des médicaments à forte dose;
  • frapper la couronne ou l'arrière de la tête;
  • utilisation accidentelle d'une substance inconnue.

Vous ne devez pas reporter la visite chez un médecin si vous ressentez les sensations suivantes:

  • douleur intense et aiguë, y compris lors du changement de position du corps;
  • hoquet persistant;
  • hallucinations;
  • problèmes de mémoire.

Traitement

Si la cause de la faiblesse et des nausées est claire, il suffit parfois de prendre une pilule, de dormir un peu ou simplement de s'allonger. Mais si la fatigue et les symptômes persistent et que de nouveaux s'y ajoutent, un médecin est nécessaire.

Pour commencer, vous devez vous présenter à un rendez-vous avec un thérapeute, qui recueillera une anamnèse et vous référera à un spécialiste de profil étroit. Si les résultats de l'examen sont insuffisants pour un diagnostic, des examens seront nécessaires. Très probablement, le patient sera vu par un neurologue, un psychiatre, un endocrinologue ou un neurochirurgien.

Recommandations pour une récupération réussie

Suivre quelques règles simples vous aidera à accélérer votre récupération:

  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • marchez au moins une heure chaque jour;
  • manger des aliments sains;
  • remplacer le café et le thé par de l'eau propre;
  • consommer au moins 2 litres de liquide par jour;
  • vivre dans votre routine quotidienne, confortable pour votre corps;
  • dormir suffisamment;
  • demander de l'aide en temps opportun.

Immunité

Chez les personnes en parfaite santé, une somnolence peut apparaître après avoir mangé, causée par un surmenage, nerveux ou physique, une suralimentation et un manque de sommeil. Un régime et de petits repas toutes les 3 heures aideront à se débarrasser des envies de dormir pendant la journée. Si les recommandations ne vous aident pas, vous devez renforcer le système immunitaire.

Une immunité affaiblie se manifeste par les symptômes suivants:

  • la faiblesse;
  • une mauvaise cicatrisation;
  • rhumes chez les enfants plus souvent 4 fois par an, chez les adultes plus de 2-3 fois;
  • Le SRAS nécessite un traitement à long terme, est difficile;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • infections fongiques des muqueuses (candidose);
  • lésions cutanées pustuleuses;
  • rechutes de maladies des voies respiratoires et des sinus nasaux.

L'hibernation hivernale, accompagnée d'une indifférence à ce qui se passe, peut être le signe d'un épuisement grave du système nerveux. La cause principale réside dans l'hypovitaminose saisonnière ou la dépression hivernale due à un manque de sérotonine. Les vitamines associées à des médicaments prescrits par un médecin aideront à faire face aux maux.

Le rythme de vie correct et une attitude sérieuse envers le corps aident à vivre pleinement et à rester en santé pendant de nombreuses années. Si les nausées, la faiblesse, les étourdissements, la somnolence deviennent persistants, vous devez utiliser une aide médicale pour clarifier les raisons.

Ces symptômes, apparemment inoffensifs à première vue, peuvent indiquer de graves problèmes corporels. Une visite opportune chez un médecin augmentera les chances de guérison..

Il y a nausées, faiblesse, étourdissements, somnolence: causes d'une mauvaise santé

S'il y a des nausées, une faiblesse, des étourdissements, de la somnolence, les raisons peuvent être différentes. Ces symptômes sont présents dans les affections aiguës et chroniques et indiquent des problèmes de santé importants..

N'importe qui, pour rester en bonne santé, doit adhérer aux règles d'un mode de vie sain. Si le symptôme apparaît pour la première fois et qu'il se reproduit systématiquement, vous devriez consulter un médecin pour en connaître la cause et le traitement rapide. Les étourdissements, les acouphènes, les nausées et la faiblesse sont des symptômes graves qui nécessitent un examen médical qualifié pour poser un diagnostic précis. Plus tôt le patient sollicite des soins médicaux qualifiés, meilleur sera le traitement.

Quelles maladies ces symptômes indiquent-ils?

Chez la femme, ces symptômes sont observés pendant la grossesse. Les nausées, les étourdissements, la faiblesse indiquent que la conception a eu lieu et deviennent les premiers symptômes par lesquels une femme apprend qu'une nouvelle vie se développe en elle.

Ces signes peuvent se développer avec une intoxication générale du corps, lorsqu'une substance qui affecte le corps est entrée dans le tractus gastro-intestinal..

Les infections virales présentent souvent ces symptômes au cours des 3 premiers jours de la maladie. Une forte fièvre, des nausées, une faiblesse, des étourdissements indiquent que le corps a du mal à faire face au virus qui s'est introduit à l'intérieur et qu'une intoxication par les déchets du virus agressif commence. Cela se produit avec le rhinovirus et la grippe intestinale, l'infection à méningocoque et l'encéphalopathie cérébrale. Cette condition ne peut pas être traitée à domicile. Les patients sont menacés par une apparition soudaine d'œdème cérébral, qui entraîne la mort du patient.

Nausées, frissons, faiblesse, vertiges peuvent devenir un symptôme de l'apparition d'un processus inflammatoire aigu dans l'oreille moyenne. La défaite de l'appareil vestibulaire crée l'illusion du mouvement des objets autour et de la rotation du corps dans l'espace. Des sueurs froides et des vomissements s'ajoutent à cet inconfort..

Des étourdissements chroniques, accompagnés de bourdonnements d'oreilles, dans lesquels les sons disparaissent d'un côté, peuvent être le signe d'une tumeur au cerveau en développement. Si des nausées et une faiblesse s'ajoutent à ces symptômes, cela peut signifier que la tumeur est suffisamment volumineuse et comprime le centre responsable du réflexe nauséeux..

Les causes d'étourdissements, de nausées et de signes soudains de faiblesse générale chez les femmes peuvent être associées à des crises de migraine. Son apparition est souvent accompagnée d'acouphènes, de photophobie et d'irritation sévère due à tous les sons..

Les personnes dont l'appareil vestibulaire est faible peuvent subir une crise soudaine de mal de mer pendant le transport. Elle s'accompagne toujours de faiblesse corporelle, de vertiges et de nausées. Un soulagement temporaire se produit seulement après des vomissements.

La rotation des objets autour des yeux et l'illusion de mouvement du corps dans l'espace sont parfois observées après un abus d'alcool. L'empoisonnement à l'alcool s'accompagne toujours de vertiges, d'acouphènes, de nausées, de faiblesse. Les symptômes disparaissent après le nettoyage complet du corps de l'intoxication.

Si une personne éprouve ces symptômes désagréables sans raison évidente, elle doit être examinée en contactant un endocrinologue, un neurologue ou un oncologue. Ces symptômes sont souvent présents dans les maladies traitées par ces médecins..

Maladies neurologiques et problèmes du système cardiovasculaire

Avec des lésions du système nerveux central, de tels symptômes sont souvent observés chez les patients recherchant une aide médicale en cas d'intoxication grave du corps ou de lésion cérébrale traumatique. Une personne doit consulter un médecin si les symptômes suivants apparaissent:

  • a pris une grande quantité de médicaments à l'intérieur;
  • travaillé avec des poisons ménagers ou des produits chimiques;
  • consommé tout type de boissons alcoolisées;
  • est tombé et s'est cogné la tête;
  • reçu un coup violent à l'arrière de la tête ou de la couronne;
  • a accidentellement bu un liquide de composition inconnue.

Une affection aiguë, accompagnée de vertiges, de nausées, de faiblesse et de peur de la mort, peut être accompagnée d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral. C'est un symptôme courant d'un trouble grave du système circulatoire et met la vie en danger..

Le manque d'oxygène avec un apport sanguin insuffisant entraîne souvent une faiblesse générale, des nausées, des étourdissements et de la somnolence. Les variations de la pression artérielle accompagnées de changements brusques d'activité et d'un stress accru peuvent provoquer des symptômes similaires chez les personnes âgées.

En hiver, pendant une période de changements brusques de température, lorsqu'une personne qui est restée longtemps dans une pièce chaude, sort dans le froid et commence à bouger rapidement, elle peut développer une faiblesse générale. Cette condition pathologique se développe après 10-25 minutes de marche active et s'accompagne de vertiges et de sueurs froides. L'apparition d'un tel état indique que les parois des navires sont faibles et ne peuvent pas supporter de telles charges. Pour renforcer les vaisseaux sanguins, le médecin prescrit des compléments alimentaires spéciaux.

Une névrose sévère ou une dépression prolongée s'accompagne d'une sensation de voile dans la tête, de peur de tomber et de faiblesse générale, avec transpiration accrue. Des étourdissements ainsi que d'autres symptômes peuvent être observés pendant une longue période avec des conditions dépressives et nécessitent un traitement approprié.

L'ostéochondrose de la colonne cervicale chez les femmes et les hommes peut également provoquer des symptômes similaires. Les fibres nerveuses pincées affaiblissent les signaux du SNC, ce qui peut provoquer des symptômes.

Troubles hormonaux

Le dysfonctionnement des organes de sécrétion interne provoque souvent une faiblesse, des nausées, des étourdissements et de la somnolence. Chez les personnes souffrant de ces symptômes, lors de l'examen, des maladies telles que:

Si des nausées, des vertiges, une faiblesse sont constamment observés, les raisons peuvent être des troubles de l'hypophyse, de la glande thyroïde et de l'hypothalamus. Découvrir pourquoi l'état du corps s'est fortement détérioré n'est possible que dans le cabinet d'un endocrinologue. Il ordonnera un examen complet et établira un diagnostic précis.

Il ne sera pas possible de guérir vous-même les troubles hormonaux qui ont conduit à de tels symptômes. Vous avez besoin d'un traitement spécial, corrigé par un médecin, qui prescrira périodiquement un test et surveillera le fond hormonal.

Les troubles hormonaux chez les femmes provoquent non seulement des maux de tête dus à des augmentations soudaines de la pression artérielle, mais également des étourdissements sévères pouvant entraîner une perte de conscience. Une rupture brutale, une faiblesse générale et une dépression doivent être considérées comme des signes évidents de déséquilibre hormonal associé au développement de maladies du système endocrinien..

Surtout souvent, cette condition est observée chez les femmes présentant des changements hormonaux liés à l'âge qui commencent après 30 ans..

Le syndrome climatérique précoce peut être observé chez les femmes âgées de 30 à 40 ans. Ils se plaignent d'insomnie, de problèmes de tension artérielle, de nervosité accrue, de maux de tête.

La ménopause à un stade précoce peut être arrêtée à l'aide d'agents fortifiants et d'une nutrition appropriée. Mais cela ne peut être fait qu'après que le médecin ait posé le bon diagnostic..

Maladies du système génito-urinaire

Des symptômes tels que nausées, vertiges, faiblesse sont souvent observés dans les maladies du système digestif et du système urinaire. Les reins qui fonctionnent mal conduisent à une intoxication générale, ce qui, à son tour, provoque un état pathologique du corps. Si des signes d'empoisonnement apparaissent en l'absence de miction ou d'une petite quantité d'urine, vous devez appeler d'urgence une ambulance et vous rendre à l'hôpital. Les activités de thérapie peuvent prendre plusieurs semaines.

Si seuls des vertiges et des nausées légers sont présents, cela peut indiquer que la personne n'a pas mangé depuis longtemps. Cette condition survient souvent chez les femmes qui ont décidé de perdre du poids et de se limiter sévèrement non seulement dans la nourriture, mais aussi dans l'eau. Ceci est très nocif pour la santé et les premiers signes d'intoxication du corps commencent par ces symptômes. Si une femme continue de se refuser de boire, elle chargera considérablement le système urinaire, ce qui entraînera un processus inflammatoire dans les reins..

Avec un manque d'eau, le cerveau est capable d'arrêter complètement l'excrétion d'eau des cellules et les reins cesseront de fonctionner. Les processus biochimiques complexes sont difficiles à démarrer en dehors d'une institution médicale, et vous devez donc toujours écouter les sensations internes et ne pas amener le corps à une maladie grave à la recherche de l'harmonie.

Maladies du système digestif

L'exacerbation des maladies chroniques du tractus gastro-intestinal peut également entraîner des maux de tête, des nausées, des étourdissements et une faiblesse générale..

C'est souvent ainsi que commence l'inflammation du pancréas, qui a été précédée d'une douleur dans le côté droit. Les coliques dans la vésicule biliaire et l'hépatite, non seulement causées par le virus, et la prise régulière de pilules peuvent vous faire vous sentir mal. La raison de la détérioration de l'état général peut être:

  • traitement à long terme;
  • mélanger de l'alcool avec une drogue;
  • alcool de mauvaise qualité;
  • les boissons alcoolisées sucrées telles que la liqueur;
  • indigestion;
  • incompatibilité des produits.

Si une détérioration de l'état de santé général est apparue dans le contexte d'un traitement avec des médicaments antifongiques ou d'autres médicaments, vous devez en informer votre médecin. En cas de pathologie, ils appellent une ambulance et s'assurent de rapporter tous les médicaments que la personne malade avait précédemment pris.

L'indigestion peut survenir chez une personne en bonne santé qui a décidé de tout essayer sur la table lors d'un festin festif. Cela peut entraîner des symptômes d'intoxication aigus, même si tous les aliments étaient frais. Souvent, l'intoxication du corps commence par une intolérance individuelle à un produit. Cela peut sérieusement compromettre la santé humaine et nécessite donc une attention médicale urgente..

L'invasion helminthique peut également provoquer des symptômes similaires. Les parasites qui se multiplient peuvent provoquer non seulement des maux de tête et des nausées, mais également des douleurs abdominales sévères et des vomissements répétés.

Si les symptômes sont suffisamment graves et que le malaise augmente, ne vous soignez pas. Il faut comprendre que de tels symptômes indiquent une détérioration significative de l'état des parties du cerveau et d'autres systèmes vitaux du corps, ce qui peut entraîner la mort d'une personne qui a refusé de manière frivole l'hospitalisation..