AVC hémorragique du côté droit du cerveau

Spasme

Le cerveau est l'une des parties les plus importantes du système nerveux central. Les hémisphères cérébraux représentent environ 80% de la masse cérébrale totale. Ils sont la partie la plus importante du système nerveux central. Le cerveau est composé de 25 milliards de neurones. On sait que le cerveau masculin pèse plus que la femelle. Cependant, la capacité mentale ne dépend pas de son poids. Chaque hémisphère est composé d'amas de matière grise qui contiennent plusieurs des centres les plus importants. Les hémisphères sont divisés en lobes frontal, temporal, pariétal et occipital. Toutes ces actions sont responsables de l'exécution de certaines fonctions. Chaque moitié du cerveau a des fonctions différentes et est un système complexe responsable des émotions, des sentiments, des mouvements.

Le côté droit est principalement responsable des émotions d'une personne. Par conséquent, la moitié féminine de l'humanité est créditée de la domination de l'hémisphère droit. La moitié droite est responsable du traitement des informations non verbales, c'est-à-dire du traitement des informations reçues sous forme d'images, de symboles et de mots. Avec son aide, une personne peut rêver, fantasmer, composer et apprendre de la poésie, prendre des décisions, résoudre des problèmes. La plupart des gens ont l'un des hémisphères dominants. À la naissance, une personne a deux hémisphères développés de manière égale. Mais en cours de développement, l'un des hémisphères se développe plus activement.

L'AVC hémorragique du côté droit est une hémorragie spontanée dans l'hémisphère droit du cerveau en raison d'un vaisseau rompu. Un accident vasculaire cérébral du côté droit diffère en ce qu'il est difficile de le diagnostiquer dans les premières minutes de la catastrophe, et pour cette maladie, il est extrêmement important, la vie du patient en dépend dans de nombreux cas. La gravité du diagnostic réside dans le fait que le symptôme le plus courant de la maladie est une altération de la parole, car l'hémisphère droit du cerveau n'est pas responsable de la fonction de la parole, alors avec un tel accident vasculaire cérébral, la parole n'est souvent pas altérée. Les troubles de la parole ne sont observés que chez les gauchers, en raison du fait que leur centre de parole est à droite. L'absence du symptôme le plus courant entraîne une perte de temps précieux et, par conséquent, un grand nombre de cellules nerveuses meurent..

Causes de l'AVC hémorragique du côté droit

AVC hémorragique du côté droit - symptômes

  • Augmentation de la pression artérielle pendant une longue période (hypertension artérielle, maladie rénale)
  • Défauts vasculaires de la tête
  • Lésions vasculaires athéroscléreuses
  • Thrombophlébite
  • Maladies du sang

Facteurs provoquant la rupture d'un vaisseau cérébral:

  • Surmenage physique
  • Des situations stressantes
  • Crise d'hypertension
  • Hyperthermie

Symptômes de l'AVC du côté droit

Un accident vasculaire cérébral du côté droit commence par la manifestation de symptômes cérébraux généraux tels que:

  • Maux de tête aigus qui surviennent après un stress physique ou émotionnel
  • Vertiges
  • Nausée et vomissements
  • Perte de conscience
  • Perte de vision partielle ou totale
  • Coordination altérée

Symptômes spécifiques

Symptômes spécifiques associés à un trouble tel qu'un accident vasculaire cérébral dans l'hémisphère droit du cerveau.

  • Paralysie du côté gauche du corps. La paralysie peut affecter les membres ou tout le côté gauche du corps. L'AVC hémorragique du côté droit s'accompagne d'une perturbation des muscles faciaux. Il y a une descente du coin de la bouche et du coin externe de l'œil à gauche. Parfois, il y a une violation des fonctions des organes internes à gauche. En cas de soins médicaux intempestifs, une paralysie persistante de l'œil gauche se développe, une déficience auditive.
  • Perception altérée d'une partie spécifique du corps. Le patient perd la capacité de douleur, tactile, sensibilité à la température dans la moitié gauche du corps.

Précurseurs de l'AVC hémorragique du côté droit

Dans la plupart des cas, de nombreux signes peuvent indiquer la survenue possible d'une pathologie, ce qui devrait alerter une personne. Ils peuvent se manifester à la fois à un âge plus avancé et dans la jeunesse. Souvent, personne ne prête attention à ces signes. Ceux-ci incluent l'apparition de la chair de poule, des étourdissements, des maux de tête, avec le temps, ils disparaissent et sont oubliés. Un autre précurseur grave est une violation de la circulation cérébrale, qui se poursuit pendant une courte période et se termine par une restauration complète de toutes les fonctions des cellules nerveuses. Si de tels symptômes apparaissent, il est impératif de consulter un spécialiste..

Diagnostique

Diagnostic de l'AVC hémorragique

Pour diagnostiquer rapidement un AVC du côté droit, vous devez demander à la personne d'effectuer quelques mouvements simples.

  • Sourire. S'il y a un accident vasculaire cérébral hémorragique sur le côté droit, le coin de la bouche sera abaissé vers la gauche.
  • Discours. En règle générale, avec un accident vasculaire cérébral, l'hémisphère droit n'est pas altéré, à l'exception des gauchers.
  • Mouvement. En demandant à la personne de lever la main, vous pouvez voir l'asymétrie. L'hémorragie du côté droit s'accompagne d'une diminution de la force du bras gauche.
  • Vous devez poser à la personne quelques questions d'orientation simples. Habituellement confus ou complètement absent.

Si ces symptômes sont détectés, il est nécessaire de mettre le patient en position horizontale, de fournir un afflux d'air frais, si le patient souffre d'hypertension, de donner des pilules qui abaissent la pression artérielle et d'appeler immédiatement une ambulance.

Le diagnostic d'AVC hémorragique du côté droit est posé sur la base de ces examens:

  • Tomodensitométrie
  • Imagerie par résonance magnétique

La tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique peuvent révéler une formation étendue dans les tissus du cerveau à droite. L'hématome contribue à la compression du tissu cérébral, ce qui conduit au mélange de la moelle épinière. S'il est possible de procéder à une IRM, la préférence lui est donnée. Cette méthode est plus précise et grâce à cette méthode, il est possible de reconnaître même les petits hématomes..

Méthode de traitement

L'AVC hémorragique de l'hémisphère droit en relation avec les principes du traitement n'est pas différent du côté gauche.

L'AVC hémorragique est traité de deux manières:

  1. Chirurgical - une méthode dans laquelle une intervention chirurgicale se produit pour enlever l'hématome. Il est effectué avec des hémorragies étendues, entraînant une compression du tissu cérébral.
  2. Conservateur - l'utilisation de médicaments qui éliminent l'œdème cérébral, abaissent la tension artérielle et normalisent le travail du système cardiovasculaire, des médicaments qui protègent le cerveau des catastrophes répétées.

Conséquences de l'AVC hémorragique de l'hémisphère droit

Conséquences de l'AVC hémorragique de l'hémisphère droit

  • Paralysie du côté gauche du corps.

La paralysie va de la faiblesse légère à la paralysie complète (perte complète de la fonction motrice du côté gauche du corps).

Problèmes de vue.

Une autre conséquence de l'hémorragie cérébrale, se manifeste par l'incapacité de déterminer la distance entre les objets.

Après la défaite du côté droit, un changement de personnalité se produit, cela est dû au fait que ce côté du cerveau est responsable des émotions.

Il y a principalement une perte de mémoire à court terme, le patient oublie ce qui s'est passé récemment, tout en se souvenant des événements d'il y a de nombreuses années.

Prévoir

Le pronostic d'AVC hémorragique à droite dépend de la taille de l'hématome, de l'âge de la victime, de la rapidité des soins médicaux. cette question se pose chez chaque personne qui a déjà rencontré cette terrible pathologie. Si l'hématome est petit et que l'aide est fournie à temps, le pronostic est assez favorable, peut-être même une récupération complète de toutes les fonctions perdues.

Récupération

La récupération après une hémorragie du côté droit est plus longue, cela est dû au fait que ces patients ne ressentent pas la gravité de la situation et ne s'efforcent pas de se rétablir rapidement. Pour un rétablissement rapide, les patients se voient prescrire des médicaments qui aident à normaliser l'activité du système nerveux. Les mesures standard de récupération sont des séances de massage, des exercices thérapeutiques, de la physiothérapie.

Traitement et conséquences des accidents vasculaires cérébraux gauche et droit

Parmi les maladies neurologiques, l'AVC est considéré comme le problème socio-médical le plus important, selon les statistiques, l'AVC affecte près de 6 millions de personnes dans le monde chaque année. Cette maladie est dangereuse car la plupart des patients victimes d'un AVC restent invalides de gravité variable. Qu'est-ce qu'un accident vasculaire cérébral sur le côté gauche de l'hémisphère, sur le côté droit, quels sont les symptômes de lésions cérébrales, en quoi les AVC du côté gauche et du côté droit diffèrent, comment fournir les premiers soins à la victime - vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet dans cet article.

L'AVC est une lésion cérébrale soudaine qui survient soit lorsqu'un vaisseau cérébral est bloqué, soit lorsqu'une hémorragie cérébrale se produit. Par conséquent, il existe une classification appropriée de l'AVC en hémorragie ischémique - en cas de pincement, de blocage des vaisseaux sanguins et d'hémorragie lors de la rupture d'un vaisseau. En règle générale, les deux types d'AVC ne se développent pas sans pathologies correspondantes qui provoquent un tableau clinique similaire, à savoir, un accident vasculaire cérébral survient chez des personnes souffrant d'hypertension, de diverses maladies cardiaques, d'athérosclérose cérébrale (voir symptômes et traitement de l'athérosclérose cérébrale).

Symptômes courants d'AVC, à la fois du côté gauche et du côté droit

Pour plus d'informations sur les premiers signes atypiques d'AVC chez la femme, consultez notre article..

Troubles cérébraux généraux:

  • Un signe avant-coureur d'un accident vasculaire cérébral est un mal de tête intense qui survient sans raison, soudainement, ou avec un saut de tension artérielle, ou après une fatigue physique grave, un stress intense.
  • Les maux de tête peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements.
  • Vertiges, acouphènes
  • Une perte de conscience brutale ou une altération partielle de la conscience, une perte d'orientation dans l'espace, dans le temps, tandis que divers changements de comportement se produisent.
  • Déficience visuelle allant d'une légère diminution à une perte complète de la vision.

Troubles végétatifs:

  • Augmentation de la transpiration
  • Sensation de chaleur et bouche sèche
  • Battement de coeur

Violations focales:

Ces symptômes d'un accident vasculaire cérébral dépendent du fait que l'AVC est survenu dans le côté gauche ou droit du cerveau. Dans ce cas, une personne ressent une faiblesse, un engourdissement d'une partie du corps ou d'un membre, cela se manifeste, en règle générale, en suspendant un bras ou une jambe. Le plus souvent, la défaite d'une partie du corps se manifeste par la défaite du côté droit ou gauche du visage et du bras correspondant.

Avec des dommages à l'hémisphère droit du cerveau, le côté gauche du corps est paralysé et, à l'inverse, avec un accident vasculaire cérébral du côté gauche, le côté droit du corps est paralysé.

Pourquoi cela arrive-t-il? L'organe le plus complexe et le plus important du corps humain est, bien entendu, le cerveau, qui a deux hémisphères dont les fonctions sont différentes. Dans ce cas, le cerveau humain est créé de telle manière que les impulsions provenant de l'hémisphère gauche contrôlent le côté droit du corps et vice versa. Par conséquent, les perturbations de la sensibilité de l'un des côtés du corps pendant un accident vasculaire cérébral dépendent de la partie du cerveau qui a été soumise à un accident ischémique ou dans quel hémisphère l'hémorragie s'est produite..

L'hémisphère gauche est responsable de la logique et de la parole d'une personne, et l'hémisphère droit est responsable des émotions, des sentiments, de la créativité et de la perception de l'environnement. Par conséquent, l'analyse de nouvelles informations se produit dans la gauche et la synthèse d'informations déjà familières dans l'hémisphère droit.

Hémisphère gauche du cerveauHémisphère droit du cerveau
  • Capacité linguistique, contrôle de la parole, capacité d'écrire, de lire.
  • Mémoire pour les nombres, les noms, les symboles mathématiques, la capacité pour les mathématiques, la logique.
  • Le traitement des informations reçues par l'hémisphère gauche se fait de manière logique, par étapes.
  • Traiter les informations non pas en mots, mais en images.
  • Rêves et fantasmes.
  • Capacité pour la musique, les beaux-arts.
  • Le traitement des informations reçues ou du problème est considéré comme un tout, sans analyse.

Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral sur le côté gauche de l'hémisphère cérébral

L'AVC hémisphérique gauche survient plus souvent que l'hémisphère droit, représentant 57% de tous les cas cliniques de la maladie. Et comme l'hémisphère gauche remplit une fonction vocale et logique, puis avec un accident vasculaire cérébral sur le côté gauche, en plus de paralyser le côté droit du corps, la toute première violation concerne les problèmes de langage et d'élocution:

  • Troubles de la parole, prononciation indistincte et indistincte, incompréhension du discours entendu, une personne ne peut s'exprimer qu'avec des bribes de mots ou un ensemble de sons - cela ne s'applique qu'aux droitiers (pour les gauchers, le contraire est vrai).
  • Avec un accident vasculaire cérébral du côté gauche, le côté droit du visage peut être paralysé ou une paralysie du bras droit peut survenir..
  • Une personne ne peut pas lire, écrire normalement, l'articulation est altérée
  • Une perte de mémoire vocale se produit
  • Peu à peu, une personne se referme, pour ainsi dire, se replie sur elle-même, car la communication avec les autres est limitée.

Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral du côté droit de l'hémisphère

Les anomalies de la parole sont les symptômes les plus frappants et facilement reconnaissables d'un accident vasculaire cérébral, qui sont absents chez la plupart des patients présentant des lésions de l'hémisphère droit, à l'exception des gauchers. Selon certaines études visant à déterminer l'influence de la zone de lésion cérébrale sur la rapidité du diagnostic, les experts ont conclu qu'avec un accident vasculaire cérébral du côté droit du cerveau, le diagnostic est établi beaucoup plus tard qu'avec un accident vasculaire cérébral du côté gauche, lorsque le patient a un tableau clinique vif de troubles de la parole..

Par conséquent, les personnes atteintes de lésions cérébrales de l'hémisphère gauche recherchent une aide médicale beaucoup plus rapidement et reçoivent un traitement en temps opportun que les patients qui n'ont pas d'anomalies de la parole. Dans le même temps, le plus souvent le moment des premiers soins (les 3 premières heures après les premiers signes d'un accident vasculaire cérébral) est manqué, un plus grand nombre de cellules cérébrales meurent, ce qui ne peut parfois pas être restauré. Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral du côté droit du cerveau sont les suivantes:

  • Avec un AVC hémisphérique droit, une paralysie du côté gauche du visage, une paralysie du côté gauche du bras, la jambe est possible.
  • Violations des sensations, de la perception, par exemple, une personne peut penser qu'elle a de nombreuses jambes et bras paralysés, ou vice versa, il y a un sentiment d'aliénation du corps, que les bras ou les jambes ne sont pas les siens.
  • La personne peut ne pas se souvenir de ce qu'elle faisait.
  • La perception et la sensation de tout ce qu'une personne voit et entend sont altérées, parfois les patients ont du mal à évaluer la taille, la distance, la navigation dans l'espace, les patients peuvent ne pas s'habiller correctement avec des vêtements et des chaussures.
  • Souvent, ces patients développent une dépression, une passivité mentale.

Premiers secours en cas d'AVC avant l'arrivée de l'ambulance

  • Appelez une ambulance et expliquez clairement tout ce qui est arrivé à la personne. Le patient a besoin de l'aide d'un neurologue, donc l'équipe qui doit venir pour le patient dépend de la façon dont le répartiteur comprend ce qui est arrivé à la personne.
  • La tête de la victime doit être soulevée de 30 degrés par rapport au niveau du corps, vous pouvez mettre des vêtements ou une couverture sous la tête.
  • Il est nécessaire d'assurer le flux d'air frais dans la pièce et de desserrer les vêtements qui gênent la respiration - ceintures, ceintures, cols. En cas de vomissement, mettez le patient sur le côté, puis aidez-le à se vider la bouche ou à se rincer s'il en est capable..
  • Mesurer la pression artérielle et enregistrer le résultat.

La rapidité de prestation des premiers soins en cas d'AVC dépend non seulement de la durée et de la complexité de la réadaptation ultérieure de la victime, mais même de la vie d'une personne. Il est très important de reconnaître les signes d'un accident vasculaire cérébral le plus tôt possible et de fournir les premiers soins adéquats, puis des soins médicaux en milieu hospitalier - médicaments ou chirurgie.

Traitement des AVC du côté droit et gauche

Avec un AVC hémorragique, avec hémorragie, une intervention chirurgicale immédiate est souvent nécessaire et les neurochirurgiens sont responsables de la vie du patient. Parfois, même avec un AVC ischémique, une personne a également besoin d'une assistance chirurgicale, dans laquelle les médecins parviennent à rétablir l'approvisionnement en sang en éliminant les plaques sclérotiques, les caillots sanguins.

Si l'altération de la circulation sanguine était mineure et qu'il n'y avait pas de mort trop importante des cellules cérébrales lors d'un AVC ischémique, le patient peut espérer un rétablissement presque complet. Pour ce faire, un traitement conservateur et de rééducation adéquat de l'AVC doit être effectué (voir rééducation après un AVC).

AVC ischémique

  • Thrombolytiques - appliqués au plus tard 3 heures après le début d'un accident vasculaire cérébral.
  • Anticoagulants - directs (héparine, nadroparine (fraxiparine), daltéparine (fragmin), énoxyparine (clexane) et indirects, qui ne sont prescrits qu'après 14 à 21 jours après le début de l'AVC ischémique (warfarine, syncumar, néodikumarine) voir la liste des anticoagulants.
  • Désagrégants - Acide acétylsalicylique (aspirine-cardio, ThromboASC, aspilate), s'il existe une intolérance, alors - clopidogrel, ticlopidine, dipyridomol.
  • Médicaments vasoactifs - trental, courantil, pentoxifylline, vinpocetine.
  • Dextranes de bas poids moléculaire - rhéomacrodex, rhéopolyglucine.
  • Antihypertenseurs - utilisés pour l'hypertension artérielle, plus de 180/105 mm Hg, les inhibiteurs de l'ECA (énalapril, captopril) ou les inhibiteurs calciques (nicardipine) (voir médicaments pour abaisser la tension artérielle).
  • Agents neuroprotecteurs - ont un faible niveau de preuves d'effets, mais sont toujours utilisés (antagonistes du glutamate (préparations de magnésium), nootropiques (cérébrolysine, piracétam), inhibiteurs du glutamate (glycine, Semax), antioxydants (vitamine E, mildronate).

AVC hémorragique

  • Antihypertenseurs - inhibiteurs de l'ECA, inhibiteurs calciques - pour l'hypertension.
  • Dextrans - utilisés pour l'hypotension et la nécessité de reconstituer le BCC,
  • Un traitement chirurgical efficace, précédemment utilisé vikasol, chlorure de calcium, acide epsilon-aminocaproïque, fibrinogène, dicinone, ne sont plus utilisés en raison du manque de preuves.

Pour la rééducation après un AVC du côté gauche ou droit, le massage et la thérapie manuelle, l'orthophonie, les exercices de physiothérapie, la physiothérapie, l'acupuncture, les exercices de respiration, les aliments diététiques, l'hirudothérapie sont présentés. Parmi les moyens de la médecine traditionnelle, on peut distinguer l'utilisation d'une infusion ou d'une décoction de pommes de pin pour les accidents vasculaires cérébraux.

Symptômes et caractéristiques d'un microstroke

Un microstroke est une nécrose, c'est-à-dire la mort du tissu cérébral, qui se produit dans le contexte d'une ischémie de petits vaisseaux. En fait, la pathologie est une sorte d'accident vasculaire cérébral commun. La seule différence est que les petits navires sont affectés. En raison du fait qu'une petite zone du cerveau est affectée, le patient récupère plus rapidement.

Les signes d'un micro-coup chez les femmes et les hommes ne diffèrent pas. Ils ne gagnent pas toute leur force, comme avec un AVC ischémique ou hémorragique étendu. Par conséquent, une personne peut souffrir d'une catastrophe cérébrale qui s'est produite sur ses pieds sans aller chez un médecin. C'est son principal danger, car le risque d'accident vasculaire cérébral à part entière dans un proche avenir augmente..

En médecine, il n'y a pas de notion de «microstroke», mais elle est répandue parmi la population. Par conséquent, les médecins utilisent souvent ce terme, ce qui implique l'une des variétés d'accident vasculaire cérébral transitoire..

Selon les statistiques, le premier micro-coup survient le plus souvent dans la vieillesse. Si, au cours des dernières années, la marque critique pour les femmes était l'intervalle de 75 à 80 ans et pour les hommes de 65 à 70 ans, la pathologie est récemment devenue significativement "plus jeune". Le premier micro-coup est souvent diagnostiqué chez les personnes âgées de 50 à 55 ans..

Chez les enfants, un microstroke est considéré comme une rareté. La pathologie peut se développer chez un enfant né prématurément. Environ 40% des bébés nés avec un poids inférieur à 1,5 kg souffrent d'altération de l'apport sanguin cérébral.

Symptômes courants

Un micro-coup provoque des symptômes caractéristiques des troubles de la circulation cérébrale, mais ses premiers symptômes chez la femme et l'homme sont difficiles à distinguer du malaise ordinaire. Ceux-ci inclus:

  • Mal de crâne.
  • Se sentir faible.
  • La nausée.
  • L'apparition du brouillard devant les yeux.
  • Transpiration accrue, tremblements des membres, bouffées de chaleur. Ces symptômes sont causés par un dysfonctionnement du système nerveux autonome..

La plupart des gens, ne se sentant pas bien, ne se précipitent pas pour consulter un médecin. Si un petit vaisseau a été affecté, le tableau clinique peut être limité à l'ensemble des symptômes énumérés. Lorsque plusieurs petites artères sont impliquées dans l'ischémie, les signes du processus pathologique continueront de progresser et deviendront de couleur vive..

Les principaux symptômes d'un microstroke:

  • Engourdissement d'une partie du visage et des membres. Le côté opposé au lobe du cerveau dans lequel l'ischémie s'est produite sera affecté.
  • Augmentation des maux de tête. À son apogée, une personne vomit..
  • Une forte augmentation de la pression artérielle.
  • Trouble de la marche.
  • Bruit dans les oreilles.
  • Difficulté à garder l'équilibre.
  • Désorientation dans l'espace.
  • Hypersensibilité à la lumière vive et aux sons forts, leur intolérance.
  • Augmentation de la faiblesse générale.
  • Se sentir submergé.
  • Augmentation de la somnolence.
  • Double yeux, difficulté à se concentrer.
  • Troubles de la déglutition des aliments.
  • Problèmes d'élocution, difficulté de prononciation des sons.

Les symptômes d'un micro-coup disparaissent complètement en quelques heures. S'ils persistent plus d'un jour, ils sont considérés comme un accident vasculaire cérébral à part entière..

Symptômes d'un microstroke en fonction de son emplacement

Un micro-coup provoque des symptômes spécifiques, en fonction du lieu de sa localisation, dont les premiers signes et les suivants différeront, tant chez l'homme que chez la femme. En tenant compte de ce facteur, il existe:

  • Les symptômes de l'ischémie des vaisseaux se ramifiant de l'artère cérébrale moyenne. Le principal symptôme est un trouble du mouvement dans la moitié droite ou gauche du corps. Avec un micro-coup, ils sont faiblement exprimés, ne s'étendent que sur le visage, moins souvent aux doigts et aux mains. La sensibilité du côté opposé au lobe affecté du cerveau diminue.
  • Symptômes d'un micro-AVC des branches de l'artère cérébrale antérieure. Les troubles du mouvement sont au premier plan. La parole et les expressions faciales souffrent, car il y a une parésie partielle de la langue et du visage.
  • Symptômes d'ischémie des vaisseaux se ramifiant à partir de l'artère cérébrale postérieure. Tout d'abord, la fonction visuelle en souffre. Des flashs devant les yeux et des hallucinations peuvent survenir.

Les symptômes sont légers, disparaissent en quelques heures.

Différences dans les symptômes de l'AVC et du micro-coup

Un micro-coup est un cas particulier de lésion des vaisseaux du cerveau. Le préfixe «micro» indique que de petites garanties ont été affectées.

Les signes d'un micro-AVC présentent certaines différences par rapport aux manifestations d'un accident vasculaire cérébral à part entière, notamment:

  • Soulagement rapide des symptômes. Le tableau clinique commence à s'estomper progressivement après quelques minutes ou heures après son début. Ils ne dureront pas plus d'un jour.
  • Les symptômes sont légers. Parfois, une personne ne leur accorde pas d'importance..
  • Bonnes perspectives de reprise. Étant donné que les petits vaisseaux subissent une ischémie, une petite zone du cerveau souffre de carences nutritionnelles. Les tissus n'ont pas le temps de subir une nécrose étendue, par conséquent, après une courte période de temps, leur régénération complète (moins souvent partielle) se produit. Les expressions faciales, la coordination des mouvements, la parole et la fonction visuelle reviennent à leur état d'origine.

Le micro-AVC, contrairement à l'AVC, est diagnostiqué moins souvent, car les patients ne demandent pas d'aide.

Selon les statistiques, 60% des personnes ayant subi un micro-coup développeront une véritable attaque ischémique dans un proche avenir. Par conséquent, il est important de détecter la pathologie à temps et de prendre des mesures pour éviter une catastrophe vasculaire imminente..

Symptômes précurseurs

Étant donné que les principales causes du micro-AVC sont l'hypertension et l'athérosclérose, il est précédé des symptômes suivants:

  • Légères vertiges.
  • Maux de tête occipitaux.
  • Lourdeur et palpitations dans la tête.
  • Difficulté à s'endormir, sommeil agité.
  • Augmentation de la fatigue et de la léthargie.
  • Cardiopalmus.
  • Dyspnée.
  • Engourdissement des doigts et des orteils.
  • Transpiration excessive.
  • Gonflement des paupières et des mains.
  • Douleur dans la région du cœur.
  • Diminution de la mémoire et des performances mentales.
  • L'apparition des mouches devant les yeux.
  • Diminution de l'acuité visuelle.

Le plus souvent, un micro-coup se fait sentir dans le contexte des valeurs d'hypertension artérielle. Un stress émotionnel grave, une surcharge physique et mentale peuvent provoquer une ischémie des vaisseaux affectés par l'athérosclérose ou l'hypertension. La situation est aggravée par l'obésité, le tabagisme et l'abus d'alcool. Souvent, les personnes en proie à une frénésie alcoolique ou qui en sont sorties sont admises à l'hôpital avec un micro-coup.

Effets

Un micro-coup n'entraîne pas de conséquences graves sur la santé qui pourraient affecter de manière significative la qualité de la vie humaine. Cependant, l'ischémie cérébrale ne passe pas sans laisser de trace. Souvent, les gens n'associent pas les complications d'un micro-AVC à un épisode de maux de tête sévères, surtout s'ils n'ont pas consulté de médecin.

Les conséquences les plus courantes de la pathologie comprennent:

  • Diminution de la mémoire.
  • Détérioration de la concentration.
  • Distraction.
  • Irritabilité et agressivité.
  • Dépression.
  • Capacité d'humeur.

Le danger le plus important d'un micro-coup est un risque élevé de développer des lésions vasculaires ischémiques ou hémorragiques du cerveau. Il peut y avoir une violation de l'approvisionnement en sang dans un proche avenir. Par conséquent, il est si important d'identifier un micro-course, d'obtenir une aide qualifiée et de se concentrer sur la prévention des accidents vasculaires graves..

Règles de premiers secours

Une personne qui développe un micro-coup est consciente. Un mal de tête sévère ne doit pas être tenté de se noyer avec des pilules. S'il n'y a personne à proximité pour appeler une ambulance, vous devez le faire vous-même. Avant de vous coucher, vous devez ouvrir la porte d'entrée.

Avant l'arrivée de l'équipe médicale, ils effectuent l'algorithme d'actions suivant:

  • L'homme est mis au lit.
  • Un oreiller ou un autre objet mou est placé sous la tête. Il est important que la tête soit au-dessus du corps..
  • Ouvrez les fenêtres pour l'air frais.
  • Parlez calmement à la victime en essayant de la distraire.
  • Retirer du cou et de la poitrine tous les vêtements qui peuvent gêner la respiration.

Avant un examen médical, il est interdit de proposer au patient des médicaments. Il est impossible de reconnaître indépendamment un micro-coup et de le distinguer des autres pathologies cérébrales. Une utilisation inappropriée des médicaments peut entraîner de graves conséquences.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic d'un micro-coup se réduit à une IRM. Ce n'est qu'avec l'aide de cette méthode de haute technologie que les microdamages des vaisseaux cérébraux peuvent être détectés. Il est important de mener des recherches le plus tôt possible après un épisode pathologique..

La TEP est une autre méthode de diagnostic informative. La tomographie vous permet d'évaluer l'apport sanguin cérébral à toutes les parties du cerveau, de déterminer le degré d'ischémie vasculaire et d'identifier les signes de restauration de l'apport sanguin. Le principal obstacle à sa mise en œuvre est le coût élevé de la recherche.

Le microstroke identifié doit être traité. La tâche principale est de restaurer l'apport sanguin altéré et d'améliorer les processus métaboliques dans la zone touchée.

Une personne présentant un micro-coup aigu est transportée d'urgence à l'hôpital. Un examen complet n'est possible qu'en milieu hospitalier. Un traitement supplémentaire peut être effectué en ambulatoire.

Pour rétablir la circulation sanguine dans la zone touchée, des agents antiplaquettaires sont prescrits. Ceux-ci peuvent être des médicaments tels que la ticlopidine, l'aspirine, le clopidogrel, etc. Ils sont prescrits pendant une longue période.

Liste des pilules pouvant être prescrites à un patient avec un micro-coup:

  • Thrombolytiques.
  • Remèdes contre les maux de tête: Diclofénac, métamizole sodique.
  • Le métoclopramide aide à vomir.
  • Médicaments vasoactifs, tels que Vinpocetine ou Curantil.
  • Nootropiques pour améliorer l'activité cérébrale. Le médicament de choix est Pantogam ou Cerebrolysin.
  • Antioxydants et complexes vitamino-minéraux.
  • Médicaments qui abaissent la tension artérielle. Il peut s'agir d'énalapril, de captopril, de nicardipine, etc. Les patients souffrant d'hypertension devront les prendre toute leur vie.
  • Médicaments qui abaissent le taux de cholestérol sanguin: Lovastatine, Simvastatine, Pravastatine.

Les agents neuroprotecteurs sont prescrits après l'arrêt des symptômes aigus d'un micro-AVC. Ils aident à améliorer l'état d'une personne, à se débarrasser du syndrome asthénique, à normaliser la mémoire et d'autres capacités de réflexion. Pendant la période de rééducation précoce, il est interdit au patient de travailler.

Après la guérison, il est nécessaire de poursuivre le traitement médicamenteux, s'il est prescrit par le médecin. L'aspirine cardio est souvent prescrite aux patients à vie qui ont eu un micro-AVC..

Dans l'organisation de la rééducation, une approche intégrée est importante, qui comprend non seulement des médicaments, mais aussi une correction physiothérapeutique. Il est recommandé d'effectuer des complexes de gymnastique médicale. L'exercice doit être adapté à la condition médicale sous-jacente. Les méthodes de physiothérapie efficaces comprennent:

  • Electrosleep.
  • Massage.
  • Douche circulaire.
  • Prendre des bains médicinaux.
  • Électrophorèse.

Le patient doit demander au médecin à quelle fréquence il doit se présenter au rendez-vous. Les patients avec un micro-AVC diagnostiqué sont inscrits au dispensaire. Vous devrez consulter un médecin au moins 1 fois en 3 mois.

La prévention

Si une personne commence régulièrement à avoir mal à la tête, vous ne devez pas reporter le voyage à la clinique. Un traitement opportun pour l'athérosclérose ou l'hypertension aidera à prévenir les micro-AVC et les accidents vasculaires cérébraux à l'avenir. Recommandations pour la prévention des catastrophes vasculaires:

  • Surveillez la tension artérielle. Plus il y a de sauts brusques, plus la probabilité d'un accident vasculaire cérébral est élevée. Par conséquent, tous les patients souffrant d'hypertension essentielle se voient prescrire un traitement, qui devrait durer toute une vie..
  • Soyez dehors aussi souvent que possible.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes, arrêtez de fumer, n'abusez pas d'alcool.
  • Contrôlez le poids corporel, prévenez l'obésité.
  • Organisez un repas équilibré. Le menu doit inclure des fruits de mer, des huiles végétales naturelles, des légumes frais et des fruits. Ils sont tous riches en antioxydants qui protègent les vaisseaux sanguins du cerveau..
  • Évitez les situations stressantes.
  • Refuser de prendre des contraceptifs oraux.
  • Allouez suffisamment de temps pour vous reposer.

Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éviter un deuxième micro-coup. Son objectif est d'éliminer la pathologie des vaisseaux qui alimentent le cerveau. Il peut s'agir de stenting, de prothèses ou de micro-shunt des artères. Une opération est effectuée selon des indications strictes.

Une personne qui a subi un micro-coup doit comprendre que tout n'est pas en ordre avec sa santé. Il est important de déterminer les causes qui ont provoqué l'apparition de la pathologie, puis d'orienter les efforts pour les éliminer.

AVC cérébral: dommages à l'hémisphère gauche

Un trouble aigu de la circulation cérébrale qui se développe rapidement est appelé accident vasculaire cérébral. Il existe des formes hémorragiques et ischémiques de la maladie. Le premier est une lésion d'une partie du cerveau résultant d'un vaisseau rompu. L'AVC ischémique est causé par un blocage vasculaire qui interfère avec la circulation sanguine. Se produit également en raison d'un spasme prolongé de l'artère cérébrale.

Un AVC peut survenir dans différents hémisphères du cerveau. Chacun d'eux est responsable de certaines fonctions corporelles. Par conséquent, un accident vasculaire cérébral de l'hémisphère gauche a ses propres différences par rapport à celui du côté droit. Mais dans les deux cas, le patient est menacé de paralysie complète ou partielle du corps. La maladie se développe selon le principe de la «symétrie inverse»: avec un accident vasculaire cérébral de l'hémisphère gauche, le côté droit du corps est paralysé, et avec une lésion droite, le côté gauche.

Fonctions de l'hémisphère gauche

Les mécanismes de la pensée logique sont concentrés dans l'hémisphère gauche du cerveau. Ce côté du cerveau est dominant dans certains aspects du fonctionnement du corps. Elle est responsable de:

  1. Traitement des informations verbales. C'est grâce à l'hémisphère gauche que les gens peuvent reconnaître et contrôler les mots, lire et écrire. Il est responsable des capacités de parole. Participe également à la mémorisation des faits, des dates et des noms.
  2. Fonctions analytiques. Le côté gauche reconnaît les nombres et autres symboles mathématiques. Responsable de la logique et de la capacité d'analyser les faits.
  3. Traitement de l'information étape par étape. L'hémisphère gauche du cerveau permet une analyse cohérente des données.
  4. Mobilité du côté droit du corps. Cette zone du cerveau envoie des signaux aux membres droits du corps..
  5. Compréhension littérale. La perception littérale des phrases et des mots parlés et entendus se produit dans l'hémisphère gauche.

Opinion d'expert

Auteur: Andrey Igorevich Volkov

Neurologue, candidat aux sciences médicales

L'accident cérébrovasculaire aigu occupe une place de premier plan dans la structure de la mortalité. Cela est dû au danger de la maladie, au développement de complications graves. L'appel intempestif de la population pour les soins médicaux joue un rôle important. Plus de 60% des patients deviennent handicapés, 10% perdent complètement la capacité de prendre soin d'eux-mêmes. L'AVC du côté gauche est diagnostiqué beaucoup plus souvent. Cela est dû à la présence d'un tableau clinique caractéristique. L'accident cérébrovasculaire droit s'accompagne de symptômes non spécifiques.

La tâche principale des médecins est d'identifier rapidement le type de maladie, l'étendue du foyer pathologique et sa localisation. À l'hôpital de Yusupov, des unités européennes de tomodensitométrie et d'IRM sont utilisées à cet effet. Grâce à un équipement médical moderne, des diagnostics rapides sont effectués et le traitement approprié est prescrit. Chaque minute que vous avez un AVC peut avoir des conséquences irréversibles. Des neurologues expérimentés de l'hôpital Yusupov élaborent un plan de traitement et de réadaptation individuel. La durée du séjour à l'hôpital est déterminée par la gravité de la maladie. Les médicaments prescrits répondent aux normes européennes de qualité et de sécurité.

Quel cas est le plus dangereux: côté droit ou côté gauche?

L'accident vasculaire cérébral de l'hémisphère gauche du cerveau survient 57% plus souvent qu'une maladie du côté droit. Il a des symptômes plus importants, donc il est plus facile à reconnaître. Cela vous permet de consulter un médecin en temps opportun et de recevoir l'assistance médicale nécessaire. Elle se caractérise par des troubles de l'élocution et une réflexion adéquate. Cependant, contrairement aux accidents vasculaires cérébraux du côté droit, le cerveau gauche est plus difficile à traiter et plus inconfortable pour le patient. Dans tous les cas, la rééducation après une hémorragie cérébrale prend du temps..

Causes de l'AVC de l'hémisphère gauche

Il existe de nombreuses conditions préalables différentes pour le développement de l'AVC du côté gauche. Les facteurs prédisposants comprennent:

  • causes endogènes;
  • facteurs exogènes.

La deuxième catégorie comprend les conditions et le mode de vie du patient. Les causes endogènes sont représentées par les caractéristiques immunologiques de l'organisme, l'hérédité, l'âge et le sexe d'une personne.

Les causes les plus probables du développement de la maladie dans le côté gauche du cerveau sont:

  • Diabète;
  • maladies cardiovasculaires;
  • la thrombose veineuse;
  • violation de la composition sanguine et maladies du sang qui augmentent sa viscosité;
  • abus d'alcool, tabagisme;
  • mauvaise alimentation;
  • prise incontrôlée de médicaments hormonaux, vasculaires et contraceptifs;
  • étourdissements et migraines fréquents;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • obésité;
  • dystonie végétative;
  • mode de vie sédentaire, activité physique insuffisante

Caractéristiques et symptômes

L'accident vasculaire cérébral du côté gauche a des manifestations à la fois générales et spécifiques. Dans le cortex de l'hémisphère gauche, se trouvent le centre de Wernicke et le centre de Broca, de sorte que lors d'un AVC, les patients sont partiellement ou complètement incapables de parler. En outre, ils ne peuvent temporairement pas penser logiquement et raisonner. De plus, les réactions inhibées à ce qui se passe autour sont caractéristiques. En présence d'une lésion dans le lobe temporal du côté gauche, le fond émotionnel du patient est également perturbé. La dépression et la dépression peuvent se développer.

Les symptômes courants d'un accident vasculaire cérébral dans l'hémisphère gauche du cerveau comprennent:

  • maux de tête sévères et aigus (souvent accompagnés de sons et de photophobie);
  • violation de la conscience et coordination des mouvements;
  • nausées Vomissements;
  • les pics de tension artérielle;
  • sensations douloureuses dans la poitrine.

La maladie se développe assez rapidement en quelques heures. La perturbation de la circulation sanguine dans l'hémisphère gauche du cerveau entraîne des convulsions, une amnésie à court terme, une paralysie partielle ou complète du côté droit du corps. Les patients ont également un sourire ironique lorsque le coin droit de la bouche descend.

Diagnostics et diagnostics différentiels

Afin de réduire les conséquences d'un accident vasculaire cérébral sur le côté gauche du cerveau, il est nécessaire de fournir immédiatement à la victime des soins médicaux. Heureusement, la maladie peut être diagnostiquée assez rapidement..

Diagnostic pré-hospitalier

Tout retard dans la détection et le traitement de l'hémorragie cérébrale peut entraîner de graves lésions de ses zones et même la mort du patient. Il est possible de détecter les manifestations de la maladie avant même de se rendre à la clinique. Il présente les premiers signes suivants:

  • état semi-faible du patient;
  • inclinaison du visage d'un côté;
  • sourire artificiel et forcé;
  • perte d'équilibre, mauvaise coordination des mouvements;
  • discours illogique et difficile.

Une personne victime d'un AVC du côté gauche éprouve un mal de tête et peut avoir une double vision. La présence d'un seul symptôme qui ne disparaît pas pendant longtemps est une raison sérieuse d'appeler une ambulance..

Diagnostics instrumentaux

Lorsqu'un patient ayant subi un accident vasculaire cérébral de l'hémisphère gauche est transporté à l'hôpital, le médecin procède à un examen complet, qui comprend également un diagnostic instrumental. Il vous permet de déterminer l'échelle de l'hémorragie, de localiser la lésion et de déterminer la forme de l'AVC. Lors du diagnostic matériel, ils effectuent:

  1. IRM du cerveau.
  2. Tomodensitométrie.
  3. ECG.
  4. Échocardiographie.

Dans les cas où la neuroimagerie d'urgence est impossible, une ponction lombaire est réalisée. Cette procédure est précédée d'un Echo-EG. Elle est effectuée afin de déterminer ou d'exclure les déplacements des structures médianes. Si elle est présente, la ponction lombaire est contre-indiquée.

En outre, le médecin prescrit un test sanguin clinique, qui est nécessaire pour identifier avec précision le nombre de plaquettes. Une analyse biochimique est obligatoire pour déterminer le taux de sucre dans le sang..

Diagnostic différentiel de différents types d'AVC

L'un des objectifs du diagnostic est de différencier la rupture vasculaire d'autres maladies présentant des symptômes similaires. Une fois qu'un diagnostic précis a été posé, le prochain objectif de l'examen d'un patient ayant subi un AVC dans l'hémisphère gauche est d'établir la forme de la maladie. C'est le point clé de la thérapie ultérieure..

Au cours du diagnostic différentiel, les spécialistes s'appuient sur un ensemble de divers signes caractéristiques d'un AVC ischémique ou hémorragique..

Symptômes méningés

Ils se manifestent par des lésions des méninges, qui incluent un accident vasculaire cérébral de l'hémisphère gauche. Le groupe de ces manifestations comprend:

  1. Le symptôme de Brudzinsky. Distinguer entre supérieur et inférieur. Dans le premier cas, une étude de la rigidité des muscles du cou est réalisée. Le menton s'approche de la cage thoracique, ce qui provoque une flexion involontaire des membres inférieurs et des genoux. À l'examen inférieur, une pression sur le plexus solaire provoque la même réaction..
  2. Le symptôme de Kernig. Le patient est allongé sur le dos et le médecin plie sa jambe au niveau de l'articulation de la hanche à un angle de 90 degrés, puis essaie de la redresser au genou. Si ce symptôme est présent, les muscles se contracteront involontairement, ce qui empêchera le genou de se redresser..

Traitement de l'AVC de l'hémisphère gauche

La violation de la circulation sanguine dans le cerveau entraîne de graves conséquences. Pour les neutraliser, le traitement d'un AVC du côté gauche doit être immédiat. Une assistance rapide vous permettra de diagnostiquer correctement et d'établir correctement un plan de thérapie détaillé et détaillé.

Premiers secours au patient

Avant l'arrivée des médecins, le patient doit recevoir les premiers soins. Cela aidera à améliorer un peu son état. Les premiers secours consistent en une série d'actions simples qui peuvent être effectuées par les proches de la victime:

  1. Le patient doit être allongé sur une surface recouverte d'oreillers et sa tête doit être relevée.
  2. Le patient peut avoir des difficultés à respirer, il est donc nécessaire d'ouvrir les fenêtres.
  3. Il est également nécessaire de débarrasser la personne des vêtements serrés et serrés: déboutonnez le col de la chemise, retirez la ceinture, retirez la veste avec un col serré.
  4. Si vous avez des nausées, tournez doucement et doucement la tête du patient sur le côté. Cette position empêchera l'entrée de vomi dans les voies respiratoires..

Jusqu'à ce que l'ambulance arrive, vous devez être avec le survivant de l'AVC. Il peut paniquer, vous devez donc essayer de le calmer..

Thérapie médicamenteuse

Dans un contexte clinique, les médecins se concentrent sur la minimisation des lésions nerveuses et musculaires. L'objectif principal de la thérapie est de maintenir la fonctionnalité du cerveau et du système cardiovasculaire. Le patient se voit prescrire des médicaments qui rétablissent la circulation sanguine.

Le médicament est choisi en fonction de la forme de la maladie. Les médicaments pour l'AVC hémisphérique gauche de nature ischémique comprennent les groupes suivants:

  1. Thrombolytiques. Utilisé dans les premières heures après un accident vasculaire pour dissoudre les caillots sanguins.
  2. Anticoagulants.
  3. Médicaments abaissant la pression artérielle.
  4. Neuroprotecteurs.
  5. Médicaments vasoactifs.

Dans le cas d'un accident vasculaire cérébral hémorragique du côté gauche, des médicaments qui renforcent les vaisseaux sanguins et des médicaments qui préviennent le vasospasme sont utilisés.

Pour les deux types, des médicaments généraux sont également fournis, représentés par des diurétiques et des décongestionnants, ainsi que des sédatifs et des hypnotiques. Pendant la rééducation, les patients se voient également prescrire des médicaments pour le traitement des escarres..

Chirurgie

L'opération est le plus souvent nécessaire pour un AVC hémorragique dans l'hémisphère gauche du cerveau. Le traitement chirurgical vise à éliminer l'hématome intracérébral. La nécessité d'une intervention chirurgicale est déterminée en tenant compte des facteurs suivants:

  • l'état général du patient;
  • le volume de la lésion;
  • localisation de l'hémorragie.

La chirurgie n'est indiquée que dans les cas extrêmement graves lorsque la vie du patient est en danger. Il existe également des cas où l'hématome n'est pas retiré immédiatement après un AVC, mais pendant la rééducation.

En règle générale, le traitement chirurgical est appliqué aux patients dont la taille de l'hématome est supérieure à 50 ml. L'opération est également indiquée pour les patients présentant des lésions du cervelet..

Rééducation après un AVC de l'hémisphère gauche

Le processus de restauration des fonctions perdues après un AVC doit être complet et polyvalent. Les lésions cérébrales entraînent un certain nombre de troubles physiologiques et mentaux. Les mesures de rééducation sont sélectionnées en fonction de l'état général du patient. C'est un chemin long et difficile, que ses proches accompagnent le patient. L'aide et le soutien de la personne ayant subi un AVC cérébral gauche sont essentiels. Il a besoin de soins constants, ce qui implique également le strict respect de toutes les recommandations et instructions du médecin.

Les méthodes suivantes ont montré de bons résultats dans la récupération d'un AVC:

  • physiothérapie;
  • massage et thérapie manuelle;
  • physiothérapie.

En outre, des psychologues et des orthophonistes travaillent avec le patient, qui aident à restaurer les fonctions vocales perdues et à stabiliser l'état émotionnel du patient..

Massage, thérapie manuelle et exercices passifs

Après avoir éliminé les principales menaces pour la vie et la santé humaines après un accident vasculaire cérébral de l'hémisphère gauche, le médecin prescrit un certain nombre de procédures thérapeutiques et réparatrices. La plupart des patients sont indiqués pour le massage et la thérapie manuelle. En raison de l'effet sur certaines zones réceptrices, le travail du corps est stimulé. Le massage le plus couramment utilisé est l'acupression. Le spécialiste appuie sur certaines zones du corps du patient, améliorant ainsi la mobilité des membres. En outre, de telles manipulations aident la circulation sanguine, contribuant à son amincissement..

L'une des conséquences d'un accident vasculaire cérébral grave du côté gauche est une paralysie partielle ou complète des membres droits. En raison de la limitation de la mobilité articulaire, des contractures peuvent survenir. Vous pouvez les éviter avec des massages et de la gymnastique passive. Il s'agit d'un ensemble d'exercices visant à:

  • élimination d'un tonus musculaire excessivement élevé avec paralysie;
  • retour aux mouvements de précision et de clarté;
  • augmentation de l'apport sanguin dans les tissus;
  • prévention des escarres.

Il est très important de garder le patient en mouvement, car c'est une longue immobilité qui entraîne de nombreuses complications.

Exercices thérapeutiques

Pour restaurer la fonction motrice du côté droit du corps après un AVC du côté gauche, des exercices de physiothérapie sont prescrits. L'objectif principal de la gymnastique améliorant la santé est de développer les mouvements et d'améliorer la sensibilité des membres..

Ce sont des exercices simples que le patient doit faire plusieurs fois par jour avec un certain nombre de séries. Ils sont présentés:

  • serrant et desserrant la paume en un poing;
  • lever la main devant vous et l'abaisser lentement;
  • lever la jambe d'une position couchée.

Une gymnastique plus complexe est effectuée avec un spécialiste.

En outre, les patients se voient prescrire un certain nombre d'exercices de respiration qui vous permettent de vous débarrasser de l'essoufflement, d'améliorer le travail du cœur et des vaisseaux sanguins..

Physiothérapie

Cette méthode de rééducation est utilisée à la fois pour les AVC ischémiques et hémorragiques de l'hémisphère gauche du cerveau. Le type de procédures, leur nombre, leur fréquence et leur durée sont déterminés par un spécialiste. Lors du développement de tactiques de physiothérapie, les indications individuelles du patient et le degré de troubles acquis sont pris en compte.

Les principales mesures de réhabilitation sont:

  • magnétothérapie;
  • acupuncture;
  • la vibrothérapie;
  • électrophorèse;
  • exposition au laser;
  • traitement par ultrasons.

Les procédures visent à:

  • réduction du syndrome douloureux;
  • immunité accrue;
  • amélioration de la lymphe et du flux sanguin;
  • prévention des caillots sanguins;
  • abaisser la tension artérielle;
  • normalisation du tonus vasculaire;
  • prévention des accidents vasculaires cérébraux récurrents;
  • se débarrasser de l'hypertonicité et de la spasticité musculaire.

Une catastrophe vasculaire dans le cerveau change radicalement la vie d'une personne. Même après une rééducation, lorsque les capacités motrices et vocales perdues sont rétablies, de nombreux patients ne peuvent pas revenir complètement à leur rythme habituel. Cela est dû au fait que certaines lésions cérébrales sont irréversibles, en particulier chez les personnes âgées. De plus, la probabilité d'un deuxième accident vasculaire cérébral est assez élevée. Pour éviter que cela ne se produise, le patient doit reconsidérer son attitude vis-à-vis de la vie et apporter des changements drastiques dans son cours. En d'autres termes, il devrait essayer d'améliorer sa qualité, tout d'abord, en abandonnant les mauvaises habitudes:

  • fumeur;
  • l'abus d'alcool;
  • prise incontrôlée de certains médicaments.

Un mode de vie sédentaire conduit souvent à des accidents vasculaires cérébraux de l'hémisphère gauche du cerveau. Les personnes ayant un travail sédentaire et sans repos actif sont à risque. Une fois que le patient a surmonté les conséquences de l'hémorragie cérébrale, il doit marcher de plus en plus souvent, faire du sport et alterner correctement activité et repos.

Une personne après un AVC doit être protégée du stress et de l'anxiété inutile. Vous devez également le soulager du stress au travail. Les proches et les proches devront assumer la plupart des tâches ménagères pendant la première année suivant la maladie. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui ont besoin d'haltérophilie ou qui impliquent un long séjour debout.

Pronostic du traitement de l'AVC dans l'hémisphère gauche

L'AVC est une maladie dangereuse et complexe. Malheureusement, aucun médecin ne peut donner un pronostic précis concernant le rétablissement du patient. Le succès de la rééducation dépend principalement de la rapidité de l'assistance et du début du traitement.

En ce qui concerne la durée de la période de récupération, les facteurs suivants doivent être pris en compte:

  • la taille du foyer;
  • la présence de troubles émotionnels;
  • l'âge d'une personne qui a survécu à un AVC du côté gauche - plus le patient est âgé, plus il lui est difficile de récupérer;
  • détérioration des capacités mentales;
  • localisation de la lésion.

L'intensité du développement de l'AVC est également d'une grande importance. Avec une évolution favorable de la maladie, lorsque le patient reprend conscience après quelques minutes ou quelques heures, la probabilité de restauration complète des fonctions perdues est assez élevée. Le développement restreint de la maladie est plus dangereux, car il existe un risque de rupture vasculaire répétée. Cependant, dans ce cas, la plupart des fonctions sont restaurées. Une variante progressivement sévère du développement de la maladie est caractérisée par le fait qu'une personne reprend conscience plus de trois jours après un accident vasculaire cérébral. Dans cette situation, les symptômes augmentent rapidement et il y a de grandes chances que le patient reçoive une invalidité à vie..

Le pronostic pour la vie après le traitement de l'AVC de l'hémisphère gauche est différent pour chaque personne. Cependant, un traitement rapide, le respect des recommandations du médecin, un mode de vie sain, ainsi qu'une diminution des expériences émotionnelles contribuent à l'accélération du processus de récupération..

La prévention

La correction du mode de vie est au cœur de la prévention de l'AVC du côté gauche. Afin de ne pas subir les conséquences de cette maladie grave, vous devez:

  1. Surveillez votre poids. L'excès de poids entraîne une augmentation de la pression artérielle et des maladies cardiovasculaires.
  2. Abandonnez les aliments gras et modérez la consommation d'aliments d'origine animale. Ajoutez plus de légumes et de fruits à votre alimentation.
  3. Arrêter de fumer. Les cigarettes ont un effet destructeur sur les vaisseaux sanguins, en les prêtant et en interférant avec la circulation sanguine normale.
  4. Faites de l'exercice et faites de la randonnée régulièrement. L'activité physique réduit le risque de développer une maladie vasculaire.
  5. Buvez de l'alcool avec modération. Un refus complet des boissons alcoolisées n'est pas nécessaire, bien qu'il soit préférable de discuter avec votre médecin si vous pouvez boire de l'alcool.