À propos de la fréquence cardiaque

Thrombophlébite

Un ralentissement ou une augmentation de la fréquence cardiaque indique le développement d'une arythmie due à une exposition à certains facteurs. Si vous ne faites rien, les irrégularités du rythme cardiaque peuvent persister de manière permanente et même s'aggraver avec le temps. Afin d'éviter de tels problèmes, il est nécessaire de connaître les spécificités de la mesure de la pulsation vasculaire et des normes d'âge. Si des anomalies graves sont détectées, consultez un médecin.

Fonctions de fréquence cardiaque

Pulse est traduit du latin par un battement ou une poussée. C'est une oscillation vasculaire qui se produit en raison des cycles du muscle cardiaque. Il existe 3 types de fréquence cardiaque au total:

Chez une personne en bonne santé, les vaisseaux doivent «osciller» après une période de temps égale. Le rythme est défini par la fréquence cardiaque (FC), qui dépend directement du nœud sinusal. Les impulsions qu'il envoie provoquent une contraction alternée des oreillettes et des ventricules. Si la pulsation détectée est trop faible ou irrégulière, nous pouvons parler du développement de processus pathologiques dans le corps. Le moyen le plus simple est d'identifier le pouls artériel. Les oscillations dans les capillaires et les veines sont déterminées en milieu hospitalier selon les indications individuelles.

La mesure

Les mesures de la fréquence cardiaque sont généralement prises au poignet. Il suffit qu'une personne compte le nombre d'ondes de pouls en 1 minute. Pour des données plus précises, il est recommandé de mesurer sur les deux membres. Lors d'un examen complet en milieu hospitalier, le médecin découvre d'abord la fréquence cardiaque, puis il compte le nombre de mouvements respiratoires (RR) en 1 minute et détermine le type de respiration. L'indicateur qui en résulte est particulièrement important pour évaluer le développement d'un enfant..

Lors de la mesure du pouls, vous devez faire attention à son rythme. Les secousses doivent être de la même force et à un intervalle de temps égal. En l'absence d'écarts, il suffit de donner à la procédure 30 secondes, puis de multiplier le résultat par 2. Si une violation claire du rythme cardiaque est trouvée, il est préférable de passer au moins 1 minute sur la mesure et de consulter un médecin. Le spécialiste prescrira des méthodes d'examen instrumentales. Le principal d'entre eux est l'électrocardiographie (ECG). Il évaluera l'activité électrique du cœur et identifiera le facteur causal de l'arythmie. De plus, les tests suivants sont prescrits:

  • La surveillance ECG quotidienne vous permettra de voir les changements dans le travail du cœur tout au long de la journée sous l'influence de divers facteurs.
  • Un test sur tapis roulant est prescrit pour évaluer la fréquence cardiaque sous l'influence de l'activité physique..

En raison de problèmes vasculaires ou de blessures, il est parfois nécessaire de compter les ondes de pouls dans d'autres artères. Le cou peut être palpé au lieu du poignet. Les vibrations viendront de l'artère carotide.

Dépendance de la fréquence cardiaque à divers facteurs

La fréquence cardiaque humaine normale doit rester entre 60 et 90. Sa fréquence peut augmenter ou diminuer en raison de certains facteurs. S'ils ne sont pas associés à des processus pathologiques se développant dans le corps, la déviation causée sera considérée comme inoffensive. Le stress, le surmenage, la suralimentation et les effets d'une basse température, par exemple après une longue marche par temps froid, ne perturberont que brièvement le rythme cardiaque habituel.

La fréquence des contractions peut différer selon l'heure de la journée (matin, soir). Après le réveil, le pouls d'une personne est le plus bas et le soir, il est plus proche de la limite supérieure. Il est tout aussi important de tenir compte de la condition physique. Chez les athlètes, le nombre d'ondes de pouls au repos est légèrement inférieur à la normale. Ce phénomène est associé à un entraînement intense, forçant le cœur à pomper plus de sang..

La fréquence cardiaque des hommes et des femmes n'est pas particulièrement différente. La différence est de 5 à 7 battements par minute. Des écarts importants ne sont détectés qu'en raison des particularités du système hormonal. Pendant la ménopause, qui survient entre cinquante et soixante ans, et pendant la grossesse, les femmes peuvent souffrir de tachycardie et de petites poussées de tension artérielle.

Le pouls dépend le plus des caractéristiques de l'âge:

  • Chez les bébés, la fréquence cardiaque, même dans un état calme, est beaucoup plus élevée que la norme d'un adulte. La déviation est causée par la croissance intensive du corps.
  • Les adolescents peuvent souffrir de tachycardie due à la puberté et à des manifestations de dystonie vasculaire végétative (DVV). Elle survient dans un contexte de stress et d'anxiété, notamment au lycée (avant les examens).
  • Chez les personnes âgées, le système cardiovasculaire n'est pas dans les meilleures conditions en raison de l'usure progressive, elles sont donc plus susceptibles de développer diverses pathologies. Dans le contexte des changements liés à l'âge, le rythme cardiaque peut être de quatre-vingt à cent battements par minute même au repos, et la réaction à l'activité physique est généralement plus prononcée.

Fréquence cardiaque chez un adulte: tableau par âge

Le pouls normal d'un adulte par âge (âge) est indiqué dans le tableau:

ÂgeLimite maximale et minimaleSignifier
15 à 50 ans60-8070
50 à 70 ans66-8776
À partir de 70 ans72-9281

Chez un adulte, la fréquence cardiaque par âge et les limites de fréquence cardiaque autorisées pour un enfant de moins de 15 ans diffèrent considérablement, ce qui peut être vu dans le tableau suivant:

ÂgeLimite maximale et minimaleSignifier
Jusqu'à 3-4 semaines115-165135
1 à 12 mois105-160130
1-3 ans90-150122
3-5 ans85-135110
5-7 ans80-120cent
7-9 ans72-11292
9-11 ans65-10585
11-15 ans58-9777

En sachant quel pouls est normal chez les femmes et les hommes par âge, vous pouvez éviter de nombreuses maladies. La mesure doit être effectuée au repos. Sous l'influence d'autres facteurs (sport, grossesse), de légères déviations sont possibles.

Fréquence cardiaque en marchant

Il y a une légère augmentation de la fréquence cardiaque pendant la marche. Le nombre de battements cardiaques par minute dépend de la forme physique de la personne. Chez les personnes menant une vie sédentaire, la fréquence cardiaque peut sauter à 120, et pour ceux qui aiment marcher, elle restera dans la gamme de 90-100. Pour calculer la limite maximale autorisée, soustrayez l'âge de la personne de 180.

En marchant, la fréquence cardiaque autorisée est la suivante:

  • 15 ans - 165;
  • 35 ans - 145;
  • 55 ans - 125;
  • 75 ans - 105.

Rythme cardiaque au repos

La fréquence cardiaque au repos est déterminée le matin. Une personne doit s'asseoir sur une chaise et compter le pouls. Il n'est pas recommandé de changer la position du corps ou de prendre des mesures le soir, car le résultat final sera déformé.

Normes généralement acceptées au repos:

  • adultes - 60-80;
  • personnes âgées - 70-90;
  • adolescents - 70-80;
  • enfants de moins de 2 ans - 90-100;
  • nouveau-nés - 130-140.

Pulse pendant la course

Lors d'une course, beaucoup de stress tombe sur le cœur. Les personnes qui cherchent à perdre du poids devraient maintenir leur fréquence cardiaque proche de la limite supérieure. Si l'objectif est de renforcer le système cardiovasculaire, il est nécessaire de s'arrêter à un indicateur ne dépassant pas 60 à 70%. Pour calculer la norme, vous devez soustraire votre âge de 200:

ÂgeFréquence cardiaque maximale autoriséePulse pour perdre du poidsPulse pour renforcer le cœur et augmenter l'endurance
30170155-160110-120
50150135-14090-110
70130115-12070-90

Si, dans le contexte d'une augmentation du pouls (dans les limites admissibles), les indicateurs de pression restent normaux, le développement de pathologies ne suivra pas. Les personnes âgées doivent être particulièrement prudentes. Leur corps est incapable de supporter de lourdes charges.

Fréquence cardiaque autorisée pendant la grossesse

Une femme qui attend un bébé a une fréquence cardiaque accrue à plus de 5 mois. Ce phénomène est associé à une augmentation du volume de sang circulant dans le contexte du développement fœtal. Habituellement, l'augmentation est insignifiante et progressivement les indicateurs reviennent à la limite acceptable:

  • à 14-26 semaines, il y a une augmentation de 10-15 contractions par rapport à la norme;
  • l'augmentation maximale survient entre 27 et 32 ​​semaines;
  • la normalisation progressive se produit plus près de la naissance de l'enfant.

Causes de la tachycardie

La tachycardie se manifeste par une augmentation de la fréquence cardiaque et se divise en physiologique et pathologique. La première forme se produit sous l'influence des facteurs suivants:

  • sensations douloureuses;
  • surcharge physique et mentale;
  • prendre des médicaments;
  • stress;
  • temps chaud;
  • mauvaises habitudes;
  • boire du café et des boissons énergisantes.

La tachycardie physiologique passe d'elle-même et entraîne rarement des complications. La forme pathologique est le résultat de diverses maladies et dysfonctionnements dans le corps:

  • cardiopathie ischémique (CHD);
  • hypertension (pression artérielle élevée);
  • pathologie du système nerveux;
  • maladies oncologiques;
  • malformations du muscle cardiaque;
  • maladies causées par des infections;
  • perturbations endocriniennes;
  • anémie (anémie).

Chez les femmes, la cause de la tachycardie peut être la ménorragie. C'est une violation du cycle menstruel, qui se caractérise par une importante perte de sang pendant la menstruation..

Pendant l'adolescence, la principale cause de rythme cardiaque rapide est une insuffisance autonome. Elle se développe sous l'influence de facteurs irritants (stress, surmenage) et de poussées hormonales. Le problème passe tout seul à la fin de la période de développement sexuel.

Caractéristiques de la bradycardie

Ralentir le pouls à 50 battements et moins est appelé bradycardie. C'est un signe de facteurs physiologiques et pathologiques. Dans le premier cas, la liste des raisons d'une diminution de la fréquence cardiaque est la suivante:

  • Pendant le sommeil, le métabolisme d'une personne ralentit, la température corporelle baisse légèrement et la fréquence cardiaque diminue d'environ 10% de la norme. La raison du changement d'indicateurs est la relaxation complète du corps..
  • Lors de la stimulation des zones réflexes (globes oculaires, artère carotide), vous pouvez involontairement provoquer un léger ralentissement du pouls.
  • Chez les personnes âgées, la bradycardie peut être une conséquence de la cardiosclérose liée à l'âge. Les zones de tissu conjonctif dispersées sur le myocarde aggravent la contractilité du cœur, ce qui contribue à une diminution de la fréquence cardiaque
  • Avec une exposition prolongée au froid, la fréquence cardiaque ralentit comme réaction défensive. Le corps commence à conserver les ressources pour résister plus longtemps aux effets indésirables.
  • L'activité physique constante oblige le cœur à travailler plus fort qu'il ne le devrait. L'hypertrophie des tissus commence, contre laquelle se développe la bradycardie. Pour les athlètes professionnels, une fréquence cardiaque de l'ordre de 40 à 45 battements par minute est considérée comme normale..

La forme pathologique de la bradycardie est une conséquence de ces facteurs:

  • maladies inflammatoires du muscle cardiaque;
  • infarctus du myocarde;
  • prendre des médicaments antihypertenseurs;
  • violation de la conduction impulsionnelle;
  • hypothyroïdie (déficit en hormones thyroïdiennes);
  • hypotension (pression artérielle basse);
  • ulcère de l'estomac;
  • pression intracrânienne élevée.

En l'absence de possibilité d'identifier le facteur causal, le diagnostic est «bradycardie idiopathique». Si elle n'est pas accompagnée d'autres troubles et que la symptomatologie n'est pas particulièrement prononcée, elle est également assimilée à des formes physiologiques.

Symptômes d'un rythme cardiaque défectueux

Les formes pathologiques d'arythmie sont particulièrement dangereuses. Ils se manifestent assez clairement et conduisent souvent au développement de complications graves. En plus des signes d'un rythme cardiaque lent ou accéléré, des symptômes du processus pathologique sous-jacent peuvent apparaître..

La tachycardie est caractérisée par le tableau clinique suivant:

  • palpitations;
  • vertiges;
  • douleur et sensation de compression dans la poitrine;
  • dyspnée;
  • augmentation de la pression;
  • sentiment d'anxiété;
  • pulsation des vaisseaux sanguins dans le cou;
  • irritabilité;
  • insomnie;
  • manque d'air.

La bradycardie se manifeste par une diminution de la fréquence cardiaque à 40 battements par minute et en dessous des symptômes suivants:

  • une attaque de vertige;
  • étourdissements;
  • blanchiment de la peau;
  • faiblesse croissante
  • douleur thoracique;
  • fatiguabilité rapide;
  • crises convulsives;
  • arrêt respiratoire.

Actions de défaillance de la fréquence cardiaque

Les arythmies physiologiques ne nécessitent pas de traitement. Il suffit d'éviter le facteur causal. Les formes pathologiques sont traitées en éliminant ou en arrêtant la cause sous-jacente. Quel que soit le type d'échec, il est recommandé de contacter un cardiologue pour un examen, en fonction des résultats duquel un diagnostic sera posé.

Avec la bradycardie, vous devrez prendre des médicaments qui stimulent le cœur. Il est souhaitable de les combiner avec des remèdes populaires à base d'herbes médicinales. Il est possible d'augmenter la fréquence cardiaque lors d'une crise grâce à une activité physique légère, à la caféine, aux gouttes de Zelenin et aux comprimés à base d'extrait de belladone.

Se reposer dans un endroit bien ventilé peut aider à réduire la fréquence cardiaque et l'intensité. Avant cela, il est conseillé de se laver à l'eau froide et de retirer les vêtements qui resserrent la zone du cou. De plus, vous pouvez faire des exercices de respiration et prendre de la teinture de valériane.

Dans les deux cas, une correction nutritionnelle, des sports et des promenades en plein air sont recommandés. S'il n'a pas été possible d'arrêter l'attaque et que les symptômes augmentent, vous devez appeler une ambulance. Les spécialistes en visite devraient être informés des mesures prises pour atténuer la maladie.

Toutes les personnes qui souhaitent éviter les maladies du système cardiovasculaire doivent connaître le pouls par âge. Les écarts par rapport aux limites admissibles peuvent être de nature physiologique et pathologique. Dans le premier cas, aucun traitement n'est prescrit. Il suffit que le patient apprenne les méthodes d'arrêt des crises. Le cours du traitement pour une insuffisance pathologique du rythme cardiaque vise à éliminer le facteur causal.

Fréquence cardiaque humaine par âge

Le pouls normal d'un adulte humain peut différer considérablement de celui d'un nouveau-né. Pour plus de clarté, ci-dessous dans l'article, il y a un tableau par âge, mais, d'abord, nous déterminerons ce qu'est le pouls et comment il peut être mesuré.

Pulse - qu'est-ce que c'est?

Le cœur humain se contracte rythmiquement et pousse le sang dans le système vasculaire, à la suite de ces secousses, les parois des artères commencent à osciller.

De telles vibrations des parois des artères sont appelées une impulsion..

En plus des artères, en médecine, on distingue également les oscillations du pouls des parois des vaisseaux veineux et capillaires, mais les principales informations sur les contractions cardiaques sont portées par des oscillations artérielles (non veineuses et non capillaires), donc, plus loin, en parlant du pouls, nous les entendons précisément.

Caractéristiques d'impulsion

Les caractéristiques d'impulsion suivantes existent:

  • fréquence - le nombre de vibrations de la paroi artérielle par minute
  • rythme - la nature des intervalles entre les chocs. Rythmique - si les intervalles sont les mêmes et arythmiques si les intervalles sont différents
  • remplissage - le volume de sang au sommet de l'onde de pouls. Distinguer le remplissage filiforme, vide, plein, modéré
  • tension - caractérise la force qui doit être appliquée à l'artère jusqu'à ce que la pulsation s'arrête complètement. Distinguer la tension douce, dure et modérée

Comment les fluctuations du pouls sont mesurées

En médecine moderne, les études des manifestations du cœur peuvent être divisées en deux grands groupes:

  • salles de matériel - utilisant un moniteur de fréquence cardiaque, un électrocardiographe et d'autres appareils
  • manuel - avec toute la variété des méthodes de recherche, la palpation est la méthode la plus simple et la plus rapide, de plus, elle ne nécessite pas de préparation spéciale à long terme avant la procédure

Comment mesurer vous-même le pouls de votre main

Vous pouvez mesurer vous-même les oscillations du pouls des artères.

Où pouvez-vous mesurer

Vous pouvez mesurer aux endroits suivants:

  • sur le coude sur l'artère brachiale
  • sur le cou sur l'artère carotide
  • dans la région de l'aine sur l'artère fémorale
  • au poignet sur l'artère radiale

La mesure la plus courante est l'artère radiale au poignet.

Vous pouvez utiliser n'importe quel doigt autre que votre pouce pour trouver votre pouls. Le pouce lui-même a une ondulation, ce qui peut affecter la précision de la mesure.

Habituellement, l'index et le majeur sont utilisés: ils sont appliqués sous la courbure du poignet dans la zone du pouce, se déplaçant jusqu'à ce que les fluctuations du pouls soient trouvées. Vous pouvez essayer de les trouver sur les deux mains, mais notez que la force de la pulsation peut ne pas être la même sur les mains gauche et droite..

Fonctions de mesure

Pendant l'exercice, la fréquence cardiaque est généralement comptée pendant 15 secondes et multipliée par quatre. Au repos, mesurez 30 secondes et multipliez par deux. En cas de suspicion d'arythmie, il est préférable d'augmenter le temps de mesure à 60 secondes..

Lors de la mesure, il convient de garder à l'esprit que la fréquence des vibrations des parois des vaisseaux sanguins peut dépendre non seulement de l'activité physique. Par exemple, le stress, la libération hormonale, l'augmentation de la température corporelle, même la prise de nourriture et l'heure de la journée peuvent affecter la fréquence.

Il est préférable de prendre des mesures quotidiennes en même temps. Par exemple, le matin une heure après le petit déjeuner.

Fréquence cardiaque pour les femmes

En raison des différences physiologiques dans le corps féminin, qui au cours de la vie est soumis à des fluctuations hormonales importantes qui affectent le système cardiovasculaire, la fréquence cardiaque des femmes diffère de celle des hommes du même âge. La fréquence cardiaque chez les femmes au repos est généralement supérieure de 5 à 10 battements par minute.

Une augmentation de la fréquence cardiaque est notée pendant la grossesse, les menstruations, avec le début de la ménopause. Cette augmentation est appelée tachycardie physiologique..

Fréquence cardiaque chez les athlètes

Les personnes qui font de l'exercice régulièrement ont une fréquence cardiaque plus basse.

La fréquence cardiaque au repos chez les athlètes peut être inférieure à quarante battements par minute contre soixante à quatre-vingts chez une personne non préparée. Une telle fréquence cardiaque est nécessaire pour que le cœur fonctionne lors de charges extrêmes: si la fréquence naturelle ne dépasse pas quarante battements par minute, lors des moments de stress, le cœur n'aura pas à accélérer de plus de 150-180 battements.

Pendant un an ou deux d'entraînements actifs, le pouls de l'athlète diminue de 5 à 10 battements par minute. La première diminution notable de la fréquence cardiaque peut être ressentie après trois mois d'exercice régulier, période pendant laquelle la fréquence diminue de 3-4 battements.

Fréquence cardiaque pour brûler les graisses

Le corps humain réagit différemment à différentes intensités de charges. La combustion des graisses se produit à des charges de 65 à 85% du maximum.

Tableau des zones de stress et des actions sur le corps humain

Rythme cardiaque
En% du maximum
Action sur le corps
90 à 100%Charges extrêmes. Le corps travaille à la limite. Pour les athlètes expérimentés uniquement.
80 à 90%Zone anaérobie. Charges élevées pour améliorer l'endurance physique.
70 à 80%Zone aérobie. Amélioration des performances cardio et combustion efficace des calories.
60 à 70%Le début de la zone de combustion des graisses. Charges confortables et bonnes performances pour le niveau de base.
50 à 60%Activité légère. Adaptation au stress et récupération.

Il existe plusieurs façons de calculer la charge requise pour brûler les graisses, ce qui donne des résultats similaires. Le plus simple, en ne tenant compte que de l'âge:

220 moins votre âge - nous obtenons la fréquence cardiaque maximale (battements par minute).

Par exemple, si vous avez 45 ans, votre fréquence cardiaque maximale sera de 220-45 = 175

Détermination des limites de la zone de fréquence cardiaque, optimale pour brûler les graisses:

  • 175 * 0,65 = 114 - bordure inférieure
  • 175 * 0,85 = 149 - limite supérieure

Tableau des normes de fréquence cardiaque par âge et des raisons de la variation de la fréquence cardiaque de haut en bas

La fréquence cardiaque est la vitesse à laquelle le sang est libéré dans le corps. L'indicateur joue un rôle important dans la détermination de la santé du système concerné. Cependant, en plus du niveau d'impulsion, il est également nécessaire d'évaluer la force de la contraction.

Pour les personnes faibles et non formées, cette valeur sera minime. L'organe essaiera de fournir aux tissus de l'oxygène et des substances nécessaires au détriment de la fréquence, la force de la poussée laissera beaucoup à désirer.

La fréquence cardiaque peut légèrement différer de la norme, à la hausse ou à la baisse. Cependant, dépasser l'indicateur de plus de 10 battements par minute n'est pas souhaitable. Ceci est une indication de changements pathologiques dans les systèmes cardiovasculaire, endocrinien et excréteur (ensemble ou séparément).

La fréquence cardiaque normale au repos chez un adulte est de 70 à 90 battements par minute (selon une étude précise). Des données plus spécifiques sont déterminées par l'âge et le sexe (chez la femme, le cœur bat plus vite), ainsi que par l'état général du patient au moment de la mesure.

Il existe deux options possibles lorsque la valeur s'écarte de la norme: la bradycardie (affaiblissement de la fréquence cardiaque de moins de 60 battements par minute) et la tachycardie (une augmentation du rythme de plus de 90 battements par minute). Les deux conditions sont dangereuses et comportent des risques pour la santé et la vie..

Fréquence cardiaque humaine par âge (tableau)

Le pouls normal chez les adultes est de 70 à 90 battements par minute. Il s'agit d'un indicateur généralisé qui doit être clarifié. Les valeurs moyennes sont présentées dans le tableau:

Années d'âge)Le minimumMilieuMaximum autorisé
12-18657095
18-30557290
31-40577589
41-50617287
51-60 ans et plus708091

Les caractéristiques individuelles de l'organisme sont prises en compte, ainsi que les facteurs décrits ci-dessus dans le matériel. Il n'y a pas de norme unique pour tout le monde, nous parlons d'un échantillon représentatif basé sur des caractéristiques d'âge et de sexe (généralement de 5 à 25 mille personnes participent à l'étude).

La fréquence cardiaque d'une personne par âge sans charge est déterminée par le nombre de 65 à 100 battements par minute. Chez les enfants, le niveau peut être plus élevé (jusqu'à 170 battements.min.), En raison du sous-développement du cœur.

Quelle est la fréquence cardiaque chez les patients endormis?

Une personne au repos est dans un état d'homéostasie, c'est-à-dire que le corps s'autorégule le plus activement pendant les heures d'inconscience.

Des substances spécifiques sont produites et des corticostéroïdes impliqués dans l'accélération de l'activité cardiaque sont synthétisés en plus petits volumes (le pic de sécrétion se produit à 7-8 heures du matin)..

Un changement de cet état de fait est possible lorsque les rythmes circadiens sont perturbés par le stress, le mode de vie et les pathologies de l'hypothalamus.

La fréquence cardiaque d'une personne endormie est de 50 à 70 battements par minute. Plus est déjà une violation. Raisons de rechercher.

Qu'arrive-t-il à l'indicateur après avoir mangé?

La prise alimentaire est associée à un stress accru non seulement sur le tractus gastro-intestinal, mais également sur le système cardiovasculaire en général. Il faut beaucoup de liquide pour digérer les aliments. Les corps travaillent plus activement. Il faut plus de sang. Le cœur commence à battre.

Chez une personne en bonne santé, la valeur de référence est considérée comme étant de 80 à 100 battements par minute. Les patients observent une augmentation de la fréquence cardiaque de 120-150 et même plus. Ce n'est pas normal et indique une pathologie du système cardiovasculaire, des troubles hormonaux ou une maladie rénale.

La consultation d'un cardiologue et, si nécessaire, d'autres spécialistes spécialisés est requise.

En marchant

Un simple mouvement dans l'espace à vitesse normale (marche) ne doit pas entraîner une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 10 battements par minute (à partir du tableau des normes).

Si le pouls commence à dévier de l'échelle à partir d'un simple mouvement, c'est une raison de penser. Il vaut la peine de visiter le spécialiste traitant avec des questions.

Avec un effort physique

Tout dépend du degré de forme physique du corps. Si une personne reste immobile la plupart du temps, même une charge minimale entraînera une tachycardie prononcée: il s'agit d'un mécanisme compensatoire, l'organe ne sait pas comment éjecter le sang efficacement, il prend de la vitesse, sinon une hypoxie tissulaire, une ischémie et la mort se produiront.

À un certain moment (lorsque le pouls dépasse 180 battements), une forte baisse de la pression artérielle se produit. Par conséquent, cela n'a aucun sens, venir à l'entraînement, prendre immédiatement des poids importants, vous épuiser sur des tapis de course. Tout peut aboutir à un choc cardiogénique et à la mort..

Les athlètes qui ont tendance à surmené sont plus tolérants au stress, mais encore une fois, tout dépend de la personne.

Facteurs non liés à la maladie affectant la variation de la fréquence cardiaque

Les raisons naturelles d'une diminution ou d'une augmentation de la fréquence cardiaque sont les suivantes:

  • Type de corps. Les patients denses, obèses, avec un gros volume de graisse ou de muscle sont plus susceptibles de souffrir de tachycardie par rapport à la moyenne de la population..

Cela est dû à une augmentation de la masse tissulaire et à la nécessité de fournir à ces structures du sang et, par conséquent, des nutriments pour maintenir une vie normale. Mais ce n'est pas un aximom. Options possibles.

  • Sol. Les représentants de la moitié féminine de l'humanité ont tendance à augmenter la fréquence cardiaque en raison de caractéristiques hormonales.

L'œstrogène et la progestérone sont des substances assez agressives qui ont un effet stimulant sur la troisième zone réflexe du cœur, responsable d'une régulation adéquate de la fréquence cardiaque. Ceci est particulièrement visible pendant la grossesse..

De plus, l'organe du beau sexe est plus petit que celui des hommes. D'où la nécessité d'un travail plus fréquent.

  • Gestation. Porter un fœtus est associé à une restructuration généralisée de tous les systèmes pour plaire au corps grandissant de l'enfant. Les intérêts du corps de la mère reculent, au mieux, au second plan, voire plus.

L'hémodynamique est perturbée, le cœur lui-même ne reçoit pas suffisamment de nutrition, le trophisme diminue, d'où l'accélération de la fréquence cardiaque de 20 à 30 battements. min. plus que la fréquence cardiaque par âge. Maintenant, il est nécessaire de fournir deux personnes à la fois, un organisme n'est pas facile à faire.

  • Activité professionnelle. Les personnes dont le travail est associé à une activité physique élevée souffrent de bradycardie chronique. Bien que cela soit dit assez fort. Pour de tels patients, une diminution du rythme cardiaque est un phénomène physiologique..

L'organe se contracte plus intensément. Jeter plus de sang signifie qu'il n'y a pas besoin de surmenage (en termes de vitesse). 40 à 50 battements par minute sont assez courants. En outre, dans le contexte d'une hypotension sévère.

Cependant, il y a un «mais». Les personnes de ce type sont plus sensibles à la formation de conditions d'urgence dès qu'elles cessent de travailler..

  • Changements hormonaux. Puberté, ménopause et cycle menstruel. En dehors de la grossesse déjà nommée, avec laquelle tout est clair. La puberté (adolescence de 12 à 19 ans) est associée à des changements fréquents de la fréquence cardiaque et de la pression. Le matin, l'orgue peut battre à une vitesse de 60 battements par minute, et le soir le pouls monte à 100 et ce n'est pas la limite.

Les hormones sont à blâmer, ainsi que les particularités de la composition mentale de la personnalité. Climax. Les troubles endocriniens sont touchants, mais de nature différente. La thérapie de substitution aidera.

Enfin, les variations mensuelles cycliques. Ils se déroulent en plusieurs phases. À chaque étape, un groupe d'hormones prévaut, par conséquent, sur une période complète, des sauts de fréquence cardiaque sur une large plage sont possibles.

  • Conditions climatiques. Les résidents des régions chaudes de la planète sont plus sensibles au développement d'une bradycardie physiologique. Pour eux, il s'agit d'un phénomène normal qui ne nécessite pas de soins médicaux..

Les médecins se tournent d'abord vers ces facteurs. Habituellement, la théorie de l'étiologie naturelle du processus peut déjà être réfutée lors de la prise d'anamnèse.

Causes pathologiques

La fréquence cardiaque peut varier dans un sens ou dans l'autre en raison de changements pathologiques dans le corps. Nous parlons de six maladies majeures.

Hypothyroïdie

Hypothyroïdie - déficit en hormones thyroïdiennes et processus inverse - hyperthyroïdie avec un excès de substances dans la circulation sanguine. Altération de l'hémodynamique et influence sur la troisième zone réflexe du cœur.

Dans la première situation, la tachycardie se produit, dans la seconde, une diminution de la fréquence cardiaque par minute. L'évolution à long terme des deux conditions est associée à un risque accru de complications mortelles ou invalidantes.

Diabète

Détruit généralement les organes et les systèmes, jusqu'à l'analyseur visuel. Avec la pathologie endocrinienne, le cœur s'use plus rapidement, sans traitement approprié, la mort naturelle survient 10 à 15 ans avant le calendrier.

Le diabète du premier type est particulièrement dangereux, car il n'est pas traité, mais seulement corrigé avec des médicaments, et même dans ce cas, il n'est pas toujours suffisant.

Hypercortisolisme ou maladie d'Addison (inversé)

Violation de la synthèse du cortisol et d'autres corticostéroïdes (dans une moindre mesure). Un traitement hormonal de soutien et une intervention chirurgicale pour éliminer la cause fondamentale sont nécessaires (dans la grande majorité des cas, le facteur principal est une tumeur des glandes surrénales ou de l'hypophyse).

Insuffisance cardiaque congestive

Provoque une ischémie du cœur et accélère le rythme, parfois à des niveaux significatifs. L'évolution sans traitement entraîne une crise cardiaque, tôt ou tard (généralement dans le futur 3-5 ans à partir du moment où les premiers symptômes apparaissent, à ce moment-là, la maladie est loin d'être au stade initial de développement).

Les premiers signes d'insuffisance cardiaque sont décrits dans cet article..

Ischémie myocardique aiguë

Entraîne la mort dans 35 à 50% des cas. Une crise cardiaque étendue est mortelle dans 95% des situations cliniques. L'arythmie est une carte de visite du processus, ainsi que des manifestations concomitantes.

Lésions des nerfs crâniens et des centres qui régulent le tonus vasculaire

Généralement à la suite d'une ostéochondrose ou d'une insuffisance vertébrobasilaire. La composante neurogène du processus de contrôle de la fréquence cardiaque est perturbée.

Un cas particulier est une tumeur du tronc cérébral. Mortalité - 100%, et dans le même nombre d'instants enregistrés, inopérabilité due à une situation délicate.

La liste est incomplète, mais d'autres raisons sont si rares qu'elles n'ont pas de signification significative dans le diagnostic.

Indicateurs pour lesquels vous devez consulter un médecin

Des spécialistes sont nécessaires dans tous les cas controversés. Dès que le cœur commence à battre de manière incorrecte, par rapport à la norme, ou arythmique, une consultation est nécessaire.

Les symptômes suivants sont remarquables:

  • Douleurs thoraciques de nature intense sans raison apparente. Une personne peut devenir un noyau en un instant. Mais les facteurs qui précèdent cela ont toujours été à la surface, il suffit de les voir.
  • Vertiges. Le vertige s'accompagne d'une forte baisse ou d'une augmentation de la pression artérielle.
  • Céphalée. Maux de tête de balle. Une sensation désagréable est localisée dans les tempes, la couronne, l'arrière de la tête, elle ne disparaît pas après l'utilisation d'anti-inflammatoires et même d'analgésiques. Les vaisseaux bien innervés du cerveau sont à blâmer.
  • Essoufflement, étouffement au repos.
  • Nausée et vomissements. deviennent généralement «complexes».
  • Bâillements fréquents. Indique un manque d'oxygène dans le sang.
  • Avec des changements prolongés dans la nature de l'activité cardiaque - problèmes de puissance, altération de la libido et du cycle menstruel chez les femmes.

En cas de changements importants, vous devez appeler une ambulance pour résoudre le problème du transfert du patient à l'hôpital.

Liste des examens obligatoires

La prise en charge des patients souffrant d'arythmies est la prérogative d'un spécialiste en cardiologie. À la discrétion du médecin, il est possible d'impliquer des médecins tiers: un endocrinologue, un néphrologue et un neurologue. Les cas particulièrement difficiles sont résolus lors d'une consultation.

Un schéma de diagnostic approximatif ressemble à ceci:

  • Enquête auprès des patients, évaluation des problèmes de santé. Essentiellement - identifier les symptômes.
  • Collecte de données anamnestiques. Qu'est-ce qui était malade, comment, pendant combien de temps et pourquoi. Quel genre de traitement il a reçu. Et d'autres questions d'une image similaire. En outre, les spécialistes s'intéressent à l'histoire familiale des pathologies..
  • Électrocardiographie. Etude de l'activité cardiaque à l'aide d'une technique spéciale. Il est impossible de lire le résultat sans les qualifications appropriées. Même les médecins ne font pas toujours face.
  • Échocardiographie. Diagnostic par ultrasons.
  • Tests sanguins pour les hormones, les paramètres biochimiques, les cellules uniformes, etc..
  • Statut néphrologique et neurologique.
  • Évaluation des réactions spécifiques à la palpation et à l'examen physique.

Seule la nature complexe du diagnostic permet d'identifier rapidement la pathologie.

Principes généraux de l'action thérapeutique

Les lectures du pouls sont ajustées en fonction de la maladie sous-jacente. Le traitement étiologique est associé à des symptômes.

Les médicaments classiques sont les bêta-bloquants et les inhibiteurs de l'ECA. Souvent dans le système pour obtenir un plus grand effet.

L'élimination de la cause fondamentale joue un rôle principal dans le soulagement des conditions, il existe de nombreuses options: de la chirurgie pour les malformations cardiaques, au traitement hormonal substitutif pour l'hypothyroïdie, au dysfonctionnement du pancréas, à la ménopause.

Une mesure supplémentaire sera un changement de mode de vie, parfois des méthodes cardinales sont nécessaires: arrêt complet du tabagisme, de l'alcool, de la normalisation de l'alimentation et du régime de consommation d'alcool, de la nature de l'activité physique, de la correction du sommeil et de l'éveil.

Le demi-traitement ne fonctionnera pas: soit globalement avec l'application d'efforts, soit en aucun cas. La deuxième façon est de nulle part. Par conséquent, le choix du patient n'est pas génial.

Les conditions physiologiques ne nécessitent pas de correction. Il suffit de consulter le médecin de temps en temps pour une consultation et un examen initial (le médecin de profil est un cardiologue, pendant la grossesse un obstétricien-gynécologue est ajouté).

La fréquence cardiaque est régulée par plusieurs mécanismes. En cas de violation de l'un des éléments de la «chaîne», un changement prononcé de la fréquence cardiaque se produit. Diagnostics complets requis.

Quel pouls est considéré comme normal chez une personne?

Par combien de contractions notre cœur fait en une minute, vous pouvez découvrir à quel point nous sommes en bonne santé. Par exemple, un rythme cardiaque rapide peut signaler qu'une personne a des problèmes avec le système nerveux et l'immunité. Si le pouls d'une personne a chuté, cela peut être un symptôme d'une augmentation de la pression intracrânienne, d'une hypothermie ou d'un empoisonnement. De nombreux médecins pensent qu'au repos, le cœur d'une personne en bonne santé fait 60 à 80 battements par minute. Mais les résultats d'une étude menée par des scientifiques américains ont montré que pendant tout ce temps, les médecins pouvaient se tromper gravement et ne pas remarquer de signes de développement de maladies graves chez les patients..

Auparavant, on croyait que le cœur humain faisait 60 à 80 battements par minute

La nouvelle découverte des scientifiques américains a été écrite dans la revue scientifique PLOS ONE. Dans le cadre des travaux scientifiques, les chercheurs ont étudié des données sur la fréquence cardiaque d'au moins 92 000 personnes. Tous étaient unis par une moyenne d'âge d'environ 46 ans et qu'ils portaient un bracelet pour suivre leur fréquence cardiaque tout au long de l'année. Il s'avère que la fréquence cardiaque «normale» peut différer d'une personne à l'autre. Si pour une personne, 60 battements par minute est la norme, alors pour une autre, une telle fréquence cardiaque peut être un signal de développement de maladies cardiovasculaires..

Une fréquence cardiaque accrue est appelée tachycardie et une fréquence cardiaque réduite est appelée bradycardie..

Combien de battements par minute un cœur humain?

Au cours de l'étude des données de 92 000 participants à l'étude, il s'est avéré que la fréquence cardiaque chez l'homme fluctue entre 40 et 109 battements par minute. Les scientifiques ont été très surpris par un si large éventail de fréquences cardiaques. Au cours de travaux ultérieurs, il s'est avéré que le cœur des hommes faisait 50 à 80 battements par minute, et celui des femmes - de 53 à 82 battements par minute..

Selon les scientifiques, des facteurs tels que l'âge, le poids corporel et la présence de mauvaises habitudes telles que la consommation excessive d'alcool et le tabagisme peuvent affecter la fréquence cardiaque. À certains moments, les gens subissent des changements dramatiques dans la fréquence des accidents vasculaires cérébraux, et cela est particulièrement vrai pour les femmes. Selon les scientifiques, cela est dû aux changements hormonaux qui se produisent chaque mois. En outre, des changements de fréquence cardiaque ont été observés à différentes saisons de l'année. Par exemple, en janvier, le cœur des gens bat plus vite qu'en juin..

Chaque personne peut avoir sa propre «norme» de fréquence cardiaque

En fin de compte, les scientifiques ont conclu qu'une chose telle qu'un «rythme cardiaque normal» peut ne pas exister du tout. Il s'avère que lorsque le médecin traitant voit que la fréquence cardiaque du patient est de 70 battements par minute et le qualifie de sain, il peut se tromper. Comme mentionné ci-dessus, pour certaines personnes, 60 à 80 battements par minute peuvent vraiment être un indicateur d'un rythme cardiaque normal, mais d'autres personnes, en raison des caractéristiques du corps, peuvent avoir besoin d'une fréquence cardiaque plus intense..

Êtes-vous d'accord avec l'hypothèse des scientifiques? Vous pouvez partager votre opinion dans les commentaires ou dans notre chat Telegram.

Soit dit en passant, sur notre site, il existe de nombreux documents sur la santé du système cardiovasculaire. Par exemple, en septembre 2019, nous avons écrit sur la façon dont les siestes peuvent affecter la santé cardiaque. Mais l'article sur les symptômes avant un arrêt cardiaque soudain est encore plus intéressant. Lecture recommandée!

Eh bien, maintenant c'est officiel: les résultats d'une nouvelle étude ont montré que le diagnostic sur Internet est dans la plupart des cas faux. Bien sûr, cela peut sembler évident pour certains, mais un assez grand nombre de personnes se diagnostiquent à l'aide de Google. En effet, la recherche de symptômes sur Internet - lorsque vous vous sentez vraiment mal - est l'une des [...] plus faciles.

Beaucoup de gens pensent que le sel n'est que du sable blanc, ce qui rend le goût un peu plus intéressant. D'un autre côté, si vous en faites trop, le sel donnera à tous les plats le même goût. Beaucoup de mots ont été prononcés à son sujet, mais peut-il être considéré comme un exhausteur de goût, par exemple, comme le même glutamate monosodique, qui est un nom familier parmi les exhausteurs de goût? La réponse à cette question n'est pas [...]

Refusant d'utiliser des cigarettes conventionnelles, de nombreuses personnes passent d'abord aux homologues électroniques, estimant qu'elles sont pratiquement inoffensives et ne menacent pas la santé. Cependant, au cours des dernières années, un certain nombre de scientifiques ont remis en question cette affirmation: ils ont découvert que la nicotine se trouve même dans les cigarettes électroniques sans nicotine. Et ce n'est pas tout - dans de nombreux échantillons de cigarettes électroniques [...]

Rythme cardiaque normal: indicateurs de base

Indicateurs de fréquence cardiaque chez l'homme: norme et écarts

Bien qu'une fréquence cardiaque normale ne soit pas une garantie de santé cardiaque, elle reste un guide utile pour détecter un certain nombre de troubles dans le corps..

L'indicateur principal du rythme cardiaque est la fréquence cardiaque, c'est-à-dire le nombre de battements cardiaques par minute. Au repos, il est de 60 à 100 / min. Cependant, certains chercheurs estiment que cette norme est dépassée, et au repos, la fréquence cardiaque devrait être comprise entre 50 et 75 par minute. Il existe un lien entre une fréquence cardiaque accrue de plus de 75 par minute au repos et un risque accru de crise cardiaque.

La fréquence cardiaque normale de chaque personne dépend de son âge, de sa condition physique, de son hérédité, de son style de vie, de son niveau d'activité et de ses expériences émotionnelles. Il est également influencé par la température et la position du corps..

Avec une endurance physique plus élevée d'une personne, son pouls au repos est plus faible. Par conséquent, la fréquence cardiaque est l'un des indicateurs permettant d'évaluer la forme physique individuelle.

Vidéo: quelle impulsion est considérée comme normale et laquelle est dangereuse pour la santé?

Les indicateurs de fréquence cardiaque varient au cours de la journée et dans différentes situations. Par conséquent, leurs écarts par rapport aux indicateurs statistiques moyens, traditionnellement sortis de la norme, ne sont pas toujours associés à un type de maladie. Cela vaut la peine de s'inquiéter à ce sujet si le pouls est constamment ralenti, accéléré ou si le cœur bat de manière irrégulière.

Quels sont les indicateurs d'un pouls normal chez un adulte?

Chez un homme adulte en bonne santé, la fréquence cardiaque au repos normale est de 70 / min, chez une femme - 75 / min. En tenant compte des changements individuels pour les adultes, la fréquence cardiaque optimale est de 60 à 80 par minute..

Lors de l'enregistrement de l'ECG, à l'aide duquel le médecin évalue objectivement la fréquence et le rythme du rythme cardiaque, la personne bouge, se déshabille, s'allonge sur le canapé, éprouve de l'excitation dans une situation inconnue. Par conséquent, la limite supérieure de la fréquence cardiaque est considérée comme étant de 100 / min..

Bien que la gamme des paramètres de fréquence cardiaque normaux soit assez large, une fréquence cardiaque trop élevée ou trop basse peut être un signe de pathologie. S'il est supérieur à 100 / min (tachycardie) ou inférieur à 60 / min (bradycardie), vous devez consulter un médecin ou un cardiologue, surtout si vous présentez d'autres symptômes, tels que des évanouissements, des étourdissements ou un essoufflement..

Quelles sont les normes et les écarts pour les enfants

La fréquence cardiaque normale chez un enfant dépend de son âge. Par exemple, pour les nouveau-nés, la fréquence cardiaque est de 100 à 160 / min, pour les enfants de moins de 10 ans - de 70 à 120 / min, pour les adolescents de plus de 10 à 12 ans - de 60 à 100 par minute.

L'arythmie sinusale est caractéristique et tout à fait normale chez les enfants. Il s'agit d'un rythme cardiaque irrégulier causé par une accélération et une décélération ondulées du rythme cardiaque. Lorsque de tels changements sont détectés sur l'ECG d'un enfant ou d'un adolescent, il n'y a aucune raison de s'inquiéter.

Les médecins sont guidés par ces indicateurs de fréquence cardiaque normaux chez les enfants:

Fréquence cardiaque moyenne, battements / min

Limites de la norme, battements / min

La tachycardie chez les enfants est plus souvent causée par des raisons fonctionnelles - pleurs, peur, refroidissement corporel. Le plus dangereux est un ralentissement significatif de la fréquence cardiaque dans un petit. Cela peut être un signe de troubles du rythme graves, par exemple, un bloc auriculo-ventriculaire congénital II ou III degré.

Chez les adolescents, une légère bradycardie peut apparaître à la suite d'un entraînement sportif intense.

Fréquence cardiaque normale chez les femmes et les hommes par âge

Avec l'auto-mesure ou selon les données ECG, il n'y a pas de différence significative dans les indicateurs de fréquence cardiaque chez les hommes et les femmes. Avec l'âge, il y a une diminution progressive de la fréquence cardiaque moyenne, mais même ici, il peut y avoir des fluctuations individuelles importantes.

Il est possible d'évaluer plus précisément les indicateurs de fréquence cardiaque en fonction des données de la surveillance ECG quotidienne. Dans la conclusion de cette étude, il faut indiquer la fréquence cardiaque moyenne par jour, la fréquence cardiaque minimale et maximale pendant la journée et la nuit..

Pour évaluer ces indicateurs, des normes ont été développées qui permettent au médecin de déterminer plus précisément si le rythme cardiaque correspond à l'âge et au sexe d'une personne..

Fréquence cardiaque moyenne pendant la journée, battements / min

Fréquence cardiaque moyenne la nuit, battements / min

L'arythmie sinusale est autorisée, en particulier la nuit, mais les pauses ne doivent pas dépasser 2 secondes. Un petit nombre de battements cardiaques extraordinaires (extrasystoles) est également normal pour une personne en bonne santé..

Qu'est-ce qui peut changer le pouls?

Les causes physiologiques ou les maladies de divers organes, y compris le cœur, peuvent ralentir, accélérer le rythme cardiaque ou le rendre irrégulier.

Le ralentissement de la fréquence cardiaque (bradycardie) est normal et ne nuit pas au corps humain dans de tels cas:

  • humidité élevée de l'environnement, refroidissement modéré du corps;
  • bonne forme physique;
  • état de sommeil;
  • prendre certains médicaments, comme les sédatifs ou les bêtabloquants.

Maladies accompagnées d'un rythme cardiaque lent:

  • Cardiopathie ischémique et autres maladies cardiaques, principalement le syndrome des sinus malades;
  • surdosage de médicaments antiarythmiques, en particulier de glycosides cardiaques;
  • empoisonnement avec des composés de plomb, FOS, nicotine;
  • ulcère gastro-duodénal, lésion cérébrale traumatique, accident vasculaire cérébral, tumeur cérébrale, augmentation de la pression intracrânienne;
  • hypothyroïdie (diminution de l'activité hormonale de la glande thyroïde).

Une augmentation physiologique (naturelle) de la fréquence cardiaque est possible dans de telles situations:

  • activité physique et stress;
  • fièvre;
  • augmentation de la température ambiante;
  • rester au top;
  • grossesse;
  • boire des boissons contenant de la caféine.

Les principales causes du rythme cardiaque accéléré pathologique (tachycardie):

  • maladies du système nerveux (névroses, troubles autonomes);
  • hyperthyroïdie;
  • anémie;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladie pulmonaire chronique;
  • maladie cardiaque - cardiopathie ischémique, myocardite, certaines anomalies valvulaires.

Comment mesurer vous-même votre fréquence cardiaque?

Le moyen le plus simple de déterminer le pouls sur les artères carotides et radiales.

L'auto-comptage du pouls sur l'artère carotide est effectué comme suit: l'index et le majeur sont situés horizontalement sous la mâchoire inférieure sur la surface antérolatérale du cou. L'endroit où le pouls est le mieux palpé est déterminé. Il vaut mieux ne pas utiliser cette méthode par vous-même. Des zones réflexogènes sont situées dans cette zone, dont la stimulation peut provoquer des troubles du rythme cardiaque..

Pour déterminer le pouls sur l'artère radiale, il est nécessaire de placer l'index et le majeur sur le poignet. Le pouls est ressenti dans la zone sous le pouce.

Il faut compter le nombre de battements en 15 secondes et multiplier la valeur résultante par 4 pour déterminer la fréquence cardiaque par minute.

Il existe des dispositifs spéciaux qui aident une personne à déterminer son pouls. Ce sont des trackers de fitness ainsi que des applications pour smartphone. Ils sont confortables pour les athlètes et les personnes occupées. Les indicateurs de fréquence cardiaque, y compris sa régularité, déterminent de nombreux tensiomètres automatiques utilisés pour mesurer la pression artérielle à la maison..

Quels écarts par rapport à la norme sont considérés comme dangereux?

Lors de la détermination des indicateurs de fréquence cardiaque, il est important de prendre en compte non seulement la fréquence cardiaque, mais également le rythme des contractions cardiaques. Le cœur doit battre sans pauses ni interruptions, mais de rares battements supplémentaires ne sont pas préoccupants.

Il est nécessaire de consulter un médecin dans de tels cas:

  • rythme cardiaque irrégulier;
  • décélération de la fréquence cardiaque inférieure à 50 / min ou accélération de plus de 100 / min;
  • attaques de rythme cardiaque accéléré avec une fréquence cardiaque supérieure à 140 / min.

Ces signes peuvent accompagner de telles conditions dangereuses:

  • fibrillation auriculaire;
  • tachycardie supraventriculaire paroxystique;
  • battements prématurés ventriculaires fréquents et paroxysmes de tachycardie ventriculaire;
  • maladie du sinus;
  • bloc sino-auriculaire ou auriculo-ventriculaire II - III degré.

Quelles maladies peuvent être déterminées en mesurant le pouls?

Les indicateurs de fréquence cardiaque changent sous l'influence de telles raisons:

  • violation de la réglementation de l'activité cardiaque;
  • détérioration des échanges gazeux dans les poumons;
  • diminution de la teneur en oxygène dans le sang;
  • affaiblissement de la contractilité myocardique;
  • processus pathologiques dans le cœur.

Par conséquent, si la fréquence cardiaque s'écarte de la norme ou si le pouls est irrégulier, diverses maladies des systèmes cardiovasculaire et autres peuvent être présumées. Les plus courants sont:

  • dysfonctionnement du système nerveux autonome, ou MNT;
  • des lésions cérébrales organiques, telles qu'une hémorragie ou des tumeurs;
  • bronchite chronique, maladie pulmonaire obstructive, emphysème, insuffisance respiratoire;
  • carence en fer et autres formes d'anémie;
  • hypo- et hyperthyroïdie;
  • l'insuffisance cardiaque, qui est une complication de nombreuses maladies cardiaques et de l'hypertension;
  • la sténose mitrale, qui dans les cas graves est souvent compliquée par une fibrillation auriculaire;
  • IHD, y compris ses formes chroniques (angor d'effort, cardiosclérose postinfarctus, fibrillation auriculaire);
  • maladie du sinus;
  • myocardite, endocardite, dystrophie myocardique, cardiomyopathie.

Avec des écarts constants des indicateurs de fréquence cardiaque par rapport à la norme, il est tout d'abord recommandé de consulter un thérapeute. Le médecin procédera à un examen initial, qui aidera à soupçonner la cause des troubles, puis vous dirigera vers un spécialiste spécialisé - un cardiologue, un pneumologue, un endocrinologue, un neurologue ou un hématologue.

Prévisions et prévention

Le pronostic des troubles du rythme cardiaque dépend de leur cause:

  • les anomalies physiologiques ne sont pas dangereuses et ne nécessitent pas de traitement;
  • avec un traitement approprié des maladies du système endocrinien, des poumons et d'autres organes qui ont provoqué une violation du rythme cardiaque, au fil du temps, le pouls revient à la normale;
  • dans les maladies cardiaques, le pronostic dépend de la gravité de la maladie sous-jacente; dans certains cas, le rythme cardiaque normal ne peut être rétabli que par une intervention chirurgicale ou par l'installation d'un stimulateur cardiaque.

Un rythme cardiaque normal assure un bon apport sanguin au cerveau et aux autres organes. Pour prévenir ses violations, les méthodes suivantes sont recommandées:

  • exercice régulier pendant 30 minutes par jour, 5 jours par semaine;
  • la capacité à se gérer dans une situation stressante, à maîtriser les exercices de respiration, le yoga;
  • arrêter de fumer;
  • normalisation du poids;
  • boire suffisamment de liquides, surtout pendant la saison chaude;
  • repos adéquat, une bonne nuit de sommeil.

Pour l'exercice physique, l'entraînement aérobie, la course, la natation et le cyclisme sont les meilleurs pour maintenir une fréquence cardiaque normale..

Conclusion

Les indicateurs de fréquence cardiaque sont individuels pour chaque personne. Ils changent en fonction de son activité, de l'heure de la journée, sous l'influence de raisons physiologiques. On pense que les limites normales pour un adulte au repos sont de 60 et 100 battements par minute. Dans ce cas, le pouls doit être régulier, une légère arythmie et des contractions extraordinaires uniques (extrasystoles) sont autorisées.

Les enfants ont une fréquence cardiaque plus élevée que les adultes. Les personnes âgées fibro-kystiques ont tendance à ralentir la fréquence cardiaque moyenne.

Diverses maladies des systèmes nerveux, endocrinien, respiratoire, cardiovasculaire et sanguin peuvent entraîner des violations des indicateurs normaux. Par conséquent, si des écarts par rapport à la norme sont détectés, il est nécessaire de consulter un thérapeute.

Il est possible de déterminer les indicateurs de fréquence cardiaque à l'aide d'un ECG, d'une surveillance ECG quotidienne, ainsi qu'en auto-mesurant le pouls sur l'artère radiale.

Un mode de vie sain et une activité physique régulière aideront à maintenir une fréquence cardiaque normale.