Qu'est-ce que l'hypertrophie auriculaire restante et quel est le pronostic de la maladie?

Arythmie

L'hypertrophie auriculaire gauche est une augmentation de la taille de la cavité cardiaque due à la prolifération myocardique.

informations générales

Des défauts dans le développement des structures cardiaques se retrouvent dans la pratique des médecins spécialistes dans la grande majorité des cas..

Relativement rares (25 à 30% de toutes les situations enregistrées), elles sont congénitales. Acquis plus souvent. Beaucoup auraient pu être évités si le patient était allé chez le médecin plus tôt. Au fur et à mesure que la progression progresse, la symptomatologie devient évidente, mais même dans ce cas, seuls les diagnostics peuvent apporter une réponse à la question de l'origine du phénomène..

La mortalité est relativement faible et s'élève à 3-5% dans le futur pendant près de 8 ans (données des associations européennes de cardiologie). Cela ne signifie pas que vous devez aborder la question du traitement à la légère. Le développement de la maladie est associé à une augmentation du risque de décès à un rythme rapide.

L'hypertrophie n'est pas primaire. Dans le sens où il se développe toujours à la suite d'une maladie tierce: cœur, endocrinien, système nerveux, vaisseaux sanguins. La récupération consiste à s'attaquer à la cause première.

Statistiques

  • La maladie est plus souvent déterminée à l'âge de 20 à 40 ans.
  • Les hommes tombent malades deux fois plus souvent que les femmes.
  • La prévalence de la maladie est d'environ 0,2%.
  • La mort par cardiomyopathie hypertrophique survient dans 2 à 8% des cas.
  • Jusqu'à 10% des cas de MG sont compliqués avec une évolution prolongée de la maladie, une insuffisance cardiaque, le même montant tombe sur le développement d'une endocardite infectieuse et environ 10% sur la transition spontanée d'une forme hypertrophique vers une forme dilatée..
  • En l'absence de traitement approprié, le décès par GM est d'environ 8%.
  • La moitié de tous les décès au cours du développement de la MG sont associés à la survenue de pathologies plus complexes (bloc AV complet, fibrillation ventriculaire, infarctus du myocarde).

Mécanisme de développement

Dans un état normal, l'épaisseur des parois de l'oreillette gauche est déterminée dans la plage - 2-3 mm. La masse du cœur est plus grande chez l'homme et est en moyenne de 300 g, chez la femme elle est légèrement inférieure - 250 g. Pour diverses raisons, la charge sur le cœur peut augmenter puis, pour répondre aux besoins accrus du corps, l'épaisseur du myocarde augmente. Au début, ce mécanisme compensatoire ne se manifeste d'aucune manière - la personne se sent comme d'habitude. Mais l'augmentation de la croissance du muscle cardiaque provoque un affaiblissement du trophisme des cardiomyocytes, car le lit vasculaire n'a pas le temps de couvrir la surface accrue du myocarde si activement et rapidement. L'organe commence à souffrir d'un manque d'oxygène et de nutriments et, par conséquent, sa capacité contractile est affaiblie.

Le système conducteur du cœur, ainsi que les vaisseaux, ne peuvent pas s'étendre à l'infini.Par conséquent, avec l'hypertrophie, des arythmies commencent à apparaître en raison d'une altération de la conduction de l'impulsion. Le myocarde hypertrophié est progressivement et partiellement remplacé par du tissu conjonctif, ce qui affecte également négativement la fonction contractile du cœur. Par conséquent, l'hypertrophie myocardique à long terme peut être compliquée par une cardiosclérose diffuse. Il est important de noter qu'une augmentation de l'épaisseur de la paroi d'une partie du cœur entraîne une hypertrophie de l'autre. Par conséquent, l'épaississement, par exemple, du ventricule gauche, au fil du temps, conduit à une hypertrophie de l'oreillette gauche. Au fil du temps, le cœur droit change également de structure..

L'hypertrophie myocardique peut avoir divers mécanismes de développement, qui dépendent de la localisation du processus pathologique. Dans le développement et l'évolution des pathologies, leurs propres caractéristiques sont notées. L'hypertrophie auriculaire gauche commence par une augmentation de la charge sur le myocarde avec hypertension artérielle, cardiopathie congénitale, obésité générale et rhumatisme. Le plus souvent, une surcharge des parties de la moitié gauche du cœur est causée par une violation de la structure de la valve mitrale, située entre l'oreillette gauche et le ventricule. S'il y a un rétrécissement du trou, le sang circule difficilement d'une section à l'autre. L'insuffisance valvulaire contribue au retour d'une partie du sang éjecté lors de la systole du ventricule vers l'oreillette, ce qui entraîne également une hypertrophie de cette dernière.

Classification

L'hypertrophie myocardique fait référence à des pathologies hétérogènes. Les caractéristiques de la structure du muscle cardiaque lui permettent d'augmenter à la fois en longueur et en épaisseur. Par conséquent, en fonction de la structure du site pathologique, les types suivants de GM sont distingués:

  • Concentrique - l'hypertrophie du myocarde à la suite d'une augmentation de l'épaisseur de la paroi.
  • Excentrique - la cavité cardiaque se dilate et, de ce fait, il y a une augmentation de la taille du myocarde.

Hypertrophie concentrique

Le muscle cardiaque change plus en épaisseur qu'en longueur. Lorsqu'il est vu en coupe transversale, le myocarde semble plus large, alors qu'il n'y a pas de violation du volume diastolique final. Pour ce type d'hypertrophie, les troubles coronariens sont plus caractéristiques, contribuant souvent au développement de maladies coronariennes. La survenue d'une hypertrophie concentrique est principalement associée à une pression artérielle excessive.

Hypertrophie excentrique

L'augmentation des fibres musculaires se produit plus en longueur qu'en épaisseur. Pour cette raison, la cavité cardiaque est également allongée. La pathologie présentée est caractérisée par une faible résistance du lit vasculaire périphérique, ainsi qu'une augmentation du débit cardiaque. L'hypertrophie excentrique se manifeste le plus souvent dans le contexte d'une accumulation de grands volumes de sang dans les cavités.

Le degré d'épaississement myocardique peut varier, en fonction de son ampleur, ils se distinguent:

  • GM modéré (pas plus de 20 mm);
  • GM moyen (entre 21 et 25 mm);
  • prononcé GM (plus de 25 mm).

L'hypertrophie myocardique peut passer par quatre stades de développement, caractérisés par des changements physiologiques et cliniques:

  • La pression dans la zone de sortie du ventricule gauche n'est pas supérieure à 25 mm Hg. Art., Alors que le patient n'a pas de plaintes.
  • La pression monte à 35 mm Hg. Art., Il y a des plaintes avec une activité physique accrue.
  • La pression monte à 45 mm Hg. Art., Il y a des plaintes sous forme de crises d'angine et d'essoufflement.
  • La pression monte à 80 mm Hg. Art. et de plus, divers troubles hémodynamiques sont notés, le risque de mort subite augmente.

Basé sur le moment du développement:

  • Apparence congénitale. Elle est causée par des troubles intra-utérins ou des mutations génétiques (y compris spontanées). Dans ce dernier cas, une violation complexe des structures anatomiques se produit. Non seulement l'oreillette gauche souffre, mais aussi les ventricules. Et d'ailleurs, des défauts cosmétiques, des pathologies de la région maxillo-faciale et autres sont possibles. Dépend du syndrome.
  • Type acquis. Plus commun. Il se développe chez les patients qui abusent de l'alcool, les fumeurs. Également au cours de l'hypertension et des défauts tiers des structures cardiaques. Dans les premiers stades, le traitement se prête, plus tard avec difficulté. Impossibilité totale de thérapie dans la phase finale.

Selon les étapes de formation, il peut y avoir une telle division:

  • Une augmentation de l'oreillette gauche en compensation. La première phase du développement de la maladie. Les symptômes sont complètement absents, l'échocardiogramme montre de légères anomalies ou l'absence de telles. Aucune récupération requise. Montré est une observation dynamique sous la supervision d'un spécialiste spécialisé.
  • Sous-compensation. Deuxième étape. Il se développe à la suite d'un long cours du processus pathologique principal. De plus, l'écart lui-même est exprimé de manière minimale. Des symptômes sont présents, mais non spécifiques: douleurs thoraciques, rares épisodes de tachycardie, fatigue, fatigue accrue, courtes périodes d'essoufflement après un travail physique intense. Un traitement est nécessaire, il est possible d'effectuer un traitement dans un hôpital à ce stade. Il n'est pas nécessaire d'attendre une régression indépendante.
  • Décompensation. Dans certaines classifications - la dernière étape, ce qui n'est pas tout à fait vrai. Le tableau clinique est prononcé. Il s'accompagne de symptômes cardiaques, également de manifestations des structures cérébrales, des voies excrétrices. Traitement urgent, dans un hôpital. Le processus s'accompagne d'une insuffisance cardiaque sévère, la mort peut survenir à tout moment, les risques sont élevés.
  • Phase terminale. Le degré extrême des violations. Il ne se prête pas à une correction en principe. La période approximative entre le début de la croissance myocardique et la formation de l'état final est de 3 à 10 ans. Cela arrive plus, en fonction de l'endurance du corps. Les soins palliatifs, pour le soulagement. Les semaines sont comptées, rarement les mois.

Les classifications, en particulier la mise en scène, sont utilisées pour développer des tactiques thérapeutiques et déterminer le vecteur de diagnostic.

Les raisons

Les facteurs de développement sont principalement pathologiques. La seule exception à la règle est l'activité physique intense. Il ne s'agit pas d'une simple activité, mais d'une activité à la limite des capacités du corps. Au fond, ce sont des athlètes professionnels, des amateurs passionnés de fanatisme. Si l'oreillette gauche est agrandie (tôt ou tard, cela se produit), une observation dynamique sous la supervision d'un cardiologue est indiquée. Une progression rapide est la base du retrait permanent du sport. Que se passe-t-il lors d'un effort physique excessif? Les muscles ont besoin d'un apport intensif en oxygène et en nutriments. Le corps intensifie le travail. Les cellules regorgent de sang. D'où la dilatation, l'expansion de l'oreillette. En revanche, le myocarde est obligé de fonctionner plus vite, plus souvent et plus fortement. L'hypertrophie est la construction musculaire. C'est un mécanisme adaptatif.

Les raisons pathologiques comprennent:

  • Maladie obstructive chronique, bronchite, asthme et autres pathologies respiratoires. Associé à une violation de l'approvisionnement des structures cardiaques en oxygène et en nutriments. Le résultat est une ischémie. Une fausse prolifération du myocarde est possible lorsque, en fait, il ne se forme pas de nouveau muscle, mais du tissu cicatriciel. La thérapie est très difficile. Les pathologies décrites sont, en principe, incurables. La seule chance est de les mettre dans un état de rémission de haute qualité à long terme, mais cela demande également beaucoup d'efforts..
  • Insuffisance rénale en phase de décompensation. Aussi pyélonéphrite et autres conditions qui provoquent une augmentation de la pression artérielle. À cet égard, l'hypertension maligne est la plus agressive. Il «sème» rapidement le cœur, ainsi que le cerveau, prive le patient de la vue et conduit à la destruction des vaisseaux sanguins. Récupération urgente. Dans le service spécialisé de l'hôpital. Dans les derniers stades, les pathologies sont mal éliminées. Par conséquent, il est recommandé d'assister au diagnostic et au traitement précoces par un néphrologue.
  • Hypertension artérielle. Pathologie extrêmement complexe. Il est souvent très difficile de trouver un facteur dans l'origine de la maladie. Parce que nous pouvons parler d'un groupe de raisons. Dans certaines situations, les médecins sont obligés de vérifier la forme idiopathique (si la raison reste incertaine). La condition est urgente dans le plan de thérapie. Relativement rapidement, le processus pathologique cesse de répondre à l'exposition et devient résistant aux médicaments. Les perspectives d'élimination de l'hypertrophie auriculaire gauche dépendent directement du succès de la lutte contre l'hypertension..
  • Rétrécissement de la lumière de l'aorte. À la suite d'un dysfonctionnement de la valve correspondante ou d'un défaut congénital (coarctation). La restauration est réalisée par des méthodes chirurgicales. Une prothèse ou un stent (expansion artificielle de la lumière) est possible. Le succès dépend de l'étendue de la zone touchée et du stade du processus hypertrophique. Si les violations du plan anatomique sont persistantes, elles ne peuvent pas être inversées. Dans les premiers stades, cela n'est pas nécessaire..
  • Défauts de la valve mitrale. Par le type de prolapsus (rétraction des valves dans la chambre précédente du cœur), également la sténose (jusqu'à une prolifération complète, lorsque le sang ne peut pas se déplacer vers le ventricule gauche). Le plus souvent, il a une origine acquise. Il se développe après les maladies infectieuses et inflammatoires transférées, les pathologies du tissu conjonctif. Le traitement est strictement chirurgical, avec l'utilisation de prothèses. Le succès dépend du stade du processus pathologique. Plus la mesure est prise tôt, plus la probabilité d'un rétablissement complet est élevée. Il est logique d'agir tôt. Un effet indirect est exercé par une violation du métabolisme lipidique. L'obésité est considérée comme une conséquence mais pas comme une cause. Par conséquent, cela n'a aucun sens d'appeler une augmentation du poids corporel un facteur dans le développement de problèmes cardiaques. Ce sont de fausses informations.

Symptômes et manifestations cliniques

Déjà au stade d'expansion de l'oreillette gauche, une personne présente un certain nombre de symptômes: essoufflement après ou sans effort, douleur dans la région du cœur, chutes de pression fréquentes, angine de poitrine. Le gonflement des extrémités devrait également alerter. Dans les cas avancés, la respiration du patient est entendue siffler même à distance, il lui est difficile de faire le travail quotidien, de prendre soin de lui-même.

Les stades initiaux de l'hypertrophie n'ont pas de manifestations cliniques prononcées. Cela est dû au fait que le muscle auriculaire fait face à l'augmentation de la charge et compense les troubles circulatoires dans les cavités cardiaques.

Les premiers signes apparaissent avec le développement d'une insuffisance de contractilité:

  • fatigue accrue et faible tolérance à l'exercice;
  • essoufflement, d'abord avec tension, puis au repos;
  • battements cardiaques fréquents;
  • rythme cardiaque anormal;
  • changement du timbre de la voix dû à la compression du nerf récurrent.

Au fur et à mesure que les troubles hémodynamiques se développent, des douleurs au cœur, de graves crises d'étouffement, une lourdeur dans le foie, un gonflement des membres, un gonflement des veines cervicales apparaissent. La raison en est l'augmentation de la pression dans l'oreillette gauche, elle ne permet pas la libre circulation du sang des poumons. La stagnation et l'hypertension qui en résultent dans le petit cercle entraînent une diminution du débit veineux de la veine cave, une augmentation du foie et une accumulation de liquide dans la poitrine et la cavité abdominale. Selon la cause de l'apparition de l'hypertrophie chez les patients, il existe des signes supplémentaires caractéristiques d'une pathologie particulière..

Les raisonsPanneaux
Pression artérielle élevée

Maux de tête, étourdissements, vision trouble, points scintillants devant les yeux

Rétrécissement de la valve mitrale

Joue rouge, peau pâle, toux striée de sang

Rétrécissement de la valve aortique

Évanouissement, étourdissements, pression diastolique basse

Coarctation de l'aorte

Pression élevée sur le haut et basse sur les membres inférieurs, ceinture scapulaire bien développée, maux de tête, respiration sifflante congestive dans les poumons

Insuffisance valvulaire mitraleToux, œdème, inconfort dans l'hypochondre droit

Diagnostique

Il a lieu en ambulatoire (à l'exclusion des affections aiguës). Il est réalisé sous la supervision d'un cardiologue. Au besoin, des spécialistes tiers sont impliqués (pneumologue et autres).

Vous pouvez découvrir que l'oreillette gauche s'est agrandie des manières suivantes:

  • Interrogatoire oral du patient et collecte de données anamnestiques. Vous permet de déterminer le schéma d'actions ultérieur.
  • Mesure de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque. Les deux sont au-dessus de la norme. Dans la période aiguë, la déviation est particulièrement perceptible.
  • Auscultation - écouter le cœur avec un stéthoscope. Avec l'hypertrophie LP, des souffles cardiaques apparaissent.
MaladieSignes de pathologie à l'examen
Sténose mitraleClapotis et cliquetis d'ouverture des valves, bruit en diastole
Insuffisance mitraleLe premier ton est presque inaudible, le souffle est systolique, l'accent est à 2 tons au-dessus de l'artère pulmonaire
Sténose aortiqueMurmure brutal lorsque le ventricule se contracte, les tons au-dessus de l'aorte sont étouffés
Insuffisance aortiqueBruit pendant la diastole, tons faibles et divisés
CardiomyopathieTonalités ternes, bruit dans le 3e espace intercostal pendant la période systolique
  • Radiographie thoracique - vous permet de voir le contour général du cœur.
  • Électrocardiographie - sur l'ECG, l'hypertrophie LA se manifeste par une seconde moitié élargie de l'onde P, une onde P bifurquée.
  • Échographie du cœur (Echo KG) - en utilisant cette méthode, vous pouvez dire avec précision à quel point l'oreillette gauche est agrandie. Normalement, la taille de cette cavité cardiaque est de 2,3 à 3,8 cm. De grandes valeurs indiquent une hypertrophie. En utilisant la même méthode, il est possible d'identifier la cause de l'augmentation de LP: Echo KG permet de diagnostiquer les défauts valvulaires et aortiques.
  • Surveillance quotidienne à l'aide d'un tonomètre automatique. Enregistre les signes vitaux dans les 24 heures. La valeur de la méthode réside dans la possibilité d'une surveillance constante, pendant que le patient est dans des conditions naturelles, ne devient pas nerveux, fait ses choses habituelles.
  • IRM si nécessaire.

Autres études: tests sanguins généraux, biochimiques et hormonaux, évaluation de l'état neurologique, EEG et autres. La liste peut être élargie à la discrétion de spécialistes tiers.

Signes ECG

Avec l'hypertrophie auriculaire gauche, des changements caractéristiques de la forme de l'onde P apparaissent sur l'électrocardiogramme. Du fait d'une augmentation de cette partie du muscle cardiaque, le vecteur de son excitation augmente, l'excitation dure plus longtemps. En conséquence, sur l'ECG, la deuxième partie (droite) de l'onde P, qui reflète la nature de l'excitation de l'oreillette gauche, est augmentée en amplitude, en conséquence, elle devient plus grande que la première partie, qui reste inchangée. Aussi, la deuxième partie est augmentée en largeur, qui dépasse donc 0,10 s..

Caractéristiques du traitement

En fonction de la maladie sous-jacente, un traitement médicamenteux est prescrit, la prévention des troubles circulatoires par la médecine traditionnelle ou une intervention chirurgicale est effectuée.

L'utilisation de médicaments est indiquée pour l'hypertension et l'hypertension secondaire pour décharger le myocarde, ralentir la fréquence des contractions, allonger la période de relaxation (diastole) pour faciliter la sortie de sang de l'oreillette. Les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • les bêta-bloquants (Concor, Betalok);
  • les antagonistes du calcium (Diakordin, Isoptin);
  • Les inhibiteurs de l'ECA (Tritace, Prestarium);
  • avec le développement de l'insuffisance cardiaque, des glycosides cardiaques sont prescrits (Korglikon, Strofantin, Digoxin);
  • diurétiques (Lasix, Hypothiazid), en cas de violation du rythme des contractions, des médicaments antiarythmiques sont indiqués (Cordaron, Ritmonorm);
  • anticoagulants (Aspirine, Warfarine) pour prévenir les complications;
  • avec myocardite et origine rhumatismale de maladie cardiaque, un traitement anti-inflammatoire et antibiotique est effectué.

Les défauts de la valve et des gros vaisseaux, les anomalies structurelles des cavités cardiaques, la sténose sous-aortique et la présence d'une tumeur sont des indications pour la chirurgie cardiaque reconstructive.

Régime

Pour éviter une augmentation de la pression et l'apparition d'œdèmes dans l'alimentation des patients, le sel de table est limité à 3 à 5 g par jour et le liquide à 1,5 litre (sans compter les premiers plats et les boissons). Le régime alimentaire doit être dominé par les produits végétaux - légumes, fruits, baies, céréales.

La source de protéines peut être du poisson ou de la viande de poulet, du fromage cottage et des boissons au lait aigre. Les graisses animales sont limitées, et les aliments frits et épicés, les conserves et les marinades, l'alcool sont exclus de l'alimentation. L'apport alimentaire doit être en petites quantités 5 à 6 fois par jour au chaud.

Les types de traitement culinaire autorisés sont l'ébullition dans l'eau ou la vapeur, la cuisson au four. Salades de légumes utiles aux herbes et huile végétale, jus de fruits fraîchement préparés à partir de baies, fruits, carottes et citrouille.

Complications

L'hypertrophie déclenche toute une chaîne de réactions pathologiques du corps qui menacent la vie humaine:

  • La dilatation de la cavité de la chambre avec une augmentation du volume sanguin se produit dans le contexte de HLP.
  • Cela provoque une stagnation de la circulation pulmonaire, une hypertension pulmonaire.
  • Elle, à son tour, perturbe le travail du cœur droit..
  • En outre, l'échec d'un grand cercle de circulation sanguine se développe.

En l'absence de traitement rapide, tout se termine par une insuffisance cardiaque chronique fatale.

Prévoir

Avec un diagnostic précoce et une intervention chirurgicale ou un traitement médicamenteux complexe, l'hypertrophie et la dilatation de l'oreillette gauche peuvent être arrêtées. Dans de telles situations, il est possible d'éviter des conséquences négatives sous la forme d'une augmentation de l'insuffisance circulatoire, de la survenue d'arythmies sévères, de thromboembolie. Avec ces complications, le pronostic du rétablissement et de la vie des patients devient défavorable..

La prévention

Pour éviter une augmentation de LP, il est nécessaire de respecter les règles d'un mode de vie sain et de subir des examens médicaux réguliers (au moins une fois tous les 2 ans).

Portez une attention particulière aux mesures préventives si l'un des membres de votre famille immédiate présente une hypertrophie de l'oreillette gauche ou d'autres cavités du cœur. La tendance à la prolifération myocardique peut être héréditaire.

Si vous êtes à risque, suivez ces règles:

  • Ne choisissez pas un travail qui implique un travail physique dur.
  • Évitez les exercices excessifs.
  • Exercice dans des limites raisonnables.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes.
  • Respectez un régime (mangez moins de sel pour ne pas provoquer de gonflement et d'hypertension artérielle, mangez moins d'aliments gras, féculents et sucrés pour ne pas prendre de poids).
  • Éviter le stress.
  • En cas de stress, prenez immédiatement des sédatifs selon les directives de votre médecin.

De plus, à des fins de prévention, vous pouvez utiliser des remèdes populaires qui ont un effet fortifiant sur le système cardiovasculaire: aubépine, soutane séchée, agripaume, millepertuis. Avant de les utiliser, consultez votre médecin, car les herbes peuvent également avoir des contre-indications..

Qu'est-ce que l'hypertrophie auriculaire gauche et pourquoi se produit-elle?

Date de publication de l'article: 11.09.2018

Date de mise à jour de l'article: 9.10.2018

L'hypertrophie auriculaire gauche (HLP) signifie la prolifération du tissu musculaire de la chambre, son augmentation de taille.

Cette condition constitue une menace pour la santé car la zone touchée devient dense et moins élastique. Dans ce contexte, des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et une mort cardiaque subite surviennent..

Normalement, l'épaisseur de la paroi de l'oreillette gauche en phase diastolique doit être comprise entre 7,5 mm et 1,1 cm chez l'adulte. Un épaississement jusqu'à 1,5 cm ou plus est considéré comme pathologique.

Causes d'occurrence

Une augmentation de l'oreillette gauche peut être la preuve de nombreux processus dans le corps. Mais même avec un compactage important, si la cause est identifiée avec précision et un traitement adéquat commencé à temps, une personne a toutes les chances de vivre une longue vie bien remplie..

La cause la plus importante de la maladie est une charge accrue sur l'oreillette gauche d'origines diverses. Cela peut être le résultat d'un certain nombre de pathologies..

  1. La sténose mitrale est la maladie la plus fréquemment diagnostiquée dans l'hypertrophie. Le foramen mitral avec une valve sert de transition entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche du cœur. La sténose signifie une diminution, un rétrécissement de sa lumière, en raison de laquelle l'oreillette doit faire de gros efforts pour pousser tout le volume de sang requis vers le ventricule. C'est la raison pour laquelle le muscle à l'endroit de la plus grande charge devient plus gros. La sténose de la valve aortique entraîne les mêmes conséquences. Le rétrécissement lui-même est souvent formé dans les cardiopathies rhumatismales..
  2. Insuffisance mitrale. Ceci est une autre version du vice. Avec cette pathologie, la valve mitrale ne se ferme pas trop étroitement après la phase d'éjection, c'est pourquoi une partie du sang retourne dans l'oreillette. Dans le même temps, le volume total de la chambre augmente considérablement, ce qui, comme dans la version précédente, oblige l'oreillette à fonctionner avec vengeance.
  3. L'hypertension, le stress constant sont responsables d'une augmentation de la pression artérielle - dans le même temps, un lourd fardeau est imposé au cœur, qui peut ensuite être la cause de la DHP.
  4. La cardiomyopathie hypertrophique est une maladie héréditaire. Il est caractérisé par le compactage des parois des cavités cardiaques.
  5. Activité physique intense. Nous ne parlons pas seulement de gens qui ne sont pas préparés pour eux, mais aussi d’athlètes professionnels. Un entraînement constant, le stress, l'anxiété et le manque de sommeil exercent une charge excessive sur toutes les parties du cœur, ce qui conduit à leur hypertrophie.

Les raisons secondaires pour lesquelles l'oreillette gauche est agrandie peuvent également être:

  • Poids corporel très faible (anorexie chez les adolescents) ou surpoids.
  • Ischémie.
  • Diabète.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Fumeur.
  • L'alcoolisme chez les hommes et les femmes.

Diagnostique

Le médecin peut diagnostiquer des changements pathologiques dans le myocarde de l'oreillette gauche ou droite en utilisant les résultats:

ECHO-KG permettra non seulement de déterminer avec précision la taille des cavités cardiaques, mais aussi de clarifier la nature de la pathologie. Cette méthode est souvent utilisée lorsque des anomalies congénitales et héréditaires sont suspectées..

Le travail des oreillettes sur l'ECG est évalué par l'onde P. L'hypertrophie est indiquée par une augmentation de l'amplitude et de la durée de la deuxième partie de l'onde P sur l'électrocardiogramme, sa bifurcation.

La SOD chez le fœtus peut être diagnostiquée dès 20 semaines de grossesse. Même pendant cette période, le médecin traitant pourra prédire si l'enfant aura besoin de soins d'urgence après l'accouchement (cela dépend également des pathologies supplémentaires diagnostiquées).

Une hypertrophie modérée est également rencontrée - une condition du myocarde qui ne provoque généralement pas de complications et de signes graves, tout en maintenant l'élasticité de la paroi de la chambre. Fixer son léger épaississement.

Complications possibles

L'hypertrophie déclenche toute une chaîne de réactions pathologiques du corps qui menacent la vie humaine:

  1. La dilatation de la cavité de la chambre avec une augmentation du volume sanguin se produit dans le contexte de HLP.
  2. Cela provoque une stagnation de la circulation pulmonaire, une hypertension pulmonaire.
  3. Elle, à son tour, perturbe le travail du cœur droit..
  4. En outre, l'échec d'un grand cercle de circulation sanguine se développe.

En l'absence de traitement rapide, tout se termine par une insuffisance cardiaque chronique fatale.

Déjà au stade d'expansion de l'oreillette gauche, une personne présente un certain nombre de symptômes: essoufflement après ou sans exercice, douleur au niveau du cœur, chutes de pression fréquentes, angine de poitrine.

Le gonflement des extrémités devrait également alerter. Dans les cas avancés, la respiration du patient est entendue siffler même à distance, il lui est difficile de faire le travail quotidien, de prendre soin de lui-même.

Traitement

Les mesures thérapeutiques visent à normaliser le fonctionnement du cœur. La méthode de traitement est choisie par le médecin en fonction de la cause de la pathologie, mais le critère principal est la complexité. En plus des médicaments, ils changent de mode de vie, abandonnent les mauvaises habitudes, les athlètes refusent de s'entraîner.

Les principaux médicaments prescrits pour cette pathologie sont les antagonistes calciques (vérapamil) ou les bêtabloquants. Leur admission se fait à vie. Pour les troubles du rythme, des médicaments antiarythmiques sont prescrits.

Si l'hypertrophie a déjà provoqué une insuffisance cardiaque, des médicaments de la série suivante sont utilisés:

  • les diurétiques;
  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • glycosides cardiaques et bêtabloquants;
  • médicaments qui améliorent le métabolisme myocardique.

En l'absence de réponse du corps aux médicaments, les patients subissent une opération chirurgicale.

La prévention

Des examens cardiaques réguliers sont la prévention la plus efficace de l'hypertrophie, qui est beaucoup plus difficile à guérir qu'à prévenir.

De plus, les médecins conseillent:

  • Augmentez graduellement l'activité physique et ne travaillez pas «pour forcer».
  • N'abusez pas de café, d'alcool, de trop manger, offrez au corps une nuit de repos complète.
  • Arrêter de fumer.
  • Éviter un mode de vie sédentaire, s'offrir peu d'activité physique (par exemple, faire des exercices tous les jours ou faire du vélo le week-end).
  • Équilibrer la nutrition: minimiser les aliments gras et frits, remplir le régime avec des fruits et légumes, des poissons de mer. De plus (après consultation préalable d'un médecin), vous pouvez boire un cours d'huile de poisson.

Prévoir

Le pronostic dépend directement du degré de lésion cardiaque, de la cause de l'apparition et de la rapidité du traitement.

La situation est compliquée par le fait que, dans le contexte de l'hypertrophie auriculaire gauche, d'autres pathologies se développent, qui nécessitent également un traitement urgent..

Par conséquent, la charge accrue sur le cœur, due à l'influence de certains facteurs, menace la prolifération des tissus myocardiques avec la perte ultérieure de son élasticité et de sa fonction. Avec un traitement rapide, le pronostic est favorable..

Hypertrophie auriculaire gauche - les principales caractéristiques et méthodes de diagnostic

L'hypertrophie de l'une des cavités du cœur est un signe alarmant qui indique la présence de toute maladie. C'est une hypertrophie pathologique du muscle cardiaque - le myocarde. Le plus souvent, cette déviation est exposée à sa moitié gauche..

De nombreuses personnes sont confrontées à un problème tel que l'hypertrophie auriculaire gauche. Comment cette condition survient-elle et quel traitement nécessite-t-elle??

Tailles normales

Le sang artériel passe par l'oreillette gauche et le ventricule gauche, c'est pourquoi ils sont appelés cœur artériel. Selon le même principe, l'oreillette droite et le ventricule droit sont appelés cœur veineux..

À travers les veines pulmonaires, c'est-à-dire les veines qui sortent des poumons, le sang enrichi en oxygène pénètre dans l'oreillette gauche. De là, il va dans le ventricule gauche, puis diverge à travers le corps, fournissant de l'oxygène à tous ses organes et systèmes. Ensuite, à travers la veine cave supérieure, le sang veineux pénètre dans l'oreillette droite, et de celui-ci dans le ventricule droit, qui l'envoie vers les poumons.

Oreillette gauche normale:

  • a une épaisseur de paroi dans la partie centrale de l'ordre de 1,5 à 2 mm;
  • a un volume de cavité de 110-130 cm3.

Les raisons de l'augmentation

L'hypertrophie de cette chambre se développe lorsqu'elle subit un stress accru pendant une longue période. En conséquence, le myocarde de l'oreillette gauche augmente. Cela est nécessaire pour qu'il puisse faire son travail..

Signes ECG

Avec l'hypertrophie auriculaire gauche, des changements caractéristiques de la forme de l'onde P apparaissent sur l'électrocardiogramme. En raison de l'augmentation de cette partie du muscle cardiaque, le vecteur de son excitation augmente, l'excitation dure plus longtemps.

En conséquence, sur l'ECG, la deuxième partie (droite) de l'onde P, qui reflète la nature de l'excitation de l'oreillette gauche, est augmentée en amplitude, en conséquence, elle devient plus grande que la première partie, qui reste inchangée. Aussi, la deuxième partie est augmentée en largeur, qui dépasse donc 0,10 s..

Établissement du diagnostic

Selon l'ECG, le cardiologue peut diagnostiquer, prescrire d'autres examens et traitements. En même temps, il comparera certainement les résultats de l'étude avec les plaintes du patient. L'hypertrophie du myocarde auriculaire gauche entraîne des problèmes tels que:

  • douleur thoracique;
  • arythmies;
  • dyspnée;
  • vertiges;
  • évanouissement;
  • la faiblesse;
  • fatigue accrue.

Maladies dont il peut être

Les maladies qui provoquent un stress accru sur cette partie du cœur comprennent:

Dans l'hypertension, qui se développe généralement à l'âge adulte et à la vieillesse, le cœur artériel éprouve une grande résistance lors du pompage du sang dans le corps. Le résultat est une hypertrophie. L'hypertension artérielle affecte généralement ceux qui vivent sous des niveaux de stress élevés et constants et éprouvent souvent une détresse émotionnelle intense..

Une défaillance de la vanne est un écart dans lequel elle cesse de fonctionner normalement. Dans ce cas, les valves qui assurent un flux sanguin normal ne peuvent pas être complètement fermées, ce qui nuit à la circulation sanguine..

Par exemple, en cas d'insuffisance de la valve mitrale, une partie du sang du ventricule gauche retourne dans l'oreillette, alors que normalement tout devrait aller dans l'aorte et diverger davantage dans tout le corps..

La sténose est un rétrécissement pathologique des trous à travers lesquels le sang circule d'une chambre à une autre. Le résultat pour ces deux écarts est le même - une charge accrue sur l'oreillette gauche.

La cardiomyopathie est une maladie myocardique dans laquelle le muscle cardiaque change structurellement et fonctionnellement en l'absence d'hypertension, de pathologies artérielles et valvulaires. Cette maladie grave, dans laquelle les deux tiers des patients meurent dans les cinq ans, mais elle est assez rare.

Études supplémentaires pour le diagnostic

En plus de l'ECG, l'hypertrophie peut être détectée:

  • lors de l'écoute avec un stéthoscope (auscultation);
  • par échographie;
  • à la radiographie pulmonaire.

Le plus souvent, la suspicion de changements pathologiques dans le muscle cardiaque survient tout d'abord précisément lors de l'écoute, qui est effectuée par le thérapeute, lorsque le patient se tourne vers lui à propos de la douleur et de l'inconfort dans la poitrine.

Le médecin conduit l'écoute des sons (sons courts et aigus accompagnant le travail du myocarde) et des bruits (sons longs). L'apparition de ce dernier est une conséquence d'éventuels problèmes et sert d'indication pour un ECG.

À leur tour, les modifications de l'électrocardiogramme sont une indication pour un examen échographique - EchoCG. Il s'agit d'une méthode de diagnostic très simple et assez informative qui vous permettra d'établir avec précision l'épaisseur de paroi de chaque chambre..

Une radiographie pulmonaire peut également déterminer la taille du cœur et de chacune de ses parties. Cependant, la principale méthode de recherche en cardiologie, illustrée par des modifications de l'ECG, reste l'échographie..

Tactiques thérapeutiques

Afin d'éliminer l'hypertrophie, il est nécessaire de guérir le problème dans le corps qui l'a causé..

Traitement de l'obésité

Se débarrasser de l'obésité est un petit problème. La condition principale est la volonté du patient, qui doit changer ses habitudes et son mode de vie. Afin de normaliser le poids, vous devez:

  • changez votre alimentation: évitez les aliments riches en calories et les aliments à indice glycémique élevé, comme les aliments gras et les sucreries;
  • activité physique régulière:

Dans la plupart des cas, les changements alimentaires et le sport peuvent aider à ramener le poids à la normale. Si cela ne se produit pas, il y a un problème dans le corps qui provoque l'obésité. Elle peut être, par exemple, un trouble hormonal. Dans ce cas, il sera nécessaire de diagnostiquer la maladie et de la traiter..

Élimination de l'hypertension

L'hypertension est traitée avec des antihypertenseurs. Ils peuvent être prescrits par un thérapeute ou un cardiologue. Une activité physique régulière contribue également à normaliser la tension artérielle. Il est également important de se débarrasser du stress et de réduire le niveau des expériences émotionnelles..

Si l'hypertension est la conséquence d'une maladie - par exemple, une maladie rénale - elle doit être traitée.

Soulagement de la sténose ou de l'insuffisance valvulaire

Les défauts valvulaires ne sont éliminés que par chirurgie. Cependant, cela n'est pas toujours fait - la plupart des patients atteints de ces pathologies reçoivent un traitement de soutien, qui vous permet de décharger le muscle cardiaque..

Il peut inclure:

  • glycosides cardiaques;
  • bêta-bloquants;
  • les anticoagulants;
  • agents antiplaquettaires;
  • Inhibiteurs de l'ECA;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • médicaments antirhumatismaux;
  • diurétiques.

Éliminer la cause de l'élargissement pathologique du myocarde peut nécessiter beaucoup de temps et d'efforts, mais le résultat en vaut la peine - après tout, en cas de succès, le patient pourra vivre une vie pleine sans craindre l'état d'un organe aussi important que le cœur..

Hypertrophie auriculaire gauche

Université d'État Kabardino-Balkarienne nommée d'après H.M. Berbekova, Faculté de médecine (KBSU)

Niveau d'éducation - Spécialiste

Cycle de certification pour le programme «cardiologie clinique»

Académie de médecine de Moscou. LEUR. Sechenov

L'épaississement du muscle cardiaque n'est pas rare et indique la progression d'une maladie grave dans le corps humain. Le plus souvent, l'oreillette gauche subit de telles modifications, ce qui joue un rôle important dans le travail du myocarde. Il reçoit du sang riche en oxygène des veines pulmonaires. Lorsque l'oreillette se contracte, le plasma et les corpuscules (érythrocytes, leucocytes, plaquettes) sont envoyés dans la cavité du ventricule gauche à travers la valve mitrale (bicuspide), et de là dans l'aorte. Cependant, avec le développement de certaines maladies ou une pression excessive sur le myocarde, l'épaisseur des parois des chambres augmente considérablement, c'est-à-dire qu'une hypertrophie de l'oreillette gauche se produit. On le trouve souvent lors d'examens électrocardiographiques. Il existe des situations dans lesquelles des modifications pathologiques de l'oreillette n'apparaissent pas sur l'ECG, bien qu'elles le soient, et vice versa. Par conséquent, il ne faut pas juger de la présence ou de l'absence de la maladie uniquement par les résultats de l'électrocardiographie. Un examen complet et une consultation avec un cardiologue sont nécessaires pour déterminer la cause de la maladie.

L'élargissement douloureux de l'oreillette gauche est la principale cause de décès chez les athlètes et la plupart des jeunes adultes.

Les raisons

L'hypertrophie de la chambre gauche peut résulter de diverses raisons:

  • hérédité;
  • kilos en trop (obésité);
  • tension nerveuse, situations stressantes;
  • hypertension artérielle (hypertension);
  • sténose valvulaire (rétrécissement de la lumière entre l'oreillette et le ventricule) ou son insuffisance (la valvule ne se ferme pas hermétiquement).

Avec une fermeture incomplète de la valve bicuspide, le sang revient, une inflammation de l'oreillette apparaît en raison d'une charge excessive, et donc une hypertrophie auriculaire gauche se produit

Symptômes

L'épaississement du muscle cardiaque peut ne pas apparaître pendant longtemps. Dans le même temps, le patient se sent bien et ignore complètement la présence d'une maladie grave - l'hypertrophie de la cavité cardiaque gauche. Lorsque la maladie atteint les tissus de l'organe affecté, le corps commence à notifier le dysfonctionnement. Les manifestations hypertrophiques commencent à causer un certain inconfort à une personne lors de l'éducation physique quotidienne. Peu à peu, les principaux signes d'hypertrophie auriculaire gauche apparaissent:

  • douleur systématique dans le cœur;
  • respiration rapide et laborieuse;
  • fibrillation auriculaire (contractions irrégulières et anormales du cœur);
  • angine de poitrine (douleur ressentie au milieu de la poitrine);
  • trouble du sommeil;
  • pics de pression artérielle;
  • insomnie ou somnolence;
  • maux de tête fréquents;
  • faiblesse, fatigue accrue;
  • jambes enflées;
  • inconfort dans la région du foie et du processus xiphoïde;
  • évanouissement causé par un arrêt cardiaque soudain (symptôme rare).

Sur l'ECG, les signes d'hypertrophie apparaissent comme un changement de forme de l'onde P (montre une contraction auriculaire). Son côté droit, qui reflète l'activité de l'oreillette gauche, augmente nettement. La première partie de l'onde P est responsable de l'oreillette droite, est dans les limites normales.

Diagnostique

Les examens diagnostiques aideront à identifier et à confirmer le diagnostic du patient, à évaluer l'état du cœur et à découvrir la nature de ses changements. Le médecin écoutera certainement les plaintes du patient. Et au final, il pourra prescrire un traitement efficace et correct. Une approche intégrée de l'étude de la maladie vous permettra de vous faire une idée générale de la structure, des différents changements dans le cœur:

  1. Auscultation indirecte. Écoute et évaluation des sons avec un stéthoscope qui se produisent pendant une activité vigoureuse des oreillettes. Si des bruits se font entendre, des changements hypertrophiques sont présents..
  2. Échocardiographie. Grâce à l'image des signaux échographiques, le cardiologue recevra des informations détaillées sur l'état du tissu cardiaque, des valves, recevra des mesures de l'épaisseur des parois cardiaques et identifiera la présence d'une pathologie.
  3. Examen aux rayons X. Permet d'évaluer l'état du système respiratoire, de déterminer la taille d'un organe important et ses sections.
  4. Électrocardiogramme. Un ECG pour l'hypertrophie auriculaire gauche montre généralement des anomalies dans le myocarde. Cependant, il existe des exceptions. Lorsque la maladie n'apparaît pas à l'électrocardiographie.

Par conséquent, il est très important de subir plusieurs des examens diagnostiques énumérés ci-dessus afin d'avoir une idée précise des changements dans le cœur..

Traitement

Pour guérir l'hypertrophie auriculaire, vous devez vous débarrasser du problème qui l'a provoquée. Parmi eux: les maladies cardiaques, l'infarctus du myocarde, les maladies rénales et autres. Lorsque l'hypertrophie auriculaire gauche est causée par une maladie infectieuse ou bactérienne, le traitement consiste respectivement en médicaments antiviraux et antibiotiques. Si la cause de l'élargissement de la cavité cardiaque est l'hypertension, le médecin prescrit un traitement avec des antihypertenseurs qui abaissent la pression artérielle. Avec des modifications congénitales ou acquises de la structure du cœur, une intervention chirurgicale est possible.

Chaque cas de pathologie hypertrophique de l'oreillette gauche est spécial et unique. Par conséquent, seul un médecin doit prescrire le traitement et les procédures nécessaires, après un diagnostic détaillé et un examen du patient.

La prévention

Il est très important d'éviter les situations stressantes et les émotions négatives. Mais la pensée positive et la bonne humeur aideront le patient à surmonter toute maladie et à prévenir le développement de complications graves. Les mesures préventives sont bien connues de tous, elles comprennent:

  • mode de vie sain;
  • bonne nutrition et sommeil;
  • faire de l'exercice avec modération.

Si vous ne retardez pas la visite chez le médecin et le traitement de l'hypertrophie auriculaire gauche, le pronostic s'annonce très favorable. Après avoir terminé le cours de thérapie, le patient pourra vivre une vie bien remplie. Même avec des malformations cardiaques complexes, les patients reviennent à une vie normale après la chirurgie. Si vous ignorez les signaux du corps, ne suivez pas les recommandations du médecin, cette pathologie ne perturbera pas seulement le mode de vie habituel, mais entraînera également de graves complications.

Hypertrophie (élargissement) de l'oreillette gauche - causes, symptômes, traitement

Le cœur humain fait un excellent travail. Sans aucun doute, le myocarde peut être appelé l'organe le plus travailleur et le plus robuste. En une minute seulement, le muscle cardiaque est capable de pomper 7 à 8 litres de sang, se contractant environ 100 000 fois par jour! Un cœur en bonne santé fait face avec succès à une telle charge. Mais notre mode de vie inapproprié, le stress, l'inactivité physique ou une activité physique trop élevée obligent l'organe à se forcer et à «activer» des mécanismes de compensation, dont le premier est l'hypertrophie (élargissement, épaississement) du ventricule gauche.

Même avec un ventricule gauche épaissi, le muscle cardiaque fonctionne pleinement pendant une longue période, sans provoquer de symptômes douloureux chez une personne. Et si le patient ne change rien à son mode de vie, ne reçoit pas de traitement, l'hypertrophie se propage plus loin, vers l'oreillette gauche. Cette condition est assez grave et nécessite une surveillance et un traitement cardiaque systématiques. Nous proposons de comprendre plus en détail l'hypertrophie auriculaire gauche - ce qu'elle est, ce qui la cause, comment la maladie est diagnostiquée et traitée. Abordons l'aspect le plus important - existe-t-il une prévention de l'hypertrophie du myocarde auriculaire gauche?.

Programme éducatif cardiologique: la taille d'un cœur normal

Même au cours de l'anatomie scolaire, vous savez que le cœur a un ventricule gauche et droit et, par conséquent, un oreillette gauche et droite. Le sang artériel se déplace le long de l'oreillette gauche et du ventricule gauche, par conséquent la moitié gauche du cœur est généralement appelée cœur artériel.

Le ventricule droit et l'oreillette droite «travaillent» avec du sang veineux, de sorte que le côté droit est conventionnellement appelé le cœur veineux. La moitié droite et gauche du myocarde est séparée par le septum interventriculaire, et les ventricules et les oreillettes interagissent les uns avec les autres à l'aide de l'appareil à valve. Sur le côté gauche se trouve la valve mitrale, à droite - la valve tricuspide ou tricuspide.

Le myocarde sain d'un adulte a des dimensions strictement définies, elles sont indiquées dans le tableau:

NomTaille normale en mm
Ventricule gauche, diamètre en systole26 37
Ventricule gauche, diamètre en diastole37 55
Paroi postérieure du ventricule gauche (épaisseur de la paroi)9 - 11
Septum interventriculaire (épaisseur de la paroi)9 - 10
Oreillette gauche (épaisseur de la paroi)20 - 36
Ventricule droit (épaisseur / diamètre de la paroi)2 - 4/7 - 26
Oreillette droite (épaisseur de la paroi)2-3

Le poids myocardique varie légèrement en fonction de l'âge. Ainsi, un nouveau-né a un cœur pesant 24 grammes, à l'âge de 5 ans, ce chiffre est déjà de 82 grammes. Chez les hommes adultes, le muscle cardiaque pèse entre 270 et 285 grammes, chez les femmes, ce chiffre est de 230 à 275 grammes.

Pour une personne ignorante, ces chiffres expliquent peu, mais pour un médecin du diagnostic fonctionnel, c'est un indicateur de la norme. Un écart dans un sens ou dans l'autre permet de suspecter une pathologie, en particulier, il faut parler d'hypertrophie auriculaire même si l'épaisseur de la paroi dépasse 36 mm.

Important: l'hypertrophie auriculaire gauche n'est pas un diagnostic indépendant, mais un symptôme qui accompagne de nombreuses pathologies cardiaques.

Principales causes et facteurs de risque

Toutes les raisons de l'augmentation de l'oreillette gauche peuvent être divisées en primaire et secondaire. Les principales causes sont des signes qui dépendent du comportement, de la nutrition et du mode de vie. Les causes secondaires comprennent les maladies résultant de troubles du comportement. Cela peut également inclure des anomalies congénitales..

Principales causes

  • Tabagisme et abus d'alcool,
  • Activité physique élevée - travail acharné, sports professionnels,
  • Stress fréquent,
  • Suralimentation et, par conséquent, obésité,
  • Inactivité physique, y compris travail sédentaire,
  • Manque de sommeil.

Causes secondaires

  • Maladies génétiques (maladie d'Anderson-Farby, syndrome de Marfan, etc.),
  • Maladie cardiaque congénitale,
  • Sténose de l'aorte ou de l'appareil valvulaire,
  • Hypertension, surtout si l'hypertension artérielle est difficile à corriger,
  • Ischémie cardiaque,
  • Arythmies cardiaques et autres pathologies du muscle cardiaque,
  • Athérosclérose, cardiosclérose, myocardite,
  • Cardiomyopathie,
  • Tumeurs du muscle cardiaque,
  • Diabète sucré et autres troubles métaboliques.

Fait intéressant, en tant que tel, le traitement de l'hypertrophie auriculaire gauche n'est pas effectué, c'est-à-dire que des protocoles de traitement ont été développés pour les principales pathologies qui s'accompagnent d'une expansion de l'oreillette gauche..

Présentation clinique: comment reconnaître les symptômes alarmants

Pendant longtemps, l'expansion pathologique de l'oreillette peut presque ne se manifester d'aucune façon. Une personne seulement parfois, après un stress ou une nuit sans sommeil, ressent une gêne thoracique, après une marche ou une course intense, il y a un léger essoufflement, une fréquence cardiaque anormale - c'est tout. Si le patient se méfie de sa santé et que des maux périodiques l'amèneront à un examen, tant mieux. La pathologie sera identifiée avec succès, le traitement commencera et le pronostic sera positif.

Mais le plus souvent, cela se produit d'une manière complètement différente. La vie stressante, le travail, l'emploi ne laissent pas le temps de prendre soin de votre santé. Nous attribuons les maux périodiques à une nuit sans sommeil, au surmenage, au travail acharné et en général à tout. Et c'est bien si le patient essaie d'arrêter la maladie uniquement par le sommeil, mais dans la plupart des cas, «l'artillerie lourde» est utilisée pour le repos - un voyage dans la nature avec barbecue et alcool ou un vol longue distance vers des pays exotiques.

Le mécanisme de l'hypertrophie se développe davantage. La raison n'a pas été éliminée, les parois épaissies fonctionnent avec une charge accrue, ce qui entraîne une réduction significative du volume interne de l'oreillette. En tant que mécanisme compensatoire, la dilatation (expansion) de la cavité se développe, avec un amincissement simultané des parois. Les parois musculaires faibles et minces ne supportent pas bien le travail quotidien et le bien-être d'une personne se détériore progressivement. Considérez les principaux symptômes qui confirment la présence de changements pathologiques:

  1. Faiblesse et fatigue sévères et déraisonnables. Une personne ne peut pas travailler pendant longtemps, elle a constamment besoin de repos. Des attaques de faiblesse se produisent périodiquement, qui disparaissent après un court repos. Croyant qu'une fatigue rapide ne peut pas signifier la présence d'une maladie, une personne l'ignore.
  2. Essoufflement, qui survient initialement à la suite d'un effort. Peu à peu, pour l'apparition de l'essoufflement, il suffit de gravir 4 à 5 marches, et plus tard la difficulté à respirer persiste dans un état calme.
  3. Douleur thoracique d'intensité variable. La caractéristique de la douleur est due à la maladie qui a causé l'hypertrophie. Le plus souvent, il s'agit d'une ischémie, le patient ressent une douleur sourde et éclatante derrière le sternum qui ne disparaît pas pendant longtemps.
  4. Tachycardie. L'augmentation de la fréquence cardiaque est un symptôme associé à la physiologie des changements hypertrophiques. L'oreillette faible et large essaie de pomper tout le volume de sang. La capacité contractile étant insuffisante, une augmentation compensatoire des contractions se produit. Dans ce contexte, le développement d'arythmies est probable, le plus souvent il s'agit d'une fibrillation auriculaire.
  5. Les symptômes ultérieurs comprennent un gonflement des jambes, des veines du cou enflées et des douleurs récurrentes sous les côtes à droite. Cela indique que la personne développe une insuffisance cardio-pulmonaire..
  6. Changement de voix. En raison du fait que l'oreillette dilatée comprime le nerf récurrent, le timbre de la voix du patient peut changer.

Diagnostique

Le diagnostic des pathologies cardiaques commence toujours par un électrocardiogramme. Il s'agit de la méthode la plus accessible et la plus informative qui montre clairement les anomalies dans le travail du myocarde..