Hyperémie

Dystonie

Le site fournit des informations de base à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Une consultation spécialisée est requise!

La rougeur du visage est l'essence physiologique de ce phénomène

Dans la plupart des cas, la rougeur du visage est perçue comme rien de plus qu'un défaut cosmétique douloureux, dont ses propriétaires veulent généralement se débarrasser. Cependant, ce phénomène peut être causé non seulement par des raisons temporaires qui disparaissent rapidement, mais également par diverses pathologies, et dans ce cas, la rougeur de la peau du visage est une preuve incontestable de la maladie..

La rougeur de la peau du visage, quelle qu'en soit la cause, du point de vue des mécanismes physiologiques, est une expansion des vaisseaux sanguins. C'est-à-dire que tout effet provoque une expansion des vaisseaux sanguins de la peau du visage, à la suite de laquelle ils commencent à "voir" à travers la couche superficielle de l'épiderme, donnant à la peau une couleur rouge caractéristique. Selon la densité de la peau et sa couleur physiologique, les vaisseaux dilatés peuvent donner à la peau différentes couleurs du spectre rouge - du rosâtre au rouge vif ou même framboise-bordeaux.

Il existe de nombreuses raisons à une telle vasodilatation, car le tonus vasculaire est influencé par un large éventail de facteurs très variés, qui, en outre, peuvent interagir les uns avec les autres et avoir un effet combiné, d'une force dépassant largement leur simple somme arithmétique. Ces facteurs responsables de la rougeur du visage peuvent être à la fois physiologiques et pathologiques..

La rougeur du visage sous l'influence de facteurs physiologiques est une réaction normale du corps, qui passe rapidement après l'élimination de l'effet de la cause et n'entraîne aucune conséquence négative. Et la rougeur du visage sous l'influence de facteurs pathologiques est le signe d'une maladie ou reflète une violation des réflexes physiologiques. La rougeur physiologique du visage ne nécessite aucune procédure pour l'éliminer, et la rougeur pathologique doit nécessairement être traitée avec diverses méthodes visant à la fois à éliminer le facteur causal et à réduire les symptômes de la gravité de la réaction vasculaire.

Classification des rougeurs du visage

Selon la nature du facteur causal, la rougeur du visage est divisée en deux grands groupes:
1. Rougeur physiologique du visage.
2. Rougeur faciale pathologique.

La rougeur physiologique du visage est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • Apparition rapide après l'apparition d'un irritant;
  • Disparition rapide après la fin de l'effet du facteur irritant;
  • La sévérité de la rougeur n'augmente généralement pas avec le temps, atteignant un maximum peu de temps après son apparition;
  • Après la disparition de la rougeur, la peau retrouve son aspect normal et aucun changement ne subsiste;
  • La rougeur disparaît d'elle-même et ne nécessite aucune thérapie particulière;
  • La sévérité des rougeurs diminue avec un entraînement régulier pour augmenter l'endurance à l'action d'un facteur irritant;
  • La rougeur n'entraîne aucune conséquence négative.

Autrement dit, la rougeur physiologique du visage est une réponse normale du corps à l'effet de tout facteur défavorable à la peau ou aux vaisseaux sanguins. Il ne faut pas oublier que la rougeur physiologique du visage n'est jamais accompagnée ou combinée avec des démangeaisons, une desquamation ou une sécheresse. Une sensation de brûlure peut accompagner une rougeur physiologique du visage..

Ainsi, la rougeur de la peau du visage est qualifiée de physiologique lorsqu'elle est exposée aux facteurs suivants:
1. Vent;
2. Des températures ambiantes basses qui entrent en contact avec la peau du visage (par exemple, se laver avec de l'eau glacée, être au froid, etc.);
3. Températures ambiantes élevées (chaleur, étouffement, lavage à l'eau chaude, utilisation prolongée de bains chauds ou de douches, vaporisation du visage, etc.);
4. Rougeur du visage en mangeant des aliments chauds, épicés ou épicés, ainsi que du thé, du café;
5. Fumer;
6. Boire des boissons alcoolisées;
7. Frotter la peau avec un chiffon;
8. Massage facial trop vigoureux;
9. Frottement trop vigoureux de produits cosmétiques sur la peau du visage;
10. Faire de l'exercice physique ou travailler dur;
11. Manque de sommeil;
12. Application de préparations cosmétiques irritantes sur la peau (masques, crèmes, gommages et autres produits qui augmentent le flux sanguin vers la peau);
13. Tension nerveuse ou agitation mentale;
14. Stress;
15. Dépression;
16. Faible estime de soi;
17. Complexes psychologiques.

Pour les rougeurs physiologiques du visage, l'implication de presque tout le volume de la peau est caractéristique, c'est-à-dire que la rougeur capture simultanément les joues, le front, le nez et le menton. Si la rougeur de la peau survient à la suite d'une action mécanique (frottement de la peau avec les mains, un chiffon, massage trop vigoureux, etc.), alors seule la zone qui a subi cette action devient rouge. La zone de rougeur physiologique n'a généralement pas de bordure claire, mais se transforme en douceur en peau normalement colorée. Après la cessation de l'influence du facteur provoquant, la rougeur physiologique passe rapidement sans laisser de traces ni de conséquences négatives qui doivent être éliminées avec des moyens spéciaux.

La rougeur pathologique est causée par diverses maladies des organes internes, des vaisseaux sanguins, des facteurs environnementaux négatifs, des réactions allergiques ou des processus inflammatoires. Autrement dit, tous les facteurs qui ne peuvent pas être attribués au naturel peuvent provoquer une rougeur faciale pathologique, car ils provoquent des réactions cutanées caractéristiques de divers processus pathologiques généraux (par exemple, allergies, inflammation, etc.).

Cela signifie qu'avec une rougeur pathologique du visage dans la peau, il ne se produit pas de processus physiologiques normaux de réponse, mais des processus pathologiques, tels que l'inflammation, l'atrophie, etc. En conséquence, toute rougeur pathologique de la peau du visage peut être combinée avec des démangeaisons, des brûlures, une desquamation et d'autres sensations ou symptômes désagréables dans la zone de rougeur. La rougeur pathologique peut avoir une bordure uniforme et claire et être localisée dans différentes zones de la peau, occupant une zone plus ou moins grande. Ainsi, dans certains cas, la rougeur pathologique de la peau du visage n'est localisée que dans le nez, dans d'autres - sur les joues, etc..

Pour les rougeurs faciales pathologiques, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • L'apparition relativement lente de la rougeur avec une augmentation de sa sévérité avec le temps;
  • Rougeur prolongée;
  • La rougeur ne disparaît pas d'elle-même et pour l'éliminer, il est nécessaire d'éliminer le facteur provoquant;
  • Après avoir éliminé le facteur provoquant, les rougeurs peuvent ne pas disparaître complètement et des traces restent sur la peau, qui devront être éliminées par diverses méthodes;
  • La sévérité de la rougeur reste à peu près constante pendant longtemps, n'augmentant que lorsque l'action du facteur provoquant augmente;
  • Les rougeurs peuvent provoquer divers effets négatifs..

En cas de présence prolongée de rougeurs faciales, en règle générale, elles sont pathologiques. Par conséquent, si pour une raison quelconque le visage d'une personne rougit souvent et pendant longtemps, il est nécessaire de consulter un médecin pour un examen afin de savoir quelles maladies peuvent provoquer une rougeur de la peau à cause des pathologies dont elle souffre..

La rougeur pathologique du visage peut avoir différents noms spéciaux, tels que, par exemple, rosacée, rosacée, dermatite, etc. Des noms similaires pour diverses variantes de rougeur faciale pathologique sont les noms d'une maladie, dont l'un des principaux signes est la présence de changements identifiés dans la couleur de la peau. Autrement dit, si la variante de la rougeur du visage est indiquée par un nom spécial, cela signifie que nous parlons d'une maladie spécifique, qui se caractérise par un tel changement dans la structure et l'apparence de la peau. Si la rougeur de la peau du visage n'est pas le principal symptôme de la maladie, elle n'est désignée par aucun terme spécial, mais ils disent simplement - rougeur sur fond de telle ou telle pathologie, syndrome ou affection.

En plus de cette division principale de la rougeur du visage en physiologique et pathologique, les médecins décrivent généralement l'emplacement exact, l'ombre, la forme de la tache, la présence ou l'absence de démangeaisons, de desquamation, de sécheresse, de fissures et d'autres signes externes de la zone de rougeur. La division des rougeurs en de nombreuses variétés en fonction de ces signes est nécessaire pour clarifier le diagnostic, déterminer les tactiques thérapeutiques optimales et également savoir de quels médicaments symptomatiques une personne a besoin pour éliminer complètement le problème et améliorer la qualité de vie au stade du traitement. Au vu du spectre assez large de différentes combinaisons de caractéristiques de la zone de rougeur de la peau du visage, nous les présenterons dans la section des motifs, où nous indiquerons immédiatement comment certaines variantes de rougeurs sur le visage peuvent être provoquées.

Rougeur du visage - photo

Cette photographie montre une rougeur du visage en forme de papillon localisée sur le nez et les joues. Ce type de rougeur du visage est caractéristique du lupus érythémateux disséminé..

Cette photo montre la rougeur du visage avec la rosacée.

Cette photo montre une rougeur du visage avec rosacée, dans laquelle des capillaires dilatés sont visibles sur la peau à l'œil nu.

Cette photo montre le rougissement du visage associé à la dermatite de contact..

Causes de la rougeur du visage

Raisons physiques

Causes pathologiques

Rougeur allergique du visage

La rougeur allergique du visage est causée, respectivement, par toute réaction allergique. Dans ce cas, pratiquement tout peut agir comme un facteur de provocation, car une réaction allergique peut commencer en réponse à tout impact important. Cependant, le plus souvent, une rougeur allergique du visage se développe lors de la consommation d'aliments ou de médicaments, ou au contact de substances (pollen, peluches) auxquelles une personne est allergique. Les caractéristiques des rougeurs allergiques du visage sont les suivantes:

  • Le rouge est brillant;
  • Toute la peau du visage est rouge à un degré ou à un autre, mais la rougeur la plus prononcée est notée sur les joues dans la zone de la croissance de la moustache, sur le menton, entre les lèvres et le nez;
  • La peau rougie est enflée;
  • Démangeaisons dans la zone de rougeur.

En outre, des démangeaisons et un gonflement avec rougeur allergique du visage peuvent entraîner la formation de plaies, de rayures et de fissures dans la peau, dans la zone desquelles une infection et le développement d'un processus inflammatoire sont possibles..

Des rougeurs allergiques du visage peuvent survenir de manière sporadique ou sous forme de dermatite. Une rougeur épisodique du visage survient au contact d'un facteur provoquant auquel une personne présente une hypersensibilité. Après la fin de ce facteur, la rougeur du visage disparaît complètement. La dermatite est un processus inflammatoire chronique de la peau du visage soutenu par une réaction allergique persistante. Si la rougeur allergique épisodique de la peau du visage disparaît d'elle-même, la dermatite nécessite un traitement sérieux et à long terme. Avec une dermatite dans la zone de rougeurs, des boutons, des éléments d'une éruption cutanée, des fissures, des bulles et des pustules peuvent apparaître.

Rougeur infectieuse de la peau du visage

La rougeur infectieuse de la peau du visage est causée par la pénétration de micro-organismes pathogènes dans les structures de l'épiderme ou du derme, provoquant un processus infectieux et inflammatoire. L'érythème facial infectieux le plus courant est la démodécie, dans laquelle une tique pénètre dans la peau. En outre, l'érysipèle, l'acné vulgaire, la grippe et les maladies fongiques, telles que la trichophytose, la microsporie et autres, sont appelés rougeurs infectieuses du visage. Petites éruptions cutanées rouges et décoloration de la peau dans les maladies infectieuses survenant avec des lésions cutanées, par exemple, rougeole, scarlatine, varicelle, etc..

L'érythème infectieux nécessite un traitement obligatoire avec des antibiotiques et d'autres agents antimicrobiens. Un signe caractéristique de rougeur infectieuse de la peau du visage est la présence de foyers strictement localisés dans la zone d'infection.

Rougeur inflammatoire de la peau du visage

Les rougeurs inflammatoires de la peau du visage sont assez fréquentes car l'inflammation peut se développer sous l'influence de divers facteurs. Un exemple typique de rougeur inflammatoire du visage est une réaction à des produits cosmétiques mal sélectionnés ou de mauvaise qualité, ainsi que le phénomène de photosensibilisation ou de maladies de la peau (dermatite, psoriasis, eczéma, etc.).

Dans la plupart des cas, les femmes et les hommes considèrent la réaction cutanée sous forme de rougeur en réponse à l'application de cosmétiques comme une allergie, mais ce n'est pas le cas. En fait, une telle réaction est précisément une inflammation qui se développe en réponse à un effet indésirable des produits chimiques. La rougeur inflammatoire peut disparaître d'elle-même ou nécessiter un traitement, en fonction de la gravité du processus pathologique, ainsi que de la durée et de la force du facteur négatif.

La photosensibilisation est une sensibilité accrue de la peau au rayonnement solaire, qui est survenue sous l'influence de la prise de divers médicaments ou de toute procédure. Avec la photosensibilisation lorsque la lumière du soleil frappe la peau, un processus inflammatoire se développe, caractérisé par des rougeurs, des démangeaisons et un gonflement. La photosensibilisation a lieu après que le médicament qui l'a provoqué ait été retiré du corps et, en règle générale, ne nécessite pas de traitement spécial.

Rougeur de la peau avec maladies des organes internes

Les rougeurs de la peau accompagnées de maladies des organes internes sont permanentes et ne disparaissent en aucun cas. Dans ce cas, la rougeur du visage est un symptôme de la maladie et, par conséquent, pour l'éliminer, il est nécessaire de guérir la pathologie d'une personne. Sinon, il est impossible d'éliminer les rougeurs du visage..

Ainsi, une rougeur du visage de gravité variable peut se développer avec les maladies suivantes des organes internes:

  • Température corporelle élevée pour toute maladie ou condition;
  • Diabète;
  • Ménopause chez la femme («bouffées de chaleur»);
  • L'athérosclérose;
  • Avitaminose;
  • Maladie hypertonique;
  • Insuffisance cardiaque;
  • Acidité réduite du suc gastrique;
  • Constipation chronique
  • Dommages au nerf trijumeau;
  • Prendre des antibiotiques;
  • Sinusite, rhinite et autres maladies chroniques des organes ORL;
  • Vers;
  • Maladies gynécologiques;
  • Troubles digestifs et maladies du tractus gastro-intestinal (par exemple, gastrite, cholécystite, etc.);
  • Prendre de l'atropine;
  • Empoisonnement avec de l'alcool ou des drogues hallucinogènes;
  • Maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, dans lequel se forme une rougeur sous la forme d'un "papillon" sur le visage);
  • Insuffisance rénale;
  • Érythrocytose (tumeur sanguine);
  • Cirrhose du foie (varicosités bien visibles sur diverses parties du visage).

Causes mentales des rougeurs cutanées

Les causes mentales de la rougeur de la peau sont divers facteurs et conditions psycho-émotionnels qui peuvent provoquer l'expansion des vaisseaux sanguins sur le visage. Les facteurs suivants peuvent être les causes mentales de la rougeur du visage:

  • Fort stress émotionnel;
  • Excitation avant tout événement important (par exemple, entretien, prise de parole devant un public, etc.);
  • Tout sentiment ou émotion fort (peur, honte, joie, embarras, etc.);
  • Stress (syndrome de rougissement);
  • Dépression;
  • Diminution de l'estime de soi;
  • Complexes, peurs et barrières psychologiques à toute action, personne, etc..

Séparément et plus en détail, il est nécessaire de s'attarder sur le syndrome de rougissement, qui se caractérise par une rougeur du visage dans toutes les situations excitantes ou stressantes. Les rougeurs sont généralement situées sur le visage sous la forme de taches de différentes tailles et ne disparaissent pas longtemps. Une rougeur du visage avec syndrome de rougissement peut se développer littéralement à tout moment excitant, par exemple, lors de rencontres, de discussions, de discussions émotionnelles, etc. L'incapacité à contenir une attaque de rougeur du visage apporte à une personne des inconvénients et un doute de soi, car une réaction aussi visible trahit son excitation, ce qui est bien perceptible pour les autres.

Le mécanisme de développement du syndrome de rougissement est simple - le travail amélioré du système nerveux sympathique, qui dilate considérablement les vaisseaux sanguins du visage, non seulement sous un stress sévère, mais également avec une légère excitation. Normalement, le système nerveux sympathique réagit si fortement que des rougeurs apparaissent sur le visage, uniquement avec un impact psychologique ou émotionnel avec une force prononcée. Et avec le syndrome de rougissement, le système nerveux sympathique réagit violemment et brusquement avec le développement de rougeurs faciales dans tous les cas, même une légère excitation ou tension.

Dans le syndrome de rougissement, les médicaments sont inefficaces car ils ne peuvent pas modifier la réactivité du système nerveux sympathique. Le seul traitement efficace du syndrome de rougissement consiste à couper ou à couper le nerf qui va du cerveau aux vaisseaux sanguins du visage, ce qui envoie un signal pour leur forte expansion, qui se manifeste sous la forme d'une rougeur du visage..

Les maladies vasculaires

Les maladies vasculaires sont l'une des causes les plus courantes de rougeur du visage. Ainsi, le plus souvent parmi toutes les maladies vasculaires, la rosacée et la rosacée provoquent des rougeurs du visage..

La rosacée est une réactivité élevée génétiquement déterminée des vaisseaux sanguins qui se dilatent fortement lorsque la température change (passage du froid à la chaleur ou vice versa) ou lorsqu'ils sont exposés à des conditions météorologiques qui affectent négativement la peau (par exemple, vent, chaleur, froid, tempête de poussière, etc.). etc.). En réponse à des facteurs environnementaux physiques naturels, les personnes atteintes de rosacée ressentent une grave rougeur de la peau et une sensation de brûlure subjective. La rougeur persiste longtemps et est très prononcée. En principe, la peau devient normalement rouge chez les personnes en bonne santé dans des conditions environnementales défavorables, mais quelque temps après la transition vers des conditions confortables, elle disparaît sans laisser de trace. Avec la rosacée, la rougeur après le passage à des conditions favorables dure assez longtemps..

La rosacée, en plus de la rougeur de la peau, peut survenir sous deux autres formes, telles que la rosacée et l'épaississement du nez avec la formation de bosses et de nodules sur la peau. On pensait autrefois que la rougeur du visage, la rosacée et l'épaississement nasal étaient des stades successifs de la rosacée, mais cela a maintenant été réfuté. Par conséquent, les rougeurs faciales isolées, la rosacée et l'épaississement du nez sont considérés comme trois formes différentes de rosacée qui, dans de très rares cas, peuvent se transformer l'une en l'autre..

La couperose est un vaisseau sanguin dilaté dans la peau qui ne s'affaisse jamais, ce qui fait que le visage est de couleur rouge vif en permanence. Habituellement, la rosacée est la conséquence de diverses maladies (par exemple, hypertension, rosacée, cirrhose du foie, gastrite à faible acidité, etc.) ou d'une exposition prolongée à la rue dans des conditions défavorables (par exemple, travailler à l'extérieur en hiver, etc.). Le diagnostic de la rosacée est très simple, car dans cette condition, les vaisseaux sanguins alambiqués dilatés rouge vif ou bordeaux, les soi-disant «varicosités», sont clairement visibles sur la peau.

En plus de la rosacée et de la rosacée, les rougeurs du visage peuvent être déclenchées par les maladies vasculaires suivantes:

  • Hémangiome de la peau;
  • Syndrome de Kazabach-Meritt, qui se développe chez les nouveau-nés (il peut y avoir des hémangiomes sur la peau du visage, associés à une anémie et à une réduction du nombre total de plaquettes dans le sang);
  • Le syndrome de Klippel-Trenonay-Weber est une maladie héréditaire caractérisée par la présence de taches rouges («taches de vin») sur la peau, y compris le visage, qui sont associées à des varices et une hypertrophie des muscles, des os, des ligaments et des tendons;
  • La maladie d'Osler-Randu est une maladie héréditaire dans laquelle il existe de nombreuses varicosités sur le visage;
  • Le syndrome de Louis-Bar se manifeste par des «astérisques» vasculaires sur la peau du visage, une altération de la coordination des mouvements, ainsi qu'une immunité réduite.

Causes possibles de différents types de rougeurs faciales

Les rougeurs du visage peuvent être associées à d'autres symptômes tels que démangeaisons, sécheresse ou brûlure. Les complexes de symptômes persistants et typiques sous la forme d'une combinaison de rougeur avec démangeaisons, brûlures, sécheresse ou desquamation de la peau sont des signes de certaines conditions et maladies.

Les rougeurs et la desquamation de la peau du visage se développent le plus souvent avec une sensibilité accrue aux conditions météorologiques (chaleur, gel, vent), avec une démodécie, ainsi qu'avec l'utilisation de produits cosmétiques de mauvaise qualité. Si la desquamation et les rougeurs persistent pendant plus de 20 jours, on parle alors de carence en vitamines ou de maladies de la peau, telles que le psoriasis, l'eczéma, la dermatite, etc..

Les rougeurs et les démangeaisons de la peau du visage sont caractéristiques des réactions allergiques. Cependant, si les démangeaisons sont associées à une desquamation ou à une peau sèche du visage, ou persistent pendant plus de 20 jours, la personne est plus susceptible de développer une maladie de la peau..

La sécheresse et la rougeur de la peau du visage s'accompagnent généralement d'une desquamation et, par conséquent, sont caractéristiques des réactions allergiques, d'une sensibilité accrue aux conditions météorologiques, de l'utilisation de produits cosmétiques de mauvaise qualité ou d'un grand nombre de produits cosmétiques, d'une carence en vitamines ou de maladies de la peau. De plus, la sécheresse et les rougeurs de la peau sont caractéristiques des maladies des organes internes..

Les rougeurs et les brûlures de la peau du visage sont caractéristiques de la rosacée et des réactions allergiques. De plus, une rougeur avec sensation de brûlure se développe après un long séjour dans des conditions défavorables à la peau ou dans le contexte d'une forte expansion des vaisseaux sanguins, par exemple, dans la chaleur, le gel, dans le vent, dans une position avec la tête baissée, après un travail physique intense ou un entraînement, en moment d'excitation, etc..

La rougeur de la peau autour du nez est généralement un symptôme de dermatite périorale ou de maladies du tube digestif.

Traitement des rougeurs du visage

Principes généraux de la thérapie

Le traitement de la rougeur du visage consiste en l'utilisation simultanée de deux types de thérapie - étiotrope et symptomatique. La thérapie étiotropique consiste à éliminer le facteur causal de la rougeur du visage. Si une maladie des organes internes agit comme un tel facteur, elle doit être correctement traitée. Si la raison du rougissement du visage réside dans des facteurs psychologiques, vous devez suivre un cours de psychothérapie et une formation pour contrôler les réactions du système nerveux à divers événements. Si la cause de la rougeur du visage est l'effet de facteurs naturels, il faut s'efforcer de réduire le temps et le degré de leur influence, ainsi que d'utiliser des produits cosmétiques protecteurs..

Le traitement symptomatique de la rougeur du visage consiste à réduire la gravité de ce phénomène à un moment donné. Autrement dit, le traitement symptomatique consiste essentiellement à éliminer un symptôme (rougeur du visage) pendant un certain temps. Pour l'élimination symptomatique des rougeurs sur le visage, des agents spéciaux sont utilisés qui peuvent rétrécir les vaisseaux sanguins, tels que la naphtyzine, le jus d'aloès, le lavage à l'eau froide et autres.

Les procédures de cosmétologie en salon peuvent éliminer les rougeurs du visage, mais la durée de l'effet dépend de l'état général du corps humain, de la présence de maladies chroniques, ainsi que des soins de la peau. Ainsi, si la rougeur du visage est provoquée par des maladies des organes internes, ce problème réapparaîtra quelque temps après l'élimination à l'aide de procédures de salon. Cependant, les procédures cosmétiques sont efficaces et peuvent donc être utilisées comme traitement symptomatique des rougeurs du visage..

Ainsi, avec une rougeur du visage associée à l'influence de facteurs physiques externes, le peeling chimique superficiel est le plus efficace. En cas de rougeur de la peau avec peeling, le cryomassage et le nettoyage mécanique ont le meilleur effet. Et en présence d '"astérisques" vasculaires, il est nécessaire d'effectuer la procédure de leur laser ou d'électrocoagulation.

En plus du traitement étiotrope et symptomatique, afin de réduire la gravité et de prévenir l'apparition de rougeurs sur le visage, vous devez constamment respecter les règles suivantes:

  • Lavez votre visage uniquement avec de l'eau légèrement tiède, environ 32 à 34 o С;
  • Ne frottez pas votre visage après vous être lavé avec une serviette, mais tamponnez doucement avec des serviettes;
  • Appliquez des produits cosmétiques sur la peau en tapotant légèrement, plutôt qu'en frottant vigoureusement;
  • Ne fumez pas votre visage;
  • Ne prenez pas de longs bains chauds ou douches;
  • Refusez de visiter le sauna ou le bain;
  • N'appliquez pas de masques chauds sur votre visage;
  • N'utilisez pas de gommages agressifs, de lotions à base d'alcool, de gels parfumés ou de savons;
  • Utilisez des nettoyants pour la peau et des démaquillants doux et sans parfum;
  • Appliquez une crème hydratante appropriée sur la peau le matin et une crème nourrissante le soir après le nettoyage;
  • Exclure le thé fort, le café, l'alcool, les aliments épicés, sucrés, frits, les pâtisseries, les bonbons et le chocolat, ainsi que la restauration rapide du régime;
  • Arrêter de fumer;
  • N'appliquez pas de crèmes tonales épaisses sur votre visage et, si nécessaire, utilisez un correcteur vert pour masquer les rougeurs.

Pour renforcer la paroi vasculaire et réduire la sévérité des rougeurs, il est recommandé de choisir des cosmétiques contenant du thé vert, du mimosa, de la châtaigne, de la pomme verte ou de l'orange, car les extraits de ces plantes améliorent le tonus vasculaire.

Comment soulager les rougeurs du visage

Remèdes contre les rougeurs du visage

Les remèdes contre les rougeurs du visage comprennent les crèmes, les onguents, les masques, les décoctions et les lotions lavantes, qui ont un effet apaisant, tonique et vasoconstricteur. De tels produits peuvent être préparés indépendamment ou choisis parmi les cosmétiques de pharmacie..

Les extraits d'aloès, de camomille, de persil, de pomme verte, de châtaigne, de mimosa, ainsi que de lavande, de thé vert, de géranium, de pépins de raisin et d'huile d'amande ont des propriétés optimales pour éliminer les rougeurs du visage. Ces composants doivent être contenus dans les cosmétiques utilisés pour éliminer les rougeurs du visage. S'il est impossible de se procurer de tels produits cosmétiques pour une raison quelconque, vous devez ajouter ces huiles à vos cosmétiques habituels dans une proportion de 1 goutte à une demi-cuillère à café de crème ou de lotion..

Infusions, compresses et nettoyants

Crème anti-rougeurs

Pommade pour les rougeurs du visage

Masques faciaux

Rougeurs du visage: rosacée (varicosités) - causes, méthodes de traitement (thérapie au laser) - vidéo

Rougeurs faciales: rosacée - causes et facteurs de risque, symptômes et complications, traitement et prévention - vidéo

Rougeur de la peau du visage: syndrome de rougissement (érythrophobie) - causes, méthodes de traitement, complications et effets secondaires de l'opération (commentaires du chirurgien) - vidéo

Rougeur de la peau du visage: démodécose - causes (acarien démodex), types (primaires, secondaires), manifestations et symptômes cliniques, diagnostics (examen, grattage) et méthodes de traitement, prévention (soins de la peau du visage et bonne nutrition), conseils du cosmétologue - vidéo

Auteur: Nasedkina A.K. Spécialiste en recherche biomédicale.

Examen de l'hyperémie cutanée: causes de la pathologie, types, traitement

À partir de cet article, vous apprendrez: que signifie une rougeur cutanée, pourquoi elle se produit et comment distinguer une rougeur naturelle ordinaire de la rougeur pathologique. Vous comprendrez clairement quelles sont les causes des rougeurs de la peau sur le visage et d'autres parties du corps, comment vous pouvez guérir ces conditions.

introduction

La couleur de la peau humaine est déterminée par la teneur en pigment, l'épaisseur et la transparence de la couche externe de la peau, ainsi que par l'apport sanguin du réseau vasculaire sous-cutané. La couleur physiologique normale est considérée comme une teinte légèrement rose de la peau et des muqueuses. Un remplissage sanguin excessif du lit vasculaire se manifeste à l'extérieur par un changement de tonus de la peau du rose au rouge.

Le terme «hyperémie» en médecine est appelé rougeur locale ou générale d'un tissu ou d'un organe. L'hyperémie n'est pas considérée comme une maladie indépendante, étant seulement un symptôme de nombreuses conditions - à la fois physiologiques normales et douloureuses. L'apparition de ce symptôme est basé sur l'expansion des vaisseaux locaux sous l'influence de stimuli externes ou internes. Si l'hyperémie des organes internes n'est pas déterminée visuellement, une rougeur notable de la peau est souvent préoccupante.

Le rinçage naturel de la peau est de nature adaptative et ne devrait pas être une source de préoccupation. Les inconvénients causés par celui-ci sont purement esthétiques et la «récupération» se produit d'elle-même après un court laps de temps.

Une rougeur pathologique de la peau indique directement ou indirectement des problèmes d'organes internes, une maladie infectieuse ou dermatologique. Dans de tels cas, traiter la pathologie sous-jacente avec un spécialiste spécialisé - un dermatologue, un thérapeute, un pédiatre ou un spécialiste des maladies infectieuses aidera à faire face au symptôme de l'hyperémie.

Causes des rougeurs de la peau

Le large éventail de causes de rougeurs cutanées peut être divisé en deux grands groupes:

  1. physiologique (normal, naturel);
  2. pathologique.

Normalement, la peau d'une personne devient rouge sur fond d'excitation mentale dans les moments d'émotions fortes ou de situations stressantes (joie, honte, excitation, colère). Dans ce cas, les parois des vaisseaux sanguins se dilatent sous l'influence des hormones. Une diminution ou une augmentation de la température de l'environnement (eau, air) provoque également des rougeurs physiologiques de la peau. Tout le monde a remarqué que dans le froid, le nez devient rouge et dans le bain - toute la surface du corps. Lors d'un effort physique, une rougeur diffuse d'une ou plusieurs zones du corps apparaît.

Hyperémie cutanée pathologique:

  • se produit dans le contexte de conditions fébriles;
  • se manifeste localement sur les foyers d'inflammation (autour des articulations, des plaies, des furoncles ou des abcès);
  • devient l'un des symptômes de réactions allergiques (urticaire, dermatite atopique);
  • en cas d'intoxication au monoxyde de carbone, la peau acquiert une couleur écarlate en raison de la formation de carboxyhémoglobine dans le sang, qui a une teinte violette brillante;
  • de plus, un manque d'oxygène dans le sang (hypoxie) ou un excès d'acide lactique dans les tissus (acidose) peut provoquer des rougeurs malsaines.

Des taches d'hyperémie délimitées dans différentes parties du corps apparaissent avec un érythème infectieux, une tuberculose, des infections streptococciques, une sarcoïdose, une colite ulcéreuse et des foyers d'infection chroniques (amygdalite, pyélonéphrite).

En cas de lésions hépatiques sévères, une rougeur persistante est notée sur les paumes et les pieds du patient, le soi-disant «érythème palmaire» apparaît.

Une violente réaction hyperémique de la peau s'accompagne de brûlures thermiques et chimiques.

Les stimuli mécaniques tels que le massage, le frottement ou le grattage peuvent également augmenter le flux sanguin vers l'épiderme et provoquer des rougeurs locales..

Types d'hyperémie et leur signification

Un remplissage excessif de sang de la peau peut survenir en raison de:

  • expansion de la lumière des artères qui apportent le sang - il s'agit d'une forme artérielle d'hyperémie;
  • obstruction de l'écoulement et stagnation du sang dans les veines saphènes - forme veineuse.

Hyperémie artérielle

Normalement, l'hyperémie artérielle est bonne pour le corps. Avec son aide, le corps régule la vitesse de circulation périphérique, s'adapte rapidement aux conditions changeantes, élimine les perturbations locales et réagit à une augmentation de la charge. Par exemple, la peau devient rouge à cause du soleil, du vent froid ou pendant le sport. Les médecins utilisent ce mécanisme lorsqu'ils prescrivent des ventouses, des emplâtres à la moutarde ou des frottements, fournissant ainsi un afflux de sang oxygéné et riche en nutriments dans la zone touchée..

L'hyperémie artérielle pathologique de la peau se produit avec des blessures, des maladies infectieuses avec une forte fièvre, des foyers d'inflammation chronique, de l'hypertension, une altération de l'innervation des artères ou une exposition prolongée à des facteurs naturels (froid, chaleur). Il peut nuire au corps, provoquer une hémorragie et un gonflement des tissus. Dans de tels cas, l'effet de l'hyperémie est généralement affaibli à l'aide de froid (lotions, enveloppements froids, glace).

Hyperémie veineuse

L'hyperémie veineuse de la peau se produit dans le contexte de la stagnation du sang dans les veines saphènes.

Causes de l'hyperémie veineuseFacteurs provoquants
Compression mécanique (bandage serré, vêtements serrés, posture inconfortable)Tendre
Perturbation de la «pompe cardiaque» et ralentissement du flux sanguinImmobilité prolongée ou «travail debout»
Obstruction des veines cutanées avec des caillots sanguins ou des emboles qui obstruent la circulation sanguine

La peau débordante de sang veineux sombre a une teinte violet-cyanosée et manque d'oxygène et de nutriments.

L'avantage de l'hyperémie veineuse est de ralentir la circulation sanguine, ainsi le corps inhibe la propagation de l'inflammation. Cependant, dans la plupart des cas, cette forme de symptôme est nocive pour le corps et devrait être un motif de traitement ou d'élimination de ses causes..

SigneHyperémie artérielleHyperémie veineuse
CouleurÉcarlateCerise, rouge foncé
TempératureAugmenté (chaud au toucher)Abaissé (froid au toucher)
Œdèmene pasil y a
Atrophiene pasil y a
Turgor (élasticité)OrdinaireRétrogradé
Importance pour le corpsCompensatoire et adaptatif (dans la plupart des cas)Négatif

Symptômes typiques

Le signe principal de l'hyperémie est la rougeur. En fonction de l'aire de répartition sur le corps et des limites de la rougeur, on distingue les 4 formes suivantes:

Les plaques de rougeur localisées sont appelées érythème. Avec l'érythème, des zones de rougeurs de différentes tailles sont situées sur le visage, le corps, les bras et les jambes, ont des limites claires et disparaissent avec la pression. Ce symptôme est caractéristique de l'érysipèle, il apparaît sur les joues chez les enfants atteints de diathèse exsudative-catarrhale.

Dans l'eczéma, des plaques érythémateuses sont situées sur les plis des coudes, à l'arrière des bras, dans la fosse poplitée, sur le visage et l'aine, accompagnées de fortes démangeaisons.

Les télangiectasies - des taches étoilées de couleur cramoisie qui dépassent légèrement au-dessus de la peau sont un autre exemple de manifestation locale d'un symptôme..

Ils peuvent être présents sur les bras, les jambes, le visage et toute autre partie du corps, et la raison de leur apparition réside dans la violation du développement embryonnaire des vaisseaux sanguins ou du déséquilibre hormonal au cours de la vie. Ce défaut cosmétique cause beaucoup de soucis chez les femmes, qui, selon les statistiques, sont les plus sensibles à la maladie..

Une éruption cutanée rouge sur différentes parties du corps est un symptôme de nombreuses maladies infectieuses. Dans la rougeole, des taches rouge vif remplissent progressivement tout le corps, se fondant dans de vastes champs d'hyperémie. Un visage violet contre un triangle nasolabial pâle est un signe typique de la scarlatine. Et avec la pseudotuberculose, de petites taches roses forment une sorte de «cagoule», de «chaussettes» et de «gants» sur le corps du patient, remplissant les zones correspondantes du corps.

Les zones rougies rosées ou violacées de la peau sur la poitrine sont l'un des premiers symptômes du cancer du sein chez la femme. Il est dangereux en ce qu'il ne perturbe pas le bien-être des patients. Chez les mères qui allaitent, une rougeur renversée dans cette zone est un signe de lactostase (stagnation du lait) ou de sa redoutable complication - la mammite. L'inflammation qui en résulte s'accompagne de douleurs, de fièvre et est dangereuse pour la mère et l'enfant..

Le rinçage général de la peau survient le plus souvent chez les athlètes pendant l'entraînement ou des changements soudains de pression barométrique (chez les plongeurs). Son issue est favorable et ne nécessite aucun traitement. Une rougeur pathologique de tout le corps se produit dans le contexte d'une pléthore artérielle avec la maladie de Vakez (augmentation du nombre de globules rouges) ou d'une stagnation du sang veineux avec des malformations cardiaques. Dans ces cas, l'hyperémie et d'autres symptômes pathologiques de la maladie nécessitent un traitement sérieux..

Hyperémie faciale

Qu'est-ce que le rinçage du visage? Ce sont des joues rouges! Trois mécanismes de leur apparence peuvent être clairement mis en évidence par l'exemple d'une gifle au visage, de la honte ou du froid. Un rougissement sain sur les joues a toujours été l'un des principaux indicateurs de santé. On sait qu'avec l'excitation émotionnelle, les propriétaires de peau claire et fine rougissent souvent. Ce symptôme est inoffensif pour la santé et ne nécessite aucun traitement. En outre, la rougeur du visage est provoquée par:

  • excitation sexuelle,
  • température ambiante élevée,
  • consommation d'alcool,
  • pose de la tête inclinée,
  • nourriture épicée ou épicée.

La rougeur pathologique du visage est un compagnon de nombreuses maladies.

  • Il accompagne les crises douloureuses d'hémicranie (migraine) et disparaît en parallèle avec le mal de tête.
  • La rougeur de la peau du visage et du cou est caractéristique des crises hypertensives et de l'alcoolisme chronique.
  • Le rougissement caractéristique de la peau du visage sous la forme d'un «papillon» et de «lunettes» est un symptôme typique du lupus érythémateux systémique.
  • La couleur du visage pourpre contre un triangle nasolabial pâle est un signe typique de la scarlatine..

Dans ces cas, le symptôme de l'hyperémie ne provoque pas en soi de sensations désagréables, mais en même temps c'est un signal externe du trouble des organes ou systèmes internes.

Méthodes de traitement

La plupart des cas d'hyperémie cutanée physiologique ou «active» ne nécessitent pas de traitement. Les sédatifs ou les herbes médicinales (valériane, agripaume, menthe) sont recommandés pour ceux qui sont esthétiquement mal à l'aise avec le «rougissement de l'excitation». Les cours de yoga constitueront une bonne prévention de l'hyperémie indésirable, ce qui aidera à la régulation du tonus vasculaire et à la capacité à faire face aux émotions.

Le traitement du symptôme de l'hyperémie dans les maladies infectieuses, cutanées et somatiques vise principalement à éliminer le facteur causal:

  • agents pathogènes (virus, bactéries);
  • irritants physiologiques (froid, soleil);
  • inflammation;
  • Déséquilibre hormonal;
  • hypertension artérielle et autres.

Les techniques chirurgicales sont utilisées dans le traitement des télangiectasies et des naevus vasculaires, qui sont des défauts cosmétiques de la peau. Ablation chirurgicale des malformations cardiaques - les causes de la congestion veineuse de la peau et d'autres organes.

Les rougeurs locales de la peau avec des ecchymoses, des coupures et des égratignures sont éliminées avec des remèdes populaires, en appliquant des feuilles de plantain, de l'absinthe ou du fromage cottage ordinaire.

Avec l'hyperémie, qui est causée par une hémorragie sous-cutanée (hématome), le vinaigre de cidre de pomme fera face. Pour préparer une lotion, un demi-litre de vinaigre doit être chauffé dans un bain-marie, puis déposez quelques gouttes d'iode et ajoutez deux cuillères à café de sel. Humidifiez le chiffon avec la solution résultante, appliquez-le sur la zone rougie pendant un quart d'heure.

IllnessNews.ru sur la cardiologie

Les informations publiées dans l'article sont à titre informatif uniquement. Assurez-vous de consulter votre médecin!
Partagez le lien et vos amis sauront que vous vous souciez de votre santé et viendront vous demander conseil! Merci ツ