Arythmie cardiaque

Vasculite

L'arythmie est une perturbation du travail du cœur, se manifestant par des perturbations dans la séquence et le rythme des contractions de différentes parties du cœur.

Puisque le cœur est un moteur interne d'une personne, qui fonctionne en permanence, c'est précisément l'arythmie du cœur qui est l'une des maladies les plus courantes de cet organe. L'arythmie survient chez les personnes de tous âges, a de nombreuses causes et est divisée en plusieurs types. Dans des cas extrêmement rares, il se produit tout seul. Fondamentalement, la source de l'arythmie est d'autres perturbations plus ou moins graves du travail de divers systèmes corporels, y compris le système cardiovasculaire..

Au début, une augmentation du nombre de battements cardiaques et de leur fréquence peut ne pas être très dérangeante, cependant, avec le temps et l'âge, l'arythmie peut provoquer d'autres maladies et, en général, affecter négativement le bien-être d'une personne..

Raisons de développement

Il existe de nombreuses raisons pour le développement des arythmies cardiaques. Ils sont extracardiaques (non cardiaques), cardiaques et idiopathiques..

Facteurs cardiaques

  • Myocardite de nature infectieuse et non infectieuse;
  • Interventions chirurgicales et manipulations diagnostiques sur le cœur.
  • Insuffisance cardiaque;
  • Cardiopathie ischémique (maladie coronarienne);
  • Hypertension artérielle;
  • Malformations cardiaques congénitales et acquises;
  • Modifications sclérodégénératives liées à l'âge dans le myocarde et le système de conduction cardiaque (remplacement des cellules musculaires du muscle cardiaque par du tissu fibreux).

Facteurs extracardiaques

  • Surchauffe ou hypothermie du corps;
  • Dysfonctionnement du système nerveux autonome;
  • PMS (syndrome prémenstruel);
  • Les piqûres d'insectes;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Activité physique excessive;
  • Des situations stressantes;
  • Intoxication médicamenteuse (troubles du rythme cardiaque causés par les diurétiques, les glycosides cardiaques, les antiarythmiques et psychotropes, les adrénomimétiques indirects);
  • Empoisonnement à la nicotine ou à l'alcool;
  • Intoxication à la caféine;
  • Pathologies endocriniennes (hyperthyroïdie);
  • Lésions organiques et fonctionnelles du système nerveux central;
  • Déséquilibre électrolytique (diarrhée, vomissements, déshydratation);
  • Phéochromocytome (tumeur de la glande surrénale);
  • Blessures électriques et mécaniques;
  • Facteurs génétiques (cardiomyopathie héréditaire).

Classification et types d'arythmies

En médecine, on distingue plusieurs types d'arythmies - chacun d'eux diffère par ses symptômes et son évolution, il est donc nécessaire de diagnostiquer non seulement l'arythmie, mais également son type spécifique - le choix du traitement thérapeutique dépendra des résultats.

Types d'arythmies:

  1. Tachycardie sinusale. La fréquence cardiaque de la personne augmente et dépasse 90 battements par minute.
  2. Tachycardie paroxystique. Dans ce cas, le cœur fonctionne normalement, sans anomalies pathologiques, mais le cœur bat très souvent - de 140 à 240 battements par minute. Une caractéristique distinctive de la tachycardie paroxystique est que l'attaque commence toujours soudainement et se termine de la même manière.
  3. Bradycardie sinusale. L'arythmie de ce type se manifeste par une diminution de la fréquence cardiaque - chez un patient, cet indicateur peut être inférieur à 55 battements par minute.
  4. Arythmie sinusale. Le plus souvent diagnostiqué dans l'enfance et l'adolescence, il se caractérise par une alternance anormale de battements cardiaques. Avec ce type de violation en question, aucun traitement spécifique n'est nécessaire, l'état du patient n'est pas perturbé et vous pouvez rapidement rétablir le rythme normal du rythme cardiaque en retenant simplement votre souffle pendant quelques secondes.
  5. Arythmie scintillante. Les médecins caractérisent ce type d'arythmie comme un battement dans la poitrine - le cœur commence à se contracter plus rapidement (jusqu'à 150 battements par minute), puis encore plus rapidement (jusqu'à 300 battements par minute), les oreillettes ne se contractent pas complètement et les ventricules le font de manière irrégulière.

Remarque: le flutter et la fibrillation des ventricules sont considérés comme la manifestation d'arythmie la plus mortelle. Cela se produit généralement dans le contexte de pathologies cardiaques, de chocs électriques, de la prise de certains médicaments.

  1. Bloc cardiaque. Cela s'applique également au type d'arythmie - une condition lorsque la fourniture d'impulsions à toutes les parties du myocarde s'arrête. Le pouls disparaît, la fréquence cardiaque est réduite de manière catastrophique, le patient peut s'évanouir, un bloc cardiaque peut également provoquer un syndrome convulsif.

Remarque: si le patient développe un bloc transverse complet, cela devient souvent une provocation d'insuffisance cardiaque, ce qui peut entraîner une mort subite.

Symptômes d'arythmie

L'arythmie et ses symptômes n'apparaissent pas toujours. Une personne peut vivre calmement et ne pas ressentir un rythme cardiaque irrégulier, et un médecin lors d'un examen médical peut facilement le détecter et prescrire un traitement avant même l'apparition soudaine de symptômes d'arythmie cardiaque.

Plus souvent, cependant, des troubles du rythme se manifestent, ce qui affecte un changement d'état d'une personne. Comment se manifeste l'arythmie cardiaque? Pour comprendre s'il y a des problèmes cardiaques, vous devez faire attention aux signes suivants de la maladie lorsqu'une personne:

  1. Ressent des palpitations et des interruptions de rythme;
  2. On dirait que le cœur bat trop vite
  3. sent que son cœur bat trop lentement;
  4. a une douleur thoracique;
  5. souffre d'essoufflement;
  6. Se sent étourdi
  7. perd connaissance ou est en état d'évanouissement.

Mais il arrive que même des signes aussi graves d'une maladie malsaine ne soient pas nécessairement une manifestation de problèmes cardiaques graves. Souvent, les gens, même lorsqu'ils ressentent une arythmie, ne souffrent d'aucune maladie. À l'inverse, une certaine personne qui ne présente aucune manifestation d'arythmie cardiaque souffre en fait d'une forme sévère de la maladie et le facteur qui l'a provoquée est inconnu..

Pourquoi l'arythmie cardiaque est-elle dangereuse??

En raison d'un travail irrégulier, la contraction des oreillettes est remplacée par leurs contractions erratiques. C'est la forme la plus courante et la plus dangereuse, qui peut entraîner une thromboembolie et un accident vasculaire cérébral (la stagnation dans la circulation sanguine contribue à la formation de thrombus et un caillot sanguin empêchera l'oxygène de pénétrer dans le cerveau).

En raison d'un manque d'oxygène, un patient souffrant d'arythmie peut s'évanouir, tomber, se cogner ou se blesser. Le stade avancé de la maladie peut entraîner le développement d'une insuffisance cardiaque, d'une crise d'angine de poitrine ou d'un œdème pulmonaire en général, lorsqu'une hospitalisation urgente est nécessaire pour sauver des vies.

Arythmie chez les enfants et les adolescents

Les arythmies du rythme cardiaque chez les enfants peuvent survenir à tout âge. Dans la plupart des cas, il est bénin et apparaît souvent et disparaît spontanément. Cependant, il est très important de distinguer les changements bénins des changements potentiellement mortels..
Les bénins sont asymptomatiques, l'hémodynamique du patient est stable et ne met pas la vie en danger. Ne nécessite pas de traitement, l'enfant peut pratiquer une activité physique normale avec une surveillance supplémentaire par des spécialistes.

Les symptômes de troubles du rythme dépendent de l'âge et du degré de maturité de l'enfant. Les enfants plus âgés peuvent se plaindre d'étourdissements et chez un enfant de 3 ans et moins, la maladie se manifeste par une pâleur de la peau, une irritabilité et un manque d'intérêt pour la nourriture.

Les formes légères sont:

  • bradycardie sinusale;
  • extrasystoles supraventriculaires;
  • ventriculaire idiopathique.

Une attention particulière est portée au diagnostic des antécédents personnels et familiaux, de l'âge et du type du patient.

La tachycardie sinusale est généralement bien tolérée, disparaît une fois la cause éliminée et ne nécessite pas de traitement spécial. Elle est causée par des infections, un tonus vague excessif, une hyperthyroïdie, des niveaux élevés de potassium et de calcium, de la fièvre, une hypoxie, une maladie du nœud sino-auriculaire et l'utilisation de certains médicaments.

Un autre type est la maladie du nœud sinusal, qui peut survenir après une intervention chirurgicale pour malformations cardiaques congénitales. Chez les patients sans insuffisance cardiaque, il peut se développer lors de troubles inflammatoires, métaboliques ou endocriniens. Se produit souvent chez les adolescents souffrant d'anorexie, qui provoquent des vomissements après avoir mangé. Elle se caractérise par une forte variabilité des symptômes et nécessite un traitement approprié. Les enfants atteints de bradycardie symptomatique ont besoin d'une implantation de stimulateur cardiaque.

Les arythmies supraventriculaires ou supraventriculaires qui proviennent de la fibrillation auriculaire sont une autre cause de dysfonctionnement cardiaque. Il s'agit d'une condition bénigne qui peut survenir chez les enfants avec et sans pathologies..

Pendant la grossesse

Le pronostic de la grossesse et de la naissance à venir dépend de la réaction du cœur de la femme aux événements attendus. Cependant, il ne faut pas oublier que la grossesse elle-même, n'étant pas une affection très courante, peut provoquer des troubles du rythme et donner des arythmies. Par exemple, l'apparition d'une extrasystole ou d'une tachycardie paroxystique pendant la grossesse, en règle générale, n'indique pas de dommages organiques au myocarde et survient chez environ 19 à 20% des femmes enceintes. Et si vous ajoutez une toxicose tardive à tout cela, vous n'aurez pas à attendre une autre du cœur, les arythmies s'intensifieront.

Ce type d'arythmie, tel qu'un bloc auriculo-ventriculaire complet ou incomplet, ne présente pas de danger particulier pour la santé de la femme. De plus, la grossesse contribue à une augmentation de la fréquence ventriculaire, par conséquent, des mesures ne sont prises qu'en cas de chute du pouls à 35 battements et moins par minute (assistance obstétricale - imposition de forceps).

Mais avec la pathologie cardiaque organique, les femmes sont traitées avec une attention accrue, car l'apparition d'une fibrillation auriculaire dans une telle situation est une contre-indication au maintien de la grossesse. De plus, le choix du mode d'accouchement avant le terme nécessite également une attention particulière. Cela semble tellement économe, dans d'autres cas, une césarienne chez de tels patients peut menacer de thromboembolie dans le système artériel pulmonaire (PE).

Bien sûr, personne ne peut interdire la grossesse à qui que ce soit, alors les femmes atteintes de pathologie cardiaque prennent consciemment des risques, motivées par un désir cher - de devenir mère. Mais si une grossesse a déjà eu lieu, les prescriptions et recommandations du médecin doivent être strictement suivies: observer le régime de travail et de repos, prendre les médicaments nécessaires et être hospitalisé, si nécessaire, sous surveillance médicale. L'accouchement chez ces femmes, en règle générale, a lieu dans une clinique spécialisée, où une femme peut recevoir des soins médicaux d'urgence à tout moment (en tenant compte de la pathologie cardiaque) en cas de circonstances imprévues..

Diagnostique

Le tout premier diagnostic des troubles du rythme cardiaque est leurs manifestations cliniques. Les symptômes de l'arythmie ne sont pas similaires aux manifestations d'autres maladies, s'ils surviennent, un électrocardiogramme doit être effectué. Mais le diagnostic ne peut être confirmé en enregistrant le cardiogramme que si l'arythmie est permanente ou persistante. En cas de suspicion d'arythmie paroxystique, un électrocardiogramme est enregistré 24 heures sur 24. Cette méthode de diagnostic est appelée surveillance Holter. Il consiste en un enregistrement constant de la fréquence cardiaque à l'aide de capteurs attachés à un appareil compact. Parfois, en mode quotidien, il n'est pas possible de corriger la violation.

Si aucune surveillance ECG ou Holter n'enregistre la maladie, un diagnostic plus complexe d'arythmie est effectué, dans lequel les facteurs à l'origine de son apparition sont déterminés. Cela permet de déterminer le mécanisme de son apparition. Ces études comprennent la stimulation cardiaque transoesophagienne. La méthode est utilisée en cas de suspicion de syndrome des sinus malades, pour clarifier le diagnostic et prescrire le traitement préventif approprié, si le syndrome WPW, une insuffisance coronaire latente est suspectée, s'il est impossible de diagnostiquer une maladie coronarienne par d'autres méthodes. L'étude consiste à imposer un rythme grâce à une électrode spécialisée, qui est insérée comme une sonde conventionnelle et fixée dans l'œsophage.

De plus, un test d'inclinaison est effectué pour détecter les arythmies. Il vous permet d'identifier la cause de l'évanouissement. Pendant le test, le patient est amené d'une position horizontale à une position verticale avec une intensité variable. Le test provoque des évanouissements et la surveillance de la fréquence cardiaque et du niveau de pression artérielle lors de l'examen permet de déterminer la cause de la perte de conscience.

L'étude électrophysiologique intracardique (invasive) est considérée comme l'étude la plus informative des propriétés électrophysiologiques du cœur et du système conducteur. Un tel diagnostic d'arythmie est utilisé pour clarifier la localisation du blocage auriculo-ventriculaire, la nature de la tachycardie et d'autres anomalies. Cette étude reste très importante lors du choix du traitement chirurgical et des stimulateurs cardiaques implantables. Dans certains cas, un examen électrophysiologique intracardiaque est utilisé pour soulager les arythmies sévères.

L'examen est effectué uniquement dans des laboratoires spécialement équipés, car cette méthode est assez risquée. Pour cela, la veine principale de l'épaule, ou veine fémorale, est perforée. Sous contrôle des rayons X, des électrodes de cathéter sont insérées dans les parties droites du cœur et une étude est réalisée.

Premiers secours

Les crises d'arythmie peuvent survenir d'elles-mêmes et commencer soudainement. L'attaque se termine de manière tout aussi imprévisible. Si le patient a une première attaque, appelez immédiatement une ambulance. Souvent, les aides-soignants voyagent lentement, il vaut donc la peine de s'inquiéter pour la santé de la victime. Faites ceci:

  • calmer le patient, supprimer les manifestations de panique;
  • créer des conditions de repos pour le patient - le mettre dans une chaise confortable;
  • essayez de changer la position du corps de la victime;
  • parfois, il est nécessaire d'induire un réflexe nauséeux - faites-le avec deux doigts, irritant le larynx.

Le plus dépend des professionnels de la santé. Le cardiologue prescrira des médicaments pour les arythmies cardiaques plus tard - lorsque le patient est «pompé» et qu'un diagnostic préliminaire est posé.

En voyant des symptômes d'arythmie, essayez d'interrompre toute activité physique.

L'utilisation de sédatifs est acceptable:

  • agripaume;
  • valériane;
  • corvalol;
  • valocordin (dans les 40 à 50 gouttes);
  • Élénium.

Comment traiter?

Le traitement des arythmies cardiaques peut différer en fonction de la complexité et du type d'arythmie cardiaque, si l'arythmie est causée par des facteurs externes, qu'il s'agisse de fumer, de boire beaucoup de café, d'alcool, de boissons énergisantes, de surmenage, de stress fréquent, de suralimentation fréquente, vous devez exclure ou réduire leur consommation, change ton style de vie.

Dans le cas de types d'arythmies plus complexes, un traitement médical correct ou même, dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. Mais n'oubliez pas non plus que vous ne devez en aucun cas vous soigner vous-même, car cela ne peut qu'aggraver votre état.!

Traitement avec des médicaments

Cette méthode de traitement implique la nomination et l'administration de médicaments antiarythmiques, dont il existe 4 classes:

Médicaments antiarythmiques

  • Vérapamil, digoxine, adénosine - sont prescrits pour éliminer les arythmies auriculaires.
  • Disopyramide, lidocaïne, miksletin - nécessaires pour les arythmies ventriculaires.
  • Propafénone, amiodarone, flécaïnide - utilisés pour les arythmies auriculaires et ventriculaires.

Le médicament le plus couramment utilisé et le plus efficace est l'amiodarone (cordarone). Il est utilisé dans presque tous les types d'arythmies. C'est le médicament de choix pour les arythmies avec infarctus du myocarde et insuffisance cardiaque. L'activité antiarythmique apparaît 10 minutes après l'administration intraveineuse.

Souvent, après deux semaines après le début de l'arythmie, Cordaron est pris par voie orale, en réduisant progressivement la dose à un niveau d'entretien, en continuant à prendre et en.

Contre-indications à son utilisation: pouls inférieur à 50 battements par minute (bradycardie), asthme bronchique, bloc cardiaque (bloc auriculo-ventriculaire), maladie thyroïdienne et grossesse.

Bêta-bloquants

Ce groupe de médicaments est caractérisé par un effet antiarythmique et hypotenseur (abaissement de la pression artérielle). Les bêta-bloquants réduisent votre fréquence cardiaque pour prévenir l'insuffisance cardiaque.

Leur utilisation est contre-indiquée en cas de maladies chroniques du système respiratoire et d'asthme bronchique, car elles peuvent provoquer une crise d'étouffement.

Ces médicaments comprennent:

  • Atenolol;
  • Métoprolol;
  • Propranolol;
  • Bisoprolol;
  • Sotalol;
  • Betaxolol;
  • Nébivalol;
  • Labetalol;
  • Carvedilol;
  • Pindolol;
  • Céliprolol.

Médicaments métaboliques

Cela comprend les médicaments qui aident à améliorer la fonction métabolique, ainsi que la nutrition du myocarde et le protègent des effets de l'ischémie.

Ceux-ci inclus:

  • ATP (acide adénosine triphosphorique);
  • Panangin, Potassium normmin, Kalipoz, Asparkam - préparations de potassium et de magnésium;
  • Cocarboxylase;
  • La riboxine;
  • Thiotriazoline;
  • Mexicor;
  • Mildronate;
  • MR préductal.

Glycosides cardiaques

Ce sont des médicaments qui augmentent la contractilité du muscle cardiaque et normalisent la circulation sanguine, réduisant le stress sur le cœur.

Les glycosides comprennent:

Opération

Si le traitement médicamenteux n'est pas efficace, selon votre type de maladie, les interventions chirurgicales suivantes peuvent vous être proposées:

  1. Ablation par cathéter par radiofréquence - pour la fibrillation auriculaire, la fibrillation ventriculaire. Au cours de cette procédure, le chirurgien détectera les foyers pathologiques dans votre cœur, qui sont à l'origine de la maladie, à l'aide d'un capteur spécial sur le cathéter, qui est inséré dans une grande veine ou artère du bras ou de la jambe sous contrôle radioscopique, puis en utilisant un «traitement» foyer et détruisez-le. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale plus sédation pour vous aider à vous calmer et à vous détendre..
  2. Ablation du nœud auriculo-ventriculaire et installation d'un stimulateur cardiaque - avec fibrillation auriculaire. Cette procédure est similaire à l'ablation par cathéter par radiofréquence, c'est-à-dire qu'elle est exactement la même, que pendant cette procédure, le nœud auriculo-ventriculaire est détruit. Lorsque le nœud auriculo-ventriculaire est détruit, un bloc se forme, qui est éliminé à l'aide d'un stimulateur cardiaque.
  3. Cardioversion - pour le traitement de la fibrillation auriculaire. Cette procédure est réalisée sous anesthésie générale, vous ne ressentirez donc rien. Au cours de cette procédure, votre chirurgien applique un choc électrique contrôlé sur votre cœur à l'aide d'un défibrillateur. Cela aidera à ramener votre fréquence cardiaque à la normale..
  4. Stimulateur cardiaque artificiel - avec syndrome de dysfonctionnement du nœud sinusal ou bloc cardiaque. Au cours de cette opération, un stimulateur cardiaque (un petit appareil qui génère des impulsions électriques) est implanté sous votre peau, généralement dans la partie supérieure de la poitrine. Les impulsions électriques générées par le stimulateur cardiaque sont envoyées au cœur, faisant ainsi battre le cœur à une certaine fréquence. Cette opération est généralement réalisée sous anesthésie locale..
  5. Implantation d'un défibrillateur cardioverter - avec tachycardie ventriculaire et fibrillation ventriculaire. Au cours de cette procédure, le chirurgien implante un défibrillateur cardioverteur sous la peau dans la zone de la poitrine supérieure, cet appareil est similaire à un stimulateur cardiaque, mais contrairement à lui, le défibrillateur cardioverter surveille votre fréquence cardiaque et en cas de dysfonctionnement, il produit un petit choc électrique. ce qui normalise votre fréquence cardiaque. Habituellement, cet appareil est installé sous anesthésie locale..

Remèdes populaires

Pour le traitement des arythmies cardiaques, en plus des médicaments, il existe de nombreuses méthodes non conventionnelles. Les méthodes de traitement sont les suivantes:

  • Infusion de fleurs de calendula. Il ne faudra que 2 cuillères à café des matières premières spécifiées, qui sont versées avec 400-500 ml d'eau bouillante et infusées dans un récipient scellé pendant 60 minutes. Ce médicament est pris 4 cuillères à soupe 4 fois par jour à tout moment opportun..
  • Teinture de bleuet. Versez 200 à 250 ml d'eau bouillante sur 2 cuillères à café de fleurs de bleuet bleu et laissez reposer 60 minutes. Ensuite, la perfusion est filtrée et prise ¼ tasse trois fois par jour 15 minutes avant les repas.
  • Infusion de racine de valériane. Une cuillère à soupe de la source est remplie d'eau tiède (la température ambiante convient également) dans une quantité de 200 à 250 ml et infusée pendant 10 à 12 heures. Ensuite, le produit est filtré et utilisé dans une cuillère à dessert 4 fois par jour..
  • Infusion d'asperges. Vous devrez acheter de jeunes pousses d'asperges médicinales (cela n'a rien à voir avec la nourriture), les hacher et verser 1 verre d'eau bouillante. Le remède est infusé pendant 2 heures, 2 cuillères à soupe sont prises 4 fois par jour à tout moment opportun. Il est recommandé de prendre ce remède dans les 3-4 semaines et agit comme un sédatif, ce qui est nécessaire pour se débarrasser de la tachycardie..
  • Teinture de lumbago. Vous aurez besoin de 2 cuillères à café d'herbe de lumbago ouverte - elles sont versées avec 300 ml d'eau froide et infusées pendant au moins 12 heures dans un récipient scellé. Ensuite, la perfusion est filtrée et prise dans 1/3 de tasse 2 fois par jour 30 minutes avant les repas.

De plus, en médecine traditionnelle, il existe plusieurs remèdes peu courants pour le traitement des arythmies. Croire ou non en leur efficacité est purement volontaire, mais vous pouvez essayer. Ceux-ci inclus:

  • Graines de rose musquée. Il est nécessaire «d'extraire» les graines des cynorrhodons et de les nettoyer complètement, mais gardez à l'esprit que vous ne pouvez pas laver les graines! Vous devriez obtenir 1 cuillère à café de cette matière première, que nous versons dans 200 ml d'eau bouillante. Nous insistons sur le produit dans un récipient scellé pendant au moins 2 heures, puis filtrons et y ajoutons une cuillère à café de miel. Ce remède est pris ¼ de verre 3 fois par jour avant les repas. La durée d'un tel traitement est de 30 jours, vous devez alors faire une pause de 10 à 15 jours et vous pouvez répéter le cours.
  • Salade délicieuse et saine. Prenez le céleri-rave et râpez-le sur une râpe moyenne (vous ne pouvez pas le hacher trop), des feuilles de persil finement hachées, de l'aneth et de la crème sure y sont ajoutés. Cette délicieuse salade doit être consommée le soir, 15 minutes avant le dîner..
  • Oignon et pomme. Vous devez prendre 1 oignon de taille moyenne, peler et hacher avec un couteau. Ensuite, une pomme de variétés aigres-douces est prise et également écrasée (avec la peau). Les deux composants sont mélangés et un tel remède est utilisé 1 cuillère à café 2 fois par jour entre les repas. La durée d'un tel traitement est de 30 jours..

Si vous avez des antécédents de maladies des reins ou du système urinaire, vous devez absolument consulter votre médecin sur l'opportunité d'un tel traitement..

Régime

Avec l'aide d'une bonne nutrition, l'arythmie cardiaque ne peut pas être guérie, mais il est possible de minimiser les conséquences et de réduire les risques d'occurrence. L'attention principale doit être accordée à l'équilibre et à l'approvisionnement du muscle cardiaque avec tous les oligo-éléments nécessaires. Une mauvaise nutrition peut devenir une impulsion pour perturber le fonctionnement du système endocrinien, des organes vitaux importants commencent à se déséquilibrer.

Quels aliments sont autorisés pour l'arythmie:

  • Sarrasin, son, concombre, épinards, avocat, noix, pois, haricots, levure: ils sont riches en magnésium;
  • Bananes, persil, raisins secs, abricots secs, chou, pommes de terre: ils contiennent du potassium;
  • Les produits de la mer et laitiers, le poisson, les betteraves, le maïs, les artichauts, le chou, les graines sont les principales sources de calcium.

En plus de ce qui précède, tout en suivant un régime thérapeutique pour les arythmies, il est conseillé de manger des algues brunes, et d'ajouter les sommets de betteraves et de carottes aux salades et soupes. Il est également permis de manger de la viande, mais uniquement des variétés faibles en gras..

Quoi exclure du régime?

Les aliments diététiques thérapeutiques pour les arythmies excluent complètement les aliments suivants:

  • Marinades, conserves, viandes fumées;
  • Cornichons;
  • Viandes grasses et sauces;
  • Plats épicés.

En plus des produits, il est important de connaître les caractéristiques nutritionnelles des arythmies, car le résultat final du traitement dépend de leur observance..

Une attention particulière dans le régime alimentaire d'un patient atteint de fibrillation auriculaire doit être accordée à la quantité et à la qualité du liquide bu. Il existe plusieurs règles à suivre en la matière:

  • vous ne devez pas boire de boissons contenant de la caféine - café, thé fort, boissons énergisantes contenant de l'extrait de guarana;
  • la quantité de liquide bu par jour doit être réduite à 1,5 litre afin de réduire la charge sur le cœur;
  • il est utile de boire des tisanes de menthe, de mélisse, de tilleul et de camomille. Thé vert doux, eau minérale de table sans gaz sera utile.

Pour que le régime apporte un soulagement maximal au patient, une simple éducation physique avec des exercices doux doit être ajoutée au mode de vie, ce qui développera le muscle cardiaque. Il est important de boire au moins 1,5 litre d'eau non bouillie et non gazeuse pendant la journée, et parfois d'effectuer des jours de jeûne, au cours desquels il est permis de boire du bouillon d'églantier ou de l'eau sans gaz.

Nous avons découvert ce qu'est cette maladie, comment se débarrasser correctement des symptômes de l'arythmie. un adulte. Surveillez l'état de votre cœur, écoutez-le et si vous ressentez une gêne, consultez un médecin.

Exercices physique

En l'absence de pathologies myocardiques congénitales, des exercices de respiration peuvent être utilisés pour stabiliser la fréquence cardiaque. Cette méthode de thérapie intensive ne nécessite pas la prise de pilules, mais en pratique, elle n'est pas moins efficace que la thérapie conservatrice..

Tous les patients ne comprennent pas parfaitement comment traiter les arythmies cardiaques à l'aide d'exercices respiratoires.Par conséquent, le complexe disponible à la maison est présenté ci-dessous:

  1. Pour vous échauffer, prenez des respirations rapides et intermittentes, et après 30 secondes, une longue et profonde expiration.
  2. Serrez les poings et prenez 6 respirations, congelez pendant 15 à 20 secondes, puis prenez une profonde inspiration, tout en desserrant vos poings.
  3. Lors de l'inspiration, inclinez-vous vers l'avant avec les bras tendus devant vous, et à l'expiration, revenez à la position de départ.
  4. Pour le traitement, soulevez les grappes au-dessus de votre tête, inspirez profondément et tenez-vous debout sur la pointe des pieds, en expirant, détendez-vous autant que possible, abaissez vos mains vers les fesses.
  5. Les médecins appellent les exercices de physiothérapie, représentés par la natation, le cyclisme, la danse et la course classique, comme une excellente prévention des arythmies cardiaques..

Où aller avec l'arythmie?

Les troubles du rythme cardiaque sont traités par un cardiologue, ou plus précisément un arythmologue. Pour diagnostiquer les troubles du rythme cardiaque, l'aide d'un médecin qualifié en diagnostic fonctionnel est nécessaire, car lui seul peut déterminer correctement le type de trouble du rythme cardiaque à l'aide d'études spéciales - surveillance ECG quotidienne, PEEPI et autres..

De nombreux patients consultent un endocrinologue (par exemple, diabétique ou hyperthyroïdien), un gynécologue (avec une évolution pathologique de la ménopause). Le traitement de la maladie sous-jacente conduit souvent à se débarrasser des arythmies. Dans certains cas, les patients sont consultés par un chirurgien cardiaque sur l'installation d'un stimulateur cardiaque ou l'ablation par radiofréquence.

La prévention

Pour la prévention des arythmies, les experts recommandent de respecter les règles et recommandations suivantes:

  • surveiller votre santé, traiter d'éventuelles maladies (infectieuses, hypertension, pathologie thyroïdienne, troubles cardiovasculaires).
  • bien manger (moins d'aliments sucrés, frits et gras, plus de fruits, de légumes, d'herbes); une activité physique modérée (par exemple, marcher au grand air tous les jours et faire des exercices le matin);
  • observer la routine quotidienne (un sommeil sain est un élément très important pour la santé);
  • abandonner les mauvaises habitudes (boire de l'alcool, fumer, prendre des boissons énergisantes et des drogues);
  • contrôler le poids corporel, prévenir l'obésité (si cela est déjà autorisé, essayez de perdre du poids correctement);
  • avec le diabète sucré, contrôler la glycémie et avec l'hypertension, la pression;
  • éviter le stress (se réjouir, aimer, sourire, etc.).

L'apparition de certaines arythmies cardiaques (fibrillation auriculaire, flutter auriculaire, tachycardie ventriculaire) peut être accompagnée de symptômes d'insuffisance cardiaque aiguë (forte baisse de la pression artérielle, œdème pulmonaire), d'insuffisance cardiaque chronique (faiblesse générale, fatigue rapide, essoufflement, œdème des membres inférieurs), d'autres arythmies (bloc AV complet, fibrillation ventriculaire) peut entraîner un arrêt cardiaque et la mort clinique.

Les arythmies sont le plus souvent une complication d'une maladie. Cependant, après leur apparition, ils sont capables d'aggraver fortement son évolution clinique. Toutes les arythmies ne sont pas également dangereuses et importantes pour le pronostic de la maladie et la vie du patient:

Arythmie cardiaque

La part des maladies telles que l'arythmie représente 15 pour cent de toutes les affections cardiaques, déterminées par les médecins. Si chez une personne en bonne santé au repos, la fréquence cardiaque s'approche de 60 à 75 battements par minute, alors chez les patients souffrant d'arythmie, il y a un échec dans la séquence, la fréquence ou le rythme des contractions.

Il convient de noter que de telles violations sont parfois signalées chez des personnes en bonne santé en raison d'une suralimentation, d'un surmenage ou d'un effort physique élevé. Si le cœur commence périodiquement à mal fonctionner (les battements suivent à des intervalles différents, il y a des contractions supplémentaires du muscle cardiaque ou des pauses prolongées), cela indique la présence d'une arythmie. Souvent, les patients n'attachent pas d'importance aux premières manifestations mineures de la maladie, dans de tels cas, elles peuvent être détectées et confirmées sur un ECG.

Formes et types d'arythmie

Cette maladie n'est pas indépendante, mais indique toujours la présence de certaines pathologies. Ainsi, si le patient a subi un infarctus du myocarde dans le passé, une cicatrice se forme avec le temps au site de la rupture du muscle cardiaque, ce qui peut perturber la conductivité électrique des cellules et devenir une source d'arythmie. Souvent, une violation de la fréquence et du rythme des contractions est observée avec la myocardite, la maladie ischémique, les rhumatismes, les malformations cardiaques. Dans chaque cas individuel, le médecin détermine la cause des troubles et détermine la forme d'arythmie:

  • Fibrillation auriculaire. Les principales plaintes des patients sont réduites à une sensation de «battement» du cœur, un manque d'air, un essoufflement, une sensation d'oppression dans la poitrine. Ce type d'arythmie est une modification de l'activité électrique des oreillettes et de leur activité non coordonnée, ce qui conduit à une contraction irrégulière de différentes parties du cœur. Si les crises se répètent assez souvent, le patient présente une aggravation des caractéristiques contractiles des fibres musculaires cardiaques..
  • Fibrillation auriculaire paroxystique. Dans ce cas, ils parlent d'un rythme cardiaque très rapide avec le bon rythme. La fréquence des contractions lors d'une crise atteint 240 battements par minute, provoquant des étourdissements, une augmentation de la transpiration, de la pâleur et de la faiblesse. La raison de cette condition réside dans l'apparition d'impulsions supplémentaires dans les oreillettes, ce qui réduit considérablement les périodes de repos du muscle cardiaque..
  • Arythmie sinusale. La maladie est subdivisée en tachycardie sinusale et bradycardie sinusale. Dans le premier cas, le patient ressent un rythme cardiaque accéléré avec un rythme normal, comme lors d'un effort physique intense. Dans le second cas, les patients se plaignent d'étourdissements, de faiblesse et d'un rythme cardiaque lent (moins souvent 60 battements par minute).
  • L'arythmie sinusale chez les enfants peut être détectée même à un âge précoce et est associée à de nombreux facteurs, y compris héréditaires. Avec cette maladie, la fréquence des contractions change lors de l'inspiration et de l'expiration, ce qui est causé par l'apparition de foyers d'excitation électrique anormale. Le plus souvent, la maladie est diagnostiquée à l'âge de 7 ans et chez les adolescents, elle a un pronostic favorable et disparaît souvent sans traitement.

Les types d'arythmies les plus dangereux sont la fibrillation ventriculaire et la tachycardie ventriculaire, qui est observée avec l'infarctus du myocarde. Lors d'une crise, la libération de sang par le patient est affaiblie ou s'arrête complètement, le rythme cardiaque s'arrête et le pouls disparaît, ce qui peut être fatal.

Les symptômes de l'arythmie cardiaque et ses signes

Selon la forme de la maladie, les patients présentent les signes et symptômes suivants:

  • Lourdeur ou douleur dans la région de la poitrine
  • Manque d'air (essoufflement)
  • Sentiment d'anxiété croissante, d'anxiété
  • Peau pâle ou bleue
  • Évanouissement
  • Fatigue et mauvaise tolérance à l'exercice

Au cours de l'examen, les médecins constatent une tachycardie ou une bradycardie et un rythme cardiaque irrégulier. Le plus souvent, la présence de crises d'arythmie indique une maladie cardiaque, une insuffisance cardiaque, la présence d'anomalies mitrales, bien que parfois de telles conditions soient observées chez des patients atteints de névroses ou d'athlètes. Dans l'infarctus du myocarde, une arythmie est observée au cours des deux premiers jours avec une douleur intense, des vomissements, des évanouissements et une peau pâle.

Causes des arythmies cardiaques

Chez les personnes pratiquement en bonne santé, une arythmie peut être observée en cas de surchauffe, dans une pièce étouffante, en cas de suralimentation et également à la suite de la prise de certains médicaments. Le risque de cette maladie chez les patients atteints de diabète, d'hypertension, d'obésité est élevé. Chez les femmes, l'arythmie est souvent diagnostiquée pendant la ménopause et la grossesse, ce qui est une condition temporaire..

Les causes les plus graves sont les maladies cardiaques: myocardite, maladie ischémique, malformations cardiaques, infarctus du myocarde et néoplasmes malins. Dans ces cas, l'arythmie est un indicateur auquel le médecin doit prêter une attention particulière afin de prescrire le traitement approprié en temps opportun..

Traitement des arythmies

Avant de prescrire un traitement avec des médicaments, le médecin doit envoyer le patient pour examen. Le diagnostic comprend un test sanguin, un électrocardiogramme (Echo ECG) et si vous soupçonnez la présence de maladies concomitantes - des examens supplémentaires à leur sujet. Si des anomalies graves et des maladies cardiaques ne sont pas détectées, des sédatifs sont prescrits:

  • Teinture de valériane et d'agripaume, 20-30 gouttes par dose
  • Comprimés Persen
  • Extrait d'herbes Altalex
  • Teinture ou comprimés Novo-passit
  • Collection d'herbes apaisantes n ° 2

Si l'arythmie s'accompagne de douleurs au cœur, Valocordin et Corvalol sont prescrits, 25-30 gouttes par dose.

Le traitement médicamenteux dépend de la maladie sous-jacente provoquant des crises d'arythmie chez le patient. En plus de ces produits pharmaceutiques, le patient est crédité de pilules dont le but est d'affecter le muscle cardiaque, d'améliorer la conductivité de ses cellules et d'accélérer les processus métaboliques. Ces médicaments comprennent:

  • Aymalin (pour réduire l'excitabilité myocardique et prévenir la tachycardie)
  • Rythme cardiaque
  • Quinidine
  • Lidocaïne (analgésique)
  • Allapinine (pour normaliser les ions sodium dans le sang)
  • Ritmonorm et autres

Si le médicament n'a pas l'effet approprié ou si le patient développe une douleur cardiaque ou une gêne thoracique, la visite chez le médecin ne peut pas être reportée! Cela peut indiquer le développement de pathologies cardiaques plus graves ou une intolérance aux médicaments antiarythmiques..

Dans ce dernier cas, le médecin peut transférer le patient vers un traitement avec des tranquillisants en prescrivant l'un des médicaments suivants:

Des remèdes homéopathiques sûrs et efficaces sont également recommandés - Neurochel ou Claronin. Avec la fibrillation auriculaire, la physiothérapie est utilisée: bains d'électrosormage, de dioxyde de carbone et de radon. Assurez-vous de prescrire un régime qui comprend des aliments riches en potassium et en calcium tout en réduisant la graisse dans les aliments.

Médecine traditionnelle et traitement de l'arythmie

Les méthodes traditionnelles de traitement de cette maladie, basées sur l'utilisation d'herbes, seront d'une grande aide dans le traitement de l'arythmie:

  • Décoction de rose musquée
  • Baies de viorne, pilées au miel
  • Thé à la mélisse
  • Jus de cassis
  • Teinture d'aubépine
  • Décoction de prêle

Les décoctions et teinture d'agripaume et de valériane sont également largement utilisées, ainsi que des mélanges de vitamines utiles pour le muscle cardiaque. Un exemple d'un tel médicament est un mélange de jus de canneberge et d'ail avec du miel, une composition à plusieurs composants d'abricots secs, de citrons, de raisins secs, de noix, de jus d'aloès et de miel, ainsi qu'une boisson à la chicorée avec une cuillerée de miel. Ce traitement est particulièrement utile pour les personnes affaiblies et âgées souffrant de problèmes rénaux ou hépatiques..

Vidéo utile

Arythmie, ses causes. Traitement des arythmies.

Programme de vie saine. Fibrillation auriculaire.

Arythmie cardiaque: causes, symptômes, méthodes de traitement

La maladie cardiaque est une pathologie grave qui entraîne un certain nombre de déviations.

L'arythmie cardiaque est une combinaison d'anomalies, pas une seule maladie.

Une caractéristique de la pathologie est une déviation du rythme cardiaque. Il existe une norme selon laquelle la fréquence cardiaque ne doit pas être inférieure à 60 et supérieure à 80 battements par minute..

Avec des taux accrus, le patient reçoit un diagnostic de tachycardie, avec des critères inférieurs - bradycardie.

Dans certains cas, avec un nombre normal de battements cardiaques, le patient développe des tremblements soudains ou des extrasystoles.

Parmi toutes les variétés de déviations du rythme cardiaque, la fibrillation auriculaire est particulièrement importante. Les traits caractéristiques de cette maladie sont un rythme irrégulier, variant en douceur ou fortement de la norme à un taux accru ou à une diminution.

Causes d'occurrence

Une augmentation de la fréquence cardiaque tout au long de la journée est un phénomène tout à fait naturel si une personne est engagée dans une activité physique active, fait du sport ou si son activité professionnelle est associée à un mouvement constant.

La plupart des gens n'attachent pas d'importance aux sauts brusques de rythme et se réfèrent au surmenage ou à la fatigue habituels résultant d'une activité physique.

L'arythmie cardiaque a diverses causes de la maladie, y compris le stress psycho-émotionnel. Mais les anomalies pathologiques, le plus souvent, sont provoquées par les maladies actuelles (pas nécessairement associées au cœur). Souvent, les causes des arythmies cardiaques résident dans une alimentation déséquilibrée..

Parmi les facteurs de provocation qui peuvent provoquer une arythmie ou ses conditions préalables figurent:

  1. consommation accrue de café ou de boissons alcoolisées;
  2. abus de produits du tabac;
  3. changements dans l'état psycho-émotionnel d'une personne, stress fréquent ou accès d'apathie;
  4. augmentation de l'activité physique, des sports, etc.
  5. troubles hormonaux;
  6. perturbations du métabolisme;
  7. violation du rythme du cœur;
  8. un AVC ischémique antérieur, une dystrophie cardiaque, une maladie cardiaque, parfois une pression artérielle élevée;
  9. chez la femme, l'arythmie, ou ses conditions préalables, peut provoquer une déviation de la glande thyroïde;
  10. maladies infectieuses ou virales, processus inflammatoires dans les organes vitaux;
  11. une autre raison est la ménopause;
  12. anomalies cérébrales.

Avec la progression des pathologies cardiaques, le facteur de risque d'arythmies cardiaques augmente, à condition que le patient n'effectue pas de diagnostic ou de traitement en temps opportun. Le cœur s'affaiblit et l'arythmie continue de progresser.

Une autre raison pour laquelle une maladie se développe qui mérite d'être mentionnée est l'abus de drogues, en particulier la taurine. Ce médicament agit comme de l'adrénaline, mais affecte négativement les performances du muscle cardiaque. En conséquence, la surutilisation de ce médicament conduit à une fibrillation auriculaire..

Symptômes

Les échecs du rythme cardiaque peuvent entraîner divers symptômes, car les signes caractéristiques dépendent directement du tableau clinique et de la cause qui a provoqué la maladie. Par exemple, l'un des symptômes de l'arythmie est la tachycardie (augmentation du nombre de battements cardiaques).

Une maladie appelée arythmie est souvent asymptomatique. Sur la base de la pratique médicale, les patients se plaignent de battements cardiaques palpables, d'une sensation soudaine d'agitation, d'une transpiration accrue, d'une perte partielle de coordination des mouvements, d'un manque d'activité mentale à part entière.

Avec le phénomène inverse - la bradycardie, il y a un ralentissement des rythmes cardiaques. Parmi les symptômes caractéristiques, des douleurs aiguës survenant au niveau de la poitrine, parfois palpables dans le tractus gastro-intestinal, des migraines, des malaises, une pâleur du visage (anémie), un état proche de l'évanouissement ressortent.

Au cours d'une activité physique active, le patient peut soudainement s'évanouir ou perdre la coordination dans l'espace..

L'extrasystole est la manifestation la plus fréquente de l'arythmie, caractéristique des changements cardiaques. Avec cette pathologie, les battements cardiaques se produisent quelques secondes avant l'heure prévue. Le patient ressent de légers (forts) tremblements dans la poitrine, parfois on a le sentiment que le rythme cardiaque est complètement absent. Ces symptômes apparaissent pendant la journée, mais sont particulièrement visibles plus près de la nuit..

La durée de l'extrasystole est de 10 à 50 secondes, après cela, la fréquence cardiaque reprend et la personne malade peut continuer l'activité vigoureuse ou l'activité physique précédente.

Le signe le plus frappant indiquant la présence d'une extrasystole est une sensation soudaine de peur de la mort, accompagnée d'une transpiration abondante, qui survient au moment d'une fatigue sévère ou d'un trouble moral..

La fibrillation auriculaire est considérée comme une forme extrême de pathologie grave, qui est une anomalie cardiaque grave. Ses signes caractéristiques: malaise, somnolence fréquente, et le critère principal est supérieur à 140 battements par minute.

Le patient éprouve un fort manque d'oxygène, une sensation de panique, un état de tête légère. Les symptômes apparaissent dans cette séquence.

Si l'arythmie du cœur s'accompagne de crampes dans les membres inférieurs ou la poitrine, il n'y a pas de battements stables lors de la mesure du pouls et le patient perd souvent conscience, cela indique un bloc cardiaque, ce qui est dangereux car il conduit à la mort.

Si les symptômes ci-dessus apparaissent, il est recommandé de vous rendre immédiatement dans un établissement médical pour diagnostiquer et traiter l'arythmie et ses symptômes..

Diagnostic d'arythmie

L'examen visuel et un certain nombre de tests de laboratoire ne peuvent pas montrer l'arythmie et ses signes (à l'exception de la mesure de la pression artérielle et du pouls). Le diagnostic consiste en un examen matériel-instrumental, à savoir une fluoroscopie et un cardiogramme. Les causes et le traitement de la maladie sont étroitement liés.

Sur la base des résultats obtenus, le médecin diagnostique la forme d'arythmie (tachycardie, bradycardie, etc.). Il se peut qu'une série de tests de laboratoire soit nécessaire si la maladie se développe à la suite d'une lésion infectieuse aiguë.

Il est important de se rappeler que le traitement n'est prescrit que par le médecin traitant. L'auto-traitement et l'utilisation de médicaments cardiaques entraînent des conséquences graves, allant jusqu'à un affaiblissement du tonus de l'organe sanguin, qui menace d'être fatal.

Si une arythmie survient lors d'une insuffisance cardiaque aiguë, un traitement complexe est nécessaire, car le risque de décès est trop élevé. La médecine traditionnelle est interdite.

Traitement de la maladie

L'arythmie est éliminée grâce à un traitement complexe. Comme vous le savez, les principales sources de déviations du rythme cardiaque sont les maladies chroniques de l'organe sanguin, y compris l'ischémie ou l'hypertension artérielle, le patient se voit prescrire un certain nombre de moyens pour stimuler sa pleine activité.

Parmi les médicaments efficaces et populaires qui traitent l'arythmie et ses conséquences, on trouve:

  • Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (i-ACE). Ils rétablissent le rythme cardiaque, éliminent l'arythmie et ses symptômes. Sont destinés à une cure thérapeutique à long terme. Les médicaments appartenant à ce groupe sont conçus pour une administration unique. Le traitement combiné est strictement interdit;
  • Sartans. Médicaments stimulants. Éliminer les déviations du rythme cardiaque, sont utilisés comme prophylaxie pour l'ischémie;
  • Bloqueurs bêta-adrénergiques. Médicaments puissants pour le cœur qui saturent le muscle sanguin en nutriments essentiels, y compris l'oxygène. Empêche la fibrillation auriculaire. Prescrit pour une courte durée, car l'utilisation à long terme de médicaments peut entraîner de graves conséquences;
  • Les diurétiques. Sont destinés à la prophylaxie en cas d'anomalies du myocarde.

Le reste des médicaments pour le système cardiovasculaire est prescrit individuellement, si nécessaire ou en tant que facteur de risque de récidive de la maladie. Le traitement des arythmies de tous types doit être complet, car la maladie a des conséquences graves. Les médicaments prescrits, à l'exception des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, sont utilisés par le patient pendant 2-3 semaines.

Malheureusement, il n'est pas toujours possible de se limiter à la prise de médicaments, par conséquent, tous les types d'arythmies cardiaques sont traités chirurgicalement..

Chirurgie directe

La chirurgie d'urgence est une mesure prévue dans des situations critiques, si une personne est à risque de perte de tonus cardiaque ou si le traitement chirurgical n'a pas donné de résultats.

La première consiste à implanter un stimulateur cardiaque. Le boîtier électronique, appelé stimulateur cardiaque, est conçu pour une longue durée de vie - jusqu'à 12 ans (selon le fabricant et la qualité de l'appareil). Une fois inséré, l'appareil envoie des chocs électriques lorsque le cœur crampe. Ainsi, la survenue d'arythmies est évitée et les troubles du rythme cardiaque sont exclus..

Implantation de défibrillateur. Cet appareil est un analogue d'un stimulateur cardiaque, conçu pour décharger le myocarde. La seule différence est que les décharges électriques envoyées dans le myocarde contribuent à la régénération naturelle des fibres cardiaques, ce qui permet d'éliminer les contractions irrégulières et de renvoyer une impulsion complète..

Selon les statistiques des professionnels de la santé, un défibrillateur peut prolonger la vie d'un patient de 12 à 15 ans, à condition qu'il soit correctement installé et que les recommandations prescrites soient suivies. Il est strictement interdit de traiter la pathologie cardiaque, avec un défibrillateur implanté avec des médicaments.

L'ablation par radiofréquence est une autre mesure chirurgicale apparue au milieu des années 90. La RFA peut aider à stabiliser le cœur, mais il n'est pas possible d'exclure la fibrillation auriculaire ou le bloc cardiaque.

La méthode est la suivante: à l'aide d'un cathéter, la peau est percée et les zones à problèmes du cœur sont traitées par ondes radio.

La procédure est impossible sans fluoroscopie et cardiogramme préliminaires.

Après le traitement médical ou chirurgical effectué, un certain nombre de procédures préventives suivent, conçues pour consolider le résultat obtenu et pour que l'arythmie cardiaque ne se développe pas à l'avenir..

La prévention des maladies

Les recommandations d'un cardiologue sont les suivantes:

  1. réduire la quantité de café consommée à une tasse par semaine;
  2. éviter l'activité physique vigoureuse, suspendre les sports pour une durée indéterminée;
  3. évitez les médicaments contenant des substances puissantes ou de la taurine. Si la liste des effets secondaires contient une entrée indiquant que les fonds peuvent nuire au cœur, il est recommandé de choisir un analogue de ce remède;
  4. s'il existe des facteurs de stress qui contribuent à l'excitation, il est recommandé de les éliminer;
  5. stabiliser le régime diurne, dormir au moins 8 heures par jour, se coucher au plus tard à 23h00;
  6. Si l'anxiété commence à survenir, prenez un sédatif (racine de valériane);
  7. rationaliser le menu. Éliminer les aliments contenant du cholestérol (pour éliminer un facteur de risque de plaques athéroscléreuses, conduisant à l'obstruction des vaisseaux sanguins et des artères), éviter les aliments gras pendant un certain temps.

Sinon, vous pouvez continuer le rythme de vie habituel. Il est recommandé de ventiler la pièce quotidiennement, ainsi que de faire des promenades à l'air frais afin de saturer le corps, y compris le cœur, avec la quantité d'oxygène requise.

L'arythmie cardiaque présente des symptômes graves, c'est pourquoi le traitement doit être effectué immédiatement.