Pourquoi les maux de tête souvent: causes, nature et que faire pour le traitement

Thrombophlébite

Pourquoi la tête fait-elle souvent mal, quelles sont les causes cachées des symptômes douloureux? Si vous remarquez souvent des manifestations désagréables dans lesquelles l'arrière de la tête fait mal, écrase les tempes, étourdi, le corps doit être examiné. Ces signaux peuvent indiquer des maux dangereux..

Types de maux de tête

Le mal de tête a une variété d'origines et de manifestations.

Céphalée vasculaire

Ce type de douleur s'accompagne de chocs douloureux pulsés, de sifflements dans les oreilles, de vertiges apparaissent et de la perception visuelle est déformée. Chez une personne souffrant de pathologie vasculaire, la douleur augmente avec la flexion et la position horizontale du corps provoque des nausées. Ces patients demandent souvent pourquoi il exerce une pression sur les yeux?

Liquorodynamique

Les maux de tête dans ce cas sont accompagnés de nausées, de vertiges, de déficience visuelle. Les attaques sont ondulées par nature - elles s'intensifient, puis s'affaiblissent. Si ce type de maladie dépasse les patients souffrant d'hypotension, la personne perd alors la capacité de se tenir debout, elle a besoin de soutien.

Céphalée névralgique

Dans cette situation, la tête fait mal différemment: la douleur survient soudainement, brusquement. Les patients rapportent une pression dans les oreilles, des étourdissements, un gonflement de la peau et même des troubles de sa sensibilité. Ce type de douleur est difficile à traiter et les analgésiques n'apportent pas l'effet désiré. Les crises sont souvent prolongées et peuvent durer plusieurs semaines, épuisant la personne. Dans ce cas, les patients se plaignent souvent d'engourdissements à l'arrière de la tête..

Douleur de tension musculaire

Les personnes souffrant de ce type de douleur notent une forte pression sur le front et les tempes, une douleur à l'arrière de la tête et l'apparition de démangeaisons cutanées. Les symptômes sont causés par des facteurs externes: augmentation du niveau de bruit, odeurs fortes, fatigue oculaire. Les patients notent que lorsque vous êtes nerveux, cela fait beaucoup plus mal et le traitement est retardé pendant longtemps..

Céphalée primaire et secondaire

Primaire

Le principal type de mal de tête est provoqué par des facteurs externes et n'a rien à voir avec la santé interne d'une personne. Parmi les conditions gênantes de l'extérieur, on distingue:
Surtension causée par l'inconfort: stress physique ou psychologique prolongé et inhabituel, température de l'air excessivement élevée ou basse, niveau de bruit élevé ou musique forte, fumée dans la pièce, etc. Passer du temps à l'extérieur peut aider à arrêter les acouphènes et les pulsations.

Consommation excessive d'aliments contenant de la caféine. Par exemple, café, chocolat. Les facteurs de risque comprennent également un manque d'eau dans le corps. En conséquence, le patient a un bruit dans les oreilles et un mal de tête. Il est important ici de normaliser le régime de boisson et d'abandonner les provocateurs alimentaires..

Si la tête fait souvent mal lorsqu'il y a des stimuli externes, on peut parler de migraine. La douleur causée par la migraine se manifeste de différentes manières: les patients se plaignent d'une douleur sourde et douloureuse dans toute la tête ou affirment que la moitié des maux de tête et la couronne font mal. La douleur peut être d'intensité variable, de légère à très sévère, accompagnée de nausées et de vomissements, et est difficile à traiter. Les provocateurs des attaques sont le stress, le bruit, la chaleur estivale, la pollution de l'air, etc. Restaurer la santé nécessite le silence, la paix.

Les facteurs externes qui provoquent un mal de tête comprennent:

  • fatigue oculaire en travaillant à l'ordinateur,
  • séjour prolongé dans une position,
  • violation du sommeil et de l'éveil.

Par exemple, lorsque vous demandez à un patient pourquoi le haut de la tête fait mal, il peut être utile de vérifier la taille du harnais. Parfois, serrer les chapeaux et les casquettes peut provoquer des symptômes désagréables. Étirez simplement votre chapeau. Il existe de nombreuses manières différentes:

Stretching caps sur un bloc de bois

Étirer le capuchon du Kubanka sur une machine spéciale avec chauffage

Secondaire

La douleur secondaire survient en raison de maladies internes du corps et nécessite une consultation immédiate avec un thérapeute. Ignorer les symptômes comporte de nombreuses complications, des conséquences irréversibles. Les experts appellent ce qui suit les principales raisons d'une telle douleur:

Traumatisme.

Si vous avez déjà subi des coups à la tête, c'est une raison sérieuse de procéder à un examen. Un scan du corps aidera à comprendre pourquoi les yeux ou la tête font mal, le médecin prescrira au patient le bon traitement ou enverra un examen supplémentaire si les données ne sont pas suffisantes pour prendre la bonne décision.

Maladies de la colonne vertébrale.

La courbure et la subluxation de la colonne vertébrale provoquent une compression des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses, ce qui provoque des maux de tête paroxystiques.

Pathologie vasculaire du cerveau.

Une circulation sanguine cérébrale perturbée est la réponse à la question de savoir pourquoi la tête fait mal et les oreilles se bouchent. Dans le même temps, les patients se plaignent d'engourdissement des membres, d'une pression artérielle instable..

Néoplasmes.

La masse croissante crée une pression sur les vaisseaux voisins, ce qui provoque des douleurs. Cette raison peut être la réponse à la question de savoir pourquoi la couronne de la tête fait mal..

Infection cérébrale

Ils provoquent également des accès de douleur qui ne s'émoussent pas avec les analgésiques. Les maladies infectieuses courantes peuvent provoquer des maux de tête: un rhume avec un nez qui coule et une gorge enflée, la grippe est encore pire.

En conséquence, on peut voir que les causes des sensations désagréables peuvent être très diverses - la tête fait mal dans des conditions externes irritantes, des pathologies internes et un mode de vie malsain. De plus, l'hérédité peut servir de base. Les migraines sont particulièrement souvent héritées de mère en fille ou de grand-mère en petite-fille.

Qu'est-ce qui se passe vraiment

Si vous voulez comprendre pourquoi les maux de tête sont si divers: ils sont à droite, puis à gauche, ou pourquoi l'arrière de la tête fait mal, vous devez vous plonger dans la physiologie. On sait qu'il n'y a pas de récepteurs qui perçoivent la douleur dans les tissus cérébraux. Ces formations sensibles se retrouvent dans les prêts et les méninges. Provoque souvent une gêne
vasospasme avec modifications de la pression artérielle ou de la pression externe sur les vaisseaux, par exemple avec des néoplasmes.

Les raisons associées aux changements de pression sur les vaisseaux sanguins comprennent l'hypertension, les traumatismes cranio-cérébraux, les néoplasmes, les infections des méninges, la sinusite et même les changements de pression atmosphérique. La présence de telles pathologies entraîne diverses affections et il est plus facile de comprendre pourquoi la couronne de la tête ou l'arrière de la tête fait mal.

L'une des raisons pour lesquelles la tête fait souvent mal est la pathologie des nerfs et des vaisseaux sanguins eux-mêmes. Parmi ceux étudiés, il existe des lésions des centres de la douleur dues à une blessure ou un accident vasculaire cérébral, une ostéochondrose, diverses névralgies.

Des facteurs externes et internes servent de base à la douleur. Différentes manifestations de douleur indiquent différents problèmes de santé.

Douleur dans les tempes

Si vous voulez comprendre pourquoi, par exemple, la tempe gauche de la tête chez un adulte fait mal, il est nécessaire d'analyser ce qui a changé par rapport à l'état normal - la pression artérielle a changé, une infection et une intoxication générale sont apparues. Ce type de douleur aide à poser un diagnostic à un stade précoce, vous ne pouvez donc pas retarder la visite chez le médecin..

À l'arrière de la tête

Si la tête fait mal à l'arrière de la tête, vous devez vérifier la présence de maladies telles que l'ostéochondrose cervicale, l'augmentation du tonus musculaire de la colonne cervicale, cela peut même être le résultat d'une hypothermie dans un courant d'air

Dans la partie frontale de la tête

Pourquoi la tête fait-elle mal au front? La réponse à cette question peut résider dans une augmentation de la pression intracrânienne, une inflammation des sinus paranasaux, un piégeage des nerfs de l'occiput. Ce type de douleur peut être la conséquence de maladies graves: méningite, pneumonie.

Dans la zone des orbites

Les patients se plaignent souvent de «faire pression sur les yeux». Le contour des yeux se transforme en un petit brasier avec du charbon pour les yeux. Ces symptômes peuvent survenir avec des maladies oculaires, des migraines, un dysfonctionnement autonome. Pour éviter d'autres problèmes de vision, vous avez besoin d'une consultation médicale et d'un examen approfondi.

Mais il s'agit souvent d'une fatigue oculaire courante due à un travail prolongé et ardu. Vous pouvez lire beaucoup de petits textes, travailler dans des conditions de faible éclairage, regarder la télévision, travailler sur le moniteur avec des dessins et du texte. Ou fatiguez votre vision avec la myopie et l'hypermétropie.

Le soulagement de la douleur dans le contour des yeux aidera:

  • douche de contraste sur le visage
  • exercices pour soulager la tension des muscles oculaires - «palming» et «solarisation».

Les maux de tête peuvent être sévères. Dans ce cas, il y a des douleurs dans les oreilles, les yeux, le cou. Si, malgré le médicament pris, la douleur augmente, des soins médicaux urgents sont nécessaires.

Les maux de tête prolongés peuvent être les symptômes de pathologies graves: méningite, tuberculose et même syphilis. Et je le répète encore une fois, si la tête fait souvent mal et que le temps des sensations désagréables est assez long, alors un examen doit être effectué.

Une douleur aiguë dans la tête apparaît avec un vasospasme, tandis que le côté droit ou gauche est inquiet. Une douleur vive et vive hurle sur un anévrisme rompu, une hémorragie intracrânienne. Appeler une ambulance de toute urgence!

Recherche médicale pour les maux de tête

Si les patients posent des questions sur les raisons pour lesquelles les yeux et la tête font mal, ou pourquoi la tête fait mal derrière les oreilles, le médecin effectue les examens suivants:

  • Recherche en laboratoire. Aide à identifier les infections et l'inflammation, à déterminer le taux de cholestérol.
  • Diagnostic par ultrasons. Permet de comprendre pourquoi la tête fait mal à droite, à gauche et pourquoi seulement la moitié de la tête fait mal. L'échographie révèle des pathologies vasculaires, une modification du flux sanguin, la présence d'un anévrisme, etc..
  • Électroencéphalogramme. Cette méthode de recherche permet de remarquer les lésions vasculaires du cerveau à temps, ainsi que les hématomes et les signes de néoplasmes. L'EEG aidera à comprendre pourquoi la partie pariétale de la tête fait mal et pourquoi elle appuie sur les yeux.
  • La radiographie permet de voir les conséquences d'une blessure, d'une sinusite dans le temps.
  • CT scan. La méthode vous permet de reconnaître les pathologies de la structure du cerveau, des vaisseaux sanguins, pour déterminer la présence de néoplasmes, de thromboses, de kystes.
  • L'imagerie par résonance magnétique reconnaît les perturbations chroniques de l'apport sanguin au cerveau, diagnostique les tumeurs et vous permet de voir les conséquences d'un accident vasculaire cérébral.

La prévention

Parmi les mesures préventives qui ont un effet positif sur la santé et préviennent l'apparition de symptômes désagréables, on peut citer:

  • sommeil complet dans une pièce fraîche bien ventilée, dont la durée est d'au moins 8 heures
  • une alimentation régulière qui élimine l'excès de caféine et contient une quantité suffisante de légumes frais et d'herbes
  • respect du régime de consommation! Une eau propre qui ne nécessite pas de traitement supplémentaire par le corps est très importante pour «nettoyer» votre corps et fournir des nutriments et des micro-éléments au destinataire
  • longues promenades
  • manque de situations stressantes aiguës
  • repos suffisant après un effort physique, stress émotionnel

Tout cela doit être fait avant même que vous soyez confronté à toutes les informations ci-dessus. Ensuite, vous serez toujours en bonne santé et sans pilules.!

Pourquoi la tête fait-elle souvent mal?

Les maux de tête sont l'une des plaintes les plus courantes. Un grand nombre de personnes dans le monde souffrent régulièrement de maux de tête. Cependant, dans la plupart des cas, les causes de ces douleurs ne sont pas graves et peuvent être facilement traitées. L'article traite des maladies dans lesquelles des maux de tête souvent.

Les maux de tête peuvent souvent être traités avec des analgésiques en vente libre et des changements de mode de vie tels que se reposer plus souvent et boire plus de liquides par jour..

Cependant, il est préférable de consulter un médecin si le mal de tête persiste après la prise d'analgésiques en vente libre, ou s'il est si fréquent et douloureux qu'il interfère avec les tâches quotidiennes de la personne ou même la force à quitter le travail..

Types de maux de tête

Céphalée de tension

La céphalée de tension est l'un des types de maux de tête les plus courants que nous avons tendance à considérer comme «normaux» et qui ne nous préoccupent généralement pas. La céphalée de tension est une douleur qui affecte les deux côtés de la tête avec la sensation d'être étroitement liée avec du ruban adhésif.

Un mal de tête de tension n'est généralement pas assez grave pour interférer avec les activités quotidiennes d'une personne. Il dure généralement de 30 minutes à plusieurs heures, mais peut ne pas disparaître pendant plusieurs jours.

La cause exacte des céphalées de tension est inconnue, mais elle peut souvent être associée au stress, à une mauvaise posture, à une alimentation irrégulière et à la déshydratation.

Les céphalées de tension sont généralement facilement soulagées avec les analgésiques les plus courants tels que l'ibuprofène ou le paracétamol. Les changements de mode de vie tels que dormir régulièrement, réduire le niveau de stress et bien boire peuvent également aider à combattre les maux de tête de tension..

Migraine

Les migraines sont moins fréquentes que les céphalées de tension. La migraine est sévère, lancinante, ressentie dans le front ou sur un côté de la tête. Certaines personnes peuvent également présenter d'autres symptômes, tels que des nausées, des vomissements et une sensibilité au son ou à la lumière.

Les migraines sont généralement plus fortes que les céphalées de tension, elles interfèrent donc souvent avec la vie quotidienne d'une personne. Une migraine dure généralement au moins quelques heures, et dans certains cas, plusieurs jours, ce qui oblige la personne à passer ce temps au lit.

La plupart des gens réussissent à gérer les symptômes de la migraine avec des médicaments en vente libre. Mais si la migraine est sévère, des médicaments sur ordonnance uniquement peuvent être nécessaires. Ils peuvent soulager les symptômes de la migraine et prévenir l'apparition de la migraine.

Mal de tête en grappe

Le mal de tête en grappe est un type rare de mal de tête qui se reproduit pendant un mois ou deux à certaines périodes de l'année.

Les céphalées en grappe sont extrêmement graves, provoquent des douleurs autour d'un œil et sont souvent accompagnées d'autres symptômes (yeux larmoyants ou rougis, congestion nasale ou écoulement nasal).

Les médicaments ne soulagent pas les symptômes des céphalées en grappes, mais votre médecin peut choisir des traitements qui peuvent réduire la douleur et prévenir les récidives..

Céphalée cervicogène

Un mal de tête cervicogène est une douleur dite réfléchie, ce qui signifie qu'elle est ressentie dans la tête, mais que la cause est dans la colonne cervicale. La céphalée cervicogène est toujours causée par un problème avec la colonne cervicale..

Souvent, la cause des maux de tête cervicogènes est associée à une tension excessive sur le cou. Une céphalée cervicale peut survenir à la suite d'une ostéochondrose, d'une hernie intervertébrale, d'une spondylose, etc. coup de fouet cervical au cou. Les structures osseuses (par exemple les articulations facettaires) ainsi que les tissus mous du cou (par exemple les muscles) peuvent également jouer un rôle dans les céphalées cervicogènes.

Un mal de tête cervicogène est une douleur douloureuse qui s'étend souvent dans le cou et la zone entre les omoplates. La douleur associée à une céphalée cervicogène peut être ressentie au niveau du front, de l'arrière de la tête et de la tempe, malgré le fait que le problème se situe au niveau de la colonne cervicale.

La douleur associée à une céphalée cervicogène commence souvent après un mouvement brusque de la tête, par exemple après un éternuement. En plus des maux de tête et des douleurs à l'arrière de la tête, avec des céphalées cervicogènes, des symptômes tels qu'une raideur de la nuque, des douleurs dans un ou les deux bras, ainsi que des symptômes caractéristiques des migraines, tels que des nausées, des vomissements, des étourdissements, une vision floue, une sensibilité accrue à son ou lumière (migraine cervicale).

La plupart des problèmes de la colonne cervicale sont diagnostiqués à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique (IRM), une étude qui vous permet d'obtenir des images détaillées de haute qualité non seulement des os, mais également des tissus mous de la colonne vertébrale (muscles, ligaments, nerfs, disques intervertébraux) dans plusieurs projections. En outre, des études de conduction nerveuse peuvent être utilisées pour diagnostiquer la cause de la céphalée cervicogène afin de déterminer s'il y a des dommages au tissu nerveux et, le cas échéant, leur gravité..

Les traitements des céphalées cervicogènes varient en fonction de la cause. Il s'agit souvent de traitements standard pour les problèmes de la colonne cervicale, tels que la traction horizontale (traction) de la colonne vertébrale, la gymnastique curative, divers types de massothérapie, la prise d'analgésiques et l'hirudothérapie. Dans de rares cas, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

Maux de tête causés par les analgésiques et autres médicaments

Parfois, un mal de tête peut être un effet secondaire de la prise d'un médicament particulier. Des maux de tête fréquents peuvent résulter de la prise d'analgésiques trop souvent.

Les maux de tête liés à l'abus de médicaments disparaissent généralement quelques semaines après que la personne a cessé de prendre le médicament qui en est la cause, bien qu'il soit parfois précédé de plusieurs jours d'aggravation des maux de tête..

Maux de tête causés par des déséquilibres hormonaux

Les maux de tête chez les femmes sont souvent causés par les hormones, par exemple, de nombreuses femmes remarquent que les maux de tête sont associés aux menstruations. Le contrôle des naissances hormonales, la ménopause et la grossesse peuvent également causer des maux de tête.

Réduire le stress mental, les habitudes de sommeil et d'alimentation peut aider à gérer les maux de tête menstruels.

Autres causes de maux de tête

Les maux de tête peuvent également survenir pour un certain nombre d'autres raisons, notamment:

  • prendre trop d'alcool;
  • blessure à la tête ou commotion cérébrale;
  • rhumes, grippe;
  • problèmes avec les articulations temporo-mandibulaires;
  • sinusite - inflammation de la membrane muqueuse des sinus paranasaux;
  • empoisonnement au monoxyde de carbone;
  • syndrome d'apnée du sommeil - une condition dans laquelle les parois de la gorge se détendent et se rétrécissent pendant le sommeil, interférant avec le processus respiratoire normal.

Causes plus graves de maux de tête

Dans la grande majorité des cas, les maux de tête ne sont pas le signe d'un problème grave. Cependant, dans de rares cas, le mal de tête peut être le symptôme d'un accident vasculaire cérébral, d'une méningite ou d'une tumeur au cerveau..

Les signes et symptômes suivants doivent vous alerter et vous inciter à consulter un médecin:

  • Le mal de tête survient soudainement et est très sévère, comme vous n'en avez jamais connu auparavant;
  • Le mal de tête ne disparaît pas, mais ne fait qu'empirer avec le temps;
  • Le mal de tête survient après une blessure grave à la tête;
  • Le mal de tête survient soudainement, après avoir toussé, éternué, ri, changé de posture ou fait de l'exercice;
  • Vous avez des symptômes qui peuvent indiquer des problèmes avec votre cerveau ou votre système nerveux, y compris une faiblesse, un discours flou, une conscience altérée, une perte de mémoire et une somnolence
  • Vous présentez des symptômes tels qu'une forte fièvre, une éruption cutanée, une douleur dans la mâchoire lors de la mastication, des problèmes de vision, une douleur au cuir chevelu et une rougeur dans un ou les deux yeux.

Que faire?

Si vous avez souvent mal à la tête, vous avez besoin de l'aide d'un médecin.

Mal de crâne

Il existe environ 200 causes connues de maux de tête (céphalalgie). Cela peut être une augmentation ou une diminution de la pression artérielle, une pathologie des vaisseaux cérébraux, des maladies de la colonne vertébrale, des vaisseaux cérébraux, des tumeurs cérébrales, une intoxication. À l'hôpital Yusupov, les neurologues découvrent la cause du mal de tête à l'aide des derniers équipements de diagnostic des principaux fabricants mondiaux.

Les maux de tête au front peuvent déranger le patient avec une sinusite, une sinusite frontale. Dans ce cas, le traitement est effectué par des oto-rhino-laryngologistes. Si la cause du mal de tête est l'hypertension artérielle, les cardiologues pratiquent un traitement antihypertenseur. En présence d'intoxication, des spécialistes des maladies infectieuses sont impliqués dans le traitement des patients souffrant de maux de tête. Une approche multidisciplinaire du traitement des patients souffrant de maux de tête permet une amélioration rapide de l'état du patient.

Causes des maux de tête chez les femmes

Causes des maux de tête chez les hommes

Opinion d'expert

Chef du service de médecine réparatrice, neurologue, réflexologue

90% de la population a présenté des symptômes de céphalées au moins une fois dans sa vie. Ces données sont fournies par l'Organisation mondiale de la santé. Dans 20% des cas, le mal de tête est permanent. Le rapport de la structure de la morbidité chez les hommes et les femmes est de 1: 3. Les neurologues identifient diverses causes de maux de tête. Les facteurs étiologiques les plus courants sont les migraines et les céphalées de tension. La migraine est diagnostiquée dans 20 à 30% des cas, la part des HDN représente 50 à 70%.

Les maux de tête peuvent être le symptôme d'une maladie grave. Par conséquent, avec l'apparition fréquente d'un symptôme pathologique, ainsi qu'en présence d'autres symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin. À l'hôpital Yusupov, les neurologues accordent une attention particulière au traitement de divers types de maux de tête. Le diagnostic des causes possibles est effectué à l'aide de rayons X, IRM, CT, EEG, angiographie et tests de laboratoire. Si nécessaire, des études complémentaires sont prescrites. La thérapie sélectionnée individuellement vous permet d'arrêter une crise aiguë et d'empêcher le re-développement d'un symptôme pathologique. Les médicaments utilisés sont testés pour la qualité et la sécurité. Les schémas thérapeutiques sont conformes aux recommandations mondiales pour le traitement des maux de tête.

Les neurologues distinguent les types de maux de tête suivants:

  • Migraine - causée par un dysfonctionnement du système vasculaire;
  • Céphalée de tension - principalement due à une tension excessive des muscles cervicaux, oculaires, ainsi que des muscles de la ceinture scapulaire et de l'aponévrose du cuir chevelu, ainsi que du stress chronique, de la dépression;
  • Hémicranie paroxystique chronique, céphalée en grappe - il y a des.
  • Maux de tête non associés à des dommages aux structures du cerveau;
  • Mal de tête ambulant qui survient avec des médicaments incontrôlés.
Distinguer également les maux de tête après une lésion cérébrale traumatique, avec les maladies du système vasculaire, résultant de troubles intracrâniens d'origine extravasculaire.

La céphalée de tension survient souvent chez les femmes après un stress ou un choc nerveux. Il disparaît en présence d'émotions positives, après avoir bu des tisanes apaisantes.

Les neurologues ne recommandent pas de prendre des comprimés contre les maux de tête par vous-même. Chaque médicament est conçu pour soulager un certain type de douleur et comporte un certain nombre de contre-indications. Le médecin prend tout cela en compte lors de la prescription d'un médicament à un patient..

Migraine

La migraine est le type de mal de tête le plus courant. Il survient souvent chez les femmes de la puberté (de 11 à 13 ans) à 35 ans. Les migraines sont simples ou avec aura. Cela peut se produire dans la tempe, la couronne, l'occiput et le front. Causes de la maladie - violation héréditaire de la régulation vasomotrice des artères situées à l'extérieur et à l'intérieur du crâne.

Avec la migraine, les maux de tête surviennent sous la forme d'attaques. Ils vous dérangent à des intervalles différents - d'une fois par semaine à une fois par an. L'attaque dure de plusieurs heures à 3 jours. Habituellement, la douleur est lancinante, couvrant la moitié de la tête. Il survient souvent après l'exercice, le stress, le manque de sommeil ou un sommeil trop long, la consommation de certains aliments.

Une crise de migraine s'accompagne de nausées et de vomissements, d'intolérance à la lumière vive, de bruit et de fortes odeurs. Parfois, le mal de tête est très grave et dure plusieurs jours - cette condition est appelée état de migraine. Selon les statistiques, la migraine survient chez 2% des personnes.

Les neurologues pensent qu'une crise de migraine se développe sous l'influence des facteurs provoquants suivants:

  • Stress chronique;
  • Surmenage;
  • Travail mental intense;
  • Troubles hormonaux.
L'hérédité est souvent la cause de la migraine.

Céphalée de tension

Ce type de mal de tête survient à la suite d'une tension prolongée dans les muscles de la tête et du cou. La céphalée de tension peut être chronique et déranger constamment, ne s'arrêtant qu'occasionnellement pendant 2-3 jours. Il n'y a pas d'autres violations. Aucune nausée ni vomissement, une lumière vive et un bruit fort ne causent pas de souffrance. Presque toutes les personnes malades mènent une vie normale, elles ont une capacité de travail normale.

Les céphalées de tension sont plus fréquentes chez les personnes ayant une anxiété accrue et une tendance à tomber dans la dépression. La douleur survient souvent dans un contexte de stress sévère. Il y a une sensation de pression sur le dessus de la tête ou de pression sur toute la tête.
De nombreuses personnes atteintes de ce trouble prennent beaucoup d'analgésiques tout le temps. Au fil du temps, ce «traitement» peut lui-même conduire à des maux de tête..

Les céphalées de tension sont traitées avec des antidépresseurs - seul un médecin a le droit de les prescrire. Le massage de la tête et l'acupuncture aident à améliorer la condition.

Dans la zone des yeux et du front

Divers facteurs peuvent provoquer des maux de tête au front. Une douleur en grappes ou en faisceau se produit dans le contour des yeux. Elle peut revenir après un certain temps. Parfois, les crises durent des heures.

Un mal de tête irradiant vers le globe oculaire peut être un signe de migraine, de maladies oculaires, de néoplasmes cérébraux, de maladies neurologiques du cerveau. Elle survient souvent après un stress sévère ou prolongé. La cause du mal de tête peut être une inflammation des sinus maxillaires ou frontaux du nez. Elle cède souvent dans les globes oculaires. La céphalée sinusale disparaît après la guérison de la maladie sous-jacente. Douleur au front - un symptôme courant de la méningite, du paludisme, de la typhoïde, de la pneumonie.

Dans la région occipitale de la tête

À l'arrière de la tête, la céphalalgie se produit avec une augmentation de la pression artérielle, dont la cause est l'ostéochondrose, la spondylose, le spondylolisthésis, des anomalies dans le développement des vaisseaux sanguins dans la tête ou le cou. Une douleur intense à l'arrière de la tête survient après une tension nerveuse, à la suite d'un spasme des muscles du cou, des artères de la tête et du cou, une violation de l'écoulement du sang veineux de la tête. Elle inquiète les patients souffrant de névralgie du nerf occipital, d'insuffisance vertébrobasilaire, de maladies de la colonne vertébrale, de migraine.

Un mal de tête aigu à l'arrière de la tête survient souvent avec le développement d'une crise hypertensive. Des maux de tête aigus, éclatants et lancinants à l'arrière de la tête sont accompagnés d'une pâleur du visage du patient, d'une hyperhidrose généralisée, d'une bouche sèche, de douleurs cardiaques et d'une tachycardie.

L'hypertension artérielle chronique avec une légère augmentation de la pression artérielle se caractérise également par le développement de douleurs principalement à l'arrière de la tête. Le mal de tête inquiète le patient immédiatement après le réveil, augmente avec l'effort physique et s'accompagne souvent d'un œdème des paupières inférieures. La douleur est causée par une violation de la sortie de sang veineux des vaisseaux de la tête.

Combiné avec des nausées

Des maux de tête sévères et des nausées sont des signes de migraine, de méningite, de crise hypertensive. La cause de ces symptômes est souvent la sinusite, la sinusite frontale et l'intoxication du corps. Les traumatismes cranio-cérébraux et les maladies infectieuses se manifestent également par des nausées, des maux de tête, des étourdissements. Les patients se plaignent de maux de tête, de nausées, de faiblesse au stade initial de la grippe et d'une infection respiratoire aiguë. Dans ce cas, la température corporelle monte à des nombres élevés..

Des ondulations dans les yeux, des nausées et des maux de tête peuvent signaler le développement de migraines. Avec une migraine, l'appétit du patient disparaît, il y a une aversion pour les odeurs fortes, la nausée, l'irritabilité, la photophobie, l'engourdissement de certaines parties du corps.

Des maux de tête et des étourdissements surviennent également lors du port de lunettes ou de lentilles mal ajustées, une perturbation du système vasculaire. Les maux de tête et les mouches dans les yeux apparaissent en raison de la fatigue et de l'épuisement nerveux, lors d'un changement de temps, après un stress. Ces symptômes surviennent chez les personnes qui ont subi une blessure à la tête, une blessure ou une maladie de la colonne vertébrale.

Des maux de tête et des éclairs de mouches devant les yeux apparaissent lors d'une crise hypertensive. Son type - une crise hyperkinétique - commence brusquement par un mal de tête, des nausées, des mouches clignotantes devant les yeux et des vomissements. Le patient a chaud. Il a augmenté la transpiration, les palpitations. Un tremblement est ressenti dans tout le corps. L'hypertension artérielle peut provoquer une encéphalopathie hypertensive. Il se manifeste par les symptômes suivants:

  • Mal de tête très sévère;
  • Vertiges;
  • La nausée;
  • Vomissement;
  • Clignotant vole dans les yeux.
Le patient peut perdre connaissance et mourir si les soins médicaux ne sont pas fournis à temps.

Les maux de tête qui surviennent le matin après le sommeil peuvent être une manifestation d'un néoplasme du cerveau, d'abusus céphalalgie, de douleurs de tension, de migraine. Les maux de tête d'abus surviennent avec l'utilisation prolongée d'analgésiques. Cela empire le matin. L'intensité de la douleur change constamment tout au long de la journée. Les maux de tête d'abus augmentent avec le stress, le stress mental, un effort physique excessif, ainsi qu'avec le retrait du médicament qui soulage la douleur. L'abus de céphalalgie devient permanent si le patient souffre d'un syndrome dépressif, est souvent irrité et très fatigué. En raison du mal de tête constant, la concentration d'attention et la capacité de travail d'une personne diminuent. Il ne dort pas bien, se sent constamment fatigué.

Céphalée temporelle

Des maux de tête sévères dans les tempes inquiètent les patients souffrant d'otite moyenne, de migraine. Il se produit avec une augmentation de la pression intracrânienne et artérielle. Une des causes de la douleur dans la région de la tempe est une inflammation ou une lésion de l'articulation temporo-mandibulaire. Dans ce cas, la douleur survient dans la région des tempes, irradie vers l'oreille et les yeux. Parfois, des sensations douloureuses surviennent dans l'épaule, le cou, l'omoplate. Si l'articulation temporo-mandibulaire est dans la mauvaise position, un spasme musculaire se développe, ce qui provoque une augmentation du mal de tête. Après le traitement de la maladie sous-jacente, la douleur disparaît.

L'artérite est l'une des causes des maux de tête dans la région du temple. Il s'agit d'une maladie dans laquelle le processus inflammatoire affecte les vaisseaux de la tête et de la région temporale. En raison de l'inflammation auto-immune des parois de l'artère et des gros vaisseaux dans la région temporale, des complexes immuns se déposent sur leurs parois, qui sont produits en réponse à l'infection. Le système immunitaire perçoit ces cellules comme étrangères. Les parois des vaisseaux sanguins s'épaississent, des caillots sanguins se forment dessus. Cette pathologie se manifeste par un mal de tête sévère dans la région du temple, une faiblesse générale et une fonction visuelle altérée. À mesure que la maladie progresse, les lésions artérielles entraînent une défaillance des organes..

Le stress est une cause fréquente de douleur dans la tempe, dans le contour des yeux et de douleur pressante intense dans le crâne. En cas de troubles de la mémoire, d'audition, de vision et de douleur intense et lancinante constante dans la région du temple, un neurologue peut soupçonner le développement d'un néoplasme cérébral.

Une douleur aiguë dans la région de la tempe est un symptôme courant de l'AVC. Elle s'accompagne d'engourdissements d'un côté du visage, du corps, d'une perte d'élocution. Un accident vasculaire cérébral hémorragique peut survenir en raison d'une rupture d'un anévrisme de l'artère cérébrale. Un accident vasculaire aigu se développe à la suite du stress. Des maux de tête sévères peuvent être un signe avant-coureur..

Maux de tête et acouphènes

Mal de tête en grappe

Les céphalées en grappes se produisent dans les crises, en série (grappes). Les neurologues pensent que la céphalée en grappe est associée à «l'horloge biologique» d'une personne - des mécanismes qui régulent le travail des glandes endocrines, des organes et des vaisseaux sanguins. La douleur survient lorsque la lumière des vaisseaux cérébraux se dilate.

Les céphalées en grappes peuvent être si graves que certains patients ont des pensées ou des actions suicidaires pendant l'attaque. La durée d'une attaque varie de 15 minutes à plusieurs heures. Les attaques se répètent plusieurs fois dans la journée. Cela peut durer plusieurs mois, puis il y a une "pause" de six mois.

La douleur survient généralement d'un côté de la tête, dans la tempe ou dans l'orbite de l'œil. Il est combiné avec les caractéristiques suivantes:

  • Rougeur des yeux;
  • Lachrymation;
  • Congestion nasale;
  • Gonflement (œdème) des sourcils, du front.
Les neurologues de l'hôpital Yusupov appliquent des méthodes efficaces de traitement des céphalées en grappe et de prévention des crises récurrentes.

Douleur avec augmentation de la pression intracrânienne

Maux de tête vasculaires

Maux de tête veineux

Maux de tête avec ostéochondrose cervicale

Avec le développement de l'ostéochondrose cervicale, les racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière sont comprimées. Les patients s'inquiètent des douleurs cervicales qui irradient vers la tête. Les artères vertébrales longent la colonne vertébrale du cou. Grâce à eux, l'oxygène avec le sang est acheminé au cerveau. Avec l'ostéochondrose cervicale, le flux sanguin en eux est progressivement perturbé. Cela est dû à la compression du vaisseau par un disque vertébral déplacé, un muscle tendu ou une excroissance osseuse sur la vertèbre..

Sans traitement adéquat, les troubles augmentent et le syndrome des artères vertébrales se développe progressivement. Il se manifeste par des maux de tête, des étourdissements, une perte de conscience fréquente (en particulier lors de virages serrés de la tête), une fatigue intense et une diminution des performances.

Diagnostique

Traitement

Ci-dessus, seules les causes les plus courantes de maux de tête, avec lesquelles les patients se tournent vers des neurologues, ont été répertoriées. En fait, il y en a beaucoup plus. Il est impossible de trouver par vous-même la cause des maux de tête récurrents, un examen et un examen spécialisés sont nécessaires.

Le traitement des maux de tête est une tâche difficile que les neurologues de l'hôpital Yusupov font avec succès. Le traitement de la céphalalgie commence par l'élimination de la cause. Les médecins de la clinique de neurologie prescrivent des médicaments après un examen complet du patient. Ils aident à réduire le nombre de crises de douleur, à soulager son intensité.

Lors de la consultation, le patient reçoit des réponses aux questions suivantes:

  • Comment se débarrasser d'un mal de tête avec des médicaments;
  • Comment soulager la migraine avec des massages, des exercices spéciaux, des exercices de respiration;
  • Quelle pilule prendre si le mal de tête est associé à d'autres symptômes.
En outre, le médecin donnera des recommandations pour corriger la nutrition, le mode de vie, la normalisation du travail et du repos, le sommeil. Les neurologues sélectionnent individuellement le traitement pour chaque patient qui est le plus efficace pour un type spécifique de mal de tête. Les patients se voient prescrire des sédatifs et des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des analgésiques, des antispasmodiques.

Les spécialistes de la clinique de rééducation enseigneront au patient l'acupression, à l'aide de laquelle il est possible d'arrêter une crise de mal de tête, ils mèneront un cours d'acupuncture et de physiothérapie. Pour prendre rendez-vous avec un neurologue, appelez le numéro de téléphone du centre de contact de l'hôpital Yusupov.

Que faire si votre tête vous fait mal constamment

Les maux de tête désagréables périodiques sont une chose à laquelle toute personne moderne est souvent confrontée. Le syndrome de la douleur peut être spasmodique, piqué, douloureux, serré. Mais cela n'indiquera pas toujours la présence d'une sorte de maladie dangereuse qui nécessite un traitement immédiat. La tête peut faire mal constamment pendant la journée pour les raisons suivantes:

  • Stress excessif au travail, stress constant.
  • Problèmes de sommeil, manque de sommeil.
  • Mauvaise alimentation, consommation d'aliments malsains.
  • Séjour constant à l'intérieur, manque d'accès à l'air frais, respiration de l'air pollué (par exemple, au travail).
  • Situation environnementale défavorable en ville, émissions industrielles, smog, gaz d'échappement des voitures, rayonnement électromagnétique (satellites, communications, Internet).

Dans ces conditions, de nombreux adultes éprouvent des maux de tête constants. Cette condition n'est pas la norme, vous devez donc prendre certaines mesures pour éliminer ou réduire la douleur..

Si vous souffrez constamment de maux de tête sévères, mais que vous ne faites rien, cela peut à l'avenir entraîner le développement de diverses maladies vasculaires, ainsi que des troubles du travail des organes internes. Si le malaise apparaît tous les jours, c'est une raison de se tourner vers des spécialistes pour obtenir de l'aide..

Les causes des maux de tête chroniques

Quand une tête fait mal en travaillant, beaucoup de gens essaient de ne pas y prêter attention, se persuadant que tout passera le soir. Mais si les sensations persistent pendant le repos, la personne essaie de boire les premiers analgésiques qui se trouvent dans sa trousse de secours, ce qui est une approche catégoriquement erronée..

Dans le même temps, il est possible d'isoler un grand nombre de raisons pour lesquelles diverses parties de la tête (tempes, front, nuque, etc.) commencent à avoir légèrement ou fortement mal, il est donc presque impossible de se diagnostiquer soi-même. Les diagnostics ne peuvent être effectués que par un médecin expérimenté, prescrivant le passage de divers examens avant.

Le syndrome de la douleur chronique se développe le plus souvent pour les raisons suivantes:

  • Maladies des vaisseaux situés dans la moelle épinière ou le cerveau.
  • Intoxication / empoisonnement du corps (à condition que la toxine ou le poison continue à agir).
  • Pathologies reportées ou actuelles de type infectieux (y compris les MST).
  • La présence de néoplasmes tumoraux dans les structures cérébrales.
  • Maladies de type psycho-émotionnel, neurologique, psychiatrique.
  • Des quantités excessives de certains micronutriments que les gens obtiennent par le biais de la nourriture (réelle lorsqu'une personne mange le même produit pendant une longue période).

S'il y a des sensations douloureuses de nature pulsatile, cela est probablement dû à un processus inflammatoire localisé dans les terminaisons nerveuses des vaisseaux de la tête. L'inflammation dans cette zone peut survenir pour diverses raisons, un diagnostic approfondi est donc nécessaire.

Malaise pendant la grossesse

De nombreuses femmes enceintes se plaignent d'avoir des maux de tête constants ou occasionnels. Dans ce cas, la douleur peut apparaître à la fois la nuit et le jour, sans une certaine systématique. Si, avant la grossesse, une femme n'a pas subi de blessures au crâne et au cerveau et qu'elle ne souffre pas de maladies du système circulatoire, le syndrome douloureux est très probablement dû à des changements hormonaux qui se produiront nécessairement dans le corps de la femme pendant le développement du fœtus..

La tête des femmes enceintes peut faire mal toute la journée (surtout quand on a faim), voire une pression de l'intérieur, par exemple, en raison de l'hypertension artérielle, qui est la cause la plus fréquente de ce malaise. Habituellement, le syndrome douloureux disparaît tout seul - une femme n'a besoin que de se reposer (physiquement et mentalement), de s'allonger sur le lit ou de s'asseoir sur une chaise.

Il est recommandé de mesurer périodiquement la pression pendant les crises de douleur, d'écrire les résultats de mesure séparément et de les démontrer au médecin lors du prochain examen. Cela aidera le spécialiste à prescrire des médicaments sûrs ou à envoyer des procédures..

Si, avant de concevoir un enfant, une femme a subi des blessures au cou, au crâne, à la colonne vertébrale, lors de la première visite chez le gynécologue (premier trimestre), elle doit en être informée. Une future mère peut avoir mal à la tête dans une telle situation en raison d'un stress excessif sur le site de la blessure (pertinent en présence de blessures récentes à la colonne vertébrale, au coccyx et à d'autres parties du dos). Souvent, une douleur aiguë dans la tête survient chez les femmes et pendant les menstruations et le syndrome prémenstruel.

Variétés

Il est d'usage de distinguer les douleurs à la tête par le niveau de leur intensité. La douleur peut être mineure et subtile, modérée, intense et insupportable pour une personne. Il existe quatre types principaux:

  • Tension. Le syndrome douloureux de ce type se caractérise par une attaque au cours de laquelle une personne ressent une sensation de constriction dans la tête (comme si un cerceau était placé sur la tête et pressé progressivement).
  • Migraine. Sensations de douleur pulsatile généralement localisées dans les lobes frontaux et temporaux (se forment presque toujours dans l'un des tempes). Les douleurs migraineuses dans deux parties de la tête à la fois sont extrêmement rares (dans environ 2-3% des cas).
  • Faisceau. Sensations de douleur de gerbe, fortes, souvent insupportables, mal tolérées par l'homme. La douleur capture généralement la moitié gauche ou droite de la tête (elle peut donner au nasopharynx, à la mâchoire, aux sourcils, aux yeux et à d'autres parties du visage).
  • Douleurs mixtes. Il est extrêmement difficile de diagnostiquer de telles sensations de douleur, car dans ce cas, plusieurs types d'entre elles peuvent être mélangées à la fois..

Aussi étrange que cela puisse paraître, si la douleur dans la tête est claire et prononcée, une certaine fréquence est même bonne, car en présence de symptômes spécifiques, il sera beaucoup plus facile pour un médecin de diagnostiquer la maladie et de prescrire le traitement le plus adéquat..

Localisation

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens ont des maux de tête. Pour faciliter le diagnostic d'un médecin, une personne doit décrire avec précision la nature du syndrome douloureux et sa localisation. Différentes parties de la tête et des structures cérébrales peuvent blesser.

Voici les lieux les plus fréquents et les plus courants de localisation du syndrome douloureux:

  • L'arrière de la tête. Le plus souvent, la douleur est localisée précisément à l'arrière de la tête. La nature de ce syndrome douloureux est terne, palpitant, systématique. Si une personne souffre de maladies du système cardiovasculaire et de problèmes d'approvisionnement en sang vers les organes, une douleur douloureuse se développera presque toujours à l'arrière de la tête, ce qui est précisément un symptôme de l'une des pathologies du cœur ou du système circulatoire (par exemple, il s'agit d'un symptôme d'hypertension). En outre, la partie occipitale peut blesser lors du traumatisme de la colonne vertébrale supérieure et du cou, en présence de problèmes de sommeil (insomnie, manque de sommeil, utilisation d'aliments nocifs, problèmes d'alimentation).
  • Front. Des douleurs fréquentes au front peuvent indiquer le développement d'une migraine ou d'une VSD (dystonie végétative-vasculaire). Dans certains cas, un syndrome douloureux similaire indique également la pathologie du système cardiovasculaire. De nombreuses personnes qui fument ont souvent des douleurs au lobe frontal..
  • Whisky. Dans la partie temporale, les douleurs migraineuses surviennent le plus souvent. Ils peuvent survenir pour diverses raisons, mais le plus souvent, cela indique également des problèmes avec le système vasculaire des structures cérébrales. C'est à l'aide d'un mal de tête que le système nerveux central indiquera la présence d'une maladie grave qui nécessite un diagnostic immédiat et un traitement adéquat. Si des troubles du sommeil s'ajoutent également à tout cela, vous devez consulter un médecin dès que possible..

Parfois, la douleur peut survenir systématiquement dans différentes parties de la tête. Cette circonstance indiquera la présence d'une maladie (cardiovasculaire, inflammatoire, infectieuse), qui provoque des réactions de terminaisons nerveuses dans diverses parties des structures cérébrales. Dans une telle situation, il est fortement recommandé de se soumettre à un examen médical par divers spécialistes spécialisés..

Quels maux de tête indiquent?

Presque toujours, un syndrome douloureux localisé dans différentes parties de la tête indiquera la présence d'une sorte de maladie complexe. De plus, cette maladie ne sera pas toujours directement associée au cerveau ou à ses structures..

  1. En cas de traumatisme des os crâniens, du cerveau, du cou, de la colonne vertébrale (en particulier des parties supérieures), il y aura presque toujours un petit mal de tête continu. Si les os du crâne et les structures cérébrales étaient blessés, la douleur se produira en raison de la présence d'anomalies dans le fonctionnement du cerveau ou indiquera la présence d'une commotion cérébrale. S'il y a des blessures au cou et à la colonne vertébrale, une tête malade chez une personne est une conséquence de dommages aux nerfs et aux terminaisons nerveuses de la partie vertébrale. Le syndrome douloureux de ce type (généralement associé à de légers étourdissements) est permanent, non temporaire, ne disparaît pas de lui-même et est souvent causé par une augmentation de la pression intracrânienne. Dans la tête, la douleur «tire» souvent dans des directions différentes, il est donc difficile de déterminer l'emplacement exact de la source principale. Il est peu probable que les médicaments dans de telles situations aident - vous devez contacter un spécialiste pour des examens ciblés (radiographie, IRM, tomodensitométrie, etc.).
  2. Ostéochondrose. L'une des causes les plus courantes de douleur dans différentes parties du cerveau. Au cours de cette maladie, l'apparition des crises de douleur est généralement notée après le déjeuner ou à la fin de la journée de travail, lorsque la colonne vertébrale subit un maximum de stress et de fatigue. Les attaques surviennent brusquement, sont souvent caractérisées par la même douleur, parfois combinée à une faiblesse générale. La tête fera très mal, même si la personne ne fait que respirer, éternuer ou tousser. Avec l'ostéochondrose, des lésions des régions vertébrales lombaires et cervicales sont observées, qui sont les plus vulnérables à un stress accru. Dans ces parties de la colonne vertébrale, les terminaisons nerveuses sont localisées, signalant les zones endommagées directement au cerveau, ce qui provoque le syndrome douloureux qui en résulte. Au cours d'une crise, une femme ou un homme peut ressentir des nausées ou vomir complètement, des vomissements peuvent apparaître lors d'une crise prolongée. La maladie nécessite un traitement de haute qualité, car au milieu et à la fin de cette pathologie, des troubles graves surviennent dans le travail de divers systèmes corporels, ce qui peut potentiellement entraîner le développement d'autres affections dangereuses.
  3. Tension artérielle élevée ou basse. De nombreuses personnes qui, avec des tempêtes magnétiques et des changements de pression atmosphérique, commencent à augmenter ou à diminuer leur tension artérielle, développent également des maux de tête. Les patients souffrant d'hypotension ou d'hypotension chronique sont très dépendants de la météo, par conséquent, les crises les dépassent souvent au moment le plus gênant (les crises sont le plus souvent notées au printemps et à l'automne, lorsque le temps est particulièrement changeant). Avec des sensations douloureuses, la personne s'endormira constamment. Pour éliminer la douleur, les gens utilisent divers folkloriques et médicaments (par exemple, le même Citramon). Certaines personnes boivent des boissons alcoolisées et de l'alcool (par exemple, du cognac), mais boire quelque chose comme celui-ci est une décision complètement erronée. La tête est garantie d'arrêter de blesser uniquement lorsque le temps et la pression atmosphérique se normalisent.
  4. Troubles endocriniens. Presque toujours, le cerveau réagira de manière extrêmement négative à tout problème dans le travail du système endocrinien. C'est sur les hormones que repose l'essentiel du contrôle des différents systèmes de notre corps. La tête peut commencer à faire mal non seulement avec une carence en certaines hormones, mais aussi avec un excès de celles-ci. Si pendant la journée, la tête fait très mal et qu'il est difficile de la tourner, ou si une douleur apparaît en se penchant et qu'il est également désagréable de toucher le visage, il y a très probablement des problèmes au niveau endocrinien..
  5. Néoplasmes bénins et malins. Beaucoup de gens ne savent pas pourquoi ils ont des maux de tête si souvent, bien qu'il n'y ait pas de blessures, de problèmes d'hormones ou de tension artérielle. Dans certains cas, le problème est extrêmement grave - la présence de néoplasmes tumoraux dans les structures cérébrales. Les principaux symptômes de la présence de formations: douleur lors du déplacement ou de la rotation de la tête, syndromes douloureux systématiques paroxystiques dans une partie du crâne. De la fièvre peut également survenir. Cela peut faire mal à droite, à l'avant, à gauche, à l'arrière - en fonction de l'emplacement et de la taille de la tumeur.

Un mal de tête peut également commencer par diverses maladies et affections: méningite, hypertension, sinusite, rhinite chronique (nez qui coule), rhume prolongé, gueule de bois, après un accident vasculaire cérébral, consommation excessive d'alcool et entraînement fatigant dans la salle de sport, avec tabagisme constant, en buvant du café le matin ou la nuit,

Que faire avec des attaques fréquentes?

Si la tête fait souvent mal, provoque des sensations désagréables, est constamment étourdie, la solution la plus rationnelle est de consulter un médecin qui peut diriger une personne vers des examens ciblés, ce qui aidera à identifier la principale cause du développement du syndrome douloureux..

Les méthodes de diagnostic suivantes sont couramment utilisées:

  • Examen aux rayons X. Avec son aide, il est possible d'exclure les blessures aux os crâniens, au cou, à la colonne vertébrale à la suite d'un impact, d'une chute ou d'autres influences mécaniques.
  • Imagerie par résonance magnétique. Grâce à cette méthode de diagnostic, il est possible de déterminer la présence ou l'absence d'une maladie du système vasculaire, des néoplasmes bénins ou malins.
  • Échographie Doppler. Méthode de diagnostic clarifiant, qui est utilisée si au cours de l'IRM des irrégularités dans le travail du système cardiovasculaire ont été trouvées.

En fonction des symptômes et des plaintes du patient, le médecin peut envoyer la personne pour d'autres examens, ainsi que recommander des spécialistes spécialisés.

Que faire de la douleur?

Le plus souvent, les gens immédiatement après leur mal de tête commencent à boire des analgésiques ou à utiliser des recettes folkloriques éprouvées. Avec la continuité du mal de tête à un moment donné, les pilules et les remèdes populaires cessent tout simplement d'aider.

Si le malaise est apparu récemment, il est recommandé d'examiner de plus près les médicaments suivants:

  • Nurofen. Un remède très efficace qui éliminera même un mal de tête sévère, abaissera la température. Il peut être utilisé pour traiter des personnes de tout âge. Recommandé pour une utilisation dans tout syndrome douloureux survenant dans la tête.
  • Pentalgin. Un médicament analgésique qui soulage les maux de tête sourds, mais n'aide pas beaucoup en cas de douleur aiguë. Il n'est pas recommandé d'utiliser pour le traitement des enfants.
  • Ketanov. Un médicament à base de paracétamol. Bon pour les maux de tête sourds, douloureux et lancinants.
  • Citramon. Un médicament à base d'aspirine qui aidera à réduire la température à des valeurs basses normales, à éliminer qualitativement les maux de tête pulsés.
  • Ibuklin. Le médicament est basé sur l'ibuprofène et le paracétamol. Un médicament très efficace qui aide à traiter les maux de tête de toutes sortes. Cela aide également à abaisser la température. Peut être pris la nuit pour se réveiller sans douleur.

Vous devez comprendre que la prise d'analgésiques est une solution temporaire. Si la douleur dans la tête est constante et clairement exprimée, elle peut être arrêtée à l'aide d'analgésiques dans les 10 à 14 jours. Après cette période, les pilules cesseront tout simplement d'aider..

Prévision et prévention

Les maux de tête sévères commencent le plus souvent chez les hommes et les femmes après l'âge de 30 ans. La zone à risque comprend les personnes qui consomment de l'alcool, fument, mènent une vie malsaine, n'ont pas de régime alimentaire intégré ni de routine quotidienne et souffrent d'insomnie. Presque toujours, les personnes qui ont de vieilles blessures aux os du crâne, aux structures cérébrales, au cou et à la colonne vertébrale auront de graves maux de tête.

La solution optimale pour la prévention des maux de tête sévères est le maintien d'un mode de vie sain, un examen médical systématique, un examen médical, une alimentation saine, le respect du régime alimentaire correct (si indiqué), l'abandon des mauvaises habitudes.