Comment distinguer la névralgie des douleurs cardiaques?

Spasme

La douleur dans le sternum est un symptôme de pathologies dangereuses pouvant provoquer le développement d'un accident vasculaire cérébral, d'une crise cardiaque et d'une insuffisance cardiaque. Mais certaines maladies des organes internes, des fibres nerveuses et du système musculo-squelettique peuvent se manifester de la même manière que les maladies du myocarde. Les patients attentifs à leur santé sont confrontés à la question de savoir comment déterminer: un cœur fait mal, ou est-ce une névralgie? Un diagnostic approfondi, une description des caractéristiques de l'inconfort et la localisation de la douleur aideront à clarifier l'origine de la maladie.

Symptômes de la névralgie intercostale

La cause de la névralgie intercostale ou de la thoracalgie est une lésion de la fibre nerveuse, provoquée en la pinçant dans la zone où elle quitte la colonne vertébrale. Les facteurs de risque pour le développement de la pathologie sont:

  • hypothermie;
  • arthrose;
  • courbure de la colonne vertébrale et déplacement de ses composants;
  • ostéochondrose;
  • troubles métaboliques (diabète sucré);
  • stress prolongé;
  • Porter des sous-vêtements compressifs (comme des corsets, un soutien-gorge avec désossage en métal)
  • blessures à la poitrine;
  • stress physique régulier;
  • prédisposition héréditaire.

Les signes énumérés peuvent augmenter la probabilité de maladie, mais ne déterminent pas la cause exacte de la lésion. La pathologie de la fibre nerveuse n'a pas un seul tableau clinique clair et des conditions caractéristiques, par conséquent, la question "comment distinguer la douleur cardiaque de la névralgie" est assez aiguë dans la pratique cardiologique et neurologique.

Pour la thoracalgie, la douleur de la ceinture au niveau du tissu affecté est la plus caractéristique. C'est le premier et souvent le principal symptôme de la névralgie intercostale. L'intensité et la durée de la manifestation des sensations douloureuses peuvent aller de la douleur subtile, mais constante et s'intensifiant lors du déplacement - à quelques secondes de tir. Dans ce dernier cas, la mobilité du patient est considérablement limitée: il ne peut pas se plier, tourner la tête ou agir librement avec sa main du côté du nerf affecté.

L'exacerbation de la douleur se produit non seulement lors de la rotation et du mouvement actif des bras, mais également lors de tout mouvement du sternum - toux, éternuements, rires, respirations profondes.

Avec une pression externe sur la zone du nerf pincé et la palpation des côtes, l'inconfort augmente également.

Une autre réponse, comment distinguer la névralgie des douleurs cardiaques, réside dans l'apparence de la peau sur la zone touchée. Dans la plupart des cas, avec le pincement du nerf intercostal, la couverture externe devient pâle ou, au contraire, devient rouge. Une éruption cutanée peut apparaître sur le site pincé. Une manifestation claire de la thoracalgie doit être considérée comme la présence de plusieurs points, particulièrement sensibles au mouvement et à la pression..

Différences entre la douleur cardiaque et la douleur névralgique

L'inconfort dans le sternum peut être un symptôme de pathologies mortelles.Par conséquent, lors du diagnostic, il est important de se différencier le plus tôt possible: le cœur fait mal ou la névralgie se fait sentir. L'étiologie de la maladie peut être présumée en excluant les signes d'angine de poitrine. Un diagnostic précis, cependant, n'est possible qu'après examen du cœur et de la colonne vertébrale..

Comment distinguer la douleur cardiaque de la névralgie

SymptômeChagrinThoracalgie
L'intensité de l'inconfortFort, serrant.
Brûlure, semblable aux brûlures d'estomac - avec une crise cardiaque, terne et douloureuse - d'origine non coronagène.
Douleurs douloureuses, tiraillantes, brûlantes ou lancinantes qui surviennent pendant une courte période ou tourmentent le jour et la nuit.
Caractéristiques de la douleurRétrosternaleZona, aggravé par une irritation des points individuels et des mouvements brusques («lumbago»).
Durée de la manifestation5-20 minutes, plus pour une crise cardiaque.N'a pas de durée caractéristique.
Médicaments actifs"Nitroglycérine"«Ibuprofène» et autres AINS, patchs contenant de la lidocaïne, relaxants musculaires
Condition d'occurrenceStress, exercice. Avec l'angine de poitrine au repos, la manifestation pendant le sommeil est caractéristique.Mouvements brusques des membres supérieurs et du tronc, rires, toux, respirations et expirations profondes, position corporelle inconfortable, séjour prolongé dans la même position. Pour des raisons, il est principalement enregistré chez les adultes.
D'autres signesModifications de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, arythmie, essoufflement.Une posture caractéristique avec une courbure vers la zone touchée, des brûlures, des picotements, une décoloration et une sensibilité cutanée.

Il est rarement possible de reconnaître sans ambiguïté comment la pathologie se manifeste et de distinguer la névralgie de la douleur dans le cœur sur la seule base de plaintes. Cela est dû au fait que la névrite intercostale n'a pas un seul tableau clinique typique..

Si la douleur dans la région du cœur n'est pas un cas isolé et dure plus de 15 minutes, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Différenciation par lieu d'inconfort

Il est possible de faire la distinction entre la névralgie intercostale et les pathologies cardiaques, y compris par la localisation de la douleur. Avec la thoracalgie, l'inconfort est de nature zona, mais il se manifeste nécessairement par la sensibilité de plusieurs points, dans lesquels se trouvent les fibres affectées. Avec le développement de la névrite, la zone douloureuse peut migrer du sternum, capturant la colonne vertébrale et la zone des omoplates. Le patient dans ce cas est souvent incapable de déterminer le point de départ..

L'inconfort se propage le long de la fibre affectée. Une douleur réfléchie avec névrite peut être ressentie dans l'omoplate, le bas du dos, la région sous-clavière. Dans les maladies cardiaques, il est généralement observé dans l'épaule et le bras gauche..

Cependant, le cas le plus courant de localisation du point douloureux dans la névralgie est l'espace intercostal. Dans la région du cœur, les racines nerveuses sont généralement endommagées chez les femmes. Avec la thoracalgie du côté gauche chez l'homme, la douleur est le plus fortement ressentie sur les côtes inférieures, masquant la pathologie comme des maladies gastro-intestinales.

Méthodes de diagnostic de la cardialgie

Le diagnostic préliminaire est fait en fonction des antécédents et des plaintes du patient. Avant de pouvoir distinguer définitivement la névralgie intercostale des douleurs cardiaques, en règle générale, des tests généraux de l'état du myocarde, de la structure et de la taille de l'organe et de la colonne vertébrale sont effectués..

Électrocardiographie. Si une maladie cardiovasculaire (coronagène) est suspectée, la méthode de diagnostic la plus informative et la plus simple est l'ECG. Il permet de détecter les arythmies, d'examiner l'état du système d'adduction myocardique et de savoir si le patient présente des troubles caractéristiques de l'ischémie et de la crise cardiaque. Pour confirmer le diagnostic d'angine de poitrine, un ECG au repos, avec exercice et enregistrement cardiogramme quotidien à l'aide de la méthode Holter peut être réalisé.

Angiographie coronarienne. Pour déterminer la cause et le degré de rétrécissement de la lumière des artères coronaires, un examen aux rayons X avec un agent de contraste est effectué. Selon sa répartition dans les vaisseaux du cœur, on conclut qu'une intervention chirurgicale (stenting ou pontage) est nécessaire..

Échocardiographie. Si la pathologie coronagénique est exclue et que le tableau clinique est caractérisé par des douleurs douloureuses et l'absence de signes de troubles vasculaires (essoufflement, lèvres bleues, réactions aux médicaments), examinez la structure du cœur. EchoCG permet de visualiser le travail d'un organe, de mesurer l'épaisseur de ses parois, le volume des chambres et les paramètres des valves. Cette méthode de diagnostic vise à distinguer les cardiopathies non coronogéniques: malformations congénitales et acquises, inflammation de la membrane externe et cardiomyopathie..

Tomographie de la colonne vertébrale. Si les maladies cardiaques sont exclues, elles suggèrent une névralgie et des lésions de la colonne vertébrale, auxquelles les fibres intercostales s'adaptent. La principale méthode de diagnostic des pathologies des nerfs et d'une colonne est la tomographie (imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie). À l'aide de nombreuses images, le diagnosticien évalue la forme, le volume, la position relative des vertèbres, l'état des disques intervertébraux, la destruction éventuelle du tissu osseux, caractéristique des tumeurs cancéreuses.

Cela peut blesser le sternum avec les maladies suivantes du système musculo-squelettique:

  • ostéochondrose (peut différer par un tableau clinique flou);
  • blessures avec déplacement des vertèbres et des côtes, pincement des fibres nerveuses;
  • néoplasie maligne de la colonne vertébrale;
  • dommages au tissu osseux dans certaines maladies systémiques (syphilis, tuberculose);
  • hernie et protrusion du disque intervertébral;
  • spondylose (excroissances osseuses épineuses des vertèbres).

Par conséquent, la douleur dans le sternum n'est pas toujours un problème cardiaque. Un tel tableau clinique peut être donné par des troubles névralgiques, des pathologies du système musculo-squelettique et même des dysfonctionnements digestifs. Par conséquent, avant de commencer le traitement, il vaut la peine de subir un examen médical complet pour identifier la cause exacte de la douleur thoracique. L'ECG effectué aidera avec une confiance de 99% pour exclure ou confirmer la source cardiogénique des sensations désagréables.

Comment distinguer la névralgie intercostale de la névralgie cardiaque?

La névralgie est une maladie courante. Cela est dû à la propagation étendue des fibres nerveuses dans tout le corps. La névralgie peut survenir à tout âge, chez l'homme comme chez la femme. Dans certains cas, cela n'augure rien de bon, alors que dans d'autres, c'est le signe d'une maladie redoutable..

Le plus souvent, des névralgies intercostales et cardiaques (névralgies cardiaques) sont diagnostiquées, tandis que la première maladie est relativement favorable, tandis que la seconde peut être compliquée par des conditions pathologiques graves.

Les deux types de névralgie sont caractérisés par une douleur dans la région de la poitrine. Mais il existe d'autres signes cliniques qui permettent de distinguer une maladie d'une autre. Il est important de comprendre que le diagnostic correct vous permet de libérer rapidement et efficacement le patient des sensations désagréables et parfois même dangereuses.

Vidéo: névralgie cardiaque ou intercostale

Douleur thoracique

La douleur thoracique, surtout si elle est sévère ou sévère, soulève souvent des inquiétudes quant à une maladie cardiaque telle qu'une crise cardiaque (infarctus du myocarde). Cependant, ce n'est pas la seule cause de douleur thoracique sévère. Il est nécessaire de prendre en compte un certain nombre de facteurs et de caractéristiques qui permettent de distinguer les douleurs thoraciques en pathologie cardiaque non associées au cœur et la même névralgie intercostale.

Douleur thoracique avec névralgie cardiaque

La douleur cardiaque dans la poitrine est souvent causée par une ischémie myocardique - privation d'oxygène au muscle cardiaque. Cela doit être pris très au sérieux, car cette condition peut évoluer vers une crise cardiaque (mort du muscle cardiaque), surtout en l'absence de traitement rapide et approprié. Dans d'autres cas, la cause de la douleur peut être une angine de poitrine (stable et instable), une péricardite, une insuffisance cardiaque.

De manière spéciale, il convient de distinguer la cardionévrose, c'est-à-dire la névralgie cardiaque ou la névralgie du cœur. Cette maladie se développe souvent avec un effort physique fréquent et une forte expérience émotionnelle. En raison de la présence d'un sous-texte psychologique du développement de la pathologie, la cardionévrose est souvent appelée troubles psychosomatiques. Pour son traitement, la consultation de trois spécialistes est principalement requise - un cardiologue, un neurologue et un psychiatre..

Mécanisme de développement

Le travail de tous les organes internes, y compris le cœur, est régulé par le système nerveux autonome. Il est divisé en divisions parasympathique et sympathique (ou vagotonique et sympatho-surrénalienne, respectivement). Si dans la première version, l'acétylcholine est utilisée pour transférer l'impulsion le long des fibres nerveuses, alors dans la seconde - l'adrénaline et la norépinéphrine. En conséquence, les manifestations cliniques avec la même névralgie cardiaque peuvent être très diverses..

Pour les douleurs thoraciques dans la névralgie cardiaque, les caractéristiques suivantes sont caractéristiques:

  • Se produit périodiquement
  • Non lié aux mouvements du corps
  • Défini comme émoussé, serrant, étouffant et / ou écrasant
  • Peut être éliminé par des médicaments «cardiaques» (nitroglycérine)
  • Souvent, il est renversé sans localisation claire
  • Peut céder à la mâchoire inférieure, à la main gauche
  • Le plus souvent identifié sur le côté gauche, où se trouve le cœur

De plus, avec la névralgie cardiaque, il peut y avoir un trouble du cœur (arythmie), une augmentation ou une diminution de la pression artérielle. Si l'électrocardiographie est réalisée pendant une crise, des changements caractéristiques peuvent être observés, se manifestant sous la forme d'un rythme cardiaque rapide, d'une augmentation ou d'une diminution de la tension des dents, de contractions extraordinaires du myocarde, etc..

Douleur thoracique avec névralgie intercostale

La douleur thoracique non cardiaque fait référence à la douleur due à d'autres pathologies se développant à l'intérieur de la poitrine. Cependant, il ne faut pas oublier que certaines conditions affectant le cœur peuvent ne pas toujours conduire à une ischémie et peuvent donc ne pas être présentes sous une forme qui ressemble à une douleur cardiaque ischémique. Exemple: RGO (brûlures d'estomac), pleurésie ou même péricardite (inflammation du sac). Mais comme c'est souvent lors du diagnostic que la névralgie intercostale est confondue avec la cardionévrose, il est nécessaire de déterminer les différences caractéristiques entre ces maladies.

Il n'existe aucun moyen concluant de différencier la douleur cardiaque des douleurs thoraciques non cardiaques à domicile. Il existe de nombreux cas où les brûlures d'estomac sévères provoquent des douleurs thoraciques ressemblant à une maladie cardiaque, et seule l'utilisation de nitrates peut permettre à une personne de faire la différence entre les douleurs cardiaques et non cardiaques dans ce cas..

Les douleurs thoraciques sévères doivent toujours être prises au sérieux et se rendre aux urgences nécessite souvent d'éliminer des troubles sous-jacents plus graves. Cela ne peut être fait que sous la supervision d'un professionnel de la santé en combinaison avec des tests et des recherches appropriés..

Signes de douleur thoracique associés à la névralgie intercostale

  • Son apparence dépend souvent des mouvements du corps, en particulier la douleur augmente avec les virages brusques du corps, les éternuements, les rires, la toux
  • Il est généralement constant, bien que parfois les patients notent son épisodicité
  • Ne peut pas être éliminé avec de la nitroglycérine ou d'autres médicaments «pour le cœur»
  • Il y a une augmentation de la douleur lors de la sensation (palpation) de la zone touchée

Différences possibles entre la névralgie intercostale et cardiaque

La nature des sensations

  • Cardionévrose
    • Les sensations désagréables peuvent être déterminées par le type de brûlure ou la gravité
    • Parfois, cela peut simplement être inconfortable, de sorte que la nature de la douleur cardiaque dans la poitrine peut être trompeuse.
    • Une manifestation courante mais peu concluante de la douleur thoracique dans le contexte de la névralgie cardiaque est, pour ainsi dire, une compression de la poitrine.
  • Névralgie intercostale
    • La douleur peut aller d'une sensation de brûlure à une sensation aiguë, terne, douloureuse et brûlante, poignardée et poignardée
    • La douleur thoracique due à l'anxiété peut également entraîner une douleur similaire à une douleur cardiaque.

Emplacement

  • Cardionévrose
    • Les sensations désagréables prennent généralement une position centrale (plus près du centre de la poitrine) et se propagent vers l'extérieur (de manière diffuse).
  • Névralgie intercostale
    • L'inconfort peut être éloigné du centre de la poitrine où le patient peut clairement l'identifier comme une douleur thoracique droite ou gauche.
    • Les manifestations douloureuses sont généralement localisées et localisées uniquement à un seul endroit, qui peut être clairement identifié par une personne malade.

Irradiation

  • Cardionévrose
    • La douleur est souvent transmise à la mâchoire, au cou, à l'épaule, au bras (en un seul endroit ou en plusieurs à la fois) et une irradiation récurrente peut également être déterminée.
    • Parfois, des sensations douloureuses peuvent se propager au haut de l'abdomen.
  • Névralgie intercostale
    • Il se peut qu'il n'y ait pas toujours une sorte d'irradiation de la douleur ou qu'elle soit transmise à des endroits autres que ceux ci-dessus..
    • Si le patient, en plus de la névralgie intercostale, a également une gastrite associée à un RGO, une douleur brûlante dans la poitrine, ainsi qu'une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, peuvent survenir, ce qui est souvent perçu comme une irradiation..

Facteurs provoquants

  • Cardionévrose
    • L'aggravation de la condition peut survenir avec le stress ou une expérience émotionnelle.
    • De temps en temps, une consommation excessive de nourriture ou même des changements de température extrêmes, en particulier ceux froids, peuvent causer ou aggraver la douleur.
  • Névralgie intercostale
    • Typiquement spontané, bien que la maladie puisse être aggravée par l'effort (généralement après plutôt que pendant une activité physique).
    • Des changements de posture, une respiration profonde ou rapide peuvent également aggraver l'état du patient..

Facteurs facilitants

  • Cardionévrose
    • La douleur disparaît nettement pendant le repos et après la prise de médicaments à base de nitrate.
  • Névralgie intercostale
    • Il est difficile pour le patient de prendre une position confortable du corps, même au repos.
    • La maladie ne répond pas aux nitrates ou peut être trop lente à répondre.
    • Le soulagement provient d'une exposition locale à la chaleur ou de l'utilisation d'agents chauffants.

Il est important de savoir que la douleur causée par les antiacides peut être associée à des troubles gastro-intestinaux. La douleur qui disparaît en se penchant en avant peut être associée à une péricardite (inflammation du sac).

Signes et symptômes associés / associés

  • Cardionévrose
    • Essoufflement sévère - le patient peut signaler une suffocation.
    • Vertiges
    • Évanouissement (assombrissement des yeux)
  • Névralgie intercostale
    • D'autres signes et symptômes peuvent être présents, souvent utiles pour déterminer la cause de la douleur.
    • Tractus gastro-intestinal - ballonnements, éructations, nausées, vomissements et / ou régurgitations.
    • Respiratoire - Respiration superficielle, toux parfois persistante, bruits respiratoires anormaux pendant l'auscultation, difficulté à respirer en position couchée, prise de médicaments expectorants ou crachats de sang.
    • Système musculo-squelettique - amplitude de mouvement limitée, la pression sur la zone touchée est difficile à tolérer. Dans le même temps, il est important d'éliminer les douleurs musculaires et osseuses..
    • Psychologique - l'état est défini comme déplorable, déprimé, agité, agité, paniqué.

Vidéo: Comment distinguer la névralgie intercostale des maladies cardiaques. Signes, nature, localisation de la douleur

Comment distinguer la douleur cardiaque de la névralgie

Un spasme dans la poitrine peut plonger dans la panique, car tout le monde sait qu'on ne peut pas plaisanter avec des problèmes cardiaques. Mais ce syndrome n'est pas toujours un signe de trouble cardiologique, de même, la névralgie ou une foule d'autres raisons peuvent être perturbées. Et puis les médicaments utilisés pour restaurer le myocarde et les vaisseaux sanguins n'aideront pas. Est-il possible, sans être spécialiste, de comprendre s'il s'agit d'une douleur au cœur ou d'une névralgie, comment distinguer l'une de l'autre?

Les symptômes de la douleur causée par les maladies cardiaques

Il existe de nombreuses pathologies du cœur ou des vaisseaux sanguins, et la plupart d'entre elles se rapportent directement aux douleurs thoraciques.

Par conséquent, il est important de connaître les nuances des douleurs cardiaques d'origines différentes:

  • Avec angine de poitrine. Ces spasmes perturbent exactement la région du cœur. Mais lorsqu'on lui demande d'indiquer exactement où, la personne parle de sensations qui se propagent dans toute la poitrine. La nature de la douleur peut être différente: presser, couper. Les sensations sont plutôt ternes, elles répondent dans d'autres parties du corps: bras gauche, cou, zone entre les omoplates. Leur nature reste la même dans une position différente du corps, bien que la douleur puisse provenir d'un effort musculaire, d'une forte diminution et d'une augmentation de la température ambiante. Avec elle, ils sont hantés par la peur de mourir, le sentiment de manque d'air. Cela dure de quelques secondes à 20 minutes, l'attaque est capable de revenir plus d'une fois sur une courte période.
  • Avec une crise cardiaque. Cette condition dangereuse se manifeste par une douleur aiguë et intense qui fait écho dans la colonne vertébrale et le côté gauche de la poitrine. Son intensité peut provoquer une perte de conscience, et provoque toujours une pâleur de la peau, de la sueur. Une sensation de présence d'une charge monte dans la poitrine, empêchant le patient de se coucher. Toute activité augmente la douleur de pincement, avec laquelle la respiration s'accélère et la peur de la mort apparaît.
  • Avec myocardite et péricardite. Ce sont des maladies cardiaques inflammatoires, dans lesquelles la douleur est modérée, tirant dans la nature. La myocardite se signale par des sensations d'aiguilles perforantes, de péricardite - monotone. Ils sont déversés lors de la première pathologie du côté gauche du corps: au-dessus du cœur, sous l'omoplate, dans le segment supérieur de l'abdomen. Avec la péricardite, l'apex du cœur fait mal, mais la sensation dans le membre droit répond. Cette douleur provoque un essoufflement, s'intensifie en essayant de s'allonger, tousser, inspirer avec toute la poitrine. Souvent, les deux pathologies sont complétées par une augmentation de la température, une augmentation périodique ou un ralentissement du pouls..
  • Avec anévrisme aortique. "Casse" le haut de la poitrine, si vous n'aidez pas, cela peut durer plusieurs jours. Les signes douloureux augmentent en raison des mouvements du corps et avec le développement du problème. Lorsque la pathologie progresse, la sensation devient vive, éclatante, peut provoquer une perte de conscience.
  • Avec embolie pulmonaire. La douleur est similaire à celle qui inquiète l'angine de poitrine, mais elle ne perturbe que la région du cœur, sans la transmettre à d'autres parties du corps. Le nombre de contractions d'organes augmente, ce qui crée des conditions d'essoufflement. La peau et les lèvres deviennent bleues, la pression artérielle baisse fortement.
  • Avec l'hypertension. En raison de l'augmentation de la pression artérielle, des pressions, des piqûres, des spasmes douloureux dans le cœur sont combinés à la même sensation dans la tête. Le visage du patient devient rouge pendant l'attaque, la "chair de poule" scintille devant les yeux, la démarche devient incertaine. Le patient est effrayé par une panne, une envie de s'allonger.

Manifestations de névralgie

La névralgie modifie l'état des nerfs pour le pire. Par conséquent, il est capable de s'embraser partout où ils passent, c'est-à-dire dans presque toutes les zones du corps. Les nerfs des côtes sont souvent affectés. C'est précisément ce genre de névralgie qui provoque des douleurs dans le cœur. Un profane peut décider qu'il est associé à cet organisme. Mais la névralgie a ses propres symptômes, différents des problèmes cardiaques:

  • La douleur est toujours forte, augmentant du mouvement, de la toux, de l'inhalation-expiration. Cela peut empirer sans raison évidente..
  • Les types de sensations spastiques sont variés (de la brûlure au coup de couteau), elles peuvent perturber en continu ou avec des attaques fréquentes. Ça tourmente tout ça pendant longtemps: de plusieurs heures à plusieurs jours.
  • La sensation de douleur peut être retracée tout au long des nerfs. Toucher la région intercostale les rend insupportables à chaque site. La douleur peut être ressentie dans la main, donner au milieu du dos, à la région cervicale, à la poitrine, c'est-à-dire créer une impression de malaise cardiaque.
  • La peau de la zone du nerf affecté perd tout ou partie de sa sensibilité. Une sensation effrayante peut apparaître à la surface.
  • La douleur conduit au fait que la peau du patient pâlit, de la sueur apparaît et des crampes musculaires peuvent être observées. Ce dernier est soit ressenti et remarqué lors de l'observation, soit détecté uniquement par le patient. Le symptôme apparaît en raison d'un apport sanguin insuffisant à cette partie du corps, d'une irritation des fibres nerveuses.
  • Le segment du corps dans la zone où passe le nerf affecté se fige lorsque la température de la peau baisse.
  • Parfois, la douleur causée par le serrage des racines s'accompagne de nausées et de vomissements.

Alors, comment définir les douleurs cardiaques ou les névralgies gênantes similaires aux symptômes cardiaques? Si vous systématisez les différences, elles ressembleront à ceci:

  • La douleur cardiaque dure moins longtemps que la douleur névralgique. Il ne pousse pas à la palpation dans la zone de sa distribution.
  • Les nerfs n'arrêtent pas de souffrir après avoir pris des médicaments cardiaques, mais ils se calment légèrement en utilisant des sédatifs.
  • Un cœur malade peut modifier son rythme, causer des problèmes respiratoires et modifier la tension artérielle. Avec la névralgie, l'essoufflement ne se produit pas et la tachycardie a des causes psychologiques, elle s'arrête donc rapidement.
  • Le mouvement et le repos n'affectent pas l'existence et la force des spasmes du cœur. Le syndrome névralgique stimule l'activité motrice, de sorte qu'il est difficile, et parfois impossible, pour le patient de changer la position du corps.

Autres problèmes déguisés en maladie cardiaque

En plus de la névralgie, le cœur peut souffrir des problèmes de santé suivants:

Symptômes de la névralgie intercostale: comment distinguer une crise d'une crise cardiaque?

Diagnostic et traitement de la névralgie

Le traitement de toute maladie doit être effectué sous la supervision d'un médecin, mais beaucoup font également confiance aux traditions de la médecine traditionnelle.Il existe donc deux options pour se débarrasser de la neurologie dans la région du cœur:

  • remèdes populaires;
  • un traitement conservateur.

Traitement sous la supervision de médecins

Si les symptômes initiaux indiquent des problèmes avec le nerf et non avec les vaisseaux, le médecin enverra le patient aux procédures suivantes afin de diagnostiquer plus précisément:

  • test sanguin général;
  • radiographie de la colonne vertébrale;
  • Ultrason;
  • tomographie par ordinateur;
  • examen des racines nerveuses.

Une fois que le médecin a posé un diagnostic décevant, il vaut la peine de recourir immédiatement au repos au lit et de s'allonger sur un lit ferme, car c'est le meilleur traitement. En outre, les médecins peuvent prescrire des médicaments anti-inflammatoires pour apaiser la douleur dans la zone touchée..

De plus, l'acupuncture est prescrite pour améliorer l'apport sanguin au sein. La pharmacopuncture suit un principe similaire, qui se résume non seulement à la piqûre, mais à l'introduction de médicaments à l'aide d'aiguilles dans des points spéciaux. Les médicaments sont généralement chargés d'analgésiques, de relaxants musculaires et de vitamine B.

Si les symptômes de la névralgie diminuent, le médecin peut prescrire des exercices thérapeutiques, qui ne doivent pas être commencés à l'avance, afin de ne pas nuire à la guérison. De plus, le traitement peut être effectué par un chiropraticien qui mettra en place les vertèbres lorsqu'elles sont.

La névralgie de la poitrine est également traitée avec des aimants. De plus, plusieurs autres procédures peuvent être prescrites au cabinet de kinésithérapie:

  • irradiation laser;
  • traitement du corps avec des rayons infrarouges;
  • impact sur la maladie avec les appareils à ondes de choc.

Traitement avec des méthodes folkloriques

Il vaut la peine de recourir à la médecine traditionnelle comme technique auxiliaire et non comme technique principale, car un tel traitement comporte certains risques de complications de la névralgie. Selon cette approche, la maladie peut être guérie par les moyens suivants:

  • une décoction de camomille;
  • un mélange de miel avec des feuilles de mélisse;
  • teinture sur écorces d'oranges et valériane médicinale;
  • infusion sur fleurs d'immortelle;
  • frotter le jus de radis noir ou de raifort dans les parties malades du corps;
  • compresses contenant des graines de lin cuites à la vapeur.

Ces fonds sont appliqués lorsque la douleur survient, il n'y a donc pas de calendrier précis d'utilisation. Cependant, il convient de rappeler qu'une utilisation trop fréquente peut entraîner des dommages, mais pas des avantages, il vaut donc la peine de limiter le traitement de la névralgie à 3-4 procédures par jour..

De plus, vous pouvez essayer de traiter la névralgie avec des géraniums ou une décoction d'épine-vinette. Avec ces moyens, un point sensible est frotté, après quoi il est enveloppé dans de la laine. Vous pouvez essayer les bains de sauge et de sel marin. Ils peuvent soulager la douleur et soulager temporairement l'inconfort.

La chose la plus difficile dans le traitement de la douleur dans la région du cœur est de distinguer une maladie d'une autre. Le plus souvent, il y a une névralgie, mais les maladies cardiopulmonaires ne doivent pas être exclues, car un appel intempestif au médecin peut entraîner les complications les plus désagréables..

Différences entre la douleur cardiaque et la névralgie intercostale

La douleur est une sensation subjective, il est donc difficile d'interpréter les caractéristiques de la douleur en fonction des plaintes..

Douleurs coronariennes dans le cœurDouleurs cardiaques non coronairesNévralgie intercostale
IntensitéFort, écrasantDouleurs sourdes et longuesTrès fort, de courte durée, brûlant
LocalisationDerrière le sternum ou à gauche de celui-ciDans la moitié gauche de la poitrine au niveau du 5e espace intercostal en avantLe long du nerf intercostal
Symptômes supplémentairesPâleur, sueur froide, manque d'airPas typiqueTranspiration, augmentation de la pression artérielle, restriction des mouvements
Facteurs provoquantsStress physique ou émotionnelStress physique ou émotionnelMouvements brusques ou position corporelle inconfortable
Réaction médicamenteuseAvec l'angine de poitrine, il est éliminé avec de la nitroglycérineAffaibli par la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (nurofène, diclofénac)

En pratique, il n'est pas toujours possible de distinguer les douleurs cardiaques de la névralgie uniquement sur la base de plaintes. Dans tous les cas, lorsqu'il y a une douleur de type présence dans le côté gauche de la poitrine, il est nécessaire de consulter un médecin, si la douleur ne disparaît pas pendant plus de 15 minutes, vous devez appeler une ambulance.

Caractéristiques de la douleur thoracique

Quand une personne parle de douleur thoracique, puis en indiquant le lieu de localisation, elle la touche. De la façon dont il fait cela, on peut supposer ce qui a exactement causé le symptôme. Si le patient pointe avec ses doigts vers l'endroit où il fait mal, il est fort probable que la plainte ne soit pas liée à des problèmes cardiaques. Lorsqu'il met toute sa paume au milieu de sa poitrine, en prenant la pente gauche, là où se trouve le cœur, on soupçonne que la cause de la douleur est liée à une maladie du myocarde. Nous pouvons donc supposer ce qui arrive exactement à une personne - son cœur lui fait-il mal ou une névralgie apparaît-elle?.

Douleur en pathologie cardiaque

Les médecins ayant une expérience de travail suffisante, déjà lors de l'examen préliminaire d'une personne malade, sont en mesure de déterminer la cause de la maladie. Les spécialistes ont une idée claire de la différence des symptômes qui donnent lieu à des douleurs cardiaques suspectes ou à un diagnostic de névralgie, sachant exactement comment les distinguer. Quand le cœur d'une personne souffre, un diagnostic préliminaire de cette orientation permettra de gagner du temps, ce qui trace ici la frontière entre la vie et la mort..

Principales caractéristiques d'une crise cardiaque

  1. Localisation rétrosternale avec des limites vagues et diffuses.
  2. Se produit périodiquement, plus souvent après un effort physique, une forte surexcitation émotionnelle.
  3. Oppression, forte pression, compression, brûlure derrière le sternum. C'est ainsi que se caractérise l'angine.
  4. Une douleur aiguë et soudaine de haute intensité peut irradier vers le haut du dos. Cela se produit avec une dissection aortique. Il y a un danger pour la vie du patient.
  5. Propagation de sensations douloureuses à la mâchoire inférieure, au bras gauche ou à la zone entre les omoplates.
  6. La plainte principale est accompagnée de nausées, de vertiges, de transpiration, de palpitations cardiaques - tachycardie. En raison du manque d'oxygène du muscle cardiaque, un essoufflement sévère se produit.
  7. Après avoir pris de la nitroglycérine sous la langue ou avoir acquis un état de repos, le soulagement vient.
  8. L'attaque ne diminue pas avec un changement de position du corps. Ne change pas en inspirant, en expirant, lorsqu'une personne éternue, rit, tousse.

Attention! Si la condition ne s'améliore pas 5 minutes après la prise de nitroglycérine, il s'agit d'un syndrome coronarien aigu, qui a tendance à s'intensifier dans les 20-30 minutes. Un infarctus du myocarde peut bientôt se développer

Il est nécessaire de livrer rapidement le patient à l'hôpital le plus proche. Il subira un ECG (80% informatif pour l'IM), un test sanguin pour les troponines est un signe absolu d'infarctus du myocarde (99,9% informatif). Ils feront un diagnostic final précis. Ils fourniront une thérapie adéquate et rapide. Un tel schéma thérapeutique sauvera la vie d'une personne..

Comment différencier la névralgie et la douleur cardiaque

Des sensations désagréables dans la région du cœur peuvent être transmises au dos et aux épaules. Lors de la prise de médicaments destinés au cœur, le symptôme peut «tenir»: dans ce cas, une névralgie (ou une autre pathologie) est supposée. Si ce symptôme apparaît fréquemment, vous devez appeler une ambulance. Les médecins découvriront sa pathogenèse. Pour éliminer l'inconfort, des médicaments sont prescrits, en fonction de la nature de la maladie, le médecin peut recommander un massage. Pour certaines pathologies, la physiothérapie et le frottement sont efficaces. Si nécessaire, le cardiologue vous prescrira des anti-inflammatoires (injectés par voie intramusculaire).

Comprenons les concepts de "Heartache" et de "Neuralgia". Avec la névralgie, des douleurs paroxystiques surviennent, en règle générale, elles irradient vers le dos et sous l'omoplate. Certaines personnes se font poignarder dans le dos. Si nous parlons de la durée du symptôme, avec névralgie, il ne disparaît pas dans les 10 à 20 minutes. Des sensations désagréables peuvent survenir en raison de pathologies congénitales, chez la femme - en raison d'une perturbation hormonale.

La névralgie peut survenir dans le contexte de maladies cardiovasculaires, de maladies endocriniennes - diabète.

Fondamentalement, la maladie est diagnostiquée chez les adultes. Il se développe rarement chez les enfants. La douleur névralgique ne disparaît pas après la prise de Validol, nitroglycérine. Il est également intéressant de noter qu'il ne perturbe pas la fréquence cardiaque. Lors de l'identification de la nature des sensations désagréables, vous devez prendre en compte leur durée. La douleur dans les pathologies cardiovasculaires dure plusieurs minutes. Cela se produit souvent en raison d'un stress physique ou mental. La douleur liée aux maladies cardiovasculaires peut disparaître si une personne cesse de faire de l'exercice.

La «nitroglycérine» est bonne pour ce symptôme. Si l'attaque est associée à une névralgie intercostale, l'inconfort n'est pas si facile à surmonter. La douleur dans le cœur est principalement pressante, avec la névralgie elle est poignardée et s'intensifie avec le mouvement. La névralgie peut survenir dans le contexte de l'ostéochondrose cervicale, respectivement, l'inconfort peut être localisé à différents endroits. Si une personne a identifié un symptôme désagréable, il vaut la peine de prendre Validol. Si le médicament ne fonctionne pas, on peut supposer que la douleur est associée à la névralgie: dans ce cas, l'ibuprofène est pris. Une pommade anesthésique doit être appliquée sur la zone touchée. Pour assurer la prévention des crises, vous devez faire un léger massage.

Utilisation de médicaments

Les médicaments sont utilisés pour soulager la douleur et l'inflammation. L'effet analgésique est possédé par les médicaments non stéroïdiens: Diclofenac, Ketaprofen, Indomethacin. Ils sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades, d'injections. Gel Diclac populaire, pommade à l'indométacine, Emulgel.

La lidocaïne, qui est utilisée par voie intramusculaire, a un effet analgésique. Ces fonds agissent instantanément, mais leur effet prend rapidement fin. Trental et Pntoxifylline augmentent la circulation de l'oxygène. Les agents neuroprotecteurs tels que le Mexidol aident à améliorer le métabolisme. Les médecins traitent la névralgie avec des antibiotiques, des enzymes qui rétablissent la digestion. Également utilisé des médicaments qui améliorent l'immunité.

Autres différences entre la névralgie et la douleur cardiaque

Les dommages au système cardiovasculaire dus à la névralgie intercostale peuvent différer selon plusieurs paramètres, ou ces différences seront pratiquement absentes.

Ainsi, pour les problèmes cardiaques, un caractère plus permanent est caractéristique, mais la force de la douleur ici ne dépend pas particulièrement des changements de position du corps. Une telle douleur peut être ressentie de la même manière que lorsque les nerfs sont pincés. Cependant, chez les femmes, les douleurs cardiaques se manifestent plus souvent dans le côté gauche de la poitrine. Pour les hommes, les sensations de douleur au cœur sont observées principalement dans la région inférieure de la poitrine, où se trouve la paire de côtes inférieure..

La principale différence entre la douleur dans la névralgie intercostale peut être appelée un changement de leur intensité lors du changement de position du corps. Un patient atteint de névralgie adoptera des postures caractéristiques pour éviter d'augmenter la douleur. La flexion du corps dans une certaine direction dans ce cas indique la gravité maximale de la douleur. Ces patients ne peuvent presque pas accepter une position corporelle normale, en raison d'un syndrome douloureux prononcé lorsqu'ils essaient de le faire.

En outre, les indicateurs caractéristiques de la névralgie devraient inclure la fréquence du pouls et la pression artérielle, qui ne changent pas dans cet état, contrairement aux pathologies cardiaques..

Le plus souvent, la douleur neurologique est confondue avec une crise d'angor

Pour déterminer avec précision la cause de la douleur, il est important de connaître ses caractéristiques dans les deux cas.

Les principales caractéristiques comprennent:

  • Durée de la douleur. Pour l'angine de poitrine, l'inconfort à court terme est caractéristique - environ 20 minutes, les douleurs névralgiques peuvent s'étirer pendant plusieurs jours.
  • La nature de la douleur. Avec la névralgie, la douleur est souvent aiguë, localisée de gauche à droite dans le sens du mouvement de la fibre nerveuse. L'angine de poitrine est caractérisée par une douleur plus sourde, l'inconfort est concentré au centre du sternum.
  • Le degré de changement de la douleur lors du changement de position du corps et de la respiration. La douleur cardiaque dépend rarement de ces facteurs, mais dans l'infarctus du myocarde, de tels changements affectent l'intensité de la douleur. Avec la névralgie, la dépendance peut être tracée directement.

Vous pouvez distinguer une douleur d'une autre en prenant de la nitroglycérine - elle n'a aucun effet sur la névralgie intercostale et les douleurs associées au cœur sont arrêtées par elle.

En tenant compte des différences fondamentales entre ces deux conditions, vous pouvez remarquer en temps opportun le début du processus pathologique et prendre les mesures appropriées.

Afin de faciliter la détermination de l'origine de la douleur dans de tels cas, leurs caractéristiques cliniques peuvent être présentées sous la forme du tableau suivant:

Caractéristique, critère de la douleur

LocalisationLe long de l'arc costal, du côté gauche ou droitPrincipalement à gauche du sternumIrradiationPas d'irradiationLa douleur irradie vers l'épaule et le bras gauchesConnexion respiratoireLa douleur s'aggrave lors de l'inhalation ou de l'expirationPas de connexion claireStress physique ou émotionnel avant l'apparition de la douleurIl n'y a pas de lien clair avec la chargeLa charge provoque principalement de la douleurPersonnagePicotements, douleur moins souvent aiguëCompression, douleur aiguë en cas d'angine de poitrine instable, avec le développement d'un infarctus du myocarde, les sensations de douleur deviennent intolérablesÂge humainIndépendamment de l'âgeIl se développe principalement chez les personnes âgées dans le contexte de la pathologie cardiovasculaireDyspnéeAccompagne rarementApparaît presque toujours dans le contexte de l'intensité maximale de la douleur

Quelle que soit la véritable cause de la douleur dans la région du cœur, ce problème doit être résolu le plus tôt possible. Il ne vaut pas la peine de retarder le diagnostic, même avec la variante la moins dangereuse du diagnostic, le facteur temps sera déterminant dans la formation de complications et la détérioration de la santé humaine. Et parfois, il peut rester trop peu de temps pour le traitement, et l'issue tragique inévitable ne sera plus évitée..

Comment se manifeste la maladie cardiaque??

Divers troubles du travail du système cardiovasculaire ont leurs propres caractéristiques..

  • Angine de poitrine. Les spasmes se produisent clairement dans la région du cœur, mais les sensations sont caractérisées par un flou et les patients parlent de douleur dans tout le sternum. La douleur peut être décrite de différentes manières: comme coupure ou pression. Ils peuvent irradier vers le bras gauche, le cou, sous l'omoplate. La douleur ne disparaît pas lorsque la position du corps est modifiée, les attaques peuvent être répétées plusieurs fois en peu de temps. Leur durée varie de quelques secondes à 20 minutes. De plus, il y a une sensation d'étouffement, de manque d'air. La peur de la mort apparaît.
  • Crise cardiaque. Il s'accompagne d'une douleur vive de haute intensité, il peut faire mal dans la moitié gauche du sternum et la colonne vertébrale. Elle s'accompagne toujours d'une pâleur de la peau et d'une transpiration accrue. La douleur est si intense qu'elle peut entraîner une perte de conscience. La pression est ressentie dans la région du cœur. Tout mouvement entraîne une augmentation de la douleur, une augmentation de la respiration. La peur de la mort apparaît.
  • Myocardite et péricardite. Les processus inflammatoires dans le myocarde et le péricarde se manifestent par une douleur tirante d'intensité modérée. Avec une inflammation du myocarde, des sensations de piqûre aiguë apparaissent. Avec la myocardite, la douleur est localisée dans la moitié gauche du corps - sous l'omoplate, juste au-dessus du cœur ou dans la partie supérieure de l'abdomen. Une crise de péricadite s'accompagne de douleurs dans la partie supérieure du cœur, irradiant vers le bras droit. La douleur augmente lorsque vous essayez de vous allonger, de tousser et de prendre une profonde inspiration. L'essoufflement se produit. Tant avec péricardite que myocardite, une augmentation de la température et une modification de la fréquence cardiaque peuvent être observées.
  • Anévrisme aortique. Elle s'accompagne de douleurs dans le haut de la poitrine. Dans ce cas, la douleur peut être prolongée - si vous n'agissez pas, cela peut durer plusieurs jours. En essayant de bouger, leur intensité augmente..
  • Embolie pulmonaire. De par sa nature, la douleur est similaire à la douleur de l'angine de poitrine, mais elle ne rayonne pas vers d'autres organes et services. Elle s'accompagne d'une fréquence cardiaque accrue et d'un essoufflement. Une cyanose de la peau et des lèvres est observée, il y a une forte baisse de la pression artérielle.
  • Hypertension. Une forte augmentation de la pression artérielle conduit au fait que les sensations de couture et de pression dans le cœur sont dupliquées dans la tête. Au moment de l'attaque, il existe une hyperémie prononcée du visage. La "chair de poule" apparaît devant les yeux, les taches, la confiance lorsque la marche est perdue.

L'hypertension est l'une des causes des douleurs cardiaques

Les premiers symptômes de la pathologie cardiaque comprendront:

  • Brûlant;
  • Picotements;
  • La pression cardiaque.

Ces symptômes sont typiques de la crise cardiaque et de l'angine de poitrine. Avec une crise cardiaque, les artères sont bloquées, de sorte que le sang ne coule pas vers le myocarde. En conséquence, il y a une douleur pressante vive, qui passe assez rapidement..

Avec l'angine de poitrine, les vaisseaux sont bloqués par des plaques graisseuses et le sang ne circule pas en quantité suffisante vers le cœur

Il est nécessaire de faire attention à la présence de facteurs provoquants. Par exemple, une crise d'angine de poitrine peut se développer après un effort physique intense ou à la suite d'un traumatisme psychologique, d'un stress sévère

La nitroglycérine aidera à soulager rapidement ces sensations, mais vous devriez absolument consulter un médecin.

Arythmie avec névralgie

Étant donné que le travail du système cardiovasculaire est régulé par les structures du cerveau et est considéré comme faisant partie du système nerveux autonome, le lien entre névralgie et arythmie est évidente. Une mauvaise posture est souvent diagnostiquée avec des arythmies. Des douleurs dans la région du cœur et des troubles du rythme cardiaque se produisent en raison d'une détérioration du flux sanguin, d'une inflammation du tissu cardiaque, d'un stress excessif sur le cœur. Ces raisons sont provoquées par des pathologies de nature névralgique..

Il existe de nombreuses causes de névralgie et d'arythmies, mais souvent ces pathologies sont interdépendantes. La névralgie dans des zones spécifiques du corps implique une circulation altérée qui provoque un rythme cardiaque irrégulier.

Causes et symptômes de la névralgie

Le principal symptôme des pathologies névralgiques est considéré comme des manifestations douloureuses d'un degré élevé de gravité. Les douleurs aiguës et paroxystiques peuvent durer de quelques minutes à plusieurs mois. La peau dans une zone douloureuse peut légèrement rougir et gonfler, sa sensibilité augmente. Tous les signes névralgiques sont limités à un site spécifique de localisation des symptômes désagréables.

Les causes les plus courantes de névralgie sont l'hypothermie et un effort physique intense prolongé. Le résultat de cette condition est une violation de la structure de la racine nerveuse ou de son tronc. Les fibres nerveuses peuvent être perturbées par les effets négatifs des toxines. L'intoxication alcoolique, les infections infectieuses, l'utilisation excessive ou inappropriée de médicaments et l'influence des métaux lourds provoquent des microtraumatismes des fibres nerveuses.

Le lien entre la névralgie et l'arythmie

La névralgie intercostale est une douleur paroxystique dans la région du cœur. Ses symptômes sont souvent confondus avec d'autres maladies cardiaques. Étant donné que les causes de la névralgie peuvent être variées, le diagnostic nécessite un examen attentif et détaillé du patient. La névralgie est un concept général qui signifie une maladie des tissus nerveux et peut affecter négativement le rythme cardiaque. Par exemple, dans les maladies de la colonne vertébrale, l'artère vertébrale est altérée. La pression à l'intérieur des vaisseaux augmente, à la suite de quoi le rythme cardiaque est perturbé, par conséquent, une arythmie se développe.

Diagnostique

En cas de plaintes de douleur dans la région du cœur, qui apparaissent et disparaissent brusquement, le patient doit subir un examen approfondi par un cardiologue, un neuropathologiste et un orthopédiste. En l'absence de troubles posturaux (ostéochondrose, scoliose, névralgie intercostale), qui peuvent affecter la fréquence cardiaque et provoquer une arythmie, vous devrez peut-être consulter un psychothérapeute. L'arythmie neurologique est causée par des situations de stress prolongées et un stress émotionnel..

Méthodes de traitement

Les méthodes thérapeutiques visent principalement à éliminer la cause profonde de la maladie. Si l'arythmie est causée par une névralgie, un traitement des zones touchées du corps est prescrit. Dans les premières étapes, des sédatifs sont également prescrits. Le traitement complexe comprend la nomination d'un régime individuel pour le patient, le développement d'exercices spéciaux.

La thérapie individuelle est développée par un médecin en fonction du tableau clinique du patient

La fréquence et la durée des crises douloureuses, le nombre de battements cardiaques et la présence ou l'absence d'autres symptômes sont pris en compte

Si nécessaire, manuel ou acupuncture, une acupression profonde est prescrite. Dans les processus inflammatoires dans les articulations et les terminaisons nerveuses, des onguents chauffants à effet analgésique sont prescrits. Si la cause de l'arythmie est un état mental, une psychothérapie ou un traitement psychiatrique est prescrit.

Méthodes de thérapie de la névralgie

Pour que le traitement de la névralgie intercostale dans la région du cœur soit correct et efficace, différentes méthodes doivent être utilisées. Une approche intégrée de la pharmacothérapie est la base du traitement. Voici ce que vous devez observer et prendre avec une pathologie située sur le côté gauche ou droit du sternum:

  • il est nécessaire d'observer le repos au lit pendant 2 à 4 jours pour ne pas provoquer d'inflammation;
  • dormir sur un oreiller orthopédique et un matelas dur pour éviter les rechutes;
  • pour éliminer la douleur, prenez des AINS à base d'ibuprofène ou de diclofénac, «Movalis», «Meloxicam», ces fonds éliminent également l'inflammation;
  • utiliser des relaxants musculaires pour éliminer le nerf pincé - "Sirdalud" ou "Midocalm";
  • Les vitamines B sont nécessaires pour restaurer l'activité musculaire, les terminaisons nerveuses et l'immunité.

Dans les cas graves, des injections sont prescrites lorsqu'un nerf est pincé dans le cœur. Analgésiques les plus souvent utilisés: "Movalis", "Ketanol", "Milgamma", "Novocain", "Analgin".

Les gels à base de venin de serpent - "Viprosal" et "Viratox", fonctionnent très bien. En plus des médicaments contenant du poison, ils utilisent Voltaren, Dicloran, Ketanov, Flexen pour éliminer les symptômes.

Physiothérapie

Si la névralgie intercostale irradie vers le cœur, mais que sa cause provient de violations de la structure et du fonctionnement de la colonne vertébrale, des articulations, des procédures de physiothérapie sont prescrites:

  • acupuncture;
  • massage thérapeutique utilisant des onguents;
  • ostéopathie - impact sur le squelette pour améliorer la circulation sanguine, écoulement lymphatique;
  • shiatsu - massage japonais, qui agit sur des points biologiques;
  • Thérapie par l'exercice et gymnastique sur simulateurs avec un entraîneur.

Il est obligatoire d'utiliser un matelas orthopédique en cas de lésion vertébrale.

Remèdes populaires pour la thérapie

Pour lutter contre la pathologie intercostale, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle. Ils sont pris par voie orale sous forme de jus et de décoctions, ou de compresses et de pommades. Il est nécessaire de discuter avec le médecin de la possibilité d'utiliser des prescriptions:

jus de radis noir, solution saline de 0,5 litre d'eau et 2 c. l., le jus de pomme de terre et d'oignon 1 à 1 est utilisé sous forme de compresses;

  • une décoction de camomille est appliquée sur la zone endommagée et prise par voie orale sur ordonnance;
  • pour le broyage, utilisez une teinture de bourgeons de bouleau (0,5 l de vodka pour 200 g).

Un mode de vie sédentaire est l'une des raisons du développement de maladies du système musculo-squelettique après 25 ans chez 45% des personnes. Par conséquent, le principal moyen de prévenir la névralgie intercostale et les symptômes tels que la douleur à gauche ou dans la région du cœur au cours de son développement est une activité physique modérée..

Il est important d'observer le régime de travail et de repos, suffisamment de temps pour dormir et bien manger. L'alcool, le tabagisme et d'autres mauvaises habitudes, y compris la suralimentation, provoquent le développement de la névralgie

Il est utile pour la prévention de prendre des préparations multivitaminées.

Différences entre la douleur cardiaque et la douleur névralgique

L'inconfort dans le sternum peut être un symptôme de pathologies mortelles.Par conséquent, lors du diagnostic, il est important de se différencier le plus tôt possible: le cœur fait mal ou la névralgie se fait sentir. L'étiologie de la maladie peut être présumée en excluant les signes d'angine de poitrine

Un diagnostic précis, cependant, n'est possible qu'après examen du cœur et de la colonne vertébrale..

Comment distinguer la douleur cardiaque de la névralgie

SymptômeChagrinThoracalgie
L'intensité de l'inconfortFort, serrant. Brûlure, semblable aux brûlures d'estomac - avec une crise cardiaque, terne et douloureuse - d'origine non coronagène.Douleurs douloureuses, tiraillantes, brûlantes ou lancinantes qui surviennent pendant une courte période ou tourmentent le jour et la nuit.
Caractéristiques de la douleurRétrosternaleZona, aggravé par une irritation des points individuels et des mouvements brusques («lumbago»).
Durée de la manifestation5-20 minutes, plus pour une crise cardiaque.N'a pas de durée caractéristique.
Médicaments actifs"Nitroglycérine"«Ibuprofène» et autres AINS, patchs contenant de la lidocaïne, relaxants musculaires
Condition d'occurrenceStress, exercice. Avec l'angine de poitrine au repos, la manifestation pendant le sommeil est caractéristique.Mouvements brusques des membres supérieurs et du tronc, rires, toux, respirations et expirations profondes, position corporelle inconfortable, séjour prolongé dans la même position. Pour des raisons, il est principalement enregistré chez les adultes.
D'autres signesModifications de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, arythmie, essoufflement.Une posture caractéristique avec une courbure vers la zone touchée, des brûlures, des picotements, une décoloration et une sensibilité cutanée.

Il est rarement possible de reconnaître sans ambiguïté comment la pathologie se manifeste et de distinguer la névralgie de la douleur dans le cœur sur la seule base de plaintes. Cela est dû au fait que la névrite intercostale n'a pas un seul tableau clinique typique..

Si la douleur dans la région du cœur n'est pas un cas isolé et dure plus de 15 minutes, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Tachycardie intercostale

La tachycardie intercostale fait référence aux pathologies qui sont par ailleurs définies comme symptomatiques. Ils ne représentent pas une maladie distincte et se développent dans le contexte d'autres conditions pathologiques, étant en fait leur complication.

L'apparition de la tachycardie intercostale est directement liée à la névralgie intercostale, une maladie neurologique qui se développe à la suite de la compression d'une ou plusieurs fibres nerveuses le long du bas des côtes.

Avec la névralgie intercostale, la douleur est très prononcée, par conséquent, tous les patients ne peuvent pas ressentir un rythme cardiaque rapide dans son contexte. Dans certains cas, la douleur est localisée dans la région cardiaque et vous devez ensuite effectuer des diagnostics pour comprendre si cette condition est dangereuse, tachycardie intercostale, ou vous ne pouvez pas vous soucier de la santé du patient.

Vidéo Qu'est-ce que la tachycardie cardiaque et comment la traiter?

Description de la tachycardie intercostale

Le rythme cardiaque normal, qui chez un adulte est compris entre 60 et 90 battements par minute, peut être perturbé pour diverses raisons. L'un d'eux est la névralgie intercostale, qui conduit à la tachycardie. Le mécanisme de sa formation dans ce cas est assez simple. Sous l'influence de facteurs externes (le plus souvent un courant d'air ou un spasme musculaire), les fibres nerveuses passant le long du bord inférieur de l'arc costal sont altérées. L'impulsion de douleur dans de tels cas passe souvent par les nerfs sympathiques vers les organes voisins..

Si la lésion nerveuse s'est produite sur le côté gauche, où se trouve le cœur, la probabilité de tachycardie intercostale augmente considérablement.

De graves crises de douleur, caractéristiques de la névralgie intercostale, peuvent accélérer le rythme cardiaque. Cela est dû à l'activation du système nerveux sympathique, qui est impliqué dans l'inflammation des fibres nerveuses. Si le patient avait en outre déjà observé une labilité émotionnelle, le risque de tachycardie avec névralgie intercostale augmente encore plus..

Symptômes de tachycardie intercostale

Le patient a une sensation de palpitations, "sautant du cœur de la poitrine", une sensation de "cœur cabré". De plus, des symptômes de trouble autonome peuvent apparaître - anxiété, anxiété, irritabilité, pâleur de la peau, extrémités froides.

Avec la tachycardie intercostale, les signes de la maladie sous-jacente, la névralgie intercostale, apparaissent:

  • Douleur d'intensité et de couleur variables: constante, paroxystique, sévère, transitoire, douloureuse ou perçante.
  • Les sensations douloureuses s'intensifient en tournant le torse, en toussant ou en appuyant sur.

Tous les patients ne peuvent pas comprendre immédiatement que ce n'est pas le cœur qui fait mal, mais le nerf intercostal, donc l'essentiel n'est pas seulement de penser au danger de tachycardie intercostale, mais aussi comment se rendre rapidement chez le médecin pour un rendez-vous.

Raisons de l'apparition de la tachycardie intercostale

Dans le développement d'un état pathologique, la cause principale est la névralgie intercostale. C'est cette maladie qui provoque une contraction accélérée du cœur, à la suite de laquelle l'état général du patient peut s'aggraver légèrement.

L'apparition de la névralgie intercostale est souvent associée aux pathologies suivantes:

• infection herpétique; • blessures de la colonne thoracique; • métabolisme altéré; • anévrisme aortique; • spasme musculaire aigu.

Si de telles raisons sont éliminées avec un traitement approprié, vous pouvez rapidement améliorer l'état du patient et vous débarrasser de la tachycardie.

Diagnostic de la tachycardie intercostale

Lors de l'utilisation de l'électrocardiographie standard, une forme d'arythmie est établie, à savoir la tachycardie. Si le patient n'a pas de pathologie organique du cœur, l'ECG détecte des signes de tachycardie sinusale: le rythme correct, avec une disposition normale de toutes les dents et une fréquence cardiaque accrue est supérieur au seuil supérieur de la norme d'âge.

Traitement et prévention de la tachycardie intercostale

Tout d'abord, la douleur associée à l'inflammation des fibres nerveuses doit être arrêtée. Pour cela, des analgésiques et des sédatifs sont utilisés. Pour une douleur légère, il peut être suffisant de prendre des infusions à base de plantes. Dans les cas de névralgie intercostale, la thérapie au laser, l'acupuncture et la physiothérapie sont indiquées. Les crises de tachycardie disparaissent souvent après le soulagement de la douleur aiguë associée à la névralgie intercostale.

Il n'y a pas de prévention primaire de la tachycardie intercostale. Il est préférable d'éviter une sévérité excessive lors des crises de douleur, cela ne provoquera pas le développement de troubles du rythme.