Traitement des maladies cardiaques aortiques - en cas de défaillance de la valve aortique

Spasme

Parmi les pathologies cardiaques, les anomalies aortiques sont assez fréquentes, mais toutes les pathologies ne nécessitent pas de traitement. Dans certains cas, les patients peuvent vivre avec des défauts mineurs, étant observés par un médecin, tandis que d'autres nécessitent une intervention chirurgicale le plus rapidement possible. La maladie cardiaque aortique est aujourd'hui traitée avec succès si vous consultez un médecin en temps opportun..

Comment les troubles cardiaques surviennent-ils?

La régulation du débit sanguin dépend fortement du fonctionnement de la valve aortique. Le rôle de cet élément structurel est de permettre le passage du sang et d'empêcher son reflux. La valve aortique permet au sang de s'écouler dans le ventricule et se ferme après avoir passé un certain volume, de sorte que lorsque le ventricule est comprimé, il ne pousse pas une partie du sang dans l'aorte.

L'activité de la valve est complexe, bien qu'elle ait une structure simple. Il se compose d'un anneau (tissu fibreux) qui maintient une taille constante et sépare l'aorte du ventricule. En outre, la valve a trois feuilles, pour lesquelles elle a reçu le nom de tricuspide. Pour permettre au sang de passer, les volets de valve sont pressés contre les parois et le sang pénètre dans l'aorte. Lors du passage dans les sinus, les valves se déplacent vers le centre, la pression diminue, les valves se ferment et le passage dans les ventricules devient impossible.

La cardiopathie aortique est un dysfonctionnement de la valve, résultant d'un défaut de sa structure.

Causes de la maladie

Les anomalies aortiques peuvent être congénitales ou acquises. Parmi les causes des malformations congénitales, les pathologies génétiques, exogènes et maternelles sont en tête. Si les nouveau-nés ont une grave malformation cardiaque combinée, la chirurgie est pratiquée à partir de l'âge de six mois et certains bébés doivent être opérés immédiatement après la naissance..

Les causes des défauts acquis peuvent être différentes..

Provoque une pathologie:

  1. endocardite infectieuse ou rhumatismale,
  2. changements athéroscléreux,
  3. syphilis viscérale,
  4. traumatisme,
  5. dommages chirurgicaux,
  6. dissection d'un anévrisme,
  7. hypertension.

Ces facteurs conduisent à diverses malformations cardiaques. La valve affectée organiquement cesse de remplir sa fonction normalement, ce qui provoque une défaillance cardiovasculaire. En raison de l'aggravation de l'évolution de la pathologie, les patients arrêtent d'effectuer un travail physique, lorsqu'ils passent la commission, ils reçoivent un groupe de handicap.

Types de pathologie

Les types de violations sont les suivants:

  1. sténose (rétrécissement) de la valve aortique - le défaut est le rétrécissement des orifices aortiques par rapport à la normale,
  2. insuffisance aortique - occlusion incomplète de l'ouverture aortique,
  3. pathologie combinée ou défaut combiné dans lequel se produisent à la fois une sténose et une insuffisance aortique.

Les malformations cardiaques surviennent à la fois dès la naissance, elles sont appelées congénitales, elles peuvent donc être acquises et se développer tout au long de la vie en raison de diverses pathologies. Dans chaque cas, la gravité de la maladie cardiaque est différente, ce qui se manifeste dans le fonctionnement de l'organe..

Diagnostique

Afin de diagnostiquer la pathologie, il est nécessaire de mener des études matérielles.

À l'aide d'un électrocardiogramme du cœur, il est possible d'identifier des signes de pathologie:

  1. axe électrique horizontal du cœur,
  2. hypertrophie ventriculaire gauche,
  3. avec une surveillance quotidienne, l'ischémie myocardique est déterminée,
  4. arythmie.

Un type de diagnostic obligatoire est une étude échocardiographique, dans laquelle une hypertrophie ventriculaire gauche, des calcifications sur les cuspides valvulaires et des modifications de leur structure sont détectées. Il est également possible de diagnostiquer une petite amplitude d'ouverture de la valve valvulaire et d'évaluer le degré de sténose. L'échocardiographie peut évaluer la vitesse du flux sanguin et déterminer la pression artérielle pulmonaire.

L'examen aux rayons X montre de la chaux sur les cuspides de la valve, une ombre accrue du cœur et, à un stade ultérieur du développement de la pathologie, des signes congestifs dans les poumons sont trouvés.

Sténose valvulaire aortique

Le rétrécissement de la valve aortique est le type de dysfonctionnement valvulaire le plus courant. On le trouve à tout âge et chez un patient âgé sur dix, une sténose survient au cours du vieillissement..

La maladie se manifeste sous la forme d'une lumière aortique trop étroite, grâce à laquelle le ventricule gauche fait passer le sang dans l'aorte lors de sa contraction. Une maladie avec une prédominance de sténose prononcée provoque une hypertrophie de l'organe, c'est pourquoi elle a reçu le nom caractéristique de cœur aortique. Chez les patients atteints d'une telle pathologie, une perte de conscience se produit souvent, la pression dans les cavités cardiaques augmente..

La sténose peut être à la fois congénitale et acquise. Avec une malformation congénitale, les enfants ont généralement moins de valves - une ou deux au lieu de trois, et parfois une crête musculaire se forme dans la zone située au-dessus de la valve aortique. Habituellement, la pathologie congénitale ne se manifeste pratiquement pas au cours des dix premières années de la vie d'un enfant, mais pendant la période de croissance, de croissance active et de formation du corps, les signes de pathologie deviennent de plus en plus prononcés..

La forme acquise de la maladie se produit en raison de la présence de pathologies auto-immunes qui provoquent des croissances du tissu conjonctif sur les feuillets valvulaires, ce qui provoque la survenue d'une sténose de la bouche et des changements structurels dans les poches. Parfois, la sténose est le résultat de maladies infectieuses passées, lorsque la microflore pathogène affecte la valve et, à la suite de la lutte contre les agents pathogènes, le corps déclenche naturellement des processus de cicatrisation et des excroissances du tissu conjonctif apparaissent sur les valves..

Chez les patients âgés, la sténose est le résultat de lésions vasculaires athéroscléreuses, dépôts de plaques graisseuses sur les folioles. Avec le dépôt de sels de calcium, une sténose dégénérative calcifiée se produit. La gravité des symptômes est calculée par la surface de la surface à ouvrir, qui devrait normalement correspondre à 2,5 cm2, mais chez les patients, elle est beaucoup moins.

La sténose se déroule pendant une longue période sans symptômes définis et est détectée à la suite d'examens aléatoires. Au stade prononcé de la pathologie, les patients développent une toux, un essoufflement. Lourdeur dans la poitrine, inconfort après l'effort. Les patients se fatiguent rapidement, souffrent souvent d'œdème. À la suite de mesures de diagnostic, les médecins déterminent le degré de violation et prescrivent des médicaments pour normaliser la fréquence cardiaque, la pression artérielle.

Insuffisance aortique

La maladie est associée à une fermeture incomplète des feuillets valvulaires. Lorsque le sang est renvoyé, le ventricule gauche est trop sollicité et progressivement étiré. Des processus constants conduisent à une usure rapide du ventricule. Une maladie aortique avec une prédominance d'insuffisance survient chez plus de la moitié des patients ayant reçu un diagnostic de maladie cardiaque.

L'insuffisance valvulaire est congénitale ou provoquée par des maladies infectieuses.

À la suite de violations chez les patients, il existe des défauts tels que:

  • trou de feuille de valve,
  • modifications structurelles de la feuille de soupape,
  • il manque une valve,
  • augmentation des dimensions de l'ouvrant.

Comme pour la sténose, au stade initial du développement de la pathologie, il n'y a pas de symptômes, mais sans traitement, ils sont aggravés - une migraine, un essoufflement et des palpitations apparaissent. Dans la plupart des cas, l'insuffisance aortique est provoquée par des pathologies rhumatismales. Les changements athéroscléreux, les dépôts de calcium, l'hypertension artérielle entraînent la rupture des feuillets valvulaires ou leur déformation. La détermination de la gravité de la pathologie provient du volume de sang entrant dans le ventricule.

Traitement pour une étape facile - limiter l'activité physique et se débarrasser des mauvaises habitudes, avec le développement des troisième et quatrième étapes, une intervention chirurgicale est indiquée.

La cardiopathie aortique combinée est une combinaison de sténose aortique et d'insuffisance, qui dans la plupart des cas nécessite une intervention chirurgicale. Cela peut être des prothèses, une valvuloplastie, une commissurotomie et, dans les cas graves, une greffe d'organe.

Maladie cardiaque aortique

Diagnostic du patient

La tactique de son traitement et le calendrier de l'opération dépendent du diagnostic correct du défaut.

Dans ce cas, il est important de déterminer quelle lésion particulière détermine les symptômes de la pathologie. À cette fin, tous les patients se voient attribuer une échocardiographie avec examen Doppler.

EchoCG permet de:

  • déterminer l'épaisseur de la paroi et détecter l'hypertrophie;
  • évaluer la taille des chambres et identifier leur dilatation;
  • calculer la surface des trous de valve pour le diagnostic de la sténose;
  • voir lors de l'échographie Doppler inverser le flux sanguin à travers les valves (régurgitation), c'est-à-dire diagnostiquer une insuffisance valvulaire;
  • déterminer la vitesse du flux sanguin à travers les trous et la différence de pression dans les chambres (gradient).

La plupart des patients nécessitent un cathétérisme cardiaque. L'échocardiographie au repos peut ne pas correspondre à la gravité des symptômes car la sténose et l'insuffisance aggravent mutuellement les manifestations l'une de l'autre. Cette procédure invasive consiste à insérer un cathéter fin à travers un grand vaisseau et à mesurer la pression dans les cavités cardiaques..

Souvent, pour l'évaluation la plus précise de la gravité de la maladie, il est nécessaire d'étudier l'hémodynamique (mouvement) du sang pendant l'exercice.

La coronoventriculographie est nécessaire pour identifier la maladie coronarienne qui peut être corrigée lors d'une chirurgie valvulaire.

Bien sûr, des études plus simples sont également prescrites - ECG, radiographie pulmonaire, analyse des gaz sanguins.

Regardez la vidéo sur les malformations cardiaques et les méthodes de traitement:

Les symptômes de la maladie cardiaque combinée

Si le patient présente un défaut mitral-aortique combiné et que la sténose mitrale est dominante, les symptômes de la maladie seront les suivants:

  • rythme cardiaque rapide et irrégulier;
  • toux, expectorations striées de sang;
  • doigts et orteils, lèvres cyanosées, rougissement en forme de papillon sur les joues;
  • avec décompensation - œdème pulmonaire.
  • Si la sténose aortique est plus prononcée, alors l'évolution de la maladie est favorable, la période de compensation est assez longue. Si l'insuffisance aortique est plus prononcée, les patients s'inquiètent des vertiges, des évanouissements, des maux de tête persistants sont souvent notés.

    Si les valves aortiques sont endommagées et que la couleur de la peau mitrale et tricuspide chez les patients est cyanotique, les veines cervicales pulsent et gonflent, des troubles hémodynamiques se développent aux premiers stades de la maladie. La pression artérielle est généralement basse, le foie est considérablement élargi, le liquide s'accumule dans la poitrine et la cavité abdominale.

    Types de pathologie

    Les types de violations sont les suivants:

    • sténose (rétrécissement) de la valve aortique - le défaut est le rétrécissement des orifices aortiques par rapport à la norme;
    • insuffisance aortique - chevauchement incomplet de l'ouverture aortique;
    • pathologie combinée ou défaut combiné dans lequel se produisent à la fois une sténose et une insuffisance aortique.

    Les malformations cardiaques surviennent à la fois dès la naissance, elles sont appelées congénitales, elles peuvent donc être acquises et se développer tout au long de la vie en raison de diverses pathologies. Dans chaque cas, la gravité de la maladie cardiaque est différente, ce qui se manifeste dans le fonctionnement de l'organe..

    Prévention des cardiopathies aortiques concomitantes chez la femme

    • Prévention primaire de la maladie aortique concomitante (c'est-à-dire avant la formation de cette malformation cardiaque).
      • Prévention des maladies accompagnées de lésions de l'appareil valvulaire du cœur, c'est-à-dire rhumatisme (maladie inflammatoire systémique (c'est-à-dire avec défaite de divers organes et systèmes du corps) avec lésion cardiaque prédominante), endocardite infectieuse (maladie inflammatoire de la paroi interne du cœur), etc..
      • En présence de maladies accompagnées de lésions de l'appareil valvulaire du cœur, la formation d'une malformation cardiaque peut être évitée par un traitement efficace précoce.
      • Durcissement corporel (depuis l'enfance).
      • Traitement des foyers d'infection chronique:
        • avec amygdalite chronique (inflammation des amygdales palatines) - ablation chirurgicale des amygdales;
        • avec des caries dentaires (formation de caries dentaires sous l'influence de micro-organismes) - remplissage de cavités), etc..
    • La prévention secondaire (c'est-à-dire chez les personnes atteintes d'une maladie aortique concomitante développée) vise à prévenir la progression de la maladie cardiaque et les violations de la fonction de pompage du cœur.
      • Traitement conservateur (c'est-à-dire sans chirurgie) des patients présentant une anomalie aortique concomitante. Les médicaments suivants sont utilisés:
        • inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) - médicaments qui normalisent la pression artérielle, dilatent les vaisseaux sanguins, améliorent l'état du cœur, des vaisseaux sanguins et des reins;
        • les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine 2 (ARA 2) - un groupe de médicaments dont le mécanisme d'action est similaire aux inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, sont principalement utilisés pour l'intolérance à l'enzyme de conversion de l'angiotensine;
        • les antagonistes du calcium du groupe de la nifédipine (médicaments qui empêchent l'entrée de calcium, un métal spécial, dans la cellule) normalisent la pression artérielle, dilatent les vaisseaux sanguins, empêchent le développement d'arythmies cardiaques et augmentent la fréquence cardiaque;
        • diurétiques (diurétiques) - éliminer l'excès de liquide du corps avec le développement d'une insuffisance cardiaque (stagnation du sang dans les organes internes en raison d'une diminution de la force des contractions cardiaques)
        • nitrates (un groupe de médicaments - sels d'acide nitrique) - dilate les vaisseaux sanguins, améliore la circulation sanguine, réduit la pression dans les vaisseaux des poumons. Les nitrates sont utilisés pour réduire la force des contractions du ventricule gauche du cœur avec l'apparition d'une stagnation sanguine dans les vaisseaux des poumons.
      • La prévention de la récidive des rhumatismes est réalisée en utilisant:
        • antibiothérapie (utilisation de médicaments du groupe des antibiotiques - inhibant la croissance des micro-organismes);
        • durcissement;
        • traitement des foyers d'infection chronique.

    Traitement des malformations cardiaques acquises

    Le choix de la méthode de traitement dépend du degré de troubles circulatoires. Tous les patients sont référés pour une consultation avec un chirurgien cardiaque afin d'établir l'urgence du traitement chirurgical.

    Thérapie médicamenteuse

    Médicaments prescrits pour prévenir la récurrence des infections, des rhumatismes, des antiarythmiques, des glycosides cardiaques, des médicaments pour abaisser le cholestérol sanguin (avec athérosclérose).

    Intervention chirurgicale

    La portée de l'opération dépend du type de maladie cardiaque acquise. En présence de sténose, les parties de la valve sont déconnectées (commissurotomie) et l'ouverture à laquelle la valve est attachée est élargie. Si une sténose mitrale significative est détectée, une intervention chirurgicale est réalisée en urgence. Habituellement, ce type de traitement ne nécessite pas de machine cœur-poumon et l'opération elle-même est considérée comme sûre..

    Avec l'insuffisance dominante, des valves artificielles sont installées. C'est beaucoup plus difficile que d'éliminer la sténose

    Par conséquent, l'indication est une faible tolérance à l'effort, ils sont prescrits avec prudence aux personnes âgées. En présence de défauts combinés, la valve est disséquée simultanément avec des prothèses

    Prothèses valvulaires cardiaques: A et B - bioprothèses; C - vanne mécanique

    Symptômes de maladie cardiaque acquis

    Le tableau clinique est déterminé par le type et le degré de troubles hémodynamiques. Signes typiques, selon l'emplacement et le type de défaut:

    • Insuffisance mitrale - aucun symptôme pendant une longue période, puis décoloration cyanotique de la peau, difficulté à respirer, pouls rapide, gonflement des jambes, douleur et lourdeur dans le foie, gonflement des veines cervicales.
    • Sténose mitrale - cyanose des doigts et des orteils, des lèvres, rougissement des joues (comme un papillon), les enfants sont en retard de développement, le pouls de la main gauche est faible, fibrillation auriculaire.
    • Insuffisance aortique - maux de tête et maux de cœur, palpitations dans le cou et la tête, évanouissement, peau pâle, une grande différence entre les indicateurs (supérieur et inférieur) de la pression artérielle.
    • Sténose aortique - attaques de douleur dans le cœur, derrière le sternum, étourdissements, évanouissement avec surmenage psycho-émotionnel ou physique, pouls rare et faible.
    • Insuffisance tricuspide - essoufflement, arythmie, douleur dans l'hypocondre droit, lourdeur dans l'abdomen.
    • Sténose de l'ouverture auriculo-ventriculaire droite - gonflement des jambes, jaunissement de la peau, pas d'essoufflement, arythmie.
    • Insuffisance de l'artère pulmonaire - toux sèche persistante, hémoptysie, doigts comme des pilons, difficulté à respirer.
    • Sténose de l'orifice du tronc pulmonaire - œdème, douleur dans la région du foie, pouls rapide, faiblesse.

    La symptomatologie des malformations cardiaques acquises dans la variante combinée dépend de la prédominance de la sténose ou de l'insuffisance à l'endroit où les troubles sont plus prononcés. Avec de telles options, le diagnostic ne peut être posé que sur la base de méthodes de recherche instrumentale..

    Insuffisance valvulaire aortique

    Ce défaut aortique survient plus souvent chez l'homme. Avec cette pathologie, l'espace dans l'aorte n'est pas complètement fermé. En conséquence, le sang pénètre à nouveau dans le ventricule gauche et commence à l'étirer progressivement. Le débordement de sang favorise l'étirement des tissus et l'usure rapide du ventricule gauche.

    L'insuffisance de la valve aortique est le plus souvent congénitale. La pathologie est due à diverses maladies. En règle générale, dans les premiers stades, ces maladies cardiaques ne présentent pas de symptômes prononcés, mais avec le temps, la maladie commence à se manifester. Le plus souvent, l'insuffisance de la valve aortique est due à des maladies infectieuses et auto-immunes. Dans certains cas, l'hypertension ou des coups violents dans la région du cœur peuvent provoquer l'apparition de défauts.

    L'insuffisance valvulaire aortique présente les symptômes suivants:

    • vertiges et migraines;
    • cardiopalmus;
    • une sensation de pulsation dans la zone des gros vaisseaux;
    • douleur intense au cœur;
    • dyspnée;
    • évanouissement;
    • gonflement des jambes;
    • bruit dans les oreilles.

    Si la maladie commence, le patient peut ressentir des pulsations dans les amygdales. De plus, le patient a une pâleur..

    Afin de confirmer le diagnostic, le patient doit subir les examens suivants:

    Après avoir confirmé le diagnostic, le médecin doit déterminer la méthode de traitement. Si la maladie en est à ses débuts, le patient doit adapter son mode de vie. Il est préférable de limiter l'activité physique, d'abandonner l'alcool et de fumer et de changer de régime. De plus, le patient doit subir un ECG tous les 2 mois..

    Si la maladie n'est pas très avancée, la pathologie doit être traitée à l'aide de médicaments spéciaux.En règle générale, les médecins prescrivent au patient des antagonistes du calcium, des diurétiques, des vasodilatateurs et des glycosides.

    Si le défaut est congénital, une intervention chirurgicale n'est prescrite que lorsque le patient atteint l'âge de 30 ans. La chirurgie est indiquée pour les personnes qui ont laissé un dysfonctionnement ventriculaire. De plus, la chirurgie est indispensable si le ventricule gauche commence à augmenter de manière significative.

    Sténose valvulaire aortique

    Cette pathologie survient souvent chez les personnes âgées. Avec la sténose de la valve aortique, la lumière de l'aorte commence à se rétrécir fortement. En conséquence, lorsque le ventricule gauche se contracte, le sang pénètre dans l'artère dans des volumes insuffisants. Pour cette raison, le cœur commence à grossir et la pression sur les murs commence à augmenter fortement.

    Il est à noter que dans 30% des cas, cette pathologie survient à la naissance. Cependant, la maladie peut ne pas se manifester pendant une longue période..

    Le défaut acquis peut être le résultat de diverses maladies infectieuses ou auto-immunes. Cependant, dans la plupart des cas, la pathologie se développe en raison de changements corporels liés à l'âge..

    La sténose de la valve aortique peut ne pas se manifester. Mais les déformations de l'orifice aortique sont faciles à détecter lors d'un examen de routine. Dans certains cas, les patients peuvent présenter les symptômes suivants:

    • essoufflement qui apparaît après un effort physique prolongé;
    • lourdeur dans la poitrine;
    • dessiner de la douleur dans la région du cœur;
    • étourdissements et faiblesse;
    • évanouissement;
    • fatiguabilité rapide;
    • toux qui s'aggrave la nuit;
    • gonflement dans la région des jambes.

    Afin de poser un diagnostic définitif, le médecin peut ordonner un examen cardiaque complet. Il aidera à identifier les déformations de l'orifice aortique et les troubles hémodynamiques. De plus, si une sténose de la valve aortique est suspectée, le patient se voit prescrire un ECG, une radiographie et une échographie Doppler..

    En cas de confirmation d'une cardiopathie aortique, le traitement doit être complet. Si le rétrécissement de l'ouverture aortique est insignifiant, les médecins prescrivent un ensemble de médicaments. Le cours comprend des médicaments antiangineux, diurétiques et antibiotiques. La posologie et la durée du traitement varient en fonction du patient individuel.

    En cas de détérioration importante de l'état de santé du patient, un traitement chirurgical est prescrit. Si le patient a atteint l'âge de 70 ans ou a d'autres maladies, l'opération est annulée.

    Comment les troubles cardiaques surviennent-ils?

    La régulation du débit sanguin dépend fortement du fonctionnement de la valve aortique. Le rôle de cet élément structurel est de permettre le passage du sang et d'empêcher son reflux. La valve aortique permet au sang de s'écouler dans le ventricule et se ferme après avoir passé un certain volume, de sorte que lorsque le ventricule est comprimé, il ne pousse pas une partie du sang dans l'aorte.

    L'activité de la valve est complexe, bien qu'elle ait une structure simple. Il se compose d'un anneau (tissu fibreux) qui maintient une taille constante et sépare l'aorte du ventricule. En outre, la valve a trois feuilles, pour lesquelles elle a reçu le nom de tricuspide. Pour permettre au sang de passer, les volets de valve sont pressés contre les parois et le sang pénètre dans l'aorte. Lors du passage dans les sinus, les valves se déplacent vers le centre, la pression diminue, les valves se ferment et le passage dans les ventricules devient impossible.

    Diagnostic des malformations cardiaques acquises

    Un algorithme d'examen approximatif pour une maladie cardiaque acquise suspectée est le suivant:

    1. Enquête: plaintes, leur relation avec l'activité physique, maladies infectieuses antérieures, blessures, opérations.
    2. Examen: présence de cyanose ou jaunissement de la peau, pulsation des veines du cou, des membres inférieurs, des poches.
    3. Palpation: taille du foie.
    4. Percussion: frontières du cœur et du foie.
    5. Auscultation: affaiblissement ou renforcement des tons, présence d'un tonus supplémentaire dans la régurgitation mitrale, bruit et son apparition en systole ou diastole, là où il est mieux entendu et où il est pratiqué.
    6. ECG avec surveillance - arythmies, signes d'hypertrophie et d'ischémie myocardique, troubles de la conduction.
    7. Le phonocardiogramme confirme les données d'écoute.
    8. Radiographie de la cavité thoracique en 4 projections - congestion dans les poumons, épaississement du myocarde, configuration cardiaque.

    La principale méthode de détection d'un défaut est l'échocardiographie, la taille des valves, les trous, les perturbations de la circulation sanguine, la pression dans les vaisseaux et les cavités du cœur sont visibles. Si des doutes persistent après le diagnostic, une tomodensitométrie peut être prescrite..

    À l'aide de tests sanguins, le degré du processus inflammatoire, la présence de rhumatismes, d'athérosclérose et les conséquences de l'insuffisance cardiaque sont déterminés. Pour cela, une étude des tests de cholestérol, rhumatoïde et hépatique est réalisée..

    Pour les données EchoCG pour diverses malformations cardiaques acquises, voir cette vidéo:

    Prévention des maladies cardiaques concomitantes

    Afin de prévenir une anomalie congénitale dans la structure du cœur, il est nécessaire d'éviter tout contact avec des patients infectés, les risques professionnels et l'utilisation indépendante de médicaments pour le traitement pendant la période de gestation. Lors de la planification d'une grossesse, évaluez le risque de développer une pathologie chez un enfant. Cela nécessite un conseil génétique médical et un examen complet du fœtus avec une prédisposition héréditaire..

    Pour la prévention des anomalies acquises, un traitement attentif des rhumatismes et de l'endocardite infectieuse, la prévention des exacerbations répétées est nécessaire. Les patients présentant des défauts doivent être sous la surveillance constante des chirurgiens cardiaques.

    La valve mitrale

    Sinon, cette vanne est appelée une vanne en deux pièces. La surface de la valve normale varie avec l'âge:

    • Nouveau née. La surface normale de cette valve chez les nouveau-nés est de 1,18 à 1,49 cm2.
    • Adulte. Avec l'âge, sa superficie augmente jusqu'à 4-6 cm2.

    Sténose

    Avec ce défaut, il y a une petite taille de l'écart entre l'oreillette gauche et le ventricule. Cette condition se développe en raison d'un fort épaississement des valves. Avec la sténose, la zone du trou n'atteint pas 3 cm.

    Les manifestations de la maladie dépendent directement de la zone du trou. Dans le cas où il fait 2 cm, les plaintes suivantes sont observées:

    • Faiblesse générale.
    • Dyspnée.
    • L'apparition d'arythmies.

    Dans le cas où la zone est de 1 cm ou moins, les symptômes suivants sont ajoutés:

    • Toux violente avec crachats de sang.
    • Œdème pulmonaire.
    • Œdème périphérique sévère, principalement dans les membres inférieurs.
    • Douleur dans la région de la poitrine.
    • Adhésion des pathologies pulmonaires.

    Lors de l'inspection, faites attention aux points suivants:

    1. Avec une pâleur générale de la peau sur les joues, un rougissement est noté.
    2. Cyanose périphérique.
    3. Pouls rapide.
    4. Le rythme caractéristique des cailles.
    5. Tremblement de la poitrine.

    Parmi les méthodes de diagnostic instrumentales, il convient de distinguer les suivantes:

    • Examen aux rayons X. Cela peut révéler l'expansion des artères et des veines des poumons, ainsi qu'une augmentation de la taille du cœur..
    • FKG. Dans cette étude, un clic est clairement entendu lorsque la valve est fermée, ainsi qu'un coup lorsque le sang pénètre dans l'aorte..
    • EchoCG. La sténose est caractérisée par une augmentation de la cavité auriculaire gauche, ainsi que par un épaississement des valves.
    • ECG. Cette malformation cardiaque est caractérisée par une hypertrophie du ventricule droit et de l'oreillette gauche. Détection possible de l'arythmie.

    Le traitement médicamenteux ne permet pas de se débarrasser du défaut, cependant, il est nécessaire d'améliorer l'hémodynamique et de combattre la maladie sous-jacente. Les médicaments des groupes suivants sont utilisés:

    • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
    • Anticoagulants.
    • Glycosides cardiaques.
    • β-bloquants.
    • Diurétiques.

    Pour éliminer le défaut, une intervention chirurgicale est nécessaire. Les types d'opérations suivants sont distingués:

    • Valvuloplastie par ballonnet.
    • Commissurotomie.
    • Prothèses.

    Chacune des opérations a ses propres avantages et inconvénients et le choix de l'intervention incombe au spécialiste.

    Échec

    Avec cette pathologie, il est à noter que les volets de valve ne peuvent pas se fermer complètement, ce qui entraîne un flux sanguin inverse dans l'oreillette gauche. Ce défaut est l'un des plus courants.

    Le plus souvent, cette maladie est détectée par hasard, lorsqu'elle est examinée par un spécialiste. Les premières manifestations ne sont notées qu'avec la formation d'une malformation cardiaque compensée. Les symptômes suivants sont distingués:

    • Dyspnée.
    • Faiblesse générale.
    • Toux qui s'aggrave en position couchée.
    • Gonflement des membres inférieurs.
    • Hypertrophie du foie.
    • Dans certains cas, des ascites peuvent être attachées.

    En plus des données auscultatoires et physiques, les examens instrumentaux sont importants pour le diagnostic:

    1. ECG. Cette méthode peut révéler des signes d'hypertrophie du cœur gauche..
    2. EchoCG. Il est possible de reconnaître une augmentation du cœur gauche, le flux de sang du ventricule gauche dans l'oreillette, le manque de fermeture des feuillets valvulaires.
    3. FKG. Le son est mal entendu lors de la contraction des ventricules, le bruit lorsque le sang est jeté dans l'oreillette gauche. L'apparition d'une tonalité supplémentaire lorsque les vannes sont fermées.
    4. Radiographie. Dans ce cas, vous pouvez voir le déplacement de l'œsophage vers la droite, une augmentation du cœur gauche.

    La seule technique qui vous permet de vous débarrasser du défaut est la chirurgie. Pour comprendre si une intervention chirurgicale est nécessaire, il est nécessaire de connaître le degré d'insuffisance, en fonction du niveau de reflux.

    Les opérations suivantes sont appliquées:

    1. Prothèses.
    2. Coupure.
    3. Reconstruction.

    Le choix de la chirurgie dépend d'un certain nombre de facteurs. Une rééducation à long terme est nécessaire après l'intervention..

    Prolapsus

    Avec ce défaut, un affaissement des folioles dans l'oreillette gauche est noté, ce qui conduit à une régurgitation. Très souvent, la maladie est asymptomatique et les premiers signes sont détectés par hasard lors d'un examen de routine par un spécialiste. À partir d'études instrumentales, les éléments suivants sont utilisés:

    • Surveillance ECG 24 heures sur 24. Révèle des extrasystoles uniques.
    • EchoCG. Révéler la courbure de la ceinture.

    La chirurgie n'est pratiquée que pour le prolapsus du troisième degré. Dans d'autres cas, la maladie ne nécessite pas de chirurgie.

    Diagnostique

    Actuellement, la méthode de diagnostic la plus efficace est l'ECHO-cardioscopie avec dopplerographie, qui vous permet d'évaluer la gravité du défaut et le degré de sa décompensation..

    De plus, une surveillance ECG et ECG quotidienne est effectuée pour établir le rythme cardiaque, ainsi qu'une phonocardiographie pour enregistrer les bruits cardiaques et les souffles. Une radiographie est prise pour clarifier le type de malformation cardiaque.

    N'oubliez pas 4 méthodes de diagnostic standard: examen, palpation, percussion, auscultation. En particulier, avec la sténose mitrale, un ton à trois membres peut être entendu - le rythme des cailles.

    Symptômes

    Au stade initial de développement, la maladie peut ne se manifester d'aucune manière, car toute la charge est distribuée à la partie la plus puissante du muscle - le ventricule gauche. Il est capable de faire face aux violations liées à la circulation sanguine pendant une longue période. Au fil du temps, la sténose aortique ou l'insuffisance valvulaire devient plus prononcée, conformément à cela, le développement de certains symptômes se produit.

    Les malformations cardiaques aortiques se manifestent comme suit:

    1. Perturbation de la nutrition et de l'apport d'oxygène à divers organes, en raison de laquelle il y a une diminution des performances, la faiblesse devient de plus en plus prononcée.
    2. La nutrition du cerveau est également considérablement perturbée.Par conséquent, une altération de la conscience, toutes sortes de symptômes désagréables (vertiges, assombrissement devant les yeux) accompagnent souvent la maladie.
    3. Même en décubitus dorsal, la sensation d'un fort rythme cardiaque persiste et la pulsation est souvent donnée à la fois au membre et à la tête. De telles anomalies sont associées au pompage d'une trop grande quantité de sang, car la valve aortique ne le retient pas et retourne dans le ventricule.
    4. La circulation sanguine dans les artères est altérée, ce qui provoque des douleurs thoraciques. Cette manifestation est caractéristique lorsque le flux sanguin à travers l'aorte est perturbé ou en raison de son insuffisance..
    5. Augmentation du rythme cardiaque, qui est en fait une sorte de mécanisme de défense afin de réduire l'intervalle entre les contractions.

    Avec la sténose aortique, en plus des précédentes, il y a une toux, un gonflement des jambes, ainsi qu'un essoufflement même en position couchée.

    Méthodes de diagnostic

    À la réception, tout d'abord, ils mènent une enquête qui aide à analyser la condition. La version du patient est également entendue, ce qui peut provoquer de tels symptômes. Le spécialiste découvrira également s'il existe des parents présentant un type de défaut similaire. L'histoire de la vie révèle également s'il y a eu des ecchymoses thoraciques, s'il y a une prédisposition aux rhumatismes, à l'inflammation.

    Étant donné que le traitement est toujours sélectionné individuellement, l'examen doit être complet. C'est pourquoi un examen physique est effectué à la première étape. Des études plus approfondies sont utilisées pour diagnostiquer les deux types de malformations aortiques, et comprennent:

    Analyses d'urine et de sang. Cela vous permet de déterminer la présence de tout processus inflammatoire, une augmentation des anticorps, ainsi que de l'acide urique, du cholestérol.
    Le phonocardiogramme montre des souffles cardiaques diastoliques et systoliques en cas d'insuffisance valvulaire aortique.
    L'ECG évalue à quel point le rythme reste correct, qu'il y ait surcharge ou augmentation musculaire.
    Echo KG est plus largement utilisé que les autres méthodes, car une échographie est considérée comme la plus complète. Même l'épaisseur des parois du muscle cardiaque, la direction du flux sanguin et d'autres facteurs importants qui aident à diagnostiquer et à prescrire le traitement du défaut sont déterminés.
    Coronarocardiographie. Un agent de teinture spécial est introduit, grâce auquel une image précise non seulement du flux sanguin est obtenue, mais également de la position exacte des vaisseaux.

    Ceci est très important pendant l'opération..
    Tomodensitométrie (spirale). Plusieurs clichés sont pris, et à différentes profondeurs

    Cette méthode comprend également l'IRM.
    Radiographie. Révèle la position du cœur, les anomalies possibles et les tailles.

    Classification des malformations cardiaques acquises

    En fonction de la localisation, des violations de la structure des valves et de la circulation sanguine, il peut y avoir différents types de classifications de ces maladies. Ces options sont utilisées lors du diagnostic.

    Par emplacement du vice

    Les valvules mitrale (dans la moitié gauche) et tricuspide (droite) sont situées entre les oreillettes et les ventricules.Par conséquent, en tenant compte des gros vaisseaux associés au cœur, elles sécrètent des défauts:

    • mitral (le plus courant);
    • tricuspide;
    • aortique;
    • anomalies de l'artère pulmonaire.

    Par type de défaut de vanne ou de trou

    Un défaut structurel peut se manifester par une ouverture rétrécie (sténosée) en raison du processus inflammatoire, des valves déformées et de leur non-fermeture (échec). Par conséquent, de telles variantes de vices sont distinguées:

    • sténose des trous;
    • insuffisance valvulaire;
    • combiné (insuffisance et sténose);
    • combiné (plusieurs vannes et trous).

    En raison de dommages à la valve, ses pièces peuvent tourner à l'intérieur de la cavité cardiaque, cette pathologie est appelée prolapsus valvulaire.

    Selon le degré de perturbation hémodynamique

    Le flux sanguin est perturbé dans le cœur et dans tout le système cardiovasculaire. Par conséquent, en fonction de l'effet sur l'hémodynamique, les défauts sont divisés en:

    • ne perturbe pas la circulation sanguine à l'intérieur du cœur, modérée, avec des troubles prononcés.
    • en termes de paramètres hémodynamiques généraux - compensés (pas d'insuffisance), sous-compensés (décompensation en cas de charges accrues), décompensés (insuffisance hémodynamique sévère).

    Un stress accru signifie une activité physique intense, une température corporelle accrue, une grossesse, des conditions climatiques défavorables.

    Nous vous recommandons de lire sur la classification des malformations cardiaques congénitales. Vous découvrirez les raisons de la formation de CHD, les troubles fonctionnels dans chacun d'eux, la classification, les symptômes, le diagnostic et les principes de traitement.
    Et voici plus sur les symptômes et le traitement de la maladie cardiaque mitrale.

    Combien de temps vivent les patients atteints d'une maladie cardiaque acquise?

    Les malformations cardiaques sont des maladies hétérogènes en termes de manifestations cliniques. Chez certains patients, ils sont diagnostiqués lors de l'examen pour d'autres

    En cas de décompensation, une insuffisance circulatoire progresse, ce qui peut entraîner la mort du patient.

    Cela peut se produire avec des exacerbations du processus rhumatismal, des intoxications graves et des infections, l'ajout de maladies concomitantes, une surcharge nerveuse ou physique, chez la femme pendant la période de gestation ou d'accouchement.

    Les défauts les plus défavorables pour les patients sont les défauts avec une prédominance de la sténose mitrale, car le muscle cardiaque de l'oreillette gauche ne peut pas supporter la charge accrue pendant une longue période.

    Nous vous recommandons de lire sur les cardiopathies aortiques. Vous découvrirez les causes et le mécanisme de la cardiopathie aortique, la classification, les symptômes, le diagnostic et le traitement.
    Et voici plus sur l'échocardiographie transoesophagienne dans l'étude du cœur.

    Lorsque la valve aortique échoue: qu'est-ce qu'une maladie cardiaque aortique??

    Cardiopathie aortique (APS) - troubles du cœur d'origine morphologique et / ou fonctionnelle, caractérisés par des modifications de la valve aortique (AC), qui se manifestent par une insuffisance, une sténose ou leur combinaison.

    Un dysfonctionnement de cette valve entraînera inévitablement une perturbation de l'apport sanguin normal à tout le corps. Nous vous expliquerons en détail ce qui se passe lors du développement des défauts de la valve aortique.

    Ce que c'est?

    La cardiopathie aortique est généralement comprise comme une modification congénitale ou acquise de la structure anatomique normale de la valve cardiaque aortique, située à la frontière du ventricule gauche et de l'aorte.

    Il s'agit d'une valve tricuspide, dont la tâche principale est d'effectuer une libération en portions de sang artériel oxygéné dans l'aorte. Le fonctionnement d'un grand cercle de circulation sanguine dépend en grande partie de son travail bien coordonné - celui-là même qui alimente tous les organes internes d'une personne.

    Il existe deux principaux types de défauts de la valve aortique:

      Les feuillets valvulaires, qui se ferment normalement étroitement après chaque injection de sang du ventricule dans l'aorte, cessent pour diverses raisons de se fermer étroitement les uns aux autres.

    En conséquence, une partie du sang destiné à pénétrer dans l'aorte retourne vers le ventricule gauche, qui déborde et commence à s'étirer, à agrandir et à agir dans des conditions de surcharge..

    En conséquence, le débit d'une telle valve devient plus petit: tout le sang du ventricule ne pénètre pas dans l'aorte, une partie n'a tout simplement pas le temps d'y arriver pendant le battement cardiaque et reste dans le ventricule.

    Le résultat est une distension et une hypertrophie graduelles du ventricule gauche et une insuffisance cardiaque. Le rétrécissement ou la sténose de la valve aortique est une autre variante de la maladie cardiaque.

    Fréquence d'occurrence

    Prévalence de la sténose aortique (SA):

    • 3 à 7%;
    • L'augmentation du nombre avec l'âge augmente jusqu'à 20% (chez les patients de plus de 80 ans);
    • Dans le groupe d'âge jeune, les hommes sont plus sensibles - 2,4: 1.

    L'incidence des autres défauts de la valve aortique est nettement inférieure.

    Codes CIM-10

    • Sténose I35.0 AK
    • Déficit en I35.1 AK
    • I35.2 Cardiopathie aortique concomitante - sténose et insuffisance
    • I35.8 Autres lésions de AK
    • Lésion I35.9 AK, sans précision

    Que signifie défaut dégénératif??

    Ce type de défaut AK est caractérisé par une inflammation, un dépôt lipidique et une calcification valvulaire. Contrairement à l'APS congénital ou rhumatismal, un développement plus rapide peut se produire. Par conséquent, tous les cas de sténose aortique légère à modérée sont observés par les cardiologues.

    Il faut également faire attention à la présence d'essoufflement, d'attaques d'angine de poitrine («crapaud rétrosternal») et d'évanouissements pendant l'exercice.

    Y a-t-il un congénital?

    La pathologie congénitale la plus courante est la sténose aortique. Il prend 6% de tous les cas de malformations cardiaques congénitales..

    Puisque la sténose progresse lentement et que la clinique n'est pas exprimée, son diagnostic peut être retardé. Cependant, tous les enfants subissent une échocardiographie pour écarter l'APS. Et déjà lors de cet événement planifié, avec un degré de gravité suffisant, une malformation aortique peut être diagnostiquée.

    Valve aortique bicuspide

    Une valve bicuspide est une forme congénitale de déficit en AK, dans laquelle elle n'a que deux feuillets. Environ 1 à 2% de la population mondiale a une valve bicuspide, chez les nouveau-nés elle survient en moyenne dans 20 cas sur 1000. La DAK provoque souvent le développement d'une sténose aortique: chez les enfants atteints de SA, dans 70 à 85% des cas, la valve n'a que 2 valves.

    Avec ce diagnostic, les médecins essaient d'utiliser des chirurgies de préservation des valves. les prothèses dans l'enfance ne sont pas souhaitables.

    Les raisons

    La sténose et l'insuffisance peuvent survenir à la fois isolément et sous la forme d'une cardiopathie aortique combinée. Dans tous les cas, nous parlerons des cardiopathies aortiques. Les causes de cette pathologie dépendent de sa nature:

    • La malformation congénitale est une conséquence du sous-développement ou de la formation pathologique de la valve même chez le fœtus au stade du développement intra-utérin. L'incidence des déformations aortiques congénitales est d'environ 1%.
    • Les malformations cardiaques aortiques acquises apparaissent à la suite de maladies rhumatismales ou infectieuses antérieures (lupus érythémateux systémique, amygdalite, maladies vénériennes, etc.) - 30% de tous les cas diagnostiqués de la maladie y sont associés.

    Les processus inflammatoires au cours de ces maladies couvrent souvent la zone de l'endocarde, à cause de laquelle les tissus des feuillets valvulaires sont déformés et cicatrisés..

    En outre, l'APS peut apparaître chez les personnes âgées à la suite de processus naturels de vieillissement et d'usure des tissus cardiaques, d'athérosclérose (chez 10% des personnes de plus de 60 ans). Ceci explique l'incidence de la pathologie chez les personnes âgées..

    Mécanisme de développement: description des modifications de la valve, du cœur et de ses frontières

    Sténose

    En raison de l'AK sténosée, il existe une résistance à l'expulsion du sang du ventricule gauche (VG) dans l'aorte pendant la systole. Pour compenser l'obstruction et la diminution du débit cardiaque, la pression commence à augmenter dans le ventricule gauche. Habituellement, la sténose progresse lentement et il y a un changement de pression compensatoire suffisant pour maintenir un débit cardiaque adéquat (MVV).

    En raison d'une surcharge de résistance prolongée et d'une pression accrue sur l'AK, une hypertrophie ventriculaire gauche se développe, ce qui permet de compenser la sténose et de normaliser la pression de la paroi.

    La valvule subit une calcification (dont l'absence indique l'exclusion d'un rétrécissement important de l'ouverture aortique), sur le radiogramme les bords du cœur sont pratiquement inchangés, parfois seul l'arrondi de l'apex du cœur en raison de l'hypertrophie et de l'expansion de l'aorte ascendante est noté.

    Échec

    En raison de diverses lésions et d'une fermeture insuffisante des valves AV, le sang de l'aorte retourne dans la cavité ventriculaire gauche, ce qui entraîne une diminution de la pression diastolique et du volume systolique du cœur (VOS). Pour assurer une sortie de course adéquate, le ventricule gauche se dilate et augmente son volume de course d'une quantité égale au flux inversé de sang de l'aorte.

    En raison de l'expansion du ventricule gauche, la demande myocardique en oxygène augmente, ce qui entraîne une ischémie. En outre, l'ischémie est causée par une pression diastolique réduite avec une insuffisance sévère et, moins souvent, une calcification de la bouche des artères coronaires..

    En raison de l'expansion du ventricule gauche, l'ombre du cœur sur le radiogramme augmente. La configuration de l'aorte change également et l'apex du cœur peut descendre sous le diaphragme..

    Manifestations de la maladie

    La caractéristique de cette maladie est sa période prolongée sans symptômes. Asymptomatique, le défaut peut effectivement se poursuivre jusqu'à ce que la valve aortique remplisse ses fonctions à moins de 50% de son volume normal.

    C'est le principal danger de cette pathologie: après tout, au moment de l'apparition des premiers signes cliniques de la maladie, le cœur travaille presque à la limite de ses capacités. Par conséquent, un diagnostic rapide d'une anomalie aortique est déjà la moitié d'un pronostic de traitement favorable..

    Symptômes à surveiller:

    • Sensation d'augmentation du rythme cardiaque, dont l'inconfort peut interférer avec le sommeil ou le travail normal.
    • Étourdissements, acouphènes, étourdissements, faiblesse et perte de force - tous ces symptômes sont des symptômes de manque d'oxygène progressif du corps en raison d'une circulation sanguine insuffisante dans la circulation systémique.
    • L'essoufflement est un symptôme «cardiaque» caractéristique qui n'apparaît d'abord qu'après un effort physique important, puis même lors des tâches ménagères et au repos.
    • Angine de poitrine - douleur thoracique et sensation de lourdeur.
    • Gonflement des jambes, inconfort dans la région du foie - symptômes d'une maladie grave qui apparaissent plus tard.

    Les signes spécifiques de problèmes avec la valve aortique sont:

    • Pouls et pression inhabituels. Par exemple, le pouls peut être très faible et à peine palpable sur le bras, tandis que le battement des grosses artères est ressenti dans tout le corps. Il existe également une grande différence entre les lectures de pression supérieure et inférieure..
    • Pâleur spécifique de la peau - la soi-disant «pâleur aortique» sans signes de cyanose ou de rougissement malsain.
    • Conformément aux phases du cycle cardiaque, la tête du patient peut se balancer, les pupilles se dilatent et se rétrécissent, les artères carotides du cou pulsent - tous ces signes démonstratifs brillants caractéristiques exclusivement de cette maladie..

    Le tableau clinique en fonction de l'état de l'hémodynamique

    Les étapes de compensation et de sous-compensation chez les patients présentant une sténose sont pratiquement asymptomatiques. Tous les signes caractéristiques apparaissent plus tard. Ils indiquent l'épuisement des capacités compensatoires du cœur et le développement de la décompensation. Ceux-ci incluent l'essoufflement, les évanouissements et les étourdissements, les douleurs de compression dans la poitrine et l'hypocondre. Également caractérisé par une pâleur sévère et une acrocyanose, qui apparaît aux derniers stades de la maladie..

    Les symptômes en cas d'insuffisance au stade de la compensation sont également absents pendant longtemps. Cependant, aux stades de sous-compensation et de décompensation, on observe les éléments suivants:

    1. Maux de tête;
    2. Tachycardie;
    3. Déficience visuelle;
    4. Dyspnée;
    5. Modifications des bruits cardiaques;
    6. Signe de Mueller (pulsation de la luette et des amygdales);
    7. Signe de Landolfi (dilatation des pupilles avec diastole et constriction avec systole);
    8. Douleur dans la région du cœur, dans l'hypocondre;
    9. Bruit dans les oreilles;

    Avec une circulation sanguine périphérique insuffisante, un vasospasme se produit, ce qui conduit à une peau pâle. Avec un effort physique modéré, un essoufflement ou des douleurs thoraciques peuvent survenir, ce qui n'est pas typique d'une fatigue normale. Pour déterminer la classe fonctionnelle, différents tests de résistance sont réalisés.

    Méthodes de diagnostic

    Méthode de diagnosticSignes caractéristiques de la maladie aortique
    Analyse de l'anamnèseDans le passé, il y avait des épisodes à court terme de douleurs cardiaques, d'étourdissements, d'essoufflement après un effort physique. Maladies-provocateurs transférés: auto-immunes ou infectieux.
    Inspection visuellePâleur, pouls et pression inhabituels, battements sévères des artères du cou et du corps.
    Auscultation cardiaqueSouffle systolique et "clic" systolique, changement caractéristique des bruits cardiaques.
    ÉlectrocardiogrammeIl peut y avoir des signes mineurs d'hypertrophie ventriculaire gauche
    radiographieForme de coeur glissante en raison de l'élargissement du ventricule gauche
    Échographie du cœur avec Doppler, échographie transthoraciqueVolets de valve déformés avec amplitude de mouvement limitée. Modification de la vitesse et de la direction du flux sanguin à travers la valve.
    Angiographie coronarienne et cathétérisme cardiaqueLes méthodes de recherche les plus précises utilisées pour poser un diagnostic dans le cas de résultats flous de méthodes de recherche non invasives.

    Que montrera l'échographie du cœur??

    Dans la SA au cours de l'échocardiographie, un épaississement du septum interventriculaire et de la paroi postérieure du ventricule gauche est déterminé, ainsi que les signes de son hypertrophie significative.

    Avec la NAC, lors de l'échocardiographie (échographie), le retour du sang de l'aorte vers le ventricule gauche est déterminé, ainsi qu'une augmentation du volume du ventricule gauche, qui s'accompagne d'un déplacement de ses parois pendant la systole. Lors de la décompensation, le déplacement systolique des parois n'est pas déterminé.

    Détection combinée de la forme et de la prédominance

    L'APS combiné est caractérisé par la présence de plusieurs défauts à la fois (sténose et insuffisance). A l'origine du défaut combiné, les lésions rhumatismales jouent un rôle important. Cependant, il existe des cas de malformations congénitales, ainsi que des défauts isolés compliqués de la valve aortique du cœur après des maladies passées (endocardite infectieuse, etc.).

    Les symptômes tels que l'essoufflement et la congestion veineuse prévalent, et les signes périphériques de retour du sang vers le VG sont absents.

    Le diagnostic des anomalies aortiques complexes n'est pas particulièrement difficile. Cependant, certaines études peuvent être coûteuses et durer des semaines, voire des mois. Leur diagnostic consiste à détecter des signes directs de sténose ou d'insuffisance.

    Aux points d'auscultation AK, il y a 2 souffles dont la reconnaissance est d'une grande valeur diagnostique. Le bruit croissant-décroissant (entendu pendant la systole) est effectué sur les vaisseaux cervicaux et a un timbre rugueux. Un souffle décroissant (entendu pendant la diastole) a un timbre doux et est entendu à l'apex du cœur ou au point Botkin-Erb (le milieu entre la 3e et la 4e côte au bord du sternum).

    Après auscultation, une confirmation par des méthodes instrumentales est nécessaire (l'échocardiographie est le plus souvent utilisée). Pour le diagnostic, des méthodes telles que:

    1. Électrocardiogramme;
    2. Échocardiographie;
    3. Radiographie pulmonaire;
    4. Tomodensitométrie en spirale;
    5. Imagerie par résonance magnétique;
    6. Cathétérisme cardiaque et angiocardiographie.
    7. Recherche clinique générale.

    Indépendamment de la prédominance de la sténose ou de l'insuffisance dans la cardiopathie aortique, la prothèse est le traitement le plus efficace. Les indications de la chirurgie sont les mêmes que pour la sténose aortique isolée (à leur sujet - ci-dessous dans l'article).

    Quel genre de malformations cardiaques existe-t-il? Une classification détaillée de toutes les variétés est présentée ici.

    Tactiques de traitement

    Un facteur important dans le choix d'une stratégie de traitement est le stade du défaut et le degré d'insuffisance cardiaque. Le traitement conservateur est principalement utilisé comme thérapie symptomatique. Les prothèses chirurgicales d'AK restent la principale méthode de traitement..

    Conservateur

    Un traitement médicamenteux conservateur est demandé dans les premiers stades et dans la préparation du patient à une intervention chirurgicale ultérieure. Les directions de la pharmacothérapie sont présentées dans le tableau.

    But poursuiviGroupes de médicaments utilisés
    Prévention des complications infectieusesantibiotiques
    Prévention de la rechute du provocateur-rhumatismeantirhumatismale
    Élimination des symptômes «cardiaques» caractéristiques chez les patients pour lesquels la chirurgie est contre-indiquéetraitement symptomatique avec diurétiques, nitroglycérine et médicaments pour abaisser la tension artérielle
    Normalisation de la fréquence cardiaqueantiarythmique
    Prévention de la progression du rétrécissement valvulaire dû à l'athérosclérosestatines
    Traitement de l'insuffisance cardiaque chroniquevasodilatateurs

    Avec l'aide d'un traitement conservateur, il est possible de maintenir longtemps l'état de compensation et de sous-compensation des défauts AK. La guérison complète ne peut être obtenue qu'avec le remplacement de la valve aortique.

    Opération

    Indications du traitement chirurgical des patients atteints de sténose aortique:

    1. Symptômes sévères;
    2. La différence de pression est de 50 mm Hg;
    3. Surface du trou AK inférieure à 0,75 m2 cm;
    4. Stimuler le peptide natriurétique cérébral.

    Indications du déficit en AK:

    1. La présence d'un NAC qui ne dépend pas de la fonction LV;
    2. Le dysfonctionnement du VG est combiné à l'absence de symptômes cliniques;
    3. Autres lésions AK ou maladie coronarienne (CHD).

    Lors de l'évaluation des facteurs de risque et de l'état du patient avant la chirurgie, une approche interdisciplinaire est utilisée, ce qui est important chez les personnes âgées. Après tout, ils ont des contre-indications qui ne sont pas typiques des jeunes (par exemple, l'asthénie sénile). Ils évaluent également leur fonction cognitive, leur mobilité, leur dépendance à l'aide extérieure, le risque de chutes, la malnutrition (inadéquation entre l'apport nutritionnel et les besoins), la compatibilité des greffons.

    Les types d'opérations suivants sont pratiqués:

      La valvuloplastie est une correction radicale de la valve aortique par une méthode mini-invasive ou par chirurgie à cœur ouvert. Recommandé pour les maladies congénitales ou chez les patients adultes pour lesquels les prothèses sont contre-indiquées.

  • Le remplacement valvulaire est la méthode la plus efficace de correction chirurgicale du défaut aortique chez les patients adultes atteints d'une forme acquise de cette maladie..
  • Le taux de mortalité des patients atteints de cette pathologie et sans traitement approprié étant très élevé, il est impossible d'hésiter lorsqu'il est détecté - il est urgent de prendre des mesures pour restaurer l'état fonctionnel de la valve cardiaque.

    Recommandations sur la façon de se comporter

    Si vous ressentez des symptômes similaires, consultez immédiatement votre médecin. Il est nécessaire de suivre un régime et de limiter l'activité physique. Des charges excessives peuvent provoquer une aggravation de l'évolution clinique des défauts. Commencez le traitement des maladies virales et bactériennes à temps et suivez les recommandations de votre médecin.