Qu'est-ce que l'angiographie cérébrale, comment se fait-elle et combien cela coûte-t-il

Dystonie

La pathologie vasculaire cérébrale n'est pas toujours facile à diagnostiquer. Le médecin doit agir «aveuglément» et les médicaments prescrits ne sont pas toujours efficaces. Pour identifier la cause exacte du dysfonctionnement des vaisseaux et la nomination d'un traitement adéquat, le patient peut se voir proposer une angiographie. Un type d'examen moderne aidera à identifier les pathologies présentant le risque le plus faible pour la santé humaine.

Essence de méthode

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est un type d'examen, grâce auquel vous pouvez obtenir une image complète du système circulatoire de la zone sélectionnée. Lors de l'examen, un agent de contraste contenant de l'iode est injecté dans la zone d'étude. Ceci est fait afin d'obtenir une image claire de l'état des vaisseaux de la tête sur la radiographie. Les artères et veines remplies de fluide de contraste seront clairement visibles sur les images finies..

Cette méthode de diagnostic ne s'applique pas aux gens ordinaires et présente des indications, des contre-indications et même des complications.

La substance est injectée par une ponction du vaisseau étudié ou par un cathéter veineux périphérique. Après l'injection du fluide, plusieurs images sont prises dans différentes projections. Sur la base des données obtenues, il est possible d'obtenir des informations sur la présence ou l'absence de pathologie des vaisseaux cérébraux..

Variétés d'angiographie

L'angiographie est divisée en plusieurs types selon la méthodologie de recherche:

  1. IRM ou IRM. Elle est réalisée sur un tomographe. Cette méthode peut déterminer les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles du système circulatoire du cerveau..
  2. Cérébral. L'agent de contraste est injecté dans l'artère fémorale ou carotide. Une telle étude permet d'identifier les néoplasmes, les caillots sanguins, la vasoconstriction, etc..
  3. Sélectif. Dans ce type d'étude, un agent de contraste n'est injecté que dans certains vaisseaux. C'est ainsi que les anévrismes et les malformations peuvent être détectés..
  4. MSCT- ou CT-. Elle est réalisée à l'aide d'un tomographe informatique. Les informations reçues permettent d'enquêter sur l'état du système circulatoire et d'identifier les pathologies.

Indications pour l'utilisation

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est prescrite pour les plaintes suivantes:

  • maux de tête sévères réguliers;
  • vertiges;
  • douleur dans la colonne cervicale;
  • une forte diminution de la pression;
  • la nausée;
  • évanouissement.

Sur la base des résultats de l'angiographie, on peut conclure que:

  • rétrécissement du vaisseau sanguin;
  • la présence de plaques athéroscléreuses et de caillots sanguins;
  • inflammation des parois;
  • saillie;
  • malformations;
  • blessures aux parois des vaisseaux sanguins;
  • l'apparition de néoplasmes.

Contre-indications

La plupart des contre-indications à l'examen dépendent de la méthode d'examen. Cependant, il existe des limitations qui affectent toutes les variétés:

  • grossesse;
  • les troubles mentaux;
  • allaitement maternel;
  • troubles du travail des reins;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • Diabète;
  • mauvaise coagulation du sang.

L'interdiction de l'irradiation aux rayons X peut être considérée comme une contre-indication. L'IRM peut être contre-indiquée chez les personnes portant des implants et d'autres parties métalliques du corps.

Préparation de la procédure

L'examen clinique avant angiographie est une étape importante. Le médecin donne une référence pour des tests afin d'identifier la présence de contre-indications.
Ne pas manger ni boire pendant 8 à 10 heures avant la procédure. Le médecin prescrit des médicaments anti-allergiques et sédatifs quelques jours avant l'angiographie.

Il est interdit de boire de l'alcool 2 semaines avant le diagnostic.

Pour obtenir des résultats fiables, vous devez retirer tous les produits métalliques de vous-même. Le site de ponction doit être propre et lisse. Immédiatement avant l'angiographie, vous devez signer un consentement pour la procédure.

Technique d'application

Avant la ponction, le médecin sonde les artères, puis perce avec une aiguille spéciale. Une incision peut être pratiquée pour faciliter la procédure. L'aiguille est reliée à une seringue et le médicament est injecté.

Si une personne est consciente, elle est informée que des sensations désagréables sont possibles.
Lorsque le médicament est administré par l'artère carotide, la durée de la prise de substance ne dépasse pas 2-3 secondes. À ce moment, la concentration maximale de la substance dans le lit des récipients étudiés est atteinte. Ensuite, 5-6 photos sont prises sous différents angles, en essayant de couvrir la zone étudiée aussi complète que possible. Pour ce faire, le temps entre les injections est calculé en fonction de la vitesse du flux sanguin. Après l'angiographie, l'aiguille est retirée et un bandage de gaze est appliqué sur le site de ponction.

Effets secondaires

Les complications de la procédure comprennent:

  • réaction allergique;
  • douleur, hématome ou gonflement au site de ponction;
  • saignement;
  • défaillance des reins;
  • dommages au navire;
  • violation du rythme cardiaque;
  • insuffisance cardiaque;
  • crise cardiaque;
  • accident vasculaire cérébral.

Coût de la procédure

Les prix de l'angiographie varient selon la région et le lieu. À Moscou, le coût moyen est d'environ 21 500 roubles.

Commentaires

Depuis l'automne, j'ai commencé à souffrir de crises de maux de tête. Tout cela a atteint le point de nausées et de perte de conscience. L'ambulance a juste haussé les épaules et m'a conseillé d'être examinée. La qualité de vie a chuté de façon spectaculaire. J'ai dû aller à l'hôpital. L'angiographie est pratiquement une opération. Au moins, la préparation est minutieuse. Il était nécessaire de passer un tas de tests et d'aller chez les médecins. Les sensations lors de l'infusion de la substance sont extrêmement désagréables. Le plus important est qu'après cela, on m'a prescrit des pilules qui ont commencé à aider.

J'ai fait une angiographie 6 fois, à la fois par l'artère fémorale et par la veine. Avant de commencer les manipulations, un sédatif est injecté et le site d'incision lui-même est anesthésié.

Si vous souhaitez escalader le mur à cause de maux de tête, alors vous acceptez n'importe quelle procédure à tout prix. Alors je suis allé à cette entreprise. Désagréable, mais tolérant. La conclusion attendait 40 minutes, et elle dit "pas de pathologies, tout est dans la norme d'âge". Regardons plus loin.

Comment l'angiographie cérébrale est-elle réalisée?

L'angiographie cérébrale est une méthode d'examen médical qui montre l'état des vaisseaux sanguins dans le système circulatoire du cerveau. Permet d'identifier les pathologies de la paroi vasculaire et les troubles du flux sanguin à un stade précoce de développement. Les images obtenues sont appelées angiogrammes et reflètent en détail des processus tels que les phases veineuse, artérielle, capillaire de la circulation sanguine.

Caractéristique de la méthode

L'angiographie est une méthode de diagnostic qui donne une idée détaillée de la nature des changements pathologiques dans les vaisseaux qui circulent dans le cerveau, montre ce qui a conduit à une violation du flux sanguin. La procédure est généralement effectuée à l'aide d'agents de contraste, grâce auxquels les éléments du système d'approvisionnement en sang sont clairement distingués par rapport au fond des tissus environnants..

Types d'examen

L'angiographie cérébrale est subdivisée en types en fonction du type de vaisseaux à l'étude qui se trouvent dans le cerveau. Un examen du système artériel est appelé artériographie. Si les éléments du système veineux sont étudiés, la méthode de diagnostic est appelée phlébographie. Avec l'angiographie coronarienne, l'état des principales artères et cavités du muscle cardiaque est évalué.

Il existe des types de recherche carotidienne et vertébrale. Dans le premier cas, un agent de contraste est injecté dans l'artère carotide du cou, dans le second, une ponction de l'artère vertébrale, située au niveau de la colonne vertébrale, est réalisée. L'introduction du cathéter peut être effectuée par d'autres gros vaisseaux (artère inguinale, fémorale), qui communiquent étroitement avec les principales voies sanguines de la tête.

En fonction du mode et de la nature du rayonnement, à l'aide duquel l'image des vaisseaux situés dans les tissus du cerveau est simulée, on distingue l'angiographie par rayons X, CT et IRM. Dans le premier et le deuxième cas, la visualisation se fait à l'aide de rayons X, dans le troisième, des ondes électromagnétiques. L'angiographie sélective, contrairement à l'angiographie générale, implique l'étude du système vasculaire de la région locale.

Angiographie classique

L'étude classique est une méthode aux rayons X, qui présente plus de contre-indications que l'ARM, en raison de l'utilisation de rayonnements ionisants nocifs pour la santé. Comment se fait l'angiographie classique:

  1. Une ponction (ponction) d'une artère ou d'une veine est effectuée. Le site de ponction est prétraité avec une solution antiseptique.
  2. Un cathéter est placé dans la lumière vasculaire - un tube creux de petit diamètre.
  3. Des antihistaminiques, des analgésiques, des tranquillisants sont administrés pour prévenir le développement d'une réaction allergique, soulager la douleur et obtenir un effet sédatif.
  4. Un agent de contraste est injecté (principalement à base d'iode et de ses dérivés - Cardiotrast, Triyotrast, Urografin).
  5. Une image de la zone étudiée du système vasculaire est enregistrée.
  6. Retirer le cathéter, arrêter le saignement du vaisseau perforé.
  7. Appliquer un pansement stérile sur le site de ponction.

Les manipulations sont effectuées sous anesthésie locale. Habituellement, la durée de l'imagerie par résonance magnétique classique ou de l'angiographie calculée des vaisseaux situés dans le cerveau ne dépasse pas 40 à 50 minutes..

Angiographie CT des vaisseaux

Angiographie CT - radiographie des vaisseaux situés dans la région de la tête et du cou. Contrairement à l'étude classique, l'insertion d'un cathéter n'est pas nécessaire, ce qui facilite grandement la procédure, réduit le risque de complications et réduit le niveau d'inconfort physique et psychologique pour le patient. La substance de contraste dans un volume réduit est injectée par voie intraveineuse.

L'angiographie aux rayons X des vaisseaux qui composent l'apport sanguin au cerveau est réalisée avec contraste. Les données résultantes sont rendues sous forme de couches et de tranches 3D. En raison des grandes capacités techniques des équipements modernes, une image tridimensionnelle à grande échelle de l'ensemble du système d'artères et de veines est obtenue avec une haute résolution..

L'angiographie par ordinateur montre la présence d'hématomes intracrâniens dans les tissus du cerveau et des zones de rétrécissement pathologique du lit vasculaire. L'image montre des foyers de crises cardiaques et d'hémorragies, formés en raison du blocage d'une artère ou d'une veine. MSCT (multispiral) est une angiographie vasculaire réalisée à l'aide d'un tomographe multi-coupes (le mouvement des capteurs se produit en spirale), qui vous permet d'étudier attentivement toutes les parties du cerveau.

Angiographie par résonance magnétique

L'angiographie par résonance magnétique est prescrite pour l'examen des vaisseaux situés dans le cerveau si les méthodes d'investigation aux rayons X sont contre-indiquées pour le patient. Contrairement à la tomodensitométrie et aux rayons X classiques, le patient n'est pas exposé à des rayonnements ionisants nocifs. Une image claire et détaillée montre les plus petits foyers de troubles circulatoires et de pathologies des éléments du système circulatoire dans les structures du cerveau, ce qui permet de détecter les maladies à un stade précoce et de les traiter efficacement. La procédure révèle:

  • Caractéristiques anatomiques et caractéristiques fonctionnelles du système d'approvisionnement en sang.
  • La largeur de la lumière entre les parois des vaisseaux sanguins.
  • Déformations des éléments du système circulatoire.
  • La présence d'obstacles au mouvement du sang - caillots sanguins, modifications athéroscléreuses de la structure tissulaire.
  • Processus inflammatoires dans le système vasculaire.
  • Néoplasmes d'un diamètre de 3 mm.

La méthode est basée sur le phénomène de résonance magnétique. Elle est réalisée sans agents de contraste ou avec des préparations paramagnétiques, développées principalement à base de gadolinium. Le contraste est utilisé en cas de suspicion de formation de tumeurs dans la cavité crânienne, pour détecter les métastases de néoplasmes malins de toute localisation dans le cerveau, pour évaluer l'état des structures cérébrales après une intervention chirurgicale.

La procédure est réalisée de la même manière que la tomodensitométrie. Le patient ne mange pas pendant 2 heures avant l'examen. Il est nécessaire d'informer le médecin de la présence de tatouages, de dispositifs médicaux individuels, de stents vasculaires, d'articulations du genou artificielles, qui sont en métal. Avant l'examen, le patient enlève les bijoux en métal et les vêtements avec des accessoires métalliques.

Indications pour la conduite

L'angiographie des artères cérébrales est indiquée si des symptômes de lésions des structures cérébrales sont observés. Une angiographie permet d'identifier les causes des troubles neurologiques associés à un accident vasculaire cérébral. Un examen angiographique est prescrit en cas de suspicion d'athérosclérose, de pathologie vasculaire périphérique, de sténose des vaisseaux qui composent le système circulatoire du cerveau.

La méthode permet de détecter les anévrismes (vasodilatation pathologique), les malformations vasculaires (connexion incorrecte des veines et des artères), les collatérales (voies de contournement) et d'autres anomalies dans le développement des éléments du système d'approvisionnement en sang. Les résultats de la tomodensitométrie et de l'IRM montrent que la thrombose s'est développée, où la dissection, le rétrécissement, le blocage des veines et des artères se sont produits. Un tel examen est la première étape de la planification du traitement des néoplasmes qui se sont formés dans les structures cérébrales. Les médecins recommandent d'être examiné dans les cas suivants:

  • Lésion cérébrale traumatique.
  • Maux de tête régulièrement récurrents d'origine inconnue.
  • Signes d'ischémie cérébrale et compression des éléments du système circulatoire (irritabilité, troubles de la mémoire, fatigue accrue, acouphènes et bruit de tête).
  • Crises d'épilepsie.
  • Sclérose en plaques.
  • Attaques récurrentes d'étiologie cérébrale associées à la névralgie, la névrose, la végétalgie, l'hyperkinésie.

L'angiographie par IRM et la tomodensitométrie sont prescrites avant le développement d'un programme de traitement des vaisseaux qui composent le système circulatoire du cerveau. La procédure de diagnostic est réalisée avant la chirurgie (stenting, clipping, embolisation d'un anévrisme) et après la chirurgie pour surveiller le résultat obtenu.

Contre-indications

Il n'y avait aucune contre-indication absolue à la procédure d'IRM avec angiographie vasculaire. Les agents de contraste ne sont pas utilisés pendant la grossesse. Contre-indications relatives:

  1. Être dans un état grave (toxique, choc septique).
  2. Insuffisance cardiaque, hépatique et rénale sévère.
  3. Troubles mentaux aigus.
  4. Intolérance individuelle aux agents de contraste révélée.
  5. Porter des stimulateurs cardiaques, des implants d'oreille interne, des prothèses métalliques.

En raison de l'utilisation des rayons X, la grossesse est une contre-indication absolue à l'angiographie par tomodensitométrie des artères, des veines et des vaisseaux sanguins qui composent le système de circulation sanguine cérébrale. Les autres raisons d'interdire les examens aux rayons X comprennent:

  1. Diabète sucré sévère.
  2. Maladie thyroïdienne.
  3. Maladies malignes du sang (myélome).
  4. Violations du système hémostatique.
  5. Maladies inflammatoires et infectieuses dans la phase aiguë du cours.

Si le patient est suspecté d'intolérance individuelle aux agents de contraste, prescrire un traitement hormonal (Prednisolone, Medrol). Les produits de contraste iodés peuvent provoquer une réaction allergique. La prise de glucocorticoïdes réduit considérablement le risque de développer des allergies. Les solutions contenant de l'iode sont très visqueuses. Lors de l'utilisation de produits de contraste, le risque de développer des troubles du travail du système urinaire augmente.

Pour les patients présentant une insuffisance rénale, une procédure d'hydratation est recommandée avant les études diagnostiques du flux sanguin cérébral utilisant des agents de contraste. Afin de prévenir la néphropathie, un liquide est en outre introduit dans le corps, ce qui dilue l'agent de contraste et favorise son élimination rapide du corps. La veille de l'examen, le patient boit au moins 2 litres d'eau plate.

Préparation de la procédure

Avant de subir une IRM ou une tomodensitométrie du cerveau avec angiographie, vous devez suivre un régime pendant plusieurs jours. Éliminez les boissons gazeuses, les bonbons raffinés et les fruits sucrés, les plats à base de légumineuses et d'autres aliments qui provoquent la production de gaz dans le tractus gastro-intestinal à partir de l'alimentation. Refusez de manger 6 heures avant le début de la procédure. Avant la procédure, le médecin se familiarise avec l'électrocardiogramme et l'image fluorographique du patient.

Complications possibles

La complication la plus courante est l'extravasation (fuite) du produit de contraste en dehors des voies vasculaires dans les tissus mous environnants. Avec une grande quantité d'extravasat, des dommages à la peau et aux tissus sous-cutanés sont possibles. Une complication grave est une allergie à l'agent de contraste injecté. Le nombre de complications lors de l'examen ne dépasse pas 0,1%.

L'angiographie vasculaire est une méthode de diagnostic efficace et informative qui donne au médecin une compréhension détaillée des processus pathologiques se produisant dans le système circulatoire du cerveau. Un diagnostic rapide vous permet de traiter efficacement les maladies vasculaires du système nerveux central, de prévenir les complications et les conséquences graves.

Méthodes et diagnostic des vaisseaux cérébraux: résultats de l'angiographie

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est une méthode d'examen radiographique de contraste utilisée pour détecter les pathologies et évaluer le degré de lésion des vaisseaux sanguins. Dans la pratique médicale, cette méthode de diagnostic est utilisée depuis de nombreuses années; il existe également des méthodes plus sûres sans l'utilisation de rayons X..

Variétés d'angiographie vasculaire

Par la méthode d'administration des médicaments

À la place du contraste vasculaire

Par méthodes d'enquête

Indications de l'angiographie cérébrovasculaire

Contre-indications de l'angiographie vasculaire

Préparation à l'examen

Algorithme de la procédure

Conséquences possibles de l'angiographie vasculaire

Commentaires et critiques

Essence de méthode

La procédure d'angiographie est l'introduction d'une substance contenant de l'iode dans le système circulatoire, qui permet aux vaisseaux colorés du cerveau d'être enregistrés sur une image radiographique - une angiographie.

Ainsi, il est possible de voir les lieux de rétrécissement ou d'expansion des vaisseaux, permettant de détecter:

Variétés d'angiographie vasculaire

Il existe plusieurs types d'angiographie cérébrale, chacune ayant ses propres caractéristiques. Ils sont classés en trois classifications.

Par la méthode d'administration des médicaments

Selon la méthode d'introduction d'un contrat, la procédure est:

  • ponction - l'introduction d'une substance radio-opaque est effectuée par une ponction du vaisseau correspondant;
  • cathétérisme - le produit de contraste est administré au site souhaité par un cathéter pré-installé dans l'artère fémorale.

À la place du contraste vasculaire

  1. Total. Tous les vaisseaux du cerveau sont mis en évidence. Un agent de contraste est injecté par l'aorte.
  2. Angiographie sélective des vaisseaux de la tête et du cou. L'état d'un bassin, carotidien ou vertébrobasilaire, est évalué. Le produit de contraste est injecté dans l'une des artères cervicales: carotide ou vertébrale.
  3. Super sélectif. Un vaisseau sanguin de plus petit calibre est examiné. Peut également être utilisé comme méthode de traitement endovasculaire.

Par méthodes d'enquête

  1. Angiographie cérébrale. Il a été réalisé pour la première fois en 1927. Un agent de contraste radio-opaque est injecté à travers l'artère carotide ou fémorale. Considéré comme la «norme d'or» de la méthodologie de recherche.
  2. Angiographie vertébrale. Elle est réalisée pour identifier les vaisseaux de la fosse crânienne postérieure ou de l'artère cérébrale postérieure. Les artères vertébrales sont remplies directement ou indirectement par des injections rétrogrades dans l'artère carotide.
  3. Artériographie. Le contraste est injecté sous forte pression directement dans le lit artériel.
  4. Venographie. Montre la distribution des veines et est utilisé avant la chirurgie veineuse. Et également utilisé pour les varices et la thrombose.
  5. Angiographie MSCT. Elle est réalisée à l'aide d'un tomographe multispiral. Contrairement à la plupart des autres méthodes, le produit de contraste est injecté par voie intraveineuse, de plus, la dose de rayonnement reçue par les patients est réduite. Ensemble, cela réduit le risque de complications..
  6. Angiographie IRM. Elle se caractérise par l'absence totale de rayonnement X - utilisable pendant la grossesse - et la possibilité de l'utiliser sans agent de contraste (par exemple, en cas d'intolérance à l'iode). Cependant, cette procédure est contre-indiquée en présence de dispositifs médicaux électroniques et d'éléments métalliques dans le corps, ainsi qu'en cas de claustrophobie..

galerie de photos

Indications de l'angiographie cérébrovasculaire

Les principales indications sont:

  • anévrisme;
  • l'athérosclérose;
  • thrombose;
  • processus tumoraux;
  • suspicion de malformation;
  • détermination de la présence d'un rétrécissement ou d'une expansion de la lumière des vaisseaux sanguins;
  • surveillance de l'emplacement des clips chirurgicaux.

Contre-indications de l'angiographie vasculaire

L'angiographie ne doit pas être pratiquée si:

  • intolérance aux médicaments contenant de l'iode;
  • grossesse;
  • maladie mentale;
  • thrombophlébite;
  • processus infectieux et inflammatoire aigu;
  • rein décompensé, cœur, insuffisance hépatique.

Préparation à l'examen

L'examen angiographique est précédé d'un examen physique, qui comprend:

Le patient se voit prescrire des antihistaminiques et des sédatifs. Les médicaments qui affectent la coagulation sanguine ne doivent pas être pris.

Le patient doit arrêter complètement de boire de l'alcool deux semaines avant la chirurgie. Le site de ponction doit être propre et rasé. Tous les objets métalliques et bijoux doivent être retirés. Il est préférable de ne rien manger avant huit heures et de ne pas boire d'eau quatre heures avant l'intervention..

Algorithme de la procédure

Voici la séquence de l'examen angiographique:

  1. Le consentement à l'examen est signé.
  2. Préparer le patient à la chirurgie.
  3. L'artère fémorale est perforée et un cathéter est inséré, qui est ensuite amené au site souhaité.
  4. Après cela, un agent de contraste à rayons X préchauffé est versé. Dans ce cas, le patient peut ressentir de la fièvre, sinon la procédure est complètement indolore.
  5. Ensuite, les rayons X sont pris en deux projections (frontale et latérale) pour une interprétation plus approfondie des résultats.

La vidéo montre une angiographie des vaisseaux carotidiens et cérébraux. Publié par Angio smotri.

Conséquences possibles de l'angiographie vasculaire

La probabilité de complications ne dépasse pas 5% des cas.

Ceux-ci inclus:

  1. Réaction allergique à une substance injectée ou à un antiseptique.
  2. Saignement et ecchymose au site de ponction.
  3. Nausée et vomissements.
  4. Saisies.
  5. Vasospasme cérébral.
  6. Pénétration du contraste dans les tissus mous. Peut provoquer une inflammation en grande quantité.

Décoder les résultats

L'interprétation des résultats de l'angiographie est faite par un spécialiste. Selon l'angiographie obtenue, il évalue l'état structurel et fonctionnel du lit vasculaire. Les rayons X, en fonction de la densité des tissus organiques, les traversent différemment.

Pour cette raison, les radiographies ressemblent à:

  • les os sont blancs;
  • liqueur - noir;
  • moelle épinière - gris.

Pour tous les types de vaisseaux sanguins, la soi-disant «ramification, comme sur les arbres» est considérée comme normale: même contours, rétrécissement uniforme de la lumière. Divers écarts par rapport à cette norme peuvent indiquer diverses maladies qui ont déjà été mentionnées ci-dessus. Ainsi, l'angiographie montre quelles pathologies sont présentes chez le patient et comment exactement elles peuvent être guéries..

coût moyen

NomPrix, frottez
Angiographie aux rayons X3500 à 7500 roubles
Angiographie IRM4 000 à 8 000 roubles
Angiographie MSCT (tomodensitométrie multi-coupes)10000 roubles
Les prix sont valables pour trois régions: Moscou, Tcheliabinsk, Krasnodar.

Le coût de l'angiographie peut varier considérablement en fonction des caractéristiques de la procédure et de la politique de la clinique, il est donc préférable de tout clarifier individuellement.

Vidéo

Le radiologue parle des caractéristiques de l'IRM et de l'angiographie par tomodensitométrie. Publié par la chaîne Barsmed DC.

Angiographie des vaisseaux cérébraux

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est une méthode précise d'examen du flux sanguin et des zones du cerveau pour les pathologies à l'aide d'instruments spéciaux. Avec son aide, vous pouvez voir le mouvement du courant à travers les vaisseaux, les artères et les veines. L'étude est possible grâce à l'introduction d'un liquide colorant spécial dans les vaisseaux du cerveau. L'agent de contraste est observé, le mouvement est contrôlé à l'aide d'un appareil à rayons X.

À l'image du cerveau, les artères se manifestent mal, c'est pourquoi un liquide, souvent à base d'iode, est injecté pour les afficher. Ensuite, une radiographie ou un scanner est effectué. Cette procédure montre, rend évident le flux sanguin des vaisseaux et des petites artères viscérales. L'essence de la méthode est de détecter la pathologie cérébrale à un stade précoce et les troubles circulatoires à un stade précoce. Vous pouvez également détecter la formation de caillots sanguins, le blocage des vaisseaux sanguins, les saignements internes et le développement de néoplasmes tumoraux.

Le pigment de contraste est injecté dans le vaisseau cérébral par ponction, ainsi qu'à l'aide d'un cathéter. Dans le premier cas, le liquide est injecté directement dans le récipient à travers une aiguille. Dans un autre cas, un tube spécial, un cathéter, est amené à l'artère. Des sites artériels somnolents ou vertébraux sont sélectionnés. Vous pouvez également utiliser l'artère fémorale, qui transporte le liquide vers le cerveau. Pour le liquide colorant, de l'iode, des substances solubles dans l'eau sont utilisées. Avant l'examen, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de réactions allergiques à l'iode..

Indications d'examen

L'angiographie cérébrale est réalisée pour identifier les pathologies du cerveau avec des symptômes et des signes caractéristiques. Les indications de l'angiographie sont les suivantes:

  • Bruit ou bourdonnement dans les oreilles.
  • Blocage des artères dans le cerveau.
  • Rétrécissement des vaisseaux en raison de la formation de plaques sclérotiques.
  • Pathologies acquises ou congénitales de la circulation sanguine dans le cerveau.
  • Pression intracrânienne supérieure à la norme admissible.
  • Symptômes d'une tumeur, néoplasmes du cerveau.
  • Douleur à la tête, instabilité et vertiges déraisonnables et persistants, non associés à des maladies concomitantes.
  • Nausées et inconfort d'estomac.
  • Perte de conscience fréquente.
  • Crises d'épilepsie.
  • Accident vasculaire cérébral, les conséquences de la maladie.
  • Symptômes neurologiques focaux.

L'angiographie est prescrite comme examen précis indépendant ou comme procédure obligatoire avant une chirurgie cérébrale.

Contre-indications à l'analyse

Cette enquête ne devrait pas être autorisée dans les circonstances suivantes:

  • Allergie à l'iode et aux produits contenant de l'iode, qui sont utilisés comme colorant pendant la procédure.
  • Maladies du cœur, du foie, insuffisance rénale.
  • Mauvaise coagulation sanguine, concentration insuffisante de ses composants.
  • État grave et stable du patient, coma.
  • Certains types de troubles mentaux et de pathologies.
  • La période de grossesse, de gestation et d'allaitement.

Les signes ci-dessus sont des contre-indications à l'examen, ignorant ce qui nuira au corps. Dans ces circonstances, l'analyse est fortement déconseillée..

Types d'angiographie

Selon le mode de réalisation, la procédure est la ponction et le cathétérisme. La méthode d'analyse est prescrite par le médecin traitant, en fonction des caractéristiques du corps et des soupçons de pathologie. Selon l'échelle de la zone étudiée, l'angiographie est classée comme suit:

  • Général. Toutes les artères et vaisseaux sanguins du cerveau sont examinés et visualisés.
  • Sélectif. Le colorant est injecté directement dans l'artère, une zone est visible, le flot de sang dans le cerveau.
  • Super sélectif. Les zones microscopiques des artères et des vaisseaux sanguins sont examinées. Cette méthode est utilisée comme une analyse indépendante, ainsi que comme une méthode de traitement. Lorsqu'un problème est détecté, le processus chirurgical de l'opération se déroule à l'aide de dispositifs spéciaux.

En présence d'appareils informatiques, les diagnostics angiographiques RM et CT sont pratiqués. La technique d'examen est déterminée par le médecin traitant en fonction de l'examen, des tests effectués et de l'étude des symptômes.

Préparation à l'analyse

Le processus de recherche doit se dérouler sous la surveillance attentive d'un médecin et du personnel médical. Avant la procédure d'examen du cerveau, le médecin prescrit au patient d'effectuer une série d'actions. Tout d'abord, il est nécessaire de passer un test sanguin clinique général, qui est soumis à des études de laboratoire pour identifier les pathologies et les contre-indications. L'attention est attirée sur les indices de coagulation, le groupe sanguin et les facteurs Rh. Il s'agit de prévenir les complications et de s'y préparer. L'analyse doit être effectuée au plus tard cinq jours avant la procédure.

Passer l'ECG et le FG, à condition que ce diagnostic n'ait pas été fait au cours de la dernière année civile. Le patient ne doit pas prendre d'alcool et de boissons alcoolisées au cours des deux dernières semaines avant l'angiographie. L'éthanol pénètre dans le sang et modifie sa composition, de sorte que les résultats du test peuvent s'avérer incorrects, inexacts. Ensuite, l'allergie à l'agent de contraste est vérifiée. Pour ce faire, deux jours avant l'examen, on injecte au patient une petite dose de liquide intraveineux pour surveiller l'état du patient..

Si des symptômes allergiques apparaissent - démangeaisons, urticaire, éruption cutanée, rougeur de la peau - la procédure est contre-indiquée, car de graves complications dans le cerveau surviendront. Avant l'analyse, le patient doit se préparer. Le patient prend des antihistaminiques et des antiallergiques prescrits par le médecin traitant, des tranquillisants, qui ont un rôle sédatif. Il est important que vous ne preniez que les médicaments prescrits par votre médecin. L'automédication peut avoir des conséquences irréversibles..

Huit heures avant la procédure, la nourriture ne doit pas être prise et l'eau ne doit pas être bue quatre heures avant la procédure. De telles actions sont nécessaires pour la clarté des indicateurs et des résultats de l'enquête. A la veille de l'analyse, il est important de préparer un site pour une ponction ou une insertion de cathéter, après l'avoir préalablement lavé et rasé une partie du corps si nécessaire. Au moment de la procédure, le patient ne doit pas avoir d'objets métalliques et de bijoux qui pourraient perturber les indicateurs précis du système informatique. Une bonne préparation contribuera à l'exactitude de l'enquête.

La séquence de l'angiographie

Une connaissance détaillée des prochaines étapes de la procédure aidera le patient à éviter un stress inutile. L'algorithme d'actions utilisé dans l'examen du cerveau est décrit ci-dessous:

  1. Le patient signe un document confirmant son consentement à la procédure.
  2. Un homme prend une position allongée, allongé sur un canapé.
  3. Une anesthésie locale est administrée et la zone du corps est traitée. Ensuite, une ponction de l'artère cérébrale est prise. Pour insérer le cathéter, vous devez d'abord faire une ponction avec une aiguille, puis un tube droit est inséré - une sonde en plastique mince et flexible qui atteint progressivement l'aorte. Le mouvement du cathéter est contrôlé par le programme sur l'écran de l'ordinateur.
  4. Un agent de contraste, préalablement chauffé à la température corporelle, est injecté à travers le cathéter. Cette action peut s'accompagner d'un afflux de sang sur le visage, l'apparition d'un goût métallique, de la fièvre.
  5. Après l'introduction du colorant, les photos sont prises avec une machine à rayons X, à angle droit et latéral.
  6. Les images résultantes sont immédiatement vérifiées et étudiées. En cas de questions ou d'ambiguïtés, une dose supplémentaire de liquide de contraste est injectée, après quoi la procédure est répétée à nouveau.
  7. À la fin de la procédure, le cathéter est retiré et un bandage compressif stérile est appliqué à sa place.
  8. Après la procédure, le patient est sous la surveillance du personnel médical pendant six à dix heures. Ceci est nécessaire pour éviter d'éventuelles complications..

Il est recommandé de boire beaucoup de liquide après l'analyse pour éliminer l'agent de contraste du corps. De plus, vous ne devez pas plier et forcer la jambe après l'introduction du cathéter pour éviter les saignements d'ouverture..

Quelles complications peuvent être

Les complications au cours de cette procédure sont extrêmement rares. Le plus souvent, ils sont associés à des violations du processus d'actions effectuées, ainsi qu'à des réactions à un colorant. Les complications ne surviennent pas avec des analyses sans contraste. Voici les effets secondaires rencontrés avec l'angiographie:

  • Vomissements, nausées, inconfort gastrique, troubles du travail du tractus gastro-intestinal.
  • Réactions allergiques au liquide de contraste: rougeur, gonflement, démangeaisons, éruption cutanée, urticaire. Sites d'allergie: cou, dos, membres, visage.
  • Essoufflement, arythmie. Dans certains cas, un choc anaphylactique est observé.
  • Circulation cérébrale perturbée. Hémorragie, accident vasculaire cérébral, spasmes vasculaires.
  • Convulsions, troubles du système nerveux.
  • En cas de pénétration de la matière colorante dans les tissus mous d'une personne, des processus inflammatoires se développent sur la peau et dans la couche de graisse sous-cutanée, fibre.
  • Saignement d'un vaisseau utilisé pour l'analyse.

Les procédures et analyses liées au cerveau nécessitent un médecin et un radiologue hautement qualifiés. Si vous ignorez les symptômes alarmants, la procédure supplémentaire est dangereuse..

Caractéristiques de l'angiographie CT

La procédure spécifiée est une tomodensitométrie rotative, avec une image 3D illustrant le flux et le mouvement du sang à travers les vaisseaux, l'état des tissus. Pour l'examen, un liquide de contraste est injecté dans l'artère sanguine du cerveau ou d'un vaisseau. La méthode moderne est la tomographie en spirale, à l'aide de laquelle il est possible de suivre la circulation sanguine dans les petites artères et les vaisseaux, pour corriger les écarts mineurs par rapport à la norme.

En quoi la technique diffère-t-elle de la méthode d'examen classique:

  • La dose de rayonnement des ondes radio est moindre.
  • Elle est réalisée en milieu hospitalier, en milieu clinique, en ambulatoire, ce qui garantit une assistance rapide.
  • Le liquide colorant est injecté dans une veine, ce qui ne crée pas de danger accru, comme dans le cas d'une ponction d'une artère.
  • Les images des résultats de l'examen se distinguent par une clarté accrue.
  • Le processus de rééducation ne prend pas une longue période de temps, le patient revient rapidement à sa vie habituelle.

Le diagnostic par tomodensitométrie avec contraste est plus sûr: l'artère n'est pas endommagée, la dose de rayonnement est plus faible.

Processus d'enquête

Pour une image claire, le scanner est ajusté à la pureté du rythme cardiaque du patient. Pour uniformiser le pouls, une personne doit prendre des médicaments qui normalisent le rythme cardiaque. Dans certains cas, des médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins sont injectés dans une veine. Le patient est placé sur un canapé, les bras et les jambes sont fixés avec des sangles pour restreindre les mouvements. Les actions excessives d'une personne peuvent perturber la procédure, perturber la clarté de l'image résultante.

En se déplaçant dans le tomographe, le canapé effectue des mouvements circulaires, s'arrêtant au moment de la fixation. Le médecin examinateur peut demander au patient de retenir sa respiration tout en prenant la photo. De plus, les résultats obtenus sont convertis en images 3D montrant l'état des vaisseaux cérébraux, la circulation sanguine, les pathologies possibles, ainsi que les écarts par rapport à la norme.

ARM - angiographie

Avec l'aide de cette méthode, des informations précises sont obtenues sur la circulation sanguine dans le cerveau de la tête et du cou. La particularité de cette méthode d'examen par rapport aux précédentes est qu'une image radiographique et un rayonnement ne sont pas utilisés. Au lieu de cela, un champ magnétique est utilisé ainsi qu'une impulsion haute fréquence. En révélant la vitesse et le mouvement du sang dans les vaisseaux, ainsi que dans les artères, l'information est émise au moyen d'une image au format 2D ou 3D. Il existe trois types de recherche sur l'ARM:

  • Venographie. Révèle la vitesse de la circulation sanguine et l'état, la santé des veines.
  • Temps de vol. Cela implique de scanner les artères du cerveau et du cou. La numérisation est effectuée perpendiculairement à la circulation sanguine.
  • Effectue la numérisation et l'examen de tous les vaisseaux dynamiques.

Le choix de la méthode d'examen est fait par le médecin effectuant la procédure. En fonction des besoins, des caractéristiques de l'organisme, de la maladie alléguée, la méthode appropriée est choisie.

Processus d'enquête

Cette méthode de diagnostic ne nécessite pas de formation spéciale et spéciale. La procédure est effectuée sans contraste. Le patient est placé sur un divan mobile spécial, les jambes et les bras sont fixés avec des sangles. Au cours de l'étude, les mouvements corporels sont contre-indiqués. Par conséquent, avant la procédure, le patient est prescrit de prendre des sédatifs qui calment les nerfs et soulagent les tensions..

Pendant l'opération, le patient entend un fort bourdonnement, donc des bouchons d'oreille sont proposés s'il le souhaite La tête est placée dans une position confortable sur un rouleau spécial et les fils électriques qui transmettent des données sont tirés du cou. Les résultats de la procédure sont affichés sur un écran d'ordinateur. Le patient avec le canapé est placé dans un tube volumétrique, équipé d'un climatiseur pour éviter les problèmes respiratoires.

Il y a un microphone intégré pour la possibilité de contacter le personnel médical en cas de complications. Ce type d'examen n'entraîne pas de complications ni d'effets secondaires. Il ne faut pas de temps pour s'adapter et récupérer. Après la procédure de diagnostic, le patient peut reprendre sa vie habituelle. Si nécessaire, dans certains cas, il peut être nécessaire d'utiliser un liquide de contraste colorant. Mais la procédure standard se fait sans elle. Après avoir reçu les résultats de l'examen, le médecin déchiffre les indicateurs, les transfère au médecin traitant ou directement au patient.

Les contre-indications à l'angiographie cérébrale sont la grossesse et l'allaitement, les pathologies du travail du cœur, la peur d'un espace confiné. De plus, si des plaques métalliques, des stimulateurs cardiaques ou divers implants sont installés, il est recommandé de subir un autre type de diagnostic. Vous ne pouvez pas effectuer d'examen pour des maladies de la glande thyroïde, une mauvaise coagulation sanguine, une maladie mentale.

Examen pour les enfants

Le processus d'angiographie chez les enfants est plus facile que chez les adultes matures. Dans l'enfance, les vaisseaux et les veines ont une élasticité accrue. Le diagnostic est effectué sous anesthésie générale, car les enfants sont très irritables et actifs. L'activité des mouvements nuira à la clarté des résultats de l'examen. L'indication de la procédure devient une suspicion de maladie congénitale du flux sanguin cérébral..

L'angiographie cérébrale chez les enfants peut détecter une altération du flux sanguin cérébral, promouvoir un traitement thérapeutique de haute qualité. La procédure est approuvée par un médecin hautement qualifié, elle est effectuée avec le plus grand soin. Les parents signent des documents pour leur consentement au diagnostic.

Les développements modernes et les types d'examens informatiques facilitent le processus de recherche. La procédure est effectuée avec ou sans agent de contraste. En fonction des caractéristiques de l'organisme et des symptômes, le médecin traitant prescrit le type d'angiographie qui révélera la maladie avec les conséquences les moins négatives pour le patient. Il est important de respecter les recommandations du médecin avant l'examen..

Que montre l'angiographie des vaisseaux cérébraux?

L'angiographie des vaisseaux cérébraux est une méthode d'imagerie des artères et des veines, qui est réalisée par radiographie, fluoroscopie, tomographie magnétique et calculée. L'angiographie est un terme collectif, qui signifie l'étude de l'état fonctionnel des vaisseaux sanguins, du flux sanguin et de la présence de processus pathologiques, par exemple, anévrisme, malformation ou athérosclérose.

L'angiographie cérébrale des vaisseaux sanguins est réalisée en utilisant l'introduction d'agents de contraste. Cela signifie qu'avant l'imagerie, un médicament est injecté dans la circulation sanguine, qui se propage avec la circulation sanguine. Le fait est que le tissu cérébral a une densité similaire, donc un contraste artificiel est utilisé pour la «mise en évidence». Déjà sur les photographies finies ou sur le moniteur, ce n'est pas le récipient lui-même qui est affiché, mais la substance qui le remplit. Il façonne le contour et le contenu des artères et des veines.

Ce qui montre

L'angiographie vasculaire de contraste n'est pas une méthode de routine, contrairement à la radiographie simple ou à la formule sanguine complète. Il est prescrit pour des indications spécifiques, telles que les accidents vasculaires cérébraux ischémiques ou les malformations vasculaires.

Ce que montre l'angiographie:

  1. Expansion ou rétrécissement des parois des vaisseaux sanguins.
  2. Hémorragie cérébrale.
  3. Inflammation des parois des artères et des veines.
  4. Athérosclérose: le degré d'obstruction et de blocage de la lumière.
  5. Thrombose vasculaire - présence de caillots sanguins dans la lumière d'un vaisseau.
  6. Foyers d'hématomes.
  7. Tumeurs d'origine vasculaire.
  8. Apport sanguin aux néoplasmes.
  9. Malformations congénitales du réseau vasculaire du cerveau.

La méthode d'angiographie elle-même est sans danger pour le patient, mais des complications concomitantes peuvent survenir:

  • Réaction allergique à l'administration d'un agent de contraste.
  • Douleur au site de ponction et au site d'injection.
  • Gonflement des tissus mous et des jambes.

Complications rares: rythme cardiaque anormal, somnolence, perte de conscience.

Variétés

L'angiographie des artères et des veines est réalisée à l'aide de méthodes classiques et numériques.

La méthode classique est l'examen aux rayons X. Il utilise les rayons X et la capacité des tissus à absorber les rayonnements ionisants. L'image finale montre les contours. Avant la procédure, un agent de contraste radio-opaque est injecté dans la circulation sanguine. Dans les images obtenues, des lieux sont visualisés, qui, grâce à l'agent de contraste, deviennent opaques. La photo les montre en gris foncé ou en noir..

L'angiographie assistée par ordinateur est un moyen numérique d'étudier les vaisseaux sanguins du cerveau.

Angiographie IRM des vaisseaux

Une image des artères et des veines est obtenue par imagerie par résonance magnétique. L'étude des vaisseaux sanguins est réalisée sur des tomographies d'au moins 0,3 Tesla. L'imagerie numérique étudie la structure anatomique et la fonction des vaisseaux cérébraux.

L'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux sanguins utilise essentiellement les propriétés dynamiques des protons d'hydrogène, qui sont capables de changer leur position sous l'influence d'un champ magnétique dirigé. Lorsque les protons d'hydrogène tournent, l'énergie est libérée et absorbée - cela forme son propre champ magnétique. L'essence de l'angiographie MR est que le champ magnétique généré et les changements d'énergie sont enregistrés par l'appareil. Ces phénomènes sont enregistrés, une image se forme. L'angiographie des vaisseaux cérébraux sans contraste est l'une des options de la tomographie magnétique: les structures liquides et les tissus mous sont hydrophiles. Cependant, pour obtenir une image plus informative, le contraste peut encore être introduit.

Angiographie CT des vaisseaux

Des images des artères et des veines du cerveau sont obtenues par tomodensitométrie. La tomodensitométrie examine l'intégrité anatomique des vaisseaux sanguins et leur fonction. La tomodensitométrie est basée sur le phénomène des rayons X. Un contraste est introduit, après quoi le degré de sa propagation est enregistré par les capteurs du tomographe. Après avoir reçu les données dans l'ordinateur électronique du tomographe, les informations sont reconstruites et converties en une image.

Angiographie MSCT des vaisseaux

Ou tomodensitométrie multi-coupes - une version "rajeunie" de la méthode précédente. Dans l'image finale, les artères et les veines sont visualisées en couches. La méthode a un avantage par rapport à son prédécesseur: le MSCT a moins d'exposition aux radiations et une plus grande précision.

Sous-options

Il existe des méthodes supplémentaires prescrites selon les indications:

Sélectif signifie sélectif. L'essence de l'angiographie sélective est qu'une zone spécifique du cerveau est examinée. Si l'angiographie générale a étudié tous les vaisseaux du cerveau, alors l'angiographie sélective étudie les artères et les veines dans un endroit étroit, par exemple les vaisseaux de la région frontale. L'angiographie sélective a des sous-espèces:

  • indirecte - le flux sanguin dans la piscine carotide (artère carotide) est examiné;
  • ligne droite - la circulation sanguine dans le bassin basilaire (dans la région des vaisseaux cervicaux et vertébraux) est étudiée;
  • artériographie - seules les artères sont examinées;
  • phlébographie - examine le flux sanguin dans les veines;
  • lymphographie - la circulation de la lymphe dans les vaisseaux lymphatiques est visualisée.

La deuxième option auxiliaire est l'amélioration du contraste du bolus. Son essence réside dans le fait que les doses de produit de contraste sont injectées plus que d'habitude (un bolus signifie un volume important).

Indications et contre-indications

Indications de l'angiographie:

  1. Anévrisme suspecté (dissection vasculaire).
  2. Suspicion de sténose ou d'occlusion d'une artère et d'une veine. Détermination du degré de blocage et de rétrécissement de la lumière.
  3. Etude de la nature de la tumeur et de son apport sanguin.
  4. AVC hémorragique et ischémique, hémorragie sous-arachnoïdienne, hémorragie dans les ventricules cérébraux.
  5. Investigation des malformations artério-veineuses.

Lorsque vous ne pouvez pas effectuer:

  • Allergie à l'agent de contraste.
  • Décompensation du diabète sucré.
  • Les radiographies et la tomodensitométrie ne doivent pas être effectuées pendant la grossesse.
  • État grave général du patient.
  • Aggravation des troubles mentaux, claustrophobie.
  • Pathologie thyroïdienne.
  • Cancer du sang.

La tomodensitométrie a des contre-indications supplémentaires:

  1. Fréquence cardiaque plus élevée.
  2. Trouble du rythme cardiaque.

Préparation et procédure

Avant l'intervention, les contre-indications du patient sont étudiées: présence d'allergie aux agents de contraste, suspicion d'insuffisance rénale et hépatique, maladies du sang, altération de l'homéostasie, insuffisance cardiaque ou exacerbation de troubles mentaux.

2 semaines avant l'intervention, il est interdit au sujet de boire des boissons alcoolisées. Les agents de contraste stressent les reins et le foie, et un excès de stress après que l'alcool nuit aux organes filtrants.

Il est nécessaire de faire une électrocardiographie et une fluorographie des organes de la cavité thoracique. Si de telles études ont été effectuées au cours de l'année, vous n'avez pas besoin de prendre. Vous devez faire un test sanguin général. Ceci est nécessaire pour déterminer le groupe sanguin et le facteur Rh. Des complications peuvent survenir au cours de la procédure et une transfusion sanguine d'urgence sera nécessaire. La durée de conservation maximale des analyses est de 5 jours.

Pour réduire le risque de développer des allergies, des médicaments antiallergiques sont prescrits au patient. Avant la procédure, il est proposé au patient de boire 1 à 1,5 litre d'eau. Cela dilue l'agent de contraste et facilite son élimination du corps. Immédiatement avant l'angiographie (4 heures à l'avance), il n'est pas recommandé de manger.

Après avoir collecté toutes les informations, le patient est placé sur la table. Un moniteur cardiaque y est connecté pour surveiller l'activité cardiaque et un oxymètre de pouls pour surveiller la saturation en oxygène dans le sang. La zone où le produit de contraste est injecté est traitée avec un anesthésique local, après quoi le vaisseau est percé, dans lequel le cathéter est inséré. Sa progression est surveillée sous radiographie.

Lorsque le cathéter est amené au site souhaité, un agent de contraste chauffé est injecté. Habituellement, après l'injection du médicament dans la zone du cathéter, il y a une légère douleur et une sensation de brûlure. Le patient est averti qu'un goût métallique apparaîtra dans la bouche, mais cette sensation disparaît au bout de quelques minutes. Une fois que l'agent de contraste s'est répandu, une série d'images est prise.

À la fin de la procédure, le cathéter est retiré, le site est traité avec un antiseptique. Un bandage est appliqué sur la zone de ponction. Pendant 30 à 60 minutes, le patient est surveillé: son état général et la réponse du corps au médicament sont évalués.

Après l'angiographie, il est proposé au sujet de boire beaucoup d'eau - cela accélère l'excrétion de substances artificielles dans l'urine.

Angiographie des vaisseaux cérébraux: types, indications, contre-indications, préparation et procédure

Les études de contraste aux rayons X sont une méthode très précise pour diagnostiquer diverses pathologies vasculaires. L'angiographie des vaisseaux cérébraux aide à identifier la cause de l'échec et des anomalies congénitales.

L'essence de l'enquête

L'utilisation des rayons X en médecine a fait une révolution. De petites doses de rayonnement radioactif ont permis de visualiser les tissus et les organes, ce qui a influencé la qualité du traitement et a permis de poser un diagnostic plus précis.

Les organes et les tissus absorbent les rayonnements ionisants. La densité élevée de l'organe se reflète dans une zone plus claire de l'image. Le réseau de vaisseaux cérébraux n'accumule pas de photons, car le fluide qu'ils contiennent est en mouvement continu. Par conséquent, la visualisation dans l'image est plutôt faible et non informative dans une étude standard..

L'angiographie cérébrale fait référence à la méthode de diagnostic par contraste utilisant la radiographie non invasive. Un agent de contraste à base d'iode est injecté dans la circulation sanguine. Le flux sanguin transporte le médicament à travers tous les vaisseaux, y compris le réseau capillaire.

L'iode absorbe activement les rayons X, ce qui aide à examiner le système vasculaire du cerveau et à détecter les changements pathologiques. Ce que montre l'angiographie - une série d'images vous permet d'évaluer la circulation sanguine dans le cerveau et de trouver la cause de l'obstruction dans le réseau vasculaire.

Quand une angiographie est prescrite

La nécessité d'une angiographie sera déterminée par un conseil médical ou l'un des spécialistes restreints (chirurgien, neuropathologiste, oncologue). Les indications sont des plaintes subjectives du patient ou un diagnostic établi.

Raisons objectives du diagnostic:

  • Migraine;
  • Évanouissement;
  • Épidémies;
  • Vomissements qui n'apportent pas de soulagement dans le contexte d'un mal de tête;
  • Coordination altérée (démarche chancelante);
  • Sténose cérébrale;
  • L'athérosclérose;
  • Suspicion de la présence d'une formation tumorale ou d'un contrôle diagnostique après la chirurgie;
  • Histoire de la pathologie vasculaire;
  • Accident vasculaire cérébral aigu suspecté;
  • La dynamique de la thérapie.

Il est possible de faire une angiographie des vaisseaux cérébraux par la méthode classique uniquement après avoir subi un examen médical. S'il y a des contre-indications, la procédure n'est pas prescrite. L'une des méthodes de diagnostic fluoroscopique est sélectionnée - angiographie calculée ou ARM.

Avantages de la méthode

L'angiographie du cerveau vous permet de déterminer avec précision la cause des modifications pathologiques des vaisseaux sanguins ou d'identifier les anomalies congénitales. L'agent de contraste pénètre même les plus petits vaisseaux intracrâniens et ne nécessite pas d'exposition à de fortes doses de rayonnement.

La visualisation des vaisseaux cérébraux dans l'image est possible en plusieurs projections, ce qui vous permet de considérer la dynamique du flux sanguin et sa phase. Cette méthode n'a pas de limite d'âge, les complications après la procédure sont rares..

L'angiographie fait référence à une méthode de diagnostic très précise qui vous permet de suivre la durée du processus pathologique, ainsi que d'identifier les maladies chroniques rares.

La procédure prend un court laps de temps et, en comparaison avec d'autres méthodes, la plus budgétaire.

Types d'angiographie

Ce n'est pas seulement le système vasculaire qui peut être visualisé par angiographie. Selon l'indication, une étude du liquide intercellulaire (système lymphatique) peut être réalisée.

L'angiographie vous permet d'étudier les vaisseaux intracrâniens du cerveau, responsables de l'activité vitale de l'organe. Les vaisseaux intracrâniens sont examinés par l'une des techniques radiologiques:

  • Radiographie classique;
  • Angiographie IRM des vaisseaux cérébraux;
  • Angiographie CT.

L'iode est distribué dans tout le système circulatoire en phases:

La méthode d'introduction du contraste aux rayons X comporte plusieurs types:

  • Ponction artérielle - une ponction est effectuée dans l'une des artères (carotide ou vertébrale);
  • Mise en place du fil guide - un cathéter jetable est inséré dans le vaisseau à travers la ponction. Utilisé pour diagnostiquer les maladies vasculaires périphériques, le guide atteint l'embouchure de l'artère. Lors de l'examen des artères du cou et du cerveau, le fil guide est inséré dans le plus gros vaisseau (arc aortique dans le sternum).

L'angiographie est largement utilisée pour diagnostiquer divers troubles vasculaires dans tout le corps..

  1. L'angiographie coronarienne est une méthode de diagnostic précise des maladies cardiaques. Un agent de contraste radio-opaque est injecté en alternance dans les artères coronaires (gauche et droite) à travers un fil guide (cathéter). La substance hydrosoluble remplit rapidement la lumière de l'artère. Le rayonnement ionisant affiche le relief du vaisseau et le degré de lésion des artères coronaires sur l'image;
  2. Phlébographie - le réseau veineux du cerveau, des membres inférieurs ou des organes pelviens sont examinés. L'image peut montrer des changements dans la paroi vasculaire et déterminer l'emplacement du thrombus. Avec la méthode ascendante de phlébographie, la perméabilité de la vascularisation est déterminée. La phlébographie effectuée à l'opposé du flux sanguin (rétrograde) teste le travail du système valvulaire vasculaire;
  3. Angiographie des organes internes - l'artère hépatique est visualisée sur la photo. Il est utilisé pour diagnostiquer la cirrhose et les néoplasmes. Pour étudier la veine porte, une phlébographie splénique est utilisée;
  4. Artériographie - examen de l'ensemble du réseau circulatoire dans une zone spécifique.

Avec l'introduction d'une substance radio-opaque, il est possible d'examiner les vaisseaux du cerveau dans une certaine zone ou d'étudier toute la structure de la circulation sanguine.

Type d'angiographie en fonction de la zone examinée:

  • Angiographie générale - l'image montre tous les vaisseaux du cerveau. Elle est considérée comme la méthode de diagnostic la plus difficile;
  • Angiographie sélective - une étude sélective de la branche des vaisseaux. La méthode combine à la fois diagnostic et traitement..

L'angiographie sélective est divisée en:

  1. Lymphogramme - visualisation du système lymphatique.
  2. Angiographie cérébrale - visualisation du réseau veineux du cerveau. Une substance hydrosoluble est injectée à travers une artère suivie d'une exposition à un rayonnement ionisant (vues multiples).
  • L'angiographie supersélective est l'étude d'un vaisseau spécifique. Sur la photo, il est possible d'examiner en détail la déformation de la paroi vasculaire ou d'autres changements pathologiques. L'étude combine la possibilité d'un traitement microchirurgical.

L'angiographie MSCT des vaisseaux cérébraux est une méthode de diagnostic non invasive. Elle est réalisée pour diverses pathologies cérébrales. La procédure implique l'introduction d'une substance contenant de l'iode et le diagnostic par tomographie.

Le scanner multispiral fait référence à un type d'examen radiologique. La méthode permet d'obtenir des données très précises, car les images peuvent être obtenues dans n'importe quelle projection et couche par couche.

S'il existe des contre-indications pour la méthode de recherche classique ou l'impossibilité d'accéder au vaisseau, le diagnostic est effectué sans l'utilisation de contraste. La procédure est réalisée en utilisant l'imagerie par résonance magnétique.

L'angiographie par résonance permet d'évaluer non seulement la structure anatomique des vaisseaux sanguins, mais également les caractéristiques fonctionnelles de la circulation sanguine dans le cerveau.

Techniques d'angiographie

L'angiographie cérébrale n'est prescrite que par un médecin après un examen approfondi et une préparation du patient. Une angiographie cérébrale utilisant un agent de contraste est réalisée après un test préliminaire de réaction allergique.

Le choix de la technique dépend des indications et contre-indications:

  1. Méthode standard;
  2. Diagnostics IRM;
  3. Diagnostic CT.

Avant la procédure, le patient est averti des complications possibles. Pour surveiller l'état du patient, il peut se voir proposer une surveillance médicale le jour de l'étude; pour cela, une hospitalisation de 1 à 3 jours est nécessaire. Une sensation de faiblesse générale et des frissons est possible après l'examen..

Angiographie CT

L'angiographie CT des vaisseaux du cerveau et du cou est réalisée à l'aide d'une substance radio-opaque. La méthode est similaire à la méthode classique, mais elle est considérée comme plus informative. La visualisation des vaisseaux cérébraux se produit à l'aide d'un tomographe, qui vous permet d'examiner l'image sur un écran d'ordinateur ou de simuler une image volumétrique sur film.

La tomodensitométrie des vaisseaux cérébraux a moins de charge de rayonnement sur le corps, contrairement à la machine à rayons X. L'étude présente des risques minimes de développer des complications graves.

Une sous-espèce de la tomodensitométrie est multispirale (MSCT). Les principes généraux de diagnostic des techniques sont absolument identiques. La différence réside dans le matériel.

Le plus souvent, la MSCT est choisie pour le diagnostic des vaisseaux cérébraux. L'angiographie avec cette méthode ne prend que quelques minutes, contrairement à la tomodensitométrie, qui permet l'étude de patients gravement malades qui ne peuvent pas maintenir une position corporelle immobile pendant une longue période de temps.

Les capteurs du tomographe multispiral sont situés sur toute la circonférence de l'appareil. Lors de la numérisation, l'appareil tourne lentement, produisant un mouvement en spirale fluide - d'où son nom.

Il suffit d'un tour pour scanner le système vasculaire du cerveau. En quelques minutes, le médecin reçoit une image claire et informative. La tomodensitométrie est inférieure à la MSCT en termes de contenu d'information, mais elle est considérée comme plus abordable (budget).

Avantages de la tomodensitométrie multislice:

  1. Une liste plus large de paramètres dans l'appareil, qui vous permet de modifier les paramètres pour chaque patient;
  2. Rayonnement ionisant inférieur (différence de 30%);
  3. Examen simultané des tissus mous et des fragments osseux;
  4. Le temps minimum de recherche permet à la procédure d'être réalisée pour les enfants et les patients gravement malades (y compris ceux connectés à un équipement de survie);
  5. Révèle les néoplasmes dès le moment de leur apparition (jusqu'à 1 mm);
  6. Visualise les hématomes dans le cerveau.

La MSCT peut être réalisée sur des patients atteints de maladies somatiques (mentales) ou des personnes souffrant de claustrophobie. La rapidité de l'intervention ne provoque pas d'attaques de panique lorsque le patient est placé dans le tomographe.

La tomodensitométrie multispirale vous permet d'obtenir plus d'images en peu de temps. Ceci est réalisé grâce à des sections plus minces que CT.

La durée moyenne d'un scanner est d'au moins 15 minutes, à condition que les instructions du diagnosticien soient suivies pendant l'étude (retenez votre souffle, ne bougez pas). L'étude est arrêtée après la reconstruction des informations reçues en une image tridimensionnelle claire.

Angiographie MR

L'angiographie par résonance magnétique des vaisseaux cérébraux est considérée comme une méthode de diagnostic plus moderne. La visualisation du réseau circulatoire sur l'image est obtenue grâce à l'action des champs électromagnétiques.

Qu'est-ce que c'est et quelle est l'essence de la technique - un champ magnétique puissant est créé dans le tomographe, à mesure que la position des noyaux d'hydrogène change. Le champ magnétique et le rayonnement radiofréquence sont appliqués avec une certaine force, ce qui fait tourner le noyau autour des axes créés.

La libération d'énergie et son absorption créent son propre champ magnétique. Le changement des impulsions est enregistré par le tomographe, créant ainsi une image. L'enregistrement des impulsions d'énergie est le plus informatif dans les cavités remplies de liquide.

L'angiographie des artères et des veines du cerveau est réalisée sans contraste radio-opaque. Obtenez une image plus claire grâce à l'introduction du contraste à base de gadolinium.

L'avantage de l'angiographie RM est qu'elle produit des images ultra-nettes, ainsi que dans n'importe quel plan. La méthode ne nécessite pas d'intervention invasive.

Le diagnostic est effectué selon l'une des options:

  • Angiographie en temps de vol - examine les artères du cerveau et du cou. Les impulsions passent séquentiellement (tranches perpendiculaires);
  • Angiographie en contraste de phase - une phlébographie par RM du cerveau est réalisée. La vitesse du flux sanguin est évaluée. Prend plus de temps pour la recherche. Le signal transmet des informations d'amplitude et de phase;
  • Angiographie en quatre dimensions - examine les artères et les veines du cerveau. La dynamique du flux sanguin est visualisée.

La puissance du tomographe et les paramètres peuvent être différents. Il n'existe que deux types de tomographe:

  1. Ouvert - vous permet de diagnostiquer les enfants et les patients gravement malades. Un tomographe ouvert ne possède pas de parois étanches, ce qui permet d'étudier des patients souffrant de phobies. Un appareil ouvert est utilisé pour diagnostiquer les personnes qui ne sont pas adaptées aux paramètres d'un tomographe standard (poids, taille);
  2. Appareil de tunnel - un canapé mobile glisse dans une sorte de tunnel (tuyau large). L'appareil dispose d'un système de ventilation intégré. Les données sont envoyées à l'ordinateur via des fils parallèles au cou. La communication avec le personnel médical s'effectue via un microphone. Pendant l'étude, le patient est immobilisé (les membres sont attachés à la plateforme mobile).

La durée de la procédure dépend de la qualité de l'image transmise (de 20 minutes à 1 heure). L'utilisation d'un agent de contraste augmente la durée de la procédure. Cette méthode de diagnostic est considérée comme absolument inoffensive et ne présente aucune complication. Il n'y a pas besoin d'une période de rééducation stationnaire.

Contre-indications absolues de l'angiographie par résonance magnétique:

  1. Structures à base de métal dans le corps (vis, rayons, plaques), stimulateurs cardiaques;
  2. Vaisseaux clippés dans le cerveau (risque de saignement).

La grossesse est une contre-indication relative, car les recherches sur les effets des champs magnétiques sur le fœtus sont insuffisantes. Il n'est pas recommandé de subir une étude pour les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque (même en phase de décompensation).

Les crises de panique pathologiques sont également une contre-indication relative. Lors du contrôle des attaques avec des sédatifs, il peut être possible de mener des recherches.

Angiographie classique, comment la procédure est effectuée

L'étude par la méthode classique est réalisée à l'aide d'une radiographie. L'introduction d'une substance radio-opaque dans le lit vasculaire facilite la réflexion des rayons. Ainsi, la section requise du canal apparaît sur l'image. S'il y a une zone pathologique dans le cerveau, une substance à base d'iode la tache.

La réflexion des rayons sur l'image comporte des zones claires et sombres. Cela dépend du passage du faisceau de rayons X vers des tissus de densités différentes. Un rayonnement atténué inhomogène frappe le film radiographique et une sorte de réflexion des vaisseaux est obtenue.

Comment se déroule l'angiographie des vaisseaux cérébraux - le diagnostic n'est effectué qu'en milieu hospitalier. Le patient est examiné dans une salle de radiographie.

Le patient prend une position confortable sur un canapé (couché) ou une table angiographique avec fixation ultérieure. Des capteurs sont fixés sur la poitrine pour suivre la fréquence cardiaque (surveillance cardiaque). L'endroit d'installation du fil guide est traité avec un liquide désinfectant, les cheveux sont rasés avec une machine.

Un cathéter d'injection est inséré dans la veine cubitale pour administrer les médicaments nécessaires (avant le test). Ensuite, une ponction de l'artère fémorale (carotide, vertébrale) est effectuée, après quoi un conducteur y est installé.

Toutes les actions sont effectuées sous le contrôle visuel d'un équipement spécial (télévision à rayons X). Ensuite, un agent de contraste est injecté et numérisé avec des rayons X.

Une fois la procédure terminée, le conducteur est retiré. Un bandage compressif stérile est appliqué sur la zone de ponction (pendant une journée). Le patient reste à l'hôpital sous surveillance médicale.

Mesures préparatoires

L'angiographie classique du cerveau nécessite un examen attentif du patient. Des méthodes de recherche en laboratoire et non invasives sont utilisées:

  • Analyse sanguine générale;
  • Détermination du groupe sanguin et du facteur Rh;
  • Coagulogramme (coagulation);
  • Diagnostic échographique des reins et du foie;
  • ECG;
  • Examen pulmonaire (radiographie).

Une attention particulière est portée aux résultats de l'examen rénal. L'introduction du contraste crée une charge supplémentaire pour l'organe. Après les résultats de l'examen, le médecin prescrit une angiographie classique ou une IRM.

Il est interdit de consommer des boissons alcoolisées deux semaines avant l'intervention. Les anticoagulants doivent être arrêtés 3 à 4 jours avant l'étude.

Un test de réaction allergique est effectué quelques jours avant l'angiographie. La préparation d'iode est administrée par voie sous-cutanée ou intraveineuse, en petites quantités. Même avec une réaction positive faible (rougeur, éruption cutanée), la procédure est annulée ou un agent de contraste radio-opaque est remplacé.

Préparation le jour de l'étude

Le patient reçoit une hydratation intraveineuse. La saturation du corps en liquide aidera à diluer la concentration de la substance radio-opaque et à l'éliminer rapidement du corps.

Une préparation préliminaire du médicament est en cours. Le contraste est administré sous le couvert d'antihistaminiques, ce qui élimine les manifestations allergiques. Pour réduire l'anxiété, de «petits» tranquillisants sont administrés. Des analgésiques sont administrés pour soulager la douleur.

Avant l'examen, il est interdit de prendre de la nourriture et des liquides (sauf 8-10 heures, eau 4 heures).

L'angiographie par résonance magnétique sans contraste ne nécessite pas de préparation préalable. Pour réduire l'anxiété, vous pouvez prendre des sédatifs.

Contre-indications à la procédure

L'angiographie des vaisseaux du cou et du cerveau avec l'utilisation d'une substance radio-opaque a beaucoup de contre-indications, contrairement à l'IRM.

  • Maladies du système urinaire et du foie;
  • Grossesse et allaitement;
  • Maladie mentale (liée à la maîtrise de soi);
  • Maladies infectieuses et virales;
  • Réaction allergique à l'iode;
  • Pathologies endocriniennes;
  • Crise cardiaque;
  • Taux de coagulation sanguine altéré;
  • Insuffisance cardiaque.

Le refus du patient de l'étude fait également référence à une contre-indication. En cas d'urgence, le médecin décide de l'opportunité du diagnostic..

Complications possibles

Les complications graves après la procédure sont extrêmement rares. Avant l'intervention, une éventuelle évaluation des risques est réalisée (sur la base des contre-indications).

  • Rupture du navire;
  • Réaction allergique de type immédiat (AH);
  • Hyperthermie;
  • Nausées et vomissements après la procédure;
  • Hyperémie de la peau et démangeaisons (manifestation allergique légère);
  • Rythme cardiaque augmenté;
  • Processus inflammatoire au site de ponction;
  • Nécrose des tissus entourant le vaisseau ou processus inflammatoire;
  • Perte de conscience dans le contexte d'une diminution de la pression artérielle;
  • Spasme du vaisseau;
  • Violation de la circulation sanguine et développement d'un accident vasculaire cérébral;
  • Syndrome convulsif.

Selon les statistiques, les complications après la procédure ont un pourcentage très faible (3-5%). La plus courante est l'extravasation (avec des qualifications insuffisantes du diagnosticien). Les parois du vaisseau sont percées d'une aiguille des deux côtés, ce qui entraîne la pénétration du médicament sur les tissus environnants et le développement d'une inflammation.

Une introduction trop rapide du produit de contraste conduit à la fuite du médicament du site de ponction. Une grande quantité de contraste au contact avec les tissus conduit à une nécrose (rupture du vaisseau avec introduction rapide).

Recommandations aux patients

La plus grande charge dans l'étude du contraste des vaisseaux de la tête et du cou tombe sur les reins. Parce qu'ils sont en charge du processus de filtration. Après la procédure, il est conseillé au patient de boire autant de liquide que possible - cela aidera à éliminer l'iode du corps et de tous les médicaments.

Lorsque du contraste est injecté dans la circulation sanguine, le patient ressent une poussée de chaleur et un goût métallique dans la bouche. N'ayez pas peur - c'est considéré comme la norme. Les sentiments disparaissent après quelques minutes.

Si au moment de l'étude il y a une douleur ou une sensation d'inconfort, cela doit être signalé au diagnosticien. Après la procédure, un bandage compressif est appliqué sur le site de ponction pour aider à arrêter le saignement. Pendant plusieurs jours, il est nécessaire d'épargner la jambe, si du sang suinte de la plaie, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Si les recommandations médicales sont suivies, l'artériographie est confortable. S'il y a des complications après la procédure dans l'anamnèse, il est nécessaire d'en informer le médecin. La procédure sera annulée.

Le patient a le droit de douter de la compétence du diagnosticien et du diagnostic établi. Vous pouvez contacter n'importe quelle clinique avec un instantané et obtenir un deuxième avis.

Décoder les résultats

L'interprétation des images après une angiographie cérébrale est réalisée uniquement par un diagnosticien. Faire un diagnostic nécessite des connaissances particulières du médecin.

La densité du tissu sur le film se reflète dans différentes couleurs, cela est influencé par le degré d'absorption des rayons X:

  • Tissu osseux (le plus dense) - sur la photo est blanc;
  • La moelle est grise;
  • Le LCR et les récipients remplis de contraste sont reflétés en noir.

Tous les tissus cérébraux, leur emplacement et leur forme sont évalués. Une attention particulière est portée au système vasculaire. Normalement, les navires sont lisses avec des virages lisses. La nature de la ramification et du rétrécissement de la lumière est évaluée. Si l'image n'est pas claire ou afin de clarifier le diagnostic, une deuxième procédure peut être prescrite.

Une image obtenue après une angiographie IRM est une valeur d'information diagnostique plus élevée pour un diagnosticien. Les vaisseaux peuvent être visualisés dans une section en couches et simuler une image volumétrique du cerveau.

Écarts par rapport à la norme

L'interprétation des résultats et le diagnostic se font après une étude détaillée du film.

À quoi ressemblent les pathologies les plus courantes sur les images:

  • Grande tache blanche, bords irréguliers - néoplasme. La tumeur comprime les vaisseaux adjacents. La circulation sanguine altérée dans le réseau vasculaire est représentée par de petites taches blanches - manque d'oxygène;
  • La course est une zone claire dans la zone du navire principal. La concentration de l'agent de contraste dans cette zone est réduite;
  • L'hémorragie dans la moelle est une tache sombre ou un assombrissement près du vaisseau principal. Il y a une bordure noire (rayure) autour de la tache;
  • Changements athéroscléreux - le degré de contraste est réduit, le vaisseau a un contour irrégulier;
  • Hypertension - les zones pervasculaires distales sont agrandies sur l'image;
  • Anévrisme - amincissement du vaisseau;
  • Sclérose en plaques - la destruction de la couche de myéline des fibres nerveuses se reflète sur l'image sous forme de taches blanches. Les zones complètement détruites ressemblent à un foyer avec plusieurs points blancs. Souvent, ces taches ressemblent à un néoplasme. Des diagnostics de contrôle sont effectués - le nombre de points blancs augmente;
  • Hydrocéphalie - l'accumulation de liquide se traduit par des cavités dilatées (ventricules, espaces périvasculaires et sous-arachnoïdiens).

Les résultats de l'étude reflètent diverses pathologies vasculaires, y compris congénitales. Des dommages au capillaire sont souvent trouvés dans les images - cela n'a absolument aucune conséquence pour le cerveau. Une attention particulière est portée à l'intégrité des plus grandes artères et veines, qui sont responsables de l'apport de nutriments et des processus métaboliques.

Ne déchiffrez pas vous-même les images d'angiographie. Ces informations sont présentées à titre informatif uniquement. Pour interpréter les résultats, vous devez connaître l'anatomie approfondie du cerveau et de tous les systèmes. Médecin - diagnosticien avant de poser un diagnostic corrèle les résultats de la tomographie et d'autres informations (anamnèse, plaintes, études).

Seul un médecin peut examiner la photo en détail, en tenant compte des nuances importantes (le nombre de taches, leur rapport, les ombres et l'assombrissement, les rayures). Le résultat est un résultat compétent avec un diagnostic valide.

Une angiographie des vaisseaux cérébraux permet non seulement un diagnostic précis, mais également une évaluation de l'efficacité du traitement thérapeutique. Sur la base des résultats de l'étude, une décision est prise sur l'opportunité d'utiliser la méthode chirurgicale..