Anévrisme cardiaque: congénital et acquis

Spasme

Un anévrisme cardiaque est une saillie limitée de la paroi cardiaque (myocarde) ou du septum, qui ressemble à un «sac» ou un «champignon». À cet endroit, le myocarde s'amincit et perd sa capacité à se contracter correctement, par conséquent, il gonfle et tombe dans les phases du cycle cardiaque.

Variétés d'anévrisme ventriculaire gauche

Le ventricule gauche est le plus souvent affecté, suivi d'un anévrisme ventriculaire gauche. Moins fréquemment, l'IVS (septum interventriculaire) et le ventricule droit sont affectés. Les anévrismes peuvent être congénitaux et acquis.

Les congénitaux pendant une longue période peuvent ne présenter aucun symptôme chez l'enfant, car ils ne conduisent pas à une altération de la circulation sanguine. Ceux-ci incluent un anévrisme de la cloison interventriculaire (IVS). Le septum aminci fait saillie dans la cavité du ventricule droit. Le symptôme le plus courant de l'anévrisme est une perturbation de la conduction d'une impulsion dans le cœur, qui prend la forme de divers blocs.

Les anévrismes acquis surviennent après diverses affections cardiaques et ont un mauvais pronostic s'ils ne sont pas traités.

Les causes des anévrismes acquis

À quoi ressemble un anévrisme ventriculaire gauche acquis?

Le plus souvent, un anévrisme cardiaque survient après un infarctus du myocarde étendu (infarctus du myocarde), dans la plupart des cas impliquant le ventricule gauche. La mort (infarctus) du muscle cardiaque survient.

Les cellules sont remplacées par du tissu cicatriciel, qui devient inélastique et perd sa capacité à se contracter. Par conséquent, au moment de l'augmentation de la pression dans le ventricule gauche, la paroi amincie ou le septum se gonfle et s'affaisse sous la forme d'un «sac».

Et le sang qui est là stagne. Cela conduit à la formation de caillots sanguins, qui peuvent bloquer les vaisseaux sanguins dans le corps et constituer une menace pour la vie..

Un anévrisme cardiaque acquis peut également survenir pour les raisons suivantes:

  • Hypertension artérielle
  • Cardiosclérose (prolifération du tissu conjonctif dans le muscle cardiaque)
  • Infection du muscle cardiaque (myocardite)
  • Traumatisme
  • Chirurgie cardiaque

Symptômes et types d'anévrismes acquis

Anévrisme chronique de la paroi antérieure du ventricule gauche

Au moment de son apparition, l'anévrisme du cœur peut être aigu, subaigu et chronique.

Un anévrisme cardiaque aigu se forme dans l'intervalle de temps allant jusqu'à 14 jours après une crise cardiaque.

Les symptômes suivants apparaissent:

  • malaise et faiblesse,
  • difficulté à respirer (essoufflement),
  • température corporelle élevée prolongée jusqu'à 38 0C.

Dans l'analyse générale du sang, les leucocytes et l'ESR sont augmentés. Dans la période aiguë de la maladie, la paroi affectée est plutôt faible. Par conséquent, tout effort physique supplémentaire et l'hypertension artérielle peuvent entraîner sa rupture et la mort du corps. La paroi antérieure du ventricule gauche se rompt plus souvent; les ruptures sont beaucoup moins fréquentes dans la paroi postérieure ou IVS.

Anévrisme subaigu. Le moment de sa formation peut aller jusqu'à 8 semaines après le développement d'une crise cardiaque. La cicatrice du tissu conjonctif a suffisamment de temps pour se former. La paroi de l'anévrisme devient plus solide et la probabilité de rupture commence à diminuer. À ce moment, des interruptions du travail du cœur et des palpitations, des difficultés respiratoires et une tachycardie persistent.

Un anévrisme cardiaque chronique se développe à partir de 8 semaines après le début de l'infarctus du myocarde (infarctus du myocarde). La cicatrice du tissu conjonctif gagne en force, mais elle reste inélastique et sujette au bombement. Des caillots sanguins peuvent apparaître dans la cavité résultante. Risque minimal de rupture de paroi.

Les symptômes de cette période ressemblent à une insuffisance cardiaque:

  • dyspnée,
  • œdème,
  • la faiblesse,
  • tachycardie,
  • pâleur de la peau,
  • gonflement des veines du cou.

Diagnostic de l'anévrisme cardiaque

Anévrisme ventriculaire gauche à l'échographie

  1. Si un anévrisme cardiaque est situé à l'apex du VG ou sur sa paroi antérieure, il peut être détecté dans l'espace intercostal 3-4 à gauche du sternum sous la forme d'une formation pulsante.
  2. Sur un électrocardiogramme (ECG) jusqu'à 4 semaines, les signes d'IM (infarctus du myocarde) sont enregistrés. Cependant, ils ne changent pas et «se figent» dans le temps. Il n'y a pas de soi-disant «dynamique positive» à observer après une crise cardiaque.
  3. L'échographie du cœur ou échocardiographie (échocardiographie) révèle une zone d'hypokinésie (faible contractilité) et un myocarde aminci avec sa protrusion. Dans la cavité elle-même, des thrombus peuvent être détectés. Grâce à cette méthode, non seulement un anévrisme du cœur situé dans le ventricule gauche est détecté, mais dans le septum.
  4. L'examen aux rayons X révèle un anévrisme du ventricule gauche s'il engloutit sa paroi antérieure. Mais, malheureusement, le gonflement de l'IVS (septum interventriculaire) ne peut pas être détecté par cette méthode..
  5. Un anévrisme cardiaque peut également être diagnostiqué à l'aide de méthodes plus complexes - scintigraphie myocardique, IRM (imagerie par résonance magnétique), angiographie coronarienne (étude de contraste des artères coronaires). Cependant, ces méthodes, en règle générale, suivent les principales et sont utilisées pour identifier les sites difficiles d'accès - la paroi postérieure ou le septum.

Traitement des anévrismes cardiaques

Dans la période aiguë d'une crise cardiaque, une hospitalisation est requise dans le service, aucune activité physique n'est recommandée, seul le repos au lit est prescrit.
Le traitement de l'anévrisme postinfarctus peut être conservateur et opératoire..

Méthode de traitement de l'anévrisme cardiaque avec des médicaments

Le traitement conservateur comprend des médicaments et des remèdes populaires. Il cible les symptômes, mais n'éradique pas les causes, mais aide à réduire la charge sur le ventricule gauche et à prévenir les caillots sanguins.

Le traitement avec des remèdes et des médicaments populaires vise à réduire l'essoufflement et l'œdème, la faiblesse, la tachycardie.

Parmi les méthodes folkloriques, des infusions et des décoctions sont utilisées: une infusion de l'herbe de la jaunisse levkoin, une infusion d'aubépine, une décoction de racine de sureau, une décoction d'inflorescences d'arnica de montagne, St..

En plus d'utiliser des remèdes populaires, le traitement comprend la prise de médicaments de divers groupes:

  • Bêta-bloquants: aténolol, bétaxolol, bisoprolol, carvédilol, labétalol, métaprolol, nébivalol, propranolol, etc. Les médicaments réduisent la fréquence cardiaque et diminuent le besoin d'énergie du muscle cardiaque. Leur effet est d'abaisser la tension artérielle et de normaliser la fréquence cardiaque..
  • Médicaments antiarythmiques. Les principaux représentants sont l'amiodarone (cordarone). Il est efficace dans le traitement de divers types de troubles du rythme.
  • Les diurétiques (diurétiques) sont prescrits pour abaisser la tension artérielle et la charge sur le ventricule gauche.

Traitement chirurgical de l'anévrisme cardiaque

Le traitement chirurgical de l'anévrisme postinfarctus est la méthode de pointe, car il permet de résoudre le problème et d'améliorer le pronostic de la maladie. Il est appliqué après un traitement conservateur.

Les indications pour cela sont:

  • inefficacité du traitement conservateur,
  • augmentation des symptômes d'insuffisance cardiaque,
  • détérioration,
  • arythmies potentiellement mortelles (troubles du rythme),
  • épisodes récurrents de coagulation sanguine dus à un anévrisme.

L'opération consiste en l'excision de la paroi amincie du ventricule ou IVS (septum interventriculaire) et l'élimination du défaut par suture.

La prévention de l'anévrisme cardiaque est très importante et s'accompagne de médicaments. Il est nécessaire d'abandonner le tabagisme, l'alcool et la surcharge physique. Tous ces facteurs obligent le cœur à travailler de manière accrue, dans des conditions de stress accru, ce qui n'est pas bon pour le corps..

Cela ne fait qu'aggraver la situation et contribue à une augmentation des symptômes de l'insuffisance cardiaque: essoufflement, œdème et autres symptômes d'insuffisance cardiaque. N'oubliez pas une alimentation équilibrée, qui réduit la charge sur le cœur gauche - la quantité minimale de salé et épicé, gras et frit.

Sinon, l'athérosclérose se développe ou progresse, ce qui affecte les vaisseaux sanguins et peut provoquer des infarctus du myocarde à répétition.

Mangez plus de légumes et de fruits, de céréales. Ils contiennent suffisamment de fibres et ont un facteur de protection contre l'athérosclérose.

Pronostic de la maladie

L'anévrisme cardiaque est une maladie avec un pronostic relativement mauvais. En l'absence de traitement - conservateur, et après et chirurgical selon les indications, cette condition conduit au développement ou à l'aggravation d'une insuffisance cardiaque. Mais ce n'est pas la chose la plus dangereuse. Un anévrisme rompu est ce qui devrait être inquiétant, car il se produit instantanément. Et une telle situation entraîne inévitablement la mort du corps..

Rappelles toi! Dans toutes les situations, il est nécessaire de consulter un médecin qui, après avoir analysé les symptômes de la maladie et les résultats de l'examen, prescrira le médicament nécessaire et sélectionnera correctement la dose..

L'auto-administration de médicaments peut devenir dangereuse, aggraver le pronostic et entraîner des effets indésirables tels qu'un arrêt respiratoire, des troubles du rythme cardiaque ou une rupture d'anévrismes. Prenez soin de votre santé et soyez en bonne santé!

Anévrisme ventriculaire gauche

Un véritable anévrisme VG aigu (dans les premières semaines de l'IM) est plus fréquent. Elle peut être subaiguë en raison d'un champ cicatriciel fragile et chronique, en tant que complication tardive de l'infarctus du myocarde, et aggraver dans 5 à 30% des cas d'infarctus du myocarde transmural (généralement extensif, antérieur ou apical). La mortalité avec anévrisme du cœur est 6 fois plus élevée que sans lui et est souvent due à l'apparition d'une TV inattendue.

Un anévrisme survient dans les zones dyskinétiques de la paroi VG et est causé par une rupture limitée de la paroi VG libre, suivie d'une saillie de cette paroi nécrotique amincie et non contractante dans la zone IM pendant la systole sous l'influence de la pression à l'intérieur du VG. L'anévrisme peut être petit ou se développer progressivement. Il est limité au péricarde et au thrombus pariétal L'anévrisme est relié à la cavité VG par un isthme étroit qui fait en moyenne moins de 50% du milieu du fond de l'anévrisme.

L'anévrisme se forme le plus souvent pendant la période de myomalacie myocardique et contient des masses nécrotiques. Au fil du temps, ils se fibrosent, deviennent plus denses (mais continuent à gonfler pendant la systole, rendant le SI partiellement inefficace), il n'y a donc presque pas de ruptures tardives de l'anévrisme. Ses dimensions peuvent être différentes de 1 cm à la taille du cœur lui-même (forme en forme de sac). Avoir un anévrisme augmente considérablement le risque de rupture cardiaque.

L'expansion de l'infarctus du myocarde (c'est-à-dire l'amincissement de la paroi myocardique et une nécrose supplémentaire) et la dilatation du VG qui en résulte sont associées au blocage de l'artère associée à l'infarctus. La reperfusion précoce sauve une partie du myocarde et limite l'expansion de la zone nécrotique. La reperfusion tardive inhibe l'expansion de la zone de nécrose grâce à un certain nombre de mécanismes: une modification des propriétés de la zone nécrotique - la préservation d'un petit nombre de fibres «vivantes» restantes qui accélèrent la guérison. Un anévrisme aigu survient pendant la systole, ce qui entraîne un gaspillage d'énergie inefficace dans la systole et contribue à des conditions de travail mécaniques défavorables. L'anévrisme chronique se développe après 6 semaines d'infarctus du myocarde, est moins élastique que l'anévrisme cardiaque aigu et augmente moins pendant la systole.

Anévrisme ventriculaire gauche calcifié (grande flèche)
à la suite d'un infarctus du myocarde postérieur sur une image à faible contraste avec MDCT
(petite flèche - électrode de stimulateur cardiaque).

Un rôle important dans son développement est joué par l'occlusion persistante du vaisseau et un flux sanguin collatéral insuffisant, l'immensité de la zone de nécrose, la présence d'hypertension, le non-respect du repos au lit pendant la période aiguë d'IM (ou une activité physique excessive précoce dans les périodes aiguës et subaiguës). Dans 50 à 70% des cas, l'anévrisme s'accompagne d'une thromboendocardite suivie d'une embolie dans les vaisseaux de la circulation systémique (2-5%).

Le tableau clinique d'un anévrisme cardiaque est associé au fait qu'il ne participe pas à la contraction active (dans sa zone, la contractilité du myocarde diminue). Cela favorise l'épuisement rapide des réserves contractiles du myocarde fonctionnel. Ainsi, avec de gros anévrismes, le SVR diminue et le CDP dans le VG augmente, ce qui conduit à une augmentation de la tension sur la paroi du VG et de la PO2 par le myocarde. En conséquence, des complications se développent rapidement et précocement chez la moitié des patients infarctus: AHF (puis CHF), cardiomégalie, troubles du rythme transitoires (TV, jusqu'à FV), ST post-infarctus (ou la ST initiale s'intensifie), SCD et complications thrombotiques. Les patients souffrant d'anévrisme chronique peuvent présenter des signes d'insuffisance cardiaque, d'arythmies ventriculaires ou d'embolie périphérique. Dans le même temps, chez l'autre moitié des patients, la présence d'un anévrisme cardiaque peut ne pas provoquer de symptômes et être déterminée par hasard lors d'un examen de routine..

Avec un anévrisme du cœur, ils révèlent:
• petite impulsion sur l'artère radiale et pulsation précordiale diffuse de la zone thoracique dans la zone où l'anévrisme est adjacent (3-4e espace intercostal à gauche);
• extension des frontières du cœur vers la gauche;
• symptôme de «rocker» (observé chez la moitié des patients) - un mouvement paradoxal de la paroi du ventricule du cœur dans la zone de l'anévrisme pendant la diastole, qui ne coïncide pas avec l'impulsion apicale;

• accent du 2ème ton sur le LA (dû à la LH) et la triade (avec auscultation du cœur) - affaiblissement du 1er ton, souvent le rythme galop et le souffle pansystolique en raison de l'insuffisance relative du MC. dans le contexte de la dilatation myogénique du VG. Parfois, sur la zone de l'anévrisme, on peut entendre le bruit systolique-diastolique («machine») de Kazem-Bek, associé au flux sanguin à travers l'ouverture étroite de l'anévrisme pendant la systole et la diastole VG;
• signes d'AHF progressif (résistant au traitement) - d'abord, un essoufflement apparaît, il augmente progressivement, atteignant la gravité d'une crise de CA.

Avec la formation d'un anévrisme chronique (lorsqu'une cicatrice fragile se plie sous l'influence de la pression intraventriculaire) dans la période à long terme d'infarctus du myocarde, le risque de SCD augmente fortement.

Approches modernes du diagnostic et du traitement des anévrismes de l'aorte thoracique

Un anévrisme ventriculaire gauche (VG) est une cicatrice sacculaire mince et bombée située dans le muscle cardiaque. Dans 10 à 40% des cas, il se forme après une crise cardiaque qui affecte toutes les couches du myocarde. Pendant le rythme cardiaque, le sac anévrismal reste immobile ou effectue des mouvements non fonctionnels. Cela provoque des violations de la fonction cardiaque contractile, réduit le volume de sang expulsé du ventricule gauche.

Avec le développement d'un anévrisme ventriculaire gauche, plusieurs étapes passent:

  • La phase d'expansion précoce - dure de 48 heures après une crise cardiaque à 2 semaines. Le muscle cardiaque perd sa structure. Les cellules travaillant autour de la zone touchée provoquent sa déformation.
  • La phase de modélisation tardive se produit en 2 à 4 semaines, après la maturation de la cicatrice postinfarctus. C'est la formation finale d'un anévrisme, à l'intérieur duquel se trouve souvent un caillot sanguin. Des morceaux peuvent se détacher. Ce qui se termine par une thrombose des vaisseaux du péritoine, des jambes, du cerveau ou des poumons.

Classification des saillies déformantes du ventricule gauche

L'anévrisme fonctionnel (dynamique) doit être distingué de tous. Il s'agit de la principale forme de protrusion qui se produit pendant la période aiguë de l'infarctus du myocarde. Elle peut entraîner la formation d'un anévrisme dans 15 à 20% des cas, si un traitement adéquat n'est pas effectué. Si la circulation sanguine dans le myocarde est rétablie, le pronostic est favorable, la protrusion disparaît.

La zone de localisation prédominante de la saillie dans le ventricule gauche:

  • Amincissement de l'apex du cœur - survient chez 80 à 90% des patients, car cette zone est la plus sensible aux dépôts athéroscléreux massifs et à la thrombose vasculaire.
  • La paroi postérieure est un emplacement caractéristique des faux anévrismes. Avoir un mauvais pronostic, car ils sont difficiles à diagnostiquer et sont souvent associés à une régurgitation mitrale.
  • Paroi latérale.

Sous forme de saillie du VG sont:

  • Plat - relativement bénin.
  • En forme de sac - avoir un «cou» et la «cavité» réelle du sac.
  • Exfoliant - formé lorsque la membrane cardiaque interne est rompue et que la membrane externe.

Facteurs stimulant la formation d'un anévrisme ventriculaire gauche:

  • Infarctus du myocarde, affectant toutes les couches du muscle cardiaque (transmural), pas à temps commencé le traitement d'une crise cardiaque.
  • Maladies infectieuses (rhumatismes, syphilis, endocardite bactérienne).
  • Blessure au cœur, à la poitrine (blessures de combat, chute de hauteur, conséquences d'un accident).
  • Complications postopératoires du remplacement valvulaire.
  • Diverticule congénital (protrusion).
  • Sarcoïdose (granulomes spécifiques qui se forment dans tout le corps).
  • Maladie de Chagas (une maladie parasitaire courante en Amérique latine).

Il existe deux principaux types de protrusion VG:

Vrai anévrismePseudo-anévrysme
Structure
  • Gonflement de la paroi du ventricule gauche.
  • Rupture lente de la paroi ventriculaire, limitée par la couche externe du cœur (péricarde).
Les raisons
  • Infarctus du myocarde.
  • Traumatisme au cœur.
  • Congénital.
  • Maladies chroniques (sarcoïdose).
  • Maladies cardiaques infectieuses et parasitaires.
  • Infarctus du myocarde.
  • Traumatisme thoracique contondant.
  • Erreurs de remplacement de la valve mitrale.
  • Péricardite septique.
Localisation
  • Amincissement du haut du cœur.
  • Paroi latérale.
  • Mur arrière.

Symptômes et diagnostic de l'anévrisme

Il n'y a pas de plaintes qui permettront à coup sûr de déterminer l'apparition d'une protrusion pathologique. Tous les symptômes et plaintes sont communs à de nombreuses maladies cardiaques:

  • Interruptions du travail du cœur, palpitations, arythmies.
  • La douleur derrière le sternum, irradiant vers le bras ou le dos, survient à la fois au repos et à l'effort.
  • Essoufflement, crises d'étouffement.
  • Gonflement des jambes et de l'abdomen (ascite).
  • Faiblesse, étourdissements, évanouissements.
  • Thromboembolie de divers organes.

Le diagnostic d'anévrisme ne peut être posé de manière fiable qu'après examen par un cardiologue et son examen instrumental. Il est impossible de commencer le traitement sans un diagnostic précis, une détermination de la taille et de l'emplacement de l'anévrisme.

  • Lors de l'examen et de la palpation de la poitrine, le médecin peut révéler une pulsation supplémentaire de l'anévrisme. Lors de l'écoute du cœur - des souffles pathologiques causés par la vibration de la paroi affectée.
  • ECG - signes de crise cardiaque étendue, qui ne changent pas dans ses différentes phases (ECG «gelé»).
  • Ventriculographie gauche - vous permet de déterminer la taille et l'emplacement de la saillie, l'absence de contractions ou leur nature.
  • EchoKg - vous permet de distinguer un vrai anévrisme d'un faux, pour détecter un thrombus.
  • IRM avec et sans rehaussement de contraste, angiographie par radionucléides, radiographie pulmonaire, tomodensitométrie - vous permettent de localiser l'anévrisme et de déterminer sa taille.

Causes des étourdissements à pression normale

Les étourdissements sont un symptôme courant qui survient avec diverses conditions médicales. Beaucoup de gens, quand cela se produit, se précipitent immédiatement pour mesurer la pression artérielle, mais l'hypertension ou l'hypotension ne sont pas toujours les raisons de cette condition. Il vaut la peine de savoir quelles autres causes d'étourdissements peuvent être à pression normale et comment vous pouvez faire face à cette condition.

  • Causes chez les hommes et les femmes
  • Vrai vertige
  • Faux étourdissements
  • Comment traiter
  • Premiers secours
  • Quoi prendre
La pression artérielle systolique est élevée et la pression diastolique est basse: causes

Traitement de l'anévrisme ventriculaire gauche

Compte tenu de la gravité de la maladie et du mauvais pronostic, le traitement de l'anévrisme et de l'infarctus du myocarde, en tant que cause principale, doit être effectué en milieu hospitalier. Le contrôle d'un cardiologue, d'un chirurgien cardiaque, d'un chirurgien vasculaire et d'un neurologue est obligatoire. Un strict respect du repos au lit est nécessaire, avec une rééducation progressive.

Les médicaments sont prescrits à tous les patients sous la supervision d'un médecin. Destiné à:

  • Restauration de la circulation sanguine dans les capillaires du muscle cardiaque (médicaments qui améliorent la circulation sanguine, antispasmodiques).
  • Résorption et prévention des caillots sanguins (agents antiplaquettaires et anticoagulants).
  • Suppression des crises d'angine (nitrates).
  • Rétablissement du rythme cardiaque normal (antiarythmique).
  • Prévention et traitement de l'athérosclérose (statines).
  • Contrôle de la pression artérielle (hypotenseur).
  • Se débarrasser de l'œdème (diurétiques).

L'anévrisme ventriculaire gauche asymptomatique ne peut être compensé pendant une longue période que par un traitement médicamenteux.

Le traitement chirurgical est une paroi ventriculaire gauche en plastique.

Indications pour l'opération:

  • Ruptures répétées du rythme, douleurs cardiaques, insuffisance cardiaque en développement rapide, ne se prêtant pas à un traitement médicamenteux.
  • Thromboembolie de divers organes.
  • Pseudo-anévrismes.
  • Diverticules congénitaux.
  • Anévrismes immobiles avec pression intracardiaque élevée.

L'accès intempestif à un médecin, un traitement insuffisant, rend le pronostic de la maladie défavorable. Il existe un risque élevé de mort subite du patient en raison d'une thromboembolie, d'un anévrisme rompu, d'une arythmie.

L'anévrisme se traduit par des modifications pathologiques des parois des vaisseaux sanguins. L'une des causes courantes de la maladie est l'athérosclérose vasculaire..

Panneaux

Dans 70% des cas, la maladie débute par le développement d'une insuffisance cardiaque ventriculaire gauche, de pics de pression périodiques et de crises d'asthme. L'anévrisme cardiaque postinfarctus aigu et subaigu est déterminé si un adulte présente des symptômes tels que des antécédents de crise cardiaque, une forte baisse de la pression artérielle, un état de fièvre et des sueurs froides. Vomissements possibles.

L'anévrisme cardiaque postinfarctus chronique des vaisseaux sanguins est caractérisé par une douleur dans la poitrine et un essoufflement pendant l'exercice. Très souvent, à la palpation ou même visuellement, une pulsation supra-apicale est déterminée, ce qui indique un anévrisme de la paroi latérale antérieure de l'oreillette gauche. Plus souvent pire quand une personne se trouve sur le côté gauche. Crises cardiaques, arythmies et tachycardie répétées possibles.

Les crises d'angine sont observées jusqu'à 6 ans après les premières manifestations de la maladie coronarienne.

Chez le nourrisson, un anévrisme cardiaque relié au ventricule gauche n'apparaît en aucun cas, s'il s'agit d'une pathologie congénitale. Il communique avec la cavité ventriculaire gauche par une lumière étroite et ne provoque pas de troubles circulatoires. Une diminution de la densité de la paroi vasculaire et une augmentation de la saillie anévrismale ne se produisent qu'avec la croissance et le développement de l'enfant.

Il n'est pas possible de diagnostiquer un anévrisme IVS chez les nouveau-nés. Ses premiers signes apparaissent soudainement dans une catégorie apparemment en bonne santé de personnes âgées de 14 à 30 ans. Accompagné de douleurs thoraciques, bruit intense dans le quatrième espace intercostal sur le côté gauche.

Classification générale de la maladie

Les spécialistes identifient les types d'anévrismes suivants:

  1. Vrai anévrisme. Il se caractérise par un étirement des parois du vaisseau, tandis que les trois couches de la paroi vasculaire sont soumises à une pathologie similaire. Un véritable anévrisme ne donne pas d'anxiété au patient pendant des années, mais il a des conséquences dangereuses en cas de rupture. L'AVC, la thrombose, la dissection vasculaire, l'embolie et la destruction des tissus adjacents sont les conséquences d'une forme négligée d'un véritable anévrisme.
  2. Le faux anévrisme est une maladie qui peut survenir en raison de lésions traumatiques de la paroi vasculaire. À la suite d'une ponction ou d'une autre blessure, le sang s'infiltre à travers la paroi du vaisseau endommagé et s'accumule dans le tissu conjonctif, prenant la forme d'un hématome pulsé. Cette pathologie est particulièrement dangereuse sur les vaisseaux vitaux. Si un véritable anévrisme est formé en étirant toutes les couches du vaisseau, alors le faux anévrisme ne contient pas de tissu vasculaire, le sang est enfermé dans un «sac» formé dans le tissu conjonctif.
  3. Anévrisme exfoliant - peut être la conséquence d'un véritable anévrisme ou se produire seul. Le sang coule entre la paroi interne et médiane de l'aorte, menaçant de percer la paroi externe du vaisseau, ce qui est fatal.

Prévoir

L'anévrisme aigu est compliqué par la rupture de la paroi cardiaque. Dans ce cas, un résultat mortel se produit du blocage de la cavité de la chemise cardiaque avec du sang (tamponnade). L'espérance de vie des patients atteints d'anévrisme varie de deux à quatre ans. Les patients immédiatement après le traitement hospitalier se voient attribuer un groupe d'incapacité.

Le pronostic de l'anévrisme chronique dépend de la vitesse à laquelle la décompensation se développe. Une issue létale est observée en rapport avec une insuffisance cardiaque, une embolie dans les vaisseaux cérébraux, une crise cardiaque répétée.

La prévention chez l'adulte est la détection et le traitement le plus précoce possible de l'infarctus du myocarde. La pathologie d'un enfant peut être prévenue par une future mère qui rejette les mauvaises habitudes et se protège des infections pendant la grossesse.

Types et symptômes de faux anévrisme

Un faux anévrisme peut survenir à la suite d'une blessure, par exemple après une blessure par perforation qui touche un vaisseau. En outre, une pathologie peut apparaître après des opérations chirurgicales..

Les experts distinguent trois types de faux (anévrismes traumatiques);

  1. Anévrisme sur l'artère (il peut y avoir plusieurs «sacs» dans le cas d'une plaie traversante).
  2. Anévrismes artério-veineux qui surviennent dans le cas d'une lésion traversante qui a affecté une artère et une veine. Dans ce cas, un canal de liaison apparaît entre eux sous la forme d'un navire.
  3. Anévrismes combinés. Ils peuvent combiner les signes des deux premiers types.

Le message artério-veineux doit être éliminé dès que possible, car l'augmentation de la direction du flux sanguin de l'artère vers la veine entraîne des dysfonctionnements du cœur, peut entraîner une hypertrophie du myocarde et une décompensation de l'activité cardiaque.

Pour qu'un faux anévrisme apparaisse sur le site d'une lésion artérielle, le site de la lésion doit être petit et la zone de la plaie doit être «enveloppée» dans des tissus mous sur le site de l'entrée et de la sortie.

Les symptômes suivants sont caractéristiques des anévrismes traumatiques:

  • Gonflement dans la région de l'anévrisme;
  • Ondulation accrue;
  • Rougeur de la peau;
  • Sensations douloureuses à des degrés divers sur le site de l'anévrisme.

Manifestations cliniques de l'anévrisme chronique

Lire l'article: Malformations cardiaques congénitales chez les enfants

Les symptômes typiques de cette forme d'anévrisme sont associés au développement d'une insuffisance cardiaque chronique:

  • essoufflement au repos;
  • gonflement des jambes;
  • ascite et hypertrophie du foie;
  • crises d'asthme cardiaque périodiquement nocturnes;
  • attaques continues d'angine de poitrine (l'ischémie s'étend au myocarde intact);
  • violation du rythme;
  • l'apparition d'une thromboembolie dans différentes parties du corps avec des manifestations neurologiques.

L'embolie la plus courante des artères fémorales, iliaques et poplitées.

La mitralisation du cœur se manifeste chez 1/3 des patients présentant une évolution prolongée de l'anévrisme. Chez les patients, l'essoufflement, la tachycardie et une tendance à la bronchite fréquente viennent en tête. Lors de l'examen, le médecin fait attention à la cyanose des lèvres et rougit sur les joues..

À la palpation et à l'observation de la région cardiaque, une pulsation supplémentaire est détectée. Les conséquences emboliques sont caractérisées par un manque de pouls dans les artères du pied.

Traitement de l'anévrisme pseudo-artériel

Si l'anévrisme est petit et confortable pour le patient, la chirurgie n'est généralement pas effectuée.

Le traitement thérapeutique de l'anévrisme pseudo-artériel dépend de la taille, de l'emplacement et du taux d'élargissement de l'hématome. Après avoir reçu les résultats de l'étude, le patient peut nécessiter une intervention chirurgicale. Actuellement, les techniques suivantes sont utilisées dans le traitement des pseudo-anévrismes:

  1. Méthode de compression manuelle. Son essence réside dans la pression manuelle du cou du pseudo-anévrisme et dans l'attente de 15 à 30 minutes lorsque la communication entre l'artère et la cavité du pseudo-anévrysme se ferme. L'opération dure généralement environ deux heures, est plutôt difficile et ne convient pas aux gros anévrismes;
  2. La deuxième méthode de traitement d'un faux anévrisme est l'introduction de thrombine dans sa cavité. L'efficacité de la méthode est très élevée, dans 98% des cas, il est possible de fermer immédiatement l'anévrisme après l'injection. Un tel traitement est également effectué pour les gros anévrismes (jusqu'à 7,5 cm). Une contre-indication à cette méthode de traitement est la présence d'un col court ou large dans l'anévrisme, ainsi que la formation d'une fistule artério-veineuse.

Faux anévrisme du cœur

Une rupture de la paroi du ventricule gauche du cœur peut survenir après un infarctus du myocarde plusieurs jours plus tard. Un faux anévrisme peut également être causé par une thrombose artérielle ou les conséquences d'une chirurgie cardiaque..

En outre, la cause des modifications pathologiques du ventricule gauche peut être une blessure par balle ou par arme blanche, ainsi qu'une blessure subie, par exemple, lors d'un accident..

Différences entre le faux anévrisme ventriculaire gauche et vrai:

  1. Avec un véritable anévrisme, le ventricule gauche gonfle. Un faux anévrisme se caractérise par la formation d'une rupture de sa paroi.
  2. Une crise cardiaque est une cause fréquente de tout anévrisme cardiaque. Les causes courantes d'un véritable anévrisme sont les maladies cardiaques infectieuses et chroniques, la tendance congénitale. Un faux anévrisme peut survenir dans les cas suivants: lésion cardiaque, échec de la réparation de la valve mitrale, péricardite septique.

Manifestations cliniques de l'anévrisme aigu

Le diagnostic de la forme aiguë post-infarctus est difficile, car tous les symptômes se confondent avec les signes d'une crise cardiaque sévère et la forme chronique est effacée par l'augmentation de l'insuffisance cardiaque.

Un anévrisme se développe dans les premiers jours d'une crise cardiaque. Le patient est dans un état grave. Perturbé par une douleur intermittente au cœur, une faiblesse, des interruptions du rythme, des étourdissements.

Si vous placez votre paume sur la zone du cœur, en plus de l'impulsion apicale normale dans le cinquième espace intercostal, une autre pulsation supplémentaire se fait sentir. Il peut être ressenti dans les endroits où l'impulsion apicale n'est pas palpable: dans le troisième ou quatrième espace intercostal au sternum.

Les symptômes d'un anévrisme cardiaque apparaissent dans les premières heures d'une crise cardiaque. Un médecin attentif remarquera une pulsation supplémentaire (précordiale) avec éclairage latéral. Si vous posez deux doigts sur la peau dans la zone de la pulsation détectée, ils divergent lors de l'impact. Le symptôme s'appelle «écarter les doigts». Il est observé chez 74% des patients.

Symptômes et diagnostic d'un faux anévrisme cardiaque

Manifestations de faux anévrysme du ventricule gauche: insuffisance cardiaque, vertiges, évanouissements, essoufflement, faiblesse.

Les principales méthodes de diagnostic de l'anévrisme:

  1. Identification du bruit dans le cœur, causé par la paroi endommagée;
  2. L'ECG vous permet de détecter les signes d'une crise cardiaque;
  3. EchoKg - une étude réalisée pour détecter un thrombus et vous permet également de distinguer un faux anévrisme du ventricule gauche d'un vrai;
  4. IRM, angiographie, rayons X - méthodes de diagnostic supplémentaires pour déterminer la taille et l'emplacement de l'anévrisme.

Le traitement du faux anévrisme cardiaque n'est effectué que chirurgicalement après examen du patient et établissement d'un diagnostic. En l'absence de contre-indications à la chirurgie (cancer, diabète sucré sous une forme avancée), une chirurgie plastique de la paroi ventriculaire gauche est réalisée.

Ainsi, un faux anévrisme se forme à la suite d'un traumatisme et si l'hématome est petit et ne dérange pas le patient, le traitement n'est généralement pas nécessaire, il suffit de surveiller son développement. Dans tous les cas, le médecin procède au diagnostic, et lui seul prescrit le traitement approprié.

Les maladies cardiaques, dans lesquelles le myocarde des cavités ventriculaires est affecté, sont compliquées par un certain nombre de maladies secondaires irréversibles. L'une de ces conditions est le développement de tissu cicatriciel, qui détermine la diminution de toutes les fonctions du ventricule gauche..

Le danger de pathologie se traduit par une possible thromboembolie, une aggravation de l'insuffisance cardiaque et la menace de mort..

Ce que c'est

L'amincissement des parois du muscle cardiaque se produit dans le contexte d'une carence en nutriments. Les cellules tissulaires qui reçoivent moins d'oxygène meurent. En l'absence de traitement, la pathologie, sans rencontrer un "obstacle" médicamenteux sur le chemin, se développe activement, de sorte que les parois deviennent en conséquence trop minces.

Une telle maladie peut être trouvée non seulement chez les adultes, qui ont souvent dû être dans des situations stressantes, faire un travail physique dur et faire face à d'autres moments problématiques. Les médecins diagnostiquent cette maladie même chez les enfants. Les parents et les patients adultes qui rencontrent pour la première fois un tel diagnostic sont anxieux, ne comprennent pas ce que c'est, comment traiter un tel problème..

Le nombre de patients atteints d'anévrisme est d'environ 10 à 35% du nombre total de patients diagnostiqués avec des maladies cardiaques. Le groupe à haut risque comprend les hommes, âgés de 40 à 70 ans..

Code CIM-10 et mécanisme éducatif

Code CIM-10: I25.3.

Un tissu cicatriciel bien défini du ventricule gauche qui ne participe pas à la contraction des fibres musculaires est appelé anévrisme. La pathologie est caractérisée par un déclin ou un mouvement paradoxal de la zone touchée pendant la systole et la diastole.

Au moment de leur apparition, les types de pathologie suivants sont distingués:

  • Congénitale (diverticules) - primaire;
  • Acquis - secondaire.

Les acquis sont divisés par maladie causale, morphologie, mécanisme et localisation..

En raison de:

  • Artères coronaires - avec pathologie des artères coronaires;
  • Non coronaire - en raison de maladies du myocarde;
  • Post-traumatiques (y compris les anévrismes ventriculaires gauche postopératoires et post-infarctus).

Par mécanisme:

  • Vrai - représenté par une zone étirée du myocarde;
  • Faux - représenté par un hématome limité au péricarde.

Les variétés suivantes se distinguent par leur forme:

  • Sacculaire - avoir un cou, un corps et un dôme;
  • Diffuse - se transforme en douceur en un myocarde sain.

Il existe quatre types de localisation d'anévrisme:

  • Dans l'apex, un anévrisme affecte la partie inférieure du ventricule gauche, se terminant par un rétrécissement en forme de dôme;
  • Antéro-septal - anévrisme de la paroi antérieure du ventricule gauche, s'étend au-delà de l'apex et capture la partie inférieure du septum interventriculaire;
  • Partie basale - l'anévrisme est situé en dessous sur la paroi postérieure du ventricule gauche;
  • Antérieur - localisé à l'avant et s'étend partiellement à l'apex.

Les stades (formes) aigus, subaiguës et chroniques sont distingués en aval:

  • Aigu - la paroi du ventricule est représentée par un site de myocarde nécrotique. Cette forme dure 1 à 2 semaines et s'accompagne de douleurs intenses, de fièvre, de faiblesse;
  • Subaigu - 3 à 8 semaines. Il est représenté par un endocarde épaissi avec une accumulation de fibres élastiques. La clinique est effacée, le syndrome douloureux n'est pas brillant, la fièvre n'est pas typique;
  • Anévrisme ventriculaire gauche chronique - commence à 9 semaines. Il est représenté par un tissu conjonctif grossièrement fibreux inextensible. Les symptômes sont déterminés par la maladie sous-jacente et l'insuffisance cardiaque.

Causes d'occurrence

Les anévrismes congénitaux (5% des patients) se développent pendant la période prénatale sous l'influence de facteurs externes conduisant à des mutations géniques.

Les acquis sont formés pour les raisons suivantes:

  1. Athérosclérose des vaisseaux coronaires;
  2. Polyarthrite rhumatoïde;
  3. Endocardite infectieuse;
  4. Sarcoïdose;
  5. Infarctus transmural (plus de 90% des cas);
  6. Cardiomyopathie;
  7. Myocardite virale;
  8. Syphilis.

Anévrisme ventriculaire gauche après une crise cardiaque

Il y a deux phases successives de développement:

  • Dilatation précoce (nécrose et dissection des fibres);
  • Remodelage tardif (formation de cicatrices).

Phase de dilatation précoce

Dure 2 à 14 jours. Immédiatement après l'ischémie, la paroi myocardique devient lisse, le site de la blessure est bloqué par un thrombus.

Au bout de 1 à 2 jours, les cellules perdent leur structure et sont nécrotiques sous l'action d'enzymes. Les fibres de collagène deviennent plus minces, donc la zone subissant la nécrose (plus tard - la paroi de l'anévrisme) subit une pression artérielle systolique constante. Cela conduit à un étirement et à un élargissement progressifs de la zone touchée..

La majeure partie du sang n'entre pas dans la circulation systémique, mais dans la saillie formée. Cela conduit à une aggravation de l'ischémie et à une diminution de la fraction d'éjection..

Phase de remodelage tardive

Cela commence à partir de 3-4 semaines. Au site de l'ischémie, se développe un tissu régénérateur, qui est progressivement remplacé par des fibres conjonctives. La cicatrice qui en résulte empêche le myocarde de s'étirer, arrêtant l'élargissement de la zone nécrotique. En raison de l'implication des fibres nerveuses dans le processus, de courtes chaînes d'excitation nerveuse se développent dans cette phase, provoquant des crises d'arythmie.

L'apparition d'une cicatrice dense, clairement délimitée du tissu sain - la dernière étape du remodelage.

Rôle des métalloprotéinases matricielles

Les métalloprotéinases matricielles sont des enzymes impliquées dans les processus de transformation cicatricielle myocardique. Ils sont représentés par des protéines produites par des cellules régénératives en réponse à des dommages.

Les métalloprotéinases matricielles sont conçues pour détruire la zone nécrotique du ventricule. Sous leur action en phase de dilatation précoce, la structure anatomique des fibres de collagène est perturbée. Les enzymes contribuent à la destruction du site de nécrose, au lieu duquel se forme un nouveau tissu conjonctif.

La structure des parois des anévrismes

Cette section n'est intéressante et significative que pour savoir quel tissu est le plus dans les parois de l'anévrisme.

Selon la structure des parois, les types d'anévrismes suivants peuvent être distingués:

  • Musculaire Dans une telle pathologie, plus de place est donnée aux tissus musculaires. Leur relaxation est causée par des interruptions d'innervation, des fibres défectueuses ou un mauvais apport sanguin à cet endroit. Les cardiomyocytes sont ici soumis à une forte pression. Après tout, la contraction avec d'autres cellules tissulaires ne leur est pas disponible. En conséquence, il n'y a pratiquement pas de place pour le tissu conjonctif dans de tels endroits. Ces anévrismes sont difficiles à calculer en fonction de certains symptômes.
  • Fibreux. Ces excroissances contiennent le volume maximal de tissu conjonctif. Ils se forment 10 à 12 jours après la nécrose musculaire transférée. En raison de la mort importante des cellules musculaires. Sous l'action d'une impulsion, ils traînent tout le temps.
  • Fibromusculaire Ces pathologies sont composées de deux types de tissus: conjonctifs et musculaires. Ils se forment après une nécrose. Au moment où la zone de la cicatrice ne couvre pas toute la partie de la paroi cardiaque.

Image clinique

Les symptômes ne sont pas spécifiques. La triade classique est présentée:

  1. Essoufflement;
  2. Syndrome de la douleur;
  3. Sensation de battements cardiaques intermittents et rapides.

L'essoufflement est de nature mixte et se manifeste par des difficultés à la fois à l'inspiration et à l'expiration. Le syndrome de la douleur se développe sous forme d'angine de poitrine - dans les 10 à 15 minutes après l'exercice. La sensation d'interruption est due au développement d'une arythmie et peut être paroxystique ou persistante.

Autres manifestations:

  • Évanouissement;
  • Gonflement;
  • Diminution de la tolérance à l'exercice;
  • Insomnie;
  • Mort cardiaque subite.

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic, un complexe d'examens d'imagerie est utilisé - ECG, ventriculoangiographie, radiographie pulmonaire, échographie (ECHO), TDM, IRM, angiographie par radionucléides. Les signes suivants de la maladie sont détectés:

  1. Radiographie - expansion de l'ombre du cœur vers la gauche, augmentation de l'arc du ventricule gauche;
  2. ECG - élévation de l'onde T et apparition d'une onde Q pathologique;
  3. Ventriculoangiographie - détection de la mobilité paradoxale dans la zone de l'une des parois du ventricule;
  4. Échographie du cœur - détection du tissu cicatriciel, hématome cardiaque, formation de thrombus. La méthode permet également de confirmer la réduction de la fraction d'éjection;
  5. TDM (IRM) - amincissement de la paroi de l'anévrisme, œdème local (dans la phase aiguë d'une crise cardiaque), thrombus pariétaux;
  6. Méthode radionucléide - vous permet d'identifier l'anévrisme par la riche accumulation d'un médicament radionucléide.

Traitement et indications de la chirurgie

Chez certains patients, en l'absence de plaintes, un pronostic relativement favorable est déterminé. Ces patients subissent une observation dynamique et sont traités pour des maladies concomitantes..

Dans d'autres situations, le traitement est chirurgical. Les indications:

  • Greffe de pontage coronarien différée;
  • Arythmie;
  • Diminution de la fonction contractile du cœur;
  • Insuffisance cardiaque;
  • Menace de rupture le long de la cicatrice;
  • Syndrome de la douleur;
  • Diminution de la fraction d'éjection;
  • Le risque de développer une tamponnade.

L'intervention réalisée est appelée «remodelage myocardique chirurgical» et est la restauration de l'intégrité anatomique de la chambre ventriculaire gauche. Toutes les options chirurgicales sont réalisées avec cardioplégie (déconnexion du cœur de la circulation systémique).

Technique chirurgicale

  1. Après anesthésie générale, une incision médiane est pratiquée au niveau du sternum (sternotomie médiane).
  2. La cavité thoracique est ouverte, puis le péricarde.
  3. Le ventricule gauche est examiné, suivi d'une incision verticale.
  4. Le tissu cicatriciel de l'anévrisme est soigneusement examiné.
  5. Les masses thrombotiques détectées sont éliminées avec la cicatrice.
  6. Les parois du ventricule ouvert sont suturées avec deux couches de sutures.
  7. L'opération est complétée par une chirurgie plastique de la valve bicuspide et des artères coronaires.
  8. L'intervention se termine par une suture, ainsi que par l'adaptation des bords du sternum.

Méthodes de remodelage du ventricule du cœur

  • Tête linéaire (Cooley). Il s'agit d'une restauration de la structure anatomique de la paroi avec une suture linéaire à deux rangées. Après le retrait des masses thrombotiques, l'anévrisme est excisé, n'atteignant pas les limites des tissus sains de 2,5 à 3 cm. Le scellement de la cavité cardiaque est réalisé avec une boucle linéaire.

Sac à main en plastique (Jatene). Lorsque seul le haut est affecté, la méthode de la chaîne de bourse est utilisée. L'anévrisme est retiré. Une couture circulaire est cousue le long du bord du trou circulaire résultant, qui est serré comme un sac tissé. En plus de cela, une autre suture (à deux rangées) est appliquée pour éviter les écarts postopératoires.

Patch plastique circulaire (Cooley). Utilisé pour la défaite des murs arrière et inférieur. Le tissu cicatriciel est retiré avant d'atteindre la zone de 9 à 10 mm du myocarde sain. Un patch de matériau inerte sûr est appliqué sur le trou résultant et suturé aux parois du trou. Au-dessus de la couture circulaire, un enlacé.

Réparation endoventriculaire avec un patch (Dor). Il est utilisé pour une large zone de dommages. Le tissu cicatriciel est enlevé partout, après quoi le trou résultant est resserré avec une couture circulaire. Du côté de la cavité (de l'intérieur), un patch péricardique ou synthétique est cousu avec une couture torsadée. Une suture à une rangée est en outre réalisée sur le patch, ce qui protège contre la rupture postopératoire.

Dans des cas exceptionnels, les opérations ci-dessus violent davantage l'anatomie du cœur. Ensuite, ils préfèrent des interventions moins radicales:

  • Utilisation d'un ballon gabarit pour restaurer la cavité ventriculaire gauche;
  • Application d'un patch allongé et effilé;
  • Raccourcissement myocardique derrière les muscles papillaires.

Choix des tactiques de traitement

Le traitement peut être thérapeutique ou chirurgical. Un traitement conservateur est indiqué dans les cas suivants:

  • Lorsqu'un anévrisme IVS est associé à de «grandes» malformations cardiaques;
  • S'il y a des plaintes;
  • Comme préparation à la chirurgie.

À partir de médicaments pour indications individuelles et sous la supervision d'un cardiologue, ils utilisent:

  • Bêta-bloquants;
  • Nootropiques;
  • Fonds vasculaires;
  • Injection intraveineuse de médicaments pour le cœur.

Chirurgie

Le traitement chirurgical est indiqué en cas de complications. La question de l'intervention chirurgicale est tranchée par le collège des chirurgiens cardiaques, car un anévrisme peut exister temporairement comme stade de fermeture de l'IVS. Indications directes:

  • Grande quantité de décharge gauche-droite;
  • Rétrécissement des sections de sortie des chambres droites du cœur;
  • La combinaison d'une anomalie avec une insuffisance aortique;
  • Signes de croissance d'un anévrisme.

L'opération est réalisée dans des conditions de circulation artificielle. Technique:

  1. Après l'anesthésie générale et l'ouverture de la cavité thoracique, une incision longitudinale est pratiquée le long des parois des cavités droites du cœur.
  2. L'anévrisme est exposé et examiné pour les adhérences avec la valve tricuspide.
  3. Après élimination des adhérences, la saillie est cousue avec des coutures en forme de U et resserrée.

Pour les grandes tailles, l'anévrisme est retiré et le défaut résultant est suturé avec un patch.

Pronostic de traitement et qualité de vie

L'opération réussit dans 77 à 80% des cas. Le taux de survie à cinq ans des patients est de 60 à 70%, à dix ans - 55%. La re-formation de l'anévrisme n'est pas observée.

La qualité de vie diminue en raison d'une faible tolérance à l'activité physique, cependant, avec une auto-surveillance et un examen clinique constants, la fonction cardiaque s'améliore chez certains patients.

Les anévrismes ventriculaires gauches sont un groupe de formations pathologiques qui diffèrent dans le temps et les causes d'occurrence. La pathologie est plus typique chez les personnes âgées qui ont eu une crise cardiaque à grande focale.

Le fait de ne pas diagnostiquer la maladie en temps opportun peut entraîner une fibrillation ventriculaire et des complications mortelles. Dans la plupart des cas, un traitement chirurgical est recommandé; ses résultats et son pronostic sont déterminés par l'âge du patient, le type de chirurgie et les maladies concomitantes.

Conséquences et complications potentielles

Un anévrisme isolé n'entraîne pas de perturbation hémodynamique et est une découverte accidentelle. Cependant, il y a des cas fréquents de sa rupture, causés par une pression artérielle excessive du ventricule gauche. Ensuite, l'anévrisme se transforme en un défaut IVS et un shunt de gauche à droite commence..

Conséquences d'un parcours compliqué:

  • Carence en oxygène;
  • Ralentissement du développement physique;
  • Troubles psychomoteurs (syndrome d'hyperactivité, somnambulisme, somnambulisme, etc.);
  • Tendance aux maladies respiratoires;
  • Des retards de développement;
  • Thrombose ventriculaire gauche;
  • Insuffisance ventriculaire droite (œdème, congestion veineuse).

L'écart est plus typique pour l'adolescence, lorsque la capacité contractile du cœur atteint ses valeurs maximales.

Anévrisme ventriculaire gauche: pronostic, apex, traitement, durée de vie

Les maladies cardiaques, dans lesquelles le myocarde des cavités ventriculaires est affecté, sont compliquées par un certain nombre de maladies secondaires irréversibles. L'une de ces conditions est le développement de tissu cicatriciel, qui détermine la diminution de toutes les fonctions du ventricule gauche..

Le danger de pathologie se traduit par une possible thromboembolie, une aggravation de l'insuffisance cardiaque et la menace de mort..

Code CIM-10 et mécanisme éducatif

Code CIM-10: I25.3.

Un tissu cicatriciel bien défini du ventricule gauche qui ne participe pas à la contraction des fibres musculaires est appelé anévrisme. La pathologie est caractérisée par un déclin ou un mouvement paradoxal de la zone touchée pendant la systole et la diastole.

Un anévrisme se forme en réponse à une rupture ou à une nécrose de la paroi myocardique. Dans le mécanisme de sa formation, les fibres conjonctives sont impliquées, qui se développent excessivement en réponse à une blessure traumatique. La maladie est une complication fréquente de l'infarctus à grande focale et entraîne une diminution de la fonction contractile du cœur..

Au moment de leur apparition, les types de pathologie suivants sont distingués:

  • Congénitale (diverticules) - primaire;
  • Acquis - secondaire.

Les acquis sont divisés par maladie causale, morphologie, mécanisme et localisation..

En raison de:

  • Artères coronaires - avec pathologie des artères coronaires;
  • Non coronaire - en raison de maladies du myocarde;
  • Post-traumatiques (y compris les anévrismes ventriculaires gauche postopératoires et post-infarctus).

Par mécanisme:

  • Vrai - représenté par une zone étirée du myocarde;
  • Faux - représenté par un hématome limité au péricarde.

Les variétés suivantes se distinguent par leur forme:

  • Sacculaire - avoir un cou, un corps et un dôme;
  • Diffuse - se transforme en douceur en un myocarde sain.

Il existe quatre types de localisation d'anévrisme:

  • Dans l'apex, un anévrisme affecte la partie inférieure du ventricule gauche, se terminant par un rétrécissement en forme de dôme;
  • Antéro-septal - anévrisme de la paroi antérieure du ventricule gauche, s'étend au-delà de l'apex et capture la partie inférieure du septum interventriculaire;
  • Partie basale - l'anévrisme est situé en dessous sur la paroi postérieure du ventricule gauche;
  • Antérieur - localisé à l'avant et s'étend partiellement à l'apex.

Les deux premières variétés se retrouvent dans 93% des cas..

Les stades (formes) aigus, subaiguës et chroniques sont distingués en aval:

  • Aigu - la paroi du ventricule est représentée par un site de myocarde nécrotique. Cette forme dure 1 à 2 semaines et s'accompagne de douleurs intenses, de fièvre, de faiblesse;
  • Subaigu - 3 à 8 semaines. Il est représenté par un endocarde épaissi avec une accumulation de fibres élastiques. La clinique est effacée, le syndrome douloureux n'est pas brillant, la fièvre n'est pas typique;
  • Anévrisme ventriculaire gauche chronique - commence à 9 semaines. Il est représenté par un tissu conjonctif grossièrement fibreux inextensible. Les symptômes sont déterminés par la maladie sous-jacente et l'insuffisance cardiaque.

Causes d'occurrence

Les anévrismes congénitaux (5% des patients) se développent pendant la période prénatale sous l'influence de facteurs externes conduisant à des mutations géniques.

Les acquis sont formés pour les raisons suivantes:

Anévrisme ventriculaire gauche après une crise cardiaque

Il y a deux phases successives de développement:

  • Dilatation précoce (nécrose et dissection des fibres);
  • Remodelage tardif (formation de cicatrices).

Phase de dilatation précoce

Dure 2 à 14 jours. Immédiatement après l'ischémie, la paroi myocardique devient lisse, le site de la blessure est bloqué par un thrombus.

Au bout de 1 à 2 jours, les cellules perdent leur structure et sont nécrotiques sous l'action d'enzymes. Les fibres de collagène deviennent plus minces, donc la zone subissant la nécrose (plus tard - la paroi de l'anévrisme) subit une pression artérielle systolique constante. Cela conduit à un étirement et à un élargissement progressifs de la zone touchée..

La majeure partie du sang n'entre pas dans la circulation systémique, mais dans la saillie formée. Cela conduit à une aggravation de l'ischémie et à une diminution de la fraction d'éjection..

Phase de remodelage tardive

Cela commence à partir de 3-4 semaines. Au site de l'ischémie, se développe un tissu régénérateur, qui est progressivement remplacé par des fibres conjonctives.

La cicatrice formée empêche la distension myocardique en arrêtant l'élargissement de la zone nécrotique.

En raison de l'implication des fibres nerveuses dans le processus, de courtes chaînes d'excitation nerveuse se développent dans cette phase, provoquant des crises d'arythmie.

L'apparition d'une cicatrice dense, clairement délimitée du tissu sain - la dernière étape du remodelage.

Rôle des métalloprotéinases matricielles

Les métalloprotéinases matricielles sont des enzymes impliquées dans les processus de transformation cicatricielle myocardique. Ils sont représentés par des protéines produites par des cellules régénératives en réponse à des dommages.

Les métalloprotéinases matricielles sont conçues pour détruire la zone nécrotique du ventricule. Sous leur action en phase de dilatation précoce, la structure anatomique des fibres de collagène est perturbée. Les enzymes contribuent à la destruction du site de nécrose, au lieu duquel se forme un nouveau tissu conjonctif.

Flux naturel

Le parcours est long et lentement progressif. La présence d'un anévrisme entraîne une baisse de la fraction d'éjection. Une diminution du flux sanguin vers l'aorte provoque une hypertension.

Par la suite, cela provoque une violation de la conduction et de la fonction contractile du cœur. Au cours de l'année, la plupart des patients développent des complications secondaires, dont la plus courante est l'arythmie.

L'arythmie a pour conséquence une augmentation de la formation de thrombus..

Après 5 ans à compter du début de la maladie, tous les patients développent une insuffisance ventriculaire gauche chronique.

Image clinique

Les symptômes ne sont pas spécifiques. La triade classique est présentée:

  1. Essoufflement;
  2. Syndrome de la douleur;
  3. Sensation de battements cardiaques intermittents et rapides.

L'essoufflement est de nature mixte et se manifeste par des difficultés à la fois à l'inspiration et à l'expiration. Le syndrome de la douleur se développe sous forme d'angine de poitrine - dans les 10 à 15 minutes après l'exercice. La sensation d'interruption est due au développement d'une arythmie et peut être paroxystique ou persistante.

Autres manifestations:

  • Évanouissement;
  • Gonflement;
  • Diminution de la tolérance à l'exercice;
  • Insomnie;
  • Mort cardiaque subite.

Complications possibles

Parmi les complications précoces, les plus importantes sont:

Une autre conséquence de la maladie est l'insuffisance cardiaque chronique. Au début, il a le caractère d'un ventriculaire gauche, mais à mesure qu'il progresse, il devient universel et affecte toutes les cavités cardiaques..

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic, un complexe d'examens d'imagerie est utilisé - ECG, ventriculoangiographie, radiographie pulmonaire, échographie (ECHO), TDM, IRM, angiographie par radionucléides. Les signes suivants de la maladie sont détectés:

  1. Radiographie - expansion de l'ombre du cœur vers la gauche, augmentation de l'arc du ventricule gauche;
  2. ECG - élévation de l'onde T et apparition d'une onde Q pathologique;
  3. Ventriculoangiographie - détection de la mobilité paradoxale dans la zone de l'une des parois du ventricule;
  4. Échographie du cœur - détection du tissu cicatriciel, hématome cardiaque, formation de thrombus. La méthode permet également de confirmer la réduction de la fraction d'éjection;
  5. TDM (IRM) - amincissement de la paroi de l'anévrisme, œdème local (dans la phase aiguë d'une crise cardiaque), thrombus pariétaux;
  6. Méthode radionucléide - vous permet d'identifier l'anévrisme par la riche accumulation d'un médicament radionucléide.

Traitement et indications de la chirurgie

Chez certains patients, en l'absence de plaintes, un pronostic relativement favorable est déterminé. Ces patients subissent une observation dynamique et sont traités pour des maladies concomitantes..

Dans d'autres situations, le traitement est chirurgical. Les indications:

  • Greffe de pontage coronarien différée;
  • Arythmie;
  • Diminution de la fonction contractile du cœur;
  • Insuffisance cardiaque;
  • Menace de rupture le long de la cicatrice;
  • Syndrome de la douleur;
  • Diminution de la fraction d'éjection;
  • Le risque de développer une tamponnade.

L'intervention réalisée est appelée «remodelage myocardique chirurgical» et est la restauration de l'intégrité anatomique de la chambre ventriculaire gauche. Toutes les options chirurgicales sont réalisées avec cardioplégie (déconnexion du cœur de la circulation systémique).

Technique chirurgicale

  1. Après anesthésie générale, une incision médiane est pratiquée au niveau du sternum (sternotomie médiane).
  2. La cavité thoracique est ouverte, puis le péricarde.
  3. Le ventricule gauche est examiné, suivi d'une incision verticale.
  4. Le tissu cicatriciel de l'anévrisme est soigneusement examiné.
  5. Les masses thrombotiques détectées sont éliminées avec la cicatrice.
  6. Les parois du ventricule ouvert sont suturées avec deux couches de sutures.
  7. L'opération est complétée par une chirurgie plastique de la valve bicuspide et des artères coronaires.
  8. L'intervention se termine par une suture, ainsi que par l'adaptation des bords du sternum.

Méthodes de remodelage du ventricule du cœur

  • Tête linéaire (Cooley). Il s'agit d'une restauration de la structure anatomique de la paroi avec une suture linéaire à deux rangées. Après le retrait des masses thrombotiques, l'anévrisme est excisé, n'atteignant pas les limites des tissus sains de 2,5 à 3 cm. Le scellement de la cavité cardiaque est réalisé avec une boucle linéaire.
  • Sac à main en plastique (Jatene). Lorsque seul le haut est affecté, la méthode de la chaîne de bourse est utilisée. L'anévrisme est retiré. Une couture circulaire est cousue le long du bord du trou circulaire résultant, qui est serré comme un sac tissé. En plus de cela, une autre suture (à deux rangées) est appliquée pour éviter les écarts postopératoires.
  • Patch plastique circulaire (Cooley). Utilisé pour la défaite des murs arrière et inférieur. Le tissu cicatriciel est retiré avant d'atteindre la zone de 9 à 10 mm du myocarde sain. Un patch de matériau inerte sûr est appliqué sur le trou résultant et suturé aux parois du trou. Au-dessus de la couture circulaire, un enlacé.
  • Réparation endoventriculaire avec un patch (Dor). Il est utilisé pour une large zone de dommages. Le tissu cicatriciel est enlevé partout, après quoi le trou résultant est resserré avec une couture circulaire. Du côté de la cavité (de l'intérieur), un patch péricardique ou synthétique est cousu avec une couture torsadée. Une suture à une rangée est en outre réalisée sur le patch, ce qui protège contre la rupture postopératoire.

Dans des cas exceptionnels, les opérations ci-dessus violent davantage l'anatomie du cœur. Ensuite, ils préfèrent des interventions moins radicales:

  • Utilisation d'un ballon gabarit pour restaurer la cavité ventriculaire gauche;
  • Application d'un patch allongé et effilé;
  • Raccourcissement myocardique derrière les muscles papillaires.

Pronostic de traitement et qualité de vie

L'opération réussit dans 77 à 80% des cas. Le taux de survie à cinq ans des patients est de 60 à 70%, à dix ans - 55%. La re-formation de l'anévrisme n'est pas observée.

La prévision est relativement favorable. Les patients sont suivis à vie par un cardiologue et sont traités pour des maladies concomitantes, ce qui évite de nombreuses complications cardiaques.

La qualité de vie diminue en raison d'une faible tolérance à l'activité physique, cependant, avec une auto-surveillance et un examen clinique constants, la fonction cardiaque s'améliore chez certains patients.

Les anévrismes ventriculaires gauches sont un groupe de formations pathologiques qui diffèrent dans le temps et les causes d'occurrence. La pathologie est plus typique chez les personnes âgées qui ont eu une crise cardiaque à grande focale.

Le fait de ne pas diagnostiquer la maladie en temps opportun peut entraîner une fibrillation ventriculaire et des complications mortelles. Dans la plupart des cas, un traitement chirurgical est recommandé; ses résultats et son pronostic sont déterminés par l'âge du patient, le type de chirurgie et les maladies concomitantes.

Anévrisme ventriculaire gauche - pronostic, symptômes, méthodes de diagnostic et de traitement

Un anévrisme cardiaque est une zone pathologiquement bombée de la paroi cardiaque. Ce renflement a la forme d'une poche..

Il apparaît sous l'influence d'une pression élevée à l'intérieur du cœur, car la propriété contractile des tissus est perdue dans cette zone, leur résistance et leur élasticité ont diminué. La plupart des anévrismes cardiaques se forment dans le ventricule gauche après une crise cardiaque.

Certaines cellules de l'organe meurent. Dans ce cas, l'anévrisme du ventricule du cœur est étudié comme conséquence de la maladie principale. Cependant, la pathologie peut survenir pour une autre raison..

Important! Des anévrismes se développent chez 15 patients sur 100 qui ont eu une crise cardiaque. Selon les statistiques médicales, les hommes de plus de 40 ans sont plus sensibles à la maladie. Les données concordent avec la prévalence de la rupture cardiaque. Chez un nouveau-né, un adolescent ou un jeune, un infarctus et un anévrisme cardiaque sont beaucoup moins courants..

Description de la maladie

L'anévrisme de l'apex ventriculaire gauche est une conséquence douloureuse complexe de l'infarctus du myocarde. Le foyer de la maladie est une zone de muscle cardiaque usé et endommagé.

Cet endroit du tissu musculaire a à un moment donné l'effet excessif du flux sanguin lors d'une attaque, il continue donc à subir une pression et ne peut pas récupérer indépendamment à son état d'origine.

En conséquence, le tissu musculaire devient étiré, mince - un renflement apparaît. Souvent, la pathologie affecte le ventricule gauche - sa partie supérieure.

Classification

La classification d'un anévrisme cardiaque repose sur plusieurs critères. Au moment de l'événement, il y a:

  1. Anévrisme aigu - survient dans les 2 semaines après une crise cardiaque.
  2. Subaigu - se produit dans la période de 2 à 7 semaines après l'attaque expérimentée dans le contexte d'une mauvaise récupération de la cicatrice.
  3. Chronique. Difficile à diagnostiquer techniquement. Et les symptômes ressemblent à une insuffisance cardiaque aiguë.

Selon la manifestation, il existe plusieurs types d'anévrismes ventriculaires gauches:

  • Sous la forme d'un champignon - un renflement d'une grande surface de tissu sur une petite «jambe».
  • Sous la forme d'une poche - la pathologie a une forme arrondie, apparaît sur un large "cou" à la base du tissu musculaire.
  • Diffuse - une partie allongée du tissu qui a une petite dépression fait saillie.
  • Délaminage - il y a un grand nombre de renflements dans une zone.

Dans la pratique médicale, les anévrismes diffus sont devenus les plus courants. Dans de rares cas, champignon et exfoliant.

Selon les caractéristiques structurelles, les types d'anévrismes sont:

  • Vrai - un renflement de tissu cicatriciel ou de tissu mort sur la partie pariétale du ventricule.
  • Faux - un défaut formé en raison de la rupture du tissu cardiaque musculaire, il existe une forte probabilité de rupture d'un anévrisme.
  • Fonctionnel - une zone pathologiquement altérée de la coque musculaire capable.

Les raisons

La principale raison de l'apparition d'un anévrisme ventriculaire gauche postinfarctus est un affaiblissement local de la paroi cardiaque. Un défaut peut se développer en raison de changements fonctionnels ou structurels de l'organe.

Si nous parlons d'un facteur fonctionnel, alors nous considérons une partie du tissu du muscle cardiaque, qui ne peut pas se contracter de la même manière qu'un tissu sain. La section se contracte à son rythme, de manière asynchrone.

Compte tenu des défauts structurels, la cause de l'anévrisme est un endommagement de la couche (et parfois de plusieurs couches) de la paroi cardiaque.

Dans une telle situation, certaines des cellules saines meurent ou sont remplacées par d'autres tissus qui ne devraient pas être présents dans la structure de la paroi. En cas de stratification dans la lésion, la paroi s'affaiblit considérablement.

Dans le cœur, augmentation de la pression artérielle, c'est pourquoi un renflement apparaît dans la zone faible, se transformant en anévrisme cardiaque.

Les principales causes de la maladie:

  • Rupture myocardique expérimentée.
  • Infections sévères.
  • Anévrismes cardiaques congénitaux.
  • Chirurgie cardiaque reportée.
  • Traumatisme.
  • Myocardite de nature toxique.
  • Inflammation systémique.
  • Cardiosclérose sous forme idiopathique.
  • Rayonnement ionisant.

Symptômes

Cliniquement, la manifestation de l'anévrisme VG est presque invisible. Cependant, en raison du fait que la pathologie entraîne un dysfonctionnement du cœur, elle présente des signes généraux d'insuffisance cardiaque:

  1. Douleur dans la poitrine, irradiant vers la gauche.
  2. Douleur du cœur après un stress psychologique et physique important.
  3. Inconfort dans la poitrine.
  4. Augmentation de la fréquence cardiaque, essoufflement.
  5. Vertiges.
  6. Perte de conscience, évanouissement.
  7. Gonflement des bras et des jambes.
  8. Sensation de manque d'oxygène, suffocation.

Diagnostique

Un cardiologue qualifié peut diagnostiquer et prédire un anévrisme de l'apex ventriculaire gauche. Après avoir examiné le patient et reçu des réponses de recherche, l'image deviendra claire. Pour l'étude, des techniques d'échographie, d'ECG, d'IRM sont utilisées. Des diagnostics opportuns aident à éviter les conséquences les plus dangereuses, même la mort. Pour déterminer le plan de traitement, vous devez connaître l'emplacement, la taille et la structure de l'anévrisme.

Traitement

Étant donné que l'anévrisme du ventricule gauche du cœur a un pronostic favorable, dans l'évolution asymptomatique de la maladie, les indications chirurgicales chez ces patients sont relatives. Cependant, chez les patients devant subir une intervention chirurgicale - résection de l'anévrisme ventriculaire gauche, il est parfois nécessaire de restaurer l'exactitude de la forme du VG par chirurgie.

La chirurgie obligatoire est prescrite aux patients qui, après une crise cardiaque, développent un dysfonctionnement ventriculaire du côté gauche, il existe une akinésie et une dyskinésie sur les tissus. Dans ce cas, le volume du VG augmente, il existe un risque de rupture de l'anévrisme. L'intervention chirurgicale ne peut être évitée chez les patients présentant une pathologie thromboembolique (thrombose).

L'opération pour enlever le renflement ventriculaire gauche est considérée comme justifiée à condition que l'approche correcte soit choisie, une étude détaillée de la fonction cardiaque basée sur les résultats de l'échocardiographie et l'identification de l'ampleur et de la localisation de la pathologie. En effet, à l'avenir, il y a une chance de réduire la tension dans la paroi du ventricule gauche, d'orienter les muscles dans la bonne direction et d'améliorer la contractilité du cœur.

Parmi les contre-indications figurent:

  • Trop de risques d'anesthésie.
  • Manque de muscle cardiaque fonctionnel autre qu'un anévrisme.
  • Diminution de l'index cardiaque.

Lors de l'intervention chirurgicale, le système d'approvisionnement en sang artificiel doit être connecté; pour plus de commodité, un drainage ventriculaire est placé à gauche à travers les vaisseaux pulmonaires veineux du côté droit. Souvent, de telles opérations sont combinées avec la correction de la valve mitrale et le shunt de l'aorte endommagée.

Anévrisme ventriculaire gauche: pronostic après chirurgie, traitement

Les parois du myocarde avec du tissu nécrotique sous l'influence de la pression interne gonflent localement et forment une cavité en forme de poche. Selon la lésion du cœur, un anévrisme du ventricule gauche ou droit.

Dans 98% des cas, l'anomalie se développe à gauche, car les crises cardiaques touchent souvent le haut de la paroi antérieure. Des problèmes similaires du côté droit ne se produisent que dans 2%.

La taille de la lésion (de 1 à 19 cm) et le degré de protrusion déterminent la zone de la lésion.

Allouer vrai, formé à partir de tissu conjonctif cicatriciel; fausse pulsation avec un risque élevé de rupture, résultant d'une violation de l'intégrité de la coque; fonctionnel avec des défauts muraux locaux.

Les raisons du développement de la pathologie

Le principal est un affaiblissement fragmentaire des parois, accompagné de troubles structurels et fonctionnels. Dans le premier cas, nous parlons de lésions des couches de tissu cardiaque - endocarde, myocarde, épicarde. Ils contiennent les fibres du système conducteur, qui propagent les impulsions et assurent la contraction simultanée des oreillettes et des ventricules..

Avec la mort partielle des cellules, les zones avec des tissus morts sont remplacées par un tissu conjonctif avec une structure lâche. Avec la destruction fonctionnelle, la zone défectueuse ne se contracte pas ou vibre à un rythme différent. Dans ce contexte, une angine de poitrine apparaît, causée par des lésions vasculaires, un essoufflement. L'arythmie provoque de violentes pulsations des ventricules, conduit à des évanouissements, peut provoquer un arrêt cardiaque soudain.

  • crise cardiaque (dans 95% des cas);
  • pathologie congénitale;
  • circulation collatérale insuffisante, thrombose coronarienne;
  • complications postopératoires;
  • dans de rares cas - maladies infectieuses à l'origine de la myocardite: virus Koasaki, Epstein-Barr, grippe, champignons et streptocoques;
  • myocardite toxique;
  • inflammation systémique - rhumatisme cardiaque.

Quel est le danger

Un cœur en bonne santé pompe le sang à chaque impulsion. La fraction d'éjection varie de 60 à 70%. Si les valeurs sont inférieures à 40%, les problèmes cardiaques commencent.

Une diminution des indicateurs jusqu'à 35% entraîne une violation du rythme, de la circulation sanguine et d'autres échecs systémiques qui menacent la vie.

Lorsque les parois amincies du ventricule s'étirent et forment une cavité qui, lorsque le muscle se contracte, est pompée de sang, seule une petite partie de celui-ci pénètre dans les vaisseaux.

  • les vannes assurant la circulation d'une chambre à une autre sont endommagées;
  • les zones saines souffrent;
  • des caillots sanguins apparaissent à l'intérieur de la formation;
  • un environnement bénéfique pour les microbes se forme;
  • se développe une thrombidocardite bactérienne.

Systématisation des anévrismes par localisation, forme

Lieux de localisation des formations:

  • apex du ventricule gauche;
  • moins souvent - murs avant et arrière;
  • septum interventriculaire.

Dans le cas d'une membrane de séparation, la situation est ambiguë. Il y a peu de cellules et l'échec du rythme contractile n'est pas critique. Bien que la courbure sévère du septum vers la chambre droite soit rare, une mauvaise division du sang dans les ventricules est fatale.

À l'échocardiographie, les formations sont visibles à l'œil nu. Le taux de croissance est déterminé le long des contours, une prévision est faite. Allouer:

  • protubérances diffuses de petite taille sans limites claires;
  • sacculaire avec une cavité spacieuse dans laquelle le sang stagne;
  • champignon avec une bouche étroite et une base large;
  • exfoliant avec plusieurs renflements en un seul endroit.

Plus souvent que d'autres, il y en a des diffuses. Au moment de la formation, la pathologie est systématisée selon les formes:

  1. Aiguë est détecté dans les 10 à 15 jours suivant une crise cardiaque.
  2. Subaigu - de 2 à 6 semaines après une crise cardiaque. La douleur provoque une formation anormale de tissu cicatriciel.
  3. La chronique survient 1,5 mois après une condition critique. Il est difficile de le différencier, car les symptômes sont similaires à ceux de l'insuffisance cardiaque..

Diagnostique

À la palpation de la poitrine, le cardiologue ressent la contraction du sac. Pendant l'écoute, des bruits sourds se font entendre, provoqués par ses vibrations. L'emplacement des dents sur le cardiogramme montre des signes de crise cardiaque. La fraction d'éjection est déterminée par ventriculographie gauche, la contractilité de la paroi est évaluée.

À l'aide de rayons X, d'IRM, de tomodensitométrie, un véritable anévrisme se distingue d'un faux. EchoCG établit la taille de la formation, l'emplacement, révèle un thrombus.

Médicament pour l'anévrisme ventriculaire gauche

Les prescriptions de médicaments ne résolvent pas radicalement le problème. Si la formation est petite, n'affecte pas la circulation sanguine et est asymptomatique, une observation dynamique est effectuée. Un traitement conservateur est indiqué pour prévenir le développement de complications à domicile. Le patient est obligé de limiter l'activité physique, de contrôler le rythme cardiaque. Nommé:

  • antispasmodiques, médicaments pour la circulation sanguine active;
  • antiplaquettaires et anticoagulants pour prévenir les caillots sanguins;
  • médicaments pour restaurer le rythme;
  • statines pour la prévention de l'athérosclérose;
  • diurétiques.

Traitement avec des remèdes populaires

Il est impossible de corriger une maladie mortelle avec des herbes. Les décoctions et infusions sont utilisées en complément de la méthode principale pour soulager la condition.

  1. Une cuillerée d'aneth sec est cuite à la vapeur avec 250 ml d'eau, a insisté pendant une heure. Le volume est divisé en 3 parties, prises au cours de la journée.
  2. Les feuilles de sureau sont brassées de la même manière. Le bouillon est consommé dans une cuillerée 1 fois par jour. Les racines de la plante sont bouillies pendant 15 minutes, a insisté. Le liquide cicatrisant se boit dans 2 litres. par jour.
  3. Les baies de viorne sous toutes leurs formes soulagent l'essoufflement.
  4. Aubépine (2 l.) Est brassée dans 200 ml d'eau, divisée en 3 doses.

L'achillée millefeuille, le millepertuis et l'arnica dans un rapport de 4: 3: 1 sont broyés et mélangés. Une cuillerée de matières premières est versée avec de l'eau bouillante, a insisté pendant 3 heures. Ensuite, le récipient avec le contenu est envoyé au feu, bouilli pendant 5 minutes, bu par jour.

Méthode radicale: indications et contre-indications

Dans les cas difficiles, il n'y a pas de choix - le patient se voit proposer une opération ouverte - une anévrysmectomie, sinon un thrombus peut se rompre, un sac rompu, un certain nombre de complications potentiellement mortelles causées par une fibrillation ventriculaire peuvent apparaître. L'essence de l'intervention chirurgicale est l'excision de l'excès de tissu. Les indications:

  • insuffisance cardiaque progressive de degré I ou II;
  • déformation congénitale;
  • arythmie sévère;
  • thromboembolie répétée;
  • faux anévrisme du ventricule gauche du cœur;
  • Pause.

Si le problème n'est pas fondamentalement résolu, les chances d'une issue tragique augmentent de 7 fois, bien que la chirurgie ne soit pas non plus inoffensive. Les manipulations chirurgicales sont associées à des risques élevés et comportent des contre-indications. Absolu:

  • échecs systémiques dans le foie, les reins;
  • oncologie;
  • insuffisance pulmonaire et cardiaque;
  • infections sévères;
  • Diabète.

Relatif: vieillesse, crise cardiaque récente, hypertension pulmonaire, contractilité myocardique insuffisante.

Fonctionnement: étapes de réalisation

Le type de résection dépend de la forme d'éducation. Avec diffuse, la diaphragmoplastie est pertinente. Le patient est connecté à une machine cœur-poumon, une anesthésie par intubation est administrée.

  1. Une sternotomie médiane est réalisée. La dissection du sternum entre les côtes VI et V ouvre une approche vers le cœur.
  2. Les canules sont placées dans l'aorte et les grosses veines.
  3. Le cœur est éteint de force. Les processus nécessaires sont effectués par l'appareil.
  4. La saillie est ouverte, les caillots sanguins sont éliminés et les zones déformées sont excisées.

La vétriculoplastie est réalisée selon la méthode Cooley (linéaire), Zhatane (bourse), ou selon Dor (endovétriculaire).

  1. Le plastique linéaire implique l'élimination de la lésion défectueuse et la suture avec des joints en Téflon.
  2. Une suture en bourse est appliquée sur la cicatrice avec un renflement au sommet du cœur.
  3. Endoventriculaire est causé par la couture d'un sac, l'application d'un patch à partir d'un rabat cutané ou d'un matériau synthétique.

La chirurgie plastique douce n'affecte pas l'artère interventriculaire, ce qui permet au pontage vasculaire de réanimer le flux sanguin normal. Cela vous évitera les crises cardiaques, la tachycardie, la bradycardie dans la période postopératoire et empêchera l'apparition de douleurs angineuses..

  • faible débit cardiaque;
  • embolie artérielle;
  • insuffisance pulmonaire;
  • fibrillation auriculaire - 10%, crise cardiaque -5%.

Résultat létal - 12-20%.

Proznose

Après une opération réussie, les augmentations suivantes à court terme: vitesse du flux sanguin, volumes dystoniques et systoliques (EDV et CSV), tolérance à l'effort. Dans les 5 ans, le taux de survie est de 80%, après 10 - environ 60%.

Le sort des patients atteints d'anévrisme dépend de l'état du système cardiovasculaire, du taux de progression de l'athérosclérose. Certains restent capables de travailler et de vivre longtemps, d'autres développent une insuffisance cardiaque et des pathologies concomitantes. En général, la perspective dépend de complications telles que: crise cardiaque répétée, embolie, modifications anormales du myocarde.

La condition aiguë après avoir subi une crise cardiaque est souvent compliquée par une rupture de la paroi. Il n'y a aucune chance de survie en bloquant une chemise cardiaque avec du sang. En moyenne, dans cette situation, le temps est limité - 2-9 jours.

Chez les patients présentant une forme chronique, avec des renflements sacculaires ou en forme de champignon, les chances dépendent de la profondeur des lésions myocardiques. Durée de vie - 2-4 ans.

En raison de problèmes de circulation sanguine dans la cavité, des caillots sanguins se forment, ce qui entrave le grand cercle de circulation sanguine, les fonctions contractiles et de pompage sont altérées. Conclusion: vous devez garder le doigt sur le pouls au sens littéral du terme.

Une échocardiographie programmée une fois 2 fois par an suivra les changements et évitera les conditions critiques.

Une pathologie extrêmement dangereuse - anévrisme du cœur après une crise cardiaque

L'une des complications graves d'une crise cardiaque est la saillie anévrysmale de la paroi dans la zone de nécrose. Les signes de son développement sont: insuffisance circulatoire, thromboembolie, arythmie. Pour le traitement, une opération est nécessaire, sans elle, les patients meurent d'une décompensation cardiaque ou d'une rupture d'un anévrisme.

Raisons de l'apparition d'un anévrisme après une crise cardiaque

Chez la plupart des patients, la condition précédente était un infarctus du myocarde étendu avec nécrose transmurale (toutes les couches de paroi). Dans ce cas, un anévrisme peut survenir à la fois dans la première semaine et plusieurs mois après le début de la maladie..

Le lieu de formation le plus courant est l'apex et la paroi antérieure du ventricule gauche. Le tissu musculaire détruit est hautement extensible et, pendant la période de contraction cardiaque, fait saillie vers l'extérieur ou dans la lumière du ventricule droit si la formation est située sur le septum.

Les facteurs qui peuvent provoquer le développement d'un anévrisme après une crise cardiaque comprennent:

Nous vous recommandons de lire l'article sur la cardiosclérose post-infarctus. De là, vous apprendrez les causes et les symptômes de la pathologie, les types de cardiosclérose postinfarctus, les complications possibles, le diagnostic et le traitement.

Et voici plus sur les complications de l'infarctus du myocarde.

Signes et symptômes

Lorsque le ventricule se contracte, le sang passe partiellement dans le sac anévrysmal, ce qui réduit le débit cardiaque et contribue aux manifestations de l'insuffisance cardiaque et vasculaire:

  • dyspnée,
  • faiblesse sévère,
  • vertiges,
  • évanouissement,
  • toux,
  • crises d'asthme,
  • gonflement des jambes,
  • hypertrophie du foie.

En raison du mouvement turbulent du sang dans la cavité de l'anévrisme, des caillots sanguins se forment - des thrombus pariétaux. Ils peuvent être détruits et leurs parties se déplacent le long du lit artériel. De telles embolies entraînent un blocage des vaisseaux des extrémités, du cerveau, des poumons, des intestins, des reins, provoquant une gangrène, des infarctus d'organes (y compris une nécrose myocardique secondaire), un accident vasculaire cérébral.

Si un anévrisme survient pendant la période aiguë ou subaiguë de la maladie, sa paroi contient du tissu cicatriciel encore insuffisamment formé, ce qui peut entraîner une rupture cardiaque, une hémorragie dans le péricarde, une tamponnade et un arrêt cardiaque.

Combien de personnes vivent avec un anévrisme postinfarctus sans traitement

La formation d'une saillie de la paroi cardiaque fait référence à une évolution défavorable de l'infarctus du myocarde. Si l'opération n'est pas effectuée à temps, alors dans les 2 à 3 ans à compter du moment de la formation de l'anévrisme, les patients meurent d'une décompensation coronaire ou cardiaque aiguë, d'une thrombose. Les facteurs qui augmentent la probabilité de décès comprennent:

  • progression de l'insuffisance circulatoire;
  • reprise des crises d'angor pendant le traitement;
  • insuffisance relative de la valve mitrale due à l'expansion de la cavité ventriculaire gauche;
  • types graves de troubles du rythme;
  • grande taille d'anévrisme, forme sacculaire ou champignon.

Évolution plus bénigne des lésions asymptomatiques et petites formées 2 mois après le début de la crise cardiaque.

Regardez la vidéo sur l'anévrisme et le danger qu'il comporte:

Classification de l'éducation

À l'emplacement de l'anévrisme, il peut y avoir:

  • ventriculaire (principalement gauche);
  • septal (septum interventriculaire).

Il existe des formations dangereuses sous la forme d'un sac, d'un champignon et d'une multicouche (l'une à l'intérieur de l'autre), les plates avec une configuration de bol de l'intérieur sont considérées comme plus durables. La structure de la paroi de l'anévrisme est constituée de fibres musculaires ou de tissu conjonctif, le plus souvent elles sont combinées dans des proportions différentes.

La complication peut survenir dans les périodes aiguës (jusqu'à la 2ème semaine), subaiguës (jusqu'à la 8ème) et chroniques se forment après le 2ème mois de la crise.

Les vrais anévrismes ventriculaires sont composés des trois couches du myocarde, et les faux apparaissent lorsque le tissu musculaire se rompt, ils ne sont limités que par l'épicarde et le sac péricardique, la probabilité de rupture dans ce cas est extrêmement élevée.

Avec une crise cardiaque, une variante fonctionnelle peut apparaître: les cellules viables sont à l'état dormant (zone d'un cœur hibernant), elles ne se contractent pas en phase systole, mais se gonflent sous la pression artérielle. Après la restauration du flux sanguin vers cette zone, l'anévrisme disparaît.

Méthodes de diagnostic

Les signes qui peuvent être trouvés lors de l'examen du patient comprennent:

  • examen et palpation - pulsation asynchrone dans le 3e - 4e espace intercostal en dehors de la zone de l'impulsion apicale (un symptôme d'un culbuteur);
  • auscultation - souffle pendant la systole avec insuffisance mitrale relative;
  • radiographie - protrusion pathologique de l'arc ventriculaire gauche, expansion des frontières du cœur, congestion pulmonaire;
  • ECG - symptômes de crise cardiaque «gelés», aucune amélioration (récupération ST);
  • EchoCG - l'anévrisme est déterminé, vous pouvez examiner sa taille, la présence de caillots sanguins, ainsi que les paramètres hémodynamiques - fraction d'éjection, volumes terminaux du ventricule en systole et diastole;
  • angiographie coronarienne - blocage de l'artère coronaire et modifications du flux sanguin derrière elle;
  • ventriculographie et IRM - aident à établir la taille, la forme, l'emplacement, les modifications du muscle cardiaque en dehors de l'anévrisme, la thrombose de la cavité ventriculaire;
  • TEP du cœur (tomographie par émission de positons) - est nécessaire pour déterminer le myocarde «dormant» dans les zones adjacentes;
  • L'EFI (étude électrophysiologique) est indiquée en présence d'arythmie.

La chirurgie comme seule option de traitement

Un traitement médicamenteux peut être prescrit dans des cas exceptionnels - avec des contre-indications à la chirurgie (danger d'anesthésie, cellules mortes autour de l'anévrisme, régurgitation mitrale sévère), petit anévrisme asymptomatique. Dans toutes les autres situations, une intervention chirurgicale est indiquée..

Le patient est connecté à un appareil de respiration artificielle, après ouverture du sac de l'anévrisme, il est nettoyé des caillots sanguins, excisé, laissant environ 2 cm de tissu cicatriciel, puis suturé avec une suture linéaire ou en bourse.

Pour les grosses lésions, un patch est appliqué sur les coutures..

Parallèlement à l'ablation de l'anévrisme, une greffe de pontage coronarien est parfois effectuée pour rétablir le flux sanguin dans la zone d'infarctus, chirurgie valvulaire cardiaque.

Pronostic après pour le patient

L'opération réalisée réduit considérablement la mortalité des patients. Mais comme il est effectué à cœur ouvert et que le volume du ventricule diminue après la suture, des complications sont possibles en période postopératoire:

  • insuffisance cardiaque et respiratoire;
  • faible débit cardiaque (hypotension, évanouissement, collapsus);
  • arythmie;
  • saignement;
  • accident vasculaire cérébral;
  • insuffisance rénale.

Le taux de survie à cinq ans après résection d'un anévrisme est d'environ 75% et le taux de survie à dix ans est d'environ 35%. Chez la plupart des patients, la cause du décès est une coronaropathie aiguë répétée.

Nous vous recommandons de lire l'article sur la chirurgie de l'anévrisme de l'aorte. De là, vous en apprendrez sur les indications de l'intervention chirurgicale, les types d'opérations, la période de rééducation et le pronostic pour les patients..

Et voici plus sur l'infarctus du myocarde à répétition.

L'anévrisme postinfarctus se forme avec des lésions myocardiques étendues et transmurales. Se produit le plus souvent dans le ventricule gauche. Entraîne une insuffisance cardiaque, une thrombose vasculaire, des troubles du rythme. Lorsqu'il apparaît dans une période aiguë et subaiguë, il a une paroi fragile, qui menace de rompre le cœur.

Le diagnostic le plus précis est posé par l'échocardiographie, la ventriculographie et l'IRM. Pour le traitement, une opération est nécessaire - excision des tissus avec restauration ultérieure de l'intégrité des parois du ventricule.

Anévrisme ventriculaire gauche: traitement, opération à Saint-Pétersbourg, prix

L'anévrisme ventriculaire gauche du cœur est une complication grave de l'infarctus du myocarde, qui est un site de muscle cardiaque aminci.

La zone endommagée du tissu musculaire, qui a repris la pression artérielle pendant l'attaque, continue de subir une pression, incapable de prendre la position d'origine.

En conséquence, le tissu devient plus mince et s'étire, formant une saillie - anévrisme. Le plus souvent, le ventricule gauche est affecté dans la partie antérieure supérieure.

L'anévrisme ventriculaire gauche est classé selon plusieurs critères:

1. Au moment de la comparution:

  • Forme aiguë - détectée jusqu'à 2 semaines après une crise cardiaque.
  • Forme subaiguë - trouvée dans la période de 2 à 6 semaines après une crise cardiaque, le plus souvent caractérisée par une formation incorrecte de tissu cicatriciel.
  • Forme chronique - techniquement difficile à diagnostiquer, symptomatiquement similaire à l'insuffisance cardiaque aiguë.

2. Par la forme de manifestation:

  • Champignon - renflement d'une grande surface de tissu sur un cou étroit.
  • Sacculaire - une déformation de forme arrondie, formée sur la large base du muscle cardiaque.
  • Diffuse - saillie d'une zone allongée de tissu avec une dépression en forme de bol;
  • Exfoliant - la présence de plusieurs protubérances en un seul endroit («anévrisme dans l'anévrisme»).

En pratique, des formes diffuses sont plus souvent trouvées, moins souvent elles diagnostiquent des anévrismes exfoliants et des champignons.

  • Vrai - renflement dû à la formation de cicatrice ou de tissu mort sur la paroi du ventricule.
  • Faux - un défaut formé à la suite d'une violation de l'intégrité du tissu musculaire du cœur, avec un risque élevé de rupture d'un anévrisme.
  • Fonctionnel - une zone déformée d'une membrane musculaire viable.

Symptômes et causes

La principale raison de l'apparition d'anévrismes est l'infarctus du myocarde. En outre, l'apparition de zones de tissu amincies et bombées sur le cœur peut être déclenchée par des raisons telles que:

  • activité physique accrue pendant une longue période de temps;
  • hypertension artérielle persistante;
  • les maladies infectieuses telles que la syphilis, l'endocardite bactérienne et même l'inflammation régulière des amygdales;
  • traumatisme (blessure au cœur, traumatisme contondant de la poitrine). Il s'agit notamment des blessures par balle, des coups de couteau, des chutes de hauteur, des accidents de voiture.

Symptomatiquement, la présence d'un anévrisme du ventricule gauche du cœur ne peut pas être déterminée, mais comme il provoque des troubles du fonctionnement du cœur, il provoque en conséquence des signes généraux de troubles cardiaques. Parmi eux:

  • sensations douloureuses dans la région du cœur;
  • douleur cardiaque après un stress physique et émotionnel;
  • inconfort dans la région de la poitrine;
  • essoufflement et palpitations cardiaques;
  • étourdissements fréquents, évanouissements;
  • gonflement des membres;
  • signes d'étouffement, d'essoufflement et d'autres symptômes.

Un cardiologue peut diagnostiquer un anévrisme ventriculaire. Après avoir examiné le patient et obtenu les résultats de toutes les études nécessaires, y compris l'ECG, l'échographie et l'IRM. Un diagnostic rapide aidera à éviter des complications graves, souvent mortelles. Pour déterminer le plan de traitement, il est nécessaire de connaître exactement l'emplacement, la structure et la taille de l'anévrisme..

Méthodes de diagnostic

Les principales méthodes de diagnostic de l'anévrisme reposent sur l'identification séquentielle des signes cliniques et instrumentaux..

L'examen commence par un entretien avec le patient, la collecte de l'anamnèse, des tests de laboratoire de sang et d'urine - ces données nous permettent de détecter des maladies concomitantes, dont la présence peut affecter le développement d'un anévrisme. Le patient reçoit également une référence pour un ECG, une IRM ou une échographie et d'autres examens.

Les méthodes de diagnostic traditionnelles et les informations qu'elles fournissent:

  • ECG - vous permet d'identifier les signes d'une crise cardiaque étendue, même avant.
  • IRM - fournit des données sur l'emplacement de l'anévrisme et sa taille.
  • Échographie - vous permet d'examiner visuellement les zones de saillie du tissu cardiaque, pour déterminer la forme de l'anévrisme.
  • EchoKg - détermine la structure de la protrusion (vrai, faux, fonctionnel), détecte les caillots sanguins dans la cavité cardiaque, le cas échéant.
  • Ventriculographie gauche - aide à déterminer non seulement l'emplacement et la taille de l'anévrisme, mais aussi, plus important encore, la présence ou l'absence de contractions dans l'anévrisme et leur nature.

Un examen complet et complet du patient vous permet d'obtenir une image complète de la déformation du tissu ventriculaire et, par conséquent, de prescrire un traitement précis et le plus efficace..

En plus du traitement médicamenteux, les patients présentant un anévrisme identifié du ventricule gauche du cœur peuvent se voir prescrire une intervention chirurgicale.

Habituellement, cette décision est prise par le médecin traitant si la taille du tissu endommagé dépasse 20% de la surface de la paroi..

Le refus d'examen et de traitement est un grand risque pour le patient. La présence d'un anévrisme non diagnostiqué peut provoquer le développement de maladies concomitantes allant de l'arythmie et de la thrombose à la mort subite due à la rupture d'une paroi amincie.

Méthodes de traitement

En raison du pronostic relativement favorable des anévrismes asymptomatiques du ventricule gauche (VG), les indications du traitement chirurgical chez ces patients sont relatives. Cependant, chez les patients qui sont indiqués pour une revascularisation chirurgicale du myocarde (PAC), dans certains cas, il est nécessaire de procéder à une restauration chirurgicale de la forme correcte du ventricule gauche..

  • Le traitement chirurgical est absolument indiqué pour les patients qui, à la suite d'un infarctus du myocarde, développent un dysfonctionnement VG avec des zones d'akinésie et de dyskinésie de ses parois et une augmentation naturelle du volume VG:> 80 ml / m2 avec contraction et> 120 ml / m2 au moment de la relaxation, ainsi qu'avec la menace de rupture anévrismes et en cas de syndrome thromboembolique avec anévrismes thrombosés.
  • Avec la bonne approche professionnelle, une étude minutieuse de la fonction VG selon l'échocardiographie, l'évaluation de la forme et de la localisation de l'anévrisme, la fraction d'éjection de la partie contractante (survivante) du VG, l'opération d'élimination de l'anévrisme ventriculaire gauche est tout à fait justifiée, puisque la tension dans la paroi VG diminue par la suite, les fibres musculaires sont à nouveau dirigées dans le bon sens, la fonction systolique augmente et la fonction diastolique VG s'améliore.
  • Contre-indications relatives: risque d'anesthésie extrêmement élevé, absence de myocarde «vivant» en dehors de l'anévrisme, index cardiaque bas.

Dans le traitement chirurgical de l'anévrisme VG, une approche standard est réalisée au moyen d'une sternotomie médiane. La machine cœur-poumon est connectée comme pour le PAC, pour plus de commodité, le drainage VG est installé par les veines pulmonaires droites.

Après une cardioplégie, le site de l'anévrisme ressemble à un site blanchâtre et fibreux, enfoncé dans la cavité du ventricule gauche. Un anévrisme est coupé le long de l'artère antérieure descendante, à au moins 1,5 cm de celui-ci, un thrombus dans la cavité est enlevé, sans laisser même de très petits fragments.

Souvent, de telles opérations sont accompagnées d'interventions sur la valve mitrale, ainsi que d'un pontage de l'artère descendante antérieure et d'autres artères, le cas échéant. Après avoir évalué le volume de la zone réséquée, ils procèdent au remodelage et à la restauration de la géométrie VG. Il existe de nombreuses méthodes pour cela, ci-dessous nous donnerons les principales..

Après l'achèvement des manipulations chirurgicales sur le cœur, un processus important d'expulsion de l'air des cavités du cœur est effectué, le flux sanguin est suivi vers le cœur, en retirant la pince de l'aorte et après quelques minutes, la restauration de l'activité cardiaque se produit.

La fin de la session de pontage cardio-pulmonaire pour le VG opéré peut être un véritable défi et nécessiter l'utilisation de jusqu'à trois médicaments inotropes et vasopresseurs, ainsi qu'une contre-pulsation intra-aortique par ballonnet.

Techniques de remodelage du VG

  • Plastique linéaire selon Cooley. La paroi de l'anévrisme est disséquée, laissant des marges de 3 cm de large pour assurer une étanchéité linéaire fiable de la cavité VG, en utilisant une suture automatique épaisse en polypropylène et des coussinets de renforcement en feutre le long des deux marges de suture. La plus grande fiabilité de ce plastique est obtenue par une couture à deux rangées. La première rangée est une couture de matelas, la seconde est une torsion.
  • Sac à main Jatene en plastique. Après ouverture de l'anévrisme VG, une suture en bourse est appliquée à la frontière du tissu cicatriciel et du myocarde viable et resserrée. LV est scellé de la même manière que le cas précédent.
  • Endoventriculoplastie avec un patch Dor. La cavité de l'anévrisme VG est ouverte, une thrombectomie est réalisée et une suture en bourse est appliquée et resserrée à la frontière du tissu cicatriciel et du myocarde viable. Un patch du xénopéricarde est cousu dans le défaut de paroi restant, fermant le défaut de paroi et excluant la surface thrombogène des hémodiamiques. En outre, les parois du sac anévrismal sont cousues avec un dôme au-dessus du patch avec une suture linéaire à deux rangées.

Les progrès ne s'arrêtent pas, et les méthodes sont constamment améliorées, mais les principes chirurgicaux de base pour le traitement de cette pathologie sont présentés à votre attention et consistent en la volonté de réduire la cavité VG en réséquant le sac anévrismal non fonctionnel et en restaurant une forme géométrique proche de la normale du VG à l'aide de différentes formes de patchs et de porte-monnaie. les plastiques.

Résultats du traitement chirurgical de l'anévrisme ventriculaire gauche

Une complication fréquente après une intervention chirurgicale pour un anévrisme VG est le syndrome d'éjection basse, qui se développe à la suite d'une diminution excessive de la taille de la cavité VG, ainsi que des troubles du rythme ventriculaire et une insuffisance pulmonaire..

Le taux de mortalité à 30 jours a diminué ces dernières années et est de 3 à 7%. Les facteurs de risque accru de chirurgie sont: la vieillesse, le sexe féminin, la chirurgie d'urgence, ainsi que la chirurgie complétée par le remplacement de la valve mitrale, une contractilité myocardique initialement faible (FE inférieure à 30%), une hypertension pulmonaire modérée et élevée, une insuffisance rénale.

Si l'opération est effectuée correctement dans la période postopératoire à long terme, en règle générale, des effets positifs sont observés. Améliore: fonction VG, fraction d'éjection, tolérance à l'exercice. Diminue la classe de l'angine de poitrine, la classe de l'insuffisance cardiaque. Le taux de survie des patients à 5 ans atteint 80%, le taux de survie à 10 ans - environ 60%.

Dans notre clinique, tous les types de chirurgies cardiaques sont réalisées avec succès, y compris le remodelage chirurgical et la chirurgie plastique des anévrismes VG..