Anémie: gravité

Vasculite

Temps de lecture: min.

Classification des anémies par gravité

Il existe plusieurs degrés de gravité de l'anémie, et tous sont caractérisés par des symptômes et des conséquences inégaux qui peuvent entraîner.

Classification de l'anémie par gravité (OMS)

Cette maladie est généralement différenciée en trois degrés d'évolution des anémies, dont les noms sont déjà connus dans les articles précédents: légère, modérée et sévère. Quant au degré doux, dans ce cas, la marque d'hémoglobine est comprise entre 119 et 90 g / l. Avec la gravité, qui est généralement appelée moyenne, les limites d'un indicateur tel que l'hémoglobine seront les suivantes: de 89 à 70 g / l. Enfin, avec le dernier degré d'anémie, la protéine deviendra inférieure à 70 g / l..

Avec le dernier degré d'anémie, les conséquences pour le corps sont assez graves. Aux deux premiers degrés, le principal problème d'un patient malade est généralement qu'il ne peut pas vivre et travailler pleinement en raison d'une fatigue constante..

Que faut-il considérer lorsqu'on parle d'anémie en général? La classification de gravité des anémies suggère également que des ajustements seront apportés aux niveaux d'hémoglobine chez les femmes, les hommes et les enfants et les personnes âgées, car les niveaux d'hémoglobine sont également liés à l'âge et au sexe..

La même chose peut également être appelée la gravité de l'anémie par l'hémoglobine.

Anémie hypochrome: gravité

L'anémie hypochrome est la suivante:

  1. Carence en fer. C'est le plus courant. Cette anémie est causée par des saignements mineurs au stade de la chronicité, des anomalies du tractus gastro-intestinal, dans lesquelles l'absorption du fer est altérée et le manque de fer dans l'alimentation entrant dans le corps. De plus, cette condition peut également être observée pendant la période de naissance d'un bébé..
  2. Ce type est diagnostiqué avec l'effet positif d'une thérapie contenant du fer, l'hypochromie, de faibles taux de fer sérique, un indice de couleur en baisse;
  3. Anémie saturée en fer ou, comme on l'appelle autrement, sidéroachresticide. Dans ce cas, le fer est présent dans le sang en quantités normales, mais pour certaines raisons, son absorption est altérée. Pour cette raison, la formation d'hémoglobine ne se produit pas. La maladie apparaît lorsqu'une personne est empoisonnée par des poisons chimiques, principalement de nature industrielle. De plus, il peut apparaître en raison de plusieurs médicaments..

Cette anémie hypochrome est diagnostiquée avec une hypochromie, un taux normal de fer sérique dans le sang, un traitement inefficace avec des médicaments contenant du fer, un indicateur de couleur réduit.

Le dernier degré d'anémie hypochrome est appelé anémie de distribution du fer. Dans le même temps, lors de la destruction des globules rouges, trop de fer s'accumule dans le sang. La maladie peut être diagnostiquée par l'absence d'efficacité du traitement par le fer, un indice de fer normal, une hypochromie érythrocytaire, un taux d'hémoglobine réduit.

La classification de l'anémie ferriprive en termes de gravité coïncidera avec la classification proposée par l'OMS. L'anémie ferriprive et la gravité de l'hémoglobine suggèrent des traitements différents à chaque stade.

La gravité de l'anémie chez les enfants

La classification de la gravité chez les enfants (moins de cinq ans) est également effectuée par l'hémoglobine et ressemble à ce qui suit:

  1. Anémie infantile de première gravité - la marque d'hémoglobine est comprise entre 90 et 110 g / l, et si nous parlons de bébés jusqu'à six mois, ce diagnostic peut être posé si le taux de protéines est inférieur à 90 g / l;
  2. L'anémie des enfants, la deuxième en gravité - la quantité de protéines dans ce cas est comprise entre 70 et 90 g / l;
  3. Anémie sévère de l'enfant - le score protéique est inférieur à 70 g / L.

Anémie de la grossesse: gravité

Différents points de vue présentent différents indicateurs de la concentration d'hémoglobine chez la femme enceinte, ce qui peut être considéré comme anormal. Voici l'une de ces classifications:

  1. La première, ou gravité de l'anémie chez la femme, dite légère, en position implique des limites d'hémoglobine de 110 à 92 g / l;
  2. La seconde, autrement appelée degré moyen de débit, l'anémie chez les femmes porteuses d'un enfant est caractérisée par des limites d'hémoglobine de 91 à 72 g / l;
  3. Sévère, ou comme on l'appelle d'une autre manière, le dernier (troisième) degré d'anémie, dans lequel l'hémoglobine chute à 71 g / l et moins.

Anémie (gravité en fonction du taux d'hémoglobine): traitement

Un diagnostic et des procédures appropriés pour sa mise en œuvre, conçus pour déterminer le traitement des anémies en termes de gravité, impliquent de prendre en compte les indicateurs quantitatifs de l'hémoglobine et de se concentrer sur le choix de la thérapie en fonction de ces valeurs.

  1. La première chose qui sera discutée est la mise en œuvre d'un traitement pour l'anémie de première gravité. Dans ce cas, il est tout d'abord nécessaire de normaliser la nutrition et un régime alimentaire spécial, qui contiendra une quantité adéquate de fer. Si une telle mesure n'est pas efficace, il sera nécessaire de recourir à des préparations spécialisées contenant du fer et d'autres vitamines et minéraux favorisant son absorption;
  2. Le traitement de l'anémie du deuxième degré implique également la normalisation de la nutrition, son enrichissement et une planification compétente ainsi que la prise de médicaments contenant du fer. Vous devriez également commencer à prendre de la vitamine B12. Cependant, quel médicament est le meilleur, il est difficile de dire dès le départ, car seul un médecin, tirant une conclusion sur les tests et le taux d'hémoglobine dans le sang, et en tenant également compte des caractéristiques individuelles du patient, peut décider de l'opportunité d'utiliser l'un ou l'autre remède;
  3. L'anémie ultime et son traitement sont une question très grave qui ne peut être aidée par la normalisation du régime alimentaire ou la supplémentation. Si le cas de la maladie est allé si loin, il peut être logique d'utiliser une transfusion sanguine.

Ainsi, il devient évident qu'il vaut mieux ne pas laisser l'anémie se transformer en une forme sévère négligée. Il est important de le diagnostiquer au stade initial et de commencer immédiatement un traitement approprié. Cela aidera à éviter de nombreuses complications à l'avenir qui causeront de graves dommages au corps..

Anémie - symptômes, causes, types, traitement et prévention de l'anémie

Bonne journée, chers lecteurs!

Dans cet article, nous examinerons l'anémie avec vous et tout ce qui y est associé. Alors…

Qu'est-ce que l'anémie?

L'anémie (anémie) est une affection particulière caractérisée par une diminution du nombre d'érythrocytes et d'hémoglobine dans le sang.

Les anémies ne sont principalement pas une maladie, mais un groupe de syndromes cliniques et hématologiques associés à diverses conditions pathologiques et diverses maladies indépendantes. L'exception est l'anémie ferriprive, qui est principalement due à un manque de fer dans le corps..

Les causes de l'anémie sont le plus souvent des saignements, une carence en vitamines B9, B12, du fer, une hémolyse accrue, une aplasie de la moelle osseuse. Sur cette base, on peut noter que l'anémie est principalement observée chez les femmes ayant des menstruations abondantes, chez les personnes qui adhèrent à un régime strict, ainsi que chez les personnes atteintes de maladies chroniques telles que le cancer, les hémorroïdes, les ulcères d'estomac et duodénaux..

Les principaux symptômes de l'anémie sont une fatigue accrue, des étourdissements, un essoufflement lors d'un effort physique, une tachycardie, une pâleur de la peau et des muqueuses visibles..

L'essence du traitement de l'anémie et de sa prévention réside principalement dans l'apport supplémentaire de substances manquantes dans le corps qui participent à la synthèse des érythrocytes et de l'hémoglobine.

Développement de l'anémie

Avant d'examiner les principaux mécanismes de développement de l'anémie, nous examinerons brièvement une terminologie associée à cette condition..

Les érythrocytes (globules rouges) sont de petites cellules élastiques circulant dans le sang, rondes, mais en même temps biconcaves, d'un diamètre de 7 à 10 microns. La formation de globules rouges se produit dans la moelle osseuse de la colonne vertébrale, du crâne et des côtes, à raison d'environ 2,4 millions par seconde. La fonction principale des globules rouges est l'échange gazeux, qui consiste en l'apport d'oxygène des poumons à tous les autres tissus du corps, ainsi que le transport inverse du dioxyde de carbone (dioxyde de carbone - CO2).

L'hémoglobine est une protéine complexe contenant du fer présente dans les globules rouges. L'hémoglobine, combinée à l'oxygène, est délivrée par les érythrocytes à travers le sang des poumons à tous les autres tissus, organes et systèmes, et après le transfert de l'oxygène, l'hémoglobine se lie au dioxyde de carbone (CO2) et le transporte vers les poumons. En raison des particularités de la structure de l'hémoglobine, le manque de fer dans le corps perturbe directement la fonction de l'apport normal d'oxygène au corps, sans lequel un certain nombre de conditions pathologiques se développent..

Comme vous l'avez probablement déjà deviné, chers lecteurs, l'échange de gaz n'est possible qu'en raison de l'implication simultanée des érythrocytes et de l'hémoglobine dans ce processus..

Voici les indicateurs de la norme des érythrocytes et de l'hémoglobine dans le sang:

Les médecins notent les mécanismes suivants pour le développement de l'anémie:

Violation de la formation des érythrocytes et de l'hémoglobine - se développe avec un manque de fer, d'acide folique, de vitamine B12 dans le corps, des maladies de la moelle osseuse, l'absence d'une partie de l'estomac, un excès de vitamine C, car l'acide ascorbique à fortes doses bloque l'action de la vitamine B12.

Perte d'érythrocytes et d'hémoglobine - se produit en raison de saignements aigus lors de blessures et d'opérations, de règles abondantes chez la femme, de saignements chroniques dans certaines maladies internes du système digestif (ulcères et autres).

La destruction accélérée des érythrocytes, dont la durée de vie normale est de 100 à 120 jours - se produit lorsque les globules rouges sont exposés à des poisons hémolytiques, au plomb, au vinaigre, à certains médicaments (sulfamides), ainsi que dans certaines maladies (hémoglobinopathie, leucémie lymphocytaire, cancer, cirrhose) foie).

Propagation de l'anémie

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'anémie est présente dans une partie importante de la population mondiale - environ 1,8 milliard de personnes, dont la plupart sont des femmes, ce qui est associé aux caractéristiques du corps féminin pendant la période de procréation..

Une difficulté particulière avec le diagnostic rapide et la différenciation de l'anémie est un grand nombre de facteurs provoquants et plusieurs mécanismes pour le développement de l'anémie.

Anémie - ICD

CIM-10: D50 - D89.

Symptômes de l'anémie

Les symptômes de l'anémie dépendent en grande partie du type d'anémie, mais les principaux signes sont:

  • Fatigue rapide, faiblesse générale, somnolence accrue;
  • Diminution de l'activité mentale, difficulté à se concentrer;
  • Maux de tête, vertiges, apparition de «mouches» devant les yeux;
  • Bruit dans les oreilles;
  • Essoufflement avec peu d'activité physique;
  • Attaques de tachycardie, ainsi que des douleurs dans le cœur, similaires à l'angine de poitrine;
  • La présence d'un souffle systolique fonctionnel;
  • Pâleur de la peau, muqueuses visibles, lits d'ongles;
  • Perte d'appétit, diminution de la libido;
  • Géophagie - désir de manger de la craie;
  • Heilosis;
  • Irritabilité.

Ensuite, nous examinerons les symptômes spécifiques de l'anémie, en fonction de son type:

Anémie ferriprive - caractérisée par une inflammation de la langue, des fissures dans les coins de la bouche, un désir aigu de manger de la terre, de la glace, du papier (parorexie), des ongles concaves (koilonychie), des manifestations dyspeptiques (nausées, vomissements, perte d'appétit).

Anémie par carence en B12 et B9 - caractérisée par une dyspeptique (perte d'appétit, douleurs abdominales, nausées, vomissements), perte de poids, picotements dans les bras et les jambes, raideur de la démarche, couleur rouge foncé de la langue avec des papilles lissées, troubles du fonctionnement du système nerveux central ( ataxie, diminution des réflexes, paresthésie), détérioration de l'activité mentale, diminution du sens du toucher, hallucinations périodiques.

Anémie hémolytique - caractérisée par une destruction accélérée des globules rouges dans la circulation sanguine, qui s'accompagne d'une jaunisse, d'une réticulocytose, d'une hypertrophie de la rate, d'une maladie de Markiafava-Mikeli, d'ulcères de jambe, d'une lithiase biliaire, d'une rougeur de l'urine, d'un retard de développement (chez les enfants). Avec le saturnisme, le patient a des nausées, des douleurs abdominales sévères et des lignes bleu foncé sur les gencives.

Anémie aplasique et hypoplasique - caractérisée par des lésions de la croissance de la moelle osseuse et accompagnée d'un syndrome hémorragique, d'une agranulocytose.

Anémie falciforme - caractérisée par un malaise général, une faiblesse, une fatigue accrue, des crises de douleur dans les articulations et la cavité abdominale.

Complications de l'anémie

  • Dystrophie myocardique avec augmentation de la taille du cœur;
  • Souffles systoliques fonctionnels;
  • Insuffisance cardiaque;
  • Exacerbation de l'insuffisance coronaire;
  • Développement de la paranoïa.

Causes de l'anémie

Les causes de l'anémie dépendent en grande partie de son type, mais les principales sont:

1. Perte de sang

Les facteurs suivants contribuent à la perte de sang:

  • Période menstruelle (chez les femmes);
  • Accouchement multiple;
  • Blessures;
  • Traitement chirurgical avec saignement abondant;
  • Don fréquent de sang;
  • La présence de maladies avec syndrome hémorragique - hémorroïdes, ulcères gastriques et duodénaux, gastrite, cancer;
  • Utilisation dans le traitement des médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - «Aspirine».

2. Production insuffisante de globules rouges ou endommagés

Les facteurs suivants contribuent à un nombre insuffisant de globules rouges dans le sang:

  • Malnutrition, régimes stricts;
  • Apport alimentaire irrégulier;
  • Hypovitaminose (carence en vitamines et minéraux), en particulier les vitamines B12 (cobalamines), B9 (acide folique), fer;
  • Hypervitaminose de la vitamine C (acide ascorbique), qui bloque en excès l'action de la vitamine B12;
  • L'utilisation de certains médicaments, aliments et boissons, par exemple contenant de la caféine;
  • Infections respiratoires aiguës reportées (maladies respiratoires aiguës), maladies infectieuses infantiles;
  • Augmentation du stress physique sur le corps;
  • Maladie granulomateuse, entéropathie dépendant du gluten et autres maladies du système digestif, infection par le VIH, hypothyroïdie, lupus, polyarthrite rhumatoïde, insuffisance rénale chronique, absence d'une partie de l'estomac ou des intestins (généralement observée avec un traitement chirurgical du tractus gastro-intestinal);
  • Mauvaises habitudes - abus d'alcool, tabagisme;
  • Grossesse;
  • Un facteur héréditaire, par exemple, la drépanocytose, causée par un défaut génétique, dans lequel les globules rouges prennent la forme d'une faucille, c'est pourquoi ils ne peuvent pas se faufiler à travers de minces capillaires, tandis que l'apport d'oxygène aux tissus «coupés» de la circulation sanguine normale est perturbé. La douleur est ressentie dans les endroits de "blocage".
  • Anémie hypoplasique causée par une pathologie de la moelle épinière et des cellules souches - le développement de l'anémie se produit lorsqu'il y a un nombre insuffisant de cellules souches, ce qui est généralement facilité par leur remplacement par des cellules cancéreuses, des lésions de la moelle osseuse, la chimiothérapie, la radiothérapie, la présence de maladies infectieuses.
  • Thalassémie - la maladie est causée par une délétion et une mutation ponctuelle dans les gènes de l'hémoglobine, ce qui entraîne une violation de la synthèse de l'ARN et, par conséquent, une violation de la synthèse de l'un des types de chaînes polypeptidiques. Le résultat final est un échec du fonctionnement normal des globules rouges, ainsi que leur destruction.

3. Destruction des globules rouges

Les facteurs suivants contribuent à la destruction des globules rouges:

  • Empoisonnement du corps avec du plomb, du vinaigre, certains médicaments, des poisons lorsqu'il est mordu par un serpent ou une araignée;
  • Invasions helminthiques;
  • Stress;
  • La présence de maladies et d'états pathologiques tels que - hémoglobinopathie, leucémie lymphocytaire, cancer, cirrhose du foie, dysfonctionnement hépatique, insuffisance rénale, intoxication chimique, brûlures graves, troubles de la coagulation, hypertension artérielle, hypertrophie de la rate.

De plus, l'anémie peut se dérouler sans aucune manifestation particulière, restant inaperçue pendant de nombreuses années jusqu'à ce qu'elle soit détectée lors d'un examen médical et d'un diagnostic de laboratoire..

Types d'anémie

La classification de l'anémie est la suivante:

Par mécanisme de développement:

  • Anémie causée par une perte de sang
  • Anémie causée par un nombre insuffisant de globules rouges et d'hémoglobine;
  • Anémie causée par la destruction des globules rouges.

Par pathogénicité:

  • Anémie ferriprive - due à une carence en fer dans le corps;
  • Anémie déficiente en B12 et B9 - due à une carence dans le corps en cobalamines et en acide folique;
  • Anémie hémolytique - causée par une destruction prématurée accrue des globules rouges;
  • Anémie post-hémorragique - causée par une perte de sang aiguë ou chronique;
  • Anémie falciforme - causée par une forme irrégulière des globules rouges;
  • Anémie dyshémopoïétique - causée par une violation de la formation de sang dans la moelle osseuse rouge.

Par indicateur de couleur:

L'indice de couleur (CP) est un indicateur du degré de saturation des érythrocytes en hémoglobine. L'indice de couleur normal est de 0,86-1,1. En fonction de cette valeur, les anémies sont divisées en:

  • Anémie hypochrome (CP - 1.1): carence en vitamine B12, carence en folates, syndrome myélodysplasique.

Par étiologie:

- Anémie dans les processus inflammatoires chroniques:

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • La maladie de Horton;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • polyartérite noueuse.

- Anémies mégaloblastiques:

Par gravité

En fonction du taux réduit d'hémoglobine dans le sang, l'anémie est divisée en gravité:

  • Anémie du 1er degré (forme légère) - le taux d'hémoglobine est abaissé, mais pas moins de 90 g / l;
  • Anémie du 2ème degré (moyenne) - le taux d'hémoglobine est de 90 à 70 g / l;
  • Anémie de grade 3 (sévère) - le taux d'hémoglobine est inférieur à 70 g / l.

Par la capacité de la moelle osseuse à se régénérer:

Un signe de la régénération des érythrocytes par la moelle osseuse est une augmentation du nombre de réticulocytes (jeunes érythrocytes) dans le sang périphérique. Taux normal 0,5-2%:

  • Anémie régénérative (aplasique) - caractérisée par l'absence de réticulocytes;
  • Anémie hyporégénérative (carence en fer, carence en B12, carence en folates) - le nombre de réticulocytes est inférieur à 0,5%;
  • Anémie régénérative (posthémorragique) - le nombre de réticulocytes est normal - 0,5-2%;
  • Anémie hyperrégénérative (hémolytique) - le nombre de réticulocytes dépasse 2%.

Diagnostic de l'anémie

Le diagnostic de l'anémie comprend les méthodes d'examen suivantes:

Traiter l'anémie

Comment l'anémie est-elle traitée? Le traitement efficace de l'anémie dans la plupart des cas est impossible sans un diagnostic précis et une détermination de la cause de l'anémie. En général, le traitement de l'anémie comprend les points suivants:

1. Apport supplémentaire de vitamines et de minéraux.
2. Traitement de certaines formes de thérapie, en fonction du type et de la pathogenèse.
3. Régime.
4. Traitement des maladies et des états pathologiques à l'origine de l'anémie.

L'anémie est traitée principalement en milieu hospitalier.

1. Apport supplémentaire de vitamines et de minéraux

Important! Avant d'utiliser des médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin.!

Comme nous l'avons déjà répété à plusieurs reprises, la base du développement de l'anémie est un nombre réduit de globules rouges (globules rouges) et d'hémoglobine. Les érythrocytes et l'hémoglobine sont impliqués dans le processus de fourniture d'oxygène dans tout le corps et dans le transport de retour du dioxyde de carbone (CO2) du corps.

Les principales substances impliquées dans la formation des érythrocytes et de l'hémoglobine sont le fer, la vitamine B12 (cobalamines) et la vitamine B9 (acide folique). Le manque de ces substances est la cause de la plupart des types d'anémie, par conséquent, le traitement vise principalement à reconstituer le corps avec ces vitamines et le fer..

2. Traitement de certaines formes de thérapie, en fonction du type et de la pathogenèse

L'anémie ferriprive, ainsi que les pertes sanguines aiguës et chroniques - le traitement repose sur l'apport supplémentaire de suppléments de fer, parmi lesquels:

  • Pour usage parentéral - "Ferbitol", "Ferrum Lek", "Ectofer".
  • Pour administration interne - «Hemostimulin», «Tardiferon», «Ferroplex».

Anémie par carence en B12 et B9 - est traitée avec un apport supplémentaire de vitamine B12 et de préparations d'acide folique, parfois avec l'ajout d'adénosincobalamine (coenzyme).

Avec un traitement efficace, il y a une augmentation des réticulocytes au 5-8e jour de traitement, de 20 à 30% (crise réticulocytaire).

Anémie aplasique - le traitement comprend la greffe de moelle osseuse, les transfusions sanguines, l'hormonothérapie (prise de glucocorticoïdes et de stéroïdes anabolisants).

Avec une baisse rapide de l'hémoglobine dans le corps à 40-50 g / l et moins, des transfusions sanguines sont utilisées

3. Régime alimentaire pour l'anémie

Les aliments pour l'anémie doivent être riches en vitamines B, en particulier en acide folique et B12, en fer et en protéines.

Ce que vous devez manger pour l'anémie: viande rouge, foie, poisson, beurre, crème, betteraves, carottes, tomates, pommes de terre, courgettes, courges, légumes verts (salades, persil, aneth, épinards et autres légumes verts), pistaches, noisettes, noix, lentilles, haricots, pois, céréales, levure, maïs, algues, grenade, coing, abricot, raisins, pommes, bananes, oranges, cerises, cerises, miel, jus de fruits fraîchement pressés, sulfate de fer minéral-hydrocarbonate eaux de magnésium

Ce qui ne doit pas être consommé avec anémie, ou en quantité limitée: graisses, lait, boissons contenant de la caféine (café, thé fort, "Coca-Cola"), alcool, produits à base de farine de pâtisserie, aliments au vinaigre, aliments à haute teneur en calcium.

Prévoir

Le pronostic de la guérison de l'anémie est favorable dans la plupart des cas..

Le pronostic est sérieux avec une forme aplasique d'anémie.

La supplémentation en fer, en vitamine B12 et en acide folique est également une excellente mesure préventive contre les maladies respiratoires aiguës chez les enfants..

Traitement de l'anémie avec des remèdes populaires

Important! Avant d'utiliser des remèdes populaires pour traiter l'anémie, consultez votre médecin.!

Ail. Versez 300 g d'ail pelé pressé dans une gousse d'ail avec 1 litre d'alcool. Placez le produit dans un endroit sombre pour perfusion pendant 3 semaines. Vous devez prendre ce remède populaire pour l'anémie 1 cuillère à café, 3 fois par jour.

Jus de légumes. Mélangez 100 ml chacun de jus de carotte, de betterave et de radis noir, versez le mélange dans un récipient en terre et mettez-le dans un four légèrement préchauffé pendant 1 heure. Vous devez boire du jus cuit cuit dans 2 cuillères à soupe. cuillères 3 fois par jour, 20 minutes avant les repas, pendant 2-3 mois.

Jus. Mélangez 200 ml de jus de grenade, 100 ml chacun de jus de citron, de carotte et de pomme et 70 g de miel. Les jus doivent être fraîchement pressés. Vous devez prendre le remède dans 2 cuillères à soupe. cuillères, 3 fois par jour, légèrement réchauffées. Il est nécessaire de conserver le mélange dans un récipient scellé, au réfrigérateur..

Régime. Manger des aliments riches en fer, en vitamines B9 et B12 est également un excellent remède dans le traitement de l'anémie, parmi lesquels les pistaches, les noix, les algues, la grenade, les poires, les pommes, les betteraves, les carottes, les tomates, les herbes, le sarrasin et la bouillie de céréales peuvent être distingués.

Prévention de l'anémie

La prévention de l'anémie comprend le respect des recommandations suivantes:

  • Mangez des aliments enrichis en vitamines et minéraux, en mettant l'accent sur les vitamines B9, B12 et le fer (le régime quotidien en fer doit être d'au moins 8 mg);
  • Évitez le surdosage d'acide ascorbique (vitamine C);
  • Prendre des mesures préventives pour éviter la présence de vers et autres parasites dans le corps;
  • Essayez de mener une vie active, faites de l'exercice;
  • Observez le mode travail / repos / sommeil, dormez suffisamment;
  • Évitez le stress ou apprenez à le surmonter;
  • Voyagez autant que possible, le reste dans les montagnes, les forêts de conifères, le bord de mer est particulièrement utile;
  • Évitez tout contact avec le plomb, les insecticides, divers agents chimiques, les substances toxiques, les produits pétroliers (essence et autres);
  • Pendant la menstruation, les saignements aigus et chroniques, prenez en plus des suppléments de fer;
  • Pour les blessures hémorragiques, essayez d'arrêter la perte de sang le plus rapidement possible;
  • Ne laissez pas diverses maladies au hasard, afin qu'elles ne passent pas au stade chronique du cours;
  • Abandonnez l'alcool, arrêtez de fumer;
  • Prenez des médicaments uniquement après avoir consulté votre médecin.

Anémie: symptômes et traitement

L'anémie n'agit pas comme une maladie indépendante, mais est un symptôme de toute pathologie ou trouble dans le corps. Elle se caractérise par la perte de globules rouges ou une diminution du taux d'hémoglobine dans le sang, ce qui assure l'enrichissement des cellules en oxygène et leur élimination du dioxyde de carbone. Avec l'anémie, une condition assez dangereuse pour le corps humain survient, qui ne se manifeste pratiquement pas au début. Les symptômes évidents d'un trouble de la composition du sang se font sentir beaucoup plus tard, lorsque la détérioration du bien-être d'une personne est déjà perceptible.

Caractéristiques générales de l'anémie, gravité et types

L'anémie se développe principalement chez les personnes souffrant de multiples conditions médicales existantes et est plus fréquente chez les femmes. Les gens appellent l'anémie anémie. Cette condition peut perturber le processus d'approvisionnement en oxygène des tissus et de tous les organes, ce qui peut provoquer le développement de maladies encore plus graves..

Description de l'anémie et du taux d'hémoglobine

L'anémie peut survenir dans les cas où:

  • Le nombre total de globules rouges diminue ou des processus pathologiques se produisent en eux, caractérisés par un changement dans la couleur, la taille et la forme des cellules
  • Le nombre de globules rouges reste dans les limites normales et le taux d'hémoglobine dans une cellule individuelle diminue.
  • Pour une femme, la valeur de l'indicateur se situe entre 120 ─ 140 g / l
  • Pour un homme, la valeur est comprise entre 130 ─ 160 g / l.

Toute perturbation de la composition des globules rouges ou de leur nombre entraîne une privation d'oxygène et le développement d'une hypoxie. Cela est dû à la perte partielle de la capacité à fournir un apport normal d'oxygène aux systèmes et aux tissus du corps. Au début, l'image de la maladie est mal exprimée. Au fil du temps, cela devient plus prononcé, car les fonctions compensatoires du corps ne peuvent plus assurer le processus de fourniture de la quantité d'oxygène requise aux organes..

Facteurs de développement de l'état d'anémie

Le développement de l'anémie peut survenir pour les raisons suivantes:

  1. Grande perte de sang
  2. Violation de la formation d'hémoglobine dans les cellules du système circulatoire
  3. Destruction des érythrocytes dans le sang en raison de processus auto-immuns se produisant dans le corps, d'effets toxiques ou d'une prédisposition héréditaire
  4. Une alimentation déséquilibrée avec de faibles quantités d'aliments enrichis en fer
  5. Infection chronique (tuberculose, pyélonéphrite, abcès pulmonaire)
  6. La présence d'helminthes dans le corps
  7. La personne agit souvent comme donneur de sang.

Les principales maladies pouvant servir de conditions préalables au développement d'une telle affection due à une perte de sang sont:

  • Cancer ou ulcère d'estomac
  • Malignité du côlon
  • L'ulcère duodénal
  • Les hémorroïdes
  • Décharge abondante chez les femmes pendant la menstruation
  • Opérations.

Classification des anémies

Il existe différents types d'anémie en fonction des causes, des symptômes et des complications identifiées..

  1. Posthémorragique ─ causée par une perte de sang
  2. Hémolytique ─ causé par la destruction des globules rouges lors de blessures graves, saignements utérins, gastro-intestinaux, nasaux, pulmonaires ou rénaux
  3. L'anémie ferriprive est causée par une quantité insuffisante d'oligo-éléments pour le processus normal de l'hématopoïèse, dont le principal est le fer
  4. Hypoplasique et aplasique (ces types d'anémie sont causés par une altération de la formation de sang dans la moelle osseuse)
  5. Pernicieux ─ caractérisé par une quantité insuffisante de vitamine B12
  6. Mégaloblastique ─ causé par la formation de gros érythrocytes dans la moelle osseuse, qui ne sont pas en mesure de remplir les fonctions prévues
  7. La drépanocytose ─ est héréditaire et peut entraîner une jaunisse et ralentir la circulation sanguine
  8. Sideroachrestic ─ causé par une activité insuffisante des enzymes destinées à la formation d'hémoglobine
  9. Anémie normochrome - indique souvent la présence d'une maladie chronique ou d'une tumeur dans le corps
  10. Hypochrome est un nom commun pour plusieurs types d'anémies, y compris la forme carence en fer, ainsi que certains autres types avec un manque caractéristique d'hémoglobine avec un nombre normal de globules rouges.

La classification des anémies comprend également une affection temporaire similaire dans le corps causée par des médicaments. C'est facile à réparer. Il suffit d'arrêter de prendre des médicaments.

Anémie: gravité

Le degré de développement de l'anémie peut être déterminé par l'hémoglobine. Cela peut être fait par le médecin après avoir effectué des tests supplémentaires sur le patient..

  1. Légère sévérité (hémoglobine supérieure à 90 g / l, mais inférieure à la normale), ne provoquant pas d'hypoxie sévère
  2. Anémie modérée, dans laquelle l'hémoglobine devient inférieure à la normale (plus de 70 g / l, mais moins de 90 g / l), et les premiers signes de manque d'oxygène apparaissent
  3. Sévère (valeur jusqu'à 70 g / l), en cas d'hypoxie importante du corps, qui affecte négativement le système nerveux humain
  4. Forme aiguë. La raison de ce degré d'anémie est la grande perte de sang. Il peut s'agir d'un saignement interne ou d'une lésion d'une grande artère.

Anémie ferriprive: symptômes

La condition dans le corps avec un manque de fer est appelée anémie ferriprive. Le caractère insidieux de ce type d'anémie réside dans le fait que ses premières manifestations sont pratiquement invisibles. Cela est dû à l'utilisation des réserves de fer internes du corps. Si la quantité de cet élément n'est pas reconstituée, le corps s'épuise et une forme plus grave d'anémie se développe. L'hypoxie du cerveau et des cellules périphériques peut être trouvée chez l'homme.

L'anémie ferriprive est caractérisée par une diminution de la quantité de fer contenue dans la moelle épinière et le sang. En conséquence, le processus de production d'hémoglobine et de formation d'érythrocytes dans le corps est perturbé. Cette pathologie est une source d'anémie hypochrome et provoque des changements irréversibles dans tous les tissus mous du corps humain..

L'anémie ferriprive affecte négativement la qualité de vie des patients. Les gens ont une capacité de travail réduite et une fatigue fréquente. L'anémie des femmes enceintes et des enfants est une condition particulièrement dangereuse. Ces patients sont les plus sensibles à la pénétration de diverses infections..

Pourquoi une carence en fer se produit?

La présence d'une anémie ferriprive dépend de diverses conditions, notamment l'âge du patient, le sexe, les maladies existantes, ainsi que le niveau de vie sociale et les facteurs domestiques.

Causes de l'anémie ferriprive:

  1. Forme chronique de diverses maladies
  2. Manque de fer dans les aliments
  3. Troubles du système digestif qui affectent négativement le taux d'absorption du fer (par exemple, ablation de l'estomac)
  4. Perte de sang chronique observée pendant la menstruation chez certaines femmes, ainsi que dans les lésions ulcéreuses ou les tumeurs malignes du système digestif
  5. Augmentation de la consommation de fer par l'organisme, qui survient le plus souvent chez les femmes enceintes et les enfants
  6. Grossesses fréquentes chez les femmes, ce qui empêche le corps de reconstituer son propre fer.

Anémie pendant la grossesse

Il est important que les femmes enceintes fassent particulièrement attention aux diverses manifestations et sensations désagréables. Ces symptômes peuvent signaler des processus défavorables dans le corps. L'anémie de grossesse ne fait pas exception. Elle est considérée comme une condition plutôt dangereuse et est due au fait qu'une femme pendant cette période doit se procurer du fer à elle-même et à son futur bébé..

En fin de grossesse, les réserves de fer sont pratiquement absentes, de sorte que l'hémoglobine commence à diminuer. Il peut également diminuer en raison du manque de vitamines telles que la vitamine B12 et l'acide folique. Si ces substances ne sont pas reconstituées, une anémie peut apparaître pendant la grossesse.

Le contrôle de l'hémoglobine pendant la période d'accouchement doit être effectué en permanence. Si même des soupçons indirects d'anémie surviennent, la réserve de fer dans le corps est en outre déterminée à l'aide de la valeur de la ferritine. La nécessité de prendre des médicaments contenant du fer sera déterminée par le médecin traitant.

Les conséquences du développement chez la femme enceinte

Une condition avec des signes d'anémie complique considérablement le déroulement de la grossesse, ainsi que le processus de naissance.

Conséquences pour le bébé à naître:

  1. Un bébé peut naître en insuffisance pondérale si la mère souffre d'anémie de grossesse
  2. Le risque d'anémie chez les enfants augmente après la naissance
  3. Il existe un risque de retard mental du bébé dans le développement et de croissance lente en raison de l'anémie existante chez la mère avant l'accouchement, ainsi que pendant l'allaitement. Cela est dû au fait que les réserves de fer des nouveau-nés sont épuisées après quelques mois et que leur apport ne se produit pas dans la quantité requise.
  4. Développement retardé du fœtus dans l'utérus
  5. Traumatisme cérébral ou infection du bébé pendant l'accouchement
  6. Manque de circulation sanguine placentaire et risque élevé de manque d'oxygène chez le fœtus.

Conséquences pour une femme si une anémie est détectée pendant la grossesse:

  • Les saignements abondants qui apparaissent lors de l'accouchement sont difficiles à arrêter (en raison d'une mauvaise coagulation sanguine)
  • Risque de fausse couche
  • Toxicose précoce et apparition de la gestose
  • Insuffisance foetoplacentaire
  • Début précoce du décollement placentaire
  • Travail faible
  • Décharge de liquide amniotique à l'avance.

L'anémie chez les femmes qui attendent un bébé doit être soumise à un traitement obligatoire sous la surveillance d'un médecin. Le traitement avec des remèdes populaires sans le consentement d'un spécialiste et les tentatives de faire face à la maladie à domicile sont interdits.

Causes de l'anémie chez un enfant

Le plus souvent, dans l'enfance, une personne reçoit un diagnostic d'anémie en raison d'un manque de fer, de vitamine B12 et d'un nutriment tel que l'acide folique. Chez les enfants, la carence en fer survient principalement en raison d'une croissance active, qui nécessite une consommation importante de vitamines et de minéraux..

  • Faible teneur en fer dans l'alimentation quotidienne
  • Consommation précoce de lait de vache, surtout avant l'âge de 1 an (peut irriter les intestins et provoquer des saignements)
  • Alimentation artificielle au lieu du lait maternel
  • Consommation de lait de chèvre par un enfant qui ne contient pas suffisamment d'acide folique
  • Saignements abondants avec mauvaise coagulation sanguine en raison d'un manque de vitamine K dans le corps d'un nouveau-né
  • Modifications défavorables des cellules érythrocytaires, ainsi que leur perte et leurs dommages
  • Anémie chez la mère pendant l'alimentation.

Les symptômes de l'anémie chez les femmes et les hommes

Chaque type d'anémie, compte tenu de son degré, présente des signes spécifiques. Une forme légère d'anémie aura des symptômes bénins et sa manifestation grave se caractérise par un grand nombre d'inconfort..

Signes d'anémie chez les hommes et les femmes:

  • Faiblesse dans tout le corps
  • Bruit dans les oreilles
  • Se sentir déprimé et irritable
  • Peau pâle
  • Augmentation de la fréquence cardiaque et essoufflement, même en cas de peu d'activité physique
  • Diminution de la température corporelle
  • L'instabilité et les irrégularités menstruelles sont fréquentes chez les femmes
  • Migraines et étourdissements
  • Changement de goût
  • Trouble de l'odorat.

Si un patient a un syndrome d'hyposidérose qui est une conséquence d'une carence en fer, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • Processus inflammatoire dans la langue
  • Lèvres gercées
  • Violation de l'acte de déglutition
  • Ongles fragiles
  • Faiblesse des muscles
  • La muqueuse gastrique peut rétrécir.

Les symptômes de l'anémie chez les enfants

L'anémie ferriprive chez les enfants se manifeste par les symptômes suivants:

  • Comportement agité d'un nouveau-né
  • Petit appétit
  • Rhumes fréquents
  • Évanouissement dans l'anémie aiguë
  • Pâleur des paupières sur la face interne et partie rose des ongles
  • Fatigue rapide
  • Manque de capacité de concentration.

Il est important que les parents connaissent les principaux signes d'une maladie telle que l'anémie ferriprive afin de guérir un enfant d'une maladie le plus rapidement possible..

Diagnostique

Seul un spécialiste peut identifier l'anémie. Il suffit que le patient réponde correctement aux symptômes signalant cette condition et consulte immédiatement un médecin.

Pour la détection initiale de l'anémie, il est nécessaire:

  • Faites-vous examiner par un spécialiste
  • Passer un test sanguin général sous forme développée.

Si nécessaire, un diagnostic plus détaillé de l'anémie peut être effectué, qui comprend:

  • Chimie sanguine
  • Examen de l'état de la membrane muqueuse du duodénum, ​​du gros et du petit intestin et de l'estomac
  • Consultation avec un hématologue qui peut prescrire des tests supplémentaires
  • Femmes visitant le gynécologue.

Des méthodes de recherche supplémentaires sont nécessaires principalement pour déterminer le type spécifique d'anémie.

Anémie: traitement

La normalisation de la teneur en fer dans le sang doit être effectuée en utilisant le traitement recommandé par le médecin et après avoir découvert la source de la baisse d'hémoglobine. Seul un spécialiste sait comment traiter l'anémie et par quels moyens. Si les patients commencent à prendre eux-mêmes divers médicaments sans ordonnance du médecin, un diagnostic correct en temps opportun sera presque impossible..

  • Éliminer la source de la carence en fer et les causes de la diminution de l'hémoglobine
  • Suivre un régime spécial avec une prédominance d'aliments riches en fer
  • Traitement long (jusqu'à six mois)
  • Thérapie médicamenteuse
  • Traitement avec des recettes et des remèdes populaires après avoir obtenu la permission d'un médecin.

Des saignements utérins mensuels abondants ou fréquents chez la femme, entraînant une anémie, nécessitent un examen par un gynécologue et des recommandations appropriées. Un traitement approprié aidera à normaliser le cycle menstruel et à guérir l'anémie.

Traitement médical

Les principales méthodes médicamenteuses sont:

  • Prise de médicaments parentéraux, si indiqué
  • Traitement avec des médicaments oraux
  • Transfusion de globules rouges si une anémie sévère se développe
  • Prévention de l'anémie avec des agents contenant du fer, ce qui est nécessaire pour les personnes à risque de développer cette maladie à l'avenir.

Les préparations de fer ne sont prescrites que dans les cas où la correction nutritionnelle n'a pas contribué à augmenter les taux d'hémoglobine dans les cas d'anémie légère. Cela évite des effets secondaires supplémentaires et des problèmes gastro-intestinaux. Ces médicaments ne seront efficaces que si l'anémie est causée par une carence en fer. Certains patients se voient prescrire de l'acide folique et de la vitamine B12 en cas de carence..

Si la cause de l'anémie est la présence d'une maladie chronique, son traitement repose sur l'élimination de la source. Si une carence en fer est détectée, du fer intraveineux peut être nécessaire.

Agents oraux populaires:

  • Comprimés Hemofer, Ferronal, Sorbifer Durules
  • Gélules Heferol, Fenuls, Tardiferon, Globiron,
  • Solution en ampoules Totem.

Exemples de médicaments parentéraux:

  • Venofer
  • Jectofer
  • Ferbitol
  • Ferrlécite
  • Ferkoven
  • Ferrum Lek.

Une transfusion sanguine est nécessaire en cas de perte de sang sévère ou pour traiter une anémie sévère.

Bases du traitement de l'anémie chez un enfant

Le traitement chez les enfants comprend principalement un régime spécial et la prise de médicaments pour augmenter l'hémoglobine dans le sang.

Points à surveiller pendant le traitement:

  • La prise de médicaments contenant du fer doit être effectuée dans le délai strictement spécifié par un spécialiste.
  • Vous ne devez pas donner de lait à votre enfant avec des médicaments, sinon l'absorption du fer s'aggravera.
  • Pour les enfants plus âgés, il est préférable de boire des médicaments avec du jus d'orange pour améliorer l'absorption du fer
  • Il est recommandé de combiner des suppléments de fer avec d'autres agents qui améliorent l'absorption de cet élément. Par exemple, avec de l'acide ascorbique.

Le régime alimentaire des enfants pendant le traitement est basé sur la consommation d'aliments riches en fer. Après l'âge de quatre mois, il est recommandé à un bébé d'inclure dans son régime des additifs alimentaires spéciaux qui aident à augmenter l'hémoglobine. Les prescriptions ou méthodes de traitement nécessaires sont appliquées après que l'enfant a été examiné par un médecin..

Thérapie traditionnelle

En combinaison avec le traitement médicamenteux principal, des méthodes traditionnelles basées sur l'utilisation de plantes médicinales sont souvent utilisées. La thérapie avec des remèdes populaires consiste à préparer diverses décoctions, ainsi que des teintures à la maison.

  1. Mangez régulièrement des betteraves bouillies, des fraises fraîches, des carottes
  2. Boire 150 ml de jus de pomme de terre cru pendant 3 semaines. Vous devez prendre un verre avant les repas trois fois par jour.
  3. Broyez un verre de noix et versez 500 ml de vodka. Laissez infuser pendant 10 jours, puis filtrez. Ajoutez un verre de miel préchauffé à la teinture obtenue. Remuez le mélange et prenez 1 cuillère à soupe à jeun et le soir.
  4. Préparez une teinture de 2 cuillères à café de baies de rowan et 2 tasses d'eau bouillante. Laisser reposer une heure, ajouter le sucre au goût. Vous devez prendre la perfusion trois fois par jour dans une quantité égale à un demi-verre.
  5. Prenez des quantités égales de radis, de betteraves et de carottes et hachez-les. Pressez le jus obtenu et versez-le dans une bouteille sombre. Graisser le récipient avec de la pâte. L'essentiel est que la bouteille ne soit pas obstruée et que le liquide puisse s'évaporer. La bouteille doit être placée au four pour laisser mijoter pendant 3 heures. Le bouillon résultant doit être pris une cuillère à soupe trois fois par jour avant les repas. Le cours de thérapie est de 3 mois.

Il est important de se rappeler que le traitement avec des remèdes populaires ne doit pas remplacer le traitement principal recommandé par le médecin..

Mesures préventives

La prévention de l'anémie à domicile est nécessaire pour prévenir les récidives et réduire le risque de complications. Ces activités consistent à respecter le régime alimentaire nécessaire avec une prédominance d'aliments contenant du fer, recommandés même pour les personnes en bonne santé. Une supplémentation en fer peut être nécessaire pour les enfants de mères anémiques pendant la grossesse et pour les femmes qui allaitent.

Bonnes règles de nutrition:

  1. Assurez-vous d'inclure plus d'aliments riches en fer (bœuf, sarrasin, pommes vertes, pain de seigle, lentilles, haricots)
  2. Consommez plus d'aliments qui favorisent l'absorption du fer. Par exemple, pommes de terre, choux, betteraves, herbes, abricots, raisins secs, abricots secs, cerises
  3. Inclure dans l'alimentation la vitamine C, qui est contenue dans les agrumes, les cassis, les poivrons, la choucroute (ces produits fournissent l'acide ascorbique nécessaire à l'organisme)
  4. Essayez d'exclure les produits qui interfèrent avec l'absorption du fer.

La manifestation de l'anémie, même dans une faible mesure, ne doit pas être négligée chez un patient de tout âge. Une consultation opportune avec un médecin préviendra les conséquences dangereuses, éliminera les symptômes désagréables et accélérera la guérison.

La gravité de l'anémie en termes de taux d'hémoglobine. Symptômes et traitement

L'anémie (en d'autres termes, l'anémie) est une affection corporelle caractérisée par une baisse du taux d'hémoglobine dans le sang. Un patient atteint d'une telle maladie a besoin d'un traitement sérieux, qui est prescrit en fonction de la gravité et de la cause qui l'a causé..

Gravité de l'anémie en fonction du taux d'hémoglobine

En soi, l'anémie est une affection associée à d'autres pathologies et n'est pas considérée comme une maladie indépendante. Dans ce cas, un symptôme courant apparaît toujours - une diminution de l'hémoglobine. À la suite de ce processus, la capacité respiratoire du sang se détériore et une privation d'oxygène apparaît..

Quantité normale d'hémoglobine dans le sang:

  • chez l'homme de 130 à 180 g / l;
  • chez la femme de 120 à 150 g / l.

Dans le corps humain, de nombreux processus pathologiques se produisent à la suite d'une maladie telle que l'anémie. La gravité du taux d'hémoglobine (leur traitement diffère en intensité différente) dans le sang est divisée en 3 groupes:

Anémie: gravitéPar niveau d'hémoglobineTraitement
Anémie légère

90 à 120 g / lAmbulatoire

régime

Anémie modérée

70 à 90 g / lAmbulatoire (principalement),

régime, médicaments

Anémie sévère

Moins de 70 g / lThérapie hospitalière selon un schéma complexe, traitement chirurgical

Symptômes et traitement de l'anémie légère

La maladie généralement bénigne est asymptomatique et n'est déterminée que sur la base des résultats de tests sanguins de laboratoire.

Anémie. La gravité du taux d'hémoglobine. Le traitement à domicile est présenté dans notre article

Parfois, les symptômes suivants apparaissent:

  • Détérioration de la concentration;
  • Impulsion rapide;
  • Diminution des performances;
  • Problèmes de mémoire;
  • Faiblesse, fatigue et fatigue;
  • Pâleur de la peau et des muqueuses.

Chaque cas spécifique d'anémie a ses propres causes, qui ne peuvent être identifiées que par un médecin. Pour le diagnostic, des tests sanguins de laboratoire sont prescrits. La plus courante est l'anémie ferriprive, c.-à-d. une diminution de la concentration d'hémoglobine entraîne un manque de fer dans le corps.

Le traitement de l'anémie légère se résume souvent à choisir le bon régime alimentaire afin de normaliser le taux d'hémoglobine dans le sang. Un régime réparateur comprend des aliments riches en fer et en vitamines B.

Ceux-ci comprennent: la viande rouge, le foie, le poisson, les œufs, les noix, les épinards, les betteraves, les pommes, la grenade, les carottes, les tomates, les herbes, les haricots, le sarrasin et l'avoine, le pain, le miel, etc..

Il est important de savoir! Dès les premiers signes d'anémie, même légère, vous devez immédiatement consulter un médecin pour déterminer le plus tôt possible les raisons qui l'ont provoquée. L'automédication dans ce cas est inacceptable.

Signes d'anémie modérée, son traitement

L'anémie modérée a des symptômes plus graves.

En raison d'une baisse intense du taux d'hémoglobine et d'un manque d'oxygène dans le sang, les symptômes de l'anémie sont plus prononcés:

  • Étourdissements fréquents
  • Insomnie;
  • Diminution de l'appétit;
  • Bruit dans les oreilles;
  • Dyspnée;
  • Augmentation de la fréquence cardiaque de temps en temps;
  • Mal de crâne.

Le traitement dans ce cas doit commencer immédiatement selon le schéma prescrit par un spécialiste. Non seulement une carence en fer peut provoquer une anémie.

Le manque de vitamines et de minéraux peut également contribuer au développement de cette pathologie, qui peut être exprimée par les symptômes suivants:

  • Points scintillants dans les yeux;
  • Gonflement de la peau:
  • Mauvaise mémoire;
  • Détérioration des articulations;
  • Une pâleur plus prononcée de la peau.

Le traitement de l'anémie modérée comprend non seulement un régime alimentaire correctement sélectionné, mais également la prise de médicaments supplémentaires, contenant généralement du fer, des minéraux et des vitamines B. Le régime de traitement médicamenteux est prescrit en fonction de la cause de l'état pathologique.

Symptômes de l'anémie sévère, moyens de la traiter

Un indicateur d'anémie sévère est une baisse des taux d'hémoglobine aux niveaux les plus bas, qui s'accompagne de pathologies graves.

En plus des signes ci-dessus, cette forme de la maladie se traduit par des symptômes supplémentaires:

  • Tachycardie;
  • Atrophie musculaire;
  • Incontinence urinaire;
  • Changement de goût et d'odeur;
  • Dystrophie myocardique;
  • L'apparition d'une décoloration bleue des blancs des yeux;
  • Stomatite;
  • Détérioration de la sensibilité;
  • Diminution de la capacité de guérison de la peau.

Le traitement d'une forme sévère de la maladie a lieu dans des conditions stationnaires. Une thérapie complexe est effectuée ici en fonction des maladies identifiées qui sont à l'origine de l'anémie.

Dans ce cas, l'alimentation et les médicaments ne suffisent pas. Souvent, à un stade sévère, des mesures telles que la transfusion sanguine, les médicaments intraveineux, la chirurgie d'urgence et les greffes de moelle osseuse sont nécessaires.

Faites attention! Une anémie grave non traitée menace d'un certain nombre de conséquences dangereuses. Une baisse des taux d'hémoglobine provoque une hypoxie (en d'autres termes, une privation d'oxygène). En conséquence, les organes internes cessent de fonctionner normalement, ce qui peut être fatal..

Causes possibles de l'anémie

L'anémie peut être due à plusieurs raisons. Il s'agit principalement d'une carence en vitamines, minéraux, ainsi que d'autres pathologies plus graves.

L'anémie ferriprive est causée par une carence chronique en un oligo-élément extrêmement nécessaire - le fer, qui est impliqué dans les processus métaboliques et est périodiquement excrété par l'organisme. Pour que la consommation de fer soit reconstituée, un adulte en bonne santé doit consommer 20 à 25 mg de cet élément par jour. Si cet équilibre est perturbé, le taux d'hémoglobine diminue.

Ce processus peut démarrer:

  1. Mauvaise alimentation (manque de certains aliments);
  2. Pathologies gastro-intestinales qui contribuent à une altération de l'absorption du fer;
  3. Certaines maladies chroniques;
  4. Grossesse et allaitement;
  5. Hémorragie interne.

L'anémie peut être déclenchée par un manque de vitamine B12.

Les sources de cette pathologie sont:

  1. Apport insuffisant de vitamine B12 avec de la nourriture;
  2. Infections intestinales et parasites;
  3. Dysfonctionnement hépatique;
  4. Augmenter l'apport corporel en vitamine B12.

L'anémie par carence en acide folique est le résultat d'un apport insuffisant en acide folique dans le corps. Un organisme adulte a besoin de 200 à 400 mcg de cette vitamine par jour. L'acide folique affecte l'état du sang, le renouvellement des organes et des tissus, le développement intra-utérin du fœtus et bloque également l'apparition de caillots sanguins. Les raisons de son manque sont similaires aux raisons de la carence en fer..

L'anémie aplasique peut avoir plusieurs causes, notamment:

  • Facteur héréditaire;
  • Empoisonnement chimique;
  • Pathologies auto-immunes;
  • Exposition aux radiations;
  • Les infections;
  • Prendre un certain nombre de médicaments.

L'anémie hémolytique se traduit par la destruction prématurée des globules rouges et est associée à une altération de la fonction de la moelle osseuse.

Sources de pathologie:

  • Empoisonnement avec des pesticides;
  • Blessures;
  • Infections sévères;
  • Facteur génétique;
  • Prendre des médicaments.

L'anémie post-hémorragique est causée par une perte de sang aiguë ou chronique.

La raison peut être:

  • Saignements utérins;
  • Blessure ou traumatisme;
  • Rupture tubaire due à une grossesse extra-utérine;
  • Ulcère hémorragique de l'estomac ou du duodénum;
  • Tumeurs malignes des organes internes;
  • Saignement de fibromes utérins.

L'anémie, principalement une carence en fer, survient souvent pendant la grossesse. Les causes sont souvent une toxicose, des vomissements accompagnant, ainsi que des grossesses multiples et une mauvaise absorption du fer. Avoir une hépatite ou une pyélonéphrite chez une femme enceinte augmente le risque d'anémie.

Conséquences d'une anémie non traitée

Des conséquences graves peuvent être menacées par une anémie non détectée à temps et non traitée. La sévérité du taux d'hémoglobine, dont le traitement a été démarré hors du temps, a ses propres complications dans chaque cas.

Une anémie légère affecte le bien-être général, ce qui peut réduire considérablement la qualité de vie d'une personne.

Une anémie modérée non traitée aggrave considérablement l'effet négatif sur l'état général du corps. Les complications peuvent être:

  • Problèmes de peau et d'ongles;
  • Immunité réduite, à la suite de laquelle une morbidité fréquente;
  • Dysfonctionnement des organes du tractus gastro-intestinal;
  • Fatigue chronique, irritabilité;
  • Dysfonctionnement cardiaque;
  • Œdème.

Une anémie sévère et un traitement inapproprié ont les conséquences les plus graves, car un manque d'oxygène prolongé est présent en raison de taux d'hémoglobine extrêmement bas dans le sang..

Complications pouvant survenir à mesure que l'état du corps s'aggrave:

  • Développement de la pathologie cardiaque;
  • Maux de tête persistants;
  • Une augmentation des organes internes et une violation de leurs fonctions;
  • Maladie vasculaire.

L'anémie sévère des femmes enceintes est lourde d'accouchements prématurés, de décollement placentaire, de saignements, de complications lors de l'accouchement.

Prévention de l'anémicité

L'une des principales mesures de prévention de l'anémie est une alimentation équilibrée qui comprend tous les aliments nécessaires au fonctionnement normal de l'organisme. Ce sont des aliments riches en vitamines B et C, en fer, en acide folique, etc..

Environ 20% des aliments contenant du fer sont d'origine animale: viande, volaille, poisson. Les aliments végétaux contiennent moins de fer, les végétariens doivent donc s'appuyer sur les légumes et les fruits rouges, les pommes, le sarrasin, etc..

Remarque! La vitamine C (acide ascorbique) favorise une meilleure absorption du fer. Par conséquent, vous devriez manger beaucoup de fruits, en particulier les agrumes..

À des fins de prévention, il est conseillé de faire de temps en temps une prise de sang générale pour identifier les premiers signes de maladies possibles, dont l'anémie.

L'anémie est une maladie dangereuse, mais avec un traitement opportun et correct, le pronostic est favorable. L'essentiel dans de tels cas est de ne pas retarder la visite chez le médecin au premier signe..

Anémie. La gravité du taux d'hémoglobine. Le traitement est présenté dans cette vidéo:

Symptômes et traitement de l'anémie. Comment augmenter l'hémoglobine dans le sang, voir cette vidéo: