Le système cardiovasculaire

Spasme

Le corps humain consomme constamment de l'énergie provenant des nutriments et de l'oxygène. Le maintien de toutes ses fonctions n'est possible que grâce à la livraison continue de ces composants, ainsi qu'à l'élimination rapide des composés toxiques.

Ces tâches sont prises en charge par le système cardiovasculaire - une structure vitale du corps qui assure sa croissance et son développement. Considérez la structure du cœur humain et des vaisseaux sanguins en termes simples.

Système cardiovasculaire: brièvement sur la structure

Il s'agit d'un complexe fermé de tubes qui fournissent la nutrition aux organes et en éliminent les produits métaboliques. Ses éléments constitutifs:

  • Du sang;
  • Un cœur;
  • Lien de macrocirculation - artères et veines;
  • Lien de microcirculation - capillaires.

Anatomie du cœur humain

C'est un organe de pompage à quatre chambres, anatomiquement divisé en parties supérieure et inférieure, contenant respectivement les chambres auriculaire et ventriculaire. Selon les fonctions du cœur, deux moitiés sont distinguées:

  • Gauche - impliqué dans l'approvisionnement en sang des tissus;
  • Droit - participation à l'échange de gaz.

Le cœur est un organe à trois couches. Les couches suivantes se distinguent de l'intérieur vers l'extérieur:

  1. Endocardique, formant des valves;
  2. Myocardique, fournissant des contractions;
  3. Épicardique, tégumentaire.

Le cœur est enfermé dans un sac de tissu conjonctif protecteur - le péricarde. L'organe a une longueur d'environ 14 à 16 cm et un diamètre de 12 à 15 cm et un poids moyen d'environ 250 à 380 g.

L'anatomie du cœur humain en dessins est présentée dans cette vidéo:

Comment fonctionnent les artères et les veines?

Les artères sont des vaisseaux puissants avec une paroi musculaire prononcée qui assurent le mouvement centrifuge du sang (depuis le cœur). Les artères ne s'effondrent jamais. Ils tirent leur nom du grec ancien "aer" - "air", alors que les anciens médecins les considéraient à tort comme des tubes contenant de l'air.

La plus grande artère du corps s'appelle l'aorte.

Prenant le sang, qui se déplace à une vitesse de 100 cm par seconde, de la chambre ventriculaire gauche, les artères subissent une forte pression, ce qui les maintient dans un ton accru.

Cette pression était appelée «sang» ou «artérielle» et reflète à la fois la force du cœur et l'état des parois vasculaires. Normalement, la valeur de sa valeur supérieure varie de 90 à 140 et la valeur inférieure - de 60 à 90 mm Hg.

Les veines transportent des vaisseaux à travers lesquels le sang se déplace vers le cœur, c.-à-d. centripète. Les veines présentent un certain nombre de différences fondamentales par rapport aux artères:

  • Leurs parois sont plus minces et leur emplacement est plus superficiel;
  • Les veines peuvent s'atténuer (ce qui sert de facteur pour un arrêt plus rapide du saignement veineux par rapport à l'artère);
  • Les veines ont des valves spéciales qui empêchent le retour du sang - valves.

Les vaisseaux veineux se trouvent dans le corps en plus grand nombre que les artériels. Il y a 2 veines du même nom pour une grande artère (qui a un nom anatomique). De plus, les artères sont toujours situées plus profondément que les veines et ne forment pas de plexus..

Un diagramme des artères et des veines à l'intérieur du cœur humain est présenté dans cette vidéo:

Fonctions de la microvascularisation

C'est un complexe de vaisseaux microscopiques qui sert de «pont» entre les artères et les veines au niveau des tissus. Il se compose de formations qui ne comprennent que quelques dizaines de cellules - capillaires.

Le métabolisme a lieu à l'intérieur des capillaires. Ici, les organes prennent des protéines, des graisses, des glucides et de l'oxygène du sang en échange de composés toxiques inutiles et de dioxyde de carbone: c'est ainsi que le sang artériel devient veineux.

La superficie totale du capillaire est de 1 km carré.

Quel autre organe est impliqué dans la circulation sanguine?

Le foie, la plus grande glande humaine, est indirectement impliqué dans ce processus. Le foie filtre le sang veineux provenant du système digestif et de la rate. Le vaisseau qui y apporte le sang de toute la cavité abdominale est appelé la «veine porte».

Endothélium dans les vaisseaux

L'endothélium est la paroi interne de tous les vaisseaux du corps. Actuellement, l'endothélium est reconnu comme l'organe endocrinien le plus important, impliqué dans la synthèse des hormones, les réactions d'inflammation et la formation de thrombus..

Un endothélium sain est une couche de cellules délicate à une seule rangée. Les dommages et la vulnérabilité de cette couche sont à la base d'une maladie aussi courante que l'athérosclérose..

Qu'est-ce que le sang?

Le sang est un milieu liquide formé d'une partie liquide (plasma) et de cellules. Le rapport plasma / cellule est d'environ 55:45. Le plasma est une solution qui comprend de l'eau, des protéines, des sucres et des graisses qui pénètrent dans le corps par la nourriture.

Les cellules les plus importantes impliquées dans la nutrition du corps sont les érythrocytes.

Il existe trois groupes sanguins fonctionnels:

  1. Bringer;
  2. Emporter;
  3. Mixte (capillaire).

Comment les érythrocytes pénètrent dans les vaisseaux?

Les globules rouges sont synthétisés par un organe spécial situé à l'intérieur des os - la moelle osseuse. La moelle osseuse contribue également à la formation de plaquettes et de leucocytes. Avec l'âge, cet organe est progressivement remplacé par du tissu adipeux..

La quantité de sang représente normalement environ 5% du poids corporel - jusqu'à 6 litres chez les hommes et jusqu'à 4 litres chez les femmes.

Qu'est-ce que l'hémoglobine?

L'hémoglobine est une protéine de transport qui contient du fer. Le fer attache des molécules d'oxygène à lui-même et, sous cette forme, le délivre aux organes internes.

Normalement, la quantité d'hémoglobine est de 135 à 150 g / l chez l'homme, de 120 à 135 g / l chez la femme. Le sang est également rempli d'un gaz inerte - l'azote.

Fonction du cœur et des vaisseaux sanguins

Les principales fonctions suivantes sont distinguées:

  • Station de pompage;
  • Nutritif;
  • Transport;
  • Échange;
  • Endocrine;
  • Respiratoire.

Ainsi, le cœur et les vaisseaux sanguins sont responsables du maintien de la vie complète du corps..

Comment les organes dépendent de l'apport d'oxygène?

Tous les organes du corps sont extrêmement sensibles à la privation d'oxygène. Si l'oxygène n'est plus délivré au tissu, cinq minutes suffisent pour qu'il meure.

Un syndrome dans lequel une partie d'un organe meurt d'une carence en oxygène est appelé «infarctus» - infarctus du myocarde, infarctus du poumon, rein, etc. Le nom spécifique est infarctus cérébral - accident vasculaire cérébral.

Cercles de circulation sanguine

Ce sont des voies fermées du flux sanguin vasculaire. Il existe deux cercles de circulation sanguine qui commencent à fonctionner peu après la naissance:

  • Le grand cercle relie le cœur à tous les organes, assurant le métabolisme;
  • Le petit cercle ne couvre que les poumons et est le maillon principal d'un processus vital - l'échange gazeux.

La circulation sanguine commence par la contraction du myocarde et les échanges gazeux - avec l'inspiration.

Grand cercle

La contraction de la chambre ventriculaire gauche favorise la libération de sang dans l'aorte. Les branches de l'aorte le portent à tous les tissus, se ramifiant jusqu'aux capillaires.

Ici, le sang donne aux organes des molécules nutritives d'oxygène, de protéines, de graisses et de glucides. Enrichi en dioxyde de carbone provenant d'eux, il devient veineux et pénètre dans les veines.

En s'approchant du cœur, les veines fusionnent en vaisseaux de plus en plus gros jusqu'à ce qu'elles forment les deux derniers troncs veineux - «veines creuses». À partir d'eux, le sang pénètre dans la chambre auriculaire droite et descend dans le ventricule du même nom.

Petit cercle

De la chambre ventriculaire droite, le sang se déplace vers le tronc pulmonaire, se divisant en deux branches: la droite (va vers le poumon droit) et la gauche (va vers le poumon gauche). L'expiration élimine le dioxyde de carbone des poumons.

Inspirez vient. Le sang est à nouveau enrichi en oxygène et se déplace vers le côté gauche du cœur. Le ventricule gauche se contracte - et tout le cycle se répète.

Le schéma des grands et petits cercles de circulation sanguine du cœur est discuté dans le clip vidéo:

Valeurs normales

  • Le temps nécessaire au mouvement du sang (un cycle de circulation sanguine) prend normalement de 25 à 30 secondes;
  • Un cycle cardiaque complet se produit en 0,8 seconde, dont 0,45 seconde se contractent et 0,35 seconde se relâchent;
  • Le nombre de battements de cœur est normalement de 60 à 80 battements par minute;
  • Le nombre moyen de mouvements respiratoires est normalement de 12 à 16 par minute. De plus, pour la plupart des gens, l'expiration est deux fois plus courte que l'inhalation;
  • En une seule respiration, les poumons absorbent environ 500 ml d'air (100 ml d'oxygène).

La participation du système nerveux au travail du cœur

Le cerveau a deux formations régulatrices - les centres vasculaires et respiratoires, situés à l'occiput. En cas d'hypoxie, la quantité de dioxyde de carbone dans le corps augmente rapidement, ce qui entraîne une irritation.

Les signaux des centres cérébraux sont transmis aux poumons et un essoufflement (respiration rapide) se produit. En réponse à l'essoufflement, le travail du cœur augmente. Lorsque la quantité de dioxyde de carbone se stabilise, les signaux des centres respiratoire et vasculaire s'arrêtent..

Caractéristiques de l'apport sanguin à l'embryon


Le sang fœtal lui est délivré par le cordon ombilical en passant à travers le filtre placentaire.

Son avance a la séquence suivante: foie - chambre auriculaire droite - chambre auriculaire gauche - ventricule gauche - aorte. Ainsi, les poumons du fœtus ne sont pas impliqués dans les échanges gazeux..

Immédiatement après la naissance et les premières respirations, les poumons se dilatent. Cela contribue à la fermeture de toutes les cloisons entre les chambres et à l'apparition d'un petit cercle de circulation sanguine.

Vous pouvez regarder la vidéo plus en détail sur le système circulatoire fœtal:

Le système cardiovasculaire est un complexe vital unique qui assure non seulement la croissance et le développement du corps, mais également le travail de tous ses organes. Le développement physique d'une personne, son activité, son niveau d'intelligence, son état de mémoire, sa température corporelle et de nombreux autres paramètres de l'activité vitale dépendent de l'état du cœur et des vaisseaux sanguins..

La connaissance de la structure et des fonctions des vaisseaux sanguins et du cœur aidera normalement à prévenir le développement d'une éventuelle pathologie et vous apprendra à être attentif à votre santé..

MedGlav.com

Annuaire médical des maladies

Circulation. La structure et la fonction du système cardiovasculaire.

CIRCULATION.

Troubles circulatoires.

  • maladies cardiaques (malformations valvulaires, lésions du muscle cardiaque, etc.),
  • augmentation de la résistance au flux sanguin dans les vaisseaux, qui se produit lors de l'hypertension, des maladies rénales et pulmonaires.
    L'insuffisance cardiaque se traduit par un essoufflement, des palpitations, une toux, une cyanose, un œdème, une hydropisie, etc..

Causes de l'insuffisance vasculaire:

  • se développe dans les maladies infectieuses aiguës, ce qui signifie une perte de sang,
  • blessures, etc..
    En raison de dysfonctionnements de l'appareil nerveux qui régule la circulation sanguine; en même temps, une vasodilatation se produit, la pression artérielle chute et le flux sanguin dans les vaisseaux ralentit fortement (évanouissement, collapsus, choc).

Coeur et vaisseaux sanguins

Le système cardiovasculaire humain est fermé. Cela signifie que le sang ne circule que dans les vaisseaux et qu'il n'y a pas de cavités où le sang est versé. Grâce au travail du cœur et au système ramifié de vaisseaux sanguins, chaque cellule de notre corps reçoit l'oxygène et les nutriments nécessaires à la vie.

Faites attention au nom bien établi - le système cardiovasculaire. En premier lieu, c'est le muscle cardiaque qui remplit la fonction la plus importante qui est retiré. Nous procédons à l'étude de cet organe unique..

Un cœur

La branche de la médecine qui étudie le cœur est appelée cardiologie (du grec ancien καρδία - cœur et λόγος - étude). Le cœur est un organe musculaire creux qui se contracte avec un certain rythme tout au long de la vie d'une personne.

À l'extérieur, le cœur est recouvert d'un sac péricardique - le péricarde. Se compose de 4 chambres: 2 ventricules - droit et gauche, et 2 oreillettes - droite et gauche. N'oubliez pas qu'il existe des valves à feuillets entre les ventricules et les oreillettes..

Une valve tricuspide (tricuspide) est située entre l'oreillette droite et le ventricule droit, une valve bicuspide (mitrale) est située entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche.

Dans le cœur, le sang se déplace unidirectionnellement: des oreillettes aux ventricules, en raison de la présence de valves à feuillets (auriculo-ventriculaires) (du latin oreillette - oreillette et ventricule - ventricule).

Le plus grand vaisseau humain part du ventricule gauche - l'aorte, de 2,5 cm de diamètre, dans laquelle le sang circule à une vitesse de 50 cm par seconde. Le tronc pulmonaire part du ventricule droit. Les valves semi-lunaires sont situées entre le ventricule gauche et l'aorte, ainsi que le ventricule droit et le tronc pulmonaire..

Le tissu musculaire du cœur est représenté par des cellules uniques - des cardiomyocytes avec une striation transversale. Le cœur a une propriété particulière - automatique: le cœur isolé du corps continue de se contracter sans influences extérieures. Cela est dû à la présence dans l'épaisseur du tissu musculaire de cellules spéciales - pacemaker (cellules de stimulateur cardiaque, cardiomyocytes atypiques), qui génèrent elles-mêmes périodiquement des impulsions nerveuses.

Le cœur a un système conducteur grâce auquel l'excitation qui s'est produite dans une partie du cœur recouvre progressivement d'autres parties. Dans le système conducteur, sinus, nœuds auriculo-ventriculaires, un faisceau de fibres His et Purkinje sont distingués. C'est grâce à la présence de ces structures conductrices que le cœur est capable de.

Cycle cardiaque

Le travail du cœur consiste à se remplacer successivement en trois phases:

    Systole auriculaire (du grec systole - contraction, contraction)

Dure 0,1 sec. Dans cette phase, les oreillettes se contractent, leur volume diminue et le sang qui en provient pénètre dans les ventricules. Les clapets sont ouverts pendant cette phase.

Dure 0,3 s. Les valves de la notice (auriculo-ventriculaire) se ferment pour empêcher le sang de refluer dans les oreillettes. Le tissu musculaire des ventricules commence à se contracter, leur volume diminue: les valves semi-lunaires s'ouvrent. Le sang est expulsé des ventricules dans l'aorte (du ventricule gauche) et le tronc pulmonaire (du ventricule droit).

Diastole totale (du grec diastole - extension)

Dure 0,4 sec. En diastole, les cavités cardiaques se dilatent - les muscles se détendent, les valves semi-lunaires se ferment. Les clapets sont ouverts. Pendant cette phase, les oreillettes sont remplies de sang, qui pénètre passivement dans les ventricules. Puis le cycle se répète.

Nous avons déjà couvert le cycle cardiaque, mais je veux attirer votre attention sur certains détails. Au total, un cycle dure 0,8 seconde. Les oreillettes reposent 0,7 seconde - pendant la systole ventriculaire et la diastole totale, et les ventricules reposent 0,5 seconde - pendant la systole auriculaire et la diastole totale. Grâce à un cycle aussi énergétiquement favorable, le muscle cardiaque fatigue un peu pendant le travail..

La fréquence cardiaque (FC) peut être mesurée à l'aide du pouls - les contractions saccadées des parois des vaisseaux associées au cycle cardiaque. La fréquence cardiaque moyenne est normale - 60 à 80 battements par minute. Un athlète a une fréquence cardiaque plus basse qu'une personne non entraînée. Avec un effort physique élevé, la fréquence cardiaque peut augmenter jusqu'à 150 battements / min..

Des modifications de la fréquence cardiaque sont possibles sous la forme d'une diminution ou d'une augmentation excessive, respectivement, distinguent: bradycardie (du grec βραδυ - lent et καρδιά - cœur) et tachycardie (du grec ancien ταχύς - rapide et καρδία - cœur). La bradycardie est caractérisée par une diminution de la fréquence cardiaque jusqu'à 30-60 battements / min, une tachycardie - au-dessus de 90 battements / min.

Le centre de régulation du système cardiovasculaire se situe dans la moelle épinière et la moelle épinière. Le système nerveux parasympathique ralentit et le système nerveux sympathique accélère la fréquence cardiaque. Facteurs humoraux (du latin humour - humidité), principalement hormones: glandes surrénales - adrénaline (améliore le travail du cœur), glande thyroïde - thyroxine (accélère la fréquence cardiaque).

Navires

Le sang se déplace vers les tissus et les organes à l'intérieur des vaisseaux. Ils sont subdivisés en artères, veines et capillaires. En termes généraux, nous discuterons de leur structure et de leur fonction. Je tiens à noter: si vous pensez que le sang veineux circule dans les veines et que le sang artériel traverse les artères, vous vous trompez. Dans le prochain article, vous trouverez des exemples spécifiques pour réfuter cette idée fausse..

À travers les artères, le sang circule du cœur vers les organes et tissus internes. Ils ont des parois épaisses, qui comprennent des fibres musculaires élastiques et lisses. La pression artérielle en eux est la plus élevée par rapport aux veines et aux capillaires, et par conséquent, ils ont la paroi épaisse ci-dessus.

De l'intérieur, l'artère est tapissée d'endothélium - des cellules épithéliales qui forment une seule couche de cellules minces. En raison de la présence de cellules musculaires lisses dans la paroi, les artères peuvent se rétrécir et s'élargir. La vitesse du flux sanguin dans les artères est d'environ 20 à 40 cm par seconde.

La plupart des artères transportent du sang artériel, mais il ne faut pas oublier les exceptions: le sang veineux circule du ventricule droit à travers les artères pulmonaires vers les poumons.

Le sang coule dans les veines vers le cœur. Par rapport à la paroi artérielle, il y a moins de fibres élastiques et musculaires dans les veines. La pression artérielle en eux est basse, de sorte que la paroi veineuse est plus mince que celle des artères..

Une caractéristique des veines (que vous remarquerez toujours sur le diagramme) est la présence de valves à l'intérieur de la veine. Les valves empêchent le reflux du sang dans les veines - elles fournissent un flux sanguin unidirectionnel. Débit sanguin veineux d'environ 20 cm par seconde.

Imaginez: les veines transportent le sang des jambes vers le cœur, agissant contre la gravité. En cela, ils sont assistés par les valves susmentionnées et les contractions musculaires squelettiques. C'est pourquoi l'activité physique est très importante, par opposition à l'inactivité physique, qui est nocive pour la santé, perturbant le mouvement du sang dans les veines..

Le sang veineux est principalement dans les veines, mais il ne faut pas oublier les exceptions: les veines pulmonaires à sang artériel enrichi en oxygène après passage dans les poumons se rapprochent de l'oreillette gauche.

Les plus petits vaisseaux sanguins sont des capillaires (du latin capillaris - cheveux). Leur paroi est constituée d'une couche de cellules, ce qui rend possible les échanges gazeux et les processus métaboliques de diverses substances (nutriments, sous-produits) entre les cellules entourant le capillaire et le sang dans le capillaire. La vitesse de circulation du sang à travers les capillaires est la plus faible (par rapport aux artères et aux veines) - 0,05 mm par seconde, ce qui est nécessaire pour les processus métaboliques.

La lumière totale des capillaires est plus grande que celle des artères et des veines. Ils conviennent à toutes les cellules de notre corps, ce sont eux qui sont le lien de connexion, grâce auquel les tissus reçoivent de l'oxygène, des nutriments.

Lorsque le sang traverse les capillaires, il perd de l'oxygène et est saturé de dioxyde de carbone. Par conséquent, sur l'image ci-dessus, vous voyez qu'au début, le sang dans les capillaires est artériel, puis veineux..

Hémodynamique

L'hémodynamique est le processus de circulation sanguine. Un indicateur important est la pression artérielle - la pression exercée par le sang sur les parois des vaisseaux sanguins. Sa valeur dépend de la force de contraction du cœur et de la résistance vasculaire. Distinguer la tension artérielle systolique (moyenne 120 mm Hg) et diastolique (moyenne 80 mm Hg).

La pression artérielle systolique fait référence à la pression dans la circulation sanguine au moment de la contraction cardiaque, diastolique - au moment de sa relaxation.

Avec l'effort physique et le stress, la pression artérielle augmente, le pouls s'accélère. La pression artérielle diminue pendant le sommeil, tout comme la fréquence cardiaque..

Le niveau de pression artérielle est un indicateur important pour un médecin. La pression artérielle peut être élevée chez un patient souffrant d'une maladie rénale ou surrénalienne, il est donc extrêmement important de connaître et de contrôler son niveau.

Augmentation de la pression artérielle, par exemple 220/120 mm Hg. Art. les médecins appellent hypertension artérielle (du grec. hyper - excessivement; il n'est pas tout à fait exact de dire hypertension, hypertension - augmentation du tonus musculaire), et une diminution, par exemple, à 90/60 mm. rt. Art. sera appelée hypotension artérielle (du grec hypo - sous, ci-dessous).

Nous avons tous, probablement au moins une fois dans notre vie, subi une hypotension orthostatique - une diminution de la pression artérielle lorsque nous nous levons brusquement d'une position assise ou couchée. Elle s'accompagne de légers vertiges, mais elle peut également entraîner des évanouissements, une perte de conscience. Une hypotension orthostatique peut (normalement) survenir chez les adolescents.

Il existe une régulation nerveuse de l'hémodynamique, qui consiste en l'action sur les vaisseaux des fibres du système nerveux sympathique, qui rétrécit les vaisseaux (la pression augmente), le système nerveux parasympathique, qui dilate les vaisseaux (la pression diminue en conséquence).

La lumière des vaisseaux est également affectée par des facteurs humoraux qui se propagent dans les fluides corporels. Un certain nombre de substances ont un effet vasoconstricteur: vasopressine, noradrénaline, adrénaline, l'autre partie a un effet vasodilatateur - acétylcholine, histamine, oxyde nitrique (NO).

Maladies

L'athérosclérose (grec athḗra - gruau + sklḗrōsis - durcissement) est une maladie chronique des artères résultant d'une violation du métabolisme des graisses et des protéines. Avec l'athérosclérose, une plaque de cholestérol se forme dans le vaisseau, qui augmente progressivement en taille, conduisant finalement à un blocage complet du vaisseau.

La plaque rétrécit la lumière du vaisseau, réduisant la quantité de sang qui le traverse vers l'organe. L'athérosclérose affecte souvent les vaisseaux qui alimentent le cœur - les artères coronaires. Dans ce cas, la maladie peut se manifester par une douleur au cœur avec un effort physique mineur. Si l'athérosclérose affecte les vaisseaux du cerveau, la mémoire, la concentration et les fonctions cognitives (intellectuelles) du patient se détériorent.

À un moment donné, la plaque athéroscléreuse peut éclater, dans ce cas l'incroyable se produit: le sang commence à coaguler directement à l'intérieur du vaisseau, car les cellules réagissent à la rupture de la plaque comme si le vaisseau était endommagé! Un caillot sanguin se forme, ce qui peut obstruer la lumière du vaisseau, après quoi le sang cesse complètement de couler vers l'organe qui alimente ce vaisseau.

Cette condition s'appelle une crise cardiaque (lat. Infarcire - "bourrage, bourrage") - un arrêt brutal du flux sanguin en cas de spasme ou de blocage des artères. Une crise cardiaque se traduit par une nécrose des tissus organiques due à un manque aigu d'approvisionnement en sang. Un infarctus cérébral s'appelle un accident vasculaire cérébral (insulte latin - attaque, coup).

© Bellevich Yuri Sergeevich 2018-2020

Cet article a été écrit par Yuri Sergeevich Bellevich et est sa propriété intellectuelle. La copie, la distribution (y compris par copie sur d'autres sites et ressources sur Internet) ou toute autre utilisation d'informations et d'objets sans le consentement préalable du titulaire du droit d'auteur est punie par la loi. Pour obtenir les éléments de l'article et l'autorisation de les utiliser, veuillez consulter Bellevich Yuri.

Système circulatoire humain

Le sang est l'un des fluides de base du corps humain, grâce auquel les organes et les tissus reçoivent la nutrition et l'oxygène nécessaires, sont nettoyés des toxines et des produits de décomposition. Ce fluide peut circuler dans une direction strictement définie grâce au système circulatoire. Dans l'article, nous parlerons du fonctionnement de ce complexe, du maintien du flux sanguin et de la manière dont le système circulatoire interagit avec d'autres organes..

Le système circulatoire humain: structure et fonction

La vie normale est impossible sans une circulation sanguine efficace: elle maintient la constance de l'environnement interne, transporte l'oxygène, les hormones, les nutriments et autres substances vitales, participe au nettoyage des toxines, des toxines, des produits de décomposition, dont l'accumulation entraînerait tôt ou tard la mort d'un célibataire organe ou l’organisme entier. Ce processus est régulé par le système circulatoire - un groupe d'organes, grâce au travail conjoint duquel, le mouvement séquentiel du sang à travers le corps humain est effectué.

Regardons comment fonctionne le système circulatoire et quelles fonctions il remplit dans le corps humain..

La structure du système circulatoire humain

À première vue, le système circulatoire est simple et compréhensible: il comprend le cœur et de nombreux vaisseaux à travers lesquels le sang circule, atteignant alternativement tous les organes et systèmes. Le cœur est une sorte de pompe qui stimule le sang, assurant son écoulement systématique, et les vaisseaux jouent le rôle de tubes de guidage qui déterminent le chemin spécifique du mouvement du sang à travers le corps. C'est pourquoi le système circulatoire est également appelé le système cardiovasculaire ou cardiovasculaire.

Parlons plus en détail de chaque organe appartenant au système circulatoire humain.

Organes du système circulatoire humain

Comme tout complexe organismique, le système circulatoire comprend un certain nombre d'organes différents, classés en fonction de la structure, de la localisation et des fonctions exercées:

  1. Le cœur est considéré comme l'organe central du complexe cardiovasculaire. C'est un organe creux formé principalement de tissu musculaire. La cavité cardiaque est divisée par des cloisons et des valves en 4 sections - 2 ventricules et 2 oreillettes (gauche et droite). Grâce à des contractions rythmiques séquentielles, le cœur pousse le sang à travers les vaisseaux, assurant sa circulation uniforme et continue.
  2. Les artères transportent le sang du cœur vers d'autres organes internes. Plus ils sont localisés du cœur, plus leur diamètre est fin: si dans la zone de la poche cardiaque la largeur moyenne de la lumière est l'épaisseur du pouce, alors dans la zone des extrémités supérieures et inférieures, son diamètre est approximativement égal à un simple crayon.

Malgré la différence visuelle, les grandes et les petites artères ont une structure similaire. Ils comprennent trois couches - adventice, médias et intimité. L'adventitium - la couche externe - est formé de tissu conjonctif fibreux et élastique lâche et comprend de nombreux pores à travers lesquels passent des capillaires microscopiques, alimentant la paroi vasculaire, et des fibres nerveuses qui régulent la largeur de la lumière de l'artère en fonction des impulsions envoyées par le corps.

Le milieu médian comprend des fibres élastiques et des muscles lisses, qui maintiennent l'élasticité et l'élasticité de la paroi vasculaire. C'est cette couche qui régule le débit sanguin et la pression artérielle dans une plus grande mesure, qui peut varier dans une plage acceptable en fonction de facteurs externes et internes affectant le corps. Plus le diamètre de l'artère est grand, plus le pourcentage de fibres élastiques dans la couche intermédiaire est élevé. Selon ce principe, les vaisseaux sont classés en élastiques et musculaires.

L'intima, ou la paroi interne des artères, est représentée par une fine couche d'endothélium. La structure lisse de ce tissu facilite la circulation sanguine et sert de passage pour l'approvisionnement en milieu..

À mesure que les artères deviennent plus minces, ces trois couches deviennent moins prononcées. Si dans les gros vaisseaux, l'adventice, les médias et l'intima se distinguent clairement, alors dans les artérioles minces, seules des spirales musculaires, des fibres élastiques et une fine doublure endothéliale sont visibles.

  1. Les capillaires sont les vaisseaux les plus minces du système cardiovasculaire, qui sont un lien intermédiaire entre les artères et les veines. Ils sont localisés dans les zones les plus éloignées du cœur et ne contiennent pas plus de 5% du volume sanguin total du corps. Malgré leur petite taille, les capillaires sont extrêmement importants: ils enveloppent le corps dans un réseau dense, fournissant du sang à toutes les cellules du corps. C'est là que se déroule l'échange de substances entre le sang et les tissus adjacents. Les parois les plus minces des capillaires passent facilement les molécules d'oxygène et les nutriments contenus dans le sang, qui, sous l'influence de la pression osmotique, passent dans les tissus d'autres organes. En retour, le sang reçoit les produits de désintégration et les toxines contenus dans les cellules, qui sont renvoyés vers le cœur puis vers les poumons à travers le lit veineux..
  2. Les veines sont un type de vaisseaux qui transportent le sang des organes internes vers le cœur. Les parois des veines, comme les artères, sont formées de trois couches. La seule différence est que chacune de ces couches est moins prononcée. Cette caractéristique est régulée par la physiologie des veines: pour la circulation sanguine, il n'y a pas besoin de forte pression des parois vasculaires - la direction du flux sanguin est soutenue par la présence de valves internes. La plupart d'entre eux se trouvent dans les veines des membres inférieurs et supérieurs - ici, avec une pression veineuse basse, sans contraction alternée des fibres musculaires, la circulation sanguine serait impossible. En revanche, les grosses veines ont très peu ou pas de valves..

En cours de circulation, une partie du liquide du sang s'infiltre à travers les parois des capillaires et des vaisseaux sanguins vers les organes internes. Ce liquide, qui rappelle visuellement quelque peu le plasma, est la lymphe qui pénètre dans le système lymphatique. En fusionnant, les voies lymphatiques forment des conduits plutôt grands qui, dans la région du cœur, retournent dans le lit veineux du système cardiovasculaire..

Le système circulatoire humain: brièvement et clairement sur la circulation sanguine

Des circuits fermés de circulation sanguine forment des cercles le long desquels le sang se déplace du cœur vers les organes internes et retour. Le système cardiovasculaire humain comprend 2 cercles de circulation sanguine - grands et petits.

Le sang circulant dans un grand cercle commence son chemin dans le ventricule gauche, puis passe dans l'aorte et à travers les artères adjacentes pénètre dans le réseau capillaire, se répandant dans tout le corps. Après cela, un échange moléculaire se produit, puis le sang, privé d'oxygène et rempli de dioxyde de carbone (le produit final lors de la respiration cellulaire), pénètre dans le réseau veineux, de là - dans la grande veine cave et, enfin, dans l'oreillette droite. Tout ce cycle chez un adulte en bonne santé prend en moyenne 20 à 24 secondes.

Le petit cercle de circulation sanguine commence dans le ventricule droit. De là, le sang contenant de grandes quantités de dioxyde de carbone et d'autres produits de désintégration pénètre dans le tronc pulmonaire, puis dans les poumons. Là, le sang est oxygéné et renvoyé vers l'oreillette et le ventricule gauches. Ce processus prend environ 4 secondes..

En plus des deux principaux cercles de circulation sanguine, dans certaines conditions physiologiques chez l'homme, d'autres voies de circulation sanguine peuvent apparaître:

  • Le cercle coronaire est une partie anatomique du grand et est seul responsable de la nutrition du muscle cardiaque. Il commence à la sortie des artères coronaires de l'aorte et se termine par le lit cardiaque veineux, qui forme le sinus coronaire et se jette dans l'oreillette droite.
  • Le cercle de Willis est conçu pour compenser l'échec de la circulation cérébrale. Il est situé à la base du cerveau où convergent les artères carotides vertébrales et internes..
  • Le cercle placentaire apparaît chez une femme exclusivement lorsqu'elle porte un enfant. Grâce à lui, le fœtus et le placenta reçoivent des nutriments et de l'oxygène du corps de la mère..

Fonctions du système circulatoire humain

Le rôle principal joué par le système cardiovasculaire dans le corps humain est le mouvement du sang du cœur vers d'autres organes et tissus internes et vers le dos. De nombreux processus en dépendent, grâce auxquels il est possible de maintenir une vie normale:

  • la respiration cellulaire, c'est-à-dire le transfert d'oxygène des poumons vers les tissus avec l'utilisation ultérieure du dioxyde de carbone résiduel;
  • nutrition des tissus et des cellules avec des substances contenues dans le sang qui leur parviennent;
  • maintenir une température corporelle constante grâce à la distribution de chaleur;
  • fournir une réponse immunitaire après l'entrée de virus pathogènes, de bactéries, de champignons et d'autres agents étrangers dans le corps;
  • élimination des produits de désintégration dans les poumons pour une excrétion ultérieure du corps;
  • régulation de l'activité des organes internes, obtenue par le transport d'hormones;
  • maintenir l'homéostasie, c'est-à-dire l'équilibre de l'environnement interne du corps.

Le système circulatoire humain: brièvement sur les principaux

En résumé, il convient de noter l'importance de maintenir la santé du système circulatoire pour assurer les performances de tout le corps. La moindre défaillance des processus de circulation sanguine peut entraîner un manque d'oxygène et de nutriments par d'autres organes, une élimination insuffisante des composés toxiques, une perturbation de l'homéostasie, de l'immunité et d'autres processus vitaux. Pour éviter des conséquences graves, il est nécessaire d'exclure les facteurs provoquant des maladies du complexe cardiovasculaire - abandonner les aliments gras, viande, frits, qui obstruent la lumière des vaisseaux sanguins avec des plaques de cholestérol; mener une vie saine dans laquelle il n'y a pas de place pour les mauvaises habitudes, essayer, en raison des capacités physiologiques, de faire du sport, éviter les situations stressantes et réagir avec sensibilité aux moindres changements de bien-être, prendre en temps opportun les mesures adéquates pour traiter et prévenir les pathologies cardiovasculaires.

Système cardiovasculaire humain

La structure du système cardiovasculaire et ses fonctions sont les connaissances clés dont un entraîneur personnel a besoin pour construire un processus d'entraînement compétent pour les salles, basé sur des charges adaptées à leur niveau d'entraînement. Avant de procéder à la construction de programmes d'entraînement, il est nécessaire de comprendre le principe de fonctionnement de ce système, comment le sang est pompé à travers le corps, de quelle manière il se produit et ce qui affecte la capacité de ses vaisseaux..

introduction

Le système cardiovasculaire est nécessaire au corps pour transférer les nutriments et les composants, ainsi que pour éliminer les produits métaboliques des tissus, pour maintenir la constance de l'environnement interne du corps, optimale pour son fonctionnement. Le cœur est son composant principal, qui agit comme une pompe qui pompe le sang dans tout le corps. Dans le même temps, le cœur n'est qu'une partie de tout le système circulatoire du corps, qui conduit d'abord le sang du cœur vers les organes, puis de ceux-ci vers le cœur. Nous considérerons également séparément les systèmes circulatoire artériel et veineux d'une personne..

La structure et la fonction du cœur humain

Le cœur est une sorte de pompe, constituée de deux ventricules, interconnectés et en même temps indépendants l'un de l'autre. Le ventricule droit conduit le sang à travers les poumons, le ventricule gauche le conduit à travers le reste du corps. Chaque moitié du cœur a deux cavités: l'oreillette et le ventricule. Vous pouvez les voir dans l'image ci-dessous. Les oreillettes droite et gauche agissent comme des réservoirs à partir desquels le sang s'écoule directement dans les ventricules. Les deux ventricules, au moment de la contraction du cœur, expulsent le sang et le conduisent à travers le système pulmonaire, ainsi que les vaisseaux périphériques.

La structure du cœur humain: 1-tronc pulmonaire; 2-valve de l'artère pulmonaire; Veine cave 3-supérieure; Artère pulmonaire 4-droite; 5 veine pulmonaire droite; Oreillette 6-droite; Valve 7-tricuspide; Ventricule droit 8; 9-veine cave inférieure; 10-aorte descendante; 11 arcade de l'aorte; Artère pulmonaire 12-gauche; Veine pulmonaire 13-gauche; Oreillette 14-gauche; Valve 15-aortique; Valve 16 mitrale; 17 ventricule gauche; 18-septum interventriculaire.

La structure et la fonction du système circulatoire

La circulation sanguine de tout le corps, à la fois centrale (cœur et poumons) et périphérique (le reste du corps) forme un système fermé intégral, divisé en deux circuits. Le premier circuit éloigne le sang du cœur et s'appelle le système circulatoire artériel, le second circuit renvoie le sang vers le cœur et s'appelle le système circulatoire veineux. Le sang revenant de la périphérie vers le cœur pénètre initialement dans l'oreillette droite par les veines cave supérieure et inférieure. De l'oreillette droite, le sang s'écoule dans le ventricule droit et, à travers l'artère pulmonaire, pénètre dans les poumons. Après l'échange d'oxygène avec le dioxyde de carbone dans les poumons, le sang à travers les veines pulmonaires retourne au cœur, entrant d'abord dans l'oreillette gauche, puis dans le ventricule gauche, et ensuite seulement par un nouveau dans le système d'alimentation en sang artériel..

La structure du système circulatoire humain: 1-veine cave supérieure; 2-vaisseaux allant aux poumons; 3-aorte; 4-veine cave inférieure; Veine 5-hépatique; 6 veine porte; Veine 7-pulmonaire; Veine cave 8-supérieure; 9-veine cave inférieure; 10-vaisseaux des organes internes; 11 vaisseaux des extrémités; 12 vaisseaux de tête; 13-artère pulmonaire; 14 cœurs.

I-petit cercle de circulation sanguine; II-grand cercle de circulation sanguine; III-vaisseaux allant à la tête et aux bras; Vaisseaux intraveineux allant aux organes internes; V-vaisseaux allant aux jambes

La structure et la fonction du système artériel humain

La fonction des artères est de transporter le sang, qui est libéré par le cœur lors de sa contraction. Puisque cette libération se produit sous une pression assez élevée, la nature a doté les artères de parois musculaires fortes et élastiques. Les artères plus petites, appelées artérioles, sont conçues pour contrôler la circulation et agissent comme des vaisseaux qui transportent le sang directement dans les tissus. Les artérioles jouent un rôle clé dans la régulation du flux sanguin dans les capillaires. Ils sont également protégés par des parois musculaires élastiques, qui permettent aux vaisseaux soit de bloquer leur lumière au besoin, soit de l'élargir considérablement. Cela permet de modifier et de contrôler la circulation sanguine dans le système capillaire, en fonction des besoins de tissus spécifiques..

La structure du système artériel humain: tronc 1-brachiocéphalique; Artère 2-sous-clavière; 3 arcade de l'aorte; Artère 4-axillaire; 5-artère thoracique interne; 6-aorte descendante; 7-artère thoracique interne; Artère brachiale 8-profonde; Artère récurrente à 9 faisceaux; Artère épigastrique 10-supérieure; 11-aorte descendante; Artère épigastrique 12-inférieure; 13-artères interosseuses; Artère à 14 rayons; Artère à 15 coudes; Arc carpien 16-palmaire; 17 arcade carpienne dorsale; 18 arcs palmaires; Artères à 19 doigts; 20 branche descendante de l'artère circonflexe; 21-artère du genou descendante; 22 artères supérieures du genou; 23 artères inférieures du genou; 24 artère péronière; Artère tibiale 25 postérieure; 26-grande artère tibiale; Artère 27-péronière; 28-arcade artérielle du pied; Artère 29-métatarsienne; 30 artère cérébrale antérieure; 31-artère cérébrale moyenne; Artère cérébrale 32 postérieure; 33-artère basilaire; 34-artère carotide externe; 35-artère carotide interne; 36 artères vertébrales; 37 artères carotides communes; 38 veine pulmonaire; 39 cœur; 40 artères intercostales; 41 tronc coeliaque; 42 artères gastriques; Artère 43-splénique; 44-artère hépatique commune; 45 artère mésentérique supérieure; 46-artère rénale; 47-artère mésentérique inférieure; 48-artère séminale interne; 49-artère iliaque commune; 50 artère iliaque interne; 51-artère iliaque externe; 52 artères circonflexes; 53-artère fémorale commune; 54 branches perforantes; Artère de la cuisse de 55 profondeurs; 56-artère fémorale superficielle; Artère 57-poplitée; 58 artères métatarsiennes dorsales; 59 artères numériques dorsales.

La structure et les fonctions du système veineux humain

Le but des veinules et des veines est de renvoyer le sang vers le cœur à travers elles. À partir de minuscules capillaires, le sang pénètre dans les petites veinules et de là dans les plus grosses veines. Comme la pression dans le système veineux est beaucoup plus faible que dans le système artériel, les parois des vaisseaux sont ici beaucoup plus minces. Cependant, les parois des veines sont également entourées de tissu musculaire élastique, ce qui, par analogie avec les artères, leur permet soit de se rétrécir fortement, bloquant complètement la lumière, soit de se dilater fortement, dans ce cas, agissant comme un réservoir de sang. Une caractéristique de certaines veines, par exemple dans les membres inférieurs, est la présence de valves unidirectionnelles, dont la tâche est d'assurer le retour normal du sang vers le cœur, empêchant ainsi sa sortie sous l'influence de la gravité lorsque le corps est en position verticale.

La structure du système veineux humain: 1-veine sous-clavière; 2-veine thoracique interne; Veine 3-axillaire; 4 veine latérale du bras; Veines 5-brachiales; 6 veines intercostales; 7-veine médiale de la main; 8-médiane de la veine ulnaire; Veine 9-sterno-épigastrique; 10 veine latérale du bras; 11 veine du coude; 12-veine médiale de l'avant-bras; Veine inférieure 13-épigastrique; Arc palmaire de 14 profondeurs; Arcade palmaire à 15 faces; 16 veines digitales palmaires; Sinus 17-sigmoïde; 18 veine jugulaire externe; 19 veine jugulaire interne; Veine thyroïdienne 20-inférieure; 21 artères pulmonaires; 22 cœur; 23-veine cave inférieure; 24 veines hépatiques; 25 veines rénales; 26-veine cave abdominale; Veine de 27 graines; 28-veine iliaque commune; 29 branches perforantes; 30 veine iliaque externe; 31-veine iliaque interne; 32 veine génitale externe; 33 veine profonde de la cuisse; 34-grande veine de la jambe; 35-veine fémorale; 36 veine accessoire de la jambe; 37 veines du genou supérieur; 38-veine poplitée; 39 veines du bas du genou; 40-grande veine de la jambe; 41-petite veine de la jambe; 42-veine tibiale antérieure / postérieure; 43 veine plantaire de profondeur; Arc veineux 44-dorsal; 45 veines métacarpiennes dorsales.

La structure et la fonction du petit système capillaire

La fonction des capillaires est d'effectuer l'échange d'oxygène, de fluides, de divers nutriments, d'électrolytes, d'hormones et d'autres composants vitaux entre le sang et les tissus corporels. L'apport de nutriments aux tissus est dû au fait que les parois de ces vaisseaux sont très minces. Les parois minces permettent aux nutriments de pénétrer dans les tissus et de leur fournir tous les composants nécessaires.

La structure des vaisseaux de microcirculation: 1-artère; 2-artérioles; 3 veines; 4-veinules; 5-capillaires; Tissu à 6 cellules

Le travail du système circulatoire

Le mouvement du sang dans tout le corps dépend de la capacité des vaisseaux, plus précisément de leur résistance. Plus cette résistance est faible, plus le flux sanguin augmente, en même temps, plus la résistance est élevée, plus le flux sanguin est faible. La résistance elle-même dépend de la taille de la lumière des vaisseaux du système circulatoire artériel. La résistance totale de tous les vaisseaux du système circulatoire est appelée résistance périphérique totale. Si dans le corps dans un court laps de temps il y a une réduction de la lumière des vaisseaux, la résistance périphérique totale augmente et avec l'expansion de la lumière des vaisseaux, elle diminue.

L'expansion et la contraction des vaisseaux de tout le système circulatoire se produisent sous l'influence de nombreux facteurs différents, tels que l'intensité de l'entraînement, le niveau de stimulation du système nerveux, l'activité des processus métaboliques dans des groupes musculaires spécifiques, le déroulement des processus d'échange de chaleur avec l'environnement externe, etc. Pendant l'entraînement, la stimulation du système nerveux entraîne une vasodilatation et une augmentation du flux sanguin. Dans le même temps, l'augmentation la plus significative de la circulation sanguine dans les muscles est principalement le résultat de réactions métaboliques et électrolytiques dans les tissus musculaires sous l'influence d'une activité physique aérobie et anaérobie. Cela comprend une augmentation de la température corporelle et une augmentation de la concentration de dioxyde de carbone. Tous ces facteurs contribuent à la vasodilatation..

Dans le même temps, le flux sanguin dans d'autres organes et parties du corps qui ne sont pas impliqués dans l'exercice d'une activité physique diminue en raison de la contraction des artérioles. Ce facteur, associé au rétrécissement des gros vaisseaux du système circulatoire veineux, contribue à une augmentation du volume sanguin, qui est impliqué dans l'apport sanguin aux muscles impliqués dans le travail. Le même effet est observé lors de l'exécution de charges de puissance avec des poids faibles, mais avec un grand nombre de répétitions. La réponse du corps dans ce cas peut être assimilée à un exercice aérobie. Dans le même temps, lors d'un travail de force avec de gros poids, la résistance au flux sanguin dans les muscles qui travaillent augmente..

Conclusion

Nous avons examiné la structure et la fonction du système circulatoire humain. Comme nous le comprenons maintenant, il est nécessaire de pomper le sang dans le corps avec l'aide du cœur. Le système artériel éloigne le sang du cœur, le système veineux y renvoie le sang. En termes d'activité physique, elle peut être résumée comme suit. Le flux sanguin dans le système circulatoire dépend du degré de résistance des vaisseaux sanguins. Lorsque la résistance vasculaire diminue, le flux sanguin augmente et lorsque la résistance augmente, il diminue. La contraction ou l'expansion des vaisseaux sanguins, qui déterminent le degré de résistance, dépend de facteurs tels que le type d'exercice, la réaction du système nerveux et le déroulement des processus métaboliques.