Protéine C-réactive dans le sang: élevée, normale, causes

Thrombophlébite


Malgré le fait que cette substance a été découverte au début du siècle dernier, l'analyse de la protéine réactive est encore largement utilisée dans toute pratique médicale. Si la protéine C-réactive est élevée, il y a une inflammation dans le corps, dont l'activité aide à déterminer cet indicateur. Et bien qu'il soit impossible de faire un diagnostic spécifique basé sur cette analyse, cela peut être indispensable lors du premier examen d'une personne ou lors de l'observation de l'activité d'une maladie chronique.

Vous pouvez apprendre à interpréter les résultats des tests, déterminer le risque de complications cardiovasculaires et même prédire le déroulement de la grossesse à l'aide de protéines sanguines réactives dans cet article..

Qu'est-ce que CRP

La protéine C-réactive (en abrégé CRP) est un composé complexe de glucides et de protéines qui est produit dans les cellules hépatiques. Dans le sang d'une personne en bonne santé, son contenu est si petit que la plupart des appareils peuvent même ne montrer aucun résultat. La production de cette substance est stimulée par tous les facteurs qui constituent une menace pour le corps. Ceux-ci inclus:

  • Bactéries nocives;
  • Tous les virus;
  • Champignons pathogènes;
  • Blessures, y compris la chirurgie;
  • Blessures internes (crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, rupture tissulaire, etc.);
  • Tumeurs et croissance des métastases;
  • Les réactions auto-immunes sont des troubles immunitaires dans lesquels les cellules sanguines commencent à produire des substances qui endommagent les tissus sains.

La protéine C-réactive élevée active les systèmes de défense du corps. C'est un maillon important du système immunitaire, qui active la libération de substances antimicrobiennes et antivirales, et stimule également le travail des cellules protectrices.

Un effet secondaire des protéines est leur effet sur le métabolisme des graisses. A forte concentration, ce composé favorise le dépôt de "mauvais cholestérol" (lipoprotéine de basse densité - LDL) dans la paroi artérielle. C'est pourquoi, la mesure de cet indicateur est utilisée pour évaluer le risque de complications vasculaires..

Norme

Contrairement à la plupart des indicateurs, le taux de protéine C-réactive est universel pour tous les groupes de population, indépendamment de l'âge et du sexe..

Selon les recommandations des médecins de l'OMS, le taux peut atteindre 5 mg / l. Chez les nouveau-nés, pas plus de 15 mg / l.

Dépasser cette valeur, dans la plupart des cas, permet de suspecter une maladie inflammatoire ou oncologique, selon que la personne présente certains changements dans son corps..

Avec le développement des connaissances sur cette substance et l'avènement de nouveaux équipements de haute précision, les scientifiques ont commencé à parler d'un autre indicateur - il s'appelle la valeur de base du CRP. Cette valeur vous permet d'évaluer une personne, qui ne souffre d'aucune réponse inflammatoire, le risque de lésions du cœur et des vaisseaux artériels. Le niveau de référence de protéines réactives est significativement différent des données traditionnelles - il est inférieur à 1 mg / l.

Il vaut mieux passer des tests dans le même laboratoire, car La CRP est déterminée par différentes méthodes, en utilisant:

  • ELISA;
  • immunodiffusion radiale;
  • néphélométrie,

par conséquent, les résultats répétés peuvent différer, ce qui empêchera l'interprétation correcte de la dynamique.

Comparaison avec ESR

En plus de la protéine C-réactive, l'ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes) est également un marqueur de l'inflammation aiguë dans l'organisme. Ils sont unis par le fait que les deux indicateurs augmentent dans un certain nombre de maladies. Quelle est leur différence:

  • La CRP augmente beaucoup plus tôt et diminue plus rapidement. Par conséquent, dans les premiers stades du diagnostic, il est plus informatif que l'ESR..
  • Si le traitement est efficace, c-react. la protéine diminue de 7 à 10 jours et l'ESR ne diminue qu'après 14 à 28 jours.
  • Les résultats de l'ESR sont influencés par l'heure de la journée, la composition du plasma, le nombre d'érythrocytes, le sexe (plus élevé chez les femmes), tandis que les résultats de la CRP ne dépendent pas de ces facteurs.

Il devient clair que l'analyse de la protéine C réactive est une méthode plus sensible pour évaluer l'inflammation que l'ESR. Si vous soupçonnez une maladie, pour établir la cause, déterminer le processus aigu ou chronique, évaluer l'activité de l'inflammation et l'efficacité de la thérapie, c'est plus informatif et pratique.

Raisons de l'augmentation

Il existe 3 groupes principaux de raisons pouvant entraîner une augmentation de la teneur en CRP dans le sang: l'inflammation, l'oncologie et la pathologie des vaisseaux artériels. Ils comprennent un grand nombre de maladies, entre lesquelles il est nécessaire d'effectuer une recherche diagnostique. Le degré d'augmentation des protéines aide à naviguer approximativement dans les pathologies:

  • Plus de 100 mg / l - une réponse immunitaire aussi forte est le plus souvent observée dans les infections bactériennes (pneumonie microbienne, salmonellose, shigellose, pyélonéphrite, etc.);
  • 20-50 mg / l - ce niveau est plus typique pour les maladies virales humaines, telles que la mononucléose, l'infection à adénovirus ou à rotavirus, l'herpès et autres;
  • Moins de 19 mg / l - un léger excès de la valeur normale peut être associé à tout facteur significatif affectant le corps. Cependant, avec une CRP constamment élevée, les pathologies auto-immunes et oncologiques doivent être exclues..

Mais, le niveau de CRP est un indicateur très approximatif, et même les limites ci-dessus sont plutôt arbitraires. Il arrive qu'un patient atteint de polyarthrite rhumatoïde ait une CRP supérieure à 100 lors d'une exacerbation. Ou chez un patient septique 5-6 mg / l.

Au début du processus inflammatoire, littéralement dans les premières heures, la concentration en protéines augmentera et peut dépasser 100 mg / l, après 24 heures, il y aura déjà une concentration maximale.

Dans quelles conditions et maladies augmente:

  • Après une chirurgie lourde
  • Après des blessures, des brûlures
  • Après la greffe, si la CRP augmente, cela indique un rejet de greffe
  • Avec la tuberculose
  • Avec péritonite
  • Avec rhumatisme
  • Endocardite, infarctus du myocarde
  • Maladies oncologiques avec métastases
  • Infections aiguës - fongiques, virales, bactériennes
  • Avec les helminthiases
  • Mélanome multiple
  • Pour diverses maladies auto-immunes
  • Réactions allergiques sévères

Comment informatif pour les maladies chroniques

Pour le diagnostic des maladies chroniques, cette analyse n'est pas très informative. Dans des maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, la vascularite systémique, les sponylarthropathies, les myopathies, le résultat de l'analyse dépend de l'activité du processus et est utilisé pour évaluer l'efficacité du traitement. Le pronostic est défavorable si la quantité de protéines ne diminue pas, mais augmente.

Exemples d'analyse d'évaluation pour des maladies spécifiques:

  • Infarctus du myocarde - dans cette condition, la CRP augmente après 20-30 heures. Puis, à partir du 20e jour, il commence à baisser et après 1,5 mois, il revient à la normale. Niveaux élevés de protéines - un mauvais pronostic et la probabilité de décès. La repousse indique une rechute.
  • Polyarthrite rhumatoïde - la protéine est déterminée à la fois pour le diagnostic et pour le suivi du traitement, cependant, la polyarthrite rhumatoïde ne peut pas être distinguée de l'arthrite.
  • Avec le lupus érythémateux disséminé, le niveau d'analyse se situera dans la plage normale s'il n'y a pas de sérosite. Une augmentation de sa concentration peut indiquer la survenue d'une thrombose artérielle..
  • Les tumeurs malignes - non spécifiques à l'oncologie, augmentent également avec la rechute après le traitement. Utilisé en combinaison avec d'autres méthodes d'évaluation de l'efficacité du traitement (marqueurs tumoraux).
  • Infections bactériennes - ici les taux de CRP sont beaucoup plus élevés qu'avec les infections virales.
  • Angor - avec une angine stable, les indicateurs sont le plus souvent normaux et avec une angine instable, le niveau augmente.
  • Maladie de Bechterew - la quantité de protéines dépend de l'activité du processus.
  • Même une légère augmentation à 10 mg / L de protéine C-réactive indique le risque de thromboembolie, d'athérosclérose et d'infarctus du myocarde.

L'état, l'âge et le sexe du patient peuvent faciliter la tâche du médecin. Par exemple, les jeunes femmes ont un risque extrêmement faible d'athérosclérose et les hommes de 50 à 60 ans sont moins susceptibles de développer une infection infantile. Les causes les plus courantes de la protéine C-réactive élevée pour différents groupes de population sont discutées ci-dessous..

Les raisons de l'augmentation du nombre d'enfants

Les infections sont les conditions les plus dangereuses pour les jeunes patients, en particulier ceux de moins de 7 à 10 ans. Comme la plupart des enfants n'ont pas le temps de former des lésions organiques chroniques (coronaropathie, atteinte rénale chronique, cholécystite, etc.), avec une protéine C-réactive élevée, le processus infectieux doit tout d'abord être exclu..

Il existe un grand nombre de maladies causées par des micro-organismes, mais chez les enfants, le tube digestif et les voies respiratoires sont les plus courants. Ils peuvent être aigus avec l'apparition de symptômes prononcés (dysenterie, salmonellose, pneumonie, infections virales respiratoires aiguës et autres) ou se développer lentement dans le corps, provoquant une maladie chronique. Ainsi, une bronchite, une amygdalite, une sinusite, une gastrite, etc. peuvent survenir..

En second lieu, parmi les raisons de l'augmentation de la protéine C-réactive chez les enfants, figurent les pathologies parasitaires. Étant donné qu'à un jeune âge, l'hygiène de l'enfant se forme encore, les risques d'introduction du parasite dans le corps sont considérablement augmentés. En Russie, les types suivants de ces micro-organismes sont les plus courants:

ParasitePathologieZone avec la plus grande distribution du parasite
AscarisAscaridioseRégion de Sakhaline et territoire Primorsky
Ténia des bovins et du porcTeniarinhoz et ténioseRépublique de Sakha et Touva
Large rubanDiphyllobothriaseTerritoire de Krasnoïarsk, région de Perm
OxyuresEntérobioseRégions d'Arkhangelsk et de Volgograd
LambliaGiardiaseLargement distribué dans toute la Russie. L'incidence maximale a été notée dans la région de Leningrad et en Sibérie occidentale.
OpistorhOpisthorchiaseRégion de l'Oural

Ce n'est qu'après avoir exclu les pathologies répertoriées, qu'il convient de rechercher d'autres facteurs dans le corps de l'enfant qui peuvent augmenter la concentration de CRP. Bien entendu, cette étape peut être sautée s'il existe des symptômes caractéristiques ou des résultats de test confirmant un diagnostic différent..

Indicateur chez les femmes

En l'absence de symptômes évidents et d'une augmentation de la protéine c-réactive chez la femme, une recherche diagnostique approfondie doit être effectuée. Cela est particulièrement vrai pour le groupe des 30 à 60 ans. C'est à ce moment qu'il y a eu une augmentation significative de l'incidence chez le beau sexe. Tout d'abord, la présence des pathologies suivantes doit être exclue:

  • Maladies gynécologiques (endomentriose, endométrite, véritable érosion du col de l'utérus, cervicite et autres);
  • Oncologie - c'est chez les femmes âgées de 40 à 60 ans que se produit le début de la croissance tumorale, par exemple le cancer du sein ou le cancer du col de l'utérus. Afin de les détecter en temps opportun et d'effectuer un traitement à un stade précoce, il est fortement recommandé de subir un examen annuel par un gynécologue, à partir de 35 ans;
  • Un foyer d'infection chronique. La CRP est un excellent indicateur d'une réponse inflammatoire prolongée. Malgré le fait qu'ils peuvent ne pas déranger une personne (jusqu'à un certain temps) et ne pas réduire sa qualité de vie, leur présence se reflète toujours dans l'analyse des protéines réactives chez la femme.

Quelles infections faut-il exclure? Chez les filles, en premier lieu, les lésions des voies urinaires: pyélonéphrite chronique, cystite, urétrite, infections sexuellement transmissibles (chlamydia, mycoplasmose, gardnerellose, etc.). Voici, en termes de fréquence d'apparition, les pathologies du système digestif - pancréatite, cholécystite chronique, dysbiose intestinale et autres.

L'absence de ces maladies dans le contexte d'une augmentation de la CRP est une raison de poursuivre le diagnostic afin de détecter la pathologie d'autres tissus / organes.

Augmentation du taux chez les hommes

Malgré le fait que les hommes sont considérés comme le sexe fort, leur morbidité et leur mortalité dépassent largement celles des femmes. De plus, les infections aiguës ne sont pas la principale pathologie chez les adultes. Le problème le plus grave est celui des maladies chroniques, qui endommagent progressivement divers tissus et conduisent à l'épuisement des ressources de l'organisme. Leur diagnostic peut être assez difficile, et souvent le premier signe est une augmentation de la protéine C-réactive.

Pour faciliter la recherche diagnostique, il convient de se rappeler quelles pathologies sont les plus courantes chez les hommes d'âge moyen et plus âgés. En l'absence de symptômes évidents suggérant un certain diagnostic, il est recommandé d'exclure ces maladies en premier lieu:

Groupe de maladiesFacteurs prédisposantsÉtudes supplémentaires nécessaires pour poser un diagnostic
Troubles respiratoires:
  • Lésions pulmonaires obstructives chroniques (bronchite chronique, emphysème);
  • Maladies professionnelles (silicose, pneumoconiose, silicotuberculose et autres).
  • Travail en production dangereuse (présence de contact constant avec des gaz toxiques, des métaux lourds, des particules de poussière, etc.);
  • Longue expérience du tabagisme;
  • Vivre dans une zone écologiquement défavorable (près des usines, des installations minières);
  • La présence d'autres pathologies du système respiratoire (asthme bronchique, tuberculose).
  • La spirométrie avec un test bronchodilatateur est une méthode pour évaluer la perméabilité des bronches et la capacité des poumons à se remplir d'air;
  • Radiographie / fluorographie des poumons;
  • La débitmétrie de pointe est une méthode de diagnostic qui détermine le débit expiratoire maximal. Il est nécessaire d'évaluer la perméabilité de l'arbre bronchique;
  • L'oxymétrie de pouls est une mesure de la concentration d'oxygène dans le sang. Utilisé pour déterminer la présence / l'absence d'insuffisance respiratoire.
Lésions gastro-intestinales chroniques:

  • RGO;
  • Gastrite;
  • Ulcère duodénal / ulcère d'estomac;
  • Pancréatite;
  • Cholécystite;
  • La maladie de Crohn;
  • Rectocolite hémorragique.
  • Hérédité compliquée (présence de parents proches, avec l'une des pathologies répertoriées);
  • Fumeur;
  • Consommation d'alcool fréquente;
  • Troubles de l'alimentation réguliers;
  • En surpoids;
  • Utilisation fréquente d'anti-inflammatoires (paracétamol, kétorol, citramon, etc.).
  • FGDS - examen des parois de l'estomac et de la section initiale de l'intestin grêle à l'aide d'instruments spéciaux (endoscopes);
  • Fluoroscopie de l'estomac / Irrigoscopie - une méthode pour déterminer la perméabilité du tube digestif et la présence de dommages importants aux parois des organes;
  • Test sanguin biochimique;
  • Échographie (vésicule biliaire, pancréas, foie).
Dommages aux organes génito-urinaires:

  • Urolithiase (Urolithiase);
  • Glomérulonéphrite;
  • Prostatite;
  • Infections sexuellement transmissibles (chlamydia, mycoplasme / ureaplasma, gardnerellose, etc.)
  • Hérédité compliquée (uniquement pour la CIM et la glomérulonéphrite);
  • Rapports sexuels incohérents;
  • Malformations congénitales des voies urinaires (prolapsus du rein, position anormale des uretères, connexion anormale des uretères et de la vessie).
  • Analyse générale et bactériologique de l'urine;
  • Examen d'un frottis pour la microflore;
  • Urographie excrétrice;
  • Échographie du système urinaire.
Les tumeurs
  • L'hérédité compliquée est un facteur extrêmement important, surtout si des parents proches ont souffert d'un cancer / sarcome à un jeune âge;
  • Travailler avec le rayonnement (défectoscopiste, service sur les sous-marins nucléaires, travail dans les centrales nucléaires, etc.);
  • Toute réaction inflammatoire chronique qui n'a pas été traitée de manière adéquate;
  • Tabagisme et alcoolisme;
  • Contact avec des agents cancérigènes (travail dans des travaux dangereux et vivant dans une zone écologiquement défavorable).
Le diagnostic dépend de l'emplacement de la tumeur. Pour établir un diagnostic, la tomodensitométrie et la biopsie (faisant partie de la tumeur) sont presque toujours utilisées.

Une augmentation de la protéine C-réactive en oncologie est souvent pratiquement la seule manifestation de la pathologie. Cela doit être rappelé afin de ne pas manquer une personne avec ce diagnostic dangereux et d'effectuer en temps opportun des diagnostics et les mesures médicales nécessaires..

Évaluation du risque de crise cardiaque par CRP

Que dit la protéine C-réactive si une personne n'a pas de maladies inflammatoires et oncologiques? Il n'y a pas si longtemps, les scientifiques ont découvert le lien entre cette substance et le développement de complications vasculaires. Cette étude est particulièrement pertinente pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires ou de facteurs de risque.

MaladiesFacteurs de risque
  • Maladie hypertonique;
  • Hypertension artérielle secondaire;
  • La cardiopathie ischémique;
  • L'athérosclérose;
  • Syndrome métabolique;
  • Arythmies;
  • Anémies.
  • Tour de taille: femmes de plus de 88 cm, hommes de plus de 102 cm;
  • Épisodes d'augmentation de la pression supérieure à 140/90 mm Hg;
  • Violation de la composition lipidique du sang (augmentation du cholestérol total, LDL, TG ou diminution du HDL);
  • Augmentation de la glycémie;
  • Manque d'activité physique;
  • Mauvaise nutrition;
  • Alcoolisme;
  • Fumeur.

Pour les personnes atteintes de l'une de ces conditions, un excès de CRP supérieur à 1 mg / L indique un risque de complications vasculaires. Ces patients sont beaucoup plus susceptibles d'avoir des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, des lésions rénales ou une insuffisance cardiaque..

  • Les taux de protéines de 1 à 3 mg / l indiquent risque moyen développement de pathologies;
  • Le dépassement de la limite de 4 mg / l démontre risque élevé accident vasculaire.

CRP et ostéoporose

Jusqu'à présent, les médecins continuent d'étudier ce que montre ce test, en plus de l'inflammation et du risque cardiovasculaire. Des études récentes ont montré que la protéine C est associée à l'épuisement des réserves de calcium et aux pathologies osseuses, c'est-à-dire à l'ostéoporose. Pourquoi cette condition survient et en quoi est-elle dangereuse?

Le fait est qu'une grande quantité d'enzymes et de micro-éléments, y compris des ions calcium, sont dépensés pour maintenir le processus inflammatoire. Si cela dure assez longtemps, la quantité de ces substances dans le sang devient insuffisante. Dans ce cas, ils commencent à provenir du dépôt. Pour le calcium, un tel dépôt est des os.

Une diminution de sa concentration dans le tissu osseux conduit à sa fragilité accrue. Pour une personne souffrant d'ostéoporose, même une petite blessure lui suffit pour avoir une fracture complète ou une "fissure dans l'os" (fracture incomplète).

Pour le moment, les médecins n'ont pas déterminé la limite exacte de CRP à laquelle le risque de modifications osseuses est augmenté. Cependant, les scientifiques du NIIR RAMS ont découvert qu'un excès prolongé de la norme de cette analyse est un facteur de risque sérieux d'épuisement des réserves de calcium..

Protéine C et grossesse

Les scientifiques nationaux et américains s'intéressent depuis longtemps à la relation entre l'évolution de la grossesse et cet indicateur. Et après de nombreuses études, un tel lien a été trouvé. En l'absence de maladies inflammatoires chez une femme, les niveaux de protéines peuvent partiellement prédire le déroulement de la grossesse. Les médecins ont découvert les modèles suivants:

  • Avec un taux de CRP supérieur à 7 mg / L, la probabilité de développer une prééclampsie est supérieure à 70%. Il s'agit d'une complication grave qui ne survient que chez les femmes enceintes, dans laquelle il y a une augmentation de la pression, une perturbation du filtre rénal, des dommages aux systèmes nerveux et cardiovasculaire;
  • Une augmentation de la protéine C au-dessus de 8,8 mg / L augmente le risque de naissance prématurée;
  • En cas d'accouchement urgent (arrivé à temps) et d'augmentation du taux de plus de 6,3 mg / l, il existe un risque élevé de formation de chorioamnionite. Il s'agit d'une complication bactérienne qui survient lorsque le liquide amniotique, les membranes ou l'endomètre de l'utérus sont infectés.

La signification de la protéine C-réactive dans chaque cas peut être difficile à déterminer. Puisqu'elle peut augmenter pour un grand nombre de raisons, il est nécessaire d'exclure tous ces facteurs avant de former un pronostic pour une femme enceinte. Cependant, dans le cas d'un diagnostic correct, l'obstétricien-gynécologue peut planifier les tactiques optimales de prise en charge de son patient..

Préparation à l'analyse

Pour obtenir les résultats des tests les plus fiables, vous devez respecter un certain nombre de recommandations avant de faire un don de sang. La préparation de l'analyse n'est pas différente pour un enfant et un adulte, les conseils ci-dessous sont donc pertinents pour tout âge..

  1. Il est optimal de donner du sang le matin - avant 11h00. Pendant la journée, le niveau des hormones change, une personne subit un exercice mental et physique. Par conséquent, lors de la réalisation d'une étude à un moment différent, le résultat peut s'avérer faux positif;
  2. 12 heures avant l'examen, vous ne devez pas manger, boire d'alcool et de boissons contenant de la caféine (Coca-Cola, boissons énergisantes, café, thé fort). Lors de la prise de l'analyse dans la journée / le soir, disons un déjeuner léger 4 heures avant la procédure;
  3. Il n'est pas recommandé de fumer 3-4 heures avant le prélèvement sanguin, y compris les cigarettes électroniques;
  4. L'exercice et le stress doivent être exclus immédiatement avant le diagnostic.

FAQ

Le dépassement de la norme de cette substance n'est pas une cause immédiate d'infertilité, mais peut indiquer sa présence. Permettez-moi de vous expliquer par un exemple: dans la plupart des cas, une fille ne peut pas concevoir d'enfant en raison d'une lésion infectieuse de l'utérus, des ovaires ou des trompes de Fallope (endométrite, oopharite et salpingite, respectivement). En plus d'autres symptômes, avec les maladies énumérées, une augmentation de la CRP se produit.

Non, dans la plupart des cas, il n'est pas inclus dans la norme de diagnostic. Son niveau est généralement évalué lorsqu'une réaction auto-immune est suspectée, une atteinte hépatique ou lorsqu'il est difficile de poser un diagnostic.

Les médecins utilisent la recherche non seulement pour diagnostiquer une maladie, mais aussi pour mesurer son activité. Cela aide à clarifier l'état de la personne et à ajuster le traitement..

Oui, car ces substances affectent directement le foie et déclenchent la libération de CRP.

Test sanguin CRP: norme, décodage, pourquoi positif?

Le test sanguin le plus rapide et le plus précis pouvant indiquer l'apparition de processus inflammatoires dans le corps humain est un test sanguin CRP, ou une étude de la protéine C-réactive. Ce type de protéine est la réponse du corps à l'apparition du processus inflammatoire, c'est ainsi que le système immunitaire réagit au changement et commence à produire le composant nécessaire dans le foie.

Le niveau de protéines dans un test sanguin dépend directement du degré de négligence de la maladie. La concentration la plus élevée de protéines indique qu'il y a une infection dans le corps, d'origine bactérienne ou parasitaire, ou à propos d'une tumeur, d'une blessure, d'un processus nécrotique.

Il est possible d'observer une forte augmentation du niveau de protéine C-réactive lors d'une lésion tissulaire, lorsque, 6 heures après la lésion, son niveau augmente et après 14 heures, il augmente plusieurs fois.

Si un problème est détecté en temps opportun, un diagnostic est posé et le traitement commence, puis une étude biochimique montrera une baisse du niveau de protéine C-réactive dans le sang après quelques jours. Après 2 semaines, après le début du traitement, le niveau du composant est complètement normalisé en général, et revient à un état standard.

Il existe également des indicateurs de protéines lorsque la maladie passe d'un état aigu à un état chronique. Avec cette option, les nombres de l'état de la protéine reviennent à la normale et ne sortent plus de l'échelle dans l'analyse. Dès que la maladie réapparaît, la protéine augmente à nouveau..

Il est important de souligner que c'est ce type d'analyse qui permet aux médecins de distinguer une infection bactérienne d'un virus, dans lequel le complément protéique, bien qu'il augmente, n'augmente pas beaucoup. Dans le même temps, si l'origine de l'infection est bactérienne, le taux de protéines augmente de façon presque exponentielle..

L'athérosclérose peut également être détectée avec un test sanguin de protéine C-réactive. Si le taux de protéines plasmatiques est dépassé, cela peut indiquer un problème avec les parois des vaisseaux sanguins, dans les tissus desquels commence le processus inflammatoire. Dans le même temps, un tel écart par rapport à la norme peut également parler d'une variété de maladies associées au muscle cardiaque, en particulier d'accident vasculaire cérébral, d'hypertension, de mort cardiaque..

Indications d'analyse

Il existe certaines indications dans lesquelles le médecin envoie un patient faire une étude sur la protéine C-réactive. Par exemple, l'analyse doit être effectuée avec une certaine régularité auprès des personnes âgées, et en particulier de celles susceptibles de contracter l'athérosclérose, ou des patients à risque de développer des complications du diabète. L'analyse est également nécessaire pour ceux qui subissent une hémodialyse..

Naturellement, en cas de maladie cardiaque, une recherche sur la CRP est nécessaire. Cardiopathie ischémique, hypertension, tous ces problèmes peuvent entraîner une mort subite du cœur, une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, et l'étude permet de tout déterminer à temps et de prévenir, si possible, le développement du problème. Il existe également une étude préventive après un pontage coronarien, que le patient a subi récemment.

Les problèmes cardiovasculaires occupent généralement une place importante dans l'analyse biochimique. Et la recherche sur les protéines est une priorité pour les patients cardiaques.

En outre, la collagénose est considérée comme une indication dans laquelle la recherche aide à déterminer l'efficacité du traitement. Et, bien sûr, les protéines sont toujours l'indicateur le plus précis et le plus efficace qui aide à identifier les infections bactériennes, y compris la septicémie, la méningite. Il faut dire ici que lors du traitement d'une infection, l'étude de la CRP permet de révéler son efficacité, et de maîtriser la prise de médicaments. On peut en dire autant du contrôle du traitement de certaines autres maladies, notamment les néoplasmes et les maladies infectieuses aiguës..

Où prendre l'étude et quel est le prix

Pour réussir l'analyse SRB, vous devrez débourser environ 300 roubles et c'est le prix moyen. Mais où se faire tester est une autre question. Aujourd'hui, il existe de nombreux laboratoires privés qui fournissent une gamme complète de services et le font avec une qualité suffisante. Il existe également des laboratoires d'État dans les hôpitaux et les cliniques - ils ont également un assez bon niveau de service, mais il y a souvent des files d'attente.

La conclusion est la suivante: si vous pouvez vous permettre de payer trop cher les 100 à 200 roubles supplémentaires, vous feriez mieux d'aller dans une clinique privée, qui mènera rapidement une étude CRP et la déchiffrera encore plus rapidement. Souvent, le lendemain, vous aurez les résultats.

Comment faire un don de sang

Pour que le sang veineux, qui est exactement celui qui doit être administré pour la recherche sur la CRP, montre tout correctement, le patient doit suivre quelques règles simples avant de donner du sang pour la recherche..

Vous devrez vous limiter à la nourriture 12 heures avant l'analyse. La veille de l'analyse, arrêtez de boire de l'alcool, ainsi que des aliments riches en graisses et frits. Avant l'analyse proprement dite, il n'est pas recommandé de boire des jus et des produits contenant de la caféine, du café, du thé, de l'énergie. Ne fumez pas une demi-heure avant de prendre du sang.

Analyse de décodage

Naturellement, seul un médecin est en mesure de donner la conclusion correcte sur la base de l'augmentation du niveau de protéine C-réactive. Un diagnostic précis est un complexe de conclusions, et les tests sanguins jouent ici un rôle important.

Dans l'analyse, des valeurs de référence de 0 à 1 mg / l sont acceptées, sur cette base, il est possible de dériver un schéma de valeurs et un décodage:

  • CRP 3 mg / l est déjà une probabilité assez élevée de la maladie. De plus, chez une personne en bonne santé, de tels indicateurs indiquent le début imminent du processus de lésion des muscles cardiovasculaires et des vaisseaux sanguins, et chez un patient souffrant de problèmes, la complication de l'évolution de la maladie;
  • CRP> 10 mg / L - la maladie progresse et des tests diagnostiques supplémentaires sont nécessaires.

Raisons des écarts

Comme déjà mentionné, les causes d'anomalies de l'état de la protéine chez un patient peuvent être associées à un certain nombre de problèmes, au centre desquels se trouvent des affections cardiaques, le diabète sucré, des lésions tissulaires et des traumatismes, ainsi que des néoplasmes..

Cependant, les indicateurs peuvent être influencés par des raisons telles que:

  • Surpoids et troubles hormonaux dans le corps;
  • Complications postopératoires;
  • Infections bactériennes, tuberculose, méningite;
  • Réaction de rejet d'implant.

En raison du fait que la liste est très massive et que seul un spécialiste peut déterminer la véritable raison de l'augmentation du niveau de protéine C-réactive, l'étude doit être laissée à décoder au médecin spécialisé..

Facteurs influençant le résultat

Outre les problèmes du corps qui modifient les indicateurs de l'état de la protéine, il existe également un certain nombre de facteurs qui peuvent affecter l'image globale..

Tout d'abord, c'est la grossesse, la prise de contraceptifs, l'activité physique et le tabagisme.

Certains médicaments provoquent également une modification de la quantité de protéines, c'est pourquoi la recherche sur la CRP n'est effectuée que 15 jours après la fin du traitement pour toute maladie aiguë ou exacerbation d'une maladie chronique, sinon l'image sera floue et le résultat ne sera pas assez informatif..

La protéine C-réactive est élevée dans le sang

La protéine C-réactive (CRP, C-Reactive protein - CRP) est un test de laboratoire assez ancien, qui, comme l'ESR, montre qu'un processus inflammatoire aigu se déroule dans le corps.

La CRP ne peut pas être détectée par les méthodes conventionnelles; dans un test sanguin biochimique, une augmentation de sa concentration se manifeste par une augmentation des α-globulines, qu'elle représente, avec d'autres protéines de la phase aiguë. La principale raison de l'apparition et de l'augmentation de la concentration de la protéine C-réactive est les maladies inflammatoires aiguës, qui entraînent une augmentation multiple (jusqu'à 100 fois) de cette protéine de phase aiguë dans les 6 à 12 heures suivant le début du processus..

En plus de la haute sensibilité de la CRP à divers événements survenant dans le corps, des changements pour le meilleur ou pour le pire, elle répond bien aux mesures thérapeutiques, par conséquent, elle peut être utilisée pour contrôler l'évolution et le traitement de diverses conditions pathologiques accompagnées d'une augmentation de cet indicateur..

Ce que c'est?

La protéine C-réactive est une molécule à deux composants composée de protéines (peptides) liées de manière covalente à plusieurs oligosaccharides. Le nom est dû à sa capacité à interagir avec les polysaccharides C de bactéries de la famille des Streptococcaceae, formant un complexe antigène-anticorps stable (réaction de précipitation). Ce mécanisme fait référence aux réactions protectrices du corps humain face à une infection infectieuse.

Lorsqu'un agent pathogène entre, le système immunitaire est activé, ce qui stimule la synthèse de petites molécules peptidiques - les cytokines. Ils assurent la transmission d'un signal sur la manifestation du processus inflammatoire et la nécessité d'augmenter la production de protéines de phase aiguë, qui sont la CRP. Après 1 à 2 jours, une augmentation de la CRP est notée des dizaines et des centaines de fois par rapport aux valeurs normales..

Il a été noté que le niveau maximal de CRP (plus de 150 mg / ml) est enregistré dans les maladies infectieuses d'étiologie bactérienne. Pendant l'infection virale, la concentration protéique ne dépasse pas 30 mg / l. La mort tissulaire (nécrose) est une autre cause d'augmentation de la protéine c-réactive, y compris une crise cardiaque, des néoplasmes malins et l'athérosclérose (dépôt d'un excès de cholestérol dans les vaisseaux sanguins).

Taux de CRP

Dans le sang d'une personne en bonne santé, le niveau de CRP est très bas ou cette protéine est complètement absente (dans une étude en laboratoire, mais cela ne signifie pas qu'elle est absente du tout - juste le test ne capte pas de faibles quantités).

Les limites de valeurs suivantes sont considérées comme la norme, de plus, elles ne dépendent pas de l'âge et du sexe: chez les enfants, les hommes et les femmes, c'est un - jusqu'à 5 mg / l, à l'exception des seuls nouveau-nés - ils sont autorisés à avoir jusqu'à 15 mg / l de cette protéine de phase aiguë (comme en témoigne la littérature de référence). Cependant, la situation change en cas de suspicion de septicémie: les néonatologistes commencent des mesures urgentes (antibiothérapie) lorsque la CRP de l'enfant augmente à 12 mg / l, tandis que les médecins notent qu'une infection bactérienne dans les premiers jours de la vie peut ne pas donner une forte augmentation de cette protéine..

Une étude de laboratoire est prescrite qui révèle la protéine C-Reactives, dans le cas de nombreuses conditions pathologiques accompagnées d'une inflammation, dont la cause était une infection ou une destruction de la structure normale (destruction) des tissus:

  1. Période aiguë de divers processus inflammatoires;
  2. Activation des maladies inflammatoires chroniques;
  3. Infections virales et bactériennes;
  4. Réactions allergiques du corps;
  5. Phase active du rhumatisme;
  6. Infarctus du myocarde.

Afin de mieux représenter la valeur diagnostique de cette analyse, il est nécessaire de comprendre quelles sont les protéines de la phase aiguë, de connaître les raisons de leur apparition dans le sang du patient, de considérer plus en détail le mécanisme des réactions immunologiques dans un processus inflammatoire aigu. C'est ce que nous essaierons de faire dans la section suivante..

Symptômes et diagnostic

Les symptômes indirects suivants indiquent une augmentation des taux de CRP:

  • hausse de température;
  • légers frissons;
  • toux et essoufflement périodiques;
  • augmentation de la transpiration générale;
  • dans le test sanguin général, une augmentation de l'ESR et du nombre de leucocytes est enregistrée.

Plus récemment, un test de protéine C-réactive a été prescrit afin de révéler des processus inflammatoires cachés. Aujourd'hui, il peut être utilisé pour évaluer le risque de maladies cardiovasculaires chez des personnes pratiquement en bonne santé. Cela s'applique principalement aux patients âgés.

Les principales indications de recherche sont les suivantes:

  • le développement d'une maladie coronarienne et d'autres affections qui se déroulent dans le contexte de l'athérosclérose.
  • fixation rapide des exacerbations après des opérations chirurgicales, telles qu'un pontage ou une angioplastie.
  • identifier le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral récurrent.
  • évaluation du niveau d'efficacité du traitement avec des médicaments antibactériens pour une infection bactérienne.
  • période de traitement des maladies cardiovasculaires.
  • néoplasme suspecté.
  • l'apparition de signes de lupus érythémateux.
  • diagnostic de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse.

Pour assurer la validité des résultats, le test est effectué le matin. De plus, vous n'avez pas besoin de manger 12 heures avant la procédure, d'abandonner temporairement l'activité physique et d'éviter le stress..

Après avoir fixé un niveau accru de protéines et éliminé l'influence sur l'indicateur des facteurs subjectifs, le médecin est déterminé avec un traitement.

Causes d'une augmentation de la protéine C-réactive chez l'adulte

Il existe 3 principaux groupes de raisons pouvant entraîner une augmentation de la teneur en protéine C-réactive chez l'adulte: l'inflammation, l'oncologie et la pathologie des vaisseaux artériels. Ils comprennent un grand nombre de maladies, entre lesquelles il est nécessaire d'effectuer une recherche diagnostique..

Le degré d'augmentation des protéines aide à naviguer approximativement dans les pathologies:

  • Moins de 19 mg / l - un léger excès de la valeur normale peut être associé à tout facteur significatif affectant le corps. Cependant, avec une CRP constamment élevée, les pathologies auto-immunes et oncologiques doivent être exclues..
  • 20-50 mg / l - ce niveau est plus typique pour les maladies virales humaines, telles que la mononucléose, l'infection à adénovirus ou à rotavirus, l'herpès et autres.
  • Plus de 100 mg / l - une réponse immunitaire aussi forte est le plus souvent observée dans les infections bactériennes (pneumonie microbienne, salmonellose, shigellose, pyélonéphrite, etc.)

Mais, le niveau de CRP est un indicateur très approximatif, et même les limites ci-dessus sont plutôt arbitraires. Il arrive qu'un patient atteint de polyarthrite rhumatoïde ait une CRP supérieure à 100 lors d'une exacerbation. Ou chez un patient septique 5-6 mg / l.

Au début du processus inflammatoire, littéralement dans les premières heures, la concentration en protéines augmentera et peut dépasser 100 mg / l, après 24 heures, il y aura déjà une concentration maximale.

Maladies possibles

La protéine C-réactive sera déjà élevée dans les 6 à 8 premières heures suivant le début de la maladie, et ses valeurs correspondront à la gravité du processus (plus l'évolution est sévère, plus la CRP est élevée). De telles propriétés de la CRP lui permettent d'être utilisée comme indicateur dans le début ou l'évolution de divers processus inflammatoires et nécrotiques, qui seront les raisons de l'augmentation de l'indicateur:

  1. Infections bactériennes et virales;
  2. Maladie cardiaque aiguë (infarctus du myocarde);
  3. Maladies oncologiques (y compris les métastases tumorales);
  4. Processus inflammatoires chroniques localisés dans divers organes;
  5. Interventions chirurgicales (violation de l'intégrité des tissus);
  6. Blessures et brûlures;
  7. Complications de la période postopératoire;
  8. Pathologie gynécologique;
  9. Infection généralisée, septicémie.

Une CRP accrue se produit souvent avec:

Il convient de noter que les valeurs de l'indicateur pour différents groupes de maladies peuvent différer considérablement, par exemple:

  1. Une infection virale, des métastases tumorales, des maladies rhumatismales, progressant lentement, sans symptômes prononcés, entraînent une augmentation modérée de la concentration de CRP - jusqu'à 30 mg / l;
  2. L'exacerbation des processus inflammatoires chroniques, les infections causées par la flore bactérienne, les interventions chirurgicales, l'infarctus aigu du myocarde peuvent augmenter le niveau du marqueur de phase aiguë de 20, voire 40 fois, mais dans la plupart des cas, on peut s'attendre à ce que ces conditions augmentent la concentration à 40-100 mg / l ;
  3. Infections généralisées sévères, brûlures étendues, conditions septiques peuvent surprendre très désagréablement les cliniciens avec des chiffres indiquant la teneur en protéine C-réactive, ils peuvent atteindre des valeurs exorbitantes (300 mg / l et beaucoup plus).

Il vaut également la peine de toucher à une question très importante concernant l'augmentation de la quantité de CRP chez les personnes en bonne santé. Une concentration élevée de protéine C-réactive avec un bien-être complet extérieur et l'absence de signes d'au moins une certaine pathologie suggèrent le développement d'un processus oncologique. Ces patients doivent subir un examen approfondi..

Causes chez les hommes

En l'absence de symptômes évidents suggérant un certain diagnostic, il est recommandé d'exclure ces maladies en premier lieu:

  1. Les tumeurs;
  2. RGO;
  3. Gastrite;
  4. Ulcère duodénal / ulcère d'estomac;
  5. Pancréatite;
  6. Cholécystite;
  7. La maladie de Crohn;
  8. Rectocolite hémorragique.
  9. Urolithiase (Urolithiase);
  10. Glomérulonéphrite;
  11. Prostatite;
  12. Infections sexuellement transmissibles (chlamydia, mycoplasme / ureaplasma, gardnerellose, etc.)
  13. Lésions pulmonaires obstructives chroniques (bronchite chronique, emphysème);
  14. Maladies professionnelles (silicose, pneumoconiose, silicotuberculose et autres).

Pour faciliter la recherche diagnostique, vous devez demander à votre médecin quelles pathologies sont les plus courantes chez les hommes d'âge moyen et plus âgés..

Causes chez les femmes

Tout d'abord, la présence des pathologies suivantes doit être exclue:

  1. Oncologie - c'est chez les femmes âgées de 40 à 60 ans que se produit le début de la croissance tumorale, par exemple le cancer du sein ou le cancer du col de l'utérus. Afin de les détecter en temps opportun et d'effectuer un traitement à un stade précoce, il est fortement recommandé de se soumettre à un examen annuel par un gynécologue, à partir de 35 ans..
  2. Un foyer d'infection chronique. La CRP est un excellent indicateur d'une réponse inflammatoire prolongée. Malgré le fait qu'ils peuvent ne pas déranger une personne (jusqu'à un certain temps) et ne pas réduire sa qualité de vie, leur présence se reflète toujours dans l'analyse des protéines réactives chez la femme.
  3. Maladies gynécologiques (endométriose, endométrite, véritable érosion du col de l'utérus, cervicite et autres).

En premier lieu chez les filles, les lésions des voies urinaires: pyélonéphrite chronique, cystite, urétrite, infections à transmission sexuelle (chlamydia, mycoplasmose, gardnerellose, etc.). Les autres plus fréquentes sont les pathologies du système digestif - pancréatite, cholécystite chronique, dysbiose intestinale et autres.

Causes chez les enfants

Il existe un grand nombre de maladies causées par des micro-organismes, mais chez les enfants, le tube digestif et les voies respiratoires sont les plus courants. Ils peuvent être aigus avec l'apparition de symptômes prononcés (dysenterie, salmonellose, pneumonie, infections virales respiratoires aiguës et autres) ou se développer lentement dans le corps, provoquant une maladie chronique. Ainsi, une bronchite, une amygdalite, une sinusite, une gastrite, etc. peuvent survenir..

En second lieu, parmi les raisons de l'augmentation de la protéine C-réactive chez les enfants, figurent les pathologies parasitaires. Étant donné qu'à un jeune âge, l'hygiène de l'enfant se forme encore, les risques d'introduction du parasite dans le corps sont considérablement augmentés. En Russie, les types suivants de ces micro-organismes sont les plus courants:

Ce n'est qu'après avoir exclu les pathologies répertoriées, qu'il convient de rechercher d'autres facteurs dans le corps de l'enfant qui peuvent augmenter la concentration de CRP. Bien entendu, cette étape peut être sautée s'il existe des symptômes caractéristiques ou des résultats de test confirmant un diagnostic différent..

Que faire et comment traiter une protéine C-réactive élevée?

Une concentration accrue de CRP, confirmée par un test sanguin biochimique, n'est pas une confirmation précise d'une maladie spécifique. Ceci est un indicateur du développement d'une éventuelle pathologie. Ce à quoi il peut être associé ne peut être déterminé que sur la base de recherches supplémentaires.

Il est à noter que si la thérapie est choisie correctement, le niveau de protéine C-réactive diminue rapidement et revient à la normale. Par exemple, avec l'utilisation correcte de médicaments antibactériens, un résultat positif est noté par une diminution du niveau de CRP déjà en un jour. S'il n'y a pas de signes évidents d'infection bactérienne ou virale, mais que l'analyse a montré une concentration accrue de CRP dans le sang, une consultation d'un oncologue est nécessaire..

Pour que tout traitement prescrit soit efficace, vous devez suivre les règles d'une alimentation saine et ne pas oublier l'activité physique modérée. De plus, vous devez essayer d'éradiquer les mauvaises habitudes existantes. Ces règles standard contribueront à un rétablissement rapide et à la préservation de la santé pendant de nombreuses années..

Analyse de la protéine c-réactive dans le sang

Qu'est-ce que CRP

Protéine C-réactive - une protéine de la phase aiguë de l'inflammation

La protéine C-réactive (CRP) est une substance active produite par les cellules hépatiques en réponse à un processus inflammatoire de n'importe quelle localisation. La CRP appartient aux soi-disant protéines de la phase aiguë de l'inflammation et est un marqueur non spécifique de la destruction tissulaire.

L'inflammation est une réaction physiologique du corps humain en réponse à tout dommage, qu'il s'agisse d'une infection bactérienne ou virale, d'un traumatisme, d'une maladie grave des organes internes ou d'un processus tumoral. La protéine C-réactive commence à être produite dès les premières heures d'activation du processus inflammatoire et sert donc de bon signe de diagnostic qui vous permet de déterminer rapidement et avec précision si des dommages aux tissus et aux organes se produisent..

Fonctions de la protéine C-réactive

Les protéines aident les globules blancs à mieux protéger le corps

La production de CRP fait partie de la réponse immunitaire normale du corps, cette protéine aide les globules blancs à trouver rapidement des protéines nocives (par exemple, bactériennes ou virales) et à détruire les agents étrangers. La CRP fait référence à des substances qui fournissent une réponse immunitaire innée, donc elle aide à défendre le corps lors de la première rencontre avec des cellules immunitaires «ennemies» inconnues. De plus, il aide les macrophages à éliminer rapidement les restes de leurs propres cellules mortes, contribuant ainsi à la restauration précoce des organes et des tissus..

Taux indicateur

Normalement, la concentration minimale en protéines est acceptable

En l'absence de maladies infectieuses aiguës et chroniques chez l'homme, la norme est la valeur de la protéine C-réactive de 0,0 à 5,0 g / l. Il existe deux options pour déterminer la CRP - sensibilité moyenne et élevée, avec une technique très sensible, les valeurs de 0 à 3,0 g / l se réfèrent le plus souvent à la plage normale, les valeurs de 3,0 à 10,0 g / l indiquent une inflammation subclinique (non manifestée)... L'interprétation des valeurs doit se situer dans les plages indiquées sur la feuille de résultats, car les laboratoires cliniques mesurent la CRP par différentes méthodes, souvent avec des différences d'interprétation significatives..

Raisons de l'augmentation de la CRP

Un taux élevé de protéines peut être causé par une pancréatite

La principale raison de l'augmentation de la protéine C-réactive est le processus inflammatoire dans le corps, elle peut avoir diverses sources:

  • Infections aiguës et chroniques d'étiologie virale, bactérienne, fongique;
  • Invasions parasites;
  • Fractures osseuses, traumatismes, autres dommages mécaniques ou thermiques;
  • Opérations récemment transférées;
  • Problèmes dentaires (maladie parodontale, caries avancées, flux);
  • Infarctus du myocarde et période de récupération qui suit;
  • Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral;
  • Lésions pulmonaires causées par le tabagisme;
  • Maladie vasculaire chronique (athérosclérose, varices);
  • Prendre des contraceptifs hormonaux;
  • Maladies du système génito-urinaire (cystite chronique, endométriose, infections génitales);
  • Maladies du foie (hépatite virale, cirrhose, stéatose);
  • Maladies du système digestif (gastrite aiguë ou chronique, pancréatite);
  • Processus tumoraux dans le corps, y compris malins;
  • Maladies auto-immunes (thyroïdite auto-immune, lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde).

L'étude est réalisée en complément des diagnostics de base

La CRP est un indicateur non spécifique de la présence d'une inflammation, par conséquent, elle peut être comparée à l'ESR en termes de valeur diagnostique. Des recherches supplémentaires sont toujours nécessaires pour clarifier les raisons de l'augmentation de la protéine C-réactive. L'augmentation du niveau de CRP est un signal pour le médecin qu'il est nécessaire de rechercher la source du «problème» dans le corps, mais il ne dit rien sur sa localisation - l'emplacement dans le corps.

Protéine C et grossesse

Un test de protéine C-réactive est prescrit pendant la grossesse

Le taux de concentration de CRP dans le sang ne change pas avec le début de la grossesse, les valeurs de 0 à 1,0 g / l sont considérées comme les plus optimales, ce qui témoigne de l'absence totale de processus inflammatoires dans le corps.

L'étude est chargée de diagnostiquer la pathologie auto-immune

De plus, la protéine C-réactive aide à diagnostiquer tous les types de maladies auto-immunes, qui apparaissent souvent pour la première fois pendant la grossesse en raison du stress accru sur le corps. Il s'agit principalement du diagnostic du syndrome des antiphospholipides et du lupus érythémateux disséminé. C'est le syndrome des antiphospholipides qui est très souvent responsable des fausses couches récurrentes, des naissances prématurées.

Le principal objectif de la détermination de la protéine C-réactive pendant la grossesse est le diagnostic précoce de la prééclampsie et de l'éclampsie - des conditions qui menacent la vie d'une femme enceinte et du fœtus. La CRP augmente même à un stade précoce de la formation de cette pathologie de la grossesse, elle permet donc au médecin d'évaluer le risque pour la santé du patient à temps et de prescrire le traitement nécessaire.

Indications d'analyse

L'indigestion peut être une indication pour la recherche

Les indications pour détecter la protéine C-réactive et déterminer son niveau de concentration dans le sang sont très diverses, mais elles peuvent être divisées en trois grands groupes en fonction de l'état de santé du patient..

1. Pour les personnes sans maladies diagnostiquées associées à un processus inflammatoire chronique, les indications pour la détermination de la CRP sont:

  • Température corporelle élevée prolongée;
  • Perte de poids nutritionnelle
  • Douleurs et raideurs articulaires;
  • Sensations douloureuses dans la poitrine, la cavité abdominale;
  • Troubles digestifs (nausées, vomissements, ballonnements);
  • Essoufflement, essoufflement.

L'étude peut être prescrite pour l'athérosclérose

2. Pour les personnes atteintes de maladies chroniques diagnostiquées, la CRP est prescrite pour surveiller l'efficacité du traitement prescrit, ainsi que pour le diagnostic rapide des exacerbations et des complications de la maladie. Le plus informatif est la détermination de la protéine C-réactive lorsque:

  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • Le lupus érythémateux disséminé;
  • Maladies auto-immunes du tissu conjonctif;
  • L'athérosclérose;
  • Hypertension;
  • Angine de poitrine;
  • Infarctus du myocarde;
  • Hépatite de nature virale et non infectieuse;
  • La cirrhose du foie;
  • Maladies oncologiques;
  • Maladies infectieuses chroniques de divers organes et systèmes.

L'indicateur est irremplaçable pendant la grossesse

3. Pour les femmes enceintes, la protéine C-réactive sert de marqueur fiable permettant un diagnostic rapide des maladies et pathologies suivantes:

  • Endométrite aiguë et chronique;
  • Syndrome des antiphospholipides;
  • Prééclampsie et éclampsie;
  • Détachement du placenta;
  • Avoir une infection du système génito-urinaire.

Facteurs affectant les niveaux de CRP

Des températures plus élevées affectent les niveaux de protéines

Le niveau de CRP augmente lorsque la réponse immunitaire du corps est activée; cela peut être causé par des dommages aux organes et aux tissus:

  • Agents infectieux (microbes, virus, protozoaires);
  • Produits chimiques;
  • Température élevée ou basse (brûlures, gelures, respectivement);
  • Différents types de rayonnement (ultraviolet, ionisant);
  • Processus auto-immuns (auto-agression du corps due à un dysfonctionnement du système immunitaire).

De plus, la CRP augmente en présence d'une pathologie des vaisseaux sanguins - l'athérosclérose, car elle est toujours associée à des lésions chroniques de la paroi vasculaire et de son inflammation..

Normalement, la protéine C-réactive chez une personne en bonne santé n'est pas détectée ou se trouve dans le sang à de faibles valeurs (moins de 3,0 g / l). Une diminution de l'indicateur chez les patients indique la résolution du processus inflammatoire aigu, son extinction. En règle générale, il s'agit d'un bon signe diagnostique et constitue l'un des critères d'efficacité du traitement..

Préparation à l'analyse

L'étude est réalisée à jeun

Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine à jeun. Dans les cas où une analyse est nécessaire de toute urgence, le sang peut être donné indépendamment de l'apport alimentaire, mais il convient de noter que les aliments gras nuisent à l'exactitude des résultats de l'étude. Avant de prendre du sang, vous devez arrêter de fumer, boire des boissons alcoolisées la veille.

Analyse de décodage

Une augmentation modérée du taux est caractéristique des maladies cardiaques

Pour surveiller l'efficacité du traitement des maladies cardiovasculaires, ainsi que pour prédire les complications possibles, il est courant de procéder à une analyse en utilisant une technique très sensible. Dans un tel cas, il est interprété selon les plages de valeurs acceptées dans un laboratoire clinique particulier. Les plus courants sont les suivants:

  1. De 0 à 1,0 g / l - un niveau normal typique pour une personne en bonne santé, le risque de complications des maladies cardiovasculaires est minime;
  2. De 1,0 à 3,0 g / l - un niveau normal, mais le risque de complications est légèrement augmenté (il est probable que l'athérosclérose progresse);
  3. De 3,0 à 5,0 g / l - valeurs légèrement augmentées, en moyenne caractéristique des patients atteints de maladies cardiovasculaires;
  4. De 5,0 à 10,0 g / l - augmentation subclinique de la CRP, caractéristique de la progression de la maladie sans symptômes évidents;
  5. À partir de 10,0 g / l et plus - une augmentation cliniquement significative du taux, ce qui indique un processus inflammatoire actif ou la mort des tissus.

Pour une méthode de sensibilité moyenne pour déterminer la CRP, en règle générale, seule la valeur limite est définie (le plus souvent, elle est de 5,0 g / l), tandis que les données en dessous sont considérées comme normales et au-dessus - signes d'un processus inflammatoire actif.

Correction de niveau

Correction des niveaux de protéines - traitement de la maladie sous-jacente

Le niveau de protéine C-réactive ne nécessite pas d'ajustement particulier, car il indique uniquement la présence d'une condition défavorable pour le corps. Il se normalise indépendamment après la disparition des symptômes prononcés de la maladie, cette normalisation indique un traitement correctement sélectionné.

Pour les patients atteints de maladie cardiovasculaire, de légères augmentations des taux de CRP aident à corriger:

  • Une alimentation pauvre en graisses animales;
  • Prendre des antihypertenseurs;
  • Augmentation de l'activité physique;
  • Niveaux de stress réduits.

Rappelez-vous toujours que la meilleure façon de réduire la CRP est de suivre vos prescriptions et de prendre les médicaments que votre médecin vous a prescrits.!