D-dimère

Dystonie

D-dimère pendant la grossesse - fragments de protéines qui se forment lorsque les caillots sanguins se dissolvent. Si les vaisseaux sont endommagés, les protéines du système passent progressivement à une phase plus active - la fibrine se lie à tous ces éléments, formant un caillot. La fibrine décompose les protéines du système hémostatique en particules, à la suite desquelles des D-dimères sont formés.

Par le nombre de D-dimères dans les tests sanguins pendant la grossesse, il est possible de suivre l'activité du processus de destruction des caillots sanguins et d'évaluer l'intensité de la formation de thrombus (s'il y a des caillots dans le sang).

Afin d'évaluer l'hémostase dans les conditions d'un établissement médical, le sang est prélevé dans une veine et la quantité de fragments de protéines en est déterminée. Les tests pour déterminer le niveau de D-dimères sont facultatifs, ils ne sont effectués que lorsqu'il y a un risque de complications ou, si nécessaire, pour contrôler la formation de thrombus après un traitement avec des anticoagulants.

Pour que le résultat du D-dimère pendant la grossesse soit plus précis, une femme a besoin de:

  • ne mangez pas d'aliments gras et frits au moins vingt-quatre heures avant l'analyse;
  • la prise de nourriture doit être arrêtée au moins huit heures avant l'analyse;
  • tout stress émotionnel ou physique doit être évité quelques heures avant la recherche;
  • lors de la prise de médicaments, vous devez arrêter de les prendre deux semaines avant, si cela n'est pas possible, le spécialiste doit l'indiquer dans la direction de la recherche;
  • ne pas fumer ni boire avant de prendre du sang pendant au moins trente minutes.

Taux d'analyse

Dates de grossesseIndicateurs de la norme
1 trimestreLe nombre d'éléments augmente jusqu'au moment de la conception d'une fois et demie. La valeur approximative du dimère d pendant la grossesse ne doit pas dépasser la barre des 750 ng / ml.
Au 2ème trimestreLes valeurs des indicateurs augmentent plusieurs fois, mais ne dépassent pas 1000 ng / ml.
Au 3ème trimestreL'indicateur d'éléments augmente trois fois, la norme ne dépasse pas 1500 ng / ml.

Les principales raisons de l'augmentation des niveaux de D-dimères pendant la grossesse sont qu'une femme a:

  • Diabète;
  • maladie du rein;
  • gestose tardive;
  • problèmes cardiaques;
  • réactions allergiques;
  • grossesse multiple;
  • la présence de maladies infectieuses, de blessures;
  • maladie du foie;
  • les interventions chirurgicales ont été transférées;
  • décollement placentaire prématuré.

Le plus souvent, le D-dimère augmente pendant la grossesse pour des raisons naturelles, mais reste à l'état normal. Si, néanmoins, il augmente, cela peut entraîner de graves problèmes associés à la coagulation du sang. Cela signifie que la femme a une prédisposition à la thrombophlébite..

Parfois, il arrive qu'en l'absence évidente de raison, la période de grossesse passe avec des complications et il arrive que la raison du changement soit dans la gestose. Les résultats pathologiques des tests sanguins peuvent indiquer qu'il existe de nombreuses maladies différentes qui peuvent affecter les reins et le système cardiovasculaire. Il existe également un écart dû à la pathologie fœtale, qui, à son tour, peut provoquer une fausse couche.

Afin de ramener le D-dimère à la normale, les médecins prescrivent un traitement médicamenteux, son action est la suivante:

  • le patient reçoit une injection de fraxiparine - cela se fait dans la zone ombilicale, qui, à son tour, fluidifie le sang;
  • mettre des compte-gouttes avec de la rhéopolyglucine - cela a un effet résorbant sur les caillots sanguins.

Un autre spécialiste doit établir la raison exacte de l'augmentation du D-dimère. Si les augmentations sont insignifiantes, le traitement peut être effectué à domicile. Uniquement en cas de fort écart par rapport à la norme, une observation stationnaire est nécessaire.

Rendez-vous chez le médecin uniquement

Grâce à un traitement rapide, une femme est aidée à réduire le risque de maladies graves et à porter un enfant en bonne santé.

Afin de corriger un D-dimère élevé pendant la grossesse à domicile, vous devez:

  • même avant la grossesse, consultez des généticiens, car la thrombose est souvent une maladie transmise par héritage et si l'un des parents souffre d'une telle anamnèse, la femme enceinte augmente le risque de se développer lorsqu'elle porte un enfant;
  • il est nécessaire d'ajouter à votre alimentation des aliments riches en zinc, en fer (sarrasin, poisson, chocolat) et qui contribuent à améliorer la composition sanguine;
  • faire du sport plus souvent, à la fois avant la grossesse et pendant (faire de la gymnastique pour les femmes enceintes), nager, passer plus de temps dans la nature, l'activité physique sature parfaitement le sang en oxygène et réduit le risque de caillots sanguins;
  • vous devez boire plus d'eau - anticoagulant naturel.

Abaisser la norme

Lorsque le sang pour l'analyse du D-dimère pendant la grossesse donne de faibles taux de la norme - c'est un événement plutôt rare. Les experts disent qu'il n'y a pas de normes définies pour l'abaissement et qu'il n'y a que des limites approximatives. La baisse est souvent négligée car elle n'entraîne pas de perturbations ou de complications majeures pendant la grossesse. Renseignez-vous également sur le traitement de l'herpès au 1er trimestre de la grossesse et des ARVI pendant la grossesse.

Mais encore, un contrôle spécialisé est nécessaire. Une diminution se produit chez seulement 2% des femmes, le plus souvent ce niveau ne fait qu'augmenter. Si les indicateurs pendant la grossesse atteignent - 500ng / ml, la femme a besoin d'une consultation de gemmologue. Cela ne présente aucune menace pour le fœtus, mais cela peut provoquer des saignements sévères pendant l'accouchement, et cela peut entraîner la mort d'une femme enceinte.

Après un contrôle approfondi, au cours duquel un faible taux de D-dimère a été détecté, on peut parler de troubles de la coagulation sanguine causés par:

  • hémophilie (trouble de la coagulation héréditaire);
  • carence en vitamine K;
  • maladies oncologiques du foie;
  • surdosage d'anticoagulants (anticoagulants);
  • faibles taux d'hémoglobine.

Afin d'augmenter le D-dimère pendant la grossesse, une femme peut se voir prescrire:

  • injections de vitamine K;
  • médicaments spéciaux qui améliorent la coagulation sanguine;
  • plaquettes de donneur transfusées (avec une forte diminution des indicateurs).

Cette méthode n'est utilisée qu'en cas de menace de perte fœtale.

Ces méthodes ne sont utilisées que lorsqu'il existe une menace de perte fœtale. Tout écart par rapport à la norme a des conséquences différentes - prééclampsie, gestose, la circulation sanguine dans l'utérus est perturbée en raison du fait que les capillaires sont obstrués, un décollement placentaire prématuré et une naissance prématurée ou une fausse couche sont possibles. Nous avons besoin de diagnostics et de traitements qualifiés.

Méthodes de prévention nécessaires

Une femme enceinte doit être consciente qu'elle peut influencer indépendamment le taux de D-dimère dans le sang. Ceci est important car un test de routine peut détecter des troubles sanguins graves..

Les principales méthodes de prévention.

  1. Au stade de la planification de la grossesse, lorsque le couple envisage de devenir parents, il est nécessaire de se faire examiner par différents spécialistes. Pour identifier les maladies héréditaires en étudiant le matériel nécessaire, les généticiens seront en mesure de déterminer le risque de développer une pathologie et de prendre les mesures nécessaires.
  2. Vous avez besoin d'une alimentation adéquate. Tout le monde le sait, mais tout le monde ne peut pas équilibrer correctement son alimentation, car l'état de santé, l'apparence et la présence de maladies dépendent de ce que nous mangeons. Il est nécessaire de développer une alimentation correcte avec un spécialiste, inclure des céréales, des protéines, du chocolat avec modération dans l'alimentation.
  3. Le bon mode de vie est important - il vaut la peine d'exclure la consommation d'alcool, de tabac, de ne pas visiter les pièces étouffantes, les endroits où il y a beaucoup de fumée de tabac, de se promener plus souvent, d'éviter les situations stressantes, de se reposer davantage, de ne pas trop fatiguer.

À propos de l'auteur: Borovikova Olga

D-dimère pendant la grossesse

Le D-dimère est l'un des indicateurs du système de coagulation sanguine. Cela fait partie de l'hémostasiogramme. Pendant la grossesse, il est déterminé s'il existe une suspicion de pathologie de l'hémostase et la présence de facteurs de risque de développement de thrombose. L'évaluation rapide du D-dimère permet d'identifier et de prévenir les complications de la grossesse, de préserver la santé de la femme et du fœtus.

Qu'est-ce que D-Dimer?

Le D-dimère est un fragment de protéine formé à partir d'un caillot sanguin. C'est un marqueur de la formation de caillots sanguins. Lorsqu'un caillot sanguin se forme, les mécanismes de sa dissolution sont simultanément déclenchés. Les caillots sanguins se dissolvent et la teneur en D-dimère - le produit final de sa désintégration augmente.

Normalement, le processus de formation de thrombus commence par le fait que le fibrinogène est converti en fibrine. Ce dernier constitue la charpente du caillot sanguin. Le système fibrinolytique humain, responsable de la destruction d'un caillot sanguin, affecte principalement la fibrine. Lorsqu'il est divisé en petits fragments, le D-dimère et d'autres éléments protéiques apparaissent.

Les caillots sanguins dans le corps humain ne se produisent pas seulement sur le site des dommages au vaisseau. Ils peuvent apparaître à l'intérieur en présence de facteurs prédisposants:

  • dommages à l'endothélium (paroi interne des vaisseaux sanguins) par des anticorps et d'autres substances;
  • violation de l'hémodynamique - stagnation du sang, formation de flux turbulents.

La quantité de D-dimère dans le sang parle de l'activité de destruction des caillots sanguins et vous permet indirectement d'évaluer un autre processus - la formation de thrombus. L'analyse des D-dimères est utilisée en combinaison avec d'autres méthodes de diagnostic.

Indications d'examen

En cas de grossesse sans complications, un test sanguin pour le D-dimère n'est pas prescrit. Les conditions suivantes peuvent devenir la raison de l'examen:

  • conditions thrombophiles héréditaires dans lesquelles la coagulation sanguine est altérée;
  • les maladies somatiques chroniques à haut risque de thrombose (varices des membres inférieurs, hypertension, infarctus du myocarde, etc.);
  • fausse couche (deux ou plusieurs fausses couches spontanées à tout moment);
  • régression de la grossesse dans le passé;
  • fausse couche spontanée après 12 semaines de grossesse;
  • mort fœtale intra-utérine;
  • mort-né.

L'identification de telles conditions dans le passé est une indication pour examen. Il est recommandé de faire un hémostasiogramme et d'évaluer le niveau de D-dimère avant de concevoir un enfant. Si cela n'a pas été fait systématiquement, l'analyse est prescrite au cours du premier trimestre de cette grossesse..

Autres indications d'examen:

  • la menace d'interruption de grossesse après 10 à 12 semaines;
  • la gestose;
  • saignements pendant la grossesse;
  • développement fœtal retardé;
  • thrombose veineuse profonde de la jambe.

Un test sanguin est également demandé pour évaluer l'efficacité du traitement anticoagulant. Le test est effectué deux semaines après la fin du traitement.

Dans l'environnement médical, il n'y a pas de consensus sur la manière et le moment de prescrire un test sanguin pour le D-dimère pendant la grossesse. D'une part, le risque de thrombose veineuse profonde et de thromboembolie pendant la grossesse est très élevé et s'élève à 1,9 cas pour 1000 grossesses (selon la littérature étrangère). Dans la période post-partum (les 6 premières semaines), ce risque est encore plus élevé. Pour cette raison, de nombreux gynécologues et thérapeutes préfèrent jouer la sécurité et prescrivent un examen même aux femmes en bonne santé. Souvent, la pathologie du système de coagulation sanguine est détectée chez des patients qui n'ont auparavant présenté aucune plainte.

En revanche, le D-dimère n'est pas l'indicateur le plus précis. Jusqu'à présent, des normes unifiées n'ont pas été développées, selon lesquelles il serait possible d'évaluer sans ambiguïté l'état de l'hémostase et de poser un diagnostic précis. Par conséquent, de nombreux experts insistent sur le fait qu'un examen du D-dimère ne devrait être prescrit que s'il existe des preuves. Si une femme présente un risque de développer une thrombose, elle doit faire un don de sang pour une hémostasiographie et déterminer le D-dimère.

L'évaluation des D-dimères est effectuée à n'importe quel stade de la grossesse. Il est recommandé aux femmes à haut risque de subir un test au cours du premier trimestre et à 30 semaines. Selon les indications, l'examen est répété après l'accouchement..

Préparation à l'examen

  • Le sang pour examen est prélevé dans une veine.
  • L'analyse doit être effectuée après 12 à 14 heures de jeûne, de préférence le matin.
  • Avant de donner du sang, vous devez annuler tous les médicaments qui affectent le système hémostatique (en accord avec le médecin). Si cela n'est pas possible, vous devez informer l'assistant de laboratoire des médicaments que vous prenez. Le décryptage du résultat sera basé sur ces données.

Une référence pour examen est émise par un gynécologue ou un thérapeute.

Interprétation des résultats

Les tests D-dimères ont une sensibilité différente. Lorsqu'un test montre la norme, un autre révèle une augmentation des performances. Lors du décodage des résultats, vous devez être guidé par les normes du laboratoire où le sang a été prélevé pour analyse. Les données de différents laboratoires peuvent varier.

Il n'y a pas de norme généralement acceptée pour les D-dimères pour les femmes enceintes. En dehors de la grossesse, il faut être guidé par un indicateur de 0-0,5 μg / ml. Ces données sont prises en compte pour diagnostiquer la pathologie du système de coagulation sanguine en vue de la conception d'un enfant..

Pendant la grossesse, des caillots sanguins physiologiques se produisent. Les modifications du système hémostatique sont associées aux mécanismes suivants:

  • Formation d'un cercle placentaire supplémentaire de circulation sanguine. La redistribution du sang empêche une éventuelle perte de sang pendant la grossesse. En cas de décollement placentaire, la femme peut perdre beaucoup de sang. Pour éviter que cela ne se produise, sa coagulabilité augmente et le temps de formation des caillots sanguins diminue.
  • Réduire les pertes de sang lors de l'accouchement. Une femme en bonne santé perd jusqu'à 250 à 400 ml de sang à la naissance d'un enfant. Pour arrêter le saignement plus rapidement, des mécanismes naturels de formation accélérée de thrombus sont déclenchés.

Tous ces facteurs conduisent au fait que la coagulation sanguine augmente pendant la grossesse. Cela se reflète dans les indicateurs de l'hémostasiogramme, y compris le D-dimère. Sa concentration augmente progressivement et atteint des valeurs maximales à une période de 35 à 36 semaines..

Lors de l'évaluation des résultats, vous pouvez vous concentrer sur les indicateurs suivants:

  • jusqu'à 14 semaines - 0-55 mcg / ml;
  • 14-21 semaines - 0,2-1,4 μg / ml;
  • 21-29 semaines - 0,3-1,7 μg / ml;
  • 29-35 semaines - 0,3-3 μg / ml;
  • après 35 semaines - 0,4-3 μg / ml.

Le dépassement de ces indicateurs est un signe défavorable et indique un risque élevé de caillots sanguins. La localisation de la thrombose par le niveau de D-dimère ne peut être établie. Examen supplémentaire requis.

Écarts par rapport à la norme

Une augmentation du D-dimère pendant la grossesse peut être associée aux conditions suivantes:

  • Pathologie héréditaire du système hémostatique. De telles conditions ne sont souvent détectées qu'au stade de la conception d'un enfant ou pendant la grossesse avec le développement de complications.
  • Syndrome hypercoagulable. Ce terme est compris comme l'activation du système de coagulation sanguine. Les causes exactes de cette condition pendant la grossesse ne peuvent pas toujours être trouvées..
  • Gestose. La complication de la grossesse, accompagnée d'un œdème et d'une augmentation de la pression artérielle, se produit souvent dans le contexte de changements hypercoagulables.
  • Toxicose. En cas de toxicose sévère, une déshydratation est observée et le risque de caillots sanguins augmente..
  • Maladies infectieuses graves. Dans le contexte du processus inflammatoire, la coagulation sanguine augmente.
  • Blessures. Les dommages à la peau et aux tissus mous provoquent une augmentation de la formation de thrombus.
  • Période postopératoire. La croissance du D-dimère est notée après l'opération. La raison d'une intervention chirurgicale pendant la grossesse peut être un kyste ovarien, une pathologie du tube digestif et des voies urinaires et d'autres conditions.
  • Maladies cardiovasculaires. Le D-dimère se développe avec la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux.
  • Pathologie hépatique. En cas de lésions graves du parenchyme hépatique, la coagulation sanguine est altérée. La cause peut être une hépatite virale ou toxique, une cirrhose du foie, etc..
  • Les tumeurs. Certains néoplasmes affectent le système hémostatique et conduisent à la croissance de D-dimères.

Une augmentation du D-dimère indique une augmentation de la coagulation sanguine et la formation de caillots sanguins. La thrombose chorionique (placenta) est la plus dangereuse. Pendant la grossesse, cette condition menace le développement de complications:

  • fausse couche spontanée;
  • grossesse régressive;
  • naissance prématurée;
  • insuffisance placentaire;
  • retard de développement et hypoxie fœtale;
  • rupture du placenta;
  • mort fœtale prénatale;
  • saignements pendant l'accouchement et la période post-partum.

Une diminution du niveau de D-dimère n'a pas de valeur diagnostique. Mais s'il existe des symptômes cliniques de formation de thrombus et que les indicateurs du système d'hémostase restent dans la plage normale, il vaut la peine de reprendre l'analyse. L'erreur peut être associée à une collecte et un stockage inappropriés du sang et à d'autres facteurs.

Tactiques lors du changement du niveau de D-dimer

Des études récentes ne fournissent pas un lien clair entre les niveaux de D-dimères et la pathologie de la grossesse. L'indicateur est toujours évalué en combinaison avec d'autres paramètres d'hémostase. Lors de la détermination des facteurs de risque de thrombose, non seulement le D-dimère est pris en compte, mais également les données de l'anamnèse, du déroulement de cette grossesse, etc..

Lors du changement des indicateurs du système de coagulation sanguine, il est recommandé:

  • évaluer le tonus de l'utérus par NGG ou CTG;
  • évaluer l'état du fœtus (échographie, dopplerométrie);
  • identifier les facteurs de risque de thrombose.

Si un niveau élevé de D-dimères accompagne les complications de la grossesse, des anticoagulants sont indiqués. Ces médicaments fluidifient le sang, réduisent le risque de caillots sanguins et prolongent la grossesse. Le schéma thérapeutique est déterminé par le médecin, en tenant compte de l'âge gestationnel, des indicateurs du système d'hémostase, de l'état de la femme et du fœtus.

D-dimère pendant la grossesse. Norme, table par semaine, pour laquelle ils louent

L'enzyme protéique D-dimère pendant la grossesse est activée par la thrombine. À la suite de la réaction, des caillots se forment, permettant au sang de coaguler plus rapidement au risque de saignement. Ainsi, le corps d'une femme enceinte est protégé de la probabilité de formation de caillots. Grâce à l'enzyme, ils se décomposent et se dissolvent dans les vaisseaux..

Dans le processus de croissance fœtale, l'enzyme entre dans la phase active et, une fois clivée, laisse des marqueurs - normalement, ces traces indiquent le niveau de l'enzyme dans le sang qui permet au médecin de fixer une limite de sécurité.

Ce que c'est

On sait que pendant la grossesse, la concentration de D-dimère augmente et dépasse le seuil de 0,50 mg / L. À mesure que le fœtus grandit, il y a une augmentation progressive du D-dimère en circulation. Pour établir de nouveaux seuils pour le D-dimère afin d'exclure la TEV à chaque trimestre, vous devez vous fier à d'autres informations.

Le D-dimère pendant la grossesse (la concentration normale de l'enzyme diffère du seuil de la période normale) dans le plasma sanguin augmente progressivement de la conception à l'accouchement. Vers le début du 2e trimestre, plus de la moitié des femmes enceintes ont une concentration de D-dimères supérieure à 0,50 mg / L (ou 1,0 unité d'équivalent fibrinogène).

Au 3ème trimestre, plus de 90% des femmes auront une concentration de D-dimères> 0,50 mg / L. Ainsi, si une embolie pulmonaire est suspectée, si un D-dimère est testé chez une patiente enceinte symptomatique, une valeur seuil de 0,50 mg / L est utilisée..

Pour plus de clarté, un tableau des taux d'enzymes plasmatiques est présenté:

UnitésAbsence de grossesse1 à 12 semaines13-24 semaines25-38 semaines
μg / mlL'analyse est prévue dans la période 12, 22, 32 semaines.

Avec l'aide de cette procédure, il est possible d'identifier des pathologies dans le fonctionnement du corps d'une femme déjà aux premiers stades de la naissance d'un enfant..

Comment est

Pour l'analyse, vous devez donner du sang d'une veine le matin à jeun. La veille, vous ne pouvez pas manger d'aliments gras et épicés. Le dernier rendez-vous ne doit pas avoir lieu avant 9 heures avant le don de sang prévu. Vous devez également arrêter de fumer pendant 2 heures avant de passer des tests. Il n'est pas recommandé d'utiliser des médicaments qui affectent la coagulation sanguine.

Ce qui affecte le résultat de la recherche

Selon la durée de la grossesse, le résultat peut afficher une valeur différente..

Les facteurs suivants influencent le niveau maximal d'enzyme protéique:

  • grossesse multiple;
  • a subi des fausses couches, des avortements;
  • grossesse non développée;
  • 2 grossesses ou suivantes.

Si les marqueurs identifiés sont évalués comme élevés ou proches du seuil de la valeur maximale, la femme est à risque. Cela peut conduire à une pathologie future pour la mère ou le fœtus. Par conséquent, souvent dans de tels cas, pour maintenir la santé du bébé et de la femme, elle est hospitalisée pour maintenir sa position..

Le D-dimère pendant la grossesse peut être inférieur à la normale si les fractions protéiques ne sont pas exprimées en relation avec les propriétés de coagulation du sang. Une maladie rare n'apparaît pas immédiatement, par étapes, ce qui est considéré comme une menace directe pour le développement de saignements immédiatement avant et après l'accouchement.

Taux de D-dimères pendant la grossesse

Selon le type de laboratoire où des tests et des analyses sont nécessaires, les désignations des paramètres peuvent être écrites comme suit:

Cette dernière désignation se produit le plus souvent. Dans le même temps, les femmes qui portent plusieurs fœtus peuvent avoir une concentration élevée de marqueurs. Selon les statistiques, les indicateurs sont multipliés par 2 par rapport aux analyses effectuées par les femmes qui portent 1 enfant. Par rapport à la norme des standards, ces indicateurs ne sont pas considérés comme des écarts..

Pour les grossesses uniques, les valeurs correspondent aux suivantes:

TrimestresIndicateur D-dimères (μg / ml)
1er (jusqu'à 13 semaines)0,05-0,95
2ème (jusqu'à 22-24 semaines)0,32-1,3
3e (jusqu'à 40 semaines)0,1-1,7

Pour déterminer la valeur exacte de la norme, il est recommandé d'utiliser les tableaux ci-dessous pour chaque trimestre..

1 trimestre

Pendant cette période, l'indicateur est déterminé en conjonction avec un hémostasiogramme - une analyse générale du plasma et du sang, qui indique le degré de coagulation. La gestation à 1 semaine de grossesse peut augmenter considérablement, il n'y a donc pas de limites claires de la norme.

  • Les changements anormaux sont des pathologies qui ne sont pas directement liées aux caillots sanguins. Ce sont des violations qui se sont produites à la suite de «défaillances». Il existe des pathologies dans les systèmes respiratoire et urinaire.
  • Problèmes avec le tractus gastro-intestinal - les organes digestifs réagissent principalement aux modifications pathologiques du sang. Des traces de sang peuvent apparaître dans l'urine pendant le fonctionnement normal de tous les organes.

Avec une légère augmentation du D-dimère, le médecin peut suspecter les conditions et troubles suivants:

  • Les conséquences de blessures récentes accompagnées de saignements (coupures, fractures).
  • Effets résiduels après une intervention chirurgicale (extraction dentaire pendant la grossesse, suture après fracture).
  • Destruction des parois vasculaires du système respiratoire - avec un arrêt brutal du tabagisme ou, au contraire, rester dans une pièce enfumée.
  • Maladies du foie, tumeurs oncologiques, néoplasmes bénins;
  • Décollement placentaire, grossesse multiple.

Une toxicose sévère accompagnée de vomissements abondants peut indiquer la présence d'un diabète gestationnel.

Une femme doit être examinée par:

  • néphrologue;
  • oncologiste;
  • thérapeute;
  • cardiologue.
Une augmentation du D-dimère pendant la grossesse peut être causée par un certain nombre de maladies

Avec des sauts brusques dans le D-dimère et la présence de plaintes de bien-être, une femme doit être testée et consulter à nouveau un médecin. Les résultats du test peuvent contenir des informations sur la présence d'un caillot sanguin. Des antigoagulants sont également prescrits pour fluidifier le sang..

Si abaissé

Il convient de garder à l'esprit que les limites inférieures de la norme pour le D-dimère n'existent pas. Seule une forte augmentation est dangereuse. Dans le même temps, il existe des indicateurs qui ne peuvent pas être franchis en dessous de la limite inférieure (0-0,001). En règle générale, de tels tests peuvent indiquer qu'une femme a fait un don de sang après un repas..

De faux tests négatifs se produisent - le test est trop tôt (avant que le caillot ne se décompose) ou tard (après avoir quitté le corps). Parfois, s'il est impossible de lire les données, une femme est envoyée pour une reprise de l'analyse le lendemain ou après 2-3 jours.

Si un faible taux de D-dimères est confirmé, une consultation d'hématologue est nécessaire.

Le sang conditionnellement dilué n'est dangereux que pour la mère, et les raisons peuvent être:

  • maladies héréditaires;
  • maladies oncologiques;
  • carence en vitamine K;
  • faibles niveaux d'hémoglobine;
  • maladie du foie;
  • malnutrition.

De plus, lorsque le niveau de D-dimères diminue, il est nécessaire de prendre en compte le rôle des médicaments qu'une femme enceinte prend.

À quel point une augmentation de l'analyse est-elle dangereuse pour le fœtus?

Un niveau élevé est dangereux non seulement pour la vie d'une femme, mais aussi pour un fœtus. Les conséquences peuvent être irréversibles:

  • décollement placentaire et avortement;
  • naissance prématurée ou fausse couche;
  • grossesse gelée (arrêt du développement fœtal).

La femme doit être supervisée par le personnel s'il y a un risque pour la vie de l'enfant.

Comment est-il traité

Une augmentation ou une diminution du D-dimère nécessite un traitement immédiat. Dans le premier cas, la disposition d'une femme à la manifestation de la thrombophilie est diagnostiquée. Si la grossesse est difficile, mais qu'il n'y a pas de raisons directes, des changements dans les fonctions de l'homéostasie sont diagnostiqués.

Élevé

La femme est hospitalisée. Il est également nécessaire de suivre un traitement pour aider à normaliser le niveau de D-dimère. Des anticoagulants tels que la Fraxiparine peuvent être prescrits. Les injections sont administrées par voie intramusculaire au nombril. Un anticoagulant peut être injecté dans la cuisse par voie sous-cutanée pendant 7 jours lors des tests tous les matins.

En cas de «sauts» brusques du paramètre, une thérapie avec des compte-gouttes Reopoliglyukin est également effectuée. En cas d'intolérance individuelle, le médicament doit être remplacé par Activegin ou Curantil - une solution est injectée par voie intraveineuse pour normaliser le flux sanguin dans le placenta.

Le risque n'est pas une interruption de grossesse, mais des saignements massifs pendant l'accouchement, qui peuvent être mortels.

C'est pourquoi il est important de prendre des précautions avant le travail..

Faible

En règle générale, avec une diminution des paramètres par rapport à la norme, un traitement avec des complexes vitaminiques est effectué. Les vitamines A, E, K peuvent être prescrites.

Pour contrôler le niveau de risque de formation de thrombus lors de grossesses multiples, vous devez constamment surveiller les indicateurs suivants:

  • Le paramètre de l'héparine de bas poids moléculaire - avec une diminution, il est nécessaire d'injecter sous forme de solution. Clexane est un anticoagulant qui vous permet de «renforcer» les vaisseaux sanguins et de normaliser la consistance du sang et du plasma. Après les injections, une femme peut ressentir une légère sensation de picotement dans la région des reins. L'inconfort disparaît après 30 minutes.
  • Le niveau de volume sanguin circulant - l'indicateur peut varier en fonction du traitement. S'il existe un risque de thrombose lors de grossesses multiples, un goutte-à-goutte peut être administré pour fluidifier le sang sans perdre de volume. Le traitement médicamenteux en milieu hospitalier est indiqué pour les femmes sujettes à la thromboembolie.
  • Mauvaise circulation sanguine dans la cavité utérine - il est nécessaire d'augmenter la circulation sans augmenter la pression. Boire beaucoup de liquides peut être prescrit par votre médecin pour aider à fluidifier le sang et à normaliser la circulation sanguine..

Avec une forte diminution des fractions protéiques au niveau de 500 ng / ml, vous devez immédiatement contacter un hématologue pour éliminer le risque de complications dans la période post-partum.

À quelle fréquence le D-dimère est-il prescrit pendant la grossesse

Le D-dimère pendant la grossesse, dont le taux peut être individuel pour chaque femme, doit être pris à partir du moment de l'inscription à la clinique prénatale. L'analyse est effectuée selon le calendrier 3 fois en 9 mois. Si le patient est à risque, le médecin peut envoyer pour analyse autant de fois que nécessaire pour éliminer les facteurs de risque.

Les principaux symptômes alarmants des tests répétés sont:

  • Douleur à la jambe sévère qui augmente lors de la marche ou du sommeil d'un côté. Cela indique la présence d'un caillot sanguin dans la zone d'où irradie la douleur.
  • Migraines, œdème, fatigue accrue - cela indique le mauvais «travail» des vaisseaux.
  • Un teint bleuâtre indique la présence de vaisseaux endommagés dans le système respiratoire..
  • Des douleurs abdominales et une augmentation simultanée des tremblements (mouvements) du fœtus indiquent le début de la maladie.

Une femme doit subir une échographie et une formule sanguine complète.

Où puis-je me faire tester pour le D-dimère

Le D-dimère peut être pris dans une clinique de district, où une femme est inscrite auprès d'un médecin de famille. L'analyse est obligatoire et gratuite. Il doit être pris sur recommandation d'un médecin à la période de grossesse indiquée.

Après la FIV, une hormonothérapie est effectuée pour stimuler les ovaires. Par conséquent, le D-dimère ne peut être pris que s'il y a des plaintes concernant l'état de santé..

En raison du fait que l'hémostase est activée, les tests enzymatiques peuvent donner des résultats faussement positifs. la première analyse est soumise dans les 7 jours suivant l'insertion de l'embryon dans la cavité utérine. De plus - au moins 1 fois par trimestre en présence d'une référence.

S'il y a une forte augmentation du D-dimère, vous devez prendre une anamnèse, consulter un gynécologue et repasser tous les tests avant et après le traitement.

L'analyse du marqueur de fibrinolyse peut être effectuée dans les cliniques privées KDL, qui fonctionnent selon la méthode d'analyse par immunochimioluminescence. Si le résultat appartient aux valeurs de référence, la santé de la femme n'est pas menacée..

Les résultats de l'analyse peuvent être attendus dans les 1 à 3 jours suivant la date de l'analyse. Son prix dépend de la méthode de réalisation, ainsi que de l'ensemble des mesures. En règle générale, dans les centres médicaux privés, un coagulogramme est effectué, qui révèle l'équilibre de la coagulation sanguine. Le coût de tous les examens est de 3000 à 3500 roubles.

Il est important que le D-dimère pendant la grossesse ait été livré à temps, ce qui indiquera avec précision le risque de développer des pathologies.

Normalement, ces procédures sont effectuées 3 fois pendant toute la grossesse en l'absence d'anomalies. S'il y a un "saut" dans les paramètres, le médecin prescrit une thérapie complexe, un traitement avec des vitamines et des anticoagulants en milieu hospitalier.

© Copyright 2021 www.emedicalpracticeloan.com Tous Droits Réservés
SemainesValeurs (μg / ml-ng / l)
1-72.0
18700
19-22