Fer, sang

Arythmie

Le fer est l'un des oligo-éléments du corps, qui fait partie de l'hémoglobine et participe au transfert de l'oxygène. Sa pénurie prolongée et l'épuisement des réserves dans le corps peuvent entraîner une anémie, un excès de fer et son accumulation excessive - des dommages aux organes internes, tels que le foie, le cœur, le pancréas.
Un test du taux de fer est prescrit pour déterminer la quantité d'oxygène que le sang peut transporter, ainsi que pour évaluer ses réserves dans l'organisme. Aussi, l'étude est réalisée dans le diagnostic différentiel des causes de l'anémie, en particulier, pour savoir si elle est causée par une carence en fer ou une carence en B12 ou des maladies chroniques. Les niveaux de fer sont vérifiés si un empoisonnement au fer est suspecté ou pour des signes d'hémochromatose héréditaire, une maladie dans laquelle le corps accumule des quantités excessives de fer. La raison de la nomination de l'étude peut être des écarts dans les résultats d'un test sanguin général, par exemple un faible taux d'hémoglobine, d'érythrocytes, d'hématocrite, la présence de symptômes caractéristiques d'une carence en fer et d'une hémochromatose. L'analyse est également nécessaire comme moyen de surveiller l'efficacité du traitement de l'anémie et des maladies, qui se caractérisent par une surcharge du corps en fer..

L'un des éléments les plus importants du sang humain est le fer. Il est responsable de la régulation du métabolisme, du transport de l'oxygène, de la stimulation de la croissance et du développement physique du corps, de la neutralisation des toxines et des médicaments, de la synthèse de l'ADN et du maintien de l'état optimal des cheveux, de la peau et des ongles..

La principale quantité de fer dans le corps est contenue dans l'hémoglobine et la myoglobine - elle est maintenue au même niveau, à la fois en raison de la dégradation continue des érythrocytes et en cas d'ingestion avec de la nourriture. Les principales sources de fer sont le foie, la viande rouge, les grains entiers, les légumineuses, le thym, le persil, les graines de sésame et les graines de citrouille. La vitamine C et l'acide, contenus dans le suc gastrique, améliorent l'absorption du fer. Le calcium, le blanc d'oeuf, les tanins, les oxalates, la caféine et l'acide phytique empêchent son absorption. Le fer est excrété du corps dans l'urine, les matières fécales et la sueur..

Une diminution du taux de fer dans le sang dans la plage normale se produit souvent pendant la grossesse, la menstruation, pendant la période de croissance active de l'enfant, elle est également observée chez les donneurs de sang, les végétariens et les végétaliens. De tels changements dans la composition biochimique du sang ne sont pas critiques. Mais la carence en fer peut également être un symptôme de pathologies du tractus gastro-intestinal et de pertes de sang latentes, provoquées par des maladies auto-immunes, parasitaires et oncologiques..

Une augmentation des taux de fer augmente la production de radicaux libres par l'organisme, inhibe la protection des cellules contre les effets des antioxydants et contribue également au développement de l'athérosclérose. Dans le premier et le second cas, il est recommandé de faire un test sanguin pour déterminer le taux de fer.

Quand est-il recommandé de donner du sang pour le fer?

L'étude de la composition biochimique du sang en laboratoire est nécessaire pour:

  • suspicion de saignement latent ou traumatisme ouvert avec perte de sang importante;
  • diagnostic des pathologies associées à des modifications des taux de fer, héréditaires;
  • surveiller l'efficacité de la prise de médicaments contenant du fer;
  • diagnostic d'anémie, qui s'accompagne d'asthénie, de faiblesse, de fatigue, de pâleur de la peau;
  • détermination des pathologies des systèmes nerveux, cardiovasculaire et des organes du tube digestif;
  • suspicion de niveaux de fer élevés ou faibles.

Comment se préparer à un don de fer?

Aucune formation particulière n'est requise pour réussir ce test. Pour obtenir des résultats précis, vous devez:

  • faire un don de sang le matin - pendant cette période, la teneur en fer du sérum sanguin est maximale;
  • avant de prendre du sang, ne buvez pas de boissons contenant de la caféine - seule l'eau potable sans gaz est autorisée;
  • éviter l'alcool et les médicaments tels que les contraceptifs oraux, le chlorafénicol et les suppléments de fer.

Nous garantissons aux clients de la clinique une procédure sûre et indolore pour le don de sang d'une veine - vous ne ressentirez rien! Nous étudions des échantillons de laboratoire à l'aide d'un équipement de haute précision qui minimise la possibilité d'obtenir un résultat erroné.

RÈGLES GÉNÉRALES DE PRÉPARATION AUX TESTS SANGUINS

Pour la plupart des études, il est recommandé de faire un don de sang le matin à jeun, ceci est particulièrement important si une surveillance dynamique d'un certain indicateur est effectuée. La prise alimentaire peut affecter directement à la fois la concentration des paramètres étudiés et les propriétés physiques de l'échantillon (augmentation de la turbidité - lipémie - après un repas gras). Si nécessaire, vous pouvez donner du sang pendant la journée après un jeûne de 2 à 4 heures. Il est recommandé de boire 1 à 2 verres d'eau plate peu de temps avant de prendre du sang, cela aidera à gagner le volume sanguin requis pour l'étude, à réduire la viscosité du sang et à réduire le risque de caillots dans le tube à essai. Il est nécessaire d'exclure le stress physique et émotionnel, en fumant 30 minutes avant l'étude. Le sang pour la recherche est prélevé dans une veine.

Fer dans le sérum

Le fer est l'un des oligo-éléments les plus importants du corps. Il fait partie de l'hémoglobine des érythrocytes et participe ainsi au transfert d'oxygène.

Fer sérique, ions de fer.

Synonymes anglais

Fer sérique, fer sérique, fer, fer.

Méthode photométrique colorimétrique.

Mcmol / L (micromole par litre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Sang veineux, capillaire.

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne pas manger pendant 12 heures avant l'examen.
  • Éliminez le stress physique et émotionnel et ne fumez pas pendant 30 minutes avant de donner du sang.

Informations générales sur l'étude

Le fer est un oligo-élément qui est absorbé par les aliments puis transporté à travers le corps par la transferrine, une protéine spéciale fabriquée dans le foie. Le fer est essentiel à la formation des globules rouges. C'est le composant le plus important de l'hémoglobine, une protéine qui remplit les globules rouges, ce qui leur permet de transporter l'oxygène des poumons vers les organes et les tissus. Le fer se trouve également dans la myoglobine, la protéine musculaire, et dans certaines enzymes.

Normalement, le corps contient 4 à 5 g de fer. Environ 70% de cette quantité est du fer, "intégré" dans l'hémoglobine des érythrocytes, le reste est principalement stocké dans les tissus sous forme de ferritine et d'hémosidérine. Lorsque le fer commence à être insuffisant, par exemple en cas de consommation réduite de celui-ci avec de la nourriture ou des saignements fréquents, et que son taux dans le sang diminue, le corps utilise le fer de la réserve. Avec des pénuries prolongées, les réserves de fer sont épuisées, ce qui peut entraîner une anémie. D'autre part, si trop de fer est fourni, cela peut provoquer son accumulation excessive et des dommages au foie, au cœur et au pancréas..

Dans les premiers stades, la carence en fer peut être asymptomatique. Si une personne est par ailleurs en bonne santé, les signes de la maladie n'apparaissent que lorsque l'hémoglobine chute en dessous de 100 g / l. Une faiblesse chronique, des vertiges, des maux de tête sont caractéristiques de l'anémie..

Avec une anémie ferriprive sévère, une personne peut se plaindre d'essoufflement, de douleurs thoraciques, de maux de tête sévères et de faiblesse dans les jambes. Les enfants peuvent avoir des difficultés d'apprentissage. En plus des principaux, il existe plusieurs autres signes caractéristiques de la carence en fer: le désir de manger des aliments inhabituels (craie, argile), brûlure du bout de la langue, convulsions (fissures dans les coins de la bouche).

Symptômes d'un excès de fer: douleurs articulaires, faiblesse, fatigue, douleurs abdominales, diminution de la libido, troubles du rythme cardiaque.

Environ 3-4 mg de fer (0,1% du total) circule dans le sang "en conjonction" avec la protéine transferrine. C'est son niveau qui est mesuré dans cette analyse..

La quantité de fer sérique peut varier considérablement selon les jours et même en une journée (maximum le matin). Par conséquent, la mesure des taux sériques de fer est presque toujours combinée avec d'autres tests, tels que le test de la capacité totale de liaison du fer sérique (TIBC), de la ferritine, de la transferrine. En utilisant les valeurs de TIBC et de transferrine, le pourcentage de saturation de la transferrine en fer peut être calculé, ce qui indique la quantité de fer transportée par le sang..

L'utilisation de différentes analyses reflétant l'échange de fer dans l'organisme fournit des informations plus complètes et fiables sur la carence en fer ou la surcharge en fer qu'une mesure isolée du fer sérique.

À quoi sert la recherche?

  • Pour calculer le pourcentage de saturation de la transferrine en fer, c'est-à-dire pour déterminer exactement la quantité de fer transportée par le sang.
  • Pour évaluer les réserves de fer du corps.
  • Pour déterminer si l'anémie est due à une carence en fer ou à d'autres causes, comme une maladie chronique ou un manque de vitamine B12.
  • Pour le diagnostic d'empoisonnement au fer ou d'hémochromatose héréditaire, une maladie associée à une absorption et une accumulation accrues de fer.

Quand l'étude est prévue?

  • Si des écarts sont détectés à la suite d'un test sanguin général, un test d'hémoglobine, d'hématocrite, d'érythrocytes.
  • Si vous soupçonnez une carence en fer ou une surcharge en fer (hémochromatose).
  • Si une intoxication avec des comprimés de fer est suspectée.
  • Lors de la surveillance de l'efficacité du traitement de l'anémie et des conditions accompagnées d'une surcharge du corps en fer.

Fer sérique dans le sang: normal, élevé, faible

Le fer dans le corps humain est un élément nécessaire, sans lequel de nombreux processus et une activité vitale normale sont impossibles. Les médecins ont établi le taux de fer dans le sang. Le corps humain contient 4 à 5 grammes de fer.

Le sang contient 80% de ce volume. Les 20% restants sont répartis entre le foie, la rate et la moelle osseuse. Seulement 75% du fer est constamment utilisé par les tissus humains, et les 25% restants sont une réserve qui vous permet de récupérer d'une perte de sang et d'un manque temporaire de substance.

Dans les cas graves, lorsque le volume de réserve est épuisé, il y a une carence en fer persistante.

Lors d'un test sanguin biochimique, un indicateur de fer sérique est déterminé, qui montre le niveau le plus précis d'une substance dans le corps. Il existe de nombreuses raisons de se faire tester pour le fer sérique. Il est très important de ne pas manquer à la fois une diminution et une augmentation du taux de fer dans le sang..

À quoi sert le fer dans le corps?

Le taux de fer dans le corps montre la quantité de cet élément dont une personne a besoin pour maintenir de nombreux processus vitaux, notamment:

  • hématopoïèse,
  • échange intracellulaire,
  • transport d'oxygène,
  • la formation d'hémoglobine (avec un manque de laquelle une anémie ferriprive se développe),
  • formation de myoglobine,
  • maintenir une fonction thyroïdienne adéquate,
  • assurer l'assimilation complète de la vitamine B,
  • production d'un certain nombre d'enzymes (y compris celles impliquées dans la construction de l'ADN),
  • assurer le processus de croissance normal de l'enfant,
  • maintenir une immunité saine,
  • neutralisation des toxines dans le foie,
  • production d'enzymes oxydantes,
  • maintenir un bon état des cheveux, de la peau et des ongles.

Étant donné que cet élément chimique est impliqué dans les principaux processus de l'organisme, sa carence est dangereuse et peut entraîner de graves conséquences. Sachant qu'une condition telle qu'une teneur en fer perturbée dans le sang peut avoir un effet extrêmement négatif sur la santé, vous devez faire attention à votre bien-être afin de ne pas manquer les premiers symptômes de la pathologie.

Voies d'apport en fer dans le corps

Pour maintenir le taux de fer dans le sang, son apport suffisant dans le corps est nécessaire. La principale source d'apport en fer dans le corps est la nourriture. L'assimilation maximale de l'élément se produit si sa consommation est combinée à la réception d'une dose de vitamine C, riche en herbes telles que le persil et l'aneth.

La plus grande quantité de fer disponible pour l'homme est contenue dans les aliments suivants, présentés dans le tableau:

foiedes noisettescoing
du boeufchanterellesfigues
Champignons blancspommescitrouille
grain de sarrasinles légumineusesun poisson

Pour plus d'informations sur les régimes avec un manque de fer, consultez notre article Aliments contenant du fer.

Cependant, ne vous penchez pas trop sur les aliments qui ont une teneur élevée en la substance nécessaire, car un excès de fer dans le corps peut se former, ce qui ne profitera pas de la même manière que son manque, et des mesures devront être prises pour le réduire..

L'absorption du fer chez l'homme se produit dans le duodénum, ​​c'est pourquoi, avec une carence en cet élément, l'état de l'intestin est d'abord vérifié.

Le taux de fer dans le sang

Une norme internationale pour le fer sérique dans le sang a été adoptée, qui est utilisée par tous les médecins pour identifier les pathologies. Jusqu'à 14 ans, le fer sérique dans le sang a les mêmes normes, mais plus tard, sa limite inférieure chez un adulte, selon le sexe, s'avère différente. La normale pour chaque catégorie d'âge est son propre indice de fer dans le corps humain, les valeurs sont données dans le tableau

âge jusqu'à 1 an7,16 à 17,9 μmol / l
âge de 1 à 14 ans8,95 à 21,46 μmol / L
hommes après 14 ans11,64 à 30,43 μmol / L
femmes à partir de 14 ans8,95 à 30,43 μmol / L

Lisez aussi notre article sur ce sujet Le fer dans le corps féminin.

Les normes de quantité de fer doivent être suffisamment flexibles en raison des particularités de sa perception par les tissus. En outre, certains produits peuvent augmenter dans une certaine mesure l'indicateur..

L'écart par rapport à la norme, à la fois vers le haut et vers le bas, est une pathologie et nécessite une thérapie. Un excès de fer, dû au fait qu'il y a des risques de maladies graves, est encore plus dangereux qu'une carence.

Les fluctuations du taux de fer chez les femmes méritent une attention particulière, car pour elles pendant la grossesse, cet élément est nécessaire dans un volume plus important. Leur taux augmente une fois et demie.

Causes de faibles niveaux de fer

Les lectures de fer dans un test sanguin biochimique peuvent être faibles pour un certain nombre de raisons. Les principaux facteurs par lesquels l'indicateur peut être réduit, les médecins considèrent:

  • carence en fer provenant des aliments,
  • nutrition irrégulière - une carence en fer signifie que le corps n'a pas le temps de reconstituer ses réserves, sans recevoir de nutriments supplémentaires.,
  • une augmentation du besoin d'un élément - a lieu pendant la période de récupération après des maladies graves, une perte de sang, ainsi que pendant la grossesse, lorsque le corps a besoin de tout dans un volume supplémentaire pour la formation normale du fœtus,
  • pathologies du tractus gastro-intestinal, entraînant une incapacité à absorber le fer,
  • la maladie de Crohn,
  • lupus érythémateux disséminé - LED,
  • tuberculose,
  • néoplasmes malins dans le tractus gastro-intestinal,
  • maladies purulentes-inflammatoires sévères,
  • ostéomyélite,
  • crise cardiaque,
  • rhumatisme,
  • excès d'hémosidérine dans les tissus et les organes internes,
  • absence de production d'érythropoïétine par les reins en cas d'insuffisance rénale,
  • excrétion de grandes quantités de fer par les reins avec syndrome néphrotique,
  • maladies oncologiques,
  • cirrhose du foie,
  • carence en acide ascorbique dans les aliments.

Afin d'établir avec précision les raisons pour lesquelles le taux de fer dans le sang est abaissé, un examen complet est nécessaire. Les seules exceptions sont les cas où la carence en fer est évidente, comme pendant la grossesse, les pertes de sang et la malnutrition..

Symptômes de carence en fer

À propos des caractéristiques de la carence en fer chez la femme, lisez l'article Carence en fer chez la femme: symptômes, causes, traitement.

Une diminution du niveau d'une substance dans le corps entraîne certains symptômes qui devraient vous alerter. Le fait qu'il n'y ait pas assez de fer dans le corps humain est indiqué par les manifestations suivantes:

  • fatigue accrue,
  • tempérament chaud excessif,
  • douleurs corporelles migratoires,
  • larmoiement,
  • changement de goût,
  • muqueuses sèches,
  • éructations,
  • perte d'appétit,
  • constipation fréquente,
  • une certaine difficulté à avaler de la nourriture,
  • maux d'estomac,
  • pâleur,
  • retard de développement chez les enfants - non seulement physique, mais aussi mental,
  • diminution de l'immunité,
  • fragilité accrue des ongles,
  • changement de la forme normale des ongles en forme de cuillère - l'apparition de "lunettes de montre" ou un symptôme d'hypoxie chronique. Peut également indiquer une insuffisance pulmonaire chronique.,
  • température corporelle basse,
  • forte "gelée",
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Toutes ces manifestations sont des indications directes afin de vérifier le taux de fer sérique dans l'organisme. Le médecin délivre une référence pour un test sanguin biochimique et, après avoir reçu ses résultats, détermine le niveau de fer dans le sérum sanguin et s'il y a un besoin de thérapie. Avec une faible teneur en fer, un régime doit être prescrit, puis un traitement est sélectionné qui sera optimal pour un patient particulier.

Causes de la teneur élevée en fer dans le corps

Une augmentation du taux de fer dans le corps n'est pas moins dangereuse qu'une diminution. Si l'apport quotidien d'une substance est trop élevé, cela peut même entraîner la mort. Une dose mortelle de fer est considérée comme un volume de 7 g ou plus. Une augmentation du fer sérique sanguin chez l'homme est notée pour les raisons suivantes:

  • consommation excessive d'une substance provenant des aliments - peut également apparaître avec une teneur élevée en fer dans l'eau,
  • maladies pancréatiques,
  • pathologie de la rate - un organe de la réserve qui s'y concentre commence à sécréter une plus grande quantité d'un élément que nécessaire, en raison de laquelle un excès de fer apparaît,
  • pathologie hépatique - avec eux, une distribution incorrecte de la substance se produit: son excès dans le sang et un manque dans l'organe,
  • transfusion sanguine de grand volume,
  • utilisation inappropriée de médicaments contenant du fer - dans ce cas, une personne reçoit trop de fer, ce qui conduit au fait qu'il devient plus élevé que la normale. Vous devez utiliser des médicaments contenant du fer uniquement au taux indiqué par le médecin, et ne pas vous les prescrire arbitrairement,
  • alcoolisme chronique - avec lui, le processus d'assimilation et d'élimination des substances du corps est perturbé, ce qui entraîne une augmentation du fer dans le sang,
  • troubles du métabolisme du fer,
  • anémie associée à un déficit de la production de globules rouges,
  • anémie hémolytique - avec la pathologie, on observe une destruction excessivement rapide des globules rouges avec la libération de fer, c'est pourquoi son augmentation significative se produit,
  • carence dans le corps en vitamine B12,
  • nécrose hépatique,
  • hépatite,
  • mauvaise assimilation de la substance par les tissus,
  • prédisposition héréditaire.

Une augmentation du fer dans le sang nécessitera certainement un traitement - abaissant le niveau à une norme acceptable. Dans les cas où il y a une augmentation du taux de fer dans le sang, nous pouvons parler du développement de maladies graves et, par conséquent, une personne doit être examinée sans faute..

Manifestation d'un excès de fer dans le corps

Un taux de fer sérique élevé se manifeste toujours par des symptômes particuliers qui ne doivent pas être ignorés et les troubles ne doivent pas être attribués à un simple surmenage. Il est nécessaire de consulter un médecin et de vérifier si le fer est normalement présent dans le sang pour les phénomènes suivants:

  • maux de tête fréquents,
  • vertiges,
  • ventilation générale,
  • nausées fréquentes, allant jusqu'à vomissements,
  • alternance de diarrhée et de constipation,
  • Douleur d'estomac,
  • perte de poids,
  • baisse de l'immunité.

Cependant, il faut souligner que ces symptômes n'indiquent pas toujours une augmentation du fer sérique, mais seulement dans 90% des cas. Les 10% restants, lorsque la cause d'une mauvaise santé n'est pas un excès de fer, sont associés à des pathologies graves des organes internes, y compris l'oncologie et les maladies systémiques.

Complications du fer sanguin élevé

Une teneur accrue en fer dans le corps augmente la probabilité de développer un certain nombre de maladies. Selon les données médicales, une telle pathologie peut provoquer les maladies suivantes:

  • athérosclérose vasculaire,
  • Diabète,
  • arthrite,
  • maladies cardiaques,
  • maladie du foie,
  • maladies infectieuses,
  • néoplasmes.

Ces complications de la maladie sont également une raison de ne pas ignorer l'augmentation du taux de fer dans le sang. Avec l'identification rapide du problème, dans la plupart des cas, il est résolu efficacement et le taux de teneur en fer dans le sang est rétabli.

Comment se déroule l'analyse?

Le médecin peut toujours vous informer exactement de quoi il s'agit - une analyse pour un taux de fer élevé ou faible. L'étude est réalisée sur la base d'un matériau obtenu à partir d'une veine. Le sérum est nécessaire pour l'analyse et, par conséquent, le sang passe dans une centrifugeuse. De plus, à l'aide de réactifs spéciaux, le fer dans le sérum est détecté. Aujourd'hui, l'analyse est mise en œuvre dans toutes les institutions médicales, vous pouvez donc presque toujours vérifier l'indicateur de fer près de votre domicile. Le fer est détecté précisément à partir du sérum sanguin.

Comment se préparer à l'analyse

Pour que la signification de l'analyse soit exacte, vous devez vous y préparer correctement. Le prélèvement sanguin est effectué de 8h à 11h. Le dernier repas peut être au plus tard 8 heures avant la livraison du matériel. Boire est autorisé sans restrictions, mais uniquement de l'eau propre et non gazeuse. 3 jours avant le don de sang, il est nécessaire d'abandonner l'alcool et les contraceptifs oraux, car ils déformeront les indicateurs normaux, car ils peuvent augmenter le fer.

En raison du fait que de nombreux médicaments peuvent interférer avec le résultat de la biochimie, le médecin indique à la personne exactement lesquels d'entre eux peuvent être utilisés et lesquels ne le peuvent pas..

Il n'est pas souhaitable de passer des tests pendant la menstruation, car les indicateurs seront avec de grandes erreurs dues à la présence de saignements. Dans une telle situation, si possible, il est nécessaire de reporter le jour de la prise du matériel, et en cas d'échec, l'infirmière doit être informée afin qu'elle puisse l'indiquer sur l'éprouvette avec le matériel. Ne sous-estimez pas l'importance d'un test sanguin de fer.

Analyse biochimique du fer dans le sang

Le fer est l'un des composants les plus importants du sang, qui est un composant nécessaire de l'hémoglobine et est directement impliqué dans le processus d'hématopoïèse. Des niveaux adéquats de fer dans le corps sont nécessaires pour soutenir le processus de liaison, de transport et de transfert d'oxygène pendant la circulation sanguine. Le fer pénètre dans notre corps avec la nourriture et après avoir été absorbé dans les intestins, il est transporté à travers les vaisseaux sanguins. Les réserves de fer du corps se déposent dans le foie, la moelle osseuse et la rate.

Pour maintenir un taux optimal de fer dans le sang, vous devez consommer régulièrement des aliments riches en cet oligo-élément: viande et foie, poisson, lait, œufs, soja, haricots, pois, sarrasin, bouillie d'avoine et de millet, grenades, noix. Dans le corps féminin, le besoin en fer est presque deux fois plus élevé que chez l'homme. Cela est dû à la menstruation, au cours de laquelle le corps d'une femme perd une quantité importante de fer. Pendant la grossesse et l'allaitement, les besoins en fer d'une femme augmentent d'une fois et demie. Le corps d'un enfant en pleine croissance a également besoin d'un apport accru en fer.

Le manque ou l'excès de fer est détecté à l'aide d'une analyse biochimique. Ces troubles peuvent avoir des conséquences très graves pour l'organisme, surtout s'ils sont chroniques. Considérez dans quels cas un test sanguin biochimique pour le fer est prescrit, quelles sont les normes de fer dans le test sanguin, et aussi pour quelles raisons il y a une carence ou un excès de fer.

Indications d'analyse

Pour l'analyse, le sang est prélevé dans une veine. L'analyse du fer dans le sang est prescrite dans les cas suivants:

  • si vous soupçonnez une intoxication avec des produits contenant du fer et pour identifier des violations du régime alimentaire;
  • pour le diagnostic de divers types d'anémie;
  • pour le diagnostic des maladies infectieuses aiguës et chroniques;
  • avec hypo- et avitaminose;
  • en cas de violations du tube digestif;
  • pour évaluer l'efficacité de la thérapie.

Le taux de fer le plus élevé dans le test sanguin biochimique est observé le matin.Par conséquent, pour obtenir des résultats fiables, l'étude doit être réalisée le matin. Le sang est prélevé à jeun, en s'abstenant de manger pendant 8 à 12 heures avant l'analyse. Pour l'analyse biochimique du fer dans le sang, la méthode colorimétrique est généralement utilisée. Il détecte avec précision le niveau de teneur en fer et est également facile à mettre en œuvre.

Normes

La teneur en fer du corps humain dépend du sexe, de l'âge et du poids. La norme de fer dans le test sanguin chez les hommes varie de 11,64 à 30,43 μmol / l. Pour les femmes, le taux de fer dans le test sanguin est de 8,95 à 30,43 μmol / l. Chez les enfants de moins de 12 mois, le taux de fer dans le corps doit être de 7,17 à 17,90 μmol / l et chez les enfants de moins de 14 ans de 8,95 à 21,28 μmol / l.

Un faible taux de fer dans le sang entraîne des symptômes tels que fatigue, dépression, faiblesse, diminution de l'immunité, faiblesse musculaire, manque d'appétit, indigestion, essoufflement, pâleur et peau sèche. Une carence en fer prolongée conduit au développement d'une anémie ferriprive. Chez les enfants, la carence en fer se traduit par un retard de croissance et des troubles du développement.

Une concentration élevée de fer dans le sang sur une longue période a également de graves conséquences. Le fer commence à se déposer dans les tissus et les organes, la capacité des intestins à réguler le métabolisme du fer dans le corps est perturbée, ce qui entraîne une perturbation du fonctionnement des organes internes. Si cette condition dure longtemps, elle peut menacer le développement du diabète sucré, des maladies cardiaques et hépatiques, de la polyarthrite rhumatoïde et même du cancer du sein..

Augmentation des performances

Si un test sanguin pour le fer a montré une concentration accrue de cet oligo-élément dans le sang, cela peut indiquer la présence des troubles et maladies suivants:

  • carence en vitamines B6, B12 et en acide folique;
  • intoxication par des additifs alimentaires ou des préparations contenant du fer;
  • empoisonnement au plomb;
  • anémie hypoplasique, pernicieuse ou hémolytique;
  • hémochromatose (violation du processus d'élimination du fer du corps);
  • leucémie;
  • thalassémie;
  • néphrite;
  • hépatite virale aiguë ou chronique.

Des niveaux élevés de fer peuvent également être détectés avec l'utilisation régulière d'œstrogènes ou de contraceptifs oraux.

Diminution des performances

Lorsqu'une faible teneur en fer est trouvée dans les résultats du test sanguin de fer, cela peut indiquer les conditions, troubles et maladies suivants:

  • carence en vitamine B12;
  • besoin corporel élevé de fer (période de croissance, grossesse et allaitement);
  • maladies infectieuses;
  • Déficience en fer;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • saignements aigus et chroniques;
  • hypothyroïdie (dysfonctionnement thyroïdien);
  • maladies du sang;
  • hépatite virale chronique;
  • cirrhose du foie.

Pour le traitement de la carence en fer, il est nécessaire de normaliser le régime alimentaire, de prendre des préparations contenant du fer et des compléments alimentaires, des vitamines B et de l'acide ascorbique. Si la teneur en fer est élevée, un régime spécial est utilisé pour limiter la consommation d'aliments riches en fer, en alcool et en fruits riches en vitamine C.Les transfusions sanguines sont également utilisées comme traitement.

Comment se préparer à votre test sanguin de fer? Ce qui peut affecter les performances?

Le fer est considéré comme l'une des substances les plus puissantes du sang humain. Il fait partie intégrante de l'hémoglobine. Cet élément est impliqué dans la formation du sang. Des niveaux adéquats de fer dans le corps sont nécessaires pour s'assurer qu'il se combine avec les protéines sanguines, le transport et la distribution de l'oxygène dans le sang en circulation. Cette substance pénètre dans le corps avec la nourriture et, une fois que les intestins l'ont absorbée, l'élément se propage à travers le système vasculaire. Les réserves de fer du corps humain sont stockées dans la moelle osseuse, le foie et la rate.

Pour maintenir le bon niveau de fer, il est nécessaire de bien manger des aliments riches en cet élément: plats de viande et de poisson, abats, œufs, haricots, céréales, salades de fruits et de légumes. Le besoin du corps d'une femme en cette substance est deux fois plus élevé que celui des hommes. Cela est dû au cycle menstruel, dans lequel les filles perdent du sang avec l'hémoglobine. Pendant la grossesse ou l'alimentation naturelle d'un nouveau-né, le taux de fer augmente. Le corps en développement de l'enfant en nécessite également une quantité suffisante..

La teneur excessive ou l'absence d'une substance est déterminée par un test sanguin pour le fer. Tout écart entraîne des conséquences négatives, surtout si la diminution ou l'augmentation excessive du fer est chronique.

Lorsqu'un test sanguin biochimique pour le fer est prescrit?

Pour examiner le sang, vous devez prélever un échantillon d'une veine. Le test sanguin «fer» est prescrit dans de telles situations:

  • Intoxication suspectée avec des substances contenant du fer.
  • Il est nécessaire d'identifier la présence de lacunes dans le menu du jour.
  • Différents types d'anémie doivent être diagnostiqués.
  • Lors de la détection de maladies infectieuses de toute forme.
  • Avec un manque de vitamines dans le corps ou une hypovitaminose.
  • S'il y a des pathologies du système digestif.
  • Afin de déterminer le niveau d'efficacité du traitement.

La valeur de fer la plus élevée de l'étude est observée le matin. Et pour obtenir les bons résultats, le test se fait le matin. Le patient doit venir au laboratoire l'estomac vide. Ne mangez pas pendant 12 heures avant de donner du sang. Pour une analyse chimique du fer dans le sang, une technique colorimétrique est utilisée. Il détecte avec une grande précision le contenu des éléments dans le sang et la conduite n'est pas difficile.

informations générales

Le fer dans le corps humain est déposé sous la forme d'une protéine appelée ferritine. Ce composant est absorbé par les aliments entrants puis transporté par la transferrine, une autre protéine synthétisée dans le foie. Des éléments de fer sont nécessaires à la formation des globules rouges. La substance est présente dans les protéines musculaires - myoglobine et autres enzymes.

La norme de fer pour un adulte est de 4 à 5 grammes. Environ les deux tiers de la quantité sont des éléments de fer dans l'hémoglobine. Et le reste de la substance s'accumule dans les tissus en réserve sous forme d'hémosidérine et de ferritine (composés protéiques contenus dans le foie). Malgré le fait que la ferritine dans le sang soit à de faibles concentrations, l'indicateur permet de juger de l'apport en fer dans le corps humain.

Si une carence en fer se développe, par exemple: avec une réduction de la nourriture, là où elle est présente, ou avec des pertes de sang fréquentes, le corps utilise ses réserves tissulaires. Les niveaux de ferritine chutent considérablement pendant cette période. Si le taux reste faible au fil du temps, cela entraînera une anémie aiguë..

Important! La valeur de la ferritine peut être abaissée bien avant l'apparition des premiers signes d'hémoglobine et d'anémie..

Que montre la chimie du sang pour la quantité de fer sérique? La capacité de liaison du fer du sérum sanguin est considérée comme l'une des fonctions importantes du sang. L'indicateur permet de déterminer la quantité d'éléments de fer que le sang peut transférer.

S'il y a un manque d'éléments de fer dans le corps, la quantité de transferrines augmente. Cette protéine se lie au fer dans la masse de lactosérum. Dans ce cas, une augmentation du nombre de transferrine libre est indiquée, et avec elle les propriétés de liaison au fer du sérum. Et lorsque le niveau d'éléments ferreux est dépassé, cette capacité diminue, car il n'y a pratiquement pas de transferrines libres.

Les niveaux de fer sérique dans le sang en biochimie varient selon les jours et même tout au long de la journée. Cela peut être vérifié avec des tests express. Cependant, la capacité de liaison du sérum reste au même niveau.

Préparation à l'analyse

Avant de passer un test de fer, vous devez vous préparer en tenant compte des recommandations:

  • Ne pas manger pendant 12 heures avant le prélèvement sanguin (l'eau propre sans gaz est autorisée).
  • Évitez le stress émotionnel quelques heures avant de visiter le laboratoire.
  • Ne pas fumer une heure avant le test.

Du fer dans le sang

Il existe un tableau des normes invitro:

  • Chez un enfant de moins d'un an - de 7,1 à 17,8 μmol / l.
  • Chez les enfants de 1 à 14 ans - 8,9-22 μmol / l.
  • Chez les filles adultes de plus de 15 ans - 8,9-30,3 μmol / l.
  • Chez les hommes de plus de 15 ans - 11,7-30,3 μmol / l.

Dans le corps humain, la teneur en éléments de fer est faible. Les normes dépendent du poids, du sexe, de la taille et de l'âge d'une personne, de la concentration d'hémoglobine en mmol / l ou en μg par litre. Le décodage des données de recherche prend en compte tous les facteurs.

Le besoin de fer

S'il y a une carence en fer dans le sang, c'est la raison d'une diminution des taux d'hémoglobine et du développement d'une anémie. Cette maladie conduit à des pathologies dangereuses:

  • Diminution de la fonction immunitaire protectrice.
  • Les enfants ont un retard de développement et de croissance.
  • La fatigue augmente.
  • La peau prend une teinte pâle, s'écaille.
  • L'essoufflement apparaît et le pouls augmente.
  • Dysfonctionnements de l'estomac, des intestins et de la glande thyroïde.
  • L'appétit disparaît.
  • Une hypotension musculaire se produit.

Une alimentation insuffisante ou déséquilibrée peut être à l'origine d'une carence en fer. Une personne doit constamment reconstituer la perte de composants de fer en ajoutant des produits dans lesquels ils sont présents au menu. Assurez-vous de manger de la viande, des abats et du poisson, des produits laitiers et des œufs. Les fruits et légumes sont des sources végétales importantes d'éléments de fer. L'assimilation de cette substance est également facilitée par d'autres oligo-éléments importants, par exemple: le chlore, le calcium, le potassium, le magnésium et le phosphore, qui proviennent de l'alimentation..

Ce qui peut affecter les performances?

L'analyse «du fer dans le sang» peut être influencée par des facteurs:

  • Fluctuations quotidiennes (le matin, l'indicateur est minime et le soir, il est maximal).
  • Sexe - chez les femmes, le contenu de l'élément est de 20% inférieur à celui des hommes.
  • La présence de saignement réduit la valeur.
  • Une diminution de la concentration de protéines dans le sang diminuera la.
  • Le manque de cuivre peut entraîner une diminution des niveaux de substances contenant du fer.
  • Utilisation d'une contraception hormonale (augmentera le taux).
  • L'hémolyse d'un échantillon de sang dans un récipient peut indiquer de faux résultats.
  • Prenant des médicaments antituberculeux, le chloramphénicol réduira la concentration.

Pourquoi l'indicateur dépasse-t-il la norme?

Le fer peut augmenter dans le sang si une personne consomme beaucoup d'aliments contenant du fer, par exemple: pendant les régimes. Ceci est possible avec une prise incontrôlée de médicaments pour augmenter l'hémoglobine.

Une analyse du fer peut donner des valeurs surestimées si l'échange des composants du fer est perturbé dans le corps. Dans ce cas, le développement d'une maladie telle que l'hémochromatose est possible, lorsque le fer n'est pas excrété correctement du corps.

Pourquoi le fer diminue-t-il?

Les causes des pathologies de carence en fer peuvent être:

  • Don de sang fréquent.
  • Perte de sang chronique dans les organes digestifs.
  • Anémie post-hémorragique.
  • Régimes trop stricts et végétarisme.
  • famine.
  • La période de porter l'enfant et de le nourrir.
  • L'enfant a accéléré le développement et la croissance sexuels.
  • État postopératoire.

Pour traiter une carence en fer, vous devez équilibrer votre alimentation, prendre des médicaments contenant du fer, des vitamines (C et B12) et des compléments alimentaires. Si les taux sont trop élevés, traitement dans un régime qui limite la quantité d'aliments à forte concentration en fer. Dans les cas extrêmes, une transfusion sanguine sera nécessaire.

Anémie ferriprive: investigations en cas de suspicion d'IDA

IMPORTANT!

Les informations de cette section ne peuvent pas être utilisées pour l'autodiagnostic et l'automédication. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, seul le médecin traitant doit prescrire des tests diagnostiques. Pour un diagnostic et une prescription correcte du traitement, vous devez contacter votre médecin..

Selon l'OMS, l'anémie ferriprive (IDA) survient chez 10 à 17% de la population adulte de la planète. De plus, chez la femme enceinte, ce chiffre peut atteindre 50%. Même dans un pays aussi industrialisé que les États-Unis, 6% de la population a l'IDA.

Critères d'anémie (selon l'OMS)

Groupes d'âge et de sexeHémoglobine, (g / l),
valeurs d'hémoglobine pour la prise de décision
Hommes135
Femmes115
Enceinte110
Enfants (de 6 mois à 6 ans)110
Enfants (6-18 ans)120


Besoins quotidiens en fer

Donateurs et athlètes

Groupes d'âge et de sexeFer: mg par jour
Nouveau née0,5 1,5
Enfants
(avant la puberté)
0,4 1,0
Enfants (puberté)1,0 2,0
Adultes0,5 1,0
Femmes
(pendant la menstruation)
0,7 2,0
Femmes enceintes2,0 5,0


Facteurs affectant l'absorption intestinale du fer

Réduit l'absorptionAugmenter l'absorption
Manger des aliments
faible teneur en fer
Régime riche en viande combiné
aux légumes et fruits
Diminution de l'acidité gastriqueL'utilisation de substances qui restaurent
ions de fer ou formation
complexes avec eux
(par ex. acide ascorbique,
acide citrique, acides aminés)
Consommation excessive de café et de thé
L'utilisation de certains médicaments
(par exemple Cholesyramine)


Symptômes de l'IDA (anémie ferriprive)

Symptômes courants de l'anémie:

a) diminution de l'activité physique et mentale, faiblesse, difficulté à se concentrer;
b) pâleur de la peau et des muqueuses;
c) maux de tête;
d) perte d'appétit;
e) diarrhée ou constipation; Signes de fonction cellulaire insuffisante:

a) peau sèche et craquelée;
b) fragilité des cheveux et des ongles;
c) des convulsions dans les coins de la bouche;
d) glossite atrophique et atrophie papillaire, sensibilité accrue de la langue à la chaleur;
e) difficulté à avaler (syndrome de Plummer-Vinson);
f) dysfonctionnement de l'œsophage;
g) gastrite atrophique.

Le taux de teneur en fer dans le sang et les raisons de la diminution du taux d'oligo-élément

La faiblesse, la fatigue et une mauvaise santé ont probablement été ressenties par chaque personne, que ce soit un adulte ou un enfant. La raison de ce complexe de maladies est souvent une diminution de l'oligo-élément vital dans le sang - le fer, car c'est lui qui régule bon nombre des processus physiologiques les plus importants dans le corps et est littéralement responsable de la santé du fer. Pourquoi cet oligo-élément est-il si important, quels sont les indicateurs normaux et que faire avec un faible niveau de fer dans le corps?

Le fer dans le sang: le "violon principal" du processus d'échange d'oxygène

Sans aucun doute, l'une des fonctions les plus importantes du fer est sa participation à l'échange d'oxygène. Et pas seulement la participation, mais l'un des principaux rôles. Le fer est un élément clé de l'hémoglobine. La même protéine qui est incluse dans les globules rouges. Ces derniers, à leur tour, sont une sorte de véhicule pour transporter l'oxygène vers chaque cellule de notre corps. Avec un manque de fer, l'hémoglobine n'est pas capable de se lier à la quantité requise de gaz vital, ce qui signifie que le corps commence à souffrir d'un manque d'oxygène, dont nous parlerons plus tard. Une autre fonction tout aussi importante de l'hémoglobine est de lier le dioxyde de carbone et de le libérer dans les poumons. Il est à noter que l'hémoglobine contient plus de la moitié de tout le fer chez notre sujet - 2,5 g contre le total 4. Le reste se trouve dans la rate, le foie, la moelle osseuse, la myohémoglobine. Au fait, sur le rôle de ce dernier. Ce composé, contenu dans les muscles, peut être appelé une bouteille d'oxygène en cas d'urgence - grâce à la myohémoglobine, nous sommes capables de tenir pendant un certain temps sans oxygène, par exemple sous l'eau.

Comme pour les autres fonctions, le fer est nécessaire dans le processus d'hématopoïèse, de métabolisme du cholestérol, de réactions redox, de production d'ADN, de destruction de substances toxiques, pour le fonctionnement du système immunitaire et la production d'hormones thyroïdiennes. De plus, le fer fait partie des cytochromes impliqués dans le processus de stockage d'énergie. Et ce ne sont pas toutes les fonctions du fer, car il est contenu dans plus d'une centaine d'enzymes du corps humain [1].

Pour maintenir l'équilibre du fer dans le corps, une personne doit consommer 10 à 30 mg de cet oligo-élément par jour. Le besoin augmente chez les personnes après des chirurgies et des blessures, chez les femmes enceintes et allaitantes, chez les personnes atteintes d'un certain nombre de maladies graves.

Comment connaître le niveau d'un oligo-élément dans le sang

Le moyen le plus simple de savoir si notre corps a suffisamment de fer est de donner du sang pour une analyse générale ou clinique. De plus, vous ne trouverez pas d'informations sur la concentration de fer dans le sang sous la forme avec les résultats. Le symbole Hb ou HGb est intéressant dans ce cas. C'est le nom abrégé de l'hémoglobine. Son niveau est indiqué en grammes par litre (g / l) ou en grammes par décilitre (g / dl). Si la concentration de cette protéine contenant du fer est élevée, il y a un excès de fer dans l'organisme. S'il est faible, c'est un inconvénient. Ce dernier, en passant, est beaucoup plus courant..

L'étude est généralement commandée par un médecin généraliste. Le sang est prélevé le matin à jeun dans une veine. À la veille, il est recommandé de s'abstenir de manger abondamment, d'alcool et d'efforts physiques excessifs. Le résultat de l'analyse est signalé après 1 à 2 jours.

Il existe d'autres moyens de mesurer le taux de fer dans le sang. Il s'agit, par exemple, d'un test sanguin biochimique. Cependant, une telle étude est généralement attribuée comme une étude supplémentaire - pour concrétiser les résultats d'une analyse générale. Il convient de rappeler que seul un médecin peut interpréter les résultats de la recherche et poser un diagnostic..

Le taux de fer dans le sang

Pour évaluer la concentration d'hémoglobine (et donc de fer) dans le sang du patient, les résultats de l'analyse de son sang sont comparés aux valeurs normales. Ils sont généralement indiqués sur le formulaire de recherche. Notez que ces indicateurs très normaux dépendent du sexe et de l'âge (voir tableau 1) [2].

Tableau 1. Valeurs normales d'hémoglobine dans différents groupes d'âge et de sexe (selon les résultats d'un test sanguin clinique)

Âge

Hommes (g / l)

Femmes (g / l)

Taux d'hémoglobine chez les adultes

Taux d'hémoglobine chez les adolescents (g / l)

La norme de l'hémoglobine chez les enfants (g / l)

Taux d'hémoglobine chez les nourrissons (g / l)

2 semaines - 2 mois

Quant aux femmes enceintes, pendant cette période, le taux d'hémoglobine dans le sang diminue, cela est dû à la formation du fœtus. À différents stades de la grossesse, la norme est de 110 à 155 g / l. Afin d'éviter les pathologies, il est très important pour les femmes enceintes de surveiller le taux d'hémoglobine et de passer tous les tests prévus à temps.

Causes de faibles taux de fer dans le sang

La carence en fer, qui est indiquée dans le formulaire d'analyse par un faible taux d'hémoglobine, est une pathologie fréquente. Les raisons de carence peuvent être:

  • Régime alimentaire ou malnutrition.
  • Perte de sang: don, traumatisme, règles abondantes.
  • Consommation active de fer pendant la croissance (chez les enfants et les adolescents).
  • Grossesse et allaitement.
  • Sports actifs ou activité physique systématique.
  • Déséquilibre hormonal.
  • Troubles métaboliques de la vitamine C.
  • Excès de vitamine E, calcium, zinc, phosphates, oxalates.
  • Perturbation du tractus gastro-intestinal (gastrite, dysbiose, altération de l'absorption du fer).

Comment élever le niveau d'un oligo-élément à la normale

Le taux de fer dans le sang peut s'écarter de la norme à la fois dans le sens de l'excès et de la carence. La réalité est que les médecins déclarent de plus en plus souvent un taux réduit de cet oligo-élément chez les patients. Un certain nombre de symptômes peuvent indiquer que le corps manque de fer. Ce sont la faiblesse, la somnolence, la fatigue constante, la pâleur de la peau, les ongles et les cheveux cassants et secs, la bouche sèche. Une condition pathologique caractérisée par un manque de fer est appelée anémie ferriprive (IDA). Il comporte plusieurs étapes.

  • Léger - la teneur en hémoglobine est de 90 à 120 g / l. Dans le même temps, le patient ressent périodiquement une légère fatigue, d'autres symptômes peuvent ne pas apparaître. Souvent, l'anémie dans de tels cas n'est détectée qu'après avoir passé un test sanguin général.
  • Moyenne - 70–90 g / l. Le patient se plaint de vertiges, de faiblesse. Il y a une pâleur de la peau et des muqueuses, des ongles et des cheveux cassants, une diminution des performances, des problèmes de mémoire.
  • Lourd - moins de 70 g / l. Les symptômes ci-dessus sont aggravés et le patient éprouve également des palpitations et un essoufflement même avec un effort physique minimal, se plaint d'acouphènes, l'apparition de mouches devant les yeux. Les préférences gustatives peuvent changer, comme une envie incontrôlable de manger de la craie, de l'argile ou des aliments crus.

Si une maladie est diagnostiquée qui a provoqué une faible teneur en fer dans le sang, il est nécessaire de traiter son traitement avec soin, de suivre strictement toutes les prescriptions du médecin pour le traitement de cette pathologie. Il existe de nombreuses façons de rétablir l'équilibre en fer dans le corps..

  • Prendre des médicaments contenant du fer
    Si nécessaire, votre médecin peut vous prescrire des médicaments à base de fer. Le fer ferreux ou ferrique peut être inclus dans ces préparations. Le fer ferreux est mieux absorbé et absorbé, il est donc inclus dans la composition des préparations destinées à l'administration orale. Ces médicaments sont pris avec de la nourriture et sont prescrits pour la plupart des cas d'anémie. La dose est prescrite sur la base du calcul de 2 mg / kg de poids corporel du patient. En quelques jours, l'état du patient s'améliore. En moyenne, après un mois, l'indice d'hémoglobine revient à la normale. Cependant, l'utilisation du médicament ne doit pas être annulée sans l'autorisation du médecin, car l'effet thérapeutique doit être consolidé.
    Ces médicaments comprennent des médicaments à base de substances actives telles que l'hémofer, le sulfate ferreux, le fumarate ferreux, le globiron-N et quelques autres. Le médicament n'est prescrit que par un médecin, car il existe des contre-indications.
    Les injections sont principalement prescrites aux patients ayant des antécédents de maladies gastro-intestinales et d'hypersensibilité individuelle aux sels de fer, ainsi que dans les cas où il est nécessaire d'enrichir rapidement l'organisme en fer. Les injections ne doivent pas dépasser 10 mg de fer par jour. Ces médicaments comprennent des fonds basés sur l'hydroxyde de fer (III), le gluconate de fer et quelques autres. Le médicament est sélectionné individuellement.
  • Prendre des complexes vitaminiques et des compléments alimentaires
    Il existe également un certain nombre de produits non médicinaux, qui comprennent des vitamines et des minéraux, dont le fer ferreux. En règle générale, ce sont des vitamines qui se combinent bien avec le fer - A, B, C, D, E. En fonction de la quantité de fer dans leur composition, ces complexes de vitamines sont divisés en enfants, adultes et destinés aux femmes enceintes. Les complexes de vitamines sont généralement produits sous forme de pilules, ils doivent être pris après les repas avec de l'eau, 1 ou 2 fois par jour.
    Un autre remède est des additifs biologiquement actifs (compléments alimentaires) contenant du fer. Il s'agit d'une sorte de composition de substances biologiquement actives. Ils sont pris soit avec de la nourriture, soit ils sont inclus dans certains aliments. De nos jours, les compléments alimentaires sont produits sous diverses formes: sous forme de gélules, pilules, solutions, dragées, pastilles, barres, etc. Dans le cadre des compléments alimentaires, le fer pénètre facilement dans l'organisme et participe activement aux processus physiologiques.

L'apport moyen en fer est de 10 mg par jour pour les hommes, de 15 à 20 mg pour les femmes (la limite supérieure est l'indicateur pour les femmes enceintes et allaitantes), la quantité maximale admissible d'apport en fer par jour est de 45 mg. Une femme perd deux fois plus de fer par mois qu'un homme [3].

  • Régime à haute teneur en fer
    Les aliments contenant du fer constituent une autre source d'apport en fer dans le corps. Il s'agit principalement de bœuf, de foie de porc et d'autres abats, ainsi que directement de bœuf, de lapin, de dinde, de poisson. Parmi les produits végétaux, il faut distinguer le sarrasin et l'avoine, les légumineuses, les pêches, les myrtilles, les noix, le son, les fruits secs, les épinards.
    Pour une meilleure assimilation, il vaut la peine de manger des produits à base de viande et de poisson avec des accompagnements de légumes. Il est préférable de les boire avec des boissons enrichies en vitamine C, par exemple compote, jus de tomate ou d'agrumes. Mais le tanin avec le fer ne se combine pas bien, il n'est donc pas recommandé de combiner du thé ou du café avec des produits contenant du fer.

La carence en fer dans le corps peut être reconstituée de différentes manières: prendre des médicaments, des compléments alimentaires, des complexes vitaminiques sur ordonnance d'un médecin, ainsi que la formation d'un régime avec une teneur en fer accrue - des mesures nécessaires pour ceux qui cherchent à maintenir le taux d'hémoglobine dans le sang dans les limites normales. L'apport de fer dans le corps, en règle générale, a un effet bénéfique assez rapidement non seulement sur le bien-être du patient, mais aussi sur son apparence, son humeur émotionnelle.

Prévenir la carence en fer: mieux prévenir que guérir

Comment éviter une carence en fer, nous avons demandé à un expert de Pharmstandard:

«Tout d'abord, la carence en fer doit être reconstituée à temps si ses pertes sont causées par des facteurs externes temporaires - perte de sang, effort physique élevé, malnutrition. Comme pour les enfants et les adolescents, le taux de fer dans leur sang diminue en raison d'une croissance active, et les parents doivent surveiller attentivement leur alimentation et contrôler la teneur en fer de leur sang. Une diminution du niveau de cet oligo-élément conduit à une détérioration de l'attention, de la mémoire, des performances et, par conséquent, à une diminution des performances scolaires. Et puis il faudra gronder non pas l'enfant pour deux, mais lui-même. En général, tout le monde devrait faire attention à l'apport en fer. Tous les jours, tout le monde ne peut pas cuisiner une variété de plats contenant du fer. Pour cela, il existe différents compléments alimentaires - ils aident à éviter le risque de développer des états de carence en fer. Les principales exigences des compléments alimentaires d'aujourd'hui sont peut-être les avantages, le goût et la facilité d'utilisation. Ainsi, notre société produit du «ferrohématogène» comme complément alimentaire qui rétablit le niveau de fer dans le corps. Il contient du lait condensé entier, du sucre, du sirop d'amidon, de l'albumine alimentaire, de la vitamine C, B6, des sulfates de fer et de cuivre, de l'acide folique, de la vanilline naturelle et de la glycérine. Le supplément est produit sous une forme pratique - sous forme de pastilles à croquer, appréciées des adultes et des enfants. Si vous le souhaitez, vous pouvez les emmener avec vous en voyage, au travail ou à l'université. ".