Protéines sanguines totales - qu'est-ce que c'est, tableaux des normes d'âge pour les femmes et les hommes

Dystonie

La protéine totale dans le test sanguin biochimique est l'indicateur le plus important du métabolisme dans le corps humain. Avec cette analyse, vous pouvez évaluer l'état des reins, du foie, du pancréas (pancréas), etc. En outre, l'analyse des protéines totales est effectuée pour évaluer le métabolisme des lipides et des glucides et la présence de carences en micronutriments..

Protéine totale dans le sang - qu'est-ce que c'est?

La protéine totale est la concentration totale de toutes les fractions d'albumine et de globuline dans le sang. Au total, le plasma humain contient plus de trois cents fractions protéiques différentes. Inhibiteurs enzymatiques, facteurs d'hémostase, anticorps divers, protéines assurant une fonction de transport (transport d'hormones, de graisses), etc. - ce sont tous des composants des protéines sanguines totales.

Le taux de synthèse des protéines dans le corps dépend de nombreux facteurs, il est influencé par:

  • état du foie (fonction de synthèse des protéines du foie);
  • la quantité de protéines consommée avec la nourriture;
  • la présence d'intoxications endogènes et exogènes;
  • l'état du système de coagulation sanguine;
  • la présence de pertes pathologiques;
  • pathologies endocriniennes ou auto-immunes, etc..

La protéine et sa signification

Les fractions protéiques du corps humain remplissent de nombreuses fonctions:

  • maintenir la pression colloïdale-osmotique et l'équilibre acido-basique du sang;
  • assurer le maintien du fonctionnement complet du système d'hémostase (systèmes de coagulation et d'anticoagulation du sang);
  • remplir une fonction de transport (transfert de composés lipidiques, d'hormones, etc.);
  • participer à la fourniture de réponses immunitaires;
  • jouer le rôle de réserve d'acides aminés;
  • sont un substrat pour la synthèse de certaines enzymes, substances biologiquement actives (substances biologiquement actives), hormones, etc..

Lorsqu'un test de protéines totales est prescrit?

Cette analyse est prescrite:

  • lors de l'examen des femmes enceintes (normalement, la protéine totale dans le sang diminue pendant la grossesse);
  • les patients souffrant d'anémie;
  • les personnes présentant une hémorragie aiguë (hémorragie gastro-intestinale aiguë ou post-traumatique) et chronique (saignements de nez fréquents, saignements d'hémorroïdes, règles abondantes, etc.);
  • patients déshydratés (brûlures de la peau, perte de liquide avec vomissements abondants et diarrhée);
  • en présence de pathologies rénales et hépatiques;
  • avec des pathologies systémiques de genèse auto-immune, accompagnées de lésions du tissu conjonctif (collagénose);
  • les patients suivant un régime pauvre en protéines;
  • les personnes avec un effort physique excessif (athlètes);
  • patients atteints de néoplasmes oncologiques;
  • les personnes prenant des médicaments pouvant modifier le taux de protéines totales.

Quels médicaments affectent les niveaux de protéines totales?

L'hypoprotéinémie (faible teneur en protéines) ou l'hyperprotéinémie (teneur élevée en protéines dans le sang) peut être causée par la prise de divers médicaments. Les protéines sanguines totales sont augmentées chez les patients traités par androgènes, clofibrate®, corticotropine®, corticostéroïdes, adrénaline®, hormones thyroïdiennes, insuline®, progestérone®.

Une diminution du taux de protéines dans le sang peut être observée avec un traitement par allopurinol® et œstrogènes.

Protéine totale: comment se faire tester?

Le prélèvement sanguin est effectué à jeun. Si possible, la prise de médicaments avant le don de sang est exclue. La veille de l'étude, les experts ne recommandent pas de manger des aliments frits, gras et riches en protéines.

Une heure avant l'étude pour les protéines totales, le tabagisme, ainsi que le stress physique et émotionnel, est exclu. Les boissons alcoolisées sont interdites pendant deux jours.

Le matin, avant de prendre du sang, vous pouvez boire de l'eau plate. Les thés, jus de fruits, café et autres boissons sont exclus.

Tableau des normes de protéines totales dans le sang chez la femme par âge

Le taux de protéines totales dans le sang chez la femme dépend de l'âge. En outre, des changements physiologiques de la concentration en protéines peuvent être observés pendant la grossesse et pendant l'allaitement..

La norme des protéines dans le sang chez les femmes par âge:

La norme de protéines totales pendant la grossesse est légèrement inférieure aux indicateurs d'âge standard et varie de 55 à 65 g / l. De tels changements dans les tests sont normaux et sont associés à une charge accrue du corps pendant cette période, ainsi qu'à une augmentation du BCC (volume sanguin circulant). La plus faible teneur en protéines sanguines chez la femme enceinte est observée au 3ème trimestre..

Faible taux de protéines sanguines pendant la grossesse

De légères réductions de protéines sont normales, mais une diminution significative de leur taux peut indiquer une menace de prééclampsie et d'éclampsie, une altération de la coagulation sanguine et un risque élevé de saignement pendant l'accouchement, des lésions rénales, etc..

La norme des protéines totales dans le sang chez les hommes

Les valeurs de cette analyse ont des fluctuations d'âge importantes, les différences entre les sexes dans les indicateurs sont minimes. Par conséquent, les valeurs de protéines totales chez les hommes et les femmes ne diffèrent pratiquement pas (chez les femmes, les valeurs normales de protéines dans le sang sont légèrement inférieures).

La norme de protéine dans le sang chez l'homme par âge est présentée dans le tableau:

Normalement, une protéine plus élevée dans le sang est observée chez les athlètes et les patients ayant effectué un travail physique actif avant le prélèvement sanguin. En outre, une teneur accrue en protéines peut être observée chez les patients qui consomment de grandes quantités d'aliments protéinés. Qu'est-ce que cela signifie si la protéine totale dans le sang est élevée?

Les principales causes de l'augmentation des protéines sanguines totales sont:

  • perte de liquide pathologique et épaississement du sang sur fond de vomissements, de diarrhée, de brûlures;
  • le patient a des maladies infectieuses aiguës et chroniques;
  • maladie auto-immune chez un patient;
  • la présence de néoplasmes malins, dont le développement s'accompagne d'une synthèse et d'une dégradation accrues des fractions protéiques (macroglobulinémie, myélome multiple);
  • hyperimmunoglobulinémie héréditaire, gammapathie;
  • lèpre;
  • infections tropicales;
  • syndrome de compression prolongée (syndrome CRASH).

Causes d'un faible taux de protéines sanguines

Qu'est-ce que cela signifie si la teneur totale en protéines dans le sang diminue? Un manque de protéines dans le sang peut être associé à:

  • régimes pauvres en protéines, jeûne, repas végétariens;
  • si le patient a une malabsorption dans l'intestin (malabsorption);
  • maladies du foie, du pancréas (pancréas), de la glande thyroïde, des néphropathologies;
  • entérocolite;
  • la présence de néoplasmes malins;
  • œdème et ascite;
  • Grossesse et allaitement;
  • traitement à long terme avec des médicaments hormonaux (glucocorticostéroïdes);
  • perte de sang massive;
  • transfusion de substituts sanguins;
  • lésions de brûlure étendues;
  • alitement prolongé (rééducation après un AVC, des blessures, etc.);
  • chirurgie récente.

Chez les enfants, une carence en protéines peut entraîner un ralentissement de la croissance et un déficit musculaire, un retard de développement, une diminution de l'immunité, etc..

Chez les adultes, une carence en protéines peut se manifester par une faible libido, une diminution des performances, une diminution de la résistance aux infections, une diminution des performances, de la somnolence et de la léthargie..

Comment augmenter les protéines sanguines?

En présence d'une augmentation ou d'une diminution pathologique des protéines dans le sang, il faut tout d'abord éliminer la maladie à l'origine des anomalies dans les analyses. Les médicaments doivent être prescrits par un médecin, conformément aux résultats du test.

Si la diminution des niveaux de protéines est associée à une mauvaise alimentation, il est recommandé d'ajuster le régime alimentaire et d'augmenter la consommation d'aliments riches en protéines (viande, poisson, foie, reins, etc.)

Comment augmenter les protéines sanguines pendant la grossesse?

Une forte diminution de la quantité de protéines peut indiquer des néphropathologies, des troubles du système de coagulation sanguine et un risque élevé de développer une gestose tardive. Par conséquent, tout traitement doit être prescrit exclusivement par le médecin traitant. L'automédication est strictement interdite et peut nuire non seulement à une femme enceinte, mais également à un bébé à naître..

Une légère diminution des taux de protéines n'est pas pathologique et ne nécessite pas de correction médicamenteuse. Si nécessaire, les médecins recommandent d'augmenter la consommation de viandes maigres, de poisson et de produits laitiers..

Indicateurs importants d'un test sanguin pour les protéines

Le prélèvement sanguin pour l'analyse biochimique est une technique informative pour diagnostiquer les dysfonctionnements dans le corps. Les résultats aident à identifier les pathologies du foie et des reins, les carences en micronutriments, les troubles dus à un mode de vie inapproprié, la présence de processus inflammatoires. Afin de faire la plupart des diagnostics, le médecin doit savoir ce que montre un test de protéines sanguines..

Indications pour les tests de protéines totales

Types de tests sanguins:

  • protéines totales;
  • sur c - protéine réactive;
  • pour l'albumine;
  • certains types de globuline.

L'analyse complète contient également des informations sur le niveau d'enzymes responsables du métabolisme. Une étude populaire, quel que soit le sexe, prend du biomatériau pour la teneur totale en protéines.

Indications pour recommander au patient de prélever du sang pour ce test:

  • gonflement sévère;
  • déshydratation (diarrhée, vomissements);
  • maladies auto-immunes;
  • inflammation;
  • maladie du foie et des reins;
  • néoplasmes oncologiques;
  • Troubles métaboliques;
  • pancréatite;
  • des brûlures;
  • violation de l'absorption intestinale.

Les experts recommandent de donner du biomatériau pour les protéines aux personnes qui souffrent de faim consciente, car la plupart des oligo-éléments utiles sont éliminés du corps, ce qui entraîne l'apparition de nombreuses pathologies..

Tests sanguins pour la protéine totale: norme et écarts

La santé humaine dépend du niveau de protéines dans le sang, car tous les tissus corporels sont construits sur cet élément chimique..

À partir d'une analyse détaillée, le médecin peut obtenir le maximum d'informations dont il a besoin. Un écart par rapport à la norme dans la teneur en protéines totales dans le corps indique non seulement des problèmes de fonctionnement des organes internes, mais également un mauvais état d'hémostase, dont dépend le travail du système vasculaire.

Lire aussi
Numération globulaire complète: la norme et l'interprétation du résultat chez l'adulte
Une numération globulaire complète est l'une des procédures médicales les plus polyvalentes et les plus simples, grâce à laquelle vous pouvez.

La norme des valeurs de concentration en protéines, en fonction de l'âge:

  • nouveau-nés 45 à 70 g / l;
  • nourrissons jusqu'à 12 mois 51-73 g / l;
  • enfants de 12 mois à 2 ans 56-75 g / l;
  • enfants de 2 ans 60-80 g / l;
  • adulte 65-85 g / l.

Les résultats de la biochimie à eux seuls ne suffisent pas pour poser un diagnostic, il est nécessaire de subir un examen supplémentaire.

Décodage des résultats de recherche

Même un léger écart par rapport aux valeurs normales peut indiquer le début de changements pathologiques dans le travail des organes internes..

Dépasser la norme

Des niveaux élevés de protéines totales indiquent la présence ou le développement de maladies graves:

  • pathologie hépatique;
  • arthrite;
  • oncologie;
  • rhumatisme;
  • état septique;
  • infections intestinales;
  • Overdose de drogue.

Un excès de protéines peut être causé par un empoisonnement, à la suite de quoi il y a eu des vomissements et des diarrhées répétées. Cet écart des résultats est classé en: absolu (sans modifier la consistance du biomatériau) et relatif (causé par l'épaississement du sang).

Lire aussi
Que signifie une augmentation de la créatinine dans le sang: diagnostic et traitement
Un taux élevé de créatinine dans le sang humain ne devient pas toujours un indicateur de problèmes de santé graves. Quand.

Résultats faibles

Un indicateur bas indique la présence des pathologies suivantes:

  • pancréatite;
  • dégradation ou absorption insuffisante des protéines;
  • conditions pathologiques du foie;
  • maladies du tube digestif;
  • néoplasmes oncologiques.

Un régime à base de plantes ou le jeûne peut être la raison des faibles valeurs de l'étude. Pour de nombreux végétariens, les protéines dans le corps, par conséquent, et la ferritine, sont à zéro..

Pendant la grossesse, les femmes ont un taux d'indicateurs distinct. Lors de la formation du fœtus, les ressources du corps de la mère sont dirigées vers la structure des tissus de l'enfant. Sans préjudice de la santé de la femme, la concentration en protéines reste normale à une diminution de 30% par rapport à la limite inférieure.

Analyse de la protéine C-réactive

La protéine C-réactive dans l'analyse indique la présence d'une infection, de bactéries et d'une inflammation dans le corps. Cet élément réagit rapidement aux moindres changements négatifs de la condition humaine (lésions tissulaires, présence de microorganismes pathogènes, parasites).

Une augmentation de la concentration de cet élément dans le sang commence dans les 6 heures suivant le développement de la maladie..

Un écart par rapport à la norme peut indiquer les pathologies suivantes:

  • infection infectieuse des organes ou du sang;
  • dommages corporels causés par des parasites;
  • la présence de champignons;
  • le développement de tumeurs;
  • tuberculose;
  • rhumatisme;
  • méningite;
  • pathologie du tube digestif.

La présence de maladies et de processus inflammatoires n'est indiquée que par des valeurs dépassant la norme.

Test d'albumine

L'albumine, comme les globulines, est une fraction protéique. Cette analyse permet d'identifier les maladies des reins, du cœur, du foie, la septicémie sanguine et la présence d'un processus oncologique.

De faibles taux d'albumine dans le sang peuvent être observés chez les femmes qui prennent des contraceptifs oraux ou qui suivent un traitement hormonal substitutif, en particulier celles qui prennent des œstrogènes.

Lire aussi
Découvrez le groupe sanguin et le facteur Rh à la maison et sans tests
Lors d'un examen médical, enregistrer une femme en vue d'une grossesse, s'inscrire à l'hôpital, réussir.

Règles de préparation au don de sang

Un prélèvement sanguin pour la biochimie peut être effectué à la clinique du lieu d'inscription, après avoir consulté un thérapeute. Grâce au développement de la médecine, le don de sang peut être fait sans files d'attente ni références dans un laboratoire rémunéré. Avant de réussir l'analyse, vous devez suivre les règles de préparation:

  • le dernier repas doit avoir lieu 12 heures avant l'analyse;
  • l'analyse elle-même est donnée à jeun;
  • exclure l'activité physique intense;
  • la veille du don de sang, vous ne devez pas manger de fruits, de lait, de café;
  • l'alcool est exclu 48 heures avant l'analyse.

Le biomatériau est prélevé dans une veine, car le sang d'un doigt ne peut pas montrer une image complète de la protéine.

La vidéo détaille un test sanguin biochimique complet, y compris des indicateurs de protéines totales.

Il est recommandé de faire un test sanguin biochimique tous les 6 mois pour un examen de routine. Chaque médecin sait ce qu'un test sanguin de protéines montre, donc à la moindre déviation des résultats, vous devez vous rendre à l'hôpital et subir un examen.

Ce qui montre la protéine C-réactive dans le sang

9 minutes Auteur: Lyubov Dobretsova 1323

Déterminer la présence d'un processus inflammatoire dans le corps aux stades initiaux sans symptômes prononcés est très problématique. Le diagnostic n'est disponible que lorsque les principaux signes du processus pathologique sont présents - fièvre, gonflement, douleur, etc..

Un temps précieux est perdu et la maladie elle-même devient progressivement plus grave. La médecine moderne ne reste pas immobile, et au début du siècle dernier, une sorte de marqueur d'inflammation aiguë a été découverte - la protéine C-réactive dans le sang.

Cette substance apparaît dans la circulation sanguine plusieurs fois plus rapidement qu'une augmentation de l'ESR, la vitesse de sédimentation érythrocytaire, qui permet de déterminer la présence de la maladie à un stade précoce de développement.

La protéine C-réactive en détail

Pour la première fois, la protéine C-réactive (CRP) a été découverte en 1930 par les scientifiques Tillett et Francis. La substance a été détectée dans le plasma sanguin de patients présentant des processus inflammatoires aigus, en tant qu'élément réagissant avec le polysaccharide C du pneumocoque.

La CRP humaine appartient à un groupe protéique conservateur appelé «pentaxines» et comprend 224 résidus d'acides aminés qui forment un anneau autour du pore central. La CRP est connue depuis des décennies comme une protéine synthétisée dans le foie.

Cependant, une série d'études récentes indiquent un niveau d'expression assez élevé de cette protéine dans d'autres tissus. Sa transformation se produit également dans les parois des vaisseaux sanguins et, en particulier, dans les cellules musculaires lisses tapissant les artères coronaires..

Le but fonctionnel exact de la CRP dans le corps humain suscite encore de nombreuses discussions scientifiques. Récemment, il a été déterminé que la substance décrite participe non seulement aux processus inflammatoires du corps, mais fait également partie intégrante des mécanismes immunologiques innés..

Un aspect important de son activité biologique est sa capacité à attacher divers ligands (atomes ou molécules liés), sans exclure les cellules apoptotiques, les membranes endommagées, etc..

CRP dans le diagnostic

En médecine pratique, comme mentionné précédemment, la protéine C-réactive a une valeur diagnostique irremplaçable dans de nombreux cas. Cet élément sanguin est très sensible aux processus inflammatoires aigus et chroniques..

Il est capable d'afficher l'état fonctionnel du système immunitaire le plus précisément possible, car il augmente bien avant l'apparition des signes cliniques de la maladie et reste également longtemps dans le sang après une infection virale ou bactérienne..

Auparavant, SRB était utilisé dans un segment très étroit. Son contenu a été déterminé par des réactions qualitatives du test sanguin en «plus» uniquement pour l'étude de l'activité des rhumatismes. Mais après un certain temps, il a été possible d'étudier en profondeur la signification de cette protéine en tant que reflet systémique de l'état du système immunitaire, de la présence et de l'activité du processus inflammatoire dans le corps..

Il convient de noter qu'il est nécessaire de mesurer ce paramètre non pas qualitativement, mais quantitativement, c'est-à-dire en milligrammes par litre de matière d'essai. Une telle mesure permettra de déterminer aussi précisément que possible s'il existe un foyer inflammatoire dans le corps qui supprime le système immunitaire..

En pratique clinique, la CRP est utilisée comme marqueur principal, mais non spécifique, de l'inflammation. Il appartient au groupe des «protéines de phase aiguë» (BOP) - substances qui surviennent dans le sang en réponse à des lésions tissulaires causées par le développement d'une inflammation, d'un traumatisme, d'une infection, d'une croissance néoplasique et d'autres facteurs.

Ce composant est absent du sérum d'une personne en bonne santé. La CRP est classée comme une protéine d'un sous-groupe «fort», car son niveau peut augmenter des milliers de fois, ce qui est plusieurs fois plus élevé que les capacités de BOP dans les sous-groupes plus faibles..

Un point important est considéré comme le moment de l'apparition du SBR, qui est de 6 à 12 heures, tandis que la BOP des sous-groupes «faibles» ne commence à être synthétisée dans le sang qu'après 48 à 72 heures. Cette caractéristique en fait le marqueur le plus efficace pour la détection précoce des pathologies..

Combinaison avec un changement d'ESR

Un test sanguin pour la protéine C-réactive est souvent comparé à l'ESR. Puisqu'il y a toujours une augmentation de ces deux indicateurs aux stades initiaux de la maladie. Cependant, comme mentionné ci-dessus, la CRP apparaît dans le sang et disparaît avant que des modifications de l'ESR ne se produisent..

Avec le bon traitement, la teneur en protéines diminue au cours des prochains jours, disparaissant de 6 à 10 jours, tandis que l'ESR diminue après la récupération seulement après 2 à 4 semaines..

En raison de la normalisation rapide de la teneur en CRP dans le sang, ce test est utilisé pour surveiller l'évolution des pathologies chroniques et aiguës et surveiller l'efficacité du traitement prescrit..

Il convient de rappeler que dans presque toutes les maladies, ainsi qu'après une intervention chirurgicale, l'ajout d'une infection bactérienne, qu'il s'agisse d'un processus local ou d'une lésion étendue telle que la septicémie, s'accompagne d'une augmentation de la quantité de BOP.

La quantité de protéine C-réactive n'est pas affectée par les hormones, sans exclure l'état de grossesse. Après le passage de la maladie d'une forme aiguë à une forme chronique, la concentration de CRP diminue jusqu'à ce qu'elle disparaisse complètement, et augmente à nouveau avec une exacerbation.

Les valeurs de CRP dans les infections virales et spirochètes augmentent légèrement, c'est pourquoi, en l'absence de blessures traumatiques, ses coefficients élevés indiquent l'introduction d'un pathogène bactérien.

Chez un nouveau-né, cette protéine est souvent déterminée pour le diagnostic de la septicémie, car chez les enfants, cette pathologie peut se développer rapidement et tout retard peut entraîner la mort du bébé. Après la chirurgie, la teneur en CRP augmente, mais s'il n'y a pas d'infection bactérienne en période postopératoire, l'indicateur revient rapidement à la normale.

Alors que l'attachement de l'infection ci-dessus, que ce processus soit spécifiquement localisé, ou la septicémie s'accompagne d'un saut à la hausse du coefficient ou de l'absence de changement à la baisse.

Valeurs de référence

La norme de la protéine C-réactive dans le sang des hommes et des femmes, ainsi que des enfants, est la même et ne devrait idéalement pas dépasser 1 mg / l. Une telle concentration d'une substance signifie une faible probabilité de survenue de maladies cardiovasculaires (MCV) et de leurs complications, un indicateur de 1 à 3 mg / l caractérise les risques comme moyens.

Si le rapport dépasse 3 mg / l, il s'agit d'une sorte de signal sur les risques élevés de complications vasculaires chez les personnes en bonne santé et chez les personnes ayant des antécédents de maladie cardiovasculaire (CVS).

Dans le cas où l'analyse a révélé que la teneur en CRP est supérieure à 10 mg / l, alors un test répété est obligatoire, et s'il confirme le résultat initial, un examen complet du patient est prescrit. Apparemment, le corps développe une maladie de nature inflammatoire ou infectieuse..

Dans certaines sources et laboratoires, les valeurs normales sont légèrement augmentées, ce qui peut être dû aux réactifs utilisés ou aux méthodes de recherche utilisées. Par conséquent, les valeurs de référence sont considérées comme des coefficients ne dépassant pas 5 mg / l.

Le décodage des matériaux d'analyse pour SRB est le suivant, c'est-à-dire que le résultat sera:

  • négatif - moins de 3 mg / l,
  • faiblement positif - 3-6 mg / l,
  • positif - 6-12 mg / l,
  • fortement positif - supérieur à 12 mg / l.

Il faut savoir qu'avec les pathologies, le taux de CRP peut varier dans une très large gamme (environ 5-500 mg / l). Les coefficients les plus élevés (plus de 30 mg / l) sont déterminés lorsque des infections bactériennes apparaissent dans l'organisme, telles que pneumonie, méningite, arthrite septique, etc..

Dans les infections virales, les valeurs de cette protéine sont augmentées dans une moindre mesure (jusqu'à 20 mg / l), ce qui permet d'utiliser un bilan quantitatif pour différencier ces deux types d'infection. Une teneur modérément élevée en protéine C-réactive, comprise entre 10 et 40 mg / l, est déterminée chez les patients après un infarctus du myocarde ou avec d'autres lésions tissulaires, par exemple une nécrose tumorale.

À quoi sert l'analyse?

Selon les statistiques, les pathologies cardiovasculaires et leurs complications occupent la première place parmi les causes de mortalité parmi la population adulte des pays développés. Le contrôle de la teneur en CRP ainsi que d'autres paramètres permet de déterminer la probabilité des maladies ci-dessus chez des citoyens relativement en bonne santé.

De plus, cette étude permet de prédire l'évolution de la maladie chez les patients cardiaques, ce qui est indispensable pour le développement de tactiques de traitement, ainsi que pour la mise en œuvre de mesures préventives. Par conséquent, un test sanguin CRP est conseillé dans les situations suivantes, à savoir:

  • Évaluer la probabilité de développer une MCV chez des individus relativement en bonne santé (en combinaison avec d'autres marqueurs pertinents).
  • Pour prédire les complications possibles (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, mort cardiaque subite) chez les personnes souffrant d'hypertension et de coronaropathie (IHD).
  • Évaluer l'efficacité de la prévention continue des maladies cardiovasculaires et de leurs complications.

Compte tenu du large éventail de pathologies possibles auxquelles la protéine C-réactive est capable de répondre, l'élucidation de son contenu est également nécessaire pour:

  • diagnostic d'infections d'origines diverses (bactériennes, virales, parasitaires);
  • conditions auto-immunes systémiques;
  • surveillance de l'état postopératoire;
  • évaluer l'efficacité du traitement prescrit.

Quand l'étude est prévue?

La détermination de la concentration de CRP est indiquée dans la liste des situations cliniques, telles que:

  • diagnostic des pathologies infectieuses et inflammatoires;
  • différenciation: infection virale ou bactérienne;
  • prédire la gravité des maladies inflammatoires;
  • évaluation du degré d'activité de la pathologie et des lésions tissulaires;
  • déterminer la probabilité de MCV;
  • rechute de maladies inflammatoires chroniques;
  • colite ulcéreuse, infarctus du myocarde, maladie de Crohn;
  • polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé;
  • évaluation de l'efficacité de l'antibiothérapie.

En outre, la technique pour étudier le niveau de CRP est utilisée:

  • dans des diagnostics complexes de personnes relativement en bonne santé appartenant à des catégories plus âgées;
  • lors de l'examen de patients souffrant d'hypertension et de cardiopathie ischémique;
  • pendant la période de mesures thérapeutiques et préventives pour la prévention des complications cardiovasculaires lors de la prise de statines et d'aspirine chez les patients cardiaques.
  • après avoir pratiqué une angioplastie (pour évaluer les risques de ré-infarctus, de décès ou de resténose).
  • après pontage coronarien pour détecter les complications postopératoires aux premiers stades de la rééducation.

Lorsque les niveaux de protéines augmentent?

De nombreux facteurs conduisent à une augmentation de l'indicateur, ce qui en fait un marqueur non spécifique, ce qui signifie qu'il indique la nécessité d'une évaluation complète ainsi que d'autres paramètres plus spécifiques..

Les raisons de la croissance dans le sang de la protéine C-réactive peuvent être les suivantes:

  • infections bactériennes et virales aiguës;
  • récidive de maladies inflammatoires chroniques;
  • dommages aux tissus corporels (chirurgie, blessures diverses, infarctus aigu du myocarde);
  • tumeurs malignes et leurs foyers métastatiques;
  • un processus inflammatoire lent de forme chronique qui peut conduire à des maladies cardiovasculaires ou entraîner leur complication;
  • troubles hormonaux (augmentation de la synthèse de progestérone et d'œstrogène);
  • dyslipidémie athérogène (diminution du cholestérol HDL, augmentation du LDL et des triglycérides);
  • être en surpoids et accro au tabac.

Caractéristiques de l'analyse pour CRP

Il existe plusieurs méthodes pour déterminer la concentration de protéine C-réactive. Ceux-ci comprennent la turbidimétrie haute sensibilité améliorée au latex, le radioimmunoessai et l'immunoessai enzymatique.

Pour évaluer le risque de MCV, il est recommandé d'utiliser un type d'étude ultrasensible qui peut montrer des niveaux inférieurs de cette protéine. La préparation à l'analyse de la CRP n'est pas différente de celle recommandée pour les tests sanguins généraux ou biochimiques.

Cela inclut s'abstenir de manger pendant 8 à 12 heures, éviter le stress psycho-émotionnel et physique à la veille de la procédure, ainsi que consulter un médecin sur la prise de médicaments. Il ne faut pas oublier qu'il existe certains facteurs qui peuvent augmenter ou diminuer le niveau de CRP..

Ainsi, des valeurs plus élevées peuvent être déterminées pendant la grossesse, après un effort physique intense, avec un traitement hormonal substitutif et l'utilisation de contraceptifs oraux. Et l'analyse montre des coefficients inférieurs en raison de la prise de corticostéroïdes, de statines, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, aspirine) et de bêtabloquants.

Important! Il est conseillé d'évaluer le niveau de référence de la protéine C-réactive au plus tôt 14 jours après la disparition des signes d'inflammation aiguë (ou de récidive d'une maladie chronique). Lorsque l'indicateur dépasse 10 mg / l, un examen supplémentaire est nécessaire afin de trouver la cause du processus pathologique.

Test sanguin pour les indications protéiques, décodage

La protéine totale dans le sang est élevée qu'est-ce que cela signifie

Lorsque la teneur totale en protéines est supérieure à la norme acceptée, cela indique parfois des problèmes de glande thyroïde, des infections de nature aiguë ou chronique. Si le corps manque de liquide, cela entraîne également une augmentation des performances. La déshydratation survient lors de vomissements, de diarrhée, de temps chaud ou après un exercice intense

Par conséquent, il est important de reconstituer immédiatement les réserves d'eau afin de ne pas affaiblir les systèmes et les organes.

Dans de rares cas, une concentration élevée de protéines totales signale la présence d'une tumeur maligne. Il arrive que l'utilisation de certains médicaments entraîne une violation de l'équilibre protéique. Cela est particulièrement vrai des médicaments à base de composants hormonaux ou stéroïdiens..

Il n'est révélé qu'avec le développement de déviations, de maladies. Une augmentation du taux de protéines est également considérée comme un indicateur en or, ce qui permet de diagnostiquer les processus inflammatoires à temps. En outre, sur la base des résultats des analyses, on peut juger de la probabilité de propagation de maladies cardiaques ou vasculaires, prédire leur évolution et identifier les complications possibles.

Règles de don de sang pour la protéine totale

Il existe quelques règles simples que la chimie du sang peut suivre pour donner une image complète de la teneur en protéines sériques..

Sur la base d'un test sanguin, vous pouvez poser un diagnostic correct si:

  • manger au moins 8 heures, et de préférence 12 heures avant de donner du sang pour le diagnostic - l'analyse doit être effectuée à jeun;
  • limiter la consommation d'aliments riches en protéines au moins un jour avant le test;
  • contrôler la quantité de liquide bu par jour. Assurez-vous de vérifier la quantité de liquide recommandée pour vous. Cela comprend tout liquide: thé, café, jus de fruits, soupes, c'est-à-dire pas seulement de l'eau potable;
  • exclure l'activité physique. Si vous allez à la salle de sport ou allez à des séances d'entraînement en groupe (fitness, pilates, yoga), alors sautez l'entraînement avant de passer le test.

Le foie est le principal organe producteur de sérum, qui ne présente aucun signe de maladie jusqu'à ce que la maladie devienne critique..

Souvent, la seule façon de déterminer le degré de santé de cet organe est de faire un test sanguin général pour la concentration de protéines..

Ne vous soignez pas et n'espérez pas que les symptômes disparaissent d'eux-mêmes - contactez immédiatement un professionnel de la santé pour obtenir des conseils et prescrire un traitement..

Si le patient préfère la médecine alternative, le traitement doit être sélectionné exclusivement en collaboration avec le professionnel de la santé..

Seul le médecin doit contrôler le déroulement du traitement et surveiller l'état général du patient..

Vous ne devez pas espérer un excellent résultat d'amis, de parents, car chaque organisme est individuel et lors du choix des médicaments et de la durée du traitement, le médecin prendra certainement en compte les caractéristiques individuelles de chaque patient.

En cours de thérapie, il est impératif de faire un don de sang pour une étude biochimique, ce qui permet de contrôler la quantité de composés protéiques dans le sang et de voir la dynamique globale.

Cela vous permet de surveiller l'efficacité du traitement médicamenteux sélectionné et, si nécessaire, d'ajuster le cours du traitement ou de changer complètement.

Il est plus facile d'arrêter la maladie au stade initial que de la traiter déjà sous sa forme négligée.

Protéine totale dans le sang, qu'est-ce que c'est

Les protéines sont le matériau de construction le plus important pour presque tous les organes et tissus, ainsi que pour la création de structures cellulaires et de plasma. Il crée une sorte d'échafaudage sur lequel sont fixées d'autres structures cellulaires et moléculaires. Il n'y a pas une seule cellule ou substance liquide dans le corps humain qui ne contienne même pas la moindre quantité de protéines..

Il existe de nombreuses fractions protéiques: globulines, albumine, fibrinogène, etc., chacune ayant ses propres tâches et fonctions. Ainsi, par exemple, les albumines maintiennent la structure optimale des cellules, les globulines sont responsables de l'activité des processus immunitaires, les fibrinogènes sont responsables de la bonne coagulation du sang. Le taux de protéines totales dans le sang est déterminé par la méthode de la concentration totale de tous les composants disponibles. Leur insuffisance indique l'infériorité des structures et de la fonctionnalité des organes et des tissus..

Ainsi, la protéine a les rôles importants suivants dans le corps, à savoir:

  • Il transfère diverses substances, y compris des nutriments, aux organes et tissus;
  • Fournit la viscosité du sang, la viscosité;
  • C'est le plus important accumulateur de réserve d'acides aminés;
  • Régule le niveau normal de PH dans le sang;
  • Conserve des éléments de fer, de calcium, de cuivre et d'autres choses utiles dans le sang;
  • Conserve le volume de sang requis dans les capillaires et les vaisseaux.

Ainsi, l'établissement du niveau d'OBK est l'un des principaux coefficients du métabolisme complet des protéines, qui est déterminé par la méthode d'étude du sérum et du plasma sanguin..

Fonctions protéiques

Les protéines remplissent un grand nombre de fonctions dans le corps humain.Par conséquent, si l'analyse a montré leur teneur faible ou élevée, cela indique une violation. Les protéines favorisent les processus métaboliques, la contraction musculaire, réduisent l'activité d'autres protéines, transmettent des signaux de cellule en cellule, les nutriments, éliminent les produits de décomposition et les transportent vers les organes, ce qui les élimine du corps.

Les protéines sont des enzymes qui accélèrent certaines réactions (il y a plus de 5 mille espèces dans le corps). Les protéines structurelles affectent ou modifient la forme des cellules. Par exemple, ils comprennent la kératine, dont sont faits les cheveux et les ongles, ainsi que le collagène et l'élastine - les principaux composants de la substance intercellulaire du tissu conjonctif..

La thrombine et les fibrinogènes sont impliqués dans la coagulation sanguine. Les fonctions de protection sont assurées par les protéines du système du complément, ainsi que par les immunoglobulines (anticorps), qui, après avoir identifié des agents pathogènes ou des cellules étrangères, les détruisent. Par conséquent, une teneur faible ou élevée dans le sang indique de graves violations..

Les protéines de transport aident à transporter les molécules à travers la membrane imperméable de la cellule. Pour ce faire, certaines protéines ont des pores remplis de liquide à travers lesquels les molécules d'eau traversent la membrane. Les protéines de transport lient les composants nécessaires et les transportent dans la cellule en utilisant l'énergie de l'enzyme ATP.

Que montre une faible teneur en protéines?

Après qu'un test sanguin de protéine a été effectué et que son résultat s'est avéré faible, le médecin peut suspecter un certain nombre de conditions pathologiques chez le patient. Les principaux sont:

  • Épuisement général du corps dû à de graves maladies infectieuses et purulentes.
  • Insuffisance hépatocellulaire, qui s'est développée dans le contexte de modifications pathologiques graves du foie.
  • Diabète sucré et ses complications;
  • Maladies oncologiques du sang.
  • Anémie sévère.
  • Saignements chroniques d'intensité légère à modérée.
  • Maladie rénale sévère entraînant une excrétion accélérée de protéines dans l'urine (protéinurie);
  • Épuisement du corps dû à des maladies oncologiques et à leur traitement avec des médicaments agressifs - cytostatiques;
  • Maladies chroniques du tractus gastro-intestinal dans lesquelles il y a violation de l'absorption des protéines par les aliments.
  • Manque d'enzymes pancréatiques.
  • Glandes surrénales trop actives.
  • Fonction thyroïdienne insuffisante.
  • Évolution pathologique de la grossesse.
  • États d'immunodéficience, y compris le VIH.

En outre, une carence en protéines dans le corps humain peut survenir en cas de régime alimentaire inapproprié, de régime strict ou de jeûne. Le traitement dans une telle situation est aussi simple que possible - il vous suffit de réviser le menu et d'y inclure des protéines..

Composants protéiques

Les protéines, comme toute substance dans la nature, sont constituées de particules individuelles.Dans ce cas, nous parlons de fractions, dont il n'y en a que deux:

La plupart des gens, ayant entendu dire que la protéine est augmentée ou diminuée, ce que cela signifie, ils essaient de le savoir auprès du médecin, mais vous ne devriez pas vous précipiter vers des conclusions négatives, car en fonction de l'élément qui a une pathologie, un diagnostic sera formé.

Les globulines sont de différents types: α1, α2, β et γ. Dans le cas où une violation du rapport normal des fractions se produit, un certain processus commence, appelé dysprotéinémie..

Afin d'identifier les processus pathologiques dans le corps en termes d'indicateurs d'albumine, une personne devra faire un don de sang d'une veine, et cette procédure doit être effectuée le matin et à jeun..

Afin de déterminer la concentration de cette substance, un réactif appelé vert de bromocrésol est utilisé. En raison du fait que ces substances présentes dans les protéines sanguines ont une taille suffisamment grande et une charge négative, elles transportent des substances telles que des hormones, des ions métalliques, des composants médicinaux, etc. à travers le corps..

L'albumine a sa propre fonction - elle est de maintenir la pression et de réserver les acides aminés disponibles. Ils sont produits directement dans le foie et n'existent que pendant 12 à 27 jours..

Afin de réussir une analyse de la concentration d'un indicateur tel que les globulines α1, α2, β, il est nécessaire de prélever du sang dans une veine, cela se fait exclusivement le matin et à jeun. Cette étude est assez difficile à réaliser, par conséquent, seul un spécialiste devrait le faire. Ce processus prend plusieurs heures, ce qui est assez long, et le sang dans ce cas doit être frais.

Un fait intéressant est que la γ globuline fait référence à l'immunoglobuline, qui est responsable du fonctionnement du système immunitaire lui-même. Il est conçu pour combattre les virus, les bactéries et les champignons dans le corps.

Afin de passer le test dans ce cas, le patient doit arriver le matin et ne pas manger pendant les huit dernières heures avant le test. Afin de déterminer la concentration de γ globuline, l'une des méthodes suivantes est utilisée - immunologique ou biochimique. La plus précise, bien sûr, est la méthode immunologique, qui est plus sensible et plus susceptible de pouvoir déterminer si la valeur γ de la globuline est normale.

Sachant ce que devrait être l'indice protéique, les gens peuvent au moins approximativement savoir à quel point leur état nécessite la consultation d'un spécialiste et un traitement supplémentaire, mais il est d'abord nécessaire de savoir quelle est la protéine sanguine totale, dont le taux diffère selon les cliniques..

Dans tous les cas, quelle que soit la maladie du patient, les médecins essaient d'amener les indicateurs à la norme des protéines dans le corps humain, car la fonctionnalité de tout le système à l'intérieur du corps en dépend..

Normes

Le taux de teneur en protéines du plasma est un indicateur conditionnel adopté pour les paramètres chimiques et biologiques du sang le matin. Qu'est-ce que ça veut dire? Cela signifie que le niveau de protéines dans le sang change continuellement tout au long de la journée. Par conséquent, pour une fiabilité maximale des résultats, il est nécessaire de faire un test sanguin pour les protéines avant que le corps ne commence à subir un stress physique et émotionnel, pour recevoir une nutrition..

La quantité de protéines totales dans le sang dépend également de l'âge du patient (le résultat est indiqué en g / l.):

  • Chez un nouveau-né, protéines sanguines totales tp = 48-70 g / l.
  • Chez les enfants de moins d'un an, les protéines dans le sang sont de 47 à 74 g / l.
  • Chez les enfants de moins de 16 ans, la teneur en protéines du test sanguin est de 52 à 78 g / l.
  • Le résultat normal chez un adulte contient 65 à 85 g / l de protéines totales.

La désignation peut être différente, cela dépend de l'équipement sur lequel l'analyse a été effectuée.

Que signifie un léger écart des indicateurs par rapport à la norme quantitative? La teneur totale en protéines du sang peut augmenter en raison d'un échantillonnage incorrect, d'une longue période d'application du garrot. Certaines substances médicinales affectent également l'analyse, la protéine totale.

La protéine cationique éosinophile est l'un des indicateurs diagnostiques les plus importants. C'est lui qui montre la présence d'une inflammation dans le corps. La protéine cationique éosinophile peut augmenter en raison de la présence d'une inflammation latente, d'helminthiase, d'allergies, etc. Lorsqu'une maladie est détectée, la protéine cationique éosinophile est un indicateur de succès du traitement. Par conséquent, avant de passer le test, il est nécessaire d'arrêter de prendre des médicaments, de suivre un régime et de suivre les recommandations du médecin pour se préparer à l'examen..

L'examen peut montrer une teneur en protéines trop faible pendant la grossesse ou l'allaitement, mais de tels résultats sont acceptables dans une période similaire.

Les méthodes modernes de détermination des protéines dissoutes dans le plasma permettent de détecter la maladie à un stade précoce. L'interprétation de l'analyse doit être effectuée par un médecin expérimenté. Que montre le résultat faible? Malheureusement, dans la plupart des cas, de faibles niveaux de protéines totales dans le sang humain impliquent les problèmes suivants:

  • maladies rénales et hépatiques,
  • dysfonctionnement thyroïdien,
  • diabète sucré,
  • anémie, traumatisme, troubles de l'hémostase,
  • Troubles métaboliques,
  • maladies gastro-intestinales,
  • développement de tumeurs malignes,
  • formes génétiques de maladies.

La protéine de Bens Jones revêt une importance particulière dans le diagnostic des pathologies cachées. La protéine de Jones n'est généralement pas trouvée chez les personnes en bonne santé. Si la protéine de Bens Jones est retrouvée dans l'analyse, on parle d'une pathologie évidente. Tout d'abord, la protéine de Jones se forme dans les maladies du système de nom.

Il est également important de mesurer la protéine C réactive. Ce composé est un indicateur de la santé humaine.

Normalement, il est contenu en très petites quantités, mais il augmente en raison de maladies inflammatoires, de traumatismes, de tumeurs malignes et de maladies immunitaires..

La détermination de la concentration totale de protéines est un processus biochimique complexe d'une grande valeur diagnostique. Un suivi périodique de cet indicateur permettra d'identifier en temps opportun les maladies des organes internes et de prescrire un traitement efficace

N'essayez pas de déchiffrer vous-même l'analyse, seul un médecin peut répondre à toutes vos questions.

A quoi servent les protéines?

Protéine totale plasmatique - qu'est-ce que c'est? L'étude de la protéine totale a permis de déterminer sa fonction. Il s'est avéré que les protéines sanguines sont d'une importance significative dans l'organisation du bon fonctionnement des organes internes, régule le système hémostatique.

Protéines sanguines et leurs fonctions:

  • Nutritif. La masse de sang chez un adulte représente environ 6 à 8% de son poids. Ce chiffre varie entre 3,7 et 5,2 litres. Environ la moitié de ce volume est occupée par le plasma sanguin. Le plasma sanguin, à son tour, est constitué à 90% d'eau. En plus de l'eau, le plasma contient environ 200 grammes de composés protéiques, qui sont la principale source de nutriments pour les cellules de tous les organes internes. De plus, les cellules ne se nourrissent généralement pas de protéines entières, mais de leurs acides aminés constitutifs. Certes, les cellules individuelles peuvent absorber complètement les fractions protéiques du sang, puis les décomposer indépendamment à l'aide d'enzymes internes. Ces acides aminés qui ne sont pas utilisés pour la nutrition de la cellule, il les rejette dans l'espace intercellulaire.
  • Transport. Certaines protéines de transport spéciales se lient aux petites molécules et les déplacent de l'intestin vers la périphérie. De plus, les cations de certaines substances se lient aux protéines plasmatiques et passent dans un état de non diffusion. Par conséquent, environ les deux tiers du calcium plasmatique sont liés de manière non spécifique aux protéines totales. De la même manière, les protéines fournissent de l'oxygène aux cellules tissulaires et aident à éliminer les produits du métabolisme cellulaire dans la direction opposée..
  • Réglementaire. La protéine dans le sang régule sa pression oncotique. L'eau et les substances de faible poids moléculaire pénètrent librement dans les parois des vaisseaux capillaires. Pour les protéines, les parois des capillaires sont infranchissables. En liant l'eau, les protéines la maintiennent dans le plasma, ne lui permettant pas de passer dans les tissus du corps. Une diminution de la teneur en protéines du plasma sanguin entraîne une accumulation de liquide dans l'espace intercellulaire et le développement d'un œdème tissulaire. Changer la viscosité et la densité du plasma vous permet de réguler les indicateurs de pression artérielle et veineuse, ainsi que de vous assurer que les principaux éléments sont en suspension.
  • Stabilisation de l'équilibre acido-basique. Les protéines sériques sont capables de réagir avec les acides et les alcalis pour former les sels correspondants. En conséquence, ils maintiennent un pH plasmatique stable..
  • Participation à l'hémostase. Le processus de coagulation se produit en raison de la transformation du fibrinogène (une protéine soluble dans le plasma sanguin) sous l'influence d'une enzyme spéciale (thrombine) en fibrine (une protéine insoluble). Les brins de cette protéine attirent les éléments façonnés tels que les plaquettes, qui augmentent rapidement en taille, formant un caillot. Ensuite, le caillot est rétracté - c'est-à-dire sa forte contraction, au cours de laquelle le sérum est séparé, sa composition ressemblant à du plasma. Il est à noter que le fibrinogène n'est pas inclus dans la liste des cellules sanguines, il s'agit exclusivement d'une protéine plasmatique..

Qu'est-ce que la protéine totale

Le sang est un tissu liquide dans le corps qui a un certain nombre de fonctions biologiques importantes. Il comprend les corpuscules (érythrocytes, leucocytes et plaquettes) et la partie liquide (plasma). Le plasma se compose d'eau et de divers composés qui y sont dissous - protéines, graisses, glucides et sels minéraux. Les protéines sont principalement synthétisées par le foie, d'où elles pénètrent dans la circulation sanguine générale. Une plus petite proportion de protéines est produite par les cellules du système immunitaire et a une fonction protectrice. Il existe plusieurs fractions du composé, notamment:

  • Albumine - synthétisée dans le foie, jusqu'à 70% de la protéine totale, la fonction principale est de transporter d'autres composés en raison de leur liaison réversible (les lipides, les composés médicinaux, certains produits métaboliques, en particulier la bilirubine, les acides biliaires et les composés azotés sont transportés).
  • Les globulines - principalement synthétisées par les cellules du système immunitaire (lymphocytes), remplissent une fonction protectrice en liant et neutralisant les composés étrangers et les microorganismes pathogènes (pathogènes), elles sont également appelées «anticorps».

Les protéines sont des composés complexes (polymères), qui sont une chaîne d'acides aminés (monomères), qui sont l'unité structurelle d'une molécule protéique. La concentration totale de toutes les fractions d'un composé donné dans le sang est appelée «protéine totale».

Niveau de composant élevé et réduit

Une augmentation du taux de protéines lors d'un test sanguin général en médecine est caractérisée par une hyperprotéinémie.

La condition est une conséquence des raisons suivantes:

  • déshydratation du corps et, par conséquent, perte de liquide au niveau pathologique;
  • avec une infection focale, la protéine totale dans le sang augmente. Cette déviation indique également une intoxication grave associée au développement de maladies purulentes-septiques ou infectieuses;
  • pendant la période de rééducation post-douloureuse ou après la vaccination, le corps commence le processus de formation active de l'immunité, en relation avec une augmentation de la protéine totale;
  • la présence d'une production pathologique d'enzymes responsables de la coagulation sanguine;
  • la formation de la protéine Bence-Jones est un myélome multiple.

Lorsqu'une concentration élevée de protéines dans le sang est détectée, on ne peut pas parler d'accident. Problèmes de santé potentiels.

Dans ce cas, un examen détaillé doit être prescrit dès que possible, visant à identifier la cause de la haute teneur en protéines, puis un traitement médicamenteux efficace..

Une diminution de la concentration en protéines est appelée hypoprotéinémie..

Dans ce cas, les processus pathologiques suivants sont possibles:

  • maladie rénale, qui favorise la libération de protéines du corps par la miction;
  • la présence de saignements chroniques. Avec un saignement ponctuel (coupure, blessure), le corps n'est pas en mesure de perdre de nombreux composés protéiques et ceux perdus sont rapidement restaurés. Avec des saignements chroniques, le corps n'a pas le temps de démarrer le processus de récupération;
  • de nombreux régimes, que de plus en plus de gens apprécient dans le monde moderne, mettent l'accent sur la consommation d'aliments riches en glucides, ce qui entraîne une forte diminution des protéines dans le sang;
  • en violation des processus métaboliques, une dégradation rapide des protéines se produit, ce qui peut provoquer une hypoprotéinémie;
  • température élevée, fièvre entraînent une déshydratation et une élimination rapide des composés protéiques.

La détermination de la protéine totale dans le sérum peut montrer à la fois la nature du fonctionnement de l'organisme et des maladies évolutives..

Le meilleur résultat de la biochimie sanguine se situe dans la plage normale. Mais il n'est pas rare que les résultats de la recherche montrent une augmentation ou une diminution des composés protéiques..

Une diminution du niveau de protéines indique principalement que le corps est sans défense contre les bactéries et les maladies, il n'est tout simplement pas capable de résister à la menace et de produire suffisamment d'anticorps.

Dans ce cas, il est possible que la protéine soit consommée pour restaurer des tissus excessivement endommagés ou que le processus de synthèse soit perturbé.

Avec une augmentation absolue du niveau de protéine synthétisée, dans la plupart des cas, un myélome est diagnostiqué, ce qui indique une sursaturation du corps avec une protéine de composition pathologique.

Si la quantité de liquide dans le plasma sanguin est réduite, une augmentation relative des protéines est également observée.

Ce qui détermine le niveau de protéines

Les écarts de concentration en protéines par rapport à la norme, en fonction de la cause de leur apparition, peuvent être divisés en trois types:

  1. physiologique, causé par les particularités de l'alimentation, un effort physique intense, un mode de vie sédentaire, une grossesse ou une allaitement;
  2. absolu, en raison de certaines maladies qui affectent le taux de formation et de dégradation des protéines;
  3. relative, en fonction du volume de sang circulant dans le lit vasculaire, qui peut changer pendant le traitement par perfusion, déshydratation sévère, obstruction intestinale, anurie, transpiration intense, brûlures étendues et profondes, néphrite chronique.

La condition où le niveau de protéines est faible est appelée hypoprotéinémie. Une concentration trop élevée est appelée hyperprotéinémie..

De faibles niveaux de protéines peuvent être associés aux conditions suivantes:

  • pathologies provoquant une dégradation intense des protéines: brûlures étendues, anémie, saignements prolongés, état postopératoire, traumatisme;
  • maladie du rein;
  • composition pauvre en protéines du régime, famine, régime alimentaire;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • la présence de tumeurs malignes;
  • Diabète;
  • troubles métaboliques provoquant une dégradation rapide des protéines;
  • dysfonctionnement du système gastro-intestinal, entraînant une entérocolite, une pancréatite et d'autres maladies similaires;
  • les maladies inflammatoires chroniques du foie qui suppriment la production de protéines: cirrhose, hépatite, atrophie, intoxication, métastases ou tumeurs hépatiques;
  • un certain nombre de maladies génétiques accompagnées d'une violation de la synthèse des protéines;
  • utilisation à long terme de corticostéroïdes;
  • glomérulonéphrite, syndrome néphrotique;
  • pleurésie;
  • diarrhée chronique.

Lorsque la teneur en protéines du sang tombe en dessous de 50 g / l, une personne peut présenter un œdème tissulaire. Cette condition est souvent observée chez les patients alités chez qui une hypoprotéinémie physiologique est enregistrée..

En général, les taux élevés de protéines sanguines sont rares. Elle peut être causée par la synthèse de protéines anormales ou la libération intense de protéines dans la phase aiguë de l'inflammation..

Les protéines totales dans le sang au-dessus de la normale peuvent être un signe de telles maladies:

  • hémoblastose et sarcoïdose;
  • maladies auto-immunes;
  • polyarthrite;
  • maladies infectieuses en phase aiguë ou chronique;
  • hépatite chronique et cirrhose du foie;
  • déshydratation du corps due à des vomissements, une diarrhée prolongée, une occlusion intestinale.

Tout écart des niveaux de protéines par rapport à la norme nécessite une consultation immédiate avec un médecin qualifié. Après un examen complet, il pourra prescrire un traitement et surveiller son efficacité pendant toute la période de restauration de la numération globulaire normale.

En examinant périodiquement la protéine totale dans le sang, il est possible d'identifier en temps opportun les pathologies cachées et les dysfonctionnements dans le travail des organes internes. Cela signifie que le traitement commencé à temps rendra la thérapie plus efficace et réussie. Cependant, ne vous inquiétez pas si votre analyse montre de légers écarts. N'oubliez pas qu'à différentes périodes de la vie, les protéines peuvent être légèrement inférieures ou supérieures à la norme généralement établie..