Pourquoi les niveaux de fibrinogène augmentent - causes et symptômes du changement

Vasculite

Dans quelles situations parle-t-on d'une concentration accrue de fibrinogène? Quels sont les risques associés aux conséquences pathologiques?

Recherche des symptômes et des causes pouvant conduire à une augmentation de la concentration de cette glycoprotéine, ainsi que d'éventuels remèdes naturels utiles pour contrôler les taux de fibrinogène.

Lorsque les niveaux de fibrinogène augmentent

Une augmentation du taux de fibrinogène est dite lorsqu'un test sanguin indique que la concentration de cette glycoprotéine est en dehors des limites physiologiques, qui dans des conditions normales sont comprises entre 1,5 et 4 grammes pour chaque litre de sang..

En effet, ils dépendent de la méthode de mesure utilisée en laboratoire, mais quoi qu'il en soit, ils sont toujours très proches de la valeur moyenne de 2 g / l..

Fonction biologique du fibrinogène

Le fibrinogène, ou facteur de coagulation I, est une glycoprotéine (une chaîne d'acides aminés à laquelle un glucide se lie), soluble dans l'eau, d'un poids moléculaire de 340000 Dalton, synthétisée principalement par les cellules hépatiques, circule dans le sang.

La tâche fonctionnelle du fibrinogène dans le corps est d'assurer la possibilité de coagulation sanguine. Cette enzyme est convertie en fibrine, qui forme une matrice qui capture les globules rouges et les plaquettes et forme une sorte de masse malléable qui bloque les dommages à la paroi des vaisseaux sanguins, arrêtant ainsi le saignement..

Symptômes de taux élevés de fibrinogène

Les concentrations sanguines élevées de fibrinogène ne provoquent généralement aucun symptôme, il est donc difficile, voire impossible, d'y associer un trouble..

Pour cette raison, très souvent, des niveaux élevés de fibrinogène passent inaperçus, car la personne ne présente pas de symptômes de son augmentation..

Le fibrinogène, avec d'autres protéines, y compris la protéine c-réactive, appartient à la catégorie des protéines de phase aiguë.

Ils sont produits par les cellules hépatiques en présence de lésions tissulaires ou d'infection, augmentent leur force et participent à la réponse du processus inflammatoire systémique. Des études récentes ont lié une augmentation de la concentration de fibrinogène à un risque accru de maladie cardiovasculaire et, par conséquent, à une probabilité accrue d'avoir un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral..

Causes du fibrinogène - maladie et mode de vie

Il existe de nombreuses causes possibles pouvant entraîner une augmentation de la concentration de fibrinogène. Certains d'entre eux sont d'origine douloureuse: c'est-à-dire qu'une augmentation du paramètre est due à la présence d'une maladie sous-jacente. D'autres, au contraire, sont de nature non pathologique et sont principalement liées au mode de vie..

Les causes les plus courantes d'augmentation des taux de fibrinogène sont:

  • Processus inflammatoires. Tout type d'inflammation, même un simple mal de gorge, entraîne une augmentation de la concentration de fibrinogène, que l'on dit être une protéine de phase aiguë..
  • Grossesse. La concentration de fibrinogène pendant la grossesse augmente progressivement au cours des mois. Cette augmentation est une sorte de défense du corps, qui se prépare aux saignements lors de l'accouchement. Rappelons que l'une des fonctions du fibrinogène est de favoriser l'hémostase (coagulation sanguine). Dans tous les cas, ses valeurs pendant la grossesse doivent être contrôlées et ne doivent pas dépasser de manière significative 7 g / l, sinon cela peut entraîner de graves problèmes, tels qu'un décollement placentaire et même une fausse couche..
  • Âge. Avec l'âge, la concentration de fibrinogène dans le sang augmente. L'augmentation est associée à des violations du mécanisme de son élimination et non à une augmentation de sa sécrétion par les hépatocytes.
  • Indice de masse corporelle élevé. Les niveaux de fibrinogène augmentent avec l'augmentation de l'indice de masse corporelle. Les niveaux de fibrinogène augmentent encore plus rapidement lorsque la présence de plis de graisse dans l'abdomen et les cuisses est ajoutée à un IMC supérieur à 30.
  • Syndrome métabolique. On dit que le syndrome métabolique survient lorsqu'une personne présente au moins trois des facteurs de risque cardiovasculaire suivants:
    • tour de taille supérieur à 102 ou 88 cm (hommes / femmes);
    • la pression artérielle est supérieure à 135/85 millimètres de mercure;
    • taux de sucre dans le sang supérieurs à 100 mg par décilitre de sang;
    • Niveau de HDL supérieur à 40/50 (hommes / femmes);
    • taux de triglycérides supérieurs à 150 mg / dl.
  • Tabac à fumer. Fumer des cigarettes augmente considérablement la concentration de fibrinogène. La raison en est le processus inflammatoire continu qui se produit lors du tabagisme au niveau des bronches et des vaisseaux sanguins du tissu pulmonaire..
  • Hépatite. Un processus inflammatoire dans le foie causé par toute cause: alcool, médicaments, virus, etc., provoque une augmentation de la synthèse des protéines de la phase aiguë, y compris le fibrinogène.
  • Collagénopathie. Un ensemble de maladies auto-immunes qui affectent les tissus conjonctifs et les articulations (lupus érythémateux systémique, spondylarthrite ankylosante, etc.). Bien sûr, l'ensemble du groupe de maladies spécifié s'accompagne d'une inflammation, ce qui entraîne une augmentation de la concentration de protéines de phase aiguë et, par conséquent, de fibrinogène.
  • Le syndrome néphrotique. Un état clinique (un ensemble de symptômes et de signes), qui se caractérise par une détérioration de la fonctionnalité des glomérules des reins, c'est-à-dire des capillaires qui font partie de l'appareil de filtration du rein. Le syndrome néphrotique entraîne une diminution de la capacité de filtration des reins, ce qui permet aux protéines de faible poids moléculaire (principalement l'albumine) de passer dans l'urine. Cette condition entraîne une hyperstimulation des cellules hépatiques, ce qui augmente également la production de fibrinogène.
  • Brûle. Les brûlures entraînent une augmentation de la perméabilité de la paroi capillaire avec une perte impressionnante de liquide, d'électrolytes et de protéines de faible poids moléculaire. Cette condition entraîne une hypovolémie, c'est-à-dire une diminution du volume sanguin et donc une augmentation de la concentration de fibrinogène..
  • Certains types de tumeurs (reins, poumons, œsophage, estomac). Le fibrinogène est une protéine de phase aiguë et sa concentration augmente considérablement en réponse aux infections et à l'inflammation. Étant donné que le cancer, en particulier aux stades avancés, est souvent accompagné d'une réponse inflammatoire significative, le patient peut avoir une concentration accrue de fibrinogène.

Diagnostic des causes de l'augmentation du fibrinogène

Le diagnostic des taux élevés de fibrinogène en tant qu'état asymptomatique nécessite un test sanguin. Le test de fibrinogène est effectué sur un échantillon de sang à jeun.

Le test sera significativement biaisé si le patient a subi une transfusion sanguine au cours des 4 semaines précédentes et si le tube de prélèvement sanguin est secoué.

Test de fibrinogène - un marqueur du risque de maladie

Des concentrations élevées de fibrinogène dans le sang augmentent le risque de coagulation spontanée du sang dans les vaisseaux. Ainsi, des valeurs élevées de fibrinogène augmentent la probabilité de développer un infarctus du myocarde et un accident vasculaire cérébral. Ces conditions ont été observées dans de nombreuses études épidémiologiques menées sur de grandes populations de patients..

Pour cette raison, des taux élevés de fibrinogène sont un indicateur de risque cardiovasculaire, en particulier lorsqu'ils sont associés à l'hypertension et à la dyslipidémie (faible taux de cholestérol HDL et de triglycérides).

Comment traiter les niveaux élevés de fibrinogène

Malheureusement, aucun ingrédient actif ne réduit les taux de fibrinogène. Si un taux élevé de fibrinogène est associé à une maladie, ils s'efforcent de normaliser la concentration de cette glycoprotéine.

Il y a quelques règles simples à suivre:

  • Maintenir l'indice de masse corporelle en dessous de la limite de 25 kg / m 2 et réduire principalement l'accumulation de dépôts graisseux sur les hanches et l'abdomen.
  • Pratiquez une activité aérobie légère. Mais rappelez-vous qu'un entraînement court et vigoureux augmente les niveaux de fibrinogène, tandis que l'activité constante diminue.
  • Augmenter votre consommation d'aliments riches en acides gras oméga-3 et oméga-6.

Cependant, si vous ne parvenez pas à réduire les niveaux de fibrinogène non pathologique, alors pour réduire le risque de maladie cardiovasculaire, vous pouvez vous concentrer sur la réduction d'autres facteurs de risque: hypertension, dyslipidémie, hyperglycémie, obésité..

Remèdes naturels

Certains antioxydants naturels semblent réduire les niveaux élevés de fibrinogène.

  • Extrait de curcuma. C'est un antioxydant, c'est-à-dire une substance qui peut ralentir ou empêcher la réaction d'oxydation qui endommage les cellules, qui est causée par les radicaux libres.
  • Nattokinase. Il est utilisé dans la cuisine japonaise et est obtenu à partir de soja fermenté. Agit comme l'aspirine pour fluidifier le sang et prévenir les caillots sanguins.

Qu'est-ce que le fibrinogène dans un test sanguin

Un composé protéique incolore qui se trouve dans le plasma sanguin et les plaquettes (cellules plates et dénucléaires), contribuant à leur agrégation, est appelé fibrinogène. Les biologistes ont d'abord découvert cette glycoprotéine et l'ont nommée le premier facteur coagulant. La synthèse de cette substance se produit dans le foie, lorsqu'une cascade de processus de coagulation sanguine est activée, elle subit un clivage enzymatique et se transforme en fibrine insoluble, qui est à la base d'un thrombus, et à la fin du processus forme un caillot sanguin dans la lumière d'un vaisseau ou d'une cavité cardiaque.

Le taux de fibrinogène dans un coagulogramme - un test sanguin qui est effectué pour évaluer la capacité de coagulation sanguine - est considéré comme l'un des paramètres les plus importants. Cette étude de laboratoire est une étape nécessaire dans un examen prénatal complet de la femme enceinte, préparant les patients à des interventions chirurgicales, établissant les causes étiologiques des processus inflammatoires et des pathologies du système cardiovasculaire..

Dans notre article, nous fournirons des informations détaillées sur la valeur du fibrinogène dans le système hémostatique, les niveaux normaux de son contenu chez les hommes, les femmes et les enfants, les causes et les conséquences des changements d'indicateurs dans le coagulogramme et l'analyse biochimique du sang, les méthodes de traitement et la prévention des conditions pathologiques.

Le rôle du fibrinogène et pourquoi il est déterminé dans le sang?

Le complexe de systèmes biologiques fonctionnels qui régulent l'état liquide du sang circulant à travers les vaisseaux sous forme liquide est appelé hémostase. Si l'intégrité des vaisseaux est violée, un caillot se forme, qui «obstrue» les dommages et aide à arrêter le saignement. La base du thrombus est la fibrine, qui est transformée à partir du fibrinogène sous l'influence du deuxième facteur de coagulation - la thrombine.

Dans le corps humain, cette protéine plasmatique remplit les fonctions suivantes:

  • participe à la formation d'un caillot sanguin;
  • affecte le taux de cicatrisation des dommages;
  • régule les processus de dissolution des caillots sanguins;
  • favorise la croissance des vaisseaux sanguins;
  • affecte la paroi vasculaire dans les processus inflammatoires.

Les praticiens prescrivent un test sanguin pour le fibrinogène:

  • avec un processus inflammatoire d'étiologie inexpliquée;
  • suspicion de processus pathologiques dans les systèmes cardiaque et vasculaire - le patient présente une dyspnée, des sensations douloureuses derrière le sternum, irradiant vers la région scapulaire, la mâchoire inférieure et le membre supérieur gauche;
  • préparation à la chirurgie;
  • prédire les complications possibles dans la période postopératoire;
  • maladies du foie;
  • anémie;
  • pathologies auto-immunes;
  • processus malins;
  • grossesse;
  • diagnostic de l'hémophilie - une pathologie héréditaire rare associée à une altération des processus de coagulation sanguine.

Comment l'analyse est-elle effectuée?

L'indice du premier facteur de coagulation est déterminé lors d'un hémostasiogramme - une méthode de diagnostic de laboratoire qui vous permet d'évaluer les processus responsables de la coagulation sanguine. Le prélèvement d'un échantillon de matériel biologique est effectué le matin par des employés expérimentés du centre de laboratoire. Pour obtenir les données d'analyse finale les plus fiables à la veille de la procédure, le patient doit remplir plusieurs exigences simples..

Abolir l'utilisation de médicaments qui réduisent le taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang, les médicaments contenant de l'acide valproïque, les contraceptifs oraux combinés, les corticostéroïdes synthétiques, les médicaments pour le traitement thrombolytique. Évitez la charge alimentaire (aliments gras, épicés et frits). Éliminez l'utilisation de boissons alcoolisées et gazeuses. Limitez le tabagisme, le stress psycho-émotionnel et l'activité physique. Faire un don de sang à jeun.

Un test de laboratoire pour évaluer le niveau de fibrinogène consiste à déterminer le taux de coagulation sanguine. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour mener l'analyse:

  • selon Claus - la concentration de protéines plasmatiques est étudiée à l'aide d'un équipement spécial (coagulomètre) et d'un graphique d'étalonnage;
  • fibrinogène - des instruments mécaniques sont utilisés pour déterminer la teneur en fibrinogène;
  • optifibrinogène - l'utilisation de réactifs sur l'équipement photo-optique;
  • Diacap F - méthode Claus modifiée.

En laboratoire, dans l'échantillon sanguin obtenu, le temps de coagulation sanguine est étudié avec un excès de sérine protéase (thrombine - facteur de coagulation II). Polymérisation des molécules de fibrinogène en filaments de fibrine, qui "enchevêtrent" les plaquettes et forment des tacos (traduit de l'espagnol - liège ou morceau). Cette masse spongieuse durcit progressivement, se contracte et forme un caillot sanguin. Le temps de transformation varie de 15 à 18 secondes.

La comparaison des deux indicateurs (coagulation de l'échantillon témoin et du sang prélevé sur le patient) montre l'indice de prothrombine. Lors du décodage de l'analyse, les paramètres de PTI sont estimés, leur norme est de 95 à 105%. Une diminution du rapport signifie que le patient a une faible teneur en fibrinogène - c'est la preuve d'un risque accru de saignement.

Valeurs de référence

Avec la détermination quantitative du fibrinogène par la méthode colorimétrique, le taux de facteur de coagulation sanguine I dépend de l'âge de la personne:

  • chez les nouveau-nés - de 1,3 à 3,0 g / l;
  • jusqu'à 14 ans - de 1,2 à 3,9 g / l;
  • chez les femmes et les hommes adultes - de 2,0 à 4,0 g / l.

Pendant la grossesse, le corps de la femme se prépare au travail, au cours duquel des saignements utérins peuvent survenir - des facteurs de coagulation, y compris le fibrinogène, s'accumulent dans le sang circulant. Le taux de fibrinogène dans le sang d'une femme portant un enfant fluctue en fonction de l'âge gestationnel:

  • jusqu'à 13 semaines obstétriques - de 2,1 à 4,3 g / l;
  • de 14 à 20 - de 2,8 à 5,2;
  • de 21 à 28 - de 3,0 à 5,5;
  • de 29 à 34 - de 3,2 à 5,8;
  • de 35 à 40 - de 3,4 à 6,5.

Un faible taux de fibrinogène (moins de 2,0 g / l) augmente le risque de saignement à la naissance, son taux chez la femme dans le sang pendant la grossesse peut atteindre 7,0 g / l. Pour une personne pratiquement en bonne santé, un taux élevé de fibrinogène n'est pas un indicateur décisif pour évaluer le risque de maladies cardiovasculaires. Cependant, une augmentation de la concentration de cette glycoprotéine de 1,0 g / l est une raison pour un examen complet des patients qui ont franchi la barre des 50 ans - c'est la catégorie d'âge à risque de développement de processus pathologiques dangereux.

Raisons de l'augmentation du contenu

Le dépassement des valeurs de référence est observé lorsque le patient est mature ou a:

  • maladies infectieuses des voies respiratoires;
  • tuberculose pulmonaire;
  • rhumatisme;
  • Néoplasmes malins;
  • le syndrome néphrotique;
  • glomérulo- ou pyélonéphrite;
  • hépatite aiguë;
  • l'athérosclérose;
  • le mal des radiations;
  • diabète sucré;
  • en surpoids.

Souvent, des taux élevés de fibrinogène peuvent être causés par de la fièvre, un traumatisme grave ou des brûlures et certains médicaments.

Un taux de facteur de coagulation supérieur à 7,0 g / l dans le sang d'une femme enceinte peut entraîner de graves complications: fausse couche spontanée, gestose, sous-développement et décollement placentaire prématuré, thrombophlébite des membres inférieurs, thrombose de l'aorte et d'autres grandes artères (mésentérique supérieure, pulmonaire).

Raisons d'une diminution du fibrinogène

L'absence de cette protéine plasmatique dans le sang humain (a-fibrinogémie) conduit au fait que la coagulation sanguine ne se produit pas, et avec son absence, un caillot qui s'effrite se forme. Le déficit en facteur de coagulation I est appelé fibrinogénopénie, qui peut être congénitale ou acquise..

Une faible concentration de fibrinogène est caractéristique de:

  • pour les pathologies génétiques - maladies de von Willebrand et Werlhof, hémophilie;
  • dysfonctionnement du système hématopoïétique;
  • syndrome thrombohémorragique;
  • insuffisance hépatique;
  • lésions de la moelle osseuse;
  • toxicose;
  • méningite;
  • pénétration du liquide amniotique dans la circulation sanguine pendant la césarienne;
  • la leucémie myéloïde chronique;
  • carcinome de la prostate;
  • manque de cyanocobalamine et de vitamine C dans le corps du patient.

Une réduction du fibrinogène dans le sang est caractéristique des personnes qui adhèrent à un régime végétarien et qui prennent:

  • hormones sexuelles mâles stéroïdes - androgènes;
  • graisse de poisson;
  • stéroïdes anabolisants - substances qui améliorent les processus de construction de la masse musculaire, augmentant la force et l'endurance;
  • substances qui neutralisent les radicaux libres - antioxydants;
  • médicaments qui inhibent l'activité de la coagulation sanguine et empêchent la formation de caillots sanguins - anticoagulants.

Que faire en cas d'écart par rapport à la norme?

Pour une thérapie réussie des troubles du système hémostatique, il est tout d'abord nécessaire d'établir les raisons du changement du taux de fibrinogène. Sur la base des données finales des études diagnostiques, un spécialiste qualifié prescrit le traitement approprié au patient. Les médicaments anticoagulants, qui inhibent la formation de glycoprotéine, peuvent réduire la teneur en fibrinogène dans le sang. Ils sont divisés en direct, bloquant l'effet de la thrombine - Héparine, indirecte, ralentissant la sécrétion de prothrombine dans le foie - Dikumarine, Warfarine.

Agents thrombolytiques qui activent le plasminogène - Aktilize, Alteplaza. Ils empêchent la formation de masses thrombotiques, favorisent leur destruction et rétablissent la circulation sanguine à travers les vaisseaux obstrués. Ils sont introduits dans la zone du caillot formé. Inhibiteurs de protéase hautement sélectifs (facteur de coagulation X-a) - Xarelto, Fondaparinux, Rivaroxaban. Pour augmenter le fibrinogène, les acides aminocaproïque et tranexamique, l'aprotinine est prescrite. Les femmes enceintes doivent prendre des comprimés de Tranexam.

Pour normaliser la teneur en protéines plasmatiques, il ne faut pas négliger les remèdes populaires - jus d'aloès, décoctions ou infusions d'achillée millefeuille, d'ortie et de racine de réglisse.

En conclusion des informations ci-dessus, je voudrais souligner une fois de plus qu'une modification de la quantité du premier facteur de coagulation est un signe de laboratoire..

Si cet indicateur s'écarte des valeurs normales, pour établir les raisons qui ont conduit à cette situation, il est nécessaire d'étudier attentivement l'histoire de la vie du patient et de procéder à un examen complet! L'absence de traitement adéquat peut provoquer une augmentation de la formation de thrombus ou des saignements sévères chez le patient.

Fibrinogène - qu'est-ce que c'est

Le fibrinogène (en latin fibrinogenum) est une protéine incolore dissoute dans le plasma sanguin.

le fibrinogène est responsable de l'un des rôles clés dans l'arrêt des saignements. Un changement de la concentration de fibrinogène dans le corps se produit sous l'influence de divers facteurs, certaines maladies peuvent perturber la coagulation sanguine.

Synonymes russe

Facteur I (premier) du système de coagulation plasma.

Synonymes anglais

Activité du fibrinogène et dosages de l'antigène du fibrinogène, facteur I, activité du fibrinogène, fibrinogène fonctionnel, antigène du fibrinogène.

G / l (gramme par litre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

La fibrine est une fibre longue insoluble dans l'eau. Dans le sang, le fibrinogène est à l'état dissous, mais à la suite d'un processus enzymatique sous l'influence de la thrombine et du facteur XIII, il peut être converti en fibrine insoluble.

Fonction protectrice du fibrinogène

Si un vaisseau sanguin ou un tissu est endommagé, l'hémostase ou la coagulation sanguine commence dans le corps, entraînant l'apparition d'un caillot sanguin (thrombus), qui ralentit puis arrête le saignement. Cela crée des brins de protéines appelées fibrine..

Ils s'entrelacent, formant un réseau de fibrine qui, avec les plaquettes, contribue à la formation d'un thrombus, qui reste sur le site de l'endommagement du vaisseau jusqu'à ce qu'il soit complètement guéri..

Avec un nombre de plaquettes suffisant, chacun des facteurs de coagulation doit agir correctement pour assurer la formation d'un caillot sanguin stable..

Une quantité insuffisante ou une interaction inappropriée de ces facteurs peut entraîner des saignements ou une thrombose.

Qu'est-ce que le fibrinogène dans un test sanguin

Un test sanguin pour le fibrinogène est nécessaire pour l'examen préopératoire, le diagnostic prénatal, pour les maladies inflammatoires et cardiovasculaires.

Le fibrinogène est également l'un des facteurs sanguins connus sous le nom de tests rhumatismaux. Les niveaux de fibrinogène et d'autres facteurs rhumatismaux augmentent fortement dans le sang lors d'une inflammation ou de lésions tissulaires.

La nécessité d'un test sanguin pour les fibrinogènes se pose avec les indications suivantes:

  • si l'hémophilie est suspectée;
  • en préparation aux opérations, ainsi qu'en période postopératoire;
  • avec des maladies du système cardiovasculaire;
  • avec pathologie hépatique;
  • pendant la grossesse (les femmes enceintes doivent passer un test similaire chaque trimestre pour
  • éviter les complications possibles.);
  • dans les processus inflammatoires dont l'étiologie n'est pas claire.

Les taux de fibrinogène dans le sang augmentent:

  • dans les maladies inflammatoires aiguës
  • avec mort tissulaire
  • dans d'autres cas, cela peut signifier des maladies infectieuses aiguës,
  • AVC, infarctus du myocarde,
  • hypothyroïdie,
  • amylose,
  • pneumonie,
  • tumeurs malignes.

La raison de l'augmentation du taux de fibrinogène est la chirurgie précédente, les brûlures, la prise d'œstrogènes ou de contraceptifs oraux par le patient.

Il convient de noter qu'un traitement avec un taux accru de fibrinogène peut ne pas être nécessaire dans deux cas:

  • pendant la grossesse
  • processus inflammatoire.

Ensuite, les indicateurs du niveau de fibrinogène dans le sang reviennent à la normale d'eux-mêmes lorsque l'état du corps se stabilise.

Les principales fonctions remplies par le fibrinogène:

  • participation directe à la formation d'un caillot de fibrine;
  • affectant directement le taux de cicatrisation des plaies;
  • régulation des processus de fibrinolyse;
  • participation à l'angiogenèse (synthèse de nouveaux vaisseaux) et à l'interaction cellulaire;
  • affecte le sang et la paroi artérielle pendant les processus inflammatoires dans le corps.

Le taux de fibrinogène dans le sang

Normalement, la quantité de fibrinogène dans le sang d'une personne en bonne santé est comprise entre 2 et 5 g / l de sang.

Lorsque la formule sanguine pour le fibrinogène tend à 2 ou 1,5, il y a une forte probabilité d'avoir des problèmes de santé qui doivent être identifiés le plus rapidement possible..

Ce test et ses résultats ne peuvent être ignorés, car la coagulation du sang joue un rôle essentiel pour la santé..

Des niveaux élevés de fibrinogène indiquent des niveaux trop élevés de cette protéine dans le sang, ce qui peut provoquer la formation de caillots sanguins qui se transforment en thrombus, tandis qu'un faible taux de fibrinogène indique une mauvaise coagulation sanguine et une forte probabilité d'hémorragie interne, qui peut être fatale.

L'endroit où le fibrinogène se forme est le foie. Par conséquent, des anomalies hépatiques peuvent entraîner des fluctuations du taux de cette protéine..

Le taux de fibrinogène dans le sang est déterminé par l'âge:

  • chez un adulte, la quantité en grammes varie de 2 à 4 grammes par litre de sang;
  • pour un enfant de moins d'un an et demi, la norme est de 1,3 à 3 grammes par litre.

Il est très important de diagnostiquer à temps l'écart de la norme du fibrinogène dans le sang, car l'indicateur de sa quantité affecte les processus vitaux du corps.

Le taux de fibrinogène est vérifié lors de l'étude d'un test sanguin biochimique et est directement impliqué dans le processus de coagulation sanguine et montre le risque de caillots sanguins et de caillots sanguins.

L'analyse du fibrinogène comprend de telles études dans le diagnostic de la coagulation intravasculaire disséminée (DIC - syndrome), y compris l'examen de PT, APTT, la détermination des normes plaquettaires, le test des produits de dégradation de la fibrine ou du d-dimère (FDP).

Test sanguin pour le fibrinogène chez les femmes

Pendant la grossesse, le fibrinogène chez la femme peut montrer des changements significatifs dans les indications, et pour chaque trimestre, des indicateurs spéciaux sont établis.

Au premier trimestre, la quantité normale est considérée comme étant de 2,95 grammes par litre, au deuxième trimestre, le taux augmente à 3,1 grammes, le troisième trimestre est caractérisé par une forte augmentation du fibrinogène - 6-7 grammes par litre.

Cela est dû à la préparation du corps à l'accouchement afin d'éviter la mort par une éventuelle perte de sang abondante..

Le taux de fibrinogène pendant la grossesse est d'une grande importance pour la femme et le fœtus. Après tout, la formation de caillots sanguins, qui réduisent la perte de sang pendant l'accouchement, se produit précisément en raison de la fibrine.

Augmentation du fibrinogène

Une augmentation de la teneur en fibrinogène est notée avec la glomérulonéphrite, parfois avec une néphrose, des maladies infectieuses, une augmentation du fibrinogène pendant la grossesse. Cela peut conduire au fait que l'ESR augmente dans le test sanguin avec une augmentation du fibrinogène plasmatique..

Une augmentation des taux de fibrinogène indique:

  • inflammation aiguë et infections (grippe, tuberculose);
  • AVC (1er jour);
  • grossesse;
  • hypothyroïdie;
  • infarctus du myocarde;
  • des brûlures;
  • amylose;
  • tumeurs malignes;
  • prendre des œstrogènes, des contraceptines orales.

Le fibrinogène est inférieur à la normale, qu'est-ce que cela signifie

Un fibrinogène inférieur à la normale est observé pendant la menstruation, mais peut indiquer les maladies suivantes:

  • coagulation intravasculaire disséminée en particulier,
  • chez la femme enceinte avec décollement placentaire,
  • accouchement rapide autres);
  • méningite à méningocoque;
  • cancer de la prostate avec métastases;
  • leucémie;
  • insuffisance hépatique (aiguë et chronique);
  • déficit congénital en fibrinogène (fibrinogénopénie).

À quoi sert le fibrinogène b

Le fibrinogène b est un fibrinopeptide qui se forme en présence d'une teneur élevée en thrombine dans le sang humain. Lorsque le processus de coagulation sanguine commence, la thrombine transforme le fibrinogène en un monomère spécial, qui se compose de composés puissants. C'est à partir de cette substance que se compose le polymère de fibrine, qui forme un thrombus. Une concentration accrue de fibrinogène dans le sang indique la présence de processus inflammatoires dans le corps..

Le sang pour les niveaux de fibrinogène b doit être donné régulièrement aux femmes enceintes. Il est particulièrement important d'y prêter attention au cours du dernier trimestre de la grossesse et juste avant l'accouchement. Le niveau de cette protéine dans le corps aidera à déterminer la présence de processus inflammatoires, à prévenir les caillots sanguins, ce qui, à son tour, peut entraîner la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins du placenta..

Préparation au test de fibrinogène

Il est préférable de prélever du sang le matin à jeun, après 8 à 14 heures de jeûne nocturne (vous pouvez boire de l'eau), il est permis l'après-midi après 4 heures après un repas léger.

A la veille de l'étude, il faut exclure l'augmentation du stress psycho-émotionnel et physique (entraînement sportif), la consommation d'alcool.

Qu'est-ce qui peut influencer le résultat?

  • Des taux réduits de fibrinogène sont le résultat de grandes quantités de sang transfusées au patient..
  • Certains médicaments abaissent les taux de fibrinogène: les anabolisants stéroïdes, le phénobarbital, la streptokinase, l'urokinase et l'acide valproïque.

Fibrinogène pour quoi prendre l'analyse

Maladies lorsqu'un test de fibrinogène est prescrit:

  1. Pathologie de la coagulation sanguine.
  2. Examen préopératoire.
  3. Examen pendant la grossesse.
  4. Pathologie cardiovasculaire.
  5. Processus inflammatoires.

Qui prescrit un test de fibrinogène?

Thérapeute, cardiologue, chirurgien, gynécologue, hématologue.

Fibrinogène de Claus qu'est-ce que c'est

Le fibrinogène est un précurseur de la fibrine, une protéine majeure qui fait partie du caillot sanguin lors de la coagulation sanguine. Le fibrinogène de Klaus est l'un des indicateurs importants d'un coagulogramme. Cette glycoprotéine fait partie des facteurs de coagulation plasmatique (facteur I). La synthèse du fibrinogène se produit dans le foie, d'où il entre dans la circulation systémique, où sa demi-vie est d'environ cent heures.

La formation de fibrine à partir du fibrinogène se produit avec la participation de la thrombine et ce processus est la dernière étape de la formation d'un caillot sanguin. La fibrine passe par plusieurs étapes avant de devenir insoluble, la partie principale de ce caillot: formation de monomères, polymérisation des monomères, stabilisation du caillot sanguin.

La fibrine et les plaquettes forment un caillot sanguin, ce qui aide à arrêter le saignement jusqu'à ce que le vaisseau guérisse.

Il est important de passer un test sanguin pour le fibrinogène selon Klaus avant la chirurgie et pour le diagnostic prénatal. Une augmentation physiologique du taux de fibrinogène dans le sang est observée pendant la grossesse.

La concentration de fibrinogène dans le test sanguin augmente pendant les processus inflammatoires dans le corps, la nécrose tissulaire et est l'une des protéines de la phase aiguë de l'inflammation. En outre, le fibrinogène dans le sang est la principale protéine qui affecte la vitesse de sédimentation des érythrocytes. La croissance du fibrinogène (même si elle se produit dans les limites normales) est corrélée à un risque accru de complications de la pathologie du système cardiovasculaire.

Une augmentation du niveau de cette protéine peut survenir lors de processus infectieux, d'accidents vasculaires cérébraux, de néoplasmes malins, de pneumonie, d'amylose, d'hypothyroïdie, d'infarctus du myocarde et de maladies inflammatoires. Les brûlures, les opérations, la prise de contraceptifs oraux peuvent également provoquer une augmentation du fibrinogène sanguin.

Nutrition et thérapie pour les changements du fibrinogène

Recommander également l'utilisation de bananes, de noix, d'épinards. Les céréales, le soja et le chou de toutes les variétés, y compris les fruits de mer, affectent également le niveau de fibrinogène dans le plasma sanguin. Les herbes médicinales telles que les feuilles d'ortie fraîches, le millepertuis et l'achillée millefeuille sont utilisées comme traitement d'appoint pour les niveaux élevés de fibrinogène.

Avec une augmentation de la masse de fibrinogène dans le corps, des médicaments sont généralement prescrits au profanol, à l'oxypén-typhilline, à la cyclopidine.

Il est également recommandé de prendre des médicaments du groupe fibrinolytique et des antagonistes des récepteurs bêta-adrénergiques. Les légumes frais tels que les concombres, les tomates, l'ail, les betteraves peuvent être consommés comme traitement diététique concomitant..

Fruits et baies - framboises, citron, fraises, raisins noirs. Il est également bon d'utiliser du chocolat noir, des fruits de mer, du cacao. Parmi les herbes médicinales, la racine de pivoine, l'aloès frais et le jus de kolanchoe sont les plus recommandés pour abaisser la teneur en fibrinogène..

Bien entendu, toutes les herbes médicinales doivent être recommandées par un médecin et leur prise doit certainement être coordonnée avec un spécialiste..

Notes IMPORTANTES

  • La dysfibrinogémie (manque de fibrinogène) est une maladie rare du processus de coagulation causée par des mutations dans le gène qui contrôle la production de fibrinogène dans le foie. Cela peut entraîner des caillots veineux ou, rarement, des saignements. Les patients atteints de dysfibrinogémie peuvent avoir une mauvaise coagulation sanguine.
  • Un excès de la norme de fibrinogène peut indiquer un risque accru de maladie cardiovasculaire, il est alors nécessaire de prendre des mesures pour le normaliser, cela peut être l'utilisation de médicaments et de procédures médicales pour réduire le taux de cholestérol sanguin.
  • Certaines études confirment que l'utilisation de médicaments contenant des acides gras oméga-3 et oméga-6 réduit le taux de fibrinogène dans le sang.

Quelles sont les normes du fibrinogène dans le sang humain et que signifie son augmentation??

Parmi les différentes options de tests sanguins humains, une étude qui détermine la teneur en fibrinogène dans la circulation sanguine revêt une importance particulière. Cette analyse vous permet d'établir ou de confirmer certains processus pathologiques dans le corps, en outre, les indicateurs de la teneur en fibrinogène dans le sang peuvent indiquer les risques de survenue de conditions menaçantes, telles que l'infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ischémique et d'autres manifestations graves associées à un rétrécissement brutal de la lumière vasculaire.

L'essence du fibrinogène et son rôle pour le corps dans son ensemble

Le fibrinogène est une protéine du groupe des glycoprotéines, synthétisée dans le foie humain. La norme de sa teneur dans le sang est comprise entre 2 et 4 g / l. Cette protéine est la plus importante dans le système du mécanisme de l'hémostase et prédétermine la possibilité et le taux de coagulation sanguine en cas de lésion de la paroi des vaisseaux sanguins..

Les principales fonctions remplies par le fibrinogène:

  • participation directe à la formation d'un caillot de fibrine;
  • affectant directement le taux de cicatrisation des plaies;
  • régulation des processus de fibrinolyse;
  • participation à l'angiogenèse (synthèse de nouveaux vaisseaux) et à l'interaction cellulaire;
  • affecte le sang et la paroi artérielle pendant les processus inflammatoires dans le corps.

L'écart par rapport à la norme de la teneur en fibrinogène dans le sang entraîne l'émergence d'un certain nombre de facteurs défavorables et une augmentation des risques de développer certaines maladies.

La valeur clinique et diagnostique de la fraction massique du fibrinogène détermine les conditions suivantes:

  • teneur normale en protéines;
  • hyperfibrinogénémie;
  • hypofibrinogénémie.

L'hyperfibrinogénémie est caractérisée par une teneur accrue en fibrinogène, supérieure à 4 g / l. Cette condition entraîne le risque de développer une thrombose des vaisseaux artériels sanguins et la survenue de crises cardiaques. Les données obtenues sur l'augmentation du contenu sont prédictives pour des conditions telles que la maladie ischémique, l'angine de poitrine, la survie après un infarctus du myocarde. Autrement dit, un niveau accru de protéines indique des processus athérosclérotiques et le développement d'une sténose..

Au niveau physiologique, une augmentation des valeurs de fibrinogène peut survenir pendant la grossesse, dans des conditions de diminution brusque et prolongée de la température de l'air, pendant la menstruation.

Les raisons pathologiques d'une augmentation du nombre peuvent être des phénomènes tels que les maladies infectieuses, la nécrose tissulaire, les formations malignes, la prise de contraceptifs oraux.

L'hypofibrinogénémie, au contraire, est exprimée par un taux insuffisant de fibrinogène, inférieur à 2 g / l. Il existe une variété de raisons pour lesquelles une carence en protéines est détectée. Le plus souvent, il s'agit de facteurs héréditaires conduisant à sa carence ou à une maladie hépatique décompensée sévère (hépatite virale, cirrhose).

La quantité de fibrinogène, inférieure à 0,5-1 g / l, menace le risque de saignement des vaisseaux des organes internes.

Les normes des fractions massiques de fibrinogène, adoptées par des études cliniques modernes chez diverses personnes:

  • adultes (hommes et femmes): 2-4 g / l;
  • femmes enceintes (valeurs maximales pour le 3ème trimestre): 6-7 g / l;
  • chez les nouveau-nés: 1,25-3 g / l.

Si les normes de cette protéine chez l'adulte, surtout après 50 ans, dépassent les valeurs indiquées d'au moins 1 g / l, c'est un indicateur pour un examen plus détaillé. Il est important de faire attention à la zone du système cardiovasculaire, car il est possible de rétrécir la lumière des vaisseaux artériels, en particulier les vaisseaux coronaires, et il existe une possibilité de blocage complet avec le développement ultérieur d'un infarctus du myocarde ou d'un infarctus cérébral.

Le mécanisme d'action du fibrinogène pendant la période d'activité du système de coagulation sanguine

Le mécanisme de la coagulation sanguine chez l'homme est un processus complexe auquel participent plusieurs processus physico-chimiques et biologiques en interaction. L'hémostase (un ensemble de réactions corporelles visant à arrêter le saignement) se reflète généralement dans le schéma suivant:

  • activation plaquettaire due à des lésions vasculaires;
  • agrégation plaquettaire et adhésion (adhérence) à la zone endommagée;
  • la formation d'un bouchon de plaquettes formé dans le réseau polymère de fibrine.

La participation directe du fibrinogène au processus de création d'un bouchon et d'arrêt du saignement est décrite par une cascade proenzymatique et enzymatique. Le processus lui-même est subdivisé en trois périodes:

  • période d'activation (transition de la prothrombine à la thrombine);
  • la période de coagulation (coagulation), au cours de laquelle la fibrine est formée à partir du fibrinogène;
  • période de formation de caillots denses.

De manière classique, l'ensemble du processus se présente comme suit: après des dommages au vaisseau (extérieur ou intérieur), les plaquettes sont immédiatement activées, qui se précipitent vers la zone endommagée. En outre, les plaquettes adhèrent au tissu conjonctif du vaisseau, il y en a une grande accumulation et la formation d'agrégats qui empêchent le sang de s'écouler. Les réactions enzymatiques ont lieu en parallèle. Le complexe enzymatique active la prothrombine et la formation de thrombine commence. C'est sous l'action de la thrombine et des ions Ca + que la fibrine se forme à partir du fibrinogène. La réaction de polymérisation se déroule, en conséquence un réseau fibreux fort est créé, qui retient les particules de sang élémentaires. Au stade final, c'est à partir de ce réseau durci qu'un caillot de fibrine dense et insoluble, ou thrombus, est créé, qui ferme hermétiquement l'ouverture résultant de dommages.

Des dizaines de protéines sont responsables de la procédure d'hémostase; leur action est basée sur une régulation précise du processus de coagulation sanguine.

Dans tout le mécanisme décrit, le fibrinogène joue un rôle dominant, tout en agissant en même temps sur l'agrégation des plaquettes et des leucocytes. Le niveau de cette protéine dans le sang affecte ses caractéristiques de viscosité, c'est-à-dire qu'il peut simultanément modifier les paramètres physiques du sang et avoir un effet sur les parois des vaisseaux.

La relation entre le fibrinogène et la probabilité de maladie cardiovasculaire

Malgré l'importance de cette protéine pour l'hémostase et le risque accru d'hémorragie interne ou la difficulté de les arrêter à son faible niveau, une teneur accrue en fibrinogène est associée à une probabilité accrue de sténose vasculaire. En conséquence, des problèmes complexes avec l'écoulement des artères peuvent survenir, ce qui conduit à des conditions d'urgence telles qu'un infarctus du myocarde ou cérébral..

Des études montrent qu'une teneur élevée en fibrinogène peut non seulement être une conséquence de toute maladie, mais également agir comme une cause ou un composant d'un ensemble de raisons dans le développement de certaines maladies. On sait qu'avec l'infarctus du myocarde, le taux de protéines augmente non seulement pendant la période aiguë, mais également avant le tout début du blocage..

Un test de profil lipidique sanguin vous permet de déterminer la concentration de lipoprotéines dans le sang: https://krasnayakrov.ru/analizy-krovi/lipidogramma.html

Néanmoins, un taux normal de fibrinogène dans le sang ne peut garantir qu'une personne ne sera pas diagnostiquée avec une direction cardiovasculaire. Une teneur accrue en protéines indique une progression athéroscléreuse, en cas d'infarctus du myocarde, en particulier transmural (grand foyer), le taux de survie diminue, car le flux sanguin de contournement (collatéral) autour de la zone d'infarctus s'aggrave. Il est bien établi que la taille des changements nécrotiques du myocarde lors d'une crise cardiaque est proportionnelle à la valeur de la teneur en fibrinogène dans le sang..

Toutes les mesures préventives visant à prévenir les maladies vasculaires et cardiaques incluent nécessairement le contrôle du taux de fibrinogène et la prise de mesures urgentes en cas d'indicateurs fortement surestimés.

Avant de procéder à des interventions chirurgicales, il est également obligatoire de contrôler la teneur en protéines responsables de l'hémostase..

Certains facteurs qui régulent les niveaux de protéines

Tous les aspects qui influencent le niveau de fibrinogène ne sont pas connus avec certitude. Aucun médicament ne peut réduire sélectivement sa concentration. Cependant, il existe une relation montrant que l'abaissement des lipides sanguins réduit également la quantité de protéines.

De faibles conditions sociales et une nervosité constante peuvent augmenter la concentration de cette substance. Cela est souvent dû au fait que le métabolisme des lipides dans le corps change, dont dépend la teneur en fibrinogène. Il convient de noter que toutes sortes de régimes alimentaires et d'autres facteurs n'élimineront pas le problème de son équilibre dans le sang, car les sources de concentration sont des mécanismes héréditaires et encore inexplorés responsables de la synthèse..

Un test sanguin pour le fibrinogène doit être effectué avec une préparation traditionnelle, ce qui exclut de manger dans les huit heures précédant la prise de sang. Le laboratoire effectuant l'analyse doit avoir une bonne réputation et une bonne expérience dans de telles recherches. Il est conseillé d'effectuer des tests répétés pour déterminer la dynamique. L'exhaustivité de l'analyse est fournie par un coagulogramme, qui reflète tous les facteurs d'interaction impliqués dans l'hémostase, tels que: prothrombine, indice de prothrombine, temps de thrombine, APTT, etc. Seulement dans ce cas, il est possible de tirer une conclusion complète sur la coagulation sanguine.

Fibrinogène dans le sang

Le fibrinogène dans le sang est l'un des principaux indicateurs de la coagulation sanguine, qui est déterminé au cours d'une étude coagulologique (coagulogramme ou hémostasiogramme). Cette analyse est prescrite à toutes les femmes enceintes de manière planifiée, généralement une fois par trimestre, selon les indications - plus souvent.

Une analyse du fibrinogène et d'autres indicateurs de la coagulation sanguine peut être prescrite avant même l'arrêt de la contraception et le début de la planification de la grossesse, si la femme enceinte a des antécédents de:

  • Fausse couche des grossesses précédentes.
  • Grossesses biochimiques récurrentes.
  • Les grossesses précédentes se sont déroulées avec des complications: gestose, insuffisance placentaire.

Dans cet article, nous parlerons de ce qu'est un test sanguin de fibrinogène, des troubles qu'il aide à identifier et pourquoi il est important de le prendre pendant la grossesse..

Qu'est-ce que le fibrinogène?

Le fibrinogène est une protéine, l'un des principaux facteurs de la coagulation sanguine. Il est nécessaire à la formation de caillots sanguins et à l'arrêt des saignements, aide à la guérison des tissus endommagés et à la restauration de leur apport sanguin. Si les parois des vaisseaux de tout calibre sont endommagées, une cascade de réactions biochimiques est déclenchée dans le sang, dont la dernière est la conversion du fibrinogène en fibrine. Un caillot de sang se forme. Presque immédiatement après cela, une autre cascade de réactions commence - le système anticoagulant sanguin.

Le fibrinogène est synthétisé par les cellules hépatiques et est constamment présent dans le sang à une certaine concentration. Si la paroi du vaisseau est endommagée, elle se transforme, à l'aide de l'enzyme thrombine, en fibrine, qui forme des polymères sous forme de filaments blancs - ils font partie du caillot sanguin. Un changement de la concentration de fibrinogène dans le sang menace un saignement ou une thrombose.

Pendant la grossesse, environ 600 ml de sang traversent les vaisseaux placentaires toutes les minutes. Une fois le placenta détaché et sorti pendant le travail, une surface saignante reste sur la muqueuse de l'utérus. Pendant l'accouchement, une femme perd environ 500 ml de sang (lors d'une césarienne, deux fois plus - une moyenne de 1000 ml). Mais alors l'utérus se contracte, les vaisseaux se contractent et le saignement s'arrête. Il est très important que, en même temps, il y ait un équilibre dans le travail des systèmes de coagulation sanguine et d'anticoagulation..

Pendant la grossesse, sous l'influence d'hormones, le système de coagulation sanguine est activé. Le corps, pour ainsi dire, «se prépare» à faire face à une perte de sang physiologique à un moment crucial.

Le taux de fibrinogène dans le sang de la femme enceinte augmente progressivement et au troisième trimestre augmente 2-3 fois par rapport aux valeurs normales. Cela se produit sous l'influence des hormones.

Normes de fibrinogène dans le sang chez les femmes

  • Si la femme n'est pas enceinte: 1,8-3,5 g / l.
  • 1-13 semaines de gestation: 2,12 - 4,33 g / l.
  • 13-21 semaines de gestation: 2,9-5,3 g / l.
  • 21-29 semaines de gestation: 3-5,7 g / l.
  • 29–35 semaines de gestation: 3,2–5,7 g / l.
  • 35–42 semaines de gestation: 3,5–6,5 g / l.

Nous avons donc découvert que l'hypercoagulation (augmentation de la coagulation sanguine) chez les femmes enceintes est normale. Mais une activation excessive de la coagulation et un affaiblissement du système anticoagulant peuvent entraîner des complications: arrêt du développement de la grossesse à tout moment, prééclampsie et insuffisance fœtal-placentaire, pouvant entraîner la naissance de petits enfants en mauvaise santé. N'oublie pas ta maman. Un déséquilibre entre les systèmes de coagulation et d'anticoagulation peut provoquer des complications de la période post-partum: thrombose, saignement. Le plus grave est la coagulation intravasculaire disséminée.

Pendant la grossesse, le risque d'une condition dangereuse - la thrombose veineuse profonde, augmente cinq fois..

Le risque de thrombose augmente si une femme mène une vie sédentaire (par conséquent, les femmes enceintes ont besoin à tout moment d'activité physique - si la grossesse se déroule sans complications), est obèse, fume si la femme enceinte a plus de 40 ans, si elle a des valves cardiaques artificielles, avec auto-immunité conditions: lupus érythémateux disséminé, syndrome des antiphospholipides, thyroïdite auto-immune chronique. Les femmes enceintes atteintes de thrombophilie génétique ou acquise sont à risque de thrombose des petits et grands vaisseaux.

Le taux de fibrinogène diminue progressivement après l'accouchement et après une césarienne, il augmente pendant un certain temps.

Une hypercoagulabilité sévère pendant la grossesse entraîne des complications telles que thrombose placentaire, prééclampsie, retard de croissance intra-utérin, fausses couches répétées.

La thrombose veineuse profonde et l'embolie pulmonaire sont l'une des principales causes de décès maternel.

Certains médicaments hormonaux (contenant des hormones œstrogènes) peuvent augmenter ce risque. Par conséquent, il est très important pour toutes les femmes recevant une hormonothérapie combinée (contraception hormonale combinée, hormonothérapie cyclique, hormonothérapie ménopausique) de donner régulièrement du sang pour le fibrinogène et d'autres indicateurs des systèmes de coagulation sanguine et d'anticoagulation (une fois tous les 6 à 12 mois, sur la base de données cliniques et anamnestiques).

COMMENT L'ANALYSE EST EFFECTUÉE?

Le taux de fibrinogène dans le sang est évalué lors d'un coagulogramme, ainsi que d'autres indicateurs de coagulation: protéine S libre, facteur VIII, protéine C, plasminogène, anticoagulant lupique, antithrombine III, D-dimère, prothrombine, temps de thrombine, APTT, INR. Il est important d'évaluer les principaux indicateurs de l'hémogramme (érythrocytes, hémoglobine, leucocytes et plaquettes).

Une petite quantité de sang est prélevée dans une veine pour la recherche.

Comment bien se préparer à l'examen

  • Le sang pour le fibrinogène doit être prélevé à jeun. Vous ne pouvez rien manger en 12 heures.
  • Une surcharge physique et psycho-émotionnelle est contre-indiquée 30 minutes avant l'intervention. Par conséquent, vous devez venir à la clinique à l'avance, vous asseoir, vous détendre devant la salle de traitement..
  • Ne pas fumer en 30 minutes. Vous devez vous séparer d'une mauvaise habitude avant même de décider d'avoir un bébé..

Dans quelles conditions le taux de fibrinogène change-t-il??

Les taux de fibrinogène dans le sang augmentent pendant les processus inflammatoires, les lésions tissulaires et la mort. Une diminution se produit lorsque la synthèse est altérée et des saignements graves, lorsque les réserves du système de coagulation sanguine sont épuisées. En soi, un changement du taux de fibrinogène n'aidera pas à établir un diagnostic précis, il signale seulement que tout n'est pas en ordre dans le corps.

Raisons de l'augmentationRaisons du déclin
Grossesse.
Interventions chirurgicales reportées, y compris la césarienne.
Grippe et autres infections aiguës.
Pneumonie.
Prendre des médicaments hormonaux.
AVC reporté (le premier jour).
Infarctus du myocarde reporté.
Brûlures.
Hypothyroïdie.
Amylose.
Maladies oncologiques.
Dysfonctionnement hépatique dans l'hépatite, la cirrhose.

Manque de vitamines B12, C.

Certaines maladies héréditaires associées à des anomalies génétiques.

© Copyright 2021 www.emedicalpracticeloan.com Tous Droits Réservés