Marqueur tumoral AFP

Spasme

Une analyse pour déterminer le niveau de certains marqueurs tumoraux permet de déterminer le cancer à un stade précoce, conjointement avec d'autres méthodes de diagnostic. Dans cet article, nous fournirons des informations sur l'un des marqueurs tumoraux - l'AFP. Nous essaierons de répondre aux questions «marqueur tumoral AFP - qu'est-ce que c'est? Sous quelles pathologies change sa concentration dans le sang? "

Qu'est-ce que l'AFP - marqueur tumoral?

Les marqueurs tumoraux sont une sorte de cellules protéiniques qui sont la réponse du corps à la présence et à la croissance de cellules cancéreuses dans le corps, ou une tumeur maligne elle-même produit ce type de molécule. Il existe aujourd'hui plus de 200 types de marqueurs tumoraux. Le nombre de marqueurs tumoraux peut être vérifié en effectuant un test sanguin.

En plus de détecter les cellules cancéreuses, les marqueurs tumoraux vous permettent d'observer la dynamique après le traitement du cancer et de prévenir leur récidive..

En médecine, les marqueurs tumoraux sont divisés en types: premier et deuxième. Le premier type de marqueurs tumoraux comprend les protéines qui sont produites dans le sang directement par la tumeur maligne elle-même. Le deuxième type de marqueurs tumoraux est produit par des cellules saines normales en réponse du système immunitaire à la présence de cellules non spécifiques dans le corps. Comme les marqueurs tumoraux du premier type sont plus informatifs pour établir un diagnostic, leur concentration dans le sang est d'abord vérifiée. Après, les marqueurs tumoraux du deuxième type sont étudiés.

Marqueur tumoral AFP (alpha-foetoprotéine, alpha-foetoprotéine) - un marqueur du premier type. Histologiquement, c'est une protéine à deux composants (glycoprotéine). Il est principalement produit dans la vésicule biliaire, le foie, les intestins de l'embryon au cours de l'ontogenèse (développement intra-utérin du fœtus). Chez les femmes non enceintes, ainsi que les hommes, la norme d'alpha-foetoprotéine ne dépasse pas 15 ng / ml et est synthétisée dans le foie.

Cliniques de premier plan en Israël

Le rôle de cette protéine dans la formation correcte du fœtus est inestimable. Il a des caractéristiques telles que:

  • Transport de cellules. Chez un adulte, cette tâche est effectuée par l'albumine;
  • Contrôle les œstrogènes produits pendant la grossesse;
  • Protège le fœtus des effets négatifs du système immunitaire. Pendant la grossesse, le système immunitaire perçoit l'embryon comme un corps étranger et l'attaque dans le but de le rejeter. Dans ce cas, la protéine AFP sert en quelque sorte de barrière pour le fœtus.

Il est à noter que le taux de cette protéine doit correspondre strictement à l'âge gestationnel. Habituellement, à 13 semaines, le taux d'AFP le plus élevé chez le fœtus est observé, tandis que, comme chez une femme enceinte, une concentration élevée est trouvée dans le sang à 30-32 semaines. Et les valeurs de cette protéine commencent à croître à partir de la 10e semaine à compter du jour de la conception. À la fin de la première année de vie d'un enfant, le niveau d'α-fœtoprotéine est comparé au niveau de cette protéine dans le sang d'un adulte..

En gynécologie, conjointement avec la génétique, un écart par rapport aux normes du niveau d'AFP, en combinaison avec d'autres types d'hormones, peut indiquer la présence d'anomalies dans le développement du fœtus, des mutations chromosomiques.

En oncologie, chez les femmes et les hommes non enceintes, des taux d'AFP élevés peuvent indiquer un cancer du foie, de l'utérus, des glandes mammaires et des poumons. La présence de ce marqueur dans le sang indique que le corps tente de combattre les cellules cancéreuses. En plus du cancer, une modification du taux d'α-fétoprotéine peut indiquer la présence d'une cirrhose du foie, ainsi que d'une hépatite.

Une augmentation ou une diminution de la concentration du marqueur tumoral AFP dans le sang ne peut pas indiquer à 100% la présence de tumeurs cancéreuses, et encore plus elle ne peut pas être jugée par ces indications, quant à la taille et le niveau de propagation de la pathologie. Pour établir un diagnostic précis, il est nécessaire d'effectuer des mesures de diagnostic plus poussées..

Pourquoi le contrôle du niveau AFP est-il attribué??

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il devient nécessaire de vérifier la quantité d'α-foetoprotéine dans le sang:

  • Les femmes enceintes à certains stades de la grossesse pour la détection rapide des anomalies fœtales, la présence de mutations chromosomiques;
  • Comme moyen supplémentaire de diagnostiquer le cancer du foie, du pancréas, des testicules, des poumons, du côlon et d'autres types de cancer mal différenciés;
  • On peut juger de la présence de processus métastatiques dans le corps;
  • En plus des maladies oncologiques, l'AFP peut indiquer une hépatite, une cirrhose hépatique, un colmatage des voies biliaires, une cholélithiase, des lésions hépatiques dues à une dépendance à l'alcool;
  • Le niveau du marqueur tumoral AFP dans le sang peut être une sorte d'indicateur après un traitement contre le cancer. Par son contenu dans le sang, on peut observer la dynamique de la maladie, ainsi que le succès des tactiques de traitement choisies. De plus, une augmentation soudaine du taux d'α-fétoprotéine peut indiquer une rechute.

Il est à noter que la concentration de cette protéine dans les maladies oncologiques atteint plus de 400 UI / ml. Pour les pathologies non oncologiques, ces chiffres sont plusieurs fois inférieurs..

Même un niveau élevé d'α-fétoprotéine à 16 semaines de gestation peut ne pas nécessairement être un indicateur de mutations chez un enfant, et un faible niveau - la présence du syndrome de Down. Mais ce fait ne peut être ignoré. Diagnostics supplémentaires requis.

Dans quels cas l'AFP augmente?

Une augmentation significative du taux d'α-fétoprotéine dans le sang peut indiquer des pathologies telles que:

  • Cancer du foie dans 90% des cas;
  • La présence d'un cancer des ovaires, du sein, des poumons, des intestins;
  • La présence de processus métastatiques dans le corps - dans 10% des cas;
  • La présence de processus pathologiques dans le foie (cirrhose, hépatite, intoxication alcoolique, lésion hépatique);
  • Une femme enceinte a un cancer du fœtus, des anomalies dans le développement des organes internes du fœtus (organes urinaires, œsophage, intestins, os). Le risque de fausse couche est également élevé, des modifications pathologiques du placenta sont possibles.

Dans quels cas l'AFP diminue?

Une diminution du taux d'α-fétoprotéine est également un motif de suspicion de la présence d'un certain nombre de maladies:

  • Mutations dans les chromosomes fœtaux (syndrome de Down, Edwards, Patau);
  • Il existe une possibilité de mort fœtale pendant le développement intra-utérin. En médecine, ce phénomène est appelé «grossesse gelée»;
  • Si une femme a pris beaucoup de poids excessif pendant la grossesse, le taux d'AFP peut également diminuer;
  • Inhibition du développement fœtal en raison de la prolifération des villosités choriales.

Vous voulez connaître le coût du traitement du cancer à l'étranger?

* Ayant reçu des données sur la maladie du patient, le représentant de la clinique pourra calculer le prix exact du traitement.

Règles d'analyse

L'étape de préparation à la livraison de l'analyse est importante pour une performance fiable. Les recommandations sont les suivantes:

  1. La veille de la procédure, il est préférable d'abandonner complètement l'alcool, ainsi que les aliments gras, frits et fumés;
  2. Il est préférable de passer le test à jeun, ou du moins au plus tôt 4 heures après le dernier repas;
  3. Évitez toute surcharge physique et émotionnelle une heure avant la procédure;
  4. Vous ne devez pas fumer une demi-heure avant de passer le test;
  5. Les experts recommandent de ne pas prendre de vitamines B au moins 8 heures avant la procédure..

Le coût de l'analyse est généralement insignifiant et ce type d'examen de laboratoire peut être effectué dans n'importe quel hôpital.

Le taux de marqueur tumoral AFP

En moyenne, les résultats des tests sont publiés 1 à 3 jours après le prélèvement sanguin. Le décryptage des résultats doit obligatoirement être pris en charge par un médecin qui prend en compte le sexe, l'âge du patient, les maladies concomitantes, etc..

Les normes du marqueur tumoral sont les suivantes:

HommesFemmes
ÂgeJusqu'à 1 mois.À partir d'un mois jusqu'à 1 anPlus d'un anJusqu'à 1 mois.À partir d'un mois jusqu'à 1 anPlus d'un an
Taux (UI / ml)0,5 à 136000,5 à 23,50,9 à 6,670,5 à 157400,5 à 64,30,9 à 6,67

Chez la femme enceinte:

Période de grossesse (en semaines)1-1212-1515-1919-2424-2828-3030-32
Taux (UI / ml)0,5 -1515 - 6015 à 9527 - 12552-14067 - 150100 - 250

En plus de l'unité de mesure UI / ml, ng / ml est également utilisé. Si les résultats ont été donnés en ng / ml, ils peuvent être convertis en UI / ml en utilisant la formule: 1 ng / ml * 0,83 = UI / ml.

Tout écart par rapport aux normes de la médecine est considéré comme une pathologie et une raison d'un examen plus approfondi. Mais des écarts mineurs par rapport à la norme sont autorisés dans les cas suivants:

  1. Comme le montre la recherche médicale, la teneur en α-fétoprotéine est plus élevée dans la race négroïde que chez les personnes appartenant à la race mongoloïde;
  2. Si une personne a réussi les tests quelques jours après une infection virale ou bactérienne, ce fait peut également affecter l'efficacité des tests;
  3. Dans les grossesses multiples, les médecins autorisent des écarts par rapport à la norme du marqueur tumoral AFP, mais insignifiants.

Vidéos connexes:

conclusions

De tout ce qui précède, nous pouvons conclure que l'analyse pour déterminer le niveau du marqueur tumoral AFP ne peut qu'indiquer indirectement la présence d'anomalies dans le développement intra-utérin du fœtus. Dans tous les cas, vous devez subir plusieurs études de dépistage à certains stades de la grossesse..

Il faut également noter qu'en oncologie le marqueur tumoral AFP, et en effet tout autre type de marqueur tumoral, n'est pas utilisé comme outil de diagnostic, mais n'est qu'un des indicateurs d'une éventuelle maladie oncologique. Le plus souvent, la dynamique de sa croissance est observée pour évaluer l'efficacité du traitement du cancer..

Analyse AFP: quand est-elle réalisée et que montre-t-elle? Normes et écarts

L'alpha-foetoprotéine est une protéine spécifique qui est produite par les tissus de l'embryon. Dans le sang d'un adulte, il est possible de suivre le niveau non pas de la substance elle-même, mais de ses «traces», mais ce sont néanmoins des indicateurs importants du travail bien coordonné du corps.

L'AFP est un marqueur tumoral, par conséquent, l'analyse pour déterminer le niveau de cet élément permet d'identifier le développement de processus tumoraux dans les tissus de divers organes. De plus, une augmentation ou une diminution des indicateurs protéiques peut indiquer d'autres pathologies survenant dans le corps humain. Pour cette raison, il est important de comprendre quel est le taux d'alpha-foetoprotéine dans le sang chez l'homme et la femme lorsqu'une étude est réalisée pour déterminer le niveau d'une substance et pourquoi des écarts se produisent..

À qui un test AFP est-il attribué et comment le faire??

Donc, l'analyse de l'alpha-foetoprotéine - quelle est cette procédure de diagnostic? Ce test implique la collecte de sang veineux pour d'autres recherches en laboratoire afin de déterminer la quantité de protéines spécifiques dans le corps humain. Cette substance est dans le sang des femmes et des hommes, mais les indicateurs de la norme pour les deux sexes sont différents.

Quand le test est-il fait?

Un test d'alpha-foetoprotéine est effectué pour:

  • confirmation ou réfutation de la présence de pathologies prénatales: syndrome de Down, anomalies du développement des reins, du cerveau, des organes du tractus gastro-intestinal chez le fœtus, etc.
  • détecter un cancer du foie ou des métastases cancéreuses d'autres organes dans le tissu hépatique;
  • exclusion ou confirmation de la présence de processus oncologiques (en particulier cancéreux) dans les organes du système urinaire;
  • contrôle de l'efficacité du traitement des tumeurs de localisation variée. Dans ce cas, un test sanguin pour l'AFP est effectué à la fois avant le début du traitement et après son achèvement. Si nécessaire, le test peut être effectué pendant le cours thérapeutique..

Entre autres, l'analyse du marqueur tumoral alpha-fœtoprotéine est nécessaire pour les patients atteints de cirrhose hépatique et d'hépatite. Ces pathologies ont tendance à conduire au développement de processus oncologiques et à la formation de tumeurs cancéreuses dans les cellules hépatiques. C'est pourquoi il est si important d'identifier le niveau d'AFP et de commencer immédiatement le traitement nécessaire pour éviter des conséquences dangereuses..

Si nous parlons de ce qu'est une analyse de l'alpha-foetoprotéine chez l'homme, alors l'étude est nécessaire pour détecter le cancer des testicules à un stade précoce de développement.

C'est important. La particularité de ce test est qu'il aide à déterminer la présence d'un processus oncologique avant même que le patient ne présente les premiers symptômes de la pathologie. Cela aide à répondre aux changements en temps opportun et à démarrer un traitement d'urgence en éliminant le risque de complications supplémentaires..

Comment la recherche est effectuée?

Pour déterminer la teneur en alpha-foetoprotéine, du sang veineux est nécessaire. L'échantillonnage du biomatériau est effectué le matin. Le test ne nécessite que 10 ml de sang, mais pour que les données soient correctes, il est nécessaire de préparer soigneusement la procédure de don de sang à l'AFP..

Lignes directrices pour la préparation d'un essai clinique

Quelques jours avant de vous rendre au laboratoire, vous devez:

  • refuser le petit déjeuner;
  • dîner au plus tard à 19 h;
  • exclure la malbouffe: frite, salée, épicée, riche en calories, etc.
  • abandonner l'alcool;
  • arrêter de fumer.

Quelque part dans 10 à 14 jours, vous devriez arrêter de prendre des médicaments hormonaux et autres médicaments puissants. 3-5 jours avant l'étude, vous devez réduire l'intensité de l'activité physique.

Quelles sont les valeurs normales de l'alpha FP?

La norme des données d'analyse de l'alpha-foetoprotéine chez l'homme et la femme adultes est générale et est de 15 ng / ml de biomatériau. Cependant, la catégorie d'âge des patients a également un effet direct sur les indicateurs d'une protéine spécifique, par conséquent, nous examinerons en détail les valeurs optimales d'AFP pour les deux sexes..

  1. Chez les garçons nouveau-nés, la norme est considérée comme comprise entre 0,5 et 13600 U / ml, chez les filles - de 0,5 à 15740 U / ml.
  2. Chez les garçons de 1 mois à 1 an, les valeurs optimales se situent à moins de 23,5 U / ml. Chez les filles, ces indicateurs sont 2,5 fois plus élevés et s'élèvent à 64,3 U / ml de sang.
  3. Noma d'alpha-foetoprotéine chez les enfants de plus d'un an, ainsi que chez les hommes et les femmes adultes - pas plus de 6,67 U / ml.

Le résultat de l'étude dépend également de la méthode utilisée. Par conséquent, il ne faut pas s'étonner que le taux d'analyse de l'alpha-foetoprotéine chez les femmes, les hommes et les enfants puisse différer si des tests répétés étaient effectués dans différents laboratoires..

Le médecin traitant et le personnel du laboratoire connaissent cette spécificité de l'analyse, il ne devrait donc y avoir aucune erreur dans les données finales. Avec les résultats alarmants de l'étude, il ne sera pas superflu de la refaire. Si la norme d'alpha-foetoprotéine dans le test sanguin chez l'homme, la femme ou l'enfant est à nouveau violée, le médecin doit prescrire des méthodes de diagnostic supplémentaires.

Raisons possibles des écarts

Que montre le test d'alpha-foetoprotéine? Après avoir effectué une manipulation diagnostique clinique, des écarts vers le haut ou vers le bas peuvent être détectés. De quoi témoignent-ils et y a-t-il des raisons de s'inquiéter? Examinons les causes les plus courantes d'anomalies de l'alpha-foetoprotéine (AFP) chez les femmes et les hommes.

Augmentation de l'alpha FP

Si l'alpha-foetoprotéine est élevée, cela peut être dû à:

  • cancer du foie, de l'estomac, des poumons et de certains autres organes internes;
  • tératome;
  • cirrhose;
  • processus inflammatoires dans le foie;
  • intoxication alcoolique avec de graves lésions des tissus hépatiques;
  • opérations passées sur le foie;
  • troubles d'immunodéficience congénitale ou acquise.

L'alpha-foetoprotéine est élevée chez les hommes souffrant de tumeurs germinales testiculaires. L'écart par rapport à la norme de cette substance est directement influencé et perturbé dans le processus d'hémostase..

Les anomalies ci-dessus ne constituent pas encore une liste complète des raisons de cet écart. Que montre le marqueur tumoral alpha-foetoprotéine? Ses résultats peuvent indiquer la présence de:

  • dommages mécaniques au tissu hépatique;
  • diabète sucré;
  • sclérose en plaques;
  • pathologies cardiaques;
  • maladie du rein;
  • violations dans le tube digestif.

Mais plus souvent, lorsqu'on lui demande ce que signifie une teneur accrue en AFP dans un test sanguin chez les hommes et les femmes, la réponse ne semble pas optimiste, car dans la plupart des cas, le médecin a toutes les raisons de soupçonner que le patient développe un processus oncologique ou une maladie du foie. Pour cette raison, il est important de réaliser des mesures diagnostiques complémentaires afin d'identifier la source du malaise et, si possible, de l'éliminer rapidement pour éviter les complications..

Diminuer l'AFP

Que signifie un test sanguin AFP faible? Cette déviation se produit plus souvent chez les femmes enceintes, car l'alpha AF joue un rôle important dans la formation et le développement du fœtus. Sa forte diminution peut être un signe du développement de maladies génétiques chez un enfant, ainsi que des anomalies dans le développement du cerveau et d'autres organes internes..

La comparaison des taux d'AFP avec ceux de l'hCG et de l'œstriol est d'une grande importance. Si, lors du déchiffrement des résultats de l'analyse de l'alpha-foetoprotéine, une augmentation de leur concentration a été détectée, ou d'autres changements alarmants, cela peut signaler un risque d'interruption de grossesse. C'est l'identification d'une telle violation dans l'étude clinique du sang pour la FA alpha qui aide à prévenir l'avortement spontané ou le travail prématuré..

Rôle de l'AFP dans le diagnostic de la maladie et le contrôle du traitement

Le rôle de l'analyse AFP dans le diagnostic de diverses maladies est assez significatif. Dans ce cas, le test est effectué non seulement pour identifier les processus pathologiques, mais également pour contrôler le processus de leur traitement. Dans ce cas, l'interprétation des données de recherche sera effectuée comme suit:

  1. Si au cours du traitement, les valeurs alpha AF diminuent lentement mais régulièrement, cela indique que le patient se rétablit progressivement. Le médicament prescrit par le médecin se poursuit, l'analyse est effectuée à intervalles réguliers.
  2. Si, lors du décodage des données, le marqueur tumoral AFP reste dévié de la norme vers le côté supérieur, ou si les indicateurs continuent à augmenter, cela indique la progression rapide du processus pathologique. Un phénomène similaire nécessite une intervention médicale urgente, car il menace de complications dangereuses.
  3. En cas d'arrêt du traitement pour un cancer, les indicateurs AFP doivent se normaliser complètement. Si le niveau de la substance est encore légèrement augmenté, cela peut indiquer qu'une certaine quantité de tissu cancéreux reste encore dans le corps du patient..
  4. Si la concentration d'AFP a diminué après le traitement anticancéreux effectué, mais avec le temps a recommencé à augmenter, cela indique une rechute du processus oncologique. Dans une telle situation, une aide d'urgence est fournie pour arrêter la progression de la maladie..

Ce qu'il faut faire si l'alpha-fœtoprotéine du nouveau venu est élevé est décidé exclusivement par un spécialiste. Tout dépend du type de maladie détectée et du danger qu'elle représente pour la santé du patient.

La principale chose dont le patient lui-même doit se souvenir est que l'automédication dans cette situation est catégoriquement inacceptable. Non seulement cela échouera - ce sera dangereux, car cela créera des conditions favorables au développement ultérieur du processus pathologique existant!

ANALYSE SANGUINE POUR LES ONCOMARQUEURS: TYPES DE ONCOMARQUEURS ET INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS

ANALYSE SANGUINE POUR LES ONCOMARQUEURS: TYPES DE ONCOMARQUEURS ET INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS

L'incidence des néoplasmes malins est l'un des graves problèmes auxquels l'humanité est confrontée.

Malgré le développement progressif constant de la médecine pratique, l'incidence des processus tumoraux occupe l'une des premières places dans la structure générale des problèmes médicaux..

Les raisons de l'augmentation de la croissance du cancer chez les humains sont variées..

À bien des égards, la croissance des tumeurs provoque

  • situation écologique
  • fumer du tabac
  • alcool et boire
  • drogues
  • une énorme quantité de cancérogènes dans les aliments et la vie quotidienne
  • une longévité accrue
  • mode de vie sédentaire.

Mais l'incidence des néoplasmes malins augmente également chez les jeunes....

Quels sont les marqueurs tumoraux

Ce qui est nécessaire pour réussir l'analyse des marqueurs tumoraux

La norme et l'interprétation des résultats du marqueur tumoral AFP CEA (antigène cancéreux embryonnaire CEA, antigène CD66E):

norme et interprétation des résultats du CA 125:

norme et interprétation des résultats Marqueur tumoral CA 15-3

Marqueur tumoral CA 19-9

Marqueur tumoral CA 72-4

Marqueur tumoral Cyfra 21-1

Antigène spécifique de la prostate (PSA): la norme et les écarts

Marqueur tumoral CA 242: norme et écarts

QUE SONT LES ONCOMARKERS

Est-il possible de détecter un cancer à un stade précoce, ou de suspecter son développement, des tendances à former une tumeur?

La médecine cherche des moyens de diagnostic précoce.

À ce stade, il est possible de déterminer le début du processus tumoral par des marqueurs tumoraux - des protéines spécifiques qui peuvent être détectées par des méthodes de laboratoire dans le sang et l'urine aux stades précliniques du processus pathologique.

Ces substances diagnostiques sont sécrétées par les cellules tumorales.

Marqueurs tumoraux - substances de nature protéique qui peuvent être trouvées dans le sang ou l'urine des personnes prédisposées au cancer.

Les cellules tumorales libèrent des marqueurs tumoraux dans le sang à partir du moment où le néoplasme commence à se développer, ce qui détermine le diagnostic de la maladie au stade préclinique. Par la valeur des marqueurs tumoraux, on peut juger à la fois de la présence d'un processus tumoral et de l'effet du traitement. De plus, l'observation dynamique des marqueurs tumoraux vous permet de déterminer le tout début d'une rechute de la maladie..

Attention: à ce jour, plus de deux cents marqueurs tumoraux sont connus. Certains d'entre eux sont assez spécifiques, ce qui signifie que par la valeur de l'analyse, il est possible de déterminer la localisation de la tumeur..

Les maladies de nature non oncologique peuvent également conduire à une augmentation de la valeur des marqueurs tumoraux. Environ 20 types de marqueurs tumoraux sont d'une importance primordiale dans la pratique..

CE QUI EST NÉCESSAIRE POUR LA SOUMISSION D'UNE ANALYSE POUR LES ONCOMARQUEURS

  • L'analyse doit être prescrite par un médecin.
  • Avant de se rendre, le patient doit suivre certaines règles:
  • le sang doit être donné le matin (au plus tôt 8 à 12 heures après le dernier repas);
  • trois jours avant le test, il faut exclure l'alcool, le tabagisme, les aliments riches en graisses.
  • Vous devez également vous abstenir de produits marinés et fumés;
  • il est important que la veille, le patient ne s'expose pas à une surcharge physique;
  • avant de passer le test, vous ne devez pas prendre de médicaments autres que ceux nécessaires pour des raisons de santé (après avoir consulté un médecin);
  • lors de la réussite de certains tests, vous devez exclure les rapports sexuels pendant le temps spécifié par le médecin.

NORME ET INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS DU MARQUEUR AFP (alpha-foetoprotéine)

AFP (alpha-foetoprotéine, alpha-foetoprotéine) Ce marqueur tumoral est une glycoprotéine de structure chimique et est similaire à l'albumine. Norme: jusqu'à 10 ng / ml, (8 UI / ml), la teneur supérieure à 10 UI / ml est un indicateur de pathologie. Pour convertir les unités du résultat de l'analyse, vous pouvez utiliser les formules: ng / ml = UI / ml x 1,21 ou UI / ml = ng / ml x 0,83

Avec des indicateurs dangereux de ce marqueur, il faut soupçonner:

  • tumeur du foie (carcinome hépatocellulaire);
  • lésions métastatiques du tissu hépatique avec un foyer principal dans les glandes mammaires;
  • cancer des bronches et des poumons, du tractus gastro-intestinal (cancer du rectum et du côlon sigmoïde);
  • processus tumoraux dans les ovaires chez la femme et dans les testicules chez l'homme.

Autres maladies dans lesquelles les taux d'AFP peuvent augmenter:

  • processus cirrhotiques du foie;
  • inflammation du foie (hépatite), à ​​la fois sous forme aiguë et chronique;
  • pathologies accompagnées d'insuffisance rénale chronique;
  • pendant la grossesse avec le développement de malformations fœtales.

Site de localisation AFP: plasma sanguin; bile; fluide pleural; liquide amniotique; liquide ascitique (trouvé dans la cavité abdominale).

CEA (ANTIGÈNE CANCER-EMBRYONIQUE CEA, ANTIGÈNE CD66E):

NORME ET INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS DES RAYONS est un marqueur non spécifique. Il est produit par les cellules en développement du tube digestif fœtal. Chez l'adulte, il est déterminé en quantités minimales.

Norme: jusqu'à 5 ng / ml (selon certaines sources - jusqu'à 6,3 ng / ml). Attention: une légère augmentation du CEA est observée chez les fumeurs.

Si le taux de CEA est supérieur à 20 ng / ml, le patient doit être suspecté de:

  • tumeur maligne du tractus gastro-intestinal (estomac, gros intestin, rectum);
  • processus malin du sein;
  • néoplasmes de la prostate, système reproducteur des hommes et des femmes, glande thyroïde;
  • processus métastatiques dans le foie et les formations osseuses.

Si le taux de CEA est jusqu'à 10 ng / ml, le patient est susceptible d'avoir:

processus pathologiques dans le foie (inflammation, cirrhose);

polypes intestinaux, maladie de Crohn;

maladies du pancréas;

processus tuberculeux, pneumonie (pneumonie), fibrose kystique;

processus métastatique postopératoire.

CA 125: NORME ET INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS

Oncomarker CA 125:

Antigène glucidique 125, marqueur tumoral du cancer de l'ovaire.

Taux: 4,0-8,8 × 109 / L (0-30 UI / ml).

Avec une augmentation de l'indicateur au-dessus de 35 U / ml, le cancer de l'ovaire est détecté dans 90% des cas. Des niveaux élevés de CA 125, plus de 30 UI / ml peuvent indiquer

  • maladies malignes: organes génitaux féminins (ovaires - dans la plupart des cas, moins souvent cancer de l'endomètre (couche interne de l'utérus), trompes de Fallope;
  • organes respiratoires (moins spécifiques);
  • organes du tractus gastro-intestinal et du pancréas.

Dans des cas plus rares, le CA 125 se trouve dans des processus non oncologiques:

  • endométriose - croissance excessive de la couche interne de l'utérus;
  • adémomyose - germination de la couche interne de l'utérus dans le tissu musculaire;
  • pendant la menstruation et la grossesse;
  • avec inflammation des organes génitaux féminins; maladie inflammatoire du foie.

ONCOMARKER CA 15-3 La glycoprotéine de type mucine (antigène glucidique 15-3) fait référence aux marqueurs tumoraux des processus néoplasiques (tumoraux) se produisant dans la glande mammaire. Norme: 9.2-38 U / L, dans certains laboratoires - 0-22 U / ml

Attention: dans 80% des cas de cancer du sein chez les femmes métastasées, ce marqueur tumoral est augmenté.

Le contenu du CA 15-3 est informatif pour le suivi du traitement..

Il est utilisé pour le diagnostic:

  • carcinome du sein;
  • les bronchocarcinomes;
  • cancer du tractus gastro-intestinal et du système hépato-biliaire;
  • aux stades avancés du cancer des organes génitaux féminins.

De plus, l'indicateur CA 15-3 peut augmenter lorsque:

  • néoplasmes bénins et maladies inflammatoires des glandes mammaires;
  • processus hépatiques cirrhotiques;
  • comme une "poussée" physiologique dans la 2ème moitié de la grossesse;
  • certains processus auto-immuns.

ONCOMARKER CA 19-9

Marqueur tumoral CA 19-9: Le marqueur tumoral est un antigène glucidique 19-9 (CA 19-9), qui est utilisé pour le diagnostic précoce des néoplasmes du tractus gastro-intestinal. L'analyse la plus informative pour les tumeurs pancréatiques. La spécificité dans ce cas est élevée et s'élève à 82%.

Avec des problèmes tumoraux du système biliaire et du foie, elle est spécifique dans 72% des cas. Norme: 0-37 U / ml Une concentration de 40 UI / ml et plus est considérée comme dangereuse.

Oncomarker CA 19-9 vous permet de déterminer: les processus malins

  • Tractus gastro-intestinal (cancer de l'estomac, des intestins);
  • cancer du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires;
  • cancer des organes génitaux féminins et des glandes mammaires;
  • cancer de la vessie.

Parmi les processus de nature non néoplasique, CA 19-9 augmente dans le cas de:

  • changements inflammatoires et processus cirrhotiques dans les maladies du foie;
  • maladies des voies biliaires et de la vésicule biliaire (cholécystite, cholangite, cholélithiase);
  • fibrose kystique (dommages aux glandes de sécrétion externe et problèmes respiratoires).

ONKOMARKER CA 72-4

L'antigène glucidique 72-4 est le plus informatif dans la détection du cancer gastrique.

Dans un plus petit nombre de cas, il confirme la fiabilité du développement des processus tumoraux dans les poumons et les ovaires.

Norme: jusqu'à 6,9 U / ml Une augmentation des valeurs au-dessus de la norme est typique pour:

  • processus malins du tractus gastro-intestinal (en particulier de l'estomac);
  • cancer des ovaires, de l'utérus, des glandes mammaires;
  • cancer du pancréas.

Des valeurs augmentées sont également déterminées lorsque:

  • processus gynécologiques inflammatoires;
  • kystes et modifications fibreuses des ovaires;
  • modifications inflammatoires et cirrhotiques du foie;
  • processus auto-immuns dans le corps.

ONCOMARKER CYFRA 21-1

Fragment Oncomarker Cytokératine 19 (Cyfra 21-1) - le plus spécifique dans le diagnostic

processus malins de la vessie et l'une des variétés de cancer du poumon (non à petites cellules). Attention: il est généralement prescrit en même temps que le CEA.

Norme: jusqu'à 3,3 ng / l, la valeur Cyfra 21-1 augmente avec:

  • néoplasme malin de la vessie;
  • cancer du système bronchopulmonaire;
  • tumeurs malignes du médiastin.

Une valeur accrue du marqueur tumoral Cyfra 21-1 peut être observée dans les processus inflammatoires chroniques du foie, des reins, ainsi que dans les modifications fibrotiques du tissu pulmonaire..

ANTIGÈNE PROSTATE SPÉCIFIQUE (PSA):

Test sanguin PSA: une protéine sécrétée par le tissu prostatique.

Utilisé pour identifier l'adénome et le cancer de la prostate, ainsi que pour surveiller le traitement.

Une augmentation des valeurs de PSA est observée lorsque:

  • processus malins de la prostate;
  • prostatite infectieuse;
  • adénome de la prostate;

Important: après 50 ans, il est recommandé à tous les hommes de passer un test PSA une fois par an. Dans le sang est déterminé: PSA associé (avec des protéines sanguines); PSA libre (non lié aux protéines sanguines). Il prend également en compte le contenu total du PSA libre et lié - PSA total. Dans un processus malin, le PSA libre est inférieur à celui d'un processus bénin.

CA 242: NORME ET ÉCARTS DE CELLE-CI

Plus spécifique que le marqueur tumoral CA 19-9 pour le cancer du pancréas.

Norme: jusqu'à 30 UI / ml.

DIAGNOSTIC COMPLET La détermination des marqueurs tumoraux peut être attribuée à la fois par des analyses uniques et par des complexes qui permettent d'obtenir des données plus fiables. Dans le même temps, les marqueurs tumoraux peuvent être utilisés pour le cancer de l'estomac, du foie, du sein, de la vessie et d'autres organes. Les complexes sont présentés dans le tableau.

Test d'alpha-foetoprotéine (AFP)

Valeurs normales d'alpha-foetoprotéines

Le tableau montre les valeurs normales (de référence) de cette protéine.

Sol
ÂgeSemaine de grossesseValeurs normales, UI / mlL'hommeJusqu'à 1 mois-0,5 - 13600De 1 mois à 1 an-0,5 - 23,5Plus d'un an-0,9 - 6,67FemmeJusqu'à 1 mois-0,5 - 15740De 1 mois à 1 an-0,5 - 64,3Plus d'un anPas de grossesse0,9 - 6,671 à 12 semaines.0,5 -1512-15 semaines.15 - 6015-19 semaines.15 - 9519-24 semaines.27 - 12524-28 semaines.52 - 14028-30 semaines.67 - 15030-32 semaines.100 - 250

Les unités standard de mesure sont UI / ml, cependant, dans certains laboratoires, il est utilisé - ng / ml.

Chez les adultes, hommes et femmes, le taux d'alpha-foetoprotéine est inférieur à 6,0 ng / ml.

Les valeurs de référence ne sont valables que pour les femmes non enceintes, car la productivité fœtale augmente les valeurs de cette protéine chez les femmes enceintes..

Dans le cas des nouveau-nés, des valeurs supérieures à 100000 ng / ml peuvent être détectées.

(Attention, les intervalles de contrôle peuvent différer d'un laboratoire à l'autre, par conséquent, dans le cas de tests sanguins et urinaires, faites attention aux intervalles indiqués dans le rapport).

Qu'est-ce que l'alpha-foetoprotéine (AFP)?

L'alpha-foetoprotéine (AFP) est une protéine produite principalement par le foie du fœtus (un produit de conception), et chez la femme enceinte par le sac vitellin, une partie de l'embryon comparable au jaune d'un œuf d'oiseau.

Chez les hommes et les femmes non enceintes, l'AFP n'est présente dans le sang qu'en petites quantités, tandis que chez les femmes enceintes, les taux d'AFP dans le sang fœtal et dans le liquide amniotique augmentent jusqu'à environ 12 semaines, puis diminuent progressivement au moment de l'accouchement. Une partie de la protéine alpha-fétoprotéine traverse le placenta et pénètre dans le sang de la mère (c'est pourquoi elle est présente dans le sang de la mère en grande quantité).

C'est la protéine la plus abondante dans le sang du fœtus, mais les taux commencent à baisser dès la fin du premier trimestre, puis se décomposent après la naissance et atteignent les niveaux de base après 8 à 12 mois..

La fonction de cette protéine dans le corps humain est encore inconnue; il existe une hypothèse selon laquelle la protéine pourrait protéger le fœtus d'une stimulation excessive par l'estradiol, mais il n'y a pas encore de preuves suffisantes pour cela.

Si le bébé souffre de certains problèmes de santé, une grande quantité d'AFP est libérée dans le liquide amniotique, qui pénètre ensuite dans la circulation sanguine de la mère. Par conséquent, le test est principalement utilisé pour dépister les anomalies du tube neural telles que le spina bifida et peut être réalisé dans le cadre d'un triple ou d'un test, ou individuellement, en particulier si les tests du premier trimestre indiquent qu'il existe un risque d'anomalies chromosomiques telles que le syndrome de Down (trisomie 21 ) et syndrome d'Edwards (trisomie 18).

Le triple test est une méthode de dépistage, réalisée de préférence entre 15 et 18 semaines de gestation, basée sur l'examen de trois substances dans le sang maternel:

  • alpha-foetoprotéine (AFP);
  • estriol non conjugué;
  • gonadotrophine chorionique (hCG, hCG);

ainsi que d'autres paramètres (poids de la mère, éventuelles conditions de tabagisme). Ces données, évaluées avec l'âge, permettent d'analyser la probabilité d'anomalies chromosomiques chez le fœtus..

Le quadruple test est une approche similaire de l'analyse, qui prend également en compte la valeur de l'inhibine (une hormone de nature protéique).

D'autre part, des taux d'AFP élevés peuvent être trouvés dans certaines lésions et tumeurs hépatiques spécifiques telles que l'hépatite, la cirrhose et le carcinome hépatocellulaire (c'est-à-dire le cancer malin du foie)..

La quantité de protéines, en cas de grossesse, peut également être analysée au moyen d'urine ou de liquide amniotique.

Causes de l'AFP élevée et faible

Une valeur élevée d'alpha-foetoprotéine chez les adultes non enceintes indique des problèmes hépatiques et / ou tumoraux possibles:

Marqueur tumoral

Il convient de noter que tous les cancers affectant le foie, les ovaires et les testicules ne produisent pas d'AFP, et même si les tumeurs le font, l'augmentation n'est pas toujours significative aux stades précoces du cancer; Ce qui complique la situation est le fait que dans certains cas, l'augmentation peut également être trouvée après d'autres types de cancer, tels que le poumon, l'estomac, le côlon, le sein et le lymphome, bien que des tests soient rarement prescrits pour enquêter sur ces maladies particulières..

Par conséquent, une valeur négative ne permet pas aux cliniciens d'exclure un cancer avec une certitude absolue, et le résultat doit toujours être considéré dans un contexte plus général; Sur la base de toutes ces considérations, il devient clair que l'analyse n'est PAS un bon choix comme outil d'enquête pour chaque personne..

Lorsqu'une tumeur produit des quantités détectables d'alpha-foetoprotéine, elle peut être utilisée comme outil de suivi, c'est-à-dire pour suivre la progression de la maladie et la réponse au traitement. Si la concentration d'AFP n'est pas augmentée avant le début du traitement, l'analyse ne sera pas utilisée à cette fin..

  • Une diminution de la concentration indique que la maladie répond bien au traitement. Si la concentration ne diminue pas de manière significative après le traitement, revenant au niveau précédent, il est probable qu'une partie du tissu tumoral soit toujours présente dans le corps..
  • Si la concentration recommence à augmenter après avoir chuté aux niveaux basaux, la maladie est susceptible de rechuter..

Maladie du foie

Si la concentration d'AFP chez les patients atteints d'une maladie hépatique chronique varie de légèrement élevée à très élevée, le risque de développer un cancer du foie augmente de manière significative, en particulier en cas d'augmentation soudaine..

Tous les patients chez lesquels la concentration d'AFP est élevée n'ont pas une tumeur ou développeront nécessairement une tumeur hépatique, l'analyse est donc une information supplémentaire dans ce cas, surtout comme indicateur d'un facteur de risque.

Grossesse

Le résultat de l'examen dépend fortement de la précision du calcul de l'âge gestationnel du fœtus. Si l'âge gestationnel n'a pas été calculé correctement, les résultats peuvent être trop élevés ou trop bas.

Les valeurs des alpha-foetoprotéines sériques maternelles augmentent rapidement jusqu'à 32 semaines, puis commencent à diminuer progressivement. L'AFP diminue très rapidement après l'accouchement et diminue de moitié en 5 jours environ.

Des valeurs d'AFP sériques excessivement élevées chez les femmes enceintes peuvent avoir une ou plusieurs des raisons suivantes:

  • problème fœtal:
    • Une anomalie du tube neural (comme le spina bifida)
    • omphalocele;
    • mort foetale;
  • un problème avec le placenta (par exemple, en cas de décollement);
  • une tumeur ou une maladie du foie de la mère;
  • AFP élevé sans raison particulière chez le fœtus ou la mère (certaines personnes, dans des conditions normales, peuvent avoir des niveaux d'AFP très élevés par elles-mêmes).

Il est important de noter que:

  • une valeur élevée n'indique pas nécessairement un problème;
  • la valeur de la norme n'exclut pas la présence de problèmes.

C'est donc un outil très utile, fournissant des informations précieuses, qui, cependant, seront toujours prises en compte lors de la réalisation d'autres recherches et tests ensemble..

Le suivi des valeurs élevées comprend généralement:

  1. examen échographique prénatal pour détecter toute anomalie dans le développement du fœtus;
  2. mesure de l'AFP dans le liquide amniotique obtenu par amniocentèse.

Une carence en alpha-fœtoprotéine sérique maternelle est associée à quelques maladies telles que le syndrome de Down et la trisomie 18 (ou âge gestationnel incorrect). Les patients diabétiques (y compris les mères atteintes de diabète gestationnel) peuvent également être déficients en cette protéine.

Des valeurs faibles indiquent:

  • Avortement.
  • Syndrome de Down.

Les valeurs élevées indiquent:

  • Cirrhose biliaire.
  • Anomalies du tube neural fœtal.
  • Hépatite.
  • Grossesse multiple.
  • Maladies foetales.
  • Cancer des testicules.
  • Cancer du colon.
  • Cancer du foie.
  • Cancer du pancréas.
  • Cancer des poumons.
  • Autre tumeur rénale.
  • Cancer mammaire.
  • Cancer de l'estomac.

(Attention, il s'agit d'une liste incomplète de problèmes. Il convient également de noter que, souvent, de petits écarts par rapport aux valeurs normales de l'AFP peuvent ne pas avoir de statut clinique).

Facteurs influençant l'analyse AFP

  • Dans les grossesses multiples, il est difficile de calculer le risque de trisomie 21 ou de syndrome d'Edwards, mais le risque relatif peut être calculé en le comparant aux résultats habituels d'autres grossesses gémellaires. Au lieu de cela, le risque d'anomalies de fermeture du tube neural peut être calculé, mais avec moins de précision que dans une grossesse sans jumeaux. Pour les grossesses multiples, ce test n'est pas efficace pour calculer le risque.
  • Dans certains cas, l'alpha-foetoprotéine peut sembler excessivement élevée en raison d'erreurs de calcul de l'âge gestationnel, bien que cette possibilité devienne moins courante avec les méthodes d'échographie modernes..
  • La présence de diabète, ainsi que le tabagisme, peuvent affecter l'analyse du patient.
  • L'AFP peut augmenter temporairement lorsque le foie est blessé et se rétablit, et de petites augmentations peuvent être trouvées dans diverses maladies ou pathologies. En outre, les tests d'alpha-foetoprotéine dans certains cas peuvent donner un faux résultat positif..

Comment se préparer à l'analyse

Aucune préparation particulière n'est requise pour le test AFP.

Quand faire cette analyse

Le test est généralement requis entre la quinzième et la vingtième semaines de grossesse..

Le médecin peut également ordonner une étude AFP si:

  • soupçonne que le patient a une tumeur du foie ou une forme spécifique de cancer du testicule ou de l'ovaire; soupçonner qu'il y a une tumeur, le médecin peut, par exemple, si lors de la visite le patient ressent une masse palpable dans l'abdomen ou si des examens visuels (échographie, par exemple) suggèrent la présence d'une tumeur;
  • le patient a reçu un diagnostic de tumeur hépatique, testiculaire ou ovarienne et est sous traitement et il est nécessaire de vérifier si le traitement est efficace;
  • pour surveiller la récidive tumorale.

Analyse AFP pendant la grossesse et sa norme par semaine

Toutes les femmes enceintes ne savent pas exactement quels tests elle passe en direction d'un médecin pendant qu'elle porte un enfant. Et ce n'est pas toujours nécessaire. Cependant, les tests AFP sont bien connus des femmes enceintes. De quel type de recherche s'agit-il, ce qu'elle dit et quelles sont les valeurs normatives de l'AFP pendant la grossesse, nous vous le dirons dans cet article..

Ce que c'est?

L'abréviation AFP signifie la protéine alpha-foetoprotéine. Cette protéine dans l'organisme maternel se forme au cours du développement de l'embryon et du fœtus. Initialement, la substance a été découverte comme marqueur de tumeurs cancéreuses, et ce n'est que dans la seconde moitié du XXe siècle, que les médecins et les scientifiques ont remarqué un schéma - la protéine apparaît dans le sang des femmes enceintes qui n'ont pas de tumeurs malignes.

L'alpha-foetoprotéine est très similaire à une autre protéine - l'albumine sérique.

Chez l'adulte, il transporte diverses substances de faible poids moléculaire dans les tissus. Chez un bébé qui se développe dans l'utérus, l'AFP remplace l'albumine et remplit ses fonctions - elle transfère les substances nécessaires à la croissance et au développement à travers tous les tissus contenant du sang.

Toutes les fonctions de cette étonnante protéine ne sont pas encore connues de la science. Par conséquent, les encyclopédies et les ouvrages de référence scientifiques contiennent la formulation «fonctions probables», «fonctions possibles et conjecturales».

Ces fonctions probables de l'AFP comprennent un effet immunosuppresseur - la protéine, par des mécanismes inconnus, affecte l'immunité d'une femme, supprimant son activité et le rejet possible du fœtus, qui n'est qu'à moitié «natif» pour lui. L'AFP est également «suspectée» de supprimer l'immunité fœtale. Sinon, le bébé pourrait réagir négativement aux nouveaux composés et protéines qu'il reçoit du sang de la mère..

Au tout début de la grossesse, la protéine AFP est produite par le corps jaune. Cependant, déjà trois semaines après la conception, le bébé-embryon commence à produire seul le composé protéique nécessaire. La substance entre avec l'urine des miettes dans le liquide amniotique, et de là dans la circulation sanguine de la mère pour être retirée.

La quantité d'AFP augmente progressivement et à partir de 11-12 semaines, elle est bien définie dans le sang de la femme.

Entre 16 et 17 semaines, la concentration de la substance atteint des niveaux élevés.

La teneur en AFP la plus élevée dans le sang d'une femme est observée entre 33 et 34 semaines, après quoi la quantité de protéine embryonnaire (fœtale) commence à diminuer lentement.

La protéine a été largement utilisée dans le traitement de nombreuses maladies, y compris le cancer. Il est extrait du sang placentaire et avorté. Pendant la gestation, le taux d'AFP peut indiquer des complications possibles et des pathologies génétiques du fœtus..

Pourquoi l'analyse?

L'analyse de l'alpha-foetoprotéine est également appelée test Tatarinov-Abelev. Il est inclus dans le soi-disant «triple test», qui est attribué à toutes les femmes enceintes dans le cadre du deuxième dépistage prénatal.

Le meilleur pour l'analyse est considéré comme 16-17-18 semaines de grossesse, car pendant cette période, la protéine est bien définie dans le sang de la femme et a une valeur diagnostique fiable..

Un fœtus présentant des anomalies chromosomiques (syndrome de Down, Turner, Patau et autres, trisomies non molaires et malformations du tube neural - le cerveau et la moelle épinière) produit certaines quantités de cette protéine.

Par le niveau de l'AFP, on peut indirectement juger d'une éventuelle déviation dans le développement de l'enfant..

Pour rendre le tableau plus complet, la concentration de protéines fœtales est comparée au niveau de hCG (hormone gonadotrope chorionique), ainsi qu'au niveau d'œstriol libre.

Dans certaines cliniques, le niveau d'inhibine, une hormone du placenta, est également déterminé, puis l'analyse est appelée «quadruple test». Complète l'image du laboratoire par une échographie, qui est obligatoire dans le cadre d'un examen de dépistage.

Le sang est prélevé dans une veine pour analyse. Une femme doit se présenter au laboratoire ou à la salle de traitement à jeun, le matin, après avoir préalablement annulé la prise de tous les agents hormonaux et antibiotiques, le cas échéant, prescrits par le médecin..

Quelques jours avant de donner du sang pour l'analyse d'une femme enceinte, il vaut la peine de refuser de prendre des aliments gras et sucrés, de grandes quantités de sel, des boissons gazeuses, du café. Si la femme enceinte fume, malgré le préjudice évident de cette habitude, avant de donner du sang, vous devez vous abstenir de fumer pendant 3-4 heures..

Un facteur nerveux peut également affecter les résultats de l'analyse, il est donc conseillé à la femme de ne pas être nerveuse.

Tarifs hebdomadaires - transcription

Le niveau de la protéine AFP fœtale augmente avec l'âge gestationnel, il est facile à comprendre à partir du tableau:

Terme obstétrique

Concentration en AFP (en U / ml)

Premier trimestre jusqu'à 12 semaines

De 13 à 15 semaines

De 15 à 19 semaines

De 20 à 24 semaines

Semaine 28 à 30

31 à 33 semaines

De 33 semaines à la livraison

Tendance à la baisse progressive

Étant donné que les laboratoires s'appuient sur leurs tableaux, qui dépendent des unités de mesure de la concentration d'une substance, de la sensibilité et de la qualité des réactifs, et des méthodes de recherche, il existe une pratique mondiale généralement acceptée - mesurer le niveau dans une valeur qui est un multiple de la médiane - MoM (multiples de la médiane).

Le niveau normal d'AFP pendant la grossesse est de 0,5 à 2,0 MoM. Ainsi, si la conclusion indique que le taux d'AFP est de 0,2, on parle d'une concentration réduite en protéines. Si la valeur AFP dépasse 2 unités, alors nous parlerons d'un niveau augmenté.

Si le laboratoire n'indique pas le résultat en MoM et que la conclusion contient la quantité de substance en unités par millilitre, alors la valeur médiane doit être clarifiée dans un laboratoire particulier afin de comprendre à quel point l'indicateur indiqué est normal..

En soi, le niveau d'alpha-fétoprotéine ne peut pas parler de la présence de pathologies chez un enfant, en combinaison avec d'autres paramètres d'un triple ou quadruple test, il ne suggère que des écarts:

  • Pathologies fœtales chromosomiques et non chromosomiques - une forte augmentation du taux d'AFP simultanément avec le niveau normal d'hCG.
  • La menace d'interruption de grossesse - un léger excès du taux d'AFP et un taux d'hCG deux fois ou plus réduit.
  • Syndrome de Down chez un enfant - taux d'hCG très élevés et taux d'AFP très bas.
  • Décès infantile in utero - hCG très faible et AFP modérément faible.

En fait, il existe beaucoup plus d'options et de combinaisons, puisqu'un somnologue peut déterminer certains marqueurs de pathologies à l'échographie, le tableau sera complété par le niveau de l'hormone estriol à l'état non lié..

Un ordinateur analyse les données obtenues, qui, en tenant compte des risques individuels (âge de la femme, mauvaises habitudes, hérédité infructueuse), détermine la probabilité d'avoir un enfant avec une pathologie particulière sous la forme d'une fraction de 1: 400, 1: 1400, 1: 3000, etc..

Raisons des écarts

Selon les statistiques médicales existantes, des anomalies de la concentration de la protéine AFP sont observées chez environ 7% des femmes enceintes. Cela ne veut pas dire que toutes ces femmes enceintes ont des enfants malades dans l'utérus..

Les niveaux d'alpha-foetoprotéine peuvent différer des valeurs normales pour d'autres raisons. Regardons les plus courants.

Augmentation de la valeur

Une augmentation des protéines fœtales peut survenir pendant la grossesse avec des jumeaux ou des triplés, car plusieurs fœtus produisent plus d'AFP, respectivement, le niveau de protéines dans le sang de la mère sera également 2 ou 3 fois plus élevé que la moyenne. Au moment du deuxième dépistage, une femme est généralement déjà au courant de sa grossesse multiple, donc une augmentation du taux de protéines dans un rapport de laboratoire ne sera pas une surprise..

Une AFP légèrement élevée peut être chez une femme enceinte si elle a tendance à un gros fœtus. Le reste des raisons de l'augmentation de l'AFP, malheureusement, n'a pas de raisons aussi agréables et anodines..

Un niveau élevé d'alpha-foetoprotéine peut indiquer une nécrose hépatique du bébé. Un organe du bébé, important pour la vie, aurait pu souffrir dans le processus d'une maladie virale, dont sa mère ne pouvait pas se protéger au cours du premier trimestre de la grossesse.

Si cela se produit, un diagnosticien échographique peut voir la taille réduite et le foie inégal.

Une AFP élevée est parfois un marqueur convaincant de pathologies irréparables dans le développement d'un enfant - anencéphalie (absence de cerveau), microcéphalie (diminution du cerveau), présence de fentes dans la colonne vertébrale. La plupart de ces pathologies rendent la vie de l'enfant impossible, elles sont mortelles.

Un bon spécialiste en échographie peut confirmer ou infirmer un tel soupçon, et la décision finale sera prise par une commission d'experts, qui comprendra des généticiens et des gynécologues. Une amniocentèse ou une cordocentèse peut être nécessaire.

La hernie ombilicale congénitale, dans laquelle les organes internes du bébé sont en dehors de la cavité abdominale dans le sac herniaire, peut également être accompagnée d'une augmentation du taux d'AFP.

Parfois, une grande quantité de protéines fœtales est observée avec diverses malformations des reins et des voies urinaires de l'enfant, une atrésie de l'œsophage. Tous ces défauts peuvent être vus à l'échographie.

Parmi les pathologies génétiques chromosomiques, une concentration accrue d'AFP est caractéristique du syndrome de Turner. Cela peut être confirmé ou nié par des diagnostics invasifs (cordocentèse, amniocentèse), ainsi que par un test ADN non invasif, pour lequel du sang veineux maternel est utilisé.

Valeur réduite

Une baisse du taux de protéine AFP détectée lors du deuxième dépistage peut indiquer la présence d'une pathologie chromosomique chez l'enfant - le syndrome de Down. De plus, une faible concentration d'alpha-foetoprotéine est caractéristique de la trisomie 18 (syndrome d'Edwards).

Ces soupçons sont vérifiés par des généticiens, qui proposent à la femme enceinte de se soumettre à une procédure de diagnostic invasive. Il s'agit d'une ponction dans l'abdomen et de la prise d'une longue aiguille de liquide amniotique (amniocentèse) ou de sang de cordon (cordocentèse) pour analyse génétique. Ces procédures sont associées à un certain risque pour la mère et le fœtus. Une femme peut refuser un tel examen..

Il existe un moyen moins traumatisant de découvrir la vérité: faire un test ADN non invasif. Du sang veineux normal est prélevé sur la femme. On y trouve les érythrocytes du fœtus, à partir desquels son ADN unique est isolé et on découvre s'il présente des pathologies chromosomiques. Un tel examen coûte très cher - plusieurs dizaines de milliers de roubles.

L'inconvénient est que la conclusion sur le passage d'un tel test n'est pas une base pour une interruption de grossesse pour des raisons médicales..

Si les tristes soupçons sont confirmés et que la femme souhaite interrompre la grossesse, elle devra tout de même se rendre pour une cordocentèse ou une amniocentèse.

Une diminution du niveau d'AFP peut être associée à un retard du développement fœtal. Il peut y avoir un certain nombre de raisons au retard lui-même, et un spécialiste en échographie peut facilement déterminer l'arriéré du bébé à partir de sa taille normale. En outre, une AFP réduite indique la probabilité de fausse couche ou de mort intra-utérine du bébé..

Dans tous les cas, il est important pour une femme de se connecter pour un examen supplémentaire, qui comprendra une échographie, d'autres tests sanguins et parfois une visite dans un centre de génétique médicale..

En cas de détection de défauts totaux et d'anomalies chromosomiques, la femme se voit proposer un avortement. En cas de confirmation de la menace de fausse couche ou de retard de développement du bébé, un traitement de soutien est prescrit, il peut avoir lieu à domicile ou à l'hôpital.

Tout sur le diagnostic précoce des maladies génétiques fœtales, y compris l'analyse AFP, voir la vidéo suivante.

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants