Qu'est-ce que c'est - Analyse des D-dimères: diagnostic, interprétation et signification de l'analyse pendant la grossesse

Dystonie

Parmi les nombreux types de tests sanguins, il existe un test appelé D-dimère, qui est un indicateur du processus normal ou anormal de formation de thrombus et de fibrinolyse dans le corps. Sa précision est assez élevée. Un indicateur élevé peut indiquer divers troubles, mais un niveau normal montre toujours avec précision l'absence de tout trouble associé à la formation et à la destruction de caillots sanguins.

D-dimère: description

Importance et rôle du D-dimère dans le système hémostatique

De nombreuses personnes ont dû faire un don de sang pour une telle analyse, en particulier les femmes qui ont accouché. Cela se fait à la fois comme prophylaxie, par exemple pendant la grossesse, et pour clarifier le diagnostic, vérifier l'efficacité du traitement. Cependant, peu de gens savent à quoi sert le D-dimère, à quoi il sert, quel est son rôle et sa norme dans le sang humain..

Un D-dimère est un petit morceau de protéine qui se forme dans le sang pendant la fibrinolyse. Il existe une protéine dans le sang humain appelée fibrine. Sous l'influence de l'enzyme thrombine, qui est produite en cas de besoin (par exemple, blessure, saignement), cette protéine forme des caillots appelés caillots sanguins. Ainsi, le corps est protégé de la perte de sang. C'est un mécanisme de défense important. Cependant, avec une quantité excessive de fibrine, une thrombose et un blocage des vaisseaux sanguins peuvent survenir, ce qui entraînera une altération du flux sanguin. Pour que les caillots sanguins se dissolvent, le corps déclenche le prochain mécanisme de défense - la protéine plasmine. Il détruit la fibrine, aidant à détruire les caillots sanguins et à nettoyer les vaisseaux sanguins.

Lorsque la structure de la fibrine est détruite, le D-dimère est libéré.

Son niveau dans le sang montre le fonctionnement normal des deux processus à la fois: formation de thrombus et fibrinolyse. Il doit y avoir un équilibre entre la formation de caillots sanguins et leur destruction. Dès qu'il est violé, comme le montre le D-dimère, des échecs potentiellement mortels se produisent dans le corps. La coagulation sanguine active peut entraîner un blocage des vaisseaux sanguins et même des grosses veines, et une coagulation sanguine trop basse augmente le risque de perte de sang importante en cas de traumatisme.

Le test D-dimères est apparu relativement récemment, dans les années 1990. Depuis lors, il a été activement utilisé pour vérifier l'état de santé des personnes souffrant de troubles de la coagulation sanguine, et une méthode plus informative et peu coûteuse pour étudier ces troubles n'a pas encore été inventée..

Affectation pour analyse

D-dimère - indication pour la recherche

Un test D-dimère peut être prescrit à des fins de test, afin d'exclure les maladies associées aux caillots sanguins, ainsi que pour déterminer l'efficacité du traitement pour ces maladies, le cas échéant, et également pendant la grossesse pour écarter les complications..

Il existe également certains indicateurs, des symptômes qui indiquent une violation du processus de coagulation sanguine.

S'ils sont présents, le médecin prescrira très probablement un test sanguin pour le D-dimère:

  • Douleur intense dans les jambes (une ou les deux à la fois), aggravée par la marche, incapacité à bouger normalement, gonflement des extrémités, peau pâle aux endroits douloureux. Ces signes peuvent indiquer une thrombose veineuse profonde, de sorte que le spécialiste recommandera un test D-dimères..
  • L'apparition de douleurs thoraciques, des crachats de sang aigus et fréquents, un essoufflement, qui n'a pas été observé auparavant. Habituellement, dans ce cas, des radiographies ou une fluorographie sont effectuées, mais elles peuvent ne rien révéler. Ensuite, vous devriez être testé pour le D-dimère pour exclure une maladie vasculaire pulmonaire.
  • La peau acquiert une teinte bleutée, les gencives saignent, des nausées et des vomissements, un essoufflement, des douleurs abdominales, un cœur, un gonflement, des mictions rares apparaissent. Cela indique de multiples dommages vasculaires dus à un blocage..
  • Gonflement chez la femme enceinte, maux de tête sévères, fatigue, nausées, vomissements, tension artérielle altérée, protéines dans les urines. Ces symptômes indiquent une possible violation de l'évolution de la grossesse. Un test sanguin aidera à déterminer plus en détail leur cause et à identifier les violations de la fonction vasculaire.
  • Douleurs abdominales pendant la grossesse, abdomen «dur», saignements et signes d'hypoxie fœtale. Cela peut indiquer un décollement placentaire, qui peut également être détecté avec un test D-dimère et une échographie. L'analyse peut être effectuée à n'importe quel stade de la grossesse.

Préparation et procédure, D-dimère pendant la grossesse

Diagnostic de la coagulation sanguine et valeur de l'analyse pendant la grossesse

Le test D-dimère n'est pas différent de tout autre test sanguin. Vous devez faire un don de sang veineux le matin à jeun. Après le dernier repas, au moins 8 heures devraient s'écouler. Il n'est pas recommandé de boire et de prendre des médicaments la veille du test.

Une préparation et un régime spéciaux ne sont pas nécessaires. Cependant, si tout un ensemble de tests est attendu, il est conseillé d'abandonner les aliments frits, gras, épicés, les fast-foods et une grande quantité d'épices, ainsi que les boissons gazeuses et l'alcool 1 à 2 jours avant le don de sang..

Il est également déconseillé de fumer. S'il est impossible de s'abstenir de fumer, il est conseillé de ne pas fumer au moins une heure avant l'analyse. Vous devez informer votre médecin de la prise de tout médicament. L'aspirine, le contrôle des naissances et d'autres médicaments peuvent interférer avec la coagulation sanguine.

Pendant la grossesse, le test D-dimères est effectué plusieurs fois sans faute.

Pendant la gestation, le niveau de D-dimères peut changer. Dans le cours normal de la grossesse, il se développe à chaque trimestre, mais dans la plage normale..

Plus d'informations sur la coagulation sanguine peuvent être trouvées dans la vidéo.

En cas d'augmentation du taux, une surveillance supplémentaire de la femme enceinte est nécessaire. Le médecin peut prescrire une échographie supplémentaire et également faire un don de sang pour le D-dimère plus souvent pour surveiller son niveau. En outre, d'autres analyses et tests sont effectués qui permettent à une femme enceinte de détecter des maladies telles que le diabète sucré, la gestose, les maladies rénales, un dysfonctionnement hépatique, des infections pouvant entraîner une violation du processus de coagulation sanguine. Avec un niveau chroniquement élevé de D-dimère, le patient est référé à l'hôpital pour une surveillance constante, car une telle condition peut entraîner de graves conséquences: naissance prématurée, fausse couche, décès de la mère et de l'enfant.

Transcription de la recherche

Analyse des D-dimères: norme d'indicateurs et maladies possibles

Le médecin déchiffre l'analyse du D-dimère. Le taux de cet indicateur est assez large: de 0 à 500 ng / ml. Les numéros, ainsi que la désignation de l'analyse, peuvent varier en fonction du laboratoire..

Les raisons de l'augmentation de la teneur en D-dimères dans le sang peuvent être les maladies suivantes:

  • Thromboembolie. Il s'agit d'une condition dangereuse dans laquelle le caillot sanguin résultant se rompt, pénètre dans la circulation sanguine et provoque un blocage dans le vaisseau. S'il pénètre dans le cœur, une crise cardiaque peut survenir. Cette maladie peut être mortelle. Avec la thromboembolie, le patient a une douleur aiguë au site de la séparation du thrombus, le pouls ralentit ou disparaît, la peau devient très pâle. Le traitement est effectué uniquement dans un hôpital.
  • Syndrome DIC. Dans cette maladie, le processus de formation de thrombus est perturbé, ce qui entraîne l'obstruction de plusieurs petits vaisseaux. Cela conduit à des dommages et à une perturbation de nombreux organes internes. Le plus souvent, le syndrome DIC se produit comme une complication d'une maladie existante. Avec cette maladie, il y a une cyanose de la peau, une respiration et une digestion altérées, une fonction rénale altérée, du sang dans les urines.
  • Oncologie. Avec les tumeurs malignes, le processus de formation de caillots sanguins peut être perturbé, les vaisseaux sont endommagés et détruits..
  • Maladies cardiaques. Un niveau accru de D-dimère dans le sang est également observé dans diverses maladies cardiaques, par exemple, une cardiopathie ischémique. Les artères du cœur se rétrécissent, leur lumière diminue, ce qui perturbe l'apport sanguin normal, il existe un risque accru de blocage de l'artère par un thrombus.

Après 80 ans, le niveau de D-dimères augmente considérablement en raison de l'usure vasculaire. En règle générale, ils ne parlent pas de réduire le taux. Cependant, en présence d'une maladie associée à une altération de la formation de thrombus, une forte diminution du taux de D-dimère dans le sang doit éveiller les soupçons. Cela peut indiquer une erreur de laboratoire, une diminution de la taille d'un caillot sanguin ou un mauvais stockage des échantillons sanguins..

Quel est le danger d'un indice D-dimère diminué ou augmenté pendant la grossesse: normes selon le tableau, décodage des indicateurs et raisons d'un niveau bas ou élevé

Si vous voulez être fort, allez à la gym. Si vous voulez être en bonne santé, allez à l'hôpital. Si vous voulez un enfant en bonne santé, venez ici! Découvrez comment le D-dimère affectera la santé de la mère et du bébé.

D-dimère. Découvrez maintenant - vivez dans le futur!

Il n'y a personne de plus belle qu'une femme enceinte, car ses yeux rayonnent de bonheur, son cœur bat d'amour, ses joues deviennent rouges et un peu de vie pousse à l'intérieur. Mais pour que la naissance de cette vie réussisse, il est important qu'une femme surveille sa santé..

Dans les années 1990, un concept tel qu'un test sanguin pour la détermination du D-dimère est entré en médecine. Cette méthode de recherche contribue grandement à un accouchement favorable, ainsi qu'au bien-être de la femme en travail. Quelle est son essence, que disent les résultats de l'examen, à quelle fréquence faire une analyse, comment traiter les troubles identifiés? Cela vaut la peine de lire jusqu'à la fin de l'article et la réponse sera évidente..

Qu'est-ce que le D-dimère?

Une fonction protectrice du corps telle que la coagulation sanguine aide une femme pendant l'accouchement à faire face à la perte abondante de sang (environ 0,5 litre). La fibrine, qui est dans le sang, favorise le resserrement et la guérison rapides des lésions, formant une croûte sur elles. Une fois que la plaie a cessé de saigner, la fibrine se décompose en plusieurs composants. L'un d'eux est le D-dimère.

Quand est prescrit d'être testé

Bien que cette procédure ne soit pas obligatoire, le médecin prescrit généralement un test au moins 3 fois pendant la grossesse. Il est particulièrement nécessaire pour les femmes qui:

  • la fertilisation était artificielle;
  • pour la période de conception, il existe déjà des maladies du foie, des reins, du cœur, des vaisseaux sanguins, du système circulatoire, des saignements fréquents, des varices;
  • troubles hormonaux ou pathologies identifiés;
  • avant la grossesse, il y avait des problèmes de coagulation sanguine;
  • avoir des dépendances.

Les indications:

La dégradation de la fibrine est un processus bénéfique pour le corps. Cependant, s'il y a peu de fibrine dans le sang, il ne sera pas facile pour une femme de faire face à une perte de sang et de récupérer pendant l'accouchement. Et s'il y en a beaucoup, des caillots sanguins ou une obstruction des veines sont possibles, ce qui affecte le développement et la respiration de l'enfant..

L'analyse du D-dimère aidera à détecter des anomalies ou des perturbations dans le travail du corps d'une femme à un stade précoce de la grossesse. Après leur identification, un traitement approprié sera prescrit afin de réduire le risque de fausse couche ou de complications post-partum au moment de l'accouchement.

Délai de livraison

L'analyse est prise à jeun (le dernier repas 10-12 heures avant la procédure et boire des liquides - 2-3 heures). Vous ne pouvez pas manger d'aliments gras et frits par jour. Ne buvez pas d'alcool et ne fumez pas pendant au moins une heure avant l'analyse. Le sang est prélevé dans une veine et collecté dans un tube spécial contenant du citrate de sodium. La réponse sur l'analyse sera donnée dès que possible - 15-20 minutes.

Taux de D-dimères pendant la grossesse

Le test du D-dimère peut sembler à certains être une procédure mineure et sans importance par rapport à un test sanguin pour le VIH ou l'hépatite. Si dans le second cas, le patient, qui n'a pas reconnu le diagnostic à temps et n'a pas commencé le traitement, peut mourir, dans le premier cas, il restera en vie. Cependant, les résultats de cette analyse aideront à atténuer les conséquences désagréables de l'accouchement. Une femme appréciera la maternité et ne souffrira pas de douleur.

Quel indicateur est considéré comme la norme

Pour une personne en bonne santé, la norme du D-dimère ne dépasse pas 400-500 ng / ml.

Écarts vers le haut

Lorsque la réponse d'analyse indique une norme accrue de D-dimère, ce n'est pas toujours effrayant. Vous trouverez ci-dessous un tableau présentant les indicateurs acceptables pour une certaine période de grossesse. Si le niveau du produit de désintégration est beaucoup plus élevé que la norme acceptée pour le trimestre en cours, cela indique qu'il peut y avoir une fausse couche, une exfoliation précoce du placenta ou une naissance prématurée..

Les indicateurs seront également surestimés si une femme attend des jumeaux ou plus..

Écarts à la baisse

Un tel résultat est extrêmement rare (seulement 2-3% des patients). Par conséquent, les médecins n'attachent généralement pas une importance sérieuse à ces indicateurs. Seulement si elles sont vraiment trop sous-estimées, la femme enceinte sera référée pour examen à un hématologue. Les écarts par rapport à une diminution indiquent que le sang ne peut pas coaguler rapidement. Cela conduit à des saignements prolongés avant, pendant et après l'accouchement..

Taux de D-dimères par semaine de grossesse: tableau

Le tableau ci-dessous vous aidera à naviguer approximativement entre le résultat final et la santé de la femme.

2

3

TrimestreUne semaineNormeRemarques
11-12500 à 750 ng / mlLe niveau de D-dimères peut augmenter d'un maximum de 1,5 fois
12-22500 à 900 ng / mlÀ ce stade, les indicateurs devraient être environ 2 à 2,5 fois plus élevés qu'avant la grossesse
22-28500 à 1,3 ng / ml
28-36700 à 1,4 ng / mlLe taux de D-dimères augmente presque 3 fois. C'est normal, car le corps de la femme se prépare à l'apparition d'un bébé et à une importante perte de sang. Son volume sanguin augmente de près de 1,5 litre, de sorte que l'enfant est entièrement alimenté en oxygène..
36 et plus700 à 1,5 ng / ml

Causes de la diminution du D-dimère: qu'est-ce que cela signifie

Le D-dimère réduit (jusqu'à 500 ng / ml) ne présente aucune menace pour un enfant. Mais cela est dangereux pour la femme elle-même, car le risque de saignements abondants pendant la grossesse et pendant l'accouchement est très élevé..

Si ce n'est pas commencé, l'issue peut être fatale. Par conséquent, la lutte doit être non seulement avec les conséquences, mais aussi avec les causes profondes d'un tel résultat d'analyse..

Raisons du faible D-dimère:

  1. Mauvaise coagulation du sang.
  2. Gestose.
  3. Allergie.
  4. Les infections.
  5. Opérations chirurgicales dans le passé.
  6. Traumatisme.
  7. Maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.
  8. Diabète.
  9. Problèmes rénaux ou hépatiques.
  10. Thrombophlébite.
  11. Pathologie ou anomalies du développement du fœtus.
  12. Grossesse multiple.

À quel point une augmentation de l'analyse est-elle dangereuse pour le fœtus?

Des taux élevés de produit de dégradation de la fibrine peuvent avoir un effet néfaste non seulement sur la mère (veines obstruées et thrombose), mais également sur le fœtus. Les poumons du fœtus ne fonctionnent pas encore indépendamment, car ils contiennent du liquide. Le bébé reçoit de l'oxygène par le placenta. Avec une teneur élevée en D-dimères, la circulation sanguine à l'intérieur du corps de la mère est perturbée, l'enfant commence à faire de l'hypoxie (manque d'oxygène).

Raisons courantes des taux élevés:

  1. Augmentation de la concentration de caillots sanguins dans les vaisseaux.
  2. Syndrome de coagulation intravasculaire disséminé.
  3. Problèmes rénaux, hépatiques et urinaires.
  4. Processus inflammatoires, infections importées.
  5. Diabète.
  6. Gestose.
  7. Oncologie.
  8. Décollement placentaire à l'avance.
  9. Grossesse multiple.
  10. Pathologie foetale.
  11. Blessure ou chirurgie reportée.
  12. Niveaux élevés de bilirubine ou de lipides.
  13. Toxicose sévère.
  14. Rhumatisme ou position pré-AVC.

Comment est-il traité

Il est généralement impossible de normaliser le niveau de D-dimère à la maison. Une assistance médicale est requise sur une base fixe, à la fois dans le cas d'un niveau élevé et faible.

Élevé

Les médecins prescrivent souvent des médicaments (pour éviter les caillots sanguins), tels que:

  • rhéopolyglucine (compte-gouttes intraveineux). Le médicament est administré 40 minutes par jour. Il a des propriétés anticoagulantes (dissout les caillots sanguins) et un effet détoxifiant (élimine les toxines du sang et élimine les causes de la privation d'oxygène). La substance circule dans tout le corps pendant 2 jours;
  • Fraxiparine (injections dans le nombril ou la cuisse). Le cours dure au maximum 7 jours, avec la livraison obligatoire de tests sanguins pendant toute la prise de médicaments. Le médicament fournit de l'oxygène au sang et le dilue. Les toxines nocives sont éliminées du sang;
  • actovegin (injections ou pilules). Augmente le flux sanguin dans les vaisseaux et les capillaires, favorise une meilleure utilisation et absorption de l'oxygène;
  • carillon (comprimés). Élargit les vaisseaux sanguins du cœur, prolonge la vie des plaquettes. Très rapidement absorbé - maximum 1 heure.

En plus des médicaments, la femme enceinte se voit prescrire des aliments spéciaux (saturés de fer, de zinc), une activité physique modérée (gymnastique, natation) et boire beaucoup d'eau (plus d'un litre).

Faible

Si le résultat est faible, des injections à base de vitamine K sont prescrites, ainsi que des comprimés qui augmentent la capacité du sang à coaguler en cas de lésion ou de saignement. Dans des cas extrêmement rares, une transfusion sanguine est nécessaire (s'il existe une menace réelle de fausse couche).

Une activité physique modérée et une alimentation saine ne seront pas superflues. Pour sa santé, une femme doit arrêter de fumer et de boire de l'alcool. Au lieu de boire de l'alcool, il sera plus avantageux de boire beaucoup d'eau pour fluidifier le sang..

À quelle fréquence le D-dimère est-il prescrit pendant la grossesse

Les médecins recommandent de passer des tests au moment de se lever pour l'inscription et à chaque trimestre. Si les deux premières analyses ont donné de bons résultats, les deux suivantes ne sont pas particulièrement nécessaires. Si les indicateurs sont normaux, mais que la femme souffre de douleurs aux jambes, de migraines, de gonflement des veines, de douleurs abdominales et de changements de couleur de peau, alors c'est une raison pour continuer à être testé régulièrement. La situation peut changer à n'importe quel trimestre, vous ne devez donc pas vous concentrer uniquement sur les premières données.

Est-il nécessaire de prendre au troisième trimestre et avant l'accouchement

Si les analyses des trimestres précédents étaient mauvaises, vous n'avez pas besoin de refuser l'examen au troisième trimestre et avant l'accouchement. La vie de la mère et la santé de l'enfant en dépendent..

Si les deux premiers tests étaient positifs et que la femme enceinte ne court aucun risque, elle ne pourra pas être testée. Mais la consultation d'un médecin à ce sujet ne fait pas de mal.

L'analyse des D-dimères est une procédure utile. La santé de la mère et de son bébé à naître est entre les mains de la femme elle-même. Être mère n'est pas seulement agréable, mais aussi responsable! Il ne faut pas espérer un miracle, il vaut mieux faire confiance aux progrès de la médecine.

D-dimère

D-dimère qu'est-ce que c'est, norme, analyse et décodage, écarts hauts et bas

Tous les documents sur le site sont publiés sous la paternité ou la rédaction de professionnels de la santé, mais ne constituent pas une prescription de traitement. Contactez les spécialistes!

Les scientifiques pensent que le processus de conversion d'une petite quantité du premier facteur de coagulation plasmatique fibrinogène (FI) en fibrine, connue pour être à la base d'un thrombus, est constamment en cours dans le plasma sanguin. Cependant, pour une raison quelconque, la fibrine formée de cette manière ne nuit pas au corps. Tout est très simple - sous l'action du système anticoagulant, les filaments de fibrine, en cours de fibrinolyse, se dissolvent. Pendant ce temps, une telle cohérence n'existe pas toujours dans le travail du système de coagulation et du système fibrinolytique. Pour savoir comment fonctionnent ces liens, un marqueur spécial pour l'activation du système d'hémocoagulation - le D-dimère est utilisé dans le diagnostic de laboratoire clinique.

Le D-dimère est un fragment de fibrinogène, qui permet de retracer l'efficacité du processus de formation du fibrinogène, ainsi que sa dissolution en cas d'activité excessive du système fibrinolytique (FS). L'action du PS au cours du fonctionnement normal vise la lyse de la fibrine et des complexes fibrine-monomères solubles (RFMK).

Indicateurs normaux

La teneur en D-dimère dans le sang n'est pas constante..

Cela dépend de certains facteurs:

  • l'état de santé du patient;
  • âge;
  • la taille du thrombus;
  • la présence de blessures et de maladies concomitantes;
  • prendre des thrombolytiques et des anticoagulants;
  • âge gestationnel chez la femme enceinte.

Les critères de référence pour déterminer un niveau de sécurité dans les laboratoires diffèrent souvent. Ils sont généralement appelés unités équivalentes ou équivalentes de fibrogène..

Le D-dimère est normalement contenu dans le sang à une concentration ne dépassant pas 0,25 (PU - 0,5 mg /).

L'absence de fragment protéique est également normale. Une augmentation de sa concentration à 600 et plus est un signal de la nécessité de commencer le traitement afin d'éviter des conséquences plus graves.

Il arrive que le patient se plaint de caillots sanguins et le test montre des résultats négatifs. Cela est possible si les caillots sanguins sont petits ou si une erreur a été commise lors de l'analyse..

Découvrez l'analyse GGTP - ce qu'elle est et quand la faire en lisant notre article similaire.

Taux de D-dimères pendant la grossesse au 1er trimestre

En médecine, il n'y a pas de normes clairement établies pour les D-dimères pendant la grossesse. Chaque laboratoire individuel peut avoir ses propres normes, qui devraient être guidées lors de la réussite de l'analyse

En outre, cet indicateur peut être mesuré en différentes unités - ng / ml, μg / ml, mg / l - auxquelles vous devez également faire attention lors de l'obtention des résultats

Il n'y a pas de limites claires pour les normes D-dimères également parce que la détermination de ce marqueur dans le sang lui-même ne peut pas être diagnostique. Pour différentes femmes à différentes périodes, différents indicateurs de D-dimères peuvent être la norme et ne menacer ni elle ni le fœtus. Mais néanmoins, les indicateurs dépassant considérablement les normes établies devraient devenir une raison d'un examen approfondi, car dans la plupart de ces cas, la grossesse se déroule de manière pathologique..

Le D-dimère pendant la grossesse n'est important qu'en association avec un hémostasiogramme - un test de coagulation sanguine. Et seul un spécialiste peut faire des prévisions en fonction de l'état de santé d'une femme enceinte, des caractéristiques de son corps, de la durée de la grossesse, des résultats d'un examen complet et d'autres circonstances..

Si vous avez réussi le test et que selon ses résultats, le D-dimère est surestimé au cours du premier trimestre de la grossesse, alors ne vous inquiétez pas immédiatement - c'est naturel. Cet indicateur commence à augmenter son niveau dès les premières semaines de grossesse. La norme du D-dimère pour le premier trimestre est de 500 ng / ml et plus. En moyenne, ce marqueur en 1 trimestre augmente une fois et demie pour atteindre 750 ng / ml.

D-dimère diminué ou faible ne se produit pratiquement pas pendant la grossesse. Mais dans des cas isolés, lorsque sa diminution se produit, cela ne devrait généralement pas attirer l'attention des médecins: un niveau élevé de D-dimère pendant la grossesse est dangereux. La consultation d'un hématologue et un examen supplémentaire ne nécessitent que des indicateurs nettement inférieurs à la normale. Ils indiquent des anomalies du système de coagulation sanguine et un risque accru de saignement sévère pendant et après l'accouchement..

D DIMER NORM POUR LES FEMMES ENCEINTES - L'analyse du D-dimère pendant la grossesse est normale et augmente

Comment un tel diagnostic peut-il être fait uniquement par le dimère? Le cycle de vie des fibres de fibrine est de 6 heures. Mais s'il y a trop de thrombine dans le sang, les fibrines n'ont pas le temps de se désintégrer et les cellules étudiées sont présentes en quantité excessive. En cours de dissolution, la fibrine se transforme en un d-dimère, qui se fixe aux parois des vaisseaux sanguins. Il aide à améliorer la circulation sanguine dans le placenta.

J'ai complètement vérifié le sang, mis la thrombophilie héréditaire, également du sang épais, j'ai fait une fausse couche à cause de cela! Par conséquent, l'analyse du d-dimère chez les femmes qui deviennent enceintes par FIV est une sorte de marqueur pour la détection rapide des caillots sanguins. Pour le fœtus, une diminution du d-dimère n'est pas dangereuse, mais une mauvaise coagulabilité sanguine entraînera des saignements abondants chez la mère lors de l'accouchement, qui peuvent être fatales. Ces problèmes entraînent des lésions des tissus internes de l'enfant, ainsi que l'apparition d'hématomes..

Comme en témoigne la concentration de D-dimères à différents stades de la grossesse

Je prends l'hémostase depuis 3 semaines (y compris le d-dimère) et je ne sais toujours pas quels chiffres sont là... le médecin me regarde immédiatement et me dit - est la norme ou pas... J'aurai de la fraxiparine... parce que. Dans ce cas, aucun traitement particulier n'est requis. Néanmoins, de légers écarts par rapport à la moyenne sont acceptables. En effet, au contraire, une augmentation de l'indicateur est physiologique. 7-9 mois - 3-3,5 fois (pas plus de 1500 ng / ml). C'est pourquoi il n'y a pas de tableau général de la norme du d-dimère pendant la grossesse avec des valeurs numériques spécifiques..

Quand une femme porte un bébé, le d-dimère monte.

Mais! Les normes pour b sont nettement plus élevées. Avec son aide, vous pouvez déterminer le degré de risque de caillots sanguins. L'un des tests obligatoires concerne le D-dimère. Le plus souvent, les médecins prescrivent Clexane, Fraxiparin et Reopolyglucin, qui sont utilisés à des fins prophylactiques pour prévenir les caillots sanguins et améliorer les performances des tests. Contrairement à la croyance populaire, les médicaments tels que Curantil et Thromboass n'ont pas d'efficacité prouvée..

Quelle pourrait être la raison de la surestimation du D-Dimer chez les femmes non enceintes? L'étude du d-dimère dans ce cas est attribuée 2 fois par trimestre. Si l'indicateur pendant la grossesse est inférieur à la norme d'une femme non enceinte - 500 ng / ml, une consultation avec un gemmologue est obligatoire. Une telle norme de d-dimère pendant la grossesse par semaines indique que la circulation sanguine de la mère et de l'enfant (aux deuxième et troisième trimestres) est en ordre.

Je prévois une deuxième grossesse, je n'ai pas fait de tels tests avec mon premier enfant.

Salut! J'ai réessayé D-Dimer dans Invitro, et là, le résultat était d'environ 215... J'ai été consulté par un hémastasiologue. Elle a dit que les deux valeurs sont tout à fait normales pour la grossesse

L'importance du dosage des d-dimères ne peut être surestimée. Également différentes analyses en laboratoire

D-dimère comme test de laboratoire

Le résultat de l'analyse «D-dimère - négatif», en règle générale, est encourageant et dans l'écrasante majorité des cas permet d'exclure les troubles thrombotiques, cependant, comme mentionné ci-dessus, avec une «bonne analyse», une certaine proportion de la probabilité de développer une thromboembolie demeure (en fonction des caractéristiques d'un ensemble particulier)... Le meilleur test, hautement spécifique et sensible ne devrait pas être erroné dans plus de 1% des cas (c'est-à-dire qu'il y a un état thrombotique et qu'il n'y a pas de D-dimère plasmatique).

Le niveau élevé de l'indicateur donne lieu à d'autres études pour détecter la pathologie des veines profondes des membres inférieurs (échographie) ou de l'artère pulmonaire (scintigraphie). Lors de l'utilisation de ce test de laboratoire, il ne faut pas non plus oublier les écarts liés à l'âge par rapport à la norme généralement acceptée, par exemple, pour les personnes après 50 ans, le résultat calculé en fonction de l'âge est considéré comme élevé (excès - âge x 10 indique le développement d'une pathologie).

Pendant ce temps, comme déjà mentionné, parfois lors de la détermination du D-dimère, vous pouvez obtenir un résultat qui ne correspond pas aux manifestations du tableau clinique de la maladie..

Des valeurs élevées (faussement positives) de l'indicateur sont observées dans diverses conditions qui provoquent la réaction d'hémostase correspondante:

  1. Maladie du foie;
  2. Processus inflammatoires;
  3. Récemment subi des opérations chirurgicales et des traumatismes qui mobilisent le système de coagulation;
  4. Néoplasmes;
  5. Contenu RF significativement augmenté (facteur rhumatoïde);
  6. Grossesse.

Un résultat faible voire négatif peut survenir si:

  • Un échantillon pour déterminer le D-dimère est prélevé immédiatement après la formation d'un caillot (le système d'hémostase n'a pas le temps de répondre et de fournir des informations fiables) ou, au contraire, un échantillon sanguin est analysé avec un délai de plusieurs jours;
  • Le sang du patient contient des médicaments qui empêchent la formation de convolutions ou contribuent à la dissolution de caillots sanguins déjà formés, c'est-à-dire que la présence d'anticoagulants déforme le contenu de l'information de l'analyse, réduisant les valeurs de l'indicateur à des résultats négatifs..

De faux résultats peuvent également être obtenus en raison d'une erreur technique (écart entre le volume d'anticoagulant et le volume de sang prélevé, analyse retardée, etc.). Cependant, en général, les équipements de laboratoire modernes (analyseur) et les kits d'analyse express permettent de garantir une sensibilité et une spécificité élevées du test, ce qui permet de diagnostiquer en temps opportun les conditions thrombotiques dangereuses qui constituent une menace pour la vie humaine..

matériel sur le sujet:

Fibrinogène: qu'est-ce que cela signifie, augmenté pendant la grossesse, les normes chez les femmes et les hommes RFMK (complexes fibrine-monomères solubles): l'essence et le but de l'analyse, pourquoi l'augmentation des nombres est dangereuse Coagulogramme: l'essence et les indications de la recherche, les paramètres, comment et où prendre

Comment l'indicateur est déterminé

Plusieurs méthodes sont utilisées pour tester le D-dimère:

  1. agglutination au latex;
  2. dosage immunoenzymatique;
  3. agglutination des érythrocytes.

Une petite quantité de sang est prélevée dans une veine.

Pour obtenir des résultats fiables, le patient doit se préparer correctement avant de donner du sang pour le D-dimère:

  • s'abstenir de manger de la nourriture avant le test;
  • exclure les aliments gras du régime un jour avant l'analyse;
  • ne pas fumer avant le test, limiter l'activité physique;
  • essayez d'éviter le stress émotionnel.

Au cours de l'étude, les anticorps monoclonaux se lient à une partie du fragment D-dimère. Le nombre de connexions est enregistré et sur cette base, la présence d'une thrombose vasculaire dans des organes importants tels que, par exemple, le cerveau, le cœur, les poumons est diagnostiquée.

Dans certains cas, le résultat obtenu n'est pas fiable:

  • quantité excessive ou insuffisante de matériel d'étude;
  • la détection des D-dimères a été réalisée hors du temps, alors que la formation d'un thrombus n'avait pas encore commencé ou, au contraire, après quelques jours;
  • des tissus endommagés ou enflammés sont présents dans le corps.

Taux de D-dimères pendant la grossesse

Peut-être n'avez-vous jamais entendu parler d'une telle analyse avant la grossesse. Mais maintenant, pendant la période de mise au monde du bébé, il faudra le prendre sans faute. L'analyse du D-dimère pendant la grossesse révèle une tendance accrue à la formation de thrombus et, si nécessaire, corrige l'activité du système de coagulation sanguine. Mais même si le niveau de D-dimère par semaines de grossesse ne correspond pas à la norme, cela n'indique toujours pas du tout des violations ou des risques, comme on le pensait dans le passé. Cependant, parlons de tout dans l'ordre..

D-dimère chez la femme enceinte: la norme

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les saignements peuvent commencer dans notre corps. En théorie, le moindre traumatisme et la moindre lésion des vaisseaux sanguins peuvent y conduire. Cependant, afin d'éviter une perte de sang et des conséquences graves, un système d'hémostase fiable, ou système de coagulation sanguine, fonctionne dans le corps humain. C'est un complexe de réactions visant à arrêter les saignements et à prévenir les pertes de sang importantes.

L'un des mécanismes de l'hémostase est la formation d'un caillot sanguin sur le site d'une lésion vasculaire. Cela se produit avec la participation de la protéine de fibrine, qui lie le sang en saillie avec ses filaments, en formant un caillot sanguin. Lorsque la blessure guérit, le caillot de sang résultant ne sera plus nécessaire et, par conséquent, il s'enlèvera automatiquement. Cela est dû à l'activité d'une autre protéine, le plasminogène. Il divise le caillot de sang formé en petites particules qui sont facilement éliminées du corps. Au cours du processus de destruction de la fibrine (dont se compose le caillot sanguin), des produits intermédiaires de sa désintégration se forment, dont l'un sont des D-dimères. Cela signifie que si un D-dimère est trouvé dans le sang, cela signifie que la formation de thrombus et la dissolution du caillot ont eu lieu. Et plus le D-dimère est déterminé, plus la tendance à former des caillots sanguins est élevée, respectivement..

Normalement, le niveau de D-dimère dans le sang humain est faible, il ne doit pas dépasser 400-500 ng / ml. Mais avec le début de la grossesse, tout change. Avec le reste des organes et des systèmes, l'hémostase d'une femme enceinte est également reconstruite, plus précisément, elle est activée. Les processus de coagulation sanguine se produisent de plus en plus activement avec une augmentation du terme, préparant le corps de la femme enceinte à l'accouchement et le protégeant d'une éventuelle perte de sang. Par conséquent, le niveau de D-dimère pendant la grossesse est toujours quelque peu surestimé. Mais combien cela dépend de nombreux facteurs..

Des caillots sanguins peuvent se former avec diverses affections, mais les femmes enceintes sont également à risque en raison de l'activation du système d'hémostase. De plus, les conditions suivantes peuvent être une indication pour déterminer le niveau de D-dimère:

  • la formation d'une thrombose veineuse;
  • évolution sévère de la toxicose;
  • Diabète;
  • Syndrome DIC (syndrome de coagulation intravasculaire disséminée);
  • embolie pulmonaire;
  • accident vasculaire cérébral.

Comme vous pouvez le voir, ce sont des conditions accompagnées de la formation de caillots sanguins..

Il convient de garder à l'esprit que dans certains cas, le D-dimère peut augmenter encore plus pendant la grossesse. Ainsi, une augmentation du niveau de cet indicateur dans le sang peut entraîner:

  • porter des grossesses multiples;
  • décollement placentaire prématuré;
  • les blessures et le processus de leur guérison;
  • les infections;
  • maladies rhumatismales;
  • troubles du travail du cœur;
  • maladie du foie;
  • augmentation des taux de bilirubine;
  • éducation oncologique;
  • augmentation des taux de lipides;
  • intervention chirurgicale.

D-dimère pour FIV

Un D-dimère élevé pendant la grossesse constitue une menace principalement pour les femmes à risque. Si vous n'avez aucune violation des processus de coagulation sanguine (il n'y a pas de maladies hémostatiques), alors même avec des indicateurs surestimés, cela ne vaut pas la peine de s'inquiéter

De plus, il convient d'aborder très soigneusement et soigneusement le traitement anticoagulant, car la nomination de médicaments de ce groupe, lorsqu'elle n'est pas nécessaire, peut provoquer des processus de formation de thrombus, un décollement placentaire et d'autres troubles dans le corps d'une femme enceinte.

À propos, selon des études, malgré l'augmentation du taux de D-dimère pendant la grossesse, le risque de thrombose chez les femmes enceintes est bien inférieur à celui pendant la période de prise de contraceptifs oraux. Bien que le système hémostatique soit activé chez les femmes enceintes, il fonctionne parfaitement harmonieusement et équilibré. Par conséquent, en l'absence d'indications particulières à cet égard, il n'est pas du tout nécessaire de surveiller en permanence le niveau de D-dimère pendant la grossesse..

Une autre chose est si la conception a eu lieu par FIV. Elle est toujours précédée d'une stimulation hormonale des ovaires, qui est également plus forte que lors de la conception naturelle, active l'hémostase. Par conséquent, le risque d'augmentation du D-dimère augmente. Pour cette raison, le niveau de D-dimère dans la FIV doit être vérifié systématiquement. La première analyse doit être passée après l'introduction des embryons dans la cavité utérine. Comme dans tous les autres cas, un test sanguin de D-dimère pendant la FIV est effectué à jeun (vous ne pouvez pas manger de nourriture et de liquides pendant 12 heures avant de prendre du sang). Le sang est prélevé dans une veine.

Surtout pour nashidetki.net - Ekaterina Vlasenko

Comment apparaît le D-dimère

Avec une augmentation de l'activation du système d'hémostase sous l'influence du principal catalyseur de la fibrinolyse - la plasmine, qui clive le fibrinogène et la fibrine en produits solubles, de petits fragments se forment, qui dans leur structure structurelle n'appartiennent pas aux produits finaux de la dégradation du fibrinogène - fragments D et E. Étant donné que la plasmine n'a pas une force suffisante pour rompre les liaisons caractéristiques des domaines D, à la suite de ces réactions, des fragments plus gros commencent à apparaître - trimères et dimères.

La présence de tels fragments dans le sang (plasma), à savoir les D-dimères, indique un processus trop actif de fibrinolyse, qui résultait d'une augmentation de la coagulation sanguine et d'une accumulation excessive de fibrine insoluble aux étapes précédentes. Ainsi, en examinant le plasma du patient et en détectant la présence de ces fragments dans celui-ci, le médecin peut tirer une conclusion sur la survenue d'affections thrombotiques nécessitant une intervention immédiate dans le système hémostatique..

Méthodes de détermination du D-dimère dans le sang

Le prix de l'analyse est fixé en fonction de l'équipement et des réactifs nécessaires pour le déterminer.

Lorsqu'un test de dimère D est prescrit, l'indicateur dans le sang peut être déterminé par les méthodes suivantes:

  • dosage immunoenzymatique (ELISA) - cette méthode est caractérisée par une sensibilité plutôt élevée, elle est donc meilleure que d'autres, mais il est difficile de l'utiliser dans des conditions d'urgence;
  • agglutination au latex - cette méthode est assez simple, ce qui lui permet d'être utilisée dans des conditions d'urgence, mais l'inconvénient de cette méthode est la possibilité de déformer les résultats en présence de facteur rhumatoïde;
  • autres méthodes immunologiques - immunochromatographie, immunochimioluminescence.

Les méthodes immunologiques sont parmi les plus précises, car elles sont basées sur l'utilisation d'anticorps monoclonaux. Ils fournissent une interaction spécifique avec la substance cible. En outre, ces méthodes vous permettent de détecter de faibles concentrations de protéines dans le sang. Mais cela nécessite un équipement coûteux, ce qui est un inconvénient de ces méthodes..

Caractéristiques du test

Divers analyseurs de laboratoire ont une sensibilité comprise entre 93 et ​​95% et une spécificité d'environ 50% pour le diagnostic des maladies thrombotiques.

  • Un faux résultat positif est possible dans les cas suivants: maladie du foie, facteur rhumatoïde élevé, inflammation, cancer, traumatisme, grossesse, chirurgie récente.
  • Un résultat faux négatif survient lorsque l'analyse est effectuée trop rapidement après la formation d'un caillot sanguin, ou vice versa, après plusieurs jours. De plus, la présence d'anticoagulants peut entraîner un résultat négatif, car ils inhibent la croissance d'un caillot sanguin..
  • De fausses lectures peuvent être observées lorsque le volume d'échantillon à analyser est inférieur ou supérieur à celui requis. Cela est dû à l'effet de dilution des anticoagulants (l'échantillon de sang doit être dilué avec un anticoagulant dans un rapport de 9: 1)
  • Le rapport de vraisemblance est déterminé par la sensibilité et la spécificité, corrélées aux probabilités antérieures..

Lors de l'interprétation du test D-dimères pour les patients de plus de 50 ans, une valeur égale à l'âge x10 est pathologique.

Écart par rapport à la norme

Pour identifier la pathologie, il est seulement important de dépasser les indicateurs standard. De faibles taux de D-dimères chez une femme enceinte n'ont aucune signification clinique

Par conséquent, la conclusion «D-dimère est abaissé» est incorrecte.

Un niveau élevé de ce marqueur est un indicateur de la formation accrue de thrombus dans le corps d'une femme enceinte. Les raisons de l'augmentation du D-dimère peuvent être:

  • Diabète. Dans ce cas, la femme enceinte présente des lésions de la couche interne des vaisseaux sanguins et une tendance accrue à la formation de thrombus intravasculaire..
  • Maladie rénale chronique. Dans une condition appelée syndrome néphrotique, il existe également une tendance accrue à former des caillots sanguins dans les vaisseaux..
  • Prééclampsie. L'ancien nom de cette maladie est «toxicose tardive». Cette pathologie en obstétrique et gynécologie est l'une des plus sévères. Elle se caractérise par une augmentation de la pression artérielle, la présence de protéines dans l'analyse d'urine et la survenue d'un œdème. Une formation accrue de thrombus est également caractéristique de cette maladie..
  • Insuffisance cardiaque. Avec cette maladie, il y a stagnation du sang dans l'un des cercles de circulation sanguine. Cela prédispose au développement de caillots sanguins..
  • Malformations cardiaques. S'il y a des changements dans les valves cardiaques, le niveau de D-dimère peut également augmenter.
  • Grossesse multiple (grossesse avec jumeaux, triplés, etc.);
  • Thrombose veineuse profonde des membres inférieurs (DVTL). Cette pathologie se développe souvent dans le contexte de varices dans les jambes. Les manifestations caractéristiques de cette maladie sont le développement d'un œdème du membre inférieur, son bleuissement et une douleur éclatante sévère.
  • Embolie pulmonaire (PE). Cette pathologie complique souvent la TVP. Cela est lié au fait que le thrombus se détache de la paroi veineuse, est transporté avec la circulation sanguine et obstrue l'artère pulmonaire. En conséquence, il y a une violation de l'apport sanguin aux poumons, une insuffisance cardiaque pulmonaire aiguë se développe et, dans les cas graves, la mort du patient se produit.
  • Infarctus du myocarde. Une crise cardiaque survient lorsqu'un caillot sanguin se forme dans l'artère coronaire (cœur), ce qui peut également entraîner une augmentation des taux de D-dimères.
  • AVC ischémique. Le mécanisme de développement de cette condition est similaire à l'infarctus du myocarde. Seul un thrombus se forme non pas dans la coronaire, mais dans les vaisseaux cérébraux.
  • Décollement placentaire prématuré. Cette pathologie est extrêmement dangereuse. Il consiste à séparer le placenta (place de l'enfant) de la surface interne de l'utérus avant l'heure prévue. Ceci s'accompagne d'un syndrome douloureux sévère, de saignements du tractus génital, d'une perturbation de l'activité fœtale jusqu'à sa mort.
  • Maladies systémiques (rhumatologiques). Ces maladies affectent plusieurs organes et leurs systèmes à la fois. Ceux-ci incluent la sclérodermie systémique, le lupus érythémateux disséminé, le syndrome des antiphospholipides, la polyarthrite rhumatoïde, etc..
  • Néoplasme malin. Un certain nombre de tumeurs malignes entraînent une augmentation de la formation de thrombus. Il est à noter que la tumeur peut ne pas se manifester pendant une longue période et qu'elle ne peut se manifester pour la première fois que pendant la grossesse..
  • Blessures subies dans un passé récent, interventions chirurgicales. Dans ces situations, des caillots sanguins se forment dans le corps, ce qui est nécessaire pour arrêter le saignement manifeste ou latent qui se produit inévitablement après une chirurgie et des blessures..

Les maladies ci-dessus ne sont pas toutes des pathologies qui conduisent à une augmentation du niveau de D-dimère..

Dans quels cas une étude est-elle prescrite

Toutes les femmes doivent subir un coagulogramme de base trois fois pendant la grossesse..

Une étude prolongée de la coagulation sanguine, qui comprend un D-dimère, est prescrite dans les cas suivants:

  • selon les résultats de l'étude précédente, les troubles de la coagulation sanguine ont été déterminés;
  • la femme a des maladies accompagnées de troubles du système de coagulation (maladie du foie, du système circulatoire, varices, saignements de nez fréquents ou tendance aux bleus);
  • la femme enceinte a une pathologie gynécologique ou obstétricale, ou un autre facteur de risque est présent (décollement, placenta praevia, port de jumeaux ou triplés, gestose, dérive kystique, hépatose graisseuse aiguë);
  • le début de la grossesse est le résultat d'une insémination artificielle;
  • la femme a des maladies du cœur, des vaisseaux sanguins, des reins, des troubles auto-immunes et hormonaux;
  • la femme enceinte a de mauvaises habitudes, une intoxication (tabagisme, alcoolisme, toxicomanie).

La norme de l'indice D-dimère chez les femmes enceintes des groupes ci-dessus peut différer légèrement des valeurs généralement acceptées. Pour l'interprétation correcte du résultat d'analyse dans chaque cas spécifique, une consultation médicale est requise.

En bref sur l'analyse jeune

Le fait qu'après la désintégration de la coagulation sanguine, certaines substances protéiques apparaissent, qui sont deux fragments de fibrinogène (D-dimères), est devenu connu déjà dans les années 70 du siècle dernier, mais pendant encore 20 ans, les caractéristiques de ces fragments n'ont pas été utilisées dans les diagnostics de laboratoire clinique en raison de connaissances insuffisantes. Mais dans les années 90, le D-dimère est entré en pratique comme l'un des principaux tests de laboratoire pour diagnostiquer les conditions thrombotiques aux premiers stades de leur développement..

Actuellement, cet indicateur de laboratoire est utilisé non seulement par les grandes cliniques spécialisées, chaque institution médicale qui dispose d'un équipement de laboratoire spécial et se considère capable de fournir une aide d'urgence dans des conditions pathologiques aiguës du système d'hémostase, s'efforce d'avoir dans son arsenal un ensemble pour déterminer le D-dimère. Cette approche permet de démarrer en temps opportun des mesures thérapeutiques et, ainsi, de sauver la vie du patient..

Analyse de décodage

États quand le D-dimère monte

La détection du D-dimère au-dessus des valeurs de référence indique des conditions accompagnées d'une formation accrue de fibrine et d'une activité élevée de la plasmine.

Une légère augmentation de la concentration de D-dimère dans le sang peut être observée lorsque:

  • blessures mineures;
  • maladie cardiovasculaire (infarctus du myocarde);
  • maladies infectieuses;
  • Néoplasmes malins;
  • grossesse;
  • intervention chirurgicale.

Il existe également un certain nombre de pathologies dans lesquelles le taux de D-dimère dans le sang sera significativement plus élevé que les valeurs de référence:

  • stade précoce du syndrome DIC;
  • embolie pulmonaire (le D-dimère est un indicateur très sensible);
  • caillots de sang dans les veines;
  • caillots sanguins dans les artères.

Le D-dimère indique seulement s'il y a ou non un thrombus dans les vaisseaux. Mais pour déterminer sa localisation, d'autres méthodes de recherche sont nécessaires..

Parfois, il y a des résultats faussement négatifs: le processus de formation du thrombus est augmenté et le D-dimère est dans les valeurs admissibles. Cela se produit lorsque la taille du thrombus est très petite ou qu'il y a des anomalies dans le système de la plasmine..

Conditions dans lesquelles le niveau de D-dimères est faible

Lorsque le niveau de D-dimère est dans les valeurs acceptables, cela signifie qu'au moment où le patient n'a pas de caillots sanguins dans le corps. En regardant les nombres des valeurs de référence, vous pouvez voir qu'il n'y a pas toujours de limite inférieure. Lorsque le D-dimère n'est pas détecté ou que sa concentration est si faible qu'elle est difficile à fixer, cela indique qu'il n'y a actuellement aucune tendance dans le corps à former des caillots sanguins..

Autrement dit, la détection de faibles concentrations de D-dimère n'a pas de valeur diagnostique importante.

Complications possibles

    Thrombose. Des caillots sanguins se forment dans la lumière des vaisseaux intacts. Ils accompagnent souvent les varices des jambes. La thrombose peut également être artérielle.

Le DIC - syndrome de coagulation intravasculaire disséminée - est une maladie grave dans laquelle le cours normal des processus du système hémostatique est perturbé et le lit vasculaire se remplit de nombreux caillots sanguins. Peut survenir en tant que complication d'une intoxication sanguine, après un traumatisme grave, une intervention chirurgicale, des infections antérieures.
Si elles ne sont pas traitées, les réserves de fibrine sont épuisées, le sang ne coagule pas et le patient peut mourir d'une perte de sang incontrôlée et de lésions des organes internes. La détermination du niveau de D-dimères permet une prévention rapide des complications.

D-dimère

Le D-dimère est un fragment de protéine qui se forme lorsqu'un caillot sanguin qui se produit pendant la coagulation sanguine se dissout. C'est un marqueur de la formation de thrombus, car dans ce processus, avec l'apparition de thrombus, leur dissolution est déclenchée avec la formation de D-dimères.

Fragment de clivage de fibrine.

Synonymes anglais

D-dimère, fragment D-dimère, fragment de dégradation de la fibrine.

Mcg FEU / ml (microgrammes d'unités d'équivalent fibrinogène par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Éliminer les aliments gras de l'alimentation 24 heures avant l'étude.
  • Éliminez le stress physique et émotionnel 30 minutes avant l'étude.
  • Ne pas fumer dans les 30 minutes précédant l'examen.

Informations générales sur l'étude

Le D-dimère est un fragment de protéine qui se forme à la suite de la dégradation d'un caillot sanguin. Si un vaisseau ou un tissu est endommagé dans le corps, le processus de coagulation sanguine commence - la formation de caillots sanguins, qui comprennent une protéine spéciale appelée fibrine. Il «maintient» les composants du thrombus ensemble et maintient le thrombus là où il a été formé.

Les caillots sanguins peuvent survenir non seulement au site de lésions tissulaires ou vasculaires, mais également à l'intérieur des vaisseaux en présence de facteurs prédisposant à cela: dommages à la paroi interne des vaisseaux sanguins par diverses substances et anticorps endogènes et exogènes, perturbation de l'hémodynamique locale - stagnation du sang, présence de flux turbulents. Les caillots sanguins dans les vaisseaux se retrouvent dans un certain nombre de maladies: varices des membres inférieurs, fibrillation auriculaire, évolution compliquée de maladies infectieuses, complications après une intervention chirurgicale. Pendant la thrombose, le corps déclenche des mécanismes qui contribuent à la destruction des caillots sanguins, au cours de leur travail, la fibrine commence à être détruite par le plasminogène et des D-dimères se forment. Ainsi, la quantité de D-dimères dans le sang indique l'activité des processus de destruction des thrombus et permet indirectement d'évaluer l'activité de formation de thrombus. Le plus souvent, ce test est utilisé pour diagnostiquer le syndrome de coagulation intravasculaire disséminé (CID), ainsi que pour surveiller le traitement de la thrombose avec des anticoagulants (par exemple, l'héparine).

Le nombre de D-dimères peut être augmenté pendant la grossesse, il augmente généralement progressivement au troisième trimestre. Jusqu'à récemment, des taux élevés étaient considérés comme un signe de menace de complications thrombotiques pendant la grossesse, mais des études récentes ont montré qu'il n'y a pas de relation claire entre le niveau de D-dimère et la pathologie de la grossesse..

Le test D-dimères est utilisé dans la grande majorité des cas comme test auxiliaire, et le diagnostic est posé en tenant compte du tableau clinique et des résultats d'autres études..

À quoi sert la recherche?

  • Pour le diagnostic de la coagulation intravasculaire disséminée.
  • Pour le diagnostic de la thrombose veineuse profonde.
  • Pour une évaluation supplémentaire de la gravité de la formation de thrombus et la surveillance du traitement anticoagulant en cours dans la thromboembolie pulmonaire, accident vasculaire cérébral.

Quand l'étude est prévue?

  • Pour les symptômes de thrombose veineuse profonde:
    • douleur intense dans les jambes (jambe),
    • œdème sévère des jambes (jambes),
    • pâleur de la peau dans la zone de thrombose.
  • Si une thromboembolie pulmonaire est suspectée:
    • essoufflement soudain,
    • difficulté à respirer,
    • toux,
    • hémoptysie (sang dans les expectorations),
    • douleur aiguë dans la poitrine,
    • Palpitations cardiaques.
  • Avec DIC, lorsque les symptômes suivants surviennent dans le contexte de la maladie sous-jacente:
    • dyspnée,
    • cyanose de la peau,
    • saignement des gencives,
    • nausées Vomissements,
    • douleurs musculaires et abdominales sévères,
    • douleur dans la région du cœur,
    • diminution de la miction.
  • Lors de la surveillance d'un traitement anticoagulant.

Que signifient les résultats?

Valeurs de référence: 0 - 0,55 μg FEU / ml.